Dossier de Presse Octobre GDF SUEZ au brésil

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier de Presse Octobre 2012. GDF SUEZ au brésil"

Transcription

1 Dossier de Presse Octobre 2012 GDF SUEZ au brésil

2 GDF SUEZ au Brésil Une présence de plus de 50 ans Un chiffre d affaires annuel de plus de 2 milliards d euros, près de 2300 collaborateurs Un pays au coeur du développement stratégique du Groupe 1 er producteur privé d électricité avec MW de capacité de production électrique 2 Centrale hydro électrique de Ita (1 450 MW)

3 SOMMAIRE 1 GDF SUEZ au Brésil : 1 er producteur privé d électricité 6 - La production et la vente d électricité - Une stratégie de croissance dynamique, notamment dans l énergie verte 2 GDF SUEZ, acteur de référence dans l ingénierie 13 3 SUEZ ENVIRONNEMENT au Brésil Une présence historique au Brésil - Accompagner le développement industriel du pays - Soutenir la rentabilité des industries minières à Cia Val do Doce Annexes 17 - GDF SUEZ : une expertise reconnue dans l hydroélectricité - Panorama de l énergie au Brésil

4 4 Centrale hydro électrique de Cana Brava (450 MW) Barrage de São Salvador (243 MW)

5 Introduction GDF SUEZ est un acteur de référence au Brésil. Le Groupe réalise près de 2 milliards d euros de chiffre d affaires dans ce pays et y emploie près de 2300 collaborateurs. Présent dans le pays depuis plus de 50 ans, GDF SUEZ y possède des positions de tout premier plan principalement dans le domaine de l énergie. Le Groupe y est le 1 er producteur privé d électricité avec une capacité de production totale de MW, dont MW en construction. GDF SUEZ se développe au Brésil à travers 3 activités principales : Production et vente d électricité En 1998, le gouvernement brésilien a décidé de privatiser Gerasul, une de ses entreprises de production d électricité, dans le Sud du pays. Repris par GDF SUEZ, Gerasul a été rebaptisé Tractebel Energia. Aujourd hui, la société gère, pour GDF SUEZ, ses activités de production et de vente d électricité sur le marché brésilien. Étude et ingénierie de projets L ingénierie est un secteur important de l activité du Groupe au Brésil. Tractebel Engineering est un leader dans l ingénierie hydraulique et thermique. Elle compte près d un millier de collaborateurs et est systématiquement consultée par le Groupe pour le choix et l évaluation des sites potentiels de projets en développement. 5 Traitement de l eau Degrémont est historiquement la première implantation de GDF SUEZ au Brésil. Présente dans ce pays depuis 1957, la société a participé activement à la définition du modèle de partenariat public-privé. Aujourd hui, sa filiale basée à São Paulo réalise la plus grande partie de son activité de traitement de l eau dans le domaine industriel. Gaz naturel Par ailleurs, GDF SUEZ a livré en avril 2012 une première cargaison de gaz naturel liquéfié (GNL) au terminal de Petrobras, à Rio de Janeiro.

6 1 - GDF SUEZ au Brésil : 1 er producteur privé d électricité L énergie constitue le premier métier de GDF SUEZ au Brésil. Avec une demande d électricité en forte croissance, le Brésil occupe une place centrale dans la stratégie de développement du Groupe. Capacité de production électrique du Brésil : MW en 2011 Répartition par source d énergie (2010) 6 Biomasse 3 % Pétrole 6 % Gaz naturel 15 % Nucléaire 2 % Charbon 2 % Eolien 1 % Hydro 71 % Répartition par acteur (2012) Autres 25,4 % Duke Energy 2,1 % AES Tiete 2,5 % CPFL 2,6 % Copel 4,5 % Petrobras 5,9 % GDF SUEZ 6,5 % Cemig 6,6 % Itaipu 6,6% Eletrobras 30,3 % CESP 7 %

7 LA PRODUCTION ET LA VENTE D ÉLECTRICITÉ GDF SUEZ a été l un des premiers énergéticiens à tirer partie des opportunités d investissements liées à l ouverture du marché brésilien de l électricité à la concurrence à la fin des années Ainsi, dès septembre 1998, le Groupe a acquis une participation majoritaire dans la société Gerasul, l une des quatre sociétés issues du démantèlement de la société d Etat Eletrobras. La société a été rebaptisée Tractebel Energia en GDF SUEZ est aujourd hui le premier producteur privé d électricité du pays à travers sa participation de 68,7 % dans Tractebel Energia*. La société dessert plus de 100 grands industriels et emploie environ 900 collaborateurs. Capacité de production électrique de GDF SUEZ au Brésil : MW MW en service, MW en construction Ceará hydro = MW thermique = MW éolien = 159 MW 12 Rondônia Mato Grosso do Sul Mato Grosso Santa Catarina Rio Grande do Sul 16 Tocantins Goiás Moranhão 11 Piauí Minas Gerais São Paulo Paraná 7 1 Salto Santiago (1 420 MW) 2 Itá (1 450 MW) 3 Salto Osório (1 078 MW) 4 Cana Brava (450 MW) 5 Machadinho (1 140 MW) 6 Passo Fundo (226 MW) 7 Ponté de Pedra (176 MW) 8 José Gelazio da Rocha (24 MW) 9 Rondonópolis (27 MW) 10 São Salvador (243 MW) 11 Estreito (1 087 MW) 12 Jirau (1) (3 750 MW) 13 Areia Branca (20 MW) 14 William Arjona (190 MW) 15 Charqueadas (60 MW) 16 Alegrete (60 MW) 17 Lages (25 MW) 18 Andrade (30 MW) 19 Jorge Lacerda (773 MW) 20 Pedra do Sal (18 MW) 21 Beberibe (26 MW) 22 Trairi-Ceará (1) (115 MW) (1) En construction * Banco Classico SA (10 %), BNDES Participacoes SA (2,3 %), Federal government (1,9 %), autres (17,09 %)

8 Une capacité de production en fort développement et majoritairement à partir d énergie renouvelable Tractebel Energia dispose d un parc de production électrique flexible, diversifié et performant (hydroélectricité, biomasse, gaz, charbon, diesel), avec 22 centrales en service. Le Groupe mène au Brésil une stratégie d expansion dynamique, notamment dans l énergie verte. 87 % de la capacité installée du Groupe provient de sources d énergie renouvelables et près de 90 % de l électricité produite proviennent en effet de ses centrales hydrauliques. Sa capacité de production installée a plus que doublé depuis 1998, pour atteindre MW en 2012, soit près de 7 % de la capacité totale d électricité installée au Brésil ( MW en 2011). Le Brésil investit depuis de nombreuses années dans la construction de barrages hydroélectriques. Ces projets s inscrivent dans une stratégie énergétique axée sur le long terme : réduction de la dépendance aux combustibles fossiles et des émissions de CO 2. Le Groupe investit également dans des centrales thermiques à partir de biomasse. Dans l état de Santa Catarina, GDF SUEZ a ainsi construit en 2003 une centrale de cogénération d une capacité de 25 MW électriques et 70 GJ/h de vapeur, qui utilise comme combustible les déchets de bois générés par l industrie de la région. L unité de production de Lages permet d éviter chaque année l émission de plus de tonnes de CO 2. 8 Depuis 2006, toutes les centrales hydrauliques de GDF SUEZ au Brésil ont reçu les certifications ISO 9001 (O&M quality), (environmental management) et (H&S). Tractebel Energia est la seule entreprise du secteur à posséder de telles certifications. Cela traduit la qualité de ses programmes industriels, sociaux et environnementaux et le respect des meilleurs critères et standards internationaux. Depuis 2006, Tractebel Energia fait partie de l Index développement durable des sociétés cotées à la bourse brésilienne (ISE). Les barrages d Estreito, São Salvador et Jirau ont aussi obtenu une certification de développement durable auprès du Bureau Veritas, un groupe international spécialisé dans l inspection, l analyse, l audit et la certification de produits, d infrastructures et de systèmes de gestion. Un modèle économique attractif Un portefeuille de clientèle diversifié Tractebel Energia fournit de l électricité à plus de 100 clients industriels dont des grands Groupes comme Volkswagen, Arcelor ou Michelin, à des sociétés locales de distribution et des sociétés de trading. Des revenus sécurisés Au Brésil, la production et la distribution d électricité sont des activités séparées. La distribution est une activité régulée. Les perspectives de croissance de la demande nationale en électricité sont déterminées à partir des prévisions envoyées au gouvernement par les distributeurs. Depuis 2003, les distributeurs ont pour obligation de sécuriser 100 % de leurs besoins estimés en achetant de l électricité au travers d enchères organisées sous contrôle gouvernemental. Market Environments and Contracting Channels Free Contracting Environment (ACL) Regulated Contracting Environment (ACR) Free Consumers Private Generators Auction Private or State Owned Distributors Brokers State Owners Generators Bilateral Negotiation Auction Transparent Process (auction/public offer)

