Bac Pro ELEEC 3 ans 1- INTRODUCTION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bac Pro ELEEC 3 ans 1- INTRODUCTION"

Transcription

1 Bac Pro ELEEC 3 ans 1- INTRODUCTION 1-1 Exploitation du tableau récapitulatif Il a été délibérément choisi par le groupe de pilotage d avoir une approche par les activités professionnelles (RAP). Le travail a consisté à identifier les activités réalisables par les élèves de 2 nde Bac Pro 3 ans mettant en œuvre les compétences et savoirs associés fondamentaux nécessaires à la suite de la formation en 1 ère et Terminale professionnelle. Le référentiel de certification reste intégralement le même. A partir de cette identification les membres du groupe de pilotage ont travaillé sur comment mettre en œuvre ces activités en ayant à l esprit la rupture avec les enseignements en collège et en privilégiant une pédagogie inductive basée sur l expérimentation et les travaux pratiques. 1-2 Les objectifs de la formation du bac pro en 3 ans Créer une rupture avec les enseignements du collège, Mettre les élèves immédiatement en situation professionnelle réelle, Chaque action pédagogique (cours, TP, TD) doit répondre à un besoin, doit rendre capable de réaliser une activité, doit être au service de la résolution d un problème, Pratiquer une pédagogie inductive, Positiver l échec, Positiver l acquisition de compétences par les élèves, Fidéliser les élèves en étant attentif aux démotivations, Affirmer le caractère professionnalisant de la formation dès la seconde BP3, Prendre des mises en situation dans le réel, y compris pour les apprentissages liés au domaine S0, Insister sur le cœur de métier, la distribution et le caractère pérenne des activités qui y sont liées, en opposition aux formations liées aux produits qui par définition sont éphémères. GROUPE DE PILOTAGE BP3 ELEEC Version 8/04/08 1/9

2 1-3 L organisation de la première PFMP : 1 er trimestre 2ème 3ème PFMP1 : 1 semaine le plus tôt possible dans le premier trimestre PFMP2 : 3 à 5 semaines en fin d année scolaire Dans le pavillonnaire Travail d observation autour de deux axes : - les conduits, conducteurs, appareillages et outillages - les étapes d intervention de l électricien Avant la PFMP1 : Elaborer avec les élèves une grille d observation pertinente Bien expliquer aux partenaires les attentes de la PFMP1 Après la PFMP1 : Construire une synthèse en prenant en compte la diversité des expériences de chaque élève Cette synthèse fera apparaitre ce qu il faut savoir d essentiel en terme de conduits et de conducteurs GROUPE DE PILOTAGE BP3 ELEEC Version 8/04/08 2/9

3 Tableau d aide à la construction d une grille d observation pour la PFMP 1 : Tâches Ce que l élève doit observer : De quelle manière? Résultats attendus de l observation : Exploitations au retour du stage : Les conduits En regardant les étiquettes des couronnes de conduit sur le chantier. IRL , ICTA mètres - Références aux conduits - site Les conducteurs En observant les couleurs, les différentes sections utilisées, ainsi que les inscription sur l emballage des bobines de conducteurs. Bleu clair, vert/jaune, rouge, 1,5mm², 2,5mm², 6mm² H07 V-U 2,5 - Références aux conducteurs - site En différenciant les sections utilisées en fonction des circuits connectés. 1,5mm² circuit éclairage 2,5mm² circuit prise 6mm² circuit plaque T1.1 L appareillage En regardant le nom de la marque du matériel posé, ainsi que sa série, portés sur l appareillage. En listant l appareillage installé par l électricien. Arnould espace pour les interrupteurs Legrand lexic pour les disjoncteurs - Catalogues constructeurs - Appareillage électrique de différentes gammes GROUPE DE PILOTAGE BP3 ELEEC Version 8/04/08 3/9

4 Tâches Ce que l élève doit observer : De quelle manière? Résultats attendus de l observation : Exploitations au retour du stage : Les outils En demandant à l électricien le nom, ainsi que la fonction, des outils qu ils utilisent. Tournevis plat, tournevis cruciforme, scie-cloche, perceuse, dénude câble, niveau, tire-fil - Outils de l électricien (nom et fonction) Les schémas électriques Observer le schéma électrique du chantier et demander traduction des symboles, ou lire la légende. Observer un circuit sur le plan et le retrouver sur le chantier. Symboles correspondant au matériel implanté - Symboles normatifs - Exemple de schéma électrique de chantier T1.1 Les branchements (raccordement aux différents réseaux) En observant les différents conduits arrivant sur un chantier. En observant le départ de chaque conduit électrique dispersé ensuite dans l habitation. - Conduits de couleurs différentes (rouge, vert, bleu, jaune) - Regroupement des conduits pour implantation futur du tableau électrique. - Couleurs normalisées des conduits - Répartition des circuits La prévention des risques En observant l attitude des ouvriers du chantier lors du travail comportant un danger spécifique (présence tension, travail en hauteur, risque de chute d objets. - Utilisation (ou non) d EPI, casque, nacelle, casque antibruit, - Notions de risques professionnels (Habilitation, ES et ST) GROUPE DE PILOTAGE BP3 ELEEC Version 8/04/08 4/9

5 Tâches Ce que l élève doit observer : De quelle manière? Résultats attendus de l observation : Exploitations au retour du stage : T1.3 Les étapes principales d intervention sur un chantier Demander à l électricien à quelle étape il est en train d intervenir et ce qu il a fait, le cas échéant, au préalable sur le chantier. Mise en évidence des 4 ou 5 étapes d un chantier - 5 étapes d un chantier : 1 ère pose des conduits, 2 ème pose d appareillage, 3 ème pose de raccordement, mise en service, et éventuellement maintenance 1-4 Remarques - Tout n a pas été écrit avec précision dans le tableau récapitulatif pour en faciliter la lisibilité, - Le report au référentiel de certification reste indispensable de même qu au repère pour la formation, - N apparaissent pas toujours dans le tableau les valeurs transversales que sont les bases de l électrotechnique (S0) ou encore par exemple les relations des couples moteurs qu il faudra bien aborder lorsque les besoins apparaitront au regard des différents travaux pratiques, - Ne pas s interdire en terme de câblage de mettre en œuvre de la modulation d énergie (démarreur progressif, gradation, ). GROUPE DE PILOTAGE BP3 ELEEC Version 8/04/08 5/9

