FAMILY BUSINESS. en uêtes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FAMILY BUSINESS. en uêtes"

Transcription

1 FAMILY BUSINESS Résilience. La société familiale est souvent vue comme un modèle : stabilité actionnariale. investissement dans la durée, patience dans le retour sur investissement. Capital. Nombre de familles perdent le contrôle de leur entreprise, faute d'anticipation et de règles claires. Transmission. Faire émerger des managers familiaux. associer la famille à la stratégie. verrouiller le capital... Un certain nombre de bonnes pratiques permettent d'assurer la transition entre les générations. PAR ARNAUD DUMAS ET PATRICK DÉNI EL Les divisions entre les trois branches de la famille Peugeot ont mené au bord de la faillite une entreprise fondée au XIX siècle. Retrouvez les portraits de dix entreprises famil iales sur notre site usinenouvelle.com L'USINE NOUVELLE 1 N JUIN

2 Chez Thuasne, fabricant de textiles médicaux, les trois enfants d'éiizabeth Ducottet ont rejoint le groupe après un parcours dans d'autres entreprises. Gouvernance, L'ART DELICAT DU MANAGEMENT DE LA FAMILLE Souvent présentées comme des modèles de résilience. les entreprises familiales peinent parfois. à l'image du groupe PSA. à éviter les crises de gouvernance. Faute d'instaurer des règles précises. PAR ARNAUD DUMAS ET PATRICK DÉNI EL 26

3 adolphe Saadé, 44 ans, sera bientôt à la barre de la CMA CGM. Le numéro trois mondial des conteneurs a fait évoluer sa gouvernance, il y a quelques jours, en intronisant à sa tête le fils aîné du patron Jacques Saadé. Alexandre Ricard, le petit-fils du fondateur, Paul, et neveu du PDG, Patrick, devrait prendre les commandes du numéro deux mondial des spiritueux début 2015, après un long parcours au sein du groupe. Chez Hermès, Axel Dumas, 44 ans, issu de la sixième génération de la famille qui contrôle le groupe de luxe, a pris, il y a un an, la gérance, au terme d'une procédure bien orchestrée. Tous les groupes n 'ont pas cette intelligence collective. «Le problème de PSA, c'est la famille Peugeot!», entendait-on régulièrement ces derniers mois dans les commentaires off de certains cadres en interne ou d'observateurs. Les divisions entre les trois branches de la famille Peugeot, représentant quelque 300 actionnaires familiaux, ont paralysé le groupe pendant des mois, voire des années, et l'ont mené au bord de la faillite. Les entreprises familiales sont souvent présentées comme des modèles de résilience. Plus stables, moins soumises aux aléas conjoncturels, capables d'investir dans la durée et d'être patientes quant au retour sur investissement... C'est vrai. Mais d'autres dangers les menacent : rivalités, conflits de générations, secrets. Des crises, il y en a forcément. Certains grands groupes, mais aussi nombre de PME et d'eti familiales peinent à éviter les pièges, faute de se donner, «en temps de paix», des règles de gouvernance claires. DES AFFAIRES EN FAMILLE Entreprises fam iliales EN EUROPE, LES ENTREPRISES FAMILIALES SONT SOLIDES. Évolution de l'effectif au premier semestre fo ET PRÉVOIENT D'INVESTIR EN 2014 Dans l'activité principale FAIRE ÉMERGER LES BONS MANAGERS 1 ~ Le népotisme est sans doute le pire écueil qui guette les entreprises familiales. Pas toujours facile de refuser un poste à son fils, à son neveu ou à sa belle-sœur... «il faut affirmer le principe selon lequel les actionnaires sont propriétaires des actions, pas de l'entreprise, explique Alain Martel, le délégué général de l'institut français des administrateurs (IFA). Ce n'est pas parce qu'untel a des actions qu'il a forcément le droit de travailler dans l'entreprise.» Pour trouver les mots pour dire non, la parade consiste souvent à formaliser le parcours obligatoire avant d'entrer dans l'entreprise. Chez les Daher, pour postuler, il faut d'abord obtenir l'assentiment des actionnaires. L'équipementier de plus de salariés et 925 millions d'euros de chiffre d'affaires ne compte que quatre membres de la famille, dont Patrick Daher, le PDG. Le légumier Bonduelle, qui fait travailler personnes et réalise 1,87 milliard d'euros de chiffre d'affaires, va encore plus loin. «il faut avoir 30 ans, une ou deux expériences réussies ailleurs, un niveau bac+5 et parler anglais couramment», détaille Christophe Bonduelle, le PDG. Pour ces «fils et filles de», le parcours en dehors du giron familial se révèle crucial pour construire leur légitimité auprès des autres salariés. «Les gens m 'ont connu tout petit à jouer au foot dans les bureaux, s'amuse Jonathan Hannaux. Il a rejoint, il y a deux ans et demi, le groupe Dodo, un fabricant de couettes, oreillers et surmatelas, fondé par ses arrièregrands-parents, qui compte 550 salariés pour 87 millions d'euros de chiffre d'affaires. Avoir fait mes preuves en Asie était donc très important.» Dans bien des cas, toutefois, la problématique est inverse. «La motivation de la génération L'USINE NOUVELLE 1N JUIN _...;.,) 26% En se diversifiant L ) 17% Désinvestissement - 9% suivante pour reprendre l'entreprise familiale fait parfois défaut», remarque Caroline Mathieu, la déléguée générale du Family business network France. Selon le baromètre CNCFA Epsilon, les cessions intrafamiliales sont deux fois moins nombreuses en France que dans les autres pays européens. Pour trouver le dirigeant au sein de la famille, il faut avant tout anticiper les desiderata de chacun. «Pour que le pouvoir soit transmis, il faut qu'il y ait des repreneurs, commente Valérie Tandeau de Marsac, avocate et professeur associée à l'edhec family business center. Il faut écouter chaque personne de la famille et dresser une cartographie des compétences de chacun.» Lorsque Daniel Le Coënt, qui a fondé avec sa femme Wirquin, une ETI nantaise (1400 personnes et 125 millions d'euros de chiffre d'affaires) spécialisée dans la fabrication d'accessoires sanitaires pour la maison, a commencé à envisager la retraite, il s'est aussitôt tourné vevs ses trois fils. Aucun ne travaillait dans l'entreprise, mais C) 27

