COMMENT RÉSOUDRE VOTRE LITIGE DE CONSOMMATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMMENT RÉSOUDRE VOTRE LITIGE DE CONSOMMATION"

Transcription

1 COMMENT RÉSOUDRE VOTRE LITIGE DE CONSOMMATION COMMENT RÉSOUDRE VOTRE LITIGE DE CONSOMMATION

2 En tant que consommateur, vous êtes protégé par toute une série de lois et de réglementations européennes et belges. Parmi les plus connues, il y a la loi sur la garantie, la loi sur la vente à distance ou encore vos droits en tant que voyageur*. Pour la plupart de vos achats, tout se passe probablement comme vous le souhaitez: vous commandez des biens ou des services, vous les payez et ils vous sont fournis ou livrés. Parfois pourtant, les choses se passent mal. Dans ce cas, le mieux que vous ayez à faire est de prendre immédiatement contact avec le vendeur pour lui expliquer ce qui ne va pas. Généralement, le vendeur proposera une solution qui sera acceptable pour vous. Cependant, si le vendeur refuse de répondre à votre demande, vous devrez entreprendre d autres démarches. Vous commencerez par envoyer une lettre de réclamation recommandée. Si le vendeur ne réagit pas à cette lettre, vous pouvez chercher une solution à l amiable en faisant appel à un service d aide tel que le Centre Européen des Consommateurs. Vous pourrez également vous faire aider par un organisme spécialisé dans le règlement extrajudiciaire de litiges comme un médiateur (ombudsman) ou une commission de litiges. Si aucune de ces démarches ne donne le résultat voulu, il vous reste le tribunal. Cette brochure présente les différentes possibilités qui s offrent à vous lorsque vous êtes confronté à un litige de consommation. Elle vous permettra de choisir la méthode qui convient le mieux à votre cas. *Le CEC a publié une série de dépliants où ces droits sont expliqués. Vous pouvez les demander gratuitement au numéro

3 1. La lettre de réclamation Lorsque vous n êtes pas satisfait d un achat, il est important d en informer immédiatement le vendeur. Cette démarche suffira souvent à résoudre le problème. Si ce n est pas le cas, confirmez votre réclamation par écrit. En décrivant clairement l objet de votre plainte et en exposant comment vous souhaitez qu elle soit résolue, vous faciliterez également le traitement de votre réclamation par le vendeur. Envoyez votre lettre de réclamation par ou par fax, avec accusé de réception, ainsi que par envoi postal recommandé. Vous pouvez ainsi vous assurer que le commerçant a bien reçu votre lettre. Ce qu il faut mentionner dans la lettre de réclamation: - votre nom et votre adresse - la date de l achat - une description claire du produit ou du service - la raison exacte de votre réclamation - ce que vous attendez de la part du commerçant - un délai de réaction de sa part (généralement quinze jours) - votre numéro de compte bancaire si vous souhaitez un remboursement. Connaissez vos droits et devoirs Lorsque vous n êtes pas satisfait d un achat, il n est pas toujours simple de connaître exactement vos droits et devoirs. Vous pouvez vous informer auprès d une organisation de consommateurs ou d un service juridique pour les consommateurs comme le CEC ou encore dans une boutique de droit. Le législateur a créé une Commission d Aide juridique qui est responsable de l organisation de l aide juridique «de première ligne» COMMENT RÉSOUDRE VOTRE LITIGE DE CONSOMMATION

4 en Belgique. Cette aide de première ligne prend la forme de renseignements juridiques pratiques, d un avis juridique ou d un renvoi vers une instance ou une organisation appropriée. Elle est fournie gratuitement par des conseillers juridiques lors de consultations gratuites organisées dans chaque arrondissement judiciaire. Vous trouverez de plus amples informations sur le site web Le règlement à l amiable Certaines organisations de consommateurs ou services de consommateurs ne se limitent pas à l information ou au conseil juridique, mais tentent également de trouver une solution en intervenant auprès du vendeur. Le CEC Belgique est actif au sein d un réseau européen. Pour les réclamations concernant des vendeurs établis dans d autres États membres (y compris la Norvège et l Islande), le CEC Belgique demandera à ses collègues à l étranger d adresser une lettre au vendeur dans le pays même. Cette démarche pourra inciter ce dernier à proposer ou à accepter une solution. Le règlement à l amiable constitue souvent la manière la plus efficace, la plus satisfaisante et la moins coûteuse de parvenir à un accord en cas de réclamation concernant l achat d un bien ou d un service. Les deux parties tentent de trouver une solution qui sera quelquefois bien différente de ce que donnerait un règlement par voie de justice, mais qui sera à l avantage des deux parties. Par exemple: vous n êtes pas satisfait du divan qui vous a été livré. A titre de compensation, le vendeur vous propose une table de salon, solution qui vous semble acceptable.

5 2. Règlement extrajudiciaire du litige Si le vendeur et vous-même ne parvenez pas à un règlement à l amiable, vous pouvez vous adresser à un tiers indépendant qui tentera d amener les parties à une solution commune. Selon le type d intervention de ce tiers, on distingue médiation, conciliation et arbitrage. Médiation: le tiers indépendant tente d amener les parties à un accord, sans porter de jugement sur le différend qui les sépare. Conciliation: le conciliateur joue un rôle plus actif dans le règlement; par exemple, il s autorisera des recommandations dans certains cas. Arbitrage: l arbitre prend une décision contraignante que les deux parties sont tenues de respecter. Il existe plusieurs manières pour faire intervenir un médiateur, un conciliateur ou un arbitre dans votre litige. Depuis la nouvelle loi sur la médiation du 21 février 2005, vous pouvez également vous adresser à certains avocats ou notaires. Vous trouverez une liste de médiateurs agréés sur vous pouvez aussi l obtenir au numéro Pour les litiges de consommation, il existe également des organismes spécialisés dans différentes matières. Certains sont gratuits, d autres peuvent intervenir pour vous moyennant le paiement d une somme modique. Quelques exemples: la Commission de Litiges Voyages, la Commission Conciliation Construction, le Service de médiation Banques-Crédit-Placements, le Service de médiation pour les télécommunications. COMMENT RÉSOUDRE VOTRE LITIGE DE CONSOMMATION

6 Il est important de garantir la qualité des interventions de ces systèmes de règlement extrajudiciaire de litiges. C est pourquoi la Commission européenne a publié des recommandations et des principes de base auxquels ils doivent satisfaire. Les organisations conformes sont «notifiées» à la Commission européenne par les autorités belges. Vous les trouverez sur le site web de la Commission à l adresse suivante: redress/out_of_court/adrdb_en.htm La liste des instances belges notifiées se trouve en fin de brochure. En Belgique, nous connaissons plusieurs types de procédures de règlement extrajudiciaire: L ombudsman, ou médiateur (ex.: l Ombudsman auprès de la SNCB), tente d amener les parties à un accord. En cas d échec, il émet un avis non contraignant. La commission de conciliation (ex.: la Commission de Conciliation Véhicules d Occasion) désigne un expert qui tentera d amener les parties à un accord; en cas d échec, il rédige un rapport technique contraignant. La commission de litiges (ex.: la Commission de Litiges Meubles) est un système d arbitrage dans lequel une décision contraignante est prise par une commission où siègent des représentants des consommateurs et du secteur professionnel. Une fois que vous aurez opté pour une procédure d arbitrage, vous ne pourrez plus aller au tribunal, à moins qu il y ait un problème lié à la procédure elle-même.

