Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""

Transcription

1 Optimisation mécanique et optique des filtres Ha Partie 1 : Filtres mica-spaced Daystar ou SolarSpectrum 1

2 Filtre "étalon de Fabry-Perrot" --fenêtre fenêtreoptique, optique, --BF : BF :55àà10 10AA --polarisant polarisant --mica-spaced mica-spacedetalon etalon --polarisant polarisant --ITF ITF --RG RG fenêtre fenêtreoptique optique Cavité : Cavité : -- mica mica de de àà mm mm d'épaisseur d'épaisseur chez chez Daystar Daystar et et Solar Solar Spectrum Spectrum -- air : Coronado, Lunt air : Coronado, Lunt 2

3 Transmission d'un filtre F-P 3

4 Transmission d'un filtre F-P Profil Profil en en fonction fonction de de Lorentz : Lorentz : dépend dépend uniquement uniquement de de la la FWHM, FWHM, idem pour tous les étalons idem pour tous les étalons de de F-P F-P 4

5 Montage télécentrique 5

6 Télécentrique : influence du F/D Augmenter Augmenter F/D F/D Resserre Resserre le le cône cône de de lumière lumière Diminue Diminue la la FWHM FWHM Rapport Rapport F/D F/D >> conseillé conseillé 6

7 Un montage télécentrique de travers :-( Élargissement Élargissement FWHM! FWHM! Attention Attention àà la la rigidité rigidité du du PO PO et et des bagues des bagues Vérifier Vérifier la la collimation collimation du du filtre filtre (par (par auto-collimation) auto-collimation) 7

8 Vérification perpendicularité par auto-collimation 8

9 Montage avec Barlow : perte télécentricité : -( Élargissement Élargissement FWHM quand FWHM quand on on s'éloigne du centre du champ s'éloigne du centre du champ Et Et aussi aussi décalage décalage de de la la longueur longueur d'onde d'onde centrale centrale quand quand on on s'éloigne s'éloigne du du centre centre du du champ champ 9

10 1er Conclusions - Utiliser un montage télécentrique - Ne pas utiliser de Barlow, même si annoncée comme étant "télécentrique" - Vérifier la perpendicularité du filtre par rapport à l'axe optique - Utiliser un système de mise au point bien rigide et ne fléchissant pas 10

11 L'effet double stack : comment ça marche? Les Les pics pics de de transmission transmission ne ne sont sont pas pas décalés! décalés! sinon, sinon, la la transmission transmission serait serait extrêmement extrêmement faible faible FWHM == 063 FWHM DS 063 FWHM FWHM SS DS SS mais mais ce ce n'est n'est pas pas le le principal principal effet effet Principal Principal effet : effet : réduction réduction transmission hors transmission hors bande bande 11

12 L'effet double stack : comment ça marche? Largeur Largeur de de la la raie raie Ha Ha comprise comprise entre entre et et 11 AA (selon (selon comment comment on on la la mesure mesure ) ) 12

13 La transmission hors bande Contribution Contribution de de la la photosphère photosphère :: réduit contraste de réduit contraste de l'image l'image Ha, Ha, granulation faiblement visible granulation faiblement visible sous sous les structures Ha les structures Ha 13

14 La transmission hors bande 56% 56% de de la la lumière lumière transmise transmise est est hors hors bande bande 46% 46% de de la la lumière lumière transmise transmise est dans la bande est dans la bande de de 11 AA centrée centrée sur sur Ha Ha 14

15 Ajout d'un bloqueur 15 A sur un F-P 06A AA ++ BF BF A : A : % % de de la la lumière lumière transmise transmise est est dans dans la la bande bande de de 11 AA centrée sur Ha, au lieu de 46 % sans le bloqueur centrée sur Ha, au lieu de 46 % sans le bloqueur -- même même ratio ratio que que sur sur un un filtre filtre A A 15

16 Exemple en image Avec Avec filtre filtre bloqueur bloqueur Ha Ha Omega : Omega : FWHM : 45 A (ou 15 A???) FWHM : 45 A (ou 15 A???) 16

17 2e conclusion - La bande passante à 50% (FWHM) n'est pas l'unique indicateur permettant de caractériser le contraste apporté par un filtre Ha - Le blocage de la contribution de la photosphère en dehors de la bande Ha est au moins aussi important - Ceci explique le gain apporté par le "double stack" : les "ailes" de transmission sont plus raides - Ceci explique aussi les différences de résultats selon les bloqueurs - En imagerie : L'ajout d'un bloqueur étroit (FWHM 15 A) permet de retrouver une partie de l'effet "double stack" Principale difficulté : trouver un bon bloqueur 15 A à un prix accessible - En observation visuelle : Les comparaisons sont moins évidentes, car le contraste perçu dépend énormément du grossissement utilisé (turbulence) et de la luminosité des images 17

18 Merci de votre attention Des questions? 18

19 Seeing en fonction de la hauteur du télescope La La Palma : Palma : seing seing jour jour // nuit nuit en en fonction fonction hauteur hauteur 19

Tube optique Celestron EdgeHD

Tube optique Celestron EdgeHD Télescope à haute résolution pour l observation du soleil en bande Hα Avertissement : Le télescope HαT ne doit pas être utilisé pour l observation du soleil sans filtration complémentaire. Il appartient

