Premiers états financiers annuels en IFRS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Premiers états financiers annuels en IFRS"

Transcription

1 Gestion d actifs Mai 2013 Premiers états financiers annuels en IFRS Fonds d investissement un exemple

2 À nos clients et amis, La préparation des états financiers de 2014 sera plus difficile pour les fonds d investissement canadiens qui appliqueront pour la première fois les IFRS et la version du Règlement des ACVM qui sera bientôt révisé. Nous avons préparé les états financiers modèles qui suivent pour vous aider dans le cadre de ce processus. Notre objectif consiste à illustrer les questions qui, à notre avis, seront les plus courantes. Nous espérons que ces états financiers modèles vous seront utiles. Si vous avez des questions, n hésitez pas à communiquer avec moi, avec l associé de PwC responsable de votre audit ou avec l un de nos experts sectoriels du groupe Gestion d actifs. Cordialement Raj Kothari, FCA Associé directeur, RGT, et Leader du groupe national Gestion d actifs Mai 2013

3 Abréviations Tout au long de la présente publication, nous avons utilisé les abréviations suivantes : NOC-18 ICCA ACVM PCGR JVRN IAS 1 IAS 7 IAS 8 IAS 12 IAS 18 IAS 28 Note d orientation concernant la comptabilité 18, Sociétés de placement Institut Canadien des Comptables Agréés Autorités canadiennes en valeurs mobilières Principes comptables généralement reconnus Juste valeur par le biais du résultat net Norme comptable internationale 1, Présentation des états financiers Norme comptable internationale 7, Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 8, Méthodes comptables, changements d estimations comptables et erreurs Norme comptable internationale 12, Impôts sur le résultat Norme comptable internationale 18, Produits des activités ordinaires Norme comptable internationale 28, Participations dans des entreprises associées et des coentreprises IAS 32 Norme comptable internationale 32, Instruments financiers : présentation IAS 33 Norme comptable internationale 33, Résultat par action IAS 34 Norme comptable internationale 34, Information financière intermédiaire IASB International Accounting Standards Board IFRS Normes internationales d information financière IFRS 1 Norme internationale d information financière 1, Première application des Normes internationales d information financière IFRS 7 Norme internationale d information financière 7, Instruments financiers : informations à fournir IFRS 9 Norme internationale d information financière 9, Instruments financiers IFRS 10 Norme internationale d information financière 10, États financiers consolidés IFRS 12 Norme internationale d information financière 12, Informations à fournir sur les intérêts détenus dans d autres entités IFRS 13 Norme internationale d information financière 13, Évaluation de la juste valeur Règlement Règlement sur les organismes de placement collectif Règlement Règlement sur l information continue des fonds d investissement

4 Table des matières Introduction 1 États financiers 2 États de la situation financière 2 États du résultat global 3 États de l évolution de l actif net attribuable aux porteurs de parts rachetables 4 Tableaux des flux de trésorerie 5 Inventaire du portefeuille Renseignements généraux 8 2 Mode de présentation et adoption des IFRS 8 3 Sommaire des principales méthodes comptables 9 4 Estimations comptables et jugements critiques 14 5 Risques associés aux instruments financiers 15 6 Instruments financiers classés par catégorie 22 7 Parts rachetables 24 8 Opérations avec des parties liées 24 9 Commissions de courtage et accords de paiement indirect Augmentation (diminution) de l actif net attribuable aux porteurs de parts 25 rachetables, par part 11 Transition aux IFRS 26 Annexes 26 A Comptabilisation des placements selon les IFRS 28 B Application d IAS 32 aux structures de fonds d investissement courantes au Canada 31

5 Introduction La présente publication illustre l application des exigences les plus courantes des IFRS dans les premiers états financiers annuels en IFRS des fonds d investissement canadiens. Les états financiers sont ceux d un fonds commun de placement canadien constitué en fiducie hypothétique possédant un portefeuille diversifié de placements (le «Fonds modèle»). En ce qui concerne certaines questions importantes, nous avons formulé quelques commentaires et, lorsque cela est pertinent, nous avons fourni une analyse des exigences des Autorités canadiennes en valeurs mobilières ainsi que des points de vue exprimés par les autorités de réglementation à ce jour. Bien que le Fonds modèle soit une fiducie de placement, nous avons également fourni quelques précisions sur des questions supplémentaires et sur les répercussions pour les autres structures de fonds courantes au Canada. Ces états financiers modèles reposent sur les hypothèses fondamentales qui suivent, lesquelles, à notre avis, seront typiques de nombreux fonds d investissement canadiens qui prépareront leurs premiers états financiers annuels en IFRS. Selon ces hypothèses, le Fonds modèle a : décidé de reprendre les formes de présentation et de communication de l information appliquées antérieurement selon les PCGR canadiens dans la mesure où cela est permis selon les IFRS; adopté, pour l évaluation de ses placements, des méthodes comptables autorisées selon les IFRS qui sont identiques aux méthodes utilisées dans le calcul de la valeur liquidative; choisi de détenir tous ses placements directement et, par conséquent, n a pas de filiales contrôlées auxquelles IFRS 10 s applique; choisi de présenter les flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles selon la méthode de rapprochement indirecte plutôt que selon la méthode directe; émis des parts le jour même où des distributions ont été déclarées aux investisseurs qui ont choisi de recevoir leurs distributions en parts plutôt qu en trésorerie; été tenu de classer les parts émises aux investisseurs comme des passifs financiers conformément à IAS 32; décidé d adopter IFRS 9 de façon anticipée. Le Règlement a une incidence importante sur la présentation de l information financière des fonds d investissement. À la date de préparation des présents états financiers modèles, les ACVM n avaient pas encore parachevé la révision prévue de ce règlement. En conséquence, les présents états financiers modèles ont été préparés selon les dispositions qui, selon nous, devraient s appliquer dans la version définitive révisée du Règlement (y compris les modifications proposées incluses dans l appel à commentaires d octobre 2009 des ACVM). Il est à noter également que l IASB a proposé des modifications à IFRS 9 qui pourraient avoir une incidence sur le classement et l évaluation des placements détenus par certains fonds d investissement. Une fois publiées, les exigences définitives pourraient différer des modifications proposées et exiger une mise à jour du contenu et de la présentation des états financiers modèles ci-joints. 1

6 États de la situation financière (en milliers, sauf les montants par part) 31 décembre 31 décembre 1 er janvier Note Actifs Actifs courants Placements Actifs financiers non dérivés $ $ $ Lingots d'or Trésorerie Souscriptions à recevoir Intérêts à recevoir Dividendes à recevoir Actifs dérivés Passifs Passifs courants Achats de placements à payer Rachats à payer Distributions à payer Charges à payer Passifs dérivés Actif net attribuable aux porteurs de parts rachetables $ $ $ Actif net attribuable aux porteurs de parts rachetables par part 12,92 $ 13,28 $ 12,94 $ Commentaires de PwC. Selon les IFRS, les parts rachetables du Fonds modèle sont classées dans les passifs financiers plutôt que dans les capitaux propres, comme ils l'étaient selon les PCGR canadiens. Par conséquent, le Fonds a choisi de présenter ses états de la situation financière selon le modèle présenté à l'exemple 7 d'ias 32 pour les entités sans capitaux propres. L'exemple 7 précise que d'autres formats sont possibles conformément au paragraphe IAS 1.6, ce qui laisse supposer que les entités sans capitaux propres pourraient devoir adapter la présentation des intérêts des porteurs de parts dans les états financiers. Le Fonds modèle pourrait toutefois continuer de présenter un bilan classique indiquant le total de ses passifs et comportant un poste supplémentaire pour indiquer que les capitaux propres du Fonds sont nuls. Si les parts d'un fonds commun de placement sont présentées dans les capitaux propres selon les IFRS, le fonds peut être tenu de présenter des composantes (p.ex., résultats non distribués, avoir des porteurs de parts et surplus d'apport) qu'il n'était pas tenu de présenter dans tous les cas selon les PCGR canadiens. Selon les PCGR canadiens, le Fonds modèle ne classait pas ses actifs et ses passifs en éléments courants et éléments non courants mais, à la transition aux IFRS, il a établi que cela était nécessaire aux termes d'ias Conformément aux PCGR canadiens, le Fonds modèle a présenté une somme à recevoir au titre des souscriptions qui n'a pas encore été réglée. Cela est approprié, car des parts du Fonds modèle sont émises quotidiennement et réglées dans un bref délai, mais les sommes au titre des souscriptions d'un fonds de placement qui sont à recevoir sur une période plus longue (p. ex., les engagements de capital dans un fonds de capital-investissement) pourraient ne pas répondre à la définition d'un actif selon les IFRS. Les notes ci jointes font partie intégrante des états financiers consolidés. 2

