Plan Campus du plateau de Saclay

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plan Campus du plateau de Saclay"

Transcription

1 Plan Campus du plateau de Saclay Dossier de presse février 2009 Fondation de coopération scientifique 1

2 SOMMAIRE Synthèse p 03 Une ambition pédagogique et scientifique p 12 Un projet scientifique et académique conçu pour la mutualisation p 13 Une organisation spatiale autour de plusieurs zones p 14 Douze domaines scientifiques p 18 Les besoins de financement p 31 Une dynamique pleine de promesses p 34 Un Campus-Cluster p 36 Un projet économe des espaces et respectueux de son environnement p 37 Transports collectifs, une ardente nécessité p 39 Un campus inséré dans son territoire, ouvert à ses habitants p 41 Un campus attractif pour des entreprises partenaires p 42 Les 23 acteurs du Plan Campus du plateau de Saclay p 44 Contacts presse : Publicis Consultants Valérie Frapier - tel Laurent Wormser - tel Coordination de la communication du Plan campus du plateau de Saclay Christophe Perrin - 2

3 Plan Campus du plateau de Saclay SYNTHÈSE Aujourd hui, 23 acteurs s engagent à se regrouper et à unir leurs forces sur le plateau de Saclay pour apporter des réponses scientifiques et entrepreneuriales à de grands enjeux de société et au besoin de compétitivité de notre économie. 3

4 Un acte fondateur fort Le projet de Campus du plateau de Saclay, acte fondateur fort, témoigne de la volonté des 23 acteurs de créer ensemble un campus qui entend figurer parmi les 10 premiers hauts lieux d enseignement et de recherche dans le monde. Un engagement collectif Elaboré collectivement, le dossier remis au ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche manifeste l engagement de 21 signataires (universités, écoles et centres de recherche de renommée internationale, pôle de compétitivité et fondation de coopération scientifique) associés à deux pôles de recherche et d enseignement supérieur (PRES). Tous se sont mobilisés ces derniers mois pour créer une dynamique à la fois puissante et respectant les identités de ses composantes. Un engagement sans précédent soutenu par le désir de réussir une exemplaire aventure scientifique, pédagogique, industrielle, urbanistique. Cette démarche porte désormais cette coopération dans son ADN. La création d une identité Ce projet est porté par une gouvernance originale, associant des acteurs aux statuts différents autour de la Fondation de Coopération Scientifique (FCS), et accompagnée de deux chefs de projet (1). L action de la FCS a ainsi catalysé une dynamique propre qui préfigure les mutualisations à venir. Le système de gouvernance mis en place pour porter cette vision collective a fait ses preuves. C est maintenant Les années à venir verront se confirmer la domination de quelques dizaines de zones de recherche et d innovation mondiales de premier plan. Producteurs de l essentiel de la science de rupture, ces campus-clusters seront également les principaux pôles d attraction des étudiants, chercheurs et entreprises innovantes. AGROPARISTECH CEA CNRS ECOLE CENTRALE PARIS ECOLE POLYTECHNIQUE ENSAE PARISTECH ENS CACHAN ENSTA PARISTECH FONDATION DE COOPÉRATION SCIENTIFIQUE : DIGITEO ET TRIANGLE DE LA PHYSIQUE HEC IHES INRA INRIA INSTITUT TELECOM IOGS MINES PARISTECH ONERA PARISTECH SUPELEC PARIS REGION UNIVERSITÉ PARIS-SUD 11 UNIVERSITÉ DE VERSAILLES- SAINT-QUENTIN-EN-YVELINES UNIVERSUD PARIS (1) Jacques Glowinski désigné par le ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche et Vincent Pourquery de Boisserin par le Secrétariat d Etat chargé du Développement de la région capitale. 4