Plus en détail

ECHOGRAPHE ET CAPTEUR. D.I.U. d Echocardiographie module 1

ECHOGRAPHE ET CAPTEUR. D.I.U. d Echocardiographie module 1 ECHOGRAPHE ET CAPTEUR D.I.U. d Echocardiographie module 1 Plan Généralités Capteur Echographe Traitement du signal Stockage Transport Généralités Historique the blue goose 1970 180 cm Généralités Historique

Plus en détail

Équipement de sous-titrage :

Équipement de sous-titrage : Équipement de sous-titrage : La technologie de sous-titrage laser de Titra respecte l'environnement, étant sûre à 100% pour l'image ainsi que pour la bande son du film et ayant le meilleur des résultats

Plus en détail

Composants. Jetons et dépolis. Lentille condenseur asphérique. Condenseur double sur tige. Jetons et dépolis

Composants. Jetons et dépolis. Lentille condenseur asphérique. Condenseur double sur tige. Jetons et dépolis Jetons et dépolis Dépolis en verre diamètre 40, 50 ou 80 mm Épaisseur 2 mm, chaque face est dépolie à grain fin Marquage sérigraphié «d» disponible Jetons et dépolis Dépoli + Objet Dépoli Diamètre 40 mm

Plus en détail

AiryLab. 34 rue Jean Baptiste Malon, 04800 Gréoux les Bains. Rapport de mesure

AiryLab. 34 rue Jean Baptiste Malon, 04800 Gréoux les Bains. Rapport de mesure AiryLab. 34 rue Jean Baptiste Malon, 04800 Gréoux les Bains Rapport de mesure Référence : 2014-07001 FJ Référence 2014-07001 Client xxx Date 14/02/2014 Type d'optique Triplet ED Opérateur FJ Fabricant

Plus en détail

image intermédiaire plan du réticule

image intermédiaire plan du réticule Principe et utilisation de lunette, collimateurs et viseurs On se propose d étudier les appareils permettant de réaliser des pointés et des mesures. Pour l utilisation correcte d un instrument d optique,

Plus en détail

Une fois la lunette réglée, escamotez le miroir semi-rééchissant. Corrigez l'horizontalité de la lunette si nécessaire

Une fois la lunette réglée, escamotez le miroir semi-rééchissant. Corrigez l'horizontalité de la lunette si nécessaire TP 06 - Spectroscope à réseau Comment analyser la lumière émise par une source? 1 Principe et réglages du spectrogoniomètre à lunette autocollimatrice Figure 1: Goniomètre Le goniomètre est un appareil

Plus en détail

Utilisation des caméras thermiques dans la pratique

Utilisation des caméras thermiques dans la pratique Utilisation des caméras thermiques dans la pratique Considérations Générales Daniel Convers Agenda > Concepts de base des caméras thermiques > Portée et Mythes > Principes d'optimisation Concepts de base

Plus en détail

Les progrès récents en imagerie solaire haute résolution. Christian Viladrich

Les progrès récents en imagerie solaire haute résolution. Christian Viladrich Les progrès récents en imagerie solaire haute résolution Christian Viladrich http://www.astrosurf.com/viladrich/ 1 Sommaire Des instruments solaires de plus grands diamètres En lumière «blanche» En Hα

Plus en détail

L astrophotographie. L expérience d un amateur débutant... Vincent TARDIEU

L astrophotographie. L expérience d un amateur débutant... Vincent TARDIEU L astrophotographie L expérience d un amateur débutant... Vincent TARDIEU Pourquoi faire de la photo en astronomie? Pour partager ses observations Pour voir plus de détails Pour prolonger ses observations...

Plus en détail

Vision industrielle Dispositif optique

Vision industrielle Dispositif optique Vision industrielle Dispositif optique Plan du cours L objectif La focale L ouverture La mise au point Qualité d image Choix de l objectif Cours de Vision Industrielle Nicolas Vandenbroucke 2 Constitution

Plus en détail

Lentilles minces convergentes

Lentilles minces convergentes Lentilles minces convergentes Lors de la rédaction, il est nécessaire de faire des schémas très soignés, au crayon, sur lesquels vous indiquerez avec précision les caractéristiques de la lentille, de l'objet

Plus en détail

Multivac Vision System (MVS) : Détection visuelle d objets et inspection qualité. * Le meilleur de l emballage

Multivac Vision System (MVS) : Détection visuelle d objets et inspection qualité. * Le meilleur de l emballage Multivac Vision System (MVS) : Détection visuelle d objets et inspection qualité * * Le meilleur de l emballage MVS Composants Domaines d application Données techniques Automatisation efficace de la production

Plus en détail

Caractérisation des écarts géométriques d état de surface. Présentation abrégée de la norme

Caractérisation des écarts géométriques d état de surface. Présentation abrégée de la norme Caractérisation des écarts géométriques d état de surface. Présentation abrégée de la norme Ecole Centrale de Lille, MOP 1 Écarts géométriques de l état de surface écart de forme : ordre 1 profil d ondulation

Plus en détail

Fiche guide Formation des images

Fiche guide Formation des images Fiche guide Formation des images Cette fiche guide «Formation des images» vous sera utile pour les TP O1 et O2. Elle contient l essentiel de ce que vous devez savoir et savoir-faire. Vous n y aurez pas

