Réfection de la digue Sud du port de pêche. Dossier PRO

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réfection de la digue Sud du port de pêche. Dossier PRO"

Transcription

1 MAIRIE DE BOUZIGUES Réfection de la digue Sud du port de pêche Dossier PRO août 2012 CCE&C Conseil Ingénierie Expertise Adresse : 5 Rue du terme rouge PIGNAN Tél. : ou Mail :

2

3 Liste des plans 1 VUP générale 2 Coupe Type 3 VUP de détail - 3 -

4 Sommaire I. Présentation des travaux nécessaires à réaliser 5 I.1. TRAVAUX PREALABLES... 5 I.2. BATTAGE ET RECEPAGE DES PIEUX... 5 I.3. TERRASSEMENTS... 6 I.3.1. Purge de l assise de la nouvelle longrine... 6 I.3.2. Repêchage d une épave... 6 I.4. GENIE CIVIL... 6 I.4.1. Réalisation de la tranchée technique et des réseaux... 6 I.4.2. Coffrage, ferraillage et coulage de la longrine... 6 I.4.3. Coffrage, ferraillage et coulage des parements et de la dalle de crête. 7 I.5. EQUIPEMENTS... 7 I.5.1. Réseaux... 7 I.5.2. Anneaux et numérotation des places... 7 II. Phasage 8-4 -

5 I. Présentation des travaux nécessaires à réaliser Le présent marché fait suite au marché de travaux réfection de la digue Sud du port de Pêche n 12 BOU 01 PA, dont le lot n 2 (Battage des pieux) a été attribué et dont le lot N 1 Génie civil a été rendu infructueux. I.1. Travaux préalables L entreprise mettra en œuvre un barrage anti-pollution afin d éviter la contamination de l étang due à une fuite de MES. Ce filtre sera réalisé à l aide d un géotextile filtrant non tissé poinçonné de 6 mm d épaisseur au moins. Ce barrage anti-pollution sera équipé de flotteurs en partie haute et de lest en partie basse. L ensemble de la section en travers sera couvert. Il sera tendu depuis la pointe de la digue Sud jusqu à la digue ouest (Cf. Vue en plan des travaux). Il sera posé à l entrée du port tout le temps des travaux. Si besoin, le filtre sera retiré pour laisser le passage des bateaux, en fin de semaine par exemple. Des tests de turbidité pourront être effectués afin de s assurer de la bonne mise en œuvre du barrage. En cas de résultats non probant, le doublage du barrage pourra être demandé. I.2. Battage et recépage des pieux La longrine sera ancrée à l aide de pieux battus espacés de 2.75 m. Les pieux seront de type HEB 120 mm ou réalisés à l aide de rails SNCF. Afin de ne pas fragiliser l ouvrage lors du battage, les pieux seront battus avant de procéder aux terrassements en pieds de parement. Un total de 31 pieux sera nécessaire. Ils seront battus à 20 cm du quai sur 3.5 m de profondeur (profondeur pouvant varier selon la réaction mécanique des horizons traversés). Une fois ancrés, et les terrassements réalisés, ces pieux seront recépés à la hauteur voulue à l aide d un poste de découpage de 400 A (gaz et baguette de découpage). Sur ces pieux seront fixées les armatures de la longrine

6 I.3. Terrassements Les opérations de terrassement seront réalisées à la pelle depuis une barge. I.3.1. Purge de l assise de la nouvelle longrine L assise de la future longrine sera terrassée. Elle permettra de disposer d une profondeur de 0,65 m en pied de parement. La profondeur minimale disponible sera établie à 50 cm. Tous les matériaux seront laissés en place et régalés de manière à permettre l exploitation telle qu en situation actuelle. I.3.2. Repêchage d une épave La présence de plongeurs sur site permettra à l entreprise de procéder au repêchage d une barque de pêche de 5 m environ située au fond du bassin et au remorquage de la dernière jusqu à l aire technique du port de pêche afin de permettre sa mise hors d eau et son évacuation. L entreprise assistera le grutier de la mairie à la mise hors d eau, et la mairie se chargera de l évacuation de la barque. I.4. Génie civil I.4.1. Réalisation de la tranchée technique et des réseaux Une tranchée technique de 20 cm x 20 cm sera réalisée dans la couverture béton de la crête de digue existante. Cette tranchée nécessitera le sciage préalable (un seul passage de scie) du coté des enrochements et le déroctage à l aide d un burineur. Cette tranchée permettra le passage d une gaine électrique DN 63 mm servant à l éclairage public et d un PE pour l eau potable DN 32 mm. I.4.2. Coffrage, ferraillage et coulage de la longrine L armature sera réalisée en acier HA 500 de 30 cm x 30 cm permettant un enrobage minimal de 5 cm. Les plans de ferraillage et coffrage ainsi que la solution de frettage seront soumis à l agrément du maître d œuvre. Le coffrage sera mis en place de manière étanche afin permettre la réalisation d un béton immergé prise mer sans départ de laitance. Le béton sera de classe de résistance C30-37 et de classe d exposition XS2. Le béton sera pompé à l aide de plusieurs manchettes depuis le fond de la fouille et vibré

7 Des armatures verticales seront laissées en attente afin de lier le parement à la longrine. I.4.3. Coffrage, ferraillage et coulage des parements et de la dalle de crête Le ferraillage du parement et de la dalle sera réalisé à l aide d un treillis soudé de type ST50C (DN 8 mm maille de 100mm). Il sera solidarisé des aciers en attente de la longrine. L enrobage minimal de 4 cm est requis. Les plans de ferraillage et coffrage seront soumis à l agrément du maître d œuvre. Le béton sera de classe de résistance C30-37 et de classe d exposition XS2. Le béton sera vibré et une finition soignée sera exigée. Des joints de type water stop seront mis en place tous les 25 m afin d assurer la non fissuration du béton au retrait et à la dilatation. La finition de la dalle sera balayée afin d augmenter la rugosité du revêtement. Une rampe de 8% sur 2m permettra de rattraper l épaisseur de la dalle à l entrée de la digue. I.5. Equipements I.5.1. Réseaux Le réseau électrique prévoit la pose d une gaine, des chambre de tirage, et des socles des candélabres et le raccordement des bornes d alimentation. L emplacement des 4 candélabres, des 6 chambres de tirage et des 3 bornes AEP/Electricité prévus est détaillé sur la VUP. Le raccordement aux réseaux existants et la pose des candélabres mais également des bornes seront assurés par la mairie. Cependant, l entreprise aura la charge de la pose des socles de candélabres et des chambres de tirage. I.5.2. Anneaux et numérotation des places L ensemble des anneaux sera remplacé. Une numérotation des emplacements sera réalisée à l identique de l existant

