Un niveau de formation à améliorer

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un niveau de formation à améliorer"

Transcription

1 Un niveau de formation à améliorer Le système éducatif picard se caractérise par un niveau de scolarisation plus faible qu'en moyenne métropolitaine. La proportion de bacheliers dans une génération, les taux de scolarisation des 6-9 ans et des ans sont autant d'indicateurs qui illustrent cet état de fait. Bien qu'en baisse depuis 997, les sorties sans qualification, perçues comme l'une des principales causes de dysfonctionnement du marché du travail local, demeurent un problème majeur dans la région. Les filières professionnelles caractérisent par ailleurs fortement le système éducatif picard et ce à tous les niveaux de formation. E n Picardie comme en moyenne nationale, les niveaux de formation ont été considérablement accrus depuis quarante ans. En 962, parmi les Français sortis du système scolaire, près de 56 % des hommes et près de 60 % des femmes n'avaient aucun diplôme. En 999, ces proportions étaient tombées à 6 % pour chacun des deux sexes. Si l'on considère les jeunes en âge de passer le bac, la part des bacheliers dans une génération est passée de 25,9 % en 980 à 6,7 % en Pour ces deux critères, la Picardie est très en retrait. Compte-tenu de la forte élévation des niveaux de formation et des exigences accrues d'adaptabilité de la part du monde économique, être dépourvu de diplôme est plus pénalisant qu'il y a trente ans. Ainsi la diminution des sorties du système scolaire sans aucun diplôme a été insuffi- sante en Picardie pour éviter un creusement de l'écart par rapport à la moyenne. Un niveau de formation au-dessous de la moyenne L'écart des niveaux de formation en Picardie par rapport à la moyenne nationale frappe par son ampleur. Parmi les personnes en âge d'être actives, la part des sans diplôme s'élevait à 2,7 % en Picardie, en 999, dépassant de près de 6 points le niveau de la France métropolitaine (5,9 %). Symétriquement, seulement 6 % des Picards ont un diplôme supérieur ou égal à bac +2 contre 22 % des Français. Les filières professionnelles caractérisent par ailleurs fortement le système éducatif picard et ce 4

2 DYNAMIQUES Insertion des jeunes 7 mois après leur sortie du système éducatif en 2002 et 2003 dans l'académie d'amiens (%) France Aucun diplôme Moyenne régionale Niveau sans qualif. Niveau CAP/BEP Niveau bac pro Niveau de diplôme des 5 à 59 ans ayant achevé leurs études en 999 (%) Niveau bac techno Niveau bac+2 licence Diplômes inférieurs au Bac Bac, brevet professionnel Bac + 2 Diplômes supérieurs France métropolitaine 5,9 47,6 4,5,0,0 Hommes 6,3 49,5 3,4 9,3,6 Femmes 5,5 45,7 5,6 2,8 0,4 Province 6,2 49,9 4,3 0,6 8,9 Hommes 6,5 52,0 3,2 8,9 9,4 Femmes 6,0 47,8 5,4 2,3 8,5 Picardie 2,7 49,7 2,6 9,0 7,0 Hommes 2,9 5,5,8 7,6 7,3 Femmes 2,6 47,8 3,5 0,5 6,6 Aisne 22,5 5,5 2,2 8,3 5,5 Hommes 22,5 53,5,3 6,8 5,9 Femmes 22,4 49,5 3, 9,8 5,2 Oise 9,8 49,7 3,2 9,7 7,6 Hommes 20,4 5,3 2,2 8, 8, Femmes 9,3 48, 4,3,3 7, Somme 23,7 47,8 2,2 8,8 7,4 Hommes 23,4 49,8,6 7,5 7,7 Femmes 24, 45,7 2,9 0,2 7, Source : Insee,recensement de la population 999, exploitation complémentaire (lieu de résidence) Taux de chômage Taux d'emploi non aidé à tous les niveaux de formation. Les orientations en fin de 3 e en CAP-BEP comme la part des bacs professionnels parmi l'ensemble des bacs sont très élevés et en croissance. L'Académie d'amiens se caractérise par un taux de scolarisation des 6-9 ans inférieur à la moyenne nationale (76,6 % contre 83,4 % en 2003). L'écart avec la France est encore plus important s'agissant des jeunes de 20 à 24 ans, 22,2 % sont étudiants contre 32,6 % en moyenne nationale. Plus de jeunes sortent du système scolaire sans diplôme La fréquence des sorties du système éducatif sans aucun diplôme est double de la moyenne nationale (,5 % contre 6,5 %), soit plus de jeunes qui abandonnent leur scolarité chaque année sans aucun diplôme. Au recensement de 999, un quart des jeunes Picards âgés de 20 à 24 ans étaient sortis du système scolaire sans diplôme. Ce chiffre de jeunes sans diplôme est préoccupant lorsque l'on connaît l'importance du niveau d'études sur le taux de chômage : plus le niveau de formation augmente, plus la proportion de jeunes à la recherche d'un emploi diminue. L'enquête réalisée annuellement par le rectorat auprès des jeunes sortis du système éducatif 7 mois auparavant confirme cette constatation : au er février 2004, 53 % des jeunes sortis sans qualification sont au chômage contre 42,7 % des sortants de niveau CAP/BEP, 34,2 % des sortants de niveau baccalauréat professionnel et 32,2 % de ceux de niveau baccalauréat technologique, alors qu'ils ne sont plus que 30,4 % pour les niveaux post-baccalauréat. Le taux d emploi des élèves munis d un bac professionnel est plus élevé que celui du niveau national et régional, tous niveaux confondus. Des différences significatives apparaissent également en fonction du sexe puisque à niveau de formation égal, les filles sont plus exposées au 42

