Séries technologiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Séries technologiques"

Transcription

1 PROPOSITION DE CORRECTION E.A.F Session 2015 Séries technologiques QUESTIONS SUR CORPUS Question 1 (réponse semi-rédigée) Le corpus de documents proposé à l étude est composé de trois extraits romanesques : le plus ancien date de 1866 et est tiré de l œuvre de Victor Hugo, Les Travailleurs de la mer. Le Lion de Kessel constitue le deuxième extrait et Joy Sorman est l auteur du dernier, tiré du roman contemporain intitulé La peau de l ours. Une pieuvre, un lion et un ours sont les étonnants personnages qui tissent des relations diverses avec l environnement humain. 1) Des relations conflictuelles Texte A : l homme et la pieuvre se livre un véritable combat qui met en œuvre le registre épique : champ lexical de l affrontement («saisir le bras», «resserra», enfoncements» ), hyperboles («envahi le poignet et le coude», «innombrables lèvres», «démesurée» ) Texte C : l ours est un objet de foire, soumis aux regards malveillants et aux gestes violents : énumération des réactions suscitées («ces mêmes cris d étonnement et d admiration, ces mêmes sifflements et ces mêmes interpellations»), évocation de la violence du public et du bourreau (adverbe «violemment», «je reçois une pierre», «une botte écrase mon pied») Texte B : un faux combat puisqu il s agit d un jeu où le lion et Bullit compare leurs forces 2) Une relation complice et affectueuse Texte B : les retrouvailles entre le lion, Bullit et Patricia sont source d un bonheur partagé (champ lexical de la joie avec «joie», «rires» ) La complicité se donne à lire dans l apostrophe «garçon» et dans la métaphore «ne firent qu une toison» qui souligne l osmose entre le lion et son maître 3) Le rapport de forces Texte A : insistance sur la puissance de la pieuvre qui domine Gilliatt dans leur corps-à-corps : comparaison «comme cloué», emploi du pluriel pour évoquer les éléments qui composent la pieuvre («les repoussantes formes», «une foule de bouches» ) Texte B : puissance maîtrisée de King : dangers potentiels évoqués au conditionnel «eût été incapable d y résister» en partenariat avec epicureweb.fr 1

2 Texte C : l ours muselé doit subir les volontés du bourreau (emploi de la tournure passive, l ours est tel un objet conduit contre son gré : «je suis mené, muselé et enchaîné») Question 2 Eléments de réponse : Quelques moyens mis en œuvre pour donner à l animal la dimension d un personnage romanesque : 1) Personnification : Les animaux sont doués caractéristiques humaines, de volonté voire de sentiments : Texte A : comparaison humanisante «ces pressions obscures qui lui semblaient être des bouches», «ces yeux voyaient» Texte B : «King savait», «King comprenait», expressions qui associent le lion et Bullit pour les mettre sur un pied d égalité : «ne firent qu une toison», «une mêlée confuse et toute sonore de rires et de grondements», lion doué de sentiments humains «avec un rauque halètement de fatigue et de joie» Texte C : la femme s adresse à l ours et appelle son aide comme s il s agissait d un homme puissant et valeureux : «sauve-moi, emmène-moi avec toi» 2) le système énonciatif : Texte C : utilisation du point de vue interne sur l ours, narrateur-héros qui livre au lecteur ses pensées et ses émotions («il me semble», «je sens des mains», «ma tête qui gonfle sous l effet du bruit», énumération de sentiments humains «peur, fierté, indifférence ou excitation») Texte B : narrateur témoin capable d interpréter les réactions de l animal + passage au discours direct qui laisse entendre le surnom «garçon» qui fait donc du lion un personnage à part entière 3) Une égalité de traitement : dans tous les extraits, l animal est omniprésent voire domine la présence de l homme, en particulier dans le texte A 4) Un acteur à part entière Texte A : la pieuvre et ses actions créent un rebondissement qui bouleverse la narration et le destin du héros Texte B : le Lion est un héros éponyme, il fait le lien entre tous les personnages présents : «Il nous connaissait tous» Texte C : l ours est le narrateur-héros, son histoire constitue l intrigue même du roman en partenariat avec epicureweb.fr 2

3 COMMENTAIRE (INTRODUCTION) Chef de file du mouvement romantique, Victor HUGO est l auteur d œuvres romanesques aussi célèbres que Les Misérables ou Notre-Dame-de-Paris. Les Travailleurs de la mer, paru en 1866, raconte les aventures de Gilliatt, parti à la recherche d une épave échouée, La Durande. Bravant les obstacles, il doit faire face, dans le passage étudié, à une terrible pieuvre qui s abat sur lui. On se demandera quelles émotions suscite ce face-à-face en étudiant d abord la montée de la tension dramatique puis l angoisse et l horreur qu inspire le monstrueux personnage. I. La tension dramatique 1) Vivacité de la scène : le narrateur crée une atmosphère oppressante par différents procédés : - emploi de connecteurs temporels qui accélèrent le rythme de la narration : «tout à coup», «en moins d une seconde» - succession d actions au passé simple : «se rejeta», «put», «prit», «s arc-bouta» - phrases nominales ou elliptiques pour accélérer le rythme : «Impossible de couper ni d arracher» 2) Une montée en puissance de la tension - étapes soulignées par le narrateur : chaque tentacule apporte son lot de souffrances et donne lieu à un nouveau paragraphe, rythmant ainsi la narration - indication explicite : «à son paroxysme» donc point culminant atteint - intensité de l ordre de l indicible, ce qui contribue à la tension : «comparable à rien» II. L angoisse et l horreur suscitées par la pieuvre 1) Une identification progressive - périphrases qui laissent deviner ce dont il s agit : «quelque chose qui était mince», «cela», «on ne sait quelle spirale» donc indécision qui crée le suspense - multiplication de métaphores pour évoquer la pieuvre et sa puissance : «une courroie», «une vrille», comparaisons «comme le cuir», «comme l acier» - description qui se précise et multiplie les détails : énumération d adjectifs «mince, âpre, plat, glacé, gluant» - révélation finale : «Gilliatt reconnut la pieuvre», formule concise mise en valeur par la mise en page 2) Un combat inégal - Gilliatt semble totalement dominé et écrasé : emploi répété de la préposition «sur» qui souligne l écrasement : «sur le diaphragme de Gilliatt», «sur Gilliatt» - utilisation du pluriel qui donne l impression d un ennemi innombrable : «ces courroies visqueuses», «ces lanières» en partenariat avec epicureweb.fr 3