8 II. Phasage N Désignation des travaux 1 Installation/préparation 2 Battage et recépage des pieux 3 Terrassement 4 Coffrage, ferraillage et coulage de la longrine 5 Réalisation de la tranchée technique 6 Coffrage, ferraillage et coulage du parement et de la longrine 7 Equipements 8 Repli - 8 -

9 PIECES GRAPHIQUES - 9 -

Réfection de la digue Sud du port de pêche. Dossier PRO

Réfection de la digue Sud du port de pêche. Dossier PRO MAIRIE DE BOUZIGUES Réfection de la digue Sud du port de pêche Dossier PRO Février 2012 CCE&C Conseil Ingénierie Expertise Adresse : 5 Rue du terme rouge 34 570 PIGNAN Tél. : 06.37.53.79.87 ou 06.31.26.44.61.

Plus en détail

Département de l'hérault. Maître d ouvrage. Commune de Bouzigues. Dossier de Consultation des Entreprises. Marché passé en procédure adaptée

Département de l'hérault. Maître d ouvrage. Commune de Bouzigues. Dossier de Consultation des Entreprises. Marché passé en procédure adaptée Département de l'hérault Maître d ouvrage Commune de Bouzigues Dossier de Consultation des Entreprises Marché passé en procédure adaptée Pièce 5.1 Bordereau des prix unitaires LOT1 Nature des travaux REFECTION

Plus en détail

Sous-dossier n 3 : Chapitre 2 : Bordereau des prix

Sous-dossier n 3 : Chapitre 2 : Bordereau des prix Ingénierie du Trafic et des Systèmes d exploitation MANUEL D AIDE A LA REALISATION D UNE INFRASTRUCTURE DE GENIE CIVIL DE POSE DE CABLE OPTIQUE POUR DES RESEAUX A HAUTS DEBITS (IGC-RHD-RRA) SD0 INTRODUCTION

Plus en détail

Pied mécano-soudé pour hauteurs spéciales. Capôt amovible en PVC pour joint étanche

Pied mécano-soudé pour hauteurs spéciales. Capôt amovible en PVC pour joint étanche Pied mécano-soudé pour hauteurs spéciales. Capôt amovible en PVC pour joint étanche Pied aluminium avec téton de serrage. Hauteurs totales standard : 130 et 160 mm Montage rapide grâce aux : - croix d'assemblage

Plus en détail

INSTRUCTIONS POUR TAHIROU QUI VEUT CONSTRUIRE UNE MAISON A BAMAKO LES PLANS

INSTRUCTIONS POUR TAHIROU QUI VEUT CONSTRUIRE UNE MAISON A BAMAKO LES PLANS INSTRUCTIONS POUR TAHIROU QUI VEUT CONSTRUIRE UNE MAISON A BAMAKO LES PLANS Tahirou, n est ni ingénieur, ni technicien ni entrepreneur de bâtiment et des travaux publics. Pour tahirou qui veut construire

Plus en détail

Domaine d application du guide 9 Fondations 9 Les dallages en béton

Domaine d application du guide 9 Fondations 9 Les dallages en béton SOMMAIRE 7 Domaine d application du guide 9 Fondations 9 1. Sols de fondation 11 2. Dispositions générales et matériaux 13 3. Charges sur les fondations 16 4. Interaction entre fondations 17 5. Fondations

Plus en détail

LIVRET DE FABRICATION JARDINIERES BRIQUE DE PAREMENT

LIVRET DE FABRICATION JARDINIERES BRIQUE DE PAREMENT LIVRET DE FABRICATION DE JARDINIERES EN BRIQUE DE PAREMENT Livret réalisé par la classe de 1 ère année CAP Gros Œuvre 1 SOMMAIRE I Fabrication du support de la jardinière 1) Implantation de l ouvrage et

Plus en détail

7 Avant-propos 9 Domaine d application du guide Caractéristiques de l installation Conception, dimensionnement Matériaux et matériels Mise en œuvre

7 Avant-propos 9 Domaine d application du guide Caractéristiques de l installation Conception, dimensionnement Matériaux et matériels Mise en œuvre SOMMAIRE 7 Avant-propos 9 Domaine d application du guide 9 1. Neuf et rénovation 10 2. Habitat individuel et collectif 10 3. Bâtiments tertiaires publics ou privés 10 4. Autres domaines d application 11

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES D INSTALLATION

LIGNES DIRECTRICES D INSTALLATION Lignes directrices générales Utiliser 6 fixations par tapis, sauf en cas d indication contraire. Les bandes de plastique doivent être fixées aux 20 cm. Consulter votre conseiller régional ou Animat avant

Plus en détail

OPERATION DE TRAVAUX

OPERATION DE TRAVAUX Maîtrise d Œuvre : C3C 21 rue Normande 28230 EPERNON Tél : 06.32.89.12.95 Fax : 09.58.83.45.69 E-mail : c3c.capelle@gmail.com Maître d Ouvrage LYCEE LAKANAL 3, avenue du Président Roosevelt 92330 SCEAUX

Plus en détail

C.C.T.P. RAILS DE TRANSFERT Hôpital La Grafenbourg EHPAD et USLD

C.C.T.P. RAILS DE TRANSFERT Hôpital La Grafenbourg EHPAD et USLD C.C.T.P. RAILS DE TRANSFERT Hôpital La Grafenbourg EHPAD et USLD 1. GENERALITE Présentation de l opération et définition sommaire des travaux : L opération consiste à équiper en rails de transfert (y compris

Plus en détail

Réussir la fabrication d une dalle béton

Réussir la fabrication d une dalle béton Réussir la fabrication d une dalle béton DES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! Il faut savoir qu une dalle a une épaisseur minimum de 8 à 10 cm et est armée d un treillis soudé. LES OUTILS ET ACCESSOIRES

Plus en détail

Guide Pratique. Bardage rapporté sur ossature secondaire en bois. Mise en œuvre sur murs en béton banché ou en maçonnerie d'éléments

