Ordre du jour Présentation du document unique d évaluation des risques professionnels mis à jour Présentation du plan d actions et de sa mise en œuvre

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ordre du jour Présentation du document unique d évaluation des risques professionnels mis à jour Présentation du plan d actions et de sa mise en œuvre"

Transcription

1 CHS Commission d Hygiène, de Sécurité et des conditions de travail 16 juin 2015

2 Ordre du jour Présentation du document unique d évaluation des risques professionnels mis à jour Présentation du plan d actions et de sa mise en œuvre

3 Mettre en place une démarche de prévention Une démarche globale, transversale et concertée Coopération de tous les services du lycée Evaluer les risques professionnels dans chaque unité de travail Rédiger /mettre à jour un document unique Définir et mettre en place des mesures de prévention adaptées Concevoir et mettre en œuvre un plan d actions

4 Le cadre réglementaire Code du travail Article L : Assurer la sécurité et protéger la santé des travailleurs Les mesures nécessaires comprennent : 1 Des actions de prévention des risques professionnels 2 Des actions d information et de formation 3 La mise en place d une organisation et de moyens adaptés Article L : Les principes généraux de la prévention Article L : L évaluation des risques Article R : L employeur transcrit et met à jour dans un document unique les résultats de l évaluation des risques pour la santé et la sécurité des travailleurs. Cette évaluation comporte un inventaire des risques identifiés dans chaque unité de travail de l établissement.

5 Les principes généraux de prévention 1 - Éviter les risques 2 - Évaluer les risques 3 - Combattre les risques à la source 4 - Adapter le travail à l'homme 5 - Tenir compte de l'évolution de la technique 6 - Remplacer ce qui est dangereux par ce qui l est moins 7 - Planifier la prévention 8 - Donner la priorité aux mesures de protection collective 9 - Donner les instructions appropriées aux salariés

6 Evaluer les risques professionnels Le document unique

7 Le document unique d évaluation des risques professionnels Le processus de construction Etape 1 La préparation Collecter et traiter toutes les informations utiles à l évaluation Définir des critères d évaluation Identifier des unités de travail Etape 2 Animation de réunions et d entretiens répartis sur différentes unités de travail. Identifier et évaluer les risques Y associer des mesures de prévention Etape 3 Formalisation du document unique

8 La cotation des risques: la gravité du dommage

9 La cotation des risques: la probabilité d apparition du dommage

10 La cotation des risques: priorisation

11 Les unités de travail au lycée de Bouaye Ensemble des usagers du site Enseignants Classes physique-chimie SVT Laboratoires physique-chimie SVT EPS Maintenance des locaux Entretien de la chaufferie Entretien des espaces verts Entretien des locaux Accueil Service vie scolaire Cuisine et plonge CDI Services administratifs Informatique Infirmerie

12 Lire le document unique Catégorie de risque Evaluation Unité de travail Activités de travail ou tâches Famille de risque Situations dangereuses Dangers ou facteurs de risques Dommages Gravité Probabilité Niveau de risque

13 Lire le document unique Effectif Elèves Enseignants Personnel Total

14 Lire le document unique Mesures de prévention Propositions d'action : mesures de prévention Satisfaisantes A améliorer A envisager Coût estimé Personne chargée de la réalisation

15 Lire le document unique Prévision 2011 Prévision 2012 Prévision 2013 Prévision 2014 Prévision 2015 Prévision 2016 Prévision 2017

16 Mettre en œuvre des mesures de prévention Le plan d actions

17 Mettre en œuvre un plan d actions opérationnel Extraire les mesures de prévention «à améliorer» ou «à envisager» pour avoir une vision globale des actions envisageables Rencontrer les acteurs clés : responsable maintenance, chef de cuisine, responsable d équipe technique, infirmière Etablir un état des lieux des habilitations et des formations Elaborer et compléter les fiches actions au sein des unités de travail Organiser et prioriser les actions en fonction de plusieurs critères: cotation du risque associé, spécificités du lycée, faisabilité, concordance avec les projets en cours

18 La fiche action Mesure de prévention Objectif Détail de l'action Actions associées Postes de travail concernés Mise en œuvre de l'action A faire (étapes du processus) Estimation coût financier Référent Échéance Etat d'avancement A faire En cours (préciser) Achevée Bilan

19 Hiérarchiser les actions de prévention Priorité 1 à mettre en œuvre à court terme, le plus rapidement possible Priorité 2 à mettre en œuvre à moyen terme, durant la prochaine année scolaire Priorité 3 à mettre en œuvre dans les trois années à venir

20 Les risques prioritaires Le risque d accident Le risque électrique Le risque d incendie Le risque chimique Le risque de TMS au lycée de Bouaye Le risque psychosocial

21 Prévenir le risque d accident Modifier l'accès principal de l'établissement en séparant 2-roues et piétons Sécuriser les entrées et sorties du lycée par la présence d'un assistant d'éducation Fermer l'accès du terrain de basket aux véhicules Délimiter un espace de stationnement livraison devant l'entrée principale

22 Limiter le risque électrique Interdire aux élèves l'accès du couloir menant au local électrique Recenser et étudier la répartition des habilitations électriques au sein des équipes Fermer systématiquement les armoires électriques à clé, incluant les laboratoires

23 Anticiper le risque d incendie Rédiger des procédures à suivre en cas d'urgence pour les agents Former le personnel à réagir en cas d incendie et à manipuler les extincteurs

24 Gérer le risque chimique Dans les laboratoires Systématiser la fermeture à clé des locaux contenant des produits dangereux Envisager des formations spécifiques à la gestion des produits chimiques en établissement scolaire Information des usagers Rappeler les risques et les règles à respecter lors de l'utilisation de produits chimiques

25 Limiter le risque de TMS (troubles musculosquelettiques) Equiper les agents d une auto-laveuse pour l entretien des sols du rez-de-chaussée Equiper la restauration d un bac de trempage à hauteur de taille pour vaisselle, de nouveaux chariots mobiles pour vaisselle Adapter les postes de travail Equiper les agents de vêtements chauds adaptés au travail en restauration