4 t) tous avaient été bercés par les affaires familiales. L'aîné a préféré garder son job, mais les deux autres se sont tout de suite impliqués. «Nous avons discuté de cela en 2010 et avons organisé le transfert d'actions dans un projet à 2015, explique Daniel Le Coënt. Je laisserai le directoire aux enfants, tout en restant président de la société.» Pour l'heure, ses deux fils font leurs armes. L'un a développé la filiale russe avant d'aller s'occuper du marché chinois, l'autre dirige la filiale anglaise. LA BONNE PRATIQUE Faire ses preuves dans d'autres entreprises pour gagner en légitimité et éviter l'effet «parachutage». ASSOCIER LA FAMILLE À LA STRATÉGIE Le holding familial Fédéractive organise des journées pour informer les jeunes actionnaires de SEB. GROUPESEB~ A LA FAMILLE A DEUX TETES La concorde des actionnaires familiaux oblige-t-elle forcément de parler d'une seule et même voix? Non, ont répondu les descendants d'antoine Lescure, le fondateur du groupe SE B. En 2005, une partie dissidente de Venelle Investissement, le holding patrimonial historique réunissant les actionnaires familiaux, a décidé de créer une seconde structure. «C'est parti d'un constat simple : la famille était déconnectée de l'entreprise car plus personne n'y travaillait excepté le PDG (Thierry de la Tour d'artaise, ndlr), confie Sarah Chauleur, l'administratrice du groupe SEB et membre de Fédéractive. Nous voulions une politique d'actionnaires visible, nous communiquons donc sur notre vote.» Mais scission ne signifie pas guerre de tranchées. «Ce n'est pas une famille qui s'est divisée, ce sont deux projets différents qui se sont affirmés», insiste Sarah Chauleur. Pascal Girardot, le président de Fédéractive, confirme: «Les associés de Venelle Investissement et ceux de ~ Fédéractive sont toujours liés 28 par une action de concert déclarée à l'autorité des marchés financiers. Nous avons organisé l'actionnaire en deux projets, avec un dénominateur commun qui est le contrôle du groupe.» Alors que Venelle Investissement (20,02% du capital et 27,49% des droits de vote) demeure un holding traditionnel, Fédéractive (23,41% du capital et 31,81% des droits de vote) veut professionnaliser les actionnaires en les informant sur l'entreprise et sur son écosystème. Une lettre d'information publiée régulièrement permet de maintenir le lien. Des réunions annuelles de formation au monde de l'entreprise destinées aux jeunes permettent à ces derniers de mieux connaître la vie des affaires. Le tout, avec une forte volonté de coller aux thématiques du développement durable. «Être actionnaire ne doit pas se résumer à encaisser un dividende tous les ans. Il faut donner du sens à ce que l'on fait, soutient Sarah Chauleur. Le fait que les salariés soient bien dans l'entreprise, que le groupe pollue le moins possible..., ce sont des valeurs fédératrices.»n A. o. 2 Outre son éventuel rôle opérationnel dans l'entreprise, l_a famille doit aussi remplir son rôle d'actionnaire. A savoir, prendre part à l'élaboration de la stratégie à long terme de la société. Une implication qui permet de construire une culture commune entre les actionnaires et d'éviter des conflits aux effets dévastateurs. C'est précisément l'objectif que se sont fixé les associés de Fédéractive, qui s'informent sans relâche sur les orientations du groupe, mais aussi sur l'environnement économique de SEB, afin de bien comprendre les problématiques auxquelles l'entreprise est confrontée. «Notre intérêt, c'est d'arriver à ce que tous les actionnaires se retrouvent autour d'une politique de vote commune», résume Sarah Chauleur, administratrice et membre de Fédéractive. Pour partager le projet de l'entreprise, rien ne vaut la communication en direct, plus aisée quand les actionnaires sont moins nombreux. Chez Thuasne, spécialisé dans la conception et la fabrication de textiles médicaux, l'actionnariat est composé principalement d'élizabeth Ducottet, la présidente, et de ses trois enfants, qui ont tous rejoint le groupe après un parcours dans d'autres entreprises. En plus des réunions du conseil d'administration, la fratrie a décidé de mettre en place des séances de mise à niveau. «Nous nous réunissons régulièrement tous les trois pour partager nos informations sur des problématiques opérationnelles, explique Delphine Hanton qui a récemment grimpé un échelon dans la hiérarchie du groupe en prenant la direction administrative et financière. n est important que chacun ait le même niveau d'information pour éviter les frustrations, les incompréhensions et les malaises.» Faire intervenir des administrateurs indépendants dans le holding de contrôle permet aussi de tempérer les conflits. «Cela apporte de la complémentarité et un regard moins émotionnel sur l'entreprise, explique Alain Martel, de l'ifa. Il faut les sélectionner en fonction des compétences que l'on veut qu'ils apportent.» La Compagnie Daher, en s'ouvrant à des administrateurs indépendants, a permis à l'entreprise d'amorcer plus sereinement son virage stratégique au début des années 2000 et de passer d'une entreprise de service à l'industrie à un véritable équipementier de rang 1 pour l'aéronautique et le nucléaire. LA BONNE PRATIQUE Créer des instances de communication entre les actionnaires familiaux, pour s'assurer que tout le monde ait la même information et puisse donner son avis.

5 La famille au complet, lors du salon de l'aéronautique, au Bourget en2013.,... FAMILLE DAHER, LE BON ELEVE Une famille, ça se travaille. Surtout quand elle compte 500 membres, dont près de 300 sont actionnaires de l'entreprise familiale. Patrick Daher l'a très vite compris à son arrivée à la tête du groupe aéronautique éponyme, en «Nous passions de la troisième à la quatrième génération, tant au niveau de l'actionnariat que de la direction, et la cinquième n'était pas loin derrière, se rappelle-t-il. D'une vingtaine d'actionnaires, nous allions nous retrouver à beaucoup plus! Au même moment, l'entreprise connaissait des difficultés et devait réinventer VERROUILLER LE CAPITAL L'union familiale peut toutefois rapidement se briser face aux appétits du monde extérieur pour ces entreprises souvent plus résistantes que la moyenne. Là encore, la mise en place de règles strictes protège la famille contre les attaques extérieures. En 2011, la famille propriétaire du groupe Hermès a failli perdre le contrôle de l'entreprise, suite à la montée discrète de LVMH dans son capital. Pour contrecarrer les plans de leur concurrent, une cinquantaine d'actionnaires familiaux ont créé le holding HSl auquel ils ont cédé l'usufruit de plus de 50 % du capital. Cette structure fonctionne comme un petit marché duquel les actions ne peuvent pas sortir et pérennise le contrôle familial de ces 51 % du capital. Une organisation proche de celle de la famille du groupe SEB qui, avec Fédéractive, détient l'usufruit des actions de ses membres, pour une durée de trois ans et demi renouvelables. «Ceux qui ont consenti leurs actions à notre structure ne l'ont pas fait en totalité, explique Pascal Girardot, 3 ~ son modèle pour devenir un vrai industriel.» Ces trois chantiers de taille, l'arrière-petit-fils de Paul Daher a décidé de les résoudre en mettant en place une gouvernance familiale à trois étages. D'abord un holding opérationnel (Compagnie Daher), réunissant des administrateurs familiaux et des administrateurs extérieurs capables de contribuer différemment à la stratégie de l'entreprise. Ensuite un holding patrimonial (Sogemarco Daher), regroupant tous les actionnaires familiaux, et dont l'objet consiste à définir les grandes orientations l'usine NOUVELLE 1N JUIN 2014 stratégiques et à protéger les intérêts du clan. Enfin, un niveau associatif, qui s'occupe de resserrer le nœud familial autour de l'entreprise: week-ends pour les ans, visites d'usines, mais aussi solidarité intrafamiliale (bourses d'études...) et extra-familiale (aide aux malades en fin de vie... ). Le tout assorti d'une trentaine de comités dans lesquels une soixantaine d'actionnaires participent aux décisions de l'entreprise. «Ce système est extraordinairement efficace, s'enthousiasme Patrick Daher. Chacun sait ce sur quoi il doit se prononcer.» Ainsi, en 2009, le groupe Daher décide de faire entrer dans son capital, à hauteur de 20%, le FSI et le fonds Aerofund. «En quinze jours, la décision était prise, souligne le PDG. Nous avons réussi à obtenir l'accord de tout le monde grâce à ces systèmes de dialogues obligatoires.» Les conflits sont-ils toujours évités? «Nous ne sommes pas une famille de béni-oui-oui», tranche le patron pour qui les discussions permettent de désamorcer les conflits. Puis c'est la majorité qui l'emporte. «Chez nous, on ne cherche pas une majorité de 50%, c'est plutôt une majorité de république bananière!»n A. o. le président du holding. Mais ils en ont rajouté au fur et à mesure. On a commencé avec 85 % des actions détenues par nos membres, nous avons atteint aujourd'hui 97 %.» Pour les sociétés non cotées, le risque est moindre. «Mais il faut laisser la possibilité à l'un des descendants de sortir de l'entreprise s'ille souhaite», souligne Guillaume Detourmignies, senior manager chez Deloitte. Pour organiser la liquidité de leurs titres, beaucoup d'entreprises mettent en place des Bourses intrafamiliales, dans lesquelles des actionnaires vendeurs peuvent proposer leurs titres à des actionnaires acheteurs. La difficulté résidant dans la valorisation de ces actions. «Il faut l'anticiper, explique Christophe Saubiez, associé chez Deloitte. Si l'évaluation est faite au moment où il y a un enjeu, c'est souvent plus polémique...» LA BONNE PRATIQUE Organiser une Bourse intrafamiliale pour permettre d'apporter de la liquidité aux actionnaires, tout en laissant le contrôle entre les mains de la famille. e 29

