PRESENTATION DU SYSTEME UNIVERSITAIRE AMERICAIN

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRESENTATION DU SYSTEME UNIVERSITAIRE AMERICAIN"

Transcription

1 PRESENTATION DU SYSTEME UNIVERSITAIRE AMERICAIN Le système d enseignement supérieur américain se caractérise par sa non-organisation. Les établissements publics, en principe soumis à la tutelle de leur état de résidence, ont en pratique une très large autonomie de gouvernance, rejoignant parfois la totale indépendance des établissements privés. Le fait qu il n y ait pas de centralisation rend difficile l obtention de données précises sur l ensemble de ces établissements, ces dernières différant souvent d une source à l autre. Le présent document s appuie sur les statistiques publiées par la revue «The Chronicle of Higher Education», référence «numéro un» en matière d informations sur l éducation supérieure aux Etats- Unis. Population totale : 296 millions Revenu par habitant : $ Taux de pauvreté : 12.6 % DEMOGRAPHIE Répartition des groupes communautaires : Indiens d Amérique : 1.0 % Asiatiques : 4.2 % Afro-américains : 12.8 % Population des îles du Pacifique: 0.2 % Population blanche : 80.4 % Se réclamant de plusieurs ethnies : 1.5 % Hispanique (toutes origines confondues) : 14.1 % => 18.7% de la population parle une autre langue que l anglais chez eux DIRIGEANTS POLITIQUES Président : George W. Bush (Républicain), fin de mandat 2009 Vice-président : Richard B. Cheney (Républicain), fin de mandat 2009 Ministre de l Education : Margaret Spellings EDUCATION Répartition de la population active en fonction du plus haut niveau d études atteint : Collège (niveau 4 ième ou moins) : 6.3% Lycée (sans obtention de diplôme) : 9.8% Diplôme de fin de lycée (High-school diploma ~ Baccalauréat) : 29.5% Niveau universitaire sans obtention de diplôme : 20.3% Bac +2 dans une formation professionnalisante type BTS, DUT, IUT (Associate Degree) : 7.1% Licence (Bachelor s Degree) : 17.2% Master : 6.7% Doctorat : 1.1% Professional degree (MBA, doctorat en médecine, droit, théologie) : 2.0% 1

2 Répartition des adultes diplômés d une licence ou plus en 2004 Source: Census Bureau Nombre et type d établissements supérieurs aux Etats-Unis (ces chiffres peuvent être différents d une source à l autre, étant donné le caractère désordonné du système) : TOTAL : établissements d enseignement supérieur «2-year» = Community Colleges (établissements n offrant que des formations professionnelles de 2 ans) «4-year» (établissements proposant un enseignement général niveau Licence, et parfois, Master, Doctorat, recherche, et formations professionnelles courtes ou longues) Universités publiques Universités privées sans but lucratif Universités privées à but lucratif Nombres et répartition des étudiants inscrits selon le type d établissements fréquentés, le niveau d études et l origine (ethnique ou autres) en 2006 : TOTAL : étudiants, soit 5,83% de l ensemble de la population américaine «2-year» = Community Colleges (établissements n offrant que des formations professionnelles de 2 ans) «4-year» (établissements proposant un enseignement général niveau Licence, et parfois, Master, Doctorat, recherche, et formations professionnelles courtes ou longues) Nombre Répartition Nombre Répartition Universités publiques , ,00 Universités privées , ,10 2

3 A titre indicatif, il y a 2,3 millions d étudiants en France dont 1,4 à l université. La France compte 85 universités, 4 Ecoles Normales supérieures, 227 écoles de commerce, 226 écoles d ingénieur et 16 grands établissements ; sans compter les classes préparatoires et les sections de technicien supérieur. Etudiants inscrits/niveau d études Undergraduate (toute formation de 1 er cycle) Nombre Répartition ,57 Graduate (Master, Doctorat) ,49 Professional (Médecine, droit, théologie, Business - MBA) Nombre et part total d étudiants , ,00 Quelques chiffres sur l étudiant «Undergraduate» -40% est inscrit dans un modeste Community College -32% a plus de 24 ans -40% est inscrite à mi-temps Etudiants selon l origine Nombre Répartition Indiens d Amérique ,02 Asiatiques ,42 Afro-américains ,53 Hispaniques ,48 Population blanche ,13 Etrangers* ,42 Nombre et part total d étudiants ,00 * en , les étudiants étrangers étaient , dont français (soit 1,16% de l ensemble de ces étudiants étrangers) Seuls 10% des étudiants issus des milieux défavorisées obtiennent leur diplôme «Graduate», par contraste 58% des étudiants issus de milieux l obtiennent. 35% d une classe d age mettront 6 à 7 ans pour obtenir un niveau Bac+4/5. Quelques chiffres de «Measuring up internationally» 1-2 ème place après le Canada pour l enseignement des ans (39%) -8 ème place pour les ans. -5 ème rang avec 35% de jeunes inscrits à l université -16 ème rang avec 17% des étudiants sortant de l université avec un diplôme. Nombre d étudiants étrangers des 5 pays les plus représentés dans les universités américaines en Pays d origine Nombre d étudiants Variation sur un an Inde % Chine % Corée du Sud % Japon % Canada % 1 Rapport du National Center for Public Policy and Higher Education qui analyse la place de l université américaine dans le monde en la comparant aux 30 pays membres de l OCDE, publié en septembre