Guide Pratique. Bardage rapporté sur ossature secondaire en bois. Mise en œuvre sur murs en béton banché ou en maçonnerie d'éléments Guide Pratique Bardage rapporté sur ossature secondaire en bois Mise en œuvre sur murs en béton banché ou en maçonnerie d'éléments En application du Cahier du CSTB n 3316 et de son modificatif n 3422 SOMMAIRE

Plus en détail

PCB 80 Plancher collaborant. Fiche technique Avis Technique CSTB

PCB 80 Plancher collaborant. Fiche technique Avis Technique CSTB PCB 80 Plancher collaborant Fiche technique Avis Technique CSTB V1/2011 caractéristiques du profil 77 54 187,5 750 Détail géométrique de la tôle épaisseur (mm) 0,75 0,88 1 poids (dan/m 2 ) 9,39 11,02 12,53

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES COMMUNE DE GARDANNE FALAISE DE VALABRE MUR DE GUEYDAN SECURISATION D UN ITINERAIRE DE RANDONNEE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE GARDANNE

Plus en détail

Introduction Domaines d application du guide Contexte de l opération Conception, dimensionnement Classes d exécution

Introduction Domaines d application du guide Contexte de l opération Conception, dimensionnement Classes d exécution SOMMAIRE 7 Introduction 9 Domaines d application du guide 11 Contexte de l opération 11 1. Intervenants 11 2. Types d opération 12 3. Phasage de l opération 13 4. Interfaces 15 Conception, dimensionnement

Plus en détail

CANALISATION MODES OPERATOIRES

CANALISATION MODES OPERATOIRES CANALISATION MODES OPERATOIRES GENIE CIVIL Eau potable Indice de révision : A Génie civil Eau potable page 1 sur 18 GENIE CIVIL Eau potable Le Génie Civil concernant les réseaux d eau potable est constitué

Plus en détail

Les systèmes de planchers Poutre de Sous-Sol (PSS)

Les systèmes de planchers Poutre de Sous-Sol (PSS) Les systèmes de planchers Poutre de Sous-Sol (PSS) La retombée est fonction de la portée de la poutre, de la portée des planchers et des charges à reprendre (voir tableau de prédimensionnement). Définition

Plus en détail

L'ISOLATION SUR MESURE DEPUIS 30 ANS

L'ISOLATION SUR MESURE DEPUIS 30 ANS L'ISOLATION SUR MESURE DEPUIS 30 ANS PRESENTATION et UTILISATION Le feutre tendu ISOMETAL fabriqué par AIRISOL est un produit isolant constitué d un matelas de laine de verre revêtu d un complexe pare

Plus en détail

Un plan de masse du projet de l installation d assainissement non collectif, sur base cadastrale, selon les prescriptions de la page 3

Un plan de masse du projet de l installation d assainissement non collectif, sur base cadastrale, selon les prescriptions de la page 3 Informations générales Date du contrôle Date de la demande Date de la demande de permis de construire (sauf pour réhabilitation) Habitation Référence cadastrale Nom, prénom (Si différente de celle de l'habitation)

Plus en détail

Fiche n II-1 "Réalisation des fouilles de fondations superficielles et des blindages"

Fiche n II-1 Réalisation des fouilles de fondations superficielles et des blindages Fiche n II-1 "Réalisation des fouilles de fondations superficielles et des blindages" 1. Objet de la présente fiche Cette fiche concerne la réalisation des fouilles de fondations superficielles des ouvrages

Plus en détail

MONTAGE D UN MUR STEPOC : FONDATION / ÉLÉVATION / POINTS SINGULIERS

MONTAGE D UN MUR STEPOC : FONDATION / ÉLÉVATION / POINTS SINGULIERS MONTAGE D UN MUR STEPOC : FONDATION / ÉLÉVATION / POINTS SINGULIERS Encoches prévues pour le de 20 positionnement précis des armatures. de 15 de 30 Couler les fondations planes et de niveau MUR SIMPLE

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX ( B.P.)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX ( B.P.) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX ( B.P.) Maître de l'ouvrage COMMUNE DE VESSEAUX Objet du marché Travaux sur la voirie communale commune de VESSEAUX Tous les montants figurant dans le présent

Plus en détail

AMENAGEMENT D ESPACES A CONTAINERS POUBELLES SUR LES COMMUNES DE COREN, MENTIERES, SAINT-GEORGES ET TIVERS

AMENAGEMENT D ESPACES A CONTAINERS POUBELLES SUR LES COMMUNES DE COREN, MENTIERES, SAINT-GEORGES ET TIVERS AMENAGEMENT D ESPACES A CONTAINERS POUBELLES SUR LES COMMUNES DE COREN, MENTIERES, SAINT-GEORGES ET TIVERS BORDEREAU DES PRIX 1 INSTALLATION et SIGNALISATION de CHANTIER forfaitement les frais d'installation

Plus en détail

Notice pour portail à battants

Notice pour portail à battants Notice pour portail à battants Limites d utilisation Le portail à battants manuel est destiné à être installé sur les enclos privés et sur les enclos des locaux industriels ou commerciaux. Son utilisation

Plus en détail

BAC. PROFESSIONNEL T.B.E.E.

BAC. PROFESSIONNEL T.B.E.E. BAC. PROFESSIONNEL T.B.E.E. DOMAINE : Etudes des constructions ACTIVITE: 3-1 finalisation du dossier technique (Participer à la mise au point d'un dossier technique). élaboration d'un dossier technique

Plus en détail

Réhabilitation des écoles maternelle et primaire

Réhabilitation des écoles maternelle et primaire Maître d'ouvrage Mars 2011 Communauté de Communes du Perche Gouet 3, rue Félix LEJARS 28160 NVERRE - o O o - Réhabilitation des écoles maternelle et primaire Rue des sorbiers - NVERRE LOT N 09: PLOMBERIE

Plus en détail

Passage à gué 03.12.2015 / 13301

Passage à gué 03.12.2015 / 13301 Passage à gué Passage à gué avec grille sur la route forestière de l'ogeintse / Nendaz (VS) Passage d'une nouvelle route forestière sur un bras de torrent avec mise sous tuyau et gué Lieu d exécution /

Plus en détail

Poutrelles treillis métallique CALFER

Poutrelles treillis métallique CALFER Avis Technique 3/09-629*01 Add Additif à l Avis Technique 3/09-629 Plancher Floor Fu boden Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les productions certifiées, marque NF Poutrelles treillis

Plus en détail

Rapport d essai dit «1200 joules» Grille 16x16 pour costière acier dont la corde est comprise entre 0.65 et 3 m - Montage usine et chantier