9 Au cours de ces enchères, les producteurs proposent leur prix de vente et les volumes disponibles aux distributeurs. Les enchères terminées, chaque producteur signe un contrat séparé avec les distributeurs ayant acquis de l électricité. La loi permet également aux industriels consommant plus de 3 MW d acheter directement de l électricité aux producteurs. Grâce à ce modèle économique, Tractebel Energia dispose de revenus sécurisés à un horizon de 20 ou 30 ans. UNE STRATÉGIE DE CROISSANCE DYNAMIQUE, NOTAMMENT DANS L ÉNERGIE VERTE Avec une croissance prévisionnelle de la demande d électricité de plus de 5 % par an à l horizon 2015, le Brésil devrait développer environ MW de puissance installée chaque année. Dans ce contexte, GDF SUEZ poursuit un développement rentable et durable au Brésil à travers de nouveaux projets hydrauliques, l acquisition d actifs de production existants ou le développement de sources renouvelables alternatives comme la biomasse. L hydraulique L hydraulique représente la majorité du parc de production de GDF SUEZ au Brésil. GDF SUEZ exploite aujourd hui MW hydraulique à travers 12 centrales. Un autre barrage, d une capacité de production de MW, est actuellement en construction : Jirau. 9 Jirau (3 750 MW) : un des plus importants projets d infrastructure du pays En mai 2008, un consortium mené par GDF SUEZ a remporté une concession de 35 ans pour construire, posséder et exploiter une centrale hydraulique de MW, Jirau. Jirau se trouve sur le Rio Madeira, dans l état du Rondônia, au Nord du Brésil, une région où le développement économique a débuté il y a plus de 150 ans avec la production de caoutchouc. Il s agit d un des plus importants projets d infrastructure du pays. Jirau : MW, mise en service des premières unités en 2013

10 Le consortium Energia Sustentável do Brasil est constitué de GDF SUEZ (60 %) 1, Eletrosul (20 %) et Chesf (20 %). L investissement total pour cette centrale sera d environ 15,4 milliards de BRL ( 5,8 milliards d euros). La Banque brésilienne de développement (BNDES) s est engagée à hauteur de 9,5 milliards de BRL ( 3,6 milliards) pour le financement de ce projet. 73 % de l électricité produite par ce barrage (2 184 MW) a déjà été pré-vendue, sur une période de 30 ans, à partir de 2013, aux distributeurs locaux d électricité. Le reste de la production sera cédée sur le marché, essentiellement aux plus grands clients industriels. Jirau est une centrale au fil de l eau qui possède un réservoir de 258 km 2 dont 135 km 2 sont constitués par le lit d origine de la rivière. L impact environnemental du projet est donc limité. La construction du barrage a débuté après l obtention d autorisations et de licences environnementales très strictes, pour lesquelles les populations locales et la société civile ont été impliquées. Actuellement, 33 programmes socio-environnementaux sont mis en place, sous l égide de l agence fédérale environnementale brésilienne IBAMA, pour compenser les impacts recensés et potentiels de cet ouvrage. En parallèle, GDF SUEZ et la BNDES travaillent ensemble pour mettre en œuvre des programmes supplémentaires destinés à créer et soutenir les projets locaux de micro-économies. 10 Un nouveau barrage mis en service : Estreito (1 087 MW) GDF SUEZ a remporté, en 2002, une concession de 35 ans pour la construction d une autre centrale hydro-électrique le long du fleuve Tocantins : Estreito. La construction d Estreito, située entre les états de Tocantins et de Maranhao, a débuté en Les premières unités ont été mises en service en 2011, pour une mise en service complète du barrage fin La production électrique permettra de couvrir les besoins énergétiques de 4 millions de personnes environ. De plus, la population bénéficiera de la création de nombreux emplois et du développement de cette région du Nord du pays. Estreito représente un investissement total d environ 2,1 milliards d euros. Dans le cadre de ce projet, environ 180 millions d euros sont consacrés à des programmes sociaux et environnementaux. Estreito : 92 mètres de haut, MW de capacité, fin du chantier en 2012 Estreito est détenu à hauteur de 40,07 % par GDF SUEZ, via Tractebel Energia, aux côtés d un groupe d industriels gros consommateurs d électricité : le géant de l industrie minière Companhia Vale do Rio Doce (30 %), le producteur d aluminium Alcoa (25,49 %) et la société locale de construction Camargo Correa Energia (4,4 %). Tractebel Energia opère le barrage pour le consortium. L électricité qui sera produite et revenant à GDF SUEZ (256 MW) a été vendue aux enchères, pour une période de 30 ans, à compter de Les autres partenaires utiliseront le reste de la production pour alimenter leurs propres sites industriels. 1 La participation de GDF SUEZ doit passer de 50,1 % à 60 %. Cette acquisition reste soumise aux approbations réglementaires.

11 São Salvador (243 MW) Dans le cadre d une concession obtenue en 2001, GDF SUEZ a construit et mis en service en février 2009 la centrale hydro-électrique de São Salvador, le long du fleuve Tocantins, entre les états de Tocantins et de Goias, dans le Nord du Brésil. São Salvador : 243 MW de capacité installée, 3 ans de travaux, jusqu à personnes sur le chantier Cette centrale a représenté un investissement de 307 millions d euros. Environ 37 millions d euros ont également permis de développer 38 programmes sociaux et environnementaux dans la région. 11 La production de ce barrage a été vendue aux enchères, pour une période de 30 ans, à partir de La biomasse Dans le cadre d un partenariat avec Açucar Guarani, troisième producteur de canne à sucre et deuxième producteur de sucre au Brésil, Tractebel Energia exploite une centrale de 30 MW (Andrade) fonctionnant à la biomasse de canne à sucre, dans l état de São Paulo. 20 MW ont été cédés lors de la vente aux enchères d énergie verte qui s est tenue en août 2008, en vertu d un accord d achat d énergie de 15 ans à partir de Tractebel Energia exploite également Lages (25 MW), une centrale biomasse fonctionnant aux déchets de bois dans l état de Santa Catarina. Ces projets illustrent la volonté du Groupe d élargir son portefeuille de sources d énergie renouvelable alternatives.

