L athlétisme à l école primaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L athlétisme à l école primaire"

Transcription

1 L athlétisme à l école primaire Guillaume Catois, conseiller pédagogique EPS de la circonscription d Argentan

2 Sommaire 1. Références institutionnelles. 2. Définition de l APS athlétisme. 3. Objectifs de l APS athlétisme. 4. Quels sont les enjeux de l enseignement de l athlétisme à l école primaire? 5. Difficultés rencontrées par les élèves en athlétisme. 6. Les compétences sollicitées en athlétisme. 7. Les comportements observés selon les niveaux de pratique. 8. Comment rendre les résultats des élèves visibles à leurs yeux? 9. Comment délimiter ces zones? 10. Proposition de séquence d apprentissage en athlétisme. 11. Les ateliers de la séquence d athlétisme. 12. Les outils. 13. Comment complexifier chaque atelier, dans le but de solliciter davantage les élèves, et ainsi de les faire progresser? 14. Mise en place de la grille de suivi. 15. Mise en place des ateliers. a) Fiche récapitulative des ateliers à mettre en place. b) Points importants. c) Organisation du sens de rotation des groupes. d) Sens de rotation des groupes. 16. Annexes.

3 1. Références institutionnelles B.O. n 3 du 19 juin 2008 : Programmes d enseignement à l école primaire Agir et s exprimer avec son corps au cycle 1 Adapter ses déplacements à des environnements ou contraintes variés Par la pratique d activités physiques libres ou guidées dans des milieux variés, les enfants développent leurs capacités motrices dans des déplacements (courir, ramper, sauter, rouler, glisser, grimper, nager...), [ ] ou des projections et réceptions d objets (lancer, recevoir). [ ]. Ils adaptent leur conduite motrice en vue de l efficacité et de la précision du geste. EPS au cycle 2 EPS au cycle 3 Réaliser une performance - activités athlétiques : courir vite, longtemps, en franchissant des obstacles, sauter loin et haut, lancer loin. Réaliser une performance mesurée (en distance, en temps) - activités athlétiques : courir vite, courir longtemps, courir en franchissant des obstacles, courir en relais, sauter loin, sauter haut, lancer loin. B.O n 29 du 20 juillet 2006 : socle commun de connaissances et de compétences Premier palier pour la maitrise du socle commun : compétences attendues à la fin du CE1 6- Les compétences sociales et civiques 7 - L autonomie et l initiative - Respecter les autres et les règles de vie collective. - Maitriser quelques conduites motrices comme courir, sauter, lancer. - Appliquer des règles élémentaires d hygiène Deuxième palier pour la maitrise du socle commun : compétences attendues à la fin du CM2 6- Les compétences sociales et civiques 7 - L autonomie et l initiative - Respecter les règles de la vie collective, notamment dans les pratiques sportives. - Commencer à s auto-évaluer dans des situations simples. - S impliquer dans un projet individuel ou collectif - Respecter des consignes simples en autonomie - Montrer une certaine persévérance dans toutes les activités - Réaliser une performance mesurée dans les activités athlétiques

4 2. Définition de l APS athlétisme Activité physique et sportive, mettant en œuvre les 3 actions motrices majeures, que sont courir, sauter et lancer. 3. Objectif de l APS athlétisme Réaliser une performance mesurée, soit en terme chronométrique, ou métrique. 4. Quels sont les enjeux de l enseignement de l athlétisme à l école primaire Développer les actions motrices courir-sauter-lancer, nécessaires dans un grand nombre d activités physiques et sportives. 5. Difficultés rencontrées par les élèves en athlétisme Course : Sprint : créer puis maintenir une vitesse maximale jusqu à la ligne d arrivée Endurance : adapter sa vitesse de course à ses compétences et à la durée de course demandée Haies : ne pas sauter les obstacles, mais les franchir, afin de perdre un minimum de vitesse Saut : Longueur : courir le plus vite possible durant la course d élan, sans dépasser la planche lors de la pose du dernier appui Hauteur : transformer un déplacement horizontal (course d élan) en un déplacement vertical (saut) Multi-bonds : garder l équilibre durant les différents sauts Lancer : Balle : lancer en bras cassé, lâcher l engin avant la limite Javelot : tenir compte de la forme spécifique de l engin, lâcher l engin avant la limite Objet lourd : ne pas «subir» le poids de l objet

5 6. Les compétences sollicitées en athlétisme Actions motrices Capacités motrices informationnelles stratégiques Connaissances Attitudes Courir vite longtemps Conserver l équilibre dans le déplacement du corps Pas de gestes parasites Avoir une foulée la plus efficace Avoir le regard fixé vers la ligne d arrivée Adapter sa vitesse à son état de fatigue Adapter sa vitesse à la durée ou la distance de course demandée Avoir connaissance du mode de fonctionnement des starting-blocks Connaître ses capacités Etre concentré Etre concentré, volontaire Accepter de «souffrir» Etre concentré Sauter Lancer loin haut objet léger objet lourd Conserver l équilibre dans le déplacement du corps Conserver l équilibre dans le déplacement du corps Conserver l équilibre dans le déplacement du corps Conserver l équilibre dans le déplacement du corps Avoir le regard fixé sur la planche d appel durant la course d élan Avoir le regard fixé sur la barre durant la course d élan Lâcher l objet au bon moment Lâcher l objet au bon moment Adapter la longueur de sa course d élan en fonction de ses capacités Adapter sa course d élan au saut à effectuer Choisir le bon angle d envol de l objet Adapter son trajet d élan à ses propres capacités physiques Connaître son pied d appel Connaître la technique de saut ( pied-main opposé) Connaître les caractéristiques de l engin Connaître le processus spécifique de lancement de chaque engin Avoir repéré la zone d impulsion Etre concentré Etre concentré Etre concentré Etre concentré

6 7. Les comportements observés selon les niveaux de pratique Sprint Saut Lancer Haies Aérobie Objectif Création de Vitesse Création de Vitesse Création de vitesse Création de Vitesse Création de vitesse Débutant Crée peu de vitesse Course d élan mal structurée Refuse le déséquilibre Crée peu de vitesse et se redresse aussitôt Privilégie une course assise sans poussée Débrouillé Crée de la vitesse mais ne sait pas orienter les poussées Course d élan terne et uniforme Exploite mal le déséquilibre Crée de la vitesse mais hésite avant la première haie Course active (bien placée) mais ne la maintient pas Confirmé Oriente les poussées et reste aligné Course d élan accélérée Crée et utilise le déséquilibre Oriente les poussées dés les premiers appuis Reste actif durant toute la durée de la course Objectif Débutant S organiser pour maintenir la vitesse Transformer et utiliser la vitesse Transformer et utiliser la vitesse S organiser pour maintenir la vitesse Reste en cycle postérieur Ne crée pas de prise d avance L engin précède les appuis Le franchissement est un saut vertical S organiser pour maintenir la vitesse Le geste se dégrade rapidement Débrouillé Passe en cycle antérieur mais la prise de sol ne se fait pas sous le bassin Crée une prise d avance mais le secteur balayé est incomplet L engin est à l aplomb des appuis Le franchissement devient une foulée La course est correcte mais irrégulière Confirmé Passe en cycle antérieur avec griffé Crée une prise d avance et balaye le secteur La prise d avance des appuis se fait par rapport à l engin La reprise de course se fait avec corps gainé et aligné La course est maîtrisée Objectif Finir la course S organiser dans l espace S organiser pour optimiser les trajectoires Finir la course Finir la course Débutant Décélère rapidement Les segments libres ne participent pas à l action La mobilisation est limitée à la ceinture scapulaire Il n y a pas reprise de course après la dernière haie La fin de course est très difficile Débrouillé Il y a apparition de raideur et de crispation Les segments sont placés à l impulsion Les chaînes musculaires sont mobilisées de manières discontinues Il y a volonté de repasser en intention course de vitesse Le projet de course se révèle soit trop ambitieux soit pas assez Confirmé Il maintient et entretient sa vitesse La suspension est améliorée par l utilisation appropriée des segments libres Les chaînes musculaires sont mobilisées de manière continues et ordonnées La volonté est de réaccélérer après la dernière haie La fin de course est maîtrisée