Rapport d essai dit «1200 joules» Grille 16x16 pour costière acier dont la corde est comprise entre 0.65 et 3 m - Montage usine et chantier Grille 16x16 pour costière acier dont la corde est comprise entre 0.65 et 3 m - Montage usine et chantier Rapport d essais de résistance à la traversée verticale d un corps mou de grande dimension dit

Plus en détail

> Fourniture et pose d un afficheur graphique - Cahier des charges -

> Fourniture et pose d un afficheur graphique - Cahier des charges - > Fourniture et pose d un afficheur graphique - Cahier des charges - Objet de la consultation : La commune de Plélan-le-Grand souhaite s équiper d un afficheur graphique double face à diodes Leds. Sommaire

Plus en détail

DEPARTEMENT DU VAL D'OISE COMMUNE DE MARGENCY

DEPARTEMENT DU VAL D'OISE COMMUNE DE MARGENCY DEPARTEMENT DU VAL D'OISE COMMUNE DE MARGENCY AMENAGEMENT DE L'ESPLANADE DES ECOLES D.Q.E. Pièce n 6 Dossier : 14-097 Date : Dressé par : 03/04/2015 Fabien COUSIN Modifications : Version 2 Maître de l'ouvrage

Plus en détail

Je soussigné (Nom et Prénom)... Demeurant à... Rue... N de Tél. :...

Je soussigné (Nom et Prénom)... Demeurant à... Rue... N de Tél. :... Annexe 1a : DEMANDE DE RACCORDEMENT AU RESEAU ASSAINISSEMENT Demande et pièces jointes à fournir en 3 exemplaires Je soussigné (Nom et Prénom).......................................................................

Plus en détail

Prémur KP1 : Préparez-vous à l action... À vous de jouer!

Prémur KP1 : Préparez-vous à l action... À vous de jouer! Prémur KP1 : Préparez-vous à l action... À vous de jouer! SECURITE De la conception des produits à leur mise en œuvre, KP1 est conscient des enjeux liés à la prévention sur les s et aux équipements de

Plus en détail

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du génie-civil

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du génie-civil Page 1 / 6 Rapport technique / domaine du génie-civil Contenu : bassin de rétention E.C Rédaction : Ogay Grégory / ETC 3 / 1090 la Croix/Lutry Date : janvier 2015 Création d un bassin de rétention pour

Plus en détail

LOT n 1 Terrassement Maçonnerie

LOT n 1 Terrassement Maçonnerie DESCRIPTIF QUANTITATIF ESTIMATIF : LOT n 1 Terrassement Maçonnerie Adresse des travaux Centre Montée Technique du Docteur Municipal Odin ZI 42330 GavéSaint Galmier 42330Saint Galmier Réf.affaire : 004.12

Plus en détail

CASE HISTORY DRAINAGE VIGNOBLES- IDROSAC-CARIGNANO (LUCCA)-ITALY-2011

CASE HISTORY DRAINAGE VIGNOBLES- IDROSAC-CARIGNANO (LUCCA)-ITALY-2011 CASE HISTORY DRAINAGE VIGNOBLES- IDROSAC-CARIGNANO (LUCCA)-ITALY-2011 1 - Description de l'intervention de conservation des sols Le système IDROSAC a été nécessaire pour la réalisation d'un système de

Plus en détail

Rue des BRUNETS Travaux de génie civil pour la mise en souterrain des réseaux secs

Rue des BRUNETS Travaux de génie civil pour la mise en souterrain des réseaux secs Département du Loir et Cher Rue des BRUNETS MARCHE DE TRAVAUX Marché à procédure adaptée Articles 26-II-5, 28 et 40-IV-1 du code des marchés publics. A4-BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES Bordereau des Prix

Plus en détail

Marché Public de Travaux. Bordereau des prix

Marché Public de Travaux. Bordereau des prix 4 Marché Public de Travaux Bordereau des prix Maître de l'ouvrage Communauté de Communes du Pays de l'orne Maîtrise d'oeuvre Communauté de Communes du Pays de l'orne Objet du marché ZAC de Valleroy Travaux

Plus en détail

Cloisons Double Placopan

Cloisons Double Placopan 03 Cloisons hauteur d étage Placopan Cloisons Double Placopan Description Les cloisons Double Placopan sont composées de deux panneaux Placopan séparés par un espace rempli au montage par des panneaux

Plus en détail

MODÈLE D IMPRIMES CONTROLE DE L ÉXÉCUTION DES TRAVAUX LIT D ÉPANDAGE A FAIBLE PROFONDEUR

MODÈLE D IMPRIMES CONTROLE DE L ÉXÉCUTION DES TRAVAUX LIT D ÉPANDAGE A FAIBLE PROFONDEUR MODÈLE D IMPRIMES Code : 5.1.4 MOD1 CONTROLE DE L ÉXÉCUTION DES TRAVAUX LIT D ÉPANDAGE A FAIBLE PROFONDEUR Version : lundi 9 septembre 2013 Version finale Note aux lecteurs Les prescriptions techniques

Plus en détail

Domaine d application du guide Cadre réglementaire et normatif Choix du type de réseau Conception des réseaux

Domaine d application du guide Cadre réglementaire et normatif Choix du type de réseau Conception des réseaux SOMMAIRE 7 Domaine d application du guide 7 1. Présentation du guide 8 2. Terminologie 13 Cadre réglementaire et normatif 13 1. Réglementation incendie 13 2. Sécurité 15 3. Protection contre les brûlures

Plus en détail

Délibération n 195/CP du 30 septembre 1992 relative à la réglementation des prix de certaines prestations de service dans le secteur automobile

Délibération n 195/CP du 30 septembre 1992 relative à la réglementation des prix de certaines prestations de service dans le secteur automobile relative à la réglementation des prix de certaines prestations de service dans le secteur automobile Historique : Créée par Modifiée par Délibération n 195/CP du 30 septembre 1992 relative à la réglementation

Plus en détail

NORMES INOX. Ces normes sont classées comme suit : 1 Conception et calcul. 2 Produits sidérurgiques. 3 Soudage et produits consommables

NORMES INOX. Ces normes sont classées comme suit : 1 Conception et calcul. 2 Produits sidérurgiques. 3 Soudage et produits consommables Revue Construction Métallique NORMES INOX par J.-P. PESCATORE 1 En quelques années, des progrès importants ont été réalisés dans la connaissance du comportement structurel de l acier inoxydable, y compris