26 Prendre en compte les risques psychosociaux Elaborer un planning annuel relatif à la gestion des espaces verts Organiser des temps de concertation au sein de l'équipe administrative Accompagner la polyvalence Mieux gérer la multiplication des tâches et des interlocuteurs Formation à la gestion des situations difficiles ou conflictuelles

27 Le plan de formation prévisionnel Les formations prioritaires en 2015 La formation aux gestes de premiers secours La formation incendie La formation à la gestion des situations difficiles ou conflictuelles

28 Suivi de la démarche de prévention En 2015 Mise en ligne du document unique et du plan d actions Vote du plan de prévention par le CA Poursuite de la mise en œuvre des mesures de prévention Chaque année Mise à jour du document unique et du plan d actions Suivi assuré par l assistant de prévention et par les référents des fiches actions Tenue des registres accidents du travail et santé et sécurité au travail Ouverture d un registre spécial danger grave et imminent Information régulière de tous les usagers

29 Commission d Hygiène, de Sécurité et des conditions de travail

Le Document Unique d'évaluation des risques professionnels. Sylvie SPECTE - Mission Santé et Sécurité - Académie de Rouen

Le Document Unique d'évaluation des risques professionnels. Sylvie SPECTE - Mission Santé et Sécurité - Académie de Rouen Le Document Unique d'évaluation des risques professionnels Sylvie SPECTE - Mission Santé et Sécurité - Académie de Rouen Les textes réglementaires La réglementation Directive CEE du 12 juin 1989 - Définit

Plus en détail

Le Document Unique d'evaluation des Risques professionnels. Sylvie SPECTE - Mission Santé et Sécurité - Académie de Rouen

Le Document Unique d'evaluation des Risques professionnels. Sylvie SPECTE - Mission Santé et Sécurité - Académie de Rouen Le Document Unique d'evaluation des Risques professionnels Sylvie SPECTE - Mission Santé et Sécurité - Académie de Rouen Les textes réglementaires La réglementation Directive CEE du 12 juin 1989 - Définit

Plus en détail

Exemple de Document unique. Le cas d un centre de plongée

Exemple de Document unique. Le cas d un centre de plongée Exemple de Document unique. Le cas d un centre de plongée SOMMAIRE 1. Définition de l évaluation des risques professionnels 2. Contexte réglementaire 3. Le cadre de l évaluation des risques 3-1 Informations

Plus en détail

Le Document Unique d'évaluation des risques professionnels. Sylvie SPECTE - Mission Santé et Sécurité - Académie de Rouen

Le Document Unique d'évaluation des risques professionnels. Sylvie SPECTE - Mission Santé et Sécurité - Académie de Rouen Le Document Unique d'évaluation des risques professionnels Sylvie SPECTE - Mission Santé et Sécurité - Académie de Rouen Le Code du travail - Article R 4121-1 «L'employeur transcrit et met à jour dans

Plus en détail

DIRECTION GENERALE DE LA PROTECTION CIVILE

DIRECTION GENERALE DE LA PROTECTION CIVILE République Algérienne Démocratique et Populaire DIRECTION GENERALE DE LA PROTECTION CIVILE Instruction Relative à l Organisation et à la Définition des Missions des Structures de la Direction Générale

Plus en détail

CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55.33

CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55.33 CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55.33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be CONSTRUCTION GROS-ŒUVRE TECHNICIEN / TECHNICIENNE EN ENCADREMENT DE CHANTIER

Plus en détail

L encadrant et le responsable d unité d intervention sociale

L encadrant et le responsable d unité d intervention sociale L encadrant et le responsable d unité d intervention sociale Un ACTEUR de la mise en œuvre de l action sociale et médico-sociale qui tend à promouvoir l autonomie et la protection des personnes, la cohésion

Plus en détail

EvRP Séminaire du 14/02 H. Rivières, chargé de domaine RH I. Cohen, chef de projet EvRP V. Pacatte, experte fonctionnelle

EvRP Séminaire du 14/02 H. Rivières, chargé de domaine RH I. Cohen, chef de projet EvRP V. Pacatte, experte fonctionnelle EvRP Une solution pour le pilotage de vos actions de prévention Séminaire du 14/02 H. Rivières, chargé de domaine RH I. Cohen, chef de projet EvRP V. Pacatte, experte fonctionnelle Amue - 2013 SOMMAIRE

Plus en détail

Fiche de poste Adjoint au Cadre des Services hôteliers Fonction hôtelière, Blanchisserie, Restauration, transports externes

Fiche de poste Adjoint au Cadre des Services hôteliers Fonction hôtelière, Blanchisserie, Restauration, transports externes Fiche de poste Adjoint au Cadre des Services hôteliers Fonction hôtelière, Blanchisserie, Restauration, transports externes Référence : Page : 1 Date d application : Immédiate Classement : Rédaction :

Plus en détail

L EVALUATION DES RISQUES ET LE DOCUMENT UNIQUE

L EVALUATION DES RISQUES ET LE DOCUMENT UNIQUE SOCIAL N 68 SOCIAL N 29 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 12 septembre 2002 L EVALUATION DES RISQUES ET LE DOCUMENT UNIQUE QUESTIONS REPONSES L évaluation des risques est une obligation pour

Plus en détail

Traçabilité des expositions

Traçabilité des expositions Traçabilité des expositions AIST 18 et 25 octobre 2012 Association Interprofessionnelle de Santé au Travail 79, Avenue G. Clémenceau, BP 40080 34502 BEZIERS Cedex Tel : 04 67 09 27 70 Fax : 04 67 09 27

Plus en détail

Périodes de Formation en Milieu Professionnel

Périodes de Formation en Milieu Professionnel PRÉAMBULE Les périodes de formation en milieu professionnel doivent participer activement à l acquisition des compétences du référentiel. Elles font l objet d une évaluation certificative. Les 22 semaines

