CADRE DE GESTION RELATIF AUX PROJETS IMMOBILIERS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CADRE DE GESTION RELATIF AUX PROJETS IMMOBILIERS"

Transcription

1 ANNEXE 2015-CA R6676 CADRE DE GESTION RELATIF AUX PROJETS IMMOBILIERS Adopté le 7 décembre 2015.

2 Table des matières 1.0 Préambule Objectifs et portée Objectifs Portée Objets de gestion Planification des projets immobiliers Conception des projets immobiliers Exécution des projets immobiliers Schémas des processus de gestion d un projet d immobilisation Processus d analyse et d approbation Projets en maintien d actifs (espaces déjà reconnus aux fins de financement à ce titre) Projets non subventionnés en vertu de la Loi sur les investissements universitaires Projets en nouvelles initiatives - volet projets d infrastructures d enseignement ou de recherche Processus de conception de projet Processus d exécution du projet Lexique... 5 Références... 8 Annexes... ii

3 1.0 Préambule Le cadre de gestion relatif aux projets immobiliers s inscrit dans la volonté de l Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) de déployer les meilleures pratiques de gestion ainsi que d assurer une saine gouvernance à l occasion de la réalisation de projets immobiliers. C est dans ce contexte, en s inspirant des meilleures pratiques de gestion, que l UQTR se dote du présent cadre de gestion relatif aux projets immobiliers. 2.0 Objectifs et portée 2.1 Objectifs Le présent cadre de gestion a pour objectif de formaliser et d optimiser les processus de gestion des projets immobiliers de l UQTR, soit les processus d analyse et d approbation, de demande, de conception et d exécution d un projet immobilier selon le type de projet concerné, en vue notamment: De faciliter la concertation et la mobilisation des différents intervenants impliqués; De faciliter la concrétisation des investissements immobiliers, selon les enveloppes budgétaires, les budgets d un projet et les échéanciers fixés; D améliorer la reddition de comptes; De mesurer de façon régulière et objective le rendement des projets immobiliers, tirer parti de l information recueillie et apporter les modifications requises afin d accroître l efficience et l efficacité de la gestion des projets immobiliers. Ce cadre de gestion vise essentiellement les quatre finalités suivantes : Le respect de l enveloppe budgétaire accordée; Le respect des livrables autorisés; Le respect de l échéancier; La reddition de comptes. 2.2 Portée Le présent cadre de gestion s applique à l ensemble des projets immobiliers de l UQTR, que ce soit les projets de maintien d actifs ou les projets de construction (rénovation). CADRE DE GESTION RELATIF AUX PROJETS IMMOBILIERS - SERVICE DE L ÉQUIPEMENT Page 1 de 8

4 3.0 Objets de gestion Voici une présentation des thématiques sur lesquelles porte le présent cadre de gestion : 3.1 Planification des projets immobiliers Ensemble des activités reliées à la détermination des orientations, des besoins, des actions et du financement en matière de projets immobiliers afin de soutenir l UQTR dans son évolution, la prestation de ses services ainsi que le maintien et le développement de son parc d immeubles. 3.2 Conception des projets immobiliers Ensemble des activités reliées à la détermination des besoins spécifiques, des coûts afférents ainsi qu à l identification des sources de financement si requis, relativement à un projet immobilier. 3.3 Exécution des projets immobiliers Ensemble des activités reliées à la réalisation et à la gestion d un projet immobilier, incluant toute modification apportée audit projet en cours de réalisation. 4.0 Schémas des processus de gestion d un projet d immobilisation Cette section décrit les trois processus relatifs à la gestion d un projet immobilier. 4.1 Processus d analyse et d approbation Pour tout projet immobilier, le Service de l équipement doit obtenir une confirmation écrite de la part du ministère de l Éducation, de l Enseignement supérieur et de la Recherche (MEESR) que le projet sera subventionné en vertu de la Loi sur les investissements universitaires (RLRQ, chapitre I-17) par le biais de l une des enveloppes prévues au Plan quinquennal des investissements universitaires produit par le MEERS et approuvé par le Conseil des ministres pour une période donnée (ci-après appelé le «PQIU»). Il est à noter que cette confirmation n engage aucunement le MEESR pour le financement ultérieur d une partie ou de l ensemble des superficies de ce projet au titre du maintien des actifs immobiliers et de la subvention de fonctionnement associée aux terrains et aux bâtiments. Pour tout projet non subventionné en vertu de la Loi sur les investissements universitaires, l UQTR doit procéder, le cas échéant, à un emprunt et à cet égard obtenir au préalable toutes les autorisations d emprunt requises conformément à la réglementation Projets en maintien d actifs (espaces déjà reconnus aux fins de financement à ce titre) Le Service de l équipement doit présenter au MEESR les projets de maintien d actifs que l UQTR compte réaliser au sein d un budget d investissement annuel et obtenir une confirmation écrite de la part du MEESR sur la conformité des projets présentés. Le budget comprend un volet CADRE DE GESTION RELATIF AUX PROJETS IMMOBILIERS - SERVICE DE L ÉQUIPEMENT Page 2 de 8

5 maintien des actifs et un volet résorption du déficit de maintien des actifs. Une prévision décennale des investissements en maintien des actifs, accompagnée d une résolution du conseil d administration de l UQTR, doit être transmise au MEESR en même temps que le budget d investissement annuel. Le Service de l équipement doit préalablement soumettre ces projets au vice-recteur à l administration et aux finances pour approbation. Ces projets sont inscrits au PQIU pour la période donnée et répartis dans les enveloppes de maintien des actifs des actifs du parc immobilier. Ils concernent principalement les projets de réfection suite à un constat de déficit d entretien ou fonctionnel Projets non subventionnés en vertu de la Loi sur les investissements universitaires Ces projets concernent principalement les projets de construction (ou de rénovation) pour des superficies supplémentaires à la suite d un constat de déficit d espace selon les normes du MEESR et non subventionnés en nouvelles initiatives dans le cadre d un PQIU, ni financé entièrement par les allocations normalisées pour le maintien des actifs. Le Service de l équipement doit soumettre un plan d affaires détaillé du projet au vice-recteur à l administration et aux finances et au conseil d administration pour approbation. Il doit également soumettre au MEESR, pour approbation, tout projet non subventionné dont le coût estimé est supérieur ou égal à $ de la manière indiquée aux règles d investissement du MEESR. Si l état d analyse du MEESR est favorable, ce dernier autorise la réalisation d un programme fonctionnel et technique (PFT). Le Service de l équipement doit adresser au MEESR une demande aux fins du financement ultérieur de la superficie supplémentaire du projet au titre du maintien des actifs immobiliers et de la subvention de fonctionnement associée aux terrains et aux bâtiments. La reconnaissance de cette superficie s appuie notamment sur les besoins d espaces à long terme et à court terme. Dans le cas où le MEESR n autorise pas ce financement, l UQTR doit revoir son plan d affaires détaillé afin de trouver d autres sources de financement ou procéder à l abandon du projet Projets en nouvelles initiatives - volet projets d infrastructures d enseignement ou de recherche Ces projets concernent principalement les projets d ajout d espace, de changement de vocation ou de réfection majeure. Le Service de l équipement doit soumettre un plan d affaires détaillé du projet au vice-recteur à l administration et au conseil d administration pour approbation. Le Service de l équipement doit s assurer que le projet répond aux critères des projets d immobilisation. Le projet doit être soumis au MEESR pour approbation afin de s assurer de son admissibilité au titre des nouvelles initiatives prévues au PQIU et, le cas échéant, valider le financement ultérieur de la superficie supplémentaire au titre du maintien des actifs immobiliers et de la subvention de fonctionnement associée aux terrains et aux bâtiments. CADRE DE GESTION RELATIF AUX PROJETS IMMOBILIERS - SERVICE DE L ÉQUIPEMENT Page 3 de 8