Plus en détail

1 Présentation du site dans son contexte. 1.1 localisation à l échelle de la commune. 1.2 Contexte réglementaire du site. PA2 Lotissement Beauchêne I

1 Présentation du site dans son contexte. 1.1 localisation à l échelle de la commune. 1.2 Contexte réglementaire du site. PA2 Lotissement Beauchêne I 1 Présentation du site dans son contexte 1.1 localisation à l échelle de la commune Le terrain sur lequel la société Foncier Aménagement envisage de réaliser ce lotissement est situé au Nord du centre

Plus en détail

TRAVAUX DE SECURISATION D UN MUR DE SOUTENEMENT

TRAVAUX DE SECURISATION D UN MUR DE SOUTENEMENT COMMUNE D HERBEYS 27 chemin du Villard 38320 HERBEYS 04 76 73 63 76 Fax : 04 76 72 09 65 commune.herbeys@wanadoo.fr TRAVAUX DE SECURISATION D UN MUR DE SOUTENEMENT BORDEREAU DES PRIX UNITAIRE (BPU) BPU

Plus en détail

Lot n 09 PLAFONDS SUSPENDUS

Lot n 09 PLAFONDS SUSPENDUS Lot n 09 PLAFONDS SUSPENDUS RECONSTRUCTION DU COLLÈGE DESCARTES Page 09 - A Sommaire du Lot 09 Page 1 DESCRIPTION DES OUVRAGES 1 09.1.1 PLAFOND SUSPENDU EN DALLES DE FIBRE MINÉRALE ACOUSTIQUE (TYPE Plaf.

Plus en détail

RAPPORT DE TEST D ÉTANCHÉITÉ selon les normes NF EN 1507 et NF EN 12237

RAPPORT DE TEST D ÉTANCHÉITÉ selon les normes NF EN 1507 et NF EN 12237 RAPPORT DE TEST D ÉTANCHÉITÉ selon les normes NF EN 1507 et NF EN 12237 Donneur d ordre : Projet : Gestionnaire : SAVETO 18 rue de Bailleul 59190 Staple France Validation des méthodes de fabrication et

Plus en détail

MODIFICATION DE CLOISONNEMENTS

MODIFICATION DE CLOISONNEMENTS CITE SCOLAIRE SAINT EXUPERY A LYON 4 ème - 82 rue Hénon MODIFICATION DE CLOISONNEMENTS MAITRE D OEUVRE MAITRE D OUVRAGE 4, chemin des Mouilles 6913 ECULLY CITE SCOLAIRE St EXUPERY 82 rue Hénon 694 LYON

Plus en détail

Cuve Blanche Système RASCOR

Cuve Blanche Système RASCOR Cuve Blanche Système RASCOR Cuve Blanche Le système Dans une cuve blanche, le béton assume, outre sa fonction de soutien, également la fonction d étanchement. EVOLUTION HISTORIQUE DE LA CUVE BLANCHE Les

Plus en détail

N DESIGNATIONS U QUANTITES P.U. TOTAL

N DESIGNATIONS U QUANTITES P.U. TOTAL 1 TERRASSEMENT SIGNALISATION TRICOLORE 1,01 Installation générale de chantier l'installation par l'entrepreneur de son chantier, les frais d exécution d état des lieux par constat d huissier, l'amenée

Plus en détail

CONVENTION DE MANDAT DE MAITRISE D OUVRAGE

CONVENTION DE MANDAT DE MAITRISE D OUVRAGE COMMUNE DE BEGLES Aménagement d un giratoire dénivelé sur la rue Frères Lumières et liaison directe avec l A630 CONVENTION DE MANDAT DE MAITRISE D OUVRAGE Entre les soussignés : - M. le PREFET de la GIRONDE,

Plus en détail

POSE SUR CHEVRONS 60x80mm + PLOTS PVC

POSE SUR CHEVRONS 60x80mm + PLOTS PVC POSE SUR CHEVRONS 60x80mm + PLOTS PVC Le chevron est l élément de structure sur lequel le platelage est fixé. Le chevron de section 60x80mm est un élément porteur. Dans le cas ou votre sol est : Une dalle

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX MAÎTRE D OUVRAGE COMMUNE DE MORESTEL 38510 MORESTEL OBJET DU MARCHE RENOVATION DES BUREAUX DE LA GENDARMERIE MAPA (Marché Public à Procédure Adaptée) CADRE DE MEMOIRE TECHNIQUE

Plus en détail

Fondation de piles de pont

Fondation de piles de pont Présentation : Le tracé d une nouvelle autoroute impose la mise en place de passages supérieurs (ponts) en rase campagne pour pouvoir préserver les autres axes routiers. On s intéresse à un de ces ponts

Plus en détail

SOMMAIRE. Conditions de stockage et de pose sur chantier... 45. Protection d accès... 47

SOMMAIRE. Conditions de stockage et de pose sur chantier... 45. Protection d accès... 47 SOMMAIRE Généralités........................................... 5 Domaine d application du guide............................. 6 Définition de la pose flottante.............................. 7 Parquets

Plus en détail

Consultation / Services. Contrôleur Technique et Coordinateur SPS

Consultation / Services. Contrôleur Technique et Coordinateur SPS Consultation / Services Contrôleur Technique et Coordinateur SPS La commune de St Hilaire de brethmas (30560) lance une simple consultation, avec publicité et mise en concurrence de bureaux de contrôle,

Plus en détail

Règlement du site cinéraire

Règlement du site cinéraire DEPARTEMENT DU CALVADOS 2015-341 ARRONDISSEMENT DE CAEN COMMUNE DE DEMOUVILLE ARRETE Règlement du site cinéraire Le Maire de la commune de DEMOUVILLE, Vu le Code général des collectivités territoriales

Plus en détail

LEXIQUE COMMUNE DE SALLES-SUR-MER PLAN LOCAL D'URBANISME. Modification approuvée le 23 septembre 2011 RÈGLEMENT

LEXIQUE COMMUNE DE SALLES-SUR-MER PLAN LOCAL D'URBANISME. Modification approuvée le 23 septembre 2011 RÈGLEMENT COMMUNE DE SALLES-SUR-MER PLAN LOCAL D'URBANISME Modification approuvée le 23 septembre 2011 RÈGLEMENT LEXIQUE Avertissement : les définitions présentes dans ce lexique n ont de signification que pour

Plus en détail

LOT N 3 - CLOISONS - DOUBLAGE - FAUX PLAFOND

LOT N 3 - CLOISONS - DOUBLAGE - FAUX PLAFOND SELARL D'ARCHITECTURE AGENCE JP ESNAULT 49 RUE GAMBETTA - BP 80218 28203 CHATEAUDUN CEDEX Tél. : 0237453604 Fax. : 0237459652 Dossier n 132012 GITE DE GROUPE DE LA VALLEE DE L'AIGRE 31, Rue Porte Dunoise

Plus en détail

Rapport technique Réhabilitation d une ancienne décharge brute communale

Rapport technique Réhabilitation d une ancienne décharge brute communale Rapport technique Réhabilitation d une ancienne décharge brute communale Le site de «Chante Loube» est une ancienne décharge non autorisée exploitée par la commune de Mirabeau, pendant plus de 30 ans.

