Approbation du financement des programmes d études

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Approbation du financement des programmes d études"

Transcription

1 Approbation du financement des programmes d études

2 TABLE DES MATIÈRES But et portée... 2 Glossaire... 2 Obligations... 5 Collèges... 5 Ministère... 6 Modalités d approbation... 6 Résumé des responsabilités... 7 Collèges d arts appliqués et de technologie... 7 Ministère de la Formation et des Collèges et Universités... 8 Annexe A : Demande d approbation du financement... 9 Renseignements sur la prestation du programme pour déterminer les paramètres de financement du programme Nombre total d heures requises par étudiant Formulaire de renseignements comparatifs de programmes très demandé Droits de scolarité annuels basés sur une année de deux semestres Annexe B : Lieux d enseignement Le caractère gras dans la table des matières indique qui cette section a été révisée. Dans ce document, à des fins de clarté et de simplification, le masculin désigne à la fois les hommes et les femmes.

3 But et portée Les collèges peuvent demander des fonds au ministère de la Formation et des Collèges et Universités dans le but d offrir des conformes aux objectifs énoncés dans la Loi de 2002 sur les de l Ontario. La loi autorise le ministre de la Formation et des Collèges et Universités à publier des directives exécutoires s appliquant à tous les collèges d arts appliqués et de technologie. Les critères auxquels les doivent se conformer pour que leur financement soit approuvé par le ministère figurent dans la directive exécutoire du ministère sur l Approbation du financement des. Le présent mode de fonctionnement vise à aider les collèges d arts appliqués et de technologie de l Ontario à demander l approbation du financement de programmes d études en vertu de la subvention de fonctionnement à des fins générales. Cette politique n'inclut pas les programmes offert à temps partiel (référez-vous à Financement des activités à temps partiel : directive exécutoire du ministère). Ce mode de fonctionnement entre en vigueur du 1 er février 2005, compte tenu de la création d un service de validation des titres de compétence à l échelle du réseau et de la révision de la directive exécutoire du ministère sur le Cadre d élaboration des. Glossaire Cahier des normes : document publié par le ministère qui énonce les connaissances et les aptitudes essentielles devant être acquises par un étudiant avant la fin de son programme d études. Ces normes s appliquent à tous les appartenant à la même catégorie de programmes, sans égard à leur source de financement. Pour la plupart des programmes, ces normes sont de trois ordres : normes de formation professionnelle, aptitudes génériques et formation générale. Comme condition d obtention du diplôme, les étudiants doivent atteindre toutes les normes prévues dans le cahier de normes se rapportant à leur programme d études. Code du MFCU : numéro à cinq chiffres attribué par le ministère aux programmes d études postsecondaires et représentant une catégorie de programmes provinciaux dont les objectifs et les titres sont en gros semblables.

4 Communauté collégiale : ensemble des étudiants et employeurs desservis par un collège d arts appliqués et de technologie, tant à l échelle locale qu aux échelles régionale, provinciale, nationale et internationale. Durée de prestation du programme : temps d enseignement total prévu pour permettre aux étudiants d atteindre les normes/résultats de leur programme d études. La formation en classe ainsi que l expérience pratique obligatoires sont pris en compte dans le calcul de la durée de prestation du programme. Lieux d enseignement : lieux, énumérés à l Annexe B, auxquels les collèges doivent se reporter au moment de remplir le formulaire intitulé Renseignements sur la prestation du programme pour déterminer les paramètres de financement du programme. Numéro SPA : numéro de séquence à cinq chiffres du programme autorisé attribué par le Service de validation des titres de compétence à un programme d études et utilisé aux fins de déclaration de l effectif par le ministère. Programme d études : ensemble de cours connexes en vue de l obtention d un diplôme, d un certificat ou d un autre document accordé par le conseil d administration. Programme d études annulé : programme d études que le collège n offre plus et auquel aucun élève n est inscrit. Programme d études postsecondaires : un groupe de cours liés menant à l un des titres de compétence suivants : Certificat d études collégiales de l Ontario, Diplôme d études collégiales de l Ontario, Diplôme d études collégiales de l Ontario niveau avancé, Certificat post-diplôme de l Ontario, Baccalauréat d études appliquées ou programme conjoint (collège/université) menant à un grade de l université partenaire. Programme d études réactivé : programme pour lequel un collège a décidé de reprendre l admission des étudiants de première année ou des étudiants de niveau débutant. Programme d études suspendu : programme dans lequel le collège a décidé de ne pas admettre d étudiants de première année ou d étudiants de niveau débutant. Programme très demandé: (anciennement appelé «programmes à recouvrement des coûts supplémentaires») : un programme d enseignement admissible à une subvention de fonctionnement à des fins générales pour lequel le collège est libre de

5 demander des droits en sus du maximum permis pour les programmes exigeant des droits de scolarité réguliers. Cette marge de manœuvre est permise pour les programmes Baccalauréat d études appliquées, Certificat post-diplôme ou de programmes conjoints entre collèges/université en sciences infirmières et/ou les programmes de base jugés conformes aux trois critères suivants : 1) il existe une forte demande de lieux d enseignement; 2) les diplômés ont plus de possibilités d emploi que la moyenne; et 3) les diplômés ont le potentiel d avoir un revenu supérieur à la moyenne. Tous les programmes Baccalauréat d études appliquées, Certificat post-diplôme ou de programmes conjoints entre collèges/université en sciences infirmières sont d office considérés comme des programmes très demandés. Programmes financés par le ministère : dont le financement a été approuvé par le ministère en vertu de la subvention de financement à des fins générales. Résultats d apprentissage : énoncé des résultats qu un étudiant peut aisément démontrer et qui reflètent l acquisition d un certain savoir. Les résultats d apprentissage mettent l accent sur les connaissances, les aptitudes et les attitudes essentielles et non sur le contenu de l apprentissage lui-même, ni sur l endroit et la façon dont l apprentissage est transmis. Les résultats d apprentissage décrivent les connaissances, les compétences et les attitudes essentielles dans les domaines de la formation professionnelle, des aptitudes génériques d employabilité et de la formation générale. Service de validation des titres de compétence : service à l échelle du réseau offrant une attestation raisonnable que tous les postsecondaires menant à l un des titres suivants certificat d études collégiales de l Ontario, diplôme d études collégiales de l Ontario, diplôme d études collégiales de l Ontario (niveau avancé) ou certificat postdiplôme de l Ontario (ou l équivalent de langue anglaise étant offerts dans les collèges, quelle que soit leur source de financement, sont en conformité avec le Cadre de classification des titres de compétence et sont en accord avec les principes régissant la nomenclature et l appellation des programmes reconnus dans l ensemble du réseau collégial. Subvention de fonctionnement à des fins générales (SFFG) : portion de la subvention provinciale de fonctionnement qui est répartie parmi les collèges, en fonction de la part des inscriptions à des cours et déclarée par chaque collège et admissible aux fins de financement.

6 Obligations Collèges Les collèges doivent soumettre à la Direction des collèges du ministère de la Formation et des Collèges et Universités, ou par le biais du Service de validation des titres de compétence, une demande d approbation du financement (voir l Annexe A) pour chaque programme d études qu ils comptent offrir et dont ils souhaitent que le financement soit assuré en vertu de la subvention de financement à des fins générales. Cette politique n'inclut pas les programmes offert à temps partiel (référez-vous à Financement des activités à temps partiel : directive exécutoire du ministère). Dans les cas suivants, les collèges sont tenus d informer le ministère par écrit des changements apportés aux financés par lui : les résultats d apprentissage ont été modifiés soit pour accroître, soit pour réduire le niveau de spécialisation du programme, de telle sorte qu un nouveau programme est en fait créé ou que le programme existant ne répond plus aux normes de programme du ministère; la durée d exécution totale du programme a soit augmenté, soit diminué, de sorte que le MFCU a dû lui attribuer un nouveau code; ou le programme d études a été suspendu, réactivé ou annulé. Les modifications proposées aux financés par le ministère lui seront soumises de la façon décrite ci-dessous, comme s il s agissait de nouveaux. Les collèges informeront le ministère de la suspension, ou de la réactivation ou de l annulation de tout programme financé par lui dans une lettre indiquant le nom du programme approuvé, le code du MFCU et numéro SPA ainsi que la date à compter de laquelle la suspension ou la réactivation ou l annulation entre en vigueur (référez-vous à Suspension et annulation de programmes : mode de fonctionnement).