7 8. Comment rendre les résultats des élèves visibles à leurs yeux? Est-ce que la performance métrique ou chronométrique est parlante pour nos élèves? Comment la rendre concrète au regard des élèves? Il faut que la performance soit directement visible. (mesurable, quantifiable) Il faut que l élève puisse voir son objectif à atteindre. (concret, perceptible) Il faut que l élève puisse voir et comparer ses résultats. 9. Comment délimiter ces zones? Evaluation diagnostique Délimiter des zones de performance. Attribuer un nombre de points par zone Garder le même codage d un atelier à un autre Un code couleur (ou nom d animal) peut être attribué à chaque zone COURSE SAUT LANCER COULEUR BAREME Fourmi Puce Plume Poule Sauterelle Volant Poney Grenouille Ballon Cheval Lapin Flèche Autruche Gazelle Fusée Guépard Kangourou Etoile filante Blanc (1 er niveau) 1 point Jaune (2 ème niveau) 2 points Vert (3 ème niveau) 4 points Bleu (4 ème niveau) 6 points Rouge (5 ème niveau) 8 points Noir (6 ème niveau) 10 points

8 10. Proposition de séquence d apprentissage en athlétisme Etape 1 (2 séances) : évaluation diagnostique, découverte des différents ateliers de saut, course et lancer, explication du système de codification-évaluation Mise en place de 6 ateliers : sprint saut en hauteur lancer lourd course de haies saut en longueur lancer léger La classe est divisée en 6 groupes. Chaque groupe passe dans 3 ateliers par séance (15 à 20 min par atelier), ou dans 2 ateliers par séance, mais dans ces cas-là, il est nécessaire de prévoir 3 séances pour l évaluation diagnostique. Etape 2 (4 séances, ou 6 séances si 2 ateliers par séance) : complexification des ateliers par ajout de contraintes spatiales (contraintes ajoutés dans la but de faire évoluer la technique des élèves) Etape 3 : évaluation, avec les mêmes ateliers que lors de l évaluation diagnostique (c est-à-dire sans les éléments de complexification)

9 11. Les ateliers

10 ATELIER course de haies Vitesse haies - Atteindre la zone départ Atteindre la zone la plus éloignée. Règles de l atelier : Il faut rester dans son couloir. Départ derrière la ligne. Ordre de départ : A vos marques. Prêts Partez (signal sonore ou coup de sifflet) 8 m 14m blanc 20 m Attention au faux départ = à refaire. Toucher ou faire tomber une haie n est pas éliminatoire. Le temps est de 6/7 secondes pour CM 7/8 secondes pour CE 1 ou + essai(s) d échauffement 1 essai validé. jaune vert COULEUR BAREME COULEUR BAREME Blanc (1 er niveau) 1 point Jaune (2 ème niveau) 2 points Vert (3 ème niveau) 4 points Chaque zone mesure approximativement 3 mètres Bleu (4 ème niveau) 6 points Rouge (5 ème niveau) 8 points Noir (6 ème niveau) 10 points

11 ATELIER saut en hauteur Saut en hauteur La tête en l air Toucher la balle de couleur la plus élevée Règles de l atelier : Prendre une course d élan Prendre un appel 1 pied Interdire appel pieds joints Prendre une impulsion vers le haut. Toucher avec la tête. 3 essais par hauteur seulement. COULEUR BAREME COULEUR BAREME Blanc (1 er niveau) 1 point Jaune (2 ème niveau) 2 points Vert (3 ème niveau) 4 points Bleu (4 er niveau) 6 points Rouge (5 ème niveau) 8 points Noir (6 ème niveau) 10 points

12 ATELIER lancer d objets lourds Lancer d objets lourds Atteindre la zone la plus éloignée sans sortir de la zone de lancer Règles de l atelier : Réaliser un lancer en rotation. On mesure au point d impact de l objet. 3 essais consécutifs. COULEUR BAREME COULEUR BAREME Blanc (1 er niveau) 1 point Jaune (2 ème niveau) 2 points Vert (3 ème niveau) 4 points Bleu (4 er niveau) 6 points Rouge (5 ème niveau) 8 points Noir (6 ème niveau) 10 points

13 ATELIER saut en longueur SAUT EN LONGUEUR LE SABLE Atteindre la zone la plus éloignée. Règles de l atelier : départ planche d appel Il faut prendre son appel (1 pied) avant la planche (mordre sur la planche = essai non valable) On mesure à partir de la marque la plus proche de la planche d appel. Prendre une impulsion vers le haut. Ne pas retomber en arrière. Tomber vers l avant. 3 essais non consécutifs COULEUR BAREME COULEUR BAREME Blanc (1 er niveau) 1 point Jaune (2 ème niveau) 2 points Vert (3 ème niveau) 4 points Bleu (4 ème niveau) 6 points Rouge (5 ème niveau) 8 points Noir (6 ème niveau) 10 points La zone blanche débute 1m après la planche d appel Chaque zone mesure 40cm (en cycle 2) et 50cm (en cycle 3) Dans l idéal, prévoir une planchette de 3m de long, sur laquelle on pourra peindre les différentes zones de couleur

14 ATELIER lancer léger Lancer de balles Il faut atteindre la zone la plus éloignée. noir rouge bleu vert jaune blanc Règles de l atelier : On peut prendre une course d élan. Privilégier le lancer en «bras cassé». On mesure au point d impact de la balle. 3 essais consécutifs. COULEUR BAREME COULEUR BAREME Blanc (1 er niveau) 1 point Jaune (2 ème niveau) 2 points Vert (3 ème niveau) 4 points Bleu (4 ème niveau) 6 points Rouge (5 ème niveau) 8 points Noir (6 ème niveau) 10 points Prévoir 3 plots de couleurs par zone (3 blancs, 3 jaunes, etc), pour délimiter les limites extérieures de la zone

15 ATELIER sprint VITESSE "ATTEINDRE LA ZONE" Atteindre la zone la plus éloignée en 7 secondes. Règles de l atelier : Départ derrière la ligne. Ordre de départ : A vos marques. Prêts Partez (signal sonore ou coup de sifflet) départ Attention au faux départ, à refaire. Il faut rester dans son couloir. Le temps est de 7 secondes 1 ou + essai(s) d échauffement 1 essai validé. COULEUR BAREME COULEUR BAREME Blanc (1 er niveau) 1 point Jaune (2 ème niveau) 2 points Vert (3 ème niveau) 4 points Bleu (4 ème niveau) 6 points Rouge (5 ème niveau) 8 points Noir (6 ème niveau) 10 points Prévoir une latte de couleur par zone Chaque zone mesure 3mètres

16 12. les outils

17 13. Comment complexifier chaque atelier, dans le but de solliciter davantage les élèves, et ainsi de les faire progresser? 2 façons de solliciter toujours davantage les élèves au cours de chaque séance, qui se traduisent par 2 objectifs différents : Obtenir un score supérieur à celui de la séance précédente. - prévoir des grilles comparatives de score - grilles par élève, par séance, par atelier Obtenir un score au moins équivalent à celui de la séance précédente, alors que les ateliers ont été complexifiés.

18 ATELIER SPRINT Situation initiale : courir le plus loin possible en 7 ou 8 secondes Variantes pour pousser l élève à aller plus vite, et donc plus loin : - le duel, la queue du diable, le premier dans sa maison, etc. - le duel avec handicap (départ reculé pour le meilleur) : à chaque victoire, l élève se voit obligé de reculer sa ligne de départ de 1m, et ensuite, un autre élève peut venir le défier. - petite balle sur un grand cône : aller attraper la balle avant son adversaire. (ou un foulard suspendu et accroché avec une épingle à linge) Balle à attraper le premier ATELIER LANCER LEGER Situation initiale : lancer le plus loin possible, sans élan, un objet léger (balle, javelot en mousse, vortex, etc.) Variantes : - obliger les élèves à viser au dessus de l horizontal, en leur imposant de lancer leur objet par-dessus un obstacle (une corde tendue entre 2 poteaux, un but de football, de hand-ball, etc.).