7 3. Le tribunal Quel tribunal? Si toutes les démarches ci-dessus n ont pas permis de trouver une solution à votre litige, il vous reste le tribunal. Une procédure judiciaire n est pas toujours le meilleur moyen de régler un litige de consommation. Elle demande un investissement important, en argent et en temps, qui souvent ne sera pas en proportion avec le problème financier qui était à l origine du litige. A vous d évaluer si une procédure judiciaire «vaut le coup» dans votre cas. Bien sûr, des raisons de principe pourront intervenir dans votre décision. Les différents tribunaux Les litiges de consommation peuvent être traités par le juge de paix qui est compétent pour les petits litiges d un montant maximal de 1860, par le tribunal de première instance ou parfois par le tribunal de commerce. Il n est pas toujours simple de savoir quel tribunal est compétent pour quoi: demandez donc conseil à un juriste. La procédure de conciliation Les différents tribunaux proposent une procédure de conciliation qui est gratuite. Vous pouvez en faire la demande auprès du greffe du tribunal. Le greffier invitera alors les deux parties à comparaître devant le juge; cette comparution n est pas obligatoire. Lors de l audience, les parties pourront trouver un accord qui sera confirmé par un jugement contraignant. En cas de non-conciliation ou si la partie adverse ne se présente pas, vous pourrez entamer une procédure civile devant le tribunal. COMMENT RÉSOUDRE VOTRE LITIGE DE CONSOMMATION

8 Avez-vous besoin d un avocat? En principe, vous pouvez introduire et suivre vous-même la procédure: vous n êtes donc pas obligé de prendre un avocat. Mais comme une procédure civile n est jamais simple, il peut être intéressant de vous faire assister par un avocat. Il est recommandé de discuter à l avance des honoraires et des frais avec votre avocat et de demander à ce dernier de vous informer régulièrement de l état de votre dossier. Cela vous évitera d éventuelles surprises en fin de parcours. En cas de problèmes concernant la note d honoraires, adressez-vous au bâtonnier de l. Si vos ressources sont insuffisantes, vous pouvez bénéficier d une aide juridique de deuxième ligne (voir plus bas). La procédure judiciaire Introduction de la procédure Il existe plusieurs manières d entamer une procédure judiciaire: la citation, la requête et la comparution volontaire. Vous informez ainsi la partie adverse de votre intention de porter l affaire devant le tribunal. La manière appropriée de saisir le tribunal varie selon le litige et le tribunal. Pour les litiges de consommation, la citation est la voie la plus habituelle. La citation nécessite l intervention d un huissier de justice. Pour un exploit de citation, l huissier de justice vous réclamera des frais fixés légalement et des frais supplémentaires qui varient selon la nature de votre demande. En pratique, les frais s élèvent de 28 à 167,49. Pour certains différends spécifiques (crédit à la consommation, loyer, règlement collectif de dettes, ), vous pouvez saisir le tribunal par une requête. Les frais de requête s élèvent à 27 pour le juge de paix et à 52 pour les autres tribunaux.

9 Dans le cas d une comparution volontaire, les deux parties se présentent devant le juge pour signer un procès-verbal de comparution volontaire. Le procès-verbal reprend les arguments des deux parties. Les frais de justice se limitent à un droit de mise au rôle. Mise au rôle Après que la partie adverse ait été officiellement informée de votre intention d aller au tribunal, l affaire sera mise au rôle par le greffier du tribunal compétent. La mise au rôle consiste en fait à déterminer la date de l audience. Lorsque l affaire a été mise au rôle, les deux parties rédigent leurs conclusions et les envoient au greffier du tribunal qui constituera le dossier. La mise au rôle n est pas gratuite: comptez un montant de 35 pour le juge de paix et de 82 pour le tribunal de première instance et le tribunal de commerce. L audience d introduction Le délai entre l introduction de l affaire et la comparution devant le juge se situe entre 8 jours et un mois. A l audience d introduction, trois scénarios sont possibles. - La partie adverse ne se présente pas; le juge peut alors rendre un jugement par défaut. - Si la partie adverse est présente et que l affaire est simple, elle pourra être plaidée lors de l audience d introduction. - Si la partie adverse est présente mais que l affaire est trop compliquée, une nouvelle date d audience sera fixée (rôle spécial). C est ce qui se passe généralement et explique pourquoi les procédures judiciaires sont souvent longues. Le jugement Le juge rend sa sentence dans le mois suivant les plaidoiries. COMMENT RÉSOUDRE VOTRE LITIGE DE CONSOMMATION

10 Qu en est-il des coûts? L indemnité de procédure Outre les frais de justice liés à l introduction de l affaire, les frais d avocat et le droit de mise au rôle, il faut tenir compte d autres frais comme le droit d inscription lié à certains actes rédigés par le greffier (30 environ) et le droit d expédition (p.ex. 2,85 par page pour le tribunal de première instance). Si vous gagnez votre procès, le juge vous accordera une indemnité de procédure si vous vous êtes fait représenter par un avocat et que vous avez demandé cette indemnité. L indemnité couvre en principe les actes matériels de l avocat: frais de citation, dépôt des conclusions, etc. Le montant de l indemnité, fixé par la loi, varie entre 36,44 à 485,87. Depuis peu vous pouvez, dans certains cas et sous certaines conditions, demander le remboursement de vos frais d avocat réels. Si vos ressources sont insuffisantes, vous pouvez être totalement ou partiellement exempté du paiement des frais de justice et des frais d intervention d autres personnes comme l huissier de justice. Pour plus d informations concernant cette assistance judiciaire, vous pouvez vous adresser au Bureau d Aide juridique de l Ordre des avocats. Pour d autres informations, consultez l Ordre des barreaux francophones et germanophone (voir la liste d adresses). Aide juridique de deuxième ligne 10 L aide juridique de deuxième ligne (pro deo) ne s adresse qu aux personnes dont les ressources sont insuffisantes. L aide juridique de deuxième ligne vous propose un conseil juridique complet ou l assistance d un avocat dans le cadre d une procédure ou d un procès. En fonction du degré d insolvabilité, l aide est partiellement ou complètement gratuite. Pour bénéficier de cette assistance, adressez-vous au Bureau d Aide juridique de l. Pour d autres informations, consultez l Ordre des barreaux francophones et germanophone (voir la liste d adresses).

11 L assurance de protection juridique Bon à savoir: vous pouvez contracter une assurance de protection juridique qui couvre à la fois les frais de justice et les frais d avocat. Il peut s agir d une assurance séparée ou d une option de protection juridique dans le cadre d une autre assurance, par exemple l assurance auto. Direction Générale Contrôle et Médiation (DGCM) Dans certains cas, il peut arriver que l on constate une infraction qui entraîne une procédure pénale. Ce sera le cas lorsqu un commerçant a commis un acte interdit par la loi sous peine d amende ou d emprisonnement. A titre d exemple, une publicité trompeuse peut avoir induit le consommateur en erreur quant aux caractéristiques véritables d un produit, ou encore, le compteur kilométrique d une voiture d occasion a été faussé par le marchand. En tant que personne lésée, vous pouvez alors déposer plainte auprès de la DGCM ou directement à la police. Si votre plainte est fondée, la DGCM mènera une enquête. Celle-ci peut conduire à un avertissement officiel adressé à l entreprise concernée et/ou à la rédaction d un procès-verbal. Un procèsverbal sera souvent suivi d une proposition de transaction faite au contrevenant. Si celui-ci ne paie pas la transaction dans le délai imparti, le dossier sera remis au Procureur du Roi qui pourra décider de poursuivre l entreprise en infraction. Cette procédure ne prévoit pas de dédommagement pour la victime. Il est donc recommandé de vous faire connaître comme partie lésée auprès du Procureur du Roi, ce qui vous permettra d être tenu au courant de l instruction. Si vous voulez réclamer des dommages et intérêts, vous devez engager une action civile ou vous constituer partie civile auprès du juge d instruction. Pour le faire, vous devrez verser un certain montant à titre de caution. Si votre plainte est estimée fondée, la caution vous sera remboursée. Une constitution de partie civile vous donne l assurance que l affaire ne sera pas classée sans suite. COMMENT RÉSOUDRE VOTRE LITIGE DE CONSOMMATION 11