4 La France est en 17 ème position avec étudiants inscrits dans les universités américaines en , soit une baisse de 3.9 % par rapport à l année précédente. Répartition de la population étudiante selon l origine ethnique et la résidence, ayant obtenu un Master et un doctorat en Indiens Asiatiques Afroaméricains blanche Hispaniques Population Etrangers d Amérique TOTAL Master 0,57 5,54 9,06 5,31 66,12 13,40 100,00 Doctorat 0,45 5,44 5,99 3,44 58,32 26,36 100,00 Les 5 établissements d enseignement supérieur accueillant le plus d étudiants étrangers en Nombre d étudiants étrangers inscrits Proportion sur le total des inscriptions University of Southern California % University of Illinois à Urbana-Champaign % University of Texas à Austin % Columbia University % New York University % Les Etats-Unis accueillent 30% des étudiants étrangers dans le monde, en comparaison, la France n en accueille que 9%. Coût et financement des études supérieures - Frais moyens d inscription/de scolarité : 1 847$ Université publique «2-year» (= Community Colleges, établissements n offrant que des formations professionnelles de 2 ans) 5 038$ Université publique «4-year» (établissements proposant un enseignement général niveau Licence, et parfois, Master, Doctorat, recherche, et formations professionnelles courtes ou longues) $.. Université privée «4-year» D après le rapport Spellings, depuis 25 ans, le coût des études supérieures a augmenté de 38% aux Etats-Unis, plus rapidement que l inflation. 7 millions d étudiants «Undergraduate» contractent chaque année des prêts bancaires. A la sortie de l université (Bac+4), la dette moyenne de ces étudiants s élève à $ pour formation une université publique et pour une formation en université privée. -Montant des aides-étudiantes versées par les 50 états : 7 milliards 947 millions $, dont, Bourses accordées sur critères sociaux $ Bourses de mérite, non fondées sur des critères sociaux $ Aides financières hors bourses $ -Fonds fédéraux versés pour les dépenses de fonctionnement des établissements de l enseignement supérieur : 66 millions $, soit une augmentation de 6% par rapport à l année dernière. 4

5 Les Etats-Unis consacrent au total 2,3 % de leur PIB à l enseignement supérieur, la France 1,1%. Les Etats-Unis dépensent $ par étudiant Bac +4/5, soit le double du coût annuel des études pour un pays de l OCDE. Recherche Total des dépenses en R&D des universités : $. Ces milliards de dollars ont pour origine : Le gouvernement fédéral..63.8% Les gouvernements d états et instances publiques locales.6.6% L industrie...4.9% Les fonds propres des établissements supérieurs % Autres..6.6% Montant total des sommes versées par le gouvernement fédéral aux universités de recherche : $. Ces sommes sont allouées par l intermédiaire de différentes agences gouvernementales. Retenons entre autres les exemples suivants d attributions fédérales aux universités privées et publiques : Ministère de la santé : $ National Science Foundation (NSF) : $ Ministère de la défense : $ Ministère de l agriculture : $ Ministère de l énergie : $ National Aeronautics and Space Administration (NASA) : $ «Top 10» des universités ayant les plus importantes dépenses en R&D Science et Technologie en 2004 : Dépenses totales de R&D Science et Technologie en 2004 Dépenses en R&D fédérale Science et Technologie en 2004 Johns Hopkins University $ $ University of California à Los Angeles $ $ University of Michigan $ $ University of Wisconsin à Madison $ $ University of California à San Francisco $ $ University of Washington $ $ University of California à San Diego $ $ Stanford University $ $ Pennsylvania State University $ $ University of Pennsylvania $ $ Remarquons que les 10 universités ayant les plus importantes dépenses en R&D (toutes sources confondues) sont également celles qui reçoivent les plus importants fonds fédéraux, à deux exceptions près : Pennsylvania State University, qui est en 16 ième position quant au niveau de ses dépenses fédérales de R&D en 2004, et le Massachusetts Institute of Technology, qui manque au tableau (ses $ de dépenses en R&D fédérales le classe au 8 ième rang). 5

6 Modes de financement privés des universités américaines Privées ou publiques, les universités américaines peuvent percevoir des financements provenant du gouvernement fédéral et des Etats et instances locales, sous forme de bourses et autres aides pour étudiants, subventions pour le fonctionnement des établissements, et contrats de recherche. Deux modes de financement privés, très spécifiques à la culture économique américaine sont à ajouter : ère Le «fund raising» : véritables campagnes de levée de fonds auprès des anciens élèves (1 source de soutien volontaire!), des entreprises, et de tout autre acteur économique. Pour l année , le montant total des dons recueillis par l ensemble des établissements d enseignement supérieur est évalué à 25,6 milliards de dollars, dont entre autres 28% de la part des anciens élèves («alumni»), 27% de fondations privées (Gates, etc.), 20% d individus isolés, et 17% des entreprises. Les «endowment funds» correspondent au capital financier des universités, principalement constitués et réapprovisionnés par les dons collectés et une partie des rendements de ce capital réinjectés. Leurs placements peuvent engendrer des revenus très appréciables suivant l importance des sommes placées (entre + 6.9% et % en moyenne, pour des placements entre «25 millions de dollars ou moins» et «1 milliard ou plus» en 2005). 6

Bologne à l EPFL. Réforme de Bologne Implications pour l EPFL. Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master

Bologne à l EPFL. Réforme de Bologne Implications pour l EPFL. Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master Bologne à l EPFL Réforme de Bologne Implications pour l EPFL Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master EPFL Quelques chiffres 6 600 Etudiants, 23% femmes, 38% étrangers, 109 nationalités 1 400 Doctorants

Plus en détail

information Les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l Australie, la France et l Allemagne, principaux pays d accueil des étudiants mobiles

information Les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l Australie, la France et l Allemagne, principaux pays d accueil des étudiants mobiles note d information Enseignement supérieur & Recherche 16.03 JUIN En 2012-2013, dans la zone OCDE, près de 3 millions d étudiants sont scolarisés en dehors de leur pays d origine. La mobilité internationale

Plus en détail

Les formations aux États-Unis. Sylvain Ferrari (DRE) 18 mai 2011

Les formations aux États-Unis. Sylvain Ferrari (DRE) 18 mai 2011 Les formations aux États-Unis Sylvain Ferrari (DRE) 18 mai 2011 Plan I) Offre de formation aux États-Unis II) Processus de choix III) Composition du dossier de candidature Pas abordé aujourd hui. Voir

Plus en détail

information Les étudiants en économie, gestion et AES à l université en 2014-2015 note d 16.02 AVRVVVVVVVV IL Enseignement supérieur & Recherche

information Les étudiants en économie, gestion et AES à l université en 2014-2015 note d 16.02 AVRVVVVVVVV IL Enseignement supérieur & Recherche note d information Enseignement supérieur & Recherche 16.02 AVRVVVVVVVV IL Différents parcours permettent aux étudiants de se former en économie ou en gestion. Dès l obtention du baccalauréat ou après