7 États du résultat global (en milliers, sauf les montants par part) Exercice clos le 31 décembre Note Produit des activités ordinaires Revenus d'intérêts $ $ Revenus de dividendes Revenu sur prêts de titres Écart de conversion sur la trésorerie (12) 29 Autres variations de la juste valeur des placements et dérivés Gain net réalisé Variation de la plus-value (moins-value) non réalisée (23 923) Charges Frais de gestion Retenues d'impôts Coûts de transactions Frais de garde Frais juridiques Information aux porteurs de titres Honoraires d'audit Frais du comité d'examen indépendant Augmentation (diminution) de l'actif net attribuable aux porteurs de parts rachetables 10 (1 915) $ $ Augmentation (diminution) de l'actif net attribuable aux porteurs de parts rachetables, par part 10 (0,05) $ 0,67 $ Commentaires de PwC. Les parts rachetables du Fonds modèle sont classées dans les passifs financiers auxquels la totalité des gains et des pertes sont attribués. Le résultat global sera donc toujours nul. Conformément à l'exemple 7 d'ias 32 et au paragraphe IAS 1.6, le "résultat net" du Fonds modèle correspond à l'augmentation (la diminution) de l'actif net attribuable aux porteurs de parts rachetables. L'objectif du Fonds modèle consistait à préserver le plus possible le mode de présentation utilisé selon le référentiel comptable canadien précédent, mais il est à noter que d'autres modes de présentation peuvent convenir. Par exemple, le Fonds modèle aurait pu présenter un état du résultat global classique indiquant le total de ses charges et comprenant un poste supplémentaire pour indiquer que le résultat global du fonds est nul. Autrement, l'exemple 7 d'ias 32 présente les distributions aux porteurs de parts comme des charges financières, de telle sorte que le montant de ces distributions vient réduire l'augmentation (la diminution) de l'actif net attribuable aux porteurs de parts rachetables. Cette approche est illustrée dans un document du réseau mondial de PwC intitulé Illustrative IFRS financial statements Investment funds, publié en Le Fonds modèle a indiqué l'augmentation (la diminution) de l'actif net attribuable aux porteurs de parts rachetables, par part conformément aux exigences attendues du Règlement Comme il est expliqué dans les commentaires de PwC exposés à la page 25, ce poste représente une mesure conforme aux PCGR supplémentaire. La quasi-totalité des placements du Fonds modèle est comptabilisée à la JVRN. Le Fonds modèle a présenté les revenus d'intérêts, les revenus de dividendes, le gain net (la perte nette) réalisé et la variation de la plus-value (moins-value) non réalisée, au lieu de présenter sous un seul poste les variations globales de la juste valeur. Nous nous attendons à ce que ce mode de présentation soit exigé en vertu du Règlement , compte tenu des exigences actuelles. Les IFRS n'imposent pas la présentation des revenus d'intérêts sur les placements à la JVRN, mais si ces produits sont présentés, le paragraphe IAS exige qu'ils soient calculés selon la méthode du taux d'intérêt effectif. Les notes ci-jointes font partie intégrante des états financiers consolidés. 3

8 États de l'évolution de l'actif net attribuable aux porteurs de parts rachetables (en milliers) Note Actif net attribuable aux porteurs de parts rachetables à l'ouverture de la période $ $ Augmentation (diminution) de l'actif net attribuable aux porteurs de parts rachetables (1 915) Distributions aux porteurs de parts rachetables Revenu net de placement (6 362) (5 347) Gains nets réalisés sur placements et dérivés (495) (692) Remboursement de capital (212) (251) Total des distributions aux porteurs de parts rachetables (7 069) (6 290) Transactions sur parts rachetables Produit de l'émission de parts rachetables Réinvestissement des distributions aux porteurs de parts rachetables Rachat de parts rachetables (87 268) (89 783) Augmentation (diminution) nette au titre des transactions sur parts rachetables (14 744) Augmentation (diminution) nette de l'actif net attribuable aux porteurs de parts rachetables (23 728) Actif net attribuable aux porteurs de parts rachetables à la clôture de la période $ $ Commentaires de PwC. Conformément au paragraphe IAS 1.6 et aux exigences attendues du Règlement , le Fonds modèle a présenté un état de l'évolution de l'actif net attribuable aux porteurs de parts rachetables plutôt qu'un état des variations des capitaux propres (puisqu'il n'a pas de capitaux propres). Les notes ci jointes font partie intégrante des états financiers consolidés. 4

9 Tableaux des flux de trésorerie (en milliers) Exercice clos le 31 décembre Note Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles Augmentation (diminution) de l'actif net attribuable aux porteurs de parts rachetables (1 915) $ $ Ajustements au titre des éléments suivants : Écart de conversion sur la trésorerie 12 (29) Gain net réalisé sur la vente de placements et de dérivés (14 804) (4 471) Variation de la plus-value (moins-value) non réalisée sur les placements et les dérivés (13 586) Achats de placements ( ) ( ) Produit de la vente et à l'échéance de placements Intérêts à recevoir (821) 379 Dividendes à recevoir (347) (31) Charges à payer (71) 38 Entrées de trésorerie nettes liées aux activités opérationnelles Flux de trésorerie liés aux activités de financement Distributions versées aux porteurs de parts rachetables, déduction faite des distributions réinvesties (116) (58) Produit de l'émission de parts rachetables Sommes versées au rachat de parts rachetables (87 207) (89 760) Sorties de trésorerie nettes liées aux activités de financement (21 589) (2 930) Écart de conversion sur la trésorerie (12) 29 Augmentation (diminution) nette de la trésorerie 141 (31) Trésorerie à l'ouverture de l'exercice 6 8 Trésorerie à la clôture de l'exercice 147 $ (23) $ Intérêts reçus Dividendes reçus, déduction faite des retenues d'impôts Commentaires de PwC. L'alinéa IAS 1.10(d) définit un jeu complet d'états financiers comme comprenant un tableau des flux de trésorerie. Selon les PCGR canadiens, de nombreux fonds d'investissement ne présentaient pas d'état des flux de trésorerie, se prévalant de l'exemption prévue au chapitre 1540, États des flux de trésorerie, du Manuel de l'icca. Le Fonds modèle a utilisé la méthode indirecte pour présenter ses flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles, mais les fonds d'investissement peuvent choisir d'appliquer plutôt la méthode directe. Aux termes d'ias 7, les éléments suivants doivent être présentés séparément dans le tableau des flux de trésorerie (cette exigence devrait s'appliquer à la plupart des fonds d'investissement) : intérêts reçus, dividendes reçus, intérêts versés et impôts payés. En outre, les composantes de la trésorerie et des équivalents de trésorerie doivent être indiquées, comme l'illustre l'annexe A d'ias 7, et peuvent inclure des éléments comme les fonds en caisse, les dépôts en banque et les placements à court terme. Le solde de la trésorerie du Fonds modèle consiste uniquement en dépôts auprès d'institutions financières. Les notes ci jointes font partie intégrante des états financiers consolidés. 5

10 Inventaire du portefeuille 31 décembre 2014 Nbre d'actions ou de parts / valeur nominale Description Coût Valeur comptable Actions Actions canadiennes AAA Inc $ $ BBB Corp CCC Ltd DDD Co EEE Corp FFF Ltd GGG Corp HHH Inc III Ltd JJJ Co KKK Inc LLL Corp MMM Enterprises NNN Corp OOO Inc Total des actions canadiennes Actions américaines PPP Corp QQQ Inc RRR Corp SSS Ltd TTT Inc., placement privé UUU Ltd VVV Inc WWW Co XXX Ltd YYY Inc ZZZ Ltd ABC Co DEF Ltd GHI Inc JKL Ltd MNO Co Total des actions américaines Total des actions Obligations Obligations fédérales et provinciales Gouvernement du Canada ,95 %, échéant le 01 juin ,00 %, échéant le 01 juin ,75 %, échéant le 01 juin Province de la Colombie-Britannique ,95 %, échéant le 31 octobre ,10 %, échéant le 15 janvier ,70 %, échéant le 18 juin Province d'ontario ,40 %, échéant le 02 juin ,50 %, échéant le 08 mars Total des obligations fédérales et provinciales Les notes ci jointes font partie intégrante des états financiers consolidés. 6

11 Valeur nominale / once troy Description Coût Valeur comptable Obligations convertibles de sociétés américaines PQR Co. ($US) ,40 %, échéant le 09 avril $ $ STU Ltd. ($US) ,40 %, échéant le 31 octobre VWX Inc. ($US) ,09 %, échéant le 21 août YYZ Ltd. ($US) ,75 %, échéant le 25 novembre PLO Co. ($US) ,75 %, échéant en mars Total des obligations convertibles de sociétés américaines Total des obligations Placements à court terme Bons du Trésor du Canada ,78 %, échéant le 16 février ,80 %, échéant le 01 mars ,82 %, échéant le 15 mars Total des placements à court terme Total des actifs financiers non dérivés Placement en lingots d'or 107 Lingots d'or Total du placement en lingots d'or Actifs et passifs dérivés Commentaires de PwC. Selon les PCGR canadiens, les fonds d'investissement présentent généralement un "inventaire du portefeuille" conformément au Règlement Le paragraphe IAS 1.10 énumère les états qui composent un jeu complet d'états financiers, lequel ne comprend pas d'inventaire du portefeuille. Les ACVM et d'autres autorités de réglementation tentent toujours de déterminer la façon de présenter cette information. Par exemple, l'inventaire du portefeuille peut être présenté à titre d'information supplémentaire dans les états financiers. Puisque cette information n'est pas requise selon les IFRS, le Fonds modèle a établi qu'il n'était pas nécessaire de présenter d'informations comparatives. Le Fonds modèle s'est assuré de fournir toutes les informations requises selon IFRS 7 et IFRS 13 (p. ex., les informations sur la concentration des risques) dans les notes annexes plutôt que dans l'inventaire du portefeuille, comme il le faisait selon le référentiel comptable canadien antérieur. En vertu du Règlement , les fonds d'investissement doivent présenter la "valeur actuelle" de chaque actif en portefeuille, laquelle est définie comme étant la valeur calculée conformément aux PCGR (autrement dit, la valeur comptable). Selon les PCGR canadiens, tous les actifs en portefeuille étaient évalués à la juste valeur conformément à la NOC-18 et, par le fait même, de nombreux fonds d'investissement fournissaient la juste valeur à titre de valeur actuelle. En vertu du Règlement , les fonds d'investissement doivent classer leurs placements dans l'inventaire du portefeuille selon des catégories qui reflètent leurs objectifs de placement. Le Fonds modèle a classé ses actifs en portefeuille par région et par type de placement, mais le mode de présentation approprié dépendra du portefeuille et des objectifs de placement de chaque fonds d'investissement. Lorsque les états financiers de plusieurs fonds d'investissement sont présentés dans un même document, il faut tenir compte des exigences en matière de reliure énoncées dans la Partie 7.1 1) du Règlement , qui se lit comme suit : "Le fonds d'investissement ne doit pas relier ses états financiers avec ceux d'un autre fonds d'investissement dans un même document, à moins de présenter toutes les informations le concernant ensemble et distinctement de celles qui concernent cet autre fonds d'investissement". Les notes ci jointes font partie intégrante des états financiers consolidés. 7