4 - faiblesse de l homme face à la pieuvre : comparaison «comme cloué», hyperbole «envahi le poignet», locution adverbiale répétée «à peine», expression «effort désespéré» 3) Les réactions de Gilliatt - utilisation du point de vue interne qui permet de rendre compte des émotions du personnage : «ce qu il éprouva», «il sentait dans sa peau» - émotions du personnage exprimées : champ lexical de la peur «angoisse», épouvantablement», «anxiété» souffrance physique : «souffrance inouïe», «affreuse et bizarre douleur» (CONCLUSION) Ainsi, en narrant le combat inégal de Gilliatt face à une gigantesque pieuvre, le texte crée un passage d une extrême tension et suscite l émotion du lecteur qui ne peut que s interroger quant à l issue de la lutte. DISSERTATION REMARQUE : le sujet invite clairement à suivre une progression dialectique. La difficulté tient surtout au choix des exemples pour illustrer les arguments. (INTRODUCTION) Le plaisir tiré de la lecture d un roman tient souvent à l identification qu offre le héros : le lecteur a ainsi l impression de vivre par procuration les aventures de ce dernier. Or, qu en est-il lorsque le personnage n appartient pas au rang des hommes? Un personnage non humain peut-il être un bon personnage de roman? Dans une première partie, nous nous intéresserons aux inconvénients et aux limites liés à ce type de protagoniste, puis, dans une deuxième partie, nous envisagerons les atouts qu il peut présenter. I. Un type de personnage peu adapté 1) Des réactions forcément limitées : si le personnage non humain n est pas ou peu doté de langage et de réflexion, il semble qu il ne puisse pas donner matière à une histoire intéressante Ex : dans Les Travailleurs de la mer, le héros est Gilliatt, la pieuvre ne constitue qu un obstacle sur son parcours en partenariat avec epicureweb.fr 4

5 2) Une identification difficile : le lecteur ne se reconnaîtra pas dans un personnage non humain et ne pourra donc guère s investir pleinement dans la narration Ex : dans Le Lion de Kessel, le lecteur, même s il admire l animal, se sent plus proche de Bullit II. Un personnage riche de potentialités 1) Un personnage doué de sentiments : par la personnification voire le point de vue interne, le personnage peut être doué de qualités et de sentiments humains le rapprochant ainsi du lecteur Ex : dans Frankenstein de Mary Shelley, la créature éprouve des émotions qui suscitent l empathie voire la compassion 2) Un personnage qui en cache un autre : dans les fictions qui usent de l argumentation indirecte, l utilisation d un animal peut permettre de critiquer de façon détournée la société des hommes Ex : dans La Ferme des animaux de G. Orwell, les animaux de la ferme sont en fait une caricature des travers humains et en particulier du goût du pouvoir (CONCLUSION) Ainsi, l animal est un personnage original qui trouve pleinement sa place dans les fictions romanesques au point d être le héros de certaines. D ailleurs, il semble même qu il soit la figure de prédilection d un autre genre, la fable, qui exploite en particulier ses valeurs symboliques. SUJET D INVENTION Feuille de route Texte à produire : suite de texte donc texte narratif qui doit respecter les caractéristiques du texte initial : Narration : narrateur-héros donc emploi de la 1 ère personne «je» et point de vue interne Temps du récit : essentiellement au présent d énonciation Contenu : vous devez respecter les étapes suivantes : - narration de la fin de l exhibition - narration de la fuite et du retour dans la forêt natale en partenariat avec epicureweb.fr 5

6 Il faut également intégrer l expression d émotions qui seront variées compte tenu des épisodes (humiliation, excitation, peur, soulagement, joie ) Exemple de mise en œuvre «ma tête qui gonfle sou l effet du bruit, une cohue redoublée par ma présence dans ces rues». Le bourreau a maintenant du mal à nous frayer un chemin. Des mains me frôlent, arrachent mes poils, tirent mes oreilles. Un garnement, surgi de nulle part, a grimpé sur mon dos et suscite les rires amusés de la foule. Je n ai plus la force d éprouver la moindre émotion : je me laisse guidé par mes chaînes, je ne sens même pas le poids du garçon qui me donne des coups de talons en hurlant audessus de ma tête. Le voici qui saute devant moi et atterrit sur mon maître. Qui tombe. Et lâche la chaîne. En un instant, je retrouve ma force et mon énergie. Je m élance au travers des badauds soudain à la proie à la panique en partenariat avec epicureweb.fr 6

Bilan annuel (séquences) : 3ème. Ecrire un récit

Bilan annuel (séquences) : 3ème. Ecrire un récit Edouard, collège Aumeunier-Michot Bilan annuel (séquences) : 3ème Ecrire un récit I. Un récit rapporte des événements réels ou fictifs. - Il existe plusieurs genres narratifs : la nouvelle, le roman, le

Plus en détail

Les registres littéraires

Les registres littéraires Les registres littéraires Qu est-ce qu un registre? On appelle registre littéraire (ou «tonalité», «ton») l ensemble des caractéristiques d un texte qui provoquent des effets particuliers (émotionnels

Plus en détail

3) Méthode pour aborder le texte pour réussir l épreuve de français

3) Méthode pour aborder le texte pour réussir l épreuve de français Sommaire : 1) Corrigé de l exercice de réécriture 2) Conseils pour la réécriture au Brevet 3) Méthode pour aborder le texte pour réussir l épreuve de français 4) Victor Hugo «Claude Gueux» étude de l œuvre

Plus en détail

SAVOIR FAIRE - Le commentaire littéraire

SAVOIR FAIRE - Le commentaire littéraire Page 1 sur 5 SAVOIR FAIRE - Le commentaire littéraire Le commentaire littéraire est un exercice qui vous demande de rendre compte de votre lecture de manière organisée. Il faut éclairer le sens d un texte

Plus en détail

Socle commun de Connaissances, de compétences et de culture / Programme de français / Compétences travaillées

Socle commun de Connaissances, de compétences et de culture / Programme de français / Compétences travaillées Socle commun de Connaissances, de compétences et de culture / Programme de français / Compétences travaillées Comprendre et s exprimer à l oral Domaines du socle : 1, 2, 3 Lire Domaines du socle : 1, 5

