DELIBERATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DELIBERATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION"

Transcription

1 DELIBERATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION Direction des Affaires Générales Pôle Pilotage Clermont-Ferrand cedex 1 Tel Fax Etat des présences : > Présidence (1) : Mathias BERNARD, Président. SEANCE DU 23 MAI 2014 > Membres avec voix délibérative (20) : Catherine AUXIETTE ; Mathias BERGANZA ; Patrick BIHOUES ; Olivier BODART ; Maëva BOUDA ; Françoise CAIRA ; Patrick CHAMBRES ; FABIEN CONORD ; Marilou DARRIUS ; Jean-Philippe DESIRONT ; Pascale DUCHE ; Sébastien DUCLOCHER ; Gérard DUHESME ; Christophe GOUINAUD ; Pauline MAXIMI ; Françoise PALADIAN ; Patrick RELIAT ; Laurence RODIER ; Denis SARGOS ; Odile SOULIER. > Procurations séance complète (4) : Pascale AURAIX-JONCHIERE à Françoise PALADIAN ; François DUMAS à Pascale DUCHE ; Arthur MASQUE à Pauline MAXIMI ; Farouk TOUMANI à Patrick CHAMBRES. > Membre de droit (1) : Mme le Recteur, Chancelier des Universités, représentée par Jérôme GUICHARD (DESR). > Membre sans voix délibérative (1) : Viviane ALARY, Vice-Présidente du CA. > Invités permanents (19) : Eric AGBESSI, Directeur de l UFR LACC ; Emmanuelle BABSKY, DGA DAF ; Gilles BOURDIER, Directeur de l UFR ST ; Hervé COMBAZ, DGS ; Eric DORE, Directeur de l UFR STAPS ; Khalil EL KHAMLICHI-DRISSI, Vice-Président délégué Valorisation ; Claude FORANO, Vice-Président Politique en Direction des Personnels ; Anne GARRAIT-BOURRIER, Vice-Présidente Relations Internationales ; Pierre HENRARD, Vice-Président Recherche ; Didier JOURDAN, Directeur de l ESPE ; Delphine MARTINOT, Directrice de l UFR Psychologie ; Bénédicte MATHIOS, Directrice de l UFR LLSH ; Céline NEBOUT, Animatrice vie institutionnelle ; Françoise PEYRARD, Vice- Présidente du CEVU ; Huguette RUBIO, Vice-Présidente Dialogue avec les Composantes. > Invités ponctuels (2) : Aurélien ALBALADEJO, DRH ; Yves MOULINAT, DRH. Acte n Nature de l acte : Restructuration des fonctions support «Finances» et «Logistique-Immobilier» Délibération CA 23/05/2014 n Université Blaise Pascal Page 1 sur 2

2 Séance du Conseil d Administration du 23 mai A l ouverture de la séance, 25 personnes sur les 30 membres du conseil d administration sont présents ou représentés. Le quorum de 16 membres présents est donc atteint. VU l avis favorable du Comité Technique, séance du 22 mai Résultats du vote des membres présents ou représentés ayant voix délibérative au moment du vote : 25 votants dont pour : 20 contre : 0 abstentions : 5 Le conseil d'administration approuve le projet de création au 1 er septembre 2014 d un pôle «Recettes et contrats» d établissement et la création d une direction «Patrimoine-logistique», formée à partir de la direction du patrimoine immobilier et de la logistique et du service de gestion universitaire, organisée sur trois niveaux. Nombre de pièce jointe : 1 Note de présentation - 5 p. Clermont-Ferrand, le 3 juin Le Président, Mathias BERNARD Délibération CA 23/05/2014 n Université Blaise Pascal Page 2 sur 2

3 CONSEIL D ADMINISTRATION Note de présentation Séance du 23 mai 2014 Point 5 5. Réorganisation des fonctions support Finances et Patrimoine-Immobilier Objet : structuration des fonctions finances et patrimoine logistique à partir du 1 er septembre 2014 La présente note vise à décrire de manière synthétique les restructurations des fonctions finances et patrimoine-logistique prévues en lien avec la démarche de cartographie des fonctions Silland, en insistant plus particulièrement sur les évolutions prévues à la rentrée Lors du comité technique du 24 avril dernier, les objectifs généraux du projet de structuration ont été présentés. Il s agit de préserver et d'améliorer le fonctionnement de l université, dans un triple objectif : la qualité du service rendu, les conditions de travail des agents, l optimisation des coûts. Chaque objectif revêt une importance équivalente. Toutefois, il importe de préciser que ce projet est mené dans un contexte de consolidation financière comportant une réduction des structures. C est pourquoi il doit être mené de manière cohérente avec la réflexion sur la réduction des activités. Il s articule également avec le projet de regroupement des deux universités et de la CUE à l horizon FONCTION FINANCES Calendrier: cette structuration s'étend sur les années La prochaine étape, au 1er septembre 2014, porte sur la création d'un pôle recettes et contrats à l'échelle de l'établissement. Voir fin de note. Constat synthétique Les caractéristiques essentielles de l organisation actuelle sont sa fragmentation et sa concentration sur des tâches d exécution. 90% des gestionnaires SIFAC sont en dehors de la DAF (112 contre 13). Ils saisissent des données sur plusieurs centaines de centres de coûts ; le budget est réparti sur 250 centres financiers. La DAF et l agent comptable ne peuvent pas s appuyer sur un réseau de référents, notamment pour la recherche, où les interlocuteurs sont trop nombreux. Le manque de cadres nuit au pilotage budgétaire, au pilotage des achats, à la programmation. Les données saisies sont hétérogènes, éparpillées, ce qui entrave toute analyse. La structuration est engagée depuis longtemps mais elle s est mise en place de manière progressive : SRED, DRP, pôle financier Carnot, pôle MSH, service facturier, pôle recettes et contrats. Note de présentation CA 23/05/2014 Université Blaise Pascal

4 La fonction se divise en plusieurs processus : 1) processus dépenses-bons de commande 2) processus missions 3) processus achats et marchés publics 4) processus recettes 5) processus conventions pluriannuelles 6) processus budget 7) processus analyse, programmation, enquêtes et statistiques Objectifs 1) en termes de qualité du service rendu : Les objectifs sont résumés dans le tableau suivant: Acteurs Besoins Impératifs Le pilotage (CA, président, DGS) - Connaître la situation financière globale - Disposer de toutes les données - Disposer de documents d analyse Exhaustivité, fiabilité Les acteurs des activités métier : enseignants et biatss qui ont des besoins de matériels et prestations Les porteurs de projets : enseignants et biatss qui répondent à des appels d offre ou souhaitent développer une activité Les responsables de structures - Commander aux fournisseurs - Connaître les crédits disponibles - Etablir un devis rapidement - Connaître la part de ressources dont ils pourront disposer - Connaître la situation financière de la structure - Connaitre tous les éléments financiers pour construire le budget - Accéder aux outils de reporting à tout moment Rapidité, fluidité, précision Rapidité, pérennité Rapidité, Exhaustivité, Fiabilité Contrôle de gestion - Disposer de toutes les données Exhaustivité, fiabilité Environnement socioéconomique - Entreprises fournisseurs : besoin d être payées rapidement - Entreprises clients : besoin de connaître nos tarifs, besoins de rapports financiers - Besoin d interlocuteurs identifiés Rapidité Lisibilité 2) en termes de conditions de travail des agents : - sécuriser l'environnement des agents financiers en les intégrant le plus possible à une équipe métier animée par un responsable métier et inscrite dans l'organisation de la fonction financière à l échelle de l'établissement, Note de présentation CA 23/05/2014 Université Blaise Pascal

5 - garantir l'évolution des compétences par l'animation métier et le développement du collectif: formation, information, communication, rencontres, - améliorer les possibilités de reconnaissance professionnelle par le développement de la mobilité fonctionnelle et le pilotage des promotions au sein de l'organisation - optimiser l'outil SIFAC, 3) en termes d'optimisation des coûts : - garantir la bonne utilisation des deniers publics et l'optimisation des moyens de l'université par la qualité des processus financiers et comptables et l amélioration du reporting et de l'aide à la décision, - mobiliser au mieux les ressources humaines par un pilotage d'ensemble à l'échelle de l'établissement et une mutualisation adéquate entre gestionnaires de terrain et DAF. Principes - Une direction des affaires financières (DAF) élargie, assurant ou pilotant étroitement la totalité des processus financiers et comptables : - transfert de processus complets à la DAF: missions, recettes, contrats - regroupement des gestionnaires en pôles pour favoriser les échanges, pallier les absences, permettre un encadrement - réseau resserré de référents financiers dans les services, laboratoires et composantes. - Des processus formalisés, maîtrisés et en amélioration continue : - contrôle interne comptable et financier - contrôleur interne dédié. - Des procédures garantissant l'information des usagers, notamment des structures et services non financiers, la réponse à leurs besoins et la réponse à leurs demandes : interlocuteurs identifiés, procédures de demandes, engagement de délai de réponse, animation du réseau des référents. Focus sur l année 2014 : création du pôle «recettes et contrats» et impact sur la DRP Au 1 er janvier 2014 a été mis en place le service facturier. Au 1 er septembre, il s agira de créer un pôle chargé de l ensemble des recettes et des contrats de l établissement, au sein de la Direction des affaires financières. En termes de qualité de service, les objectifs sont de : - enregistrer toutes les recettes dans un service unique pour les imputer correctement, en contrôler l affectation budgétaire et élaborer le budget en norme «GBCP» (nouveau cadre budgétaire et comptable en vigueur à partir du 1 er janvier 2016). - enregistrer toutes les conventions dans un service unique pour les imputer correctement et contrôler l équilibre des budgets annuel et pluriannuel. Cette évolution vise une professionnalisation progressive des agents concernés dans le domaine financier et un resserrement des liens avec l ensemble des gestionnaires financiers, dont les compétences se renforceront également progressivement. En effet, les gestionnaires des composantes, laboratoires et services interagiront de manière forte avec ce nouveau pôle et la dimension réseau sera renforcée. Le pôle recettes et contrats comportera 8 agents : - Pilotage du service : 1 agent de catégorie A - Recettes : 3 agents de catégorie B ou C - Conventions : 4 agents de catégorie B ou C Note de présentation CA 23/05/2014 Université Blaise Pascal

