METIER DE CHARGÉ DE CREDIT ET

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "METIER DE CHARGÉ DE CREDIT ET"

Transcription

1 METIER DE CHARGÉ DE CREDIT ET DE RECOUVREMENT

2 OBJECTIFS Ce Métier devrait permettre aux apprenants de : Etre à l écoute du client pour pouvoir satisfaire à ses besoins et attentes en matière de crédit Etre en mesure d instruire convenablement le dossier de crédit, d apprécier la qualité de risques en vue d une prise de position motivée Faire usage des techniques appropriées en vue d assurer un recouvrement optimal

3 Architecture des 3 Semestres d Etudes Métier de Chargé de Crédit et de Recouvrement SEMESTRE 2 (100 S) SEMESTRE 3 (100 S) SEMESTRE 4 (100 S) INTRODUCTION GENERALE La vie de l Entreprise (10) Étude d un dossier de crédits d exploitation (30) REGLEMENTATION PRUDENTIELLE ET SUIVI DES ENGAGEMENTS Étude d un dossier de crédits d investissement (30) Réglementation prudentielle (10) Commerce extérieur (10) La gestion du risque de crédit au quotidien (5) Mise en place et suivi des engagements (10) Gestion de la relation Banque-Client (5) Droit bancaire et garanties (30) ANALYSE DU RISQUE DE CREDIT Aperçu sur le système de notation financière (1) CREDITS AUX PARTICULIERS ET PROFESSIONNELS LE RECOUVREMENT Mission du recouvreur et rôle des sociétés de recouvrement (2) Typologie (4) Supports de la créance bancaire (8) Introduction (5) Étude d un dossier de crédit aux particuliers (10) Aspects organisationnels (3) CREDITS AUX ENTREPRISES Étude d un dossier de crédit aux professionnels (17) Notion de créance en recouvrement (15) Analyse financière (20) Aperçu sur les systèmes de scoring (3) Traitement de la créance en recouvrement (10) Besoins et typologie (20) Caractéristiques du Recouvrement Amiable (5) Moyens de recouvrement amiable (10) Solutions et suivi (6) Cas pratiques récapitulatifs: Recouvrement amiable (5) Procédures légères des solutions ultimes (6) Transfert du dossier au recouvrement judiciaire (7) Cas pratiques récapitulatifs: les solutions ultimes (3)

4 METIER DE CHARGÉ DE CREDIT ET DE RECOUVREMENT: SEMESTRE 2

5 Tableau Récapitulatif du 2ème Semestre Introduction Générale Nbre de séances La vie de l Entreprise 10 Commerce extérieur 10 Gestion de la relation Banque-Client 5 Droit bancaire et garanties 30 Analyse du risque de crédit Introduction 5 Crédits aux entreprises Analyse financière 20 Besoins et typologie 20 TOTAL 100

6 Semestre 2 INTRODUCTION GENERALE La vie de l'entreprise 10 Objectifs Percevoir le rôle et la mission de l entreprise sur les plans économique et social et les moyens dédiés à cet effet Éléments de détail Statistiques de l'existant Rôle économique et social de l'entreprise Fonctionnement de l'entreprise Principes de la fiscalité des entreprises

7 Semestre 2 INTRODUCTION GENERALE Commerce extérieur 10 Objectifs Éléments de détail Édifier l apprenant sur les fondements, les composantes et les techniques de base se rapportant à la réglementation des changes et de commerce extérieur Aperçu sur la réglementation des changes et du commerce extérieur Les techniques de règlement de financement et de couverture 5/10 Etude de cas 5/10

8 Semestre 2 INTRODUCTION GENERALE Gestion de la relation Banque-Client 5 Objectifs Éléments de détail Développer l approche relationnelle pour une meilleure prise en charge de la relation en matière de taux d équipement produit. Les services financiers personnels : un marché à haut potentiel: - tendances influençant le secteur - les besoins du consommateur et ses attentes La création de valeur pour le client: - Le concept de création de valeur - Le processus relation-client : les compétences requises Etablir une relation avec le client: - principes pour une approche relationnelle - les étapes d une relation 3/5 Etude de cas 2/5

9 Semestre 2 INTRODUCTION GENERALE Droit bancaire et garanties 30 Objectifs Éléments de détail Disposer d une connaissance suffisante des caractéristiques juridiques de l opération de prêt, de la couverture sécuritaire et de leurs conséquences sur les plans contractuel et légal. Cerner les spécificités du droit et le cadre légal de la responsabilité du banquier en matière de crédit. Opération de prêt Les garanties bancaires : Typologie et intérêt Garanties personnelles Garanties réelles Garanties spécifiques Le droit cambiaire L'ouverture de crédit 20/30 Etude de cas 10/30

10 Semestre 2 ANALYSE DU RISQUE DE CREDIT Introduction 5 Objectifs Cerner la typologie des risques d exposition et leurs caractéristiques. Disposer d une connaissance suffisante de la réglementation régissant l activité de crédit. Mesurer l importance du crédit dans l activité bancaire. Éléments de détail Les risques liés à l'activité bancaire Spécificité du risque de crédit et techniques d'atténuation Cadre règlementaire de la distribution des crédits Poids du crédit dans le bilan des banques tunisiennes Organisation de la filière crédits

11 Semestre 2 ANALYSE DU RISQUE DE CREDIT : PREMIERE PARTIE : LES CREDITS AUX ENTREPRISES Analyse financière 20 Objectifs Éléments de détail Savoir analyser la Introduction et démarche d'analyse 2/20 situation de l entreprise à travers les documents bilanciels de sorte à permettre l appréciation de la faisabilité du concours sollicité, les capacités de remboursement et l adéquation des schémas de financement et d investissement. ETUDE DE CAS AVEC LA TRAME SUIVANTE : * Retraitements comptables préalables * Diagnostic économique : Les fondamentaux de la performance : environnements internes et externes L'activité et les marges : le risque économique La génération de trésorerie La rentabilité des capitaux engagés * Diagnostic financier : La solvabilité : adéquation fonds propres et endettement L'équilibre de la structure financière La flexibilité financière à court et moyen terme Flux de trésorerie et endettement 18/20

12 Semestre 2 ANALYSE DU RISQUE DE CREDIT : PREMIERE PARTIE : LES CREDITS AUX ENTREPRISES Besoins et typologie 20 Objectifs Pouvoir identifier les besoins par rapport à la situation financière et à l objet du financement requis. Besoins financiers de l'entreprise Éléments de détail Crédits d'exploitation : Financement du poste clients (yc affacturage) Crédits de trésorerie Crédits par signature : E/S dans le cadre des financements de marchés E/S dans le cadre du financement du commerce extérieur Autres E/S Crédits d'investissement/consolidation : Typologie selon l'objet du financement et la maturité Typologie selon les ressources (ordinaires, spéciales, lignes étrangères) Crédits d'investissement à l'international : Crédit acheteur / crédit fournisseur Le crédit-bail LA PEDAGOGIE S APPUIE SUR DES CAS CONCRETS

13 METIER DE CHARGÉ DE CREDIT ET DE RECOUVREMENT: SEMESTRE 3

14 Tableau Récapitulatif du 3ème Semestre Nombre de séances Étude d un dossier de crédits d exploitation 30 Étude d un dossier de crédits d investissement 30 La gestion du risque de crédit au quotidien 5 Aperçu sur le système de notation financière 1 Crédits aux particuliers et professionnels Typologie 4 Étude d un dossier de crédit aux particuliers 10 Étude d un dossier de crédit aux professionnels 17 Aperçu sur les systèmes de scoring 3 TOTAL 100