Plus en détail

PRÉVENIR LES RISQUES PROFESSIONNELS. plan d'action régional

PRÉVENIR LES RISQUES PROFESSIONNELS. plan d'action régional PRÉVENIR LES RISQUES PROFESSIONNELS plan d'action régional 2014-2017 Prévenir les risques professionnels Les risques liés au travail doivent être réduits et maîtrisés. Mettre en œuvre une démarche de prévention

Plus en détail

EDUCATEUR TECHNIQUE SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 : DOMAINES DE COMPETENCES

EDUCATEUR TECHNIQUE SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 : DOMAINES DE COMPETENCES Domaine de compétences 1 Accompagnement social et éducatif spécialisé Instaurer une relation Favoriser la construction de l'identité et le développement des capacités sociales et professionnelles Assurer

Plus en détail

Référentiel fonction / activités Educateur Technique Spécialisé

Référentiel fonction / activités Educateur Technique Spécialisé Référentiel fonction / activités Accompagnement éducatif de la personne ou du groupe Contribue à la mission institutionnelle par la mise en œuvre d activités techniques et professionnelles. Développe une

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL

POLITIQUE RELATIVE À LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL RÈGLEMENTS POLITIQUES PROCÉDURES POLITIQUE RELATIVE À LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL PRÉAMBULE La santé et la sécurité du travail sont beaucoup plus qu'un engagement à suivre les règles de la prévention.

Plus en détail

Cadre général. Mission. Rattachement hiérarchique. Lieu de travail. Horaires. Modalités. Profils de postes :

Cadre général. Mission. Rattachement hiérarchique. Lieu de travail. Horaires. Modalités. Profils de postes : Profils de postes : Profil de poste Médiateur(trice) Social(e) Cadre général La mission décrite ci-dessous concerne les domaines délégués par les partenaires associés : la Ville de Lyon, la Ville de Saint-Fons,

Plus en détail

Des besoins des industriels au BTS «Métiers de la chimie»

Des besoins des industriels au BTS «Métiers de la chimie» Des besoins des industriels au BTS «Métiers de la chimie» Marie-Blanche MAUHOURAT Inspectrice générale de l Education nationale Création du BTS «Métiers de la chimie» Demande des industriels de la création

Plus en détail

REFERENTIEL PEDAGOGIQUE SSIAP2

REFERENTIEL PEDAGOGIQUE SSIAP2 REFERENTIEL PEDAGOGIQUE SSIAP2 Durée totale indicative 70 heures hors examen et temps de déplacement Public 12 stagiaires maximum Pré requis Être titulaire de la qualification d agent SSIAP1 Être titulaire

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SPECIALITE : CONDUCTEUR TRANSPORT ROUTIER MARCHANDISES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SPECIALITE : CONDUCTEUR TRANSPORT ROUTIER MARCHANDISES BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SPECIALITE : CONDUCTEUR TRANSPORT ROUTIER MARCHANDISES PÉRIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEXE III ORGANISATION DE LA FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL La durée

Plus en détail

N 02 LE SERVICE PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS DU CENTRE DE GESTION DE SAONE ET LOIRE. Rôle du service

N 02 LE SERVICE PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS DU CENTRE DE GESTION DE SAONE ET LOIRE. Rôle du service Fiche Info Prévention & Sécurité N 02 LE SERVICE PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS DU CENTRE DE GESTION DE SAONE ET LOIRE Rôle du service Le rôle du service de prévention des risques professionnels

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION : LE DOCUMENT UNIQUE D ÉVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

RÉUNION D INFORMATION : LE DOCUMENT UNIQUE D ÉVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS RÉUNION D INFORMATION : LE DOCUMENT UNIQUE D ÉVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Association des Maires de l Isère > Pôle : Prévention des Risques Professionnels > Dates : 28 juin 2016 (St Martin d Hères)

Plus en détail

PROJET D'ANIMAT A ION

PROJET D'ANIMAT A ION PROJET D'ANIMATION 1- Généralités - PROJET EDUCATIF - PROJET PEDAGOGIQUE - PROJET D'ANIMATION - PROJET D'ACTIVITE Les projets restent des moyens pour atteindre des objectifs : ARBRE DES OBJECTIFS 2- LE

Plus en détail

RISQUES D ACCIDENTS D ORDRE ELECTRIQUE

RISQUES D ACCIDENTS D ORDRE ELECTRIQUE Classe : Page : 1 / 8 OBJECTIFS : Être capable de : Déterminer les risques électriques, et les moyens de prévention. Savoirs S8 «Normes et réglementation liées à la sécurité des personnes : Notions et

Plus en détail

LE CADRE REGLEMENTAIRE DES RPS

LE CADRE REGLEMENTAIRE DES RPS LE CADRE REGLEMENTAIRE DES RPS Le mardi 13 octobre 2015 Assurances des collectivités territoriales Le cadre règlementaire des RPS Les RPS comme risque professionnel La prévention des risques psychosociaux

Plus en détail

Démarche de réalisation du document unique d évaluation des risques professionnels (EVRP)

Démarche de réalisation du document unique d évaluation des risques professionnels (EVRP) Démarche de réalisation du document unique d évaluation des risques professionnels (EVRP) Prévenir les risques professionnels, c est avant tout instaurer une démarche de prévention concertée et planifiée.