Plus en détail

à Parcours des bacheliers professionnels

à Parcours des bacheliers professionnels #32 #21 observatoire régional Synthèse régionale février avril 2013 2012 à Parcours des bacheliers professionnels Néo-bacheliers professionnels aquitains 2006 entrés d l enseignement supérieur en 2006-2007

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-2017

DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-2017 Dossier reçu le DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-2017 PRESENTATION L Université Euro-méditerranéenne de Fès a été créée sous forme d'association à But Non Lucratif prenant appellation

Plus en détail

LA RÉGION SOUTIENT LES JEUNES RÉUNIONNAIS VERS L EXCELLENCE ÉDUCATIVE. Plan Régional pour la réussite éducative

LA RÉGION SOUTIENT LES JEUNES RÉUNIONNAIS VERS L EXCELLENCE ÉDUCATIVE. Plan Régional pour la réussite éducative Plan Régional pour la réussite éducative LA RÉGION SOUTIENT LES JEUNES RÉUNIONNAIS VERS L EXCELLENCE ÉDUCATIVE DOSSIER DE PRESSE 10 juillet 2012 guichet jeunes et aides régionales pour les étudiants Préambule

Plus en détail

AUTOMNE 2011 ENQUÊTE SUR LE MÉTIER DE TRÉSORIER D ENTREPRISE. L échantillon 2011 :

AUTOMNE 2011 ENQUÊTE SUR LE MÉTIER DE TRÉSORIER D ENTREPRISE. L échantillon 2011 : LE TRÉSORIER D ENTREPRISE EN 2011 2 AUTOMNE 2011 ENQUÊTE SUR LE MÉTIER DE TRÉSORIER D ENTREPRISE Cette note de synthèse est le résultat de l enquête menée conjointement par Robert Half, spécialiste du

Plus en détail

G go campus 'HV pwxghv XQLYHUVLWDLUHV VXU XQ FDPSXV DPpULFDLQ /D JDUDQWLH G REWHQLU XQH ERXUVH G pwxghv

G go campus 'HV pwxghv XQLYHUVLWDLUHV VXU XQ FDPSXV DPpULFDLQ /D JDUDQWLH G REWHQLU XQH ERXUVH G pwxghv G go campus G go campus SOMMAIRE 3 À qui s adresse Go Campus ôle et identité de Calvin Thomas Le pr amme, ses grandes lignes quoi étudier aux États Unis Le véritable coût des études Les bourses Go Campus

Plus en détail

38 39 L état de l Enseignement supérieur et de la Recherche n 4 [édition 2010]

38 39 L état de l Enseignement supérieur et de la Recherche n 4 [édition 2010] 14 La réussite des étudiants inscrits dans une filière professionnelle courte est importante. Les lauréats d un BTS et surtout d un DUT poursuivent de plus en plus leurs études au moins jusqu au niveau

Plus en détail

Les fondations. a - Fonctionnement d une fondation

Les fondations. a - Fonctionnement d une fondation Les fondations Totalisant, en 2008, 13% des contributions versées aux organisations à but non lucratif, les fondations sont devenues, depuis leur avènement dans la seconde moitié du XXème siècle, l outil

Plus en détail

de l Enseignement supérieur

de l Enseignement supérieur L état de l Enseignement supérieur et de la Recherche en France E X T R A I T S (9 i n d i c a t e u r s) n 4 décembre 2010 www.enseignementsu p- recherche. gouv.f r 07 À la session 2009, le taux de réussite

Plus en détail

Choisir la France. www.campusfrance.org

Choisir la France. www.campusfrance.org CAMPUS FRANCE 3 e pays d accueil des étudiants étrangers, 3 e pays le plus innovant au monde après le Japon et les USA et le pays le plus innovant d Europe (Top 100 global Innovators Thomson Reuters Novembre

Plus en détail

Caractéristiques des voyages Troisième trimestre de 2009

Caractéristiques des voyages Troisième trimestre de 2009 Caractéristiques des voyages Troisième trimestre de 2009 Caractéristiques des voyages Troisième trimestre de 2009 La présente publication expose en détail les caractéristiques des voyages en provenance

Plus en détail

LES VOIES D ACCÈS AUX GRANDES ÉCOLES DE LA CGE Diversité des origines et des profils

LES VOIES D ACCÈS AUX GRANDES ÉCOLES DE LA CGE Diversité des origines et des profils ENQUÊTE 2014 LES VOIES D ACCÈS AUX GRANDES ÉCOLES DE LA CGE Diversité des origines et des profils ENQUÊTE VOIES D ACCÈS 2014 1 LES VOIES D ACCÈS AUX GRANDES ÉCOLES Une enquête toujours plus représentative

Plus en détail

Campagne étudiante 2012 / 2013 Bilan chiffré et éléments d analyse MORONI LE 2 NOVEMBRE 2012

Campagne étudiante 2012 / 2013 Bilan chiffré et éléments d analyse MORONI LE 2 NOVEMBRE 2012 Campagne étudiante 2012 / 2013 Bilan chiffré et éléments d analyse MORONI LE 2 NOVEMBRE 2012 Sommaire Les critères de coopération 3 Procédures 4 Entretiens Campus France 5 Focus sur les formations demandées

Plus en détail

6.0 Dépenses de santé et situation budgétaire des gouvernements provinciaux et territoriaux

6.0 Dépenses de santé et situation budgétaire des gouvernements provinciaux et territoriaux 6.0 Dépenses de santé et situation budgétaire des gouvernements provinciaux et territoriaux En 2013, on prévoit que les dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux atteindront 138,3

Plus en détail

Chiffre du mois. Les partenariats entre écoles d ingénieurs françaises et universités américaines. N 56 Avril 2015. Introduction

