CCTP TÉLÉCHARGÉ Dallage béton avec isolant JACKODUR

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CCTP TÉLÉCHARGÉ Dallage béton avec isolant JACKODUR"

Transcription

1 CCTP TÉLÉCHARGÉ Ici vous pouvez inscrire le Produit que vous avez sélectionné Produit choisit (*) : Epaisseur : (*) : voir les propriétés dans le corps du texte. Fabricant : Produit : JACKON Insulation GmbH JACKODUR

2 Descriptif du système Fourniture et pose d'un dallage béton avec isolant JACKON JACKODUR. Y compris le traitement des sujétions et finition. Caractéristiques générales de l'isolant JACKON Insulation JACKODUR KF 300 Standard/ JACKODUR KF 500 Standard/ JACKODUR KF 700 Standard JACKODUR KF 300 Standard/ JACKODUR KF 500 Standard/ JACKODUR KF 700 Standard : Mousse XPS Valeurs mécaniques : Produit Jackodur KF 300 Standard Jackodur KF 500 Standard Jackodur KF 700 Standard Rcs [MPa] 0,140 0,235 0,320 ds mini (%) 0,70 0,90 1,00 ds max (%) 2,0 1,8 2,0 Es [MPa] 6,22 10,44 12,8 Brevet Jackon pour un procédé multicouche permettant d avoir des panneaux d un seul tenant jusqu à 320 mm. Usinage des chants à feuillure alternée. Valeurs minimales de lambda dans toutes les épaisseurs. Résistance au feu : classe de matériaux Euroclasse E Page 2 sur 15

3 Valeurs de résistance thermique : Epaisseur de l'isolant dn en mm JACKODUR KF 300 RD en m2.k/w JACKODUR KF 500 JACKODUR KF 700 RD en m2.k/w 30 0, , ,45 1, ,75 1, ,25 2, ,85 2, ,4 3, , ,55 4, ,1 4, ,55 5, ,1 5, ,65 6, ,2 6, ,75 7, ,3 7, ,85 8,4 Page 3 sur 15

4 Généralités Identification nappe phréatique et eaux de ruissellement Le niveau de la nappe phréatique et celui des eaux de ruissellements sont recherchés au préalable dans l emprise des travaux. Dallages Le béton des dallages jusqu à 15 cm d épaisseur, de compacité S3 à S5, est vibré à la règle vibrante. Les bétons de compacité S1 et S2, sont vibrés au préalable à l aiguille. Les bétons non vibrés peuvent être auto-plaçant jusqu à une pente de 2%. Afin d empêcher le séchage trop rapide et la fissuration du béton en surface, il est mis en place, après le surfaçage, un film de polyéthylène ou un géotextile régulièrement humidifié ou un produit de cure. Matériaux et système qualité Les dalles béton ne peuvent être fabriquées qu'à partir de matériaux présentant toutes les guaranties nécessaires, notamment en matière de caractéristiques et de performance. Ces exigences font l'objet d'un contrôle qualité depuis la production en usine jusqu'à la mise en oeuvre sur chantier. Structure des couches composant la dalle La dalle peut être fabriquée : à partir d'un seul béton avec des bétons différents pour le fond et la couche de parement. En ce cas, cette dernière doit faire au moins 4 mm d'épaisseur sur l'ensemble de la face vue. Cette couche fait partie intégrante de la dalle. Si la surface de la dalle reçoit un traitement physique (dessins, grattage, textures diverses) ou chimique, ils doivent être conformes aux normes en vigueur et avoir fait l'objet d'une notice et d'une déclaration, établies par le fabricant. Page 4 sur 15

5 Conformité Le choix des éléments composant la dalle et leur mise en oeuvre est conforme aux normes en vigueur et notamment : Au DTU 21 (NF P18-201) (P18-201) A la norme NF EN 1339 (P98-339) pour les dalles en béton à liant ciment non armé. Si la dalle contient un isolant, ce dernier est conforme aux normes concernant le matériau dont il est composé et ses performances énergétiques. La dalle isolante est conforme aux obligations de résultats de la Réglementation Thermique en vigueur. Conditions atmosphériques Par temps chaud ou par vent desséchant, les bétons sont arrosés. La dessiccation précoce est empêchée par application d une cure (paillasson, eau pulvérisée, produit de cure). Par temps de gel les bétons sont mis en œuvre avec adjuvant accélérateur de durcissement (jusqu à 0 C), accélérateur de prise, plastifiant entraîneur d air (jusqu à -5 C). Les adjuvants sont incorporés à doseinférieure à 5%. Un essai de convenance est réalisé avant la mise en œuvre. Les dispositions complémentaires, telles que réchauffage des granulats ou coffrage isotherme, sont mises en œuvre après avis du bureau de contrôle. Le bétonnage n est pas autorisé à des températures inférieures à (-5 C). Origine et qualités des Materiaux Isolant en mousse de polystyrène extrudé Les produits isolants thermiques pour le bâtiment, en mousse de polystyrène extrudée, sont conformes à la norme NF EN Produits isolants thermiques pour le bâtiment - Produits manufacturés en mousse de polystyrène extrudé -XPS - Spécification. Isolation Jackodur sous dallage La déformation maximale des panneaux isolants est de 2 %. Page 5 sur 15

6 Les valeurs mécaniques selon le DTU 13.3 (NF P ) (P ) sont : Produit Jackodur KF 300 Standard Jackodur KF 500 Standard Jackodur KF 700 Standard Rcs [MPa] ds mini (%) ds max (%) Es [MPa] Isolants sous dallages industriels Concernant les sols industriels, les isolants thermiques sont définis conformément au DTU 45.1 (NF P ) Isolation thermique des bâtiments frigorifiques et des locaux à ambiance régulée - Partie 1 : Cahier des clauses techniques, Annexe A, Définition des caractéristiques mécaniques de service des isolants thermiques plastiques alvéolaires pour sols industriels. Isolant sous dallage de maison individuelle Concernant les maisons individuelles, les isolants thermiques sont définis conformément au DTU 13.3 (NF P ) (P ) Dallages - Conception, calcul et exécution - Partie 3: cahier des clauses techniques des dallages de maisons individuelles + Amendement A1 de mai Eau de gâchage L eau de gâchage est une «eau potable» ou bien une eau conforme à la norme NF EN 1008 Eau de gâchage pour bétons - Spécifications d'échantillonnage, d'essais et d'évaluation de l'aptitude à l'emploi, y compris les eaux des processus de l'industrie du béton, telle que l'eau de gâchage pour béton. Choix des ciments courants Le choix des ciments courants est effectué suivant le fascicule de documentation FD P Liants hydrauliques - Guide d'utilisation des ciments. Page 6 sur 15

7 Ciments Les ciments possèdent le marquage CE et NF et sont conformes aux normes NF EN (P ) Ciment - Partie 1 : composition, spécifications et critères de conformité des ciments courants et NF EN (P ) Ciment - Partie 4 : composition, spécification et critères de conformité des ciments de haut fourneau et à faible résistance à court terme. Les ciments spéciaux sont conformes aux normes suivantes : NF P (P15-317) Liants hydrauliques - Ciments pour travaux à la mer NF P (P15-319) Liants hydrauliques - Ciments pour travaux en eaux à haute teneur en sulfates NF EN (P15-313) Ciment sursulfaté - Composition, spécifications et critères de conformité NF EN (P15-111) Ciment d'aluminates de calcium - Composition, spécifications et critères de conformité NF P (P15-314) Liants hydrauliques - Ciment prompt naturel CPN NF P (P15-318) Liants hydrauliques - Ciments à teneur en sulfures limitée pour béton précontraint NF P (P15-302) Liants hydrauliques - Ciments à usage tropical - Composition, spécifications et critères de conformité NF EN (P15-109) Ciment - Composition, spécifications et critères de conformité des ciments à très faible chaleur d'hydratation Tableau des ciments courants : Dénomination Utilisation Page 7 sur 15