Plus en détail

Référentiel compétences

Référentiel compétences Référentiel métier Référentiel compétences Fiche compétence (FC) - 1 Adapter les soins infirmiers au contexte du bloc opératoire et/ou des secteurs associés dans le cadre d une démarche de soins. Fiche

Plus en détail

POLITIQUE SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL. Considérant que le principal actif de la commission scolaire est le personnel qui y travaille;

POLITIQUE SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL. Considérant que le principal actif de la commission scolaire est le personnel qui y travaille; POLITIQUE SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL Article 1.0 OBJET LA POLITIQUE Considérant que le principal actif de la commission scolaire est le personnel qui y travaille; Considérant l ensemble des lois et règlements

Plus en détail

POLITIQUE. Page 1 de 6. Service des ressources humaines RÉPONDANT. TITRE : Politique de vêtements de sécurité et d uniformes

POLITIQUE. Page 1 de 6. Service des ressources humaines RÉPONDANT. TITRE : Politique de vêtements de sécurité et d uniformes POLITIQUE TITRE : Politique de vêtements de sécurité et d ORIGINE : DESTINATAIRES : Entrée en vigueur : Résolution no. : Page 1 de 6 Service des ressources humaines RÉPONDANT 1. PRÉAMBULE La loi sur la

Plus en détail

Missions du directeur en lien avec le fonctionnement de l école. B.O. spécial n 7 du 11 décembre 2014

Missions du directeur en lien avec le fonctionnement de l école. B.O. spécial n 7 du 11 décembre 2014 Missions du directeur en lien avec le fonctionnement de l école B.O. spécial n 7 du 11 décembre 2014 Activités propres au directeur d école : Admission, accueil et surveillance des élèves Le directeur

Plus en détail

Système de gestion Santé, Sécurité et Environnement Procédure équipements de protection individuels

Système de gestion Santé, Sécurité et Environnement Procédure équipements de protection individuels Préparé par : Daniel Dufresne Approuvé CÉF par : Bernard Roy Date : 28 aout 2012 Révisé par : Gilbert Hautcoeur Approuvé CSF par : Yvan Lebel Page : 1 de 5 1.0 OBJET Cette procédure encadre l utilisation,

Plus en détail

PENIBILITE - CONTEXTE - RAPPELS REGLEMENTAIRES

PENIBILITE - CONTEXTE - RAPPELS REGLEMENTAIRES PENIBILITE - CONTEXTE - RAPPELS REGLEMENTAIRES Claude ROUTARD Direction de la Santé au Travail, des Risques Professionnels et de l'accompagnement Social PENIBILITE CONTEXTE -Les carrières s allongent.

Plus en détail

SOCIETE MURET NOTICE HYGIENE ET SECURITE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER AU TITRE DES INSTALLATIONS CLASSEES POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT

SOCIETE MURET NOTICE HYGIENE ET SECURITE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER AU TITRE DES INSTALLATIONS CLASSEES POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT NOTICE HYGIENE ET SECURITE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER AU TITRE DES INSTALLATIONS CLASSEES POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT Projet d installation mobile de production d enrobé Réf SOCOTEC :

Plus en détail

Livret de compétences de l élève en Unité Localisée pour l Inclusion Scolaire (ULIS) Pour un parcours professionnalisant NOM DE L ELEVE :...

Livret de compétences de l élève en Unité Localisée pour l Inclusion Scolaire (ULIS) Pour un parcours professionnalisant NOM DE L ELEVE :... NOM DE L ELEVE :... Prénom :... Livret de compétences de l élève en Unité Localisée pour l Inclusion Scolaire (ULIS) Pour un parcours professionnalisant Le mot du Recteur La scolarisation des élèves en

Plus en détail

PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION EN ÉPS

PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION EN ÉPS PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION EN ÉPS (Outil de vérification des éléments d une SAÉ) 1 ère partie Planification sommaire Niveau des élèves concernés par la SAÉ (cycle + année)

Plus en détail

RECRUTE. UN(E) CADRE DE SANTE DE BLOC OPERATOIRE (Poste à 100%)

RECRUTE. UN(E) CADRE DE SANTE DE BLOC OPERATOIRE (Poste à 100%) RECRUTE UN(E) CADRE DE SANTE DE BLOC OPERATOIRE (Poste à 100%) Renseignements à : Madame GUILLEMARD Dominique Directrice des Soins Centre Hospitalier de Vichy : 04.70.97.33.41 Mail : dominique.guillemard@ch-vichy.fr

Plus en détail

Programme de formation SST complémentaire au PSC1

Programme de formation SST complémentaire au PSC1 Programme de formation SST complémentaire au PSC1 Ce module de formation complémentaire est destiné aux salariés ayant suivi antérieurement une formation ayant permis la délivrance de l unité d enseignement

Plus en détail

OHSAS 18001. Par :Josée Saint-Laurent, Directrice santé et sécurité Amérique du Nord. 2 MAI 2007 Colloque ASSTAS : OHSAS 18001

OHSAS 18001. Par :Josée Saint-Laurent, Directrice santé et sécurité Amérique du Nord. 2 MAI 2007 Colloque ASSTAS : OHSAS 18001 OHSAS 18001 Par :Josée Saint-Laurent, Directrice santé et sécurité Amérique du Nord 1 Objectifs u Les exigences d OHSAS 18001 u La notion de système de gestion de la prévention proposée dans OHSAS 18001

Plus en détail

LES LIVRETS DE LA FORMATION

LES LIVRETS DE LA FORMATION LES LIVRETS DE LA FORMATION PERSONNELS DE SURVEILLANCE Formation initiale Livret de présentation de la formation N o v e m b r e 2 0 1 2 «Développons nos compétences» 2 3 Introduction La nouvelle formation

Plus en détail

Journée ARLIN EHPAD 22 novembre 2012. «Prévention du risque infectieux dans les établissements médico-sociaux»

Journée ARLIN EHPAD 22 novembre 2012. «Prévention du risque infectieux dans les établissements médico-sociaux» Journée ARLIN EHPAD 22 novembre 2012 «Prévention du risque infectieux dans les établissements médico-sociaux» ARS de Haute Normandie - Pôle QEP - AF - novembre 2012 Une politique nationale Plan stratégique

Plus en détail

Séance de sensibilisation à la signalisation des travaux routiers Guide de signalisation des travaux routiers (GSTR)