6 Du fait du morcellement actuel, la création de ce pôle correspond à un transfert d activités depuis de nombreuses structures vers la DAF. Ce transfert d activités s accompagne nécessairement d un transfert de moyens humains. L ensemble des structures verra donc son activité se recentrer un peu plus sur le cœur de métier : enseignement, recherche, Pour la Direction de la Recherche et des Partenariats (DRP), celle-ci verra son périmètre de missions évoluer et se recentrer sur les missions liées au pilotage de la recherche : 1) Aide au montage de projets (accompagnement scientifique, financier et juridique) 2) Budget recherche 3) Communication recherche 4) Système d information recherche Le renforcement de la DRP sur l aide au montage des projets de recherche est une attente forte des laboratoires. Le transfert de la gestion financière des conventions de recherche et de l émission des titres de recette au pôle «recettes et contrats» correspondra au transfert de 4 postes (1 poste de catégorie B, 3 postes de catégorie C). La DRP aura donc un potentiel de 8 postes à l issue de ce transfert, avec un pyramidage presque entièrement de catégorie A et B : - Directeur (A) - Directeur adjoint (A) - Pôle Valorisation, innovation, transfert (2 A) - Administration de la recherche, SI, communication (B) - Appui au montage de projets, valorisation, indicateurs (2 B) - Secrétariat, gestion financière (C) Les 4 autres postes nécessaires au pôle recettes et contrats correspondront à des redéploiements en provenance d autres structures. L appel à candidatures sera réalisé en juin dans le cadre du mouvement interne et portera sur les 8 postes. Les structures qui, outre la DRP, transféreront des postes seront identifiées à l issue de cet appel à candidatures. L objectif est d obtenir la meilleure adéquation possible entre le transfert de postes et le transfert de missions, en transférant essentiellement des postes fortement «financiers». Calendrier: au 1er septembre 2014 FONCTION PATRIMOINE - LOGISTIQUE Constat synthétique présenté au comité technique du 24 avril dernier : pour la maintenance immobilière : un niveau 1 présent dans les sites «monostructure» et fragile ailleurs (Cézeaux, Carnot) ; un niveau 2 robuste, mais un lien entre les deux à renforcer pour l'entretien des locaux : un fonctionnement individuel par secteurs avec des effectifs en tension. Ce fonctionnement a atteint ses limites dans la plupart des sites (Cézeaux, Carnot, Gergovia) pour la logistique (accueil, courrier, ouverture et fermeture des locaux, gardiennage, gestion des accès, manutention, mise en place d'événements, reprographie, gestion des salles ) : une bonne présence dans les composantes monostructures mais certains services non offerts dans les autres sites globalement un manque de mutualisation qui empêche de tirer le meilleur parti des ressources humaines disponibles (ex. pour des opérations de grande ampleur : journées portes ouvertes, opérations «coups» de poing en nettoyage ). Note de présentation CA 23/05/2014 Université Blaise Pascal

7 Objectifs 1) en termes de qualité du service rendu : - maintenance : assurer en tout point, selon une logique de proximité et de mutualisation, une présence en termes de maintenance préventive (veille, alerte) et une réactivité en termes de maintenance curative (réponse, planification, intervention) ; développer la compétence en maîtrise d'ouvrage - entretien : assurer en tout point, selon une logique de proximité et de mutualisation, une prestation adaptée au besoin en développant la notion de programme d'entretien, renforcer la continuité du service en cas d'absence; - logistique : offrir en tout point, selon une logique de proximité et de mutualisation, des services logistiques de qualité, notamment dans les sites multistructures, et, prioritairement offrir des services non offerts aujourd'hui : accueil, gestion des accès, manutention, mise en place d'événements, gestion des logements de fonction...; - transversal : piloter l'activité du service en associant les usagers, dans le cadre d'un comité d'usagers et en rendant compte de l'activité devant les instances statutaires ad hoc, a priori essentiellement le CHSCT ; formaliser les prestations offertes et les modalités pour y accéder, et les communiquer aux usagers. 2) en termes de conditions de travail des agents : - intégrer chaque agent à une équipe métier animée par un responsable métier - assurer un management métier de proximité facilitant l'exercice des missions - garantir l'évolution des compétences par l'animation métier et le développement du collectif : information, communication, rencontres, formation - améliorer les possibilités de reconnaissance professionnelle par le développement de la mobilité et le pilotage des promotions au sein de la direction. 3) en termes d'optimisation des coûts : - mettre en place une programmation dans tous les domaines, y compris dans le domaine de l'entretien (programme d'entretien), fondée au premier chef sur le besoin des usagers (par exemple, fréquence de nettoyage des locaux à usage tertiaire inférieure à la fréquence de nettoyage des locaux à usage scientifique) - améliorer l'utilisation des ressources par un pilotage d'ensemble à l'échelle de l'établissement et une mutualisation adéquate entre équipes de sites ou de secteurs différents. Principes - Une direction unique du patrimoine immobilier et de la logistique assurant les missions de maintenance immobilière, d'entretien et de logistique à l'échelle de l'université, hormis les sites distants des départements de l'allier, du Cantal, de la Haute- Loire, gérés par leur composante. Avec ces sites, le lien fonctionnel est préservé et développé (assistance, formation...) - Une organisation sur trois niveaux permettant à la fois un maillage de l'ensemble du territoire, un management de proximité, et une mutualisation des ressources, le niveau intermédiaire (coordinateur de site) étant le niveau de référence pour les usagers, quelle que soit la fonction concernée (maintenance immobilière, entretien, logistique) - Des procédures garantissant l'information des usagers, la réponse à leurs besoins et la réponse à leurs demandes : interlocuteurs identifiés, procédures de demandes d'intervention, engagement de délai de réponse, consultation formalisée des usagers (comité des usagers). Il est demandé au CA d approuver le projet de création au 1 er septembre 2014 d un pôle «Recettes et contrats» d établissement et la création d une direction «Patrimoine-logistique», formée à partir de la direction du patrimoine immobilier et de la logistique et du service de gestion universitaire, organisée sur trois niveaux. Note de présentation CA 23/05/2014 Université Blaise Pascal

8 DELIBERATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION Direction des Affaires Générales Pôle Pilotage Clermont-Ferrand cedex 1 Tel Fax Etat des présences : > Présidence (1) : Mathias BERNARD, Président. SEANCE DU 23 MAI 2014 > Membres avec voix délibérative (20) : Catherine AUXIETTE ; Mathias BERGANZA ; Patrick BIHOUES ; Olivier BODART ; Maëva BOUDA ; Françoise CAIRA ; Patrick CHAMBRES ; FABIEN CONORD ; Marilou DARRIUS ; Jean-Philippe DESIRONT ; Pascale DUCHE ; Sébastien DUCLOCHER ; Gérard DUHESME ; Christophe GOUINAUD ; Pauline MAXIMI ; Françoise PALADIAN ; Patrick RELIAT ; Laurence RODIER ; Denis SARGOS ; Odile SOULIER. > Procurations séance complète (4) : Pascale AURAIX-JONCHIERE à Françoise PALADIAN ; François DUMAS à Pascale DUCHE ; Arthur MASQUE à Pauline MAXIMI ; Farouk TOUMANI à Patrick CHAMBRES. > Membre de droit (1) : Mme le Recteur, Chancelier des Universités, représentée par Jérôme GUICHARD (DESR). > Membre sans voix délibérative (1) : Viviane ALARY, Vice-Présidente du CA. > Invités permanents (19) : Eric AGBESSI, Directeur de l UFR LACC ; Emmanuelle BABSKY, DGA DAF ; Gilles BOURDIER, Directeur de l UFR ST ; Hervé COMBAZ, DGS ; Eric DORE, Directeur de l UFR STAPS ; Khalil EL KHAMLICHI-DRISSI, Vice-Président délégué Valorisation ; Claude FORANO, Vice-Président Politique en Direction des Personnels ; Anne GARRAIT-BOURRIER, Vice-Présidente Relations Internationales ; Pierre HENRARD, Vice-Président Recherche ; Didier JOURDAN, Directeur de l ESPE ; Delphine MARTINOT, Directrice de l UFR Psychologie ; Bénédicte MATHIOS, Directrice de l UFR LLSH ; Céline NEBOUT, Animatrice vie institutionnelle ; Françoise PEYRARD, Vice- Présidente du CEVU ; Huguette RUBIO, Vice-Présidente Dialogue avec les Composantes. > Invités ponctuels (2) : Aurélien ALBALADEJO, DRH ; Yves MOULINAT, DRH. Acte n Nature de l acte : Définition des modalités d attribution (critères de choix des bénéficiaires et barème des attributions individuelles) de la nouvelle PEDR Délibération CA 23/05/2014 n Université Blaise Pascal Page 1 sur 2