3 chômage que les garçons : sur l'ensemble des niveaux, le taux de chômage des filles est de 6 points supérieur à celui des garçons. Par ailleurs, en ce qui concerne les jeunes en situation d'emploi, il est intéressant de distinguer les emplois non aidés des contrats aidés. En effet, tous niveaux confondus, 39,7 % des jeunes occupent un emploi non aidé (de 3,7 % pour le niveau de e année de CAP ou BEP à 57,4 % pour les niveaux au moins équivalent à bac +2) alors que 9,4 % ont un contrat aidé. La réussite au bac marque un écart avec la moyenne nationale Proportions de bacheliers (%) dans une génération par département et type de baccalauréat (session 2004) 4,2 9, 26,5 Bac général Bac techno. Bac pro.,5 8,7 26,,6 4,5 27,3 2,2 7,5 26,6,8 7,8 32,4 Aisne Oise Somme Académie France Source : Rectorat L'Académie d'amiens obtient de meilleurs résultats qu'en moyenne nationale au CAP, au BEP et au BTS mais de moins bons résultats au baccalauréat. À la session 2005, dans l'académie d'amiens, 76,5 % des inscrits au baccalauréat général et technologique ont réussi contre 8,5 % en France métropolitaine. Avec 55,8 %, Amiens reste la dernière Académie de métropole pour la proportion de bacheliers dans une génération (moyenne métropolitaine : 6,8 %) avec des taux toutefois assez différents selon les départements : 59,8 % dans l'aisne, 56,2 % dans l'oise et 53,4 % dans la Somme. Les retards de la Picardie en matière de formation s'observent dès l'évaluation en 6 e. L'Académie d'amiens a un écart de 7 points en moins sur les taux de réussite en français et de presque 5 points en mathématiques. L'évolution sur plusieurs années montre que l'écart avec le niveau national se creuse. Plus que l'origine sociale, l'âge des élèves à l'entrée en 6 e conditionne largement leur parcours scolaire et leur probabilité d'accéder au niveau du baccalauréat. Ainsi, le suivi de trajectoires d'élèves entrés en 6 e en 994 dans l'académie d'amiens révèle que les élèves entrés à l'âge normal au collège ont 7 fois plus de chance d'arriver en terminale que ceux entrés en retard. À la ren- Taux de réussite au baccalauréat général et technologique (%) France métropolitaine Académie Taux de réussite par académie - Session 2004 En % 86,4 84,0 82, 79,7 76,9 70,6 IGN - Insee

4 DYNAMIQUES trée 2004, 9,4 % des élèves picards sont entrés en 6 e avec au moins un an de retard, contre 8,9 % des élèves français. Une poursuite d'études supérieures très faible De la moindre réussite au bac des Picards, malgré le développement des filières professionnelles, résulte une plus faible poursuite d'études dans le supérieur. Le bac en poche, le taux de poursuite des bacheliers picards en STS, IUT et CPGE est identique voire légèrement supérieur à la moyenne nationale. La moitié des nouveaux bacheliers qui entrent dans le supérieur, s'inscrivent dans les filières professionnelles courtes, surtout en BTS mais aussi en IUT. Cependant, le taux de poursuite d'études universitaires est particulièrement faible pour l'université de Picardie Jules-Verne qui enregistre un taux de 42 % pour les bacheliers généraux contre 47% en France soit un écart de 5 points. Le moindre taux de poursuite d'études universitaires des Picards à l'université Jules Verne s'explique par le positionnement de ses principaux établissements (Amiens) relativement éloignés de certains des territoires picards (est et sud de l'aisne) et de la concurrence des pôles universitaires des régions adjacentes (Reims, Lille, Paris). Ainsi, en 999, le solde des étudiants originaires de Picardie allant étudier dans une autre académie était d'un peu moins de jeunes se répartissant dans les pôles universitaires de Paris (5 700), du Nord - Pas-de-Calais (3 600) et de Champagne-Ardenne (2 400). Les taux de réussite aux évaluations nationales de 6 e en septembre 2005 (%) Aisne Oise Somme Académie France Français 5,0 52,0 49,6 5, 58,5 Mathématiques 60,0 60, 57,2 59,3 63,9 Sections de Techniciens Supérieurs, Instituts Universitaires de Technologie, Classes Préparatoires aux Grandes Écoles. 44

5 Bassins de recrutement des pôles d'enseignement supérieur en Picardie Lille Seuil d'attractivité > 40 % > 25 % > 0 % Arras Lens Valenciennes Amiens Rouen Reims Paris Le rapprochement du lieu d'étude en 999 et du lieu de résidence en 990 des étudiants permet de mettre en évidence des zones d'attraction ou bassins de recrutement induits par l'attractivité des pôles d'enseignement supérieur. Pour définir les pôles d'enseignement supérieur, ont été retenues dans cette étude les aires urbaines ayant soit au moins étudiants en 999, soit au moins 000 étudiants en 999 dont au moins 50 % y résidaient déjà en 990. IGN - Insee 2006 Source : Insee, recensement de la population 999 Le bassin de recrutement pour un niveau de seuil donné est défini par l'ensemble des communes d'un seul tenant et sans enclave, incluant le pôle d'enseignement supérieur et dont la part de la population résidant en 990 et étudiant en 999 dans le pôle ou dans une des communes attirées par celui-ci dépasse le seuil retenu. 45

Les bacheliers du panel 1995 : évolution et analyse des parcours

Les bacheliers du panel 1995 : évolution et analyse des parcours note d informationseptembre 10.13 La proportion de bacheliers au sein d une génération a connu, ces dernières années, une légère hausse : 63 % des élèves entrés en sixième en 1995 ont obtenu le baccalauréat,

Plus en détail

Mission Observatoire Régional Emploi Formation Rhône-Alpes. ql insertion professionnelle. mars 2008 - n 2 Enquête Insertion

Mission Observatoire Régional Emploi Formation Rhône-Alpes. ql insertion professionnelle. mars 2008 - n 2 Enquête Insertion Mission Observatoire Régional Emploi Formation Rhône-Alpes q ql insertion professionnelle des scolaires en Rhône-Alpes sortis de formation professionnelle en 2005 mars 2008 - n 2 Enquête Insertion s Sommaire

Plus en détail

Les résultats. D éfinitions. 1 - La réussite au baccalauréat

Les résultats. D éfinitions. 1 - La réussite au baccalauréat 1 - La réussite au baccalauréat À la session 2013, 3 013 candidats se sont présentés au baccalauréat en Guyane. Toutes séries confondues, le nombre de candidats est en baisse par rapport à la session 2012

Plus en détail

Les jeunes agriculteurs picards : moins nombreux mais bien formés. En 2010, les chefs d exploitation ou coexploitants de moins de 40

Les jeunes agriculteurs picards : moins nombreux mais bien formés. En 2010, les chefs d exploitation ou coexploitants de moins de 40 Agreste Picardie - - n 42 Agreste n 42 - juillet 2012 Picardie Les jeunes agriculteurs picards : moins nombreux mais bien formés Même s ils sont moins nombreux qu en 2000, les jeunes agriculteurs de moins

