Demandes de permis : régions nouvellement désignées. Ressources en pétrole et en agrégats

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Demandes de permis : régions nouvellement désignées. Ressources en pétrole et en agrégats"

Transcription

1 Objet : Politique n o : Nouvelle : Ministry of Natural Resources Ministère des Richesses naturelles Demandes de permis : régions nouvellement désignées R.A Révisée Rédigé par Direction : Section : Date de publication : Terres et eaux Ressources en pétrole et en agrégats Le 1 er mai 2007 Principes directeurs Lorsqu une partie de l Ontario fait l objet d une désignation, l information doit d abord être transmise aux promoteurs d exploitations d agrégats et au public par le biais des réunions publiques et d annonces dans le journal, dès la désignation. Ainsi, les promoteurs peuvent présenter rapidement une demande et ajuster les prix de leur matières en conséquence. Une personne qui demande un permis dans les six mois suivants la désignation d une région recevra un permis d exploitation pour un puits d extraction ou une carrière si le puits d extraction ou la carrière a été exploité dans les deux ans précédant immédiatement la désignation ou a été loué en vertu de la Loi sur les mines pour une période de deux ans avant la désignation, et que ces deux scénarios se conforment aux règlements de zonage. Tous les puits d extraction et carrières établis disposent de six (6) mois pour demander un permis d exploitation en vertu de la Loi sur les ressources en agrégats, si l exploitant souhaite continuer à exploiter le puits d extraction ou la carrière. Pour être considéré comme établi, le demandeur doit démontrer au ministère des Richesses naturelles qu un puits d extraction a été établi ou qu une carrière a été établie dans les deux dernières années (des matières ont été prélevées régulièrement du site au cours des deux dernières années). Dans le cas d un «puits d extraction établi ou d une carrière établie» sur des terres louées en vertu de la Loi sur les mines, les terres doivent avoir fait l objet d un bail minier pendant la période de deux ans précédant la désignation de cette partie. Politique Si aucune demande de permis d exploitation n est présentée dans les six premiers mois, le puits d extraction ou la carrière doivent cesser leurs opérations. Lorsqu une demande est reçue dans les six premiers mois, et que le puits d extraction ou la carrière respecte les critères d établissement et de zonage ou que son usage dérogatoire peut être démontré légalement, un permis d exploitation est délivré dans les six mois suivants. Le site bénéficie d une clause de droits acquis en tant qu exploitation à sec si le puits d extraction ou la carrière est une exploitation à sec et, dans le cas où l exploitation est à la fois à sec et humide, les droits acquis portent sur les deux méthodes. Si une demande est présentée dans les six premiers mois, le puits d extraction ou la carrière ne peuvent être exploités avant qu un plan d implantation ait été préparé selon les Normes provinciales régissant l exploitation des ressources en agrégats en Ontario et qu un permis d exploitation ait été délivré par le ministère des Richesses naturelles. En outre, la demande Politique R.A Page 1 de 8

2 pourrait être assujettie à l article 9 de la Loi sur les ressources en agrégats (LRA) exigeant la préparation de rapports techniques, tels un rapport hydrogéologique, un rapport sur l environnement naturel, un rapport sur les ressources du patrimoine culturel, un rapport sur l évaluation du bruit et un rapport sur le dynamitage. Si une demande est faite au sujet d un puits d extraction établi ou d une carrière établie au cours de la période de 24 mois suivant le jour de la désignation, les alinéas 11(1) à (8) et 11(10) à (15) ne s appliquent pas (article 4.0 des Normes provinciales). Lorsque le ministre (ou, par délégation, le chef de district) a des doutes quant à savoir si un règlement de zonage interdit l exploitation d un puits d extraction ou d une carrière, l auteur de la demande doit en être avisé. Ce dernier dispose alors de 30 jours pour demander à la Cour supérieure de justice une décision précisant qu aucun règlement de zonage n interdit l utilisation du site aux fins d extraction, que ce soit par le biais d un puits d extraction ou d une carrière. Lorsque l auteur d une demande s est ainsi adressé aux tribunaux en vertu de cet article, il peut exploiter le puits d extraction ou la carrière jusqu à ce qu une décision soit rendue et qu un permis d exploitation soit délivré ou refusé. Lorsqu une demande est reçue dans les six premiers mois suivants la désignation, les paragraphes suivants ne s appliquent pas, conformément à l article 71 : article 9, alinéas 11(1) à (8); 11(10) à (15); et article 12. Toutefois, si une demande est reçue après les six premiers mois, les articles 9 et 12 de la Loi s appliquent. Le ministre peut annuler l exigence concernant un ou plusieurs des rapports exigés en vertu de l article 9 de la LRA (section 2.0 Normes relatives aux rapports, des Normes provinciales). Par exemple, un rapport sur les ressources du patrimoine culturel peut ne pas être exigé si le site est détérioré à 100 % ou s il est possible d utiliser des rapports déjà préparés aux fins de l aménagement. Chaque personne présentant une demande de permis doit fournir un acte ou une copie d une entente avec le propriétaire ou le détenteur du permis l identifiant comme la personne ayant le droit d extraire des agrégats. Les droits accompagnant la demande doivent être versés au moment de présenter la demande et ne sont pas remboursables (voir R.A ). Plans d implantation Un croquis du site, au lieu d un plan d implantation, doit accompagner toute demande présentée durant les six premiers mois. Le plan d implantation exigé en vertu de l article 8 sera exigé dans les six mois suivants signification au titulaire d une demande par courrier à cet effet, conformément au paragraphe 71(6). Les demandes reçues après les six premiers mois doivent inclure un plan d implantation qui correspond aux exigences des Normes provinciales et qui est approuvé, avant qu un permis soit délivré. Le but est le suivant : toutes les demandes reçues au cours des six premiers mois se verront accorder un permis et on enverra une lettre demandant un plan d implantation, conformément au paragraphe 71(6). Lorsque le plan d implantation n est pas approuvé, une condition sera rattachée au permis ou notée sur une annexe jointe à celui-ci et restreignant l exploitation au croquis du site soumis avec la demande, jusqu à ce qu il soit remplacé par un plan d implantation approuvé. Politique R.A Page 2 de 8

3 Après une période de deux ans, toutes les demandes d exploitation d un puits d extraction ou d une carrière seront considérées comme nouvelles et seront traitées conformément aux Normes provinciales (avis public) (voir R.A ). Toute personne ayant reçu un permis d exploitation pour un puits d extraction établi ou une carrière établie est considérée comme étant titulaire du permis à partir de la date de désignation. Cette précision est faite relativement à la rédaction des rapports et au paiement des droits accompagnant la demande de permis. Il n est pas nécessaire de s inscrire au Registre environnemental en vertu de la Charte des droits environnementaux dans le cas d un puits d extraction établi ou d une carrière établie dans une région nouvellement désignée, lorsque la demande de permis est reçue dans les deux premières années suivant la désignation. Remarque : Un statut d usage dérogatoire en vertu de la Loi sur l aménagement du territoire est acceptable et jugé conforme aux règlements de zonage. On fait référence à un usage dérogatoire lorsque l auteur d une demande démontre au MRN que l exploitation était établie avant l adoption d un règlement de zonage local par la municipalité concernée (le puits d extraction ou la carrière était là avant que la municipalité locale adopte le règlement de zonage). Toutefois, ce statut doit être confirmé par la municipalité et, s il existe un doute, on doit signifier au demandeur un avis l informant qu il doit porter la question à l attention de la Cour supérieure de justice. Politique R.A Page 3 de 8