5 LE PLATEAU DE SACLAY, UN POTENTIEL DE NIVEAU MONDIAL MIT Stanford Cambridge Saclay 2009 Surface 0,7 km² 33,1 km² 16 km² 9 km² Etudiants (LMD) Doctorats/an Chercheurs et enseignants nc Publications Ce potentiel va être renforcé par l arrivée sur le plateau de sept écoles et d une grande partie de l'université Paris-Sud 11. Les équipes et institutions impliquées dans ce projet de campus bénéficient d une reconnaissance internationale très forte. Les communautés d enseignantschercheurs et chercheurs, associées à chaque domaine scientifique constituent un potentiel considérable. Saclay dès 2015 ce sera : Plus de étudiants dont doctorants chercheurs et enseignants-chercheurs publics doctorats délivrés chaque année. Et demain ce sera : près de 20% des effectifs de recherche en France. Elles représentent souvent 10% de la recherche nationale (mathématiques, sciences de l ingénieur, chimie, biologie) et parfois 20% (physique, domaine de l'énergie). L atout essentiel du plateau de Saclay, tel que veulent le développer ses acteurs, est la transdisciplinarité. Le campus de Saclay, c est aussi deux prix Nobel de physique : Albert Fert (CNRS et Université Paris-Sud 11) en 2007 et Pierre-Gilles de Gennes (Université Paris-Sud 11 ) en cinq médailles Fields : Wendelin Werner (Université Paris- Sud 11 et ENS) en 2006, Laurent Lafforgue (IHES) en 2002, Jean-Christophe Yoccoz (Université Paris-Sud 11) et Pierre- Louis Lions (Ecole Polytechnique) en 1994 et Maxime Kontsevich (IHES) en

6 UNE AMBITION PÉDAGOGIQUE ET SCIENTIFIQUE Les 23 acteurs se sont engagés à créer ensemble un véritable campus intégré autour de douze domaines scientifiques. Ce projet rassemble les acteurs de grands domaines de recherche : des nanosciences aux sciences du vivant, de la physique des deux infinis aux technologies de l information, des sciences à l ingénierie des systèmes, des énergies faiblement émettrices de CO 2 jusqu à la finance et la gestion. Ce regroupement permettra : d apporter des réponses scientifiques et entrepreneuriales nouvelles aux grands enjeux de société (énergie, santé, climat, environnement, ) et au besoin de compétitivité de notre économie. de développer des projets d enseignement et de recherche s appuyant sur les domaines d excellence du plateau, en renforçant leurs interactions. de promouvoir les rencontres nouvelles, connexions et fertilisations croisées sous plusieurs angles : mixité écoles-université, échanges enseignement- recherche, ouverture à la transversalité, couplages entre disciplines. de rationaliser et d enrichir l offre d enseignement, notamment au niveau master, et d atteindre une masse critique pour ouvrir des unités d enseignement originales et des écoles post-doctorales à l image des actions déjà lancées. d inscrire sur la scène mondiale l enseignement dispensé sur le plateau : attirer les élèves et enseignants du meilleur niveau international, créer des masters internationaux y compris en langue anglaise, développer des partenariats avec des établissements d enseignement supérieur étrangers. Un véritable campus intégré autour de 12 domaines scientifiques Biologie-santé Chimie Climat et Environnement Economie-Finances-Gestion Energie à bas carbone Mathématiques Nanosciences & Nano-Innov Sciences humaines et sociales Sciences et ingénierie du vivant pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement Sciences de l'ingénierie Sciences physiques Sciences et Technologies de l'information et de la communication Des accords concrets de mutualisation Le Plan Campus du plateau de Saclay va modifier de manière importante l organisation des trois activités enseignement, recherche, innovation sur le plateau. La mutualisation sera l instrument de ce changement, une mutualisation «économe» et «créative» pour inventer des relations nouvelles. Mutualisation économe : pour la première fois, l ensemble est pensé globalement, donnant lieu à des mises en commun sans précédent de laboratoires, locaux, et infrastructures, mais aussi de savoirs ou de bonnes pratiques. Mutualisation créative : Au-delà des économies générées, ces mutualisations vont rapprocher des communautés : ingénieurs, chercheurs, grandes écoles et universités, chercheurs et entrepreneurs. En créant des ponts entre disciplines différentes et en suscitant des rencontres inattendues, germes d idées nouvelles, la mutualisation sera vraiment créative 6