9 Séance du Conseil d Administration du 23 mai A l ouverture de la séance, 25 personnes sur les 30 membres du conseil d administration sont présents ou représentés. Le quorum de 16 membres présents est donc atteint. VU l avis favorable du Conseil Scientifique, séance du 14 mai VU l avis favorable du Comité Technique, séance du 22 mai Résultats du vote des membres présents ou représentés ayant voix délibérative au moment du vote : 22 votants dont pour : 11 contre : 2 abstentions : 9 Le conseil d'administration approuve maintien de la nouvelle PEDR au même montant annuel de brut, à l ensemble des Maîtres de Conférence (MCF) et des Professeurs des Universités (PR) ayant obtenu la note globale A de la nouvelle instance nationale, ainsi qu à ceux ayant obtenu la note globale B à condition, dans ce dernier cas, que les quatre notes intermédiaires comportent au moins deux A et aucun C (donc en ne retenant que les combinaisons ayant 3A et 1B ou 2A et 2B). Nombre de pièce jointe : 1 Note de présentation - 2 p. Clermont-Ferrand, le 3 juin Le Président, Mathias BERNARD Délibération CA 23/05/2014 n Université Blaise Pascal Page 2 sur 2

10 CONSEIL D ADMINISTRATION Note de présentation Séance du 23 mai 2014 Point 6 6. Modalités d attribution de la nouvelle PEDR Succédant à l ancienne «Prime d Encadrement Doctorale et de Recherche» (PEDR), la «Prime d Excellence Scientifique» (PES) est attribuée depuis 2009 conformément au décret du 8 juillet L Université Blaise Pascal a fait le choix dès 2009 d une évaluation des dossiers par l instance nationale relevant du MESR. Puis, le Conseil Scientifique du 25 septembre 2012 et le Conseil d Administration du 28 septembre 2012 ont défini un montant unique de brut pour les candidats ayant obtenu une note globale A ou B de l instance nationale. Ceci conduit à une enveloppe globale moyenne de 960 k par an pour l Université Blaise Pascal. Un décret, actuellement en cours de finalisation, remplace l instance nationale relevant du MESR par les sections du CNU, et réintroduit le nom de PEDR. Le Conseil Scientifique du 29 janvier 2014 et le Conseil d Administration du 31 janvier 2014 ont confirmé le recours à cette nouvelle instance nationale pour l Université Blaise Pascal. Ce nouveau décret conduit les universités à se prononcer également sur les modalités d attributions, choix des bénéficiaires et montant des attributions individuelles. Les contraintes de soutenabilité budgétaire pour les prochaines années conduisent à proposer de limiter l enveloppe globale annuelle consacrée à cette prime de 10% par rapport à son niveau actuel. Pour atteindre cet objectif tout en gardant les principes généraux d attributions de cette prime, et compte tenu du caractère non rétroactif des mesures prises pour les attributions des années précédentes (PES attribuées en 2011, 2012 et 2013 qui demeurent donc inchangées), il est proposé d attribuer la nouvelle PEDR, maintenue au même montant annuel de brut, à l ensemble des Maîtres de Conférence (MCF) et des Professeurs des Universités (PR) ayant obtenu la note globale A de la nouvelle instance nationale, ainsi qu à ceux ayant obtenus la note globale B à condition, dans ce dernier cas, que les quatre notes intermédiaires comportent au moins deux A et aucun C (donc en ne retenant que les combinaisons ayant 3A et 1B ou 2A et 2B). Une simulation faite sur les cinq dernières années (2009 à 2013) montre que cette solution permet de réduire l enveloppe financière globale d une promotion de 30% environ, et donc d atteindre pour 2015 l objectif budgétaire d une réduction de l enveloppe globale de l ordre de 10%. Cette solution conduit à des taux de sélectivité moyens sur quatre ans de l ordre de 20% pour les MCF et de 45% pour les PR, comparés au schéma actuel de la PES qui donne en moyenne 29% pour les MCF et 62% pour les PR. Une proposition alternative, permettant de réaliser les mêmes contraintes budgétaires, serait de ne pas changer le périmètre des bénéficiaires, i.e. de conserver l attribution de la prime à l ensemble des candidats ayant obtenu la note globale A ou B, mais d en changer le montant pour le positionner au minimum permis par les textes actuels, soit brut annuel (ancien montant de la PEDR d avant 2009 qui était attribué aux MCF). Note de présentation CA 23/05/2014 Université Blaise Pascal

11 Aucune de ces mesures ne peut avoir un caractère rétroactif. Les personnes ayant obtenu la PES en 2011, 2012 et 2013 conservent donc leurs primes aux mêmes conditions pendant les quatre années dues, les mesures proposées ne s appliquant qu à partir de la campagne Le Conseil Scientifique du 14 mai a rendu un avis favorable (21 votants : 17 pour, 4 abstentions) pour l application de la première solution. Il est demandé au Conseil d Administration d approuver la première solution, soit le maintien de la nouvelle PEDR au même montant annuel de brut, à l ensemble des Maîtres de Conférence (MCF) et des Professeurs des Universités (PR) ayant obtenu la note globale A de la nouvelle instance nationale, ainsi qu à ceux ayant obtenus la note globale B à condition, dans ce dernier cas, que les quatre notes intermédiaires comportent au moins deux A et aucun C (donc en ne retenant que les combinaisons ayant 3A et 1B ou 2A et 2B). Note de présentation CA 23/05/2014 Université Blaise Pascal

12 DELIBERATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION Direction des Affaires Générales Pôle Pilotage Clermont-Ferrand cedex 1 Tel Fax Etat des présences : > Présidence (1) : Mathias BERNARD, Président. SEANCE DU 23 MAI 2014 > Membres avec voix délibérative (20) : Catherine AUXIETTE ; Mathias BERGANZA ; Patrick BIHOUES ; Olivier BODART ; Maëva BOUDA ; Françoise CAIRA ; Patrick CHAMBRES ; FABIEN CONORD ; Marilou DARRIUS ; Jean-Philippe DESIRONT ; Pascale DUCHE ; Sébastien DUCLOCHER ; Gérard DUHESME ; Christophe GOUINAUD ; Pauline MAXIMI ; Françoise PALADIAN ; Patrick RELIAT ; Laurence RODIER ; Denis SARGOS ; Odile SOULIER. > Procurations séance complète (4) : Pascale AURAIX-JONCHIERE à Françoise PALADIAN ; François DUMAS à Pascale DUCHE ; Arthur MASQUE à Pauline MAXIMI ; Farouk TOUMANI à Patrick CHAMBRES. > Membre de droit (1) : Mme le Recteur, Chancelier des Universités, représentée par Jérôme GUICHARD (DESR). > Membre sans voix délibérative (1) : Viviane ALARY, Vice-Présidente du CA. > Invités permanents (19) : Eric AGBESSI, Directeur de l UFR LACC ; Emmanuelle BABSKY, DGA DAF ; Gilles BOURDIER, Directeur de l UFR ST ; Hervé COMBAZ, DGS ; Eric DORE, Directeur de l UFR STAPS ; Khalil EL KHAMLICHI-DRISSI, Vice-Président délégué Valorisation ; Claude FORANO, Vice-Président Politique en Direction des Personnels ; Anne GARRAIT-BOURRIER, Vice-Présidente Relations Internationales ; Pierre HENRARD, Vice-Président Recherche ; Didier JOURDAN, Directeur de l ESPE ; Delphine MARTINOT, Directrice de l UFR Psychologie ; Bénédicte MATHIOS, Directrice de l UFR LLSH ; Céline NEBOUT, Animatrice vie institutionnelle ; Françoise PEYRARD, Vice- Présidente du CEVU ; Huguette RUBIO, Vice-Présidente Dialogue avec les Composantes. > Invités ponctuels (2) : Aurélien ALBALADEJO, DRH ; Yves MOULINAT, DRH. Acte n Nature de l acte : Révision des montants de PCA (Prime de Charge Administrative) Délibération CA 23/05/2014 n Université Blaise Pascal Page 1 sur 2

13 Séance du Conseil d Administration du 23 mai A l ouverture de la séance, 25 personnes sur les 30 membres du conseil d administration sont présents ou représentés. Le quorum de 16 membres présents est donc atteint. VU l avis favorable du Comité Technique, séance du 22 mai Résultats du vote des membres présents ou représentés ayant voix délibérative au moment du vote : 22 votants dont pour : 15 contre : 0 abstentions : 7 Le conseil d administration approuve les montants révisés de PCA pour l'année Nombre de pièce jointe : 1 Tableau récapitulatif - 1 p. Clermont-Ferrand, le 3 juin Le Président, Mathias BERNARD Délibération CA 23/05/2014 n Université Blaise Pascal Page 2 sur 2

