Pour les matières pour les quelles les régions s ont c ompétentes pour modifier la réglementation:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pour les matières pour les quelles les régions s ont c ompétentes pour modifier la réglementation:"

Transcription

1 Office national de l'emploi Pour plus de rens eignements c ontac tez votre bureau du c hômage. Vous trouverez les adres s es dans l annuaire ou sur le site : Les titres-services Feuille info E59 Dernière m is e à jour Sixième réforme de l'etat COMMUNICATION IMPORTANTE SUR LA 6IÈME RÉFORME DE L ETAT Les informations [ dans c ette feuille-info] c onc ernent des c ompétenc es qui s ont le 1er juillet 2014 trans férées à la Région wallonne, la Région de Brux elles-capitale, la Région flamande et la Communauté germanophone. (voir Une phase transitoire pendant laquelle l ONEM continue provisoirement d exercer cette compétence a cependant été prévue. L ONEM reste donc, en vertu du principe de continuité, chargé de l'exécution de cette matière jusqu au moment où la Région sera opérationnellement en mesure d exercer cette compétence. Pour les matières pour les quelles les régions s ont c ompétentes pour modifier la réglementation: La réglementation et les procédures existantes restent en vigueur jusqu'à ce qu une Région ou la Communauté germanophone les modifient. PRINCIPE Par trimes tre, 60 % des travailleurs titres-s ervic es nouvellement engagés au s iège d'ex ploitation d'une entrepris e titres-s ervic es agréée doivent être c hômeurs c omplets indemnis és et/ ou bénéfic iaires d'un revenu d'intégration. (art. 2bis de L'AR du 12 décembre 2001 concernant les titres-services) Cette disposition implique que chaque siège d'exploitation de l'entreprise agréée doit respecter, lors de l'engagement de travailleurs titres-s ervic es, un quota de 60 % de c hômeurs c omplets indemnis és et/ ou bénéfic iaires d'un revenu d'intégration. L'entrepris e agréée qui a engagé de nouveaux travailleurs avec un c ontrat de travail titres-s ervic es après le 30 juin 2012 et avant la date de publication du présent arrêté royal (17 août 2012), est censée ne pas avoir engagé des nouveaux travailleurs avec un c ontrat de travail titres-s ervic es pendant c ette période pour l'applic ation de la règle des 60%. QUI APPARTIENT AU GROUPE CIBLE DES 60 %? Chômeur soit au moment de l'entrée en service, percevoir des allocations de chômage ou des allocations d'insertion comme chômeur complet ; soit au moment de l'entrée en service, percevoir des allocations de chômage ou des allocations d'insertion c omme travailleur à temps partiel volontaire; soit, au cours de la période du mois de l'engagement et des six mois civils qui précèdent, avoir perçu pendant au moins 78 jours des alloc ations de c hômage ou d'ins ertion en tant que travailleur à temps plein. Bénéfic iaire d'un revenu d'intégration (à attes ter par le CPAS) 1/5

2 soit au moment de l'entrée en service avoir droit au revenu d'intégration sociale; soit au moment de l'entrée en service avoir droit à l'équivalent du revenu d'intégration sociale; s oit au c ours de la période des s ix mois qui préc èdent l'engagement, avoir eu droit au revenu d'intégration ou à l'équivalent du revenu d'intégration s oc iale pendant trois mois. F o n t p a r t i e d u g r o u p e c i b l e d e s 6 0 % Ne fo n t p a r t i e d u g r o u p e c i b l e d e s 6 0 % Pers onnes qui perç oivent des alloc ations c omme travailleur à temps plein Pers onnes perc evant une alloc ation de garantie de revenus (pas c hômeurs c omplets) Pers onnes qui perç oivent des alloc ations c omme travailleur à temps partiel volontaire Etudiants Personnes bénéficiant d'une allocation d'insertion Pers onnes bénéfic iant d'une alloc ation provis ionnelle Bénéficiaires d'un revenu d'intégration Bénéfic iaires de l'équivalent au revenu d'intégration sociale QUI EST CONSIDÉRÉ COMME TRAVAILLEUR 'NOUVELLEMENT ENGAGÉ'? Tous les travailleurs qui, au c ours du trimes tre c onc erné, s ont nouvellement engagés par le s iège d'ex ploitation de l'entreprise agréée en titres-services avec un contrat de travail titres-services, à l'exception des travailleurs titres-services qui, dans le mois, passent d'une entreprise titres-services à une autre. Travailleurs précédemment occupés dans une autre entreprise agréée Les travailleurs qui, pendant le mois qui précède leur engagement (calculé de date à date), étaient occupés avec un contrat de travail titres-services dans une autre entreprise agréée, ne sont pas considérés comme nouvellement engagés. Pour ne pas être pris en c ompte c omme travailleur 'nouvellement engagés', il faut qu'il y ait au moins un jour d'oc c upation dans une autre entrepris e agréée dans le mois qui préc ède leur engagement. Ex emple: Une entrepris e agréée engage 3 nouveaux travailleurs dans la période oc tobre - déc embre 2012 (4ème trimes tre). Un de ces travailleurs travaille jusqu'au 30 septembre 2012 dans une autre entreprise agréée et est engagé le 15 oc tobre Conséquence : ce travailleur ne compte pas comme "nouvellement engagé", il n'est pas pris en considération. Un des deux autres travailleurs nouvellement engagés doit faire partie du groupe c ible des 60% (c hômeur indemnis é ou bénéfic iaire d'un revenu d'intégration). Travailleurs précédemment occupés dans la même entreprise agréée Si un travailleur était occupé précédemment au sein de la même entreprise agréée avec un contrat de travail titres-s ervic es, la dis pos ition applic able aux travailleurs venant d'une autre entrepris e agréée, es t d'applic ation. Si, dans le mois (calculé de jour à jour), un travailleur reçoit un nouveau contrat de travail dans la même entreprise agréée, il n'est pas considéré comme "travailleur nouvellement engagé". 2/5