Séance de sensibilisation à la signalisation des travaux routiers Guide de signalisation des travaux routiers (GSTR) Séance de sensibilisation à la signalisation des travaux routiers Guide de signalisation des travaux routiers (GSTR) La Direction de l'entretien et de la circulation du ministère des transports et de l

Plus en détail

Principes. programmes ciblés

Principes. programmes ciblés Version 8 février 2013 Trois directions sont responsables de ce programme et constituent le comité directeur de ce dernier. Il s agit de la direction des études, de la direction des ressrces financières

Plus en détail

4 Guide pour développer une stratégie de mise en oeuvre d un plan National de gestion des déchets de soins médicaux

4 Guide pour développer une stratégie de mise en oeuvre d un plan National de gestion des déchets de soins médicaux 4 Guide pour développer une stratégie de mise en oeuvre d un plan National de gestion des déchets de soins médicaux (136)Dès l ébauche du plan national de gestion des déchets de soins médicaux, il est

Plus en détail

Guide D aide au montage de projets En éducation Et promotion de la santé

Guide D aide au montage de projets En éducation Et promotion de la santé Guide D aide au montage de projets En éducation Et promotion de la santé 1 PREAMBULE Cet outil pratique a été créé par les partenaires du pôle de compétences en éducation pour la santé de la région Limousin

Plus en détail

PROCÉDURE ENCADRANT LES ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE

PROCÉDURE ENCADRANT LES ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE PROCÉDURE ENCADRANT LES ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE Novembre 2012 2 PROCÉDURE ENCADRANT LES ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE INTRODUCTION La Commission scolaire de Portneuf vise, par cette

Plus en détail

ANIMATION PEDAGOGIQUE DUER/PPMS MARDI 9 DECEMBRE 2014

ANIMATION PEDAGOGIQUE DUER/PPMS MARDI 9 DECEMBRE 2014 ANIMATION PEDAGOGIQUE DUER/PPMS MARDI 9 DECEMBRE 2014 DEROULEMENT 1 HEURE ENVIRON SUR LE DUER Présentation générale La démarche Les outils d'aide Quelques pistes pour la rédaction INTERVENTIONS, REMARQUES...

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Source : Arrêté du 18 mai 2009 relatif au diplôme d Etat d éducateur technique spécialisé (Journal Officiel n 120 du 26 mai 2009) ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 Définition de la profession et du

Plus en détail

Sommaire AVANT PROPOS... 8 INTRODUCTION... 9 1. LA FORMALISATION DES OBJECTIFS... 10. 1.1. Le contexte... 10. 1.2. Les objectifs...

Sommaire AVANT PROPOS... 8 INTRODUCTION... 9 1. LA FORMALISATION DES OBJECTIFS... 10. 1.1. Le contexte... 10. 1.2. Les objectifs... Sommaire Contenu AVANT PROPOS... 8 INTRODUCTION... 9 PREMIERE ETAPE : LA DEFINITION DES OBJECTIFS STRATEGIQUES DE L ADMINISTRATION FISCALE ET LA MISE EN PLACE D UNE ORGANISATION ADAPTEE POUR L ELABORATION

Plus en détail

Bulletin officiel n 32 du 5 septembre 2013

Bulletin officiel n 32 du 5 septembre 2013 Unité d Enseignement N 6.1 : Stage Découverte 1 : Stage en milieu scolaire Semestre : 2 Nombre d heures : 120 ou 30 demi-journées Compétences : N 8-10 TD : 0 TPE : 20 Nombre ECTS : 3 UE 1.2.1 Psychologie

Plus en détail

Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d accompagnement à la certification ISO 17020 V1998 TERMES DE RÉFÉRENCE

Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d accompagnement à la certification ISO 17020 V1998 TERMES DE RÉFÉRENCE Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d accompagnement à la certification ISO 17020 V1998 TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIFS... 2 CIBLE... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D IMPACT... 2 PRE-REQUIS... 2

Plus en détail

Plan de cours TPI - Cours 13 Recherche des causes et des circonstances d un incendie

Plan de cours TPI - Cours 13 Recherche des causes et des circonstances d un incendie TPI - 1 Recherche des causes et des circonstances d un incendie Renseignements généraux Programme : Code du cours : JCC.07 Techniques de prévention des incendies 11-8Q-MO Numéro du groupe : Numéro du cours

Plus en détail

INSTITUT de FORMATION en SOINS INFIRMIERS 2, AVENUE DES LOMBARDS. BP 718-10003 TROYES cedex Tel : 03.25.49.49.99 Fax : 03.25.49.47.

INSTITUT de FORMATION en SOINS INFIRMIERS 2, AVENUE DES LOMBARDS. BP 718-10003 TROYES cedex Tel : 03.25.49.49.99 Fax : 03.25.49.47. INSTITUT de FORMATION en SOINS INFIRMIERS 2, AVENUE DES LOMBARDS. BP 718-10003 TROYES cedex Tel : 03.25.49.49.99 Fax : 03.25.49.47.09 PROJET FORMATION CONTINUE A destination des professionnels de tous

Plus en détail

ACCORD DU 21 JANVIER 2009

ACCORD DU 21 JANVIER 2009 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel TYPOLOGIE DES EMPLOIS REPÈRES DANS LES ATELIERS ET CHANTIERS D

Plus en détail

La substitution. des agents chimiques dangereux

La substitution. des agents chimiques dangereux La substitution des agents chimiques dangereux La substitution qu est-ce que c est? Dans le cadre de la prévention des risques chimiques, la substitution est le remplacement d un produit chimique dangereux

Plus en détail

ÉVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

ÉVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS ÉVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS DOCUMENT UNIQUE (remplir un document par salarié(e) FICHE D IDENTITÉ DU CABINET Nom du praticien employeur (ou société)... Adresse du cabinet... Convention collective

Plus en détail

RENOVATION DE LA VOIE PROFESSIONNELLE. de nouvelles grilles horaires de nouveaux enseignements une certification intermédiaire