Chiffre du mois. Les partenariats entre écoles d ingénieurs françaises et universités américaines. N 56 Avril 2015. Introduction N 56 Avril 2015 Chiffre du mois Introduction Les partenariats entre écoles d ingénieurs françaises En mai 2013, suite à un travail conjoint du service culturel de l ambassade de France à Washington D.C.,

Plus en détail

1. PROFIL DES DÉPENSES TOTALES DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC EN 2011-2012

1. PROFIL DES DÉPENSES TOTALES DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC EN 2011-2012 L ÉTAT QUÉBÉCOIS EN PERSPECTIVE Les dépenses totales L Observatoire de l administration publique, hiver 2013 1. PROFIL DES DÉPENSES TOTALES DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC EN 2011-2012 Les dépenses totales,

Plus en détail

Réalisatrices Équitables

Réalisatrices Équitables Réalisatrices Équitables présente La Place des réalisatrices dans le financement public du cinéma et de la télévision au Québec (2002-2007) Une étude réalisée avec l appui de l Association des réalisateurs

Plus en détail

La thèse de doctorat

La thèse de doctorat Turbulence and Aeroacoustics Research team of the Centre Acoustique École Centrale de Lyon & LMFA UMR CNRS 5509 ECL, 14 janvier 2014 La thèse de doctorat Christophe Bailly Université de Lyon Ecole Centrale

Plus en détail

L Institut de l entreprise encourage les entreprises à participer au financement des universités et de la recherche françaises

L Institut de l entreprise encourage les entreprises à participer au financement des universités et de la recherche françaises L Institut de l entreprise encourage les entreprises à participer au financement des universités et de la recherche françaises Paris, le 5 octobre 2011 L Institut de l entreprise publie un rapport sur

Plus en détail

Licence professionnelle Management et ingénierie des systèmes de production

Licence professionnelle Management et ingénierie des systèmes de production Formations et diplômes Rapport d évaluation Licence professionnelle Management et ingénierie des systèmes de production Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

Les étudiants étrangers en France et français à l étranger. Jérôme Fabre, Magda Tomasini*

Les étudiants étrangers en France et français à l étranger. Jérôme Fabre, Magda Tomasini* Éducation, formation 2 Les étudiants étrangers en France et français à l étranger Jérôme Fabre, Magda Tomasini* En 2001, 1,8 million d étudiants poursuivent des études supérieures dans un pays de l OCDE

Plus en détail

Une mobilité en Amérique du Nord? C est possible!

Une mobilité en Amérique du Nord? C est possible! Une mobilité en Amérique du Nord? C est possible! 8 octobre 2015 CANADA 1 ère destination pour une mobilité hors Europe 2 ème toutes mobilités confondues Plus de 100 places disponibles 72 étudiants de

Plus en détail

Voyages et tourisme. Le nombre de voyages à proximité de la résidence augmente

Voyages et tourisme. Le nombre de voyages à proximité de la résidence augmente Voyages et tourisme 31 Survol Le tourisme est une importante industrie au Canada. En 2007, les dépenses de ce secteur ont atteint 70,6 milliards de dollars courants, une hausse de 4 % par rapport à l année

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE. Chiffres clés de l Enseignement supérieur. François Biltgen Ministre de l Enseignement supérieur et de la Recherche

CONFÉRENCE DE PRESSE. Chiffres clés de l Enseignement supérieur. François Biltgen Ministre de l Enseignement supérieur et de la Recherche CONFÉRENCE DE PRESSE mercredi, 12 mai 2010 François Biltgen Ministre de l Enseignement supérieur et de la Recherche Chiffres clés de l Enseignement supérieur Chiffres clés BTS 2008/2009 et 2009/2010 2

Plus en détail

Licence professionnelle Responsable de services généraux

Licence professionnelle Responsable de services généraux Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Responsable de services généraux Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

D.E.V.E. Observatoire de la Vie Etudiante - Maison de l Etudiant Rue de Tours BP 6749 45067 Orléans Cedex 2 mail : deve.ove@univ-orleans.

D.E.V.E. Observatoire de la Vie Etudiante - Maison de l Etudiant Rue de Tours BP 6749 45067 Orléans Cedex 2 mail : deve.ove@univ-orleans. D.E.V.E. Observatoire de la Vie Etudiante - Maison de l Etudiant Rue de Tours BP 6749 45067 Orléans Cedex 2 mail : deve.ove@univ-orleans.fr 25/07/2008 TABLE DES MATIERES I DONNEES DEMOGRAPHIQUES 2006-2007...4

Plus en détail

Structuration de l enseignement supérieur: typologies, acteurs, compétences et financement Le cas de la France

Structuration de l enseignement supérieur: typologies, acteurs, compétences et financement Le cas de la France Euro Institut (Kehl) 14-15 janvier 2010 Séminaire «L enseignement supérieur et la recherche: regards croisés franco-germano-suisses» Structuration de l enseignement supérieur: typologies, acteurs, compétences

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chargé d'affaire à l'international en génie mécanique de l Université Paris 6 Pierre et Marie Curie Vague D 2014-2018

Plus en détail

Note d information Service Statistique Académique - Paris

Note d information Service Statistique Académique - Paris Note d information Service Statistique Académique - Paris N 01.2013 - Juillet 2013 Les étudiants inscrits dans les universités publiques d Ile-de-France en 2012-2013 Marion DEFRESNE Service Statistique

Plus en détail

Scolarisation et origines sociales depuis les années 1980 : progrès et limites

Scolarisation et origines sociales depuis les années 1980 : progrès et limites Scolarisation et origines sociales depuis les années 1980 : progrès et limites Jean-Pierre Dalous, Laurence Dauphin, Martine Jeljoul, Nadine Laïb, Béatrice Le Rhun, Jacqueline Perrin-Haynes, Isabelle Robert-Bobée,

Plus en détail

Etude du recrutement des étudiants de Licence 1 et 2 inscrits dans les filières proposées à la fois à Marseille et à Aix en 2005/06 et 2006/07

Etude du recrutement des étudiants de Licence 1 et 2 inscrits dans les filières proposées à la fois à Marseille et à Aix en 2005/06 et 2006/07 Etude du recrutement des étudiants de Licence 1 et 2 inscrits dans les filières proposées à la fois à Marseille et à Aix en 2005/06 et 2006/07 Note établie par l Sylvie David Juin 2007 Présentation L Espace