6 Dans le cas où le MEESR n autorise pas le financement du projet à partir de l enveloppe budgétaire des nouvelles initiatives (volet projets infrastructures d enseignement ou de recherche) du PQIU ou n accorde pas de budget pour le fonctionnement et le maintien des actifs, l UQTR doit revoir son plan d affaires détaillé afin de trouver d autres sources de financement ou procéder à l abandon du projet. 4.2 Processus de conception de projet Le Service de l équipement réalise la conception du projet. Selon son ampleur, la conception prend la forme d un programme fonctionnel et technique (PFT), de plans et devis préliminaires ou d une preuve de concept (ci-après appelés «documents préliminaires»). Pour la réalisation des documents préliminaires, le Service de l équipement peut recourir aux services de professionnels externes selon la procédure prévue à la réglementation. En ce qui concerne les projets non subventionnés, l UQTR procède à l analyse du projet et valide les coûts (mobilier, équipements scientifiques, technologies de l information et transaction immobilière) ainsi qu à l identification des sources de financement si requis. Le MEESR analyse également les documents préliminaires afin d apprécier l adéquation de la solution proposée au regard des besoins, des contraintes et des coûts estimés globaux du projet. Il juge si le montage financier du projet est conforme à ses critères et fixe l enveloppe budgétaire (coût de construction, frais administratifs contingents, mobilier, équipements scientifiques, technologies de l information et transaction immobilière) et autorise la conception du projet, le cas échéant. Le Service de l équipement s assure que la conception du projet est réalisée dans le respect des autorisations émises. Il doit également s assurer du respect du programme établi pour les projets de construction et, dans tous les cas, de l enveloppe budgétaire allouée soit par le gouvernement ou l UQTR. La conception du projet doit inclure notamment : L élaboration des plans et devis; La validation des coûts et la détermination de l échéancier; La stratégie de réalisation du projet; Les modalités de financement du coût du projet si requis. Sauf en ce qui concerne les projets de maintien d actifs inscrits au PQIU, le Service de l équipement demande, à la suite de l émission des documents finaux, les autorisations requises afin de procéder à l exécution du projet au vice-recteur à l administration et aux finances et au conseil d administration. CADRE DE GESTION RELATIF AUX PROJETS IMMOBILIERS - SERVICE DE L ÉQUIPEMENT Page 4 de 8

7 À la suite des autorisations des instances de l UQTR, le Service de l équipement adresse une lettre au MEESR aux fins de la certification du projet. Essentiellement, la certification consiste à : Confirmer que les éléments prévus aux plans et devis sont conformes à ceux visés par le PFT; Analyser et recommander la liste (incluant les coûts) du mobilier, de l équipement scientifique spécialisé et des technologies de l information présentée par l UQTR; Analyser et recommander la transaction immobilière, le cas échéant (différentes options, option retenue et les coûts) ; Confirmer les sources de financement pour le coût total du projet ; Analyser les impacts du projet sur le budget de fonctionnement de l UQTR. Le MEESR analyse l ensemble de la documentation soumise afin d apprécier l adéquation de la solution proposée au regard du programme des travaux autorisés, de l échéancier convenu et de l enveloppe budgétaire allouée. Le ministre valide les coûts et les sources de financement et confirme ou non la réalisation du projet. En collaboration avec le Service de l approvisionnement et le Secrétariat général, le Service de l équipement procède à l élaboration des documents d appel d offres pour l adjudication d un contrat de travaux de construction. Le coût estimé des travaux détermine le type de processus d appel d offres à mettre en place et le niveau d autorisation requis pour l octroi du contrat. Le contrat de travaux de construction doit être approuvé par les instances appropriées de l UQTR et, le cas échéant, de l Université du Québec, conformément à la réglementation. 4.3 Processus d exécution du projet Le Service de l équipement doit s assurer que l exécution du projet est réalisée dans le respect des autorisations émises incluant notamment le programme établi, l enveloppe budgétaire allouée et l échéancier. Lorsqu applicable, il doit s assurer de respecter le mandat octroyé par le MEESR lors de l autorisation émise pour la conception du projet. À la fin des travaux ou à chaque année dans le cas de projets de maintien d actifs, le Service de l équipement prépare un rapport de reddition de comptes portant sur l atteinte des finalités du projet. Le Service des finances valide et commente le rapport de reddition de comptes et achemine le tout au MEESR. 5.0 Lexique Budget d investissements annuel Document dans lequel un établissement présente annuellement les projets de maintien des actifs qu il compte réaliser et l estimation des investissements totaux nécessaires. CADRE DE GESTION RELATIF AUX PROJETS IMMOBILIERS - SERVICE DE L ÉQUIPEMENT Page 5 de 8

8 Concept, plans et devis Le concept, les plans et devis préliminaires ou définitifs sont les documents habituellement produits pour la conception du projet. La réalisation complète des plans (représentation graphique) et des devis (spécifications techniques) permet de publier un appel d offres et de déterminer l entrepreneur général retenu pour la réalisation des travaux. Projet de construction (ou de rénovation) C est la mise en chantier du projet exécuté selon un ensemble de travaux. Projet de maintien d actifs Travaux qui visent à maintenir ou à rétablir l état physique d un actif afin d assurer la santé et la sécurité des personnes, de poursuivre son utilisation aux fins auxquelles il est destiné, de réduire la probabilité de défaillance ou de contrer sa vétusté physique. Déficit d espace Évaluation d un manque d espaces disponibles au regard du calcul des espaces normalisés. Les espaces disponibles nets considérés sont l ensemble des espaces occupés par un établissement, qu ils soient considérés ou non par le Ministère pour le financement du maintien des actifs immobiliers. Programme fonctionnel et technique (PFT) Document qui expose l ensemble des besoins de construction et qui fixe le contenu d un projet d immobilisation en décrivant les services en cause ainsi que les rapports entre les activités et les exigences de fonctionnement autant sur les plans qualitatifs que quantitatifs. Le PFT contient l évaluation des coûts du projet. Il traduit les besoins en espaces construits. Plan quinquennal des investissements universitaires (PQIU) Budget d'investissement pluriannuel à l'égard des infrastructures précisant les sommes allouées pour l entretien, l'ajout, l'amélioration ou le remplacement d'infrastructures. Projet immobilier Projet de maintien d actifs ou projet de construction (rénovation) Projets non subventionnés En vertu de la Loi sur les investissements universitaires, cette catégorie comprend tout projet qui n est ni subventionné en nouvelles initiatives dans le cadre d un plan quinquennal des investissements universitaires ni financé entièrement par les allocations normalisées. CADRE DE GESTION RELATIF AUX PROJETS IMMOBILIERS - SERVICE DE L ÉQUIPEMENT Page 6 de 8

9 Réglementation Ensemble des règles applicables établies par les instances gouvernementales, municipales et institutionnelles relativement à la réalisation de projets immobiliers et ainsi qu à la gestion financière reliée à ceux-ci. CADRE DE GESTION RELATIF AUX PROJETS IMMOBILIERS - SERVICE DE L ÉQUIPEMENT Page 7 de 8