14 Conseil d'administration du 23 mai Sujets opérationnels et techniques - ressources humaines PRIME DE CHARGES ADMINISTRATIVES (Décret n du 12 janvier 1990 modifié) Année Universitaire 2013/14 (CT du 22 mai 2014 et CA du 23 mai 2014) La prime de charges administratives est attribuée aux enseignants-chercheurs exerçant une responsabilité administrative ou une mission temporaire définie par l'établissement pour une année au moins. Cette prime est proratisable en cas de changement de titulaire en cours d'année. Les PCA sont mises en paiement après vérification d'éventuelles décharges et sous-services. Dans ces deux cas le droit à PCA est réduit à due concurrence de la décharge ou du sous-service. Pas d'attribution de PCA au Président d'université ni aux directeurs de l'iut, POLYTECH et ISIMA qui perçoivent la prime d'administration dont le montant est fixé par l'arrêté ministériel du 17 novembre Pas d'attribution de PCA au Directeur de l'espe. La PCA est cumulable à mi-montant avec la PES-PEDR. Cumul de deux PCA non autorisé, cumul PCA et PRP autorisé, cumul PCA et heures de référentiel autorisé. Une PCA peut être répartie entre un directeur de service commun et un directeur adjoint de service commun. Liste des fonctions ouvrant doit à une prime Note de présentation CA 23/05/2014 Montants 2013/2014 Montants 2013/2014 révisés Vice-Président statutaire 6 000, ,00 Vice-Président délégué 6 000, ,00 Chargé de mission - équipe présidentielle 2 500, ,00 Directeur d'ufr 6 000, ,00 Directeur adjoint de composante 2 200, ,00 Directeur de grand laboratoire : seuil du nombre de chercheurs et d'enseignants-chercheurs permanents >= , ,00 Directeur de laboratoire 1 900, ,00 Directeur de grand département : seuil du nombre de postes d'enseignants >= 15 ou seuil du nombre d'étudiants spécialistes > 250 Directeur de département : seuil du nombre de postes d'enseignants >= 5 ou seuil du nombre d'étudiants spécialistes > , , ,00 900,00 Directeur Maison des Sciences de l'homme / Directeur de l'opgc 2 800, ,00 Responsable Ecole Doctorale 1 900, ,00 Directeur de service commun: UBP START (ex CRMP), IREM et Fondation Perf Arbitrage 1 900, ,00 Directeur de service commun: SUAPS, SUC, Pôle TICE, SUEE, SCLV, formation permanente, SDE, Auvergne Valorisation 4 000, ,00 Chargé de mission formations internationales 1 500, ,00 Chargé de mission internationalisation de la recherche 1 500, ,00 Responsable PUBP 1 000,00 900,00 Il est demandé au CA d'approuver les montants révisés de PCA pour l'année , en lien avec le plan de consolidation financière.

15 DELIBERATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION Direction des Affaires Générales Pôle Pilotage Clermont-Ferrand cedex 1 Tel Fax Etat des présences : > Présidence (1) : Mathias BERNARD, Président. SEANCE DU 23 MAI 2014 > Membres avec voix délibérative (20) : Catherine AUXIETTE ; Mathias BERGANZA ; Patrick BIHOUES ; Olivier BODART ; Maëva BOUDA ; Françoise CAIRA ; Patrick CHAMBRES ; FABIEN CONORD ; Marilou DARRIUS ; Jean-Philippe DESIRONT ; Pascale DUCHE ; Sébastien DUCLOCHER ; Gérard DUHESME ; Christophe GOUINAUD ; Pauline MAXIMI ; Françoise PALADIAN ; Patrick RELIAT ; Laurence RODIER ; Denis SARGOS ; Odile SOULIER. > Procurations séance complète (4) : Pascale AURAIX-JONCHIERE à Françoise PALADIAN ; François DUMAS à Pascale DUCHE ; Arthur MASQUE à Pauline MAXIMI ; Farouk TOUMANI à Patrick CHAMBRES. > Membre de droit (1) : Mme le Recteur, Chancelier des Universités, représentée par Jérôme GUICHARD (DESR). > Membre sans voix délibérative (1) : Viviane ALARY, Vice-Présidente du CA. > Invités permanents (19) : Eric AGBESSI, Directeur de l UFR LACC ; Emmanuelle BABSKY, DGA DAF ; Gilles BOURDIER, Directeur de l UFR ST ; Hervé COMBAZ, DGS ; Eric DORE, Directeur de l UFR STAPS ; Khalil EL KHAMLICHI-DRISSI, Vice-Président délégué Valorisation ; Claude FORANO, Vice-Président Politique en Direction des Personnels ; Anne GARRAIT-BOURRIER, Vice-Présidente Relations Internationales ; Pierre HENRARD, Vice-Président Recherche ; Didier JOURDAN, Directeur de l ESPE ; Delphine MARTINOT, Directrice de l UFR Psychologie ; Bénédicte MATHIOS, Directrice de l UFR LLSH ; Céline NEBOUT, Animatrice vie institutionnelle ; Françoise PEYRARD, Vice- Présidente du CEVU ; Huguette RUBIO, Vice-Présidente Dialogue avec les Composantes. > Invités ponctuels (2) : Aurélien ALBALADEJO, DRH ; Yves MOULINAT, DRH. Acte n Nature de l acte : Autorisation donnée à l ordonnateur pour l engagement de certaines dépenses Délibération CA 23/05/2014 n Université Blaise Pascal Page 1 sur 2

16 Séance du Conseil d Administration du 23 mai A l ouverture de la séance, 25 personnes sur les 30 membres du conseil d administration sont présents ou représentés. Le quorum de 16 membres présents est donc atteint. Résultats du vote des membres présents ou représentés ayant voix délibérative au moment du vote : 22 votants dont pour : 22 contre : 0 abstention : 0 Le conseil d administration approuve, en application de l article 194 du décret dit n du 7 novembre 2012 relatif à la gestion budgétaire et comptable publique, les seuils suivants pour l engagement des dépenses suivantes par l ordonnateur, par délégation du CA : - acquisitions immobilières : seuil de 0, - autres contrats : supérieurs à HT. Nombre de pièce jointe : 1 Note de présentation - 1 p. Clermont-Ferrand, le 3 juin Le Président, Mathias BERNARD Délibération CA 23/05/2014 n Université Blaise Pascal Page 2 sur 2

17 CONSEIL D ADMINISTRATION Note de présentation Séance du 23 mai 2014 Point 7 7. Sujets opérationnels et techniques > Affaires statutaires : autorisation donnée à l ordonnateur pour l engagement de certaines dépenses Le décret n du 7 novembre 2012 relatif à la gestion budgétaire et comptable publique, dit «décret GBCP» modifie en profondeur les règles de la gestion et de la comptabilité des établissements publics, en vue de les rendre cohérentes avec les dispositions de la loi organique relative aux lois de finances (LOLF) du 1 er août Ce décret entre en vigueur par étapes et trouvera sa pleine application à partir du 1 er janvier Parmi les dispositions à prendre en compte dès à présent, figure l autorisation à donner par le CA en matière d engagement de certaines dépenses. L objectif de cette autorisation est de permettre un contrôle de l ordonnateur par l organe délibérant concernant l engagement de dépenses dépassant un certain montant. Il appartient au conseil d administration de fixer lui-même ce montant seuil. L article 194 du décret GBCP est formulé de la manière suivante : «L ordonnateur a seul qualité pour procéder à l engagement des dépenses. Toutefois, l autorisation préalable de l organe délibérant est requise : 1) en matière d acquisitions immobilières, au-delà d un seuil qu il fixe ; 2) pour les autres contrats, au-delà d un montant qu il détermine.» Les montants proposés sont les suivants : - Pour les acquisitions immobilières, compte tenu de leur enjeu stratégique en général important et de leur faible fréquence, le seuil est fixé à 0, ce qui signifie que toutes les acquisitions immobilières doivent faire l objet d une autorisation du conseil d administration, préalable à l engagement de la dépense ; - Pour les autres contrats, compte tenu des éléments suivants : o nécessité d assurer une fluidité de la gestion dans le cadre d une délégation de signature conforme à l autonomie des diverses structures de l université ; o nécessité de garantir le rôle stratégique du conseil d administration ; o la grande majorité des marchés de fournitures et de services se situe entre et ; o approbation déjà effective par le CA du programme pluriannuel d investissement (PPI), qui comporte les opérations d investissement immobiliers, concentrant les plus forts montants. L obligation imposée par le décret GBCP doit être principalement l occasion d étendre l autorisation du CA aux investissements de recherche, pédagogiques et fonctionnels traduisant un engagement particulièrement fort de l établissement tout entier. Le montant proposé est de HT. Il est demandé au Conseil d Administration, en application de l article 194 du décret dit «GBCP» du 7 novembre 2012, d approuver les seuils suivants : 1) acquisitions immobilières : seuil de 0, 2) autres contrats : supérieurs à HT. Note de présentation CA 23/05/2014 Université Blaise Pascal

18 DELIBERATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION Direction des Affaires Générales Pôle Pilotage Clermont-Ferrand cedex 1 Tel Fax Etat des présences : > Présidence (1) : Mathias BERNARD, Président. SEANCE DU 23 MAI 2014 > Membres avec voix délibérative (20) : Catherine AUXIETTE ; Mathias BERGANZA ; Patrick BIHOUES ; Olivier BODART ; Maëva BOUDA ; Françoise CAIRA ; Patrick CHAMBRES ; FABIEN CONORD ; Marilou DARRIUS ; Jean-Philippe DESIRONT ; Pascale DUCHE ; Sébastien DUCLOCHER ; Gérard DUHESME ; Christophe GOUINAUD ; Pauline MAXIMI ; Françoise PALADIAN ; Patrick RELIAT ; Laurence RODIER ; Denis SARGOS ; Odile SOULIER. > Procurations séance complète (4) : Pascale AURAIX-JONCHIERE à Françoise PALADIAN ; François DUMAS à Pascale DUCHE ; Arthur MASQUE à Pauline MAXIMI ; Farouk TOUMANI à Patrick CHAMBRES. > Membre de droit (1) : Mme le Recteur, Chancelier des Universités, représentée par Jérôme GUICHARD (DESR). > Membre sans voix délibérative (1) : Viviane ALARY, Vice-Présidente du CA. > Invités permanents (19) : Eric AGBESSI, Directeur de l UFR LACC ; Emmanuelle BABSKY, DGA DAF ; Gilles BOURDIER, Directeur de l UFR ST ; Hervé COMBAZ, DGS ; Eric DORE, Directeur de l UFR STAPS ; Khalil EL KHAMLICHI-DRISSI, Vice-Président délégué Valorisation ; Claude FORANO, Vice-Président Politique en Direction des Personnels ; Anne GARRAIT-BOURRIER, Vice-Présidente Relations Internationales ; Pierre HENRARD, Vice-Président Recherche ; Didier JOURDAN, Directeur de l ESPE ; Delphine MARTINOT, Directrice de l UFR Psychologie ; Bénédicte MATHIOS, Directrice de l UFR LLSH ; Céline NEBOUT, Animatrice vie institutionnelle ; Françoise PEYRARD, Vice- Présidente du CEVU ; Huguette RUBIO, Vice-Présidente Dialogue avec les Composantes. > Invités ponctuels (2) : Aurélien ALBALADEJO, DRH ; Yves MOULINAT, DRH. Acte n Nature de l acte : Reconduction pour 2014 du Prix Carnet de Voyage Délibération CA 23/05/2014 n Université Blaise Pascal Page 1 sur 2