3 Exemple 1: Un travailleur est engagé avec un contrat de remplacement et reçoit un contrat à durée indéterminée immédiatement après c elui-c i. Au début du c ontrat à durée indéterminée, le travailleur n'es t pas c ons idéré comme "travailleur nouvellement engagé". Il s'agit de la poursuite d'une occupation déjà existante. Exemple 2: Un travailleur est engagé avec un contrat à durée déterminée et reçoit un contrat à durée indéterminée immédiatement après celui-ci. Dans ce cas, le travailleur n'est pas considéré comme un "travailleur nouvellement engagé". Exemple 3: Un travailleur est engagé avec un contrat à durée déterminée. 14 jours s'écoulent après la fin de celui-ci et le travailleur est alors engagé avec un contrat à durée indéterminée. Dans ce cas, le travailleur n'est pas considéré c omme un " travailleur nouvellement engagé". Exemple 4: Un travailleur est engagé avec un contrat à durée déterminée. 2 mois s'écoulent après la fin de celui-ci et le travailleur est alors engagé avec un autre contrat à durée déterminée. Dans ce cas, le travailleur est considéré c omme un " travailleur nouvellement engagé". QU'EST-CE LE SIÈGE D'EXPLOITATION? Un siège d'exploitation est chaque établissement ou chaque centre d'activité, avec une certaine stabilité. Vis-à-vis des travailleurs titres-s ervic es, il s'agit du lieu où les travailleurs rapportent les titres-s ervic es et où l'ac tivité es t réellement organis ée. Il s'agit de l'endroit où les c ontac ts s oc iaux entre les 2 parties (travailleur - employeur) ont, en principe, lieu. Le siège d'exploitation est le lieu avec lequel un membre du personnel est lié. C'est à cet endroit que le travailleur reçoit les instructions de l'employeur. En ce qui concerne les utilisateurs, il s'agit de l'endroit où ils peuvent s'adresser, où ils peuvent poser leurs ques tions et où ils peuvent éventuellement avoir un c ontac t pers onnel avec l'entrepris e agréée. L'entreprise doit s'adresser au service régional de l'emploi et au bureau du chômage de l'onem compétent pour le s iège d'ex ploitation. Le siège d'exploitation doit correspondre à la réalité. COMMENT LA RÈGLE DES 60 % EST-ELLE CALCULÉE ET ARRONDIE? Le quota des 60 % est calculé par trimestre. Cela signifie par période de 3 mois calendrier: Janvier jus qu'à mars inc lus Avril jusqu'à juin inclus Juillet jusqu'à septembre inclus Octobre jusqu'à décembre inclus Pour le calcul de la règle des 60 %, aucune distinction n'est faite entre les contrats de travail à temps plein et à temps partiel. Chaque contrat de travail compte pour un contrat. Si le nombre de travailleurs du groupe cible à engager comprend un chiffre après la virgule, ce nombre est arrondi à l'unité la plus proche et 0,5 est arrondi à l'unité supérieure. Exemple 1: Si, en tant que s iège d'ex ploitation, vous engagez 7 nouveaux travailleurs dans un trimes tre, 4 travailleurs (60 % de 7 = 4,2, sur la base de l'art. 2bis 2, troisième alinéa, le nombre est arrondi à l'unité la plus proche et 0,5 est arrondi à l'unité s upérieure) de c es nouveaux engagements doivent être des c hômeurs c omplets indemnis és et/ ou bénéfic iaires d'un revenu d'intégration. Exemple 2: 3/5

4 Si, en tant que s iège d'ex ploitation, vous engagez 6 nouveaux travailleurs dans un trimes tre, 4 travailleurs (60 % de 6 = 3,6, sur la base de l'art. 2bis 2, troisième alinéa, le nombre est arrondi à l'unité la plus proche et 0,5 est arrondi à l'unité s upérieure) de c es nouveaux engagements doivent être des c hômeurs c omplets indemnis és et/ ou bénéfic iaires d'un revenu d'intégration. Attention! En rais on de c ette règle d'arrondis s ement, le premier travailleur que vous engagez dans un trimes tre appartient de préférence au groupe des 60 %, sauf si vous avez obtenu une dispense (cette possibilité est abordée ultérieurement dans c ette feuille info). PROCÉDURE POUR LA DEMANDE D'ATTESTATIONS Quelle attestation? Pour démontrer, en tant que s iège d'ex ploitation (employ eur) que le travailleur appartient au groupe c ible (groupe des 60 %), le travailleur ou l'employeur doit demander une attestation à l'onem (s'il s'agit d'un chômeur) ou au CPAS (s'il s'agit d'un bénéfic iaire du revenu d'intégration). Délai pour la demande? La demande d'attestation doit être introduite auprès du bureau du chômage compétent ou du CPAS au plus tard le 30ème jour suivant le jour de l'engagement. Pendant combien de temps l'attestation est-elle valable? L'attestation est valable pour une période de 28 jours à partir de la date de la demande. Où est-ce que je peux trouver l'attestation? L'attestation pour le chômeur est disponible sur le site Internet de l'onem (attestation C63 "attestation de chômage"). A cet effet, vous devez prendre contact avec le bureau du chômage compétent. L'attes tation pour le bénéfic iaire d'un revenu d'intégration es t dis ponible au CPAS. Veuillez prendre c ontac t à cet effet avec le CPAS. PROCÉDURE POUR LA DEMANDE D'UNE DISPENSE Règle d'exception Le directeur du bureau du chômage peut dispenser le siège d'exploitation d'une entreprise agréée, située dans son ressort, qui introduit une demande motivée de dispense totale ou partielle à la règle des 60 %pour un trimestre. En pratique, cette dispense ne sera octroyée que dans des cas exceptionnels. Cette dis pens e peut être ac c ordée s'il apparaît qu'après avoir entrepris toutes les démarc hes néc es s aires en vue d'un recrutement d'un candidat qui appartient au groupe cible, il s'avère impossible de trouver suffisamment de c andidats dans le groupe c ible. Après consultation du service régional compétent (VDAB, FOREM, ADG, ACTIRIS), le directeur du bureau du chômage décide s'il y a ou non, quantitativement aussi bien que qualitativement, suffisamment de chômeurs c omplets indemnis és et/ ou de bénéfic iaires du revenu d'intégration avec le profil requis afin de pourvoir à l'oc c upation au s iège d'ex ploitation, en tenant c ompte des règles de l'emploi c onvenable. En attendant la décision de l'onem, l'entreprise agréée qui a demandé une dispense doit respecter la règle des 60 %. Quel formulaire faut-il introduire à cet effet? Le formulaire "demande de dispense de l'obligation d'occupation dans le cadre des titres-services" doit être complété. Ce formulaire spécifique est disponible sur le site internet de l'onem. Vous trouverez s ur c e formulaire toutes les informations s ur la manière dont il faut le c ompléter. SANCTION? 4/5

5 Toutes les s anc tions ac tuellement prévues dans la légis lation titres-s ervic es pour le non-res pec t de la réglementation peuvent en princ ipe être appliquées. C'es t-à-dire: un avertis s ement, une réc upération, un retrait (immédiatement ou avec s urs is). Dans les cas graves, une retenue (totale ou partielle) sur la base de l'art. 10bis de l'arrêté Royal du 12 décembre 2001 concernant les titres-services peut être prononcée. Dans la pratique, les efforts concrets de l'entreprise seront évalués cas par cas. 5/5

Les titres-services Obligation (règle des 60%)

Les titres-services Obligation (règle des 60%) Les titres-services Obligation (règle des 60%) Principe Par trimestre, 60 % des travailleurs titres-services nouvellement engagés au siège d'exploitation d'une entreprise titres-services agréée doivent

Plus en détail

Que devez-vous faire en matière d'outplacement?