10 Références CADRE DE GESTION POUR LES INVESTISSEMENTS LIÉS AUX INFRASTRUCTURES DES RÉSEAUX D ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL ET UNIVERSITAIRE, gouvernement du Québec, ministère de l Éducation, de l Enseignement supérieur et de la Recherche, Direction générale des infrastructures de l enseignement supérieur, 24 mars 2015 PLAN QUINQUENNAL DES INVESTISSEMENTS UNIVERSITAIRES (PQIU) ET CADRE DE RÉFÉRENCE, gouvernement du Québec, ministère de l Éducation, de l Enseignement supérieur et de la Recherche, CADRE DE GESTION RELATIF AUX PROJETS IMMOBILIERS - SERVICE DE L ÉQUIPEMENT Page 8 de 8

11 Service de l équipement (SÉ) ANNEXE 1 Processus : Processus d analyse et d approbation des projets en maintien d actifs No du processus : DSE010 Unité DSE010 Soumettre une demande DSE030 Analyse de la demande Projet d immobilisation? Maintien d actifs? Estimation des 1M$? $? coûts Service de l équipement Projet non subventionné? DSE040 Élaboration d une fiche projet et d un plan d affaires détaillé Élaboration d une fiche projet et d un plan d affaires synthèse Élaboration d une fiche projet ÉTAPE 1 DSE020 Élaboration du PDI Élaboration du BI Vice-rectorat à l administration et aux finances Approbation PDI et BI? Comité exécutif Approbation PDI et BI? Conseil d administration ÉTAPE 2 Approbation PDI et BI? Service de l équipement Révision suivant les commentaires du Ministère Envoi du PDI et BI au MEESR MEESR ÉTAPE 3.0 DSE050 CADRE DE GESTION RELATIF AUX PROJETS IMMOBILIERS - SERVICE DE L ÉQUIPEMENT

12 Service de l équipement (SÉ) Processus : Processus d analyse et d approbation des projets non subventionnés ANNEXE 2 No du processus : DSE020 Unité DSE020 Demande de projet non subventionné Service de l équipement Estimation des coûts et élaboration d un plan d affaires détaillé ÉTAPE 3.3 Révision du plan d affaires Vice-rectorat à l administration et aux finances Poursuite du projet? Comité exécutif Abandon du projet Conseil d administration Vice-rectorat à l administration et aux finances Envoie d une demande officielle au MEESR ÉTAPE 3.2 Aucun financement pour le maintien des actifs et le fonctionnement MEESR Étude de la demande Superficies déficit espaces bruts long terme? Autorisation de procéder et octroi du budget en maintien d actifs et fonctionnement pour le nouveau bâtiment DSE050 CADRE DE GESTION RELATIF AUX PROJETS IMMOBILIERS - SERVICE DE L ÉQUIPEMENT

13 Service de l équipement (SÉ) Processus : ANNEXE 3 Processus d analyse et d approbation des projets financés à partir de l enveloppe budgétaire des nouvelles initiatives du MEESR ( projets d infrastructures d enseignement ou de recherche) No du processus :DSE040 Unité DSE040 Demande de projet Service de l équipement Estimation des coûts et élaboration d un plan d affaires détaillé ÉTAPE 3.3 Révision du plan d affaires Vice-rectorat à l administration et aux finances Poursuite du projet? Comité exécutif Abandon du projet Conseil d administration Vice-rectorat à l administration et aux finances Envoie d une demande officielle au MEESR MEESR ÉTAPE 3.1 Étude de la demande DSE050 CADRE DE GESTION RELATIF AUX PROJETS IMMOBILIERS - SERVICE DE L ÉQUIPEMENT

14 Service de l équipement (SÉ) ANNEXE 4 Processus : Processus de conception de projet No du processus :DSE050 Gestionnaires de projet en collaboration avec des consultants externes (ingénieurs/ architectes) DSE050 - Sélection des professionnels - Élaboration du concept et/ou PFT - Élaboration des plans et devis - Analyse des coûts et de l échéancier Production des documents finaux (Plans et devis) Projet inscrit au BI? ÉTAPE 6 Service de l équipement Projet inscrit au BI? Production des documents d appel d offres, selon le modèle visé par le secrétariat général ÉTAPE 9 Gestion de l appel d offres Contrat $? Appel d offres public 1 Service de l approvisionnement ÉTAPE 4 ÉTAPE 7 Sur invitation? Élaboration du contrat et gré à gré Gestion de l appel d offres 2 Vice-rectorat à l administration et aux finances ÉTAPE 5 Dirigeant de l UQTR Signature du contrat 3 Secrétariat général Comité exécutif Conseil d administration MEESR ÉTAPE 8 CADRE DE GESTION RELATIF AUX PROJETS IMMOBILIERS - SERVICE DE L ÉQUIPEMENT

15 Service de l équipement (SÉ) ANNEXE 4 Processus : Processus de conception de projet No du processus : DSE050 Service de l approvisionnement 1 2 Réception et analyse des soumissions Réception et analyse des soumissions Préparation du contrat Préparation du contrat $? ÉTAPE 9 (suite) Vice-rectorat à l administration et aux finances Signature du contrat DSE050 Dirigeant de l UQTR 3 DSE060 Secrétariat général Validation du contrat Comité exécutif 1M$? Conseil d administration > 2M$? Comité exécutif UQ > 4M$? AG UQ DSE060 CADRE DE GESTION RELATIF AUX PROJETS IMMOBILIERS - SERVICE DE L ÉQUIPEMENT

16 Service de l équipement (SÉ) ANNEXE 5 Processus : Processus de réalisation de projet No du processus : DSE060 Gestionnaires de projet en collaboration avec des consultants externes (ingénieurs/ architectes) DSE060 - Réalise le projet - Assure le suivi et contrôle le livrable établi - Suivi du budget et de l échéancier - Documente et soutien les modifications ayant des incidences sur le fonctionnement ou les rehaussements budgétaires - Assure le suivi de la réalisation du projet - Demande la modification du livrable ou le rehaussement de l enveloppe budgétaire si nécessaire ÉTAPE 10 Service de l équipement Budget respecté? Demande une modification du livrable et/ou le rehaussement de l enveloppe budgétaire Réalise le rapport financier ÉTAPE 11 Service des finances Valide le rapport et l achemine au MEESR Vice-rectorat à l administration et aux finances Projets $? Comité exécutif Projets 1M$? Conseil d administration MEESR Approbation des données? Fin des travaux CADRE DE GESTION RELATIF AUX PROJETS IMMOBILIERS - SERVICE DE L ÉQUIPEMENT

Section 11 L intégration du parc immobilier et de la gestion des services de soutien

Section 11 L intégration du parc immobilier et de la gestion des services de soutien COLLECTION Implantation des centres de santé et de services sociaux Guide d implantation des centres de santé et de services sociaux Volume 2 Section 11 L intégration du parc immobilier et de la gestion

Plus en détail

GUIDE D APPLICATION DE LA POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS

GUIDE D APPLICATION DE LA POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS D APPLICATION DE LA POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS Le présent guide a pour but de fixer les paramètres ainsi que les

Plus en détail

RÉUNION ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL

RÉUNION ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL RÉUNION ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL MARDI 28 OCTOBRE 2014, À 18 H 30, À LA SALLE 107 DE L AGENCE 7 RAPPORT DU COMITÉ D ALLOCATION DES RESSOURCES

Plus en détail

Vérification de la conformité à la Politique sur le contrôle interne du Conseil du Trésor Phase 1

Vérification de la conformité à la Politique sur le contrôle interne du Conseil du Trésor Phase 1 Vérification de la conformité à la Politique sur le contrôle interne du Conseil du Trésor Phase 1 Bureau du dirigeant principal de la vérification et de l évaluation Direction des services de vérification