7 UNE ORGANISATION EN SIX ZONES L organisation spatiale du campus comprendra six zones : Gif-sur-Yvette (CNRS), Jouy-en- Josas (HEC et INRA), la Martinière (autour de l Université Paris-Sud 11), Moulon (autour de Supelec), Orme-Saclay (CEA) et Palaiseau (autour de Polytechnique). Trois zones concentrent une partie importante des opérations immobilières éligibles au plan campus : La zone la Martinière Décidé en décembre 2008, le projet de déménagement de l Université Paris-Sud 11 est programmé en plusieurs phases sur 10 à 15 ans : la biologie, la pharmacie et la chimie ainsi que l Institut d électronique fondamentale dans un premier temps, la physique dans un deuxième temps, les sciences de la terre, l économie et la gestion, le droit et les STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives) dans un troisième temps. La zone Moulon L Ecole Centrale de Paris et l ENS Cachan, deux établissements du PRES UniverSud Paris projettent de s installer sur des terrains près de Supelec, en formant le collège de l ingénierie. La zone Palaiseau Cinq écoles appartenant au PRES ParisTech s installeraient près de l Ecole Polytechnique : AgroParisTech, ENSAE ParisTech, MINES ParisTech, Institut TELECOM, ENSTA ParisTech. 7

8 UNE ORGANISATION EN SIX ZONES Bâtiments hébergeant des projets communs, dans les six zones : Bâtiment Digiteo Fonction Rassemble des chercheurs du CNRS, de l INRIA, de l'université Paris-Sud 11, du CEA, de l Ecole Polytechnique, du domaine Sciences et Technologies de l Information et de la Communication. Localisation Moulon Orme Saclay Palaiseau ENSAE 4 eme étage Halle technologique INRA/AgroParisTech Abriterait le département d économie de l Ecole Polytechnique mais aussi des laboratoires ou des chercheurs issus d autres institutions. Halle technologique «procédés, mécanique et matériaux» mutualisée entre AgroParistech, MINES ParisTech, l ENSTA ParisTech et l Ecole Centrale. Regroupe la totalité des équipes d'agroparistech et une part significative des chercheurs INRA en Ile de France. Palaiseau Palaiseau Palaiseau Jouy-en-Josas Institut du risque et de l incertain Institut commun entre Supelec et l Ecole Centrale. Moulon Maison de la simulation et Maison du spatial Locaux destinés à héberger des spécialistes en simulation numérique et en données spatiales ou d astrosphysique. Orme Saclay Mathématiques Conçu pour héberger des projets de mathématiques menés par des équipes pluri-organismes, en plus d activités plus récurrentes. Palaiseau Nanosciences & Nano-Innov Rassemblement du Laboratoire Photonique et Nanostructures actuellement à Marcoussis (CNRS), de l Institut d Electronique Fondamentale (CNRS, Université Paris-Sud 11), d équipes du CEA et apport d autres acteurs. Palaiseau Pôle Climat Energie Environnement Physique lourde Rassemblement des équipes du Laboratoire des Sciences du Climat et de l'environnement (UMR CNRS-CEA-UVSQ) et d'autres équipes du climat, de l'environnement, de l'énergie et de l'éco-innovation. Laboratoires communs de R&D en physique lourde qui rassemblent des équipes issues du CEA, du CNRS et de l'université Paris-Sud 11 dont la «Maison des deux infinis». Orme Saclay Université Paris-Sud 11 Orme Saclay 8

9 DES BUDGETS À LA MESURE DES ENJEUX En multipliant les synergies, près de 100 millions d euros ont pu être gagnés sur les estimations initiales. Les acteurs ont associé des financements de sources variées pour bâtir un projet que le Plan Campus ne financerait qu à 30%. Enclencher le projet de manière irréversible vers le futur nécessite près de 2 milliards d euros d investissements, dont 620 M demandés dans le cadre du plan Campus, (c'est-à-dire un capital de 1 450M dont les produits financiers financeront les opérations réalisées en partenariat public privé). Ceci permettra de réaliser une moitié du déménagement de l Université Paris-Sud 11, d inciter les établissements arrivant à mutualiser leurs locaux et de lancer un petit nombre d opérations à très forte valeur ajoutée. LES ENTREPRISES MOBILISÉES Le campus cluster du Plateau de Saclay Le projet de campus, en cohérence avec les études menées par les collectivités territoriales (Communauté d Agglomération du Plateau de Saclay et Conseil Général de l Essonne) s insère dans celui de la constitution du "cluster scientifique et technologique sur le Plateau de Saclay" dans le cadre d une opération d intérêt national (OIN) actuellement à l étude au Secrétariat d Etat chargé du Développement de la région capitale. Les collectivités territoriales intéressées Les récents échanges établis avec les principales collectivités, Région Ile-de-France, départements de l Essonne et des Yvelines, communauté d agglomération du plateau de Saclay (CAPS), montrent un intérêt manifeste pour le projet, tant pour le développement local que pour notre pays. Un futur Cercle des Entreprises Partenaires : les établissements membres du campus ont une longue tradition d interaction avec le monde économique et en particulier avec les entreprises. La création d un «Cercle des entreprises partenaires» permettra à celles-ci de s engager plus avant à leurs côtés et de créer de la valeur à partir de résultats scientifiques. Elles ont déjà formulé un certain nombre de souhaits de collaboration : des chaires de réputation internationale, le soutien aux doctorants, un programme post-doctoral 9