6 f) BON DU ELLE APPLIQUE UNE CHARTE DE RECRUTEMENT Christophe, Benoît et Jean-Bernard Bonduelle, respectivement PDG, directeur du développement et directeur des relations extérieures et du développement durable. Pour Christophe Bonduelle, le président du groupe légumier éponyme (1,9 milliard d'euros de chiffre d'affaires) et représentant la sixième génération, le secret est d'anticiper les difficultés. Par exemple, le recrutement des jeunes de la famille.«ils ont tous le droit de faire un stage dans le groupe lors de leur vie étudiante, explique-t-il. Mais pour 4.. entrer chez Bonduelle, nous avons édicté une charte précise. La personne doit avoir au moins 30 ans, une ou deux expériences réussies en dehors du groupe, posséder un diplôme de niveau bac +5 et parler anglais couramment.» Deux jeunes de la septième génération sont déjà employés par le groupe. Le premier est entré il y a trois ans, après avoir SANS LE SANCTUARISER Le capital ne doit toutefois pas forcément se transformer en sanctuaire familial impénétrable. L'arrivée d'un actionnaire extérieur peut aussi permettre d'amener un peu de liquidité aux titres de la société. Le groupe Bonduelle s'est ainsi introduit en Bourse, notamment pour ouvrir une porte de sortie à quelques actionnaires familiaux qui souhaitaient se désengager. De son côté, Stéphane Dondain, le PDG de Nexira, un fournisseur d'ingrédients pour l'industrie agroalimentaire, a racheté les parts de son frère en faisant entrer le fonds d'investissement Edmond de Rothschild investment partners à hauteur de 24 % du capital. Question financement, les entreprises patrimoniales demeurent assez frileuses. Méfiantes vis-à-vis de ces financiers jugés trop court-termistes, elles préfèrent un mode de gestion en bon père de famille. «Nous ne sommes pas endettés, confie Daniel Le Coënt, le président de Wirquin. Je n'ai rien distribué pendant très longtemps pour tout réinvestir. Et pour les projets de croissance externe, j 'ai fait appel aux banques, 30 fait ses classes chez Blini (groupe Labeyrie). li dirige aujourd'hui l'usine dans le Sud-Ouest. La seconde est dans le groupe depuis deux mois et travaille sur les circuits de vente alternatifs, après une expérience chez le laitier Senoble, autre ETI familiale. «Il faut faire attention aux jeunes qui arrivent, car les regards sont forcément fixés sur eux. Je l'ai moi-même tellement ressenti que j'ai démissionné du groupe au bout de quatre ans! Quand je suis revenu, on m'a conseillé d'aller développer notre business en Espagne», raconte Christophe Bonduelle. Le PDG a succédé à un patron qui n'était pas issu de la famille.«les cadres sont généralement assez bienveillants avec les membres de la famille, juge-t-il. Ils comprennent car ils savent les avantages à travailler pour une société familiale. Mais c'est vrai que nous sommes probablement plus durs avec les gens de la famille sur le comportement, sur l'exemplarité, et sur le non-mélange famillesociété.» Christophe Bonduelle a travaillé en tandem avec des directeurs généraux qui ne sont pas issus de la famille. «Je crois beaucoup à la vertu de ce mélange, souligne-t-il.ll ne faut ni trop, ni trop peu de membres de la famille au sein du groupe. C'est un équilibre. Il faut laisser de la place pour faire venir des cadres extérieurs, mais s'il n'y a pas assez de gens de la famille, l'affectio societatis diminue. Il y a aujourd'hui quatre ou cinq actionnaires familiaux dans le groupe à chaque génération.ll y en aura peut-être sept ou huit à la prochaine.» P. o. avec l'idée de rembourser très vite.» Certaines, pourtant, se laissent tenter par l'expérience et l'arrivée d'un fonds dans le capital leur permet bien souvent de connaître une croissance plus rapide. En cédant 20 % de ses parts au Fonds stratégique d'investissement et au fonds sectoriel Aerofund en 2009, Daher assurait le financement de ses acquisitions externes, dont le rachat de la Socata à EADS. Cette ouverture à d'autres actionnaires demeure néanmoins prudente et toujours en minoritaire. «La dilution du capital des entreprises patrimoniales est l'une des menaces pesant sur les économies occidentales, insiste Patrick Daher, qui rappelle que le Mittelstand allemand tire le commerce extérieur du pays, contrairement aux ETI françaises. L'intérêt de notre économie, c'est donc de développer les ETI patrimoniales. Or dès que la famille perd le contrôle, les ETI disparaissent...» LA BONNE PRATIQUE Accueillir un investisseur en capital- dont la part reste minoritaire- pour accélérer le développement de l'entreprise.