Plus en détail

FRANÇAIS CORRIGÉ Brevet d Études Professionnelles. «rénové» SESSION Examen : BEP (certification intermédiaire)

FRANÇAIS CORRIGÉ Brevet d Études Professionnelles. «rénové» SESSION Examen : BEP (certification intermédiaire) SESSION 2014 Brevet d Études Professionnelles «rénové» FRANÇAIS CORRIGÉ 1405 Examen : BEP (certification intermédiaire) Session 2014 CORRIGÉ Spécialité : toutes spécialités Épreuve : FRANÇAIS Durée : 1

Plus en détail

SEQUENCE 1 PROLONGEMENT : LA NOUVELLE. ETUDE D une oeuvre intégrale. Objectif principal de la séquence : Approcher la lecture plurielle d une œuvre

SEQUENCE 1 PROLONGEMENT : LA NOUVELLE. ETUDE D une oeuvre intégrale. Objectif principal de la séquence : Approcher la lecture plurielle d une œuvre Term bac pro SEQUENCE 1 PROLONGEMENT : LA NOUVELLE ETUDE D une oeuvre intégrale Ce Jour là, Vercors Objectif principal de la séquence : Approcher la lecture plurielle d une œuvre Séance 1 Travaux de groupes

Plus en détail

L auteur est l être de chair qui écrit un texte. Il peut parfois utiliser un pseudonyme. Parfois on ne connait pas l auteur, l écrit est anonyme.

L auteur est l être de chair qui écrit un texte. Il peut parfois utiliser un pseudonyme. Parfois on ne connait pas l auteur, l écrit est anonyme. Auteur, narrateur et personnage L auteur est l être de chair qui écrit un texte. Il peut parfois utiliser un pseudonyme. Parfois on ne connait pas l auteur, l écrit est anonyme. Gr onumos, le mot/le nom

Plus en détail

Brevet blanc de français numéro II

Brevet blanc de français numéro II Brevet blanc de français numéro II D après Charles Ferdinand Ramuz Le petit village, 1903 Tiré de l anthologie de la poésie française du XXème siècle Ce jour là, quand je t ai vue, J étais comme quand

Plus en détail

Activités d expression orale. Les jeux de rôles

Activités d expression orale. Les jeux de rôles Activités d expression orale Les jeux de rôles Description Les jeux de rôles sont de courtes mises en scène où l élève se met dans la peau d un personnage. Ces activités d expression axées sur l interprétation

Plus en détail

La lecture analytique

La lecture analytique La lecture analytique 1. Définition et finalités Voici la définition de la lecture analytique telle qu elle figure dans le Bulletin Officiel du ministère de l Éducation nationale du n 40 du 2 novembre

Plus en détail

Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO

Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO Titre de la tâche : Analyse et compte rendu de livre ou de film A Nom de la personne apprenante : Date de début : Date de fin : Réussite : Oui Non Voie : Emploi

Plus en détail

METHODE DU COMMENTAIRE COMPOSE

METHODE DU COMMENTAIRE COMPOSE METHODE DU COMPOSE 1. La méthode a) Lecture Il faut lire et relire le texte : personne ne comprend tout du premier coup! Il faut pouvoir arriver à le mémoriser, à le maîtriser. On peut délimiter le texte

Plus en détail

CHAPITRE I INTRODUCTION. qui permet à un groupe donné de communiquer et de s exprimer. Elle est aussi un

CHAPITRE I INTRODUCTION. qui permet à un groupe donné de communiquer et de s exprimer. Elle est aussi un CHAPITRE I INTRODUCTION A. État de lieux La langue est un ensemble de signes vocaux (ou gestuels) et graphiques qui permet à un groupe donné de communiquer et de s exprimer. Elle est aussi un outil de

Plus en détail

EXTRAIT. Technologique Professionnelle Insertion. LUC BIENCOURT Professeur de français en lycée professionnel

EXTRAIT. Technologique Professionnelle Insertion. LUC BIENCOURT Professeur de français en lycée professionnel EXTRAIT LUC BIENCOURT Professeur de français en lycée professionnel Technologique Professionnelle Insertion CORINNE BERGERAC Professeur de français en collège PRÉSENTATION DU MANUEL Ce manuel propose un

Plus en détail

DM FRANCAIS. Première partie:

DM FRANCAIS. Première partie: DM FRANCAIS Première partie: I) Compétences de lecture: Question 1: Texte 1 et Texte 2: En quoi le personnage de l ogre est-il différent dans les deux textes? Justifiez votre réponse par des relevés précis.

Plus en détail

Français Toutes séries L écriture d intervention

Français Toutes séries L écriture d intervention Cette fiche de cours vous rappelle ce qu est l écriture d invention et vous propose une méthodologie afin de mieux en comprendre les contraintes. Sommaire 1. Fonction 2. Caractéristiques 3. Méthodologie

Plus en détail

Français Analyse textes

Français Analyse textes Français Analyse textes Leçon No 1 Les types de textes et d images (C) Charles Marca Cours programme 3 e (Physique) Page 1 Objectifs pédagogiquesp Comprendre la diversité des formes de représentation de

Plus en détail

Au feu, les dragons. Une histoire de Benoît Broyart, illustrée par Hervé Le Goff

Au feu, les dragons. Une histoire de Benoît Broyart, illustrée par Hervé Le Goff Fiche pédagogique ressources Une histoire de Benoît Broyart, illustrée par Hervé Le Goff CP/CE1 Collection Fiche rédigée par Christine Hanse, maître-formatrice et enseignante, avec la collaboration de

Plus en détail

BLOC NOTIONNEL- LE TEXTE NARRATIF

BLOC NOTIONNEL- LE TEXTE NARRATIF BLOC NOTIONNEL- LE TEXTE NARRATIF Les séquences textuelles dominantes Les textes littéraires sont majoritairement de types narratif et dramatique (dialogal). Ils peuvent aussi inclure des séquences textuelles

Plus en détail

Maxitotale Brevet. Table des matières. Français. Méthodologie. Méthodologie pour l épreuve de français Le récit

Maxitotale Brevet. Table des matières. Français. Méthodologie. Méthodologie pour l épreuve de français Le récit Français Méthodologie Méthodologie pour l épreuve de français... 5 Le récit Sujet 1 Sujet zéro du ministère, 2017... 10 Sujet 2 Sujet inédit, à partir du sujet national, juin 2016... 25 Sujet 3 À partir

Plus en détail

ECRITURE D UNE NOUVELLE FANTASTIQUE AU CM.