7 Ministère Le ministère approuve le financement des admissibles en vertu de la subvention de financement à des fins générales, qu il s agisse de nouveaux ou de programmes déjà approuvés qui ont été modifiés. Avant de prendre une décision en matière de financement, le ministère étudie l information fournie au sujet des. Le ministère prend en compte les demandes de financement à l égard des qui répondent aux exigences fixées dans la directive exécutoire du ministère sur l Approbation du financement des. Modalités d approbation Après obtention de l approbation du conseil d administration et réception de la confirmation du service de validation des titres de compétence, le collège peut présenter une demande de financement au ministère en remplissant le formulaire pertinent (voir l Annexe A). Le formulaire doit être transmis par voie électronique à l Unité de la qualité des programmes, à : ou par le bais du Service de validation des titres de compétence. Sur réception de la demande de financement remplie pour un programme d études, le ministère étudiera celle-ci en fonction des critères énoncés dans la directive exécutoire du ministère sur l Approbation du financement des. Les propositions de financement approuvées se verront attribuer : un code de programme du ministère (code du MFCU) selon le titre du programme et les résultats d apprentissage confirmés par le service de validation des titres de compétence; et des paramètres de financement conformes à leur code du MFCU et aux renseignements sur la prestation du programme fournis par le collège. Les collèges seront informés, par écrit et de façon opportune, de la décision du ministère relativement à leur demande de financement.

8 Dans le cas des demandes de financement ayant été approuvées, l avis de confirmation comportera les paramètres de financement attribués au programme ainsi que tout autre renseignement pertinent se rapportant à son financement et à sa prestation. Dans le cas des demandes de financement ayant été rejetées, les raisons justifiant la décision seront transmises aux collèges. Cette décision peut être portée en appel auprès de la Direction des collèges du ministère de la Formation et des Collèges et Universités, à : Pour de plus amples renseignements sur ce mode de fonctionnement, veuillez cliquer sur le lien fourni pour communiquer avec la personne-ressource du ministère désignée dont le nom figure sur la liste des personnes-ressources sur le site Web du ministère. Résumé des responsabilités Collèges d arts appliqués et de technologie Le collège doit : s assurer que le conseil d administration approuve les qu il compte offrir; soumettre les documents voulus au ministère ou par le biais du Service de validation des titres de compétence à l égard de tout nouveau programme ou programme modifié pour lequel il présente une demande de financement en vertu de la subvention de financement à des fins générales. Aviser le ministère de la suspension ou de la réactivation ou de l annulation de tout programme d études financé par lui (référez-vous à Suspension et annulation de programmes : mode de fonctionnement).

9 Ministère de la Formation et des Collèges et Universités Le ministère doit : étudier les demandes de financement qui lui sont présentées par les collèges en vertu de la subvention à des fins généraless; approuver les dont le financement doit être assuré en vertu de la subvention de financement à des fins générales et communiquer aux collèges les numéros d identification à utiliser à des fins de déclaration de l effectif; se prononcer sur les appels portant sur les décisions de financement présentées par les collèges.

10 Annexe A : Demande d approbation du financement Demande de financement d un nouveau programme d études postsecondaires Demande de modification d un programme existant [Fournir le code du MFCU et le numéro SPA existants.] Pour obtenir des précisions sur la façon de remplir ce formulaire, veuillez communiquer avec le ministère, dont les coordonnées figurent au bas du document. 1. Collège : 2. Titre du programme : 3. Durée de prestation du programme : 4. Date proposée de mise en œuvre : 5. Le formulaire de renseignements relatifs à la prestation du programme pour déterminer les paramètres de financement doit être rempli et soumis (voir page 8 ) : 6. Personne-ressource du collège chargée de cette proposition : Nom : Téléphone : Titre : Courriel : 7. Le collège atteste que les six critères ci-dessous ont été évalués et respectés à l égard du programme proposé Le service de validation des titres de compétence (SVTC) a confirmé que le programme d études proposé est conforme au Cadre de classification des titres de compétence et à la nomenclature acceptée (joindre la confirmation du SVTC). Il existe pour ce programme un besoin manifeste sur le marché du travail et dans la société ainsi qu une demande de la part de la population étudiante. Un comité consultatif des programmes pertinent a recommandé la création de ce programme. Le contenu et la prestation du programme se conformeront à toutes les exigences des organismes de réglementation responsables du champ d études ou des autres organismes de réglementation ayant un lien avec ce champ d études. Veuillez dresser une liste de tous les organismes de réglementation mentionnés : Le programme répond au cahier des normes pertinent (lorsqu il en existe un) ainsi qu aux résultats d apprentissage relatifs à l employabilité et aux exigences de la formation générale. Le conseil d administration a approuvé le programme d études. 8. Veuillez fournir les droits de scolarité proposés pour ce programme : S agit-il d un «programme très demandé» (voir définition à la page 9)? Oui Non Dans l affirmative, un formulaire dûment rempli sur un programme comparatif «très demandé» doit être soumis (voir page 9). Signature de la présidente ou du président : Date : Faire parvenir un exemplaire de cette demande à : Pour de plus amples renseignements, communiquer avec : Unité de la qualité des programmes, Direction des collèges, ministère de la Formation et des Collèges et Universités, 9 e étage, édifice Mowat, 900, rue Bay, Toronto (Ontario) M7A 1L2. Tél. : (416)

11 Renseignements sur la prestation du programme pour déterminer les paramètres de financement du programme Nombre total d heures requises par étudiant Collège : Titre du programme : Indiquer le nombre d heures que l étudiant doit passer dans chaque lieu d enseignement au cours de chaque semestre ou niveau du programme. Le nombre d heures passées dans tous les lieux d enseignement doit être indiqué. Lieu d enseignement* Enseignement en classe 1 Semestre/Niveau Total Laboratoire/atelier/travail sur le terrain 2 Apprentissage autonome (à son propre rythme) 3 Enseignement individuel 4 Placement clinique 5 Stage pratique 6 Placement coopératif 7 ** Obligatoire Facultatif Cours par petit groupe 8 Autre (préciser) TOTAL *Les définitions des lieux d enseignement se trouvent aux pages ou s il s agit d une version électronique, placez la souris au-dessus de la note en fin de texte à côté de chaque lieu d enseignement. **Le nombre d heures dans tous les lieux d enseignement doit être indiqué, y compris la case de placement facultatif ou de placement coopératif.

12 Formulaire de renseignements comparatifs de programmes très demandé Droits de scolarité annuels basés sur une année de deux semestres Collège : Titre du programme : Droits de scolarité annuels proposés pour ce programme : Si ce programme est un programme très demandé, veuillez fournir les renseignements comparatifs (inclure le code MFCU, le nom du collège, le nom du programme et les droits de scolarité). À noter que vous devez utiliser un programme dans un autre collège comme programme comparatif. Code MFCU Collège Nom du programme Droits de scolarité *Définition d un programme très demandé (anciennement appelé «programmes à recouvrement des coûts supplémentaires») : un programme d enseignement admissible à une subvention de fonctionnement à des fins générales pour lequel le collège est libre de demander des droits en sus du maximum permis pour les programmes exigeant des droits de scolarité réguliers. Cette marge de manœuvre est permise pour les programmes Baccalauréat d études appliquées, Certificat post-diplôme ou de programmes conjoints entre collèges/université en sciences infirmières et/ou les programmes de base jugés conformes aux trois critères suivants : 1) il existe une forte demande de lieux d enseignement; 2) les diplômés ont plus de possibilités d emploi que la moyenne et 3) les diplômés ont le potentiel d avoir un revenu supérieur à la moyenne. Tous les programmes Baccalauréat d études appliquées, Certificat post-diplôme ou de programmes conjoints entre collèges/université en sciences infirmières sont d office considérés comme des programmes très demandés. Les programmes de base sont considérés comme des programmes très demandés s ils satisfont aux trois critères susmentionnés. S il n existe aucun programme repère, veuillez vous reporter à la procédure concernant les droits de scolarité et les droits accessoires, aux lignes directrices pour la mise en œuvre de la politique concernant les droits de scolarité pour les, à , publiées le 21 avril 2006 ou pour obtenir de l aide, veuillez communiquer avec le ministère de la Formation et des Collèges et Universités, Direction des collèges, Unité du financement au