12 Adresses utiles Ordres des avocats Ordre des barreaux francophones et germanophone Avenue de la Toison d Or Bruxelles T: F: EUPEN du barreau d Eupen Bergstrasse Eupen T: NAMUR du barreau de Namur 5000 Namur T: ARLON du barreau d Arlon Place Schalbert 6700 Arlon T: HUY du barreau de Huy Quai d Arona Huy T: NEUFCHATEAU du barreau de Neufchâteau Place Mac Auliffe Bastogne T: BRUXELLES du barreau de Bruxelles Place Poelaert T: CHARLEROI du barreau de Charleroi Av. Gén. Michel Charleroi T: DINANT du barreau de Dinant Rue en Rhée Dinant T: LIEGE du barreau de Liège bte Liège MARCHE-EN-FAMENNE du barreau de Marche-en-Famenne Rue Victor Libert Marche-en-Famenne T: MONS du barreau de Mons Rue de Nimy Mons T: NIVELLES du barreau de Nivelles Place Albert Ier bte Nivelles T: TOURNAI du barreau de Tournai Place du 7500 Tournai T: VERVIERS du barreau de Verviers 4800 Verviers T:

13 Ordre des barreaux flamands Koningsstraat Brussel T: F: ANTWERPEN bij de balie te Antwerpen Bolivarplaats 20/ Antwerpen T: BRUGGE bij de balie te Brugge Langestraat Brugge T: BRUSSEL bij de balie te Brussel Poelaertplein 1000 Brussel T: DENDERMONDE bij de balie te Dendermonde Justitieplein Dendermonde T: GENT bij de balie te Gent Koophandelsplein Gent T: HASSELT bij de balie te Hasselt Thonisselaan Hasselt T: IEPER bij de balie te Ieper Rijselsestraat Ieper T: KORTRIJK bij de balie te Kortrijk Burg. Nolfstraat 10 A 8500 Kortrijk T: LEUVEN bij de balie te Leuven Smoldersplein Leuven T: MECHELEN bij de balie te Mechelen Gerechtshof Keizerstraat Mechelen T: OUDENAARDE bij de balie te Oudenaarde Gerechtshof Bourgondiëstraat Oudenaarde T: TONGEREN bij de balie te Tongeren Kielenstraat Tongeren T: TURNHOUT bij de balie te Turnhout Gerechtshof Kasteelplein Turnhout T: VEURNE bij de balie te Veurne P. Benoîtlaan Veurne T: Commission d Aide juridique: voir Ordre des barreaux francophones et germanophone Bureau d Aide juridique: voir Ordre des barreaux francophones et germanophone Bureau d Assistance juridique: voir Ordre des barreaux francophones et germanophone COMMENT RÉSOUDRE VOTRE LITIGE DE CONSOMMATION 13

14 Services Publics Fédéraux SPF Economie, PME, Classes moyennes et Energie DG Régulation et Organisation du marché Protection des Droits des Consommateurs North Gate III Boulevard du Roi Albert II 16 T: F: SPF Economie, PME, Classes moyennes et Energie DG Contrôle et Médiation WTC III Boulevard Simon Bolivar 30 T: F: SPF Justice Boulevard de Waterloo 115 T: F: Les instances extrajudiciaires 14 Commission de Litiges Voyages asbl Cellule Arbitrage North Gate III Boulevard du Roi Albert II 16 T: F: consumer/disputes/voyages/ home_fr.htm Commission de Litiges Voyages asbl Cellule Conciliation North Gate III Boulevard du Roi Albert II 16 T: F: consumer/disputes/voyages/ home_fr.htm Commission de Litiges Meubles asbl Assesteenweg 117 bus 9D 1740 Ternat T: F: Commission d Arbitrage Consommateurs-Entreprises de l Entretien du Textile (CACET) Brusselsesteenweg Zellik T: F: Legibel (arbitrage & médiation) Rue Royale 55 T: F: Commission Conciliation Construction Espace Jacquemotte Rue Haute 139 T: F: Commission de Conciliation Véhicules d Occasion Boulevard de la Woluwé 46 bte Bruxelles T: F: Ombudsman auprès de la Poste Rue Royale 97 bte 14 T: F: Ombudsman auprès de la SNCB Cantersteen 4 T: F: Service de médiation pour les télécommunications Place des Barricades 1 T: F:

15 Service de médiation Banques-Crédit-Placements Square de Meeûs 35 T: F: Ombudsman des Assurances Square de Meeûs 35 T: F: Collège des médiateurs fédéraux Rue Ducale 43 T: F: Le Médiateur de la Région wallonne Rue Lucien Namèche Namur T: F: Service du Médiateur de la Communauté française Rue des Poissonniers bte 7 T: F: Vlaamse Ombudsdienst Leuvenseweg Brussel T: ou F: Le Service de Médiation communale de la Ville de La Louvière Rue de la Loi La Louvière T: F: Délégué général de la Communauté française aux droits de l enfant Rue des Poissonniers bte 5 T: F: Ombudsdienst stad Antwerpen Everdijstraat Antwerpen T: F: Ombudsdienst stad Brugge Braambergstraat Brugge T: F: Ombudsman de la ville de Charleroi Rue de Marcinelle Charleroi T: ou F: Ombudsdienst stad Gent Botermarkt Gent T: F: Ombudsdienst stad Leuven Muntstraat 1A 3000 Leuven T: F: Ombudsdienst stad Mechelen Grote Markt Mechelen T: F: Ombudsdienst stad Sint-Niklaas Parkstraat Sint-Niklaas T: F: Ombudsdienst gemeente Puurs Hoogstraat Puurs T: F: COMMENT RÉSOUDRE VOTRE LITIGE DE CONSOMMATION

16 Comment résoudre votre litige de consommation Cette brochure vous est offerte gratuitement par le Centre Européen des Consommateurs (CEC). Le réseau des Centres Européens des Consommateurs a été mis en place par la Commission européenne pour fournir une aide gratuite aux consommateurs au sein de l Union européenne. CEC Belgique Rue de Hollande Bruxelles tél.: fax: Conseils juridiques gratuits, tous les jours ouvrables de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h. Avec le soutien de la Commission européenne et du SPF Economie, PME, Classes moyennes et Energie. La Commission européenne ne peut être tenue responsable du contenu de cette publication. Imprimé: novembre

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. L aide juridique : un meilleur accès à la justice

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. L aide juridique : un meilleur accès à la justice La Justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice pratique L aide juridique : un meilleur accès à la justice Le premier conseil : un geste indispensable gratuit pour tous

Plus en détail

Le service d accueil des victimes au sein des parquets et tribunaux. La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions.