Plus en détail

LISTE DES ACRONYMES CA CRU CX LCOP PQIU RORC UQ UQTR VGQ VRAF VRRH

LISTE DES ACRONYMES CA CRU CX LCOP PQIU RORC UQ UQTR VGQ VRAF VRRH Page 1 sur 9 LISTE DES ACRONYMES CRU CX LCOP PQIU RORC UQ UQTR VGQ VRAF VRRH Conseil d administration régie universitaire Comité exécutif Loi sur les contrats des organismes publics Plan quinquennal des

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC EN ABITIBI-TÉMISCAMINGUE CONSEIL D'ADMINISTRATION

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC EN ABITIBI-TÉMISCAMINGUE CONSEIL D'ADMINISTRATION UNIVERSITÉ DU QUÉBEC EN ABITIBI-TÉMISCAMINGUE CONSEIL D'ADMINISTRATION PROCÈS-VERBAL de la 358 e réunion ordinaire du conseil d'administration de l'université du Québec en Abitibi- Témiscamingue, tenue

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Objectifs MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Le conseil d administration (le «conseil») rend compte à l actionnaire et relève du Parlement par l intermédiaire du ministre de l Innovation, des Sciences

Plus en détail

Étude de satisfaction à l égard du système SAFIRH et de certains des services du Centre de services communs de l Université du Québec (CSCUQ)

Étude de satisfaction à l égard du système SAFIRH et de certains des services du Centre de services communs de l Université du Québec (CSCUQ) Étude de satisfaction à l égard du système SAFIRH et de certains des services du Centre de services communs de l Université du Québec (CSCUQ) Synthèse des résultats Mai 2014 1 1. Mise en Contexte SAFIRH

Plus en détail

MANDAT ET DESCRIPTION DES FONCTIONS

MANDAT ET DESCRIPTION DES FONCTIONS MANDAT ET DESCRIPTION DES FONCTIONS Titre du poste : Nature du poste : DIRECTEUR GÉNÉRAL Poste cadre à temps complet 1 Sommaire des responsabilités : Le directeur général est responsable de la planification

Plus en détail

Orientation Municipale 2012. Comptabilité municipale et la présentation des rapports financiers municipaux

Orientation Municipale 2012. Comptabilité municipale et la présentation des rapports financiers municipaux Orientation Municipale 2012 Comptabilité municipale et la présentation des rapports financiers municipaux Programme Comptabilité Présentation des rapports financier municipaux États financiers annuels

Plus en détail

Chapitre V La mise en œuvre

Chapitre V La mise en œuvre Chapitre V La mise en œuvre Introduction Les plans de mise en œuvre déterminent précisément les mesures et les actions projetées par les autorités locales et la MRC de La Nouvelle-Beauce en rapport avec

Plus en détail

MRC DE MASKINONGÉ AMÉNAGEMENT D UN COURS D EAU CHEMINEMENT D UNE DEMANDE D INTERVENTION

MRC DE MASKINONGÉ AMÉNAGEMENT D UN COURS D EAU CHEMINEMENT D UNE DEMANDE D INTERVENTION MRC DE MASKINONGÉ AMÉNAGEMENT D UN COURS D EAU CHEMINEMENT D UNE DEMANDE D INTERVENTION 1) Demande de travaux d un cours d eau, par un ou des intéressés, auprès de la personne désignée au niveau local.

Plus en détail

Règlement n o 3 concernant la gestion financière du Cégep

Règlement n o 3 concernant la gestion financière du Cégep Règlement n o 3 concernant la gestion financière du Cégep Le présent règlement a été adopté pour la première fois en application de la résolution numéro 236-09 le 12 avril 1994 et a ensuite été modifié

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT GEORGE WESTON LIMITÉE

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT GEORGE WESTON LIMITÉE CHARTE DU COMITÉ D AUDIT de GEORGE WESTON LIMITÉE TABLE DES MATIÈRES 1. RESPONSABILITÉS DU COMITÉ... 1 2. MEMBRES DU COMITÉ... 1 3. PRÉSIDENT DU COMITÉ... 2 4. DURÉE DU MANDAT DE CHAQUE MEMBRE... 2 5.

Plus en détail

RÈGLEMENT NO 9 Portant sur la gestion financière du Collège. N/Réf. : G

RÈGLEMENT NO 9 Portant sur la gestion financière du Collège. N/Réf. : G N/Réf. : G6 211 033 Adopté : CAD 15.06.2000 Modifié : CAD 31.01.2007 et CAD 22.09.2015 TABLE DES MATIÈRES Pages Article 1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES... 1 1.01 Définitions... 1 1.02 Désignation... 1 1.03 Exclusions...

Plus en détail

CONCOURS 2015 DU FONDS COLLÈGE-INDUSTRIE POUR L INNOVATION VOLET 1 : INFRASTRUCTURE DE RECHERCHE INVITATION À SOUMETTRE DES PROPOSITIONS

CONCOURS 2015 DU FONDS COLLÈGE-INDUSTRIE POUR L INNOVATION VOLET 1 : INFRASTRUCTURE DE RECHERCHE INVITATION À SOUMETTRE DES PROPOSITIONS CONCOURS 2015 DU FONDS COLLÈGE-INDUSTRIE POUR L INNOVATION VOLET 1 : INFRASTRUCTURE DE RECHERCHE INVITATION À SOUMETTRE DES PROPOSITIONS DESCRIPTION Le Fonds collège-industrie pour l innovation (FCII)

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC Loi sur la Régie de l assurance maladie du Québec (L.R.Q., c. R-5, a. 14 et a. 15 ; 2007, c. 21, a. 9 et a. 11) SECTION I DISPOSITIONS GÉNÉRALES

Plus en détail

POLITIQUE D ACHAT RELATIVE AUX CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION

POLITIQUE D ACHAT RELATIVE AUX CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION POLITIQUE D ACHAT RELATIVE AUX CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION Adopté le 26 septembre 2000 par le conseil d administration (216 e assemblée - résolution n o 1784)

Plus en détail

ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES LAURENTIDES RÉSUMÉ DU PLAN D ENTREPRISE 2012-2016 RÉSUMÉ DU BUDGET D EXPLOITATION RÉSUMÉ DU BUDGET D INVESTISSEMENT

ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES LAURENTIDES RÉSUMÉ DU PLAN D ENTREPRISE 2012-2016 RÉSUMÉ DU BUDGET D EXPLOITATION RÉSUMÉ DU BUDGET D INVESTISSEMENT ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES LAURENTIDES RÉSUMÉ DU PLAN D ENTREPRISE 2012-2016 RÉSUMÉ DU BUDGET D EXPLOITATION 2012 RÉSUMÉ DU BUDGET D INVESTISSEMENT 2012 FÉVRIER 2012 Résumé du plan L orientation stratégique

Plus en détail

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada. Rapport de vérification interne

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada. Rapport de vérification interne Affaires autochtones et Développement du Nord Canada Rapport de vérification interne Vérification du contrôle interne en matière de rapports financiers Préparé par la Direction générale des services de

Plus en détail

Politique no 15. Politique d'approvisionnement. Cette politique s'adresse à : Toute la communauté de l UQAM. Adoptée le 18 juin 2013, Résolution

Politique no 15. Politique d'approvisionnement. Cette politique s'adresse à : Toute la communauté de l UQAM. Adoptée le 18 juin 2013, Résolution RECUEIL DES POLITIQUES DE L'UQAM Politique no 15 Politique d'approvisionnement Cette politique s'adresse à : Toute la communauté de l UQAM Responsable : Vice-rectorat aux affaires administratives et financières