15 Semestre 3 Étude d'un dossier de crédits d'exploitation 30 Objectifs Éléments de détail Pouvoir apprécier les conditions d éligibilité en considération de la situation financière et savoir puiser l information utile. Être en mesure de se prononcer sur l effectivité du besoin exprimé et l adéquation des garanties et de proposer des solutions optimales. ANALYSE DU RISQUE DE CREDIT : PREMIERE PARTIE : LES CREDITS AUX ENTREPRISES Éléments constitutifs d'un dossier Démarche de l'étude d'un dossier Analyse financière : rappel Autres sources d'information et visite sur site La centrale des risques et son exploitation Garanties : typologies et couverture sécuritaire Indicateurs de fonctionnement du compte/rentabilité Trésorerie prévisionnelle Dimensionnement optimal des besoins Prise de position et proposition de financement Etudes de cas: Industrie manufacturière Industrie manufacturière exportatrice Activité commerciale Entreprise de BTP (financement de marché) Activité agricole 10/30 20/30

16 Semestre 3 Étude d'un dossier de crédits d'investissement 30 Objectifs Éléments de détail Maîtriser la démarche analytique à travers la collecte des documents requis et savoir apprécier la faisabilité du concours sollicité à partir de la situation bilancielle et prévisionnelle. ANALYSE DU RISQUE DE CREDIT : PREMIERE PARTIE : LES CREDITS AUX ENTREPRISES Éléments constitutifs d'un dossier (création/extension, industrie, agriculture) Démarche de l'étude d'un dossier Éléments d'analyse du marché/offre/concurrence Schémas d'investissement et analyse critique Schéma de financement L'exploitation prévisionnelle Plan de financement et adéquation des concours Prise de position et proposition de financement Études de cas : Création industrie manufacturière Extension industrie manufacturière Projet agricole Service/commerce Consolidation 10/30 20/30

17 Semestre 3 ANALYSE DU RISQUE DE CREDIT : PREMIERE PARTIE : LES CREDITS AUX ENTREPRISES La gestion du risque de crédit au quotidien 5 Objectifs Maîtriser les règles de gestion fondamentales en cas de dépassements et percevoir la gravité des risques s y rattachant Éléments de détail Gestion des dépassements : cas pratiques Risques liés aux dépassements (juridique et financier)

18 Semestre 3 ANALYSE DU RISQUE DE CREDIT : PREMIERE PARTIE : LES CREDITS AUX ENTREPRISES Aperçu sur les systèmes de notation financière 1 Objectifs Connaître les principales sociétés internationales de notation financière, leurs échelles de notation et leur interprétation. S initier aux démarches de notation financière qui reposent sur des démarches multicritères, quantitatives et qualitatives

19 Semestre 3 ANALYSE DU RISQUE DE CREDIT : DEUXIEME PARTIE : LES CREDITS AUX PARTICULIERS ET PROFESSIONNELS Typologie des crédits aux particuliers /professionnels 4 Objectifs - Connaître les caractéristiques du marché des particuliers et des professionnels - Savoir définir les besoins en fonction de la catégorie de clientèle- - Maîtriser les conditions d éligibilité spécifiques. Éléments de détail Caractéristiques du marché et de la clientèle Crédits à l'immobilier Crédits à la consommation Crédits aux professionnels

20 Semestre 3 ANALYSE DU RISQUE DE CREDIT : DEUXIEME PARTIE : LES CREDITS AUX PARTICULIERS ET PROFESSIONNELS Étude d'un dossier de crédit aux particuliers 10 Objectifs Éléments de détail Acquérir une expertise en matière d étude et de traitement de ce type de dossiers Éléments constitutifs du dossier Éléments d'appréciation financière Éléments d'appréciation juridiques et garanties Éléments d'appréciation de la rentabilité de la relation Études de cas : Crédit à l'immobilier Crédit à la consommation Crédit revolving 3/10 7/10

21 Semestre 3 ANALYSE DU RISQUE DE CREDIT : DEUXIEME PARTIE : LES CREDITS AUX PARTICULIERS ET PROFESSIONNELS Étude d'un dossier de crédit aux professionnels 17 Objectifs Éléments de détail Éléments constitutifs du dossier Pouvoir se prononcer sur le bien fondé des besoins spécifiques et les capacités du professionnel à faire face à ses engagements. Éléments d'appréciation financière Éléments d'appréciation juridique et garanties Éléments d'appréciation de la rentabilité de la relation Études de cas : Crédit d'équipement profession libérale Crédit d'équipement artisan Crédit exploitant agricole Cas FONAPRA 5/17 12/17

22 Semestre 3 ANALYSE DU RISQUE DE CREDIT : DEUXIEME PARTIE : LES CREDITS AUX PARTICULIERS ET PROFESSIONNELS Aperçu sur les systèmes de scoring 3 Objectifs Réaliser l importance de la démarche dans le cadre de l étude des dossiers relatifs aux crédits aux particuliers et aux professionnels

23 METIER DE CHARGÉ DE CREDIT ET DE RECOUVREMENT: SEMESTRE 4

24 Tableau Récapitulatif du 4ème Semestre REGLEMENTATION PRUDENTIELLE ET SUIVI DES ENGAGEMENTS Nombre de séances Réglementation prudentielle 10 Mise en place et suivi des engagements 10 LE RECOUVREMENT Mission du recouvreur et rôle des sociétés de recouvrement Supports de la créance bancaire 8 Aspects organisationnels 3 Notion de créance en recouvrement 15 Traitement de la créance en recouvrement 10 Caractéristiques du recouvrement amiable 5 Moyens de recouvrement amiable 10 Solutions et suivi 6 Cas pratiques récapitulatifs : Recouvrement Amiable 5 Procédures légères des solutions ultimes 6 Transfert du dossier au recouvrement judiciaire 7 Cas pratiques récapitulatifs : Solutions Ultimes 3 TOTAL 100 2

25 Semestre 4 ANALYSE DU RISQUE DE CREDIT : TROISIEME PARTIE : RÉGLEMENTATION PRUDENTIELLE ET SUIVI DES ENGAGEMENTS Règlementation prudentielle 10 Objectifs Maîtriser les règles de gestion prudentielle particulièrement celles ayant trait à la division, à la répartition et à la classification des risques. Éléments de détail Règlementation en vigueur : Les exigences en fonds propres Principes de division des risques La classification des actifs et le provisionnement Modalités de contrôle du crédit et refinancement Évolutions de la règlementation (bâle II)

26 Semestre 4 ANALYSE DU RISQUE DE CREDIT : TROISIEME PARTIE : RÉGLEMENTATION PRUDENTIELLE ET SUIVI DES ENGAGEMENTS Mise en place et suivi des engagements 10 Objectifs Maîtriser les mécanismes de déblocage et les règles de mobilisation. Connaître les principes et les règles de surveillance des crédits Savoir établir des tableaux de bord pour les besoins du suivi et des reportings. Éléments de détail La mise en place des crédits Suivi de la bonne affectation des financements La mise à jour des dossiers (financière et juridique) Le suivi et la gestion des tombée Suivi du comportement de la créance et indicateurs Indicateurs de suivi au niveau portefeuille