19 Séance du Conseil d Administration du 23 mai A l ouverture de la séance, 25 personnes sur les 30 membres du conseil d administration sont présents ou représentés. Le quorum de 16 membres présents est donc atteint. Résultats du vote des membres présents ou représentés ayant voix délibérative au moment du vote : 22 votants dont pour : 22 contre : 0 abstention : 0 Le conseil d administration approuve la reconduction de la dotation de 500 de l UBP au lauréat de l édition 2014 du prix universitaire international Carnet de Voyage. Clermont-Ferrand, le 3 juin Le Président, Mathias BERNARD Délibération CA 23/05/2014 n Université Blaise Pascal Page 2 sur 2

20 DELIBERATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION Direction des Affaires Générales Pôle Pilotage Clermont-Ferrand cedex 1 Tel Fax Etat des présences : > Présidence (1) : Mathias BERNARD, Président. SEANCE DU 23 MAI 2014 > Membres avec voix délibérative (20) : Catherine AUXIETTE ; Mathias BERGANZA ; Patrick BIHOUES ; Olivier BODART ; Maëva BOUDA ; Françoise CAIRA ; Patrick CHAMBRES ; FABIEN CONORD ; Marilou DARRIUS ; Jean-Philippe DESIRONT ; Pascale DUCHE ; Sébastien DUCLOCHER ; Gérard DUHESME ; Christophe GOUINAUD ; Pauline MAXIMI ; Françoise PALADIAN ; Patrick RELIAT ; Laurence RODIER ; Denis SARGOS ; Odile SOULIER. > Procurations séance complète (4) : Pascale AURAIX-JONCHIERE à Françoise PALADIAN ; François DUMAS à Pascale DUCHE ; Arthur MASQUE à Pauline MAXIMI ; Farouk TOUMANI à Patrick CHAMBRES. > Membre de droit (1) : Mme le Recteur, Chancelier des Universités, représentée par Jérôme GUICHARD (DESR). > Membre sans voix délibérative (1) : Viviane ALARY, Vice-Présidente du CA. > Invités permanents (19) : Eric AGBESSI, Directeur de l UFR LACC ; Emmanuelle BABSKY, DGA DAF ; Gilles BOURDIER, Directeur de l UFR ST ; Hervé COMBAZ, DGS ; Eric DORE, Directeur de l UFR STAPS ; Khalil EL KHAMLICHI-DRISSI, Vice-Président délégué Valorisation ; Claude FORANO, Vice-Président Politique en Direction des Personnels ; Anne GARRAIT-BOURRIER, Vice-Présidente Relations Internationales ; Pierre HENRARD, Vice-Président Recherche ; Didier JOURDAN, Directeur de l ESPE ; Delphine MARTINOT, Directrice de l UFR Psychologie ; Bénédicte MATHIOS, Directrice de l UFR LLSH ; Céline NEBOUT, Animatrice vie institutionnelle ; Françoise PEYRARD, Vice- Présidente du CEVU ; Huguette RUBIO, Vice-Présidente Dialogue avec les Composantes. > Invités ponctuels (2) : Aurélien ALBALADEJO, DRH ; Yves MOULINAT, DRH. Acte n Nature de l acte : Souscription d une carte affaire dans le cadre des activités du PERF Arbitrage Délibération CA 23/05/2014 n Université Blaise Pascal Page 1 sur 2

DELIBERATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

DELIBERATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DELIBERATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION Direction des Affaires Générales Pôle Pilotage 63006 Clermont-Ferrand cedex 1 Tel. 04 73 40 61 84 - Fax 04 73 40 64 31 Celine.NEBOUT@univ-bpclermont.fr www.univ-bpclermont.fr

Plus en détail

RELEVE DE DECISIONS DU CONSEIL D'ADMINISTRATION Réunion du 29 septembre 2014

RELEVE DE DECISIONS DU CONSEIL D'ADMINISTRATION Réunion du 29 septembre 2014 u?mc SORBONNE UNIVERSITES RELEVE DE DECISIONS DU CONSEIL D'ADMINISTRATION Réunion du 29 septembre 2014 1. APPROBATION DU BILAN SOCIAL 2013 Mme CHRISTIEN présente le bilan social 2013 et ses évolutions

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

DELIBERATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DELIBERATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION Direction des Affaires Générales Pôle Pilotage 63006 Clermont-Ferrand cedex 1 Tel. 04 73 40 61 84 - Fax 04 73 40 64 31 Celine.NEBOUT@univ-bpclermont.fr www.univ-bpclermont.fr

Plus en détail

REMISE DES MANIFESTATION D'INTERET AVANT LE 4 DECEMBRE 2012

REMISE DES MANIFESTATION D'INTERET AVANT LE 4 DECEMBRE 2012 REGION POITOU-CHARENTES GESTION DE LA FUTURE RESERVE NATURELLE REGIONALE DU BOCAGE DES ANTONINS APPEL A MANIFESTATION D'INTERET CAHIER DES CHARGES REGION POITOU-CHARENTES 15 rue de l'ancienne Comédie 86000

Plus en détail

adoptés en Conseil d'institut de l'iut le 26 septembre 2011 en Conseil d'administration de l'université du Maine le 6 octobre 2011

adoptés en Conseil d'institut de l'iut le 26 septembre 2011 en Conseil d'administration de l'université du Maine le 6 octobre 2011 STATUTS de l'institut UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE LE MANS adoptés en Conseil d'institut de l'iut le 26 septembre 2011 en Conseil d'administration de l'université du Maine le 6 octobre 2011 1 Table des

Plus en détail

PROCEDURE. ELABORATION DU BUDGET INITIAL Exercice 2016

PROCEDURE. ELABORATION DU BUDGET INITIAL Exercice 2016 PROCEDURE Référent : DIRECTION FINANCIERE ELABORATION DU BUDGET INITIAL Exercice 2016 Numéro de la procédure: DF-2015-01 Version : 1.0.1. Date de modification : 08/07/2015 LES OBJECTIFS Règlementation

Plus en détail

Note de service RÈGLES SUR LES CHARGES D ENSEIGNEMENT

Note de service RÈGLES SUR LES CHARGES D ENSEIGNEMENT Mise à jour le 10 avril 2015 Note de service RÈGLES SUR LES CHARGES D ENSEIGNEMENT I. OBLIGATIONS STATUTAIRES Les obligations statutaires doivent être remplies de la manière suivante : Professeur des universités

Plus en détail

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations www.univ-bpclermont.fr 1 Charte de l évaluation des formations L évaluation des formations inscrit l Université Blaise

Plus en détail

STATUTS adoptés par le Conseil de Faculté du 29/1//2015 et le Conseil d'administration du 5/2/2015

STATUTS adoptés par le Conseil de Faculté du 29/1//2015 et le Conseil d'administration du 5/2/2015 UFR LETTRES ET SCIENCES HUMAINES STATUTS adoptés par le Conseil de Faculté du 29/1//2015 et le Conseil d'administration du 5/2/2015 Vu le Code de l Education, et notamment ses articles L 713-1, L 713-3,

Plus en détail

MAISON DES SCIENCES DE L HOMME D AQUITAINE STATUTS. 10, Esplanade des Antilles Domaine Universitaire 33607 PESSAC CEDEX

MAISON DES SCIENCES DE L HOMME D AQUITAINE STATUTS. 10, Esplanade des Antilles Domaine Universitaire 33607 PESSAC CEDEX MAISON DES SCIENCES DE L HOMME D AQUITAINE STATUTS 10, Esplanade des Antilles Domaine Universitaire 33607 PESSAC CEDEX Tél. +33 (0)5 56 84 68 00 Fax +33 (0) 5 56 84 68 10 http://www.msha.fr STATUTS Modifiés

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES

CONVENTION DE GESTION ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES CONVENTION DE GESTION ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES ANNEXE PROJET ENTRE : Le Département des Deux-Sèvres, représenté par M. Eric GAUTIER, Président

Plus en détail

Appel à projets 2013

Appel à projets 2013 IdEx Bordeaux Université de Bordeaux Campus d excellence Appel à projets 2013 Axe 2. Innover en matière de formation Objectif 2.1 Développer et promouvoir, sur la base de l excellence de la recherche scientifique

Plus en détail

Procédure Service Financier

Procédure Service Financier 1. Objet & Finalité L objet de cette procédure du est de décrire l organisation des activités permettant de garantir le suivi des états comptables et financiers. Sa finalité du processus est d assurer

Plus en détail

Manuel Qualité. de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Manuel Qualité. de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE Manuel Qualité de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE Finalité et gestion du manuel qualité Déclaration de politique qualité Organisation et responsabilités

Plus en détail

Octobre 2010. Ressources. Prévention des risques psychosociaux : le plan d actions national

Octobre 2010. Ressources. Prévention des risques psychosociaux : le plan d actions national Octobre 2010 Ressources Prévention des risques psychosociaux : le plan d actions national Prévention des risques psychosociaux : Le plan d actions national Le diagnostic concernant les risques psychosociaux,

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés.