Le service d accueil des victimes au sein des parquets et tribunaux. La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. La Justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice en pratique Ministère de la Justice Le service d accueil des victimes au sein des parquets et tribunaux QU EST-CE QUE LE

Plus en détail

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice en pratique. Les maisons de justice

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice en pratique. Les maisons de justice La Justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice en pratique Les maisons de justice Chaque arrondissement judiciaire dispose d une Maison de Justice. La Maison de Justice

Plus en détail

alternative des litiges

alternative des litiges La résolution alternative des litiges de consommation en Belgique Centre Européen des Consommateurs Vue des organismes belges de résolution alternative des litiges de consommation Sommaire Legibel (arbitrage)..............................

Plus en détail

Un meilleur accès à la justice

Un meilleur accès à la justice Un meilleur accès à la justice Introduction Chacun de nous peut être confronté au monde complexe de la justice, volontairement ou non. Vous envisagez de divorcer? Vous devez comparaître devant un tribunal?

Plus en détail

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes victime. Ministère de la Justice

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes victime. Ministère de la Justice La Justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice pratique Ministère de la Justice Vous êtes victime Vous pouvez, en tant que victime d une infraction, déposer une plainte

Plus en détail

Accueil social de première ligne

Accueil social de première ligne Les maisons de justice : un point de rencontre essentiel pour rétablir la confiance du citoyen dans la Justice Accueil social de première ligne Vous avez des difficultés avec la justice? Vous vous posez

Plus en détail

Les maisons de justice

Les maisons de justice Les maisons de justice 2 SOMMAIRE Les missions pénales... 5 Une mission d information... 5 Une mission de guidance... 5 La médiation pénale... 6 L alternative à la détention préventive... 6 La probation...

Plus en détail

Vos droits en tant que victime d infractions

Vos droits en tant que victime d infractions La Justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice pratique Vos droits en tant que victime d infractions Forum National pour une Politique en Faveur des Victimes Cher Lecteur,

Plus en détail

Recouvrement amiable de dettes Payer ses dettes mais pas à n importe quel prix!

Recouvrement amiable de dettes Payer ses dettes mais pas à n importe quel prix! Recouvrement amiable de dettes Payer ses dettes mais pas à n importe quel prix! Depuis le 17 avril 2009, tous les acteurs qui pratiquent le recouvrement amiable de dettes - bureaux de recouvrement, huissiers

Plus en détail

Vous êtes cité. devant le tribunal de police devant le tribunal correctionnel

Vous êtes cité. devant le tribunal de police devant le tribunal correctionnel Vous êtes cité devant le tribunal de police devant le tribunal correctionnel Introduction Si vous devez comparaître devant le tribunal de police ou le tribunal correctionnel, vous vous posez peut-être

Plus en détail

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Le juge de paix : le juge le plus proche du citoyen

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Le juge de paix : le juge le plus proche du citoyen La Justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice pratique Le juge de paix : le juge le plus proche du citoyen Cette brochure vous explique quelles sont les tâches et les

Plus en détail

Introduction. Une infraction est un comportement interdit par la loi pénale et sanctionné d une peine prévue par celle-ci. (1)

Introduction. Une infraction est un comportement interdit par la loi pénale et sanctionné d une peine prévue par celle-ci. (1) Vous êtes victime Introduction Vous avez été victime d une infraction (1). C est un événement traumatisant et vous vous posez sûrement de nombreuses questions : Quels sont mes droits? Que dois-je faire

Plus en détail

Le Service des créances alimentaires (SECAL)

Le Service des créances alimentaires (SECAL) Le Service des créances alimentaires (SECAL) L'octroi d'avances et la récupération des pensions alimentaires Service Public Fédéral FINANCES - 2011 - Cette brochure a été réalisée sous la supervision d

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE RAPPEL : JOURNEE PORTES OUVERTES DANS LES PALAIS DE JUSTICE LE SAMEDI 16 OCTOBRE 2010

COMMUNIQUE DE PRESSE RAPPEL : JOURNEE PORTES OUVERTES DANS LES PALAIS DE JUSTICE LE SAMEDI 16 OCTOBRE 2010 COMMUNIQUE DE PRESSE RAPPEL : JOURNEE PORTES OUVERTES DANS LES PALAIS DE JUSTICE LE SAMEDI 16 OCTOBRE 2010 Un avocat, c est quelqu un qu il faut voir AVANT pour éviter les ennuis APRES Journée portes ouvertes

Plus en détail

Déclaration à la police

Déclaration à la police Vous êtes victime Introduction Vous avez été victime d une infraction. C est un événement traumatisant et vous vous posez sûrement de nombreuses questions : quels sont mes droits? Que dois-je faire pour

Plus en détail

Cette brochure ne présente qu une sélection de la matière, tout ne peut pas y être traité. 1

Cette brochure ne présente qu une sélection de la matière, tout ne peut pas y être traité. 1 La conciliation INTRODUCTION Vous trouverez ici : - les avantages et les inconvénients de la conciliation ; - la demande en conciliation ; - le déroulement d une procédure de conciliation ; - les conséquences

Plus en détail

CIRCULAIRE N 000548 DU 01-07-2003

CIRCULAIRE N 000548 DU 01-07-2003 Bruxelles, le 01-07-2003 ADMINISTRATION GÉNÉRALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE DIRECTION GÉNÉRAL DE L'ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE CIRCULAIRE N 000548 DU 01-07-2003 Objet : Recouvrement

Plus en détail

Niveaux et services : Fondamental, Secondaire, Spécial, et Centres Psycho-médicosociaux

Niveaux et services : Fondamental, Secondaire, Spécial, et Centres Psycho-médicosociaux Bruxelles, le 27/11/2003 Ministère de la Communauté française ADMINISTRATION GÉNÉRALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE DIRECTION GÉNÉRALE DE L ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE CIRCULAIRE N 00696

Plus en détail

Ses compétences sont décrites à l article 302 de la loi relative aux assurances du 4 avril 2014.

Ses compétences sont décrites à l article 302 de la loi relative aux assurances du 4 avril 2014. L Ombudsman des Assurances intervient si un problème persiste lorsque le demandeur n a pas obtenu de réponse satisfaisante à sa demande de la part de l entreprise d assurances ou de l intermédiaire d assurances.

Plus en détail

Mobilité Construction. Frais de déplacement & indemnité de mobilité

Mobilité Construction. Frais de déplacement & indemnité de mobilité Mobilité Construction Frais de déplacement & indemnité de mobilité Une édition de la CSC bâtiment - industrie & énergie rue de Trèves 31-1040 Bruxelles T 02 285 02 11 cscbie@acv csc.be www.cscbie.be Février

Plus en détail

Le juge de paix. Le juge le plus proche du citoyen

Le juge de paix. Le juge le plus proche du citoyen Le juge de paix Le juge le plus proche du citoyen Qu est-ce qu un juge de paix? Quelles matières relèvent de sa compétence? Qu est-ce qu un greffe? Qu est-ce qu une conciliation? Que doivent faire les

Plus en détail

La crise économique renforce la nécessité d une gestion efficace des litiges Résultats de l enquête de Lydian sur la gestion des litiges

La crise économique renforce la nécessité d une gestion efficace des litiges Résultats de l enquête de Lydian sur la gestion des litiges La crise économique renforce la nécessité d une gestion efficace des litiges Résultats de l enquête de Lydian sur la gestion des litiges LEGAL INSIGHT. BUSINESS INSTINCT. 3 La crise économique renforce

Plus en détail

L huissier de justice

L huissier de justice L huissier de justice Introduction Si vous devez faire appel à un huissier de justice ou si vous êtes confronté à son intervention, vous vous posez peut-être quelques questions sur ce qui vous attend.