27 Semestre 4 LE RECOUVREMENT Introduction : Mission du recouvreur et rôle des sociétés de recouvrement 2 Objectifs Percevoir la nature de l obligation du recouvreur et la mission des sociétés de recouvrement qui impliquent l efficience au niveau des résultats, l optimisation des moyens et la rationalité des démarches

28 Semestre 4 Supports de la créance bancaire 8 Objectifs Éléments de détail Pouvoir identifier la nature de la créance sur le plan formel et les conséquence s juridiques s y rattachant LE RECOUVREMENT Le contrat de prêt Effets pris à l'escompte Billet à ordre Le titre de crédit Le relevé de compte Reconnaissance de dettes 6/8 Cas Pratiques 2/8

29 Semestre 4 LE RECOUVREMENT Aspects organisationnels 3 Objectifs - Connaître les processus de traitement à partir de la formation de la créance - Pouvoir distinguer les types de traitement en fonction des caractéristiques du risque constaté et du niveau de prise en charge (agence, recouvrement amiable, recouvrement judiciaire) Éléments de détail Place du recouvrement dans l'organisation bancaire Les acteurs Externalisation du recouvrement

30 Semestre 4 LE RECOUVREMENT Notion de créance en recouvrement 15 Objectifs Éléments de détail Savoir déterminer la créance susceptible de recouvrement Créance exigible en vertu de l'arrivée du terme Créance exigible en vertu de l'interpellation du débiteur Déchéance du terme en vertu de la loi : Faillite, liquidation Décès, incapacité Dépréciation de la valeur des garanties Refus d'octroi de la garantie promise Exigibilité immédiate en vertu de la faute contractuelle : En cas d'existence d'une clause de déchéance Le caractère déterminant de la faute Exigibilité du solde : Clôture du compte Régularisation du solde débiteur résultant du compte dépôt Prescription de la créance Cas particuliers : Force majeure et cas fortuit Répétition de l'indu Faute du banquier (omission de la régularisation, octroi abusif de crédit) 10/15 Cas pratiques 5/15

31 Semestre 4 LE RECOUVREMENT Traitement de la créance en recouvrement 10 Objectifs Éléments de détail Savoir mettre en œuvre les démarches appropriées pour accroître les chances de récupération Régularisation du dossier et amélioration de la qualité du dossier : Dossier juridique et garanties Renforcement de la couverture sécuritaire Renforcement de la position de la banque Recyclage de la créance : Renouvellement d'effets Découvert mobilisé Contre-passation d'effets Consolidation Préservation de la créance : Éviter le risque de prescription Productions et oppositions 7/10 Cas Pratiques 3/10

32 Semestre 4 LE RECOUVREMENT Caractéristiques du Recouvrement Amiable 5 Objectifs Éléments de détail Permettre à l apprenant d identifier la créance susceptible d être prise en charge dans le cadre du recouvrement amiable (distinction entre récalcitrante et carence, cessation de payement et difficultés passagères..) Avantages Limites Créances susceptibles de recouvrement amiable 3/5 Cas Pratiques 2/5

33 Semestre 4 LE RECOUVREMENT Moyens de recouvrement amiable 10 Objectifs Éléments de détail - Disposer de la faculté de rassembler les données nécessaires et les informations utiles pour pouvoir négocier en connaissance de cause. - User du comportemental pour amener le débiteur à l amiable composition - Savoir adopter des attitudes opportunistes. Démarche préliminaire : Préparation et étude du dossier Établissement de la fiche signalétique et du tableau de bord Le contact Négociations : Écoute Orientation des négociations Mise à profit des informations Attitudes opportunistes 7/10 Cas Pratiques 3/10

34 Semestre 4 Solutions et suivi 6 Objectifs Éléments de détail - Savoir évaluer les capacités pour garantir la proportionnalité de la solution à retenir par rapport aux possibilités réelles - Savoir réagir adéquatement et en temps opportun en cas de défaillance. - Savoir utiliser des moyens de suivi efficaces ( fiche signalétique, tableaux de bord) LE RECOUVREMENT Proportionnalité de la solution à retenir Moyens de suivi : A partir de la fiche signalétique A partir du tableau de bord Dénouement : En cas de paiement En cas de récalcitrance En cas d'aggravation de la situation 3/6 Cas Pratiques 3/6

35 Semestre 4 LE RECOUVREMENT Cas pratiques récapitulatifs : Recouvrement Amiable 5

36 Semestre 4 LE RECOUVREMENT Procédures légères des solutions ultimes 6 Objectifs Éléments de détail Maîtriser la procédure de l injonction de payer Injonction de payer Exécution 3/6 Cas Pratiques 3/6

37 Semestre 4 LE RECOUVREMENT : Transfert du dossier au recouvrement judiciaire 7 Objectifs Éléments de détail Savoir dans quels cas et comment doiton y pourvoir Démarches précontentieuses Composition du dossier Présentation des actions de recouvrement judiciaire 3/7 Cas Pratiques 4/7

38 Semestre 4 LE RECOUVREMENT Cas pratiques récapitulatifs : Les solutions ultimes 3

Master en Gouvernance bancaire, contrôle et audit interne

Master en Gouvernance bancaire, contrôle et audit interne Master en Gouvernance bancaire, contrôle et audit interne EVALUATION PRELEMINAIRE COURS SUR LE REGLEMENTATION PRUDENTIELLE ET SUPERVISION BANCAIRE Cours dirigé par Mme Nadia Gamha, Directrice Générale

Plus en détail

Formation «Audit comptable des établissements de crédit»

Formation «Audit comptable des établissements de crédit» Formation «Audit comptable des établissements de crédit» REFERENCE : 800 1. Objectif général Identifier les risques bancaires de l'audit comptable dans un environnement bancaire. Construire une démarche

Plus en détail

LA GESTION DE LA TRESORERIE : Les outils pour anticiper les difficultés et optimiser les excédents. Mardi 29 novembre 2011

LA GESTION DE LA TRESORERIE : Les outils pour anticiper les difficultés et optimiser les excédents. Mardi 29 novembre 2011 LA GESTION DE LA TRESORERIE : Les outils pour anticiper les difficultés et optimiser les excédents Mardi 29 novembre 2011 SOMMAIRE Introduction : pourquoi la gestion de la trésorerie est-elle indispensable?

Plus en détail

3. Renforcer la trésorerie

3. Renforcer la trésorerie 3. Renforcer la trésorerie La trésorerie est fortement impactée en permanence par le poids des stocks, les délais de paiement des clients ou aux fournisseurs et d autres paramètres récurrents (cotisations

Plus en détail

- 05 - GESTION DE LA TRESORERIE D EXPLOITATION PARTIE 2

- 05 - GESTION DE LA TRESORERIE D EXPLOITATION PARTIE 2 - 05 - GESTION DE LA TRESORERIE D EXPLOITATION PARTIE 2 Objectif(s) : o Pré-requis : Relation de la variation de la Trésorerie d'exploitation avec l'excédent Brut d'exploitation (E.B.E.) et la variation

Plus en détail

BILAN FONCTIONNEL. Pour répondre au mieux à cette préoccupation, nous étudierons les points suivants :

BILAN FONCTIONNEL. Pour répondre au mieux à cette préoccupation, nous étudierons les points suivants : BILAN FONCTIONNEL Avoir une activité, générer des résultats, nécessite des moyens de production que l'on évalue en étudiant la structure de l'entreprise. L'étude de la structure financière va permettre

Plus en détail

- 06 - TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE DE L'ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES (O.E.C.)