4 QUESTIONS ET RÉPONSES Loi sur les ressources en agrégat (LRA) Questions provenant du personnel du MRN et des exploitants : Désignation d une nouvelle région en vertu du paragraphe 5(2) de la LRA Q.1. A.1. Quel effet la désignation d une municipalité en vertu de la Loi sur les ressources en agrégats (LRA) a-t-elle sur l exploitation d un puits d extraction existant ou d une carrière existante? Les exploitants sont tenus de présenter une demande de permis d exploitation en vertu de la LRA ou de cesser les opérations dans les six mois suivants la date de la désignation. Les exploitants d un puits d extraction ou d une carrière dans une région nouvellement désignée assumeront des coûts additionnels (frais d administration, droits annuels, plan d implantation, réhabilitation du site). Les propriétaires des exploitations d agrégats assujetties aux exigences de la LRA doivent verser des droits annuels ou des droits pour les licences d exploitation en bordure d un chemin. Q.2. A.2. Que doit faire un exploitant actuel pour continuer à extraire des agrégats de ce site? Les exploitants sont tenus de présenter une demande de permis d exploitation en vertu de la LRA ou de cesser les opérations dans les six mois suivants la date de la désignation. La demande doit comprendre le formulaire de demande, les droits relativement à la demande (200 $ pour un permis de catégorie B ou 400 $ pour un permis de catégorie A), la preuve du droit d extraire (copie de l entente relative à l extraction, titre, statut de zonage et preuve que le puits d extraction ou la carrière est établi(e). S il s agit d une société, les statuts constitutifs doivent accompagner la demande. Le titulaire doit également fournir au MRN un plan d implantation préparé conformément aux Normes provinciales, et ce, dans les six mois suivant la demande. Q.3. Qu entendez-vous par puits d extraction «établi» ou carrière «établie»? A.3. Q.4. A.4. Pour qu un puits d extraction ou une carrière soit considéré(e) comme «établi(e)», vous devez prouver au ministère que des matières ont été enlevées du site de façon régulière au cours des deux dernières années, ou que le site était sous bail aux termes de la Loi sur les mines pendant les deux années précédant la désignation. Que se passe-t-il si un exploitant actuel présente une demande après la période de six mois suivant la désignation? Dans les deux ans? L exploitation doit cesser jusqu à ce que le ministère émette un permis. Le permis ne sera délivré que lorsque toute l information nécessaire aura été soumise à la satisfaction du MRN (formulaire de demande, droits relatifs à la demande et plan d implantation). Toutefois, si la demande est faite entre six mois et deux ans après la date de la Politique R.A Pièce jointe 1 : Questions et réponses Page 4 de 8

5 désignation, l exploitant pourrait aussi avoir à soumettre des rapports techniques à l appui de la demande. Les exigences relatives aux rapports varieront selon la catégorie de permis demandé et pourraient inclure un rapport sur l environnement naturel, un rapport sur le patrimoine culturel, un rapport hydrogéologique, un rapport sur le dynamitage ou un rapport d évaluation du bruit. Après la période de deux ans, l exploitation sera considérée comme une nouvelle demande et fera l objet de toutes les dispositions de la Loi et des règlements (Normes provinciales), y compris la notification et la consultation publiques. Q.5. A.5. Q.6. Quelles sont les exigences juridiques de la LRA et quel en sera l impact sur mon exploitation? Préparation d un plan d implantation et de rapports techniques (s il y a lieu), rapports de production et droits annuels pour le permis, exploitation conforme aux exigences de la loi (plan d implantation, conditions rattachées au permis et normes d exploitation), rapport annuel sur la conformité et réhabilitation progressive et définitive du site. Quels sont les différents types de permis? A.6. Il existe deux sortes de permis : un permis de catégorie A permettant d extraire chaque année plus de tonnes d agrégats d un puits d extraction ou d une carrière; ou un permis de catégorie B permettant d extraire chaque année un maximum de tonnes d agrégats d un puits d extraction ou d une carrière. Q.7. A.7. En quoi consiste un plan d implantation selon la LRA? Les règlements (Normes provinciales) établis en vertu de la LRA font état de 8 catégories différentes de demandes de permis en fonction de la nature de l exploitation (puits d extraction ou carrière, extraction au-dessus ou en dessous de la nappe souterraine, permis de catégorie A ou catégorie B). Les renseignements exigés dépendront de la catégorie de la demande. Il est recommandé de vérifier les Normes provinciales pour déterminer quelles sont les exigences particulières à chacune. Le plan d implantation pour un permis de catégorie A doit fournir au moins trois schémas séparés intitulés Caractéristiques existantes, Exploitation et Réhabilitation progressive et définitive du site et inclure une ou plusieurs coupes transversales de l état existant, de l exploitation et de la réhabilitation du site. Un plan d implantation pour le permis de catégorie A doit être préparé sous la direction d un ingénieur professionnel membre de l Association of Professional Engineers of Ontario, ou encore par un arpenteurgéomètre, un membre de l Ontario Association of Landscape Architects, ou toute autre personne compétente autorisée par écrit par le ministre. Le plan doit être certifié par la personne qui l a préparé. Un plan d implantation pour un permis de catégorie B peut être préparé par l auteur de la demande et il n est pas nécessaire de fournir trois schémas différents. Q.8. Quels sont les droits annuels des permis? Les titulaires doivent-ils payer les droits des permis pour l année civile? Politique R.A Pièce jointe 1 : Questions et réponses Page 5 de 8

6 A.8. Q.9. A.9. Les droits annuels pour le permis que doivent verser les titulaires sont calculés au taux de 11,5 cents la tonne, ou 200 $ pour un permis de catégorie B, ou 400 $ pour un permis de catégorie A, selon le plus élevé des deux. La production est déclarée pour l année civile. Les titulaires doivent payer les droits du permis pour l année civile XXXX, à moins qu ils n aient été annulés. Quelles sont les exigences en vertu de la LRA auxquelles je dois me soumettre pour exploiter un nouveau site (pas un site établi)? Les exigences du permis en vertu de la LRA sont décrites dans les règlements (Normes provinciales) et comprennent les normes relatives au plan d implantation, les normes relatives aux rapports, et les normes relatives à la notification et à la consultation. Les renseignements exigés dépendront de la catégorie de la demande (puits d extraction ou carrière, extraction au-dessus ou en dessous de la nappe souterraine, permis de catégorie A ou catégorie B). Il est recommandé de vérifier les Normes provinciales pour déterminer quelles sont les exigences particulières à chacune. Aucun permis ne sera délivré pour un puits d extraction ou une carrière si un règlement municipal de zonage interdit l utilisation du lieu pour créer, établir ou exploiter des puits d extraction et des carrières. Il est possible que des autorisations additionnelles en vertu d autres lois (Loi sur la gestion des ressources en eau de l Ontario) soient également exigées. Q.10. Comment le ministère fait-il respecter la Loi, les règlements, le plan d implantation ou les conditions rattachées au permis? Le ministère effectue au hasard des vérifications et des inspections de tous les sites visés par un permis et, conformément au paragraphe 15.1 de la LRA, le titulaire doit remplir et soumettre chaque année un rapport d évaluation de la conformité avant le 30 septembre de chaque année. Politique R.A Pièce jointe 1 : Questions et réponses Page 6 de 8