Plus en détail

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing e Ofiv Observatoire des Formations, de l Insertion et de la Vie Etudiante Octobre 2015 n 57 Étude Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing Présentation de l étude : L université

Plus en détail

rétablir la TAXE SUR LE CAPITAL des entreprises financières et aller chercher 600 millions $. www.repac.org

rétablir la TAXE SUR LE CAPITAL des entreprises financières et aller chercher 600 millions $. www.repac.org couper 40 millions $ dans les cégeps, de couper 200 millions $ dans les universités et d augmenter la tâche des enseignant-e-s et la taille des groupes rétablir la TAXE SUR LE CAPITAL des entreprises financières

Plus en détail

Chiffre du mois. N 61 Décembre 2015. Diversité de recrutement dans les écoles d ingénieurs. Diversité de recrutement dans les écoles d ingénieurs

Chiffre du mois. N 61 Décembre 2015. Diversité de recrutement dans les écoles d ingénieurs. Diversité de recrutement dans les écoles d ingénieurs N 61 Décembre 2015 Introduction La Direction de l évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) du Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche a publié au mois d octobre dernier

Plus en détail

Etudier aux Etats-Unis. Centre Education USA

Etudier aux Etats-Unis. Centre Education USA Etudier aux Etats-Unis Centre Education USA La Commission franco-am américaine Les services du Centre Bibliothèque Consultations individuelles sur rdv Consultations téléphoniques: 08.92.68.07.47 (0,34

Plus en détail

Investir dans l infrastructure du savoir du Canada Déclaration concernant le budget fédéral de 2016-2017

Investir dans l infrastructure du savoir du Canada Déclaration concernant le budget fédéral de 2016-2017 Investir dans l infrastructure du savoir du Canada Déclaration concernant le budget fédéral de 2016-2017 Février 2016 Introduction et résumé L Association canadienne des professeures et professeurs d université

Plus en détail

Etudier aux Etats-Unis. Your Official Source on U.S. Higher Education EducationUSA.info

Etudier aux Etats-Unis. Your Official Source on U.S. Higher Education EducationUSA.info Etudier aux Etats-Unis EducationUSA.info La Commission franco-américaine Programme Fulbright Faciliter les échanges entre la France et les États-Unis Centre EducationUSA 9 rue Chardin, 75016 Paris Métro

Plus en détail

Les étudiants dans les écoles de management Année 2003-2004

Les étudiants dans les écoles de management Année 2003-2004 note d informationdécembre 04.35 www.education.gouv.fr/stateval En 2003-2004, 80 300 étudiants suivent une formation au sein des écoles de management, soit une hausse de 8 % par rapport à 2002-2003. En

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE AMBASSADE DE FRANCE AU KOWEIT FICHE KOWEIT

MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE AMBASSADE DE FRANCE AU KOWEIT FICHE KOWEIT MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE AMBASSADE DE FRANCE AU KOWEIT FICHE KOWEIT I- Organisation de l enseignement supérieur Le Ministère de l Education et de l Enseignement supérieur

Plus en détail

CAMPUS FRANCE. L essentiel. des chiffres clés n 9. Septembre 2014. étudiants internationaux

CAMPUS FRANCE. L essentiel. des chiffres clés n 9. Septembre 2014. étudiants internationaux CAMPUS FRANCE L essentiel des chiffres clés n 9 Septembre 214 3 984 internationaux CHIFFRES CLÉS MONDE 4 millions d en mobilité internationale en 212 La France : 3 e pays d accueil des étrangers selon

Plus en détail

Rapport d évaluation en vue du renouvellement de l autorisation à délivrer des diplômes valant grade de master de l École du Louvre

Rapport d évaluation en vue du renouvellement de l autorisation à délivrer des diplômes valant grade de master de l École du Louvre Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation en vue du renouvellement de l autorisation à délivrer des diplômes valant grade de master de l École du Louvre Diplôme de deuxième cycle de l

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion de projet et conduite de travaux de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Les bacheliers 2004 inscrits à l'université de Franche-Comté : Suivi sur 3 ans

Les bacheliers 2004 inscrits à l'université de Franche-Comté : Suivi sur 3 ans Les bacheliers 2004 inscrits à l'université de Franche-Comté : Suivi sur 3 ans L objectif de la présente étude est de suivre les bacheliers inscrits à l Université de Franche-Comté dans leur parcours de

Plus en détail

De l école maternelle au lycée (scolarisation, environnement pédagogique et résultats dans l enquête PISA sur les tests informatisés)

De l école maternelle au lycée (scolarisation, environnement pédagogique et résultats dans l enquête PISA sur les tests informatisés) Source d informations précises et pertinentes, Regards sur l éducation : Les indicateurs de l OCDE fait figure de publication de référence sur l état de l éducation dans le monde. Elle fournit des données

Plus en détail

ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DE ROUMANIE

ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DE ROUMANIE ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ET LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DE ROUMANIE SUR LA RECONNAISSANCE ACADEMIQUE DES DIPLOMES ET DES PÉRIODES D ÉTUDES DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR

Plus en détail

La démocratisation de l enseignement supérieur en Chine

La démocratisation de l enseignement supérieur en Chine La démocratisation de l enseignement supérieur en Chine Université du Hebei L enseignement supérieur chinois se transforme au rythme du développement économique depuis une vingtaine d années. D une façon

Plus en détail

Quelle est la répartition entre investissements public et privé dans l éducation?