Plus en détail

CAT 037M C.P. P.L. 27 Économie sociale

CAT 037M C.P. P.L. 27 Économie sociale CAT 037M C.P. P.L. 27 Économie sociale Mémoire présenté à la Commission de l aménagement du territoire dans le cadre de consultations particulières et auditions publiques sur le projet de loi n 27 Loi

Plus en détail

Secrétaire général. Votre rôle. Votre profil. Conditions d emploi

Secrétaire général. Votre rôle. Votre profil. Conditions d emploi OFFRE D EMPLOI AFFICHAGE 2016-71 Secrétaire général Votre rôle Sous l autorité de la présidente-directrice générale, le secrétaire général contribue à la réalisation de la mission de l Institut. Il veille

Plus en détail

PROGRAMME DE RABAIS PUBLICITAIRES Procédures et formulaire de demande

PROGRAMME DE RABAIS PUBLICITAIRES Procédures et formulaire de demande PROGRAMME DE RABAIS PUBLICITAIRES 2017-2018 Procédures et formulaire de demande Principe directeur Octroi d'un rabais sur les montants investis en placements publicitaires et promotionnels par les membres

Plus en détail

Annexe à la Déclaration de responsabilité de la direction englobant le contrôle interne en matière de rapports financiers de 2012-2013

Annexe à la Déclaration de responsabilité de la direction englobant le contrôle interne en matière de rapports financiers de 2012-2013 Annexe à la Déclaration de responsabilité de la direction englobant le contrôle interne en matière de rapports financiers de 2012-2013 Bureau du vérificateur général du Canada N o de catalogue FA1-14/1-2013F-PDF

Plus en détail

REFONTE DU PROGRAMME DE RABAIS PUBLICITAIRES Procédures et formulaire de demande

REFONTE DU PROGRAMME DE RABAIS PUBLICITAIRES Procédures et formulaire de demande REFONTE DU PROGRAMME DE RABAIS PUBLICITAIRES 2016-2017 Procédures et formulaire de demande Tourisme Laval a procédé à une refonte de son programme de rabais publicitaires qui entrera en vigueur le 1 er

Plus en détail

Ensemble de politiques sur la gestion de l information

Ensemble de politiques sur la gestion de l information Ensemble de politiques sur la gestion de l information TABLE DES MATIÈRES 1. Avant-propos... 1 1.1. Application...1 1.2. Structure de l Ensemble de politiques... 1 1.3. Principes directeurs... 2 1.4. Exceptions...2

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2012 NOTE Le présent document prend effet à compter du 1 er avril 2012 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2008 NOTE Le présent document prend effet à compter du 15 août 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

Coûts associés à la gestion des changements apportés aux plans et devis en cours d exécution

Coûts associés à la gestion des changements apportés aux plans et devis en cours d exécution Coûts associés à la gestion des changements apportés aux plans et devis en cours d exécution Corporation des entrepreneurs généraux du Québec 6800, boulevard Pie-IX Montréal (Québec) H1X 2C8 Tél : (514)

Plus en détail

CADRE D AGRÉMENT. Approche fondée sur les notations internes pour le risque de crédit

CADRE D AGRÉMENT. Approche fondée sur les notations internes pour le risque de crédit CADRE D AGRÉMENT Approche fondée sur les notations internes pour le risque de crédit Juillet 2016 TABLE DES MATIÈRES Préambule...... 1 1. Principes généraux d autorisation... 2 2. Principales phases menant

Plus en détail

LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE

LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE 013-2015 Table des matières M p E 03 Message du président et chef de la direction 04 Contexte 06 Actions 15 Annexe 1 : Tableau synoptique du plan d action de développement

Plus en détail

ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAIBE DEMANDE DE PROPOSITIONS

ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAIBE DEMANDE DE PROPOSITIONS ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAIBE DEMANDE DE PROPOSITIONS L Association des Etats de la Caraïbe (AEC) invite les consultants éligibles intéressés à soumettre des propositions pour la fourniture d un

Plus en détail

...2. Sainte-Foy, le 22 février 2002

...2. Sainte-Foy, le 22 février 2002 Sainte-Foy, le 22 février 2002 Objet : Crédit d impôt pour l intégration de solutions de commerce électronique admissibles Discours sur le budget 2000-2001 Article 1029.8.21.32 de la Loi sur les impôts

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Principales responsabilités ~~ Être responsable de l évaluation du rendement, de la rémunération et de

Plus en détail

POLITIQUE D ACHAT LOCAL

POLITIQUE D ACHAT LOCAL POLITIQUE D ACHAT LOCAL 1. VISION... 2. PORTÉE... 3. PÉRIODE D'APPLICATION 4. RESPONSABILITÉS 5. PRINCIPES DIRECTEURS 5.1 VITRINE DE CHOIX POUR LES PRODUITS RÉGIONAUX 5.2 PARTENAIRE PRIVILÉGIÉ DE ALIMENTS

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES ADMINISTRATEURS du Fonds de recherche du Québec Société et culture 1

CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES ADMINISTRATEURS du Fonds de recherche du Québec Société et culture 1 CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES ADMINISTRATEURS du Fonds de recherche du Québec Société et culture 1 Adoption : 5 avril 2012 (résolution CA50-2012.04.05-R363) Loi sur le ministère du Conseil exécutif

Plus en détail

Statuts-types de fondation de coopération scientifique. «Réseaux thématiques de recherche avancée» I - But de la fondation.

Statuts-types de fondation de coopération scientifique. «Réseaux thématiques de recherche avancée» I - But de la fondation. MESR 27 octobre 2006 Statuts-types de fondation de coopération scientifique «Réseaux thématiques de recherche avancée» I - But de la fondation Article 1 er «Le réseau thématique de recherche avancée» 1

Plus en détail

Déclaration de responsabilité de la direction englobant le contrôle interne en matière de rapports financiers

Déclaration de responsabilité de la direction englobant le contrôle interne en matière de rapports financiers Déclaration de responsabilité de la direction englobant le contrôle interne en matière de rapports financiers La responsabilité de l intégrité et de l objectivité des états financiers ci-joints pour l

Plus en détail

Ministère de la Justice Politique sur les subventions et les contributions. La présente politique se fonde sur les principes suivants.

Ministère de la Justice Politique sur les subventions et les contributions. La présente politique se fonde sur les principes suivants. Ministère de la Justice 1. Énoncé de politique Le ministère de la Justice appuiera les personnes et les organismes sans but lucratif voués à l amélioration de l administration de la justice aux Territoires

Plus en détail

Audit du processus d appel du CRSNG

Audit du processus d appel du CRSNG Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada Le 17 décembre 2013 1 TABLE DES MATIÈRES CRSNG 1 SOMMAIRE...3 2 CONTEXTE...7 3 OBJECTIF ET PORTÉE DE L AUDIT...8 4 MÉTHODE DE L AUDIT...8

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT. HECLA MINING COMPANY Modifiée et mise à jour, en vigueur à compter du 8 décembre 2014

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT. HECLA MINING COMPANY Modifiée et mise à jour, en vigueur à compter du 8 décembre 2014 CHARTE DU COMITÉ D AUDIT HECLA MINING COMPANY Modifiée et mise à jour, en vigueur à compter du 8 décembre 2014 FONCTION Le comité d audit (le «comité») aide le conseil d administration (le «conseil») à

Plus en détail

Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme

Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme DEUXIÈME SESSION TRENTE-NEUVIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 47 Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme Présentation Présenté par M. Laurent Lessard Ministre des Affaires municipales,