8 CEM I : Ciment Portland (CPA) CEM II : Ciment Portland composé (CPJ)* Bétons courants jusqu'à temps froid Bétons haute performance, température supérieure à +5 C Béton étuvé CEM III : Ciment de haut fourneau (CHF/CLK) CEM IV : Ciment pouzzolanique (CPZ) Travaux souterrains en milieu agressif (terrain gypseux, eaux pures ou acides), travaux à la mer, milieux sulfatés, béton de masse, travaux nécessitant une faible chaleur d hydratation CEM V : Ciment composé (CLC)* *(S : laitier, D : fumée de silice, P ou Q : pouzzolane naturelle ou calcinée, V ou W : cendres volantes siliceuse ou calcique, T : schiste calciné, L ou LL : calcaire) Teneur en clinker : /A ou /B ou /C Résistance courante à 28 jours : 32.5 ou 42.5 ou 52.5 Mpa Résistance à court terme : N = ordinaire ou R = élevée (L = faible, applicable au CEM III uniquement) SR : résistant aux sulfates (teneur en aluminate tricalcique (C 3 A) fixée suivant le type de ciment) LH : à faible chaleur d hydratation et à faible résistance à court terme Granulats Les granulats ont les qualités requises notamment en ce qui concerne leur propreté, leur dureté, leur forme, leur granulométrie et leur neutralité chimique vis-à-vis du ciment conformément à la norme NF EN A1 Granulats pour béton Les propriétés des granulats sont définies dans la norme NF P Granulats - Éléments de définition, conformité et codification et notamment : Granulats de type A pour les bétons de résistance caractéristique supérieure à C35/45. Granulats non gélifs d absorption d eau inférieure à 1% pour les classes d exposition XF3 et XF4, (type F1 des normes NF EN /A1 et NF EN Page 8 sur 15

9 Granulats durs pour béton résistant à l'usure (granulats ferreux, carborundum, etc.) Granulats légers pour béton de 300 à 1800 kg,/m3 (Argile, ponce, liège, ) Granulats lourds pour béton de 3000 à 5000 kg/m3 (Corindon, barytine, magnétite) Armatures acier L acier utilisé répond à la norme européenne NF EN Aciers pour l'armature du béton - Aciers soudables pour béton armé - Généralités. La limite d élasticité des aciers de structure est comprise entre 400 et 600 MPa (NF EN /NA (P /NA)). Les aciers ont la classe de ductilité B ou C requise pour le bâtiment dans les structures assurant la résistance aux séismes. Les armatures façonnées possèdent le marquage «NF Aciers pour béton armé» et «NF Armatures». Les coupleurs et dispositifs de raboutage sont conformes à la norme NF A (A ). Les armatures sont certifiées NF-AFCAB. Classe structurale et durée d'utilisation La classe structurale du projet (S1 à S6) est définie en fonction de la durée d utilisation ainsi que des classes de conséquences et des classes de fiabilité (NF EN 1990/A1 Eurocode - Bases de calcul des structures - Amendement A1). L indice correspondant à la durée d utilisation est donné de manière indicative dans la norme NF EN 1990 Eurocodes structuraux - Bases de calcul des structures, 2.3: Indice Durée d'utilisation Type de projet Indice 1 10 ans structures provisoires non réutilisables Indice 10 à 25 ans éléments structuraux remplaçables Page 9 sur 15

10 2 Indice 3 15 à 30 ans structures agricoles et similaires Indice 4 50 ans structures de bâtiments et autres structures courantes Indice ans structures monumentales de bâtiments, ponts, autres ouvrages de génie civil Les bétons conformes à la NF EN 206 1/CN Béton - Partie 1 : spécification, performance, production et conformité - Complément national à la norme NF EN (Indice de classement : P /CN), sont spécifiés en précisant : la classe de teneur en chlorure, la dimension maximale des granulats (Dmax), ainsi que : Le rapport E/C est ajusté aux conditions de livraison afin d éviter le sous-dosage en ciment qui altère la durabilité des bétons et l apport excessif en eau qui augmente la porosité et diminue la résistance. La vérification de la consistance du béton est effectuée au moment de la mise en œuvre. Aucun ajout d eau n est toléré après livraison. Pour des résistances supérieures à 80 MPa, les bétons sont formulés avec des ciments de classe 52.5 MPa dosés à 400 ou 450 kg/m3 avec super-plastifiant haut réducteur d eau, E/C < 0.25, addition de fumées de silice (BHP à hautes performances). Spécification des mise en oeuvre Pose de l'isolant pour dalle pleine L'isolant est posé conformément aux prescriptions du fabricant et selon les ouvrages à isoler. Il appartient au titulaire du présent ouvrage de s'assurer que l'isolant choisi correspond aux obligations de performance qu'il doit atteindre. Page 10 sur 15

11 Dimensionnement des dallages bétons Les dallages béton sont dimensionnés selon les Eurocodes correspondant, notamment : NF EN (P ) Eurocode 2 - Calcul des structures en béton - Partie 1-1 : Règles générales et règles pour les bâtiments NF EN (P ) Eurocode 2 - Calcul des structures en béton - Partie 1-2 : Règles générales - Calcul du comportement au feu. Mise en oeuvre du dallage béton Selon la destination du local concerné par le présent ouvrage, la mise en oeuvre du dallage en béton est effectué conformément au: DTU 13.3 (NF P ) (P ) Dallages - Conception, calcul et exécution - Partie 1 : cahier des clauses techniques des dallages à usage industriel ou assimilés + Amendement A1 DTU 13.3 (NF P ) (P ) Dallages - Conception, calcul et exécution - Partie 2 : cahier des clauses techniques des dallages à usage autre qu'industriel ou assimilés + Amendement A1 DTU 13.3 (NF P ) (P ) Dallages - Conception, calcul et exécution - Partie 3: cahier des clauses techniques des dallages de maisons individuelles + Amendement A1 de mai Risque sismique Le dallage béton en zone sismique est dimensionné et réalisé conformément notamment à l'arrêté du 15 septembre 2014 et à la note de calcul du Bureau d'etude. Cahier des Normes Page 11 sur 15