13 Annexe B : Lieux d enseignement Les collèges doivent utiliser les définitions suivantes pour communiquer les renseignements sur la prestation du programme en vue de déterminer les paramètres de financement du programme (voir Annexe A) qui sont exigés à l égard des programmes financés par le ministère. 1 Enseignement en classe : enseignement pouvant être dispensé dans des lieux où les étudiants n ont pas besoin d avoir accès à du matériel, sauf dans les circonstances suivantes : situations où des laboratoires de microinformatique sont utilisés pour dispenser l enseignement sur l utilisation des logiciels types de traitement de texte, de chiffriers et de base de données; classes et salles de conférence «traditionnelles»; salles de classe «virtuelles» utilisées pour l enseignement en ligne; situations où des laboratoires et des ateliers peuvent être utilisés pour faciliter l enseignement. 2 Laboratoires/ateliers/travail sur le terrain : heures d activités prévues visant à permettre aux étudiants d acquérir une expérience pratique. Ce lieu d enseignement se caractérise par : des activités au cours desquelles un enseignement est dispensé aux étudiants et au cours desquelles ils sont directement surveillés par le personnel du collège; des lieux situés à l intérieur des installations collégiales (p. ex., laboratoires, ateliers) ou à l extérieur de celles-ci (p. ex., travail sur le terrain) où les étudiants doivent utiliser du matériel et des fournitures pédagogiques. Ces lieux ne comprennent pas les cas où des laboratoires de microinformatique sont utilisés pour dispenser l enseignement sur l utilisation des logiciels types de traitement de texte, de chiffriers et de base de données, ni les cas où des laboratoires et des ateliers sont utilisés pour faciliter l enseignement. 3 Apprentissage autonome (à son propre rythme) : apprentissage dirigé par l étudiant dans le cadre duquel les rencontres avec le personnel du collège se limitent aux rencontres nécessaires pour obtenir des conseils en vue de trouver des solutions à certains problèmes précis; habituellement de l apprentissage en ligne.

14 4 Enseignement individuel : situations exceptionnelles où le personnel enseignant du collège ne peut enseigner qu à un étudiant à la fois, p. ex. dans un simulateur de vol ou en haut d un pylône électrique. 5 Placement clinique : heures d activités prévues visant à permettre aux étudiants d acquérir une expérience pratique dans un hôpital ou dans un établissement de soins de santé. Ce lieu d enseignement se caractérise par : des activités qui font partie intégrante du curriculum du programme et qui sont nécessaires à son exécution; des activités au cours desquelles les étudiants sont continuellement surveillés directement par le personnel du collège ou par des personnes travaillant pour lui. 6 Stage pratique: heures d activités prévues pour permettre aux étudiants d acquérir une expérience pratique en milieu de travail et pour lesquelles ils ne reçoivent pas une rémunération régulière de leur employeur. Ce lieu d enseignement se caractérise par : des activités qui font partie intégrante du curriculum du programme et qui sont nécessaires à son exécution; des activités au cours desquelles le personnel du collège ne surveille pas directement les étudiants et dans le cadre desquelles ce personnel exécute une ou plusieurs des activités suivantes : - visiter périodiquement le lieu du placement sur le terrain/en milieu de travail; - veiller à ce que les tâches confiées aux étudiants et le travail effectué par eux soient adaptés au programme; - surveiller les progrès réalisés par les étudiants au cours du placement; - aider les étudiants à surmonter les problèmes auxquels ils font face pendant le placement sur le terrain ou en milieu de travail; - évaluer le rendement des étudiants durant le placement sur le terrain ou en milieu de travail. 7 Placement coopératif : Education at Work Ontario (www.ewo.ca), une association régionale de l Association canadienne de l'enseignement coopératif, définit un programme d éducation coopérative ou d enseignement coopératif comme suit : «Programme d enseignement coopératif» désigne un programme qui alterne périodes d études et périodes de travail dans un domaine approprié des affaires,

15 de l industrie, des gouvernements, des services sociaux ou de toute autre profession en fonction des critères suivants : l établissement d enseignement coopératif élabore ou approuve chaque situation de travail en tant que situation d apprentissage valable; l étudiant coopératif effectue un travail utile et n est pas confiné à un simple rôle d observateur; l étudiant coopératif est rémunéré pour le travail qu il accomplit; l établissement d enseignement coopératif assure le suivi des progrès de l étudiant coopératif; l employeur coopératif supervise le travail de l étudiant et évalue son rendement; le temps consacré en stages de travail représente au moins trente pour cent du temps consacré aux études.» Remarque : Programmes d éducation coopérative et programmes menant à un grade - Les programmes menant à un grade offerts par les collèges selon un consentement ministériel en vertu de la Loi de 2000 favorisant le choix et l excellence au niveau postsecondaire doivent être conformes aux exigences relatives à la structure du programme et aux définitions des programmes d éducation coopérative présentées par la Commission d évaluation de la qualité de l éducation postsecondaire dans son Guide pour les collèges de l Ontario (c.-à-d. un minimum de huit semestres d études sur le campus et au moins une période distincte de travail à plein temps rémunéré d au moins 14 semaines consécutives. - évaluer le site du placement en milieu de travail; - visiter périodiquement le site de placement en milieu de travail; - veiller à ce que les tâches confiées aux étudiants et le travail effectué par eux soient adaptés au programme.

16 8 Cours par petits groupes : enseignement qui doit être dispensé à un petit groupe d étudiants (d habitude de cinq à dix) qui n ont pas besoin d avoir accès à du matériel, sauf dans les cas suivants : situations où des laboratoires de microinformatique sont utilisés pour dispenser l enseignement sur l utilisation des logiciels types de traitement de texte, de chiffriers et de base de données; situations où des laboratoires et des ateliers peuvent être utilisés pour faciliter l enseignement.

DIRECTIVES DÉTAILLÉES

DIRECTIVES DÉTAILLÉES FORMULAIRE DE DEMANDE DE DÉSIGNATION Code client réservé à l administration DIRECTIVES SOMMAIRES Veuillez consulter les directives détaillées avant de remplir le formulaire. Remplissez toutes les sections

Plus en détail

NORME EXIGENCES 1. SYSTÈME DE GESTION DE LA

NORME EXIGENCES 1. SYSTÈME DE GESTION DE LA S Ces normes et les exigences qui s y rattachent servent de cadre aux collèges de l Ontario en vue d évaluer le degré de conformité de leurs mécanismes d assurance de la qualité. Ces normes et ces exigences

Plus en détail

Demande de règlement maladie grave

Demande de règlement maladie grave Demande de règlement maladie grave Votre partenaire de confiance. DÉCLARATION DU TITULAIRE DE LA POLICE POUR ASSURER LE TRAITEMENT RAPIDE DE LA DEMANDE, VEUILLEZ RÉPONDRE À TOUTES LES QUESTIONS ET ÉCRIRE

Plus en détail

Consultez-nous. Étape par étape Comment déposer une plainte contre la police

Consultez-nous. Étape par étape Comment déposer une plainte contre la police Consultez-nous Étape par étape Comment déposer une plainte contre la police 2 Table des matières Qu est-ce que le Bureau du directeur indépendant de l examen de la police? 3 Qui peut déposer une plainte?