19 ATELIER HAIES Situation initiale : courir le plus loin possible en 7 ou 8 secondes, en ayant à franchir 3 ou 4 obstacles. Variantes pour pousser l élève à aller plus vite, et donc plus loin : - idem sprint. - surélever progressivement la hauteur des haies. - Rajouter un obstacle. - Faire courir en duel, 2 élèves de niveau différent, en mettant des obstacles plus hauts au meilleur des 2. Qu est-ce qu un obstacle?? - pour certains élèves, cela peut tout simplement être une latte (ou planchette) posée au sol, sur laquelle il est interdit de marcher - ensuite, il faut progressivement surélever cette latte, pour que cela ressemble de plus en plus à une haie à franchir. - Une latte posée sur 2 plots, des barils de lessive, des cageots, - en tous les cas, ce n est pas obligatoirement une haie d athlétisme!! Sécurité - toujours s assurer que l obstacle choisit tombera ou s écroulera au moindre contact avec l élève - l obstacle doit être basculant

20 ATELIER SAUT EN LONGUEUR Situation initiale : sauter le plus loin possible, sans dépasser la zone d appel Variantes : - rajouter un obstacle entre la planche d appel et la zone de réception, afin d obliger l élève à avoir un angle d envol au dessus de l horizontal, critère de réussite nécessaire à la bonne réalisation du saut en longueur - surélever la planche d appel - augmenter la zone d élan - diminuer l aire de lancer début de la zone d élan aire de lancer butoir Il faut que progressivement la longueur de la zone d élan augmente, au fur et à mesure que celle de l aire de lancer diminue. Il sera alors de plus en plus difficile de faire coïncider la pose du dernier appui.

21 ATELIER SAUT EN HAUTEUR Situation initiale : toucher des objets suspendus de plus en plus haut Variantes : - surélever la planche d appel - ne pas placer la planche d appel à la verticale de l objet à toucher - situation d échauffement : avec une craie à la main, le long d un mur, tenter de laisser une marque la plus haute possible (intérêt : résultat visuel et comparable) Bien sûr, lorsque le matériel le permet, utiliser des tapis est plus intéressant. Avec l idée de sauter pour s asseoir (sans l aide des mains) sur des tapis de plus en plus haut. ATELIER LANCER LOURD Situation initiale : lancer le plus loin possible, un objet assez lourd, sans sortir de l aire de lancer Variantes : - imposer une technique d élan : soit un cloche-pied, soit un demi-tour, un tour complet, etc. - varier la taille, la forme, et le poids des engins à lancer

22 14. Mise en place de la grille de suivi Les élèves travaillent en doublette : lorsqu un élève pratique, l autre est observateur et note le résultat dans la grille, et vice versa. Afficher très clairement, à la vue des élèves, le sens de rotation des groupes d élèves, d un atelier à un autre Chaque élève dispose de 3 essais par atelier. A la fin du troisième essai, l observateur additionne les trois scores, et remplit la case «TOTAL». Et une fois que l élève est passé dans les 6 ateliers, l observateur additionne les 6 TOTAUX, ce qui donnera le premier score de l élève. Et il en sera de même pour la deuxième étape, et ainsi de suite.

23 Prénom : sprint TOTAL TOTAL TOTAL TOTAL TOTAL TOTAL longueur lancer léger haies hauteur lancer lourd Total 1 ère rotation Total 2 ème rotation Total 3 ème rotation Total 4 ème rotation Total 5 ème rotation Prénom : sprint TOTAL TOTAL TOTAL TOTAL TOTAL TOTAL longueur lancer léger haies hauteur lancer lourd Total 1 ère rotation Total 2 ème rotation Total 3 ème rotation Total 4 ème rotation Total 5 ème rotation

24 15. Mise en place des ateliers

25 a). Fiche récapitulative des ateliers à mettre en place 1- course de haies 3 essais Symboliser le début de chaque zone par une latte ou un plot de couleur En C2, la zone blanche débute à 15m 2- saut en hauteur 6 essais On tient compte des 3 meilleurs Un cerceau symbolise l aire de lancer 3- lancer d objets lourds 3 essais Tenir compte du poids des engins (C1 : 500g ; C2 : 1kg ; C3 : 2kg) Prendre des petits sacs (ou bouteilles d eau) de sable fermés hermétiquement 4- saut en longueur 3 essais Les zones mesurent 40cm en C2, et 50cm en C3 5- lancer léger Chaque zone mesure 2m en C2, et 3m en C3 En C3, la première zone débute à 6m 6- sprint En C2, début de zone à 22m Chaque zone mesure 3m 1 pt plus de 20m 2 pts 20 à 23m 4 pts 23 à 26m 6 pts 26 à 29m 8 pts 29 à 32m 10 pts plus de 32m 1 pt 1m40 2 pts 1m55 4 pts 1m70 6 pts 1m85 8 pts 2m00 10 pts 2m20 1 pt Plus de 2m 2 pts Plus de 2m50 4 pts Plus de 3m 6 pts Plus de 3m50 8 pts Plus de 4m 10 pts Plus de 4m50 1 pt Plus de 1m 2 pts Plus de 1m40 4 pts Plus de 1m80 6 pts Plus de 2m20 8 pts Plus de 2m60 10 pts Plus de 3m 1 pt Plus de 5m 2 pts Plus de 7m 4 pts Plus de 9m 6 pts Plus de 11m 8 pts Plus de 13m 10 pts Plus de 15m 1 pt Plus de 28m 2 pts Plus de 31m 4 pts Plus de 34m 6 pts Plus de 37 8 pts Plus de 40m 10 pts Plus de 43m

26 b). Points importants Toutes les mesures de zones sont données à titre indicatif. Elles tiennent compte des capacités physiques des élèves à un âge donné. Il tient à chaque enseignant de les faire évoluer, en fonction de ses élèves et de leur niveau. Toutefois, il faut juste s assurer que les mesures choisies lors de l évaluation diagnostique, seront les mêmes tout au long de la séquence, ou du moins lors de l évaluation terminale. Cela permettra à l enseignant et à l élève de se rendre compte concrètement de l évolution de ses performances athlétiques. Les grilles d évaluation et d observation sont données à titre indicatif. Il va de soit, qu il est plus intéressant de les construire avec les élèves. Celles fournies peuvent alors servir de supports. Il est tout à fait envisageable de mettre en place ce projet d athlétisme en cycle 1. Il est seulement nécessaire d adapter les différents ateliers au public visé, et donc de respecter plusieurs points : Diminuer sensiblement la longueur des zones (environ 75% des mesures demandées en cycle 2) Faire figurer très clairement le nom des zones, ou les images correspondantes (les animaux, etc.) : mettre des panneaux au début de chaque zone, avec un dessin de l animal représentant cette zone (avec en plus, si possible la couleur correspondante) Et enfin, l élève ne marque pas des points, mais par exemple gagne autant de gommettes de couleur que de points, qu il peut ensuite aller coller sur sa grille d évaluation

27 c). Organisation du sens de rotation des groupes L organisation idéale est de diviser la classe en 6 groupes, car : - cela permet de mettre un groupe par atelier. - cela permet d avoir des groupes à effectif réduit, ce qi favorise et augment le temps d activité des élèves. Quand cela est possible, il convient également de constituer des groupes dont l effectif est un nombre pair, ce qui permet de constituer des doublettes à l intérieur de chaque groupe. Ainsi il y a bien à chaque fois un pratiquant et un observateur (qui remplit la grille d observation). 6 groupes : A, B, C, D, E et F Chaque séance de 1heure, est divisée en 3 créneaux de 20 min Séance 1 Créneau 1 Créneau 2 Créneau 3 Sprint A B C D E F Saut en longueur Lancer lourd Lancer lourd Sprint Saut en longueur Saut en longueur Lancer lourd Sprint Course de haies Saut en hauteur Lancer léger Lancer léger Course de haies Saut en hauteur Saut en hauteur Lancer léger Course de haies Séance 2 Créneau 1 Créneau 2 Créneau 3 Course de haies Saut en hauteur Lancer léger Lancer léger Course de haies Saut en hauteur Saut en hauteur Lancer léger Course de haies Sprint Saut en longueur Lancer lourd Lancer lourd Sprint Saut en longueur Saut en longueur Lancer lourd Sprint Bien sûr, en fonction des effectifs, si vous ne pouvez constituer que 4, ou 5 groupes, cela sous-entend qu il y aura à chaque créneau un, voire deux, ateliers inoccupés.