12 1. Renseignements généraux Le Fonds modèle (le Fonds) est un fonds commun de placement établi en vertu des lois de l Ontario et régi par un acte de fiducie daté du 1 er janvier 2000 (l acte de fiducie) et ses modifications ultérieures. L adresse du siège social du Fonds est le 18, rue York, Toronto (Ontario). Le Fonds investit dans des titres de capitaux propres de sociétés canadiennes et américaines, des titres de créance de catégorie investissement émis par le secteur public ou des sociétés au Canada et aux États-Unis, des titres de créance à court terme du Trésor canadien et des lingots d or. Les états financiers sont présentés en dollars canadiens (CAD). La publication de ces états financiers a été autorisée par XYZ Capital Limitée (le gestionnaire) le 15 février Commentaires de PwC. Aux termes du paragraphe IAS 1.138, l entité doit fournir les informations suivantes, sauf si celles-ci figurent déjà dans d autres documents joints aux états financiers : le domicile et la forme juridique de l entité, le pays dans lequel elle a été constituée et l adresse de son siège social ou de son établissement principal, s il est différent du siège social; une description de la nature de l entité et de ses principales activités; le nom de la société mère et celui de la société mère ultime (le Fonds modèle n en a pas); s il s agit d une entité à durée de vie limitée, des informations concernant sa durée de vie. En pratique, les entités présentent souvent ces informations dans la première note, nonobstant la recommandation faite au paragraphe IAS qui préconise la présentation des informations non financières après les informations financières. Certains fonds d investissement ont une durée de vie limitée et doivent, par conséquent, faire état du calendrier ou des conditions régissant la cessation de leurs activités. 2. Mode de présentation et adoption des IFRS Les présents états financiers ont été préparés conformément aux Normes internationales d information financière (IFRS) publiées par l International Accounting Standards Board (IASB). Le Fonds a adopté ce référentiel comptable en 2014, comme l exigent les lois canadiennes sur les valeurs mobilières et le Conseil des normes comptables du Canada. Antérieurement, le Fonds préparait ses états financiers conformément aux principes comptables généralement reconnus du Canada définis dans la Partie V du Manuel de l ICCA (les PCGR canadiens). Le Fonds a appliqué les mêmes méthodes comptables aux fins de la préparation de son état de la situation financière d ouverture en IFRS au 1 er janvier 2013 et pour toutes les périodes présentées, comme si ces méthodes avaient toujours été en vigueur. La note 11 fait état de l incidence de la transition aux IFRS sur la situation financière, la performance financière et les flux de trésorerie présentés par le Fonds. Elle présente également la nature et l effet des changements de méthodes comptables importants par rapport aux méthodes utilisées aux fins de la préparation des états financiers du Fonds conformément aux PCGR canadiens, pour l exercice clos le 31 décembre Commentaires de PwC. Les états financiers du Fonds modèle sont les premiers états financiers IFRS annuels. Conformément au paragraphe IAS 1.16, le Fonds modèle a inclus une déclaration explicite et sans réserve de la conformité de ses états financiers aux IFRS. Certains fonds d investissement seront tenus de préparer leurs premiers états financiers intermédiaires en IFRS au cours de l exercice d adoption, en Puisque bon nombre de fonds d investissement fournissent essentiellement les mêmes informations dans leurs états financiers intermédiaires et annuels, les questions présentées dans les présents états financiers modèles pourraient également servir de point de départ à la préparation des états financiers intermédiaires. 8

13 3. Sommaire des principales méthodes comptables Instruments financiers Commentaires de PwC. Comme il est expliqué à l annexe A, le cadre de classement et d évaluation des actifs financiers varie selon que l entité applique IAS 39 à la transition aux IFRS ou qu elle applique IFRS 9 de façon anticipée. Le Fonds modèle a choisi d appliquer IFRS 9 de façon anticipée, car la direction estime qu IFRS 9 est plus facile à appliquer dans les circonstances particulières du Fonds et parce que les parts du Fonds sont classées dans les passifs financiers (plutôt que dans les capitaux propres), donnant lieu à une non-concordance comptable qui permet au Fonds d appliquer l option de la juste valeur selon IFRS 9 (c.-à.-d. que le Fonds modèle ne se trouve pas désavantagé à la première application). L IASB a toutefois proposé un certain nombre de modifications à cette norme qui, si elles sont adoptées, feront en sorte que les variations de la juste valeur de certains titres de créance seront comptabilisées en autres éléments du résultat global plutôt que dans le produit des activités ordinaires. La norme la plus appropriée pour un fonds d investissement à la transition aux IFRS dépend des circonstances propres au fonds. Le Fonds comptabilise les instruments financiers à la juste valeur lors de leur comptabilisation initiale, majorée des coûts de transactions dans le cas des états financiers évalués au coût amorti. Les achats ou ventes ordinaires d actifs financiers sont comptabilisés à la date de transaction. Les placements et actifs et passifs dérivés du Fonds sont évalués à la juste valeur par le biais du résultat net (JVRN), y compris certains placements en titres de créance qui ont été désignés comme étant à la JVRN. Tous les autres actifs et passifs financiers, y compris les parts rachetables, sont évalués au coût amorti. Selon cette méthode, les actifs et passifs financiers reflètent le montant à recevoir ou à payer, actualisés, s il y a lieu, selon le taux d intérêt effectif du contrat. Les méthodes comptables utilisées pour l évaluation de la juste valeur des placements et des dérivés sont identiques aux méthodes utilisées pour évaluer la valeur liquidative aux fins des transactions avec les porteurs de parts. Commentaires de PwC. Les fonds de placement à capital fixe et les autres structures complexes devront déterminer avec attention la base d évaluation appropriée (coût amorti ou JVRN) pour les parts ou actions classées dans les passifs financiers et établir comment appliquer cette base. Les revenus d intérêts tirés des placements en obligations et des placements à court terme sont comptabilisés au taux d intérêt effectif. Les intérêts à recevoir sont présentés séparément dans l état de la situation financière, en fonction des taux d intérêt déclarés des instruments de créance. Les dividendes sont comptabilisés à titre de produits des activités ordinaires à la date ex-dividende. Le coût des placements est déterminé selon la méthode du coût moyen. 9

14 Commentaires de PwC. Bien que cela ne soit pas pertinent dans le cas du Fonds modèle, les fonds d investissement procèdent souvent à la compensation des actifs et passifs financiers dans l état de la situation financière, particulièrement lorsqu il s agit de dérivés. Le cas échéant, il faut inclure une description de la méthode de compensation, ainsi que les informations requises selon IFRS 7. Voici un exemple type de méthode comptable : «Les actifs et passifs financiers sont compensés et le solde net est présenté dans l état de la situation financière si le fonds bénéficie d un droit juridiquement exécutoire de compenser les montants comptabilisés et qu il a l intention, soit de régler le montant net, soit de réaliser l actif et de régler le passif simultanément.» En 2011, l IASB a modifié les dispositions d IAS 32 en matière de compensation, fournissant des clarifications sur le sens de «simultanément» et ajoutant de nouvelles obligations d informations dans IFRS 7. Les fonds d investissement qui opèrent actuellement une compensation des actifs et des passifs financiers, et ceux qui sont partie à des conventions-cadres de compensation ou des accords similaires, doivent s assurer que les exigences d IAS 32 sont remplies pour pouvoir continuer à opérer compensation et fournir toutes les informations requises selon IFRS 7. Évaluation de la juste valeur La juste valeur s entend du prix qui serait reçu pour la vente d un actif ou payé pour le transfert d un passif lors d une transaction normale entre des intervenants du marché à la date d évaluation. La juste valeur des actifs et des passifs financiers négociés sur des marchés actifs (comme les dérivés et titres négociables cotés) est fondée sur le cours de clôture des marchés à la date de présentation de l information financière. Le Fonds utilise le dernier cours pour les actifs et passifs financiers lorsque ce cours s inscrit dans l écart acheteur-vendeur du jour. Lorsque le dernier cours ne s inscrit pas dans l écart acheteur-vendeur, le gestionnaire détermine le point de l écart acheteur-vendeur qui est le plus représentatif de la juste valeur compte tenu des faits et circonstances en cause. La juste valeur des actifs et passifs financiers qui ne sont pas négociés sur un marché actif, y compris les dérivés hors cote, est déterminée au moyen de techniques d évaluation. Le Fonds utilise diverses méthodes et pose des hypothèses qui reposent sur les conditions qui prévalent sur le marché à chaque date de présentation de l information financière. Les techniques d évaluation comprennent l utilisation de transactions récentes comparables dans des conditions de concurrence normale, la référence à la juste valeur d un autre instrument identique en substance, l analyse des flux de trésorerie actualisés, les modèles de valorisation des options et d autres techniques couramment utilisées par les intervenants du marché et fondées au maximum sur des données de marché observables. Voir la note 5 pour de plus amples renseignements sur les évaluations de la juste valeur du Fonds. Commentaires de PwC. Le Fonds modèle a établi qu il n y a pas eu de variations importantes de la juste valeur de ses placements entre la clôture des bourses étrangères et la date de présentation de ses états financiers. Les fonds d investissement qui détiennent des positions importantes en titres étrangers devront adopter des méthodes comptables adéquates pour traiter les écarts qui pourraient survenir. 10