Que devez-vous faire en matière d'outplacement? Office national de l'emploi Pour plus de rens eignements c ontac tez votre bureau du c hômage. Vous trouverez les adres s es dans l annuaire ou sur le site : www.onem.be Que devez-vous faire en matière

Plus en détail

Le régime de chômage avec complément d'entreprise (RCC)

Le régime de chômage avec complément d'entreprise (RCC) Office national de l'emploi Pour plus de rens eignements c ontac tez votre bureau du c hômage. Vous trouverez les adres s es dans l annuaire ou sur le site : www.onem.be Le régime de chômage avec complément

Plus en détail

Attestation programme de transition professionnelle (PTP)

Attestation programme de transition professionnelle (PTP) Suite à la sixième réforme de l'etat, la compétence pour la délivrance des attestations relatives au droit aux allocations d'activation est, à partir du 1er juillet 2014, transférée à la Région wallonne,

Plus en détail

Passage d'un crédit-temps 1/2 temps ou d'un crédit-temps 1/5 à un congé thématique et inversement

Passage d'un crédit-temps 1/2 temps ou d'un crédit-temps 1/5 à un congé thématique et inversement Office national de l'emploi Pour plus de rens eignements c ontac tez votre bureau du c hômage. Vous trouverez les adres s es dans l annuaire ou sur le site : www.onem.be Passage d'un crédit-temps 1/2 temps

Plus en détail

A combien s'élève votre allocation après une occupation?

A combien s'élève votre allocation après une occupation? Office national de l'emploi Pour plus de rens eignements c ontac tez v otre bureau du c hômage. Vous trouv erez les adres s es dans l annuaire ou sur le site : www.onem.be A combien s'élève votre allocation

Plus en détail

Occupation de jeunes peu qualifiés

Occupation de jeunes peu qualifiés Office national de l'emploi Pour plus de rens eignements c ontac tez votre bureau du c hômage. Vous trouverez les adres s es dans l annuaire ou sur le site : www.onem.be Occupation de jeunes peu qualifiés

Plus en détail

Dans quels cas pouvez-vous être sanctionné(e)? (chômage complet)

Dans quels cas pouvez-vous être sanctionné(e)? (chômage complet) Office national de l'emploi Pour plus de rens eignements c ontac tez votre bureau du c hômage. Vous trouverez les adres s es dans l annuaire ou sur le site : www.onem.be Dans quels cas pouvez-vous être

Plus en détail

Demande de dispense pour suivre une formation à une profession indépendante

Demande de dispense pour suivre une formation à une profession indépendante Demande de dispense pour suivre une formation à une profession indépendante Suite à la sixième réforme de l'etat, la compétence pour accorder des dispenses pour suivre des formations/études est, à partir

Plus en détail

Demande de dispense pour suivre une formation, un stage ou certaines études

Demande de dispense pour suivre une formation, un stage ou certaines études Demande de dispense pour suivre une formation, un stage ou certaines études Suite à la sixième réforme de l'etat, la compétence pour accorder des dispenses pour suivre des formations/études est, à partir

Plus en détail

Procédure de demande du crédit-temps

Procédure de demande du crédit-temps Office national de l'emploi Pour plus de rens eignements c ontac tez votre bureau du c hômage. Vous trouverez les adres s es dans l annuaire ou sur le site : www.onem.be Procédure de demande du crédit-temps

Plus en détail

Le régime de chômage avec complément d entreprise (RCC) (prépension) Qu est-ce qui change à partir de 2015?

Le régime de chômage avec complément d entreprise (RCC) (prépension) Qu est-ce qui change à partir de 2015? Office national de l'emploi Pour plus de rens eignements c ontac tez votre bureau du c hômage. Vous trouverez les adres s es dans l annuaire ou sur le site : www.onem.be Le régime de chômage avec complément

Plus en détail

L'activation du comportement de recherche d'emploi

L'activation du comportement de recherche d'emploi Office national de l'emploi Pour plus de rens eignements c ontac tez votre bureau du c hômage. Vous trouverez les adres s es dans l annuaire ou sur le site : www.onem.be L'activation du comportement de

Plus en détail

Le crédit-temps fin de carrière

Le crédit-temps fin de carrière Office national de l'emploi Pour plus de rens eignements c ontac tez votre bureau du c hômage. Vous trouverez les adres s es dans l annuaire ou sur le site : www.onem.be Le crédit-temps fin de carrière

Plus en détail

Le crédit-temps avec motif

Le crédit-temps avec motif Office national de l'emploi Pour plus de rens eignements c ontac tez votre bureau du c hômage. Vous trouverez les adres s es dans l annuaire ou sur le site : www.onem.be Le crédit-temps avec motif Feuille

Plus en détail

Communication mensuelle du premier jour effectif de chômage temporaire par suite d'un manque de travail, d'un accident technique ou d'intempéries

Communication mensuelle du premier jour effectif de chômage temporaire par suite d'un manque de travail, d'un accident technique ou d'intempéries Office national de l'emploi Pour plus de rens eignements c ontac tez votre bureau du c hômage. Vous trouverez les adres s es dans l annuaire ou sur le site : www.onem.be Communication mensuelle du premier

Plus en détail

Le crédit-temps - Réglementations applicables

Le crédit-temps - Réglementations applicables Office national de l'emploi Pour plus de rens eignements c ontac tez votre bureau du c hômage. Vous trouverez les adres s es dans l annuaire ou sur le site : www.onem.be Le crédit-temps - Réglementations

Plus en détail

Il existe deux formes de titres-services: les titres-services papier et les titres-services électroniques.