Plus en détail

L aide financière. aux victimes d actes intentionnels de violence. La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions.

L aide financière. aux victimes d actes intentionnels de violence. La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. La Justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice pratique Ministerie van Justitie L aide financière aux victimes d actes intentionnels de violence Avant-propos Depuis le

Plus en détail

La médiation. > Une alternative au tribunal

La médiation. > Une alternative au tribunal La médiation > Une alternative au tribunal Sommaire Une alternative au tribunal...3 En quoi consiste la médiation?...5 Caractéristiques...5 Deux types de médiation...6 Comment se déroule une médiation?...7

Plus en détail

LA JUSTICE EN BELGIQUE

LA JUSTICE EN BELGIQUE LA JUSTICE EN BELGIQUE Mot de la Ministre J e me suis fixé différentes priorités dès mon arrivée à la tête du département de la Justice. Parmi celles-ci, moderniser la justice, ouvrir les structures judiciaires,

Plus en détail

L ARBITRAGE POUR REGLER LES ACCIDENTS DE ROULAGE OU LES LITIGES ENTRE VOISINS? Avant propos

L ARBITRAGE POUR REGLER LES ACCIDENTS DE ROULAGE OU LES LITIGES ENTRE VOISINS? Avant propos LA REVUE EN LIGNE DU BARREAU de LIEGE - DOCTRINE - L ARBITRAGE POUR REGLER LES ACCIDENTS DE ROULAGE OU LES LITIGES ENTRE VOISINS? par ME Francis TEHEUX 6 septembre 2001 Avant propos La Justice traditionnelle

Plus en détail

Vais-je au tribunal (civil) ou non? 1

Vais-je au tribunal (civil) ou non? 1 Vais-je au tribunal (civil) ou non? 1 Dans notre société il a été convenu de respecter plusieurs sortes de règles, fixées dans des lois et règlements. Si ces règles ne sont pas respectées, il y a plusieurs

Plus en détail

candidate / candidat?

candidate / candidat? Une publication de la CSC bâtiment - industrie & énergie rue de Trèves 31-1040 Bruxelles T 02 285 02 11 cscbie@acv csc.be www.cscbie.be Décembre 2015 Elections sociales mai 2016 Serez-vous cette NOUVELLE

Plus en détail

BROCHURE D INFORMATION

BROCHURE D INFORMATION Janvier 2015 BROCHURE D INFORMATION CELLULE ARBITRAGE COMMISSION DE LITIGES VOYAGES CITY ATRIUM Rue du Progrès 50 1210 Bruxelles 02/277.62.15 Table des matières 1. LA PROCÉDURE D ABRITRAGE de la COMMISSION

Plus en détail

La médiation. > Une alternative au tribunal

La médiation. > Une alternative au tribunal La médiation > Une alternative au tribunal Sommaire Une alternative au tribunal...3 Autant de situations...4 En quoi consiste la médiation?...5 Quelques caractéristiques de la médiation...5 La loi retient

Plus en détail

Dossier de presse 24 février 2011. «La négociation et la médiation, des outils au service des indépendants et des PME»

Dossier de presse 24 février 2011. «La négociation et la médiation, des outils au service des indépendants et des PME» Dossier de presse 24 février 2011 «La négociation et la médiation, des outils au service des indépendants et des PME» Communiqué de presse La médiation : le bon réflexe Les indépendants et chefs de PME

Plus en détail

FIN-NET. La résolution extrajudiciaire des litiges transfrontaliers dans le domaine des services financiers. Guide du consommateur

FIN-NET. La résolution extrajudiciaire des litiges transfrontaliers dans le domaine des services financiers. Guide du consommateur FIN-NET La résolution extrajudiciaire des litiges transfrontaliers dans le domaine des services financiers Guide du consommateur FIN-NET La résolution extrajudiciaire des litiges transfrontaliers dans

Plus en détail

Conditions générales et Tarif de Maître BECK. Tous les montants sont majorés de la TVA de 21 % à dater du 1er Janvier 2014

Conditions générales et Tarif de Maître BECK. Tous les montants sont majorés de la TVA de 21 % à dater du 1er Janvier 2014 Conditions générales et Tarif de Maître BECK Tous les montants sont majorés de la TVA de 21 % à dater du 1er Janvier 2014 1. L avocat BECK travaille au mieux des intérêts du client sur base des présentes

Plus en détail

PROTECTION JURIDIQUE CONDITIONS GENERALES COMMUNES

PROTECTION JURIDIQUE CONDITIONS GENERALES COMMUNES PROTECTION JURIDIQUE CONDITIONS GENERALES COMMUNES ACGC06/2007 ARTICLE 1. QU ENTEND-ON PAR? VOUS : le Preneur d assurance, c est-à-dire la personne qui conclut le contrat d assurance. NOUS : la Compagnie

Plus en détail

CONDITIONs GéNéRALEs PROTECTION juridique «PLus»

CONDITIONs GéNéRALEs PROTECTION juridique «PLus» CONDITIONs GéNéRALEs Protection juridique «PLUS» Protection Juridique «Plus» Table des matières Article 1 : Dispositions préliminaires 5 Article 2 : Définitions 5 Article 3 : étendue territoriale de l'assurance

Plus en détail

Références LEXIQUE JURIDIQUE A FICHE 19. Références Juridiques 318

Références LEXIQUE JURIDIQUE A FICHE 19. Références Juridiques 318 FICHE 19 Références LEXIQUE JURIDIQUE A ACTE EXTRA-JUDICIAIRE Acte établi généralement par un huissier. Par exemple, un commandement de payer. ACTION EN JUSTICE Pouvoir de saisir la justice. ACTION PUBLIQUE

Plus en détail

Europe P aiements en

Europe P aiements en Paiements en Europe Payer en Europe comme si vous étiez dans votre pays 2 Grâce à la construction de la zone de paiement européenne unique SEPA (Single Euro Payments Area), la différence entre les paiements

Plus en détail

Alia Security Day Tendances de la criminalité Cambriolages. Malines, 26 novembre 2014 Eddy De Raedt

Alia Security Day Tendances de la criminalité Cambriolages. Malines, 26 novembre 2014 Eddy De Raedt Alia Security Day Tendances de la criminalité Cambriolages Malines, 26 novembre 2014 Eddy De Raedt Sommaire 1. Introduction 2. Évolution des cambriolages 3. Explications 4. Actions 5. Conclusions 1. Introduction!

Plus en détail

PARCOURS D UN DOSSIER RELATIF A UN ACCIDENT DE ROULAGE

PARCOURS D UN DOSSIER RELATIF A UN ACCIDENT DE ROULAGE PARCOURS D UN DOSSIER RELATIF A UN ACCIDENT DE ROULAGE Document explicatif réalisé à l intention des parents-formateurs 17 novembre 2006 PARCOURS D UN DOSSIER ACCIDENT DE ROULAGE avant l élaboration du

Plus en détail

ACCUSATOIRE ACTION CIVILE AMNISTIE APPEL ARRET ASSIGNATION ASTREINTE AUDIENCE AVOCAT AVOUE AYANT CAUSE

ACCUSATOIRE ACTION CIVILE AMNISTIE APPEL ARRET ASSIGNATION ASTREINTE AUDIENCE AVOCAT AVOUE AYANT CAUSE A ACCUSATOIRE désigne une procédure dans laquelle les parties ont l initiative du procès et de son déroulement (* à rapprocher d INQUISITOIRE qui désigne une procédure conduite à l initiative d une l autorité

Plus en détail

Vous n avez pas reçu vos pensions alimentaires? Le SECAL vous aide!