Plus en détail

AiryLab. 12 impasse de la Cour, 83560 Vinon sur Verdon. Rapport de mesure

AiryLab. 12 impasse de la Cour, 83560 Vinon sur Verdon. Rapport de mesure AiryLab. 12 impasse de la Cour, 83560 Vinon sur Verdon Rapport de mesure Référence : 2010-44001 FJ Référence 2010-44001 Client Airylab Date 28/10/2010 Type d'optique Lunette 150/1200 Opérateur FJ Fabricant

Plus en détail

Europe. tarif TTC Conseillé au 1er février 2015. www.lunt-solarsystems.eu

Europe. tarif TTC Conseillé au 1er février 2015. www.lunt-solarsystems.eu Europe tarif Conseillé au 1er février 2015 www.lunt-solarsystems.eu Filtres solaires H-alpha Systèmes de filtres 50mm H-alpha 0550200 LS50FHa 50mm H-alpha Double Stack 1 495,00 0550201 LS50FHa2/B600 50mm

Plus en détail

Plan. Physique - Optique et applications pour la Synthèse d Images. IUT StDié. Introduction. 1. Nature et propagation i. de La la lumière lumière

Plan. Physique - Optique et applications pour la Synthèse d Images. IUT StDié. Introduction. 1. Nature et propagation i. de La la lumière lumière Physique - Optique et applications pour la Synthèse d Images IUT StDié Cours niveau Licence Optique v.2005-10-05 Stéphane Gobron Plan Introduction 2. Image, réflexion et réfraction 4. Interférences et

Plus en détail

"La collimation est la première cause de mauvaises images dans les instruments amateurs" Walter Scott Houston

La collimation est la première cause de mauvaises images dans les instruments amateurs Walter Scott Houston "La collimation est la première cause de mauvaises images dans les instruments amateurs" Walter Scott Houston F.Defrenne Juin 2009 Qu est-ce que la collimation en fait? «Newton»? Mais mon télescope est

Plus en détail

Airylab tarifs aux particuliers. Octobre 2015. Prix en Euro TTC

Airylab tarifs aux particuliers. Octobre 2015. Prix en Euro TTC Airylab tarifs aux particuliers Octobre 2015 Prix en Euro TTC 1 Mesure de lunettes et télescopes Le tarif inclus l alignement optique dans la mesure des réglages disponibles et des contraintes de la mesure

Plus en détail

Les secrets de l observation du Soleil en H-alpha

Les secrets de l observation du Soleil en H-alpha Les secrets de l observation du Soleil en H-alpha Depuis quelques années, les astronomes amateurs dont ceux de la brillante équipe qui anime nos Diurnes peuvent, comme des «pros», observer l Astre du jour

Plus en détail

PRISME ET RESEAU APPLICATION A LA MESURE DE LONGUEURS D'ONDE

PRISME ET RESEAU APPLICATION A LA MESURE DE LONGUEURS D'ONDE PRISME ET RESEAU APPLICATION A LA MESURE DE LONGUEURS D'ONDE PARTIE THEORIQUE A - RESEAUX 1 - Définition On appelle réseau plan le système constitué par un grand nombre de fentes fines, parallèles, égales

Plus en détail

12. Cours d introduction à l observation astronomique

12. Cours d introduction à l observation astronomique 12. Cours d introduction à l observation astronomique 12.1 Télescope VMC 260: présentation 12.2 Monture CGE 12.3 Mise en station de la monture CGE 12.4 Le détecteur CCD 12.4.1 Introduction 12.4.2 Fonctionnement

Plus en détail

La spectro, c'est facile

La spectro, c'est facile La spectro, c'est facile OHP Spectro Party Observatoire de Haute Provence 25-30 juillet 2014 François Cochard francois.cochard@shelyak.com La spectro, c'est facile à certaines conditions OHP Spectro Party

Plus en détail

Travaux Pratiques d Optique Intégrée Caractérisation de Circuits Optiques Intégrés

Travaux Pratiques d Optique Intégrée Caractérisation de Circuits Optiques Intégrés Caractérisation de Circuits Optiques Intégrés ATTENTION : SOYEZ DELICAT!! LE MATERIEL EST FRAGILE ET TOUTE DEGRADATION ENTRAINERA UNE NOTE ELIMINATOIRE. Principe de mesure : Un signal lumineux en provenance

Plus en détail

OEIL et VISION. Le Système Visuel Confort Performance Agrément. Il faut souffler sur quelques lueurs pour faire de la bonne lumière.

OEIL et VISION. Le Système Visuel Confort Performance Agrément. Il faut souffler sur quelques lueurs pour faire de la bonne lumière. OEIL et VISION Il faut souffler sur quelques lueurs pour faire de la bonne lumière." René Char Le Système Visuel Confort Performance Agrément Le système visuel Muscle ciliaire Cornée Rétine Nerf optique

Plus en détail

PRÉSENTATION. Grégory ANGUENOT sous la direction de M.PETRELLA IA IPR STI

PRÉSENTATION. Grégory ANGUENOT sous la direction de M.PETRELLA IA IPR STI PRÉSENTATION sous la direction de M.PETRELLA IA IPR STI Un bon éclairage est nécessaire pour créer des conditions visuelles optimums. En planifiant une installation d'éclairage un certain nombre de facteurs

Plus en détail

TP 02 - Production et repérage d une image (partie 1)

TP 02 - Production et repérage d une image (partie 1) 1 TP 02 - Production et repérage d une image (partie 1) Le but de ce TP est de savoir réaliser une image de bonne qualité et de taille voulue sur un écran, mais aussi de savoir utiliser un viseur pour