Il existe deux formes de titres-services: les titres-services papier et les titres-services électroniques. Office national de l'emploi Pour plus de rens eignements c ontac tez votre bureau du c hômage. Vous trouverez les adres s es dans l annuaire ou sur le site : www.onem.be Les titres-services Feuille info

Plus en détail

Si ces conditions ne sont pas remplies, votre demande sera considérée comme incomplète. Cadre réservé au Secrétariat de la Commission

Si ces conditions ne sont pas remplies, votre demande sera considérée comme incomplète. Cadre réservé au Secrétariat de la Commission Suite à la sixième réforme de l état, la compétence pour le régime des titres-services est, à partir du 1er juillet 2014, transférée à la Région wallonne, la Région de Bruxelles-Capitale, la Région flamande

Plus en détail

Le crédit-temps régime général CCT n 77bis

Le crédit-temps régime général CCT n 77bis Office national de l'emploi Pour plus de rens eignements c ontac tez votre bureau du c hômage. Vous trouverez les adres s es dans l annuaire ou sur le site : www.onem.be Le crédit-temps régime général

Plus en détail

1) S inscrire comme demandeur d emploi

1) S inscrire comme demandeur d emploi 1) S inscrire comme demandeur d emploi Lorsque vous avez terminé vos études, vous devenez un demandeur d emploi. Si vous êtes domicilié en région bruxelloise, la première chose que vous devez effectuer

Plus en détail

7. Chômage, activation du chômage, prépension, interruption de carrière et crédit-temps

7. Chômage, activation du chômage, prépension, interruption de carrière et crédit-temps 7. Chômage, activation du chômage, prépension, interruption de carrière et crédit-temps 7.0 Note méthodologique Les principales conditions pour bénéficier d'allocations de chômage sont les suivantes: ne

Plus en détail

II. Le régime des travailleurs salariés C. Statistiques 7. Chômage (ONEm)

II. Le régime des travailleurs salariés C. Statistiques 7. Chômage (ONEm) 7. Chômage, activation du chômage, prépension, interruption de carrière et crédit-temps 7.0 Note méthodologique Les principales conditions pour bénéficier d'allocations de chômage sont les suivantes :

Plus en détail

7. Chômage, activation du chômage, prépension, interruption de carrière et crédit-temps

7. Chômage, activation du chômage, prépension, interruption de carrière et crédit-temps 7. Chômage, activation du chômage, prépension, interruption de carrière et crédit-temps 7.0 Note méthodologique Les principales conditions pour bénéficier d'allocations de chômage sont les suivantes: ne

Plus en détail

La déc la ra tion des risques soc ia ux - DRS. Déc emb re 2015. Consultez notre site ucm.be

La déc la ra tion des risques soc ia ux - DRS. Déc emb re 2015. Consultez notre site ucm.be La déc la ra tion des risques soc ia ux - DRS Déc emb re 2015 2 Editeur responsable : Sec rétariat soc ial des Classes Moyennes de la Provinc e de Liège, Joëlle Pirlet, administrateur délégué, boulevard

Plus en détail

Renvoyer tous les documents dûment complétés et signés à : Acerta Caisse d Allocations Familiales asbl, BP 24000, B-1000 Bruxelles (Centre de Monnaie)

Renvoyer tous les documents dûment complétés et signés à : Acerta Caisse d Allocations Familiales asbl, BP 24000, B-1000 Bruxelles (Centre de Monnaie) MODELE S Renvoyer tous les documents dûment complétés et signés à : Acerta Caisse d Allocations Familiales asbl, BP 24000, B-1000 Bruxelles (Centre de Monnaie) Les renseignements que vous fournissez dans

Plus en détail

CHOMAGE AVEC COMPLEMENT D ENTREPRISE

CHOMAGE AVEC COMPLEMENT D ENTREPRISE CHOMAGE AVEC COMPLEMENT D ENTREPRISE Entreprise reconnue en difficulté/restructuration - Aperçu des conditions d âge et d ancienneté- Impact des nouvelles mesures gouvernementales Version au 07.01.2015

Plus en détail

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Si vous vous posez des questions en matière de PROCESSUS DE FORMATION, voyez les rubriques

Plus en détail

Chômage économique pour les employés à partir du 1er janvier 2012

Chômage économique pour les employés à partir du 1er janvier 2012 Chômage économique pour les employés à partir du 1er janvier 2012 Contexte et entrée en vigueur A la suite de la crise économique mondiale, un certain nombre d'actions de crise temporaires ont été entreprises.

Plus en détail

Le crédit-temps fin de carrière CCT n 77bis

Le crédit-temps fin de carrière CCT n 77bis Office national de l'emploi Pour plus de rens eignements c ontac tez votre bureau du c hômage. Vous trouverez les adres s es dans l annuaire ou sur le site : www.onem.be Le crédit-temps fin de carrière

Plus en détail

Le crédit-temps fin de carrière CCT n 103 - Nouvelle réglementation

Le crédit-temps fin de carrière CCT n 103 - Nouvelle réglementation Office national de l'emploi Pour plus de rens eignements c ontac tez votre bureau du c hômage. Vous trouverez les adres s es dans l annuaire ou sur le site : www.onem.be Le crédit-temps fin de carrière

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/14/021 DÉLIBÉRATION N 14/013 DU 4 FÉVRIER 2014 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR LA BCSS,

Plus en détail

30 AVRIL 1999 - Loi relative à l'occupation des travailleurs étrangers (M.B. 21 mai 1999) - coordination officieuse au 1 er juillet 2011

30 AVRIL 1999 - Loi relative à l'occupation des travailleurs étrangers (M.B. 21 mai 1999) - coordination officieuse au 1 er juillet 2011 30 AVRIL 1999 - Loi relative à l'occupation des travailleurs étrangers (M.B. 21 mai 1999) (coordination officieuse au 1 er juillet 2011 ; modifié par l arrêté royal du 20 juillet 2000 introduction de l

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSSS/15/069 DÉLIBÉRATION N 09/054 DU 1 ER SEPTEMBRE 2009, MODIFIÉE LE 3 NOVEMBRE 2009, LE 7 SEPTEMBRE 2010, LE 4 SEPTEMBRE

Plus en détail

La prolongation des mesures anti-crise et la protection complémentaire des ouvriers en cas de licenciement

La prolongation des mesures anti-crise et la protection complémentaire des ouvriers en cas de licenciement La prolongation des mesures anti-crise et la protection complémentaire des ouvriers en cas de licenciement Les dispositions des mesures anti-crise sont valables jusqu au 31 décembre 2010. A. Les mesures

Plus en détail

Pour les travailleurs :

Pour les travailleurs : Pour les travailleurs : Ai-je le droit de travailler en ALE? Vous êtes chômeur complet indemnisé Vous avez moins de 45 ans Pour travailler au sein d une ALE, vous devez: soit être chômeur complet indemnisé

Plus en détail

Second scénario Déclaration annuelle de chômage temporaire

Second scénario Déclaration annuelle de chômage temporaire Second scénario Déclaration annuelle de chômage temporaire Introduction 1 - Introduction Le chômage temporaire est une forme de suspension du contrat de travail qui est essentiellement réglée par les articles