10 TRANSPORTS À COURT TERME, DES SOLUTIONS Si les acteurs du Plan Campus du plateau de Saclay n ont ni le pouvoir ni la légitimité pour décider de l organisation des transports dans le sud-ouest francilien, prérogative du STIF (Syndicat des Transports de l Île-de-France), un certain nombre de solutions leur apparaissent crédibles. Rapides à mettre en œuvre et réalistes financièrement, elles sont conformes à l esprit du projet urbanistique. Evolutives, elles peuvent s adapter à la montée en puissance du projet. La vie sociale Le Plan campus du plateau de Saclay veut être un projet «à vivre», en mouvement, ouvert sur son environnement et sur les populations environnantes. Son ambition : faire du plateau un lieu où il fait bon travailler, habiter, faire du sport, se distraire, se déplacer et où le contact avec la vie locale est possible. Pour tirer le meilleur parti des connexions déjà offertes par les gares de Massy, du Guichet et d Orsay d une part, par des nouvelles liaisons qui vont améliorer la situation fin 2009 puis à l horizon 2012 d autre part, les solutions proposées reposent sur cinq lignes de bus maillées, avec deux lignes structurantes et trois lignes de desserte de proximité. Cette approche réserve pour le moyen long terme des solutions de type métro, RER etc dont le délai de réalisation est incompatible avec les échéances à court terme. Un territoire respecté Le projet de campus du plateau de Saclay respecte le territoire où il s inscrit. Il intègre ses différentes sensibilités : hydrologiques, agricoles, forestières. La présence d un pôle d enseignement et de recherche dans le domaine des sciences du vivant renforce cet engagement. C est un projet à co-construire avec les collectivités territoriales. Le dialogue va s engager. Une gestion raisonnée de l espace L optimisation du projet aboutit à une surface bâtie (en surface hors œuvre nette) de l ordre de 2,4 millions de m², qui se répartit de la manière suivante : - Près de m² consacrés à l enseignement et à la recherche avec un coefficient d occupation des sols (COS) de 1. - Près de m² pour les pôles de vie : COS de 1, million de m² consacrés au développement économique : COS de 1,2. Le projet nécessitera 183 ha de terrains supplémentaires. 10

11 11 LES SIGNATAIRES DU PROJET Alain BRAVO Marion GUILLOU Michel COSNARD Remi TOUSSAIN Jean-Claude JEANNERET Emmanuel HERMAND Jean-Louis MARTIN Denis MAUGARS Dominique VERNAY Sylvie FAUCHEUX Cyrille VAN EFFENTERRE Xavier CHAPUISAT Jacques GLOWINSKI Vincent POURQUERY de BOISSERIN Jean-Yves MERINDOL Xavier MICHEL Guy COUARRAZE Arnold MIGUS Hervé BIAUSSER Bernard RAMANANTSOA Alain TROGNON Bernard BIGOT Benoit LEGAIT Yves DEMAY