7 CULTIVER L'ESPRIT DE FAMILLE S Une entreprise familiale, c'est avant tout une famille. Avec tout ce que cela implique: les conflits de générations, les relations parents-enfants... «L'affectio familiae se distend avec l'agrandissement de la famille. Pour le conserver, il faut une bonne gouvernance familiale, une bonne communication sur les valeurs et des réunions familiales fréquentes», souligne Valérie Tandeau de Marsac, de l'edhec family business center. La famille Bonduelle se réunit ainsi au grand complet une fois par an dans la cour de l'usine de Renescure (Nord), son berceau industriel. «Le groupe organise aussi des voyages d'études pour les membres de la famille», indique Christophe Bonduelle. Chez Daher, une association, baptisée Générations Daher, vise à maintenir la cohésion familiale, s'emploie à créer de la solidarité interne à la famille et externe, et veille à pérenniser les valeurs familales. Des week-ends sportifs ou des balades sont mis en place, au cours desquels le groupe en profite pour faire de la pédagogie sur les droits et les devoirs des actionnaires vis-à-vis de l'entreprise et de son territoire. «Il y a personnes dans l'entreprise et une querelle d'actionnaires peut menacer leur emploi. Il est donc important d'assurer la stabilité de l'actionnariat», justifie-t-on en interne. «Lors de notre centenaire, en 2007, nous avons repensé nos structures et créé un cercle de famille avec un animateur extérieur», explique Jean-Jacques Hénaff, le président du conseil de surveillance de la société charcutière éponyme, qui emploie 214 personnes et réalise 42,6 millions d'euros de chiffre d'affaires. Le cercle se réunit tous les deux mois et édite un bulletin afin de créer du lien entre les actionnaires familiaux et la société. Chez le parfumeur Mane, qui compte 4000 salariés, pour 725 millions d'euros de chiffre d'affaires, les quatrième et cinquième générations se rencontrent régulièrement pour sensibiliserlesjeunes, âgés de 19 à 31 ans, à la marche du groupe. Et apporter du«liant» dans la famille: «N'ajoutons pas des difficultés et des ferments de division au contexte fiscal et industriel de la concurrence, insiste Jean Mane, le PDG. ll faut faire vivre les valeurs de la société au sein de l'entreprise, mais aussi dans la famille...» Il faut également savoir mettre des limites claires quand l'entreprise empiète trop sur la vie de famille. Tel est l'avis de Caroline Poissonnier Baudelet, la directrice de la communication et du marketing de la PME nordiste Baudelet, spécialiste de l'environnement, qui compte 250 salariés et réalise 100 millions d'euros de chiffre d'affaires. «Nous sommes une petite famille. Mes parents, mon frère et moi travaillons tous dans la société. Nous nous voyons beaucoup le dimanche et nous partons une fois par an en vacances ensemble dans le Sud. Il n'est pas question de parler boulot! Je suis intransigeante là-dessus. Quand le boulot arrive dans la discussion, je réponds: "Si tu veux, nous en discutons dès lundi." Nous devons rester une famille et ne pas être que des collègues de travail.» LA BONNE PRATIQUE Créer un cercle de famille qui se réunira plusieurs fois par an pour informer de la marche de l'entreprise et maintenir la cohésion entre les membres. l'usine NOUVELLE 1N JUIN 2014 Rocco, Florence, Isabelle et Marco Pacchioni. PU RESSENTI EL, TOUS ENSEMBLE! Autour de la table, il y a Marco et Isabelle Pacchioni, les fondateurs de l'entreprise, leur fils Rocco, qui dirige le management international, et la sœur de Marco, Florence Pacchioni-Borgniet, à la tête du service achatapprovisionnement-supply chain et qualité. Puressentiel (50 millions d'euros de chiffre d'affaires), leader des huiles essentielles, c'est une affaire de famille. Et la volonté de travailler ensemble. Par choix. «Dès le départ, nous prenions toutes les vacances scolaires pour être avec nos enfants, tout en continuant à travailler, explique Isabelle. Ils nous ont toujours entendus parler boulot, ils ont baigné dedans. C'est plus simple. Nous pouvons prendre deux minutes pour faire un point tous ensemble le week-end, quand c'est nécessaire. Nous, on se demande plutôt comment font les gens qui ne travaillent pas ensemble!» «Tout le monde sait qui fait quoi, les spécialités sont bien réparties. Il n'y a pas de raison de se marcher sur les pieds, ajoute Marco, le PDG. Mais nous prenons les décisions à l'unanimité. Si l'un de nous n'est pas d'accord, nous n'y allons pas.» La société, fondée en 2005, appartient aux deux tiers aux parents et à un tiers à Rocco et à ses deux sœurs. Le jeune homme, chargé de développer la marque dans une cinquantaine de pays, n'a pas hésité. «Je suis entré dans la société par un stage, il y a deux ans et demi, dit-il. J'ai beaucoup étudié à l'étranger et mon objectif a toujours été le commerce international. Dans un grand groupe, j'aurais mis plusieurs années avant de faire ce que je fais aujourd'hui. J'ai plus de responsabilités ici à 25 ans que je n'en aurais ailleurs.» Avec sa forte croissance, la famille Pacchioni est plus occupée à sécuriser ses approvisionnements qu'à réfléchir à sa gouvernance. Mais croître veut aussi dire s'appuyer de plus en plus sur des gens extérieurs à la famille et, les Pacchioni l'avouent, il n'est pas facile de trouver des personnes s'adaptant à leur modèle. À moins que les deux autres filles ne se décident à les rejoindre. «Franchement, je ne vois pas ce qu'elles pourraient faire de plus sympa que travailler avec nous», explique déjà leur père. P. o. [::> PAGE SUIVANTE Alstom, un choix difficile pour Siemens 31

Entreprises familiales Baromètre Nouvelles Générations. Avril 2015

Entreprises familiales Baromètre Nouvelles Générations. Avril 2015 Entreprises familiales Baromètre Nouvelles Générations Avril 2015 Sommaire Préambule Méthodologie Profils des répondants Profils des entreprises Profils des participants Rejoindre l entreprise familiale

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

Les entreprises familiales vues par les dirigeants.

Les entreprises familiales vues par les dirigeants. Les entreprises familiales vues par les dirigeants. Janvier 2014 Chaire Entrepreneuriat Familial et Société, entre pérennité et changement Contact : Noémie Lagueste Chargée d études Chaire Entrepreneuriat

Plus en détail

UN PARTENARIAT FRANCO-BRESILIEN PLEINEMENT REUSSI. CNP Assurances et CAIXA Economica Federal (CEF) à travers leur filiale : CAIXA SEGUROS

UN PARTENARIAT FRANCO-BRESILIEN PLEINEMENT REUSSI. CNP Assurances et CAIXA Economica Federal (CEF) à travers leur filiale : CAIXA SEGUROS UN PARTENARIAT FRANCO-BRESILIEN PLEINEMENT REUSSI CNP Assurances et CAIXA Economica Federal (CEF) à travers leur filiale : CAIXA SEGUROS Par : Gilles Benoist CEO du Groupe CNP Assurances de 1998 à 2012

Plus en détail

Soutien scolaire au collège Michelet 2006-2007

Soutien scolaire au collège Michelet 2006-2007 Soutien scolaire au collège Michelet 2006-2007 Membres du PIF : DE BAZELAIRE Marc DUCASSE Marie-Laure GRIMAL Clément LAFFAYE Nicolas PAILLASSA David Marraine : Madame Danielle ANDREU (professeur à l'enseeiht)

Plus en détail

Optimiser la cession de son entreprise par une introduction en bourse. 21 juin 2012 11h00 à 12h30

Optimiser la cession de son entreprise par une introduction en bourse. 21 juin 2012 11h00 à 12h30 Optimiser la cession de son entreprise par une introduction en bourse 11h00 à 12h30 Intervenants Robert de VOGÜE ARKEON Finance (P.D.G.) Emmanuel STORIONE - ARKEON Finance Antoine LEGOUX - Expert comptable

Plus en détail

20 questions de manager-coach pour révéler le meilleur de votre équipe

20 questions de manager-coach pour révéler le meilleur de votre équipe Amélioration de la performance des hommes et des organisations par le management et la motivation 4.0 20 questions de manager-coach pour révéler le meilleur de votre équipe «Faire grandir mon équipe ou