12 L éolien GDF SUEZ poursuit également des projets éoliens dans le Nord-Est du pays. Deux parcs éoliens ont ainsi été mis en service en : Beberibe (26 MW), dans l état de Ceara, et Pedra do Sal (18 MW), dans l état de Piaui, où un autre complexe éolien (115 MW) est également en construction et un parc éolien de 30 MW en développement. Beberibe dessert environ personnes. Sa production est pré-vendue intégralement à Eletrobras sur 20 ans. GDF SUEZ est également impliqué dans des programmes de recherche et développement dans le secteur photovoltaïque et la production d électricité par l énergie des vagues. Une unité marémotrice est déjà en test dans le Nord du Brésil. Il s agit du premier prototype de ce type en Amérique latine. 12

13 2 - GDF SUEZ, un acteur de référence dans l ingénierie En 2000, l entreprise Tractebel Engineering acquiert LEME Engenharia, une des principales entreprises consultantes en ingénierie du marché brésilien de l énergie et des infrastructures. L entreprise développe et gère des projets de moyenne et grande envergure, opérant dès les phases d études préliminaires jusqu à l implantation finale du projet. Elle possède une équipe pluridisciplinaire de spécialistes dans les différents segments de la production d énergie (hydraulique et thermique), le transport d énergie, la mise en place d infrastructures et de systèmes d assainissement. Plus récemment, l entreprise a investi dans de nouveaux domaines tels que les énergies renouvelables (biomasse, éoliennes, énergie solaire), le gaz, la construction de ports et de voies hydrauliques. Avec plus de 47 années d expérience et près d un millier de salariés, LEME Engenharia est basée à Belo Horizonte et implantée dans quatre autres villes du pays (Brasilia, Florianópolis, Rio de Janeiro, Sao Paulo). Au travers de Tractebel Engineering, elle possède également des annexes au Chili, en Equateur, au Panama, au Pérou et en République Dominicaine. LEME Engenharia est présente dans les principaux projets d énergie et d infrastructure en Amérique latine, travaillant pour GDF SUEZ et des clients de renom tels que la Vale, deuxième compagnie minière du monde, et Eletronorte, qui est à la tête d un réseau de transmission énergétique qui couvre près de 80 % de l Amazonie. 13 Principaux projets Hydroénergie L entreprise participe à la construction des usines hydroélectriques de Estreito (1 087 MW) et Jirau (3 750 MW), comme responsable de l ingénierie du projet. Elle participe aussi au projet de l usine hydroélectrique de Belo Monte ( MW), la troisième plus grande du monde en potentiel énergétique, où elle est responsable de la coordination et de la mise en place de 50 programmes environnementaux. Systèmes électriques Actuellement, l entreprise réalise des projets pour la plus grande ligne de transport d électricité en construction dans le monde, la Ligne de Madeira, qui s étend sur près de km. LEME Engenharia élabore aussi des projets pour le système de distribution d énergie électrique dans la région amazonienne : construction de près de km de lignes de distribution et de 47 sous-stations, agrandissement de 12 autres sous-stations. Production thermique LEME Engenharia contribue à étendre la matrice énergétique du Brésil et de l Amérique latine, en participant à des projets tels que l usine thermonucléaire Angra 3, à Rio de Janeiro. Infrastructure et assainissement L entreprise gère l agrandissement de la station de traitement de Ribeirao Arrudas, responsable du traitement de 50 % des eaux usées produites par Belo Horizonte, troisième plus grande ville du Brésil. Elle participe également au projet de drainage du Bassin de Una, au Nord du Brésil, qui a amélioré la qualité de vie de milliers de personnes en augmentant la capacité d écoulement des eaux de pluie et de drainage.

14 Ports et voies hydrauliques Pour les chantiers d amélioration de la voie hydraulique du fleuve Madeira, en Amazonie, l entreprise développe notamment des études de viabilité technico-économique, environnementale. L entreprise est aussi responsable des études hydrologiques, hydrauliques et d ingénierie de base pour l élargissement de 12 canaux du bassin du fleuve Tucunduba, au Nord du Brésil, dont bénéficient près de personnes. Constructions spéciales Un des principaux projets en cours d exécution par la LEME Engenharia est la supervision des travaux de modernisation du stade Mineirao, qui se prépare à recevoir la Coupe du Monde de football 2014 ainsi que la Coupe des Confédérations. énergies renouvelables LEME Engenharia offre ses compétences de consultant à des projets liés à la production d énergies renouvelables et développe actuellement des projets visant à l implantation d usines éoliennes dans le Nord-Est du Brésil. En 2009, LEME Engenharia a inclus dans son catalogue de services la consultation de projets de crédits carbones grâce à l acquisition de Econergy, entreprise de référence en Amérique latine, spécialisée dans la gestion de projets de mécanisme de développement propre (MDP), de biogaz, éoliennes, hydro-électricité, coproduction et manutention énergétique. 14

15 3. SUEZ ENVIRONNEMENT au Brésil SUEZ ENVIRONNEMENT est présent au Brésil à travers sa filiale Degrémont, qui intervient dans la conception, la construction et l exploitation d installations de traitement de l eau pour les collectivités locales et les industriels. Une présence historique au Brésil Présent au Brésil depuis 1957, Degrémont a activement participé au développement des modèles de partenariat public privé dans les états de Bahia, Pernambuco, Espirito Santo et Rio Grande do Norte. Un des premiers contrats de Degrémont dans le pays fut la conception et construction des usines de traitement d eau potable et d épuration de la capitale Brasilia, lors de sa création. Vers la fin des années 90, les grandes villes du pays ont commencé à s équiper de stations de traitement des eaux usées urbaines. SabesP, le plus important opérateur d eau du Brésil, a choisi Degrémont pour la construction de ses deux premières et plus importantes stations de traitement des eaux usées urbaines de São Paulo (ETE São Miguel Novo Mundo ainsi que la station de Manaus pour Aguas do Amazonas). Accompagner le développement industriel du pays 15 Fort de son expérience dans le secteur pétrolier et gazier, papetier, sidérurgique et minier, Degrémont Industry 1, spécialiste de la gestion durable de l eau dans l industrie, est un acteur de référence au Brésil. Degrémont Industry est l un des principaux partenaires du géant pétrolier brésilien Petrobras dans le domaine de l environnement avec plusieurs contrats pour des installations de production d eaux de process ou de traitement des effluents sur certains de ses sites majeurs : Raffineries de RLAM (Refinaria Landulpho Alves em Mataripe) dans l état de Bahia : extension des stations de production d eau déminéralisée (300 m 3 /h) ; REPLAN (Refinaria do Planalto Paulista), la plus importante raffinerie qui à elle seule produit 17 % du pétrole du pays ; SUAPE, usine pétrochimique filiale de Petrobras : station de production d eau industrielle et déminéralisée d une capacité de 1000 m 3 /h en eau industrielle et de 290 m 3 /h en eau déminéralisée. Douzième raffinerie de Petrobras au Nord-Est du Brésil : station de traitement et de recyclage des eaux résiduaires industrielles permettant à Petrobras, grâce à des technologies de pointe, de disposer d une ressource peu coûteuse tout en limitant les prélèvements dans le milieu naturel. 1 Degrémont Industry est un acteur mondial dans l optimisation et la gestion globale du cycle de l eau dans l industrie. Degrémont Industry rassemble les activités de Ondeo IS en Europe, ainsi que l ensemble des activités industrielles de Degrémont à travers le monde.