Plus en détail

Montant de l aide APE pour les employeurs du secteur non-marchand et les pouvoirs locaux

Montant de l aide APE pour les employeurs du secteur non-marchand et les pouvoirs locaux Les Aides à la Promotion de l'emploi (APE) consistent à octroyer sous la forme de points, une aide annuelle visant à subsidier partiellement la rémunération de travailleurs, une réduction importante des

Plus en détail

09 Migration - Politique d asile

09 Migration - Politique d asile 01 Fiscalité 02 Prévention - Sécurité 03 Lutte contre la pauvreté 04 Environnement - Energie - Climat 05 Mobilité 06 Emploi 07 Santé 08 Logement 09 Migration - Politique d asile 10 Beliris INITIATEUR

Plus en détail

Aide-Mémoire. Clarification de la notion de dispense

Aide-Mémoire. Clarification de la notion de dispense Aide-Mémoire Clarification de la notion de dispense Septembre 2014 Document réalisé par le CSEF sur base des informations de l ONEM. Notion de dispense Si un demandeur d emploi bénéficie d une dispense,

Plus en détail

Caisse d allocations familiales UCM Caisse wallonne d allocations familiales

Caisse d allocations familiales UCM Caisse wallonne d allocations familiales Caisse d allocations familiales UCM Caisse wallonne d allocations familiales Nos points de contact sur www.allocationsfamiliales.be caf@ucm.be Allocations familiales après l obligation scolaire étudiants

Plus en détail

FEUILLE INFO «DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE CHÔMEUR COMPLET D AU MOINS 50» ANS QUI BENEFICIE DE LA «DISPENSE MINIMALE»

FEUILLE INFO «DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE CHÔMEUR COMPLET D AU MOINS 50» ANS QUI BENEFICIE DE LA «DISPENSE MINIMALE» FEUILLE INFO «DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE CHÔMEUR COMPLET D AU MOINS 50» ANS QUI BENEFICIE DE LA «DISPENSE MINIMALE» (avec une carte de contrôle C3D-mini) Cette feuille info vous offre un aperçu

Plus en détail

La prépension conventionnelle, article du SPF Emploi

La prépension conventionnelle, article du SPF Emploi La prépension conventionnelle, article du SPF Emploi Introduction La prépension est un régime créé en 1974 qui permet, sous certaines conditions, à un travailleur licencié de compléter les allocations

Plus en détail

Pacte de solidarité entre générations Exécution Doc n 3 Arrêté royal du 9 mars 2006 Outplacement et sanctions

Pacte de solidarité entre générations Exécution Doc n 3 Arrêté royal du 9 mars 2006 Outplacement et sanctions Pacte de solidarité entre générations Exécution Doc n 3 Arrêté royal du 9 mars 2006 Outplacement et sanctions 1. L outplacement de quoi s agit-il? «L outplacement», aussi appelé reclassement professionnel,

Plus en détail

Scénario 10 : Déclaration mensuelle d'heures de vacances jeunes ou seniors

Scénario 10 : Déclaration mensuelle d'heures de vacances jeunes ou seniors Scénario 10 : Déclaration mensuelle d'heures de vacances jeunes ou seniors Introduction Les régimes de vacances jeunes et seniors prévoient que les jeunes qui viennent de terminer leurs études et les travailleurs

Plus en détail

11.11. Les jeux de lois des aides à l emploi

11.11. Les jeux de lois des aides à l emploi 11.11. Les jeux de lois des aides à l emploi Besoin d'un petit coup de pouce financier pour l'embauche? Bonne nouvelle, cela existe! Les réductions de cotisations sociales (les aides à l'emploi), primes

Plus en détail

J U S T E L - Législation consolidée Fin Premier mot Dernier mot Modification(s) Préambule. Table des matières

J U S T E L - Législation consolidée Fin Premier mot Dernier mot Modification(s) Préambule. Table des matières J U S T E L - Législation consolidée Fin Premier mot Dernier mot Modification(s) Préambule Signatures Table des matières Fin 4 arrêtés d'exécution 2 versions archivées Version néerlandaise Conseil d'etat

Plus en détail

Le Contrat premier emploi

Le Contrat premier emploi www.far.be Le Contrat premier emploi Marie Greffe Septembre 06 Historique En 1999, afin de stimuler le travail des jeunes, Laurette Onkelinx (PS), alors ministre de l Emploi, lance l idée d un «Plan Rosetta»,

Plus en détail

Le régime de chômage avec complément d entreprise

Le régime de chômage avec complément d entreprise Le régime de chômage avec complément d entreprise Avril 2015 Editeur responsable : Secrétariat social UCM, Jean-Benoît Le Boulengé, Chaussée de Marche 637, 5100 Wierde Date de dernière mise à jour : 30/04/2015

Plus en détail

Introduction. Introduction. Pulinx Erlend - INAMI - formation soins de santé 25/09/08 section CPAS 1 ASSURANCE OBLIGATOIRE SOINS DE SANTE

Introduction. Introduction. Pulinx Erlend - INAMI - formation soins de santé 25/09/08 section CPAS 1 ASSURANCE OBLIGATOIRE SOINS DE SANTE ASSURANCE OBLIGATOIRE SOINS DE SANTE Introduction L assurance obligatoire soins de santé et indemnités est une branche de la sécurité sociale à côté des branches relatives aux: - accidents de travail et

Plus en détail

belgiquelex. be - Banque Carrefour de la législation Titre

belgiquelex. be - Banque Carrefour de la législation Titre 1 sur 21 03.09.2012 00:15 J U S T E L - Législation consolidée Fin Premier mot Dernier mot Modification(s) Préambule Table des matières 21 arrêtés d'exécution 22 versions archivées Fin Version néerlandaise

Plus en détail

Nouveau plan de suivi des chômeurs : c est parti!

Nouveau plan de suivi des chômeurs : c est parti! Nouveau plan de suivi des chômeurs : c est parti! Le Gouvernement a décidé un nouveau plan d accompagnement et de contrôle de la disponibilité des chômeurs qui entre en vigueur début juillet 2004. Ce plan

Plus en détail

Une publication de la Centrale Nationale des Employés-Groupement National des Cadres, affiliée à la CSC. Avenue Alcide de Gasperi, 21 1400 Nivelles

Une publication de la Centrale Nationale des Employés-Groupement National des Cadres, affiliée à la CSC. Avenue Alcide de Gasperi, 21 1400 Nivelles CPNAE 218 Le reclassement professionnel des 45 ans et plus Une publication de la Centrale Nationale des Employés-Groupement National des Cadres, affiliée à la CSC. Avenue Alcide de Gasperi, 21 1400 Nivelles

Plus en détail

données à caractère personnel (ci-après la «LVP»), en particulier l'article 31bis ;

données à caractère personnel (ci-après la «LVP»), en particulier l'article 31bis ; 1/11 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 38/2015 du 17 juin 2015 Objet: Demande d autorisation émanant de la Direction de l'economie sociale du Département du Développement économique

Plus en détail

Renvoyer à : BP 10020 1070 ANDERLECHT Notre référence : Gestionnaire de clients: Téléphone: 02 643 18 11 E-mail: infokbaf@attentia.