Plus en détail

NI 12/09a Rectorat DEPP Juin 2012

NI 12/09a Rectorat DEPP Juin 2012 NOTE D INFORMATION N 12/9a de Juin 212 Rectorat Division Evaluation Prospective et Pilotage A P P R E N T I S S A G E L apprentissage en Picardie 211/212 Le ministère de l Education nationale en accord

Plus en détail

Les chiffres de la jeunesse

Les chiffres de la jeunesse Les chiffres de la jeunesse AISNE Service Observation, Mission Accompagnement des Politiques (MAP), DRJSCS de Picardie Table des matières Démographie Formation Emploi Niveau de vie et pauvreté Loisirs,

Plus en détail

Lettre aux LES ÉTUDES DU SAIO. tertiaire et après... professeurs principaux et aux formateurs MGI DOMAINE DES SERVICES

Lettre aux LES ÉTUDES DU SAIO. tertiaire et après... professeurs principaux et aux formateurs MGI DOMAINE DES SERVICES LES ÉTUDES DU SAIO Lettre aux professeurs principaux et aux formateurs MGI DOMAINE DES SERVICES Préparer un CAP ou un Bac pro tertiaire et après... Ce document vous présente la trajectoire des élèves sur

Plus en détail

Résultats du baccalauréat et de l'ensemble des examens à l'issue du second groupe d'épreuves de la session de juin 2016

Résultats du baccalauréat et de l'ensemble des examens à l'issue du second groupe d'épreuves de la session de juin 2016 DOSSIER DE PRESSE Résultats du baccalauréat et de l'ensemble des examens à l'issue du second groupe d'épreuves de la session de juin 2016 Ce document contient les tableaux suivants : Les résultats au baccalauréat

Plus en détail

8 - CHIMIE Sous commission : Matériaux

8 - CHIMIE Sous commission : Matériaux Les formations de la commission professionnelle consultative Chimie sous commission Matériaux sont présentes dans les département de l Aisne et de l Oise. On note la présence de ces formations dans un

Plus en détail

Les relations formation / emploi. Chapitre 1 La formation initiale et ses liens avec l emploi futur

Les relations formation / emploi. Chapitre 1 La formation initiale et ses liens avec l emploi futur Les relations formation / emploi Chapitre 1 La formation initiale et ses liens avec l emploi futur 1. Rappels sur le système éducatif scolaire et universitaire Les Académies Le système scolaire français

Plus en détail

CAEN SEPTEMBRE 2016 : ORIENTATION POST BAC

CAEN SEPTEMBRE 2016 : ORIENTATION POST BAC CAEN SEPTEMBRE 2016 : ORIENTATION POST BAC 1 Intentions d orientation des élèves de première A compter de l année scolaire 2011-2012 a été mis en place le conseil anticipé en classe de première avec le

Plus en détail

Parcours scolaire dans le secondaire et estimation des sortants sans qualification.

Parcours scolaire dans le secondaire et estimation des sortants sans qualification. «NOUVELLES CHANCES» NOTE D INFORMATION N 04/04 Mai 2004 Parcours scolaire dans le secondaire et estimation des sortants sans qualification. Rectorat // Division Evaluation Prospective et Logistique Avec

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Les poursuites d études dans l enseignement supérieur des bacheliers 2013 de l académie d Amiens. N 14/06 de septembre 2014

NOTE D INFORMATION. Les poursuites d études dans l enseignement supérieur des bacheliers 2013 de l académie d Amiens. N 14/06 de septembre 2014 NI 14/06 Poursuites 2013 Rectorat, DEPP septembre 2014 --------------------- NOTE D INFORMATION N 14/06 de septembre 2014 Rectorat Division Evaluation Prospective et Pilotage Les poursuites d études dans

Plus en détail

L'enseignement du latin débute en classe de 5 ème depuis la rentrée scolaire

L'enseignement du latin débute en classe de 5 ème depuis la rentrée scolaire RECTORAT 20, boulevard d Alsace-Lorraine 80063 Amiens cedex 9 Division Évaluation, Prospective et Logistique NOTE D INFORMATION N 04/01 Février 2004 L étude du latin et du grec dans le second degré en

Plus en détail

80,2 % de lauréats au BTS en 2016

80,2 % de lauréats au BTS en 2016 80,2 % de lauréats au BTS en 2016 À la session 2016 du Brevet de Technicien Supérieur (BTS), 1 586 candidats scolaires des lycées publics et privés sous contrat de l éducation nationale se sont inscrits

Plus en détail

Où sont scolarisés les filles et les garçons en 2009? Troisième Quatrième Autres

Où sont scolarisés les filles et les garçons en 2009? Troisième Quatrième Autres Où sont scolarisés les filles et les garçons en 2009? À 14 ans 9 % 12 % 20 % 71 % Troisième Quatrième Autres 26 % 62 % Lecture À 14 ans, 71 % des filles et 62 % des garçons sont scolarisés en classe de

Plus en détail

Atelier d orientation. Quels changements pour l orientation des lycéens et étudiants en Picardie?

Atelier d orientation. Quels changements pour l orientation des lycéens et étudiants en Picardie? Atelier d orientation Quels changements pour l orientation des lycéens et étudiants en Picardie? L orientation des bacheliers professionnels et technologiques Présentation du cadre réglementaire Quelques

Plus en détail

Méthodologie. 1. Concernant les résultats aux examens, voir le n 50 d Ofipe résultats 4.623 diplômes délivrés en 2003.

Méthodologie. 1. Concernant les résultats aux examens, voir le n 50 d Ofipe résultats 4.623 diplômes délivrés en 2003. # 6 1HKRGTÃUWNVCVU! " $# %& # ' (*) +-,./ 10323254 798 ::/;# 9= " &GXGPKTGPFGUFKRNÏOÃUFG&'# En 2002, 171 étudiants inscrits à l université de Marne-la-Vallée ont obtenu

Plus en détail

Résultats du baccalauréat et de l'ensemble des examens

Résultats du baccalauréat et de l'ensemble des examens DOSSIER DE PRESSE --o--o--o-- Résultats du baccalauréat et de l'ensemble des examens à l'issue du second groupe d'épreuves de la session de juin 2013 Les résultats comparés des sessions de juin 2013 et

Plus en détail

LES PARCOURS SCOLAIRES DES FILLES ET DES GARÇONS DANS L ACADÉMIE DE LYON

LES PARCOURS SCOLAIRES DES FILLES ET DES GARÇONS DANS L ACADÉMIE DE LYON RECTORAT SERVICE PROSPECTIVE ET STATISTIQUE LES PARCOURS SCOLAIRES DES FILLES ET DES GARÇONS DANS L ACADÉMIE DE LYON WWW.AC-LYON.FR Les parcours scolaires des filles et des garçons d l académie de Lyon

Plus en détail

Quand l'école est finie en Franche-Comté...