12 UNE AMBITION PÉDAGOGIQUE ET SCIENTIFIQUE 12

13 UN PROJET SCIENTIFIQUE ET ACADÉMIQUE CONÇU POUR LA MUTUALISATION Sur le plateau de Saclay, tout est réuni pour constituer un campus de classe mondiale. Les trois «sommets» du triangle de la connaissance enseignement, recherche, innovation seront plus que jamais présents : une concentration sans précédent d écoles d ingénieurs, une grande université rénovée et une autre à proximité, un nombre impressionnant de chercheurs qui seront visibles au niveau mondial, des liens recherche-industrie déjà initiés notamment avec la montée en puissance des pôles de compétitivité. Un spectre de thématiques encore élargi, avec l arrivée de la faculté de Pharmacie, des Sciences et Ingénierie du Vivant pour l Agriculture, l Alimentation et l Environnement, la forte montée en puissance des STIC (Sciences et Technologies de l Information et de la Communication) et des Sciences de l Ingénierie, l implantation de Nano-Innov. De plus, l organisation de l ensemble est conçue pour que science et technique contribuent à apporter des réponses aux questions actuelles (énergie, climat, santé, environnement, alimentation, création de nouveaux produits). Conscients de leurs atouts, mais aussi de leur responsabilité pour les faire fructifier, les acteurs du plateau de Saclay ont entrepris une démarche globale d optimisation de leur dispositif. Les mots-clefs en sont : mutualisation, mélange, synergie, ouverture. L organisation spatiale du campus est ainsi envisagée selon trois échelles de taille, correspondant à trois finalités : L échelle du " bâtiment " pour faire cohabiter des équipes travaillant sur des thématiques proches. L échelle du " quartier ", sous-ensemble du campus assez resserré pour que des relations de proximité se nouent mais assez vaste pour constituer des forces de recherche importantes. L échelle du " campus " qui a permis de rapprocher les disciplines suivant des affinités durables. 13

14 UNE ORGANISATION SPATIALE AUTOUR DE PLUSIEURS ZONES La Zone La Martinière Le choix récemment entériné par le conseil d administration de l université Paris-Sud 11, de déménager une partie significative de son activité sur le plateau a un impact important sur le Plan Campus. Sont en effet concernés employés tous statuts confondus et étudiants, soit un quart des effectifs du campus. Compte tenu de l ampleur de la tâche, il est prévu de phaser les opérations sur une période de 10 à 15 ans, les priorités étant déterminées en fonction de l état de vétusté des locaux. Les prévisions d implantation de l université sur le plateau ont un impact fort sur l organisation spatiale de l activité de recherche. A chaque fois, elles fournissent l occasion de regrouper des forces de recherche conséquentes. Dans un premier temps déménageraient la biologie animale, la pharmacie et la chimie qui se regrouperaient près de SOLEIL. Proche des laboratoires CNRS de Gif-sur-Yvette et des laboratoires de biologie du CEA, cet ensemble constituera un quartier important spécialisé autour de la pharmacie, la biologie et la chimie. Un autre déménagement notable serait celui de l institut d électronique fondamentale qui créerait le centre de nanosciences et de nanotechnologies conjointement avec le Laboratoire de Photonique et de Nanostructures (CNRS). Dans un deuxième temps, la physique déménagerait de manière à créer un "quartier des physiciens" dans la zone allant du CEA à celle du Moulon. La physique lourde (Université Paris-Sud 11 / CNRS) irait s installer à proximité de l Institut de Recherches sur les lois Fondamentales de l Univers du CEA. Sans attendre, ces deux ensembles auront mutualisé une partie de leurs moyens notamment en ce qui concerne la R&D. La physique de la matière condensée est déjà située en grande partie sur le plateau proche de laboratoires du CEA et du Moulon. Dans un dernier temps, déménagerait un ensemble qui serait situé en zone centrale du plateau : les sciences de la terre, l économie et la gestion, le droit et les STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives). L institut des mathématiques resterait dans la vallée. 14

15 La Zone Moulon Sur les terrains autour de Supelec, deux établissements du PRES UniverSud Paris devraient venir s installer : l Ecole Centrale de Paris et l Ecole Normale Supérieure de Cachan. Sur ce domaine, le nombre d employés passera de 600 à 1 500, et les effectifs étudiants de à près de Cet ensemble hébergera le quartier de l ingénierie qui sera l un des acteurs clés du domaine thématique sciences de l ingénieur et de celui des sciences et technologies de l information et de la communication, avec la construction des bâtiments Digiteo. La Zone Palaiseau Près de l Ecole Polytechnique viendront cinq écoles appartenant au PRES ParisTech : AgroParisTech, ENSAE ParisTech, MINES ParisTech, Institut TELECOM, ENSTA ParisTech et des laboratoires de l INRA. Entre 2008 et 2015, le nombre d employés (tous statuts confondus) passera de à personnes et le nombre d étudiants de à Cet ensemble travaillera dans tous les domaines de recherche du projet de Campus du plateau de Saclay. Il hébergera notamment les bâtiments de Digiteo et du centre INRIA-Saclay Ile-de-France (Sciences et Technologies de l Information et de la communication), l Incubateur-Pépinière-Hôtel d Entreprises, les bâtiments de Nano- Innov et du centre de Nanosciences et nanotechnologies (domaine scientifique Nanosciences & Nano-Innov). Ces derniers bâtiments regrouperaient un millier de chercheurs du CEA, du CNRS, de l Université Paris-Sud 11, de l Ecole Polytechnique, aujourd hui dispersés. Les objectifs sont de faire coexister ce qui est nécessaire à l innovation «nano» : recherche fondamentale, moyens de fabrication, méthodes de caractérisation, spécialistes de la conception, industrie. 15

