Comment bien lire les étiquetages alimentaires?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment bien lire les étiquetages alimentaires?"

Transcription

1 Comment bien lire les étiquetages alimentaires? Entre calories, protéines, glucides, sucres, lipides, acides gras, cholestérol, édulcorants, vitamines, minéraux, additifs, etc. les informations nutritionnelles qui sont prévues pour ne pas induire les consommateurs en erreur devraient permettre de choisir le produit alimentaire qui lui convient. Or, déchiffrer un étiquetage alimentaire n est pas toujours facile tant l offre alimentaire est vaste. Il est d ailleurs regrettable que la plupart du temps la liste des ingrédients et la composition nutritionnelle figurent en trop petits caractères alors qu elles apportent des informations intéressantes. Que lire sur les étiquetages alimentaires? Sur les étiquetages, on retrouve 2 types d informations : les mentions obligatoires et les mentions facultatives. Que sont les mentions obligatoires? La dénomination de vente C est la description du produit qui précise la nature exacte du produit. La composition ou liste des ingrédients On y retrouve la liste des ingrédients qui composent le produits sauf si l ingrédient intervient pour moins de 2 % dans le produit fini. La liste est donnée par ordre décroissant (de la plus grande quantité à la plus petite).

2 Dans cette liste figurent obligatoirement : q La présence éventuelle d organisme génétiquement modifié (OGM) qui permet au consommateur de choisir le produit en connaissance de cause. q La présence d additifs classés par catégories et représentés par la lette E suivie de 3 chiffres (voir détails) q Antioxydants q Colorants q Emulsifiants q Agents gélifiants q Agents épaississants q Exhausteurs de goût q Conservateurs q Edulcorants. q La présence d allergènes Les composants considérés comme allergisants sont les produits suivants et leurs dérivés : Arachide, lait, soja, oeufs, poissons, crustacés (crabes, écrevisses, crevettes, homards), mollusques, coquillages (palourdes,, huîtres, moules..), fruits à coque amandes, noix de cajou, noix du Brésil, noisettes, pignons, pistaches), graines de sésame, céréales contenant du gluten (blé, orge, avoine, seigle), céleri, moutarde, sulfites (si supérieur ou égal à 10 mg/kg), lupin. Si présence d amidon, la nature de l amidon doit être précisée (exemple : amidon de blé ou amidon modifiée de blé). 1. La quantité nette (poids ou volume) en litre (L), centilitre (cl), kilogramme (kg). Elle ne doit pas induire en erreur et être différente du poids total du produit. La date de consommation q «à consommer de préférence avant le» : c est la date limite de consommation (utilisation) optimale (DLUO). Si on dépasse cette date le produit perd ses aspects nutritionnels ou gustatives mais ce n est pas dangereux pour la santé. q «à consommer jusqu à» : c est la date limite de consommation (DLC). Cela concerne les produits périssables (viandes, poissons, charcuteries, crudités préemballées ). Si on dépasse cette date, l aliment présente un risque pour la santé. A ne pas consommer car risque d intoxication. La vente est interdite au-delà de la DLC. Avec cette durée de consommation doit obligatoirement figurer la température de stockage : à température ambiante ou au froid (0 à + 4 C pour les viandes, etc. ; inférieur à + 8 C pour le beurre, les desserts lactés, etc. ; - 18 C pour les produits surgelés). 2. Le numéro de lot de fabrication, le nom et l adresse du fabricant, du conditionneur Ceux-ci doivent figurer afin que l on puisse retrouver la traçabilité du produit en cas d allergie par exemple. 3. L identification de l emballeur : noté EMB + code ou adresse Les mentions obligatoires complémentaires selon les produits q L estampille sanitaire q Le lieu d origine si cela porte à confusion q Les conseils d utilisation et précautions d emploi si ce n est pas clairement précisé sur l emballage q Le degré d alcool pour les boissons qui ont plus de 1,2 % d alcool q Le pourcentage de matières grasses pour les laitages q La présence d édulcorant avec la mention «contient une source de phénylalanine (si aspartame) q La présence de sucre et d édulcorant dans le même produit q La mention «une consommation excessive peut

3 avoir des effets laxatifs» (si polyols supérieurs à 10 %) q La mention «teneur élevée en caféine» pour les boissons contenant plus de 150 mg par litre de caféine. q La mention «contient de la régisse. Les personnes souffrant d hypertension doivent éviter toute consommation excessive». Que sont les mentions facultatives? La marque commerciale, cependant elle est souvent notée pour personnaliser les produits. Les labels : AOC, label rouge, AB, code barres. L étiquetage nutritionnelle sauf s il est fait mention d allégations nutritionnelles ou s il y a ajout de vitamines ou de minéraux. Le prix n est pas obligatoirement précisé sur l emballage mais il doit être visible sous forme d écriteau ou d étiquette apposée sur le rayon. Que nous apprend l étiquetage nutritionnelle? On retrouve deux catégories d informations qui donnent la valeur énergétique, les nutriments (protéines, glucides, lipides, fibres, minéraux, vitamines, sodium ). Les informations sont données pour 100 g ou 100 ml et/ou par portion. Catégorie 1 Valeur énergétique et quantité de protéines, de glucides, de lipides. Catégorie 2 Valeur énergétique et quantité de protéines, de glucides, de sucres, de lipides, d acides gras saturés (AGS), de fibres alimentaires et de sodium. Et selon l aliment ou le plat : quantité d amidon, de polyols, d acides gras mono-insaturés (AGMI) et acides gras poly-insaturés (AGPI), de cholestérol, de vitamines, de minéraux. Dans le cas où il y a ajout de vitamines ou de minéraux, l étiquetage doit alors contenir le pourcentage de l apport journalier recommandé (AJR) (voir détails). Que sont les allégations? Elles sont de deux types : Les allégations générales et les allégations nutritionnelles et de santé. q Les allégations générales concernent la nature de l aliment ou ses caractéristiques de fabrication comme «nouveau», «frais», «artisanal», «fermier», «sans colorant», etc. q On parle d allégations santé celles qui énoncent par exemple que le produit est riche en calcium qui aide à l ossification. Sont interdites les allégations qui ne peuvent fournir la preuve de ce qui est annoncé, ainsi que celles qui promettent de traiter ou de guérir une maladie et celles qui suggèrent que la non-consommation d un produit peut nuire à la santé. q On parle d allégations nutritionnelles celles qui suggèrent que l aliment possède des propriétés bénéfiques particulières et concerne l énergie et les éléments qu il contient. «Riches en» : Doit contenir au moins 30 % de l élément concerné (vitamines ou minéraux). «Source de» : Doit contenir au moins 15 % de l élément concerné (vitamines ou minéraux). «Allégé en» : Doit avoir une réduction d au moins 25 % de sa teneur en