6 2 TABLEAU RECAPITULATIF DES ACTIVITES FONCTIONS TACHES Compétences associées Savoirs associés Temps de formation COMMENT LES METTRE EN ŒUVRE? F0 F1 40H T 1.1 Etablir la liste du matériel T 1.2 C5-2 C5-3 S6.2 S6.3 S7.2 S H 0+5H 0+3H 0+3H 6H+0 1- Avant le départ de la première PFMP (période d'observation en pavillonnaire d'une semaine), faire une présentation d'un document des attentes, à compléter. Prendre en compte le PPSPS (Observation). Pendant la PFMP, l'élève complète son document. Au retour (débriefing), en fonction des différentes situations rencontrées, extraire les besoins concernant les savoirs. 2- Pendant la deuxième PFMP (3 semaines), l'élève doit être capable de prévoir (de vérifier) le matériel nécessaire à la réalisation de l'ouvrage. Au retour, exploiter les différentes organisations. 3- Lister les situations à risques en entreprise et travailler sur des exemples. T 1.3 Planifier les tâches C5-4 C1-8 S H Identifier les 5 étapes de la réalisation d'un chantier en demandant à l'élève de positionner son intervention lors de sa première PFMP. En consultant le planning d'ouvrage, l'élève doit être capable de situer ses interventions. T 1.4 T 1.5 T 1.6 GROUPE DE PILOTAGE BP3 ELEEC Version 8/04/08 6/9

7 L objectif terminal est l atteinte d une autonomie totale en câblage en fin de seconde BP H A- Pour le pavillonnaire, en partant de l'observation de la cellule pré équipée l'élève doit : Implanter le matériel puis réaliser un câblage d une complexité suffisante, à partir d un schéma d aide au câblage constructeur, en respectant les règles d exécution en conformité avec la norme NFC et le code du travail (sur un support individuel de câblage de type BA13). F2 290H T 2.1 Câbler, raccorder C2-5 C2-6 S1.4 S2.2 S2.3 S4.1 S4.2 S4.5 S4.7 S H Un minimum de 4 câblages sera réalisé dont les difficultés iront croissantes. Réaliser le câblage d installations plus complexes dans la cellule 3D avec documentation technique. ex: délestage, volets roulants, heures creuses.. Les notions de schémas et de technologie seront intégrées progressivement B- Pour l industriel, en partant de l observation d un système existant, l élève doit : Implanter le matériel puis réaliser le câblage à partir d un listing de câblage en respectant la norme EN et le code du travail. Un minimum de 4 câblages sera réalisé dont les difficultés iront croissantes. Réaliser le câblage d équipements plus complexes avec documentation technique. ex différents principe de démarrage - Démarrage direct 1 sens de rotation, - Démarrage direct 2 sens de rotation - Démarrage étoile triangle 1 sens de rotation - Démarrage étoile triangle 2 sens de rotation Les notions de schémas et de technologie seront intégrées progressivement. T 2.2 T 2.3 Vérifier la conformité C2-8 S0.4 S1.3 S1.4 S2.1 S4.6 S H Pour le pavillonnaire et l industriel, l élève doit : A partir d un ouvrage terminé, vérifier visuellement que le cahier des charges est respecté et que l'ouvrage est conforme aux normes. NF EN et NFC Exemples: implantation; fixation; connexions; sections et couleurs des conducteurs; T 2.4 GROUPE DE PILOTAGE BP3 ELEEC Version 8/04/08 7/9

8 Suivant l ouvrage fabriqué, réaliser tout ou partie de la mise en service conformément soit à la NFC , soit à la NF EN F3 65H T 3.1 Effectuer les essais C2-7 C2-9 C -10 C2-11 S0.1 S0.2 S0.4 S2.2 S2.3 S H Avec des mesureurs adaptés, (contrôleur d'installation, contrôleur d équipement, ) vérifier l'isolement, la continuité des liaisons équipotentielles, la résistance de terre ou la résistance de boucle de masse et faire les tests des seuils de déclenchement des différentiels. Configurer l appareillage (thermostat programmable, inter crépusculaire, relais thermique ) conformément aux consignes données et à l'aide de la documentation technique. Vérifier son fonctionnement par rapport au cahier des charges et l adéquation entre les valeurs mesurées et valeurs attendues. La complexité de l ouvrage support sera en relation avec la réalisation vue au paragraphe F2. T 3.2 T 3.3 T 3.4 GROUPE DE PILOTAGE BP3 ELEEC Version 8/04/08 8/9

9 T 4.1 T 4.2 Domaine S0 22H+0 Apport des fondamentaux sur sous systèmes F4 40H T 4.3 Déceler un défaut T 4.4 T 4.5 Remettre l ouvrage C2-14 C2-7 C2-9 C2-11 C2-15 C2-16 S0.1 S0.2 S0.4 S4.6 S5.2 S0.1 S0.2 S H 0+8H Intervention sur une installation habitat tertiaire au voisinage (port des EPI), Exemple: panne sur un système de production d'eau chaude, fourniture de tous les documents nécessaires (schémas et notices). Vérification de la conformité des grandeurs électriques (U, I, P, R) Remplacement matériel en zone habitat tertiaire ; Exemple intervention sur BAES, remplacement contacteur J/N,.. ; demande de consignation / VAT / intervention / demande de déconsignation F5 T 4.6 Transmettre les résultats C4-7 S5.2 S H Emission d'un rapport de maintenance (écrit ou oral), mise à jour des schémas si nécessaire (schémas de recollement). Non effectué en 2 nde BAC PRO Sur la base de 30 semaines, nous disposons d un total horaire élève de 495 h, les résultats font apparaître un total de 435h auquel il faut ajouter 60h de construction GROUPE DE PILOTAGE BP3 ELEEC Version 8/04/08 9/9

BAC PRO DEFINITION DES EPREUVES E3 «EPREUVE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE»

BAC PRO DEFINITION DES EPREUVES E3 «EPREUVE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE» BAC PRO DEFINITION DES EPREUVES E3 «EPREUVE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE» 1/9 L objectif de cette épreuve est de valider des compétences acquises au cours de la formation en établissement de formation ainsi