16 La Zone Orme-Saclay Cette zone comprend le centre du CEA Saclay qui héberge plus de personnes, et mène des recherches sur quatre thèmes : énergie, sciences du vivant, sciences de la matière, recherche technologique. Le CEA participe à la mise en réseau de ses activités dans les domaines qui le concernent : énergie-climat, biologie, nano-technologies, physique et chimie, spatial (à travers le thème de la physique des deux infinis), simulation et Sciences et Technologies de l Information et de la Communication. Un bâtiment Digiteo, consacré à ce dernier thème, va être réalisé très prochainement. Le pôle Climat-Energie-Environnement constitue un projet important dans cette zone. Il comprend un ensemble immobilier emblématique qui sera construit sur le site CEA de l Orme des Merisiers. Il devrait regrouper à terme les 350 personnes du Laboratoire des sciences du climat et de l environnement, rejointes par d autres équipes du climat, de l environnement, de l énergie et de l éco-innovation, pour atteindre un effectif total de l ordre de 430 personnes. La zone de Jouy-en-Josas Cette zone héberge l une des trois implantations majeures de l INRA en Ile-de-France et HEC. L ensemble représentera en 2015 près de 500 chercheurs ou enseignants-chercheurs et plus de étudiants. Ces deux acteurs sont en interaction forte avec le reste du campus, à travers le pôle Sciences et technologies du vivant et de l environnement pour l INRA et le domaine économie-finance-gestion pour HEC (projet de bibliothèque, centre de l entrepreneuriat). La zone de Gif-sur-Yvette Cette zone, qui héberge un potentiel majeur en biologie-chimie du CNRS, sera concernée par la réorganisation en cours. Les projets, réaménagements et extensions, d ores et déjà identifiés, concernent : Les locaux libérés par le départ du Laboratoire des sciences du climat et de l environnement, qui rejoint le pôle Climat-Energie-Environnement dans la zone Orme-Saclay. L extension de l Institut de neurobiologie Alfred-Fessard. La création d un centre d accueil et d hébergement de visiteurs (service mutualisé). 16

17 Les principales opérations prévues Nouvelles implantations, extensions, rénovations Équipements mutualisés Fonctions "campus" mises en commun PALAISEAU Polytechnique (laboratoires) ENSAE ParisTech AgroParisTech Institut TELECOM ENSTA ParisTech MINES ParisTech ONERA (extension) IOGS (extension) INRIA Saclay-Ile de France Halle technologique Nanosciences & Nano-Innov Digiteo Installations sportives Locaux enseignement Pôle économie finance-gestion Hôtel à projets mathématiques Restauration Incubateur-Pépinière-Hôtel d Entreprises Centre d'enseignement et de conférence de proximité, centre de documentation Fonctions logistiques et techniques Centre d'archivage et data center Pôle logistique, services de secours et de sûreté Gymnases mutualisés MOULON Supelec (rénovation) École Centrale Paris ENS Cachan IUT de Cachan IUT Orsay (extension) IFIPS (extension) Pôle STIC IOGS (rénovation 503) Locaux enseignement Restauration Digiteo PCRI Institut des Sciences du risque et de l'incertain (CSO 21) Centre d'enseignement et de conférence de proximité, centre de documentation Fonctions logistiques et techniques Centre d'archivage et data center Pôle logistique, services de secours et de sûreté Restauration Gymnases mutualisés LA MARTINIÈRE (Université Paris-Sud 11) Biologie, santé, pharmacie Chimie Physique des deux infinis Physique état condensé Sciences de la terre STAPS Droit Pôle enseignement général (Université Paris-Sud 11) Pôle administratif (Université Paris-Sud 11) Maison des Sciences de l'homme Centre de séminaire Maison des étudiants et des doctorants internationaux Restauration Fonctions logistiques et techniques du pôle bio-chimie Centre d'archivage et data center Pôle logistique, services de secours et de sûreté Restauration Gymnases mutualisés Faculty club (Institut TELECOM, AgroParisTech et ENS) ORME SACLAY (CEA) Digiteo Pôle climat-énergieenvironnement Maison de la simulation et du spatial DOSEO Bio-Delta Salle de conférence Restauration JOUY-EN -JOSAS (HEC/INRA) INRA Extension bibliothèque (HEC) Centre de l entrepreneuriat (HEC) ORSAY (vallée) Institut de mathématique Extension de l'école de mathématiques 17