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés. REPUBLIQUE FRANCAISE Décision n 2014.0019/DP/SG du 30 avril 2014 du président de la Haute Autorité de santé portant organisation générale des services de la Haute Autorité de santé Le président de la Haute

Plus en détail

FONDATION UNIVERSITAIRE

FONDATION UNIVERSITAIRE FONDATION UNIVERSITAIRE Fondation Paris-Sud Université Le meilleur pour tous Statuts Préambule Vu le code de l éducation, et notamment son article L.719-12: «les établissements publics à caractère scientifique,

Plus en détail

Accord cadre pour le développement de la filière du livre en Lorraine Dispositif «Aide aux librairies indépendantes et de proximité»

Accord cadre pour le développement de la filière du livre en Lorraine Dispositif «Aide aux librairies indépendantes et de proximité» Accord cadre pour le développement de la filière du livre en Lorraine Dispositif «Aide aux librairies indépendantes et de proximité» Objectifs : Le Conseil Régional de Lorraine, la DRAC de Lorraine et

Plus en détail

STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI)

STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI) STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI) Article 1 : Préambule. La Direction de l Informatique et des Systèmes d Information est un service général de l Université

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS Pages 1675 à 1684 UNIVERSITÉ DE LA ROCHELLE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS 1676 Université de La Rochelle Le recueil des actes administratifs est consultable aux services centraux de l université (Technoforum,

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DE L INRA...

PRESENTATION GENERALE DE L INRA... Marché à procédure adaptée (MAPA) pour l assistance à maîtrise d ouvrage afin d accompagner l Inra dans la phase de lancement de l instrumentation de ses processus sur le périmètre fonctionnel de la gestion

Plus en détail

Document préparatoire au Conseil d'administration du 19 Mars 2010 Avis favorable du CEVU en date du 26 février 2010 Par 14 voix POUR et 1 ABSTENTION

Document préparatoire au Conseil d'administration du 19 Mars 2010 Avis favorable du CEVU en date du 26 février 2010 Par 14 voix POUR et 1 ABSTENTION Document préparatoire au Conseil d'administration du 19 Mars 2010 Avis favorable du CEVU en date du 26 février 2010 Par 14 voix POUR et 1 ABSTENTION Université Lille 1 Règlement intérieur de la Commission

Plus en détail

Statuts de la. Communauté d universités et établissements. Université Sorbonne Paris Cité

Statuts de la. Communauté d universités et établissements. Université Sorbonne Paris Cité Document n 4 Statuts de la Communauté d universités et établissements Université Sorbonne Paris Cité Version 1-4 de travail du 10/03/2014 Post-CCOU du 06/03/2014 1 L Université Sorbonne Paris Cité regroupe

Plus en détail

STATUTS DU SERVICE. de l'ufr des Sciences et des Techniques de l'université de Nantes TITRE I OBJET

STATUTS DU SERVICE. de l'ufr des Sciences et des Techniques de l'université de Nantes TITRE I OBJET STATUTS DU SERVICE de l'ufr des Sciences et des Techniques de l'université de Nantes «INSTITUT DE RECHERCHE SUR L ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES (IREM) des PAYS DE LA LOIRE» TITRE I OBJET Article 1 : Création

Plus en détail

ACADEMIE DE PARIS UNIVERSITE PARIS DESCARTES 12, rue de l école de Médecine 75006 PARIS

ACADEMIE DE PARIS UNIVERSITE PARIS DESCARTES 12, rue de l école de Médecine 75006 PARIS ACADEMIE DE PARIS UNIVERSITE PARIS DESCARTES 12, rue de l école de Médecine 75006 PARIS STATUTS DU CENTRE DE GESTION DU CENTRE UNIVERSITAIRE DES SAINTS PERES (CG-CUSP) VU le Code de l éducation VU le décret

Plus en détail

3) La démarche projet «GBCP» à Lille1. 3.1 Ce qui est déjà en place à Lille 1

3) La démarche projet «GBCP» à Lille1. 3.1 Ce qui est déjà en place à Lille 1 Plan d action «GBCP» Université Lille1 1) Les objectifs de la réforme Le décret n 2012-1246 du 7 novembre 2012 relatif à la gestion budgétaire et comptable publique a pour objectifs de : Refonder le champ

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

DELIBERATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DELIBERATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION Direction des Affaires Générales Pôle Pilotage 63006 Clermont-Ferrand cedex 1 Tel. 04 73 40 61 80 - Fax 04 73 40 64 31 Celine.NEBOUT@univ-bpclermont.fr www.univ-bpclermont.fr

Plus en détail

F I C H E D E P O S T E

F I C H E D E P O S T E DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 34, Avenue Carnot - B.P. 185-63006 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 F I C H E D E P O S T E I D E N T I F I C A T I O N D U P O S T E N d e l e m p l o i : I n t i t u l é d u

Plus en détail

La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004. Recrute

La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004. Recrute La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004 Recrute Le/la directeur(trice) adjoint(e) de l établissement I. Les missions et l

Plus en détail

La Formation des Personnels à l UM3

La Formation des Personnels à l UM3 La Formation des Personnels à l UM3 Le Plan de formation Le Plan de formation reprend les priorités retenues par l université pour une année. Il tient compte des besoins spécifiques de l établissement,

Plus en détail

Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR

Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR 20 mai 2015 Ce règlement intérieur complète et précise certains articles des statuts de l association modifiés et approuvés le

Plus en détail

Règlement intérieur. Sommaire

Règlement intérieur. Sommaire Règlement intérieur Sommaire Règlement intérieur... 1 TITRE I : DISPOSITIONS GÉNÉRALES... 2 1. Objet du règlement intérieur... 2 2. Procédure de modification du règlement intérieur de l association...

Plus en détail

REGLEMENT FINANCIER. Règlement financier validé par l Assemblée Générale Fédérale du 1 er février 2014 1

REGLEMENT FINANCIER. Règlement financier validé par l Assemblée Générale Fédérale du 1 er février 2014 1 REGLEMENT FINANCIER Règlement financier validé par l Assemblée Générale Fédérale du 1 er février 2014 1 SOMMAIRE 1. REGLEMENT FINANCIER 3 1.1. Elaboration du budget 3 1.2. Responsabilités et compétences

Plus en détail

Association Confucius Clermont-Ferrand Auvergne

Association Confucius Clermont-Ferrand Auvergne S T A T U T S Association Confucius Clermont-Ferrand Auvergne Préambule Les relations entre la Chine, Clermont-Ferrand et l Auvergne se sont fortement développées depuis les cinq dernières années, celles-ci

Plus en détail

REGION DES PAYS DE LA LOIRE. Fonds régional Santé publique. Règlement d intervention

REGION DES PAYS DE LA LOIRE. Fonds régional Santé publique. Règlement d intervention REGION DES PAYS DE LA LOIRE Fonds régional Santé publique Règlement d intervention 1 1- POLITIQUE RÉGIONALE DE SANTÉ ET FONDS RÉGIONAL SANTÉ PUBLIQUE La santé des Ligériens constitue l une des priorités

Plus en détail

Chargé(e) de prestations comptables

Chargé(e) de prestations comptables Code fiche BUD001 Chargé(e) de prestations comptables Définition synthétique de l emploi-type Assure la gestion opérationnelle des actes d exécution de la dépense, des recettes non fiscales et de gestion

Plus en détail

Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4

Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4 Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4 Organisme de rattachement : Ministère de l'éducation nationale/ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche Date de disponibilité Catégorie

Plus en détail

STATUTS DU DÉPARTEMENT DE FORMATION du Master Sciences, Technologies, Santé mention Informatique

STATUTS DU DÉPARTEMENT DE FORMATION du Master Sciences, Technologies, Santé mention Informatique STATUTS DU DÉPARTEMENT DE FORMATION du Master Sciences, Technologies, Santé mention Informatique Approuvés par le Conseil du Département de Master Informatique le 17 juin 2014 Approuvés par le Conseil

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

POLE DES ENTREPRISES Secteur Développement et Accompagnement des Entreprises Service Economie Sociale et Solidaire

POLE DES ENTREPRISES Secteur Développement et Accompagnement des Entreprises Service Economie Sociale et Solidaire POLE DES ENTREPRISES Secteur Développement et Accompagnement des Entreprises Service Economie Sociale et Solidaire ENTREPRISE SOCIALEMENT INNOVANTE NATURE DU DISPOSITIF DIR AAP OBJECTIFS Dynamiser une

Plus en détail

La direction des ressources humaines de l université de Strasbourg : un exemple d organisation RH

La direction des ressources humaines de l université de Strasbourg : un exemple d organisation RH La direction des ressources humaines de l université de Strasbourg : un exemple d organisation RH Marylène OBERLÉ, secrétaire générale adjointe DRH université de Strasbourg www.unistra.fr 1 I. Présentation

Plus en détail

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-1 : CREATION REPRISE PAR LA CREATION D ACTIVITES D ENTREPRISES. Version adoptée au CPR du 12/12/14 1

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-1 : CREATION REPRISE PAR LA CREATION D ACTIVITES D ENTREPRISES. Version adoptée au CPR du 12/12/14 1 AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI PAR LA CREATION D ACTIVITES FICHE THEMATIQUE 6-1 : CREATION REPRISE D ENTREPRISES Version adoptée au CPR du 12/12/14 1 Priorité d investissement 8.3 : promotion d emplois pérennes

Plus en détail

Vade-mecum sur les regroupements

Vade-mecum sur les regroupements Vade-mecum sur les regroupements Le nouvel article L718-2 du code de l éducation fixe l objectif que «Sur un territoire donné, qui peut être académique ou inter académique, sur la base d'un projet partagé,

Plus en détail

MUTUALISATION DE LA FONCTION FINANCIÈRE DES SERVICES CENTRAUX CONSEIL D ADMINSITRATION DU 28 SEPTEMBRE 2015

MUTUALISATION DE LA FONCTION FINANCIÈRE DES SERVICES CENTRAUX CONSEIL D ADMINSITRATION DU 28 SEPTEMBRE 2015 MUTUALISATION DE LA FONCTION FINANCIÈRE DES SERVICES CENTRAUX CONSEIL D ADMINSITRATION DU 28 SEPTEMBRE 2015 Création d un service financier mutualisé des services centraux Nathalie HERRBACH, DGSa De la

Plus en détail

REglement d organisation de

REglement d organisation de REglement d organisation de Burkhalter Holding AG Par souci de simplicité, le texte suivant utilise uniquement la forme masculine pour les désignations comprenant des formes féminines et masculines. I.