Quand l'école est finie en Franche-Comté... n 67 avril 2012 ISSN 1967-6158 Quand l'école est finie en Franche-Comté... Premiers pas dans la vie active des jeunes de la génération 2007 interrogés par le Céreq au printemps 2010 - synthèse emploi formation

Plus en détail

Mission égalité des chances - SAIO. 17 avril Formation continue des personnels d encadrement : égalité filles-garçons

Mission égalité des chances - SAIO. 17 avril Formation continue des personnels d encadrement : égalité filles-garçons Mission égalité des chances - SAIO 17 avril 2013 Formation continue des personnels d encadrement : égalité filles-garçons 1 Constats Répartition inégale entre les filles et les garçons selon les niveaux

Plus en détail

Résultats du baccalauréat et de l'ensemble des examens à l'issue du second groupe d'épreuves de la session de juin 2015

Résultats du baccalauréat et de l'ensemble des examens à l'issue du second groupe d'épreuves de la session de juin 2015 DOSSIER DE PRESSE --o--o--o-- Résultats du baccalauréat et de l'ensemble des examens à l'issue du second groupe d'épreuves de la session de juin 2015 Les résultats comparés des sessions de juin 2015 et

Plus en détail

La formation initiale

La formation initiale 1 sur 6 10/03/2010 15:40 La formation initiale La France est un des pays où le poids du milieu social a le plus d'influence sur la réussite scolaire. Une situation visible dès le premier degré et qui s'accentue

Plus en détail

Essentiel Bilan ADMISSION POST-BAC 2014

Essentiel Bilan ADMISSION POST-BAC 2014 Essentiel Bilan ADMISSION POST-BAC 2014 Le dispositif «Admission Post-», mis en place en 2009, recueille les candidatures de poursuite d études dans l enseignement supérieur. Il regroupe sur un seul site

Plus en détail

6 ÉDUCATION PRIORITAIRE CARACTERISATION DU PASSAGE DU DISPOSITIF RAR AU DISPOSITIF ECLAIR

6 ÉDUCATION PRIORITAIRE CARACTERISATION DU PASSAGE DU DISPOSITIF RAR AU DISPOSITIF ECLAIR 6 ÉDUCATION PRIORITAIRE CARACTERISATION DU PASSAGE DU DISPOSITIF RAR AU DISPOSITIF ECLAIR À la rentrée 2011, 297 collèges publics font partie du dispositif ECLAIR (écoles, collèges, lycées pour l ambition,

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 3 e vague Juin 2010

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 3 e vague Juin 2010 Observatoire de l Auto-Entrepreneur 3 e vague Juin 2010 Contexte Après plus d un an et demi du lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus de 500 000 personnes s'y sont inscrites. Ce succès quantitatif

Plus en détail

Si IVA m était conté. du CIA au CAR

Si IVA m était conté. du CIA au CAR Christine Guégnard Si IVA m était conté du CIA au CAR Première tendance : la conjoncture o L'insertion est un processus structuré par l offre et la demande de travail, les mesures mises en place par les

Plus en détail

Famille professionnelle (FAP) étudiée : Employés administratifs d'entreprise (L2Z) Données de cadrage

Famille professionnelle (FAP) étudiée : Employés administratifs d'entreprise (L2Z) Données de cadrage Famille professionnelle (FAP) étudiée : Employés administratifs d'entreprise (L2Z) Données de cadrage Nombre d'actifs occupés 19 403 484 307 1 297 398 Part dans l emploi 1,5 1,9 Répartition par âge Moins

Plus en détail

Champagne-Ardenne. Céreq, avril

Champagne-Ardenne. Céreq, avril Champagne-Ardenne Champagne-Ardenne est une région intermédiaire entre le bassin parisien et l Est de la France, sans grande métropole ni réseau de villes moyennes dynamiques. L économie régionale est

Plus en détail

DP 25 : HOTELLERIE, RESTAURATION, TOURISME

DP 25 : HOTELLERIE, RESTAURATION, TOURISME DP 25 : HOTELLERIE, RESTAURATION, TOURISME Ce domaine comprend les activités d hôtellerie (hébergement et restauration), de restauration (traditionnelle et rapide notamment) et de tourisme (accueil, information,

Plus en détail

1 er groupe d épreuves. I Baccalauréat général et technologique : progression de 2,4 points du taux de réussite

1 er groupe d épreuves. I Baccalauréat général et technologique : progression de 2,4 points du taux de réussite Les résultats du baccalauréat général, technologique et professionnel dans l Académie de Lyon Session Juin 2013 1 er groupe d épreuves I Baccalauréat général et technologique : progression de 2,4 points

Plus en détail

Les parcours scolaires et les résultats

Les parcours scolaires et les résultats Les parcours scolaires et les résultats Les parcours scolaires et les résultats 26. La scolarisation des jeunes âgés de 16 à 24 ans Légère baisse du taux de scolarisation des 16-24 ans _ De 2002 à 2011,

Plus en détail

Sciences et Technologie De l Industrie et du Développement Durable. Mai 2016

Sciences et Technologie De l Industrie et du Développement Durable. Mai 2016 Sciences et Technologie De l Industrie et du Développement Durable Mai 2016 DE médecine spécialisée DE médecine spécialisée DE médecine générale Doctorat acquérir une qualification professionnelle Diplôme

Plus en détail

DP 03 : GROS ŒUVRE DU BTP, EXTRACTION, CONCEPTION ET CONDUITE DE TRAVAUX

DP 03 : GROS ŒUVRE DU BTP, EXTRACTION, CONCEPTION ET CONDUITE DE TRAVAUX DP 03 : GROS ŒUVRE DU BTP, EXTRACTION, CONCEPTION ET CONDUITE DE TRAVAUX Nous nous intéressons ici aux travaux publics et au gros œuvre du bâtiment. Les travaux publics réalisent l ensemble des voies d

Plus en détail

En Seine-Saint-Denis, la qualification des jeunes progresse mais leur insertion reste difficile

En Seine-Saint-Denis, la qualification des jeunes progresse mais leur insertion reste difficile ILE-DE-FRANCE à la page à la page N 357 - Mai 2011 Territoire En Seine-Saint-Denis, la qualification des jeunes progresse mais leur insertion reste difficile En Seine-Saint-Denis, les jeunes sont moins