Plus en détail

POLITIQUE CONCERNANT LES STAGIAIRES POSTDOCTORAUX

POLITIQUE CONCERNANT LES STAGIAIRES POSTDOCTORAUX POLITIQUE CONCERNANT LES STAGIAIRES POSTDOCTORAUX Adoptée par la Commission des études, le 10 mai 2002 Ratifiée par le Conseil d administration, le 7 juin 2002 Modifiée par la Commission des études, le

Plus en détail

Plan d études - Filière d études sanctionnée par un certificat Enseignant-e-s autorisé-e-s à enseigner au gymnase

Plan d études - Filière d études sanctionnée par un certificat Enseignant-e-s autorisé-e-s à enseigner au gymnase Plan d études - Filière d études sanctionnée par un certificat Enseignant-e-s autorisé-e-s à enseigner au gymnase Filière d études 1 Bases légales 2 2 s de formation 2 3 Admission 2 3.1 Conditions d admission

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE

POLITIQUE SUR LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE POLITIQUE SUR LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 16 FÉVRIER 2015 Politique sur la protection de la vie privée (adoptée 2015-02) Page 1 de 14 TABLE DES MATIÈRES TABLE

Plus en détail

Norme d exercice sur le développement professionnel continu

Norme d exercice sur le développement professionnel continu Bilan de sa pratique (Améliorer, maintenir, actualiser) Norme d exercice sur le développement professionnel continu Bilan de sa pratique (Améliorer, maintenir, actualiser) Période de référence du 1 er

Plus en détail

Demande de règlement au titre de l assurance invalidité Assurance-crédit Contrat no 83028

Demande de règlement au titre de l assurance invalidité Assurance-crédit Contrat no 83028 Demande de règlement au titre de l assurance invalidité Assurance-crédit Contrat no 83028 Quels renseignements sont requis dans le cas d une demande de règlement invalidité? Liste de contrôle : Déclaration

Plus en détail

COOPÉRATIVES EN ONTARIO CLASSEMENT REQUIS ET DOCUMENT À CONSERVER

COOPÉRATIVES EN ONTARIO CLASSEMENT REQUIS ET DOCUMENT À CONSERVER COOPÉRATIVES EN ONTARIO CLASSEMENT REQUIS ET DOCUMENT À CONSERVER Commission des services financiers de l Ontario Division de la délivrance des marchés et de la surveillance des marchés 5160, rue Yonge,

Plus en détail

ARRETE Arrêté du 17 juillet 1987 relatif au régime des études en vue du diplôme d Etat de docteur en pharmacie NOR: RESP8700449A

ARRETE Arrêté du 17 juillet 1987 relatif au régime des études en vue du diplôme d Etat de docteur en pharmacie NOR: RESP8700449A Le 23 janvier 2012 ARRETE Arrêté du 17 juillet 1987 relatif au régime des études en vue du diplôme d Etat de docteur en pharmacie NOR: RESP8700449A Le ministre de la défense, le ministre de l éducation

Plus en détail

Foire aux questions concernant la Gestion de cas de SAE

Foire aux questions concernant la Gestion de cas de SAE Foire aux questions concernant la Gestion de cas de SAE Le présent document répond aux questions qu on se pose le plus souvent concernant la gestion de cas dans le LaMPSS. Emploi Nouvelle-Écosse (ENE)

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF À L ADMISSION AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE

RÈGLEMENT RELATIF À L ADMISSION AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE RÈGLEMENT N o 5 RÈGLEMENT RELATIF À L ADMISSION AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE Modifié le 10 juin 2014 cegepdrummond.ca Adopté au conseil d administration : 87-04-28-04 Modifié : 22 septembre 1987 (CA-87-09-22-09)

Plus en détail

Programme de principes essentiels de gouvernance à but non lucratif (Programme OBNL)

Programme de principes essentiels de gouvernance à but non lucratif (Programme OBNL) Programme de principes essentiels de gouvernance à but non lucratif (Programme OBNL) Formulaire de demande d admission PROGRAMME DE PRINCIPES ESSENTIELS DE GOUVERNANCE À BUT NON LUCRATIF (PROGRAMME OBNL)

Plus en détail

LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC. Rencontre thématique

LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC. Rencontre thématique LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC Rencontre thématique Contribution de la Fédération des cégeps Le 30 novembre 2012 LES CÉGEPS PARTICIPENT À LA CONSTRUCTION DE LA SOCIÉTÉ DU SAVOIR Au Québec,

Plus en détail

ASSURANCE INDIVIDUELLE. MODIFICATION D'ASSURANCE Invalidité, vie et maladies graves

ASSURANCE INDIVIDUELLE. MODIFICATION D'ASSURANCE Invalidité, vie et maladies graves ASSURANCE INDIVIDUELLE MODIFICATION D'ASSURANCE Invalidité, vie et maladies graves Instructions au conseiller 1. Écrire lisiblement en lettres moulées l encre bleue ou noire. 2. Si votre client demande

Plus en détail

GUIDE ÉTUDIANT : PROCÉDURE POUR LES STAGES

GUIDE ÉTUDIANT : PROCÉDURE POUR LES STAGES GUIDE ÉTUDIANT : PROCÉDURE POUR LES STAGES INTRODUCTION Ce document s adresse aux étudiants intéressés par un stage en entreprise. Vous y trouverez de multiples informations concernant les objectifs et

Plus en détail

PROGRAMMES DE LANGUES EN ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES. A. Définition des programmes de langues en alternance travail-études

PROGRAMMES DE LANGUES EN ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES. A. Définition des programmes de langues en alternance travail-études PROGRAMMES DE LANGUES EN ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES A. Définition des programmes de langues en alternance travail-études Les programmes de langues en alternance travail-études sont des programmes qui allient

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS SUR LE PROGRAMME MONTANTS MAXIMUMS DU FINANCEMENT OFFERT

RENSEIGNEMENTS SUR LE PROGRAMME MONTANTS MAXIMUMS DU FINANCEMENT OFFERT Fonds pour les projets d expansion des entreprises (FPEE) RENSEIGNEMENTS SUR LE PROGRAMME MONTANTS MAXIMUMS DU FINANCEMENT OFFERT Le Fonds pour les projets d expansion des entreprises (FPEE) compte deux

Plus en détail

Pour présenter vos demandes, veuillez procéder comme suit :

Pour présenter vos demandes, veuillez procéder comme suit : Pour obtenir l accréditation de Spécialiste en conformité de la paie (S.C.P), vous devez avoir cumulé au moins un (1) an d expérience pondérée en traitement de la paie. Pour satisfaire à cette exigence,

Plus en détail

Directives de pratique. concernant. l adjudication des frais

Directives de pratique. concernant. l adjudication des frais Ontario Energy Board Commission de l énergie de l Ontario Directives de pratique concernant l adjudication des frais Février 2003 DIRECTIVES DE PRATIQUE CONCERNANT L ADJUDICATION DES FRAIS 1. DÉFINITIONS

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI SOMMAIRE DU DÉROULEMENT DES ACTIVITÉS DANS LE CADRE DES DEMANDES DE PASSAGE À LA CLASSE 1 GROUPE TECHNIQUE

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI SOMMAIRE DU DÉROULEMENT DES ACTIVITÉS DANS LE CADRE DES DEMANDES DE PASSAGE À LA CLASSE 1 GROUPE TECHNIQUE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI SOMMAIRE DU DÉROULEMENT DES ACTIVITÉS DANS LE CADRE DES DEMANDES DE PASSAGE À LA CLASSE 1 GROUPE TECHNIQUE Le candidat * adresse par écrit sa demande au Service du personnel

Plus en détail

Statuts-types de fondation de coopération scientifique. «Réseaux thématiques de recherche avancée» I - But de la fondation.