- 06 - TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE DE L'ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES (O.E.C.) - 06 - TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE DE L'ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES (O.E.C.) Objectif(s) : Pré-requis : o Evaluation de la variation de trésorerie : activité, investissement, financement. o Connaitre

Plus en détail

LE BILAN FONCTIONNEL

LE BILAN FONCTIONNEL LE BILAN FONCTIONNEL Le bilan fonctionne est établi à partir du bilan comptable avant affectation du résultat. Il est un outil d'analyse de l'entreprise. 1. LES OBJECTIFS DE L ANALYSE FONCTIONNELLE DU

Plus en détail

Annexe A : Tableau des SOLDES INTERMÉDIAIRES DE GESTION

Annexe A : Tableau des SOLDES INTERMÉDIAIRES DE GESTION FINANCE D ENTREPRISE DCG - Session 2008 Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER Première partie : Les outils du diagnostic financier proposés dans cette étude 1. Calculer les soldes intermédiaires

Plus en détail

Comment mesurer le retour sur investissement de l assurance-crédit

Comment mesurer le retour sur investissement de l assurance-crédit Comment mesurer le retour sur investissement de l assurance-crédit Près de des dépôts de bilans d entreprises sont attribués à la défaillance d un ou plusieurs clients Idées reçues à bannir pour la sécurité

Plus en détail

Finance pour non financiers

Finance pour non financiers Finance pour non financiers Managers non financiers Responsables opérationnels ayant à dialoguer avec les comptables et les financiers Savoir communiquer avec les financiers dans l entreprise : comptabilité,

Plus en détail

Note de présentation de la circulaire du CDVM n 03-08 relative aux opérations de placement en devises réalisées par les OPCVM à l étranger

Note de présentation de la circulaire du CDVM n 03-08 relative aux opérations de placement en devises réalisées par les OPCVM à l étranger Rabat, le 15 juillet 2008. Note de présentation de la circulaire du CDVM n 03-08 relative aux opérations de placement en devises réalisées par les OPCVM à l étranger Dans le cadre de la libéralisation

Plus en détail

BACHELOR Chargé(e) de clientèle BANQUE - FINANCE ASSURANCE

BACHELOR Chargé(e) de clientèle BANQUE - FINANCE ASSURANCE BACHELOR Chargé(e) de clientèle BANQUE - FINANCE ASSURANCE Titre enregistré par le Ministre au Répertoire National des Certifications Professionnelles par arrêté publié au journal officiel de la République

Plus en détail

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont résultats et autres renseignements caractéristiques de la société au cours des cinq derniers exercices) La société mère : Comptes

Plus en détail

METIER DE CHARGÉ D OPERATIONS

METIER DE CHARGÉ D OPERATIONS METIER DE CHARGÉ D OPERATIONS AVEC L ETRANGER OBJECTIFS Ce Métier devrait permettre aux apprenants d être capable de: 1. Satisfaire convenablement les attentes de la clientèle pour toutes les opérations

Plus en détail

DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER

DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER Première partie : Les outils du diagnostic financier proposés dans cette étude 1. Calculer les soldes intermédiaires

Plus en détail

CONDITIONS SPÉCIALES

CONDITIONS SPÉCIALES ASSURANCE-CRÉDIT POLICE INDIVIDUELLE D ASSURANCE-CRÉDIT CONDITIONS SPÉCIALES ETABLISSEMENTS DE CREDIT Garantie d un crédit acheteur - DGP 507 A - SOMMAIRE Article 1 Prise d effet de la garantie 5 Article

Plus en détail

PROGRAMME DE LA FORMATION

PROGRAMME DE LA FORMATION PROGRAMME DE LA FORMATION Compétences du domaine professionnel Mercatique 1 Les bases de la mercatique - la démarche mercatique - le marché des produits et services 2 La relation commerciale - son contexte

Plus en détail

Les métiers de la comptabilité

Les métiers de la comptabilité Les métiers de la comptabilité Présentation des métiers Les entreprises ne peuvent se passer de comptables. On trouve ces derniers partout ; ils travaillent soit dans des petites et moyennes entreprises

Plus en détail

LE FINANCEMENT DE L EXPLOITATION

LE FINANCEMENT DE L EXPLOITATION LE FINANCEMENT DE L EXPLOITATION Objectif(s) : o o o o Escompte des effets de commerce, Cessions de créances, Affacturage, Subventions d'exploitation. Pré-requis : o Fonctionnement des comptes financiers.

Plus en détail

L'analyse de la structure financière

L'analyse de la structure financière 2 L'analyse de la structure financière Les différentes conceptions La structure financière d une entreprise dépend principalement des contraintes technico-économiques liées à la nature des activités développées

Plus en détail

Guide sur les instruments financiers à l intention des entreprises à capital fermé et des organismes sans but lucratif du secteur privé

Guide sur les instruments financiers à l intention des entreprises à capital fermé et des organismes sans but lucratif du secteur privé juin 2011 www.bdo.ca Certification et comptabilité Guide sur les instruments financiers à l intention des entreprises à capital fermé et des organismes sans but lucratif du secteur privé Guide sur les

Plus en détail

CLASSE 2 : COMPTES D OPERATIONS AVEC LA CLIENTELE

CLASSE 2 : COMPTES D OPERATIONS AVEC LA CLIENTELE CLASSE 2 : COMPTES D OPERATIONS AVEC LA CLIENTELE 1 - CONTENU DE LA CLASSE 2 Les comptes de la classe 2 enregistrent les opérations effectuées avec la clientèle y compris les opérations de pension, à l

Plus en détail

CONFÉRENCE FINANCE ET ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE Toute personne souhaitant (re)découvrir les fondamentaux de la finance d entreprise et comprendre l évolution du modèle de consommation Conférence 1,5 jours

Plus en détail

La référence pour maîtriser votre risque. Guide de référence. de la cotation

La référence pour maîtriser votre risque. Guide de référence. de la cotation La référence pour maîtriser votre risque Guide de référence de la cotation MARS 2015 Sommaire 1. LA COTATION : UN PROCESSUS D APPRÉCIATION DE LA SITUATION FINANCIÈRE DES ENTREPRISES 1 1.1. POURQUOI LA

Plus en détail

Note de présentation du Cours sur. "Les Techniques de Recouvrement de Créances Pour Institutions de Microfinance"

Note de présentation du Cours sur. Les Techniques de Recouvrement de Créances Pour Institutions de Microfinance Formation, organisation, appui-conseil, évaluation, diagnostic, facilitations diverses en microfinance Partenaire agréé du CAPAF / CGAP pour le renforcement des capacités en Afrique francophone Note de

Plus en détail

ETATS FINANCIERS ARRETES AU 30 JUIN 2015

ETATS FINANCIERS ARRETES AU 30 JUIN 2015 ETATS FINANCIERS ARRETES AU 30 JUIN 2015 Pages Bilan 2 Etat des engagements hors bilan 3 Etat de résultat 4 Etat des flux de trésorerie 5 Notes aux états financiers 6 Bilan Arrêté au 30 JUIN 2015 (Unité

Plus en détail

BTS Management des Unités Commerciales (niveau III)

BTS Management des Unités Commerciales (niveau III) BTS Management des Unités Commerciales (niveau III) Objectifs de l action de formation Acquérir les compétences professionnelles suivantes: Management de l'unité commerciale : Management de l'équipe commerciale

Plus en détail

GLOSSAIRE TERMES ECONOMIQUES ET COMPTABLES. Ensemble des biens et des droits dont dispose une entreprise pour exercer son activité.