15 Dépréciation d actifs financiers À chaque date de clôture, le Fonds vérifie s il existe une indication objective de dépréciation de ses actifs financiers au coût amorti. Si une telle indication existe, le Fonds comptabilise une perte de valeur, qui correspond à la différence entre le coût amorti de l actif financier et la valeur actualisée des flux de trésorerie futurs estimés, déterminée à l aide du taux d intérêt effectif initial de l instrument. Les pertes de valeur afférentes à des actifs financiers au coût amorti sont reprises dans une période ultérieure si le montant de la perte diminue et si cette diminution peut être objectivement reliée à un événement ultérieur à la comptabilisation de la perte de valeur. Conversion de devises Les souscriptions et rachats du Fonds sont libellés en dollars canadiens, le dollar canadien constituant la monnaie fonctionnelle et la monnaie de présentation du Fonds. Les transactions en devises sont converties dans la monnaie fonctionnelle au cours de change en vigueur aux dates des transactions. Les actifs et passifs libellés en devises sont convertis dans la monnaie fonctionnelle au cours de change en vigueur à la date d évaluation. Les écarts de conversion se rapportant à la trésorerie sont présentés à titre d «Écart de conversion sur la trésorerie» et les écarts de conversion se rapportant à d autres actifs et passifs financiers sont présentés sous les postes «Gain net réalisé» et «Variation de la plus-value (moins-value) non réalisée» dans l état du résultat global. Trésorerie La trésorerie se compose de dépôts auprès d institutions financières. Placement en lingots d or Le Fonds détient des lingots d or qui sont évalués à la JVRN, en fonction du prix coté à la London Metals Exchange (LME). Commentaires de PwC. Le Fonds modèle détient directement une position en lingots d or. Vu l absence d indications explicites sur la détention de placements en lingots d or par les fonds d investissement dans les IFRS, le Fonds modèle a élaboré sa propre méthode comptable par analogie avec IFRS 9. En conséquence, le Fonds modèle comptabilise son placement en lingots d or à la JVRN. (S il n avait pas adopté IFRS 9 de façon anticipée, il aurait pu procéder par analogie avec IAS 39.) Augmentation (diminution) de l actif net attribuable aux porteurs de parts rachetables, par part L augmentation (la diminution) de l actif net attribuable aux porteurs de parts rachetables, par part, est obtenue en divisant l augmentation (la diminution) de l actif net attribuable aux porteurs de parts rachetables par le nombre moyen pondéré de parts en circulation au cours de la période. Voir la note 10 pour obtenir le calcul. 11

16 Impôts Le Fonds répond à la définition de fiducie de fonds commun de placement en vertu de la Loi de l impôt sur le revenu (Canada). La totalité du résultat net du Fonds aux fins fiscales et une part suffisante des gains en capital nets réalisés au cours de toute période doivent être distribuées aux porteurs de parts de manière à ce que le Fonds n ait aucun impôt à payer. Le Fonds ne comptabilise donc pas d impôts sur le résultat. Étant donné que le Fonds ne comptabilise pas d impôts sur le résultat, l économie d impôts liée aux pertes en capital et autres qu en capital n a pas été reflétée à titre d actif d impôt différé dans l état de la situation financière. Au 31 décembre 2014, le Fonds disposait de pertes en capital inutilisées totalisant $, sans date d expiration. Le Fonds est actuellement assujetti à des retenues d impôts sur les revenus de placement et les gains en capital dans certains pays étrangers. Ces revenus et ces gains sont comptabilisés au montant brut, et les retenues d impôt s y rattachant sont présentées à titre de charge distincte dans l état du résultat global. Commentaires de PwC. Le Fonds modèle est tenu de distribuer annuellement une part suffisante de son bénéfice aux porteurs de parts, afin d éliminer tout passif d impôt éventuel. Le Fonds modèle a donc déterminé qu en substance, il n était pas assujetti à l impôt et que, par le fait même, IAS 12 ne s applique pas. Les fonds d investissement de structure différente (p. ex., les sociétés de placement) devront déterminer en quoi IAS 12 s applique dans les circonstances qui leur sont propres. Comme les IFRS ne contiennent pas d indications propres au secteur d activité, contrairement au référentiel comptable canadien antérieur, les résultats obtenus à la transition aux IFRS pourraient varier. 12

17 Participations dans des entreprises associées, des coentreprises et des filiales Commentaires de PwC. Le Fonds modèle ne détient aucune participation dans des entités contrôlées, sous contrôle conjoint ou sur lesquelles il exerce une influence notable. Si toutefois un fonds d investissement détient de telles participations, il devra adopter et communiquer une méthode comptable appropriée. Aux termes d IAS 28, «un organisme de capital-risque, un fonds commun de placement, une société d investissement à capital variable ou une entité semblable telle qu un fonds d assurance lié à des placements» peut comptabiliser ses participations dans des entreprises associées et des coentreprises à la JVRN au lieu d appliquer la méthode de la mise en équivalence. En mai 2011, l IASB a publié IFRS 12, qui s appliquera aux fonds d investissement canadiens à la transition aux IFRS en 2014 et qui exige la communication d informations spécifiques au sujet des participations dans des entreprises associées et des coentreprises, qu elles soient comptabilisées selon la méthode de la mise en équivalence ou à la JVRN. Les informations à fournir comprennent, entre autres, des informations financières résumées, comme des états condensés de la situation financière et du résultat global. Aux termes du paragraphe IFRS 12.B15, les informations peuvent être présentées selon un référentiel comptable étranger dans les cas où l entité émettrice ne prépare pas d états financiers IFRS. Nous prévoyons que, pour se conformer à ces obligations d informations, les fonds de fonds, les fonds de capital-investissement et les autres entités qui détiennent des participations dans des entreprises associées et des coentreprises devront avoir recours dans une large mesure à des analyses et au jugement. En octobre 2012, l IASB a publié des modifications à IFRS 10 qui exigent que les «entités d investissement» (au sens donné à ce terme dans la modification) comptabilisent leurs participations dans des filiales à la JVRN au lieu de les consolider. Un fonds d investissement sera considéré comme une entité d investissement s il : a) obtient des capitaux d un ou plusieurs investisseurs, à charge pour lui de leur fournir des services de gestion de placement; b) déclare à ses investisseurs qu il a pour objet d investir des capitaux dans le seul but de réaliser des rendements sous forme de plus-value en capital, et/ou de revenus de placement; et c) évalue et apprécie la performance de la quasi-totalité de ses placements selon la juste valeur. La norme contient des indications détaillées pour déterminer si ces critères sont remplis et, dans de nombreuses circonstances, une part importante de jugement sera requise. IFRS 12 comprend des obligations d informations portant spécifiquement sur les entités d investissement, notamment en ce qui concerne les jugements importants sur lesquels l entité s est basée pour déterminer si elle répond à la définition d une entité d investissement, ainsi que des obligations d informations sur les filiales comptabilisées à la JVRN. 13

18 Normes comptables publiées mais non encore adoptées Commentaires de PwC. Comme le Fonds modèle a adopté IFRS 9 de façon anticipée, il n y a aucune norme publiée mais non encore adoptée au moment de la transition aux IFRS. Avant la publication de leurs premiers états financiers IFRS, les fonds d investissement devront déterminer si de nouvelles normes ont été publiées et fournir les informations pertinentes conformément aux paragraphes IAS 8.30 et Estimations comptables et jugements critiques Lorsqu elle prépare les états financiers, la direction doit faire appel à son jugement pour appliquer les méthodes comptables et établir des estimations et des hypothèses quant à l avenir. Les paragraphes suivants présentent une analyse des jugements et estimations comptables les plus importantes établis par le Fonds aux fins de la préparation des états financiers. Évaluation de la juste valeur des dérivés et des titres non cotés sur un marché actif Le Fonds détient des instruments financiers qui ne sont pas cotés sur des marchés actifs, notamment des dérivés. La juste valeur de ces instruments est déterminée au moyen de techniques d évaluation et peut être établie en ayant recours à des sources réputées en matière d évaluation des prix (par exemple, des services d établissement des prix) ou des indications de prix fournies par les teneurs de marché. Les cours obtenus par l intermédiaire de ces sources peuvent constituer des indications, et ne pas être contraignants et exécutables. En l absence de données de marché, le Fonds peut évaluer ses positions au moyen de ses propres modèles, qui reposent généralement sur des méthodes et techniques d évaluation généralement reconnues comme la norme dans le secteur d activité. Les modèles utilisés pour déterminer la juste valeur sont validés et sont examinés périodiquement par du personnel expérimenté du gestionnaire, indépendant de la partie qui les a créés. Les modèles utilisés pour les titres de capitaux propres d entités non cotées reposent principalement sur des multiples du bénéfice ajustés pour tenir compte de l absence de liquidité, s il y a lieu. Dans la mesure du possible, les modèles font appel à des données observables. Néanmoins, le gestionnaire doit établir des estimations à l égard de facteurs comme le risque de crédit (aussi bien le risque de crédit propre que le risque de crédit de la contrepartie), les volatilités et les corrélations. Les changements d hypothèses touchant ces facteurs pourraient avoir une incidence sur les justes valeurs présentées pour les instruments financiers. Le Fonds considère comme des données observables les données de marché qui sont faciles à obtenir, diffusées et mises à jour périodiquement, fiables et vérifiables, non exclusives et fournies par des sources indépendantes qui sont des intervenants actifs sur le marché en question. Voir la note 5 pour de plus amples renseignements sur l évaluation de la juste valeur des instruments financiers du Fonds. Classement et évaluation des placements et application de l option de la juste valeur Pour classer et évaluer les instruments financiers détenus par le Fonds, le gestionnaire est tenu de poser des jugements importants quant aux caractéristiques des flux de trésorerie liés aux instruments et à l applicabilité de l option de la juste valeur pour les actifs financiers aux termes d IFRS 9 Instruments financiers (IFRS 9). Le jugement le plus important réside dans la détermination que le classement des parts du Fonds dans les passifs financiers donne lieu à une «non-concordance comptable» permettant l application de l option de la juste valeur. 14