4 nutriment (gras ou sucre), soit de sa valeur calorique, selon un produit de référence non allégé. Les mentions «léger» ou «basses calories» ne sont pas légalement autorisées. Par exemple les plats cuisinés de moins de 300 calories ne peuvent avoir la mention «léger» car les produits sont des recettes uniques. Cependant les chips, par exemple, ayant 25 % de matières grasses en moins peuvent avoir la mention «allégé» car il existe une version non allégée. De même «0 % de matières grasses» est différent de «sans calorie» et «allégé en sucre» est différent de «allégé en calorie». Qu en est-il pour les produits contenant des glucides? q Un produit «allégé en sucre» ou «à teneur réduite en sucre» ou «light» contient au minimum 25 % de sucre en moins que le produit standard. q Un produit «sans sucre» contient au maximum 0,5 g de sucre pour 100 g de produit. Ce produit ne comporte pas de saccharose mais peut contenir des édulcorants (aspartame ou acésulfame K) non caloriques et d autres sucres comme les polyols (sorbitol, xylitol, mannitol) moins caloriques (2,4 kcal par gramme) que le saccharose (4 kcal/g). les polyols consommés en excès ont des effets laxatifs. q Un produit «à faible teneur» contient au maximum 5 g de sucre pour 100 g de produit. q Un produit «sans sucre ajouté» ne veut pas dire «non sucré» car l aliment peut contenir du sucre naturellement. Remarque : «sucre» = toujours saccharose (sucre de table) et «sucres» = tous les sucres (saccharose, fructose, glucose, lactose). Qu en est-il des édulcorants? Un édulcorant est une substance qui donne un goût sucré. On les classe en trois catégories : q Les édulcorants naturels : Le saccharose (sucre) qui a un index glycémique de 68 Le fructose qui a un index glycémique de 19 mais qui a l inconvénient de faire monter le taux des triglycérides du sang. Les édulcorants de charge : ce sont les polyols Le sorbitol (E 420), le xylitol, le mannitol qui ont une valeur énergétique de 2,4 kcal au gramme. Ils peuvent provoquer des ballonnements et des diarrhées. Ils peuvent avoir un faible effet sur la glycémie. q Les édulcorants intenses ou «édulcorants de synthèse» : Ce sont des additifs alimentaires dénommés E 950 à E 959. q L aspartame (E 951) q L acésulfame de potassium (E 950) q Les cyclamates (E 952) q La saccharine (E 953) q Le sucralose (E 955) Ces édulcorants n ont pas d effet sur la glycémie. Leurs doses journalières admissibles (DJA) ou quantité qui peut être consommée sans risque. Edulcorants DJA en mg/kg de poids corporel Acésulfame de potassium 9 Aspartame 40 Cyclamates 7 Saccharine 5 Sucralose 15 Qu en est-il du sel? Manger trop salé est nocif pour la

5 santé (cela favorise notamment l hypertension). Pourtant, il n y a aucune obligation pour les fabricants de mentionner la teneur en sel de leurs produits (sauf si c est un argument commercial), et ils se contentent souvent d indiquer la quantité de sodium. Or, le sel (ou chlorure de sodium), n est composé que de 40 % de sodium et 60 % de chlore. Ne pas confondre «sel» et «sodium»! Lorsque l étiquette d un produit indique «Sodium 1g», cela signifie que le produit en question contient 2,5 g de sel. Qu en est-il du gras? La mention «sans cholestérol» ne veut pas dire «bon pour le coeur». Les oméga-3 sont des graisses que l on trouve naturellement dans les poissons gras et dans les huiles végétales en quantité variable. Un aliment noté «apporte seulement 6 % de MG» apporte 6 g de graisses soit autant qu une portion de fromage. Comparez toujours un produit sur la teneur aux 100 g. Conclusion La lecture des étiquetage est indispensable pour éviter de tomber dans un éventuel piège. Cependant, il est primordial de comparer ce qui est comparable, c'est-à-dire de comparer les mêmes produits entre eux comme par exemple des yaourts aux fruits, des céréales, des biscuits, des plats préparés ou du chocolat, et surtout de ne pas comparer des aliments qui apportent des éléments différents. Faites attention au mot "allégé" ou "light" qui ne veut pas dire grand-chose. Le produit peut être allégé en graisse mais pas en sucre et inversement. Ayez l esprit critique et prenez le temps de bien choisir vos produits. Si vous souhaitez des compléments d informations ou si vous souhaitez tout simplement donnez vos avis ou vos expériences, n hésitez pas à me contacter! Nicole KUCHARSKI Diététicienne nutritionniste World Neuilly Center Place Mendes France Centre Commercial de la Patinoire NEUILLY SUR MARNE Tél. :

L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point

L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point Santé Canada Health Canada L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point Vous avez peut-être remarqué l information nutritionnelle affichée sur de nombreux produits alimentaires que vous achetez

Plus en détail

Allégations relatives à la teneur nutritive

Allégations relatives à la teneur nutritive Allégations relatives à la teneur nutritive Mots utilisés dans les allégations relatives à la teneur nutritive Ce que le mot signifie Exemples Sans Faible Réduit Source de Léger Une quantité insignifiante

Plus en détail

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés Objectif : Sensibiliser les élèves à ce qui se trouve dans leur nourriture et les aider à se méfi er des sucres cachés. Matériel Feuille à imprimer : Chaîne

Plus en détail

Marie Ouellet, Dt.P Nutritionniste CSSS Pierre-De Saurel, pour le comité Pour le plaisir de bouger et de bien manger

Marie Ouellet, Dt.P Nutritionniste CSSS Pierre-De Saurel, pour le comité Pour le plaisir de bouger et de bien manger Marie Ouellet, Dt.P Nutritionniste CSSS Pierre-De Saurel, pour le comité Pour le plaisir de bouger et de bien manger L outil pratique pour l épicerie vous aide à faire de meilleurs choix à l épicerie.