Plus en détail

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien d'equipement en Electricité. Niveau IV

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien d'equipement en Electricité. Niveau IV REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL Technicien d'equipement en Electricité Niveau IV Site : http://www.emploi.gouv.fr SOMMAIRE Pages Présentation de l évolution du Titre Professionnel...5

Plus en détail

ELECTRICIEN DU SPECTACLE

ELECTRICIEN DU SPECTACLE Guide des métiers ELECTRICIEN DU SPECTACLE Décembre 2015 I. Contexte d exercice de l électricien du spectacle I.1 Evolution du métier I.2 Conditions d'exercice du métier I.3 Cadre d'emploi et liens hiérarchiques

Plus en détail

Octobre 2010 SOMMAIRE

Octobre 2010 SOMMAIRE R E F E R E N T I E L M E T I E R E L E C T R I C I E N D U S P E C T A C L E Octobre 2010 SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE D EXERCICE DU METIER D ELECTRICIEN DU SPECTACLE 1.1 Environnement du métier 1.2 Conditions

Plus en détail

EXEMPLE CCF sous épreuve E34

EXEMPLE CCF sous épreuve E34 EXEMPLE CCF sous épreuve E34 REGLAGE, PARAMETRAGE, CONTROLE, MODIFICATION Centrale anti-intrusion UC8T2 Filaire Année scolaire 2005/ 2006 Enseignant : Yannick POUCHIEU Certifié ectrotechnique ectrotechnique

Plus en détail

BAC PROFESSIONNEL «ELEEC» Electrotechnique-Energie-Equipements Communicants TD N 1. Gilles LEROY LPO G BAUMONT Saint Dié Des Vosges

BAC PROFESSIONNEL «ELEEC» Electrotechnique-Energie-Equipements Communicants TD N 1. Gilles LEROY LPO G BAUMONT Saint Dié Des Vosges BAC PROFESSIONNEL «ELEEC» Electrotechnique-Energie-Equipements Communicants TD N 1 Gilles LEROY LPO G BAUMONT Saint Dié Des Vosges - FICHE CONTRAT - BAC PRO ELEEC Titre : Repère : TH3 TD N 1 Niveau : SECONDE

Plus en détail

FORMATION : Opérations sur les ouvrages et installations électriques (BE Manœuvre-BS / Initial ou Recyclage)

FORMATION : Opérations sur les ouvrages et installations électriques (BE Manœuvre-BS / Initial ou Recyclage) Module Tronc commun n 1 avec module Manœuvre en bas se tension (BE Manœuvre) et module Intervention BT de remplacement et raccordement (BS). Initial ou Recyclage Conformément à la norme NF C 18-510 Public

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Inspecteur (trice) en vérification périodique d installations électriques

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Inspecteur (trice) en vérification périodique d installations électriques COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 06/07/2006 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Inspecteur (trice) en vérification périodique

Plus en détail

Chargé d opérations de mesurages. BE mesure. Formation à l'habilitation électrique - module BE mesurecollectif Homo Habilis Aquitaine

Chargé d opérations de mesurages. BE mesure. Formation à l'habilitation électrique - module BE mesurecollectif Homo Habilis Aquitaine Chargé d opérations de mesurages BE mesure Formation à l habilitation électrique Module de formation spécifique du Chargé d opérations de mesurages Basse Tension BE mesure 2 Accès au module de formation

Plus en détail

L HABILITATION ELECTRIQUE

L HABILITATION ELECTRIQUE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL L HABILITATION ELECTRIQUE Mars 2016 Pôle Prévention et Santé au Travail Tél. : 02 96 58 23 84 prevention@cdg22.fr PRESENTATION Les accidents d origine électrique sont rares

Plus en détail

Prévention point doc Prévention point doc

Prévention point doc Prévention point doc Prévention point doc Prévention point doc Evolution des habilitations électriques Au 26 avril 2012 Obligations règlementaires Le titre d habilitation est une autorisation délivrée par l employeur qui détermine

Plus en détail

MODIFICATION/MAINTENANCE D UNE INSTALLATION ELECTRIQUE 15 janvier 2014 SOMMAIRE. A2/ Redimensionnement des protections et des canalisations

MODIFICATION/MAINTENANCE D UNE INSTALLATION ELECTRIQUE 15 janvier 2014 SOMMAIRE. A2/ Redimensionnement des protections et des canalisations SOMMAIRE A/ Modification d une installation électrique A1/ Cahier des charges A2/ Redimensionnement des protections et des canalisations A3/ Application pratique: Montage n 2 B/ Maintenance d une installation

Plus en détail

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ ANALYSE DE L'ACTIVITÉ 1 - EMPLOIS CONCERNES Le CAP se situe au niveau V de la nomenclature interministérielle des niveaux de formation. 2 GENERALITES : Les entreprises d installation thermique apportent

Plus en détail

EQUIPEMENT ZONE MOULIN

EQUIPEMENT ZONE MOULIN EQUIPEMENT ZONE MOULIN Thème du chantier : Equipement de la zone moulin en prises de courant et prises informatiques. Cahier des charges du chantier : La zone dans laquelle est implanté le moulin n est

Plus en détail

Référentiel des activités professionnelles

Référentiel des activités professionnelles ANNEXE I a Référentiel des activités professionnelles 3 PRÉSENTATION DU MÉTIER Les titulaire du CAP d'agent Vérificateur d Appareils Extincteurs est un professionnel dont l'activité consiste à : conseiller

Plus en détail

Votre partenaire formation

Votre partenaire formation 2013 200 formations 10 domaines d expertise Votre partenaire formation Vallée de la Bresle Pays de Bray Picardie maritime Zone Industrielle des Marais 76340 BLANGY-SUR-BRESLE Tél : 02 32 97 47 00 Fax :

Plus en détail

Electricien - automaticien SIIC 1

Electricien - automaticien SIIC 1 Electricien - automaticien SIIC 1 Rôle de la situation: Apprentissage Intégration Rôle de l'évaluation: Formative Certificative Étudiant:...... Professeur:...... Constitution d'un dossier électrotechnique

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, Énergie, Équipements Communicants

Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, Énergie, Équipements Communicants Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, Énergie, Équipements Communicants Fiche de travaux liés à des activités d : Étude et réalisation. Titre : Alarme intrusion CONRAD filaire Lieu d activité :

Plus en détail

CHAPITRE N 9 TITRE: HABILITATION ELECTRIQUE

CHAPITRE N 9 TITRE: HABILITATION ELECTRIQUE CHAPITRE N 9 TITRE: HABILITATION ELECTRIQUE COMPETENCES VISEES: - Identifier les matériels qui concourent à la protection des personnes Habilitation électrique_gelv2k5.doc 2. Les ouvrages électriques.