GLOSSAIRE TERMES ECONOMIQUES ET COMPTABLES. Ensemble des biens et des droits dont dispose une entreprise pour exercer son activité. GLOSSAIRE TERMES ECONOMIQUES ET COMPTABLES Actif : (partie gauche d'un bilan) Ensemble des biens et des droits dont dispose une entreprise pour exercer son activité. Action : Titre de propriété d'une fraction

Plus en détail

modifié par le règlement n 2005-03 du CRC du 3 novembre 2005 et par le règlement n 2007-06 du 14 décembre 2007

modifié par le règlement n 2005-03 du CRC du 3 novembre 2005 et par le règlement n 2007-06 du 14 décembre 2007 COMITE DE LA REGLEMENTATION COMPTABLE REGLEMENT N 2002-03 DU CRC DU 12 DECEMBRE 2002 RELATIF AU TRAITEMENT COMPTABLE DU RISQUE DE CREDIT modifié par le règlement n 2005-03 du CRC du 3 novembre 2005 et

Plus en détail

LES CLEFS DU FINANCEMENT. Comment bien préparer sa demande de financement?

LES CLEFS DU FINANCEMENT. Comment bien préparer sa demande de financement? LES CLEFS DU FINANCEMENT Comment bien préparer sa demande de financement? LES CLEFS DU FINANCEMENT Dolène MINATCHY Déléguée Commerciale Professionnels BRED BANQUE POPULAIRE Marcelino BUREL Président de

Plus en détail

BANQUE - FINANCE ASSURANCE Niveau Bac+3

BANQUE - FINANCE ASSURANCE Niveau Bac+3 BANQUE - FINANCE ASSURANCE Niveau Bac+3 Fonction Langue d enseignement : Français Savoir équiper la clientèle de produit d épargne, de prévoyance, d assurance, de services et de crédit; pouvoir gérer un

Plus en détail

RESTRUCTURATION FINANCIERE. Présenté par Mme. BEN DALY Amel FIDELIUM FINANCE Vice Présidente ATIC

RESTRUCTURATION FINANCIERE. Présenté par Mme. BEN DALY Amel FIDELIUM FINANCE Vice Présidente ATIC RESTRUCTURATION FINANCIERE Présenté par Mme. BEN DALY Amel FIDELIUM FINANCE Vice Présidente ATIC 14-15 Octobre 2010 LA RESTRUCTURATION FINANCIERE N est pas un nouveau concept. Une procédure qui a capté

Plus en détail

DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif. Dossier 1 - Diagnostic financier

DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif. Dossier 1 - Diagnostic financier DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif Dossier 1 - Diagnostic financier 1. Intérêt des tableaux de flux de trésorerie - Analyse de l évolution de la trésorerie Les tableaux de flux

Plus en détail

NC 30 Les charges techniques dans les entreprises d assurance et / ou de réassurance

NC 30 Les charges techniques dans les entreprises d assurance et / ou de réassurance NC 30 Les charges techniques dans les entreprises d assurance et / ou de réassurance Objectif 01. L'activité d'assurance et/ou de réassurance se caractérise par l'inversion du cycle de la production et

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

Le financement de l entreprise

Le financement de l entreprise Le financement de l entreprise Lors de sa création, puis au cours de son développement, l entreprise au moment opportun, doit détenir les ressources financières nécessaires pour faire face à ses échéances,

Plus en détail

Le service recouvrement de Creditreform Romandie GNT SA Votre partenaire pour la gestion des débiteurs

Le service recouvrement de Creditreform Romandie GNT SA Votre partenaire pour la gestion des débiteurs Le service recouvrement de Creditreform Romandie GNT SA Votre partenaire pour la gestion des débiteurs Renseignements commerciaux Marketing Creditreform De la relance des postes ouverts au suivi des actes

Plus en détail

Formation «Le crédit à la consommation»

Formation «Le crédit à la consommation» Formation «Le crédit à la consommation» REFERENCE : 125 1. Objectif général Connaître les principaux aspects juridiques, techniques et commerciaux liés aux crédits à la Familiariser les personnels avec

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. II. La théorie de la valeur... 20 A. Les notions de base de mathématiques financières... 20 B. Les annuités constantes...

TABLE DES MATIÈRES. II. La théorie de la valeur... 20 A. Les notions de base de mathématiques financières... 20 B. Les annuités constantes... TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 La valeur et le temps... 15 I. De la difficulté d estimer la valeur d un bien... 15 A. La valeur est une rente... 16 B. La valeur est un retour sur investissement... 18 II.

Plus en détail

Formation «Comptabilité bancaire : opérations classiques»

Formation «Comptabilité bancaire : opérations classiques» Formation «Comptabilité bancaire : opérations classiques» REFERENCE : 201 1. Objectif général Situer l'activité bancaire dans son environnement économique et réglementaire. Identifier les comptes du PCEC

Plus en détail

RAPPORT D'EXAMEN LIMITE SUR LES ETATS FINANCIERS

RAPPORT D'EXAMEN LIMITE SUR LES ETATS FINANCIERS RAPPORT D'EXAMEN LIMITE SUR LES ETATS FINANCIERS INTERMEDIAIRES AU 30 JUIN 2011 Mesdames, messieurs les Actionnaires de La Banque Internationale Arabe de Tunisie BIAT Introduction Nous avons effectué l

Plus en détail

TRAITÉ DE. G. Ripert/R. Roblot sous la direction de Michel Germain. TOME 2 Effets de commerce - Banque Contrats commerciaux Procédures collectives

TRAITÉ DE. G. Ripert/R. Roblot sous la direction de Michel Germain. TOME 2 Effets de commerce - Banque Contrats commerciaux Procédures collectives L.G.DJ TRAITÉ DE DROIT COMMERCIAL G. Ripert/R. Roblot sous la direction de Michel Germain Philippe Delebecque Professeur à l'université Panthéon-Sorbonne (Paris I) Michel Germain Professeur à l'université

Plus en détail

Anticiper et prévenir :

Anticiper et prévenir : Anticiper et prévenir : pour maîtriser les risques! 28 mars 2014 Animé par Alain ROUSSELET - RSI CENTRE Eric MICHAU - GAN Prévoyance Christian PANIEL - EXCOM Entreprises REUNION D INFORMATION ARTISANS

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES CAISSE RÉGIONALE DE CRÉDIT AGRICOLE MUTUEL CHARENTE-PERIGORD

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES CAISSE RÉGIONALE DE CRÉDIT AGRICOLE MUTUEL CHARENTE-PERIGORD PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) CAISSE RÉGIONALE DE CRÉDIT AGRICOLE MUTUEL CHARENTE-PERIGORD Société coopérative à capital et personnel variables au capital