16 Suite à la découverte de réservoirs ultra-profonds à 300 km de ses côtes, le Brésil pourrait devenir le 6 ème producteur mondial de pétrole d ici Fort de sa longue expérience dans l eau pour l exploration et production pétrolière et gazière, Degrémont Industry accompagne Petrobras et offre notamment des solutions innovantes pour le traitement des sulfates. La désulfatation constitue une étape clé du traitement de l eau pour la production pétrolière dans la région car elle permet d éviter de boucher la roche poreuse des réservoirs et de continuer à extraire le pétrole efficacement. également présent dans l industrie de la pâte à papier, Degrémont Industry a réalisé l ingénierie et la fourniture d installations de production d eaux de process de grande capacité pour Suzano Papel & Celulose à Antiga Bahia Sul, Cenibra, Veracel, Votorantim, Klabin, Rio Cel, Aracruz etc. Actuellement, Degrémont Industry construit l usine de production d eau de process pour El Dorado. Soutenir la rentabilité des industries minières à Cia Val do Doce 16 Au Brésil, Degrémont Industry exploite les stations de traitement des eaux usées issues de l industrie minière sur le site de Vale à Victoria. L enjeu est d adapter l exploitation en cas de fluctuation du marché minier, tout en assurant la fiabilité du traitement de l eau et la qualité du service. L optimisation de l installation et des travaux particuliers de maintenance permettent de soutenir la rentabilité de l industriel et de garantir la maîtrise de l impact environnemental. SUEZ ENVIRONNEMENT est aussi représenté dans le secteur de l assainissement avec sa filiale Agbar. Aqualogy, la marque d Agbar dédiée aux services, a notamment remporté 2 contrats en 2012 pour installer et exploiter le traitement des boues de la station d épuration dans la ville de Limeira ( habitants), dans l état de São Paulo, et construire le plan d assainissement de Santa Maria ( habitants), dans l état de Rio Grande do Sul. Avec ces contrats, Aqualogy s inscrit comme un partenaire avec une expertise technologique importante au moment où le Brésil envisage d importants investissements dans l eau et l assainissement.

17 Annexes GDF SUEZ : une expertise reconnue dans l hydroélectricité Panorama de l énergie au Brésil 17 Centrale hydro électrique de Salto Osório (1 078 MW)

18 GDF SUEZ : une expertise reconnue dans l hydroélectricité L énergie hydraulique représente 14 % de la capacité électrique installée totale de GDF SUEZ, ce qui la place au deuxième rang dans son portefeuille de production juste après le gaz naturel. Capacités électriques installées 30/06/12 Capacités électriques installées renouvelables - 30/06/12 Nucléaire Eolien 5 % Autres non-renouvelables Biomasse 3 % 4 % et biogaz 1 % Charbon 13% Hydro 14% 118 GW Eolien 24 % Biomasse et biogaz 6 % Solaire 16,6 GW 18 Gaz naturel 60 % Hydro 70 % L hydroélectricité présente de très nombreux atouts parmi lesquels : - la propreté, qui s ajoute à un parc de production électrique déjà faiblement émetteur de CO 2 ; - la souplesse, qui permet de répondre à différents besoins de consommation : de pointe pour les stations de transfert d énergie par pompage ou quasi continu pour les aménagements au fil de l eau ; - la prédictibilité sur une longue période quant au coût de production. Cette visibilité allège l importance du poids de l investissement initial et facilite des relations contractuelles de longue durée avec des partenaires industriels ; - l autonomie et l ancrage local, qui contribuent à la sécurité d approvisionnement des pays où les barrages sont localisés. L hydroélectricité fait appel à des expertises pointues qui existent depuis des décennies au sein du Groupe. Aujourd hui, elle trouve aussi des terrains d application plus inattendus dans les usines de traitement d eau de SUEZ ENVIRONNEMENT ou dans les projets de sauvegarde de la mer Morte. Les impacts socio-économiques et environnementaux sont méthodiquement identifiés et analysés. Ce processus est toujours mené en partenariat avec les autorités locales. Les solutions se traduisent le plus souvent par des programmes sociaux et environnementaux importants et adaptés aux besoins.

19 En dehors du Brésil, le Groupe est aussi présent dans l hydroélectricité en France, en Italie, en Belgique, au Portugal, au Pérou, au Chili, au Laos, ou aux Etats-Unis. GDF SUEZ a par ailleurs acquis First Light aux États-Unis avec un portefeuille de centrales hydroélectriques classiques ou par accumulation par pompage de plus de MW. Les infrastructures hydroélectriques de GDF SUEZ dans le monde FRANCE CNR : MW SHEM : 783 MW BELGIQUE 22 MW ÉTATS-UNIS 173 MW PORTUGAL 33 MW PANAMA Dos Mares : 118 MW ESPAGNE 84 MW ITALIE 76 MW LAOS Houay Ho : 153 MW TAHITI 49 MW 19 PÉROU 249 MW CHILI 44 MW BRÉSIL 13 implantations totalisant MW, dont 1 en construction (Jirau : MW) VANUATU 600 KW

20 PANORAMA DE L ÉNERGIE AU BRÉSIL Le Brésil se classe au 10 ème rang des plus gros consommateurs d énergie au monde. L hydroélectricité représentait, en 2010, 71 % de la capacité de production du pays, contre 15 % pour le gaz naturel et 6 % pour le pétrole. À fin 2009, les sources d énergie renouvelable représentaient 78 % de la capacité de production totale, à comparer à la moyenne mondiale de 18 %. Au cours des dernières années, l utilisation de l alcool de canne à sucre (éthanol) comme source d énergie a augmenté. S Électricité Capacité installée (milliers de MW) Production (GWh) Source : Anuario estatistico de Energia Eletrica Secteur électrique 20 L administration brésilienne a pour objectif d augmenter la production d électricité, de manière à soutenir ses objectifs de croissance. L entreprise publique Eletrobras est le plus gros producteur d électricité au Brésil et contrôle plus d un tiers de la capacité installée. Les autres entreprises publiques contrôlent la plupart de la capacité restante. La plus grande entreprise de production privée est Tractebel Energia. Les entreprises de distribution de l électricité au Brésil sont au nombre de 64. La plus grande source de production électrique est l énergie hydraulique (85 % en 2010). Conjointement avec le Paraguay, le Brésil entretient le plus grand complexe hydroélectrique opérationnel au monde, le site de Itaipu, sur la rivière Parana, d une capacité de 12,6 GW. De nombreuses installations de production d énergie hydraulique au Brésil sont éloignées des centres de consommation, ce qui provoque d importantes pertes lors du transport et de la distribution, estimées à environ 16 % du total de l approvisionnement domestique. Le Brésil dispose de deux centrales nucléaires, Angra-1 (630 MW) et Angra-2 (1 350 MW). L entreprise publique Eletronuclear, filiale d Eletrobras, gère les deux usines. Une troisième centrale de MW, Angra-3, est partiellement construite. En 2007, Eletronuclear a été autorisé par le gouvernement brésilien à reprendre la construction d Angra-3.