Plus en détail

Oqali Observatoire de la qualité de l alimentation

Oqali Observatoire de la qualité de l alimentation Oqali Observatoire de la qualité de l alimentation Aspects méthodologiques de la collecte et du traitement des données Colloque «Qualité nutritionnelle de l offre alimentaire» Paris, 4 mai 2010 MINISTERE

Plus en détail

ALIMENTATION ET DIABETE

ALIMENTATION ET DIABETE Mise à jour 11/2009 4A, rue du Bignon - 35000 RENNES ALIMENTATION ET DIABETE Avec l activité physique, l alimentation constitue l un des axes majeurs de votre traitement. Respecter un minimum de principes

Plus en détail

aliste ingrédients ales informations nutritionnelles

aliste ingrédients ales informations nutritionnelles aliste ingrédients ales informations Ballotin 250g Pralines assorties en chocolat au lait, noir et blanc Ingrédients : sucre, pâte de cacao, lait entier en poudre, beurre de cacao, noisettes, matières

Plus en détail

bio dej BEFORE Pot de 540 g Müesli-pomme Fruits rouges 23/09/10 Apport en glucides complexes Dernier repas 2 à 3 h avant le début de l effort

bio dej BEFORE Pot de 540 g Müesli-pomme Fruits rouges 23/09/10 Apport en glucides complexes Dernier repas 2 à 3 h avant le début de l effort BEFORE bio dej Apport en glucides complexes Dernier repas 2 à 3 h avant le début de l effort Texture crémeuse, très digeste Ingrédients (arôme müesli-pomme) : Maltodextrine*, dextrose*, poudre de lait*,

Plus en détail

Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils?

Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils? Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils? Les glucides sont des éléments nutritifs indispensables au bon fonctionnement de l organisme. Ils sont présents dans les aliments aux côtés des protéines (viande,

Plus en détail

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive.

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive. 13 aliments pour une bonne santé Valeurs nutritives Grande compétence A Rechercher et utiliser de l information Groupe de tâches A2 : Interpréter des documents Grande compétence C Comprendre et utiliser

Plus en détail

COMITE SCIENTIFIQUE DE L AGENCE FEDERALE POUR LA SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE

COMITE SCIENTIFIQUE DE L AGENCE FEDERALE POUR LA SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE 1/8 COMITE SCIENTIFIQUE DE L AGENCE FEDERALE POUR LA SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE AVIS 36-2006 Concerne : Contrôle de la composition des denrées alimentaires (dossier Sci Com 2005/25) Le Comité scientifique

Plus en détail

Fiche technique Fours Moelleux 1

Fiche technique Fours Moelleux 1 1 Photo non contractuelle Mise en œuvre : Sortir du congélateur, percer le film plastique, laisser décongeler 4H en chambre froide à 4 C boîte fermée. Ouvrir la boîte, ôter le film et servir. (Ne pas recongeler

Plus en détail

Nutrition et santé : Où en sommes-nous? 24/09/2014 de 11h à 12h

Nutrition et santé : Où en sommes-nous? 24/09/2014 de 11h à 12h Nutrition et santé : Où en sommes-nous? 24 & 25 septembre 2014 24/09/2014 de 11h à 12h Nicolas NOUCHI, CHD Expert Alexandra RETION, nutritionniste Luc DREGER, Chef Conseiller culinaire Les règles de l

Plus en détail

Les groupes d aliments

Les groupes d aliments PARTIE SOURCES NUTRITIONNELLES CHAPITRE 1 Les groupes d aliments Objectif Identifier les groupes d aliments et leurs constituants caractéristiques E En PFMP au multi-accueil «Les Petits Loups», Lisa est

Plus en détail

Sucre et «faux sucre» leur place dans l alimentation du diabétique

Sucre et «faux sucre» leur place dans l alimentation du diabétique Sucre et «faux sucre» leur place dans l alimentation du diabétique Jean-Louis Schlienger Professeur émérite Fac Médecine Strasbourg Fondateur et secrétaire général de l AFD Alsace (1980-1995) Insulib 16

Plus en détail

L information nutritionnelle sur l étiquette...

L information nutritionnelle sur l étiquette... Regardez l étiquette L information nutritionnelle sur l étiquette... Aide aide à faire des choix éclairés éclairset Aide à suivre à suivre le Guide le Guide alimentaire alimentaire canadien canadien pour

Plus en détail

Les Petites Toques PLAT CHAUD. STEAK HACHE PETIT MODELE Poids net pour une part : 80 g Ingrédients : Steak haché (origine Union Européenne).

Les Petites Toques PLAT CHAUD. STEAK HACHE PETIT MODELE Poids net pour une part : 80 g Ingrédients : Steak haché (origine Union Européenne). Les Petites Toques PLAT CHAUD STEAK HACHE PETIT MODELE Poids net pour une part : 80 g Ingrédients : Steak haché (origine Union Européenne). PEPITES DE PLET PANE Poids net pour une part : 115 g Ingrédients

Plus en détail

Les Extras LES PLUS SUCRES PAIN, BEURRE ET CONFITURE. Beurre micro pain Poids net : 10g Contient lait

Les Extras LES PLUS SUCRES PAIN, BEURRE ET CONFITURE. Beurre micro pain Poids net : 10g Contient lait Les Extras LES PLUS SUCRES PAIN, BEURRE ET CONFITURE Beurre micro pain Poids net : 10g Confiture de fruits Poids net : 30g Ingrédients : sirop de glucose - fructose, fruits 35% (fraises ou groseilles ou

Plus en détail

Sucres et édulcorants

Sucres et édulcorants Promotion Santé Suisse Sucres et édulcorants Recommandations pour les enfants et les adolescents Définitions Editorial Feuille d informations 4 Dans le cadre de notre programme prioritaire «Poids corporel

Plus en détail

Fiche pratique règlementation n 1 hygiène alimentaire

Fiche pratique règlementation n 1 hygiène alimentaire Fiche pratique règlementation n 1 hygiène alimentaire Sommaire : Température de conservation? Page 1 Durée de conservation? Page 3 DLUO, DLC? Page 4 L étiquetage des denrées alimentaires? Page 5 Étiquetage

Plus en détail

BIO. " Plaisir et Santé au Naturel " Boisson P tit Dej Dessert Crème Cuisine. Français. Fabricant. 100% Végétal. Naturellement Sans %

BIO.  Plaisir et Santé au Naturel  Boisson P tit Dej Dessert Crème Cuisine. Français. Fabricant. 100% Végétal. Naturellement Sans % INSTANTAÉÉ - LIQUIDE INSTANTANÉ - LIQUIDE PROCÉDÉ BREVETÉ Naturellement Sans 0 % LACTOSE GLUTEN SOJA Fabricant Français Spécialiste du lait d'amande Depuis 1989 BIO 100% Végétal Boisson P tit Dej Dessert