Quelle est la répartition entre investissements public et privé dans l éducation? Indicateur Quelle est la répartition entre investissements public et privé dans l éducation? En moyenne, dans les pays de l OCDE, 83 % du financement des établissements d enseignement proviennent directement

Plus en détail

La situation professionnelle des jeunes diplômés en 2013 Ingénieurs et autres diplômés en sciences et technologie

La situation professionnelle des jeunes diplômés en 2013 Ingénieurs et autres diplômés en sciences et technologie Chiffre du mois # 53 octobre 2014 La situation professionnelle des jeunes diplômés en 2013 s et autres diplômés en sciences et technologie La grande majorité des jeunes diplômés en emploi au moment de

Plus en détail

Maîtrise Génie électrique et informatique industrielle (GEII)

Maîtrise Génie électrique et informatique industrielle (GEII) Maîtrise Génie électrique et informatique industrielle (GEII) La population de diplômés de l IUP Génie Informatique et Statistique est de 35 pour l année 003. Dans le cadre de l enquête 005, 88,5 % (3

Plus en détail

Avis sur la demande de renouvellement de l autorisation à délivrer un diplôme visé par l Ecole de design Nantes Atlantique

Avis sur la demande de renouvellement de l autorisation à délivrer un diplôme visé par l Ecole de design Nantes Atlantique Formations et diplômes Avis sur la demande de renouvellement de l autorisation à délivrer un diplôme visé par l Ecole de design Nantes Atlantique Diplôme de designer 20 janvier 2016 Présentation de l établissement

Plus en détail

6.0 Situation budgétaire et dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux

6.0 Situation budgétaire et dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux 6.0 Situation budgétaire et dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux Points saillants du chapitre Les dépenses totales des régimes consacrées à la santé demeurent stables en moyenne

Plus en détail

Pensez Canada Pensez universités canadiennes

Pensez Canada Pensez universités canadiennes Pensez Canada Pensez universités canadiennes Pour la recherche, l innovation, l éducation et les partenariats Association des universités et collèges du Canada Pensez Canada / Pensez universités canadiennes

Plus en détail

EMPLOI - CHÔMAGE CHÔMAGE

EMPLOI - CHÔMAGE CHÔMAGE Données de cadrage Taux de chômage en décembre 1996 13, % pour Poitou-Charentes contre 1,7 % pour la France 15,1 % pour la Charente-Maritime 13,5 % pour la Charente 1 % pour la Vienne 11,6 % pour les Deux-Sèvres

Plus en détail

CHAPITRE 11 Allemagne : concertation et cogestion, les moteurs d une forme de réussite

CHAPITRE 11 Allemagne : concertation et cogestion, les moteurs d une forme de réussite CHAPITRE 11 : concertation et cogestion, les moteurs d une forme de réussite Page 433 TABLEAU 11-1 Quelques paramètres économiques (rétrospective) 1981 1991 1995 1998 Population (en millions d habitants)

Plus en détail

Le secteur sans but lucratif et bénévole du Québec

Le secteur sans but lucratif et bénévole du Québec Le secteur sans but lucratif et bénévole du Québec Faits saillants régionaux de l Enquête nationale auprès des organismes à but non lucratif et bénévoles Auteurs : L Alliance de recherche universités-communautés

Plus en détail

Etudier à l'etranger. www.votreguide.ma. Informations. Enseignement ETATS UNIS

Etudier à l'etranger. www.votreguide.ma. Informations. Enseignement ETATS UNIS Etudier à l'etranger ETATS UNIS Informations Langue officielle: Anglais Capitale: Washington Population: 304.367.000 (2008) Superficie: 9.629.090 km2 Monnaie: USD Indicatif téléphonique: +1 Domaine internet:.us

Plus en détail

85 % des immigrants récents du Québec sont établis dans le Grand Montréal 13,5 % 86,5 %

85 % des immigrants récents du Québec sont établis dans le Grand Montréal 13,5 % 86,5 % Perspective Près du quart de la population de la région née à l extérieur du Canada L immigration internationale : principal facteur d accroissement démographique pour, Longueuil et Les immigrants récents

Plus en détail

Partir aux Etats-Unis

Partir aux Etats-Unis Partir aux Etats-Unis 18 Décembre 2012 Lycée international de Ferney Voltaire En introduction: Pourquoi partir à l étranger? Pour apprendre une nouvelle langue Pour découvrir d autres cultures Pour obtenir

Plus en détail

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes CENTRE ETUDES & PROSPECTIVE DU GROUPE ALPHA Fiches pays Économies développées - Europe Zone euro... 2 Allemagne... 5 France... 8

Plus en détail

Les produits de l érable aux États-Unis. Réalisé par : Daniel Richard, agroéconomiste

Les produits de l érable aux États-Unis. Réalisé par : Daniel Richard, agroéconomiste Les produits de l érable aux États-Unis Réalisé par : Daniel Richard, agroéconomiste Avril 2008 LES PRODUITS DE L ÉRABLE AUX ÉTATS-UNIS Réalisation Daniel Richard, agroéconomiste Ministère de l Agriculture,

Plus en détail

Version Septembre 2009

Version Septembre 2009 Ingénieur demain Version Septembre 2009 Sommaire Les ingénieurs en France en 2008 Ingénieur : Qui es-tu? Que fais-tu? Dans quel secteur d activité travailles-tu tu? Dans quelle fonction travailles-tu tu?

Plus en détail

Notes pour l allocution prononcée par Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal

Notes pour l allocution prononcée par Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal Notes pour l allocution prononcée par Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal lors du séminaire en éducation Beijing, le 23 septembre 2005 Sanghai, le 26 septembre

Plus en détail

Le financement public de la recherche-développement dans les principaux pays

Le financement public de la recherche-développement dans les principaux pays ISSN 1286-9392 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE et MINISTÈRE DE LA RECHERCHE00.47 NOVEMBRE En 1998, les États de la zone OCDE financent un tiers de la dépense intérieure de recherche et développement.

Plus en détail

La richesse et la diversité de l enseignement supérieur français assurent le choix d une formation adaptée à tous les parcours et à tous les besoins

La richesse et la diversité de l enseignement supérieur français assurent le choix d une formation adaptée à tous les parcours et à tous les besoins Venir étudier en France Que ce soit au niveau Licence, Master ou Doctorat, il est nécessaire de bien définir son projet d études et sa finalité afin de pouvoir choisir le cursus et le type d établissement

Plus en détail

Trois programmes de formation en management sont proposés à tous les étudiants pour une admission post-bac ou après un bac+1/+2/+3 selon les cursus.