7 MESSAGE IMPORTANT À tous les responsables d une exploitation d extraction des agrégats Objet : Désignation en vertu de la Loi sur les ressources en agrégats (LRA) La présente a pour but de vous informer qu à compter du INSÉRER DATE, le canton de INSÉRER CANTON, ainsi que INSÉRER LE NOMBRE autres cantons géographiques ont été désignés en vertu de la Loi sur les ressources en agrégats. Les cantons géographiques additionnels sont les suivants : LISTE DE CANTONS. Cela signifie que tous les responsables d un puits d extraction établi ou d une carrière établie disposent de six (6) mois pour demander un permis d exploitation en vertu de la LRA si ces responsables souhaitent poursuivre l exploitation du puits d extraction ou de la carrière. Pour être considéré comme établi, vous devez démontrer au ministère des Richesses naturelles qu un puits d extraction a été établi ou une carrière a été établie dans les deux dernières années (des matières ont été prélevées régulièrement du site au cours des deux dernières années). Dans le cas d un «puits d extraction établi ou d une carrière établie» sur des terres louées en vertu de la Loi sur les mines, les terres doivent avoir fait l objet d un bail minier pendant la période de deux ans précédant la désignation de cette partie. Si vous ne présentez pas de demande de permis d exploitation au cours des six premiers mois, vous devrez cesser toute exploitation. Si vous présentez une demande dans les six premiers mois et que vous respectez les critères relatifs à l établissement, un permis sera délivré au cours des six prochains mois et l article 9, les alinéas 11(1) à (8) et 11(10) à (15) et l article 12 ne s appliqueront pas à votre demande. Ces articles portent sur les rapports techniques qui sont normalement exigés en vertu des Normes provinciales sur la gestion des agrégats en Ontario (Normes provinciales), le processus de notification et de consultation (qui pourrait donner lieu à une audience devant la Commission des affaires municipales de l Ontario (CAMO)), ainsi que les questions étudiées par le ministre. Si vous décidez de faire une demande après les six premiers mois, vous ne pourrz exploiter votre puits d extraction ou carrière jusqu à ce qu un plan d implantation ait été préparé conformément aux Normes provinciales et qu un permis ait été délivré par le ministre des Richesses naturelles. En outre, votre demande pourrait être assujettie à l article 9 de la Loi sur les ressources en agrégats (LRA) exigeant la préparation de rapports techniques, tels un rapport hydrogéologique, un rapport sur l environnement naturel, un rapport sur les ressources du patrimoine culturel, un rapport sur l évaluation du bruit et un rapport sur le dynamitage. Par conséquent, si vous souhaitez poursuivre l exploitation des agrégats, vous devez absolument soumettre immédiatement une demande en vertu de la LRA et le MRN vous informera, dans les six mois suivant la demande, de la date à laquelle vous devrez soumettre un plan d implantation conformément à la Loi. Il excite deux types de permis délivré en vertu de la LRA : un permis de catégorie A si vous avez l intention d extraire plus de tonnes par année ou un permis de catégorie B si vous souhaitez extraire moins de tonnes par année. Le plan d implantation exigé pour le permis de catégorie A doit être préparé et certifié par un ingénieur professionnel, un arpenteurgéomètre de l Ontario, un architecte-paysagiste ou toute autre personne compétente autorisée Politique R.A Pièce jointe 2 : Ébauche de lettre aux exploitants Page 7 de 8

8 par le ministre. Le plan d implantation pour le permis de catégorie B peut être préparé par le demandeur ou toute autre personne. Si votre exploitation est située dans une municipalité organisée dotée d un règlement de zonage approuvé, elle doit se conformer au règlement de zonage avant qu un permis ne soit délivré, ou il doit s agir d un site dont l usage dérogatoire est antérieur au règlement de zonage. Dans ce dernier cas, vous devrez démontrer que vous en faites un usage dérogatoire pendant le processus de demande. Le ministère tiendra sous peu plusieurs réunions publiques afin de vous informer pleinement de vos obligations en vertu de la loi ainsi que des exigences de la LRA que vous aurez à respecter pour pouvoir continuer à exploiter votre puits d extraction ou votre carrière. Si vous avez des questions entre temps, vous pouvez me joindre au INSÉRER NUMÉRO ou joindre le conseiller principal en politiques pour la Section des ressources en pétrole et en agrégats à Peterborough, au Veuillez agréer mes salutations distinguées. INSÉRER NOM DU SUPERVISEUR Superviseur régional Politique R.A Pièce jointe 2 : Ébauche de lettre aux exploitants Page 8 de 8

RÉHABILITATION VOLONTAIRE DES RISQUES MINIERS

RÉHABILITATION VOLONTAIRE DES RISQUES MINIERS RÉHABILITATION VOLONTAIRE DES RISQUES MINIERS Le ministère du Développement du Nord et des Mines (MDNM) se fait un devoir de réduire les effets des activités d exploration et d exploitation des ressources

Plus en détail

Objet SURVEILLANCE DE LA CONFORMITÉ POSTÉRIEURE AUX ALIÉNATIONS

Objet SURVEILLANCE DE LA CONFORMITÉ POSTÉRIEURE AUX ALIÉNATIONS Ontario Ministère des Richesses naturelles Objet SURVEILLANCE DE LA CONFORMITÉ POSTÉRIEURE AUX ALIÉNATIONS Directive TP 9.01.02 Rédigé par - Direction Terres et Eaux Section Gestion des terres Remplace

Plus en détail

Objet CESSIONS DE POUVOIR DE VENDRE

Objet CESSIONS DE POUVOIR DE VENDRE Ministère des Richesses naturelles Ontario Objet CESSIONS DE POUVOIR DE VENDRE Rédigé par - Direction Terres et Eaux Remplace la directive intitulée Défaut de paiement hypothécaire Enregistrement d actes

Plus en détail

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PARTIE I INTERPRÉTATION 1. (1) Sauf indication contraire, les mots et expressions utilisés dans le présent règlement ont le sens qui leur est donné dans la Loi

Plus en détail

PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME

PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES 1 er avril 2015 au 31 mars 2018 Date : mars 2015 1 PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME EXIGENCES

Plus en détail

DEMANDE DE PREMIER PERMIS SOUS LA LOI SUR LES COMPAGNIES DE PRÊT ET DE FIDUCIE

DEMANDE DE PREMIER PERMIS SOUS LA LOI SUR LES COMPAGNIES DE PRÊT ET DE FIDUCIE Financial and Consumer Services Commission Financial Institutions Division 200-225 King Street Fredericton, NB E3B 1E1 Telephone: (506) 453-2315 Commission des services financiers et des services aux consommateurs

Plus en détail

Règlement sur les réservoirs de stockage DEMANDE DE PERMIS RELATIF À UN SYSTÈME DE STOCKAGE

Règlement sur les réservoirs de stockage DEMANDE DE PERMIS RELATIF À UN SYSTÈME DE STOCKAGE Règlement sur les réservoirs de stockage DEMANDE DE PERMIS RELATIF À UN SYSTÈME DE STOCKAGE > Les demandeurs 1 doivent s assurer qu ils : ont une bonne connaissance du Règlement sur les réservoirs de stockage

Plus en détail

Instructions pour le dépôt d une demande en vertu de la Loi de 2001 sur les municipalités auprès de la Commission de révision de l évaluation foncière

Instructions pour le dépôt d une demande en vertu de la Loi de 2001 sur les municipalités auprès de la Commission de révision de l évaluation foncière Tribunaux de l environnement et de l'amenegment du territoire Ontario Commission de révision de l'évaluation foncière 655 rue Bay, suite 1500 Toronto ON M5G 1E5 Téléphone: (416) 212-6349 Sans Frais: 1-866-448-2248

Plus en détail

Demande pour le Programme de soutien au démarrage d entreprises pour les compagnons