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

La gouvernance et les administrateurs salariés vus par les grands dirigeants français

La gouvernance et les administrateurs salariés vus par les grands dirigeants français pour La gouvernance et les administrateurs salariés vus par les grands dirigeants français 61, rue de Turenne 75003 Paris Tél : 01 44 78 37 50 www.opinionway.com SAS au capital de 65 401 Euros RCS Paris

Plus en détail

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE LA DEFINITION D UNE STRATEGIE ACTIONNARIALE : UNE NECESSITE POUR TOUS LES DIRIGEANTS D ENTREPRISE Si les dirigeants d entreprise ont une vision stratégique à long terme de leur activité, ce même constat

Plus en détail

Areva, un groupe industriel intégré

Areva, un groupe industriel intégré Areva, un groupe industriel intégré Areva est un groupe industriel à l'histoire très récente : né en septembre 2001 de la fusion des entreprises Cogema, Framatome, CEA-Industrie et Technicatome, il est

Plus en détail

LA CHARTE. (mise à jour en mars 2015)

LA CHARTE. (mise à jour en mars 2015) COMPAGNIE DE L'OCCIDENT POUR LA FINANCE ET L'INDUSTRIE S.A. GOUVERNANCE D ENTREPRISES LA CHARTE (mise à jour en mars 2015) COFI Société anonyme 2, rue de l Eau L-1449 Luxembourg Capital social: EUR 163.300.000,00

Plus en détail

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs.

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs. MANAGERS : COMMENT PRENEZ-VOUS EN CHARGE LES CONFLITS? AUTO-EVALUEZ-VOUS! Dans un contexte économique morose et qui perdure, nous sommes confrontés à un grand nombre de difficultés et de frustrations.

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail

Introduction les éléments de la réflexion page 2 l entreprise système page 3. I - L entreprise, son fonctionnement page 4

Introduction les éléments de la réflexion page 2 l entreprise système page 3. I - L entreprise, son fonctionnement page 4 CAFE ALEES - ETHIQUE ET POUVOIR Pouvoir équitable des parties prenantes Jean-Claude MONIER Le 26/04/2012 Introduction les éléments de la réflexion page 2 l entreprise système page 3 I - L entreprise, son

Plus en détail

2. Pourquoi investir dans une jeune entreprise (Startup)/entreprise? 3. Combien de temps dure la levée de fonds?

2. Pourquoi investir dans une jeune entreprise (Startup)/entreprise? 3. Combien de temps dure la levée de fonds? 1. Qu'est-ce que le Crowdfunding? Le Crowdfunding est un mode de financement ou d investissement qui permet de collecter des fonds en recourant à une plateforme spécialisée sur internet. Un grand nombre

Plus en détail

Corrigé : Enquête terrain : La communication interne

Corrigé : Enquête terrain : La communication interne Corrigé : Enquête terrain : La communication interne Source : Entretien du XX/12/13 avec Mme D. de l entreprise EDF réalisé par Ludivine Moi : Bonjour Madame, j'aurais quelques questions à vous poser dans

Plus en détail

Dividendes. Deux types de dividendes

Dividendes. Deux types de dividendes Dividendes Le détachement du dividende est un moment important de la vie de l'action, car le dividende est la rémunération de l'actionnaire, au même titre que l'intérêt est la rémunération de l'obligataire.

Plus en détail

Suite à la séance du conseil municipal de Terrasson mardi soir 14 octobre 2014, le maire Pierre Delmon a accepté de nous accorder une interview.

Suite à la séance du conseil municipal de Terrasson mardi soir 14 octobre 2014, le maire Pierre Delmon a accepté de nous accorder une interview. Suite à la séance du conseil municipal de Terrasson mardi soir 14 octobre 2014, le maire Pierre Delmon a accepté de nous accorder une interview. Ce conseil principalement centré sur l'économie revient

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

GEF. Le parcours professionnel des diplômé(e)s de grandes écoles. Regards croisés hommes/femmes. Grandes Écoles au Féminin

GEF. Le parcours professionnel des diplômé(e)s de grandes écoles. Regards croisés hommes/femmes. Grandes Écoles au Féminin Ipsos Public Affairs / GEF Février 2007 Le parcours professionnel des diplômé(e)s de grandes écoles Regards croisés hommes/femmes GEF Qui sommes-nous? Créé en janvier 2002, GEF regroupe 9 associations

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Donnez-vous toutes les chances de réussir votre reprise d entreprise : votre projet, votre accompagnement et votre financement

Donnez-vous toutes les chances de réussir votre reprise d entreprise : votre projet, votre accompagnement et votre financement Donnez-vous toutes les chances de réussir votre reprise d entreprise : votre projet, votre accompagnement et votre financement Salon des entrepreneurs de Paris Mercredi 4 février 2015 à 16 heures 30 Janvier

Plus en détail

ETUDE FUSACQ / LA REPRISE - TRANSMISSION UN AN APRES LE DEBUT DE LA CRISE. Y-a-t-il moins de sociétés à céder?

ETUDE FUSACQ / LA REPRISE - TRANSMISSION UN AN APRES LE DEBUT DE LA CRISE. Y-a-t-il moins de sociétés à céder? ETUDE FUSACQ / LA REPRISE - TRANSMISSION UN AN APRES LE DEBUT DE LA CRISE Y-a-t-il moins de sociétés à céder? La mise en place du financement est-elle toujours stricte? Les repreneurs sont-ils plus motivés?

Plus en détail

PARTICIPEX II. Faire grandir les PME de notre région. Fonds Professionnel de Capital Investissement géré par Participex Gestion

PARTICIPEX II. Faire grandir les PME de notre région. Fonds Professionnel de Capital Investissement géré par Participex Gestion PARTICIPEX II Faire grandir les PME de notre région Fonds Professionnel de Capital Investissement géré par Participex Gestion 2015 Paysage La Grande Région Nord et le Capital Investissement Un territoire

Plus en détail

La retraite à 55 ans, mode d'emploi Mise à jour le vendredi 28 novembre 2014 à 20 h 29 HNE

La retraite à 55 ans, mode d'emploi Mise à jour le vendredi 28 novembre 2014 à 20 h 29 HNE La retraite à 55 ans, mode d'emploi Mise à jour le vendredi 28 novembre 2014 à 20 h 29 HNE Le reportage de Maxime Bertrand La façon dont on gère ses finances dépend souvent des différentes étapes de la

Plus en détail

sofipaca UNIVERSITE D ORAN ES SENIA Michel POURCELOT 17-18 FEVRIER 2007 1

sofipaca UNIVERSITE D ORAN ES SENIA Michel POURCELOT 17-18 FEVRIER 2007 1 sofipaca UNIVERSITE D ORAN ES SENIA Michel POURCELOT 17-18 FEVRIER 2007 1 1 GENERALITES SUR LE CAPITAL INVESTISSEMENT LE CAPITAL DEVELOPPEMENT ET LE CAPITAL TRANSMISSION 17-18 FEVRIER 2007 2 2 DEFINITIONS

Plus en détail

Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France

Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France Émilie Genin École de Relations Industrielles Université de Montréal Colloque