Plus en détail

D.P.G.F. D.C.E. Juin 2015. Reconstruction de la Salle Polyvalente. LOT 1 GROS ŒUVRE ETENDU Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

D.P.G.F. D.C.E. Juin 2015. Reconstruction de la Salle Polyvalente. LOT 1 GROS ŒUVRE ETENDU Décomposition du Prix Global et Forfaitaire MAITRE DE L OUVRAGE Commune de BEAUMERIE SAINT MARTIN Mairie 6270 BEAUMERIE SAINT MARTIN Tél. : 03 2 8 46 56 E-mail : mairie.beaumerie@wanadoo.fr Reconstruction de la Salle Polyvalente D.P.G.F. D.C.E.

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Direction du Logement et de l Habitat 2013 DLH 350 Réalisation par la RIVP d un programme de réhabilitation Plan Climat de l ensemble immobilier 156-162, boulevard Davout 1-7, rue Jean Veber et 2-8, rue

Plus en détail

VILLE DE LA FERTE MILON. Travaux d entretien de voiries communales VC 16 VC 20 VC 25. Règlement de consultation

VILLE DE LA FERTE MILON. Travaux d entretien de voiries communales VC 16 VC 20 VC 25. Règlement de consultation VILLE DE LA FERTE MILON Travaux d entretien de voiries communales VC 16 VC 20 VC 25 Règlement de consultation Date limite de réception des offres : Vendredi 2 septembre à 11 heures Maître d ouvrage : VILLE

Plus en détail

VILLE DE LURE. Marché de travaux. Travaux d entretien de voirie communale Programme pluriannuel 2015-2016-2017

VILLE DE LURE. Marché de travaux. Travaux d entretien de voirie communale Programme pluriannuel 2015-2016-2017 VILLE DE LURE Marché de travaux Travaux d entretien de voirie communale Programme pluriannuel 2015-2016-2017 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Date de remise des offres : 24/04/2015 12 h 00 VILLE

Plus en détail

Toitures-terrasses avec étanchéité : jonctions avec parois verticales enterrées DOSSIER JUIN 2015 RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES DE LA CSFE

Toitures-terrasses avec étanchéité : jonctions avec parois verticales enterrées DOSSIER JUIN 2015 RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES DE LA CSFE DOSSIER JUIN 20 06 RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES DE LA CSFE Toitures-terrasses avec étanchéité : jonctions avec parois verticales enterrées CSFE Chambre Syndicale Française de l Étanchéité 6- rue La

Plus en détail

COMMUNE DE LEZIGNAN DES CORBIERES

COMMUNE DE LEZIGNAN DES CORBIERES COMMUNE DE LEZIGNAN DES CORBIERES TRAVAUX D ASSAINISSEMENT TRANCHE 3 - LOT N 2 REFECTION DEFINITIVE DE LA CHAUSSEE- Bordereau des prix unitaires (BPU) Dossier 09 SDT 03 Novembre 2009 Contact : Stéphanie

Plus en détail

Execution de chapes doc. DTU 26.2 mai 1993

Execution de chapes doc. DTU 26.2 mai 1993 Execution de chapes doc. DTU 26.2 mai 1993 3.1 Prescriptions communes 3.1.1 Nettoyage du support Le support doit être nettoyé des dépôts, déchets, pellicules de plâtre ou autres matériaux provenant des

Plus en détail

Ecart potentiel concernant l isométrie de certains capteurs importants pour la sûreté

Ecart potentiel concernant l isométrie de certains capteurs importants pour la sûreté Fontenay-aux-Roses, le 5 avril 2016 Monsieur le Président de l Autorité de sûreté nucléaire Avis IRSN N 2016-00103 Objet : REP - Centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly - INB n 85 Réacteur n 4 - Programme

Plus en détail

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES Pièce N 4 MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX Maître de l ouvrage RÉPUBLIQUE FRAN DÉPARTEMENT DES YVELINES Syndicat Intercommunal d'adduction d'eau Potable de la Forêt de Rambouillet Marché en procédure adaptée Travaux

Plus en détail

C.C.T.P. Cahier des Clauses Techniques Particulières

C.C.T.P. Cahier des Clauses Techniques Particulières SCI RUE DE LILLE - MONT SAINT MARTIN 102C rue Amelot 75011 PARIS 11 Construction d'un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes de 100 lits et places Rue de Lille 54350 MONT SAINT MARTIN

Plus en détail

Recommandation n 1 1997 >>

Recommandation n 1 1997 >> Recommandation n 1 1997 >> Stabilité des fouilles en pleine masse recommandations aux Maîtres d ouvrage, maîtres d Œuvre et entreprises Constat Objet Champ d application Mesures techniques Remarques Annexe

Plus en détail

1. PRESCRIPTIONS GENERALES DES TRAVAUX DE V.R.D.

1. PRESCRIPTIONS GENERALES DES TRAVAUX DE V.R.D. LOT N 12 : V. R. D. 1. PRESCRIPTIONS GENERALES DES TRAVAUX DE V.R.D. 1.1 COORDINATION L'entreprise du présent lot est tenu d'assurer la coordination avec tous les lots concernés par ses ouvrages: 1,3,8,9.