ECRITURE D UNE NOUVELLE FANTASTIQUE AU CM. ECRITURE D UNE NOUVELLE FANTASTIQUE AU CM. 1- TRAME DE PRÉPARATION POUR L ENSEIGNANT : Type de texte NOUVELLE FANTASTIQUE 1) REPRÉSENTATION PRÉALABLE QUE JE ME FAIS : De la situation de communication :

Plus en détail

1. Le conte du pourquoi et du comment. 2. Le récit d aventure

1. Le conte du pourquoi et du comment. 2. Le récit d aventure 5-6 1. Le conte du pourquoi et du comment Mise en situation : écoute ou lecture de contes ; observation et discussion Narrer Production initiale : production d un conte du pourquoi et du comment ; observation

Plus en détail

Disserter, c est enchaîner les arguments tout en les séparant.

Disserter, c est enchaîner les arguments tout en les séparant. METHODE DE LA DISSERTATION ETYMOLOGIE : Dis-serere : dis=division/séparation Disserter, c est donc séparer pour mieux classer Serere=Tresser= faire la liaison entre les arguments Disserter, c est enchaîner

Plus en détail

Questionner un texte

Questionner un texte Questionner un texte Le seul moyen d éviter la paraphrase, c est de maîtriser la grille des outils de travail de l écrivain, outils qu il utilise pour sculpter la langue afin de dire au mieux ce qu il

Plus en détail

Epreuve cantonale de référence 8P Français

Epreuve cantonale de référence 8P Français 3 Epreuve cantonale de référence 8P Français Lundi 4 mai 2015, de 9h30 à 11h00 (rattrapage : mardi 19 mai 2015, l après-midi) 90 minutes élèves : Dictionnaire et tableaux de conjugaison (ouvrages usuels

Plus en détail

Les mots sont-ils suffisants pour exprimer le sentiment amoureux?

Les mots sont-ils suffisants pour exprimer le sentiment amoureux? Les mots sont-ils suffisants pour exprimer le sentiment amoureux? Présentation de la manière dont les activités d oral ont été mises en œuvre et évaluées dans une approche par compétences tout au long

Plus en détail

1 ère Année du Bac. Module 1 : Français. I/ Qu est ce que j attends de l Enseignement de la Langue Française au niveau du QUALIFIANT?

1 ère Année du Bac. Module 1 : Français. I/ Qu est ce que j attends de l Enseignement de la Langue Française au niveau du QUALIFIANT? 1 ère Année du Bac Module 1 : Français I/ Qu est ce que j attends de l Enseignement de la Langue Française au niveau du QUALIFIANT? Dans le cycle secondaire qualifiant, l élève sera appelé à approfondir

Plus en détail

HISTOIRE ET ANALYSE DU PORTRAIT LITTERAIRE

HISTOIRE ET ANALYSE DU PORTRAIT LITTERAIRE HISTOIRE ET ANALYSE DU PORTRAIT LITTERAIRE Soudain apparut une énorme sorcière vêtue d un long manteau noir et coiffée d un grand chapeau pointu. Elle lorgnait nos petites têtes endormies en faisant de

Plus en détail

PRECONISATIONS EN MATIERE D ANNONCE DU DIAGNOSTIC DE NEUROFIBROMATOSE DE TYPE 1

PRECONISATIONS EN MATIERE D ANNONCE DU DIAGNOSTIC DE NEUROFIBROMATOSE DE TYPE 1 PRECONISATIONS EN MATIERE D ANNONCE DU DIAGNOSTIC DE NEUROFIBROMATOSE DE TYPE 1 L annonce d un diagnostic de neurofibromatose de type 1 que ce soit dans le cas d une forme sporadique ou familiale est un

Plus en détail

Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES Questionnements complémentaires. L homme est-il maitre de la nature?

Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES Questionnements complémentaires. L homme est-il maitre de la nature? FRANÇAIS Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES 2 3 Questionnements complémentaires L homme est-il maitre de la nature? Activité d écriture : Donner corps à un récit : écrire

Plus en détail

Lecture croisée des situations professionnelles et du programme de français. 1 ère : Les procédés de l interpellation (OE 3)

Lecture croisée des situations professionnelles et du programme de français. 1 ère : Les procédés de l interpellation (OE 3) Lecture croisée des situations professionnelles et du programme de français Situation professionnelle Genres d écrit Procédés d écriture à maitriser Programmes de français 1.1.5 Gestion des règlements

Plus en détail

Histoire du chat et de souris qui devinrent amis. Luis Sepúlveda. Qui a illustré ce roman? Quelle maison d édition a fabriqué ce roman?.

Histoire du chat et de souris qui devinrent amis. Luis Sepúlveda. Qui a illustré ce roman? Quelle maison d édition a fabriqué ce roman?. Qui a illustré ce roman? Quelle maison d édition a fabriqué ce roman?. En quelle langue ce roman a t-il été écrit?... Quel est le titre original de ce roman? Chapitre 1 Qui sont Mix et Max?.. Où habitent-ils?

Plus en détail

Il est absolument nécessaire d étudier le texte avant de penser au plan de votre commentaire!

Il est absolument nécessaire d étudier le texte avant de penser au plan de votre commentaire! LE COMMENTAIRE COMPOSE I.QU EST-CE QU UN COMMENTAIRE COMPOSE? C est un exercice d écriture proposé au Baccalauréat qui porte le plus souvent sur un seul texte- il est possible, mais c est très rare, d

Plus en détail

LA LITTERATURE A L ECOLE MATERNELLE. Huguette-Françoise BRASSEUR Conseillère pédagogique Circonscription de Lannion sud

LA LITTERATURE A L ECOLE MATERNELLE. Huguette-Françoise BRASSEUR Conseillère pédagogique Circonscription de Lannion sud LA LITTERATURE A L ECOLE MATERNELLE Huguette-Françoise BRASSEUR Conseillère pédagogique Circonscription de Lannion sud 1 LES COMPTETENCES A DEVELOPPER, EN RELATION AVEC LE BO 2002-2ans : verbaliser - 3

Plus en détail

Raconter une histoire: Raconter une expérience :

Raconter une histoire: Raconter une expérience : Narrer Raconter une histoire: * une histoire déjà entendue ou lue * une histoire inventée * une histoire vécue Raconter une expérience : * une sortie, un voyage, une rencontre * la réalisation d un projet

Plus en détail

Description: En faisant une bande dessinée originale basée sur une fable d Ésope, l élève explore son rôle dans la société moderne.