Plus en détail

EN QUELQUES. chiffres CONTEXTE RÉGIONAL EMPLOI-FORMATION > CHIFFRES-CLÉS EN RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR

EN QUELQUES. chiffres CONTEXTE RÉGIONAL EMPLOI-FORMATION > CHIFFRES-CLÉS EN RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR EN QUELQUES N U M E R O 1 0 chiffres CONTEXTE RÉGIONAL EMPLOI-FORMATION > CHIFFRES-CLÉS EN RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR F É V R I E R 2 0 1 2 ( ) Directeur de publication Mario Barsamian Réalisation

Plus en détail

Données statistiques Emploi-Formation des Industries graphiques ÉDITION. Limousin 2010

Données statistiques Emploi-Formation des Industries graphiques ÉDITION. Limousin 2010 Données statistiques Emploi-Formation des Industries graphiques ÉDITION 2010 SOMMAIRE ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS 2 LES SALARIÉS 4 LE PROFIL DES SALARIÉS 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA

Plus en détail

Provence-Alpes-Côte-d'Azur

Provence-Alpes-Côte-d'Azur Provence-Alpes-Côte-d'Azur Dans la région Provence-Alpes-Côte-d Azur (PACA), l agriculture et l industrie, qui compte des petits mais aussi des très grands établissements, conservent une importance prédominante

Plus en détail

PUBLICATIONS STATISTIQUES

PUBLICATIONS STATISTIQUES PUBLICATIONS STATISTIQUES Rectorat NOTE D'INFORMATION N 12/06 Avril 2012 Division Evaluation Prospective et Pilotage Parcours scolaires dans le secondaire des élèves de l académie d Amiens P A R C O U

Plus en détail

Renforcement du continuum entre enseignement scolaire et enseignement supérieur UN IUT POUR TOUS

Renforcement du continuum entre enseignement scolaire et enseignement supérieur UN IUT POUR TOUS Renforcement du continuum entre enseignement scolaire et enseignement supérieur UN IUT POUR TOUS IA-IPR STI Octobre 2015 RAPPEL : LA REFORME DU LYCEE La réforme de la voie technologique a été conçue dans

Plus en détail

Les effectifs d étudiants dans le supérieur en 2007 : deuxième année consécutive de baisse

Les effectifs d étudiants dans le supérieur en 2007 : deuxième année consécutive de baisse note d informationfévrier 09.01 En 2007, le nombre d étudiants dans l enseignement supérieur en France métropolitaine et dans les départements d outre-mer a diminué de 1,1 %. Alors que le nombre de bacheliers

Plus en détail

Quand l'école est finie

Quand l'école est finie n 34 - janvier 2006 Quand l'école est finie en Franche-Comté L insertion des jeunes de la génération 2001 formés en Franche-Comté - synthèse L'étude exhaustive, réalisée par le Cereq, est téléchargeable

Plus en détail

«Quitter l université en première année : réorientation ou rupture?» Une étude de l OVE de l Université de Tours

«Quitter l université en première année : réorientation ou rupture?» Une étude de l OVE de l Université de Tours Rencontre information orientation de l Université François-Rabelais de Tours Professeurs principaux de 1ère et de Terminale - Jeudi 12 janvier 2012 - «Quitter l université en première année : réorientation

Plus en détail

Enseignement, scolarité :

Enseignement, scolarité : Enseignement, scolarité : L académie d Orléans-Tours compte plus 521 000 élèves, apprentis et étudiants répartis entre 254 482 élèves du 1 er degré, 198 970 élèves du 2 nd degré, 20 682 apprentis et 46

Plus en détail

NOTE D INFORMATION N 14/04 Avril 2014

NOTE D INFORMATION N 14/04 Avril 2014 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- NOTE D INFORMATION

Plus en détail

Population totale de 15 à 64 ans. Population active de 15 à 64 ans

Population totale de 15 à 64 ans. Population active de 15 à 64 ans Dares Analyses mars 2014 N 023 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Emploi et chômage des descendants d immigrés en 2012 En 2012, 3,9 millions de personnes

Plus en détail

Dossier de PRESSE. Résultats aux examens 2013

Dossier de PRESSE. Résultats aux examens 2013 Dossier de PRESSE Résultats aux examens 2013 91 % 85,5 % 86,1 % 79,7 % BAC DNB CAP BTS 30 671 admis 38 367 admis 11 713 admis 6 558 admis Contact : Estelle Labarthe, 02 40 37 33 14, estelle.labarthe@ac-nantes.fr

Plus en détail

24 25 L état de l Enseignement supérieur et de la Recherche n 4 [édition 2010]

24 25 L état de l Enseignement supérieur et de la Recherche n 4 [édition 2010] 07 À la session 2009, le taux de réussite au baccalauréat général atteint le niveau de 88,9 %. La part des bacheliers professionnels reprend sa hausse, avec la mise en place d épreuves de rattrapage. Plus

Plus en détail

LUNDI 11 AVRIL. La jeunesse est au cœur des préoccupations du Président de la République et du Gouvernement.

LUNDI 11 AVRIL. La jeunesse est au cœur des préoccupations du Président de la République et du Gouvernement. SYNTHESE DES MESURES JEUNESSE LUNDI 11 AVRIL La jeunesse est au cœur des préoccupations du Président de la République et du Gouvernement. Rappel de quelques mesures significatives prises sur ce sujet depuis

Plus en détail

les résultats Où sont scolarisés les filles et les garçons à la rentrée ? À 14 ans et à 17 ans Filles Garçons

les résultats Où sont scolarisés les filles et les garçons à la rentrée ? À 14 ans et à 17 ans Filles Garçons Où sont scolarisés les filles et les garçons à la rentrée 2007-2008? À 14 ans 9 % 24 % 12 % 30 % Quatrième Troisième Autres 67 % 58 % et à 17 ans 8 % 11 % 38 % Terminale GT Première GT 9 % 12 % 26 % CAP-BEP

Plus en détail

11 - INDUSTRIES EXTRACTIVES ET MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION

11 - INDUSTRIES EXTRACTIVES ET MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION Les formations de la commission professionnelle consultative Industries Extractives et Matériaux de Construction sont peu nombreuses et proposées dans un seul établissement de l Education Nationale sur

Plus en détail

Famille professionnelle (FAP) étudiée : Techniciens de l'informatique (M1Z) Données de cadrage