28 d). Sens de rotation des groupes SPRINT LANCER LOURD SAUT EN LONGUEUR COURSE DE HAIES LANCER LEGER SAUT EN HAUTEUR

29 La difficulté première avec ce genre d organisation, est la mise en place des ateliers. C est pourquoi, il ne faut pas hésiter à «perdre» du temps lors de la première séance, pour expliquer comment doit être organisé chaque atelier. La première séance doit également servir à l étalonnage des ateliers. Et donc à la fin, avant de ranger le matériel, il est judicieux de mesurer chaque zone avec une corde (ou quelque chose de similaire), et d y faire des nœuds (ou des marques) qui symboliseront le début de chaque zone. Ceci évitera d avoir à les mesurer au début de chaque séance. Et le gain de temps en sera considérable. Les fiches-images des différents ateliers, sont à utiliser lors de la mise en place du projet athlétisme avec une classe de cycle 1. Chaque image est à imprimer en format A4 voire A3, pour afficher au début de chaque zone. De cette manière, l élève qui vient par exemple de faire un lancer léger, voit directement s il a un niveau «sauterelle», «lapin» ou «kangourou». La performance est directement «visible».

30 16. ANNEXES

31 FOURMI POULE PONEY CHEVAL AUTRUCHE GUEPARD

32 PUCE SAUTERELLE GRENOUILLE LAPIN GAZELLE KANGOUROU

33 PLUME VOLANT BALLON FLECHE FUSEE ETOILE FILANTE

L ATHLÉTISME A L ÉCOLE. Cycle 2

L ATHLÉTISME A L ÉCOLE. Cycle 2 INSPECTION ACADEMIQUE DE MAINE ET LOIRE L ATHLÉTISME A L ÉCOLE Cycle 2 Athlétisme au cycle 2 / Equipe EPS 49 / avril 05 Page 1 CYCLE 2 MODULE D APPRENTISSAGE EN EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Compétence

Plus en détail

L ATHLETISME A L ECOLE. Cycle 3

L ATHLETISME A L ECOLE. Cycle 3 INSPECTION ACADEMIQUE COMITE DEPARTEMENTAL USEP DE MAINE ET LOIRE D ATHLETISME 49 L ATHLETISME A L ECOLE Cycle 3 SEPTEMBRE 2000 mise à jour décembre 2002 CYCLE 3 MODULE D APPRENTISSAGE EN EDUCATION PHYSIQUE

Plus en détail

Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109

Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109 Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109 LANCER EN ROTATION lancer d anneaux FONDAMENTAUX Tenir l engin en pronation (paume vers le bas) Lancer avec tout le corps Les lancers en rotation

Plus en détail

Compétence : adapter ses déplacements à des environnements ou contraintes variées.

Compétence : adapter ses déplacements à des environnements ou contraintes variées. VERS L ATHLETISME A LA MATERNELLE Document Nicolas Blanchet CPC EPS Ustaritz P.B. Compétence : adapter ses déplacements à des environnements ou contraintes variées. COURIR Compétences spécifiques Courir

Plus en détail

des cordes. Les déménageurs Agir et s exprimer avec son corps Agir et s exprimer avec son corps

des cordes. Les déménageurs Agir et s exprimer avec son corps Agir et s exprimer avec son corps Les déménageurs Se déplacer le plus rapidement possible en s adaptant à des contraintes Jeu athlétique PS/ 4 équipes Matériel : - 8 caisses - différents objets : balles, anneaux COURIR Au signal, les élèves

Plus en détail

JEUX ATHLÉTIQUES CYCLE 2

JEUX ATHLÉTIQUES CYCLE 2 JEUX ATHLÉTIQUES CYCLE 2 Rencontres de circonscription Aspres-Perpignan 2011/2012 Vers les compétences du palier 1 : Compétence 6 et 7 : Avoir une bonne maîtrise de son corps, un comportement responsable

Plus en détail

Objectifs et logique du Page 3

Objectifs et logique du Page 3 Document conçu par l équipe des conseillers pédagogiques EPS du Haut-Rhin avec l aide précieuse de Thierry Lichtlé CTS Athlétisme et Isabelle Logeart professeur à l UFRSTAPS de Strasbourg Année scolaire

Plus en détail

Nombre de séances prévues : 1. Cycle : 2 Niveau : CP/CE1. Champs disciplinaire : E.P.S. Date :

Nombre de séances prévues : 1. Cycle : 2 Niveau : CP/CE1. Champs disciplinaire : E.P.S. Date : Cycle : 2 Niveau : CP/CE1 Champs disciplinaire : E.P.S Titre de la séquence : La course de vitesse : évaluation diagnostique Compétence(s) disciplinaire(s) pour la séquence : Réaliser une action que l

Plus en détail

ATHLÉTISME À L ÉCOLE. Des situations pour préparer le challenge départemental d athlétisme. Course de relais. Course de vitesse.

ATHLÉTISME À L ÉCOLE. Des situations pour préparer le challenge départemental d athlétisme. Course de relais. Course de vitesse. ATHLÉTISME À L ÉCOLE Course de relais Course de durée Saut en longueur Course de vitesse Lancer Triple bond Des situations pour préparer le challenge départemental d athlétisme Commission EPS 55 Avril

Plus en détail

GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence

GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence ROULER Après la phase de découverte pendant laquelle on laisse les enfants tester librement, mettre en place un ou plusieurs parcours de motricité autour de verbes

Plus en détail

SAUTER en cycle 3 Michel DOSTES, Didier Couralet

SAUTER en cycle 3 Michel DOSTES, Didier Couralet SAUTER en cycle 3 Michel DOSTES, Didier Couralet Sécurité : Zone de réception : sable ou tapis pour le saut en longueur sable, tapis ou herbe pour le triple saut Elan réduit sur herbe tant que la technique

Plus en détail

L athlétisme à l école

L athlétisme à l école Courir en élémentaire Equipe Départementale EPS de la Haute Garonne L athlétisme à l école Courir en élémentaire 2012 Equipe EPS 31 Document athlétisme 2012 Page 55 Courir vite - Cycle 2 Equipe Départementale

Plus en détail

PROGRAMMATION DES ACTIVITÉS D ATHLETISME DU CYCLE 1 AU CYCLE 3

PROGRAMMATION DES ACTIVITÉS D ATHLETISME DU CYCLE 1 AU CYCLE 3 HAUTE SAVOIE PROGRAMMATION DES ACTIVITÉS D ATHLETISME DU CYCLE 1 AU CYCLE 3 Production du stage de mars 2004. ont participé en particulier à son élaboration : Françoise Déage, Caroline Fontana, Magali

Plus en détail

Thème : Activités athlétiques course rapide Compétences visées:

Thème : Activités athlétiques course rapide Compétences visées: Thème : Activités athlétiques course rapide Compétences visées: Réaliser une performance. Course de vitesse : «Partir vite à un signal, maintenir sa vitesse pendant 6 à 7 secondes.» bjectif poursuivi Passer

Plus en détail

LES SAISONS DU PRIMAIRE MINI ATHLÉTISME LES SAISONS DU PRIMAIRE MINI ATHLÉTISME

LES SAISONS DU PRIMAIRE MINI ATHLÉTISME LES SAISONS DU PRIMAIRE MINI ATHLÉTISME LES SAISONS DU PRIMAIRE LES SAISONS DU PRIMAIRE 1 PRÉAMBULE Dans les pages qui suivent, vous trouverez 10 plans de séance destinés à planifier vos interventions en mini athlétisme. Ces séances s adressent

Plus en détail

REALISER UNE ACTION QUE L ON PEUT MESURER

REALISER UNE ACTION QUE L ON PEUT MESURER Compétences spécifiques : Courir, sauter, lancer de différentes façons (par eemple : courir vite, sauter loin avec ou sans élan) Courir, sauter, lancer dans des espaces et avec des matériels variés (par

Plus en détail

Les parcours de motricité à l école maternelle

Les parcours de motricité à l école maternelle Les parcours de motricité à l école maternelle Pour commencer, quelques idées reçues : 1) «Le parcours de motricité, pratiqué tous les jours, suffit pour couvrir la programmation EPS» NON, car : Il manque

Plus en détail

Thème : Activités athlétiques course rapide Compétences visées:

Thème : Activités athlétiques course rapide Compétences visées: Thème : Activités athlétiques course rapide Compétences visées: bjectif poursuivi Passer d une réaction incontrôlée à une réaction rapide et efficace : travail sur «le départ». Réagir vite à un signal

Plus en détail

Document proposé par Véronique COCHET - CPC EPS Reims 2. Ressources en ATHLETISME OUVRAGES REVUES EPS