Plus en détail

TARIFS. au 1 er janvier 2015. CONDITIONS APPLIQUéES

TARIFS. au 1 er janvier 2015. CONDITIONS APPLIQUéES Entreprises TARIFS au 1 er janvier 2015 CONDITIONS APPLIQUéES aux opérations bancaires Conditions appliquées à la clientèle Entreprises Tarifs en vigueur au 01/01/2015 Voici les principales conditions

Plus en détail

Atradius Commercial Finance. Nous sécurisons vos liquidités

Atradius Commercial Finance. Nous sécurisons vos liquidités Atradius Nous sécurisons vos liquidités Vos comptes clients: une valeur à mobiliser Faites le bon calcul Votre entreprise est florissante et vos ventes sont en hausse constante. Mais pour être sûr que

Plus en détail

Mission jeunes entreprises

Mission jeunes entreprises Mission jeunes entreprises proposée par les experts-comptables www.entreprisecreation.com Le site des experts-comptables dédié à la création d'entreprise Pourquoi une? En vue de contribuer au développement

Plus en détail

Fiche. Le diagnostic financier. 1 Introduction. 2 Le contexte du diagnostic. A Les objectifs du diagnostic financier. B Les préalables du diagnostic

Fiche. Le diagnostic financier. 1 Introduction. 2 Le contexte du diagnostic. A Les objectifs du diagnostic financier. B Les préalables du diagnostic Le diagnostic financier Fiche 1 1 Introduction Le diagnostic financier permet d évaluer le potentiel de l entité. Il peut se faire en différentes occasions (achat d entreprise, placements, demande d emprunt,

Plus en détail

LE FONDS NATIONAL DE GARANTIE

LE FONDS NATIONAL DE GARANTIE LE FONDS NATIONAL DE GARANTIE Le fonds National de Garantie a été institué par la loi n 100 du 31 décembre 1981 portant loi de Finances pour la gestion 1982, article 73 tel que modifié par l article 66

Plus en détail

La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com

La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com Fiche à jour au 12 octobre 2008 FIICHE PÉDAGOGIIQUE VIIRTUELLE Diplôme : Master 1, 1

Plus en détail

Analyse Financière. Séance 1/ L'information comptable et la lecture financière du bilan

Analyse Financière. Séance 1/ L'information comptable et la lecture financière du bilan Analyse Financière Module de 27h. Projets de groupe ( analyse financière de quelques entreprises du CAC40 ). CC : 40% Participation (20%), contrôle intermédiaire (40%), projet à rendre ( 40% ) CF : 60%

Plus en détail

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers IFRS 9 Chapitre 1 : Objectif 1.1 L objectif de la présente norme est d établir des principes d information financière en matière d

Plus en détail

Rapport sur la prévention et le traitement du surendettement des ménages ANNEXE 16. Observations d ORGECO TOURAINE LE FICP COMITÉ CONSULTATIF 141

Rapport sur la prévention et le traitement du surendettement des ménages ANNEXE 16. Observations d ORGECO TOURAINE LE FICP COMITÉ CONSULTATIF 141 ANNEXE 16 Observations d ORGECO TOURAINE LE FICP COMITÉ CONSULTATIF 141 142 COMITÉ CONSULTATIF LE TRAITEMENT DU SURENDETTEMENT (RECEVABILITÉ ET PHASE AMIABLE) COMITÉ CONSULTATIF 143 Sommaire 1. RECEVABILITÉ...

Plus en détail

Filière «Économie et Entreprise» 2015/2016

Filière «Économie et Entreprise» 2015/2016 Filière «Économie et Entreprise» 2015/2016 1. Présentation de la filière Économie et Entreprise La filière «Economie et entreprises» de quatrième année de SciencesPo Strasbourg donne aux étudiants, dans

Plus en détail

CITIBANK N.A TUNIS BRANCHE ONSHORE Siège social : 55 Avenue Jugurtha 1002 Belvedere

CITIBANK N.A TUNIS BRANCHE ONSHORE Siège social : 55 Avenue Jugurtha 1002 Belvedere AVIS DES SOCIETES Etats Financiers CITIBANK N.A TUNIS BRANCHE ONSHORE Siège social : 55 Avenue Jugurtha 1002 Belvedere La CITIBANK N.A TUNIS publie ci-dessous, ses états financiers arrêtés au 31 décembre

Plus en détail

Évaluation des risques de crédit rattachés aux instruments financiers à valeur amortie aux fins du calcul des provisions pour dépréciation

Évaluation des risques de crédit rattachés aux instruments financiers à valeur amortie aux fins du calcul des provisions pour dépréciation Ligne directrice Objet : Évaluation des risques de crédit rattachés aux instruments financiers à valeur amortie aux fins du calcul des provisions pour dépréciation Catégorie : Comptabilité N o : C-1 Version

Plus en détail

Nom de naissance : Nom d usage : Prénoms : Né(e) le à Nationalité : Domicile : Fonction du dirigeant : Assisté(e) ou représenté(e) 1 par :

Nom de naissance : Nom d usage : Prénoms : Né(e) le à Nationalité : Domicile : Fonction du dirigeant : Assisté(e) ou représenté(e) 1 par : Demande d'ouverture de sauvegarde accélérée ou de sauvegarde financière accélérée (L. 628-1, R. 628-2, D. 628-3, R. 621-1 et le cas échéant L. 628-9 et R. 628-13 du code de commerce) Identification du

Plus en détail

Section 1. - Statut des établissements de crédit. PARTIE 1 Les acteurs du droit bancaire 13/11/2011. Introduction Définition du droit bancaire

Section 1. - Statut des établissements de crédit. PARTIE 1 Les acteurs du droit bancaire 13/11/2011. Introduction Définition du droit bancaire Introduction Définition du droit bancaire Objet du droit bancaire Origine Sources Evolution Année 1930 Loi de 1941/1945 Loi du 24 janvier 1984 Désintermédiation Diversification des services Marché unique

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 2 Les réglementations européennes de lutte contre les retards et les défauts de paiement 25

Table des matières. Chapitre 2 Les réglementations européennes de lutte contre les retards et les défauts de paiement 25 Table des matières Présentation du guide 7 Contenu du guide 7 Adresses utiles 8 Chapitre 1 Les retards de paiement en Europe 15 Section I La crise économique et les retards de paiement 15 Section II Cartographie

Plus en détail

Sciences de Gestion Spécialité : GESTION ET FINANCE

Sciences de Gestion Spécialité : GESTION ET FINANCE Sciences de Gestion Spécialité : GESTION ET FINANCE Classe de terminale de la série Sciences et Technologie du Management et de la Gestion I. PRESENTATION GENERALE 1. Les objectifs du programme Le système

Plus en détail

Finance pour Manager non financier. Formation

Finance pour Manager non financier. Formation Page 1/5 Formation Référence : Durée 1 : 2 semaines Date : Du 02 au 13 Novembre 2015 Type de formation : Inter-Entreprise Lieu : INTERNALE CONSULTING-CASABLANCA (MAROC) Prix et modalités de paiement Le

Plus en détail

POUR QU UNE CHOSE APPARAISSE, IL FAUT LA FAIRE CROÎTRE.