Statuts-types de fondation de coopération scientifique. «Réseaux thématiques de recherche avancée» I - But de la fondation. MESR 27 octobre 2006 Statuts-types de fondation de coopération scientifique «Réseaux thématiques de recherche avancée» I - But de la fondation Article 1 er «Le réseau thématique de recherche avancée» 1

Plus en détail

Subvention Canada-Ontario pour l emploi. Présentation générale pour les employeurs

Subvention Canada-Ontario pour l emploi. Présentation générale pour les employeurs Subvention Canada-Ontario pour l emploi Présentation générale pour les employeurs Juin 2017 Ministère de l Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle Objectif Donner une vue d ensemble du

Plus en détail

Bourse en. jumelage de fonds. Candidat d origine étrangère (moniteur clinique)

Bourse en. jumelage de fonds. Candidat d origine étrangère (moniteur clinique) 2017 2018 La Fondation du CHU Sainte-Justine et la Direction de l enseignement Bourse en jumelage de fonds Candidat d origine étrangère (moniteur clinique) Date limite : 21 octobre 2016 Remettre ce formulaire

Plus en détail

GUIDE D AGREMENT DES PRESTATAIRES DE SERVICES DE CERTIFICATION ELECTRONIQUE (PSCE) & D OBTENTION DU CERTIFICAT DE CONFORMITE

GUIDE D AGREMENT DES PRESTATAIRES DE SERVICES DE CERTIFICATION ELECTRONIQUE (PSCE) & D OBTENTION DU CERTIFICAT DE CONFORMITE GUIDE D AGREMENT DES PRESTATAIRES DE SERVICES DE CERTIFICATION ELECTRONIQUE (PSCE) & D OBTENTION DU CERTIFICAT DE CONFORMITE AVRIL 2011 SOMMAIRE I. INTRODUCTION... 3 II. REFERENCES REGLEMENTAIRES... 4

Plus en détail

Régime d aide financière aux étudiantes et étudiants de l Ontario

Régime d aide financière aux étudiantes et étudiants de l Ontario Régime d aide financière aux étudiantes et étudiants de l Ontario 1 Qu est-ce que le RAFEO? 2 Qu est-ce que le RAFEO? Le Régime d aide financière aux étudiantes et étudiants de l Ontario (RAFEO) est un

Plus en détail

Guide de mise en candidature

Guide de mise en candidature Guide de mise en candidature «Prix du Projet de l année» du PMI-Montréal Édition 2015 2007 Project Management Institute, Inc. et PMI-Montréal Inc. Tous droits réservés. «PMI» et le logo PMI sont des marques

Plus en détail

IMP /R1 Crédit d impôt pour frais de scolarité et d examen Publication : 27 juin 2014

IMP /R1 Crédit d impôt pour frais de scolarité et d examen Publication : 27 juin 2014 BULLETIN D INTERPRÉTATION ET DES PRATIQUES ADMINISTRATIVES CONCERNANT LES LOIS ET LES RÈGLEMENTS Impôts IMP. 752.0.18.10-1/R1 Crédit d impôt pour frais de scolarité et d examen Publication : 27 juin 2014

Plus en détail

DEMANDE D ALLOCATION POUR LE LOYER (pour les personnes ne recevant pas de prestations d aide à l emploi et au revenu)

DEMANDE D ALLOCATION POUR LE LOYER (pour les personnes ne recevant pas de prestations d aide à l emploi et au revenu) N o de CS: N o de demande: de réception: Services provinciaux Division de la prestation de services dans les communautés Services à la famille Manitoba 114, rue Garry, bureau 102, Winnipeg (Manitoba) R3C

Plus en détail

Rapport annuel de 2007-2008 concernant la Loi sur l accès à l information et la Loi sur la protection des renseignements personnels

Rapport annuel de 2007-2008 concernant la Loi sur l accès à l information et la Loi sur la protection des renseignements personnels Rapport annuel de 2007-2008 concernant la Loi sur l accès à l information et la Loi sur la protection des renseignements personnels Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le président du

Plus en détail

Développement de logiciels et les services informatiques

Développement de logiciels et les services informatiques N o 63-255-X au catalogue. Bulletin de service Développement de logiciels et les services informatiques 2012. Faits saillants Les revenus générés par les entreprises de l industrie du développement de

Plus en détail

Loi de 2005 sur les collèges privés. d'enseignement professionnel. Directive en matière de politique du surintendant n o 6

Loi de 2005 sur les collèges privés. d'enseignement professionnel. Directive en matière de politique du surintendant n o 6 Loi de 2005 sur les collèges privés d'enseignement professionnel surintendant n o 6 Exigences relatives à l approbation du programme de Techniques d esthétique Directive Conformément au paragraphe 23(1)

Plus en détail

RÈGLES DE GESTION INTERNE

RÈGLES DE GESTION INTERNE RÈGLES DE GESTION INTERNE TITRE: NATURE DU DOCUMENT: Règlement Procédure Page 1 de 7 x Politique Directive x C.A. C.E. C.G. Direction générale Résolution 06-318-5.05 Direction x Nouveau document Amende

Plus en détail

LISTE D ENGAGEMENTS DU JAPON POUR L ADMISSION TEMPORAIRE DES HOMMES ET DES FEMMES D AFFAIRES

LISTE D ENGAGEMENTS DU JAPON POUR L ADMISSION TEMPORAIRE DES HOMMES ET DES FEMMES D AFFAIRES LISTE D ENGAGEMENTS DU JAPON POUR L ADMISSION TEMPORAIRE DES HOMMES ET DES FEMMES D AFFAIRES 1. La liste qui suit énonce les engagements du Japon aux termes de l article 12.4 (Autorisation d admission

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2008 NOTE Le présent document prend effet à compter du 15 août 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

Programme conjoint de bourses universitaires Japon/Banque mondiale (JJ/WBGSP) MODALITÉS DE DÉPÔT DES CANDIDATURES AU TITRE DE L ANNÉE 2016

Programme conjoint de bourses universitaires Japon/Banque mondiale (JJ/WBGSP) MODALITÉS DE DÉPÔT DES CANDIDATURES AU TITRE DE L ANNÉE 2016 Programme conjoint de bourses universitaires Japon/Banque mondiale (JJ/WBGSP) MODALITÉS DE DÉPÔT DES CANDIDATURES AU TITRE DE L ANNÉE 2016 POUR LES RESSORTISSANTS DE PAYS EN DÉVELOPPEMENT* *Attention!

Plus en détail

L habilitation à siéger dans des instances consultatives (Articles L 141-3 et R.141-21 à R141-26 du code de l environnement)

L habilitation à siéger dans des instances consultatives (Articles L 141-3 et R.141-21 à R141-26 du code de l environnement) 1 L habilitation à siéger dans des instances consultatives (Articles L 141-3 et R.141-21 à R141-26 du code de l environnement) L agrément d association de protection de l environnement permet d être appelé

Plus en détail

DEMANDE DE PERMIS TEMPORAIRE D AGENT

DEMANDE DE PERMIS TEMPORAIRE D AGENT DEMANDE DE PERMIS TEMPORAIRE D AGENT Soumettez votre demande, tous les documents requis (voir page suivante) et le paiement complet (par la poste ou en personne) à l adresse suivante : Bureau de la sécurité

Plus en détail

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada. Rapport de vérification interne

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada. Rapport de vérification interne Affaires autochtones et Développement du Nord Canada Rapport de vérification interne Vérification du contrôle interne en matière de rapports financiers Préparé par la Direction générale des services de

Plus en détail

Régime d assurance de la qualité NORMES ET PRÉCISIONS

Régime d assurance de la qualité NORMES ET PRÉCISIONS Régime d assurance de la qualité NORMES ET PRÉCISIONS A: RAISON D ÊTRE La raison d être des normes de Langues Canada (LC) est de veiller aux meilleurs intérêts des étudiants qui étudient ou comptent étudier

Plus en détail

Accord de libre circulation nationale

Accord de libre circulation nationale Accord de libre circulation nationale Fédération des ordres professionnels de juristes du Canada / Federation of Law Societies of Canada 445, boulevard Saint-Laurent, bureau 480 Montréal (Québec) H2Y 2Y7

Plus en détail

Ligne directrice sur la gestion et le financement des services de garde d enfants et des programmes de soutien à la famille de l Ontario 2016

Ligne directrice sur la gestion et le financement des services de garde d enfants et des programmes de soutien à la famille de l Ontario 2016 Ministère de l Éducation Ligne directrice sur la gestion et le financement des services de garde d enfants et des programmes de soutien à la famille de l Ontario 2016 Gestionnaires des services municipaux

Plus en détail

Employeurs étrangers d employés transfrontaliers Demandez dès maintenant un allègement relatif à l impôt canadien