12 L'ouvrage Dallage béton avec isolant JACKON JACKODUR devra répondre aux spécifications et prescriptions des normes qui le concernent, et plus particulièrement aux normes suivantes : Relatives au système Normes Indice de classement Libellé norme Date DTU 21 (NF P18-201) (P18-201) Travaux de bâtiment - Exécution des ouvrages en béton - Cahier des clauses techniques Mars NF EN 1339 (P98-339) Dalles en béton - Prescriptions et méthodes d'essai Février Relatives aux matériaux Normes Indice de classement Libellé norme Date NF EN (P75-405) Produits isolants thermiques pour le bâtiment - Produits manufacturés en mousse de polystyrène extrudé -XPS - Spécification Décembre DTU 13.3 Dallages - Conception, calcul et exécution - Partie 1 : (NF P11- (P ) cahier des clauses techniques des dallages à usage Mars ) industriel ou assimilés + Amendement A1 DTU 45.1 (NF P ) (P ) Isolation thermique des bâtiments frigorifiques et des locaux à ambiance régulée - Partie 1 : Cahier des clauses techniques Octobre DTU 13.3 Dallages - Conception, calcul et exécution - Partie 3: (NF P11- (P ) cahier des clauses techniques des dallages de Mars ) maisons individuelles + Amendement A1 de mai 2007 Eau de gâchage pour bétons - Spécifications NF EN 1008 (P18-211) d'échantillonnage, d'essais et d'évaluation de l'aptitude à l'emploi, y compris les eaux des processus Juillet de l'industrie du béton, telle que l'eau de gâchage Page 12 sur 15

13 pour béton FD P (P15-010) Liants hydrauliques - Guide d'utilisation des ciments Octobre NF EN (P ) Ciment - Partie 1 : composition, spécifications et critères de conformité des ciments courants Avril NF EN (P ) Ciment - Partie 4 : composition, spécification et critères de conformité des ciments de haut fourneau et à faible résistance à court terme Décembre NF EN (P15-111) Ciment d'aluminates de calcium - Composition, spécifications et critères de conformité Décembre NF P (P15-314) Liants hydrauliques - Ciment prompt naturel CPN NF P (P15-317) Liants hydrauliques - Ciments pour travaux à la mer Février Septembre NF P (P15-319) Liants hydrauliques - Ciments pour travaux en eaux à haute teneur en sulfates Septembre NF P (P15-318) Liants hydrauliques - Ciments à teneur en sulfures limitée pour béton précontraint Septembre NF EN (P15-313) Ciment sursulfaté - Composition, spécifications et critères de conformité Avril NF P (P15-302) Liants hydrauliques - Ciments à usage tropical - Composition, spécifications et critères de conformité Septembre NF EN (P15-109) Ciment - Composition, spécifications et critères de conformité des ciments à très faible chaleur d'hydratation Décembre NF P (P18-545) Granulats - Éléments de définition, conformité et codification Septembre NF EN A1 (P18-601) Granulats pour béton Juin Page 13 sur 15

14 Essais pour déterminer les caractéristiques NF EN (P mécaniques et physiques des granulats - Partie 6 : Février - 6/A1 6/A1) détermination de la masse volumique réelle et du 2006 coefficient d'absorption d'eau NF EN (P ) Essais de détermination des propriétés thermiques et de l'altérabilité des granulats - Partie 1 : détermination de la résistance au gel-dégel Août NF EN /NA (P /NA) Eurocode 2 - Calcul des structures en béton - Partie 1-1 : Règles générales et règles pour les bâtiments - Annexe nationale à la NF EN Mars NF EN (A35-010) Aciers pour l'armature du béton - Aciers soudables pour béton armé - Généralités Septembre Produits en acier - Dispositifs de raboutage et NF A (A ) dispositifs d'ancrage d'aciers pour béton armé à verrous ou à empreintes - Partie 1 : prescriptions Juin relatives aux performances mécaniques NF EN 1990 (P ) Eurocodes structuraux - Bases de calcul des structures Mars NF EN (P Eurocode - Bases de calcul des structures - Juillet /A1 1/A1) Amendement A Béton - Partie 1 : spécification, performance, NF EN 206 (P production et conformité - Complément national à la Décembre - 1/CN 1/CN) norme NF EN (Indice de classement : P /CN) Relatives aux préconisations de mise en œuvre Normes Indice de classement Libellé norme Date NF EN (P ) Eurocode 2 - Calcul des structures en béton - Partie 1-1 : Règles générales et règles pour les bâtiments Octobre Page 14 sur 15

15 NF EN (P ) Eurocode 2 - Calcul des structures en béton - Partie 1-2 : Règles générales - Calcul du comportement au feu Octobre DTU 13.3 (NF P ) (P ) Dallages - Conception, calcul et exécution - Partie 1 : cahier des clauses techniques des dallages à usage industriel ou assimilés + Amendement A1 Mars DTU 13.3 (NF P ) (P ) Dallages - Conception, calcul et exécution - Partie 2 : cahier des clauses techniques des dallages à usage autre qu'industriel ou assimilés + Amendement A1 Mars Dallages - Conception, calcul et exécution - Partie 3: DTU 13.3 (NF P ) (P ) cahier des clauses techniques des dallages de maisons individuelles + Amendement A1 de mai Mars Arrêté du 15 septembre 2014 () Arrêté du 15 septembre 2014 modifiant l arrêté du 22 octobre 2010 relatif à la classification et aux règles de construction parasismique applicables aux bâtiments de la classe dite «à risque normal» Septembre Page 15 sur 15

CCTP TÉLÉCHARGÉ Isolation thermique périmétrique des murs enterrés par système JACKODUR

CCTP TÉLÉCHARGÉ Isolation thermique périmétrique des murs enterrés par système JACKODUR CCTP TÉLÉCHARGÉ Isolation thermique périmétrique des murs enterrés par système JACKODUR Ici vous pouvez inscrire le Produit que vous avez sélectionné Produit choisit (*) : Epaisseur : (*) : voir les propriétés

Plus en détail

CCTP TÉLÉCHARGÉ Toiture inversée avec isolant JACKODUR Parking accessible aux véhicules

CCTP TÉLÉCHARGÉ Toiture inversée avec isolant JACKODUR Parking accessible aux véhicules CCTP TÉLÉCHARGÉ Toiture inversée avec isolant JACKODUR Parking accessible aux véhicules Ici vous pouvez inscrire le Produit que vous avez sélectionné Produit choisit (*) : Epaisseur : (*) : voir les propriétés

Plus en détail

CCTP TÉLÉCHARGÉ Receveur de bac à douche JACKOBOARD Aqua

CCTP TÉLÉCHARGÉ Receveur de bac à douche JACKOBOARD Aqua CCTP TÉLÉCHARGÉ Receveur de bac à douche JACKOBOARD Aqua Ici vous pouvez inscrire le Produit que vous avez sélectionné Produit choisit (*) : Epaisseur : (*) : voir les propriétés dans le corps du texte.