Demande pour le Programme de soutien au démarrage d entreprises pour les compagnons Demande pour le Programme de soutien au démarrage d entreprises pour les compagnons Section A : Renseignements personnels et commerciaux Numéro de référence : AVIS SUR LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE La

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOINS DE LONGUE DURÉE PROGRAMME DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE SCOLARITÉ DES INFIRMIÈRES ENTENTE DE SERVICES EN RETOUR

MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOINS DE LONGUE DURÉE PROGRAMME DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE SCOLARITÉ DES INFIRMIÈRES ENTENTE DE SERVICES EN RETOUR MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOINS DE LONGUE DURÉE PROGRAMME DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE SCOLARITÉ DES INFIRMIÈRES ENTENTE DE SERVICES EN RETOUR AVEC LA COURONNE DU CHEF DE LA PROVINCE D ONTARIO, REPRÉSENTÉE

Plus en détail

PAR UN ASSUREUR TITULAIRE D'UN PERMIS AU QUÉBEC. Mars 2008. Autorité des marchés financiers

PAR UN ASSUREUR TITULAIRE D'UN PERMIS AU QUÉBEC. Mars 2008. Autorité des marchés financiers GUIDE DE PRÉSENTATION PORTANT SUR LA CONFORMITÉ D UNE CESSION D ENTREPRISE PAR UN ASSUREUR TITULAIRE D'UN PERMIS AU QUÉBEC Mars 2008 Autorité des marchés financiers Ce document a été produit par la Surintendance

Plus en détail

DEMANDE DE RECONNAISSANCE

DEMANDE DE RECONNAISSANCE Renseignements généraux et directives Ce formulaire vous permet de procéder à une demande de reconnaissance de cours de tutorat privé. À qui s adresse ce formulaire? Le formulaire s adresse au postulant

Plus en détail

Objet CONSENTEMENT À UNE CESSION, AU TRANSFERT, À UNE HYPOTHÈQUE OU À UNE CHARGE CONCERNANT DES DOCUMENTS DE LA COURONNE OU DU MINISTÈRE

Objet CONSENTEMENT À UNE CESSION, AU TRANSFERT, À UNE HYPOTHÈQUE OU À UNE CHARGE CONCERNANT DES DOCUMENTS DE LA COURONNE OU DU MINISTÈRE Ontario Ministère des Richesses naturelles Objet CONSENTEMENT À UNE CESSION, AU TRANSFERT, À UNE HYPOTHÈQUE OU À UNE CHARGE CONCERNANT DES DOCUMENTS DE LA COURONNE OU DU MINISTÈRE Politique TP 2.05.01

Plus en détail

Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20)

Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20) PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20) Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d assurances et la Régie des rentes du Québec

Plus en détail

HILARY M.WESTON RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

HILARY M.WESTON RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX B o u r s e d é t u d e s HILARY M.WESTON RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Le gouvernement de l Ontario a créé la Bourse d études Hilary M. Weston pour rendre hommage au mandat de l honorable Hilary M. Weston comme

Plus en détail

Procédure PL 3.03.04 Date de publication 27 septembre 2013. Objet. Rédigée par Direction du patrimoine naturel, des terres et des espaces protégés

Procédure PL 3.03.04 Date de publication 27 septembre 2013. Objet. Rédigée par Direction du patrimoine naturel, des terres et des espaces protégés Ministère des Ressources Naturelles Objet Permis de travail article 14 de la Loi sur les terres Rédigée par Direction du patrimoine naturel, des terres et des espaces protégés Section Terres et ressources

Plus en détail

PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE GUIDE DU DEMANDEUR

PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE GUIDE DU DEMANDEUR PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE GUIDE DU DEMANDEUR Guide sur le programme d aide financière aux participants des camps de jour artistiques du Camp des Arts Créations Etc... WWW.CREATIONS-ETC.ORG Programme

Plus en détail

FONDS POUR L AMÉLIORATION DES INSTALLATIONS D APPRENTISSAGE (FAIA)

FONDS POUR L AMÉLIORATION DES INSTALLATIONS D APPRENTISSAGE (FAIA) FONDS POUR L AMÉLIORATION DES INSTALLATIONS D APPRENTISSAGE (FAIA) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES 2015-2016 Remarque : L état des revenus et des dépenses

Plus en détail

Votre permis de conduire et votre état de santé

Votre permis de conduire et votre état de santé Votre permis de conduire et votre état de santé Le présent document explique comment votre état de santé peut affecter votre capacité à être titulaire d un permis de conduire du Yukon, et comment le gouvernement

Plus en détail

Document de travail de l ACPM. Propositions visant à modifier le Règlement sur la surveillance du pari mutuel 2014

Document de travail de l ACPM. Propositions visant à modifier le Règlement sur la surveillance du pari mutuel 2014 Document de travail de l ACPM Propositions visant à modifier le Règlement sur la surveillance du pari mutuel 2014 Recommandations Les documents de travail jouent un rôle important dans l élaboration du

Plus en détail

Choix du site La limite d une carrière de sable ou de gravier ne doit pas être située à l intérieur des marges de retrait indiquées ci-après.

Choix du site La limite d une carrière de sable ou de gravier ne doit pas être située à l intérieur des marges de retrait indiquées ci-après. Ministère de l Environnement et des Gouvernements locaux Directive pour les carrières de sable et de gravier OBJECTIF L objectif du présent document est de fournir de l information et des directives aux

Plus en détail

Conditions applicables aux demandes d approbation fondées sur l article 28 et aux demandes de financement de la part de l OOF

Conditions applicables aux demandes d approbation fondées sur l article 28 et aux demandes de financement de la part de l OOF 2.0 Finances et administration Opérations bancaires, Opérations bancaires, investissements et emprunts Publication : mai 2009 Révision : 2.0 Finances et administration Opérations bancaires, TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Projet de loi n o 58. Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d assurances et la Régie des rentes du Québec

Projet de loi n o 58. Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d assurances et la Régie des rentes du Québec PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 58 Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d assurances et la Régie des rentes du Québec Présentation Présenté

Plus en détail

Division Politiques Section Politiques des pêches Numéro FI 2.06.04

Division Politiques Section Politiques des pêches Numéro FI 2.06.04 Objet Rédigé par - Ministère Richesses naturelles Direction générale Biodiversité Remplace la directive intitulée inchangé Division Politiques Section Politiques des pêches Numéro FI 2.06.04 Directive

Plus en détail

Concours de recrutement de professeurs de français - Genève - 2006. Note d information

Concours de recrutement de professeurs de français - Genève - 2006. Note d information OFFICE DES NATIONS UNIES A GENEVE UNITED NATIONS OFFICE AT GENEVA Concours de recrutement de professeurs de français - Genève - 2006 Note d information 1. Un concours de recrutement de professeurs de français

Plus en détail

CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL DEMANDE DE PROPOSITION RFP-CSAP-201302F SERVICES DE VÉRIFICATION ANNUELLE

CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL DEMANDE DE PROPOSITION RFP-CSAP-201302F SERVICES DE VÉRIFICATION ANNUELLE CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL DEMANDE DE PROPOSITION RFP-CSAP-201302F SERVICES DE VÉRIFICATION ANNUELLE Les soumissions devront être reçues au plus tard le jeudi 11 avril 2013 à 16h à l attention

Plus en détail

DEMANDE DE PREMIER PERMI SOUS LA LOI SUR LES COMPAGNIES DE PRÊT ET DE FIDUCIE

DEMANDE DE PREMIER PERMI SOUS LA LOI SUR LES COMPAGNIES DE PRÊT ET DE FIDUCIE DEMANDE DE PREMIER PERMI SOUS LA LOI SUR LES COMPAGNIES DE PRÊT ET DE FIDUCIE LA DEMANDE: Une compagnie de fiducie extra-provinciale qui demande un premier permis sous la Loi sur les compagnies de prêt