Employeurs étrangers d employés transfrontaliers Demandez dès maintenant un allègement relatif à l impôt canadien Employeurs étrangers d employés transfrontaliers Demandez dès maintenant un allègement relatif à l impôt canadien Le 13 janvier 2016 Les employeurs non-résidents du Canada qui comptent des employés non-résidents

Plus en détail

SERVICES PARTAGÉS CANADA

SERVICES PARTAGÉS CANADA SERVICES PARTAGÉS CANADA SOLUTION LOGICIELLE DE CLASSIFICATION DES COURRIELS D ENTREPRISE (SLCCE) ANNEXE A ÉNONCÉ DES TRAVAUX L ANNEXE C ÉBAUCHE DE DEMANDE DE PROPOSITION POUR LA SLCCE DE N o de DRPE :

Plus en détail

BUREAU DU DÉVELOPPEMENT DES PUBLICS ET DES MARCHÉS VIII es Jeux de la Francophonie Concours de présélection nationale Conte

BUREAU DU DÉVELOPPEMENT DES PUBLICS ET DES MARCHÉS VIII es Jeux de la Francophonie Concours de présélection nationale Conte LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE D INSCRIPTION CONTE BUREAU DU DÉVELOPPEMENT DES PUBLICS ET DES MARCHÉS VIII es Jeux de la Francophonie Concours de présélection nationale Conte Veuillez suivre les trois

Plus en détail

Politique relative aux normes d accessibilité

Politique relative aux normes d accessibilité 1.0 Survol 1.1 Introduction L Entreprise a pris l engagement de traiter toutes les personnes d une manière qui leur permet de conserver leur dignité et leur indépendance. ABB croit à l intégration et à

Plus en détail

Q.2 : À quel moment la couverture d assurance du ministère pour un stage non rémunéré entre-t-elle en vigueur?

Q.2 : À quel moment la couverture d assurance du ministère pour un stage non rémunéré entre-t-elle en vigueur? Foire aux questions Ministère de l Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle Assurance contre les accidents de travail dans le cadre de stages non rémunérés pour les étudiants ontariens

Plus en détail

Si vous avez une formation et de l expérience en. Les professions en technologie des sciences appliquées et du génie au Canada INSTRUMENTATION

Si vous avez une formation et de l expérience en. Les professions en technologie des sciences appliquées et du génie au Canada INSTRUMENTATION MC Les professions en technologie des sciences appliquées et du génie au Canada Si vous avez une formation et de l expérience en sciences appliquées ou en génie, une carrière à titre de technicien ou de

Plus en détail

Concours d entrée en formation infirmière. Rentrée du 5 Septembre 2016

Concours d entrée en formation infirmière. Rentrée du 5 Septembre 2016 Concours d entrée en formation infirmière Rentrée du 5 Septembre 2016 Pour être admis à effectuer les études conduisant au diplôme d Etat d infirmier, les candidats doivent être âgés de 17 ans au moins

Plus en détail

BANQUE DE MONTRÉAL CHARTE DU COMITÉ D AUDIT ET DE RÉVISION

BANQUE DE MONTRÉAL CHARTE DU COMITÉ D AUDIT ET DE RÉVISION BANQUE DE MONTRÉAL CHARTE DU COMITÉ D AUDIT ET DE RÉVISION Le Comité est chargé d aider le Conseil à s acquitter de ses responsabilités de surveillance concernant l intégrité de l information financière

Plus en détail

REGIE INTERNE D UNE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE

REGIE INTERNE D UNE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE REGIE INTERNE D UNE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE Politique N O 1121-04-005 Politique : Régie interne d une assemblée générale annuelle N o 1121-04-005 Adoption par le Conseil d administration : Dates de

Plus en détail

Règlements et autres actes

Règlements et autres actes Partie 2 GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 31 août 2016, 148 e année, n o 35 4907 Règlements et autres actes Gouvernement du Québec Décret 753-2016, 17 août 2016 Loi sur le Barreau (chapitre B-1) Formation,

Plus en détail

CONCOURS 2015 DU FONDS COLLÈGE-INDUSTRIE POUR L INNOVATION VOLET 1 : INFRASTRUCTURE DE RECHERCHE INVITATION À SOUMETTRE DES PROPOSITIONS

CONCOURS 2015 DU FONDS COLLÈGE-INDUSTRIE POUR L INNOVATION VOLET 1 : INFRASTRUCTURE DE RECHERCHE INVITATION À SOUMETTRE DES PROPOSITIONS CONCOURS 2015 DU FONDS COLLÈGE-INDUSTRIE POUR L INNOVATION VOLET 1 : INFRASTRUCTURE DE RECHERCHE INVITATION À SOUMETTRE DES PROPOSITIONS DESCRIPTION Le Fonds collège-industrie pour l innovation (FCII)

Plus en détail

Règlement sur les marques de commerce

Règlement sur les marques de commerce Règlement sur les marques de commerce C.R.C., ch. 1559 Aucune modification depuis 1994/01/26 LOI SUR LES MARQUES DE COMMERCE Règlement sur les marques de commerce (C.R.C., ch. 1559) RÈGLEMENT EN VERTU

Plus en détail

FÉDÉRATION CANADIENNE DES ENSEIGNANTES ET DES ENSEIGNANTS SERVICE OUTRE-MER 2007

FÉDÉRATION CANADIENNE DES ENSEIGNANTES ET DES ENSEIGNANTS SERVICE OUTRE-MER 2007 FÉDÉRATION CANADIENNE DES ENSEIGNANTES ET DES ENSEIGNANTS SERVICE OUTRE-MER 2007 (Une entreprise commune de la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants et de ses organisations Membres

Plus en détail

ADDENDA AU FONDS DE REVENU VIAGER (FRV)

ADDENDA AU FONDS DE REVENU VIAGER (FRV) ADDENDA AU FONDS DE REVENU VIAGER (FRV) Conformément à la Loi sur les régimes de retraite (Ontario) et au règlement de l Ontario pris en application de cette loi - Annexe 1.1 FONDS DE REVENU DE RETRAITE

Plus en détail

IMMIGRATION. Immigration

IMMIGRATION. Immigration 97 IMMIGRATION L immigration est une responsabilité fédérale, bien que quelques provinces aient conclu des accords sur l immigration. Ces accords fédérauxprovinciaux, appelés Programme des candidats des

Plus en détail

CHAPITRE PREMIER : GÉNÉRALITÉS. Art. 1. Art. 2 CHAPITRE II : LE BACCALAURÉAT UNIVERSITAIRE EN DROIT. Art. 3 GRADES ET CERTIFICATS INSCRIPTION

CHAPITRE PREMIER : GÉNÉRALITÉS. Art. 1. Art. 2 CHAPITRE II : LE BACCALAURÉAT UNIVERSITAIRE EN DROIT. Art. 3 GRADES ET CERTIFICATS INSCRIPTION RÈGLEMENT D'ÉTUDES adopté par le conseil de faculté le 15 octobre 2004 modifié par le Conseil Participatif du 27 mai 2015 pour les dispositions relatives au Doctorat en droit CHAPITRE PREMIER : GÉNÉRALITÉS

Plus en détail

FONDATION ifrap STATUTS. Article 1 er - Objet et siège. Article 2 - Moyens

FONDATION ifrap STATUTS. Article 1 er - Objet et siège. Article 2 - Moyens FONDATION ifrap STATUTS I - But de la fondation Article 1 er - Objet et siège L'établissement dit «Fondation ifrap» a pour but d'effectuer des études et des recherches scientifiques sur l'efficacité des

Plus en détail

Lignes directrices relatives aux demandes d appui

Lignes directrices relatives aux demandes d appui Lignes directrices relatives aux demandes d appui PROGRAMME PILOTE D IMMIGRATION AU CANADA ATLANTIQUE Office de l immigration de la Nouvelle-Écosse NOVASCOTIAIMMIGRATION.COM/FRANCAIS FORMULAIRE DE DEMANDE