Plus en détail

b. L'image est trois fois plus grande que l'objet car en valeur absolue, le grandissement est égal à 3,0.

b. L'image est trois fois plus grande que l'objet car en valeur absolue, le grandissement est égal à 3,0. 1. Mots manquants a. grandissement ; l'image ; l'objet b. conjugaison ; l'image ; distance focale c. son image ; la rétine d. déforme ; la rétine ; accommode e. la rétine f. l'objectif ; à la pellicule

Plus en détail

Laser à Cascade Quantique. génération du rayonnement THz par excitation optique des transitions inter-bandes

Laser à Cascade Quantique. génération du rayonnement THz par excitation optique des transitions inter-bandes Laser à Cascade Quantique étudié par spectroscopie THz ultrarapide, et génération du rayonnement THz par excitation optique des transitions inter-bandes Présentation : Simon SAWALLICH Date : Mercredi 14/04/2008

Plus en détail

Modification du Personal Solar Telescope de Coronado

Modification du Personal Solar Telescope de Coronado Modification du Personal Solar Telescope de Coronado Par Didier Favre, mars 2008 Personal Solar Telescope (nouvelle version) Depuis 2007, la firme Meade, qui a racheter la marque Coronado, a diffusé une

Plus en détail

Le microscope simplifié. TP : Le microscope. Objectif : Réaliser et exploiter un montage permettant d'illustrer le fonctionnement d'un microscope.

Le microscope simplifié. TP : Le microscope. Objectif : Réaliser et exploiter un montage permettant d'illustrer le fonctionnement d'un microscope. Le microscope simplifié TP : Le microscope Objectif : Réaliser et exploiter un montage permettant d'illustrer le fonctionnement d'un microscope. Description : Un microscope est constitué entre autres de

Plus en détail

Utilisation du contrôle des aberrations chromatiques

Utilisation du contrôle des aberrations chromatiques Utilisation du contrôle des aberrations chromatiques Demande Je souhaite éliminer les effets de halo de couleur et d'aberration chromatique dans des images JPEG et TIFF. Réponse La fonction de Contrôle

Plus en détail

Les mécanismes optiques de la vision I : les lentilles optiques

Les mécanismes optiques de la vision I : les lentilles optiques Chapitre 1 Les mécanismes optiques de la vision I : les lentilles optiques 1.1 La vision au fil du temps Lisez l activité p.27 et réalisez un résumé pertinent de l évolution du concept de la vision au

Plus en détail

À PROPOS D IMAGES : Fiche professeur

À PROPOS D IMAGES : Fiche professeur À PROPOS D IMAGES : Fiche professeur Damier Assiette Danseuse Eventail Danseuse 1 FICHE ÉLÈVE (1) Que devient une image lorsqu on la grossit? Ouvrir (par exemple avec l application «Aperçu»), les deux

Plus en détail

L observation du soleil en amateur

L observation du soleil en amateur L observation du soleil en amateur L observation de la surface solaire ne présente pas de difficulté technique majeure en respectant quelques règles élémentaires de sécurité et de protection oculaire.

Plus en détail

La Spectroscopie à la portée de tous!

La Spectroscopie à la portée de tous! La Spectroscopie à la portée de tous! Par Olivier GARDE Rencontres du Ciel et de l Espace Samedi 11 novembre 2006 Le principe Lunette ou télescope optique collimatrice Fente Objectif du détecteur CCD Webcam

Plus en détail

ECRAN LCD TACTILE MULTIPOINTS

ECRAN LCD TACTILE MULTIPOINTS ECRAN LCD TACTILE MULTIPOINTS - MULTI-TOUCH LCD SCREEN - 1/7 ECRAN LCD TACTILE MULTIPOINTS - MULTI-TOUCH LCD SCREEN - RESUME Nous développons un savoir faire dans les domaines de l'interaction naturelle

Plus en détail

L'astrophotographie au Cercle

L'astrophotographie au Cercle L'astrophotographie au Cercle Introduction générale à l'astrophotographie Le matériel Les différents domaines: imagerie sur trépied, du ciel profond... Réaliser des images sur trépied Réaliser des images

Plus en détail

Ciblez votre recherche à l aide de filtres pertinents affichés au centre de la page.

Ciblez votre recherche à l aide de filtres pertinents affichés au centre de la page. L objectif du présent document consiste à offrir une vue d ensemble des caractéristiques du nouveau site Web de Richelieu. Notre principale tâche au niveau de la conception du site visait à rendre les

Plus en détail

des parties communes H.27

des parties communes H.27 des parties communes H.27 Objet de la fiche Rappeler les dispositions de l arrêté pour l application, aux portes situées dans ou donnant sur les parties communes, des articles R.111-18 à R.111-18-3 du

Plus en détail

Temps d'exposition de la caméra Watec LCL902K

Temps d'exposition de la caméra Watec LCL902K Temps d'exposition de la caméra Watec LCL902K Lors de WETO 2006 * une discussion s'est engagée sur la possibilité de connaître le début du temps d'exposition du senseur de la caméra. Il n'y a pas eu de

Plus en détail

Historique et Descriptif de GENIKON

Historique et Descriptif de GENIKON Historique et Descriptif de GENIKON Historique : Le développement du système GENIKON a débuté en 1999 en Italie. En effet la société Nikon Italie était depuis plus de 10 ans, leader sur le marché de la