19 Commentaires de PwC. Aux termes d IAS 1.122, l entité doit faire mention des jugements cruciaux (à l exception de ceux qui impliquent des estimations) qui ont l impact le plus significatif sur les montants comptabilisés dans les états financiers. Le Fonds modèle a établi que cela comprend ses jugements quant à l applicabilité de l option de la juste valeur aux termes d IFRS 9. Parmi les autres jugements qui sont souvent cruciaux et doivent être indiqués, mentionnons ceux qui se rapportent au modèle économique et aux caractéristiques des flux de trésorerie pour le classement des actifs financiers aux termes d IFRS 9, à l applicabilité de l option de la juste valeur aux termes d IAS 39, à la détermination des méthodes comptables applicables aux positions importantes en lingots d or ou autres métaux précieux détenues directement par des fonds négociés en bourse ou d autres fonds d investissement, aux impôts et à l application d IAS 12 et à la détermination de la monnaie fonctionnelle lorsque les indicateurs sont ambivalents. 5. Risques associés aux instruments financiers Facteurs de risque En raison de ses activités, le Fonds est exposé à divers risques associés aux instruments financiers, à savoir le risque de crédit, le risque de liquidité et le risque de marché (y compris le risque de prix, le risque de change et le risque de taux d intérêt). Le programme global de gestion des risques du Fonds vise à maximiser les rendements obtenus pour le niveau de risque auquel le Fonds est exposé et à réduire au minimum les effets défavorables potentiels sur sa performance financière. Tous les placements comportent un risque de perte de capital. Risque de crédit Le Fonds est exposé au risque de crédit, qui s entend du risque qu une partie à un instrument financier manque à une de ses obligations et amène de ce fait l autre partie à subir une perte financière. Le risque de crédit auquel le Fonds est exposé découle en majeure partie de ses placements en titres de créance. La politique du Fonds en matière de gestion du risque de crédit consiste à investir dans des titres de créance qui affichent une notation d au moins BBB selon Standard & Poor s (S&P), et à maintenir à un maximum de 50 % les titres affichant une notation de moins de AA. L analyse qui suit présente un sommaire de la qualité du crédit du portefeuille de titres de créance du Fonds aux 31 décembre 2014 et 2013 et au 1 er janvier Notation de crédit Pourcentage du total des titres de créance 31 décembre décembre er janvier 2013 AAA 65,44 61,43 62,81 AA 28,76 31,59 29,43 A 3,10 3,90 5,55 BBB 2,70 3,08 2,21 Total 100,00 100,00 100,00 Le Fonds est également exposé au risque de crédit de la contrepartie sur les contrats à terme. Ce risque est géré en faisant affaire avec des parties auxquelles S&P a attribué une notation d au moins A, en limitant la durée du contrat à terme à 365 jours et en limitant l exposition à la valeur de marché à l égard de toute contrepartie à 10 % de la valeur de l actif net attribuable aux porteurs de parts rachetables. La notation des contreparties aux contrats à terme du Fonds s établissait à AA au 31 décembre 2014 (AA au 31 décembre 2013; AA au 1 er janvier 2013). 15

20 Toutes les transactions visant des titres cotés sont réglées ou payées à la livraison, en faisant appel à des courtiers approuvés. Le risque de crédit lié aux créances connexes est considéré comme limité, car les titres vendus ne sont livrés que lorsque le courtier a reçu le paiement. Le paiement au titre d un achat est effectué lorsque les titres ont été reçus par le courtier. La transaction échoue si l une ou l autre des parties manque à son obligation. Le recours à des dépositaires et à des courtiers primaires qui procèdent au règlement des transactions comporte toutefois des risques et, dans de rares circonstances, les titres et autres actifs déposés auprès du dépositaire ou du courtier peuvent être exposés au risque de crédit lié à ces parties. En outre, des problèmes d ordre pratique ou des retards peuvent survenir lorsque le Fonds tente de faire respecter ses droits à l égard des actifs en cas d insolvabilité d une telle partie. Le Fonds est également partie à des opérations de prêt de titres. Le risque de crédit lié aux opérations de prêt de titres est limité, car la valeur de la trésorerie ou des titres détenus en garantie par le Fonds relativement à ces opérations correspond à au moins 102 % de la juste valeur des titres prêtés. La garantie et les titres prêtés sont évalués à la valeur de marché chaque jour ouvrable. Au 31 décembre 2014, la valeur totale en dollars des titres prêtés et de la garantie détenue au titre de ces opérations était nulle (néant au 31 décembre 2013; néant au 1 er janvier 2013). Risque de liquidité Le risque de liquidité s entend du risque que le Fonds éprouve des difficultés à honorer des engagements liés à des passifs financiers. Le Fonds est exposé quotidiennement à des rachats en trésorerie. Sa politique consiste à maintenir au moins 85 % de ses actifs en placements liquides (c.-à-d. en placements qui peuvent être facilement cédés sur le marché). En outre, le Fonds conserve en main des capitaux suffisants pour financer les rachats attendus et peut emprunter un montant pouvant aller jusqu à 5 % de la valeur de son actif net pour financer les rachats. Le Fonds peut investir dans des dérivés, des titres de créance et des titres de capitaux propres non cotés qui ne sont pas négociés sur un marché actif. En conséquence, il pourrait ne pas être en mesure de liquider rapidement ces placements à des montants se rapprochant de la juste valeur, ou de réagir à des événements spécifiques, comme une détérioration de la solvabilité d un émetteur en particulier. Conformément à la politique du Fonds, le gestionnaire surveille la position de liquidité quotidiennement. Les tableaux qui suivent fournissent une analyse des passifs financiers du Fonds par catégorie d échéance, d après la durée à courir jusqu à la date d échéance contractuelle. Les montants présentés dans les tableaux reflètent les flux de trésorerie contractuels non actualisés. 31 décembre 2014 Passifs financiers À vue Moins de 3 mois Total Rachats à payer - $ 478 $ 478 $ Distributions à payer Charges à payer Parts rachetables Passifs dérivés décembre 2013 Passifs financiers À vue Moins de 3 mois Total Achats de placement à payer - $ $ $ Rachats à payer Distributions à payer Charges à payer Parts rachetables Passifs dérivés

Fiducie d Hydro-Québec pour la gestion des déchets de combustible nucléaire. États financiers 31 décembre 2014 (en dollars canadiens)

Fiducie d Hydro-Québec pour la gestion des déchets de combustible nucléaire. États financiers 31 décembre 2014 (en dollars canadiens) Fiducie d Hydro-Québec pour la gestion des déchets États financiers 31 décembre 2014 Le 5 mars 2015 Rapport de l auditeur indépendant Au fiduciaire de Fiducie d Hydro-Québec pour la gestion des déchets

Plus en détail

Gestion de Placements TD. FONDS ÉMERAUDE TD Rapport financier semestriel

Gestion de Placements TD. FONDS ÉMERAUDE TD Rapport financier semestriel Gestion de Placements TD FONDS ÉMERAUDE TD Rapport financier semestriel Période close le 30 juin 2015 Table des matières Responsabilité de la direction en matière d information financière.................................

Plus en détail

Première application des IFRS par les fonds d investissement

Première application des IFRS par les fonds d investissement Première application des IFRS par les fonds d investissement Extrait, Groupe de discussion sur les IFRS Compte rendu de la réunion du 2 décembre 2013 Le projet de l IASB sur les entités d investissement

Plus en détail

Amendements de la Norme internationale d information financière 7 Instruments financiers: Informations à fournir

Amendements de la Norme internationale d information financière 7 Instruments financiers: Informations à fournir Amendements de la Norme internationale d information financière 7 Instruments financiers: Informations à fournir Le paragraphe 27 est modifié. Les paragraphes 27A et 27B sont ajoutés. Importance des instruments

Plus en détail

Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA

Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA Les paragraphes qui suivent présentent les principaux changements en ce qui a trait aux

Plus en détail

En millions CHF ou selon indication 2014 2013

En millions CHF ou selon indication 2014 2013 32 Distribution de dividendes Les réserves distribuables sont déterminées sur la base des capitaux propres statutaires de la maison mère Swisscom SA et non sur les capitaux propres figurant dans les états

Plus en détail

Fonds Fidelity Dividendes américains Devises neutres

Fonds Fidelity Dividendes américains Devises neutres Fonds Fidelity Dividendes américains Devises neutres Rapport annuel 30 juin 2015 Fonds Fidelity Dividendes américains Devises neutres Inventaire du portefeuille au 30 juin 2015 Pourcentage de l actif net

Plus en détail

Catégorie Portefeuille Fidelity Revenu de la Société de Structure de Capitaux Fidelity

Catégorie Portefeuille Fidelity Revenu de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Catégorie Portefeuille Fidelity Revenu de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Rapport semestriel 31 mai 2015 Avis au lecteur Les présents états financiers intermédiaires n ont pas fait l objet

Plus en détail

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises Les normes IFRS et PCGR du Canada constituent des cadres fondés sur des principes; de ce point de vue, bon nombre de