Plus en détail

Régime de rentes du Québec

Régime de rentes du Québec RETRAITE QUÉBEC Guide du bénéficiaire Régime de rentes du Québec Pour connaître vos droits et vos obligations Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE Dossier n o : 37080 FRA Québec, le : 11 juin 2015 Membre : Sophie Raymond, commissaire Commission de l équité salariale et Toiture bon prix Abitibi inc. Partie mise en

Plus en détail

COMITÉ D EXAMEN DES DEMANDES DE TERRES

COMITÉ D EXAMEN DES DEMANDES DE TERRES Énergie, Mines et Ressources Direction de la gestion des terres 300, rue Main, bureau 320 Whitehorse (Yukon) Y1A 2B5 667-5215; téléc. : 667-3214 www.emr.gov.yk.ca COMITÉ D EXAMEN DES DEMANDES DE TERRES

Plus en détail

Instructions pour le dépôt d une plainte en vertu de la Loi de 2001 sur les municipalités auprès de la Commission de révision de l évaluation foncière

Instructions pour le dépôt d une plainte en vertu de la Loi de 2001 sur les municipalités auprès de la Commission de révision de l évaluation foncière Tribunaux de l environnement et de l'amenegment du territoire Ontario Commission de révision de l'évaluation foncière 655 rue Bay, suite 1500 Toronto ON M5G 1E5 Téléphone: (416) 212-6349 Sans Frais: 1-866-448-2248

Plus en détail

Réintégrer son logement

Réintégrer son logement Accès au logement interdit illégalement Mon locateur peut-il m empêcher d entrer dans Aux termes de la loi, qui peut m obliger à quitter mon logement? Il est illégal pour votre locateur de vous empêcher

Plus en détail

Décret N 2005/0577/PM du 23 février 2005 sur les modalités de réalisation des études d'impact environnemental

Décret N 2005/0577/PM du 23 février 2005 sur les modalités de réalisation des études d'impact environnemental Décret N 2005/0577/PM du 23 février 2005 sur les modalités de réalisation des études d'impact environnemental LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT DECRETE : CHAPITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Article

Plus en détail

ENTENTE D ACCÈS AU CENTRE D ÉCHANGE D INFORMATION DE L INTERNATIONAL FUEL TAX ASSOCIATION, INC. POUR MEMBRE NON PARTICIPANT

ENTENTE D ACCÈS AU CENTRE D ÉCHANGE D INFORMATION DE L INTERNATIONAL FUEL TAX ASSOCIATION, INC. POUR MEMBRE NON PARTICIPANT ENTENTE D ACCÈS AU CENTRE D ÉCHANGE D INFORMATION DE L INTERNATIONAL FUEL TAX ASSOCIATION, INC. POUR MEMBRE NON PARTICIPANT 1. Parties La présente entente (ci-après «l Entente») est conclue entre le gouvernement

Plus en détail

ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE D ESTONIE ET LE GOUVERNEMENT DU CANADA RELATIF AUX ÉCHANGES JEUNESSE

ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE D ESTONIE ET LE GOUVERNEMENT DU CANADA RELATIF AUX ÉCHANGES JEUNESSE ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE D ESTONIE ET LE GOUVERNEMENT DU CANADA RELATIF AUX ÉCHANGES JEUNESSE LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE D ESTONIE et LE GOUVERNEMENT DU CANADA, ci-après désignés

Plus en détail

Canada. a l'egard de. Compte renqu des deliberations, y compris les motifs de decision. .Demandeur. Energia atomique du Canada limitee.

Canada. a l'egard de. Compte renqu des deliberations, y compris les motifs de decision. .Demandeur. Energia atomique du Canada limitee. Canadian Nuclear Safety Commission Commission canadienne de.sorete nucleaire Compte renqu des deliberations, y compris les motifs de decision a l'egard de.demandeur Energia atomique du Canada limitee Ob

Plus en détail

Demande à titre d étudiant indépendant

Demande à titre d étudiant indépendant Avant de commencer Vous devez être un «participant*» au sens de la Loi sur l assurance-emploi du gouvernement fédéral. Vous devez avoir travaillé avec un conseiller en emploi et un gestionnaire de cas

Plus en détail

Ville de Stanstead SHE-00022549 (STTV-083)

Ville de Stanstead SHE-00022549 (STTV-083) RÈGLEMENT DE DÉROGATIONS MINEURES AUX RÈGLEMENTS D URBANISME Projet n : SHE-00022549 (STTV-083) Préparé par : Les Services exp inc. 150, rue de Vimy Sherbrooke (Québec) J1J 3M7 www.teknika-hba.com Tél.

Plus en détail

GUIDE. à l intention des propriétaires

GUIDE. à l intention des propriétaires GUIDE à l intention des propriétaires Pour faciliter la construction, l agrandissement ou la rénovation d un bâtiment sur votre propriété, p. ex., une nouvelle maison, une terrasse, un garage ou l exécution

Plus en détail

PGIC CESSION DES DROITS DONNÉS PAR CONTRAT ET APPROBATION («CESSION») FEUILLE D INSTRUCTIONS ET LISTE DE VÉRIFICATION

PGIC CESSION DES DROITS DONNÉS PAR CONTRAT ET APPROBATION («CESSION») FEUILLE D INSTRUCTIONS ET LISTE DE VÉRIFICATION PGIC CESSION DES DROITS DONNÉS PAR CONTRAT ET APPROBATION («CESSION») FEUILLE D INSTRUCTIONS ET LISTE DE VÉRIFICATION 1) Le demandeur doit préparer la Cession selon le format ci-joint et remettre quatre

Plus en détail

Demande d évaluation de l expérience de travail connexe aux fins de détermination du salaire

Demande d évaluation de l expérience de travail connexe aux fins de détermination du salaire Demande d évaluation de l expérience de travail connexe aux fins de détermination du salaire Veillez à ce que votre formulaire de demande rempli et les documents pertinents soient envoyés au : Bureau du

Plus en détail

Présentation d une requête au comité d examen des demandes dérogatoires au regard de l aide financière aux études. Guide 2015-2016

Présentation d une requête au comité d examen des demandes dérogatoires au regard de l aide financière aux études. Guide 2015-2016 Présentation d une requête au comité d examen des demandes dérogatoires au regard de l aide financière aux études Guide 2015-2016 Le présent document a été produit par le ministère de l Éducation, de l

Plus en détail

RÈGLEMENT #489-14 SUR LES PROJETS PARTICULIERS DE CONSTRUCTION, DE MODIFICATION OU D OCCUPATION D UN IMMEUBLE

RÈGLEMENT #489-14 SUR LES PROJETS PARTICULIERS DE CONSTRUCTION, DE MODIFICATION OU D OCCUPATION D UN IMMEUBLE PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-SIMON RÈGLEMENT #489-14 SUR LES PROJETS PARTICULIERS DE CONSTRUCTION, DE MODIFICATION OU D OCCUPATION D UN IMMEUBLE CONSIDÉRANT QUE la municipalité de Saint-Simon

Plus en détail

FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ)

FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ) FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ APPLICABLES POUR LA PÉRIODE DU 1ER AVRIL 2015 AU 30 SEPTEMBRE 2015 Avril 2015 FONDS D AIDE À L EMPLOI