21 Secteur du gaz naturel Fin 2011, le Brésil détenait 500 milliards de m 3 de réserves prouvées de gaz naturel 1. La majeure partie de ces réserves se situe dans les bassins Campos et Santos, mais il existe également des réserves importantes dans des zones intérieures. En dépit des réserves importantes de gaz naturel au Brésil, la production a augmenté lentement ces dernières années, principalement en raison du manque de capacité de transport domestique mais aussi en raison du niveau de prix sur le marché intérieur. La consommation en gaz naturel représente une petite partie de l énergie globale du pays. Toutefois, la demande en gaz naturel augmente et en 2011, le Brésil a consommé 26,7 milliards de m 3 de gaz naturel 1. Les prix élevés du pétrole ont contribué à accroître la demande brésilienne en gaz naturel : celui-ci est principalement utilisé comme substitut au fioul dans l industrie et la production énergétique. De plus, l arrivée des importations de gaz naturel a mené à une rapide croissance de la consommation domestique. Petrobras est le plus gros producteur de gaz naturel au Brésil. La société d Etat contrôlerait plus de 90 % des réserves brésiliennes de gaz naturel. Sulgas et le britannique BG sont d autres acteurs importants du secteur. Petrobras est également le premier fournisseur du marché de gros. La loi brésilienne autorise chaque état à conserver le monopole de la distribution du gaz naturel sur son territoire, mais de nombreux états ont commencé à privatiser partiellement ces entreprises de distribution. Petrobras a pris des participations dans plusieurs d entre elles. Le secteur industriel est le plus gros consommateur de gaz naturel au Brésil et représente environ 80 % de la consommation domestique totale. La plupart de la production onshore se situe dans les états Amazonas et Bahia, même si le gaz naturel qui y est produit est principalement destiné à la consommation domestique par manque d infrastructures de transport. Toutefois, plusieurs projets d infrastructures devraient favoriser l accroissement de la production dans ces régions. Début 2007, Petrobras a signé un contrat avec Golar LNG pour deux unités flottantes de regazéification et de stockage. Petrobras souhaite ainsi sécuriser les approvisionnements en gaz naturel liquéfié provenant de diverses sources, notamment l Algérie, le Nigeria et le Moyen-Orient. 21 Secteur pétrolier Les réserves prouvées du Brésil s élèvent à 15,1 milliards de barils 1. Le profil du Brésil en tant que producteur d énergie sera transformé à moyen terme après l annonce en novembre 2007 d une découverte importante dans le champ pétrolifère en eau profonde de Tupi dans le bassin de Santos («pré-sal»). 1 Source : BP Statistical Review of World Energy, juin 2012

GDF SUEZ. Branche Energie Europe et International. Jean-Pierre Hansen

GDF SUEZ. Branche Energie Europe et International. Jean-Pierre Hansen GDF SUEZ Branche Energie Europe et International Jean-Pierre Hansen Chiffres clés opérationnels * Un leader mondial pour le gaz et l'électricité Leader de l'électricité au Benelux Positions importantes

Plus en détail

Bioénergie. L énergie au naturel

Bioénergie. L énergie au naturel Bioénergie L énergie au naturel Les références d AREVA en bioénergie Plus de 2,5 GW dans le monde : la plus grande base installée de centrales biomasse AREVA développe des solutions de production d électricité

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

eni, mécène exceptionnel du musée du Louvre

eni, mécène exceptionnel du musée du Louvre eni, mécène exceptionnel du musée du Louvre Le soutien à la culture dans les pays où elle opère et le lien avec les traditions et les communautés locales sont un trait distinctif d eni : l importance du

Plus en détail

eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr

eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr eni gas & power en France Avec plus de 50 ans d expérience dans le secteur gazier, eni est l un des premiers opérateurs de gaz naturel en Europe, où elle

Plus en détail

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC Sommaire de la présentation MAROC EN CONSTANTE EVOLUTION DES RÉFORMES ET DES VISIONS STRATÉGIQUES TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: ENJEUX ET DÉFIS

Plus en détail

Gaz naturel, électricité et services

Gaz naturel, électricité et services Panorama édition 2013 Gaz naturel, électricité et services Enovos, plein d énergie Enovos est le plus important fournisseur d énergie d une région située au cœur de l Europe industrielle qui regroupe autour

Plus en détail

La place du charbon dans le mix électrique

La place du charbon dans le mix électrique La place du charbon dans le mix électrique Présentation au colloque 7 février 2008 Gérard Mestrallet, PDG de SUEZ «Les nouveaux débouchés du charbon : quels risques pour le changement climatique?» Outline

Plus en détail

Programme nucléo-énergétique du Brésil

Programme nucléo-énergétique du Brésil Programme nucléo-énergétique du Brésil Les études faites par le gouvernement brésilien sur la situation énergétique du pays pour les 25 ou 30 années à venir montrent que les centrales hydroélectriques

Plus en détail

Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches

Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches Présenté par : Joël Leblond et Martin Loiselle 19 novembre 2010 Plan de la présentation Introduction Objectifs des Rendez-vous de l énergie Constats nationaux

Plus en détail

La lettre des actionnaires

La lettre des actionnaires Énergies GDF SUEZ La lettre des actionnaires 07 La lettre des actionnaires SEPTEMBRE 2010 Édito Des performances solides et un leadership international renforcé «Les résultats du Groupe au 1 er semestre

Plus en détail

Energies Renouvelables

Energies Renouvelables Energies Renouvelables Le plus industriel des financiers Deux fonds sectoriels FCPR institutionnels français dédiés aux EnR Un positionnement sur tous les segments et sur l ensemble de la chaîne de valeur

Plus en détail

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe L une des priorités stratégiques de l Union européenne consiste à promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable pour l Europe. La BEI

Plus en détail

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry L OFAEnR Origines & Objectifs Crée en 2006 par les gouvernements français & allemand Bureau au ministère

Plus en détail

Le Brésil n est plus un eldorado, enfin! nov 2014 Benoit Trivulce, Directeur Ubifrance Brésil et Amérique du Sud

Le Brésil n est plus un eldorado, enfin! nov 2014 Benoit Trivulce, Directeur Ubifrance Brésil et Amérique du Sud Le Brésil n est plus un eldorado, enfin! nov 2014 Benoit Trivulce, Directeur Ubifrance Brésil et Amérique du Sud Ce dont je ne vais pas vous parler 2 2009 2013 3 Google map ment : le Bresil est une ile

Plus en détail

GDF SUEZ au service du développement de ProvenceAlpes-Côte d Azur

GDF SUEZ au service du développement de ProvenceAlpes-Côte d Azur GDF SUEZ au service du développement de ProvenceAlpes-Côte d Azur Projet «les Quais d Arenc» Marseille-Euroméditerranée. Editorial La région Provence Alpes Côte d'azur, peuplée de 4,8 millions d habitants

Plus en détail

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable CNR pionnier de la filière hydrogène renouvelable Barrage de retenue de Pierre-Bénite sur le Rhône Perspectives Frédéric Storck, Directeur de l Énergie Les énergies renouvelables sont depuis 80 ans le

Plus en détail

Les définitions utilisées par l'observatoire de l'énergie (DGEMP- Observatoire de l'énergie, septembre 2003)

Les définitions utilisées par l'observatoire de l'énergie (DGEMP- Observatoire de l'énergie, septembre 2003) Les définitions utilisées par l'observatoire de l'énergie (DGEMP- Observatoire de l'énergie, septembre 2003) Consommation Taux d'indépendance énergétique Energie Electricité Pouvoir calorifique Consommation

Plus en détail

CENTRALES HYDRAULIQUES

CENTRALES HYDRAULIQUES CENTRALES HYDRAULIQUES FONCTIONNEMENT Les différentes centrales hydrauliques Les centrales hydrauliques utilisent la force de l eau en mouvement, autrement dit l énergie hydraulique des courants ou des

Plus en détail

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée Dalkia, le leader européen des services énergétiques Dalkia filiale de EDF et de Veolia Environnement, place les enjeux environnementaux au cœur

Plus en détail

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie «La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie Kurt Rohrbach, Président de l Association des entreprises électriques

Plus en détail

MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques

MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques Recherche & Développement MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques Préparer l avenir énergétique Dans un contexte

Plus en détail

E-SER : Electricité produite à partir de sources d énergie renouvelables

E-SER : Electricité produite à partir de sources d énergie renouvelables E-SER : Electricité produite à partir de sources d énergie renouvelables Systèmes de production d électricité à partir de SER Motivations au développement de l E-SER Mécanismes de soutien Marché des certificats

Plus en détail

1 445 M 20 M 5 085 M. l efficacité énergétique. la durabilité. l innovation QUI SOMMES-NOUS? CHIFFRES 2013 PAYS : CLIENTS : RÉSULTAT NET : EBITDA :