Trois programmes de formation en management sont proposés à tous les étudiants pour une admission post-bac ou après un bac+1/+2/+3 selon les cursus. Pôle management Trois programmes de formation en management sont proposés à tous les étudiants pour une admission post-bac ou après un bac+1/+2/+3 selon les cursus. Du traditionnel Programme Grande École

Plus en détail

Le financement de la recherche et l'emploi scientifique en France.

Le financement de la recherche et l'emploi scientifique en France. Le financement de la recherche et l'emploi scientifique en France. Une analyse chiffrée e du Conseil Scientifique du CNRS Adoptée à l'unanimité du CS du CNRS le 10 mars 2014 Le financement de la recherche

Plus en détail

LICENCE PRO. UF des Sciences de l éducation. Emploi Formation Insertion Intervention Sociale

LICENCE PRO. UF des Sciences de l éducation. Emploi Formation Insertion Intervention Sociale LICENCE PRO UF des Sciences de l éducation Emploi Formation Insertion Intervention Sociale Carte d identité de la formation Diplôme Licence professionnelle Mention Intervention Sociale Spécialité Emploi-Formation-Insertion

Plus en détail

Hausse du prix des hydrocarbures

Hausse du prix des hydrocarbures ISSN 1715-2682 Volume 1, numéro 2 17 août 2005 Hausse du prix des hydrocarbures Impact sur les équilibres financiers du Québec Sommaire 1. L augmentation du prix de l essence à la pompe depuis 1999 s explique

Plus en détail

CHAPITRE 9 Le management à la japonaise : au-delà des mythes et des folklores

CHAPITRE 9 Le management à la japonaise : au-delà des mythes et des folklores CHAPITRE 9 Le management à la japonaise : au-delà des mythes et des folklores Page 336 TABLEAU 9-1 Une appréciation de la performance économique du Japon Accroissement du volume du PIB Accroissement du

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management et conduite de projet en PME-PMI de l Université Lille 2 - Droit et Santé Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC TRAVAIL ET RÉMUNÉRATION. Rémunération des salariés. État et évolution comparés. Édition révisée.

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC TRAVAIL ET RÉMUNÉRATION. Rémunération des salariés. État et évolution comparés. Édition révisée. INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC TRAVAIL ET RÉMUNÉRATION Rémunération des salariés État et évolution comparés 2013 Édition révisée Faits saillants COMPARAISON DE RÉMUNÉRATION ET MARCHÉ DU TRAVAIL o

Plus en détail

Etude. Le devenir des diplômés DUT promotion 2000. Editorial

Etude. Le devenir des diplômés DUT promotion 2000. Editorial Editorial 31,30,11 ce seront en 2005 les nombres de promotions de diplômés pour les départements de notre I.U.T., Carrières Sociales, Gestion Logistique et, et Communication. Au fi l de ces années, les

Plus en détail

L accessibilité et le financement des études

L accessibilité et le financement des études L accessibilité et le financement des études Colloque du CAPRES-ACFAS Québec, 8 mai 2008 Anne Motte Fondation canadienne des bourses d'études du millénaire Plan d attaque : 1. Financer ses études : a.

Plus en détail

Chapitre 5: Madagascar

Chapitre 5: Madagascar Chapitre 5: Madagascar Compilé par Beate Gadinger Statistiques de contexte du pays Population: 21.3 millions d habitants (2011) PIB par habitant: 422 US$ (2010) Indice de développement humain: 0.480 Taux

Plus en détail

NEW YORK New Jersey. Fiche Technique 2013

NEW YORK New Jersey. Fiche Technique 2013 NEW YORK New Jersey Fiche Technique 2013 Certificate et Associate Degree (Admission Bac et 18 ans au moment de la rentrée universitaire de Janvier) Un programme d une année académique avec une remise à

Plus en détail

GUIDE DE L ETAPE «MES DEMARCHES» POUR LA PROCEDURE HORS-DAP

GUIDE DE L ETAPE «MES DEMARCHES» POUR LA PROCEDURE HORS-DAP GUIDE DE L ETAPE «MES DEMARCHES» POUR LA PROCEDURE HORS-DAP La procédure Hors DAP s adresse aux candidats qui postulent pour une formation : en 3ème année de Licence (L3), Master 1, Master 2, Doctorat

Plus en détail

SOMMAIRE. A. Taux de réponse à l enquête et analyse de trois caractères (sexe, année du bac et type de Bac+2) p.4

SOMMAIRE. A. Taux de réponse à l enquête et analyse de trois caractères (sexe, année du bac et type de Bac+2) p.4 SOMMAIRE Glossaire des Licences Professionnelles p.2 I. LE PROFIL DES DIPLOMES p.4 A. Taux de réponse à l enquête et analyse de trois caractères (sexe, année du bac et type de Bac+2) p.4 B. Pourquoi choisir

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATIONS STATISTIQUES DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE. La population enquêtée en 2007

BULLETIN D INFORMATIONS STATISTIQUES DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE. La population enquêtée en 2007 StatEA N 08-04 Avril 2008 BULLETIN D INFORMATIONS STATISTIQUES DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE L enquête 2007 auprès des diplômés BAC PRO sortis en 2003 confirme la finalité

Plus en détail

1 La prospérité économique et le défi de la productivité

1 La prospérité économique et le défi de la productivité ISSN 178-918 Volume 1, numéro 6 27 février 2 Productivité du travail au Une faible croissance qui nuit à la prospérité des Québécois Sommaire 1. La prospérité économique future du dépendra en grande partie

Plus en détail

Opérations internationales du Canada en valeurs mobilières, janvier 2015 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 16 mars 2015

Opérations internationales du Canada en valeurs mobilières, janvier 2015 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 16 mars 2015 Opérations internationales du Canada en valeurs mobilières, janvier Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 16 mars Les investisseurs canadiens ont réduit leurs avoirs en titres étrangers

Plus en détail

Edmonds Community College Près de Seattle, Washington USA

Edmonds Community College Près de Seattle, Washington USA Edmonds Community College Près de Seattle, Washington USA Commencez votre degré universitaire avec nous. Facile de transférer à une université pour votre Baccalauréat Choix de Dortoir ou d hébergement