Plus en détail

AJOUT DE NOM AU REGISTRE PERMANENT DES ÉLECTEURS DE L ONTARIO

AJOUT DE NOM AU REGISTRE PERMANENT DES ÉLECTEURS DE L ONTARIO AJOUT DE NOM AU REGISTRE PERMANENT DES ÉLECTEURS DE L ONTARIO Pour présenter une demande personnelle afin de faire ajouter votre nom au Registre permanent des électeurs de l Ontario, veuillez remplir le

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 169-11 SUR LES USAGES CONDITIONNELS DE LA VILLE DE CAUSAPSCAL

RÈGLEMENT NUMÉRO 169-11 SUR LES USAGES CONDITIONNELS DE LA VILLE DE CAUSAPSCAL RÈGLEMENT NUMÉRO 169-11 SUR LES USAGES CONDITIONNELS DE LA VILLE DE CAUSAPSCAL MODIFIÉ PAR : Règlement numéro 192-13 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 LES DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES ET INTERPRÉTATIVES 1.1

Plus en détail

Rapport annuel selon la Loi sur les renseignements exigés des personnes morales Questions et réponses

Rapport annuel selon la Loi sur les renseignements exigés des personnes morales Questions et réponses Rapport annuel selon la Loi sur les renseignements exigés des personnes morales Questions et réponses Q1. Pourquoi les personnes morales doivent-elles déposer un rapport annuel selon la Loi sur les renseignements

Plus en détail

SRP-2.01-SP-11NNNN-012

SRP-2.01-SP-11NNNN-012 APPROUVÉ POUR UTILISATION INTERNE Rév. 000 Dossier n o 2.01 E-Docs n o 3407156 PROCÉDURES D EXAMEN POUR LE PERSONNEL : Demande de permis de préparation de l emplacement pour une nouvelle centrale nucléaire

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DU DISTRICT DE CLARE ARRÊTÉ N 28 ARRÊTÉ CONCERNANT LES REVENDEURS TEMPORAIRES DE VÉHICULES MOTORISÉS

MUNICIPALITÉ DU DISTRICT DE CLARE ARRÊTÉ N 28 ARRÊTÉ CONCERNANT LES REVENDEURS TEMPORAIRES DE VÉHICULES MOTORISÉS MUNICIPALITÉ DU DISTRICT DE CLARE ARRÊTÉ N 28 ARRÊTÉ CONCERNANT LES REVENDEURS TEMPORAIRES DE VÉHICULES MOTORISÉS Compétences En vertu de l article 171 de la loi sur les administrations municipales (Municipal

Plus en détail

Projet de loi n o 76 (2010, chapitre 1)

Projet de loi n o 76 (2010, chapitre 1) PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 76 (2010, chapitre 1) Loi modifiant diverses dispositions législatives concernant principalement le processus d attribution des contrats des

Plus en détail

Questions fréquentes Évaluation de l équivalence professionnelle

Questions fréquentes Évaluation de l équivalence professionnelle Questions fréquentes Évaluation de l équivalence professionnelle Si vous pensez avoir de l expérience et des compétences dans un métier spécialisé qui soient équivalentes à un programme d apprentissage

Plus en détail

Guide de demande d un permis de livraison d alcool

Guide de demande d un permis de livraison d alcool Commission des alcools et des jeux de l Ontario 90 AV SHEPPARD E BUREAU 200 TORONTO ON M2N 0A4 Téléc. : 416 326.8711 Tél. : 416 326.8700 ou 1 800 522.2876 (interurbains sans frais en Ontario) Guide de

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR POUR ENREGISTRER UN NOM COMMERCIAL

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR POUR ENREGISTRER UN NOM COMMERCIAL Tout ce qu'il faut savoir pour enregistrer un nom commercial Dois-je enregistrer le nom de mon entreprise? Dois-je enregistrer un nom commercial ou constituer mon entreprise en société? Comment puis-je

Plus en détail

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO)

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LA PÉRIODE ALLANT DU 1ER AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 1 PROGRAMME

Plus en détail

FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET

FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET GUIDE D OPÉRATIONS UN DON AU FONDS SPORTS-QUÉBEC POURQUOI? SPORTSQUÉBEC LÉGALEMENT APTE À ÉMETTRE DES REÇUS FISCAUX À titre d association canadienne de sport amateur

Plus en détail

Guide du processus d autorisation pour les hygiénistes dentaires en Ontario

Guide du processus d autorisation pour les hygiénistes dentaires en Ontario 69, rue Bloor Est, bureau 300, Toronto, Ontario M4W 1A9 Tél. : 416-961-6234 Sans frais : 1-800-268-2346 Téléc. : 416-961-6028 www.cdho.org Guide du processus d autorisation pour les hygiénistes dentaires

Plus en détail

ENTRE LA COMMISSION DE CONTRÔLE DE L ÉNERGIE ATOMIQUE, un organisme incorporé constitué par la Loi sur le contrôle de l énergie atomique,

ENTRE LA COMMISSION DE CONTRÔLE DE L ÉNERGIE ATOMIQUE, un organisme incorporé constitué par la Loi sur le contrôle de l énergie atomique, Page 1 de 3 ENTENTE FAITE EN DUPLICATA LE 4 E JOUR DE FÉVRIER 1985 ENTRE LA COMMISSION DE CONTRÔLE DE L ÉNERGIE ATOMIQUE, un organisme incorporé constitué par la Loi sur le contrôle de l énergie atomique,

Plus en détail

INSCRIPTION DES ÉLÈVES POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015

INSCRIPTION DES ÉLÈVES POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015 INSCRIPTION DES ÉLÈVES POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015 RÈGLES GÉNÉRALES L inscription annuelle est obligatoire pour tous les élèves qui fréquenteront une école de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke.

Plus en détail

Demande de changement de désignation du sexe sur l enregistrement de naissance et le certificat de naissance

Demande de changement de désignation du sexe sur l enregistrement de naissance et le certificat de naissance Instructions : Demande de changement de désignation du sexe sur l enregistrement de naissance et le certificat de naissance 1. Ce formulaire de demande peut être rempli seulement par un demandeur dont

Plus en détail

Foire aux questions sur la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat

Foire aux questions sur la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat Foire aux questions sur la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat Questions 1) Je suis étudiant au doctorat et la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat m intéresse. Pourriez-vous

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA VÉRIFICATION DES ANTÉCÉDENTS JUDICIAIRES FEUILLE DE ROUTE

POLITIQUE RELATIVE À LA VÉRIFICATION DES ANTÉCÉDENTS JUDICIAIRES FEUILLE DE ROUTE CODE D IDENTIFICATION POL15-020 TITRE : POLITIQUE RELATIVE À LA VÉRIFICATION DES ANTÉCÉDENTS JUDICIAIRES DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR AUTORISATION REQUISE 2 février 2015 Administrateur RESPONSABLE DU SUIVI

Plus en détail

Avis IMPORTANT : Lire le document «Instructions» avant de remplir le formulaire. Remplir le formulaire en lettres moulées.