Plus en détail

POLITIQUE D ACHAT RELATIVE AUX CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION

POLITIQUE D ACHAT RELATIVE AUX CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION POLITIQUE D ACHAT RELATIVE AUX CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION Adoptée le 26 septembre 2000 par le conseil d administration (216 e assemblée - résolution n o 1784)

Plus en détail

DIRECTIVE CONCERNANT LA REDDITION DE COMPTES EN GESTION CONTRACTUELLE DES ORGANISMES PUBLICS

DIRECTIVE CONCERNANT LA REDDITION DE COMPTES EN GESTION CONTRACTUELLE DES ORGANISMES PUBLICS C.T. 216686 du 5 juillet 2016 modifié par C.T. 217155 du 13 décembre 2016 DIRECTIVE CONCERNANT LA REDDITION DE COMPTES EN GESTION CONTRACTUELLE DES ORGANISMES PUBLICS Loi sur les contrats des organismes

Plus en détail

Contrôle interne - Perspectives actuelles et futures

Contrôle interne - Perspectives actuelles et futures 5093814 Contrôle interne - Perspectives actuelles et futures Section de la Capitale de l Institut de la gestion financière Journée de développement professionnel 24 octobre 2013 Sharon Smith Directrice,

Plus en détail

INSTANCES DE CONCERTATION DU CURDE REUNIONS ENTRE LE 1 er OCTOBRE ET LE 30 NOVEMBRE 2006 SYNTHESE

INSTANCES DE CONCERTATION DU CURDE REUNIONS ENTRE LE 1 er OCTOBRE ET LE 30 NOVEMBRE 2006 SYNTHESE Direction Régulation INSTANCES DE CONCERTATION DU CURDE REUNIONS ENTRE LE 1 er OCTOBRE ET LE 30 NOVEMBRE 2006 SYNTHESE Identification : MCHE Version : 1 Nombre de pages : 9 Pour chacun des comités listés

Plus en détail

Ligne directrice sur la gestion et le financement des services de garde d enfants et des programmes de soutien à la famille de l Ontario 2016

Ligne directrice sur la gestion et le financement des services de garde d enfants et des programmes de soutien à la famille de l Ontario 2016 Ministère de l Éducation Ligne directrice sur la gestion et le financement des services de garde d enfants et des programmes de soutien à la famille de l Ontario 2016 Gestionnaires des services municipaux

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION

PLAN DE CLASSIFICATION PLAN DE CLASSIFICATION 1000 COORDINATION ET GESTION DE L'ORGANISATION 1100 ORGANISATION ET GESTION ADMINISTRATIVE Cette série comprend les documents relatifs à la constitution et à l'histoire, à la planification,

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DU PERSONNEL CADRE

POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DU PERSONNEL CADRE 3.5 POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DU PERSONNEL CADRE 1.0 DISPOSITIONS GÉNÉRALES Cette politique détermine certaines règles de gestion applicables au personnel cadre et portant sur les aspects suivants

Plus en détail

Gestion des infrastructures

Gestion des infrastructures Gestion des infrastructures Enjeux et nouveautés présenté par Ève Roussel, ing. Direction Expertise et Développement des infrastructures 6 novembre 2014 Gestion des infrastructures Mise en contexte (lois

Plus en détail

Règlement. pour la certification de centres du sein. Ligue suisse contre le cancer / Société suisse de sénologie

Règlement. pour la certification de centres du sein. Ligue suisse contre le cancer / Société suisse de sénologie Règlement pour la certification de centres du sein Ligue suisse contre le cancer / Ce règlement est rédigé en allemand, français et italien. En cas de contradictions, c est la version allemande qui fait

Plus en détail

FONDS DE PARTENARIAT POUR LE CARBONE FORESTIER (FPCF) SEPTIÈME RÉUNION DU COMITÉ DES PARTICIPANTS 2-3 novembre 2010 Washington, DC

FONDS DE PARTENARIAT POUR LE CARBONE FORESTIER (FPCF) SEPTIÈME RÉUNION DU COMITÉ DES PARTICIPANTS 2-3 novembre 2010 Washington, DC FONDS DE PARTENARIAT POUR LE CARBONE FORESTIER (FPCF) SEPTIÈME RÉUNION DU COMITÉ DES PARTICIPANTS 2-3 novembre 2010 Washington, DC Résolution PC/7/2010/1 Proposition de mesures pour l état de préparation

Plus en détail

BANQUE DE MONTRÉAL CHARTE DU COMITÉ D AUDIT ET DE RÉVISION

BANQUE DE MONTRÉAL CHARTE DU COMITÉ D AUDIT ET DE RÉVISION BANQUE DE MONTRÉAL CHARTE DU COMITÉ D AUDIT ET DE RÉVISION Le Comité est chargé d aider le Conseil à s acquitter de ses responsabilités de surveillance concernant l intégrité de l information financière

Plus en détail

RÈGLES DE GESTION INTERNE

RÈGLES DE GESTION INTERNE RÈGLES DE GESTION INTERNE TITRE: NATURE DU DOCUMENT: Règlement Procédure Page 1 de 7 x Politique Directive x C.A. C.E. C.G. Direction générale Résolution 06-318-5.05 Direction x Nouveau document Amende

Plus en détail

LES REMUNERATIONS DES DIRIGEANTS

LES REMUNERATIONS DES DIRIGEANTS 8 décembre 2009 FICHE PRESSE LES REMUNERATIONS DES DIRIGEANTS LE CONTEXTE Depuis 2001, différentes mesures législatives ont progressivement défini les règles d encadrement et de transparence applicables

Plus en détail

POLITIQUE & PROCÉDURE. APPROUVÉE PAR : Résolution no 2013-01-045 Date : 2013-01-21

POLITIQUE & PROCÉDURE. APPROUVÉE PAR : Résolution no 2013-01-045 Date : 2013-01-21 POLITIQUE & PROCÉDURE P-16-2013 TITRE : POLITIQUE DE SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL N o : P-16-2013 APPROUVÉE PAR : Résolution no 2013-01-045 Date : 2013-01-21 DATE EN VIGUEUR : 2013-01-21 politique nouvelle

Plus en détail

Politique institutionnelle de gestion des programmes d études

Politique institutionnelle de gestion des programmes d études Politique institutionnelle de gestion des programmes d études Adoptée par le conseil d administration lors de sa 304 e assemblée, le 17 juin 2014 (résolution n o 2718) Dans cette politique, le masculin

Plus en détail

Communauté réseau Soutien aux programmes conjoints. Modalités

Communauté réseau Soutien aux programmes conjoints. Modalités Communauté réseau Soutien aux programmes conjoints Modalités 2017-2018 Direction des études et de la recherche Vice-présidence à l enseignement et à la recherche 5 mai 2017 Table des matières 1. Objectifs

Plus en détail

LIGNES INTERNES DE CONDUITE CONCERNANT LA GESTION DES CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION

LIGNES INTERNES DE CONDUITE CONCERNANT LA GESTION DES CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION LIGNES INTERNES DE CONDUITE CONCERNANT LA GESTION DES CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION Texte officiel adopté par le conseil des commissaires lors de sa séance ordinaire

Plus en détail

LE MÉCANISME MULTICENTRIQUE

LE MÉCANISME MULTICENTRIQUE Marie-Ève Bouthillier et Isabelle Mondou Comité d éthique de la recherche de l Agence de la santé et des services sociaux de Montréal 15 avril 2008 Pourquoi le mécanisme multicentrique? Date d entrée en