Plus en détail

La Gestion de Chantier. Le Contexte de Formation et de Certification

La Gestion de Chantier. Le Contexte de Formation et de Certification La Gestion de Chantier Le Contexte de Formation et de Certification METHODE de construction d une situation d évaluation certificative Référentiel des activités professionnelles Unité Activités et tâches

Plus en détail

ECLAIRAGE DE SECURITE ALARME INCENDIE

ECLAIRAGE DE SECURITE ALARME INCENDIE ECLAIRAGE DE SECURITE ALARME INCENDIE Agents du service maintenance, électriciens, installateurs. CAP Electrotechnique - Identifier les différents constituants - Choisir ces constituants en fonction du

Plus en détail

Sommaire. Définition des décrets d applications

Sommaire. Définition des décrets d applications Prévention des risques électriques Bienvenue! Mis en ligne le 13/02/2012 Sommaire Définition des décrets d applications Norme NF C 18-510: Processus d une habilitation électrique Principe et articulation

Plus en détail

Avis de stage N 2015-66 OCT

Avis de stage N 2015-66 OCT PREFET DE LA REGION CENTRE Direction Régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement Centre Service Pilotage et Animation Régionale Département Pilotage des PSI Pôle formation régional Mel

Plus en détail

Mode d emploi. Détecteur de mouvement télécommandable et télé programmable. 360WM IR

Mode d emploi. Détecteur de mouvement télécommandable et télé programmable. 360WM IR Mode d emploi. Détecteur de mouvement télécommandable et télé programmable. 360WM IR Accessoires disponibles Important -Avant de commencer l installation du détecteur de mouvement, vérifiez (à l aide d

Plus en détail

PRÉPARATION À L HABILITATION ÉLECTRIQUE FICHES PRODUITS DES FORMATIONS

PRÉPARATION À L HABILITATION ÉLECTRIQUE FICHES PRODUITS DES FORMATIONS PRÉPARATION À L HABILITATION ÉLECTRIQUE FICHES PRODUITS DES FORMATIONS Ce qui a changé dans la nouvelle réglementation Le guide UTE C 18 510 devient une norme NF C 18-510 qui est le document de référence

Plus en détail

B.T.S ELECTROTECHNIQUE Session 2012. «Organisation de Chantier»

B.T.S ELECTROTECHNIQUE Session 2012. «Organisation de Chantier» B.T.S ELECTROTECHNIQUE Session 2012 Académie : Aix-Marseille 5 étudiants Etablissement : MM. Fourcade «Organisation de Chantier» chantier Chantier : groupe froid Description du chantier Mise en place et

Plus en détail

AUTOMOBILE : AIDE - MECANICIEN - TRAVAUX D ELECTRICITE

AUTOMOBILE : AIDE - MECANICIEN - TRAVAUX D ELECTRICITE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AUTOMOBILE

Plus en détail

Mode d emploi. Détecteur de mouvement 360 (grand rayon de détection) télécommandable et télé programmable.

Mode d emploi. Détecteur de mouvement 360 (grand rayon de détection) télécommandable et télé programmable. Mode d emploi. Détecteur de mouvement 360 (grand rayon de détection) télécommandable et télé programmable. Accessoires disponibles : Télécommande 3 fonctions Télécommande de programmation Important Avant

Plus en détail

CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques

CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques mi ni s t èr e Éducati on nat i on al e REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques SERVICE DES FORMATIONS SOUS DIRECTION DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

Plus en détail

B.T.S ELECTROTECHNIQUE Session 2012. LIVRET D EVALUATION DE LA SOUS-EPREUVE E61 CCF «Organisation de Chantier»

B.T.S ELECTROTECHNIQUE Session 2012. LIVRET D EVALUATION DE LA SOUS-EPREUVE E61 CCF «Organisation de Chantier» B.T.S ELECTROTECHNIQUE Session 2012 Académie : Aix-Marseille 4 étudiants : Etablissement : MM. Fourcade LIVRET D EVALUATION DE LA SOUS-EPREUVE E61 CCF «Organisation de Chantier» Dénomination du chantier

Plus en détail

Prévention des risques professionnels en BTS FED. Sommaire. Projet pe dagogique. BTS FED Prévention des risques professionnels 2014

Prévention des risques professionnels en BTS FED. Sommaire. Projet pe dagogique. BTS FED Prévention des risques professionnels 2014 Projet pe dagogique Prévention des risques professionnels en BTS FED Yannick HEMERY, Fabien JONQUIERE, Luc ROLOS, Sommaire Intention pédagogique 1 Prévention des risques et référentiel BTS FED 2 Référentiel

Plus en détail

FORMATION ET HABILITATION N 1

FORMATION ET HABILITATION N 1 FORMATION ET HABILITATION N 1 Objectifs : - décoder les différents types d habilitations - s informer sur l organisation des formations à la prévention des risques électriques Mise en situation : Alors

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

Pavillon Uranus 1. Réalisation des circuits d'éclairage de la chambre 1 et de l'escalier et du circuit du chauffe-eau CAHIER DES CHARGES

Pavillon Uranus 1. Réalisation des circuits d'éclairage de la chambre 1 et de l'escalier et du circuit du chauffe-eau CAHIER DES CHARGES CAHIER DES CHARGES T.P. habitat n 1 p1/9 Mr CLYAN vous confie une partie de la réalisation de l installation électrique de sa maison. Lot «chambre 1, escaliers,» Pose, montage et raccordements dans les

Plus en détail

Notice Moteur Radio Série FE Version N

Notice Moteur Radio Série FE Version N Notice Moteur Radio Série FE Version N Avertissement Ce moteur doté des toutes dernières technologies est essentiellement dédié au fonctionnement de volets roulants et stores. Toute autre utilisation est