Plus en détail

Ateliers Spectroscopie Astronomique

Ateliers Spectroscopie Astronomique Ateliers Spectroscopie Astronomique Olivier THIZY ProAm / WETAL Giron, novembre 2015 AGENDA Choix du Matériel Préparer Matériel Préparer ses cibles & faire les Acquisitions Réduire les données avec ISIS

Plus en détail

Conception de la serre, matériaux de couverture et écrans thermiques Michel LECOZ / Alain VITRE HORCONEX

Conception de la serre, matériaux de couverture et écrans thermiques Michel LECOZ / Alain VITRE HORCONEX Conception de la serre, matériaux de couverture et écrans thermiques Michel LECOZ / Alain VITRE HORCONEX Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier 2008 1 Serre horticole : objectifs Transmettre

Plus en détail

CamiBOX. vidéo IP transmission sans fil. bienvenue... - vidéo IP transmission sans fil. CamiBOX

CamiBOX. vidéo IP transmission sans fil. bienvenue... - vidéo IP transmission sans fil. CamiBOX CamiBOX vidéo IP transmission sans fil bienvenue... Plan Objectif de CamiBOX Avantages Solution modulaire Exemples d'utilisation Installation et mise en marche Solutionnement facile des défaillances Exemple

Plus en détail

Observatoire astronomique de la Pointe du diable

Observatoire astronomique de la Pointe du diable Observatoire astronomique de la Pointe du diable 2. Le coronographe de Lyot Le coronographe est un système optique assez complexe conçu pour observer les protubérances solaires en réalisant une sorte «d

Plus en détail

Guide de sélection des fibres

Guide de sélection des fibres Introduction: Le but de ce guide de sélection est de vous fournir l aide nécessaire pour vous permettre de choisir la fibre la mieux adaptée à vos besoins (En fonction du type d équipement actif utilisé

Plus en détail

Photométrie ou Réflectométrie?

Photométrie ou Réflectométrie? Pacific Tel Ets Administratif et Commerciaux 10, Avenue Réaumur 92142 CLAMART Cedex Web : www.pacific-technology.fr technology +33 (0)1 46 01 96 76 Fax +33 (0)1 46 01 03 00 Lettre d information Photométrie

Plus en détail

TECHNOLOGIE DE L OPTIQUE GUIDEE

TECHNOLOGIE DE L OPTIQUE GUIDEE REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix - Travail Patrie --------------------- UNIVERSITE DE YAOUNDE I ---------------------- ECOLE NATIONALE SUPERIEURE POLYTECHNIQUE ---------------------- REPUBLIC OF CAMEROUN Peace

Plus en détail

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme 1L : Représentation visuelle du monde Activité.4 : Lumières colorées I. Décomposition de la lumière blanche Newton (dès 1766) a décomposé la lumière solaire avec un prisme. 1. Expériences au bureau : 1

Plus en détail

Centre Ressource Génie Electrique

Centre Ressource Génie Electrique 1 2 LA LIAISON HYPERFREQUENCE PRESENTATION FONCTIONNELLE VOITURE 1 Vous avez tous vu, sur votre récepteur de télévision, un grand prix de Formule 1, les 24 Heures du Mans ou encore un grand prix de moto,

Plus en détail

Long Carbon Europe Sections and Merchant Bars. Poutrelle Angelina. L alchimie réussie entre résistance, légèreté et transparence

Long Carbon Europe Sections and Merchant Bars. Poutrelle Angelina. L alchimie réussie entre résistance, légèreté et transparence Long Carbon Europe Sections and Merchant Bars Poutrelle Angelina L alchimie réussie entre résistance, légèreté et transparence Poutrelle Angelina Une idée audacieuse adaptée à un produit industriel Plus

Plus en détail

SIX OCULAIRES À GRAND CHAMP DE 10 MM AU BANC D ESSAI

SIX OCULAIRES À GRAND CHAMP DE 10 MM AU BANC D ESSAI TEST LIRE, VOIR Il y a du neuf du côté des oculaires. Televue, Takahashi et Celestron lancent chacun de nouvelles gammes. Et Nikon a fait son apparition sur ce marché. Toutes ces gammes comportent un 10

Plus en détail

Assemblage des brutes en photo astronomique:

Assemblage des brutes en photo astronomique: Assemblage des brutes en photo astronomique: La capture des images avec une caméra CCD N&B et des filtres conduit à une série d'images prises à travers différents filtres optiques, mais qui ont tous l'aspect

Plus en détail

PC / TV. Technologie des. Écrans LCD-TFT

PC / TV. Technologie des. Écrans LCD-TFT PC / TV Technologie des Écrans LCD-TFT Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Présentation générale Cristaux liquides, principes physiques Lumière polarisée, transmission Rétro-éclairage

Plus en détail

Première S Chapitre 12. Images formées par les systèmes optiques. I. Image donnée par un miroir. II. Images données par une lentille convergente

Première S Chapitre 12. Images formées par les systèmes optiques. I. Image donnée par un miroir. II. Images données par une lentille convergente Première S Chapitre mages formées par les systèmes optiques.. mage donnée par un miroir.. Lois de la réflexion Soit un rayon lumineux issu dun point lumineux S et qui rencontre en le miroir plan M. l donne,

Plus en détail

Document 1 : modélisation d un appareil photographique

Document 1 : modélisation d un appareil photographique PCSI1-Lycée Michelet 2014-2015 APPROCHE DOCUMENTAIRE : appareil photo numérique Extrait du programme : en comparant des images produites par un appareil photographique numérique, discuter l influence de

Plus en détail

La photographie solaire. à haute résolution

La photographie solaire. à haute résolution La photographie solaire à haute résolution Avec les contributions de : http://www.sonnen-filter.de Arthur Whipple Emmanuel Carrère... 1 Sommaire Le soleil c'est très lumineux Que faire avec la turbulence?