Plus en détail

Rapport semestriel (non vérifié) pour le semestre clos le 30 juin 2015

Rapport semestriel (non vérifié) pour le semestre clos le 30 juin 2015 Rapport semestriel (non vérifié) pour le semestre clos le 30 juin 2015 Fonds indiciel de contrats à terme parts de catégorie D, parts de catégorie E, parts de catégorie F, parts de catégorie I, parts de

Plus en détail

FONDATION DES CLUBS GARÇONS ET FILLES DU CANADA

FONDATION DES CLUBS GARÇONS ET FILLES DU CANADA États financiers de la FONDATION DES CLUBS GARÇONS ET FILLES DU KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l. Téléphone (416) 228-7000 Yonge Corporate Centre Télécopieur (416) 228-7123 4100, rue Yonge, Bureau 200 Internet

Plus en détail

Directrice, Politiques et affaires réglementaires Téléphone : 416-943-5838 Courriel : pward@mfda.ca. Bulletin de l ACFM. Politique

Directrice, Politiques et affaires réglementaires Téléphone : 416-943-5838 Courriel : pward@mfda.ca. Bulletin de l ACFM. Politique Personne-ressource : Paige Ward Directrice, Politiques et affaires réglementaires Téléphone : 416-943-5838 Courriel : pward@mfda.ca Bulletin de l ACFM BULLETIN N o 0494 P Le 3 octobre 2011 Politique Aux

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada États financiers consolidés intermédiaires résumés de L Office d investissement du régime de pensions du Canada 31 décembre 2015 Bilan consolidé intermédiaire résumé Au 31 décembre 2015 (en millions de

Plus en détail

Catégorie Fidelity Revenu à court terme Canada de la Société de Structure de Capitaux Fidelity

Catégorie Fidelity Revenu à court terme Canada de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Catégorie Fidelity Revenu à court terme Canada de la Société de Structure de Capitaux Fidelity 31 mai 2015 Avis au lecteur Les présents états financiers intermédiaires n ont pas fait l objet d un examen

Plus en détail

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable des participations

Plus en détail

N o : D-1B Version originale : décembre 2001 Révision : juillet 2010

N o : D-1B Version originale : décembre 2001 Révision : juillet 2010 Ligne directrice Objet : (entreprises d assurances multirisques) Catégorie : Comptabilité N o : D-1B Version originale : décembre 2001 Révision : juillet 2010 Introduction La présente ligne directrice

Plus en détail

Catégorie Fidelity Produits de consommation mondiaux de la Société de Structure de Capitaux Fidelity

Catégorie Fidelity Produits de consommation mondiaux de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Catégorie Fidelity Produits de consommation mondiaux de la Société de Structure de Capitaux Fidelity 31 mai 2015 Avis au lecteur Les présents états financiers intermédiaires n ont pas fait l objet d un

Plus en détail

Fonds Clic objectif 2025 IA Clarington. États financiers intermédiaires 30 septembre 2015

Fonds Clic objectif 2025 IA Clarington. États financiers intermédiaires 30 septembre 2015 Fonds Clic objectif 2025 IA Clarington États financiers intermédiaires L auditeur des Fonds n a pas révisé les présents états financiers intermédiaires. Table des matières Message aux détenteurs de parts

Plus en détail

CPA Canada Alerte info financière

CPA Canada Alerte info financière FéVRIER 2014 CPA Canada Alerte info financière En octobre 2013, le Conseil des normes comptables (CNC) a apporté plusieurs modifications visant à améliorer les Normes comptables pour les entreprises à

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada États financiers consolidés intermédiaires résumés de L Office d investissement du régime de pensions du Canada 30 septembre 2015 Bilan consolidé intermédiaire résumé Au 30 septembre 2015 (en millions

Plus en détail

Le Conseil canadien des consultants en immigration du Canada États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011

Le Conseil canadien des consultants en immigration du Canada États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011 Le Conseil canadien des consultants États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011 Contenu Rapport d un vérificateur indépendant 2 États financiers Bilan 3 État

Plus en détail

Incidences sur les rapports des nouvelles normes d audit et de comptabilité

Incidences sur les rapports des nouvelles normes d audit et de comptabilité Incidences sur les rapports des nouvelles normes d audit et de comptabilité Guide n o 12 avril 2014 Incidences sur les rapports des nouvelles normes d audit et de comptabilité Guide n 12 avril 2014 Le

Plus en détail

Alerte de votre conseiller Exposé-sondage Contrats de location

Alerte de votre conseiller Exposé-sondage Contrats de location Alerte de votre conseiller Exposé-sondage Contrats de location Juillet 2013 Aperçu En mai 2013, l International Accounting Standards Board (IASB) et le Financial Accounting Standards Board (FASB) des États-Unis

Plus en détail

Analyse statistique des dix derniers exercices IFRS 1, 2

Analyse statistique des dix derniers exercices IFRS 1, 2 Analyse statistique des dix derniers exercices IFRS, Bilan consolidé condensé (en millions de dollars canadiens) 04 03 0 0 ACTIF Trésorerie et autres 46 554 $ 3 64 $ 5 8 $ 4 $ Prêts, valeurs mobilières

Plus en détail

Catégorie Fidelity Produits de consommation mondiaux de Société de Structure de Capitaux Fidelity

Catégorie Fidelity Produits de consommation mondiaux de Société de Structure de Capitaux Fidelity Catégorie Fidelity Produits de consommation mondiaux de Société de Structure de Capitaux Fidelity Rapport annuel 30 novembre 2014 Catégorie Fidelity Produits de consommation mondiaux de Société de Structure

Plus en détail

FINB BMO équipondéré banques américaines couvert en dollars canadiens (ZUB)

FINB BMO équipondéré banques américaines couvert en dollars canadiens (ZUB) ÉTATS FINANCIERS SEMESTRIELS FINB BMO équipondéré banques américaines couvert (ZUB) État de la situation financière (Tous les montants sont en milliers de dollars canadiens, sauf les montants par part.)

Plus en détail

Catégorie Fidelity Immobilier mondial de Société de Structure de Capitaux Fidelity

Catégorie Fidelity Immobilier mondial de Société de Structure de Capitaux Fidelity Catégorie Fidelity Immobilier mondial de Société de Structure de Capitaux Fidelity Rapport annuel 30 novembre 2014 Catégorie Fidelity Immobilier mondial de Société de Structure de Capitaux Fidelity État

Plus en détail

Portefeuille géré et indiciel TD revenu et croissance modérée

Portefeuille géré et indiciel TD revenu et croissance modérée Portefeuille géré et indiciel TD revenu et croissance modérée 591001 (08/15) Programme de gestion d actifs TD Période close le 30 juin 2015 nresponsabilité de la direction en matière d information financière

Plus en détail

Association canadienne du personnel administratif universitaire

Association canadienne du personnel administratif universitaire Association canadienne du personnel administratif universitaire Note d information concernant les états financiers Instruments financiers Novembre 2011 Objet Les universités et les collèges canadiens,

Plus en détail

COMPTE DU RÉGIME DE PENSION DE LA GENDARMERIE ROYALE DU CANADA. Comptables agréés Toronto (Ontario) Le 29 avril 2005

COMPTE DU RÉGIME DE PENSION DE LA GENDARMERIE ROYALE DU CANADA. Comptables agréés Toronto (Ontario) Le 29 avril 2005 Rapport des vérificateurs Au conseil d administration de l Office d investissement des régimes de pensions du secteur public Compte du régime de pension de la Gendarmerie royale du Canada Nous avons vérifié

Plus en détail

Norme comptable internationale 33 Résultat par action

Norme comptable internationale 33 Résultat par action Norme comptable internationale 33 Résultat par action Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire les principes de détermination et de présentation du résultat par action de manière à améliorer

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

Entités assujetties à la réglementation des tarifs Mars 2009

Entités assujetties à la réglementation des tarifs Mars 2009 Entités assujetties à la réglementation des tarifs Mars 2009 Contexte En 2002, l Institut Canadien des Comptables Agréés (ICCA) a publié un rapport de recherche intitulé «L information financière des entreprises

Plus en détail

Norme internationale d information financière 7 Instruments financiers : Informations à fournir

Norme internationale d information financière 7 Instruments financiers : Informations à fournir Norme internationale d information financière 7 Instruments financiers : Informations à fournir Objectif 1 L objectif de la présente norme est d imposer aux entités de fournir des informations dans leurs

Plus en détail

Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées

Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées Objectif 1 L objectif de la présente norme est de spécifier la comptabilisation d

Plus en détail

Norme comptable internationale 27 États financiers individuels. Objectif. Champ d application. Définitions IAS 27

Norme comptable internationale 27 États financiers individuels. Objectif. Champ d application. Définitions IAS 27 Norme comptable internationale 27 États financiers individuels Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable et les obligations d information concernant les participations

Plus en détail

Instruction complémentaire 52-107 Principes comptables et normes d audit acceptables

Instruction complémentaire 52-107 Principes comptables et normes d audit acceptables Instruction complémentaire 52-107 Principes comptables et normes d audit acceptables PARTIE 1 INTRODUCTION ET DÉFINITIONS 1.1 Introduction et objet 1.2 Régime d information multinational 1.3 Détermination

Plus en détail

Fonds indiciel équilibré TD

Fonds indiciel équilibré TD Fonds indiciel équilibré TD 532191 (08/15) Fonds Mutuels TD Période close le 30 juin 2015 nresponsabilité de la direction en matière d information financière Le rapport financier intermédiaire non audité

Plus en détail

États financiers de la Caisse de retraite Régime de rentes de la sécurité publique des Premières Nations

États financiers de la Caisse de retraite Régime de rentes de la sécurité publique des Premières Nations États financiers de la Caisse de retraite Régime de rentes de la sécurité publique des Premières Nations Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État de l actif net disponible pour le service des prestations

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

Indications relatives aux normes de la Banque du Canada en matière de gestion des risques pour les infrastructures de marchés financiers désignées

Indications relatives aux normes de la Banque du Canada en matière de gestion des risques pour les infrastructures de marchés financiers désignées Indications relatives aux normes de la Banque du Canada en matière de gestion des risques pour les infrastructures de marchés financiers désignées Norme 16 : Risques de garde et d investissement Objectif

Plus en détail

États financiers consolidés résumés intermédiaires du GROUPE CGI INC.