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

PLAN DE FORMATION BAC PRO ELEEC

PLAN DE FORMATION BAC PRO ELEEC PLAN DE FORMATION BAC PRO ELEEC PLAN DE FORMATION 1ELEEC 2007-2008 8 heures / semaine sur 27 semaines Effectif du groupe : 11 Période septembre à novembre Période décembre à février Période mars à juin

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE Pour les employeurs, à partager avec leurs collaborateurs! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial. Le tuteur est chargé d accueillir, d aider, d informer et de

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI DES PERIODES DE FORMATION EN MILLIEU PROFESSIONNEL

LIVRET DE SUIVI DES PERIODES DE FORMATION EN MILLIEU PROFESSIONNEL «LYCEE PROFESSIONNEL LA TRINITE» : Cité scolaire, Quartier Beauséjour, 97220 La TRINITE. Mél : ce.97204304@ac-martinique.fr : 0596/65/74/64 : 0596/58/37/51 Certificat d Aptitude Professionnelle Maintenance

Plus en détail

SéConForm FORMATION ELECTRICITE FORMATION LEVAGE. FORMATION ATEX (risque explosion) Sécurité, Conseil, Formation. Savoir avancer

SéConForm FORMATION ELECTRICITE FORMATION LEVAGE. FORMATION ATEX (risque explosion) Sécurité, Conseil, Formation. Savoir avancer FORMATION ELECTRICITE FORMATION LEVAGE FORMATION ATEX (risque explosion) SéConForm Sécurité, Conseil, Formation GOARDOU Vincent 06.82.08.07.52 vincent.goardou@sfr.fr Savoir avancer Formations «Sécurité

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Réalisation d interventions de maintenance préventive en Mécanique, Électrotechnique, Automatismes

REFERENTIEL DU CQPM. Réalisation d interventions de maintenance préventive en Mécanique, Électrotechnique, Automatismes COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 08/11/2006 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technicien (ne) en maintenance industrielle

Plus en détail

Comment créer un nouveau cycle permettant le malaxage et la vidange des granulés en mode automatique avec affichage des actions sur le TGBT

Comment créer un nouveau cycle permettant le malaxage et la vidange des granulés en mode automatique avec affichage des actions sur le TGBT Prérequis : Classe : Terminale Compétence(s) : Connaitre les caractéristiques des systèmes pneumatiques Raccorder les systèmes programmables à leurs périphériques Réaliser des modifications simples sur

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification: 2006 07 92 0256 Catégorie: B Dernière modification : 17/04/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technicien de maintenance

Plus en détail

Consignes de Sécurité en Atelier

Consignes de Sécurité en Atelier Nom.. Prénom.. Consignes de Sécurité en Atelier Date :.. Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé (PPSPS) Risque Électrique : Dans des conditions normales d humidité, toute tension supérieure

Plus en détail

B.T.S ELECTROTECHNIQUE Session 2012. «Organisation de Chantier»

B.T.S ELECTROTECHNIQUE Session 2012. «Organisation de Chantier» B.T.S ELECTROTECHNIQUE Session 2012 Académie : Aix-Marseille 4 étudiants Etablissement : MM. Fourcade «Organisation de Chantier» chantier Chantier : FOUR de verrier Description du chantier Mise en place

Plus en détail

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Sommaire Définition et objectifs de l épreuve.. p1 Compétences à évaluer.. p2 Conception du sujet..

Plus en détail

DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION

DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION CAHIER DES CLAUSES SPECIALES ETABLI PAR LE GROUPE DE COORDINATION DES TEXTES TECHNIQUES Ce document

Plus en détail

RIF 5000 RÉGULATION INTÉGRALE FRISQUET. INSTALLATION Français

RIF 5000 RÉGULATION INTÉGRALE FRISQUET. INSTALLATION Français RIF 5000 RÉGULATION INTÉGRALE FRISQUET INSTALLATION Français SOMMAIRE 1 - RAPPEL DES FONCTIONS PRINCIPALES......................................................3 2 - FOURNITURE...........................................................................3

Plus en détail

La nouvelle habilitation électrique version 2012 est arrivée NF C 18-510

La nouvelle habilitation électrique version 2012 est arrivée NF C 18-510 La nouvelle habilitation électrique version 2012 est arrivée NF C 18-510 La norme NF C 18-510 «Opérations sur les ouvrages et installations électriques dans un environnement électrique Prévention du risque

Plus en détail

Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage

Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage 1 Câblage électrique 1- Le risque électrique Risque électrique

Plus en détail

Livret de suivi du candidat(outil B)

Livret de suivi du candidat(outil B) A chaque étape du parcours CQP, son outil : Branche de la Miroiterie, Transformation et Négoce du Verre CQP Conducteur d Equipements Industriels Livret de suivi du candidat(outil B) Document à remplir

Plus en détail

AMENAGEMENT FINITION BATIMENT

AMENAGEMENT FINITION BATIMENT NOM : Prénom : Diplôme préparé : BACCALAUREAT PROFESSIONNEL AMENAGEMENT FINITION BATIMENT Session : 20.. / 20.. Seconde BAC PRO Première BAC PRO Terminale BAC PRO PFMP + Certification PFMP + Evaluation

Plus en détail

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Conducteur(trice) de ligne de conditionnement des Industries Chimiques : niveau IV* Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification * le niveau auquel il est fait référence

Plus en détail

Notice de branchement et de programmation. Coffret PIC 4410 230V (Monophasé)

Notice de branchement et de programmation. Coffret PIC 4410 230V (Monophasé) Notice de branchement et de programmation N 1700 N 9110 Coffret PIC 4410 230V (Monophasé) 09/15 Moteur Axial - Tubulaire - Optimax 133 (Document réservé aux installateurs) Sommaire Matériel nécessaire

Plus en détail

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien(ne) d'intervention en Froid Commercial et Climatisation.