Plus en détail

JE RÉALISE. Poser du. lambris. Niveau

JE RÉALISE. Poser du. lambris. Niveau JE RÉALISE Poser du lambris Niveau Le lambris est un revêtement mural original et chaleureux. Des styles variés et une grande gamme de finitions permettent un choix varié, sans oublier que le lambris participe

Plus en détail

Domaine d application du guide 9 Support 9 Sous-couches isolantes Chape ou dalle sur sous-couche isolante en vue d une pose collée de revêtement

Domaine d application du guide 9 Support 9 Sous-couches isolantes Chape ou dalle sur sous-couche isolante en vue d une pose collée de revêtement SOMMAIRE 7 Domaine d application du guide 9 Support 9 1. Âge du support 9 2. État de surface 11 3. Préparation du support 13 4. Interposition d un film 15 s s 15 1. Critères de choix 18 2. Superposition

Plus en détail

CONTRÔLE NONDESTRUCTIF DE LA QUALITÉ DU BÉTON ET DE L ÉTAT DES ANCRAGES DE L ÉVACUATEUR PRINCIPAL DU BARRAGE RAPIDE-DES-ÎLES

CONTRÔLE NONDESTRUCTIF DE LA QUALITÉ DU BÉTON ET DE L ÉTAT DES ANCRAGES DE L ÉVACUATEUR PRINCIPAL DU BARRAGE RAPIDE-DES-ÎLES CONTRÔLE NONDESTRUCTIF DE LA QUALITÉ DU BÉTON ET DE L ÉTAT DES ANCRAGES DE L ÉVACUATEUR PRINCIPAL DU BARRAGE RAPIDE-DES-ÎLES J. Rhazi, S. Kodjo, G. Ballivy Chaire Industrielle du CRSNG sur l auscultation

Plus en détail

fumisterie Le conduit de cheminée, la base d une bonne combustion

fumisterie Le conduit de cheminée, la base d une bonne combustion fumisterie Le conduit de cheminée, la base d une bonne combustion Création/Rénovation d un conduit de fumée La fonction du conduit de fumée Evacuation vers l atmosphère les produits de combustion issus

Plus en détail

http://www.legislation.cnav.fr/textes/cr/cn/tlr-cr_cn_2011016_07022011.htm

http://www.legislation.cnav.fr/textes/cr/cn/tlr-cr_cn_2011016_07022011.htm Page 1 sur 6 Direction Juridique et Réglementation Nationale Département Réglementation national Circulaire n 2011/16 du 7 février 2011 Caisse nationale d'assurance vieillesse Destinataires Mesdames et

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) 1 -COMMUNAUTE DE COMMUNE DU BEAUNOIS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l'ouvrage : COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BEAUNOIS Objet du Marché : Bureau d'études assainissement voirie

Plus en détail

RÉPONSES DU TRANSPORTEUR À LA DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS N O 1 DU GROUPE DE RECHERCHE APPLIQUÉE EN MACROÉCOLOGIE («GRAME»)

RÉPONSES DU TRANSPORTEUR À LA DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS N O 1 DU GROUPE DE RECHERCHE APPLIQUÉE EN MACROÉCOLOGIE («GRAME») RÉPONSES DU TRANSPORTEUR À LA DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS N O 1 DU GROUPE DE RECHERCHE APPLIQUÉE EN MACROÉCOLOGIE («GRAME») Page 1 de 5 DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS N O 1 DU GRAME RELATIVE AU PROJET DE CONSTRUCTION

Plus en détail

Procédures d essais d étanchéité des conduites extérieures chez Cosvegaz SA

Procédures d essais d étanchéité des conduites extérieures chez Cosvegaz SA Procédures d essais d étanchéité des conduites extérieures chez Cosvegaz SA Ce document donne toutes les indications et procédures à appliquer par les sous-traitants pour les essais d étanchéité sur les

Plus en détail

KOKOPUR 1-5 EH. Filtre compact de coco pour l assainissement non collectif des eaux usées domestiques EQUIPEMENT ÉLECTROMÉCANIQUE MATÉRIAUX

KOKOPUR 1-5 EH. Filtre compact de coco pour l assainissement non collectif des eaux usées domestiques EQUIPEMENT ÉLECTROMÉCANIQUE MATÉRIAUX KOKOPUR 1-5 EH 3 EAUX USÉES DOMESTIQUES 1 2 4 5 6 EAU TRAITEÉ BIOLOGIQUEMENT Kokopur filtre compact de coco 1. décanteur primaire 2. poste de relevage équipé d une pompe immergée 3. circuit d irrigation

Plus en détail

Mairie de Gleizé Place de la Mairie / BP 309 / Gleizé 69665 VILLEFRANCHE SUR SAONE Cedex Tél. 04.74.65.83.30 Fax : 04.74.07.14.52

Mairie de Gleizé Place de la Mairie / BP 309 / Gleizé 69665 VILLEFRANCHE SUR SAONE Cedex Tél. 04.74.65.83.30 Fax : 04.74.07.14.52 MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Mairie de Gleizé Place de la Mairie / BP 309 / Gleizé 69665 VILLEFRANCHE SUR SAONE Cedex Tél. 04.74.65.83.30 Fax : 04.74.07.14.52 Règlement de Consultation et Descriptif des

Plus en détail

Mairie de Guipavas Services Techniques Monsieur Christian Lucas 02.98.84.18.03

Mairie de Guipavas Services Techniques Monsieur Christian Lucas 02.98.84.18.03 VILLE DE GUIPAVAS SERVICES TECHNIQUES REFECTION DES SOLS PVC DANS DEUX ECOLES DE GUIPAVAS A - Tranche Ferme 2011 Ecole Jacques Prévert Primaire RDC B - Tranche Conditionnelle 2012 Ecole Jacques Prévert

Plus en détail

Association suisse pour la construction agricole (ALB-CH)

Association suisse pour la construction agricole (ALB-CH) Gebr. Hunziker AG Ingenieurunternehmung Responsabilité du maître d oeuvre en cas de non respect des normes SIA (exemple: fosses à lisier) Formation continue en construction rurale à la station de recherche

Plus en détail

Ville de Gonesse - Réhabilitations

Ville de Gonesse - Réhabilitations Ville de Gonesse - Réhabilitations La Fauconnière Bâtiments C1 et C2 N 1 au 58 Square du Nord 570 logements Construction réalisée entre 1963 et 1965 2500 LOGEMENTS en coffrage tunnel avec nez de dalles

Plus en détail

Dispositif modulaire de confinement thermique suspendu sur allée de baies en salle informatique - Contexte -

Dispositif modulaire de confinement thermique suspendu sur allée de baies en salle informatique - Contexte - - Contexte - Dans la majorité des cas, le refroidissement des salles s effectue par soufflage d un air climatisé sous un faux plancher. Cet air refroidi sort dans la salle par des dalles perforées disposées