États financiers consolidés résumés intermédiaires du GROUPE CGI INC. États financiers consolidés résumés intermédiaires du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés intermédiaires du résultat Pour les périodes de trois et de neuf mois (en milliers de dollars

Plus en détail

N o : D-1A Version initiale : décembre 1997 Révision : juillet 2010

N o : D-1A Version initiale : décembre 1997 Révision : juillet 2010 Ligne directrice Objet : (entreprises d assurance-vie) Catégorie : Comptabilité N o : D-1A Version initiale : décembre 1997 Révision : juillet 2010 Introduction La présente ligne directrice énonce les

Plus en détail

Catégorie Fidelity Revenu à court terme Canada de Société de Structure de Capitaux Fidelity

Catégorie Fidelity Revenu à court terme Canada de Société de Structure de Capitaux Fidelity Catégorie Fidelity Revenu à court terme Canada de Société de Structure de Capitaux Fidelity Rapport annuel 30 novembre 2014 Catégorie Fidelity Revenu à court terme Canada de Société de Structure de Capitaux

Plus en détail

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers IFRS 9 Chapitre 1 : Objectif 1.1 L objectif de la présente norme est d établir des principes d information financière en matière d

Plus en détail

Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa

Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa 1. But de l Énoncé L Énoncé des principes et objectifs de placement («l EPOP») décrit les objectifs,

Plus en détail

Les instruments financiers

Les instruments financiers Comparaison des normes comptables tunisiennes avec les normes comptables internationales 1 Les instruments financiers L IAS 32 définit les instruments financiers comme étant tout contrat qui donne lieu

Plus en détail

Famille de fonds MD ÉTATS FINANCIERS INTERMÉDIAIRES 2015

Famille de fonds MD ÉTATS FINANCIERS INTERMÉDIAIRES 2015 Famille de fonds MD ÉTATS FINANCIERS INTERMÉDIAIRES 2015 Message au sujet de vos états financiers Cher investisseur de la famille de fonds MD, Dans le cadre de notre engagement à vous tenir informé de

Plus en détail

États financiers condensés consolidés. du premier trimestre 2015. Aux 31 mars 2015 et 2014

États financiers condensés consolidés. du premier trimestre 2015. Aux 31 mars 2015 et 2014 Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc. États financiers condensés consolidés du premier trimestre 2015 Aux 31 mars 2015 et 2014 SRM158-1(15-03) PDF Ces états financiers consolidés

Plus en détail

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Objectif 1 Une entité peut exercer des activités à l international de deux manières. Elle peut conclure des transactions

Plus en détail

ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT. septembre 2006

ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT. septembre 2006 ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT septembre 2006 1 Énoncé de politique de placement (septembre 2006) 1. Objet de la politique Le présent document énonce la politique, approuvée par le ministre des Finances

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés. Comptes consolidés de résultat

États financiers consolidés intermédiaires résumés. Comptes consolidés de résultat États financiers consolidés intermédiaires résumés Comptes consolidés de résultat (non audité) trimestres clos les 30 juin semestres clos les 30 juin (en milliers de dollars canadiens, sauf les nombres

Plus en détail

Catégorie Mackenzie Lingot d or

Catégorie Mackenzie Lingot d or Rapport de la direction Responsabilité de la direction en matière d information financière Les états financiers ci-joints ont été préparés par Corporation Financière Mackenzie, le gestionnaire de la Catégorie

Plus en détail

Compte du régime de pension des Forces canadiennes

Compte du régime de pension des Forces canadiennes 30 Rapport des vérificateurs Au conseil d administration du Compte du régime de pension de l Office d investissement des régimes de pensions du secteur public Nous avons vérifié le bilan et l état du portefeuille

Plus en détail

RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION À L ÉGARD DE L INFORMATION FINANCIÈRE

RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION À L ÉGARD DE L INFORMATION FINANCIÈRE RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION À L ÉGARD DE L INFORMATION FINANCIÈRE Les états financiers ci-joints ont été préparés par RBC Gestion mondiale d actifs Inc. («RBC GMA»), gestionnaire des fonds catégorie

Plus en détail

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX COLLEGE Réunion du mardi 1 er juillet 2014 RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX NORME 10 LES COMPOSANTES DE LA TRESORERIE - NORME N 10 LES COMPOSANTES DE LA TRESORERIE NORME

Plus en détail

Fonds d actions mondiales R.E.G.A.R. Gestion Privée (ci-après le «Fonds»)

Fonds d actions mondiales R.E.G.A.R. Gestion Privée (ci-après le «Fonds») (ci-après le «Fonds») États financiers annuels (pour l exercice initial de 315 jours terminé le 31 décembre 2014) Ces états financiers ne contiennent pas le «Rapport de la direction sur le rendement du

Plus en détail

Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers au 30 septembre 2013

Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers au 30 septembre 2013 Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers Rapport de mission d'examen 2 États financiers Résultats 3 Réserve 4 Flux de trésorerie

Plus en détail

RÉGIME DE RETRAITE DE L'ASSOCIATION DES PROFESSEUR(E)S À TEMPS PARTIEL DE L'UNIVERSITÉ D'OTTAWA (1991)

RÉGIME DE RETRAITE DE L'ASSOCIATION DES PROFESSEUR(E)S À TEMPS PARTIEL DE L'UNIVERSITÉ D'OTTAWA (1991) États financiers de RÉGIME DE RETRAITE DE L'ASSOCIATION DES PROFESSEUR(E)S À TEMPS PARTIEL DE L'UNIVERSITÉ D'OTTAWA (1991) 31 décembre 2014 KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l. Téléphone (613) 212-KPMG Bureau 1800

Plus en détail

Catégorie d actif Minimum Cible Maximum. Actions 45 % 55 % 70 % Revenu fixe 20 % 30 % 45 % Alternatifs 0 % 15 % 25 %

Catégorie d actif Minimum Cible Maximum. Actions 45 % 55 % 70 % Revenu fixe 20 % 30 % 45 % Alternatifs 0 % 15 % 25 % Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa 1. But de l Énoncé L Énoncé des principes et objectifs de placement («l EPOP») décrit les objectifs,

Plus en détail

RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE

RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE Introduction La présente Règle établit les règles que les analystes doivent suivre lorsqu ils publient des rapports de recherche

Plus en détail

États financiers consolidés résumés intermédiaires du GROUPE CGI INC.

États financiers consolidés résumés intermédiaires du GROUPE CGI INC. États financiers consolidés résumés intermédiaires du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés intermédiaires du résultat Pour les périodes de trois et de six mois closes les 3 mars (en milliers

Plus en détail

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS Au 31 mars 2014 Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l. 2000 Manulife Place 10180 101 Street Edmonton (Alberta) T5J 4E4 Canada Tél. : 780-421-3611

Plus en détail

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurances et/ou de réassurance NC31

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurances et/ou de réassurance NC31 Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurances et/ou de réassurance NC31 OBJECTIF DE LA NORME 01 L entreprise d assurance et/ou de réassurance doit disposer à son actif, en couverture

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers Accompagnés du rapport des vérificateurs Certification Fiscalité Services-conseils

Plus en détail

Le 31 janvier 2013. Cher actionnaire d Abbott/AbbVie,

Le 31 janvier 2013. Cher actionnaire d Abbott/AbbVie, Le 31 janvier 2013 Objet : Information concernant le choix de report de l impôt sur le revenu à l intention des actionnaires résidant au Canada détenteurs d actions d AbbVie Inc. suivant la scission de

Plus en détail

Normes internationales d information financière États financiers modèles 2011 sans application anticipée

Normes internationales d information financière États financiers modèles 2011 sans application anticipée Normes internationales d information financière États financiers modèles sans application anticipée 1 États financiers pour l exercice 31 décembre Les états financiers modèles de la pour l exercice 31

Plus en détail

LE RÉSEAU CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE COMMUNAUTAIRE

LE RÉSEAU CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE COMMUNAUTAIRE LE RÉSEAU CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ÉTATS FINANCIERS 31 DÉCEMBRE 2013 Rapport de l'auditeur indépendant Aux administrateurs de LE RÉSEAU CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE Nous avons effectué

Plus en détail

POLITIQUE DU CONSEIL D ADMINISTRATION EN MATIÈRE DE RISQUE DE CRÉDIT

POLITIQUE DU CONSEIL D ADMINISTRATION EN MATIÈRE DE RISQUE DE CRÉDIT Page 1 de 7 POLITIQUE DU CONSEIL D ADMINISTRATION EN MATIÈRE DE RISQUE DE CRÉDIT 1.0 CONTEXTE La présente politique est établie conformément au principe 16 b) de la Charte du conseil d administration.