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien(ne) d'intervention en Froid Commercial et Climatisation. REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL Technicien(ne) d'intervention en Froid Commercial et Climatisation Niveau IV Site : http://www.emploi.gouv.fr SOMMAIRE Pages Présentation

Plus en détail

Formation. Technique Industrielle Sécurité. Courriel : formatis@formatis.pro. Site : http://formatis.pro

Formation. Technique Industrielle Sécurité. Courriel : formatis@formatis.pro. Site : http://formatis.pro 1 Formation Technique Industrielle Sécurité tél. : 06.21.24.90.36 35 rue Alphonse Daudet 34400 LUNEL-VIEL Courriel : formatis@formatis.pro Site : http://formatis.pro 2 Introduction page 3 Démarche pédagogique

Plus en détail

MÉMO SÉCURITÉ LE RISQUE ÉLECTRIQUE CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP

MÉMO SÉCURITÉ LE RISQUE ÉLECTRIQUE CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP MÉMO SÉCURITÉ CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP LE RISQUE ÉLECTRIQUE L électricité ne se voit pas, ne s entend pas, n a pas d odeur mais entraine chaque année des accidents graves

Plus en détail

Rénovation de la filière maintenance automobile

Rénovation de la filière maintenance automobile Franck SOULARD STI en LP Rénovation de la filière maintenance automobile Référentiels BAC Pro & CAP Bienvenues au Lycée des métiers: Intervenants : Franck SOULARD, PLP Isabelle FORGERON, CTX Présentation

Plus en détail

TECHNICIEN BATIMENT : Organisation Réalisation Gros oeuvre

TECHNICIEN BATIMENT : Organisation Réalisation Gros oeuvre NOM : Prénom : Diplôme préparé : BACCALAUREAT PROFESSIONNEL TECHNICIEN BATIMENT : Organisation Réalisation Gros oeuvre Session : 20.. / 20.. Seconde BAC PRO Première BAC PRO Terminale BAC PRO PFMP + Certification

Plus en détail

B.T.S ELECTROTECHNIQUE Session 2013. LIVRET D EVALUATION DE LA SOUS-EPREUVE E61 CCF «Organisation de Chantier»

B.T.S ELECTROTECHNIQUE Session 2013. LIVRET D EVALUATION DE LA SOUS-EPREUVE E61 CCF «Organisation de Chantier» B.T.S ELECTROTECHNIQUE Session 2013 Académie : Aix-Marseille Etablissement : MM. Fourcade 5 étudiants : COPERO GUILLEN PENISSON SABRE VUAGNAT-MAY LIVRET D EVALUATION DE LA SOUS-EPREUVE E61 CCF «Organisation

Plus en détail

Programme Pédagogique National du DUT «hygiène-sécuritéenvironnement

Programme Pédagogique National du DUT «hygiène-sécuritéenvironnement Programme Pédagogique National du DUT «hygiène-sécuritéenvironnement» Présentation des semestres 1/7 Tableau A : tableau synthétique des modules et des Unités d'enseignement (UE) par semestre UE Thème+

Plus en détail

CONTRÔLE TECHNIQUE D UN VÉHICULE : AMORTISSEURS ET PNEUMATIQUES

CONTRÔLE TECHNIQUE D UN VÉHICULE : AMORTISSEURS ET PNEUMATIQUES Sujet 0 Groupements 2 et 5 Page de garde Épreuve scientifique et technique Sous- Épreuve de SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES SUJET 0 Groupements 2 et 5 Le dossier-sujet est constitué : De documents destinés

Plus en détail

BTS Cours appareillage 2013/2014

BTS Cours appareillage 2013/2014 BTS Cours appareillage 2013/2014 N importe quel système doit comporter au moins les cinq fonctions qui sont décrites sur le schéma ci-dessous. Ceci permet, conformément à la norme NFC 15-100, d assurer

Plus en détail

AFNOR/S52G. Contribution d'yves TOUCHARD sur la compétence des inspecteurs

AFNOR/S52G. Contribution d'yves TOUCHARD sur la compétence des inspecteurs Matériels, équipements et activités de sports et de loisirs Date: 2015-05-28 Assistant(e): Laurie HADJARD Ligne directe : laurie.hadjard@afnor.org AFNOR/S52G Numéro du document: N 0189 Responsable: Aïsatou

Plus en détail

ORGANISATION. 1)Organisation Horaire: 1h30 groupe de 12 ----8 Cours (Schéma, technologie) Lancement TP. 1h classe de 24 ----8 Electrotechnique

ORGANISATION. 1)Organisation Horaire: 1h30 groupe de 12 ----8 Cours (Schéma, technologie) Lancement TP. 1h classe de 24 ----8 Electrotechnique ORGANISATION 1)Organisation Horaire: 1h30 groupe de 12 ----8 Cours (, technologie) Lancement TP 1h30 groupe de 12 ----8 Cours (, technologie) Lancement TP 1h classe de 24 ----8 Electrotechnique 1h classe

Plus en détail

RECTORAT DE L ACADEMIE DE GRENOBLE - Service Académique de l Inspection de l Apprentissage 7 place Bir-Hakeim B.P. 1065 38021 GRENOBLE Cedex

RECTORAT DE L ACADEMIE DE GRENOBLE - Service Académique de l Inspection de l Apprentissage 7 place Bir-Hakeim B.P. 1065 38021 GRENOBLE Cedex SERVICE ACADEMIQUE DE L INSPECTION DE L APPRENTISSAGE GUIDE DES ACTIVITES D UN ENSEIGNANT DE CENTRE DE FORMATION D APPRENTIS D UNITE DE FORMATION EN APPRENTISSAGE DE SECTION D APPRENTISSAGE RECTORAT DE

Plus en détail

NF C 18-510, UTE C 18-510-1, UTE C 18-510-2, UTE C 18-531, UTE C 18-540, UTE C 18-550, et le comparatif de la publication UTE C 18-510 à la norme

NF C 18-510, UTE C 18-510-1, UTE C 18-510-2, UTE C 18-531, UTE C 18-540, UTE C 18-550, et le comparatif de la publication UTE C 18-510 à la norme Ce que vous devez savoir sur l habilitation électrique UTE NF C 18-510, UTE C 18-510-1, UTE C 18-510-2, UTE C 18-531, UTE C 18-540, UTE C 18-550, et le comparatif de la publication UTE C 18-510 à la norme

Plus en détail

BREVET D ETUDE PROFESSIONNEL

BREVET D ETUDE PROFESSIONNEL BREVET D ETUDE PROFESSIONNEL Electro Installateur Epreuve EP2 : REALISATION page 1/8 Dossier commun 1 ère situation d évaluation avril-mai 2003 session 2004 SOMMAIRE 1 Dossier commun pages 1 à 8 Mise en