Description: En faisant une bande dessinée originale basée sur une fable d Ésope, l élève explore son rôle dans la société moderne. Le Lion et La Souris Créateur: Niveau: Matière: Forme artistique : Thème: Julian Lawrence 2 ème Études sociales Arts visuels Une fable d Ésope qui est une leçon sur l amitié Description: En faisant une

Plus en détail

Français Toutes séries La dissertation

Français Toutes séries La dissertation Cette fiche de cours vous rappelle ce qu est la dissertation et vous propose une méthodologie afin de mieux en comprendre les contraintes. Sommaire 1. Fonction de la dissertation 2. Formes de la dissertation

Plus en détail

De l art de commenter un texte

De l art de commenter un texte De l art de commenter un texte Le commentaire littéraire est un exercice complexe, qui déstabilise de nombreux élèves à leur entrée au lycée. Si vous aimez lire, vous vous demandez peut-être pourquoi il

Plus en détail

Enseigner la compréhension en maternelle à partir des albums de littérature

Enseigner la compréhension en maternelle à partir des albums de littérature Enseigner la compréhension en maternelle à partir des albums de littérature France Barbot CPC Evreux III 15 octobre 2014 Quel album choisir? Le contenu Des récits bien construits Des textes qui permettent

Plus en détail

LA NOUVELLE LITTÉRAIRE THÉORIE

LA NOUVELLE LITTÉRAIRE THÉORIE LA NOUVELLE LITTÉRAIRE THÉORIE La nouvelle littéraire est un genre fascinant. Au contraire du roman, elle ne met en scène que très peu de personnages et met l accent sur l évolution psychologique de ceux-ci.

Plus en détail

Éternelle genèse. Jacques Neefs

Éternelle genèse. Jacques Neefs Jacques Neefs Éternelle genèse «Je vois que je ne peux compter que sur une seule ressource : la création perpétuelle qui sort de mon encrier!» Balzac, à Madame Hanska 1. Hugo célébra, lors des funérailles

Plus en détail

LA VERITE SUR LES FESSEES

LA VERITE SUR LES FESSEES LA VERITE SUR LES FESSEES Trois enfants recherchent le marchand de fessées. Martine DORRA Illustré par Clotilde Perrin Mango jeunesse Résumé Trois enfants partent à la recherche du «marchand de fessées»

Plus en détail

FRANÇAIS Ressources Baccalauréat professionnel - Lire -

FRANÇAIS Ressources Baccalauréat professionnel - Lire - FRANÇAIS Lycée professionnel Ressources Baccalauréat professionnel - Lire - Mai 2009 eduscol.education.fr/prog Construire des compétences de lecture, c est amener les élèves de lycée professionnel à considérer

Plus en détail

PERSEPOLIS SEANCE 9 Fiche Elève Groupe 2 Analyse d une planche de bande dessinée

PERSEPOLIS SEANCE 9 Fiche Elève Groupe 2 Analyse d une planche de bande dessinée PERSEPOLIS SEANCE 9 Fiche Elève Groupe 2 Analyse d une planche de bande dessinée Auteur : Guy Delisle Noms des élèves Titre : Pyongyang - Extrait : p. 25 et p.28-29 - Editeur : L'Association - - Avant

Plus en détail

LANGAGE ORAL CM1 CM2 6 e

LANGAGE ORAL CM1 CM2 6 e LANGAGE ORAL CM1 CM2 6 e Ecouter pour comprendre un message oral, un propos, un discours, un texte lu Attention portée aux éléments vocaux (accentuation, segmentation, intonation et repérage de leurs effets).

Plus en détail

LE DERNIER JOUR D UN CONDAMNE VICTOR HUGO

LE DERNIER JOUR D UN CONDAMNE VICTOR HUGO LE DERNIER JOUR D UN CONDAMNE VICTOR HUGO Date du cours :.. /.. /.... MIEUX CONNAITRE L AUTEUR ET SON EPOQUE Activité 1 : Lisez les biographies ci-dessous, puis associez chacune d entre elles à l auteur

Plus en détail

Améliorer sa copie de bac. Correction du devoir commun du mardi 21 mai

Améliorer sa copie de bac. Correction du devoir commun du mardi 21 mai Améliorer sa copie de bac Correction du devoir commun du mardi 21 mai Remarques générales En juin, la moyenne de l'écrit sera de 9, à peu près : 12 est une bonne note... Les examinateurs sont plus sévères

Plus en détail

Progressivité des compétences : Ecriture GRP «Réussir en seconde» Chantal Blanchard ème 2 nde 1 ère

Progressivité des compétences : Ecriture GRP «Réussir en seconde» Chantal Blanchard ème 2 nde 1 ère Progressivité des compétences : Ecriture Chantal Blanchard. 2006-2007 Rédaction - Réduire ou amplifier un texte - Pratiquer différentes formes de récits (récits complexes, d expérience personnelle, témoignages)

Plus en détail

Module 1 La boite à Merveilles. Projet pédagogique préparé par Prof.fr 40 heures

Module 1 La boite à Merveilles. Projet pédagogique préparé par Prof.fr 40 heures Module 1 La boite à Merveilles Projet pédagogique préparé par Prof.fr 40 heures 1- Lecture Le paratexte Exploiter le paratexte pour commenter l œuvre documentation Dégager des hypothèses de lecture 2-

Plus en détail

4ème Semestre COMPREHENSION ET EXPRESSION ECRITE 4

4ème Semestre COMPREHENSION ET EXPRESSION ECRITE 4 4ème Semestre COMPREHENSION ET EXPRESSION ECRITE 4 -Le texte descriptif/ narratif -le compte rendu -le résumé -la poésie -production écrite de lettres administratives - Critères liés au genre du texte,

Plus en détail

Savoirs rédactionnels

Savoirs rédactionnels Savoirs rédactionnels Récapitulatif des 17 situations, des genres et procédés d écriture à travailler dans le cadre du référentiel du Bac pro Gestion - Administration Gestion des règlements et traitement

Plus en détail

Pour transposer un roman en pièce de théâtre, il est indispensable de bien connaître le fonctionnement de l un et de l autre.