RENOVATION DE LA VOIE PROFESSIONNELLE. de nouvelles grilles horaires de nouveaux enseignements une certification intermédiaire RENOVATION DE LA VOIE PROFESSIONNELLE de nouvelles grilles horaires de nouveaux enseignements une certification intermédiaire Grilles horaires élèves 2 grilles horaires : une incluant l enseignement des

Plus en détail

Délégation Académique à la Formation Professionnelle Initiale et Continue. Enseignement en Santé et Sécurité au Travail PROJET CARSAT

Délégation Académique à la Formation Professionnelle Initiale et Continue. Enseignement en Santé et Sécurité au Travail PROJET CARSAT Délégation Académique à la Formation Professionnelle Initiale et Continue Enseignement en Santé et Sécurité au Travail PROJET CARSAT Ordre du jour Accueil «tour de table» Présentation du dispositif ES&ST

Plus en détail

Le Développement Durable. chez Europe Services Voirie. La préservation de vos Espaces de Vie

Le Développement Durable. chez Europe Services Voirie. La préservation de vos Espaces de Vie Le Développement Durable chez Europe Services Voirie La préservation de vos Espaces de Vie Le mot des Présidents EUROPE SERVICES GROUPE, acteur de référence dans les services liés à l environnement, a

Plus en détail

vous guider La taille Livret d accueil des travailleurs saisonniers en arboriculture

vous guider La taille Livret d accueil des travailleurs saisonniers en arboriculture vous guider La taille Livret d accueil des travailleurs saisonniers en arboriculture www.msa-ardeche-drome-loire.fr L essentiel & plus encore L accueil des travailleurs saisonniers Bienvenue Vous venez

Plus en détail

DESCRIPTION DU POSTE

DESCRIPTION DU POSTE Intitulé du poste : bureau Vie Scolaire Lutter contre l absentéisme scolaire, objectif énoncé dans le contrat de contractualisation 2012-2016 établi entre le lycée et le rectorat d Orléans-Tours. - en

Plus en détail

1 La Maîtrise de la langue française

1 La Maîtrise de la langue française Les Items du SOCLE COMMUN DE COMPETENCES Collège Soualiga Janvier 2011 1A1 FRANCAIS HIST-GEO ANGLAIS ESPAGNOL MATHS P-C SVT TECHNO DESSIN MUSIQUE EPS 1 La Maîtrise de la langue française 2 La Pratique

Plus en détail

Octobre 2009 SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE D EXERCICE DU METIER

Octobre 2009 SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE D EXERCICE DU METIER R E F E R E N T I E L M E T I E R R E G I S S E U R G E N E R A L Octobre 2009 SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE D EXERCICE DU METIER 2. LISTE DES ACTIVITES 2.1 Tout au long de sa mission (avant, pendant et après

Plus en détail

ENSEMBLE DOCUMENTAIRE

ENSEMBLE DOCUMENTAIRE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL ACCOMPAGNEMENT SOINS ET SERVICES A LA PERSONNE OPTION B «en structure» EVALUATION EN CCF Comptant pour le Baccalauréat Professionnel ENSEMBLE DOCUMENTAIRE E : Epreuve professionnelle

Plus en détail

10/09/2015. Travail en équipe pluriprofessionnelle

10/09/2015. Travail en équipe pluriprofessionnelle Organisation de l exercice clinique et les méthodes qui permettent de sécuriser le parcours du patient - Du travail en équipe Item 6 Décrire principes d organisation et conditions de mise en œuvre: - Des

Plus en détail

POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE MISSIONS

POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE MISSIONS Direction des Ressources humaines AVIS DE VACANCE DE POSTE Responsable logistique à la MDE POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Solidarités Service : Direction Enfance Famille

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 10/07/2008 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d équipe autonome I OBJECTIF

Plus en détail

ANNEXE 2. Projet d'établissement

ANNEXE 2. Projet d'établissement ANNEXE 2 Projet d'établissement Le projet d établissement est de l'ordre de la «stratégie». En s inspirant du projet éducatif de l établissement, le projet d établissement va permettre d assurer la cohérence

Plus en détail

Rectorat Service Santé et Sécurité au Travail 7, Place Bir-Hakeim CS 81065-38021 Grenoble Cedex 1

Rectorat Service Santé et Sécurité au Travail 7, Place Bir-Hakeim CS 81065-38021 Grenoble Cedex 1 I Rectorat Service Santé et Sécurité au Travail 7, Place Bir-Hakeim CS 81065-38021 Grenoble Cedex 1 1) Connexion à l application Page 3 2) Initialisation et Définition de la structure Page 5 3) Délégation

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Coordonnateur paramédical du Bloc Opératoire Page 1 / 6

FICHE DE POSTE. Coordonnateur paramédical du Bloc Opératoire Page 1 / 6 du Bloc Opératoire Page 1 / 6 CONTEXTE Le CHU de Nîmes est organisé en 11 Pôles Cliniques et médico-techniques ; à ce titre, le bloc opératoire du CHU de Nîmes fait partie du pôle CHIRURGIES qui comprend

Plus en détail

BREVET TECHNICIEN SUPERIEUR Gestion Protection de la Nature Fiche Descriptive d Activités (FDA)

BREVET TECHNICIEN SUPERIEUR Gestion Protection de la Nature Fiche Descriptive d Activités (FDA) BREVET TECHNICIEN SUPERIEUR Gestion Protection de la Nature Fiche Descriptive d (FDA) Résumé du métier Le (ou la) technicien(ne) est chargé(e) de la mise en oeuvre sur le terrain des programmes ou projets

Plus en détail

1 SB/BT_AFCO_12 mai 2012 NORME NFC 18-510

1 SB/BT_AFCO_12 mai 2012 NORME NFC 18-510 1 SB/BT_AFCO_12 mai 2012 NORME NFC 18-510 Du recueil UTE C 18-510 À la norme NFC 18-510 Du fait du lien existant entre les prescriptions réglementaires et l habilitation, le recueil C 18-510 a changé de