Document proposé par Véronique COCHET - CPC EPS Reims 2. Ressources en ATHLETISME OUVRAGES REVUES EPS Document proposé par Véronique COCHET - CPC EPS Reims 2 Ressources en ATHLETISME OUVRAGES - Athlétisme des 3/12 ans- Anne-Marie et Olivier Havage -1993 - Edition Revue EPS - Le guide de l enseignant -

Plus en détail

UNITE D APPRENTISSAGE

UNITE D APPRENTISSAGE UNITE D APPRENTISSAGE COURIR Objectifs d apprentissage : PS : Courir d un point à un autre (milieu stable, chemin) MS : Courir le plus loin possible sur un chemin défini, dans un temps donné. GS : Courir

Plus en détail

Agir et s'exprimer avec son corps

Agir et s'exprimer avec son corps Agir et s'exprimer avec son corps Courir vite à 4-6 ans Attendus des Programmes 2008 Adapter ses déplacements à des environnements ou contraintes variés Se repérer et se déplacer dans l'espace Conduites

Plus en détail

Proposition module maternelle : lancer

Proposition module maternelle : lancer Proposition module maternelle : lancer Compétences des programmes Champs d actions Capacité Forme(s) de pratique(s) Adapter ses déplacements à des environnements ou des contraintes variées Pratique d activités

Plus en détail

Programmer l E.P.S. Que proposer pour varier les activités sur l ensemble du cycle?

Programmer l E.P.S. Que proposer pour varier les activités sur l ensemble du cycle? Programmer l E.P.S. Comment assurer la continuité des apprentissages sur le cycle 3, sur l ensemble de la scolarité primaire? Que proposer pour varier les activités sur l ensemble du cycle? Le plan d action

Plus en détail

ATHLÉTISME cycle 2. Course longue : Etre capable de courir le plus longtemps possible sans s arrêter, en gérant son effort

ATHLÉTISME cycle 2. Course longue : Etre capable de courir le plus longtemps possible sans s arrêter, en gérant son effort Définition : Activité individuelle de performance mesurable (temps / espace) qui implique la réalisation d un geste adapté spécifique dans le respect des règles établies. généraux : Développer de façon

Plus en détail

Fiches pédagogiques. Kids Athletics

Fiches pédagogiques. Kids Athletics Fiches pédagogiques Kids Athletics Fiches pédagogiques Kids Athletics Edition 2006 Réalisé par un groupe d étude composé de: Charles Gozzoli (FRA) Jamel Simohamed (ALG) Abdel Malek El-Hebil (MAR) Guide

Plus en détail

BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire»

BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire» Horaires et Programmes EPS à l école primaire BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire» Les programmes 2008 s appuient sur le Socle commun de connaissances

Plus en détail

ENSEIGNER LE ROLLER AU CYCLE 2/3

ENSEIGNER LE ROLLER AU CYCLE 2/3 ENSEIGNER LE ROLLER AU CYCLE 2/3 Outils et contenus pour réaliser une séquence ENSEIGNER LE ROLLER à l école (C2/3) 1. Historique La véritable naissance du patin à roulettes date de 1870, mais il a fallu

Plus en détail

De découvrir ses possibilités corporelles aux activités gymniques au sol et aux agrès GYMNASTIQUE

De découvrir ses possibilités corporelles aux activités gymniques au sol et aux agrès GYMNASTIQUE De découvrir ses possibilités corporelles aux activités gymniques au sol et aux agrès GYMNASTIQUE 65 Cycle 1 Les programmes de l école Compétences de l élève Les activités - adapter ses déplacements à

Plus en détail

- CYCLE 3 - Démarche d apprentissage et situations

- CYCLE 3 - Démarche d apprentissage et situations UNITÉ D'APPRENTISSAGE COURSE DE VITESSE ET D OBSTACLES - CYCLE 3 - OBJECTIFS Compétences des programmes : Réaliser une performance mesurée (en distance et en temps) dans des activités athlétiques : courir

Plus en détail

SOMMAIRE. I - Définition de l activité «Jeux de Lutte» Page 2. II - Composantes de l activité Page 3

SOMMAIRE. I - Définition de l activité «Jeux de Lutte» Page 2. II - Composantes de l activité Page 3 SOMMAIRE I - Définition de l activité «Jeux de Lutte» Page 2 II - Composantes de l activité Page 3 III - incontournables de l activité Page 4 IV - Construire une unité d apprentissage au cycle 1 Page 5

Plus en détail

Courir vite avec et sans obstacles, en relais

Courir vite avec et sans obstacles, en relais Courir vite avec et sans obstacles, en relais au cycle 2 Equipe EPS Corrèze Janvier 2009 1 Activités Athlétiques Cycle 2 Compétence spécifique : Réaliser une performance COURIR VITE Savoirs à acquérir

Plus en détail

MODULE D APPRENTISSAGE MATERNELLE

MODULE D APPRENTISSAGE MATERNELLE MODULE D APPRENTISSAGE MATERNELLE APSA support : Activités athlétiques autour du «courir vite» Compétence spécifique visée : Réaliser une action que l on peut mesurer Petite section Moyenne section Grande

Plus en détail

Montée 2 petites marches jambes tendues, redescendre une petite marche, remonter 2 petites marches jusqu en haut (x 4)

Montée 2 petites marches jambes tendues, redescendre une petite marche, remonter 2 petites marches jusqu en haut (x 4) Cycle 1 Séance 1 : Lundi 26 Septembre OBJECTIF : Renforcement musculaire dynamique + PPG Footing 20 (stade) Bondissements : Bondissements de face sur tribunes (grandes marches dans le virage) 5 séries

Plus en détail

ROULER EN AVANT ROULER EN AVANT ROULER EN AVANT

ROULER EN AVANT ROULER EN AVANT ROULER EN AVANT Placer une gommette sous un banc. Départ allongé sur le ventre. But : Regarder la gommette en roulant. Lâcher un ballon sur le plan incliné. Glisser et rouler. But : Pour tourner en avant et rouler comme

Plus en détail

Roller cycle 3 Yvon LOUYER Frédéric BODIN Hélène LE NOST 2003-3004. Rouler sur ses deux pieds au cycle 3

Roller cycle 3 Yvon LOUYER Frédéric BODIN Hélène LE NOST 2003-3004. Rouler sur ses deux pieds au cycle 3 Roller cycle 3 Yvon LOUYER Frédéric BODIN Hélène LE NOST 2003-3004 Rouler sur ses deux pieds au cycle 3 1 Compétences spécifiques 1. Adapter ses déplacements à différents environnements : Dans des formes

Plus en détail

Athlétisme. Module de 6 séances au cycle 3

Athlétisme. Module de 6 séances au cycle 3 Athlétisme Module de 6 séances au cycle 3 Objectif du module d apprentissage : Courir vite SEANCE n 1 Situation 1 20 minutes Effectuer plusieurs courses de vitesse en utilisant des formes de déplacements

Plus en détail

Athlétisme au stade du Penthièvre. Contenus pour les cycles 2 et 3.

Athlétisme au stade du Penthièvre. Contenus pour les cycles 2 et 3. Circonscription de Lamballe. Athlétisme au stade du Penthièvre. Contenus pour les cycles 2 et 3. 1 Quelques recommandations prélables Pour cette journée ne pas oublier De l eau à disposition des enfants.