Famille professionnelle (FAP) étudiée : Techniciens de l'informatique (M1Z) Données de cadrage Famille professionnelle (FAP) étudiée : Techniciens de l'informatique (M1Z) Données de cadrage Nombre d'actifs occupés 6 653 151 748 1 297 398 Part dans l emploi 0,5 0,6 Répartition par âge Moins de 30

Plus en détail

Service de la coordination des stratégies de l'enseignement supérieur et de la recherche Département des investissements d avenir et des diagnostics

Service de la coordination des stratégies de l'enseignement supérieur et de la recherche Département des investissements d avenir et des diagnostics Service de la coordination des stratégies de l'enseignement supérieur et de la recherche Département des investissements d avenir et des diagnostics territoriaux Ministère de l'éducation nationale, de

Plus en détail

Île-de-France. Céreq, avril

Île-de-France. Céreq, avril Île-de-France La région Ile de France polarise toujours fortement l emploi métropolitain. La nature des activités, très fortement tertiarisées, tire la structure des emplois vers le haut. Les services

Plus en détail

Dossier de PRESSE. Résultats aux examens 2015

Dossier de PRESSE. Résultats aux examens 2015 Dossier de PRESSE Résultats aux examens 2015 92 % 87,9 % 79 % 80 % BAC DNB CAP BTS 32 320 admis 42 707 admis 11 182 admis 6 906 admis Contacts : Laurence Barny, 02 40 37 33 13, laurence.barny@ac-nantes.fr

Plus en détail

CONTINUUM BAC - 3 BAC + 3. Contexte académique

CONTINUUM BAC - 3 BAC + 3. Contexte académique CONTINUUM de à BAC - 3 BAC + 3 Contexte académique 2014-2015 a Préambule Construire un «continuum» de formation du lycée jusqu à l enseignement supérieur, c est assurer la sécurisation des parcours de

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Résultats au diplôme national Du brevet (DNB) : Session juin N 14/09 d octobre 2014 E X A M E N S

NOTE D INFORMATION. Résultats au diplôme national Du brevet (DNB) : Session juin N 14/09 d octobre 2014 E X A M E N S NI 14/09 dnb 2014 Rectorat, DEPP, octobre 2014 ----------- NOTE D INFORMATION N 14/09 d octobre 2014 Rectorat Division Evaluation Prospective et Pilotage Résultats au diplôme national Du brevet (DNB) :

Plus en détail

Plus que la durée, c est la nature de l enseignement suivi qui différencie études courtes et études longues

Plus que la durée, c est la nature de l enseignement suivi qui différencie études courtes et études longues Septembre 2016 Études courtes Études longues Plus que la durée, c est la nature de l enseignement suivi qui différencie études courtes et études longues ETUDES COURTES BAC + 2/3 BTS - DUT - Licence PRO

Plus en détail

L éducation nationale en chiffres

L éducation nationale en chiffres 11254896587456859062652141521891002 4415287965553652147841458147487857 11254824856122235246112 672 90021312 58965874512560235814996000745211145 9054149896623285145874184898547377 221457896325254802547356687457367

Plus en détail

I. R. E. F. Zone d'emploi de TOURS INDICATEURS DE LA RELATION EMPLOI FORMATION. Observatoire Régional de la Formation et de l'emploi (ORFE)

I. R. E. F. Zone d'emploi de TOURS INDICATEURS DE LA RELATION EMPLOI FORMATION. Observatoire Régional de la Formation et de l'emploi (ORFE) Observatoire Régional de la Formation et de l'emploi (ORFE) DREUX NOGENT CHARTRES CHATEAUDUN PITHIVIERS MONTARGIS VENDOME ORLEANS I. R. E. F TOURS AMBOISE BLOIS ROMORANTIN GIEN AUBIGNY CHINON LOCHES CHATEAUROUX

Plus en détail

Part des bacheliers ES en 1 er cycle universitaire en 2006 et en CPGE, IUT et BTS en 2007-2008 (en % des étudiants) ES

Part des bacheliers ES en 1 er cycle universitaire en 2006 et en CPGE, IUT et BTS en 2007-2008 (en % des étudiants) ES La série Économique et Sociale (ES) accueillait, en 1970, 4% des élèves de Terminale. En 2008, cette part atteint 21%, soit 32% des bacheliers généraux. Elle débouche, après la terminale et le baccalauréat,

Plus en détail

LA SÉRIE STI (Sciences et Technologies Industrielles)

LA SÉRIE STI (Sciences et Technologies Industrielles) LA SÉRIE STI (Sciences et Technologies Industrielles) 96,1% des élèves de terminale STI se sont inscrits sur APB (626 sur 651élèves). Ils représentent 6,6% de la totalité des vœux formulés. Chiffres clés

Plus en détail

Le prix des terrains à bâtir en 2011 en région Nord Pas-de-Calais Augmentation sensible du prix moyen des terrains

Le prix des terrains à bâtir en 2011 en région Nord Pas-de-Calais Augmentation sensible du prix moyen des terrains EPTB en Service Connaissance Division Stratégie des Etudes et Statistiques Le prix des terrains à bâtir en en région Nord Pas-de-Calais Augmentation sensible du prix moyen des terrains En, un peu moins

Plus en détail

Famille professionnelle (FAP) étudiée : Coiffeurs, esthéticiens (T0Z) Données de cadrage

Famille professionnelle (FAP) étudiée : Coiffeurs, esthéticiens (T0Z) Données de cadrage Famille professionnelle (FAP) étudiée : Coiffeurs, esthéticiens (T0Z) Données de cadrage Nombre d'actifs occupés 11 369 231 613 1 297 398 Part dans l emploi 0,9 0,9 Répartition par âge Moins de 30 ans

Plus en détail

Schéma régional des formations

Schéma régional des formations Schéma régional des formations Contribution de l académie de Lille Bilan 2007-2009 Intervention devant le CESR - 1 er décembre 2009 Schéma régional des formations Accompagner l ambition pour l éducation

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DU CHÔMAGE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-LOIRE

LES CHIFFRES CLÉS DU CHÔMAGE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-LOIRE Etudes & Evaluation LES CHIFFRES CLÉS DU CHÔMAGE DÉPARTEMENT DE LA Les demandeurs d'emploi en fin de mois (DEFM) à fin septembre 2016 Source : Pôle emploi (STMT - données brutes) 10 19 964 + 2, Toutes

Plus en détail

à Devenir des bacheliers

à Devenir des bacheliers observatoire régional #21 Synthèse régionale février 2012 à Devenir des bacheliers Qu ont fait les bacheliers 2006 de l académie de Bordeaux l année suivant l obtention du baccalauréat? En juin 2006, 22

Plus en détail

LES JEUNES EN HAUTE-NORMANDIE

LES JEUNES EN HAUTE-NORMANDIE Avril 2012 Service Statistiques, Études et Évaluation LES JEUNES EN HAUTE-NORMANDIE Situation à fin janvier 2012 Contexte régional Les jeunes demandeurs d emploi Mouvements d entrées / sorties de Pôle

Plus en détail

Formation. Pays de la Région Mulhousienne - Eléments du diagnostic. Le niveau de qualification général de la région mulhousienne augmente...