1 445 M 20 M 5 085 M. l efficacité énergétique. la durabilité. l innovation QUI SOMMES-NOUS? CHIFFRES 2013 PAYS : CLIENTS : RÉSULTAT NET : EBITDA : QUI SOMMES-NOUS? Gas Natural Fenosa est une entreprise du secteur de l énergie, créée il y a plus de 170 ans et dont la renommée a dépassé les frontières. GAS NATURAL FENOSA Pionnière dans l approvisionnement

Plus en détail

Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM

Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM Congrès SATW, Yverdon 29-30 août 2008 G. Planche Directeur Déploiement HydroGen4, Berlin 1 Agenda La

Plus en détail

Production électrique : la place de l énergie éolienne

Production électrique : la place de l énergie éolienne Production électrique : la place de l énergie éolienne I Production électrique : principes de base L énergie électrique n est pas un fluide que l on pourrait «mettre en conserve», l énergie électrique

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Mai 2013

DOSSIER DE PRESSE Mai 2013 La centrale thermique à flamme de Vitrysur-Seine Crédit photo : Yves Soulabaille N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CPT Vitry-sur-Seine 18 rue des fusillés 94400 Vitry-sur-Seine www.edf.fr

Plus en détail

Assurer l avenir avec un parc de production diversifié

Assurer l avenir avec un parc de production diversifié Exercice 2010 Seul le discours prononcé fait foi Assurer l avenir avec un parc de production diversifié Discours de M. Hermann Ineichen, chef du secteur d activité Energie Suisse, dans le cadre de la conférence

Plus en détail

DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD

DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD Désenclavement nordique du pétrole par un jumelage éolien - micrognl

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet 3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet Table des matières 07 3CB : une centrale nouvelle génération développée et exploitée par Alpiq 09 Historique du projet 11 Le cycle combiné : une technologie moderne,

Plus en détail

FORUM REGIONAL SUR L INITIATIVE ENERGIE SOLAIRE DE LA CEDEAO Présentation de la Côte d Ivoire

FORUM REGIONAL SUR L INITIATIVE ENERGIE SOLAIRE DE LA CEDEAO Présentation de la Côte d Ivoire FORUM REGIONAL SUR L INITIATIVE ENERGIE SOLAIRE DE LA CEDEAO Présentation de la Côte d Ivoire GNIGBOGNIMA Siriki N CHO Pâcome Chargés d études à la Direction Générale de l Energie Dakar, 18-21 octobre

Plus en détail

1.1. Introduction... 9 1.2. Un siècle de transport aérien au Brésil... 9. 1.3. Le transport aérien au Brésil... 13

1.1. Introduction... 9 1.2. Un siècle de transport aérien au Brésil... 9. 1.3. Le transport aérien au Brésil... 13 6 SOMMAIRE 1. PANORAMA...9 1.1. Introduction... 9 1.2. Un siècle de transport aérien au Brésil... 9 1.2.1. Les pionniers...9 1.2.2. La période militaire...10 1.2.3. Le retour au libéralisme....10 1.2.4.

Plus en détail

GDF SUEZ au service du développement de la Lorraine

GDF SUEZ au service du développement de la Lorraine GDF SUEZ au service du développement de la Lorraine Cœur historique de Metz. Editorial Baptisée "Terre d'énergies" pour ses richesses en ressources énergétiques et ses nombreuses infrastructures, la Lorraine

Plus en détail

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales Les tendances du marché de la production d électricité dans le monde Samir Allal La globalisation économique a favorisé une plus grande expression des mécanismes concurrentiels. Désormais la concurrence

Plus en détail

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité» Fédération mondiale des travailleurs scientifiques World Federation of scientifique Workers 85ème session du Conseil exécutif Symposium «Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Juin 2012. GDF SUEZ et RIO+20 : Nos actions pour une économie verte et responsable

DOSSIER DE PRESSE Juin 2012. GDF SUEZ et RIO+20 : Nos actions pour une économie verte et responsable DOSSIER DE PRESSE Juin 2012 GDF SUEZ et RIO+20 : Nos actions pour une économie verte et responsable NOS ACTIONS POUR UNE économie VERTE ET RESPONSABLE La prochaine Conférence sur le Développement Durable

Plus en détail

Tout savoir sur le marché de l énergie

Tout savoir sur le marché de l énergie Tout savoir sur le marché de l énergie Sommaire Fiche 1 Que signifie l ouverture du marché de l énergie pour vous? Les acteurs du marché Fiche 2 Fiche 3 Fiche 4 Le marché de l énergie, les réponses à toutes

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

tél. 02 277 51 11 Pour les appels en provenance de l étranger : tél. + 32 2 277 51 11

tél. 02 277 51 11 Pour les appels en provenance de l étranger : tél. + 32 2 277 51 11 Le marché de l énergie en 2010 Service public fédéral Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie Rue du Progrès 50 1210 Bruxelles N d entreprise : 0314.595.348 http://economie.fgov.be tél. 02 277 51

Plus en détail

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 Synthèse Juin 2015 Sommaire Analyse globale 4 1. Prévision de consommation 5 2. Disponibilité du parc de production 7 3. Étude du risque

Plus en détail

La technologie qui fait avancer le monde

La technologie qui fait avancer le monde La technologie qui fait avancer le monde Édition 2014 Groupe Efacec Structure Actionnaire Groupe José de Mello Têxtil Manuel Gonçalves Toujours en mouvement, le Groupe José de Mello développe une stratégie

Plus en détail

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015 Energie Nucléaire Principes, Applications & Enjeux 6 ème - 2014/2015 Quelques constats Le belge consomme 3 fois plus d énergie que le terrien moyen; (0,56% de la consommation mondiale pour 0,17% de la

Plus en détail

ENERGIE. Ministère de l Energie. par Mr. Ibrahima NIANE Directeur de l Electricité

ENERGIE. Ministère de l Energie. par Mr. Ibrahima NIANE Directeur de l Electricité République du Sénégal Un peuple Un but Une foi - - - - - - - - - - - Ministère de l Energie ENERGIE par Mr. Ibrahima NIANE Directeur de l Electricité Dakar, le 10 mars 2014 CONTEXTE Important retard d

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un

Plus en détail

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz Prenez part au changement Opérateur d électricité et de gaz Edito Après 60 ans de monopole, vous êtes désormais libre de choisir votre opérateur d énergie. Accrédité par le Ministère de l Economie, des

Plus en détail

Nuclear trainees program

Nuclear trainees program engagement cohésion Nuclear trainees program audace exigence junior Obtenez en 1 an une formation de généraliste du nucléaire engagement GDF SUEZ / 2 nuclear trainees PROGRAM JUnIOR Vous êtes un jeune

Plus en détail

Bilan électrique français ÉDITION 2014

Bilan électrique français ÉDITION 2014 Bilan électrique français ÉDITION 2014 Dossier de presse Sommaire 1. La baisse de la consommation 6 2. Le développement des ENR 8 3. Le recul de la production thermique fossile 9 4. La baisse des émissions

Plus en détail

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010 Energie photovoltaïque Filière Physique des Composants Nanostructurés PHELMA Septembre 2010 Anne Kaminski 1, Mathieu Monville 2 1 INP Grenoble - INSA Lyon 2 Solarforce 1 PLAN DU COURS 1- Panorama de l

Plus en détail

GDF SUEZ au service du développement de la région Centre

GDF SUEZ au service du développement de la région Centre GDF SUEZ au service du développement de la région Centre Festival de Loire à Orléans. Editorial Les enjeux de la «croissance verte» sont au cœur du développement économique et social de la région Centre.

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com Dossier de presse La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR Contact presse Service.presse@edf-en.com Manon de Cassini-Hérail Manon.decassini-herail@edf-en.com Tel. : 01 40 90 48 22 / Port.