Renvoyer à : BP 10020 1070 ANDERLECHT Notre référence : Gestionnaire de clients: Téléphone: 02 643 18 11 E-mail: infokbaf@attentia. Renvoyer à : BP 10020 1070 ANDERLECHT Notre référence : Gestionnaire de clients: Téléphone: 02 643 18 11 E-mail: infokbaf@attentia.be Demander un supplément PROVISOIRE aux allocations familiales Ce formulaire

Plus en détail

REDUCTION ONSS TRAVAILLEURS LICENCIES DANS LE CADRE DE RESTRUCTURATION

REDUCTION ONSS TRAVAILLEURS LICENCIES DANS LE CADRE DE RESTRUCTURATION REDUCTION ONSS TRAVAILLEURS LICENCIES DANS LE CADRE DE RESTRUCTURATION SERVICES DES CONSEILLERS EN RESSOURCES HUMAINES ARLON Espace Didier, Rue de Diekirch, 38-6700 ARLON Tel. 063/67 03 56 - Fax 063/67

Plus en détail

Veiligheidscoördinatoren Coordinateurs de Sécurité

Veiligheidscoördinatoren Coordinateurs de Sécurité 28 MARS 2007. - Arrêté royal relatif à l'agrément des entreprises et employeurs qui effectuent des travaux de démolition ou d'enlèvement au cours desquels de grandes quantités d'amiante peuvent être libérées

Plus en détail

SALAIRES ET INDEMNITES AU 01.10.2012

SALAIRES ET INDEMNITES AU 01.10.2012 FLASH N 46-01/10/2012 SALAIRES ET INDEMNITES AU 01.10.2012 ADAPTATION DES SALAIRES ET INDEMNITES à dater du 1 er octobre 2012 Pour les employés (CP 226), conformément à l accord sectoriel 2011-2012 et

Plus en détail

Formulaire de demande de mutation. Permanences administratives et techniques :

Formulaire de demande de mutation. Permanences administratives et techniques : Formulaire de demande de mutation Comment communiquer avec le Foyer Fontainois? Par téléphone, au 071/52.58.38. Du lundi au vendredi de 09h00 à 12h00 Permanences administratives et techniques : Mardi de

Plus en détail

Chapitre I. Champ d'application

Chapitre I. Champ d'application Commission paritaire nationale auxiliaire pour employés. Convention collective de travail du 19 juin 2008 relative à l'instauration d'un droit au reclassement professionnel pour certains travailleurs âgés

Plus en détail

OUTPLACEMENT. L avenir a son syndicat

OUTPLACEMENT. L avenir a son syndicat OUTPLACEMENT 1 Qu'entend-on par reclassement professionnel? L'aide au reclassement professionnel recouvre l'ensemble des services et de conseils de guidance qui sont fournis individuellement ou en groupe

Plus en détail

Circulaire n 5419 du 23/09/2015 Nouveau régime concernant les allocations d'insertion des jeunes de moins de 21 ans

Circulaire n 5419 du 23/09/2015 Nouveau régime concernant les allocations d'insertion des jeunes de moins de 21 ans Circulaire n 5419 du 23/09/2015 Nouveau régime concernant les allocations d'insertion des jeunes de moins de 21 ans Réseaux et niveaux concernés Fédération Wallonie- Bruxelles Libre subventionné libre

Plus en détail

INSTRUCTIONS ADMINISTRATIVES AUX EMPLOYEURS ONSSAPL

INSTRUCTIONS ADMINISTRATIVES AUX EMPLOYEURS ONSSAPL OFFICE NATIONAL DE SÉCURITÉ SOCIALE DES ADMINISTRATIONS PROVINCIALES ET LOCALES INSTRUCTIONS ADMINISTRATIVES AUX EMPLOYEURS ONSSAPL O N S S A P L Trimestre : 2014-02 6. Mesures pour l emploi et réduction

Plus en détail

ZOOM sur. le crédit-temps dans le secteur privé

ZOOM sur. le crédit-temps dans le secteur privé 0 ZOOM sur le crédit-temps dans le secteur privé Pour vous permettre d avoir plus de temps pour vous ou vos proches, vous pouvez obtenir une interruption de carrière ordinaire qui, dans le secteur privé,

Plus en détail

Règlement d apprentissage applicable dans les entreprises ressortissant à la Commission Paritaire de l industrie hôtelière : Horeca

Règlement d apprentissage applicable dans les entreprises ressortissant à la Commission Paritaire de l industrie hôtelière : Horeca Règlement d apprentissage applicable dans les entreprises ressortissant à la Commission Paritaire de l industrie hôtelière : Horeca Article 1 er - 1.Le présent règlement d'apprentissage s'applique aux

Plus en détail

EMPLOIS SUBVENTIONNÉS EN CPAS : «LES INTERVENTIONS FINANCIÈRES»

EMPLOIS SUBVENTIONNÉS EN CPAS : «LES INTERVENTIONS FINANCIÈRES» Association de la Ville et des Communes de la Région de Bruxelles-Capitale a.s.b.l. Vereniging van de Stad en de Gemeenten Section CPAS Afdeling "Maatschappelijk Welzijn" van het Brussels Hoofdstedelijk

Plus en détail

Dans ce document, vous trouverez toutes les informations utiles pour remplir le formulaire : QUE dois-je faire pour recevoir un

Dans ce document, vous trouverez toutes les informations utiles pour remplir le formulaire : QUE dois-je faire pour recevoir un Madame, Monsieur, Ce formulaire vous permet, si vous habitez avec votre famille en Belgique, de demander un PROVISOIRE aux allocations familiales en tant que : - Chômeur de longue durée (minimum 6 mois)

Plus en détail

I.N.A.M.I. Institut National d'assurance Maladie-Invalidité

I.N.A.M.I. Institut National d'assurance Maladie-Invalidité I.N.A.M.I. Institut National d'assurance Maladie-Invalidité Soins de Santé Circulaire OA n 2009/115 du 24 mars 2009 393/42 En vigueur à partir du 1 mars 2009 Modalités suivant lesquelles exception à l'interdiction

Plus en détail

3 JUILLET 2005. - LOI RELATIVE AUX DROITS DES VOLONTAIRES.

3 JUILLET 2005. - LOI RELATIVE AUX DROITS DES VOLONTAIRES. 3 JUILLET 2005. - LOI RELATIVE AUX DROITS DES VOLONTAIRES. Version Publication au Moniteur Belge Initiale : L. du. 03/07/2005 relative aux droits des volontaires 29/08/2005. 1 ère modification : L. du.