Vous n avez pas reçu vos pensions alimentaires? Le SECAL vous aide! Vous n avez pas reçu vos pensions alimentaires? Le SECAL vous aide! www.secal.belgium.be Juin 2015: update données de contact des bureaux du SECAL Service Public Fédéral Finances - 2015 - Cette brochure

Plus en détail

Les Maisons de la Justice et du Droit

Les Maisons de la Justice et du Droit Les Maisons de la Justice et du Droit Conseils, Informations, Accès au droit, Aide aux victimes Qui est votre meilleur interlocuteur? Placées sous l autorité du Président du Tribunal de Grande Instance

Plus en détail

LES SERVICES DE LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLEGAL ET LA FRAUDE SOCIALE

LES SERVICES DE LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLEGAL ET LA FRAUDE SOCIALE LES SERVICES DE LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLEGAL ET LA FRAUDE SOCIALE Août 2008 Service d information et de recherche sociale Cette brochure peut être obtenue gratuitement par téléphone au 02 233 47 87

Plus en détail

Guide pour adolescents

Guide pour adolescents Guide pour adolescents Guide pour adolescents Nous remercions le ministère de la Justice du Canada pour sa contribution financière. Nous remercions également Public Legal Education Association Saskatchewan

Plus en détail

L assistance administrative et juridique (devoirs d information et de conseil)

L assistance administrative et juridique (devoirs d information et de conseil) Version n : 1 Dernière actualisation : 04-07-2008 1) Mode d emploi de la fiche et abréviations utilisées 2) Mise en contexte 3) Qu est-ce que l assistance administrative et juridique (devoirs d information

Plus en détail

Chambre Nationale des Huissiers de Justice de Belgique

Chambre Nationale des Huissiers de Justice de Belgique Chambre Nationale des Huissiers de justice de Belgique Chambre Nationale des Huissiers de Justice de Belgique La médiation, un rôle naturel Rapport annuel 2010 Sommaire 02 L huissier de justice : un médiateur

Plus en détail

Maître de cérémonie. Avocat (20 minutes)

Maître de cérémonie. Avocat (20 minutes) PROPOSITIONS CONCERNANT LE CONTENU DES INTERVENTIONS DANS LE CADRE DU PROJET «PETITES CRÉANCES» Maître de cérémonie Introduction : o Présentation des participants; Notre avocate et «Maître de cérémonie»,

Plus en détail

La Justice en Belgique

La Justice en Belgique La Justice en Belgique Avant-propos Le fonctionnement de la Justice et de notre système judiciaire peut parfois sembler complexe aux yeux des citoyens qui s intéressent à la justice belge mais qui n ont

Plus en détail

La légalisation. La légalisation de documents en Belgique

La légalisation. La légalisation de documents en Belgique La légalisation La légalisation de documents en Belgique Introduction Pour être reconnus par une autre autorité que l instance émettrice ou dans un autre pays, certains documents doivent être légalisés.

Plus en détail

Pension complémentaire construction CP 124

Pension complémentaire construction CP 124 Une édition de la CSC bâtiment - industrie & énergie rue de Trèves 31-1040 Bruxelles T 02 285 02 11 cscbie@acv-csc.be www.cscbie.be Novembre 2012 Pension complémentaire construction CP 124 Table des matières

Plus en détail

Guide des. procédures. à la Cour de. la famille. 1 Renseignements utiles avant d introduire une cause de droit de la famille

Guide des. procédures. à la Cour de. la famille. 1 Renseignements utiles avant d introduire une cause de droit de la famille Dans ce guide 1 Renseignements utiles avant d introduire une cause de droit de la famille 2 Introduire une cause de droit de la famille Requête générale Requête individuelle pour divorce seulement Requête

Plus en détail

PROTECTION JURIDIQUE POUR INDEPENDANTS ET ENTREPRISES DÉFEND VOS DROITS

PROTECTION JURIDIQUE POUR INDEPENDANTS ET ENTREPRISES DÉFEND VOS DROITS PROTECTION JURIDIQUE POUR INDEPENDANTS ET ENTREPRISES DÉFEND VOS DROITS Pour indépendants ou entreprises: la Protection juridique de la DAS Les entrepreneurs et responsables d entreprise manquent souvent

Plus en détail

2. Patsy Travel peut supprimer, à durée déterminée ou indéterminée, tout ou une partie de sa promotion de voyages.

2. Patsy Travel peut supprimer, à durée déterminée ou indéterminée, tout ou une partie de sa promotion de voyages. Conditions générales Article 1 Champ d application Ces conditions générales sont applicables aux contrats d organisation et d intermédiaire de voyage, tels que définis par la loi du 16 février 1994 régissant

Plus en détail

Gaz et électricité Les nouvelles règles du marché pour les particuliers

Gaz et électricité Les nouvelles règles du marché pour les particuliers Commission de régulation pour l énergie en Région de Bruxelles-Capitale Gaz et électricité Les nouvelles règles du marché pour les particuliers www.brugel.be Libéralisation En janvier 2007, le marché de

Plus en détail

Guide de l investisseur sur le dépôt d une plainte

Guide de l investisseur sur le dépôt d une plainte Guide de l investisseur sur le dépôt d une plainte Protéger les investisseurs et favoriser des marchés financiers justes et efficaces partout au Canada. L Organisme canadien de réglementation du commerce

Plus en détail

PROTECTION JURIDIQUE PROFESSIONNELLE VCCS

PROTECTION JURIDIQUE PROFESSIONNELLE VCCS PROTECTION JURIDIQUE PROFESSIONNELLE VCCS Siège social 53, rue BelliardL 1040 Bruxelles 1 Coordinateur sécurité VCCS Conditions spéciales Article 1 - Quelles sont les personnes assurées? 1.1. Quelles sont

Plus en détail

Gérer un litige lié à des travaux dans un logement

Gérer un litige lié à des travaux dans un logement L habitat COMPRENDRE Gérer un litige lié à des travaux dans un logement Les bons réflexes à adopter en cas de différend avec un professionnel Édition : avril 2015 Des informations juridiques à connaître

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES COMMUNES 2012 SOMMAIRE

CONDITIONS GÉNÉRALES COMMUNES 2012 SOMMAIRE CONDITIONS GÉNÉRALES COMMUNES 2012 SOMMAIRE Introduction Hiérarchie des conditions contractuelles Article 1 En quoi consiste notre protection? Article 2 Quelles sont les prestations assurées? Article 3

Plus en détail

La démographie des entreprises

La démographie des entreprises La démographie des entreprises Fabienne Verduyn Introduction Le présent article procède à une analyse des évolutions démographiques des entreprises belges entre 2001 et. À l image de la démographie classique,

Plus en détail

Convention. Assurance Protection Juridique de Generali Belgium SA

Convention. Assurance Protection Juridique de Generali Belgium SA Convention La durée du contrat est fixée aux conditions particulières. Elle ne peut excéder un an. A chaque échéance annuelle, le contrat est reconduit tacitement pour des périodes consécutives d un an.