Avis IMPORTANT : Lire le document «Instructions» avant de remplir le formulaire. Remplir le formulaire en lettres moulées. Avis Afin de vous assurer que nous puissions traiter dans les délais votre demande de permis d alcool pour une réunion, veuillez prendre note que celle-ci doit être reçue à la Régie au moins 15 jours avant

Plus en détail

Prénom Second prénom Nom de famille. 2. COORDONNÉES PERSONNELLES 3. COORDONNÉES PROFESSIONNELLES Adresse :

Prénom Second prénom Nom de famille. 2. COORDONNÉES PERSONNELLES 3. COORDONNÉES PROFESSIONNELLES Adresse : NE PAS TÉLÉCOPIER BARREAU DU HAUT-CANADA DEMANDE DE PERMIS DE CONSEILLER JURIDIQUE ÉTRANGER (en vertu du Règlement administratif n o 14) PARTIE A RENSEIGNEMENTS SUR LE DEMANDEUR RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

Plus en détail

CHAPITRE 4 LE PERMIS DE CONSTRUCTION

CHAPITRE 4 LE PERMIS DE CONSTRUCTION CHAPITRE 4 LE PERMIS DE CONSTRUCTION [Loi sur l aménagement et l urbanisme, article 119, article 120 et article 237] 4.1 Nécessité du permis de construction Tout projet de construction, de transformation,

Plus en détail

Direction de l audit de Ressources naturelles Canada. Rapport sur l inspection des pratiques. Le 5 décembre 2013

Direction de l audit de Ressources naturelles Canada. Rapport sur l inspection des pratiques. Le 5 décembre 2013 Direction de l audit de Ressources naturelles Canada Rapport sur l inspection des pratiques Le 5 décembre 2013 Ressources naturelles Canada Rapport sur l inspection des pratiques BUT Le présent document

Plus en détail

LE DRAWBACK RELATIF AUX VÉHICULES AUTOMOBILES EXPORTÉS

LE DRAWBACK RELATIF AUX VÉHICULES AUTOMOBILES EXPORTÉS Ottawa, le 21 octobre 2009 MÉMORANDUM D7-3-2 En résumé LE DRAWBACK RELATIF AUX VÉHICULES AUTOMOBILES EXPORTÉS 1. Le présent mémorandum a été révisé conformément à l Initiative de réduction de la paperasserie

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Arrêté du 24 avril 2015 relatif au règlement intérieur de la commission administrative paritaire compétente à l égard du corps d encadrement et d application du personnel de surveillance de l administration

Plus en détail

PARTENAIRES EN PROTECTION (PEP) PROCESSUS DE PEP

PARTENAIRES EN PROTECTION (PEP) PROCESSUS DE PEP PARTENAIRES EN PROTECTION (PEP) PROCESSUS DE PEP ACCEPTATION / REJET o Les demandes sont reçues et révisées pour évaluer l admissibilité (voir l annexe A) et s assurer que les exigences minimales en matière

Plus en détail

ENTENTE DE RECONNAISSANCE MUTUELLE VISANT À FACILITER LA MOBILITÉ DES INGÉNIEURS ENTRE L IRLANDE ET LE CANADA

ENTENTE DE RECONNAISSANCE MUTUELLE VISANT À FACILITER LA MOBILITÉ DES INGÉNIEURS ENTRE L IRLANDE ET LE CANADA ENTENTE DE RECONNAISSANCE MUTUELLE VISANT À FACILITER LA MOBILITÉ DES INGÉNIEURS ENTRE L IRLANDE ET LE CANADA (Ébauche, novembre 2007) 1 PARTIES 1.1 L Institution of Engineers of Ireland (Engineers Ireland)

Plus en détail

Rapport de stockage de produits chimiques Décret de désignation du secteur protégé du champ de captage

Rapport de stockage de produits chimiques Décret de désignation du secteur protégé du champ de captage MINISTÈRE DE L ENVIRONNEMENT Rapport de stockage de produits chimiques Décret de désignation du secteur protégé du champ de captage Nom du requérant : Adresse du site : Numéro d identification du bien-fonds

Plus en détail

POLITIQUE MINISTÉRIELLE EN MATIÈRE DE RECOUVREMENT

POLITIQUE MINISTÉRIELLE EN MATIÈRE DE RECOUVREMENT POLITIQUE MINISTÉRIELLE EN MATIÈRE DE RECOUVREMENT 1. CONTEXTE Dans un souci d équité et de saine gestion des fonds publics, le ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale (MESS) se doit de recouvrer

Plus en détail

ANNEXE I. Modalités de mise en place de l entretien professionnel pour les agents relevant de la fonction publique territoriale

ANNEXE I. Modalités de mise en place de l entretien professionnel pour les agents relevant de la fonction publique territoriale ANNEXE I Modalités de mise en place de l entretien professionnel pour les agents relevant de la fonction publique territoriale Le Département des Hauts-de-Seine substitue, à titre expérimental, au titre

Plus en détail

GUIDE DU PROCESSUS D APPROBATION DES ACTIVITÉS MINIÈRES AU NOUVEAU-BRUNSWICK

GUIDE DU PROCESSUS D APPROBATION DES ACTIVITÉS MINIÈRES AU NOUVEAU-BRUNSWICK GUIDE DU PROCESSUS D APPROBATION DES ACTIVITÉS MINIÈRES AU NOUVEAU-BRUNSWICK TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION... 1 2. COMITÉ PERMANENT DES MINES ET DE L ENVIRONNEMENT... 1 3. LE PROCESSUS D APPROBATION...

Plus en détail

Guide d utilisation du journal de stage

Guide d utilisation du journal de stage Guide d utilisation du journal de stage À l intention des candidats à l exercice de la profession Table des matières Présentation du journal de stage 2 Aperçu des étapes à suivre 2 Étape 1 - Commencer

Plus en détail

1. La présente demande ne vise que les résidants de la Colombie-Britannique, de l Ontario et du Québec.

1. La présente demande ne vise que les résidants de la Colombie-Britannique, de l Ontario et du Québec. 1 AVANT DE COMMENCER Information et conseils importants à propos de la présente demande : 1. La présente demande ne vise que les résidants de la Colombie-Britannique, de l Ontario et du Québec. 2. La réglementation

Plus en détail

Loi sur les compagnies de prêt et de fiducie

Loi sur les compagnies de prêt et de fiducie Loi sur les compagnies de prêt et de fiducie Province du Nouveau-Brunswick RÉSUMÉ Le document qui suit résume les diverses obligations des compagnies extraprovinciales de prêt ou de fiducie titulaires

Plus en détail

ATTENDU QU un comité d urbanisme a été constitué, conformément aux articles 146 et 147 de la Loi sur l aménagement et l urbanisme (LRQ, ch. A-19.

ATTENDU QU un comité d urbanisme a été constitué, conformément aux articles 146 et 147 de la Loi sur l aménagement et l urbanisme (LRQ, ch. A-19. PROVINCE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE BOILEAU MRC PAPINEAU RÈGLEMENT NUMÉRO 01-065 RÈGLEMENT SUR LES DÉROGATIONS MINEURES AUX RÈGLEMENTS D URBANISME ATTENDU QUE la Municipalité de Boileau a adopté un règlement

Plus en détail

Demande de Certificat d autorisation révisé pour une société professionnelle de services infirmiers

Demande de Certificat d autorisation révisé pour une société professionnelle de services infirmiers Demande de Certificat d autorisation révisé pour une société professionnelle de services infirmiers Instructions et liste de vérification L OIIO retournera toute demande incomplète de Certificat d autorisation

Plus en détail

DEMANDE D ADHÉSION D ENTREPRENEUR

DEMANDE D ADHÉSION D ENTREPRENEUR DEMANDE D ADHÉSION D ENTREPRENEUR Veuillez compléter ce formulaire en entier et le faire parvenir avec votre paiement à: CUFCA - L ASSOCIATION CANADIENNE DES ENTREPRENEURS EN MOUSSE DE POLYURÉTHANE INC.