Pour transposer un roman en pièce de théâtre, il est indispensable de bien connaître le fonctionnement de l un et de l autre. Pour transposer un roman en pièce de théâtre, il est indispensable de bien connaître le fonctionnement de l un et de l autre. 1. Découvrir les personnages Pour être en mesure d adapter un roman en pièce

Plus en détail

Les textes narratifs: des textes qui racontent

Les textes narratifs: des textes qui racontent Les textes narratifs: des textes qui racontent Présence de personnages Le plus souvent, un personnage principal : le héros ou l'héroï ne Une structure dans le récit Imparfait/passé simple Présent/passé

Plus en détail

Réaliser la bande annonce d un livre. Natacha DUBOIS, Marie-Hélène BERNARD, Jean-Luc Kpodar

Réaliser la bande annonce d un livre. Natacha DUBOIS, Marie-Hélène BERNARD, Jean-Luc Kpodar Réaliser la bande annonce d un livre Natacha DUBOIS, Marie-Hélène BERNARD, Jean-Luc Kpodar I. Présentation du projet Objectif général : Promouvoir la lecture d une oeuvre patrimoniale auprès des élèves

Plus en détail

D autres objectifs peuvent aussi être établis en fonction des particularités du milieu.

D autres objectifs peuvent aussi être établis en fonction des particularités du milieu. Définition Cercle littéraire ou club de lecture «Il s agit d un groupe de personnes qui partagent une même expérience dans le cadre d une activité animée d une façon régulière» 1. Bref, les gens se rencontrent

Plus en détail

Le pirate tête à claques

Le pirate tête à claques Une histoire de Benoît Broyart, illustrée par Laurent Richard CP/CE1 Collection Fiche rédigée par Christine Hanse, maître-formatrice et enseignante, avec la collaboration de Michel Grandaty. 9782745934239

Plus en détail

Les albums et les programmes de langues étrangères BO n 8 (30/08/07) Activité langagière L élève sera capable de

Les albums et les programmes de langues étrangères BO n 8 (30/08/07) Activité langagière L élève sera capable de Les albums et les programmes de langues étrangères BO n 8 (30/08/07) Activité langagière Comprendre à l oral Parler en continu Lire Ecrire Capacité L élève sera capable de Suivre le fil d une histoire

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LECTURE

COMPTE RENDU DE LECTURE COMPTE RENDU DE LECTURE Nom et prénom :... A rendre le : 1. RECHERCHER, PRESENTER (5 points) L auteur : Sa nationalité : Ses dates de naissances et de mort : Donnez le titres d autres œuvres du même auteur,

Plus en détail

Introduction to French Literature

Introduction to French Literature * Livres au programme: LÉcole des Femmes, Molière Eugénie Grandet, Balzac Syllabus: 15 weeks French 3100W Prof. Brant Sample syllabus Introduction to French Literature Semaine 1 1 Sept Présentation du

Plus en détail

L ETUDE D UN MYTHE : LE VOYAGE D ULYSSE

L ETUDE D UN MYTHE : LE VOYAGE D ULYSSE L ETUDE D UN MYTHE : LE VOYAGE D ULYSSE I/INTRODUCTION A L ODYSSEE Lecture du portrait d Ulysse à la fin de la guerre de Troie, s apprêtant à retourner à Ithaque. LES DIEUX S AMUSENT Denis Lindon (Castor

Plus en détail

Fiches d activités. Table des matières. Conforme au Programme de formation de l école québécoise. Français au primaire, 1 er et 2e cycles

Fiches d activités. Table des matières. Conforme au Programme de formation de l école québécoise. Français au primaire, 1 er et 2e cycles Fiches d activités Conforme au Programme de formation de l école québécoise Français au primaire, 1 er et 2e cycles Roman lime n 3 Table des matières Fiche A Pour avoir le bon mot. 2 Fiche B Le petit quiz.

Plus en détail

PROPOSITION DE PROGRESSION /ATELIER REDACTIONNEL /NIVEAU/ TERMINALE G.A

PROPOSITION DE PROGRESSION /ATELIER REDACTIONNEL /NIVEAU/ TERMINALE G.A PROPOSITION DE PROGRESSION /ATELIER REDACTIONNEL /NIVEAU/ TERMINALE G.A De Mesdames Danielle HALLEY et Fabienne ARMINGOL PLP au LP Louis DELGRES du Moule A partir du croisement du référentiel professionnel

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2015 ÉPREUVE ANTICIPÉE DE FRANÇAIS

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2015 ÉPREUVE ANTICIPÉE DE FRANÇAIS BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2015 ÉPREUVE ANTICIPÉE DE FRANÇAIS TOUTES SÉRIES Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 2 ÉPREUVE DU VENDREDI 19 JUIN 2015 Dès que le sujet vous est remis, assurez-vous

Plus en détail

Réunion EGLS. Contenus et Compétences «Enseignement général» à mobiliser

Réunion EGLS. Contenus et Compétences «Enseignement général» à mobiliser Seconde Réunion EGLS Choix des disciplines et la répartition des volumes horaires dans les EGLS Identification des contenus à la professionnalisation BAC PRO GESTION ADMINISTRATION Enseignement professionnel

Plus en détail

Séance 1 Durée : 30 minutes

Séance 1 Durée : 30 minutes Séance 1 Durée : 30 minutes Savoir repérer les éléments présents sur la couverture et la 4 ème de couverture : titre, auteur, illustrateur, collection, éditeur, résumé Poser des questions à partir de l

Plus en détail

Protocole d évaluation CP

Protocole d évaluation CP Protocole d évaluation CP I. Lecture : Dégager le thème d un paragraphe ou d un texte court : Dégager le thème d un paragraphe ou d un texte court. 1. Dans une histoire lue par le maître, l élève identifie

Plus en détail

Cycle 2 Français Grammaire. La première étude de la grammaire concerne la phrase simple. Les marques de ponctuation et leur

Cycle 2 Français Grammaire. La première étude de la grammaire concerne la phrase simple. Les marques de ponctuation et leur Grammaire de phrase / Grammaire de texte Dans les programmes 2008 Cycle 2 Français Grammaire simple La première étude de la grammaire concerne la phrase simple. Les marques de ponctuation et leur usage

Plus en détail

La peur : au-delà du sentiment. La peur est un phénomène que peu peuvent définir par des mots clairs et par des