Plus en détail

Une gamme variée pour les lieux de santé NUTRITION & PLAISIR DÉNUTRITION & DÉSHYDRATATION GAMMES LIEUX DE SANTÉ GAMMES

Une gamme variée pour les lieux de santé NUTRITION & PLAISIR DÉNUTRITION & DÉSHYDRATATION GAMMES LIEUX DE SANTÉ GAMMES Une gamme variée pour les lieux de santé DÉNUTRITION & DÉSHYDRATATION ZOOM SUR NUTRITION & PLAISIR Tableau des GAMMES GAMMES LIEUX DE SANTÉ LA DÉNUTRITION, PARLONS-EN! Les personnes âgées ont besoin de

Plus en détail

MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES

MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES Par Marie-Christine Parent, stagiaire en diététique AU MENU Retour sur le sondage Vision de la saine alimentation Qu est-ce que l étiquetage nutritionnel?

Plus en détail

Jus de pomme. 1 portion d HC. 51 kcal / 215 kj. 115 ml ± 1 verre à moitié rempli IG = 44

Jus de pomme. 1 portion d HC. 51 kcal / 215 kj. 115 ml ± 1 verre à moitié rempli IG = 44 Boissons Boissons Il est indispensable de boire suffisamment pour maintenir un bon état de santé général. Si nous examinons attentivement la pyramide alimentaire, force est de constater que les boissons

Plus en détail

COMPOSITION CURE DECOUVERTE 3 JOURS

COMPOSITION CURE DECOUVERTE 3 JOURS COMPOSITION CURE DECOUVERTE 3 JOURS Petit-Déjeuner PREPARATION DESHYDRATEE POUR BOISSON PETIT-DEJEUNER SAVEUR CACAO INGREDIENTS : Isolat de protéine de lait, cacao maigre (14 %), maltodextrine, poudre

Plus en détail

1) Quand on est diabétique, faut-il éviter de consommer du pain, des féculents et des fruits, car ils contiennent trop de sucre?

1) Quand on est diabétique, faut-il éviter de consommer du pain, des féculents et des fruits, car ils contiennent trop de sucre? LA DIETETIQUE DU DIABETE EN 24 QUESTIONS 1) Quand on est diabétique, faut-il éviter de consommer du pain, des féculents et des fruits, car ils contiennent trop de sucre? 2) Les légumes sont-ils pauvres

Plus en détail

Nutrition et santé : suivez le guide

Nutrition et santé : suivez le guide Prévention ALIMENTATION PLAISIR ET ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE Nutrition et santé : suivez le guide Nous savons tous que l alimentation joue un rôle essentiel pour conserver une bonne santé. En voici quelques

Plus en détail

Alimentation et diabète de type 2. PointSanté - Spa mai 2012

Alimentation et diabète de type 2. PointSanté - Spa mai 2012 Alimentation et diabète de type 2 PointSanté - Spa mai 2012 Véronique Maindiaux Institut Paul Lambin veronique.maindiaux@ipl.be Objectifs majeurs 1. Contrôler l hyperglycémie chronique 2. Réduire le tour

Plus en détail

Mots-clés : denrée, préemballé, étiquetage, ingrédient, information, consommateur, allergène, boulanger, pain

Mots-clés : denrée, préemballé, étiquetage, ingrédient, information, consommateur, allergène, boulanger, pain Circulaire n 6252 2 Février 2015 Gestion de l entreprise Fabrication Réglementation hygiénique et sanitaire 7 0 5 Dossier suivi par : Flavie SOUPLY Rédactrice : Flavie SOUPLY Ligne directe : 01.43.59.45.08

Plus en détail

L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments

L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments Présenté par Micheline Séguin Bernier Le 19 mars 2007 Tiré et adapté du document de Santé Canada Le tableau de la valeur nutritive : plus facile

Plus en détail

La Sarl MODABEL Trading à le plaisir de mettre à votre disposition la nouvelle gamme des produits 2013

La Sarl MODABEL Trading à le plaisir de mettre à votre disposition la nouvelle gamme des produits 2013 PRODUITS 2013 Lotissement Mohamed Ben Mohamed N A04 -Doueira-Alger -Algérie FAX 021 3557 76 TEL MOBILE 0661 51 49 80 Tel 0666993616-0558 34 70 46 -51% de sucres par rapport à la moyenne des principaux

Plus en détail

Les Additifs Alimentaires

Les Additifs Alimentaires Effets sur la santé Les additifs alimentaires ne sont généralement pas nocifs pour la santé dans les conditions d'utilisation spécifiques autorisées. Cependant, un certain nombre de colorants et de conservateurs

Plus en détail

L équilibre alimentaire.

L équilibre alimentaire. L équilibre alimentaire. Une bonne nutrition est un incontestable facteur de bonne santé. Dans la médecine traditionnelle chinoise, certains aliments bien utilisés servent de remèdes pour prévenir et traiter

Plus en détail

«Equilibre alimentaire et performance sportive»

«Equilibre alimentaire et performance sportive» «Equilibre alimentaire et performance sportive» Septembre 2013 Centre de médecine du sport- Albertville clothildemora.diet@orange.fr Plan Besoins nutritionnels Equilibre alimentaire Compétition et nutrition

Plus en détail

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels :

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels : Le PNNS : «Manger Bouger», les facteurs de risque nutritionnel à tous les âges de la vie. Les repères de consommation du PNNS JL BORNET L alimentation joue un rôle très important sur la santé. A chaque

Plus en détail

Coup d oeil sur l alimentation de la personne diabétique

Coup d oeil sur l alimentation de la personne diabétique Coup d oeil sur l alimentation de la personne diabétique En présence du diabète, votre corps utilise mal l'énergie qui circule sous forme de glucose dans le sang. C'est pourquoi votre glycémie (taux de

Plus en détail

GT lipides Céréales Prêtes à Consommer ou à Préparer. 29 janvier 2008

GT lipides Céréales Prêtes à Consommer ou à Préparer. 29 janvier 2008 GT lipides Céréales Prêtes à Consommer ou à Préparer 29 janvier 2008 1 Marché et fabricants Le marché français en 2006 (enquête de branche Alliance 7, panel IRI, Secodip) Valeur : 560 millions d euros