Plus en détail

Votre implantation à l étranger

Votre implantation à l étranger Votre implantation à l étranger Afin de déterminer la forme de présence la plus adaptée à la commercialisation de vos produits et de vos services, un choix est nécessaire entre quelques grandes options

Plus en détail

INSERTION DES JEUNES DIPLOMES Groupe ESC DIJON BOURGOGNE Enquête 2011*

INSERTION DES JEUNES DIPLOMES Groupe ESC DIJON BOURGOGNE Enquête 2011* INSERTION DES JEUNES DIPLOMES Groupe ESC DIJON BOURGOGNE Enquête 2011* La 19me enquête «Insertion des jeunes Diplômés» de la Conférence des Grandes Écoles s intéresse aux conditions d insertion professionnelle

Plus en détail

CONCLUSIONS DE L'AVOCAT GÉNÉRAL M. GERHARD REISCHL, Messieurs les Juges,

CONCLUSIONS DE L'AVOCAT GÉNÉRAL M. GERHARD REISCHL, Messieurs les Juges, CONCLUSIONS DE M. REISCHL AFFAIRE 133-73 CONCLUSIONS DE L'AVOCAT GÉNÉRAL M. GERHARD REISCHL, PRÉSENTÉES LE 5 DÉCEMBRE 1973 1 Monsieur le Président, Messieurs les Juges, Dans le recours intenté par M. Bruns

Plus en détail

Projet d établissement

Projet d établissement Projet d établissement Le Lycée Expérimental de Saint-Nazaire est un établissement public assurant une formation de second cycle de l enseignement secondaire. Il regroupe des enseignants volontaires qui

Plus en détail

L ENTRETIEN ANNUEL D EVALUATION DES COMPETENCES. Préparer mon entretien Edition 2014. Guide à l usage des salariés. Ce guide appartient à

L ENTRETIEN ANNUEL D EVALUATION DES COMPETENCES. Préparer mon entretien Edition 2014. Guide à l usage des salariés. Ce guide appartient à L ENTRETIEN ANNUEL D EVALUATION DES COMPETENCES Préparer mon entretien Edition Guide à l usage des salariés Ce guide appartient à Avec le soutien : Les de l entreprise sont égales à la somme des des salariés.

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Les facteurs de succès de l entreprise Francis DAVID Présentation Parcours Professionnel

Plus en détail

QUATRE CAS DE BLOCAGES ET CONFLITS LORS D ENTRETIENS PROFESSIONNELS JEU DE ROLE

QUATRE CAS DE BLOCAGES ET CONFLITS LORS D ENTRETIENS PROFESSIONNELS JEU DE ROLE http://mastermop.unblog.fr http://sciencespomanagement.unblog.fr Auteur : Lionel Honoré Professeur des Universités en Management Institut d Etupes Politiques de Rennes lionel.honore@sciencespo-rennes.fr

Plus en détail

Historique du coaching en entreprise

Historique du coaching en entreprise Historique du coaching en entreprise Aux Etats-Unis dans les années 80, le coaching des sportifs a beaucoup de succès. L entreprise, soucieuse d une plus grande performance va adapter le coaching afin

Plus en détail

tout à coup Solut!ons pour planifier vos finances

tout à coup Solut!ons pour planifier vos finances Seul tout à coup 8 Solut!ons pour planifier vos finances P l a n i f i c a t i o n f i n a n c i è r e 1 0 1 Faire face aux épreuves de la vie et aborder la retraite Martin a 50 ans et sa femme, Claire,

Plus en détail

FCPR. Idinvest Private Value Europe

FCPR. Idinvest Private Value Europe FCPR Idinvest Private Value Europe Une stratégie d investissement dans l univers des entreprises de taille intermédiaire non cotées, assortie d un risque de perte en capital, destinée à des investisseurs

Plus en détail

I/ Présentation de notre association et de notre programme

I/ Présentation de notre association et de notre programme GUIDE ENSEIGNANTS INTERVENTION EN CLASSE D UN ENTREPRENEUR 1. Présentation de notre association et de notre programme 2. Le contenu de l intervention de l entrepreneur 3. La préparation de l intervention

Plus en détail

La Banque et l Assurance

La Banque et l Assurance GACO 1 Groupe B La Banque et l Assurance Dossier Métier PPP Guillerm Floriane et Le Bail Emilie 04/11/2013 Nous partons de concepts assez larges, en effet la banque et l'assurance regroupent de nombreux

Plus en détail

Assurance Avec l acquisition de deux nouveaux cabinets Roederer assure aussi sa position de leader

Assurance Avec l acquisition de deux nouveaux cabinets Roederer assure aussi sa position de leader par Antoine Latham, publié le 09/10/2012 à 05:00 Assurance Avec l acquisition de deux nouveaux cabinets Roederer assure aussi sa position de leader Geoffroy Roederer veut une taille suffisante pour investir

Plus en détail

Avenir des métiers Métiers d avenir

Avenir des métiers Métiers d avenir Résultats de l enquête croisée «Entreprises / Jeunes» de l Association Jeunesse et Entreprises Avenir des métiers Métiers d avenir Enquête réalisée avec OpinionWay, de juin à septembre 2014 auprès de 304

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

Les Entreprises Familiales

Les Entreprises Familiales Les Entreprises Familiales Paris, le 5 Fevrier 2008 Les Entreprises Familiales Centenaires sont en France 1400 (présentes dans presque tous les secteurs) dont 400 dans le secteur des Vins et Spiritueux.

Plus en détail

La communauté AGEFA. Troisième étude : les jeunes et leur vision du bonheur au travail. pour. OpinionWay. 15 place de la République 75003 Paris.

La communauté AGEFA. Troisième étude : les jeunes et leur vision du bonheur au travail. pour. OpinionWay. 15 place de la République 75003 Paris. La communauté AGEFA Troisième étude : les jeunes et leur vision du bonheur au travail OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. pour Laurent Bernelas Tel : 01 78 94 89 87 lbernelas@opinion-way.com

Plus en détail

ENTREPRISES EN EXPANSION ET FABRICANTS : OCCASIONS ET BESOINS Sondage Points de vue BDC. Recherche et intelligence de marché de BDC Juin 2013

ENTREPRISES EN EXPANSION ET FABRICANTS : OCCASIONS ET BESOINS Sondage Points de vue BDC. Recherche et intelligence de marché de BDC Juin 2013 ENTREPRISES EN EXPANSION ET FABRICANTS : OCCASIONS ET BESOINS Sondage Points de vue BDC Recherche et intelligence de marché de BDC Juin 2013 Faits saillants MÉTHODOLOGIE 140 professionnels provenant d

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

AUTOMNE 2011 ENQUÊTE SUR LE MÉTIER DE TRÉSORIER D ENTREPRISE. L échantillon 2011 :

AUTOMNE 2011 ENQUÊTE SUR LE MÉTIER DE TRÉSORIER D ENTREPRISE. L échantillon 2011 : LE TRÉSORIER D ENTREPRISE EN 2011 2 AUTOMNE 2011 ENQUÊTE SUR LE MÉTIER DE TRÉSORIER D ENTREPRISE Cette note de synthèse est le résultat de l enquête menée conjointement par Robert Half, spécialiste du

Plus en détail

20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie

20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie 20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie Mes amis.es de l ACADÉMIE ZÉROLIMITE, Aujourd hui est le début d une nouvelle aventure: Celle de l ACADÉMIE ZÉROLIMITE. Plusieurs d entre vous génèreront

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE Stage d observation chez Magnum Photos

RAPPORT DE STAGE Stage d observation chez Magnum Photos Rédigé par : Julie PICHOT TABLE DES MATIERES 1. CHOIX DU STAGE : MAGNUM PHOTOS... 2 2. PRESENTATION DE L ENTREPRISE MAGNUM PHOTOS... 2 2.1 CREATION DE L ENTREPRISE... 2 STATUT JURIDIQUE DE L ENTREPRISE...