Plus en détail

Quelques exercices de vitesse

Quelques exercices de vitesse Quelques exercices de vitesse Remarques : - Il n y a pas de logique sur l ordre des exercices. - Les exercices se font sur piste ou sur terrain (conseillé) - Exercices décrits pour des seniors mais réalisable

Plus en détail

NIVEAU 1 COURSE DE VITESSE ÉLÉMENTS DE LA COMPÉTENCE ET SITUATIONS D'APPRENTISSAGE

NIVEAU 1 COURSE DE VITESSE ÉLÉMENTS DE LA COMPÉTENCE ET SITUATIONS D'APPRENTISSAGE C a p a c i t é s Motrices Méthodologiques Connaissances Attitudes NIVEAU 1 COURSE DE VITESSE ÉLÉMENTS DE LA COMPÉTENCE ET SITUATIONS D'APPRENTISSAGE Éléments de la compétence du niveau 1 Réagir vite à

Plus en détail

EXPERT EN MANIPULATION DU MINIVOLLEY

EXPERT EN MANIPULATION DU MINIVOLLEY SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION ÉDUCATION PHYSIQUE ET À LA SANTÉ 2 e année du 2 e cycle du primaire 4 e année Compétence développée : Agir dans divers contextes de pratique d activités physiques

Plus en détail

PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX

PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX TEST NUMERO 1 (1/3) Nom : Test Luc LEGER Navette (20m) Objectifs : Mesure de la VMA (Vitesse maximal aérobie)

Plus en détail

Dossier Enseignant Rollers, patinage à roulettes

Dossier Enseignant Rollers, patinage à roulettes Dossier Enseignant Rollers, patinage à roulettes Livret de compétences EPS Fin de cycle 3 1 Cycle des approfondissements Compétence 2 Adapter ses déplacements à différents types d environnements Compétences

Plus en détail

SITUATIONS GLOBALES POUR ENTRER DANS L ACTIVITE ( C 3 ) I. LA RONDE DES GENDARMES ET DES VOLEURS

SITUATIONS GLOBALES POUR ENTRER DANS L ACTIVITE ( C 3 ) I. LA RONDE DES GENDARMES ET DES VOLEURS SITUATIONS GLOBALES POUR ENTRER DANS L ACTIVITE ( C 3 ) I. LA RONDE DES GENDARMES ET DES VOLEURS But du jeu : chaque équipe de gendarmes doit toucher le maximum de voleurs. Organisation : deux cercles

Plus en détail

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs MOINS DE 15 ANS Objectifs : Formation du joueur : Ces Cps ont pour objectifs de permettre aux joueurs de club différents de se retrouver dans

Plus en détail

PREPARER UNE SEANCE DE MOTRICITE. Intervention du 20 juin 2013 de Véronique OUZET-CHATEIGNER, Educatrice sportive spécialisée pour les tout petits

PREPARER UNE SEANCE DE MOTRICITE. Intervention du 20 juin 2013 de Véronique OUZET-CHATEIGNER, Educatrice sportive spécialisée pour les tout petits PREPARER UNE SEANCE DE MOTRICITE Intervention du 20 juin 2013 de Véronique OUZET-CHATEIGNER, Préparer sa séance : Educatrice sportive spécialisée pour les tout petits Il est important de cadrer les horaires,

Plus en détail

Union Française des Œuvres Laïques d'éducation Physique 18 rue Béranger - 72018 Le Mans cedex 2 Tel. : 02 43 39 27 23 - Fax.

Union Française des Œuvres Laïques d'éducation Physique 18 rue Béranger - 72018 Le Mans cedex 2 Tel. : 02 43 39 27 23 - Fax. Union Française des Œuvres Laïques d'éducation Physique 18 rue Béranger - 72018 Le Mans cedex 2 Tel. : 02 43 39 27 23 - Fax. : 02 43 39 27 26 ufolep72@laligue.org - www.fal72.org/ufolep72 1 PRESENTATION

Plus en détail

EPREUVE DU KIDS. Relais vitesse en «épingle» Course de relais en sprint en formule épingle

EPREUVE DU KIDS. Relais vitesse en «épingle» Course de relais en sprint en formule épingle EPREUVE DU KIDS Kids Relais vitesse en «épingle» Course de relais en sprint en formule épingle Qualité de vitesse prolongée Maitrise de la manipulation d un témoin Descriptif : - Deux couloirs par équipe

Plus en détail

16 ateliers pour se jouer des obstacles

16 ateliers pour se jouer des obstacles 16 ateliers pour se jouer des obstacles Situation : Parcours d obstacles Dispositif : Mettre en place un petit circuit sur différents revêtements (herbe, sable, macadam, terre, tapis de mousse), utiliser

Plus en détail

Echauffement traditionnel :

Echauffement traditionnel : Echauffement traditionnel : Parcourir le tapis : Debout : Tout le monde se déplace en courant sur le tapis ; au signal : Rester en «statue» Se mettre par 2, par 3, par 4 Tout le monde sur «Paul»! Si le

Plus en détail

Guide des activités sportives «originales» LE TCHOUK BALL

Guide des activités sportives «originales» LE TCHOUK BALL LE TCHOUK BALL L esprit : Un jeu collectif qui, de par ses règles, implique le respect de tout joueur, adverse ou coéquipier, quelque soit ses capacités physiques et/ou son sexe. Une équipe ne peut gagner

Plus en détail

L athlétisme à l école

L athlétisme à l école Athlétisme à l école Equipe Départementale EPS de la Haute Garonne L athlétisme à l école Avec la collaboration de Henri SALAMON Professeur d EPS et formateur EPS à l IUFM de Toulouse 2012 Equipe EPS 31

Plus en détail

STAGE PAF CO LIEN AVEC LE SOCLE COMMUN

STAGE PAF CO LIEN AVEC LE SOCLE COMMUN STAGE PAF CO LIEN AVEC LE SOCLE COMMUN PROGRAMMES COLLEGE BO spécial n 6 du 28 août 2008) FIN OBJ CP CMS PROGRA L EPS a pour finalité de former un citoyen, cultivé, lucide, autonome, physiquement et socialement

Plus en détail

COURIR. Atelier X2 - lignes de départ avec un plot par élève - lignes d arrivée avec un cerceau ou une cordelette par élève

COURIR. Atelier X2 - lignes de départ avec un plot par élève - lignes d arrivée avec un cerceau ou une cordelette par élève ATELIER JEU ATHLETIQUE : LE PREMIER DANS SA MAISON OBJECTIF : courir vite COURIR Aller le plus rapidement s asseoir dans sa maison (cerceaux, cordelettes de couleurs différentes) Atelier X2 - lignes de

Plus en détail

ROULER A L ECOLE MATERNELLE

ROULER A L ECOLE MATERNELLE Construire une Unité d Apprentissage en EPS ROULER A L ECOLE MATERNELLE Dossier réalisé par l équipe des CPC EPS des circonscriptions de Châlons-en-Champagne Anne GANTELET, Bernard FLORION et Pascal LOCUTY

Plus en détail

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE B.O. n 3 du 19 juin 2008 HORS SERIE Maternelle : AGIR ET S EXPRIMER AVEC SON CORPS Compétences visées (Cv) Se repérer et se déplacer dans l espace. Adapter ses actions

Plus en détail

Saison 1999-2000. U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97. Dossier préparation Cycle 2

Saison 1999-2000. U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97. Dossier préparation Cycle 2 ACTIVITÉ CYCLE 2 Gymnastique Saison 1999-2000 Dossier préparation Cycle 2 U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97 FR/VP - 20/07/07- R CYCLE 2

Plus en détail

Athlétisme : Course de haies

Athlétisme : Course de haies www.contrepied.net 1 Athlétisme : Course de haies Y. Humbert, E. Le Levé, A. Roger Février 2009 1. Définition, enjeux et analyse des problèmes posés par l activité Le problème central posé par la course

Plus en détail

Patrick Scozzari, CPC EPS Marseille 11

Patrick Scozzari, CPC EPS Marseille 11 Patrick Scozzari, CPC EPS Marseille 11 1 La course d endurance au Cycle 3. A/ Spécificité de l activité : De façon libre et spontanée, les enfants répètent des jeux dans lesquels le plaisir de la poursuite

Plus en détail

Prépa physique Pôle régional-cens Saison 2009-2010. [(15 position ping 10 tapping 15 sautiller sur place) * 5] *2

Prépa physique Pôle régional-cens Saison 2009-2010. [(15 position ping 10 tapping 15 sautiller sur place) * 5] *2 2 séances de physique par semaine (excepté septembre et octobre) - lundi : travail d endurance - jeudi : travail de coordination, travail du pied, explosivité, gainage, Jeudi 08 octobre : Travail d appui

Plus en détail

DOCUMENTATION PEDAGOGIQUE C3 LA CROSSE QUEBECOISE

DOCUMENTATION PEDAGOGIQUE C3 LA CROSSE QUEBECOISE DOCUMENTATION PEDAGOGIQUE C3 LA CROSSE QUEBECOISE PRÉSENTATION DE L ACTIVITÉ HISTOIRE : La crosse, d origine amérindienne, est pratiquée principalement aux Etats-Unis et au Canada. Au début, c était un

Plus en détail

Dossier Enseignant. Roller.. Patinage à roulettes.