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/12/273 DÉLIBÉRATION N 09/054 DU 1 ER SEPTEMBRE 2009, MODIFIÉE LE 3 NOVEMBRE 2009, LE 7 SEPTEMBRE 2010 ET LE 4 SEPTEMBRE

Plus en détail

LE COMPTABLE SALARIE PEUT EGALEMENT DEVENIR MEMBRE DE L'IPCF.

LE COMPTABLE SALARIE PEUT EGALEMENT DEVENIR MEMBRE DE L'IPCF. LE COMPTABLE SALARIE PEUT EGALEMENT DEVENIR MEMBRE DE L'IPCF. Après presque dix ans, nous y voilà enfin : un comptable salarié ou travaillant dans un service public peut désormais, lui aussi, devenir -

Plus en détail

INSTRUCTIONS AUX EMPLOYEURS DRS

INSTRUCTIONS AUX EMPLOYEURS DRS DÉCLARATION DES RISQUES SOCIAUX INSTRUCTIONS AUX EMPLOYEURS DRS D R S Trimestre : 2013-04 Indemnités Table des matières Introduction...5 Pour qui...6 Quand...7 Que remplir... 8 28/11/2013 Instructions

Plus en détail

CHAPITRE I: Dispositions générales.

CHAPITRE I: Dispositions générales. COORDINATION OFFICIEUSE DE L A.G.R.B.C. DU 28/11/2002 (M.B. DU 24/12/2002) RELATIF AU REGIME DES CONTRACTUELS SUBVENTIONNES TEL QUE MODIFIE PAR LES AGRBC DU 17/07/2003 (M.B. DU 29/07/2003) ET DU 30/06/2005

Plus en détail

Note informative sur les vacances supplémentaires, les vacances jeunes et les vacances seniors

Note informative sur les vacances supplémentaires, les vacances jeunes et les vacances seniors Département des Ressources humaines Avenue FD Roosevelt 50 ~ CP 115 ~ 1050 BRUXELLES E-mail drh@ulb.ac.be Note informative sur les vacances supplémentaires, les vacances jeunes et les vacances seniors

Plus en détail

Volet A (à remplir par le demandeur).

Volet A (à remplir par le demandeur). N d'inscription : FORMULAIRE UNIQUE DE CANDIDATURE A INSERER DANS LE REGISTRE DES CANDIDATURES Volet A (à remplir par le demandeur). A.1. COORDONNEES ET COMPOSITION DU MENAGE CANDIDAT CONJOINT OU COHABITANT

Plus en détail

OFFICE NATIONAL DE L EMPLOI

OFFICE NATIONAL DE L EMPLOI OFFICE NATIONAL DE L EMPLOI FORMULAIRE C1-ARTISTE OP et cachet dateur DECLARATION D ACTIVITES ARTISTIQUES COMMERCIALES ET/OU DE REVENUS PROVENANT D ACTIVITES ARTISTIQUES A COMPLETER PAR LE CHOMEUR (1,

Plus en détail

LE HOME OUGREEN, s.c.r.l. Société agréée par la S.W.L. sous le n 6160

LE HOME OUGREEN, s.c.r.l. Société agréée par la S.W.L. sous le n 6160 LE HOME OUGREEN, s.c.r.l. Société agréée par la S.W.L. sous le n 6160 FORMULAIRE UNIQUE DE CANDIDATURE N d inscription :. FORMULAIRE UNIQUE DE CANDIDATURE A INSERER DANS LE REGISTRE DES CANDIDATURES VOLET

Plus en détail

Que coûte un salaire?

Que coûte un salaire? Que coûte un salaire? Que coûte un salaire artistique? Depuis la réforme du statut social entré en vigueur au 1 er juillet 2003, on se perd en conjecture sur l application des nouvelles règles de calcul

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale 1 Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/12/207 DÉLIBÉRATION N 12/059 DU 3 JUILLET 2012 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE CERTAINES DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL

Plus en détail

Le Crédit-temps en 2015

Le Crédit-temps en 2015 NOTE SERVICE D ETUDE Le Crédit-temps en 2015 OCTOBRE 2015 P A TRICIA DE MARCHI CONSEILLÈRE CONCI LIA TI ON VIE PRIVEE ET P ROFESSIONNELLE E T F IN DE CARRIERE Table des matières 1. Préambule... 2 2. Le

Plus en détail

Objet: Loi du 26 mai 2002 concernant le droit à l'intégration sociale étudiants et droit au revenu d'intégration

Objet: Loi du 26 mai 2002 concernant le droit à l'intégration sociale étudiants et droit au revenu d'intégration Pour info: Anne.Vanhemelrijck@mi-is.be Bernard.Note@mi-is.be Tél : 02/509.80.83 02/509.81.62 I Fax : 02/508.86.91 Url : www.mi-is.be A Mesdames et Messieurs les Présidents des centres publics d action

Plus en détail

FORMULAIRE DE RENSEIGNEMENTS A

FORMULAIRE DE RENSEIGNEMENTS A FORMULAIRE DE RENSEIGNEMENTS A À RENVOYER À LA CAISSE D ASSURANCES SOCIALES DANS LE CADRE D UNE DEMANDE DE DISPENSE DE COTISATIONS SOCIALES D INDÉPENDANT Veuillez apporter une réponse à chaque question/rubrique.

Plus en détail

CSSS/04/105. Vu la demande du FOREM du 31 août 2004; Vu le rapport d auditorat de la Banque-carrefour du 6 septembre 2004;

CSSS/04/105. Vu la demande du FOREM du 31 août 2004; Vu le rapport d auditorat de la Banque-carrefour du 6 septembre 2004; CSSS/04/105 DELIBERATION N 04/034 DU 5 OCTOBRE 2004 CONCERNANT LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR LA BANQUE CARREFOUR DE LA SÉCURITÉ SOCIALE AU FOREM EN VUE DE L ÉVALUATION DU «PLAN

Plus en détail

La réforme des pensions expliquée

La réforme des pensions expliquée La réforme des pensions expliquée TABLE DES MATIÈRES 1. LA PENSION ANTICIPÉE... 2 1.1. SITUATION AVANT LA RÉFORME... 2 1.2. SITUATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2013... 2 1.3. LES MESURES DE TRANSITION...