Plus en détail

Trading Update. 3 ème trimestre 2008. Information règlementée

Trading Update. 3 ème trimestre 2008. Information règlementée Trading Update 3 ème trimestre 2008 Information règlementée Bruxelles - 3 Novembre 2008 A. Performance financière durant le 3 ème trimestre 2008 1. La performance opérationnelle des unités de cogénération

Plus en détail

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Direction du patrimoine Le 12/12/2014 SNI - 125 avenue de Lodève - CS 70007-34074 Montpellier Cedex 3 Tél. : 04 67 75 96 40 - www.groupesni.fr Siège social

Plus en détail

Document RÉFÉRENCE 2013

Document RÉFÉRENCE 2013 Document de RÉFÉRENCE Rapport financier annuel 2013 Sommaire 1 LE GROUPE ALBIOMA 3 1.1. Histoire 4 1.2. Chiffres clés 6 1.3. Activités et principaux marchés 7 1.4. Priorités stratégiques et politique d

Plus en détail

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera?

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Par Julien Deleuze Senior Manager, Estin & Co Des options environnementales, énergétiques, économiques majeures La France fait face à cinq options environnementales,

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale GRANDS AXES DE LA POLITIQUE ENERGÉTIQUE DU MAROC Le renforcement de la sécurité d approvisionnement en energies à travers la diversification des sources et ressources,

Plus en détail

Résultats semestriels 2014

Résultats semestriels 2014 31 juillet 2014 Résultats semestriels 2014 Des résultats semestriels solides malgré une série d éléments exceptionnels : contexte hydrologique très défavorable en Amérique latine, climat extrêmement doux

Plus en détail

Turquie. Date d adoption de la Loi : 9 novembre 2007 CHAPITRE 1. Objectif, Champ d application, Définitions et Abréviations

Turquie. Date d adoption de la Loi : 9 novembre 2007 CHAPITRE 1. Objectif, Champ d application, Définitions et Abréviations Turquie Traduction non officielle 1 de la Loi n o 5710 2 relative à la construction et à l exploitation de centrales nucléaires et à la vente de l énergie produite par ces centrales Date d adoption de

Plus en détail

PRODUIRE UNE ÉNERGIE SÛRE, COMPÉTITIVE ET BAS CARBONE

PRODUIRE UNE ÉNERGIE SÛRE, COMPÉTITIVE ET BAS CARBONE ILS COMBATTENT LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE UNE ÉNERGIE SÛRE, COMPÉTITIVE ET BAS CARBONE Revivre les étapes du projet du CCG de Bouchain sur www.edf.com Les équipes d EDF Énergies Nouvelles Les équipes

Plus en détail

La Gestion de Portefeuilles de Projets d Entreprise : quatre moyens d accroître le retour sur investissement dans les industries gérant de multiples

La Gestion de Portefeuilles de Projets d Entreprise : quatre moyens d accroître le retour sur investissement dans les industries gérant de multiples La Gestion de Portefeuilles de Projets d Entreprise : quatre moyens d accroître le retour sur investissement dans les industries gérant de multiples actifs Livre Blanc Oracle Octobre 2009 Livre Blanc Oracle

Plus en détail

Plan Maroc Solaire Contribution du secteur bancaire marocain au développement énergétique national. Casablanca, 15 Mars 2010 1

Plan Maroc Solaire Contribution du secteur bancaire marocain au développement énergétique national. Casablanca, 15 Mars 2010 1 Plan Maroc Solaire Contribution du secteur bancaire marocain au développement énergétique national Casablanca, 15 Mars 2010 1 UNE PROMOTION COHERENTE DES ENERGIES RENOUVELABLES DANS LE CADRE DE LA NOUVELLE

Plus en détail

FAITES AFFAIRE AVEC L ALLEMAGNE, PREMIÈRE ÉCONOMIE DE L UNION EUROPÉENNE

FAITES AFFAIRE AVEC L ALLEMAGNE, PREMIÈRE ÉCONOMIE DE L UNION EUROPÉENNE FAITES AFFAIRE AVEC L ALLEMAGNE, PREMIÈRE ÉCONOMIE DE L UNION EUROPÉENNE - Occasions d affaires et secteurs d intérêt - Chambre canadienne allemande de l industrie et du commerce à Montréal Montréal 24

Plus en détail

Rejoindre EDF, leader européen des énergies de demain

Rejoindre EDF, leader européen des énergies de demain Mars 2009 Rejoindre EDF, leader européen des énergies de demain Direction Médias Groupe 22-30, avenue de Wagram 75382 Paris cedex 08 www.edf.com SA au capital de 911 085 545 euros 552 081 317 R.C.S. Paris

Plus en détail

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Roman Buss, Renewables Academy (RENAC) AG Voyage d affaires de la CCI allemande Energies renouvelables pour la consommation propre dans

Plus en détail

BRESIL, L EVEIL D UN NOUVEAU GEANT PETROLIER

BRESIL, L EVEIL D UN NOUVEAU GEANT PETROLIER BRESIL, L EVEIL D UN NOUVEAU GEANT PETROLIER DANS L ATLANTIQUE SUD Edmilson Moutinho dos Santos* APERÇU HISTORIQUE DE L EVOLUTION RECENTE DE L INDUSTRIE PETROLIERE BRESILIENNE La découverte de grands gisements

Plus en détail

PROJETS INDUSTRIELS. sdv.com. Logistique. Imagination.

PROJETS INDUSTRIELS. sdv.com. Logistique. Imagination. PROJETS INDUSTRIELS sdv.com Logistique. Imagination. CONFORMITE & DEVELOPPEMENT DURABLE QUALITÉ, SANTÉ, SÉCURITÉ, ENVIRONNEMENT Certifications ISO 9001, ISO 14001 et OHSAS 18001. Programmes de sensibilisation

Plus en détail

Les services d efficacité énergétique et environnementale

Les services d efficacité énergétique et environnementale Les services d efficacité énergétique et environnementale Sommaire Notre organisation Page 4 Notre offre Page 6 Nos métiers Améliorer la performance énergétique et environnementale des bâtiments Page 8

Plus en détail

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011 Club de l automation EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique 31 mars 2011 Agenda Présentation synthétique du groupe EDF et l efficacité énergétique Le dispositif CEE Zoom sur Netseenergy 2 -

Plus en détail

Origine du courant électrique Constitution d un atome

Origine du courant électrique Constitution d un atome Origine du courant électrique Constitution d un atome Electron - Neutron ORIGINE DU COURANT Proton + ELECTRIQUE MATERIAUX CONDUCTEURS Électrons libres CORPS ISOLANTS ET CORPS CONDUCTEURS L électricité

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011

Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011 1 Nos performances environnementales, sociales et sociétales en 2011 Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011 Sur les données environnementales publiées dans le présent rapport, il

Plus en détail

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique FORUM NUCLEAIRE BELGE POSITION PAPER 24 JUIN 2015 L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique La demande en électricité ne cesse d augmenter. Entre 1965 et

Plus en détail

Avertissement. Version 2.3. Juin 2003. Les objectifs poursuivis. Les principes du régime des certificats verts

Avertissement. Version 2.3. Juin 2003. Les objectifs poursuivis. Les principes du régime des certificats verts Commission Wallonne Pour l Energie Version 2.3. Juin 2003 LE REGIME DES CERTIFICATS VERTS dans le cadre de l ouverture du Marché de l Electricité en Wallonie Sommaire Les objectifs poursuivis Les principes

Plus en détail

- Branche Énergie Europe et International 4. - Division Énergie Benelux Allemagne 5. - Division Énergie Europe 8. - Division Énergie International 11