Plus en détail

Titres RBC liés à des obligations de sociétés non protégés avec remboursement de capital, série 1F

Titres RBC liés à des obligations de sociétés non protégés avec remboursement de capital, série 1F RBC Marchés des Juin 2014 TITRES LIÉS À DES TITRES D EMPRUNT I SOLUTIONS DE PLACEMENT GLOBALES RBC Titres RBC liés à des obligations de sociétés non protégés avec remboursement de capital, série 1F Durée

Plus en détail

Association provinciale des constructeurs d'habitations du Québec inc. Relations du travail

Association provinciale des constructeurs d'habitations du Québec inc. Relations du travail Association provinciale des constructeurs d'habitations du Québec inc. Rapport financier 31 décembre 2013 Rapport de l'auditeur indépendant 1-2 Résultats 3 Situation financière 4 Flux de trésorerie 5 Notes

Plus en détail

Fonds de revenu Colabor

Fonds de revenu Colabor États financiers consolidés intermédiaires au et 24 mars 2007 (non vérifiés) États financiers Résultats consolidés 2 Déficit consolidé 3 Surplus d'apport consolidés 3 Flux de trésorerie consolidés 4 Bilans

Plus en détail

Catégorie Portefeuille Fidelity Revenu de la Société de Structure de Capitaux Fidelity

Catégorie Portefeuille Fidelity Revenu de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Catégorie Portefeuille Fidelity Revenu de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Rapport semestriel de la direction sur le rendement du Fonds 31 mai 2015 Mise en garde à l égard des énoncés prospectifs

Plus en détail

NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE

NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 12 : IMPÔTS SUR LE RÉSULTAT...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

NORMES COMPTABLES POUR LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF (NCOSBL) : MISE À JOUR 2013

NORMES COMPTABLES POUR LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF (NCOSBL) : MISE À JOUR 2013 DÉCEMBRE 2013 WWW.BDO.CA CERTIFICATION ET COMPATABILITÉ NORMES COMPTABLES POUR LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF (NCOSBL) : MISE À JOUR 2013 Introduction La plupart des organismes sans but lucratif (OSBL)

Plus en détail

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002 États financiers consolidés aux 2003 et 2002 TABLE DES MATIÈRES RÉSULTATS CONSOLIDÉS 2 BILANS CONSOLIDÉS 3 COMPTE DES CONTRATS AVEC PARTICIPATION CONSOLIDÉ 4 BÉNÉFICES NON RÉPARTIS CONSOLIDÉS DES ACTIONNAIRES

Plus en détail

États financiers de Société de recherche sur le cancer/cancer Research Society

États financiers de Société de recherche sur le cancer/cancer Research Society États financiers de Société de recherche sur le cancer/cancer Research Society 31 août 2015 Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des résultats... 3 État de l évolution des soldes de fonds... 4

Plus en détail

Interprétation IFRIC 16 Couvertures d un investissement net dans un établissement à l étranger

Interprétation IFRIC 16 Couvertures d un investissement net dans un établissement à l étranger Interprétation IFRIC 16 Couvertures d un investissement net dans un établissement à l étranger Références IAS 8 Méthodes comptables, changements d estimations comptables et erreurs IAS 21 Effets des variations

Plus en détail

Corporation Ressources Nevado. États financiers intermédiaires condensés non audités («États financiers») Au 30 septembre 2012 (en dollars canadiens)

Corporation Ressources Nevado. États financiers intermédiaires condensés non audités («États financiers») Au 30 septembre 2012 (en dollars canadiens) États financiers intermédiaires condensés non audités («États financiers») Au 30 septembre (en dollars canadiens) États intermédiaires de la situation financière (Non audités) (en dollars canadiens) Note

Plus en détail

Règlement n 90 15 du 18 décembre 1990 relatif à la comptabilisation des contrats d échange de taux d intérêt ou de devises

Règlement n 90 15 du 18 décembre 1990 relatif à la comptabilisation des contrats d échange de taux d intérêt ou de devises Règlement n 90 15 du 18 décembre 1990 relatif à la comptabilisation des contrats d échange de taux d intérêt ou de devises modifié par les règlements n 92 04 du 17 juillet 1992, n 95-04 du 21 juillet 1995,

Plus en détail

Rapport financier annuel 2006

Rapport financier annuel 2006 Rapport financier annuel 2006 PORTEFEUILLES GÉRÉS ET INDICIELS TD Programme de gestion d actifs TD PORTEFEUILLE GÉRÉ ET INDICIEL TD REVENU Le 31 décembre 2006 Programme de gestion d actifs TD RAPPORT FINANCIER

Plus en détail

obligatoire si l entreprise a vendu ou reclassé des autres actifs financiers, pendant la période

obligatoire si l entreprise a vendu ou reclassé des autres actifs financiers, pendant la période 2824RE_chap_EP4.qx:quark de base /16/09 :08 PM Page 19 Chapitre : Les instruments financiers 11. Une entreprise peut modifier la désignation de certains de ses actifs financiers. Ainsi, elle peut transférer

Plus en détail

Bases des conclusions. Placements de portefeuille Chapitre SP 3041. Avril 2012 CCSP

Bases des conclusions. Placements de portefeuille Chapitre SP 3041. Avril 2012 CCSP Placements de portefeuille Chapitre SP 3041 Avril 2012 CCSP AVANT-PROPOS Le chapitre SP 3041, PLACEMENTS DE PORTEFEUILLE, qui modifie et remplace le chapitre SP 3040, PLACEMENTS DE PORTEFEUILLE, fait partie

Plus en détail

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Numéro 13 Impôts sur les bénéfice

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Numéro 13 Impôts sur les bénéfice Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Numéro 13 Impôts sur les bénéfice Les normes IFRS et les PCGR du Canada constituent des cadres fondés sur des principes; de ce point de vue, bon nombre

Plus en détail

PORTEFEUILLE ÉQUILIBRÉ DE REVENU MENSUEL MACKENZIE

PORTEFEUILLE ÉQUILIBRÉ DE REVENU MENSUEL MACKENZIE RAPPORT DE LA DIRECTION Responsabilité de la direction en matière d information financière Les états financiers ci-joints ont été préparés par Corporation Financière Mackenzie, le gestionnaire du Portefeuille

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers du premier exercice de neuf mois Accompagnés du rapport des vérificateurs

Plus en détail

États financiers de La Fondation du Grand Montréal. 31 décembre 2014

États financiers de La Fondation du Grand Montréal. 31 décembre 2014 États financiers de La Fondation du Grand Montréal Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des résultats et de l évolution des soldes de fonds... 3 État de la situation financière... 4 État des flux

Plus en détail

Fonds d infrastructure mondial Renaissance. États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août 2007

Fonds d infrastructure mondial Renaissance. États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août 2007 États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août Fonds d infrastructure mondial Renaissance État de l actif net (en milliers, sauf les montants par part) Au 31 août (note 1) Actif Encaisse,

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. (non audité)

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. (non audité) États financiers consolidés intermédiaires résumés de Périodes de trois mois et six mois terminées le 30 juin 2011 États financiers consolidés intermédiaires résumés Périodes de trois mois et six mois

Plus en détail

GUIDE SUR L UTILISATION DES VÉHICULES DE GARANTIE

GUIDE SUR L UTILISATION DES VÉHICULES DE GARANTIE PROJET GUIDE SUR L UTILISATION DES VÉHICULES DE GARANTIE Juillet 2013 Guide sur l utilisation des véhicules de garantie Autorité de marchés financiers Page 1 Juillet 2013 Introduction Ce guide présente

Plus en détail

FINB BMO équipondéré S&P/TSX produits industriels (ZIN)

FINB BMO équipondéré S&P/TSX produits industriels (ZIN) ÉTATS FINANCIERS SEMESTRIELS FINB BMO équipondéré S&P/TSX produits industriels (ZIN) État de la situation financière (Tous les montants sont en milliers de dollars canadiens, sauf les montants par part.)

Plus en détail

2 3 4 AUtre 26 Colombie- Britannique 160 Provinces DE L ATLANTIQUE 68 PROVINCES DES PRAIRIES 223 ONTARIO 656 QUÉBEC 1 217 0 5 10 15 20 25 30 0 5 10 15 20 25 30 35 0 10 20 30 40 50 60 ATTEINTE D UN RÈGLEMENT

Plus en détail

Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT)

Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT) Portefeuille de trésorerie de l Université d Ottawa Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT) 1. But L Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie

Plus en détail

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations La nouvelle Swiss GAAP RPC 30 regroupe toutes les règles applicables aux comptes. Ce qui implique que toutes les autres Swiss GAAP RPC font référence aux comptes individuels. Quelles sont les questions

Plus en détail

D-FENSE CAPITAL LTÉE

D-FENSE CAPITAL LTÉE (une société de capital de démarrage) RAPPORT DE GESTION Pour les périodes de trois mois et six mois closes le 31 mars 2012 (deuxième trimestre) La présente analyse par la direction en date du 29 mai 2012

Plus en détail

Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière

Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière IFRS 1 Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière Objectif 1 L objectif de la présente Norme est d assurer que les premiers

Plus en détail

Fonds Mutuels. Rapport financier annuel 2009

Fonds Mutuels. Rapport financier annuel 2009 Fonds Mutuels Rapport financier annuel 2009 Fonds mutuels TD Rapport financier annuel de 2009 2 Responsabilité de la direction en matière d information financière 3 Rapport des vérificateurs États financiers

Plus en détail

POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS

POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS Champ d application de la politique La présente politique expose les politiques de la Bourse relatives aux emprunts contractés

Plus en détail

Guide sur les instruments financiers à l intention des entreprises à capital fermé et des organismes sans but lucratif du secteur privé

Guide sur les instruments financiers à l intention des entreprises à capital fermé et des organismes sans but lucratif du secteur privé juin 2011 www.bdo.ca Certification et comptabilité Guide sur les instruments financiers à l intention des entreprises à capital fermé et des organismes sans but lucratif du secteur privé Guide sur les

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER NOBEL

États financiers consolidés intermédiaires résumés FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER NOBEL États financiers consolidés intermédiaires résumés FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER NOBEL Non audité, 30 septembre et 2014 Table des matières État consolidé intermédiaire résumé de la situation financière...1

Plus en détail