Plus en détail

RELEVÉ DE CONCLUSIONS DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LA GOUVERNANCE DU SÉNAT

RELEVÉ DE CONCLUSIONS DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LA GOUVERNANCE DU SÉNAT 1 Le 11 mars 2015 RELEVÉ DE CONCLUSIONS DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LA GOUVERNANCE DU SÉNAT Le groupe de travail sur la gouvernance du Sénat présidé par M. Gérard LARCHER, Président du Sénat, propose, sur

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant de gestion import-export

Licence professionnelle Assistant de gestion import-export Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assistant de gestion import-export Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

RELATIF AUX FONCTIONS MANAGERIALES TRANSVERSES DU CADRE INTERMEDIAIRE

RELATIF AUX FONCTIONS MANAGERIALES TRANSVERSES DU CADRE INTERMEDIAIRE REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DE FORMATION RELATIF AUX FONCTIONS MANAGERIALES TRANSVERSES DU CADRE INTERMEDIAIRE (DOCUMENT DE BASE : HORS RIME) Le présent référentiel est un référentiel interministériel

Plus en détail

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires)

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) Mission Jeunesse FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) La Ville d Angers effectue un travail d aide aux projets des jeunes par l intermédiaire de la mission jeunesse. Cette mission

Plus en détail

3.1. Statuts de l'ufr Lettres, langues et sciences humaines Commission des statuts du 10 octobre 2014

3.1. Statuts de l'ufr Lettres, langues et sciences humaines Commission des statuts du 10 octobre 2014 3.1. Statuts de l'ufr Lettres, langues et sciences humaines Commission des statuts du 10 octobre 2014 STATUTS DE l UFR LETTRES, LANGUES, SCIENCES HUMAINES DE L'UNIVERSITE D'ANGERS APPROUVES PAR LE CONSEIL

Plus en détail

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE TABLE DES MATIERES TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES... 3 Article 1 : Création... 3 Article 2 : Missions...

Plus en détail

En vigueur à partir du 06 Février 2010

En vigueur à partir du 06 Février 2010 INTERNATIONALER MUSIKBUND CONFÉDÉRATION INTERNATIONALE DES SOCIÉTÉS MUSICALES INTERNATIONAL CONFEDERATION OF MUSIC SOCIETIES RÈGLEMENT (RE) COMITÉ DE DIRECTION DOMAINES TECHNIQUES REVISEURS AUX COMPTES

Plus en détail

CONVOCATION DES MEMBRES DU COMITE

CONVOCATION DES MEMBRES DU COMITE REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE DE SECURITE ET DE CONDITIONS DE TRAVAIL DE L UNIVERSITE DE REIMS CHAMPAGNE ARDENNE Document validé par le CHSCT au cours de sa séance du 18 septembre 2012 Mis à

Plus en détail

Guide d'auto-évaluation des établissements d'enseignement supérieur

Guide d'auto-évaluation des établissements d'enseignement supérieur Guide d'auto-évaluation des établissements d'enseignement supérieur avril 2008 Les références européennes pour l auto-évaluation 1 Le processus de Bologne qui vise à créer un espace européen d enseignement

Plus en détail

Département de formation Licence de Sciences et Technologies Mention Sciences du Vivant

Département de formation Licence de Sciences et Technologies Mention Sciences du Vivant Département de formation Licence de Sciences et Technologies Mention Sciences du Vivant STATUTS DU DEPARTEMENT DE FORMATION DE LA LICENCE MENTION SCIENCES DE LA VIE Vu le Code de l Education Vu les statuts

Plus en détail

Chargé de gestion administrative et d aide au pilotage

Chargé de gestion administrative et d aide au pilotage Chargé de gestion administrative et d aide au pilotage J2C24 Administration et pilotage - IE Domaine d application - Support au pilotage des unités Il/elle réalise des études ou des analyses permettant

Plus en détail

Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail V3 10 juin 2014

Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail V3 10 juin 2014 Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail V3 10 juin 2014 Page 1 sur 15 Sommaire CHAPITRE I - Dispositions générales... 3 Article 1 er - Objet... 3 Article 2 Composition... 3

Plus en détail

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016 PLAN D ACTIONS - / Annexe I Chacune des 16 priorités retenues par Cap devant! dans son projet associatif est assortie d une série d objectifs opérationnels. Chaque objectif opérationnel vise un résultat

Plus en détail

Projet de réorganisation des expertises de la branche Famille

Projet de réorganisation des expertises de la branche Famille Direction du réseau Paris, le 21 février 2014 Projet de réorganisation des expertises de la branche Famille INC du 13 mars 2014 1 1. Contexte Les Prm ont été créés en 2002 et trouvent leur fondement dans

Plus en détail

1(1) Les logiques de regroupements universitaires : problématique

1(1) Les logiques de regroupements universitaires : problématique La loi ESR du 22 juillet 2013 et la COMUE «Université Bretagne Loire (UBL)» Formation Personnels UBS Vannes, 10 mars 2015 Emmanuel GUISELIN, Chargé de mission aux affaires juridiques de l UBS 1(1) Les

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Responsable grands comptes de l Université Paris-Est Marne-la-Vallée - UPEM Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-2 : PROJETS COLLECTIFS PAR LA CREATION D ACTIVITES ASSOCIATIFS. Version adoptée au CPR du 12/12/14 1

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-2 : PROJETS COLLECTIFS PAR LA CREATION D ACTIVITES ASSOCIATIFS. Version adoptée au CPR du 12/12/14 1 AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI PAR LA CREATION D ACTIVITES FICHE THEMATIQUE 6-2 : PROJETS COLLECTIFS ASSOCIATIFS Version adoptée au CPR du 12/12/14 1 Priorité d investissement 8.3 : promotion d'emplois pérennes

Plus en détail

Charte de l Evaluation des Formations par les étudiants

Charte de l Evaluation des Formations par les étudiants Charte de l Evaluation des Formations par les étudiants 1 Charte de l Evaluation des Formations par les étudiants I. Le contexte institutionnel La démarche de l UdS en matière de qualité des formations

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

Cahier des charges APJ 2015 2016

Cahier des charges APJ 2015 2016 Cahier des charges APJ 2015 2016 Dossier de candidature pour le 1 er février 2016 Dossier de candidature complet avec pièces justificatives pour le 7 mars 2016 www.msa-beauce-coeurdeloire.fr www.msa.fr

Plus en détail

Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail. V2 3 juin 2014

Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail. V2 3 juin 2014 Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail V2 3 juin 2014 Ce document est issu de la version 0 transmise le 15 avril 2014 au MESR. Il intègre les remarques du MESR et les échanges

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE

Plus en détail

Ils ont vocation, sous l autorité fonctionnelle d'un ou plusieurs médecins de prévention coordonnateurs régionaux (MPCR) à :

Ils ont vocation, sous l autorité fonctionnelle d'un ou plusieurs médecins de prévention coordonnateurs régionaux (MPCR) à : INTRODUCTION La présente doctrine d emploi a pour objet de préciser les missions et le positionnement des assistants régionaux à la médecine de prévention (ARMP). Les ARMP participent à l'amélioration

Plus en détail

Délibération n 2012-2 Conseil d administration du 6 mars 2012

Délibération n 2012-2 Conseil d administration du 6 mars 2012 Délibération n 2012-2 Conseil d administration du 6 mars 2012 Objet : modification du règlement financier de la CNRACL M. Domeizel, Président, rend compte de l exposé suivant : Exposé L article 13-4 du

Plus en détail

Statuts de l'association

Statuts de l'association de l'association 2 Table des matières ARTICLE 1 : Forme... 3 ARTICLE 2 : Dénomination... 3 ARTICLE 3 : Objet.... 3 ARTICLE 4 : Siège social... 3 ARTICLE 5 : Durée Exercice social... 4 ARTICLE 6 : Les membres

Plus en détail

DISCLAIMER: As Member States provide national legislations, hyperlinks and explanatory notes (if any), UNESCO does not guarantee their accuracy, nor

DISCLAIMER: As Member States provide national legislations, hyperlinks and explanatory notes (if any), UNESCO does not guarantee their accuracy, nor 2 STATUTS DE LA FONDATION DU PATRIMOINE TITRE II ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE LA FONDATION Article 6- Organes Les organes de la Fondation sont : - le Conseil de Fondation ; - l Administration général.