Plus en détail

BAC PROFESSIONNEL TECHNICIEN MENUISIER AGENCEUR

BAC PROFESSIONNEL TECHNICIEN MENUISIER AGENCEUR BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS EN 3 ANS BAC PROFESSIONNEL TECHNICIEN MENUISIER AGENCEUR Exemple de progression pédagogique Préambule Remerciements Référentiel et certifications 2nde professionnelle 1ère

Plus en détail

3 ème Prépa-Pro. otechnique. Electrotechniq. Champ professionnel visé. Les métiers du Bâtiment CONTRIBUTION DE LA DECOUVERTE PROFESSIONNELLE

3 ème Prépa-Pro. otechnique. Electrotechniq. Champ professionnel visé. Les métiers du Bâtiment CONTRIBUTION DE LA DECOUVERTE PROFESSIONNELLE 3 ème Prépa-Pro CONTRIBUTION DE LA DECOUVERTE PROFESSIONNELLE A LA MAITRISE DU SOCLE COMMUN Champ professionnel visé Les métiers du Bâtiment Electrotechniq otechnique Stéphane GIOANNI Professeur principal

Plus en détail

FICHE DE PREPARATION D UNE SEQUENCE DE TD

FICHE DE PREPARATION D UNE SEQUENCE DE TD FICHE DE PREPARATION D UNE SEQUENCE DE TD BAC PRO SEN - TR Période prévue :1er trimestre SECONDE PROFESSIONNELLE Structure des installations s Durée de la séquence: 2H CAPACITES RECHERCHER ET EPLOITER

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : A Dernière modification : 11/09/2014 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Intégrateur Câbleur Aéronautique I OBJECTIF

Plus en détail

Conception pièces et outillages en injection

Conception pièces et outillages en injection Formations Techniques ( ) Conception pièces et outillages en injection Durée :... 2 x 5 jours - 70 heures Personnel concerné :... dessinateur industriel, agent de méthodes, concepteur de pièces devant

Plus en détail

L habilitation : un élément primordial de la politique Sécurité de l entreprise

L habilitation : un élément primordial de la politique Sécurité de l entreprise L habilitation est la reconnaissance par l employeur, de la capacité d une personne à accomplir en sécurité les tâches fixées L habilitation : un élément primordial de la politique Sécurité de l entreprise

Plus en détail

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE STRATEGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE Page 2 FORMATION PERSONNALISEE Evaluation du besoin Ecoute de votre besoin

Plus en détail

T P N 5 M e s u r e s i n d u s t r i e l l e s

T P N 5 M e s u r e s i n d u s t r i e l l e s ELECTROPORTIC SYSTEME DE LEVAGE INDUSTRIEL T P N 5 M e s u r e s i n d u s t r i e l l e s 1 Mise en situation Dans une entreprise de fonderie, un pont roulant identique à celui que nous disposons au lycée

Plus en détail

THEME 1 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAISON INDIVIDUELLE. REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine

THEME 1 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAISON INDIVIDUELLE. REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine THEME 1 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAISON INDIVIDUELLE REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine Seconde BEP Métiers de Thème N 1 l Electrotechnique Nom :. Prénom

Plus en détail

Introduction. Le programme d électricité conduit à l exercice du métier d électricienne ou électricien.

Introduction. Le programme d électricité conduit à l exercice du métier d électricienne ou électricien. HAÏTI 2006 Introduction Le programme d électricité conduit à l exercice du métier d électricienne ou électricien. Les buts de la formation sont : Rendre la personne efficace dans l exercice du métier d

Plus en détail

GUIDE DE PREMIERE UTILISATION PROTECTIONS NUMERIQUES POUR COURANTS PHASES ET HOMOPOLAIRE NPI 800

GUIDE DE PREMIERE UTILISATION PROTECTIONS NUMERIQUES POUR COURANTS PHASES ET HOMOPOLAIRE NPI 800 GUIDE DE PREMIERE UTILISATION PROTECTIONS NUMERIQUES POUR COURANTS PHASES ET HOMOPOLAIRE ICE - 11, rue Marcel Sembat - 94146 ALFORTVILLE CEDEX - France TEL. : (33) 01 41 79 76 00 - FAX : (33) 01 41 79

Plus en détail

C o n t r ô l e e n C o u r s d e F o r m a t i o n

C o n t r ô l e e n C o u r s d e F o r m a t i o n 1 CAP d INSTALLATEUR THERMIQUE Tél : 01.60.84.39.27 Fax : 01.69.88.91.67 FICHES D EVALUATION EN ENTREPRISE FORMATEUR TECHNIQUE : Monsieur LENCLOS 2 Sommaire I] DEMARCHE CONCERNANT L EVALUATION EN ENTREPRISE

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES ANNEE I REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES A - Dénomination I DEFINITION DU DIPLOME Baccalauréat professionnel "MAINTENANCE DE VEHICULES AUTOMOBILES" à 4 options : Option : Voitures Particulières

Plus en détail

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien d'intervention et de maintenance énergétique en conditionnement d'air.

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien d'intervention et de maintenance énergétique en conditionnement d'air. REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL Technicien d'intervention et de maintenance énergétique en conditionnement d'air. Niveau IV Site : http://www.emploi.gouv.fr SOMMAIRE Pages

Plus en détail

CQP Animation d équipe option maintenance. Référentiel de compétences

CQP Animation d équipe option maintenance. Référentiel de compétences CQP Animation d équipe option maintenance Référentiel de compétences Le CQP Animation équipe présente deux options : Production Maintenance Ce document présente le CQP Animation d équipe option maintenance

Plus en détail

Fonction Du RAP CAPACITES ET COMPETENCES. C1 : S INFORMER Date : / / 20 TITRE : C2 : EXECUTER C3 : JUSTIFIER C4 : COMMUNIQUER

Fonction Du RAP CAPACITES ET COMPETENCES. C1 : S INFORMER Date : / / 20 TITRE : C2 : EXECUTER C3 : JUSTIFIER C4 : COMMUNIQUER Fonction Du RAP F0 : Etude F1 : Organisation F2 : Réalisation F3 : Mise en Service F4 : Maintenance F5 : Relation clients, entreprise CAPACITES ET COMPETENCES THEME : LIEUX : Activité : CONTRAT DE FORMATION