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE

POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE Adoptée au Conseil d administration du 22 mars 2017 Direction des Services administratifs SECTION 1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES 1.1. DÉFINITIONS Les définitions énoncées au Règlement

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA RÉDUCTION DES DÉPENSES

POLITIQUE SUR LA RÉDUCTION DES DÉPENSES POLITIQUE SUR LA RÉDUCTION DES DÉPENSES 2010-2014 A) ÉNONCÉ Conformément à la Loi mettant en œuvre certaines dispositions du discours sur le budget du 30 mars 2010 et visant le retour à l équilibre budgétaire

Plus en détail

PTI. Bilan 2015. Service des infrastructures Étude du budget 2016 Novembre 2015

PTI. Bilan 2015. Service des infrastructures Étude du budget 2016 Novembre 2015 PTI Bilan 2015 Service des infrastructures Étude du budget 2016 Novembre 2015 PTI Bilan 2015 Bilan des projets de maintien des actifs. Bilan des projets spéciaux : Système de radiocommunication; Programme

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE CONCERNANT LA REDDITION DE COMPTES DES ORGANISMES PUBLICS

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE CONCERNANT LA REDDITION DE COMPTES DES ORGANISMES PUBLICS POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE CONCERNANT LA REDDITION DE COMPTES DES ORGANISMES PUBLICS Loi sur les contrats des organismes publics (L.R.Q., c. C-65.1, a. 26) OBJET 1. La présente politique a pour

Plus en détail

EXPOSÉ DE LA SITUATION

EXPOSÉ DE LA SITUATION 2015-10-15 13:53:49 sommaire décisionnel IDENTIFICATION Unité administrative responsable Approvisionnements Instance décisionnelle Comité exécutif Projet Numéro : Date : AP2015-592 08 Octobre 2015 Date

Plus en détail

Observatoire de l environnement en Nouvelle-Calédonie. Audit externe CAHIER DES CHARGES

Observatoire de l environnement en Nouvelle-Calédonie. Audit externe CAHIER DES CHARGES Observatoire de l environnement en Nouvelle-Calédonie, province Sud 11 rue Guynemer 98 800 Nouméa Tél : (+687) 23 69 69 Observatoire de l environnement en Nouvelle-Calédonie Audit externe CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

Classeur financier Guide à l intention des utilisateurs externes

Classeur financier Guide à l intention des utilisateurs externes Classeur financier Guide à l intention des utilisateurs externes Table des matières Introduction... 3 Instructions générales... 3 Étape 1 Préparation du budget... 5 Frais indirects... 8 Étape 2 Préparation

Plus en détail

L encadrement des soins de pieds en milieu hospitalier : exemple d un leadership infirmier

L encadrement des soins de pieds en milieu hospitalier : exemple d un leadership infirmier L encadrement des soins de pieds en milieu hospitalier : exemple d un leadership infirmier Maryse Grégoire, inf., B.Sc., M.A., conseillère cadre clinicienne, Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke

Plus en détail

La démarche de certification. La certification des organismes communautaires partenaires du ministère de l Immigration et des Communautés culturelles

La démarche de certification. La certification des organismes communautaires partenaires du ministère de l Immigration et des Communautés culturelles La démarche de certification La certification des organismes communautaires partenaires du ministère de l Immigration et des Communautés culturelles Table des matières Introduction... 4 Historique...

Plus en détail

CAHIER BUDGÉTAIRE. Programme triennal d immobilisations (PTI) 2015-2017. Société du parc Jean-Drapeau

CAHIER BUDGÉTAIRE. Programme triennal d immobilisations (PTI) 2015-2017. Société du parc Jean-Drapeau CAHIER BUDGÉTAIRE Programme triennal d immobilisations (PTI) 2015-2017 Société du parc Jean-Drapeau Table des matières Présentation de la Société du parc Jean-Drapeau.. 2 Statut de la Société du parc Jean-Drapeau

Plus en détail

RÈGLEMENT NO. 3 RÈGLEMENT RELATIF À LA DÉLÉGATION D AUTORITÉ

RÈGLEMENT NO. 3 RÈGLEMENT RELATIF À LA DÉLÉGATION D AUTORITÉ RÈGLEMENT NO. 3 RÈGLEMENT RELATIF À LA DÉLÉGATION D AUTORITÉ ADOPTÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION DU RÉSEAU DE TRANSPORT MÉTROPOLITAIN LE 29 MAI 2017 PAR VOIE DE RÉSOLUTION NO 17-CA(RTM)-42 2 PRINCIPES

Plus en détail

Affaires indiennes et du Nord Canada Charte de la vérification interne

Affaires indiennes et du Nord Canada Charte de la vérification interne 1. Objet et application 1.1 Le présent document a pour objet d établir le mandat de la fonction de vérification interne à Affaires indiennes et du Nord Canada (AINC), d attribuer les responsabilités et

Plus en détail

GESTIONNAIRE DE DOSSIERS

GESTIONNAIRE DE DOSSIERS Département de la santé et de l action sociale ETAT DE VAUD Centre Hospitalier Universitaire Vaudois - CHUV CAHIER DES CHARGES 1. Identification du poste Etablissement : CHUV Unité de gestion : Département

Plus en détail

Construction de la Bibliothèque centrale d Ottawa. Séance d information technique Décembre 2016

Construction de la Bibliothèque centrale d Ottawa. Séance d information technique Décembre 2016 Construction de la Bibliothèque centrale d Ottawa Séance d information technique Décembre 2016 1 Vision Créer une Bibliothèque centrale moderne et emblématique : Qui soit au service d Ottawa, de la BPO

Plus en détail

MANUEL QUALITÉ ACQ. {<10 SMQ 4.2.2> Manuel qualité - [Diffusé] No. de version: 08 - Date de diffusion: 01/05/12 13:38:45} 20 % EFFORT 80 % RÉSULTATS

MANUEL QUALITÉ ACQ. {<10 SMQ 4.2.2> Manuel qualité - [Diffusé] No. de version: 08 - Date de diffusion: 01/05/12 13:38:45} 20 % EFFORT 80 % RÉSULTATS ACQ MANUEL QUALITÉ Système Management 20 % EFFORT 80 % RÉSULTATS i TABLE DES MATIÈRES 1 DOMAINE D APPLICATION... 6 1.1 Généralités... 6 1.2 Périmètre d application... 7 2 RÉFÉRENCE NORMATIVE... 8 3 TERMES

Plus en détail

GUIDE DE DEMANDE DE SOUTIEN FINANCIER

GUIDE DE DEMANDE DE SOUTIEN FINANCIER GUIDE DE DEMANDE DE SOUTIEN FINANCIER 1. Renseignements généraux Le programme d assistance financière en culture - Volet soutien aux projets de loisir culturel pour la s adresse aux organismes reconnus

Plus en détail

CIRCULAIRE N 01/02 (annule et remplace la circulaire n 01/00)

CIRCULAIRE N 01/02 (annule et remplace la circulaire n 01/00) Rabat, le 11 mars 2002 CIRCULAIRE N 01/02 (annule et remplace la circulaire n 01/00) RELATIVE A LA RELATION ENTRE LES SOCIETES DE BOURSE ET LEUR CLIENTELE DANS LE CADRE DE L ACTIVITE D INTERMEDIATION Aux

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES ACHATS ET D OCTROI DE CONTRATS D APPROVISIONNEMENT OU DE SERVICES