Plus en détail

L entretien professionnel annuel (EPA)

L entretien professionnel annuel (EPA) INSTRUCTION n 2012-43 du 21 février 2012 L entretien professionnel annuel (EPA) Emetteurs : DGA RH Direction gestion des carrières et politique de rémunération Correspondants : Marie BALLAND Isabel IBANEZ

Plus en détail

REFERENTIEL NATIONAL D EQUIVALENCES HORAIRES MODE D EMPLOI

REFERENTIEL NATIONAL D EQUIVALENCES HORAIRES MODE D EMPLOI REFERENTIEL NATIONAL D EQUIVALENCES HORAIRES MODE D EMPLOI Le présent document a été élaboré par la direction générale des ressources humaines du ministère de l enseignement supérieur et de la recherche,

Plus en détail

Définition de Fonction

Définition de Fonction Définition de Fonction Emploi de référence de la convention collective ( ) Missions principales: DIRECTEUR GENERL D SSOCITION Général (DG)! Bonne exécution des décisions des instances statutaires de l

Plus en détail

Université Pierre et Marie Curie. www.upmc.fr

Université Pierre et Marie Curie. www.upmc.fr Université Pierre et Marie Curie www.upmc.fr La responsabilité RH du DU 1. La fonction RH est une fonction partagée : la place du Directeur d Unité dans les processus RH 2. Maîtriser la prise de risque

Plus en détail

Projet de management commercial unique du Réseau La Poste et de la Banque Postale

Projet de management commercial unique du Réseau La Poste et de la Banque Postale Projet de management commercial unique du Réseau La Poste et de la Banque Postale DRH La Banque Postale / Services Financiers et du Réseau La Poste Document confidentiel Sommaire Projet de structure managériale

Plus en détail

Kit organisation. Synthèse méthodologique VERSION 0.1

Kit organisation. Synthèse méthodologique VERSION 0.1 Kit organisation Synthèse méthodologique VERSION 0.1 SOMMAIRE Présentation de la démarche... 3 1 ETAT DES LIEUX... 3 1.1 Cartographie des processus et de l organisation existants... 3 1.2 Diagnostic de

Plus en détail

Valorisation de la participation des personnels à des opérations de recherche scientifique ou de prestations de services

Valorisation de la participation des personnels à des opérations de recherche scientifique ou de prestations de services Comité technique du 23 avril 2015 Valorisation de la participation des personnels à des opérations de recherche scientifique ou de prestations de services Références : décret no 2010-619 du 7 juin 2010

Plus en détail

RESPONSABILITÉ DGA SG

RESPONSABILITÉ DGA SG RÈGLEMENT DE LÉGATION DE FONCTIONS ET DE POUVOIRS GÉNÉRAL - DROITS, POUVOIRS ET OBLIGATIONS 1. Adoption de toute mesure jugée appropriée pour pallier temporairement toute situation d urgence et rapport

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER

REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER Fédération Française de Canoë-Kayak 87 quai de la Marne 94340 Joinville le Pont Cedex REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER Sommaire Article I. Objet...3

Plus en détail

Appel à projets innovants - Utopies réalistes PNR Haute Vallée de Chevreuse 21 novembre 2012 Page 1

Appel à projets innovants - Utopies réalistes PNR Haute Vallée de Chevreuse 21 novembre 2012 Page 1 Appel à projets innovants - Utopies réalistes PNR Haute Vallée de Chevreuse 21 novembre 2012 Page 1 L appel à projets «Utopies réalistes» correspond à une aide financière et technique du Parc naturel régional

Plus en détail

Décrète : Chapitre I Dénomination - Objet - Siège

Décrète : Chapitre I Dénomination - Objet - Siège Décret exécutif n 10-227 du 21 Chaoual 1431 correspondant au 30 septembre 2010 portant création, organisation et fonctionnement du centre algérien de développement du cinéma. Le Premier ministre, Sur le

Plus en détail

Projet de texte portant organisation de la nouvelle université TITRE I ER DES MISSIONS DES UNIVERSITÉS. Article 1 er

Projet de texte portant organisation de la nouvelle université TITRE I ER DES MISSIONS DES UNIVERSITÉS. Article 1 er Projet de texte portant organisation de la nouvelle université TITRE I ER DES MISSIONS DES UNIVERSITÉS Article 1 er L article L. 123-3 du code de l éducation est ainsi rédigé : «Les missions du service

Plus en détail

FONDATION DE L UNIVERSITE DE ROUEN STATUTS

FONDATION DE L UNIVERSITE DE ROUEN STATUTS FONDATION DE L UNIVERSITE DE ROUEN STATUTS Approuvés par le conseil d administration de l université de Rouen le 26 novembre 2013 modifiés par le conseil d administration de l université de Rouen le 27

Plus en détail

«RESEAU DE PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS DES PAYS DU SUD» (PTO-Sud) - REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES

«RESEAU DE PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS DES PAYS DU SUD» (PTO-Sud) - REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES «RESEAU DE PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS DES PAYS DU SUD» (PTO-Sud) - REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 : Le présent règlement intérieur définit les modalités

Plus en détail

La mutualisation des fonctions supports

La mutualisation des fonctions supports La mutualisation des fonctions supports Rappel des objectifs des expérimentations de mutualisation Expérimenter un traitement mutualisé de l assistance technique à la gestion du SNV2, des achats, de la

Plus en détail

Licence professionnelle Administration et gestion de bases de données

Licence professionnelle Administration et gestion de bases de données Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Administration et gestion de bases de données Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA COMMANDE PUBLIQUE Des SERVICES ACADEMIQUES

REGLEMENT INTERIEUR DE LA COMMANDE PUBLIQUE Des SERVICES ACADEMIQUES Limoges, le 9 juillet 2014 Le Recteur de l Académie de Limoges Chancelier de l Université à Madame et Messieurs les Inspecteurs d Académie Directeur des Services Académiques, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Références : Délibération du conseil d administration de l UPMC du 28/10/2013

Références : Délibération du conseil d administration de l UPMC du 28/10/2013 Paris, le 17 novembre 2014 Le Président de l université Pierre et Marie Curie à Mesdames, Messieurs les Enseignants-Chercheurs, Mesdames, Messieurs les Enseignants Objet : Campagne 2014 d attribution des

Plus en détail

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES 1 FINALITÉ 1 Soutien à la communication et aux relations internes et externes L assistant facilite la communication à tous les niveaux (interpersonnel,

Plus en détail

Coordination générale des soins. Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES

Coordination générale des soins. Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES Coordination générale des soins Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES Janvier 2010 PLAN 1. MISSIONS GENERALES 2. ACTIVITES 2.1 Politique générale du pôle 2.2 Coordination

Plus en détail

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 Contexte et enjeux : Depuis plusieurs années la politique économique de la Région Centre - Val de Loire s est fixée comme objectif de soutenir la

Plus en détail

15 avril 2014. Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail

15 avril 2014. Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail CHAPITRE I - Dispositions générales Article 1er Objet La Communauté d'universités et Etablissements "Université de Lyon " de Lyon Saint-Etienne

Plus en détail

FICHE METIER Responsable de service

FICHE METIER Responsable de service DOCUMENT DE TRAVAIL FICHE METIER Responsable de service METIER RESPONSABLE DE SERVICE Date de création/modification Janvier 2011 Définition du métier En relation et en cohérence avec les objectifs de la

Plus en détail

Agent comptable. Référentiels métier des personnels d encadrement. des établissements publics d'enseignement supérieur.

Agent comptable. Référentiels métier des personnels d encadrement. des établissements publics d'enseignement supérieur. Référentiels métier des personnels d encadrement des établissements publics d'enseignement supérieur et de recherche Agent comptable Sous-direction de la gestion prévisionnelle et des missions de l encadrement

Plus en détail

DECRET N 99-821. fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar

DECRET N 99-821. fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar DECRET N 99-821 fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Vu la Constitution, Vu la Convention relative à l Aviation Civile Internationale signée

Plus en détail

Charte DE LA COMMANDE PUBLIQUE Des SERVICES ACADEMIQUES

Charte DE LA COMMANDE PUBLIQUE Des SERVICES ACADEMIQUES Limoges, le 03 décembre 2015 Le Recteur de l Académie de Limoges Chancelier de l Université à Madame et Messieurs les IA-DASEN, Mesdames et Messieurs les responsables de division et de service. Charte

Plus en détail

Avis n 06-A-06 du 20 mars 2006 relatif au projet de décret fixant les règles tarifaires pour la restauration scolaire dans l enseignement public

Avis n 06-A-06 du 20 mars 2006 relatif au projet de décret fixant les règles tarifaires pour la restauration scolaire dans l enseignement public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Avis n 06-A-06 du 20 mars 2006 relatif au projet de décret fixant les règles tarifaires pour la restauration scolaire dans l enseignement public Le Conseil de la concurrence (commission

Plus en détail

Statuts Association Pro Senectute Genève

Statuts Association Pro Senectute Genève . Statuts Association Pro Senectute Genève Préambule Le présent document, les termes employés pour désigner des personnes sont pris au sens générique ; ils ont à la fois valeur d un féminin et d un masculin.

Plus en détail

CADRE SOCIO EDUCATIF

CADRE SOCIO EDUCATIF PAGE 1 SUR 7 Rédacteur Vérificateur(s) Approbateur(s) Nom Véronique MATHIEU Eric LE GOURIERES Michel SENIMON Fonction Cadre socio éducatif Coordonnateur Général des Activités de Soins Directeur du Personnel,

Plus en détail