Plus en détail

Mode d'emploi pour télescope 1000-114 Seben Star Sheriff www.seben.com

Mode d'emploi pour télescope 1000-114 Seben Star Sheriff www.seben.com Mode d'emploi pour télescope 1000-114 Seben Star Sheriff www.seben.com ATTENTION! L'OBSERVATEUR NE DOIT EN AUCUN CAS REGARDER DIRECTEMENT DANS LE SOLEIL. NI À TRAVERS LA LUNETTE CHERCHEUSE NI À TRAVERS

Plus en détail

KEPLER TARIF 28/07/2015 Document non contractuel. Nos prix peuvent être modifiés sans préavis.

KEPLER TARIF 28/07/2015 Document non contractuel. Nos prix peuvent être modifiés sans préavis. OPTIQUE UNTERLINDEN 5 rue Jacques Daguerre 68000 Colmar (France) Tel: (33) 03 89 24 16 05 Fax: (33) 03 89 29 33 10 www.optique-unterlinden.com info@optique-unterlinden.com KEPLER TARIF 28/07/2015 Document

Plus en détail

Télescope réflecteur. Manuel d utilisation. Conserver ces informations pour vous y référer ultérieurement.

Télescope réflecteur. Manuel d utilisation. Conserver ces informations pour vous y référer ultérieurement. Télescope réflecteur Manuel d utilisation Conserver ces informations pour vous y référer ultérieurement. Contenu: A. Viseur 5 x 24 mm B. Plateau d accessoires C. Lentille de Barlow 3X D. Lentille de redressement

Plus en détail

Quels contrôles de fonctionnalité après le nettoyage?

Quels contrôles de fonctionnalité après le nettoyage? Quels contrôles de fonctionnalité après le nettoyage? Studienmiddag 28 octobre 2010 Frédy Cavin Contrôles jusqu'à ce jour Contrôle visuel Propre Sec Fonctionnel Contrôle possible avec une loupe grossissante

Plus en détail

fig 1 - télescope Schmitt-Cassegrain

fig 1 - télescope Schmitt-Cassegrain OPTIQUE GEOMETRIQUE 1 Pour former l'image de la réalité, on utilise un système optique, généralement constitué d'un objectif (système réfractant). Le système optique complet est plus complexe pour certaines

Plus en détail

Etiquettes. Imprimer les étiquettes... 2. Mes étiquettes sont mal cadrées... 4. Définir vos préférences d'utilisation... 8.

Etiquettes. Imprimer les étiquettes... 2. Mes étiquettes sont mal cadrées... 4. Définir vos préférences d'utilisation... 8. Imprimer les étiquettes... 2. Mes étiquettes sont mal cadrées.... 4. Définir vos préférences d'utilisation... 8. Etiquettes 1 Imprimer les étiquettes L'impression des étiquettes se passe en deux temps.

Plus en détail

MODE D EMPLOI TELESCOPES DOBSON CLASSIQUES

MODE D EMPLOI TELESCOPES DOBSON CLASSIQUES MODE D EMPLOI TELESCOPES DOBSON CLASSIQUES 150mm/1200mm 200mm/1200mm 254mm/1200mm 300mm/1500mm 241202V1-FR SOMMAIRE Monter votre télescope Dobson Liste des éléments Montage de la base Assemblage du tube

Plus en détail

.4..ESCALIER. Critères d'accessibilité répondant aux besoins des personnes ayant une déficience visuelle. 4.1 Concept de base

.4..ESCALIER. Critères d'accessibilité répondant aux besoins des personnes ayant une déficience visuelle. 4.1 Concept de base énovation.4..escalie. 4.1 Concept de base S assurer que l emplacement des escaliers soit uniforme d un étage à l autre pour que leur localisation soit prévisible. egrouper l'escalier et les principaux

Plus en détail

Solar 8000 TF Capteurs plans hermétiques. Solaire thermique.

Solar 8000 TF Capteurs plans hermétiques. Solaire thermique. Capteurs plans hermétiques. Solaire thermique. Les points forts SOLAR 8000 TF FS 226-2V Vertical Performances Le capteur FS 226-2 est un concentré de technologie et d innovation Capteur solaire hautes

Plus en détail

Résonateur et filtre piézoélectriques

Résonateur et filtre piézoélectriques Résonateur et filtre piézoélectriques L effet piézo-électrique est utilisé dans un grand nombre d applications comme les filtres (quartz, filtres céramiques), les transducteurs piézo-électriques (microphones,

Plus en détail

BASES DE LA FLUORESCENCE

BASES DE LA FLUORESCENCE BASES DE LA FLUORESCENCE Aurélie Le Ru, Ingénieur d étude CNRS Agrobiosciences, Interactions et Biodiversité, Plateau d imagerie, 24 chemin de Borde Rouge 31326 Castanet-Tolosan Cedex leru@lrsv.ups-tlse.fr