La peur : au-delà du sentiment. La peur est un phénomène que peu peuvent définir par des mots clairs et par des La peur : au-delà du sentiment La peur est un phénomène que peu peuvent définir par des mots clairs et par des sentiments précis. Pourtant, elle fait partie de notre quotidien, se manifeste dans plusieurs

Plus en détail

BTS : Epreuve de culture générale et expression

BTS : Epreuve de culture générale et expression BTS : Epreuve de culture générale et expression Métropole SESSION 2013 PROPOSITION DE CORRECTION Première partie : Synthèse (40 points) Proposition de corrigé : La synthèse de documents ne portait pas

Plus en détail

FILLE DU CALVAIRE de Stéphane Demoustier

FILLE DU CALVAIRE de Stéphane Demoustier MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe FILLE DU CALVAIRE de Stéphane Demoustier Thèmes : la séduction, la rencontre amoureuse. Parcours niveau B1 : en bref Après une mise en route destinée

Plus en détail

Grille d observation stratégies d écriture

Grille d observation stratégies d écriture stratégies exemples de moyens à enseigner et à pratiquer par les élèves niveau 1 niveau 2 niveau 3 niveau 4 septembre : connaitre les règles et les étapes liées au processus d écriture utiliser un système

Plus en détail

Matière : Langue Française Classe : Socio-Economie

Matière : Langue Française Classe : Socio-Economie Matière : Langue Française Classe : Socio-Economie Que se reprochent ces hommes et ces femmes qui ont perdu leur emploi? Tout. C està-dire tout ce que l on peut se reprocher lorsque l on se sent dévalorisé.

Plus en détail

L e P e t i t A n d r é I N D E X 212 index n principal n complémentaires

L e P e t i t A n d r é I N D E X 212 index n principal n complémentaires L e P e t i t A n d r é I N D E X 212 index n principal n complémentaires accompli / non accompli 127 accord couleurs 93 participe passé verbe/sujet 94 actantiel (schéma) active (voix) 119 11 active (phrase

Plus en détail

Mélanges de questions et de consignes

Mélanges de questions et de consignes ET ŒIL DE CONSIGNES (OUTILS D EXPLORATION ET D INTÉGRATION DE LA LECTURE) 1 Questions et consignes Mélanges de questions et de consignes Théorie Comment clarifier les mélanges de questions et de consignes

Plus en détail

ETUDE D UNE ŒUVRE INTEGRALE. Français langue seconde. «Le Petit Prince» de Saint-Exupéry. Emilienne Prica. Classe d accueil Louisa Paulin.

ETUDE D UNE ŒUVRE INTEGRALE. Français langue seconde. «Le Petit Prince» de Saint-Exupéry. Emilienne Prica. Classe d accueil Louisa Paulin. CANAV DE TOULOUSE Deuxième journée de mutualisation des pratiques en Classes d accueil 15 novembre 2004 ETUDE D UNE ŒUVRE INTEGRALE. Français langue seconde. «Le Petit Prince» de Saint-Exupéry Emilienne

Plus en détail

12. Projet d exposé. Français Discours expressif : De bonnes excuses pour fêter! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

12. Projet d exposé. Français Discours expressif : De bonnes excuses pour fêter! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE 12. Projet d exposé Discours expressif : De bonnes excuses pour fêter! Français 10-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : 11. Faut fêter ça! Écoute 12.

Plus en détail

EAF n 2 Séquence II Eléments de corrigé

EAF n 2 Séquence II Eléments de corrigé EAF n 2 Séquence II Eléments de corrigé Corpus : Mille francs de récompense de Victor Hugo, Acte I, Scène 1 (extrait), 1841 Protée, de Paul Claudel (extrait), Acte I, Scène 1 (extrait), 1913 La Cantatrice

Plus en détail

CYCLE 3 Langues 2_PER_3C_BROCHURE_L.indd 1 2_PER_3C_BROCHURE_L.indd :52: :52:36

CYCLE 3 Langues 2_PER_3C_BROCHURE_L.indd 1 2_PER_3C_BROCHURE_L.indd :52: :52:36 CYCLE 3 Langues Langues VISÉES PRIORITAIRES Maîtriser la lecture et l écriture et développer la capacité de comprendre et de s exprimer à l oral et à l écrit en français. Découvrir les mécanismes de la

Plus en détail

Langues CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE

Langues CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE Langues VISÉES PRIORITAIRES Maîtriser la lecture et l écriture et développer la capacité de comprendre et de s exprimer à l oral et à l écrit en français. Découvrir les mécanismes de la langue et de la

Plus en détail

Fiche formation Anglais : des bases au TOEIC - N : 14567 - Mise à jour : 21/07/2015

Fiche formation Anglais : des bases au TOEIC - N : 14567 - Mise à jour : 21/07/2015 Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 22/11/2015. Fiche formation Anglais : des bases au TOEIC - N : 14567 - Mise à jour : 21/07/2015 Anglais Anglais : des bases au TOEIC

Plus en détail

FRANÇAIS CORRIGÉ Brevet d Études Professionnelles. «rénové» SESSION Examen : BEP (certification intermédiaire)

FRANÇAIS CORRIGÉ Brevet d Études Professionnelles. «rénové» SESSION Examen : BEP (certification intermédiaire) SESSION 2015 Brevet d Études Professionnelles «rénové» FRANÇAIS CORRIGÉ 1501 Examen : BEP (certification intermédiaire) Session 2015 CORRIGÉ Spécialité : toutes spécialités Épreuve : FRANÇAIS Durée : 1

Plus en détail

FICHE DE RÉVISION DU BAC

FICHE DE RÉVISION DU BAC Cette fiche de cours vous rappelle les éléments importants que doit contenir un commentaire de texte. Sommaire 1. L introduction 2. Le développement 3. La conclusion 4. Méthodologie pour l analyse d un

Plus en détail

1. Le conte merveilleux. 2. Le récit d aventure

1. Le conte merveilleux. 2. Le récit d aventure 3-4 1. Le conte merveilleux Mise en situation : écoute de contes lus par l enseignant ou les élèves ; jeux de rôle Narrer Production initiale : production individuelle ou en duo d un conte merveilleux