Plus en détail

SERVICES DE COMPTABILITÉ

SERVICES DE COMPTABILITÉ BULLETIN N O 057 Publié en avril 2004 Révisé en juillet 2013 LOI DE LA TAXE SUR LES VENTES AU DÉTAIL SERVICES DE COMPTABILITÉ Ce bulletin et les questions et réponses annexées explique l application de

Plus en détail

Destinataire : Sociétés pétrolières et gazières relevant de l Office national de l énergie et parties intéressées

Destinataire : Sociétés pétrolières et gazières relevant de l Office national de l énergie et parties intéressées Dossier : Ad GA RG OPR 0301 Destinataire : Sociétés pétrolières et gazières relevant de l Office national de l énergie et parties intéressées Avis de projet de modification réglementaire (APMR) 2011-01

Plus en détail

Le petit guide à l intention des usagers

Le petit guide à l intention des usagers Le petit guide à l intention des usagers Clés en main 251-2 rue Pointe-Gatineau Gatineau, Québec J8T 2C8 Tél : 819 568-2442 Page 10 Page 3 L OFFICE MUNICIPAL D HABITATION (819) 568-0033 Changement de coordonnées

Plus en détail

Ministère des Services sociaux et communautaires

Ministère des Services sociaux et communautaires Ministère des Services sociaux et communautaires FORMULAIRE DE DEMANDE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS ENGAGÉS PAR LES BÉNÉFICIAIRES DE SUBVENTION pour le Programme de formation à la langue des signes québécoise

Plus en détail

Les formes d organisation de l entreprise au Canada

Les formes d organisation de l entreprise au Canada Les formes d organisation de l entreprise au Canada Plusieurs formes d organisation de l entreprise peuvent être mises à contribution pour gérer une entreprise au Canada, chacune comportant ses propres

Plus en détail

PROJET PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU. R È G L E M E N T P R O J E T É N o 1 3 9 0

PROJET PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU. R È G L E M E N T P R O J E T É N o 1 3 9 0 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU R È G L E M E N T P R O J E T É N o 1 3 9 0 Règlement établissant un programme d aide financière pour la rénovation des bâtiments patrimoniaux du centre-ville

Plus en détail

Règlement de Certification du Label de Qualité BeCommerce pour la Vente à Distance

Règlement de Certification du Label de Qualité BeCommerce pour la Vente à Distance Règlement de Certification du Label de Qualité BeCommerce pour la Vente à Distance January 1 2014 L asbl BeCommerce a pour objectif d augmenter la confiance du consommateur dans la vente à distance online

Plus en détail

Formulaire de demande d enquête

Formulaire de demande d enquête Annexe D Formulaire de demande d enquête (Vous trouverez une version électronique du formulaire sur le site du CEO.) Demande d enquête Article 74, Charte des droits environnementaux de 1993 Renseignements

Plus en détail

Demander un numéro d assurance sociale... C

Demander un numéro d assurance sociale... C Demander un numéro d assurance sociale... C Si vous êtes un citoyen canadien, un nouvel arrivant au pays ou un résident temporaire, vous avez besoin d un numéro d assurance sociale (NAS) pour travailler

Plus en détail

Frais de déplacement et dépenses connexes

Frais de déplacement et dépenses connexes Chapitre 4 Section 4.12 Ministère des Services gouvernementaux Frais de déplacement et dépenses connexes Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.12 du Rapport annuel 2004 Contexte

Plus en détail

Statuts* * Tels que révisés à la septième série de consultations officieuses des États parties à l Accord, tenue à New York, les 11 et 12 mars 2008.

Statuts* * Tels que révisés à la septième série de consultations officieuses des États parties à l Accord, tenue à New York, les 11 et 12 mars 2008. Fonds d assistance créé au titre de la partie VII de l Accord aux fins de l application des dispositions de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer du 10 décembre 1982 relatives à la conservation

Plus en détail

FONDS DU PATRIMOINE HISTORIQUE Présentation d une demande Lignes directrices. Introduction ADMISSIBILITÉ

FONDS DU PATRIMOINE HISTORIQUE Présentation d une demande Lignes directrices. Introduction ADMISSIBILITÉ FONDS DU PATRIMOINE HISTORIQUE Présentation d une demande Lignes directrices Introduction BUT GÉNÉRAL Le Fonds du patrimoine historique du Yukon (FPHY) vise à soutenir des projets précis. Il a été créé

Plus en détail

LE DROIT DE SAVOIR. par Hélène Lauzon

LE DROIT DE SAVOIR. par Hélène Lauzon LE DROIT DE SAVOIR Droit de l environnement et des ressources Juin 2000 Les droits acquis ou les diverses autorisations à obtenir en matière de captage de l eau de source ou de l eau minérale Au terme

Plus en détail

SERVICE DES RESSOURCES FINANCIÈRES PROCÉDURE ADMINISTRATIVE CONCERNANT LE TRAITEMENT DES FACTURES À PAYER

SERVICE DES RESSOURCES FINANCIÈRES PROCÉDURE ADMINISTRATIVE CONCERNANT LE TRAITEMENT DES FACTURES À PAYER 1120-11-05 SERVICE DES RESSOURCES FINANCIÈRES PROCÉDURE ADMINISTRATIVE CONCERNANT LE TRAITEMENT DES FACTURES À PAYER Révisé en septembre 2003 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 3 1. Bon de commande...

Plus en détail

Demande de permis d agent d assurance présentée par une société ou une société en nom collectif

Demande de permis d agent d assurance présentée par une société ou une société en nom collectif Commission des services financiers de l Ontario Demande de permis d agent d assurance présentée par une société ou une société en nom collectif Renseignements généraux et directives Frais pour une nouvelle

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I CHAMPS D APPLICATION ET INTERPRÉTATION...2

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I CHAMPS D APPLICATION ET INTERPRÉTATION...2 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I CHAMPS D APPLICATION ET INTERPRÉTATION...2 1. Objet...2 2. Interprétation...3 3. Champ d application...3 4. Définition...3 CHAPITRE II MESURES...3 Section I : Comité de sélection...3

Plus en détail

Bulletin de l ACFM. Principe directeur. Aux fins de distribution aux parties intéressées dans votre société

Bulletin de l ACFM. Principe directeur. Aux fins de distribution aux parties intéressées dans votre société Association canadienne des courtiers de fonds mutuels Mutual Fund Dealers Association of Canada 121 King Street W., Suite 1600, Toronto (Ontario) M5H 3T9 Tél. : (416) 361-6332 Téléc. : (416) 943-1218 SITE

Plus en détail

Sachez stocker 6. Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés

Sachez stocker 6. Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés L identification de votre système En vertu du nouveau Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE

COMMISSION EUROPÉENNE 2.8.2013 Journal officiel de l Union européenne C 223/1 (Communications) COMMUNICATIONS PROVENANT DES INSTITUTIONS, ORGANES ET ORGANISMES DE L'UNION EUROPÉENNE COMMISSION EUROPÉENNE Lignes directrices

Plus en détail

Canad~ Compte rendu des deliberations, y compris les motifs de decision

Canad~ Compte rendu des deliberations, y compris les motifs de decision Canadian Nuclear Commission canadienne Safety Commission de sqrete nucleaire Compte rendu des deliberations, y compris les motifs de decision Objet Renouvellement du permis d'exploitation d'une installation

Plus en détail

Politique de dons et de commandites aux organismes à but non lucratif (OBNL) lors de la tenue d évènement

Politique de dons et de commandites aux organismes à but non lucratif (OBNL) lors de la tenue d évènement Politique de dons et de commandites aux organismes à but non lucratif (OBNL) lors de la tenue d évènement ADOPTÉE LE 7 AVRIL 2014 RÉSOLUTION NUMÉRO 2014 04 112 POLITIQUE DE DONS ET DE COMMANDITES AUX ORGANISMES

Plus en détail