Plus en détail

Carreler une terrasse

Carreler une terrasse APPRENDRE À FAIRE SOI-MÊME C EST FACILE Carreler une terrasse Les différentes étapes 1. PRÉPARER LA POSE 2. ENCOLLER ET POSER 3. RÉALISER DES DÉCOUPES 4. POSER LES PROFILS DE FINITION 5. CARRELER LE BORD

Plus en détail

La "LGV Est", ligne à grande vitesse qui reliera Strasbourg à Paris en 2h20 dès juin 2007, est en travaux depuis 5 ans. Elle comprend 300 km de ligne

La LGV Est, ligne à grande vitesse qui reliera Strasbourg à Paris en 2h20 dès juin 2007, est en travaux depuis 5 ans. Elle comprend 300 km de ligne La "LGV Est", ligne à grande vitesse qui reliera Strasbourg à Paris en 2h20 dès juin 2007, est en travaux depuis 5 ans. Elle comprend 300 km de ligne nouvelle entre Vaires-sur-Marne (77) et Baudrecourt

Plus en détail

U Qté P.U. HT P.T. HT

U Qté P.U. HT P.T. HT Lot n 1 1.2 1.2.1 1.2.1.1 Repérage - Diagnostic - Relevé 1.2.1.2 Cantonnement de chantier propre à l'entreprise 1.2.1.3 Constat d'huissier 1.2.1.4 Signalisation voiries 1.2.1.5 Nettoyage de voirie 1.2.1.6

Plus en détail

APPRENDRE À FAIRE SOI-MÊME C EST FACILE. Réaliser les fondations pour piliers de portail

APPRENDRE À FAIRE SOI-MÊME C EST FACILE. Réaliser les fondations pour piliers de portail APPRENDRE À FAIRE SOI-MÊME C EST FACILE Réaliser les fondations pour piliers de portail Les différentes étapes 1. CREUSER LES FONDATIONS 2. PRÉPARER LE COFFRAGE 3. COULER LE BÉTON 4. DÉCOFFRER LES NÉCESSAIRE

Plus en détail

28, rue de Liège - 75008 PARIS tél. : 01 44 90 88 80 fax : 01 44 90 00 57 CERTIFICATION NF ARMATURES : CONTROLES APPLICABLES AU SOUDAGE

28, rue de Liège - 75008 PARIS tél. : 01 44 90 88 80 fax : 01 44 90 00 57 CERTIFICATION NF ARMATURES : CONTROLES APPLICABLES AU SOUDAGE PROCEDURE E15 Rév. 0 Novembre 2008 Page 1/5 ASSOCIATION 28, rue de Liège - 75008 PARIS tél. : 01 44 90 88 80 fax : 01 44 90 00 57 PROCEDURE E15 : CERTIFICATION NF ARMATURES : CONTROLES APPLICABLES AU SOUDAGE

Plus en détail

SEPARATEUR DEBOURBEUR HYDROCARBURES

SEPARATEUR DEBOURBEUR HYDROCARBURES TYPE SDHC 03 à 05 L/s DEFINITION : Un séparateur à hydrocarbures est destiné à piéger les hydrocarbures en suspension dans les eaux pluviales. Il est doté d'un débourbeur, qui permet de décanter les matières

Plus en détail

- L'EC2 détermine une longueur développée totale à mettre en œuvre sans considérer de réduction liée à la partie courbe.

- L'EC2 détermine une longueur développée totale à mettre en œuvre sans considérer de réduction liée à la partie courbe. Eurocode 2 : Comment Arche Poutre calcule t-il les ancrages à l'eurocode 2? Logiciel : Module : Question : Rubrique : Difficulté : Arche Poutre Eurocode 2 : Comment Arche Poutre calcule t-il les ancrages

Plus en détail

DOSSIER CORRIGE 1406-IPB23 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL INTERVENTIONS SUR LE PATRIMOINE BÂTI. Session 2014. U23 Organisation des travaux

DOSSIER CORRIGE 1406-IPB23 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL INTERVENTIONS SUR LE PATRIMOINE BÂTI. Session 2014. U23 Organisation des travaux 1406-IPB23 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL INTERVENTIONS SUR LE PATRIMOINE BÂTI Session 2014 DOSSIER CORRIGE Durée : 2 heures Coefficient : 1 Ce dossier comporte 6 pages, numérotées de DC 1 / 6 à DC 6 / 6.

Plus en détail

Planche 3.1 DESCRIPTION QUANTITÉ UNITÉ. Achat 2 4 en épinette 2 500 p.m.p. Asphalte 50 mm d épaisseur 200 m 2

Planche 3.1 DESCRIPTION QUANTITÉ UNITÉ. Achat 2 4 en épinette 2 500 p.m.p. Asphalte 50 mm d épaisseur 200 m 2 CHAPITRE 3 La méthode de préparation d une soumission 1 Planche 3.1 DESCRIPTION QUANTITÉ UNITÉ Achat 2 4 en épinette 2 500 p.m.p. Asphalte 50 mm d épaisseur 200 m 2 Béton 30 MPa avec air entraîné pour

Plus en détail

Instruction de montage et d entretien Manuel d utilisation (en Français)

Instruction de montage et d entretien Manuel d utilisation (en Français) Instruction de montage et d entretien Manuel d utilisation (en Français) 1 PRINCIPES Les instructions de service et d entretien s appliquent à l installation, au service et à l entretien des filtres à

Plus en détail

Instructions de pose

Instructions de pose Instructions de pose Bardage en clins Ce manuel est un guide de pose simplifié destiné aux poseurs. Avis Technique CSTB 2/13-1553 Pour toutes questions, n hésitez pas à nous contacter : contact@scbsas.com

Plus en détail

Guide de mise en œuvre

Guide de mise en œuvre Guide de mise en œuvre s semi-rigides Isolation intérieure de murs Plus Flex 40 Chanvre Celflex Végétal SOMMAIRE Le produit se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : > DTU 20-1 : Parois

Plus en détail

Principes de calage des emprises définitives d une Ligne à Grande Vitesse

Principes de calage des emprises définitives d une Ligne à Grande Vitesse LIGNE A GRANDE VITESSE POITIERS-LIMOGES Principes de calage des emprises définitives d une Ligne à Grande Vitesse Page 2 sur 7 Principes de calage des emprises définitives d une Ligne à Grande Vitesse

Plus en détail