Dossier Enseignant. Roller.. Patinage à roulettes. Dossier Enseignant. Roller.. Patinage à roulettes. Livret de compétences EPS Cycle 3 1 Cycle des approfondissements Compétence 2 Adapter ses déplacements à différents types d environnements APS de référence

Plus en détail

École nationale de police du Québec

École nationale de police du Québec École nationale de police du Québec Présentation du TAP-ENPQ Condition d admission au programme de formation initiale en patrouille-gendarmerie 28 août 2007 PRÉSENTATION DU TAP-ENPQ Le TAP-ENPQ a été créé

Plus en détail

d actions globales à base de locomotion aux activités athlétiques courir, sauter, lancer ATHLETISME.

d actions globales à base de locomotion aux activités athlétiques courir, sauter, lancer ATHLETISME. d actions globales à base de locomotion aux activités athlétiques courir, sauter, lancer ATHLETISME. 15 Cycle 1 Les programmes de l école Compétences de l élève Les activités - adapter ses déplacements

Plus en détail

Comment améliorer votre foulée

Comment améliorer votre foulée Comment améliorer votre foulée Dans son programme d entrainements spécialement conçue pour la femme, New Balance vous donne ce mois-ci quelques astuces pour améliorer votre foulée. Chapitre I - Les principes

Plus en détail

Projet pédagogique Escalade Ecole Primaire

Projet pédagogique Escalade Ecole Primaire Projet pédagogique Escalade Ecole Primaire Analyse de l activité selon quatre poles : L activité Escalade : Logique interne C est une activité de déplacement quadrupédique dans un espace plus ou moins

Plus en détail

Inspection de l'éducation Nationale de Saint-Julien-en-Genevois. Des situations d'apprentissage dédiées à la gymnastique au cycle 1 1 SE RENVERSER

Inspection de l'éducation Nationale de Saint-Julien-en-Genevois. Des situations d'apprentissage dédiées à la gymnastique au cycle 1 1 SE RENVERSER Inspection de l'éducation Nationale de Saint-Julien-en-Genevois Des situations d'apprentissage dédiées à la gymnastique au cycle 1 1 SE RENVERSER 1 In Apprendre en éducation physique Tome 2, Collectif

Plus en détail

JEUX COLLECTIFS AVEC BALLON AU CYCLE 2

JEUX COLLECTIFS AVEC BALLON AU CYCLE 2 JEUX COLLECTIFS AVEC BALLON AU CYCLE 2 Document mis à jour rentrée 2010 Document Alain LARRIEU CPC EPS BAYONNE QUE DISENT LES PROGRAMMES 2008? L éducation physique vise le développement des capacités nécessaires

Plus en détail

Enseigner l acrosport aux cycles 2 et 3 Guillaume CATOIS, conseiller pédagogique EPS, circonscription d Argentan.

Enseigner l acrosport aux cycles 2 et 3 Guillaume CATOIS, conseiller pédagogique EPS, circonscription d Argentan. Enseigner l acrosport aux cycles 2 et 3 Guillaume CATOIS, conseiller pédagogique EPS, circonscription d Argentan. - 1 - SOMMAIRE 1. Définition de l APS acrosport 2. Caractéristiques de l APS 3. Références

Plus en détail

LE RENFORCEMENT MUSCULAIRE

LE RENFORCEMENT MUSCULAIRE LE RENFORCEMENT MUSCULAIRE I. Le muscle a) A quoi cela sert? Les muscles s insèrent sur les os et permettent par leurs contractions le mouvement. Plus que cela, ils permettent une motricité très précise

Plus en détail

Jeux de ballons à l école Unité d apprentissage jeux de ballons

Jeux de ballons à l école Unité d apprentissage jeux de ballons Direction des sports Jeux de ballons à l école Unité d apprentissage jeux de ballons Cycle 2 Document pédagogique élaboré par E.Reig E.T.A.P.S de la Direction des Sports de la ville de joué lès Tours 2011

Plus en détail

EPF / L3 / S2 G5, 6, 8 et 12 LES FORMES DE TRAVAIL ET D ORGANISATION EN EPS

EPF / L3 / S2 G5, 6, 8 et 12 LES FORMES DE TRAVAIL ET D ORGANISATION EN EPS EPF / L3 / S2 G5, 6, 8 et 12 LES FORMES DE TRAVAIL ET D ORGANISATION EN EPS BEN JOMAA Hejer M-A ISSEP K-S LES FORMES D ORGANISATION EN EPS Plan: 1. Pourquoi utiliser les formes d organisation en EPS? 2.

Plus en détail

ROLLER : LA RENCONTRE DÉPARTEMENTALE USEP Parcours niveau 1

ROLLER : LA RENCONTRE DÉPARTEMENTALE USEP Parcours niveau 1 ROLLER : LA RENCONTRE DÉPARTEMENTALE USEP Parcours niveau 1 Toute chute annule le point de la zone arrivée r e t o u r Zone 5 Freinage arrêt Arrêt équilibré dans la zone : 1pt sinon : 0 pt 2 Pieds au sol

Plus en détail

Cédric Cattenoy Sébastien thierry FOOTBALL. Une saison pour les U15. Planification et Séances. 27 rue Saint-André des Arts - 75006 PARIS

Cédric Cattenoy Sébastien thierry FOOTBALL. Une saison pour les U15. Planification et Séances. 27 rue Saint-André des Arts - 75006 PARIS FOOTBALL Une saison pour les U15 Planification et Séances Cédric Cattenoy Sébastien thierry 27 rue Saint-André des Arts - 75006 PARIS SOMMAIRE AVANT-PROPOS...5 LES CARACTÉRISTIQUES DE LA CATÉGORIE U15...6

Plus en détail

Exemple d un cycle de séance pour les scolaires

Exemple d un cycle de séance pour les scolaires Exemple d un cycle de séance pour les scolaires Séance n 1 Rassemblement et présentation du VTT Vérification du matériel : Attaches de roues pour en vérifier le maintien La pression des pneus en appuyant

Plus en détail

COURSE DE VITESSE AU CYCLE 2

COURSE DE VITESSE AU CYCLE 2 CIRCONSCRIPTION DE SAINT-PIERRE II COURSE DE VITESSE AU CYCLE 2 Outils pour la mise en œuvre d une unité d apprentissage. SOMMAIRE 1. Le cadre institutionnel : programmes, connaissance de l activité (règles

Plus en détail

LE MINIBASKET À L ÉCOLE. Commission mixte CDVOBB / DSDEN 95 / USEP 95

LE MINIBASKET À L ÉCOLE. Commission mixte CDVOBB / DSDEN 95 / USEP 95 LE MINIBASKET À L ÉCOLE 1 SOMMAIRE - Présentation de la convention P 4 - L éducation physique et sportive et l enseignement du MiniBasket P 5 - Le MiniBasket dans les progressions des instructions officielles

Plus en détail

Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Guide de Procédure

Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Guide de Procédure Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Evaluation des aptitudes pour les catégories Moins de 14 ans Garçons Moins de 15 Filles et Moins de 18 ans Filles Guide de Procédure Saison 2015 2016

Plus en détail

Thème : N Séance : OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL VIT-001

Thème : N Séance : OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL VIT-001 Thème : N Séance : VIT-001 Coordination Vitesse Vitesse puissance Relais : Eviter des obstacles avec duel entre équipe. TEMPS : 25 min 15 m Deux équipes qui s opposent en duel à la course Passer dans les

Plus en détail

FOOTBALL Cycle 3. Module d apprentissage. Alain LARRIEU CPC EPS Bayonne

FOOTBALL Cycle 3. Module d apprentissage. Alain LARRIEU CPC EPS Bayonne FOOTBALL Cycle 3 Module d apprentissage Alain LARRIEU CPC EPS Bayonne DANS LES PROGRAMMES Les activités physiques, sportives et artistiques font vivre aux élèves des expériences corporelles particulières

Plus en détail

AU DELA DU TEST 3 vers les nages codifiées, le sauvetage, la natation synchronisée

AU DELA DU TEST 3 vers les nages codifiées, le sauvetage, la natation synchronisée AU DELA DU TEST 3 vers les nages codifiées, le sauvetage, la natation synchronisée Pour aborder ce travail, les élèves doivent avoir acquis au minimum le test N 3 départemental Possibilité de travailler

Plus en détail

L éducation physique et sportive. Etude comparée des programmes d'eps à l'école primaire et au collège