Plus en détail

Points de suspension

Points de suspension DE ŒIL SUSPENSION (OUTILS D EXPLORATION ET D INTÉGRATION DE LA LECTURE) 1 Indices typographiques Points de suspension Théorie À quoi servent les points de suspension? Il s agit toujours de trois points

Plus en détail

Lire Piero de Baudoin en classe. Proposition pédagogique pour une classe de CM2

Lire Piero de Baudoin en classe. Proposition pédagogique pour une classe de CM2 Lire Piero de Baudoin en classe Proposition pédagogique pour une classe de CM2 Présentation de la BD Auteur : BAUDOIN Edmond Titre : Piero Editeur : Seuil coll. Roman graphique 128 p. 9 Difficulté de lecture

Plus en détail

LE PROGRAMME DE FRANÇAIS EN BAC PRO

LE PROGRAMME DE FRANÇAIS EN BAC PRO LE PROGRAMME DE FRANÇAIS EN BAC PRO LES FINALITÉS On vise 4 compétences : -Entrer dans l échange oral : écouter, réagir, s exprimer - Entrer dans l échange écrit : lire, analyser, écrire - Devenir un lecteur

Plus en détail

Ecrire en histoire, le récit historique

Ecrire en histoire, le récit historique Ecrire en histoire, le récit historique Un constat relevé à la lecture des copies Comment raconter l Histoire, tout en répondant à une problématique. Utiliser ses connaissances du cours pour nourrir la

Plus en détail

Les registres de texte

Les registres de texte Les registres de texte Le registre comique : il perçoit le réel à travers le rire et l humour, il cherche à déclencher le rire en mettant l accent sur ce qui est inattendu ou sur le décalage par rapport

Plus en détail

Programmes de français 3éme A.S

Programmes de français 3éme A.S الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية وزارة التربية الوطنية Programmes de français 3éme A.S مديرية التعليم الثانوي العام والتكنولوجي المديرية الفرعية للبرامج التعليمية Lettres et philosophie. Langues

Plus en détail

LIVRET D EVALUATION CYCLE II

LIVRET D EVALUATION CYCLE II LIVRET D EVALUATION CYCLE II NOM : Photo de l élève Prénom : Né(e) le :. Langue(s) parlée(s) avec la mère :. Langue(s) parlée(s) avec le père :.. Autre langue parlée à la maison : SCOLARITE ANNEES ECOLES

Plus en détail

Etude et Analyse : Le dernier jour d un condamné

Etude et Analyse : Le dernier jour d un condamné ÉTUDE D UNE ŒUVRE INTÉGRALE : Le Dernier Jour d un condamné de Victor Hugo I Les sentiments du narrateur au début du roman - 1 - L énonciation. Qui parle? A qui? Où? Quand? De quoi? Dans quel(s) but(s)?

Plus en détail

1 ère Année du baccalauréat Projet pédagogique autour du roman Le Dernier Jour d un condamné Durée estimée 24 h Préparé par Prof.

1 ère Année du baccalauréat Projet pédagogique autour du roman Le Dernier Jour d un condamné Durée estimée 24 h Préparé par Prof. 1 ère Année du baccalauréat Projet pédagogique autour du roman Le Dernier Jour d un condamné Durée estimée 24 h Préparé par Prof.fr http://prof.fr.over-blog.fr Séquence 1 1 - A.O.T.E La littérature engagée

Plus en détail

Méthode de la dissertation en Histoire

Méthode de la dissertation en Histoire Méthode de la dissertation en Histoire I. Lire et comprendre le sujet 1. Comprendre le libellé et le sens du sujet Avant tout autre chose, il s agit de comprendre parfaitement le sujet. Il faut déterminer

Plus en détail

Quels écrits pour quelles activités en cycle 3 Un parcours annuel de production d écrits. Une démarche pour écrire : de l analyse de textes à l

Quels écrits pour quelles activités en cycle 3 Un parcours annuel de production d écrits. Une démarche pour écrire : de l analyse de textes à l Écrire au cycle 3 Quels écrits pour quelles activités en cycle 3 Un parcours annuel de production d écrits. Une démarche pour écrire : de l analyse de textes à l écriture. Outils pour écrire des textes

Plus en détail

SÉQUENCE 4 : «Combats d idées» (L argumentation)

SÉQUENCE 4 : «Combats d idées» (L argumentation) SÉQUENCE 4 : «Combats d idées» (L argumentation) Objectif général : Savoir décrypter un discours argumentatif Introduction : Qu est-ce que l argumentation? - Quand on veut prouver ce qu on dit - Idée raisons

Plus en détail

Païvi ALASALMI. Des gens heureux. Roman traduit du finnois par Marjatta CROUZET OFFICE FRANCO-NORVÉGIEN UNIVERSITÉ DE CAEN

Païvi ALASALMI. Des gens heureux. Roman traduit du finnois par Marjatta CROUZET OFFICE FRANCO-NORVÉGIEN UNIVERSITÉ DE CAEN Païvi ALASALMI Des gens heureux Roman traduit du finnois par Marjatta CROUZET OFFICE FRANCO-NORVÉGIEN UNIVERSITÉ DE CAEN Couverture : Photo Bénédicte HÉBERT. Maquette de René TIEN. Cet ouvrage a été publié

Plus en détail

1 REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail -------------------- -------------------- CURRICULUM DE FORMATION PAR COMPÉTENCES 6 ème /5 ème

1 REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail -------------------- -------------------- CURRICULUM DE FORMATION PAR COMPÉTENCES 6 ème /5 ème MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE 1 REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail -------------------- -------------------- CURRICULUM DE FORMATION PAR COMPÉTENCES 6 ème /5 ème DOMAINE DES LANGUES

Plus en détail

RÉAGIR. Pour. à un texte

RÉAGIR. Pour. à un texte RÉAGIR Pour RÉAGIR à un texte J établis des ressemblances et/ou des différences entre la vision du monde proposée dans le texte et ma vision personnelle du monde. Pour réagir au texte, je reste attentif

Plus en détail

Luis Sepùlveda, Histoire d une mouette et du chat qui lui apprit à voler, 1996, Métailié/Seuil

Luis Sepùlveda, Histoire d une mouette et du chat qui lui apprit à voler, 1996, Métailié/Seuil METHODOLOGIE Préparation d une séquence de littérature de jeunesse à partir d un roman Déterminer le genre littéraire choisi : roman (fantastique, policier, historique, d anticipation, autobiographique,

Plus en détail