Plus en détail

LE SALON DES FORMATIONS SUPERIEURES APRES BAC // 15 ET 16 JANVIER 2015 AU PARC DES EXPOS D AGEN

LE SALON DES FORMATIONS SUPERIEURES APRES BAC // 15 ET 16 JANVIER 2015 AU PARC DES EXPOS D AGEN INFOSUP LE SALON DES FORMATIONS SUPERIEURES APRES BAC // 15 ET 16 JANVIER 2015 AU PARC DES EXPOS D AGEN S informer pour bien choisir 1 SOMMAIRE PRESENTATION INFOSUP 2015 -----------------------------------------

Plus en détail

Classements internationaux des hautes écoles universitaires suisses

Classements internationaux des hautes écoles universitaires suisses Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI Classements internationaux des hautes écoles universitaires

Plus en détail

ETUDIER A L'ETRANGER (Hors stages en entreprises)

ETUDIER A L'ETRANGER (Hors stages en entreprises) Service des Relations Internationales Tél : 05.61.55.66.24 - Fax : 05.61.55.62.09 sriups@adm.ups-tlse.fr Responsable : Françoise FONKENELL ETUDIER A L'ETRANGER (Hors stages en entreprises) Un séjour d'études

Plus en détail

Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement

Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement Exportations des pays en développement, 2013 Pays de destination Vers

Plus en détail

L a situation économique de Taiwan au 2ème semestre 2015

L a situation économique de Taiwan au 2ème semestre 2015 L a situation économique de Taiwan au ème semestre 1 Résumé L économie taiwanaise subit un ralentissement prononcé au ème trimestre, qui conduit le gouvernement à diviser par deux sa prévision de croissance

Plus en détail

Séance d information sur les études universitaires au Québec et à l Université de Montréal. Lyon, 7 mars 2012

Séance d information sur les études universitaires au Québec et à l Université de Montréal. Lyon, 7 mars 2012 Séance d information sur les études universitaires au Québec et à l Université de Montréal Lyon, 7 mars 2012 Caractéristiques du système universitaire québécois L admission Droits de scolarité et frais

Plus en détail

35 % 1 % 3,25 % Fiers de nos réalisations collectives 15 % 2 % 10 % La gestion de l'offre et la mise en marché collective du lait

35 % 1 % 3,25 % Fiers de nos réalisations collectives 15 % 2 % 10 % La gestion de l'offre et la mise en marché collective du lait 35 % 3,25 % 1 % Fiers de nos réalisations collectives 15 % 2 % 10 % La gestion de l'offre et la mise en marché collective du lait Les énoncés de vision de l avenir * Le secteur laitier québécois et la

Plus en détail

LA GESTION DE L OFFRE ET LA MISE EN MARCHÉ COLLECTIVE DU LAIT

LA GESTION DE L OFFRE ET LA MISE EN MARCHÉ COLLECTIVE DU LAIT LA GESTION DE L OFFRE ET LA MISE EN MARCHÉ COLLECTIVE DU LAIT LES ÉNONCÉS DE VISION DE L AVENIR* LE SECTEUR LAITIER QUÉBÉCOIS ET LA MISE EN MARCHÉ DU LAIT EN 2017 1. En 2017, le secteur laitier appuiera

Plus en détail

L enseignement de la comptabilité dans les universités américaines Analyse de la formation au niveau «undergraduate»

L enseignement de la comptabilité dans les universités américaines Analyse de la formation au niveau «undergraduate» ENSEIGNEMENT ET GESTION Cahiers de la fondation nationale pour l enseignement de la gestion n hors série juillet 1980 pages 9 à 13. L enseignement de la comptabilité dans les universités américaines Analyse

Plus en détail

Enquête nationale Conditions de vie des étudiants 2013. La restauration étudiante

Enquête nationale Conditions de vie des étudiants 2013. La restauration étudiante Enquête nationale Conditions de vie des étudiants 2013 La restauration étudiante Observatoire national de la vie étudiante - Juillet 2014 L enquête Conditions de vie des étudiants 2013 Cette fiche présente

Plus en détail

Les séries statistiques du tourisme en Polynésie française

Les séries statistiques du tourisme en Polynésie française Service du Tourisme Immeuble Paofai BP 4527-98713 Papeete Polynésie française Tél. (689) 47.62.00 Fax. (689) 47.62.04 Les séries statistiques du tourisme en Polynésie française Deuxième édition Juin 2011

Plus en détail

RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT

RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT LE QUATRE PAGES INSEE AQUITAINE RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT EN AQUITAINE INSEE AQUITAINE INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DES ÉTUDES ÉCONOMIQUES Souvent située à la 6 e place des régions métropolitaines,

Plus en détail

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3 e Ofiv Observatoire des Formations, de l Insertion et de la Vie Etudiante Juillet 2015 n 56 Étude Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3 Présentation de l étude

Plus en détail

Positions de l ACRAFE pour 2010/2011

Positions de l ACRAFE pour 2010/2011 Positions de l ACRAFE pour 2010/2011 L ACRAFE a cerné trois grands problèmes qui affectent directement l accès de tous les Canadiens, et particulièrement de ceux qui sont moins favorisés financièrement,

Plus en détail

Licence professionnelle Logistique spécialité gestion, achat, vente des PME sur les marchés asiatiques

Licence professionnelle Logistique spécialité gestion, achat, vente des PME sur les marchés asiatiques IUT Institut Universitaire de Technologie 9/ Licence professionnelle Logistique spécialité gestion, achat, vente des PME sur les marchés asiatiques Lieu de formation : Aurillac Objectifs de cette licence

Plus en détail

Formulaire de candidature SPCD 2015

Formulaire de candidature SPCD 2015 Cadre réservé à la MCUFEU à Washington :. Photo* Formulaire de candidature SPCD 2015 Date limite de candidature : 18 février 2015 CONDITIONS DE PARTICIPATION Les candidats doivent : - être employés à temps

Plus en détail