- Branche Énergie Europe et International 4. - Division Énergie Benelux Allemagne 5. - Division Énergie Europe 8. - Division Énergie International 11 GDF ANNEXES Annexes - Sommaire Pages Annexes Branches - Branche Énergie Europe et International 4 - Division Énergie Benelux Allemagne 5 - Division Énergie Europe 8 - Division Énergie International 11

Plus en détail

Siemens fournit 150 éoliennes pour le plus vaste projet éolien offshore des Pays-Bas

Siemens fournit 150 éoliennes pour le plus vaste projet éolien offshore des Pays-Bas Secteur Energy Presse Erlangen, le 15 mai 2014 Siemens fournit 150 éoliennes pour le plus vaste projet éolien offshore des Pays-Bas Valeur totale de la commande : plus de 1,5 milliard d euros Combinaison

Plus en détail

23,5 609 796 312 789 28,7 356 499 673 279. en % du chiffre d affaires net 4,4 5,3 8,4 3,0. Investissements / Désinvestissements nets 116 404

23,5 609 796 312 789 28,7 356 499 673 279. en % du chiffre d affaires net 4,4 5,3 8,4 3,0. Investissements / Désinvestissements nets 116 404 2014 Alpiq en bref Alpiq est un fournisseur d électricité et prestataire de services énergétiques leader en Suisse, à orientation européenne. L entreprise est active dans la production d électricité ainsi

Plus en détail

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT Dans un avenir marqué par : des incertitudes importantes de nature économique, énergétique et technologique, à l échelle mondiale, européenne

Plus en détail

PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES

PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES 1 LE BUS DU FUTUR EST SUISSE Grande première suisse et même mondiale, TOSA est un bus articulé à batterie rechargeable pour la desserte des villes. L'énergie de propulsion

Plus en détail

ACTIVITE INDUSTRIELLE

ACTIVITE INDUSTRIELLE ACTIVITE INDUSTRIELLE 28 ENERGIE ELECTRIQUE APPELEE L énergie électrique nette appelée au cours de l année 2002 a atteint 15 539.6 GWh, en progression de 5 % par rapport à l année 2001. ENERGIE APPELEE

Plus en détail

Le Bilan réglementaire des Emissions de GES Au titre de l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010

Le Bilan réglementaire des Emissions de GES Au titre de l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Le Bilan réglementaire des Emissions de GES Au titre de l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Schneider Electric Energy France Publication Décembre 2012 Emissions de l année fiscale 2011

Plus en détail

CHOISISSEZ LA SéCURITé ET LA PERFORMANCE POUR L EXPLOITATION DE VOS CENTRALES

CHOISISSEZ LA SéCURITé ET LA PERFORMANCE POUR L EXPLOITATION DE VOS CENTRALES CHOISISSEZ LA SéCURITé ET LA PERFORMANCE POUR L EXPLOITATION DE VOS CENTRALES EDF EN SERVICES, VOTRE PARTENAIRE POUR L EXPLOITATION-MAINTENANCE DES CENTRALES éoliennes ET SOLAIRES SUPERVISION 24H/24 +

Plus en détail

BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION WALLONNE 2004

BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION WALLONNE 2004 BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION WALLONNE 24 Rapport Final Novembre 26 Visa 5/489/NOLL pour le compte du Ministère de la Région Wallonne DGTRE BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION WALLONNE 24 Rapport final Novembre

Plus en détail

État et perspectives énergétiques mondiales et québécoises

État et perspectives énergétiques mondiales et québécoises État et perspectives énergétiques mondiales et québécoises Rendez-vous de l énergie Agents socio-économiques, Côte-Nord 23 février 2011 Patrick Déry, B.Sc., M.Sc. physicien, spécialiste en énergétique

Plus en détail

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Ministère de l Énergie Printemps 2015 Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Fiche d information Déclaration de principes provinciale, 2014 La Déclaration de principes provinciale de 2014

Plus en détail

Journée Investisseurs Le développement en pays émergents

Journée Investisseurs Le développement en pays émergents Journée Investisseurs Le développement en pays émergents Jean-Claude Breffort Anand Mahajan 15 novembre 2010 Saint-Gobain en Pays Emergents 1. Une présence déjà forte en pays émergents 2. Perspectives

Plus en détail

LES ENERGIES RENOUVELABLES. Dr Marwan JARKAS

LES ENERGIES RENOUVELABLES. Dr Marwan JARKAS LES ENERGIES RENOUVELABLES Dr Marwan JARKAS Plan de l exposée : I - Définition de l énergie renouvelable II - Différentes types de l énergie renouvelable 1. Energie éolienne 2. Energie solaire 3. Energie

Plus en détail

Points de repère n 4 8ème session du Forum économique et financier franco-vietnamien. Assistance Technique France. 17-18 novembre 2009 à Ha Long

Points de repère n 4 8ème session du Forum économique et financier franco-vietnamien. Assistance Technique France. 17-18 novembre 2009 à Ha Long Points de repère n 4 8ème session du Forum économique et financier franco-vietnamien Assistance Technique France public experts in economics & finan La politique vietnamienne de l énergie dans une stratégie

Plus en détail

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Smart Grids, nos clients au cœur du réseau de demain ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Association Carbon AT, Nantes, le 16 avril 2013 Régis LE DREZEN Regis.le-drezen@erdf-grdf.fr Film

Plus en détail

Pierre-Marie ABADIE. Directeur de l énergie. CLUB ENERGIE & DEVELOPPEMENT - 6ème colloque

Pierre-Marie ABADIE. Directeur de l énergie. CLUB ENERGIE & DEVELOPPEMENT - 6ème colloque Pierre-Marie ABADIE Directeur de l énergie CLUB ENERGIE & DEVELOPPEMENT - 6ème colloque Paris, 13 janvier 2009 Pierre-Marie ABADIE MEEDDAT/DGEC/Direction de l énergie Introduction En régime de monopole

Plus en détail

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE Contribution du SER au Plan de performance énergétique des logements 2 ( ) «La rénovation thermique des logements

Plus en détail

L ENERGIE HYDRAULIQUE FICHE TECHNIQUE.

L ENERGIE HYDRAULIQUE FICHE TECHNIQUE. L ENERGIE HYDRAULIQUE FICHE TECHNIQUE. I. PRINCIPE L énergie hydroélectrique nécessite un cours d eau ou une retenue d eau. La centrale exploite l énergie potentielle créée par le dénivelé de la chute

Plus en détail

LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE. Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011

LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE. Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011 LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011 SOMMAIRE 01. Les enjeux du marché de électricité 02. L ouverture du marché de l électricité en Europe 03. Le

Plus en détail

Eau et énergie sont. indissociables. Marc Florette, Léon Duvivier

Eau et énergie sont. indissociables. Marc Florette, Léon Duvivier Eau et énergie sont indissociables Marc Florette, Léon Duvivier Marc Florette est membre du Comex et directeur Recherche et Innovation de GDF Suez. Léon Duvivier est directeur des Technologies à la Direction

Plus en détail

Défis du secteur de l énergie électrique face aux besoins de développement du pays

Défis du secteur de l énergie électrique face aux besoins de développement du pays Office National de l Electricité et de l Eau Potable (ONEE) Défis du secteur de l énergie électrique face aux besoins de développement du pays Novembre 2014 PARC DE PRODUCTION DIVERSIFIE Tiers nationaux

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

IFP School. www.ifp-school.com. S'ouvrir de nouveaux horizons. École d'application dans les domaines de l'énergie et des motorisations

IFP School. www.ifp-school.com. S'ouvrir de nouveaux horizons. École d'application dans les domaines de l'énergie et des motorisations IFP School S'ouvrir de nouveaux horizons École d'application dans les domaines de l'énergie et des motorisations www.ifp-school.com Transition énergétique demande énergétique mondiale : mieux utiliser

Plus en détail