Plus en détail

Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions

Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions DIRECTIVE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 30 juin 1994 concernant les édulcorants destinés à être

Plus en détail

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER... POURQUOI? POUR QUI? À Après huit à douze heures de sommeil, les réserves d'énergie de l'organisme sont épuisées : le petit déjeuner

Plus en détail

1777473 - EnergyOatSnack barre Banana Bread

1777473 - EnergyOatSnack barre Banana Bread 777473 - EnergyOatSnack barre Banana Bread Une barre de flocons d avoine avec des bananes sèches. Flocons d avoine (38%), sucre inverti liquide, bananes sèches (8%), margarine (huile de palme, huile de

Plus en détail

Innovations nutritionnelles : les voies du succès

Innovations nutritionnelles : les voies du succès Innovations nutritionnelles : les voies du succès P R O P R I É T É S D E S S U C R E S D A N S L E S A L I M E N T S, N O U V E L L E S T E N D A N C E S E T O B J E C T I F S N U T R I T I O N N E L

Plus en détail

Sucres. Editeur: Nestlé Suisse S.A. Service Nutrition. Case postale 352, 1800 Vevey Fax: 021 924 51 13 service.nutrition@ch.nestle.com www.nestle.

Sucres. Editeur: Nestlé Suisse S.A. Service Nutrition. Case postale 352, 1800 Vevey Fax: 021 924 51 13 service.nutrition@ch.nestle.com www.nestle. Editeur: Nestlé Suisse S.A. Service Nutrition Case postale 352, 1800 Vevey Fax: 021 924 51 13 service.nutrition@ch.nestle.com www.nestle.ch Décembre 2014 SucresFDec14.indd 1 12.12.14 10:36 Les dix questions

Plus en détail

L énergie du sportif

L énergie du sportif L énergie du sportif 1 Le corps : une usine à «brûler» les aliments Pour vivre, marcher, penser, notre corps a besoin d énergie. Celle-ci est apportée par la transformation de certains nutriments, en particulier

Plus en détail

M n a g n e g z plus sain

M n a g n e g z plus sain Achetez malin Mangez plus sain Bien acheter pour bien manger Une alimentation équilibrée influe considérablement sur notre bien-être. On trouve une telle variété de produits dans les magasins qu il est

Plus en détail

Votre enfant présente une allergie ou intolérance alimentaire, Sodexo vous propose 3 solutions :

Votre enfant présente une allergie ou intolérance alimentaire, Sodexo vous propose 3 solutions : Votre enfant présente une allergie ou intolérance alimentaire, Sodexo vous propose 3 solutions : Solution 1: Inscription de votre enfant chez les «Tartinistes» Solution 2 : Distribution d un plateau-repas

Plus en détail

La place du sucre et des édulcorants dans l alimentation des diabétiques : aspects théoriques et pratiques.

La place du sucre et des édulcorants dans l alimentation des diabétiques : aspects théoriques et pratiques. La place du sucre et des édulcorants dans l alimentation des diabétiques : aspects théoriques et pratiques. Fabienne De Gorter, diététicienne pédiatrique diabétologie Cliniques St-Luc (UCL)- mai 2011 1

Plus en détail

Comment bien s hydrater pendant l été?

Comment bien s hydrater pendant l été? Comment bien s hydrater pendant l été? C est bien connu, il faut boire davantage en été pour ne pas se déshydrater, notamment en cas de forte chaleur. Il faut en effet être vigilant dès que la température

Plus en détail

ASPECT PRATIQUE Angélique DOC, Diététicienne du RAFT raft-diet@chu-besancon.fr

ASPECT PRATIQUE Angélique DOC, Diététicienne du RAFT raft-diet@chu-besancon.fr ASPECT PRATIQUE Angélique DOC, Diététicienne du RAFT raft-diet@chu-besancon.fr 1. Comment lire une étiquette? 2. Principes d éviction Soja Arachide Fruits à coque «exotiques» Pour toutes questions n hésitez

Plus en détail

SÉCURITÉ / HYGIÈNE : Déclaration des allergènes contenus dans les denrées alimentaires

SÉCURITÉ / HYGIÈNE : Déclaration des allergènes contenus dans les denrées alimentaires Circulaire n 5313 du 23/06/2015 SÉCURITÉ / HYGIÈNE : Déclaration des allergènes contenus dans les denrées alimentaires Réseaux et niveaux concernés Fédération Wallonie- Bruxelles Libre subventionné libre

Plus en détail

Fiche Caractéristique

Fiche Caractéristique Nom du produit : Produit : Présentation : Ingrédients : Matières premières : Origine géographique des matières premières : *produits issus de l agriculture biologique Description : Classification : Conditionnement

Plus en détail

817.022.21 Ordonnance du DFI sur l étiquetage et la publicité des denrées alimentaires

817.022.21 Ordonnance du DFI sur l étiquetage et la publicité des denrées alimentaires Ordonnance du DFI sur l étiquetage et la publicité des denrées alimentaires (OEDAl) du 23 novembre 2005 (Etat le 25 mars 2014) Le Département fédéral de l intérieur (DFI), vu les art. 10, al. 3, 26, al.

Plus en détail

Activités physiques et dépense énergétique

Activités physiques et dépense énergétique Observe Le fonctionnement du corps humain et l éducation à la santé : alimentation et hygiène alimentaire Activités physiques et dépense énergétique 1. Voici la quantité d énergie que ton corps dépense

Plus en détail

Informations produit

Informations produit Informations produit Ce document légal doit être conservé en magasin et mis à la disposition des clients ou représentants chargés de faire respecter la loi sur demande. Version 8 mars 2015 60616 Gâteau

Plus en détail

«Boire est un besoin, mais c est aussi un plaisir, un acte social lors d évènements ou de bons moments»

«Boire est un besoin, mais c est aussi un plaisir, un acte social lors d évènements ou de bons moments» 1 «Boire est un besoin, mais c est aussi un plaisir, un acte social lors d évènements ou de bons moments» Magali Marchand, Chef de service Diététique RHMS Diététicienne agréée ABD 12.01.2012 - Maison du

Plus en détail

PROPRIETES DES SUCRES DANS LES ALIMENTS

PROPRIETES DES SUCRES DANS LES ALIMENTS PROPRIETES DES SUCRES DANS LES ALIMENTS Nouvelles tendances & Objectifs nutritionnels Mathieu Delample (Responsable Unité de Recherche), Martine Crépin (Responsable Pôle Produit), Emmanuel Corfias (Ingénieur

Plus en détail

POLITIQUE POUR DE SAINES HABITUDES DE VIE

POLITIQUE POUR DE SAINES HABITUDES DE VIE POLITIQUE Service des ressources éducatives aux jeunes SRE-POL-07 POLITIQUE POUR DE SAINES HABITUDES DE VIE 1. But...2 2. Préambule...2 3. Fondements...2 4. Objectif général...3 5. Objectifs spécifiques...3

Plus en détail

Plats préparés. Plats préparés

Plats préparés. Plats préparés Plats préparés Plats préparés Les plats préparés ou prêts à consommer trouvent de plus en plus leur place dans notre alimentation quotidienne. Nous n avons pas toujours la possibilité de préparer chaque

Plus en détail

Factsheet Qu est-ce que le beurre?