POUR QU UNE CHOSE APPARAISSE, IL FAUT LA FAIRE CROÎTRE. POUR QU UNE CHOSE APPARAISSE, IL FAUT LA FAIRE CROÎTRE. ALTOR-Group SIRRR S.A. Société Internationale de Recouvrement, de Récupération et de Redressement Trésorerie Votre trésorerie. = Croissance. Notre

Plus en détail

LA PREVENTION DES DIFFICULTES DANS LES ENTREPRISES AGRICOLES

LA PREVENTION DES DIFFICULTES DANS LES ENTREPRISES AGRICOLES LA PREVENTION DES DIFFICULTES DANS LES ENTREPRISES AGRICOLES La CAVB est propriétaire des droits de ce répertoire d information non exhaustif et sa responsabilité ne serait être engagée en cas d erreurs

Plus en détail

Note expresse www.iedom.fr

Note expresse www.iedom.fr Incidents de paiement sur chèques, incidents sur crédits aux particuliers et droit au compte NUMERO 1 JUILLET 23 Cette note actualise et complète les informations de la Note expresse n 4 parue en novembre

Plus en détail

NORME COMPTABLE RELATIVE A LA PRESENTATION DES ETATS FINANCIERS DES ASSOCIATIONS AUTORISEES A ACCORDER DES MICRO-CREDITS NC 32

NORME COMPTABLE RELATIVE A LA PRESENTATION DES ETATS FINANCIERS DES ASSOCIATIONS AUTORISEES A ACCORDER DES MICRO-CREDITS NC 32 NORME COMPTABLE RELATIVE A LA PRESENTATION DES ETATS FINANCIERS DES ASSOCIATIONS AUTORISEES A ACCORDER DES MICRO-CREDITS NC 32 OBJECTIF 01. La norme comptable NC 01 - "Norme comptable générale" définit

Plus en détail

ANALYSE DU RISQUE DE CRÉDIT

ANALYSE DU RISQUE DE CRÉDIT ANALYSE DU RISQUE DE CRÉDIT Banque & Marchés Cécile Kharoubi Professeur de Finance ESCP Europe Philippe Thomas Professeur de Finance ESCP Europe TABLE DES MATIÈRES Introduction... 15 Chapitre 1 Le risque

Plus en détail

PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS LE 31 MARS, 2009 PETRO-CANADA - 2 - RÉSULTATS CONSOLIDÉS (non vérifié) Pour les périodes terminées le 31 mars (en millions de dollars canadiens, sauf les montants

Plus en détail

relatif aux règles comptables applicables aux fonds communs de créances

relatif aux règles comptables applicables aux fonds communs de créances COMITE DE LA REGLEMENTATION COMPTABLE Règlement n 2003-03 du 2 octobre 2003 relatif aux règles comptables applicables aux fonds communs de créances (Avis n 2003-09 du 24 juin 2003 du compte rendu CNC)

Plus en détail

- 04 - GESTION DE LA TRESORERIE D EXPLOITATION PARTIE 1. charges calculées et charges décaissées, produits calculés et produits encaissés.

- 04 - GESTION DE LA TRESORERIE D EXPLOITATION PARTIE 1. charges calculées et charges décaissées, produits calculés et produits encaissés. - 04 - GESTION DE LA TRESORERIE D EXPLOITATION PARTIE 1 Objectif(s) : o Evaluation de la variation de la trésorerie d'exploitation ; o Encaissements et décaissements. Pré-requis : o Etre capable de distinguer

Plus en détail

Le tableau de financement

Le tableau de financement 1 ORGANISATION COMPTABLE Le tableau de financement Par Abderraouf YAICH Très souvent, le chef d entreprise s étonne des évolutions disconcordantes de ses résultats qui enregistrent une augmentation de

Plus en détail

LA GESTION FINANCIÈRE

LA GESTION FINANCIÈRE République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Développement Industriel et de la Promotion de l Investissement LA GESTION FINANCIÈRE PROGRAMME NATIONAL DE MISE A NIVEAU DES PME Édition 2013

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

LES INDICATEURS D'ACTIVITE TRIMESTRIELS COMPARES AU 31 MARS 2009 ( Unité=En DT)

LES INDICATEURS D'ACTIVITE TRIMESTRIELS COMPARES AU 31 MARS 2009 ( Unité=En DT) BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE SOCIETE ANONYME TUNIS - TUNISIE LES INDICATEURS D'ACTIVITE TRIMESTRIELS COMPARES AU 31 MARS 2009 ( Unité=En DT) LIBELLES PREMIER TRIMESTRE 2009 PREMIER TRIMESTRE

Plus en détail

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORMES IAS 32/39 : INSTRUMENTS FINANCIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL CHARENTE-MARITIME DEUX-SEVRES

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL CHARENTE-MARITIME DEUX-SEVRES PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL CHARENTE-MARITIME DEUX-SEVRES Établissement de crédit agréé et société de courtage

Plus en détail

BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE SOCIETE ANONYME SIEGE SOCIAL : 70-72 AVENUE HABIB BOURGUIBA TUNIS

BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE SOCIETE ANONYME SIEGE SOCIAL : 70-72 AVENUE HABIB BOURGUIBA TUNIS BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE SOCIETE ANONYME SIEGE SOCIAL : 70-72 AVENUE HABIB BOURGUIBA TUNIS La BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE publie ci dessous ses indicateurs d activité relatifs

Plus en détail

Le financement pour être bien accompagné

Le financement pour être bien accompagné Le financement pour être bien accompagné Banque de référence pour la création-reprise d entreprise, la Banque Populaire vous apporte les éléments de réponse essentiels aux questions que vous vous posez

Plus en détail

BURKINA FASO Banques et Etablissements financiers Bilans 2000-2001-2002 Burkina Faso - Banques et Etablissements financiers. Millions de francs CFA

BURKINA FASO Banques et Etablissements financiers Bilans 2000-2001-2002 Burkina Faso - Banques et Etablissements financiers. Millions de francs CFA Banques et Etablissements financiers Burkina Faso - Banques et Etablissements financiers CAISSE 8 906 12 521 12 754 CREANCES INTERBANCAIRES 82 095 96 466 96 171 - A vue 54 862 52 574 46 429. Banques Centrales

Plus en détail

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 4 CHOIX DU NIVEAU DU FONDS DE ROULEMENT PLANS DE TRESORERIE FINANCEMENTS ET PLACEMENTS A COURT TERME

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 4 CHOIX DU NIVEAU DU FONDS DE ROULEMENT PLANS DE TRESORERIE FINANCEMENTS ET PLACEMENTS A COURT TERME COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 4 CHOIX DU NIVEAU DU FONDS DE ROULEMENT PLANS DE TRESORERIE FINANCEMENTS ET PLACEMENTS A COURT TERME SEANCE 4 CHOIX DU NIVEAU DU FONDS DE ROULEMENT PLANS DE TRESORERIE FINANCEMENTS

Plus en détail

Financement et rentabilité des investissements

Financement et rentabilité des investissements Collection les mémentos finance dirigée par Jack FORGET Financement et rentabilité des investissements Maximiser les revenus des investissements Jack FORGET Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3252-0

Plus en détail

Direction de l Entreprise - OUTILS DE PILOTAGE DE L ENTREPRISE (OPE) «Gestion de la P.M.E, gérer un Centre de Profit»