Plus en détail

Maçonnerie de blocs rectifiés en béton de granulats légers remplis avec isolant laine de roche posés à joints minces

Maçonnerie de blocs rectifiés en béton de granulats légers remplis avec isolant laine de roche posés à joints minces CCTP TÉLÉCHARGÉ Maçonnerie de blocs rectifiés en béton de granulats légers remplis avec isolant laine de roche posés à joints minces Fabricant : Alkern Produit : Bloc Climat Localisation de votre projet

Plus en détail

1.3 Caractéristiques et emplois des ciments

1.3 Caractéristiques et emplois des ciments 1.3 Caractéristiques et emplois des ciments L industrie cimentière met aujourd hui à la disposition de l utilisateur un grand nombre de ciments qui présentent des caractéristiques bien définies et adaptées

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES LOT 2 : COUVERTURE ÉTANCHÉITÉ CCTP LOT2 COUVERTURE / ETANCHEITE - page 1 LOT 2 COUVERTURE / ETANCHEITE ARTICLE 1 CONSISTANCE DES TRAVAUX... 3 2.01 Réfection

Plus en détail

Construire des Ouvrages d'art en Béton Les contrôles en cours de chantier

Construire des Ouvrages d'art en Béton Les contrôles en cours de chantier Construire des Ouvrages d'art en Béton Les contrôles en cours de chantier Philippe DROY (CETE Lyon DLL) 19-20 janvier 2011 SOMMAIRE Levée du point d arrêt avant bétonnage Réception sur site et contrôle

Plus en détail

LA FUMEE DE SILICE : L addition incontournable pour des bétons durables. Patrick GUIRAUD CIMbéton

LA FUMEE DE SILICE : L addition incontournable pour des bétons durables. Patrick GUIRAUD CIMbéton Patrick GUIRAUD CIMbéton EVOLUTION DU CONTEXTE NORMATIF EUROPEEN Un nouveau contexte normatif et réglementaire encadre désormais l utilisation du matériau BETON. Toutes les normes constituent un ensemble

Plus en détail

PB20RT+ Bloc thermique à isolation rapportée

PB20RT+ Bloc thermique à isolation rapportée PB20RT+ à isolation rapportée PONCEBLOC 20RT+ Dimension du bloc standard (L x ép. x h en mm) Résistance mécanique L 30 Nombre de blocs/m² 8 Poids du bloc sec (kg) 12,5 Résistance thermique maçonnerie seule

Plus en détail

Construire des Ouvrages d'art en Béton Matériau béton Fabrication en centrale BPE Mise en oeuvre

Construire des Ouvrages d'art en Béton Matériau béton Fabrication en centrale BPE Mise en oeuvre Construire des Ouvrages d'art en Béton Matériau béton Fabrication en centrale BPE Mise en oeuvre S. ARNAUD (DLL) 19-20 janvier 2011 Matériau béton Matériau de construction le plus utilisé dans le monde

Plus en détail

Norme NF EN 206-1 et DTU 21

Norme NF EN 206-1 et DTU 21 Norme NF EN 206-1 et DTU 21 La norme NF EN 206-1, avec son annexe nationale, devient la base normative pour tous les bétons de structure. Introduction La norme européenne NF EN 206-1 remplace la norme

Plus en détail

5.4 Le béton prêt à l emploi BPE

5.4 Le béton prêt à l emploi BPE 5.4 Le béton prêt à l emploi BPE L origine et le développement du BPE L appellation «Béton Prêt à l Emploi» (BPE) est réservée au béton préparé en usine dans des installations fixes (centrales) et transporté

Plus en détail

3.2 Les adjuvants. Historique. La classification. Le rôle des adjuvants. Les adjuvants modifiant l ouvrabilité du béton

3.2 Les adjuvants. Historique. La classification. Le rôle des adjuvants. Les adjuvants modifiant l ouvrabilité du béton 3.2 Les adjuvants Historique Dès les origines de la fabrication du béton de ciment Portland, commencent les recherches sur l incorporation de produits susceptibles d améliorer certaines de ses propriétés.on

Plus en détail

Détermination expérimentale des performances de différents enduits de protection incendie du béton

Détermination expérimentale des performances de différents enduits de protection incendie du béton Détermination expérimentale des performances de différents enduits de protection incendie du béton C. Lanos, C. Baux, Y. Mélinge LGCGM EA 3913 Equipe MT-Rhéo Rennes, France. Christophe.lanos@univ-rennes1.fr

Plus en détail

«Construire des Ouvrages d Art en Béton»

«Construire des Ouvrages d Art en Béton» «Construire des Ouvrages d Art en Béton» Les contrôles du béton en amont Bruno BOULET(DLCF) Date : 19-20 Janvier 2011 Lieu : CETE de LYON www.setra.developpement-durable.gouv.fr SOMMAIRE Documents qualité

Plus en détail

Travaux de Voirie. Marché à bons de commandes C.C.T.P. Le 10 août 2007. Page 1 sur 9

Travaux de Voirie. Marché à bons de commandes C.C.T.P. Le 10 août 2007. Page 1 sur 9 Travaux de Voirie Marché à bons de commandes C.C.T.P. Le 10 août 2007 Page 1 sur 9 1. DISPOSITIONS GENERALES Le présent cahier constitue le Cahier des Clauses Techniques Particulières des marchés à bon

Plus en détail

INTERVENTIONS SUR CHANTIER

INTERVENTIONS SUR CHANTIER LISTE DES PRESTATIONS INTERVENTIONS SUR CHANTIER Intervention sur chantier avec déplacement (< 80 km) et mise à disposition du matériel pour la réalisation d un carottage en diamètre 60 mm. Réalisation

Plus en détail

La GARANTIE d'une maçonnerie de QUALITÉ avec le BLOC BÉTON CERTIFIÉ. Qualité des produits

La GARANTIE d'une maçonnerie de QUALITÉ avec le BLOC BÉTON CERTIFIÉ. Qualité des produits La GARANTIE d'une maçonnerie de QUALITÉ avec le BLOC BÉTON CERTIFIÉ Qualité des produits Choisir la sérénité Ce document, destiné aux prescripteurs et aux entrepreneurs, a été conçu pour leur apporter

Plus en détail

Cours de Structures en béton Prof. André Oribasi

Cours de Structures en béton Prof. André Oribasi Cours de Structures en béton Chapitre 2 LES MATERIAUX EN PRESENCE Section 2.2 Le béton 2.2.1 Les constituants du béton 2.2.2 Les types de béton 2.2.3 La résistance à la compression 2.2.4 La résistance

Plus en détail

EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE

EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF Tubes en polyéthylène pour réseaux de distribution de gaz combustibles, réseaux de distribution d'eau potable, irrigation, industrie, eau non potable et assainissement

Plus en détail

En France, 7 maçonneries sur 10 sont réalisées avec des blocs béton.

En France, 7 maçonneries sur 10 sont réalisées avec des blocs béton. LES BLOCS EN BETON Les blocs, généralement de forme parallélépipédique, ont un poids et des dimensions qui permettent de réaliser des parois de géométrie simple ou complexe et qui les rendent manuportables

Plus en détail

Extrait : DTU 26-1 Travaux d enduits de mortiers Avril 2008

Extrait : DTU 26-1 Travaux d enduits de mortiers Avril 2008 3 Liants 3.1 Ciments Les ciments Portland (CEM I) et ciments Portland composés (CEM II) doivent être conformes à la norme NF EN 197-1. NOTE 1 La marque NF-Liants hydrauliques, ou son équivalent dans les

Plus en détail

ARVOR Géotechnique Ingénierie des sols et des fondations

ARVOR Géotechnique Ingénierie des sols et des fondations Classification des matériaux utilisables dans la construction des remblais et des couches de forme d infrastructures routières (NF P 11-300) Fiche : DOC-FT-01 1. Classification des sols D max Classe Sous

Plus en détail

SPECIFICATION TECHNIQUE ONE ST N ST/D59 L59

SPECIFICATION TECHNIQUE ONE ST N ST/D59 L59 SPECIFICATION TECHNIQUE ONE ST N ST/D59 L59 Poteaux en béton pour lignes électriques aériennes Edition septembre 2005 Direction Approvisionnements et Marchés Division Etudes et Normalisation Adresse :