Plus en détail

MONTER SON BUSINESS PLAN

MONTER SON BUSINESS PLAN MONTER SON BUSINESS PLAN Le plan de développement («business plan» en anglais) est la description quantitative et qualitative du projet de votre entreprise à moyen terme. C est donc un document fondamental

Plus en détail

OUVRIR SON CAPITAL A UN FONDS : RENONCEMENT OU IDEE DE GENIE?

OUVRIR SON CAPITAL A UN FONDS : RENONCEMENT OU IDEE DE GENIE? OUVRIR SON CAPITAL A UN FONDS : RENONCEMENT OU IDEE DE GENIE? Colmar, le 10 juin 2015 En préambule Quelques chiffres qui «remettent les choses en place» Etude portant sur 5800 entreprises représentatives

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

d ingénieurs généralistes

d ingénieurs généralistes ÉCOLE SUPÉRIEURE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L INGÉNIEUR DE NANCY École publique d ingénieurs généralistes Industrie et Environnement Mécanique des Fluides et Énergétique Mécanique Structures Matériaux

Plus en détail

http://www.economie.gouv.fr

http://www.economie.gouv.fr PIERRE MOSCOVICI MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES http://www.economie.gouv.fr Discours de Pierre MOSCOVICI, Ministre de l Economie et des Finances Conférence de presse pour le lancement de la Banque

Plus en détail

Faut-il craindre les investissements chinois en France?

Faut-il craindre les investissements chinois en France? Faut-il craindre les investissements chinois en France? Par Challenges.fr Publié le 05-02-2015 à 12h23 Par Chunyan Li, fondatrice de FEIDA Consulting dédié aux affaires entre la Chine et l Europe http://www.challenges.fr/tribunes/20150205.cha2811/faut-il-craindre-les-investissements-chinois-en-france.html

Plus en détail

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions :

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions : Outil Liste usuelle des conseillers L outil Liste usuelle des conseillers vous aidera à faire du transfert de votre entreprise un projet collectif et favorisera le travail d équipe entre vos différents

Plus en détail

Contact Presse Agence Infinités : 01 30 80 09 09. www.infinites.fr Christophe Giraudon : christophe@infinites.fr Agnès Heudron : agnesh@infinites.

Contact Presse Agence Infinités : 01 30 80 09 09. www.infinites.fr Christophe Giraudon : christophe@infinites.fr Agnès Heudron : agnesh@infinites. DOSSIER DE PRESSE Contact Presse Agence Infinités : 01 30 80 09 09. www.infinites.fr Christophe Giraudon : christophe@infinites.fr Agnès Heudron : agnesh@infinites.fr SOMMAIRE 1. : UN RÉSEAU PÉRENNE ET

Plus en détail

CONDUCTRICE DE TRAVAUX BTP

CONDUCTRICE DE TRAVAUX BTP Dossier n 5 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» CONDUCTRICE DE TRAVAUX BTP Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Sabine, Conductrice de travaux dans le BTP dans le 9 ème

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE CARREFOUR EUROPE 6 NOVEMBRE 2013 Présenté par: Équipe internationale, Banque Nationale du Canada 1 Contexte Situation

Plus en détail

Politique sur le Gouvernement d'entreprise

Politique sur le Gouvernement d'entreprise Politique sur le Gouvernement d'entreprise Révisé par le Conseil d'administration le 23 mars 2011 Le Conseil d'administration d'esso Société Anonyme Française (ci-après "ESSO" ou "la Société") a adopté

Plus en détail

Accompagner le repreneur du 1 er contact à la cession

Accompagner le repreneur du 1 er contact à la cession Accompagner le repreneur du 1 er contact à la cession Intervenants Pascal Ferron Expert-comptable Jean-Jacques Brunet Consultant (CRA Formation) Marielle Poisson Avocat Jean-Jacques Vaxelaire Directeur

Plus en détail

INTERVIEW : RENCONTRE AVEC SOLID

INTERVIEW : RENCONTRE AVEC SOLID INTERVIEW : RENCONTRE AVEC SOLID Eskimon 29 octobre 2015 Table des matières 1 Introduction 5 3 1 Introduction Figure 1.1 Solid Salut Solid! Il parait que tu exerces dans un domaine finalement peu connu,

Plus en détail

Communiqué de Presse Le 10 janvier 2013

Communiqué de Presse Le 10 janvier 2013 Communiqué de Presse Le 10 janvier 2013 Mediapilote se développe à Poitiers Et de sept! Après Angers, Laval, Le Mans, Cholet, Rennes et Vannes, Mediapilote continue son développement à l'ouest. C'est à

Plus en détail

Sigma Gestion lance Patrimoine Sélection PME

Sigma Gestion lance Patrimoine Sélection PME Patrimoine Sélection PME Sigma Gestion lance Patrimoine Sélection PME Dans un contexte économique et financier difficile, les investisseurs doivent plus que jamais s'entourer de professionnels aguerris,

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

CHAPITRE 4 OPTIONS DE SOUSCRIPTION OU D'ACHAT D'ACTIONS [DB 4N24]

CHAPITRE 4 OPTIONS DE SOUSCRIPTION OU D'ACHAT D'ACTIONS [DB 4N24] CHAPITRE 4 OPTIONS DE SOUSCRIPTION OU D'ACHAT D'ACTIONS [DB Références du document 4N24 Date du document 30/08/97 Annotations CHAPITRE 4 Lié au BOI 5F-1-09 OPTIONS DE SOUSCRIPTION OU D'ACHAT D'ACTIONS

Plus en détail

Directeur de la Gestion des projets et du portefeuille. 1. Informations générales Titre du poste:

Directeur de la Gestion des projets et du portefeuille. 1. Informations générales Titre du poste: Directeur de la Gestion des projets et du portefeuille 1. Informations générales Titre du poste: Directeur de la Gestion des projets et du portefeuille Grade: D1 Département: Gestion de projet et de portefeuille

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Témoignage de Jean-François Baudrais, franchisé WSI

Témoignage de Jean-François Baudrais, franchisé WSI (adsbygoogle = window.adsbygoogle []).push({}); franchisé WSI Témoignage d'un Témoignage d'un franchisé Midas Témoignages de franchisés Autosmart Témoignages de franchisés La Mie Câline Témoignages franchisé

Plus en détail

UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE

UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE DOSSIER DE PRESSE ADOM'ETHIC MAI 2010 p 1 INTRODUCTION UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE Le secteur des services à la personne a connu une croissance rapide ces quatre dernières années,

Plus en détail

SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT

SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT SERVICES FINANCIERS SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT DIDIER BERT COLLABORATION SPÉCIALE Tarik Haned est planificateur financier à la Caisse Desjardins des Versants du mont Royal, à Outremont. Il répond à nos