Direction de l Entreprise - OUTILS DE PILOTAGE DE L ENTREPRISE (OPE) «Gestion de la P.M.E, gérer un Centre de Profit» Direction de l Entreprise - OUTILS DE PILOTAGE DE L ENTREPRISE (OPE) «Gestion de la P.M.E, gérer un Centre de Profit» Public visé : - Prendre du recul sur l action quotidienne, d élargir sa Dirigeants,

Plus en détail

Le Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers

Le Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers Note d information Le Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers Face à l augmentation des difficultés que rencontraient les emprunteurs dans le remboursement de leurs

Plus en détail

Compter et gérer 1 / 9. Compter et gérer

Compter et gérer 1 / 9. Compter et gérer Compter et gérer 1 / 9 Compter et gérer I. LA NECESSITE D'UNE COMPTABILITE Au-delà des obligations légales qui imposent aux entreprises de tenir une comptabilité, avoir un système comptable au sein de

Plus en détail

Les financements bancaires de l exploitation et des investissements

Les financements bancaires de l exploitation et des investissements Les financements bancaires de l exploitation et des investissements M. Daniel CHANE YOCK NAM Directeur adjoint Agence de Saint Denis Banque de la Réunion M. Olivier SAURIER Responsable de service BPI M.

Plus en détail

OFFRES RACHAT DETTES

OFFRES RACHAT DETTES courtier en prêts OFFRES RACHAT DETTES Une équipe de techniciens bancaires à votre disposition La société IT PRET a été fondée en Octobre 2007. Jean-Louis BAHANS, son créateur, a tout d abord travaillé

Plus en détail

NORME COMPTABLE RELATIVE A LA PRESENTATION DES ETATS FINANCIERS DES ETABLISSEMENTS BANCAIRES NC21

NORME COMPTABLE RELATIVE A LA PRESENTATION DES ETATS FINANCIERS DES ETABLISSEMENTS BANCAIRES NC21 NORME COMPTABLE RELATIVE A LA PRESENTATION DES ETATS FINANCIERS DES ETABLISSEMENTS BANCAIRES NC21 OBJECTIF 01 - La Norme Comptable NC 01 - "Norme Comptable Générale" définit les règles relatives à la présentation

Plus en détail

Mise en œuvre des IFRS dans la banque

Mise en œuvre des IFRS dans la banque Mise en œuvre des IFRS dans la banque Responsables financiers et comptables des institutions financières Experts Comptables Commissaires aux Comptes Comprendre les fondements des normes IFRS Savoir traiter

Plus en détail

Gestion des risques de crédit. Termes de référence (TDR)

Gestion des risques de crédit. Termes de référence (TDR) Séminaire de formation Gestion des risques de crédit organisé par la Banque centrale des Comores (BCC) à l attention des cadres des banques de la place de Moroni Termes de référence (TDR) 1. Contexte La

Plus en détail

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes?

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Yves MARTIN-CHAVE Conseil financier ymc@innovatech.fr 06 27 28 53 34 innovatech-conseil.com Innovatech Conseil Les documents

Plus en détail

CIRCULAIRE AUX BANQUES NON RESIDENTES N 86-13

CIRCULAIRE AUX BANQUES NON RESIDENTES N 86-13 Tunis, le 6 Mai 19861 CIRCULAIRE AUX BANQUES NON RESIDENTES N 86-13 OBJET : Activité des banques non-résidentes. La loi n 85-108 du 6 Décembre 1985, portant encouragement d'organismes financiers et bancaires

Plus en détail

Mr Nabil ABDELLATIF. Ordre des Experts Comptables de Tunisie. Optimisation du choix des sources de financement des besoins des PME.

Mr Nabil ABDELLATIF. Ordre des Experts Comptables de Tunisie. Optimisation du choix des sources de financement des besoins des PME. Ordre des Experts Comptables de Tunisie Optimisation du choix des sources de financement des besoins des PME Mr Nabil ABDELLATIF Président Ordre des Experts Comptables de Tunisie I- DEFINITIONS ET CONTEXTE

Plus en détail

MASTER 2 FINANCE Spécialité «Banque et Finance Européennes»

MASTER 2 FINANCE Spécialité «Banque et Finance Européennes» FORMATION EN ALTERNANCE MASTER 2 FINANCE Spécialité «Banque et Finance Européennes» PARCOURS : CHARGÉ D AFFAIRES PROFESSIONNELS RESPONSABLES DE LA FORMATION Responsables pédagogiques : Monsieur Alexandre

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION

PROGRAMMES DE GESTION RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION DIRECTION GÉNÉRALE DU CYCLE PREPARATOIRE & DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE Direction de la Pédagogie & des Normes du cycle préparatoire et de l'enseignement

Plus en détail

Consultant AX Finance

Consultant AX Finance Filière de Formation : Consultant AX Finance DOSSIER PEDAGOGIQUE Renseignements et moyens pédagogiques Contenus de cours détaillés Durée : 40 jours Sommaire Découpage de la formation... 3 Méthodologie

Plus en détail

Professionnels TARIFS. au 1 er janvier 2015. CONDITIONS APPLIQUéES

Professionnels TARIFS. au 1 er janvier 2015. CONDITIONS APPLIQUéES Professionnels TARIFS au 1 er janvier 2015 CONDITIONS APPLIQUéES aux opérations bancaires Conditions appliquées à la clientèle de Professionnels* Tarifs en vigueur au 01/01/2015 Voici les principales conditions

Plus en détail

BACHELOR Responsable de développement MARKETING ET VENTE SPECIALISATION MANAGEMENT ET MARKETING EVENEMENTIEL Niveau BAC+3

BACHELOR Responsable de développement MARKETING ET VENTE SPECIALISATION MANAGEMENT ET MARKETING EVENEMENTIEL Niveau BAC+3 BACHELOR Responsable de développement MARKETING ET VENTE SPECIALISATION MANAGEMENT ET MARKETING EVENEMENTIEL Niveau BAC+3 Fonction Seconder un responsable d établissement, dans le développement de la relation

Plus en détail

MODÈLE D APPLICATION MONTAGE FINANCIER ET PLAN D AFFAIRES

MODÈLE D APPLICATION MONTAGE FINANCIER ET PLAN D AFFAIRES MODÈLE D APPLICATION MONTAGE FINANCIER ET GÉNÉRALE Liste des abréviations PARTIE 1 NOTIONS THÉORIQUES Section 1 Section 2 Section 3 Section 4 Section 5 Section 6 Section 7 Section 8 Section 9 Section 10

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION DU CONSEIL D ADMINISTRATION COMPTES SEMESTRIELS CLOS AU 30 JUIN 2014

RAPPORT DE GESTION DU CONSEIL D ADMINISTRATION COMPTES SEMESTRIELS CLOS AU 30 JUIN 2014 Société anonyme au capital de 220 000 000 Siège social : 6 avenue de Provence 75452 PARIS Cedex 9 480 618 800 RCS Paris RAPPORT DE GESTION DU CONSEIL D ADMINISTRATION COMPTES SEMESTRIELS CLOS AU 30 JUIN

Plus en détail

Les moyens de financement mobilisables par les entreprises de la Plasturgie

Les moyens de financement mobilisables par les entreprises de la Plasturgie Les moyens de financement mobilisables par les entreprises de la Plasturgie Les entreprises industrielles s appuient régulièrement sur des moyens de financement autres que les fonds propres, afin de développer

Plus en détail