L éducation physique et sportive. Etude comparée des programmes d'eps à l'école primaire et au collège L éducation physique et sportive Etude comparée des programmes d'eps à l'école primaire et au collège LES PROGRAMMES OFFICIELS Priorités, objectifs généraux, connaissances et compétences, Horaires et spécificités

Plus en détail

eduscol Ressources pour faire la classe au collège Fiches d'activités physiques, sportives et artistiques (APSA) Éducation physique et sportive

eduscol Ressources pour faire la classe au collège Fiches d'activités physiques, sportives et artistiques (APSA) Éducation physique et sportive eduscol Ressources pour faire la classe au collège Éducation physique et sportive Fiches d'activités physiques, sportives et artistiques (APSA) Programme 2008 du collège Décembre 2009 MEN/DGESCO eduscol.education.fr/prog

Plus en détail

Commission mixte départementale de la Guadeloupe. Académie/USEP/Comité régional de cyclisme

Commission mixte départementale de la Guadeloupe. Académie/USEP/Comité régional de cyclisme Sommaire CYCLISME : traitement didactique de l'activité Unité d'apprentissage «DÉBUTANT» Unité d'apprentissage «DÉBROUILLÉ» Situation de référence «débutant» Situation de référence «débrouillé» Savoir

Plus en détail

GUIDE POUR PREPARER LES SEANCES DE NATATION

GUIDE POUR PREPARER LES SEANCES DE NATATION GUIDE POUR PREPARER LES SEANCES DE NATATION Equipe départementale EPS de Tarn et Garonne 1 Ce dossier pédagogique relatif à la natation à l'école primaire (du cycle 1 au cycle3 ) a pour objectifs: - de

Plus en détail

Jeux collectifs. Ces rencontres constituent un réinvestissement du module d apprentissage au cours duquel les élèves auront appris :

Jeux collectifs. Ces rencontres constituent un réinvestissement du module d apprentissage au cours duquel les élèves auront appris : Jeux collectifs COMPÉTENCES GS : Coopérer et s opposer individuellement ou collectivement ; accepter les contraintes collectives. Dans ce document, seul le jeu des déménageurs pourra être proposé aux classes

Plus en détail

Stage départemental EPS en maternelle Février 2011

Stage départemental EPS en maternelle Février 2011 Stage départemental EPS en maternelle Février 2011 BEHAGUE Régine ROST Sylvie Conseillères Pédagogiques EPS Document réalisé à partir du dossier de William BEHAGUE et Christian GRAWEY dans les circonscriptions

Plus en détail

S établir en avant en tournant en arrière à l appui

S établir en avant en tournant en arrière à l appui S établir en avant en tournant en arrière à l appui Le gymnaste part de la station, face à la barre. L entraîneur en profite pour poser directement sa première main sur l épaule du gymnaste (1). Une fois

Plus en détail

ASSOCIATION INTERNATIONALE DES FÉDÉRATIONS D ATHLÉTISME KIDS ATHLETICS - UNE ÉPREUVE PAR ÉQUIPE POUR LES ENFANTS -

ASSOCIATION INTERNATIONALE DES FÉDÉRATIONS D ATHLÉTISME KIDS ATHLETICS - UNE ÉPREUVE PAR ÉQUIPE POUR LES ENFANTS - ASSOCIATION INTERNATIONALE DES FÉDÉRATIONS D ATHLÉTISME KIDS ATHLETICS - UNE ÉPREUVE PAR ÉQUIPE POUR LES ENFANTS - UN GUIDE PRATIQUE POUR LES ORGANISATEURS DE COMPÉTITION KIDS ATHLETICS - UNE ÉPREUVE PAR

Plus en détail

agir et s exprimer avec son corps

agir et s exprimer avec son corps Ressources : des outils pour enseigner juin 2008 agir et s exprimer avec son corps inspection académique Sarthe académie Nantes E.P.S pour les 2/4 ans LIVRET 2 vers les activités athlétiques vers les activités

Plus en détail

Présente HANDBALLONS A L ECOLE APPROCHE DU HANDBALL EN MILIEU SCOLAIRE

Présente HANDBALLONS A L ECOLE APPROCHE DU HANDBALL EN MILIEU SCOLAIRE Présente HANDBALLONS A L ECOLE APPROCHE DU HANDBALL EN MILIEU SCOLAIRE 1 «Coopérer avec ses partenaires pour affronter collectivement des adversaires, en respectant des règles, en assurant des rôles différents

Plus en détail

PROGRAMMATION EPS Document d aide à la programmation d école en EPS Groupe départemental EPS I.A. Côte d Or 2011

PROGRAMMATION EPS Document d aide à la programmation d école en EPS Groupe départemental EPS I.A. Côte d Or 2011 PROGRAMMATION EPS Document d aide à la programmation d école en EPS Groupe départemental EPS I.A. Côte d Or 2011 Sommaire Définition Aide à la programmation en maternelle Mise en œuvre Schéma de navigation

Plus en détail

BULLETIN TECHNIQUE ACTIVITÉS ATHLÉTIQUES N 16 bis

BULLETIN TECHNIQUE ACTIVITÉS ATHLÉTIQUES N 16 bis BULLETIN TECHNIQUE ACTIVITÉS ATHLÉTIQUES N 16 bis Élaboré au cours du stage de l USEP 74 du 22 mars au 3 avril 2004. Ont participé en particulier à sa conception : Isabelle Grégoire, Stéphane Ravel, Nicolas

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION DE LA FFCEB PROTOCOLES DES TESTS D ENTRÉE

CENTRE DE FORMATION DE LA FFCEB PROTOCOLES DES TESTS D ENTRÉE 1 ) TESTS DE SOUPLESSE Pour la souplesse, 4 tests seront effectués. CENTRE DE FORMATION DE LA FFCEB PROTOCOLES DES TESTS D ENTRÉE A) TEST DU SIT AND REACH Le sujet est assis jambes tendues devant lui.

Plus en détail

LES COMPETENCES EN NATATION A L ECOLE PRIMAIRE - «LE SAVOIR NAGER»

LES COMPETENCES EN NATATION A L ECOLE PRIMAIRE - «LE SAVOIR NAGER» LES COMPETENCES EN NATATION A L ECOLE PRIMAIRE - «LE SAVOIR NAGER» Préambule «Inscrite dans le socle commun, l acquisition du savoir-nager est une priorité nationale. Le savoir-nager correspond à une maîtrise

Plus en détail

Jeu de tirs et passes L artilleur

Jeu de tirs et passes L artilleur Livret de jeux L'artilleur La queue du scorpion Le ballon couloir La balle aux chasseurs Qui attrape? Les contrebandiers Les petits paquets La queue du diable Le tunnel ballon Le relais abattre les quilles

Plus en détail

Objectifs du testing. Principes du testing

Objectifs du testing. Principes du testing Les objectifs du testing de terrain sont divers : Objectifs du testing Etablir le profil de performance de l athlète (identifier les points faibles et les points forts) 1 Evaluer l efficacité de l entraînement

Plus en détail

PHYSIQUE de LA PRÉPARATION. joueurs de niveau intermédiaire. c ô t é t e r r a i np

PHYSIQUE de LA PRÉPARATION. joueurs de niveau intermédiaire. c ô t é t e r r a i np c ô t é t e r r a i np LA PRÉPARATION PHYSIQUE de joueurs de niveau intermédiaire Par Alain QUINTALLET Préparateur physique de l'équipe de France A masculine Et des stagiaires de l Ecole Française de Handball

Plus en détail

Compétence 3 et jeux collectifs

Compétence 3 et jeux collectifs Compétence 3 et jeux collectifs A quelles conditions, avec quels jeux et Comment enseigner la compétence «coopérer et s opposer individuellement en EPS» en utilisant les jeux collectifs de l école comme

Plus en détail

Projet Animation. Gymnastique acrobatique FFG Niveaux 1 à 10. -II- Projet animation Gymnastique Acrobatique 1

Projet Animation. Gymnastique acrobatique FFG Niveaux 1 à 10. -II- Projet animation Gymnastique Acrobatique 1 Projet Animation Union Sportive de l Enseignement du Premier degré Gymnastique acrobatique FFG Niveaux 1 à 10 -II- Projet animation Gymnastique Acrobatique 1 Echauffement général : la préparation physique

Plus en détail