Plus en détail

SECTION 1 : Connaissances et expérience

SECTION 1 : Connaissances et expérience SECTION 1 : Connaissances et expérience Question 1 : Vos connaissances en matière d investissements sont o plutôt faibles 0,0 o moyennes 5,0 o très bonnes 10,0 Question 2 : ACTIONS : Connaissez-vous ce

Plus en détail

Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France

Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France Juillet 2015 - Occurrence pour CCMO mutuelle Sommaire Contexte et méthodologie 3 1. Préparation

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE DIVERSIFIÉ Composez le futur de votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

LES CHEFS D ENTREPRISE

LES CHEFS D ENTREPRISE Prud hommes La réforme des prud hommes : pour une justice plus prévisible et plus rapide. Aucun chef d entreprise n aime se séparer d un salarié. Mais c est parfois nécessaire et c est à cette éventualité

Plus en détail

Améliorer la communication Transmettre l information Mener une politique d évaluation

Améliorer la communication Transmettre l information Mener une politique d évaluation Anne Kolasinski Coach de Vie certifiée Améliorer la communication Transmettre l information Mener une politique d évaluation Prendre vos fonctions Atteindre vos objectifs Améliorer vos performances Renforcer

Plus en détail

- 1 - Association COMPRENDRE. Compte rendu de la rencontre-débat du 8 avril 2008 à Orsay

- 1 - Association COMPRENDRE. Compte rendu de la rencontre-débat du 8 avril 2008 à Orsay - 1 - Association COMPRENDRE 15 E Avenue Saint Jean de Beauregard 91400 Orsay Tél. : 06 88 18 09 05 courriel: michel.mosse@wanadoo.fr Compte rendu de la rencontre-débat du 8 avril 2008 à Orsay " Les Sociétés

Plus en détail

Les 10 règles indispensables pour réussir vos achats immobiliers. http://www.investir et immobilier.com

Les 10 règles indispensables pour réussir vos achats immobiliers. http://www.investir et immobilier.com Les 10 règles indispensables pour réussir vos achats immobiliers http://www.investir et immobilier.com Sommaire Sommaire... 2 1. Bien définir son objectif et sa stratégie... 3 2. Acheter dans un secteur

Plus en détail

Enquête sur le financement des TPE-PME du MEDEF Situations, perspectives et outils de financement des TPE-PME en 2014

Enquête sur le financement des TPE-PME du MEDEF Situations, perspectives et outils de financement des TPE-PME en 2014 des TPE-PME du MEDEF Situations, perspectives et outils de financement des TPE-PME en 2014 MEDEF Actu-Eco semaine du 16 au 20 juin 2014 1 Introduction Contexte Le MEDEF suit avec une grande attention la

Plus en détail

CHALLENGE FIDAL-PARIS XI. Concours juridique et fiscal 2011. Présentation du cas «SARL Log-Tel»

CHALLENGE FIDAL-PARIS XI. Concours juridique et fiscal 2011. Présentation du cas «SARL Log-Tel» CHALLENGE FIDAL-PARIS XI Concours juridique et fiscal 2011 Présentation du cas «SARL Log-Tel» 1 Lettre reçue de votre client, Monsieur MARTIN Voici la lettre que vous venez de recevoir de Monsieur MARTIN

Plus en détail

Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets

Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets Révélatrice de talents Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets Le développement d affaires Notre concept unique d accompagnement à l indépendance

Plus en détail

Vous êtes actionnaires? objectif. CAsh. Aux côtés des actionnaires pour la rentabilité financière de vos investissements

Vous êtes actionnaires? objectif. CAsh. Aux côtés des actionnaires pour la rentabilité financière de vos investissements Vous êtes actionnaires? Aux côtés des actionnaires pour la rentabilité financière de vos investissements Vous êtes actionnaires? Vous avez investi dans une entreprise et vous vous posez 4 questions essentielles

Plus en détail

ADMINISTRATEUR INDEPENDANT OU EXTERNE UNE BELLE CARTE A JOUER! Benoît VANDERSTICHELEN Daniel LEBRUN

ADMINISTRATEUR INDEPENDANT OU EXTERNE UNE BELLE CARTE A JOUER! Benoît VANDERSTICHELEN Daniel LEBRUN ADMINISTRATEUR INDEPENDANT OU EXTERNE UNE BELLE CARTE A JOUER! Benoît VANDERSTICHELEN Daniel LEBRUN 2 UNE CARTE À JOUER? Grâce à leurs aptitudes, les experts comptables et conseils fiscaux sont tout désignés

Plus en détail

PLI. Professional Learning Institute. Langues. Informatique. Communication. Management. Multi Training Center

PLI. Professional Learning Institute. Langues. Informatique. Communication. Management. Multi Training Center 2011 PLI Multi Training Center Cristos Professional Learning Institute Multi Training Center Langues - Informatique - Communication Management - Recrutement - Coaching Langues Informatique Communication

Plus en détail

Chapitre 4 : Trouver des financements

Chapitre 4 : Trouver des financements Chapitre 4 : Trouver des financements L'entrepreneur a le choix, dans le cadre de son projet de création ou de reprise d'entreprise, entre plusieurs sources de financement. On distingue généralement deux

Plus en détail

Stratégie de financement Obligations convertibles : une réponse à la crise financière et au resserrement du crédit? mais attention aux pièges

Stratégie de financement Obligations convertibles : une réponse à la crise financière et au resserrement du crédit? mais attention aux pièges 1 Stratégie de financement Obligations convertibles : une réponse à la crise financière et au resserrement du crédit? mais attention aux pièges Novembre 2011 Lorsqu une société est fortement valorisée

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DES TRAVEL D OR 2013

ENSEIGNEMENT DES TRAVEL D OR 2013 Paris, mars 2013 page 1 ENSEIGNEMENT DES TRAVEL D OR 2013 Analyse de Guillaume Weill, Directeur Général MetrixLab France 5 CLÉS DE SUCCÈS POUR L E-TOURISME EN 2013 Les enseignements présentés dans ce document

Plus en détail

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE PAR MADAME CHRISTINE LEROY COMMUNITY MANAGER, AGENCE NETPUB Tout d abord, je voudrais remercier le Professeur Drouot de m avoir invitée à cette passionnante table ronde.

Plus en détail

transmission d entreprises

transmission d entreprises transmission d entreprises MEMO PRATIQUE un nombre important d entreprises changeront de main dans les dix ans à venir. La transmission d une entreprise est une opération délicate : elle nécessite une

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

GESTION. III Une entité structurable. II / a Les grands types de structure traditionnelle

GESTION. III Une entité structurable. II / a Les grands types de structure traditionnelle LEA 1 re année, LA0002Y. Université Toulouse II-Le Mirail. Mme Garrouste, le 2007-10-29. Document réalisé par Choplair. Diffusé selon les termes de la GNU Free Documentation License. GESTION COURS 4 OURS

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

transition for success management

transition for success management transition management Manager de transition est un métier qui ne s improvise pas. Les conditions qui garantissent le succès du changement sont multiples et complexes. Fontenay Managers a contribué à développer

Plus en détail

MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 -

MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 - MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 - Avec un chiffre d affaires total de 3.5 Milliards d euros par an, la formation professionnelle est un secteur apparemment

Plus en détail