Plus en détail

Document Technique d Application. Panel PIR AK

Document Technique d Application. Panel PIR AK Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/10-2103*01 Add Additif au Document Technique d Application 5/10-2103 Isolant thermique non porteur support d étanchéité Non-loadbearing insulation

Plus en détail

La norme béton NF EN 206-1

La norme béton NF EN 206-1 Chapitre2 La norme béton NF EN 206-1 2.1 - Contexte de la norme NF EN 206-1 2.2 - Domaines d application 2.3 - Évolutions de la norme 9 Chapitre 2 La norme béton NF EN 206-1 2.1 - Contexte de la norme

Plus en détail

La mise en œuvre des bétons

La mise en œuvre des bétons Chapitre4 La mise en œuvre des bétons 4.1 Le serrage du béton (compactage) 4.1.1 - Les bétons autoplaçants (BAP) 4.1.2 - Les autres bétons 4.2 Les traitements de surface 4.3 La cure 4.4 Les joints 4.4.1

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN BATIMENT ARTISANAL SCI JOCHARIE 76570 PAVILLY

CONSTRUCTION D UN BATIMENT ARTISANAL SCI JOCHARIE 76570 PAVILLY CONSTRUCTION D UN BATIMENT ARTISANAL SCI JOCHARIE 76570 PAVILLY LOT 03 CHAPE LIQUIDE/DALLAGE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES SELARL d'architecture CREVEL N d' inscription au tableau Régional

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS Indice de Révision Date de mise en application B 30/06/2013 ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, avenue du Recteur-Poincarré, 75782 Paris Cedex 16 Tel. 33.(0)1.64.68.84.97 Fax. 33.(0)1.64.68.83.45

Plus en détail

7.3 Le bétonnage. par temps chaud. par temps froid

7.3 Le bétonnage. par temps chaud. par temps froid 7.3 Le bétonnage par temps chaud par temps froid Le bétonnage par temps chaud Les conditions climatiques ont une grande influence sur la qualité finale du béton. Il convient de se préoccuper de cette sensibilité

Plus en détail

2.1 Le béton: connaissance du matériau

2.1 Le béton: connaissance du matériau Chapitre 2 Les bétons courants 2.1 Le béton: connaissance du matériau 2.1.1 - Historique L ingénieur Bélidor, auteur de L architecture hydraulique (1737) étudia la composition du béton et introduisit le

Plus en détail

Pour la qualité des maçonneries en béton

Pour la qualité des maçonneries en béton Pour la qualité des maçonneries en béton www.cerib.com www.marque-nf.com www.fib.org www.capeb.fr www.umgo.ffbatiment.fr www.uncmi.org Ce document, destiné aux prescripteurs et aux entrepreneurs, a été

Plus en détail

MARQUE NF - ÉLÉMENTS EN BÉTON POUR RÉSEAUX D'ASSAINISSEMENT SANS PRESSION

MARQUE NF - ÉLÉMENTS EN BÉTON POUR RÉSEAUX D'ASSAINISSEMENT SANS PRESSION Organisme certificateur Centre d Études et de Recherches de l Industrie du Béton CS 10010 28233 ÉPERNON CEDEX FRANCE Tél. 02 37 18 48 00 Fax 02 37 32 63 46 e-mail : qualite@cerib.com www.cerib.com mandaté

Plus en détail

1.1 Fabrication et propriétés des ciments

1.1 Fabrication et propriétés des ciments Chapitre 1 Les ciments 1.1 Fabrication et propriétés des ciments Ce chapitre concerne essentiellement la fabrication et l utilisation du ciment Portland. Il existe d autres ciments élaborés suivant d autres

Plus en détail

Caroline Ladang Frederic De Meyer Emmanuel Dehousse

Caroline Ladang Frederic De Meyer Emmanuel Dehousse Béton de fibres d acier Caroline Ladang Frederic De Meyer Emmanuel Dehousse 1 Résumé 1 Définition et historique 2 Caractéristiques 3 Cadre normatif et marquage volontaire Situation actuelle Situation future

Plus en détail

Chapitre II ; Le ciment Portland 2011

Chapitre II ; Le ciment Portland 2011 CHPITRE II LE CIMENT 2.1 Définitions a. Liant hydraulique : des poudres finement brayées qui avec le contact d eau font prise et durcissent sous des processus physico-chimiques complexes. b. Ciment : Le

Plus en détail

Le ciment et ses applications

Le ciment et ses applications applications 1 ) Introduction : Dans toute construction, il est indispensable de réunir entre eux les différents éléments (blocs de béton, briques, éléments en béton préfabriqué, etc.) au moyen d un mortier

Plus en détail

LA NORMALISATION FRANÇAISE DES CIMENTS CIM CENTRE D INFORMATION SUR LE CIMENT ET SES APPLICATIONS

LA NORMALISATION FRANÇAISE DES CIMENTS CIM CENTRE D INFORMATION SUR LE CIMENT ET SES APPLICATIONS 2001 LA NORMALISATION FRANÇAISE DES CIMENTS CIM CENTRE D INFORMATION SUR LE CIMENT ET SES APPLICATIONS Une norme européenne des ciments, un double marquage pour la qualité. Avant-propos En 1994, la France

Plus en détail

Nota : Les informations en rouge sont à renseigner par le prescripteur. BETOMUR RTh Coffré

Nota : Les informations en rouge sont à renseigner par le prescripteur. BETOMUR RTh Coffré Nota : Les informations en rge sont à renseigner par le prescripteur BETOMUR RTh Coffré L'entreprise devra la frniture et la mise en œuvre d'un procédé de Mur à Coffrage et Isolation Intégrée (MC2I), de

Plus en détail

Technologie du béton GCI 340

Technologie du béton GCI 340 Ammar Yahia, ing., Ph.D. Génie civil. Automne 2011 Les granulats à béton - Généralités variables influençant la qualité du béton - Caractéristiques des granulats - Propriétés des granulats à béton - Essais

Plus en détail

LOT N 1 GROS ŒUVRE Page n 1

LOT N 1 GROS ŒUVRE Page n 1 LOT N 1 GROS ŒUVRE Page n 1 1.1 GENERALITES 1.1.1 DEFINITION DU PROJET VOIR GENERALITES COMMUNES A TOUS LES CORPS D ETATS 1.1.2 DISPOSITIONS REGLEMENTAIRES ET SERVITUDES (LISTE NON LIMITATIVE) Il est rappelé

Plus en détail

Les matériaux de construction

Les matériaux de construction Les matériaux de construction Il existe de nombreux matériaux de construction aux caractéristiques très diverses qu il faut prendre en compte afin de réaliser une construction durable, économique du point

Plus en détail

EUR SOL. les situations. L isolant à l aise dans toutes

EUR SOL. les situations. L isolant à l aise dans toutes EUR SOL L isolant à l aise dans toutes les situations Performant et léger Facile à poser Hautement résistant à la compression Adapté à tous les planchers, y compris chauffants et rafraîchissants La performance

Plus en détail

NORME CAMEROUNAISE NC 235 : 2005 06

NORME CAMEROUNAISE NC 235 : 2005 06 NC 235 : 2005 06 REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON Paix Travail Patrie Peace Work Fatherland ========= ========= MINISTERE DE L INDUSTRIE, DES MINES ET DU MINISTRY OF INDUSTRY, MINES AND DEVELOPPEMENT