Formation. Pays de la Région Mulhousienne - Eléments du diagnostic. Le niveau de qualification général de la région mulhousienne augmente... Pays de la Région Mulhousienne - Eléments du diagnostic 6 Formation L élévation continue du niveau de qualification et la professionnalisation croissante des formations offertes constituent un facteur

Plus en détail

L'apprentissage à Sénart est principalement tourné vers les diplômes de BTS et DUT

L'apprentissage à Sénart est principalement tourné vers les diplômes de BTS et DUT L'apprentissage à Sénart est principalement tourné vers les diplômes de BTS et DUT En 2013/2014, 839 apprentis Sénartais sont formés en Île-de-France et 629 apprentis sont formés à Sénart. 96 d'entre eux

Plus en détail

2.2. La formation professionnelle dans la formation initiale en métropole

2.2. La formation professionnelle dans la formation initiale en métropole 2,1-2,6-2,1 1,5-1,2-1,5 0,9-1,2 Taux d'utilisation de l'apprentissage par les jeunes en 1993 1,2 2 2,5 1,5 1,9 2,1 1,7 1,7 1 1,2 1,1 1,7 1,9 1,3 1,3 1,6 2.2. La formation professionnelle dans la formation

Plus en détail

Janvier Toulouse. Colloque sur la Liaison LEGT- Université

Janvier Toulouse. Colloque sur la Liaison LEGT- Université Janvier 2014 - Toulouse Colloque sur la Liaison LEGT- Université 1 Le diplôme universitaire, vecteur d insertion 100 Poursuite d'études et insertion professionnelle pour les diplômes de DUT, licence professionnelle

Plus en détail

Intro. Le contexte géographique et sociodémographique

Intro. Le contexte géographique et sociodémographique Intro Le contexte géographique et sociodémographique Source : SISE 2012 Réalisation : rectorat d'aix- Pôle d'enseignement supérieur Filières Effectifs par pôle Droit Economie, AES Lettres, sciences humaines

Plus en détail

La voie technologique : Une grande méconnue

La voie technologique : Une grande méconnue La voie technologique : Une grande méconnue La voie technologique 1 a pour ambition, par le développement d une culture basée sur de grands champs technologiques (universitaires mais surtout industriels,

Plus en détail

L'ÉDUCATION NATIONALE EN CHIFFRES

L'ÉDUCATION NATIONALE EN CHIFFRES 1 052 700 12 775 400 L'ÉDUCATION NATIONALE EN CHIFFRES 2015 1645112548965874568590626521415217 7 760 Sauf mention contraire, toutes les sources sont : MENESR-DEPP. Ministère de l'éducation nationale, de

Plus en détail

GUIDE DE L'UTILISATEUR LYCEE PROFESSIONNEL

GUIDE DE L'UTILISATEUR LYCEE PROFESSIONNEL MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE Secrétariat général Direction de l évaluation, de la prospective et de la performance Sous-direction de la performance de l enseignement scolaire Bureau des évaluations

Plus en détail

Bref sur l enquête. Le devenir des diplômés d une licence en formation initiale - Promotion 2009- Juin 2012. Martine CASSETTE Directrice de l OFIP

Bref sur l enquête. Le devenir des diplômés d une licence en formation initiale - Promotion 2009- Juin 2012. Martine CASSETTE Directrice de l OFIP 87 Le devenir des diplômés d une licence en formation initiale - Promotion 2009- Dans l offre de formation antérieure au LMD, plus de 90 % des diplômés de licence poursuivaient des études, notamment en

Plus en détail

Indicateurs des départements

Indicateurs des départements Indicateurs des départements Haute-Corse Académie de Corse Avant-propos Pour la cinquième année consécutive, les livrets «indicateurs des départements», ont pour objet de fournir une description homogène

Plus en détail

Fiches thématiques. L école et ses sortants

Fiches thématiques. L école et ses sortants Fiches thématiques L école et ses sortants Avertissement Les sites Internet www.insee.fr et http://epp.eurostat.ec.europa.eu pour les chiffres internationaux mettent en ligne les actualisations de certaines

Plus en détail

Depuis vingt-cinq ans, une population de plus en plus diplômée mais avec des disparités selon le milieu social encore importantes

Depuis vingt-cinq ans, une population de plus en plus diplômée mais avec des disparités selon le milieu social encore importantes Depuis vingt-cinq ans, une population de plus en plus diplômée mais avec des disparités selon le milieu social encore importantes Magali Beffy, Delphine Perelmuter* Pour l année scolaire 2007-2008, les

Plus en détail

L'ÉDUCATION NATIONALE EN CHIFFRES

L'ÉDUCATION NATIONALE EN CHIFFRES L'ÉDUCATION NATIONALE EN CHIFFRES 2017 direction de l évaluation, de la prospective et de la performance Sauf mention contraire, toutes les sources sont : MEN-DEPP. Ministère de l'éducation nationale,

Plus en détail

SOMMAIRE. GREF Bretagne - Diagnostic territorial. Stratégie régionale emploi-formation Février 2006 3

SOMMAIRE. GREF Bretagne - Diagnostic territorial. Stratégie régionale emploi-formation Février 2006 3 SOMMAIRE INTRODUCTION... 5 Le cadre... 7 La démarche... 7 I/ ANALYSE DES MOBILITES : OÙ VA-T-ON SE FORMER? OÙ VA-T-ON TRAVAILLER?... 9 La méthode...10 I-1/ Les mobilités de formation initiale professionnelle

Plus en détail

Travail écrit Textes source

Travail écrit Textes source Travail écrit Textes source IB French B Niveau Moyen Thématique: Chômage des jeunes en France Tronc Commun: Relations Sociales Texte Source 1: Les jeunes et le chômage : la situation plus mauvaise que

Plus en détail

Les allocataires du RSA dans le. Département du Nord

Les allocataires du RSA dans le. Département du Nord Les allocataires du RSA dans le Département du Nord Evolution depuis 2009 et Profil des bénéficiaires Direction Générale de la Solidarité DPMC - Service pilotage et observation sociale Paule Laidebeur

Plus en détail

Les résultats aux examens dans l Académie de Nantes

Les résultats aux examens dans l Académie de Nantes Les résultats aux examens dans l Académie de Nantes Session juin 2011 Conférence de presse Mercredi 13 juillet 2011 à 14h00 au Rectorat de Nantes Contacts presse : Laurence Veteau Tél : 02 40 37 33 13

Plus en détail

Que faire après le Bac?