Plus en détail

Lentilles I. 2-2 Détermination de la distance focale d une lentille mince convergente

Lentilles I. 2-2 Détermination de la distance focale d une lentille mince convergente Lentilles I - UT DE L MNIPULTIN La manipulation consiste à déterminer, par différentes méthodes, la distance focale f d'une lentille mince convergente (on admettra que la lentille est utilisée dans les

Plus en détail

Bousso Niang Ingénieure BioMédicale, RNL

Bousso Niang Ingénieure BioMédicale, RNL République du Sénégal Ministère de la Santé et de la Prévention Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * * LE MICROSCOPE Bousso Niang Ingénieure BioMédicale, RNL RESAOLAB Convention de Financement

Plus en détail

TRAITEMENT des IMAGES. VISION par MACHINE

TRAITEMENT des IMAGES. VISION par MACHINE TRAITEMENT des IMAGES et VISION par MACHINE MASTER PRO INFO 2011/2012 Vézien.@limsi.fr Vision par Machine 1 V. SYSTEME VISUEL HUMAIN Vision par Machine 2 Pourquoi l étudier? Le système visuel humain fait

Plus en détail

PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE

PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE Un microscope confocal est un système pour lequel l'illumination et la détection sont limités à un même volume de taille réduite (1). L'image confocale (ou coupe optique)

Plus en détail

Les lentilles minces TP 3

Les lentilles minces TP 3 TP 3 Les lentilles minces Mots-clefs : lentille convergente, lentille divergente, distance focale, équation de conjugaison, réel, virtuel, méthode de Silbermann, autocollimation. Vous disposez de : un

Plus en détail

A lire impérativement... NOTICE DE POSE DU SYSTEME. Notice de pose Système Coulisoft v1

A lire impérativement... NOTICE DE POSE DU SYSTEME. Notice de pose Système Coulisoft v1 v1 NOTICE DE POSE DU SYSTEME Système de fermeture automatique des portes de placards. A lire impérativement... L'Histoire de Coulisoft...2 Environnement technique...2 Matériel nécessaire...2 Constitution

Plus en détail

Catalogue des prestations Laboratoire longueur, nano- et microtechnique

Catalogue des prestations Laboratoire longueur, nano- et microtechnique Institut fédéral de métrologie METAS CH-3003 Bern-Wabern, 25. juin 2015 Catalogue des prestations Laboratoire longueur, nano- et microtechnique Valable dès le: 01.01.2015 Le laboratoire de longueur étalonne

Plus en détail

Des écoulements. propres. Solutions pour les douches au niveau du sol.

Des écoulements. propres. Solutions pour les douches au niveau du sol. Des écoulements propres. Solutions pour les douches au niveau du sol. Moins d'obstacles La douche au niveau du sol est en vogue et ouvre de nouvelles voies aux planificateurs et installateurs sanitaires.

Plus en détail

Introduction aux aberrations optiques

Introduction aux aberrations optiques Introduction aux aberrations optiques 1 Aberrations Les aberrations sont les défauts d'un système optique simple qui font que l'image d'un point ou d'un objet étendu obtenu par l'intermédiaire de ce système

Plus en détail

DIXO 1000 EMAT - PIEZO

DIXO 1000 EMAT - PIEZO DIXO 1000 EMAT - PIEZO Système de contrôle par ultrasons haut de gamme, extrêmement compact : Dimensions : 224 188 37 mm ; Poids : 1,3 Kg ; 8 heures d autonomie de fonctionnement. Cet équipement a été

Plus en détail

Nikon présente un logiciel d édition d image de nouvelle génération

Nikon présente un logiciel d édition d image de nouvelle génération 10. Juni 2008 Nikon présente un logiciel d édition d image de nouvelle génération Capture NX2 : puissant et simple d utilisation Nikon Europe a le plaisir d annoncer le lancement de son nouveau logiciel

Plus en détail

Le polissage par laser

Le polissage par laser B U L L E T I N T E C H N I Q U E N 4 1 B U L L E T I N T E C H N I Q U E N 4 1 Le polissage par laser Contexte Un traitement de surface est généralement réalisé dans le but d améliorer les caractéristiques

Plus en détail

École Nationale Supérieure de Sciences Appliquées et de Technologie

École Nationale Supérieure de Sciences Appliquées et de Technologie École Nationale Supérieure de Sciences Appliquées et de Technologie Réalisation de lasers à fibre à contre-réaction répartie pour l étude de l injection optique : comparaison à l injection avec des lasers

Plus en détail

Une longueur d avance en tôles fines.

Une longueur d avance en tôles fines. TruLaser 5030 fiber : Une longueur d avance en tôles fines. Machines-Outils / Machines Portatives Technologie Laser / Electronique Technique Médicale Imbattable en tôles fines. Sommaire Imbattable en tôles

Plus en détail

Systèmes de transmission

Systèmes de transmission Systèmes de transmission Conception d une transmission série FABRE Maxime 2012 Introduction La transmission de données désigne le transport de quelque sorte d'information que ce soit, d'un endroit à un

Plus en détail

Christophe Pellier Giuseppe Monachino EPSC Londres, 12 septembre 2013

Christophe Pellier Giuseppe Monachino EPSC Londres, 12 septembre 2013 Observations Observations de de Vénus Vénus dans dans le le proche proche infrarouge infrarouge Christophe Pellier Giuseppe Monachino EPSC Londres, 12 septembre 2013 Objectifs Objectifs Mesurer la rotation