Plus en détail

efigreen alu 80 mm en garde-fou 100 mm en référence isolant thermique polyuréthane sous étanchéité des toitures-terrasses sous revêtement autoprotégé

efigreen alu 80 mm en garde-fou 100 mm en référence isolant thermique polyuréthane sous étanchéité des toitures-terrasses sous revêtement autoprotégé EFIGREEN ALU 80 en garde-fou 100 en référence l Réglementation Thermique 2005 l isolant thermique polyuréthane sous étanchéité des toitures-terrasses sous revêtement autoprotégé efigreen alu efigreen alu

Plus en détail

Spécifications pour éléments de maçonnerie Éléments de maçonnerie en béton de granulats (granulats courants et légers)

Spécifications pour éléments de maçonnerie Éléments de maçonnerie en béton de granulats (granulats courants et légers) NM 10.1.009 Projet de Norme Marocaine 2014 Spécifications pour éléments de maçonnerie Éléments de maçonnerie en béton de granulats (granulats courants et légers) Norme Marocaine homologuée Par Décision

Plus en détail

CHAPITRE I - DISPOSITIONS GENERALES... 1

CHAPITRE I - DISPOSITIONS GENERALES... 1 SOMMAIRE CHAPITRE I - DISPOSITIONS GENERALES... 1 Article I.01 - OBJET DU MARCHE - NATURE DES TRAVAUX... 1 Article I.02 - DONNEES GENERALES... 1 I.02.1 - Implantation et nivellement... 1 I.02.2 - Données

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Sika MonoTop -412 N DESCRIPTION DU PRODUIT MORTIER DE RÉPARATION STRUCTURELLE R4

FICHE TECHNIQUE. Sika MonoTop -412 N DESCRIPTION DU PRODUIT MORTIER DE RÉPARATION STRUCTURELLE R4 FICHE TECHNIQUE MORTIER DE RÉPARATION STRUCTURELLE R4 DESCRIPTION DU PRODUIT Sika MonoTop -412 N est un mortier de réparation structurelle monocomposant à faible retrait et renforcé de fibres, conforme

Plus en détail

Cette fiche s'applique à la fourniture et à la mise en œuvre des éléments de granit pour la réalisation des revêtements de sols scellés pour bâtiment.

Cette fiche s'applique à la fourniture et à la mise en œuvre des éléments de granit pour la réalisation des revêtements de sols scellés pour bâtiment. REVETEMENTS DE SOL SCELLES POUR BATIMENT Cette fiche s'applique à la fourniture et à la mise en œuvre des éléments de granit pour la réalisation des revêtements de sols scellés pour bâtiment. 1. FOURNITURE

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Voûte sans coffrage Avis Technique 16/07-535 Voûte MOREL Titulaire : SOCIETE MOREL Le Bourg F-43800 CHAMALIERES Tél. : 06 85 52 02 82 E-mail : rob.morel@wanadoo.fr Internet : www.architecturemodulaire.com

Plus en détail

2.2.2 - Les domaines d emploi du béton

2.2.2 - Les domaines d emploi du béton 2.2.2 - Les domaines d emploi du béton Le bâtiment Le béton tient une place essentielle dans l urbanisme moderne. Cela semble normal lorsqu on considère sa participation dans la construction de logements

Plus en détail

Bois lamellé-collés. Elément structurel obtenu par collage de lamelles de bois dont le fil est généralement parallèle.

Bois lamellé-collés. Elément structurel obtenu par collage de lamelles de bois dont le fil est généralement parallèle. Bois de structure Bois lamellé-collés Definition Caractéristiques Fabrication Références normatives Spécifications Marquage C.E Certification Acquis environnementaux Définition Elément structurel obtenu

Plus en détail

Guide de Préconisations. Avril 2016. Ministère de l Intérieur - Direction Générale de la Sécurité Civile et de la Gestion des Crises

Guide de Préconisations. Avril 2016. Ministère de l Intérieur - Direction Générale de la Sécurité Civile et de la Gestion des Crises Guide de Préconisations Protection contre l incendie des façades béton ou maçonnerie revêtues de systèmes d isolation thermique extérieure par enduit sur polystyrène expansé (ETICS-PSE) Avril 2016 Ministère

Plus en détail

Le béton de ciment blanc : comment le prescrire dans les cahiers des charges?

Le béton de ciment blanc : comment le prescrire dans les cahiers des charges? Le béton de ciment blanc : comment le prescrire dans les cahiers des charges? La présente notice a pour but de guider l auteur de projet dans l élaboration de son cahier des charges. Réaliser un ouvrage

Plus en détail

T 47. Cas des bétons coulés en place. Durabi

T 47. Cas des bétons coulés en place. Durabi Col l e c t i o n T e c h n i q u e C i m b é t o n T 47 Guide de prescription des ciments pour des constructions durables Cas des bétons coulés en place Durabi ilitédurabilité Sommaire 1 - Notion de durabilité...

Plus en détail

Chapes et dalles sur plancher bois

Chapes et dalles sur plancher bois 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Chapes et dalles sur plancher bois A. Onillon 1 Chapes et dalles sur plancher bois Arnaud Onillon Institut Technologique FCBA FR-Bordeaux 2 Chapes et dalles

Plus en détail

Sur plancher bois, intercaler une membrane imperméable et respirante (perméable à la vapeur d eau).

Sur plancher bois, intercaler une membrane imperméable et respirante (perméable à la vapeur d eau). CHAPE LEGERE ET ISOLANTE PREMELANGEE A RETRAIT ET SECHAGE CONTROLE POUR USAGE INTERIEUR. ADAPTEE AU COLLAGE DE REVÊTEMENTS Y COMPRIS CEUX SENSIBLES À L HUMIDITE. DESCRIPTIF PRODUIT Prémélangé «Latermix

Plus en détail

L isolant tout-terrain

L isolant tout-terrain EUR TOIT L isolant tout-terrain des toitures inclinées Performant et léger Rigide et résistant Facile et rapide à poser Faible encombrement Supprime les ponts thermiques (méthode du Sarking) La performance

Plus en détail

TRAVAUX DE PROTECTION D UN OUVRAGE DFCI : Piste E 211 Les Vernades. Cahier des charges

TRAVAUX DE PROTECTION D UN OUVRAGE DFCI : Piste E 211 Les Vernades. Cahier des charges TRAVAUX DE PROTECTION D UN OUVRAGE DFCI : Piste E 211 Les Vernades Cahier des charges Ces travaux consistent à effectuer un enrochement en rive droite du ruisseau des Vernades afin de protéger la piste

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Déclaration de Performances DDP-STI-COQLR(0-60)-20140502

Déclaration de Performances DDP-STI-COQLR(0-60)-20140502 DDP-STI-COQLR(0-60)-20140502 1. Code d identification unique du produit type : LR90 2. Numéro de type, de lot ou de série Voir étiquette produit 3. Usage ou usages du produit de construction conformément

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES DES MATÉRIAUX CONSTITUTIFS DES ÉLÉMENTS DE PAROI

CARACTÉRISTIQUES DES MATÉRIAUX CONSTITUTIFS DES ÉLÉMENTS DE PAROI FICHE TECHNIQUE RELATIVE AUX ÉLÉMENTS DE PAROI Plinthes Panneaux Panneaux sandwich Parois résistantes au feu CARACTÉRISTIQUES DES MATÉRIAUX CONSTITUTIFS DES ÉLÉMENTS DE PAROI Éléments de paroi standard