Plus en détail

BTS SP3S. Brevet de Technicien Supérieur «Services et Prestations des Secteurs Sanitaire et Social» 17/12/2015 APSMS

BTS SP3S. Brevet de Technicien Supérieur «Services et Prestations des Secteurs Sanitaire et Social» 17/12/2015 APSMS BTS SP3S Brevet de Technicien Supérieur «Services et Prestations des Secteurs Sanitaire et Social» Textes réglementaires Décret du 9 mai 1995 modifié portant règlement général du brevet de technicien supérieur

Plus en détail

Organisation des espaces de travail

Organisation des espaces de travail Organisation des espaces de travail Accès et Circulation intérieure Mettre en place des Sols antidérapants et facilement nettoyables Éviter les obstacles provenant d éléments fixes ou mobiles (chariots,

Plus en détail

Programme. de formation TITRE V APS. Public concerné. Effectif maximum. Durée. Pré-requis. Objectifs. Activités exercées

Programme. de formation TITRE V APS. Public concerné. Effectif maximum. Durée. Pré-requis. Objectifs. Activités exercées Programme TITRE V APS de formation Programme conforme à l arrêté du 11 janvier 2012 portant enregistrement au RNCP et l arrêté du 3 août 2007 relatif à l agrément prévu à l article 1er du décret n 2005-1122

Plus en détail

Mastère SIO : REFERENTIEL D ACTIVITES REFERENTIEL DE CERTIFICATION

Mastère SIO : REFERENTIEL D ACTIVITES REFERENTIEL DE CERTIFICATION Mastère SIO : REFERENTIEL D ACTIVITES ET REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL D ACTIVITES ACTIVITE et TACHES COMPETENCES ASSOCIEES AU ACTIVITES ET TACHES REFERENTIEL DE CERTIFICATION COMPETENCES OU

Plus en détail

I - IDENTIFICATION DU DEMANDEUR. Nom :... Prénom :. Adresse :... Code Postal :.. Ville :... Téléphone : Fax :... Poste occupé dans l entreprise :

I - IDENTIFICATION DU DEMANDEUR. Nom :... Prénom :. Adresse :... Code Postal :.. Ville :... Téléphone : Fax :... Poste occupé dans l entreprise : DOSSIER D EVALUATION pour la professionnalisation des salariés (hors contrat de professionnalisation) CQP-ih Gouvernante en Hôtellerie ou en Etablissement de santé I - IDENTIFICATION DU DEMANDEUR Nom :...

Plus en détail

Programme Moussanada Textile-habillement Segment : Amont Module : Cœur de production Action : Poste de travail et gestion de la production - Tissage

Programme Moussanada Textile-habillement Segment : Amont Module : Cœur de production Action : Poste de travail et gestion de la production - Tissage Programme Moussanada Textile-habillement Segment : Amont Module : Cœur de production Action : Poste de travail et gestion de la production - Tissage TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS

Plus en détail

LES POMPIERS JUNIORS. Présentation Colonel Jean-Pierre CARON Directeur Départemental Adjoint SDIS ESSONNE

LES POMPIERS JUNIORS. Présentation Colonel Jean-Pierre CARON Directeur Départemental Adjoint SDIS ESSONNE LES POMPIERS JUNIORS Présentation Colonel Jean-Pierre CARON Directeur Départemental Adjoint SDIS ESSONNE Mars 2006 ! A l origine cette opération s est inscrite dans un projet regroupant des aspects éducatifs,

Plus en détail

Durant cette année de formation, nous vous proposons 28 devoirs à envoyer à la correction qui sont répartis sur l'ensemble des matières.

Durant cette année de formation, nous vous proposons 28 devoirs à envoyer à la correction qui sont répartis sur l'ensemble des matières. Matières Gestion de l hébergement : organisation et techniques des services d accueil Gestion de l hébergement : organisation et techniques des étages Mercatique et techniques de commercialisation Droit

Plus en détail

TECHNOLOGIE ET SOCLE COMMUN

TECHNOLOGIE ET SOCLE COMMUN Quelles articulations construire entre nos démarches pédagogiques, nos programmes et le socle commun? Aménagement des salles en îlots : TECHNOLOGIE ET SOCLE COMMUN LE LIEN AVEC L EVALUATION DU SOCLE COMMUN

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES. FC 369 - magasinier en restauration (h/f) Chef d établissement

APPEL A CANDIDATURES. FC 369 - magasinier en restauration (h/f) Chef d établissement APPEL A CANDIDATURES LYCEE HENRI FERTET GRAY (70) FC 369 - magasinier en restauration (h/f) Catégorie C Ouvert aux grades d adjoints techniques de 1ère et de 2ème classe des établissements d enseignement

Plus en détail

FICHES OPERATIONNELLES DU TUTEUR : FORMATEUR ACCOMPAGNATEUR DU TERRAIN

FICHES OPERATIONNELLES DU TUTEUR : FORMATEUR ACCOMPAGNATEUR DU TERRAIN FICHES OPERATIONNELLES DU TUTEUR : FORMATEUR ACCOMPAGNATEUR DU TERRAIN FICHE 1 : PREPARER MA MISSION TUTORALE Etablir la liste de tous les éléments à prendre en compte pour préparer ma mission Accueillir

Plus en détail

Le Service départemental d incendie et de secours de Lot-et-Garonne. au service des temps d activités périscolaires.