Plus en détail

2003 Antilles Exercice 3 Spécialité Le télescope de Newton 4pts

2003 Antilles Exercice 3 Spécialité Le télescope de Newton 4pts 2003 Antilles Exercice 3 Spécialité Le télescope de Newton 4pts Un télescope de Newton est constitué de trois éléments optiques principaux : - l'objectif ( miroir concave convergent noté M 1 ), - le miroir

Plus en détail

Les choix en astrophotographie (4) par Alain Kohler

Les choix en astrophotographie (4) par Alain Kohler Les choix en astrophotographie (4) par Alain Kohler 4. Le rapport f/d Le rapport f/d va influencer le temps de pause photographique. 4.a Définition Le rapport d ouverture ou ouverture relative est le quotient

Plus en détail

BALAIS Moteur (charbons)

BALAIS Moteur (charbons) BALAIS Moteur (charbons) 1/ Rôle a) Pour les machines électriques comportant des bagues (alternateur moteur asynchrone) : moteur universel Les balais doivent maintenir un contact constant avec la bague

Plus en détail

SCHOTT élargit ses compétences en filtres pour l'astronomie

SCHOTT élargit ses compétences en filtres pour l'astronomie SCHOTT élargit ses compétences en filtres pour l'astronomie Des filtres interférentiels très complexes pour l'astronomie Mayence (Allemagne) & Clichy (France), 11 mars 2015 - SCHOTT se concentre actuellement

Plus en détail

MODE D EMPLOI TELESCOPES DOBSON FLEXTUBE

MODE D EMPLOI TELESCOPES DOBSON FLEXTUBE MODE D EMPLOI TELESCOPES DOBSON FLEXTUBE 200mm/1200mm (8 ) 254mm/1200mm (10 ) 305mm/1500mm (12 ) 355mm/1650mm (14 ) 400mm/1800mm (16 ) 021110V1-FR SOMMAIRE Monter votre télescope Dobson FlexTube Liste

Plus en détail

Surveillance et Detection des Anomalies. Diagnostic d une digue: rappel méthodologique

Surveillance et Detection des Anomalies. Diagnostic d une digue: rappel méthodologique Surveillance et Detection des Anomalies Diagnostic d une digue: rappel méthodologique issu de l expérience d EDF Jean-Paul BLAIS Service Géologie - Géotechnique EDF 1 La méthodologie utilisée par EDF,

Plus en détail

Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4ème Maths 3+Tech 1 Introduction :

Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4ème Maths 3+Tech 1 Introduction : Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4 ème Maths 3+Tech I- Introduction : En laissant l œil semi-ouvert lors de la réception de la lumière on observe des annaux alternativement brillants et

Plus en détail

Télescopes et Lunettes astronomiques

Télescopes et Lunettes astronomiques Télescopes et Lunettes astronomiques Les télescopes et les lunettes astronomiques sont constitués: D une monture. D une optique. Avec des options. Motorisations. Des systèmes informatiques GOTO. Des systèmes

Plus en détail

LABORATOIRE OMBRE ET PÉNOMBRE

LABORATOIRE OMBRE ET PÉNOMBRE LABORATOIRE OMBRE ET PÉNOMBRE Activité expérimentale Document d'accompagnement Janvier 2008 OBJECTIFS COUVERTS PAR LE LABORATOIRE Observer les phénomènes d ombre et de pénombre en relation avec l étendue

Plus en détail

+ 1 (attention aux conventions de signe)'

+ 1 (attention aux conventions de signe)' L'essentiel o Pour obtenir une image de bonne qualité, il faut que 'objet soit proche de 'axe optique et que 'ouverture de la lentille ne soit pas trop grande.. Les rayons passant par le centre optique

Plus en détail

UE3 Analyse des Images Optique : géométrie et formation d'image

UE3 Analyse des Images Optique : géométrie et formation d'image UE3 Analyse des Images Optique : géométrie et formation d'image Plan du cours 1 Optique géométrique principes, loi de Snell Descartes stigmatisme, image réelle et virtuelle 2 Formation d'une image formation

Plus en détail

La lumière et l'oeil. La sclère est le blanc de l'oeil. Lumière forte : pupille contractée. Lumière faible : pupille dilatée

La lumière et l'oeil. La sclère est le blanc de l'oeil. Lumière forte : pupille contractée. Lumière faible : pupille dilatée L'oeil La lumière et l'oeil La lumière entre dans l'oeil à travers la pupille, une ouverture foncée au centre de l'oeil. L'iris, l'anneau coloré qui entoure la pupille est un ensemble de muscles qui contrôle

Plus en détail

Représentation visuelle Chapitre 1 : L œil : Système optique et formation des images

Représentation visuelle Chapitre 1 : L œil : Système optique et formation des images Représentation visuelle Chapitre 1 : L œil : Système optique et formation des images Ce que vous savez déjà - Dans un milieu transparent et homogène (air de la salle de classe), la lumière se propage en

Plus en détail

Avertissement. Cette présentation ne prétend pas détenir la seule vérité en matière d histogramme

Avertissement. Cette présentation ne prétend pas détenir la seule vérité en matière d histogramme Avertissement Cette présentation ne prétend pas détenir la seule vérité en matière d histogramme Si vous fouillez un peu dans votre appareil photo, vous êtes surement déjà tombé sur un graphique un peu

Plus en détail