Plus en détail

PROCÉDURE EN CAS DE TEMPÊTE DE NEIGE OU DE VERGLAS

PROCÉDURE EN CAS DE TEMPÊTE DE NEIGE OU DE VERGLAS PROCÉDURE EN CAS DE TEMPÊTE DE NEIGE OU DE VERGLAS Texte adopté par le Comité exécutif de l'université Laval à sa séance du 23 novembre 2004 (CE-2004-523) La présente procédure vise à préciser les lignes

Plus en détail

Règlement. pour la certification de centres du sein. Ligue suisse contre le cancer / Société suisse de sénologie

Règlement. pour la certification de centres du sein. Ligue suisse contre le cancer / Société suisse de sénologie Règlement pour la certification de centres du sein Ligue suisse contre le cancer / Ce règlement est rédigé en allemand, français et italien. En cas de contradictions, c est la version allemande qui fait

Plus en détail

Info-Emploi Ontario - Ressources de planification d'apprentissage, de carrière et de vie

Info-Emploi Ontario - Ressources de planification d'apprentissage, de carrière et de vie Planification de carriére Soyez l architecte de votre vie Tout au cours de notre vie, nous avons la possibilité de prendre des décisions, d établir des objectifs et des projets qui influencent le cheminement

Plus en détail

RÈGLEMENT FAVORISANT LA RÉUSSITE SCOLAIRE

RÈGLEMENT FAVORISANT LA RÉUSSITE SCOLAIRE RÈGLEMENT FAVORISANT LA RÉUSSITE SCOLAIRE Adopté à la Commission des études du 31 mars 2017 Adopté au Conseil d administration du 24 mai 2017 Service de l organisation scolaire TABLE DES MATIÈRES Table

Plus en détail

Règlement no 2-17 relatif aux conditions d admission aux programmes et d inscription aux cours

Règlement no 2-17 relatif aux conditions d admission aux programmes et d inscription aux cours Règlement no 2-17 relatif aux conditions d admission aux programmes et d inscription aux cours Adopté par les conseils d administration du Cégep de La Pocatière le 14 juin 2017 et du Cégep de Rivière-du-Loup

Plus en détail

STAGE. en aménagement du territoire et développement régional PLAN DE COURS AME-6014

STAGE. en aménagement du territoire et développement régional PLAN DE COURS AME-6014 3 crédits Session E2015 Professeur : Jean-Yves Tellier Bureau: FAS-1638 Téléphone: 418-656-7685 Courriel : stages@esad.ulaval.ca STAGE en aménagement du territoire et développement régional AME-6014 PLAN

Plus en détail

CONSEIL SCOLAIRE DE DISTRICT CATHOLIQUE CENTRE-SUD

CONSEIL SCOLAIRE DE DISTRICT CATHOLIQUE CENTRE-SUD CONSEIL SCOLAIRE DE DISTRICT CATHOLIQUE CENTRE-SUD DIRECTIVE ADMINISTRATIVE DOMAINE : PROGRAMMES ET SERVICES À L ÉLÈVE Politique : Excursions éducatives (abrogée) PSE.11.0 En vigueur le : 9 septembre 1998

Plus en détail

FINANCEMENT OFFERT Plusieurs bourses de $ (CA) sont offertes en tant que possibilité de financement unique.

FINANCEMENT OFFERT Plusieurs bourses de $ (CA) sont offertes en tant que possibilité de financement unique. DÉTAILS DE LA POSSIBILITÉ DE FINANCEMENT ET DATES IMPORTANTES Nom du programme : Bourse d études de Cancer pulmonaire Canada Statut : Acceptation des demandes Date limite pour soumettre une demande : 30

Plus en détail

DÉCLARATION D ADMISSIBILITÉ DES PARENTS NON-AYANTS DROIT

DÉCLARATION D ADMISSIBILITÉ DES PARENTS NON-AYANTS DROIT DÉCLARATION D ADMISSIBILITÉ DES PARENTS NON-AYANTS DROIT Le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest est déterminé à respecter les droits constitutionnels accordés aux communautés de langue officielle

Plus en détail

Renseignements généraux. Documents qui ne sont pas évalués par le Ministère (liste non exhaustive)

Renseignements généraux. Documents qui ne sont pas évalués par le Ministère (liste non exhaustive) mande d évaluation comparative des études effectuées hors du Québec A-0361-F0 (2015-11) Qu est-ce que l évaluation comparative des études? Renseignements généraux L Évaluation comparative des études effectuées

Plus en détail

Normes visant les responsables d installations de garderies L`Éducation et Développement de la petite enfance Le 1er juin 2012

Normes visant les responsables d installations de garderies L`Éducation et Développement de la petite enfance Le 1er juin 2012 Normes visant les responsables d installations de garderies L`Éducatio on et Développement de la petite enfance Le 1 er juin 2012 TABLE DES MATIÈRES 1.0 INTRODUCTION 1.1 Définitions... 1 1.2 Fondement

Plus en détail

1 SUBVENTION IRHM DÉMARRAGE DE PROJET

1 SUBVENTION IRHM DÉMARRAGE DE PROJET 1 SUBVENTION IRHM DÉMARRAGE DE PROJET Titre No. Subvention IRHM démarrage de projet IRHM.POL.01 En vigueur depuis le Dernière révision approuvée (date) 11 août 2010 31 octobre 2012 Catégorie Source Politiques

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale d employée de commerce/employé de commerce avec certificat fédéral de capacité (CFC) 1 du 26 septembre 2011 (état le 1 er janvier 2015) Employée

Plus en détail

DESCRIPTION SOMMAIRE. 1 HOMMAGE AUX 30 LAURÉATS. 2 DÉROULEMENT. 3 VOLET «ACTION RÉGIONALE». 4 VOLET «EXCELLENCE». 5 RÉSUMÉ DU CALENDRIER.

DESCRIPTION SOMMAIRE. 1 HOMMAGE AUX 30 LAURÉATS. 2 DÉROULEMENT. 3 VOLET «ACTION RÉGIONALE». 4 VOLET «EXCELLENCE». 5 RÉSUMÉ DU CALENDRIER. Table des matières DESCRIPTION SOMMAIRE... 1 HOMMAGE AUX 30 LAURÉATS... 2 DÉROULEMENT... 3 VOLET «ACTION RÉGIONALE»... 4 VOLET «EXCELLENCE»... 4 CÉRÉMONIE OFFICIELLE DE LA REMISE DES PRIX... 5 RÉSUMÉ DU

Plus en détail

ORDRE DES ÉDUCATRICES ET DES ÉDUCATEURS DE LA PETITE ENFANCE

ORDRE DES ÉDUCATRICES ET DES ÉDUCATEURS DE LA PETITE ENFANCE ORDRE DES ÉDUCATRICES ET DES ÉDUCATEURS DE LA PETITE ENFANCE Politique relative à l évaluation des diplômes et de la formation du demandeur conformément à la sous-disposition 7.1.iv. du Règlement sur l

Plus en détail

Certificat d'assurance Assurance crédit pour les marges de crédit personnelles de CIBC

Certificat d'assurance Assurance crédit pour les marges de crédit personnelles de CIBC Certificat d'assurance Assurance crédit pour les marges de crédit personnelles de CIBC 13002F-2016/03 Page 1 de 10 Table des matières Note : Ce document est important. Veuillez le conserver dans un endroit

Plus en détail

Principaux éléments de l avis : 1. Définitions Dans le présent document de travail,

Principaux éléments de l avis : 1. Définitions Dans le présent document de travail, - 1 - Document de travail (Document de consultation) Aux fins de discussion du projet d avis de planification de la prévention de la pollution pour l hydrazine («l avis») Le présent document de travail

Plus en détail

RÈGLEMENT DE LA LICENCE DROIT ECONOMIE GESTION MENTION DROIT 2015/2016. (Dispositions générales - Enseignement - Régime des examens) CHAPITRE I

RÈGLEMENT DE LA LICENCE DROIT ECONOMIE GESTION MENTION DROIT 2015/2016. (Dispositions générales - Enseignement - Régime des examens) CHAPITRE I RÈGLEMENT DE LA LICENCE DROIT ECONOMIE GESTION MENTION DROIT 2015/2016 (Dispositions générales - Enseignement - Régime des examens) CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article I-1 : Obtention du grade de