Plus en détail

L'enquête commerciale

L'enquête commerciale L'enquête commerciale Introduction Le tribunal de commerce est chargé par la loi d entreprendre une enquête commerciale lorsqu il apprend que votre entreprise semble rencontrer des difficultés financières.

Plus en détail

Centre Européen des Consommateurs Belgique (CEC) Rapport annuel 2014

Centre Européen des Consommateurs Belgique (CEC) Rapport annuel 2014 Centre Européen des Consommateurs Belgique (CEC) Rapport annuel 2014 Le CEC, c est quoi? Compétence CEC Belgique: Litiges de consommation transfrontaliers: Consommateur belge >< Commerçant UE ou Consommateur

Plus en détail

La justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes condamné

La justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes condamné La justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice pratique Vous êtes condamné VOUS ÊTES CONDAMNÉ PÉNALEMENT Le juge a statué sur votre cas et vous a condamné. Que vous reste-il

Plus en détail

Infobrochure SVOS DROITS EN TANT QUE VOYAGEUR AÉRIEN

Infobrochure SVOS DROITS EN TANT QUE VOYAGEUR AÉRIEN Infobrochure SVOS DROITS EN TANT QUE VOYAGEUR AÉRIEN S En cas de retard À l aide! À quoi puis-je prétendre? Mon vol est retardé ( delayed ) avec mention ou non d une nouvelle heure de départ... En cas

Plus en détail

FRAIS DE TRANSPORT MONTANTS 2015

FRAIS DE TRANSPORT MONTANTS 2015 FRAIS DE RANSPORT MONTANTS 2015 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 I. J utilise les transports en commun pour me rendre à mon travail... 5 Intervention patronale dans les déplacements avec les transports

Plus en détail

DEFENSE PENALE ET RECOURS

DEFENSE PENALE ET RECOURS DEFINITIONS On entend par : > Assuré : Toute personne réputée assurée au présent contrat, c est-à-dire : Le souscripteur du contrat : personne morale régulièrement déclarée auprès des autorités préfectorales

Plus en détail

Convention. Assurance Protection Juridique de Generali Belgium SA

Convention. Assurance Protection Juridique de Generali Belgium SA Convention La durée du contrat est fixée aux conditions particulières. Elle ne peut excéder un an. A chaque échéance annuelle, le contrat est reconduit tacitement pour des périodes consécutives d un an.

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE ET RÉSUMÉ

RAPPORT DE STAGE ET RÉSUMÉ RAPPORT DE STAGE ET RÉSUMÉ Instructions: 1. Le rapport doit être renvoyé au REFJ (exchanges@ejtn.eu) dans le mois suivant le stage. 2. Veuillez utiliser le formulaire ci-dessous pour rédiger votre rapport

Plus en détail

février 2011 «Mieux vaut prévenir que guérir», même dans le secteur de la construction

février 2011 «Mieux vaut prévenir que guérir», même dans le secteur de la construction février 2011 «Mieux vaut prévenir que guérir», même dans le secteur de la construction 2 Service public fédéral Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie Rue du Progrès, 50 1210 BRUXELLES N d entreprise

Plus en détail

Catherine Chini Germain et Alain Yung-Hing Réglez vos litiges sans avocat

Catherine Chini Germain et Alain Yung-Hing Réglez vos litiges sans avocat Catherine Chini Germain et Alain Yung-Hing Réglez vos litiges sans avocat 2010 ISBN : 978-2-212-54655-2 Partie 1 La justice : comment ça marche? Cet ouvrage a pour vocation de donner des informations pratiques

Plus en détail

L assurance de groupe flexible pour salaries

L assurance de groupe flexible pour salaries F-Benefit L assurance de groupe flexible pour salaries 30.32.002/00 07/09 Lorsque vous souscrivez une assurance de groupe, il est important qu elle puisse r de votre personnel. Vous souhaitez par ailleurs

Plus en détail

Table des matières. Les arrondissements de Bruxelles, Nivelles et Wavre... 11

Table des matières. Les arrondissements de Bruxelles, Nivelles et Wavre... 11 Sommaire...................................................................... 5 Avertissement................................................................ 7 Thierry Papart juge au tribunal de police

Plus en détail

CIRCULAIRE N 2534 DU 19 Novembre 2008

CIRCULAIRE N 2534 DU 19 Novembre 2008 CIRCULAIRE N 2534 DU 19 Novembre 2008 Objet : Contrat collectif (n 4.046.274) d assurance «frais soins de santé et hospitalisation». Modifications contractuelles. Réseaux : Réseau d enseignement organisé

Plus en détail

Chèr(e) Camarade, Le 28/11/2013, les partenaires sociaux représentés au sein de la Commission Paritaire de l industrie hôtelière ont conclu le

Chèr(e) Camarade, Le 28/11/2013, les partenaires sociaux représentés au sein de la Commission Paritaire de l industrie hôtelière ont conclu le Chèr(e) Camarade, Le 28/11/2013, les partenaires sociaux représentés au sein de la Commission Paritaire de l industrie hôtelière ont conclu le présent accord social pour la période 2013-2014. Il s applique

Plus en détail

LE RôLE ET LEs services du syndic

LE RôLE ET LEs services du syndic Le Rôle et les services du syndic La présente brochure a pour seul objectif de donner de l information sur le rôle et les services du syndic de l Ordre des comptables agréés du Québec. Elle ne vise pas

Plus en détail

Numéro du rôle : 4767 et 4788. Arrêt n 53/2010 du 6 mai 2010 A R R E T

Numéro du rôle : 4767 et 4788. Arrêt n 53/2010 du 6 mai 2010 A R R E T Numéro du rôle : 4767 et 4788 Arrêt n 53/2010 du 6 mai 2010 A R R E T En cause : les questions préjudicielles concernant l'article 162bis du Code d'instruction criminelle, tel qu'il a été inséré par l'article

Plus en détail

Acheter une voiture dans l Union européenne

Acheter une voiture dans l Union européenne Acheter une voiture dans l Union européenne Le Centre Européen des Consommateurs (CEC) conseille les citoyens sur leurs achats dans l UE et leur propose, si nécessaire, une assistance juridique gratuite

Plus en détail

Centre Européen des Consommateurs GIE. Luxembourg CREDIT «FACILE»?

Centre Européen des Consommateurs GIE. Luxembourg CREDIT «FACILE»? Centre Européen des Consommateurs Luxembourg CREDIT «FACILE»? GIE 2009 CREDIT «FACILE»? Cette brochure vise à informer le consommateur, au moyen de conseils et informations pratiques, sur les droits et

Plus en détail

LA CONSTITUTION DE PARTIE CIVILE DANS UN PROCES PENAL.