Plus en détail

PRODUITS PREFABRIQUES EN BETON. Eléments préfabriqués armés en béton cellulaire autoclavé

PRODUITS PREFABRIQUES EN BETON. Eléments préfabriqués armés en béton cellulaire autoclavé Voor de beste betonproducten Pour les meilleurs produits en béton REGLEMENT D APPLICATION BENOR RA 21-004 Edition 2 2016 PRODUITS PREFABRIQUES EN BETON Eléments préfabriqués armés en béton cellulaire autoclavé

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Document Technique d Application Référence Avis Technique 3/09-638 Annule et remplace l Avis Technique 3/07-548 Dallages en béton renforcé de fibres métalliques, à usage industriel. Pavements for industrial

Plus en détail

L importance de l eau dans la durabilité des bétons et mortiers

L importance de l eau dans la durabilité des bétons et mortiers L importance de l eau dans la durabilité des bétons et mortiers N.Tenoutasse Les liants hydrauliques se transforment en hydrates dans les bétons et mortiers, ces hydrates sont responsables des performances

Plus en détail

Principes de mise en œuvre

Principes de mise en œuvre Principes de mise en œuvre Chape hydraulique ou mortier de pose avec revêtement scellé Les isolants Knauf sont mis en œuvre conformément à la norme NF P 61-20. Ils sont posés de préférence en une seule

Plus en détail

RESIDENCE LES BRUYERES

RESIDENCE LES BRUYERES MAITRE D'OUVRAGE : SOLLAR (Groupe Logement français) 28 Rue Garibaldi BP 6064 69 412 LYON cedex Tel : 04 72 82 39 41 Fax : 04 78 93 83 13 Construction de 14 logements cœur de village RESIDENCE LES BRUYERES

Plus en détail

Document Technique d Application. Agilia Sols A Top

Document Technique d Application. Agilia Sols A Top Document Technique d Application Référence Avis Technique 13/14-1230 Annule et remplace Le Document Technique d Application 13/10-1077*V1 Chape fluide à base de sulfate de calcium Calcium sulfate fluid

Plus en détail

RAVALEMENT ISOLATION PAR L EXTERIEUR

RAVALEMENT ISOLATION PAR L EXTERIEUR MEZIERES CTM CCTP LOT N 05 RAVALEMENT-ISOLATION EXTERIEURE Page 05-1 RAVALEMENT ISOLATION PAR L EXTERIEUR PRESCRIPTIONS GENERALES... 2 DOCUMENTS DE REFERENCE... 2 EMPLOI DE MATERIAUX ET PROCEDES TRADITIONNELS...

Plus en détail

Valable dès le 1er janvier 2015 TVA non comprise

Valable dès le 1er janvier 2015 TVA non comprise Valable dès le 1er janvier 2015 TVA non comprise VALBETON Administration Zone industrielle 7 1963 Vétroz Tél. 027 329 20 60 Fax 027 329 20 61 www.valbeton.ch email: info@valbeton.ch Responsable technique

Plus en détail

Renforcer votre assise

Renforcer votre assise N O T I C E T E C H N I Q U E ENROBE à module élevé COLBASE N Renforcer votre assise COLBASE N appartient à la famille des enrobés à module élevé de classe 1 de la norme NFP-98140. Il supporte les trafics

Plus en détail

Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans

Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans Recommandations ayant trait à la qualité acoustique des produits de construction utilisés dans les écrans Les recommandations relatives à la

Plus en détail

Béton fibré des parois moulées

Béton fibré des parois moulées Béton fibré des parois moulées AZZI Amin BOTTE FONDATIONS VINCI CONSTRUCTION FRANCE Déviation de la RN19 - BOISSY SAINT LEGER 1 SOMMAIRE 1. Exigences des normes et du marché 2. Recherche bibliographique

Plus en détail

4.2 Les enduits. Rôle de l enduit. Les types d enduits. La préparation du support. D autres supports nécessitent un traitement préalable.

4.2 Les enduits. Rôle de l enduit. Les types d enduits. La préparation du support. D autres supports nécessitent un traitement préalable. 4.2 Les enduits Rôle de l enduit Les enduits aux mortiers de liants hydrauliques sont utilisés aussi bien pour les travaux neufs que pour la réfection de façades. Les enduits remplissent plusieurs rôles

Plus en détail

D E S C R I P T I O N

D E S C R I P T I O N UBAtc 02/2206 Valable du 19.12.2002 au 18.12.2004 Union belge pour l Agrément technique dans la construction c/o Service public fédéral Economie, PME, Classes moyennes & Energie, Qualité de la Construction,

Plus en détail

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP.

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP. IDE A LA REDACTION D UN CCTP : Prescriptions particulières PLANCHERS BAS Allotissement SE 26/07/2013 REAMBULE Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Aménagement d une salle de cours de l'ira Structure et mobilier de l auditorium : CCTP MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Pouvoir adjudicateur exerçant

Plus en détail

Chaleur d'hydratation et fissurabilité

Chaleur d'hydratation et fissurabilité 1. Introduction Chaleur d'hydratation et fissurabilité Les réactions du ciment Portland en présence d'eau ou "hydratation" produisent des composés hydratés qui permettent de lier les différentes particules

Plus en détail

Électif 10 Mise en forme industrielle des sols et matériaux granulaires. Les ciments, liants hydrauliques

Électif 10 Mise en forme industrielle des sols et matériaux granulaires. Les ciments, liants hydrauliques Électif 10 Mise en forme industrielle des sols et matériaux granulaires Les ciments, liants hydrauliques Définition Norme NF P 15-301 de 1994 : «Le ciment est un liant hydraulique, c est-à-dire une matière

Plus en détail

Agrément Technique Européen ETA 13/0526

Agrément Technique Européen ETA 13/0526 Agrément Technique Européen ETA 13/0526 Nom commercial Titulaire Site Internet Type générique et utilisation prévue du produit de construction DOLCEA i3 PCIM S.A. Rue du Péquet 54 5590 Achêne (Ciney) Belgique

Plus en détail

COLLECTION T ECHNIQUE C IMBÉTON. Bétons et mortiers. Préparation et mise en œuvre sur chantier CIM

COLLECTION T ECHNIQUE C IMBÉTON. Bétons et mortiers. Préparation et mise en œuvre sur chantier CIM COLLECTION T ECHNIQUE C IMBÉTON Bétons et mortiers Préparation et mise en œuvre sur chantier CIM CIM CENTRE D INFORMATION SUR LE CIMENT ET SES APPLICATIONS 41, avenue de Friedland - 75008 Paris - Tél.

Plus en détail

www.perinetcie.fr Pour plus d informations ou téléchargement de doc RDV sur notre site internet :

www.perinetcie.fr Pour plus d informations ou téléchargement de doc RDV sur notre site internet : SOMMAIRE Applications des blocs courants & accessoires... 10 Gamme s traditionnels & Garanties NF... 12 Cette gamme regroupe tous les incontournables. On y retrouve les blocs creux, les semi-pleins, les

Plus en détail

Powerline, le panneau haute performance d isolation thermique des bâtiments agricoles.

Powerline, le panneau haute performance d isolation thermique des bâtiments agricoles. Powerline, le panneau haute performance d isolation thermique des bâtiments agricoles. La référence pour l isolation durable à haute valeur isolante des bâtiments agricoles et agro-alimentaires (stockage).