Que faire après le Bac? Universités IUT Prépas Que faire après le Bac? BTS CIO d Ermont 37 bis rue Maurice Berteaux 01.34.15.71.60 cio-ermont@ac-versailles.fr Ecoles Sommaire Les différentes poursuites d études : Les domaines

Plus en détail

Après le bac STMG Octobre 2013 Mme Prud'homme

Après le bac STMG Octobre 2013 Mme Prud'homme Après le bac STMG Octobre 2013 Mme Prud'homme Où vont les bachelilers STG 2012 BTS/DUT Université Autres Ecole spécialisée CPGE S'orienter après le bac, c'est faire Un choix d'études Un choix professionnel

Plus en détail

Dossier de PRESSE. Résultats aux examens 2014

Dossier de PRESSE. Résultats aux examens 2014 Dossier de PRESSE Résultats aux examens 2014 92 % 85,1 % 77 % 80,1 % BAC DNB CAP BTS 32 717 admis 39 772 admis 11 233 admis 6 895 admis Contacts : Laurence Barny Veteau, 02 40 37 33 13, laurence.barny-veteau@ac-nantes.fr

Plus en détail

État des lieux de l enseignement supérieur en Poitou - Charentes

État des lieux de l enseignement supérieur en Poitou - Charentes État des lieux de l enseignement supérieur en Poitou - Charentes Marie-Jo Kolpak, Rectorat Laurent Diaz, Insee Des tendances démographiques à prendre en compte mais pas seulement Région de résidence Évolution

Plus en détail

2. Population. Démographie. Niveau de formation. Taux de pauvreté. Taux d activité. Répartition de la population Caractéristiques de la population

2. Population. Démographie. Niveau de formation. Taux de pauvreté. Taux d activité. Répartition de la population Caractéristiques de la population 2. Population Démographie Répartition de la population Caractéristiques de la population Niveau de formation Taux de pauvreté Taux d activité Diagnostic partagé - MAJ 13/02/2017 15 3 ème région la plus

Plus en détail

Bilan d Admission Post-Bac

Bilan d Admission Post-Bac Bilan d Admission Post-Bac 2016 Orientation et affectation Document élaboré par le Service Académique d Information, d Insertion et d Orientation du Clermont-Ferrand Table des matières Avant-propos...

Plus en détail

Regards sur l'éducation 2012 : Les indicateurs de l'ocde. Sous embargo jusqu au 11 septembre 2012, 11h, heure de Paris

Regards sur l'éducation 2012 : Les indicateurs de l'ocde. Sous embargo jusqu au 11 septembre 2012, 11h, heure de Paris NOTE PAYS Regards sur l'éducation 2012 : Les indicateurs de l'ocde FRANCE Sous embargo jusqu au 11 septembre 2012, 11h, heure de Paris Pour toute question, veuillez contacter Eric Charbonnier (Eric.Charbonnier@oecd.org)

Plus en détail

Un forum d orientation pour une orientation choisie et non subie

Un forum d orientation pour une orientation choisie et non subie Un forum d orientation pour une orientation choisie et non subie Quel filière préparer après la 3 ème pour ceux qui ne souhaitent ou ne peuvent préparer un enseignement général? Quelle filière choisir

Plus en détail

L après 3 ème TOUTES DIRECTIONS. CIO de Revin Géraldine Protin

L après 3 ème TOUTES DIRECTIONS. CIO de Revin Géraldine Protin L après 3 ème! TOUTES DIRECTIONS Orientation après la 3 ème 1. Une première étape dans un parcours de formation Faire un 1 er choix pour leur avenir, Concilier désirs et résultats scolaires, Savoir prendre

Plus en détail

L école française évolue ; mais l insertion sociale devient de plus en plus difficile

L école française évolue ; mais l insertion sociale devient de plus en plus difficile L école française évolue ; mais l insertion sociale devient de plus en plus difficile Gabriel Langouët Depuis les années soixante, la fréquentation scolaire s est profondément transformée et accrue. Les

Plus en détail

LES CHIFFRES DE LA RENTRÉE SCOLAIRE 2006

LES CHIFFRES DE LA RENTRÉE SCOLAIRE 2006 LES CHIFFRES DE LA RENTRÉE SCOLAIRE 2006 12 396 400 élèves ou étudiants des classes supérieures des lycées sont attendus à la rentrée 2006, soit 11 800 de plus qu'en 2005 (en France métropolitaine et dans

Plus en détail

Les études après la 3e

Les études après la 3e Les études après la 3e Voie générale et technologique Voie professionnelle BAC ES, S, L BAC Techno BAC pro Terminale ES, S, L Terminale Techno Terminale pro CAP 1 ere ES, S, L 1 ere Technologique 1 ere

Plus en détail

version courte Septembre 2009

version courte Septembre 2009 version courte Septembre 2009 Comptabilité et Finance d Entreprise Études Emploi Se documenter Infos utilisateurs Problématique Les flux selon les grandes voies de formations Les voies de formation : généralités

Plus en détail

LE VIEILLISSEMENT DE LA POPULATION ACTIVE ET SES ENJEUX POUR LA BRETAGNE. Une synthèse des contributions : DRAF, DRTEFP, GREF, INSEE, Rectorat

LE VIEILLISSEMENT DE LA POPULATION ACTIVE ET SES ENJEUX POUR LA BRETAGNE. Une synthèse des contributions : DRAF, DRTEFP, GREF, INSEE, Rectorat LE VIEILLISSEMENT DE LA POPULATION ACTIVE ET SES ENJEUX POUR LA BRETAGNE Une synthèse des contributions : DRAF, DRTEFP, GREF, INSEE, Rectorat 1 Le renouvellement de la population active va concerner de

Plus en détail