Factsheet Qu est-ce que le beurre? Factsheet Qu est-ce que le beurre? Description du produit: Le beurre est une matière grasse facile à tartiner, produite exclusivement à partir de crème de lait. Le beurre est composé à 100% de lait pur

Plus en détail

Whole30 Glossaire des aliments & ingrédients

Whole30 Glossaire des aliments & ingrédients Whole30 Glossaire des aliments & ingrédients Proposé par My Home Bootcamp A Abricot Acésulfame de potassium Acésulfame K Acide citrique Agave Ail Alcool Amande Amandes (Lait) Amandes (poudre) Amarante

Plus en détail

La Balance à index glycémique

La Balance à index glycémique La Balance à index glycémique Elle vous dit tout sur quelque 200 aliments : Index Glycémique, glucides, lipides et calories! fevrier 13_SI680 L index glycémique en quelques mots L index glycémique est

Plus en détail

Chocolat au lait : 34% de cacao minimum. Cliquez sur le bonbon de votre choix pour voir sa composition détaillée : BOULE PRALINÉ NOISETTES BLANC

Chocolat au lait : 34% de cacao minimum. Cliquez sur le bonbon de votre choix pour voir sa composition détaillée : BOULE PRALINÉ NOISETTES BLANC + DLUO N001 dégustation 580g Cliquez sur le bonbon de votre choix pour voir sa composition détaillée : MADRILÈNE CŒUR FLORETTE FLANDRES PALET OR TORINÈSE FELICIA ORANGETTE Sucre, pâte de cacao, beurre

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DU GEMRCN N J5-07 du 4 mai 2007 RELATIVES A LA NUTRITION en restauration collective RESUME des recommandations applicables en

RECOMMANDATIONS DU GEMRCN N J5-07 du 4 mai 2007 RELATIVES A LA NUTRITION en restauration collective RESUME des recommandations applicables en RECOMMANDATIONS DU GEMRCN N J5-07 du 4 mai 2007 RELATIVES A LA NUTRITION en restauration collective RESUME des recommandations applicables en restauration scolaire AOUT 2009 1 PREAMBULE : nutrition et

Plus en détail

La composition nutritionnelle. des pains français

La composition nutritionnelle. des pains français Sommaire > Pourquoi cette étude? P.2 > Protocole d étude P.2 > Résumé des résultats et commentaires P.4 > Un apport calorique homogène > Une source intéressante de protéines végétales > L atout des glucides

Plus en détail

= noix, noix de cajou, noisettes, noix de Macadamia ou noix du Queensland, amandes, noix du Brésil, noix de pécan, pistaches

= noix, noix de cajou, noisettes, noix de Macadamia ou noix du Queensland, amandes, noix du Brésil, noix de pécan, pistaches farine de blé, eau, sucre, graines de sésame, levure, huile de colza, sel de cuisine iodé, huile végétale, eau, vinaigre, concombres, sirop de glucose-fructose, jaune d'oeuf, sucre, amidon de maïs modifié,

Plus en détail

Marie-Laure André. L index glycémique Le guide minceur et santé

Marie-Laure André. L index glycémique Le guide minceur et santé Marie-Laure André L index glycémique Le guide minceur et santé Dans la même collection du même auteur : Les Additifs alimentaires, 2013 Dans la même collection : Alimentation : les bons choix, René Longet,

Plus en détail

ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION

ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION Mardi 24 janvier 2012 au Centre de Formation Multimétiers de REIGNAC L objectif de cet atelier sur la santé est de guider chacun vers une alimentation plus

Plus en détail

Les critères du référentiel restaurant durable

Les critères du référentiel restaurant durable Les critères du référentiel restaurant durable 1. Les critères du référentiel restaurant durable - restaurant Le référentiel comprend deux types de critères : des critères essentiels auxquels le restaurant

Plus en détail

Présenté à la délégation de la Capitale Nationale 17 février 2015 Par Pierrette Bergeron, dt.p., M.A. Accréditée par CSHNQ, INSQ, Coach.

Présenté à la délégation de la Capitale Nationale 17 février 2015 Par Pierrette Bergeron, dt.p., M.A. Accréditée par CSHNQ, INSQ, Coach. Présenté à la délégation de la Capitale Nationale 17 février 2015 Par Pierrette Bergeron, dt.p., M.A. Accréditée par CSHNQ, INSQ, Coach.ca Nutri Équilibre alimentaire quotidien Hydratation et boissons

Plus en détail

VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W

VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W La santé au bout de la fourchette Visio-Décembre.indd 1 8/12/06 10:41:12 L espérance de vie des Belges a augmenté depuis le siècle passé, ce qui est plutôt

Plus en détail

TABLEAU DES INGRÉDIENTS ET DES ALLERGÈNES CONTENUS DANS NOS PRODUITS

TABLEAU DES INGRÉDIENTS ET DES ALLERGÈNES CONTENUS DANS NOS PRODUITS TABLEAU DES INGRÉDIENTS ET DES ALLERGÈNES CONTENUS DANS NOS PRODUITS PHOTO RÉFÉRENCE + DLUO* minimum A001 A002 Juillet 2011 DÉSIGNATION POIDS COMPOSITION INGRÉDIENTS ALLERGÈNES CERTIFICATIONS Collection

Plus en détail

TR.KIWI XXC B1K Page : 1 / 6. Fruits obtenus par déshydratation osmotique ménagée dans un sirop de glucose fructose.