Plus en détail

Règlementation en matière de remboursement des frais

Règlementation en matière de remboursement des frais Règlementation en matière de remboursement des frais Le règlement ci-après établit les normes applicables au sein de l A.W.B.B. pour le remboursement par la Trésorerie des frais engagés par ses membres

Plus en détail

demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise

demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise (Nouvelle réglementation régimes généraux) document d information Version 3.1 01.10.2014 C3 RCC EXTRAITS DE VOS DROITS ET OBLIGATIONS

Plus en détail

FEUILLE INFO «DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE CHÔMEUR COMPLET DISPENSE DE L INSCRIPTION COMME DEMANDEUR D EMPLOI»

FEUILLE INFO «DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE CHÔMEUR COMPLET DISPENSE DE L INSCRIPTION COMME DEMANDEUR D EMPLOI» FEUILLE INFO «DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE CHÔMEUR COMPLET DISPENSE DE L INSCRIPTION COMME DEMANDEUR D EMPLOI» (avec une carte de contrôle C3C) Cette feuille info vous offre un aperçu de vos droits

Plus en détail

Table des matières Texte Début

Table des matières Texte Début 29 JUIN 1983. _ Loi concernant l' . (NOTE : Consultation des versions antérieures à partir du 01-01-1990 et mise à jour au 03-06-2004) Source : EDUCATION NATIONALE Publication : 06-07-1983

Plus en détail

Office. des régimes particuliers. de sécurité sociale

Office. des régimes particuliers. de sécurité sociale Office des régimes particuliers de sécurité sociale (ORPSS) + Statut social des accueillant(e)s d enfants Dernière mise à jour : 22/04/2015 (version 2015.2) GÉNÉRALITÉS... 3 CHAMP D APPLICATION... 3 LE

Plus en détail

LE STATUT DES MANDATAIRES LOCAUX. Luigi Mendola

LE STATUT DES MANDATAIRES LOCAUX. Luigi Mendola LE STATUT DES MANDATAIRES LOCAUX Luigi Mendola TABLE DES MATIÈRES BIOGRAPHIE DE L AUTEUR 3 PARTIE 1. Le traitement des mandataires locaux 9 1. Les mandataires communaux 9 1.1. Les conseillers communaux

Plus en détail

Allocations familiales après l'obligation scolaire Formation de chef d'entreprise

Allocations familiales après l'obligation scolaire Formation de chef d'entreprise Allocations familiales après l'obligation scolaire Formation de chef d'entreprise Modèle P9 Bis Les allocations familiales peuvent être payées jusqu'à l'âge de 25 ans pour les jeunes qui suivent une formation

Plus en détail

Inventaire des principales mesures d aide à l emploi 2014

Inventaire des principales mesures d aide à l emploi 2014 Inventaire des principales mesures d aide à l emploi 2014 Editeur responsable : Grégor Chapelle, Boulevard Anspach 65-1000 Bruxelles - 02/2014 Cet inventaire des principales mesures en faveur de l emploi

Plus en détail

Parentalité responsable. Les possibilités pour accueillir ensemble un enfant

Parentalité responsable. Les possibilités pour accueillir ensemble un enfant Parentalité responsable Les possibilités pour accueillir ensemble un enfant Édition de mars 2013 Parentalité responsable 2 Le congé de maternité Le congé de maternité est de 15 semaines. Il se compose

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 82 -------------------------------------------------------------------

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 82 ------------------------------------------------------------------- CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 82 ------------------------------------------------------------------- Séance du mercredi 10 juillet 2002 ---------------------------------------------- CONVENTION COLLECTIVE

Plus en détail

9.4. Le nouveau plan d embauche pour les jeunes et les demandeurs d emploi âgés. Dossier de presse. Le nouveau plan d embauche en détails

9.4. Le nouveau plan d embauche pour les jeunes et les demandeurs d emploi âgés. Dossier de presse. Le nouveau plan d embauche en détails 9.4. Le nouveau plan d embauche pour les jeunes et les demandeurs d emploi âgés Bruxelles, le 18 janvier 2010 Dossier de presse Le nouveau plan d embauche en détails Sur proposition de la Vice-Première

Plus en détail

TITRE 3 PARTICIPATION DES EMPLOYEURS AU DÉVELOPPEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE [DB 5L3]

TITRE 3 PARTICIPATION DES EMPLOYEURS AU DÉVELOPPEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE [DB 5L3] TITRE 3 PARTICIPATION DES EMPLOYEURS AU DÉVELOPPEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE [DB 5L3] Références du document 5L3 Date du document 01/06/95 TITRE 3 PARTICIPATION DES EMPLOYEURS AU DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE JEUNE SORTANT DES ETUDES (avec une carte de contrôle C3A) C3A36 QUE DEVEZ-VOUS FAIRE?

DOCUMENT D INFORMATION DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE JEUNE SORTANT DES ETUDES (avec une carte de contrôle C3A) C3A36 QUE DEVEZ-VOUS FAIRE? DOCUMENT D INFORMATION DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE JEUNE SORTANT DES ETUDES (avec une carte de contrôle C3A) document d information Version 1 01.04.2015 C3A36 Cette feuille info vous offre un aperçu

Plus en détail

PERMIS DE TRAVAIL A, B, C. Viktor BALLA Juriste, Ce.R.A.I.C. asbl Le 7 Mai 2013

PERMIS DE TRAVAIL A, B, C. Viktor BALLA Juriste, Ce.R.A.I.C. asbl Le 7 Mai 2013 PERMIS DE TRAVAIL A, B, C Viktor BALLA Juriste, Ce.R.A.I.C. asbl Le 7 Mai 2013 Loi du 30 avril 1999 relative à l occupation des travailleurs étrangers Arrêté royal du 9 juin 1999 portant exécution de la

Plus en détail

1. La présente circulaire concerne les primes d'ancienneté qui sont octroyées aux travailleurs durant leur carrière auprès d'un employeur.

1. La présente circulaire concerne les primes d'ancienneté qui sont octroyées aux travailleurs durant leur carrière auprès d'un employeur. Administration générale de la FISCALITE Services centraux Direction I/5B Circulaire n Ci.RH.241/608.543 (AGFisc N 27/2011) dd. 23.05.2011 Impôt des personnes physiques Revenu professionnel Prime d'ancienneté

Plus en détail