POLITIQUE DE GESTION DES ACHATS ET D OCTROI DE CONTRATS D APPROVISIONNEMENT OU DE SERVICES POLITIQUE DE GESTION DES ACHATS ET D OCTROI DE CONTRATS D APPROVISIONNEMENT OU DE SERVICES POUR LES FONDS DE SOUTIEN À LA RÉINSERTION SOCIALE (FONDS SRS) DE L ÉTABLISSEMENT DE DÉTENTION DE QUÉBEC Fonds

Plus en détail

Conforme à l arrêté du 19 mars 2010 (ce contrat est à joindre à la convocation à l assemblée générale)

Conforme à l arrêté du 19 mars 2010 (ce contrat est à joindre à la convocation à l assemblée générale) CONTRAT DE SYNDIC Conforme à 19 mars 2010 (ce contrat est à joindre à la convocation à l assemblée générale) ENTRE LES SOUSSIGNÉS : 1. LE SYNDICAT DES COPROPRIÉTAIRES Le syndicat des copropriétaires de

Plus en détail

Patrimoine Mondial ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE

Patrimoine Mondial ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE Patrimoine Mondial Distribution limitée 25 COM WHC-01/CONF.208/14 Paris, le 31 octobre 2001 Original : anglais/français ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE CONVENTION

Plus en détail

Index GRI (Global Reporting Initiative)

Index GRI (Global Reporting Initiative) Index GRI (Global Reporting Initiative) RBC a adopté une stratégie à plusieurs volets pour son rapport sur le développement durable et publie son bilan social, environnemental et déontologique à différents

Plus en détail

FONDATION ifrap STATUTS. Article 1 er - Objet et siège. Article 2 - Moyens

FONDATION ifrap STATUTS. Article 1 er - Objet et siège. Article 2 - Moyens FONDATION ifrap STATUTS I - But de la fondation Article 1 er - Objet et siège L'établissement dit «Fondation ifrap» a pour but d'effectuer des études et des recherches scientifiques sur l'efficacité des

Plus en détail

Analyse de la situation relative aux échanges linguistiques nationaux et à la mobilité dans la formation professionnelle initiale Cahier des charges

Analyse de la situation relative aux échanges linguistiques nationaux et à la mobilité dans la formation professionnelle initiale Cahier des charges Département fédéral de l économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Promotion de projets et développement Berne, le 22 septembre 2011 Analyse de la situation

Plus en détail

Stratégie ministérielle de développement durable de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec 2014-2015

Stratégie ministérielle de développement durable de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec 2014-2015 Stratégie ministérielle de développement durable de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec 2014-2015 1. Aperçu de l'approche du gouvernement fédéral concernant le développement

Plus en détail

Pour une intégration accrue des préoccupations de développement durable

Pour une intégration accrue des préoccupations de développement durable 2008-2015 Pour une intégration accrue des préoccupations de développement durable 2008-2015 MISE À JOUR DU PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE En février 2012, le gouvernement du Québec a autorisé le

Plus en détail

Audit de l attestation du Dirigeant principal des finances pour les présentations au Cabinet

Audit de l attestation du Dirigeant principal des finances pour les présentations au Cabinet Audit de l attestation du Dirigeant principal des finances pour les présentations au Cabinet RAPPORT D AUDIT Projet # 15/16 01 01 Préparé par la Direction, audit et évaluation DÉCEMBRE 2015 POUR LES PRÉSENTATIONS

Plus en détail

Politique d investissement

Politique d investissement Politique d investissement pour l application de la Stratégie de développement économique financée par la Réserve financière d appui au développement économique RÈGLEMENT R.A.V.Q. 297 Service du développement

Plus en détail

SÉANCE ORDINAIRE DU 11 AVRIL 2016 2016.04.80 RÉSOLUTION - ADOPTION DE L ORDRE DU JOUR DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU 11 AVRIL 2016

SÉANCE ORDINAIRE DU 11 AVRIL 2016 2016.04.80 RÉSOLUTION - ADOPTION DE L ORDRE DU JOUR DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU 11 AVRIL 2016 PROVINCE DE QUÉBEC MRC D ANTOINE LABELLE MUNICIPALITÉ DE LA MACAZA PROCÈS-VERBAL de la séance ordinaire du conseil de la Municipalité de La Macaza, présidée par Madame la Mairesse Céline Beauregard et

Plus en détail

Les faits saillants du projet de loi no122 Loi visant principalement à reconnaître que les municipalités sont des gouvernements de proximité et à

Les faits saillants du projet de loi no122 Loi visant principalement à reconnaître que les municipalités sont des gouvernements de proximité et à Les faits saillants du projet de loi no122 Loi visant principalement à reconnaître que les municipalités sont des gouvernements de proximité et à augmenter à ce titre leur autonomie et leurs pouvoirs Plan

Plus en détail

SERVICES PARTAGÉS CANADA

SERVICES PARTAGÉS CANADA SERVICES PARTAGÉS CANADA SOLUTION LOGICIELLE DE CLASSIFICATION DES COURRIELS D ENTREPRISE (SLCCE) ANNEXE A ÉNONCÉ DES TRAVAUX L ANNEXE C ÉBAUCHE DE DEMANDE DE PROPOSITION POUR LA SLCCE DE N o de DRPE :

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2015

MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2015 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2015 13 novembre

Plus en détail

Charte du comité d audit

Charte du comité d audit Charte du comité d audit Mars 2015 Approuvée par le conseil d administration le 15 avril 2015 Résolution n CA-503-15-14 Charte du comité d audit 1. Remarques préliminaires La présente charte énonce les

Plus en détail

Règlement relatif à la gestion financière

Règlement relatif à la gestion financière Règlement relatif à la gestion financière Règlement numéro 3 Adopté au Conseil d administration du 8 mai 2013 TABLES DES MATIÈRES Article 1 Dispositions générales 2 Article 2 Processus budgétaire et financier

Plus en détail

Ville de Montréal Processus budgétaire 2011

Ville de Montréal Processus budgétaire 2011 Direction de l approvisionnement 11 mai 2010 Ville de Montréal Processus budgétaire 2011 Présentation à l intention des membres des commissions sur les finances municipales et d agglomération Direction

Plus en détail

Bâtiment Infrastructures

Bâtiment Infrastructures 372 Bâtiment Infrastructures Le domaine fonctionnel Bâtiment Infrastructures regroupe les emplois relatifs à la conception, la maintenance et l exploitation des bâtiments, ouvrages et infrastructures dans

Plus en détail

Document d information Budget du Québec 2015-2016

Document d information Budget du Québec 2015-2016 Document d information Budget du Québec 2015-2016 27 mars 2015 LE BUDGET EN BREF 3 FORMATION ET ÉDUCATION Déclarations pertinentes Discours sur le budget 4 Explication des mesures 5 1- Adapter la formation

Plus en détail

Association France Alzheimer

Association France Alzheimer Association France Alzheimer Maladie d Alzheimer et Maladies Apparentées Appel à projets «Sciences Médicales» (AAP SM 2016) Subventions allant jusqu à 100.000 Euros Il est recommandé aux candidats de lire

Plus en détail

ENTENTE CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE LAVAL ENTRE:

ENTENTE CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE LAVAL ENTRE: CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE LAVAL ENTENTE ENTRE: DE LAVAL, personne morale de droit public légalement constituée (S.Q. 1965, c. 89), ayant son siège au 1, Place du Souvenir, à Chomedey, en les

Plus en détail

ASSEMBLÉE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL

ASSEMBLÉE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL ASSEMBLÉE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Le jeudi 13 novembre 2014 à 9 h 30 AVIS DE CONVOCATION Montréal, le jeudi 6 novembre 2014 Prenez avis qu une assemblée extraordinaire du conseil municipal

Plus en détail