TR.KIWI XXC B1K Page : 1 / 6. Fruits obtenus par déshydratation osmotique ménagée dans un sirop de glucose fructose. Ingredients France SPECIFICATION FRUIT CONFIT Mise à jour : Mars 2009 Code : 6070_ (*) * Définition cf paragraphe VII TR.KIWI C B1K Page : 1 / 6 English version pages 4 to 6 Dénomination légale : TRANCHE

Plus en détail

INTRODUCTION DES PRODUITS BIOLOGIQUES EN RESTAURATION COLLECTIVE

INTRODUCTION DES PRODUITS BIOLOGIQUES EN RESTAURATION COLLECTIVE INTRODUCTION DES PRODUITS BIOLOGIQUES EN RESTAURATION COLLECTIVE Brigitte MERCIER FICHAUX Diététicienne DE Intervenante pour les formations «manger bio en restauration collective» organisées par IBB, Civam35,

Plus en détail

François Nicot http://securite-en-montagne.e-monsite.com. Eléments de nutrition

François Nicot http://securite-en-montagne.e-monsite.com. Eléments de nutrition François Nicot http://securite-en-montagne.e-monsite.com Eléments de nutrition Consommation énergétique Eléments de nutrition F. Nicot 2 Métabolisme de repos MRT = (35 à 40) x 24 x S (Kcal / j) Surface

Plus en détail

Le lactose, je le préfère minus! DOSSIER DE PRESSE. *lactose < 0,1 g / 100 g

Le lactose, je le préfère minus! DOSSIER DE PRESSE. *lactose < 0,1 g / 100 g Le lactose, je le préfère minus! *lactose < 0,1 g / 100 g 1 L intolérance au lactose, c est quoi au juste? L intolérance au lactose est due à l absence de lactase, enzyme indispensable à la digestion du

Plus en détail

Contient:CONTENANT DU GLUTEN, OEUF ET DÉRIVÉS, GRAINES DE SOJA ET DÉRIVÉS, LAIT ET DÉRIVÉS, NOIX ET DÉRIVÉS

Contient:CONTENANT DU GLUTEN, OEUF ET DÉRIVÉS, GRAINES DE SOJA ET DÉRIVÉS, LAIT ET DÉRIVÉS, NOIX ET DÉRIVÉS Cup Cake chocolat OEUF ENTIER, mascarpone, poudre DE AMANDES, sucre en poudre, BEURRE, CRÈME, sucre, poudre de cacao, décor en grain de café (sucre, cacao, beurre de cacao, café, NOISETTES, MATIÈRE GRASSE

Plus en détail

Protéines. Pour des Canadiens actifs. De quelle quantité avez-vous besoin?

Protéines. Pour des Canadiens actifs. De quelle quantité avez-vous besoin? Protéines Pour des Canadiens actifs De quelle quantité avez-vous besoin? 1 Protéines 101 Les protéines sont les principaux éléments fonctionnels et structuraux de toutes les cellules du corps. Chaque protéine

Plus en détail

Régime hypotoxique : aliments autorisé et/ou recommandés ainsi que ceux à éviter

Régime hypotoxique : aliments autorisé et/ou recommandés ainsi que ceux à éviter Régime hypotoxique : aliments autorisé et/ou recommandés ainsi que ceux à éviter N.B.: Ne pas tenir compte des avertissements concernant des traces de noix, etc, à moins d être allergique précisément à

Plus en détail

Vrai ou faux régimes r le diabétique de type 2?

Vrai ou faux régimes r le diabétique de type 2? Vrai ou faux régimes r pour le diabétique de type 2? 1ères Confrontations Para-Médicales Endocrinologie-Diab Diabétologie De l Îl Île de France Sud 9 mars 2007 Dr B. Boucherie L. Fouquet Le "régime" du

Plus en détail

Nutrition et Sport Valérie Ducommun Diététicienne diplômée ES Diplôme universitaire de Nutrition du Sport / Paris

Nutrition et Sport Valérie Ducommun Diététicienne diplômée ES Diplôme universitaire de Nutrition du Sport / Paris Nutrition et Sport Valérie Ducommun Diététicienne diplômée ES Diplôme universitaire de Nutrition du Sport / Paris Qu est-ce qui différencie l alimentation du sportif de celle de l adulte sédentaire ou

Plus en détail

Profitez de nos promotions. Retrouvez les incontournables

Profitez de nos promotions. Retrouvez les incontournables TA R I F C O M M A N D E G R O U P ÉE Du 18 février au 29 mars 2013 Pâques S P É C I A L Profitez de nos promotions et de notre sélection de chocolats de Pâques, Découvrez nos nouveaux biscuits chocolatés,

Plus en détail

Tél. : 02 99 49 20 89 - Fax : 02 99 49 61 30 www.taranis-nutrition.com

Tél. : 02 99 49 20 89 - Fax : 02 99 49 61 30 www.taranis-nutrition.com Demandez le nouveau livre de recettes* *1 par famille Gosselin design & digital - RCS Rennes 480 918 366 LNS - SAS au capital de 1 925 410 - SIREN 451 194 903 - R.C.S. RENNES Code SAP : 200000723 12/13

Plus en détail

Pour choisir ses "sucres"

Pour choisir ses sucres Union Fédérale des Consommateurs - Que Choisir 4 Place Coimbra (Avenue de Pérouse) 13090 Aix-en-Provence www.ufc-aix.org contact@aixenprovence.ufcquechoisir.fr Tél. : 04 42 93 74 57 - Fax : 04 42 27 73

Plus en détail

Code de la consommation CATÉGORIES D'INGRÉDIENTS POUR LESQUELS L'INDICATION DE LA CATÉGORIE PEUT REMPLACER CELLE DU NOM SPÉCIFIQUE

Code de la consommation CATÉGORIES D'INGRÉDIENTS POUR LESQUELS L'INDICATION DE LA CATÉGORIE PEUT REMPLACER CELLE DU NOM SPÉCIFIQUE Code de la consommation Annexes Annexe au Chapitre II du Titre Ier du Livre Ier CATÉGORIES D'INGRÉDIENTS POUR LESQUELS L'INDICATION DE LA CATÉGORIE PEUT REMPLACER CELLE DU NOM SPÉCIFIQUE Article Annexe

Plus en détail

10 principes. pour une alimentation équilibrée et adaptée aux besoins du cycliste

10 principes. pour une alimentation équilibrée et adaptée aux besoins du cycliste Centre de formation CR4C Roanne Flash performance n 7 (entraînement, biomécanique, nutrition, récupération ) Réalisé par Raphaël LECA www.culturestaps.com 10 principes pour une alimentation équilibrée