LA CONSTITUTION DE PARTIE CIVILE DANS UN PROCES PENAL. LA CONSTITUTION DE PARTIE CIVILE DANS UN PROCES PENAL. 1/ Le rôle de l'avocat. 2/ Le roulage /police d'assurance en protection juridique ou défense en Justice. 3/ La constitution de partie civile devant

Plus en détail

Exécution des amendes pénales

Exécution des amendes pénales Exécution des amendes pénales Audit de suivi Rapport de la Cour des comptes transmis à la Chambre des représentants Bruxelles, janvier 2014 Exécution des amendes pénales Audit de suivi Rapport adopté

Plus en détail

Table des matières. 1. Paiement à la livraison ou acompte. 2. Quelques moyens de paiement. 1. Précautions générales

Table des matières. 1. Paiement à la livraison ou acompte. 2. Quelques moyens de paiement. 1. Précautions générales Table des matières Tables des matières Partie I : Demander un paiement comptant? 1. Paiement à la livraison ou acompte 1.1. PAS TOUJOURS POSSIBLE.................................... 2 1.2. DEMANDER UN

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES PROTECTION JURIDIQUE

CONDITIONS GENERALES PROTECTION JURIDIQUE DÉFINITIONS GÉNÉRALES Preneur d assurance Assuré Assureur Contrat Sinistre La personne physique ou morale qui conclut le contrat, ci-après désignée par le pronom «vous». Toute personne qui peut faire appel

Plus en détail

Loi sur l aide juridique et sur la prestation de certains autres services juridiques (L.R.Q., c. A-14; 2010, c.12, a. 30 et a. 37)

Loi sur l aide juridique et sur la prestation de certains autres services juridiques (L.R.Q., c. A-14; 2010, c.12, a. 30 et a. 37) RÈGLEMENT CONCERNANT LE TARIF DES HONORAIRES ET LES DÉBOURS DES AVOCATS DANS LE CADRE DE LA PRESTATION DE CERTAINS SERVICES JURIDIQUES ET CONCERNANT LA PROCÉDURE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS Loi sur l aide

Plus en détail

Enlèvements internationaux d enfants

Enlèvements internationaux d enfants Enlèvements internationaux d enfants Introduction «Mon partenaire menace d emmener mon enfant de 2 ans en Tunisie et de ne plus le ramener. Je ne suis pas d accord.» «Ma femme a emmené, sans mon consentement,

Plus en détail

RC Auto. comment s y prendre?

RC Auto. comment s y prendre? RC Auto comment s y prendre? RC Auto Une assurance, pour quels conducteurs et pour quels véhicules? «Pas de voiture» sans assurance Parler de l assurance automobile, c est songer aussitôt à l assurance

Plus en détail

Service pénal Fiche contrevenant

Service pénal Fiche contrevenant Service pénal Fiche contrevenant SOMMAIRE : 1 Vous avez été verbalisé(e), vous recevez une amende forfaitaire : concernant le paiement concernant la contestation 2 Vous êtes poursuivi devant la juridiction

Plus en détail

L aide financière aux victimes. d actes intentionnels de violence et aux sauveteurs occasionnels

L aide financière aux victimes. d actes intentionnels de violence et aux sauveteurs occasionnels L aide financière aux victimes d actes intentionnels de violence et aux sauveteurs occasionnels AVANT-PROPOS Depuis le 1 er août 1985, les victimes d actes intentionnels de violence ou leurs proches parents

Plus en détail

Avec la D.A.S. gardez toujours la tête hors de l eau

Avec la D.A.S. gardez toujours la tête hors de l eau Avec la D.A.S. gardez toujours la tête hors de l eau Pourquoi une assurance Protection juridique? LES QUESTIONS LES PLUS SOUVENT POSÉES 1. Que faire lorsque votre véhicule est déclaré en perte totale à

Plus en détail

Convention. Assurance Protection Juridique de Generali Belgium SA

Convention. Assurance Protection Juridique de Generali Belgium SA Convention La durée du contrat est fixée aux conditions particulières. Elle ne peut excéder un an. A chaque échéance annuelle, le contrat est reconduit tacitement pour des périodes consécutives d un an.

Plus en détail

S informer sur. Le médiateur de l AMF

S informer sur. Le médiateur de l AMF S informer sur Le médiateur de l AMF 04 Autorité des marchés financiers Le médiateur de l AMF Sommaire Quelle est la mission du médiateur de l AMF? 03 Quelles situations peuvent donner lieu à médiation?

Plus en détail

[ BATEAU ] PARTICULIERS. rotection Juridique. Conditions générales. Réf : PJ11/01. L assurance n est plus ce qu elle était.

[ BATEAU ] PARTICULIERS. rotection Juridique. Conditions générales. Réf : PJ11/01. L assurance n est plus ce qu elle était. [ BATEAU ] PARTICULIERS rotection Juridique Conditions générales Réf : PJ11/01 L assurance n est plus ce qu elle était. Vous venez de souscrire notre contrat de Protection Juridique et nous vous remercions

Plus en détail

REQUETE EN REGLEMENT COLLECTIF DE DETTES (Art. 1675/4 du Code judiciaire)

REQUETE EN REGLEMENT COLLECTIF DE DETTES (Art. 1675/4 du Code judiciaire) REQUETE EN REGLEMENT COLLECTIF DE DETTES (Art. 1675/4 du Code judiciaire) A Madame le Président de la 14 ème chambre du Tribunal du travail de et à Liège Saisie(s) mobilière(s) ou immobilière(s) qui doit/doivent

Plus en détail

Demande d'allocations de crédit-temps

Demande d'allocations de crédit-temps Demande d'allocations de crédit-temps Vous voulez interrompre partiellement ou complètement votre carrière et bénéficier de l intervention financière de l ONEM. Ce formulaire vous permet de demander les

Plus en détail

JORF n 0192 du 21 août 2015. Texte n 43

JORF n 0192 du 21 août 2015. Texte n 43 Le 22 octobre 2015 JORF n 0192 du 21 août 2015 Texte n 43 ORDONNANCE Ordonnance n 2015-1033 du 20 août 2015 relative au règlement extrajudiciaire des litiges de consommation NOR: EINC1512728R ELI:http://www.legifrance.gouv.fr/eli/ordonnance/2015/8/20/EINC1512728R/jo/texte

Plus en détail

SENTENCE ARBITRALE DU COLLEGE ARBITRAL DE LA COMMISSION DE LITIGES VOYAGES

SENTENCE ARBITRALE DU COLLEGE ARBITRAL DE LA COMMISSION DE LITIGES VOYAGES SENTENCE ARBITRALE DU COLLEGE ARBITRAL DE LA COMMISSION DE LITIGES VOYAGES AUDIENCE DU 17 juin 2008 En cause de : Monsieur A et Madame B, domiciliés à xxx, Demandeurs absents à l audience, mais dûment

Plus en détail

OBSERVATIONS SUR LA DERNIERE REFORME DE LA PROCEDURE CIVILE

OBSERVATIONS SUR LA DERNIERE REFORME DE LA PROCEDURE CIVILE 1 OBSERVATIONS SUR LA DERNIERE REFORME DE LA PROCEDURE CIVILE Le Décret n 2010-1165 du 1er octobre 2010 relatif à la conciliation et à la procédure orale en matière civile, commerciale et sociale est entré

Plus en détail

SITES SITES de RENCONTRE RENCONTRE. le grand amour ou la grande arnaque?

SITES SITES de RENCONTRE RENCONTRE. le grand amour ou la grande arnaque? SITES SITES de RENCONTRE RENCONTRE le grand amour ou la grande arnaque? Une inscription gratuite qui peut coûter cher Vous pouvez parfois vous inscrire gratuitement sur un site de rencontre. Vérifiez dans

Plus en détail

MARS 2009. Accès au droit et aide juridictionnelle Notre engagement pour une défense de qualité

MARS 2009. Accès au droit et aide juridictionnelle Notre engagement pour une défense de qualité MARS 2009 Accès au droit et aide juridictionnelle Notre engagement pour une défense de qualité Pratique de l aide juridictionnelle Annexe XIV du réglement intérieur du barreau de Paris L avocat a le devoir

Plus en détail