18 12 DOMAINES SCIENTIFIQUES Biologie santé Chimie Climat et environnement Economie finance gestion Energie à bas carbone Mathématiques Nanosciences & Nano-Innov Sciences de l ingénierie Sciences et ingénierie du vivant pour l agriculture, l alimentation et l environnement Sciences et Technologies de l Information et de la Communication (STIC) Sciences humaines et sociales Sciences physiques 18

19 BIOLOGIE SANTÉ LES ENJEUX L activité «Biologie Santé» associe des approches fondamentales et appliquées dont le spectre s étend de la compréhension du vivant à la médecine. Elle concerne principalement huit établissements (1) qui font du plateau de Saclay un acteur fort dans ce domaine : une masse critique de chercheurs, enseignants-chercheurs et ingénieurs permanents de visibilité mondiale. L Université Paris-Sud 11 Biologie, Faculté des Sciences, Faculté de pharmacie de Châtenay-Malabry regroupe près de étudiants. LES PROJETS A court terme, il s agit de regrouper des activités sur un même quartier, autour d un axe nord-sud à l ouest du plateau de Saclay. L ensemble serait structuré autour de trois thèmes : Systèmes biologiques, de l information à la structuration du vivant dans le cadre des collaborations entre l Université Paris-Sud 11, le CNRS et l Institut Curie. Neuro-sciences, opération permettant de développer des synergies entre l Université Paris-Sud 11, le CNRS/Gif et le CEA (NeuroSpin). Médicament, ciblage et innovation thérapeutique. Les différentes composantes en sont notamment : La mise en zone ouverte de la biologie du CEA-Saclay. La construction d une route d accès direct permettant de mieux connecter la biologie du CNRS de Gif au plateau. Bâtir ou rénover près de m² de surfaces de recherche (près de SOLEIL et en bordure extrême sud-ouest du site de CEA-Saclay). Il sera aussi nécessaire de renforcer les relations avec le réseau d hôpitaux de l Université Paris-Sud 11 et de la région ainsi qu avec les unités de recherche associées à ces structures. LA PLUS-VALUE ATTENDUE DANS LE CADRE DU PLAN CAMPUS Le regroupement des acteurs Créer autour du synchrotron SOLEIL un quartier continu en «biologie-santé» regroupant sur un rayon d environ 1 km les forces de quatre zones (Châtenay, Gif, Orsay et Saclay) actuellement éclatées géographiquement et morcelées d un point de vue scientifique et organisationnel. Ce regroupement permettra d optimiser la gestion des équipements spécifiques et des grandes infrastructures partagées. Le développement de liens privilégiés entre «Biologie-Santé» et d autres acteurs du campus. Des synergies seront développées avec : les Sciences et ingénierie du vivant pour l Agriculture, l Alimentation et l Environnement. la chimie par le biais de la galénique et l exploration de sources d énergie bio-inspirées. les nanotechnologies par le biais de la nanomédecine. les sciences dures (physique, chimie, mathématiques appliquées ) et l analyse des systèmes complexes. Le développement de liens privilégiés avec l industrie. (1) Université Paris-Sud 11, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, CNRS, CEA-Saclay, Ecole Polytechnique, AgroParisTech, Ecole Centrale de Paris, ENS Cachan 19