Plus en détail

Alexandra Aumage intervention du 28.02.09 Diététicienne diplômée 06 72 73 12 91 dietalex@gmail.com

Alexandra Aumage intervention du 28.02.09 Diététicienne diplômée 06 72 73 12 91 dietalex@gmail.com Alexandra Aumage intervention du 28.02.09 Diététicienne diplômée 06 72 73 12 91 dietalex@gmail.com 1 Table des matières I. Faire le plein de carburant Fabrication du muscle 1.1LE SYSTEME DES PHOSPHAGENES

Plus en détail

Barcode Labeling Solutions

Barcode Labeling Solutions TEKLYNX Barcode Labeling Solutions Solutions d étiquetage conformes à la règlementation UE relative aux allergènes Etes-vous prêt pour la nouvelle règlementation EU concernant l étiquetage des denrées

Plus en détail

Allergique ou non? Patient Diagnostics Tests Rapides d Allergies

Allergique ou non? Patient Diagnostics Tests Rapides d Allergies Allergique ou non? Patient Diagnostics Tests Rapides d Allergies Les tests rapides d allergies exceptionnels à utiliser chez soi Test allergie général (IgE) Test allergie aux oeufs Test intolérance au

Plus en détail

Santé et activité physique

Santé et activité physique Santé et activité physique J.P. Brackman médecin du sport P. Bruzac-Escanes diététicienne F. Saint Pierre biostatisticien Support d une conférence donnée à l auditorium de Balma le 16 juin 2006 Objectifs

Plus en détail

VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W. Manger équilibré sans se ruiner

VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W. Manger équilibré sans se ruiner VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W Manger équilibré sans se ruiner La contrainte de budget oriente souvent nos choix alimentaires vers des nourritures riches en calories, en sucres et en graisses

Plus en détail

DIETETIQUE et SPORT. de la théorie à la pratique. Marie-Hélène Genas Diététicienne UF de biologie et médecine du sport CHU de Grenoble

DIETETIQUE et SPORT. de la théorie à la pratique. Marie-Hélène Genas Diététicienne UF de biologie et médecine du sport CHU de Grenoble DIETETIQUE et SPORT de la théorie à la pratique Marie-Hélène Genas Diététicienne UF de biologie et médecine du sport CHU de Grenoble Pour être en forme et le rester hygiène de vie : - sommeil suffisant

Plus en détail

Réglementation INCO Etiquetage - Nouveautés

Réglementation INCO Etiquetage - Nouveautés Réglementation INCO Etiquetage - Nouveautés Euro Consultants Claudia Krebs - Scientific Manager - Senior Expert Dr Françoise Hebert - Project Manager Au programme de la matinée Le contexte législatif actuel

Plus en détail

Objectifs du cours. Diabète, HTA, dyslipidémies. Hôpitaux Universitaires de Genève. Déroulement. Cas de patient : Mr G.

Objectifs du cours. Diabète, HTA, dyslipidémies. Hôpitaux Universitaires de Genève. Déroulement. Cas de patient : Mr G. Hôpitaux Universitaires de Genève Diabète, HTA, dyslipidémies Quelles recommandations nutritionnelles? Quels premiers messages donner en tant que médecin traitant? Objectifs du cours Connaître les recommandations

Plus en détail

Plus de bons conseils sur www.health.fgov.be www.test-achats.be www.cicbaa.com www.oasis-allergies.org

Plus de bons conseils sur www.health.fgov.be www.test-achats.be www.cicbaa.com www.oasis-allergies.org Plus de bons conseils sur www.health.fgov.be www.test-achats.be www.cicbaa.com www.oasis-allergies.org Les informations reprises dans cette brochure peuvent être reproduites sur tout support à des fins

Plus en détail

ÉTUDE DES RELATIONS ENTRE COMPOSITION NUTRITIONNELLE, ÉTIQUETAGE ET PRIX

ÉTUDE DES RELATIONS ENTRE COMPOSITION NUTRITIONNELLE, ÉTIQUETAGE ET PRIX ÉTUDE DES RELATIONS ENTRE COMPOSITION NUTRITIONNELLE, ÉTIQUETAGE ET PRIX ÉDITION 213 Etude de l impact de l étiquetage sur l offre alimentaire Oqali Edition 213 2 ÉTUDE DES RELATIONS ENTRE COMPOSITION

Plus en détail

JUIN 2012 DÉCEMBRE 2008. L étiquetage des denrées alimentaires. L information des consommateurs,

JUIN 2012 DÉCEMBRE 2008. L étiquetage des denrées alimentaires. L information des consommateurs, JUIN 2012 DÉCEMBRE 2008 INFO RÉGLEMENTATION info L étiquetage des denrées alimentaires L information des consommateurs, focus sur le règlement européen INCO L e règlement européen n 1169/2011 (ci-après

Plus en détail

DIÉTÉTIQUe et Le PLAISIR De MANGeR

DIÉTÉTIQUe et Le PLAISIR De MANGeR INFORMATIONS DIETETIQUES SERVICE RESTAURATION DE LA VILLE D YZEURE DIÉTÉTIQUe et Le PLAISIR De MANGeR I - DEFINITION DE LA DIETETIQUE : La diététique est une science qui n est pas uniquement destinée à

Plus en détail

FORMULA1 SPORT remplace idéalement un repas ou un encas à toute heure de la journée. AVANTAGES PRODUIT

FORMULA1 SPORT remplace idéalement un repas ou un encas à toute heure de la journée. AVANTAGES PRODUIT LE REPAS DES ATHLETES Gagnez en confiance. Optimisez votre alimentation pré-entrainement., équilibrée en glucides, protéines, vitamines et minéraux, vous apporte une base solide de nutriments essentiels

Plus en détail

KOPIE. Alimentation et diabète. «A quoi devez-vous faire attention?»

KOPIE. Alimentation et diabète. «A quoi devez-vous faire attention?» Alimentation et diabète «A quoi devez-vous faire attention?» Association Suisse du Diabète Schweizerische Diabetes-Gesellschaft Associazione Svizzera per il Diabete www.associationdudiabete.ch Compte de

Plus en détail

Fruits et noix. Fruits et noix

Fruits et noix. Fruits et noix Fruits et noix Fruits et noix Il est recommandé de consommer 2-3 portions de fruit par jour. Les fruits constituent une part essentielle de la pyramide alimentaire et ne peuvent être remplacés par une

Plus en détail