Plus en détail

ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAIBE DEMANDE DE PROPOSITIONS

ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAIBE DEMANDE DE PROPOSITIONS ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAIBE DEMANDE DE PROPOSITIONS L Association des Etats de la Caraïbe (AEC) invite les consultants éligibles intéressés à soumettre des propositions pour la fourniture d un

Plus en détail

1.1. La présente politique prend effet le (date établie avec l autorisation du CHD).

1.1. La présente politique prend effet le (date établie avec l autorisation du CHD). 1. DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR 1.1. La présente politique prend effet le (date établie avec l autorisation du CHD). 1.2. La présente politique remplace la Politique du CNRC relative aux conflits d intérêts

Plus en détail

IMMIGRATION Canada. Permis de travail. Directives du bureau des visas d Accra. Table des matières IMM 5895 F ( )

IMMIGRATION Canada. Permis de travail. Directives du bureau des visas d Accra. Table des matières IMM 5895 F ( ) IMMIGRATION Canada Table des matières Liste de contrôle Permis de travail Questionnaire Aide familial résidant Permis de travail Directives du bureau des visas d Accra Ce guide est produit gratuitement

Plus en détail

e point en recherche ÉVALUATION DES MESURES FISCALES APPLICABLES À L HABITATION Introduction Mesures fiscales applicables à l habitation

e point en recherche ÉVALUATION DES MESURES FISCALES APPLICABLES À L HABITATION Introduction Mesures fiscales applicables à l habitation L e point en recherche Juin 2002 Série socio-économique Numéro 106 ÉVALUATION DES MESURES FISCALES APPLICABLES À L HABITATION Introduction Le présent projet de recherche porte sur l'analyse et l'évaluation

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE DE LA REGIE DU BATIMENT DU QUEBEC

POLITIQUE LINGUISTIQUE DE LA REGIE DU BATIMENT DU QUEBEC Code PDG-02-00 Entrée en vigueur mai 2005 Mise à jour mai 2005 POLITIQUE LINGUISTIQUE DE LA REGIE DU BATIMENT DU QUEBEC 1. OBJET Déterminer et faire connaître à tout le personnel de la Régie du bâtiment

Plus en détail

Comment présenter votre demande. Marche à suivre

Comment présenter votre demande. Marche à suivre Comment présenter votre demande Marche à suivre Toutes les demandes présentées dans le cadre de l Initiative Au cœur des données numériques doivent être soumises en ligne à partir du site Web du concours

Plus en détail

Formules pour le calcul informatisé des retenues sur la paie

Formules pour le calcul informatisé des retenues sur la paie Formules pour le calcul informatisé des retenues sur la paie 102 e édition En vigueur le 1 er octobre 2015 T4127OCT (F) Rév.15 Ce guide s adresse-t-il à vous? Utilisez ce guide si vous êtes un développeur

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC Loi sur la Régie de l assurance maladie du Québec (L.R.Q., c. R-5, a. 14 et a. 15 ; 2007, c. 21, a. 9 et a. 11) SECTION I DISPOSITIONS GÉNÉRALES

Plus en détail

Politique de financement des foyers de soins de longue durée

Politique de financement des foyers de soins de longue durée Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Politique de financement des foyers de soins de longue durée Politique : Financement en cas de suspension des admissions en raison d épidémies Date :

Plus en détail

Ensemble de politiques sur la gestion de l information

Ensemble de politiques sur la gestion de l information Ensemble de politiques sur la gestion de l information TABLE DES MATIÈRES 1. Avant-propos... 1 1.1. Application...1 1.2. Structure de l Ensemble de politiques... 1 1.3. Principes directeurs... 2 1.4. Exceptions...2

Plus en détail

Démonstration des compétences: Politique et procédures

Démonstration des compétences: Politique et procédures Démonstration des compétences: Politique et procédures 2015 Table des matières 1 Politique : Démonstration des compétences... 3 1.1 Lignes directrices... 3 1.2 Procédures... 4 1.3 Foire aux questions...

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION Pour La Formation Aide-Soignante 2016/2017 ÉPREUVES DE SÉLECTION

DOSSIER D INSCRIPTION Pour La Formation Aide-Soignante 2016/2017 ÉPREUVES DE SÉLECTION Parcours complet (formation de 10 mois) DOSSIER D INSCRIPTION Pour La Formation Aide-Soignante 2016/2017 Arrêté du 22 octobre 2005 modifié relatif à la formation conduisant au diplôme d Etat d Aide-Soignant

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2012 NOTE Le présent document prend effet à compter du 1 er avril 2012 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

Section 4 Intégration socioprofessionnelle

Section 4 Intégration socioprofessionnelle Section 4 Intégration socioprofessionnelle L ISP de A à Z L ISP, de multiples avantages Les quatre dimensions de l employabilité Synthèse des cours du programme d études Les compétences polyvalentes et

Plus en détail

POLITIQUE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION Page 1 sur 9

POLITIQUE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION Page 1 sur 9 Statut du 01/01/016 POLITIQUE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION Page 1 sur 9 1 Objectif La politique de Hill-Rom consiste à mener toutes ses opérations et activités en conformité avec la lettre et

Plus en détail

DES CADRES SOCIAUX VARIÉS ET AUTHENTIQUES, DE DÉVELOPPER LEUR COMPÉTENCE INTERCULTURELL

DES CADRES SOCIAUX VARIÉS ET AUTHENTIQUES, DE DÉVELOPPER LEUR COMPÉTENCE INTERCULTURELL SOUTENIR LA PERSONNE IMMIGRANTE DANS SA DÉMARCHE D APPRENTISSAGE DU FRANÇAIS LANGU D INTÉGRATION ET FACILITER SA PARTICIPATION PLEINE ET ENTIÈRE À LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE. AIDER LA PER SONNE IMMIGRANTE À

Plus en détail

CMEP Algéro-Français Programme Hubert Curien - Tassili 2015

CMEP Algéro-Français Programme Hubert Curien - Tassili 2015 APPEL D'OFFRES CMEP Algéro-Français Programme Hubert Curien - Tassili 2015 Présentation Le partenariat Hubert Curien (PHC) tassili soutient la coopération scientifique franco-algérienne. Le PHC-Tassili

Plus en détail

UNION INTERNATIONALE DES BRIQUETEURS ET MÉTIERS CONNEXES BOURSES AU MÉRITE HARRY C. BATES LIGNES DIRECTRICES

UNION INTERNATIONALE DES BRIQUETEURS ET MÉTIERS CONNEXES BOURSES AU MÉRITE HARRY C. BATES LIGNES DIRECTRICES UNION INTERNATIONALE DES BRIQUETEURS ET MÉTIERS CONNEXES BOURSES AU MÉRITE HARRY C. BATES LIGNES DIRECTRICES 2016-2017 1- OBJECTIF Le programme de Bourses au mérite Harry C. Bates a été créé par l Union

Plus en détail

Police afférente au régime de pension collectif

Police afférente au régime de pension collectif Police afférente au régime de pension collectif Numéro de police : PRPP 0005 En vigueur le 3 mars 2014 La London Life, Compagnie d Assurance-Vie (l émetteur) verse les prestations prévues conformément

Plus en détail

Directives du Programme Ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien du revenu

Directives du Programme Ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien du revenu Directives du Programme Ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien du revenu 2.2 - Admissibilité des enfants à charge Résumé des dispositions législatives On qualifie d'enfant

Plus en détail

CADRE D EMPLOIS DES RÉDACTEURS TERRITORIAUX Concours d accès au grade de rédacteur

CADRE D EMPLOIS DES RÉDACTEURS TERRITORIAUX Concours d accès au grade de rédacteur CADRE D EMPLOIS DES RÉDACTEURS TERRITORIAUX Concours d accès au grade de rédacteur Mise à jour : 17 août 2012 PRÉSENTATION DU CADRE D EMPLOIS ET PRINCIPALES FONCTIONS 1 PRÉSENTATION DU CADRE D EMPLOIS

Plus en détail