Plus en détail

COGETHERM. COGEBLOC SARL Route du Môle 2 Freyssinet 6 Bâtiment VI-1 Port Est F 59140 DUNKERQUE Tél. : 03 28 59 60 02 Fax : 03 28 59 18 54

COGETHERM. COGEBLOC SARL Route du Môle 2 Freyssinet 6 Bâtiment VI-1 Port Est F 59140 DUNKERQUE Tél. : 03 28 59 60 02 Fax : 03 28 59 18 54 Avis Technique 16/05-482 Procédé de mur en maçonnerie de blocs isolants Masonry wall made of insulating blocks Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les productions certifiées, marque CSTBat,

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 08 Peinture Maîtrise d'ouvrage Société

Plus en détail

BétonlabPro 3 Leçon N 7 Demandes en (super)plastifiant et en eau des additions minérales

BétonlabPro 3 Leçon N 7 Demandes en (super)plastifiant et en eau des additions minérales BétonlabPro 3 Leçon N 7 Demandes en (super)plastifiant et en eau des additions minérales Thierry Sedran Laboratoire Central des Ponts et Chaussées Centre de Nantes Plan de la leçon Pour quelles additions

Plus en détail

C.C.T.P. Cahier des Clauses Techniques Particulières. LYCEE MARLIOZ Logements du lycée Marlioz 73100 AIX LES BAINS LOT UNIQUE : FLOCAGE - 1 -

C.C.T.P. Cahier des Clauses Techniques Particulières. LYCEE MARLIOZ Logements du lycée Marlioz 73100 AIX LES BAINS LOT UNIQUE : FLOCAGE - 1 - - 1 - LYCEE MARLIOZ Logements du lycée Marlioz C.C.T.P. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT UNIQUE : FLOCAGE Maître d'ouvrage : LYCEE MARLIOZ Adresse : chemin du lycée BP 251 Tel : 04.79.35.25.09

Plus en détail

C.C.T.P. Cahier des Clauses Techniques Particulières

C.C.T.P. Cahier des Clauses Techniques Particulières Maître d'ouvrage COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE ROUGEMONT 11bis, route de Gouhelans - 25680 ROUGEMONT CONSTRUCTION D UN EQUIPEMENT SPORTIF STRUCTURANT MULTI-ASSOCIATIF SCOLAIRE / EXTRA-SCOLAIRE C.C.T.P.

Plus en détail

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS Maryse SARRE CSTB Expérience française dans le domaine de l isolation par l intérieur en construction neuve ou en rénovation Journée 16 septembre 2010 PAGE 1 Techniques

Plus en détail

Lot n 20bis Carrelages.

Lot n 20bis Carrelages. Maîtrise d ouvrage : Communauté de Communes de SARTILLY Porte de la Baie BP12-66, Grande Rue. 50530 Sartilly. Opération : Réalisation d'un complexe équin à vocation économique et touristique à DRAGEY -

Plus en détail

PROBETON asbl rue d'arlon 53/B9 1040 Bruxelles Tél.: +32 (0)2 237 60 20 Fax : +32 (0)2 735 63 56 mail@probeton.be www.probeton.be

PROBETON asbl rue d'arlon 53/B9 1040 Bruxelles Tél.: +32 (0)2 237 60 20 Fax : +32 (0)2 735 63 56 mail@probeton.be www.probeton.be PROBETON asbl Organisme de gestion pour le contrôle des produits en béton PROBETON asbl rue d'arlon 53/B9 1040 Bruxelles Tél.: +32 (0)2 237 60 20 Fax : +32 (0)2 735 63 56 mail@probeton.be www.probeton.be

Plus en détail

CONSTRUCTION D'UN POLE PETITE ENFANCE AMO.F.EXP. 9, avenue Jean Bouin 94130 ISSY-LES-MOULINEAUX amofexp@orange.fr

CONSTRUCTION D'UN POLE PETITE ENFANCE AMO.F.EXP. 9, avenue Jean Bouin 94130 ISSY-LES-MOULINEAUX amofexp@orange.fr CONSTRUCTION D'UN POLE PETITE ENFANCE Rue de l'arquebuse 77510 REBAIS M. D'OUVRAGE COMMUNE DE REBAIS 2, rue de l'hôtel de ville 77510 REBAIS T: 01 64 04 50 37 F: 01 64 04 57 80 mairie.rebais@wanadoo.fr

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Dallages en béton additionné de fibres en polypropylène. Pavements, out of additionned polypropylen fibre concrete Avis Technique 3/08-579 Annule et remplace l Avis Technique 3/07-532 Dallages en béton

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES GENERALES DES MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX : DES MODIFICATIONS SUBSTANTIELLES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES GENERALES DES MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX : DES MODIFICATIONS SUBSTANTIELLES N 117 TECHNIQUE ET RECHERCHE n 8 MARCHES n 31 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 04 juillet 2012 ISSN 1771-1185 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES GENERALES DES MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX : DES

Plus en détail

UNIVERSITE ABOUBEKR BELKAID. Responsable : Pr. GHOMARI Fouad

UNIVERSITE ABOUBEKR BELKAID. Responsable : Pr. GHOMARI Fouad UNIVERSITE ABOUBEKR BELKAID FACULTE DE TECHNOLOGIE DEPARTEMENT DE GENIE CIVIL Matériaux de Construction Responsable : Pr. GHOMARI Fouad Les méthodes de formulation du Béton Le béton est un mélange dont

Plus en détail

Eurothane Bi-3, le panneau haute performance d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur béton, bois ou dérivés du bois.

Eurothane Bi-3, le panneau haute performance d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur béton, bois ou dérivés du bois. Eurothane Bi-3, le panneau haute performance d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur béton, bois ou dérivés du bois. La référence pour l isolation durable à haute valeur

Plus en détail

Solutions d isolation thermique. le panneau. isolant. référence. pour l'isolation. des sols. tms isolant

Solutions d isolation thermique. le panneau. isolant. référence. pour l'isolation. des sols. tms isolant Solutions d isolation thermique Confort économies d'énergies, Environnement tms isolant le panneau isolant référence pour l'isolation des sols tms isolant confort, économie et performance confort économie

Plus en détail

Benchmark poutre en flexion 3 points

Benchmark poutre en flexion 3 points Benchmark poutre en flexion 3 points Le benchmark consiste en un essai de flexion 3 points d une poutre en béton armé sous chargement statique afin d étudier son comportement mécanique jusqu à la rupture.

Plus en détail

Rénovation d une grange en deux logements sociaux Et un bureau de poste

Rénovation d une grange en deux logements sociaux Et un bureau de poste Maître de l ouvrage : Commune de GRILLY Opération : Rénovation d une grange en deux logements sociaux Et un bureau de poste 34, chemin Jacques Belay 01 220 GRILLY Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

2) CARACTERISTIQUES D IDENTIFICATION ET DE PERFORMANCES

2) CARACTERISTIQUES D IDENTIFICATION ET DE PERFORMANCES 1) DEFINITION ISOCOQ PL 4 D30 est un produit d isolation thermique fabriqué à partir de Polystyrène rigide expansé et moulé par plaques de 1,20m x0,60m x 0,04m. La pré expansion du polystyrène est réalisée

Plus en détail