Le Service départemental d incendie et de secours de Lot-et-Garonne. au service des temps d activités périscolaires. Le Service départemental d incendie et de secours de Lot-et-Garonne au service des temps d activités périscolaires. Contacts : Lieutenant-colonel Xavier Pergaud : xapergaud@sdis47.fr Mme Karin Klinkerfuss

Plus en détail

PREPARATION ET DISTRIBUTION DES REPAS

PREPARATION ET DISTRIBUTION DES REPAS CHAMPS PROFESSIONNEL : HYGIENE, ALIMENTATION, SERVICE PREPARATION ET DISTRIBUTION DES REPAS Projet technique : Repas d Inauguration Public concerné : 3ème Besoin : Suite à la rénovation des locau (de février

Plus en détail

Référentiel activités

Référentiel activités Référentiel métier Inter bloc. Tome II, n 4, décembre 2003 Référentiel activités Fiche activité type (FAT) - 1 Assurer la conformité et l opérationnalité de l environnement opératoire. Fiche activité type

Plus en détail

Bilan Formatif. Stage de formation à la gestion participative de la classe

Bilan Formatif. Stage de formation à la gestion participative de la classe Nom du stagiaire : Nom de l enseignant associé: Nom du superviseur de stage : Nom de la direction de l école : Bilan Formatif tage de formation à la gestion participative de la classe Baccalauréat en éducation

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER ROBERT BALLANGER

CENTRE HOSPITALIER ROBERT BALLANGER CENTRE HOSPITALIER ROBERT BALLANGER FICHE DE POSTE DE L AGENT DE SECURITE INCENDIE MISSIONS : Mission première : Assuré la sécurité des personnes et des biens. Autre Missions : Mission de sécurité incendie

Plus en détail

Le Service départemental d incendie et de secours de Lot-et-Garonne au. périscolaire.

Le Service départemental d incendie et de secours de Lot-et-Garonne au. périscolaire. Le Service départemental d incendie et de secours de Lot-et-Garonne au service des temps d activité périscolaire. Participer à l apprentissage du public, avec une cible privilégiée sur les élèves des cycles

Plus en détail

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION. Modification :

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION. Modification : POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION Adoption : Résolution 20 du Conseil des commissaires du 26 octobre 2011 Modification : CHAPITRE 1. PRÉAMBULE/FONDEMENTS En vertu de l article 257 de la Loi sur l instruction

Plus en détail

Responsable de la gestion financière et comptable

Responsable de la gestion financière et comptable Responsable de la gestion financière et comptable J1F28 Gestion financière et comptable - IR Le responsable de la gestion financière et comptable conçoit, propose, définit et veille à la mise en oeuvre

Plus en détail

Réduire les accidents du travail en scierie

Réduire les accidents du travail en scierie vous guider Réduire les accidents du travail en scierie n Salariés en scierie www.msa.fr Quelques chiffres nationaux (hors Alsace et Moselle) Nombre d accident du travail avec ou sans arrêt 1 2 837 2 524

Plus en détail

LOGEON Vincent TSGERI 2011/2012

LOGEON Vincent TSGERI 2011/2012 LOGEON Vincent TSGERI 2011/2012 Documentation et support de cours sur la gestion de projet. 1/13 Table des matières GESTION DE PROJET...3 Tâche...3 Gestion de projet...3 Charges et délai...7 Ordonnancement...7

Plus en détail

Aluminium Dunkerque Gravelines Loon Plage Bilan d activité 2014 CSS 2015

Aluminium Dunkerque Gravelines Loon Plage Bilan d activité 2014 CSS 2015 Aluminium Dunkerque Gravelines Loon Plage Bilan d activité 2014 CSS 2015 2 SOMMAIRE Bilan de l année 2014 Activité du site Investissements HSE Bilan du Système de Gestion de la Sécurité Incident majeur

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES

APPEL A CANDIDATURES APPEL A CANDIDATURES LYCEE EDGAR FAURE A MORTEAU (25) N FC246 : Magasinier en restauration (h/f) Catégorie C Ouvert aux grades d adjoint technique territorial des établissements d enseignement de 1 ère

Plus en détail

PLANIFICATION ET CONTRÔLE BUDGÉTAIRE CTB-65730

PLANIFICATION ET CONTRÔLE BUDGÉTAIRE CTB-65730 FACULTÉ DES SCIENCES DE L ADMINISTRATION PLAN DE COURS Automne 2005 Le 1 er août 2005 PLANIFICATION ET CONTRÔLE BUDGÉTAIRE CTB-65730 Professeur : Jean-Pierre Urbain (450) 659-7661, poste 254 jean-pierre_urbain@ssss.gouv.qc.ca

Plus en détail

Mesdames et messieurs les ministres, Mesdames et messieurs les préfets

Mesdames et messieurs les ministres, Mesdames et messieurs les préfets RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la décentralisation, de la réforme de l Etat et de la fonction publique Circulaire du 20 mai 2014 relative à la mise en œuvre de l accord cadre relatif à la prévention

Plus en détail

Ecrire. Dire. 5ème Français Histoire/Géographie CDI. 5ème Français SVT Sciences Physiques. 3ème Français LV Arts Plastiques.

Ecrire. Dire. 5ème Français Histoire/Géographie CDI. 5ème Français SVT Sciences Physiques. 3ème Français LV Arts Plastiques. Socle commun de connaissances et de compétences Compétence 1 : La maîtrise de la Langue française Lire Adapter son mode de lecture à la nature du texte proposé et à l objectif poursuivi Repérer les informations

Plus en détail

Principales règles d hygiène et de sécurité Applicables dans les écoles maternelles et primaires

Principales règles d hygiène et de sécurité Applicables dans les écoles maternelles et primaires Principales règles d hygiène et de sécurité Applicables dans les écoles maternelles et primaires (Mise à jour le 18/12/2009) Ce document n est pas un recueil exhaustif de la réglementation applicable dans

Plus en détail

Parcours de formation modulaire

Parcours de formation modulaire Parcours de formation modulaire CQPM 0265 : Technicien(ne) en gestion et administration des ressources humaines Public concerné Assistant(e) RH débutant dans le poste ou personne chargée de la gestion

Plus en détail

Catalogue des formations 2015 en Vendée

Catalogue des formations 2015 en Vendée Catalogue des formations en Thématique Titre Objectif(s) Public Durée Coût Date(s) Lieu Contact BAFA Formation générale BAFA Approfondissements > Apporter des connaissances générales sur le fonctionnement

Plus en détail