Plus en détail

Système Habilis. Manuel de travaux pratiques «Habilitation» Document professeur

Système Habilis. Manuel de travaux pratiques «Habilitation» Document professeur Système Habilis Manuel de travaux pratiques «Habilitation» Document professeur Système Habilis Institut Schneider Formation / MD1AD51H Système Habilis Manuel de travaux pratiques «Habilitation» Document

Plus en détail

Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS

Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS Habilitation électrique NF C 18-510 Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS Ce qui a changé dans la nouvelle réglementation Le guide UTE C 18 510 devient une norme NF C

Plus en détail

CQP Conduite de ligne de conditionnement. Référentiel de compétences

CQP Conduite de ligne de conditionnement. Référentiel de compétences CQP Conduite de ligne de conditionnement Référentiel de compétences Le titulaire du CQP Conduite de ligne de conditionnement est capable de : Conduire tous les équipements d une ligne de conditionnement

Plus en détail

Bac Pro ELEEC "Electrotechnique Energie Equipements Communicants" Fiche de travaux liés à des activités de Réalisation

Bac Pro ELEEC Electrotechnique Energie Equipements Communicants Fiche de travaux liés à des activités de Réalisation Bac Pro ELEEC "Electrotechnique Energie Equipements Communicants" Repère : Rot4 TP1 Fiche de travaux liés à des activités de Réalisation Titre : Réalisation d'une liaison fibre optique Niveau : Ter Bac

Plus en détail

2 ème degré Professionnel Option Electricité. Objectifs Généraux. A la fin du cycle, l'élève devra être capable :

2 ème degré Professionnel Option Electricité. Objectifs Généraux. A la fin du cycle, l'élève devra être capable : 2 ème degré Professionnel Option Electricité Objectifs Généraux A la fin du cycle, l'élève devra être capable : d'établir la liste du matériel nécessaire à la réalisation d'une installation conçue à partir

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL BIO-INDUSTRIES DE TRANSFORMATION

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL BIO-INDUSTRIES DE TRANSFORMATION BACCALAUREAT PROFESSIONNEL BIO-INDUSTRIES DE TRANSFORMATION EPREUVES PROFESSIONNELLES Arrêté du 01 septembre 2009 1 ière session 2012 CAHIER DES CHARGES DE LA MISE EN ŒUVRE DU CONTROLE EN COURS DE FORMATION

Plus en détail

Appréciation du correcteur. Il est interdit aux candidats de signer leur composition ou d'y mettre un signe quelconque pouvant indiquer sa provenance.

Appréciation du correcteur. Il est interdit aux candidats de signer leur composition ou d'y mettre un signe quelconque pouvant indiquer sa provenance. DANS CE CADRE Académie : Session : Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM : (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms : Né(e) le : N du

Plus en détail

30 semaines (soit environ 1050 heures) Contrat de professionnalisation de 24 mois. au CFCTP Sylvain Joyeux à Egletons

30 semaines (soit environ 1050 heures) Contrat de professionnalisation de 24 mois. au CFCTP Sylvain Joyeux à Egletons MODALITES GENERALES Profil des Candidats : Durée : Lieu : Titulaires du Bac Professionnel Travaux Publics, ou du Bac Technologique STI option Génie Civil 30 semaines (soit environ 1050 heures) Contrat

Plus en détail

Habilitation Electrique B0 & B0V. Préparation théorique. Dossier B0V : vidéo Classes branchées (version professeur)

Habilitation Electrique B0 & B0V. Préparation théorique. Dossier B0V : vidéo Classes branchées (version professeur) page 1 / 10 Habilitation Electrique B0 & B0V Préparation théorique 1/ Exploitation du film «Classe Branchés»............................. p 2 2/ Organismes agréés..............................................

Plus en détail

Catalogue des formations - FMG CONSEIL FORMATION 2015-2016

Catalogue des formations - FMG CONSEIL FORMATION 2015-2016 MANAGEMENT ET TRAITEMENT DES RISQUES EN ENTREPRISE Catalogue des formations - FMG CONSEIL FORMATION 2015-2016 L INGENIEUR OU RESP. ENVIRONNEMENT I FMG CONSEIL FORMATION I 2015-2016 Maîtriser les normes

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE

L HABILITATION EN ELECTRICITE JUILLET 2015 L HABILITATION EN ELECTRICITE Démarche en vue de l habilitation du personnel de la DASCO. 1. LA DEFINITION DE L HABILITATION Le décret 88-1056 du 14 novembre 1988 fixe les dispositions relatives

Plus en détail

LES UNITÉS CONSTITUTIVES DU DIPLÔME

LES UNITÉS CONSTITUTIVES DU DIPLÔME Annexe 2 a LES UNITÉS CONSTITUTIVES DU DIPLÔME Les diplômes professionnels sont organisés en unités. Chacune d elles est constituée d un ensemble cohérent de compétences et de savoirs qui sont associés

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2013

CATALOGUE DES FORMATIONS 2013 Etude, Ingénierie, Expertises Industrielles et Bâtiment CATALOGUE DES FORMATIONS 2013 Sis à Cocody, II plateaux, résidence Sicogi Lattrille Une expérience et une expertise à votre service SARL au capital

Plus en détail

L apprentissage : une formation en alternance

L apprentissage : une formation en alternance Formation de formateurs en alternance nouvellement recrutés de CFA-BTP Direction de la formation L apprentissage : une formation en alternance L apprentissage permet une insertion progressive des jeunes

Plus en détail

protection.odt I-mise-en-service-ed 1 /5

protection.odt I-mise-en-service-ed 1 /5 * Pourquoi un différentiel :Évolution de la norme C15-100 Les bureaux, les maisons, les bâtiments spécialisés, sont de plus en plus équipés d appareils ménager ou d appareils professionnels incluant des

Plus en détail

RENCONTRES MAÎTRES DE STAGE Compte rendu

RENCONTRES MAÎTRES DE STAGE Compte rendu RENCONTRES MAÎTRES DE STAGE Compte rendu La M.F.R a organisé des réunions décentralisées afin d instaurer un partage d expériences entre maîtres de stage et de rappeler les fondamentaux de la pédagogie

Plus en détail