20 CHIMIE LES ENJEUX La Chimie est une discipline omniprésente dont la maîtrise est indispensable pour innover dans le domaine de l énergie (catalyse, matériaux, couches minces), de la santé (synthèse de molécules), de l environnement et des nanotechnologies. Elle contribue à apporter des réponses aux grands enjeux sociétaux actuels et futurs. Elle est bien implantée sur le plateau avec environ chercheurs et enseignants chercheurs, pour un total de près de personnes issues de 11 laboratoires ou instituts. L enjeu pour les chimistes est double : mieux se structurer en profitant du déménagement de l Université Paris-Sud 11, développer des synergies fortes à l échelle de l ensemble du Campus. Il faut noter : Un bon positionnement thématique des chercheurs. Une forte tradition de valorisation, des partenariats étroits avec de nombreux industriels. Des ensembles expérimentaux performants (SOLEIL, Orphée/LLB, ELYSE-CLIO, lasers, RMN, XPS ). LES PROJETS A l issue de l opération, les chimistes seront répartis sur trois sites : 1) l Ecole Polytechnique, 2) la zone CEA Saclay / Moulon / Université Paris-Sud 11 / Gif sur Yvette 3) l Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines avec l institut Lavoisier. La plus grosse opération prévue est le déménagement sur le Plateau de trois laboratoires de l Université Paris-Sud 11, dans un nouvel ensemble, en synergie avec la venue de l UFR de pharmacie et de ses laboratoires de chimie, de physicochimie et de pharmacotechnie. Les équipes de l Ecole Normale Supérieure Cachan devraient également se rapprocher géographiquement. L ensemble constituera un pôle qui serait situé au Moulon, avec l avantage de forts liens entre chimie et pharmacie, et la proximité du synchrotron SOLEIL. D un point de vue scientifique, les chimistes contribueront fortement aux quatre thèmes suivants : L environnement (valorisation de molécules naturelles, chimie verte, capteurs ). La santé (sondes moléculaires, molécules à visée thérapeutique, médicaments ). Les technologies de l information (élaboration de matériaux spécifiques, électronique moléculaire ). L énergie (matériaux pour stocker l énergie, hydrogène, carburants solaires, interaction matièrerayonnement). LA PLUS-VALUE ATTENDUE DANS LE CADRE DU PLAN CAMPUS Le regroupement géographique d au moins trois grands laboratoires facilitera les échanges entre équipes mais également une mutualisation de moyens techniques. Une accélération des interactions entre la chimie et les domaines applicatifs présents sur le plateau. La constitution de masses critiques en termes d effectifs, mais aussi de disciplines couvertes, permettra d aborder les questions dans leur globalité. La rationalisation des enseignements. L opération Campus permettra d accélérer : - La généralisation des cursus internationaux communs à plusieurs disciplines. - Le renforcement des liens entre les écoles doctorales existantes. - Une implantation des activités permettant des liens enseignement-recherche étroits. 20

RECHERCHE / DEVELOPPEMENT / INNOVATION

RECHERCHE / DEVELOPPEMENT / INNOVATION RECHERCHE / DEVELOPPEMENT / INNOVATION PARIS-SACLAY Renault 8 CLUSTERS MONDIAUX SELON LA MIT TECHNOLOGY REVIEW STRONG IP PROTECTION GOOD WEATHER LIBERAL IMMIGRATION LAWS ENTREPRENEURIAL CULTURE FLAG =

Plus en détail

UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE DE HAUT NIVEAU

UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE DE HAUT NIVEAU UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE DE HAUT NIVEAU FORMER DE HAUTS RESPONSABLES L ÉCOLE POLYTECHNIQUE FORME DES FEMMES ET DES HOMMES RESPONSABLES, CAPABLES DE MENER DES ACTIVITÉS

Plus en détail

Journe e des Master Paris Saclay

Journe e des Master Paris Saclay Journe e des Master Paris Saclay 14 mars 2015 Campus de l ENSTA ParisTech. Contexte Cette consultation est lancée dans le cadre de l'organisation de la 1ère édition de la Journée des masters de l Université

Plus en détail

Le site principal de la recherche & développement du groupe EDF s installe à Palaiseau sur le Campus de Paris-Saclay

Le site principal de la recherche & développement du groupe EDF s installe à Palaiseau sur le Campus de Paris-Saclay Le site principal de la recherche & développement du groupe EDF s installe à Palaiseau sur le Campus de Paris-Saclay L ambition du Campus de Paris-Saclay : devenir l un des dix premiers campus scientifiques

Plus en détail

ACCÉLÉRER LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE PAR L INNOVATION TECHNOLOGIQUE

ACCÉLÉRER LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE PAR L INNOVATION TECHNOLOGIQUE ACCÉLÉRER LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE PAR L INNOVATION TECHNOLOGIQUE 150 MILLIONS D EUROS DE BUDGET DE LANCEMENT L Institut Photovoltaïque d Île-de-France (IPVF) a pour ambition

Plus en détail

LES MASTERS DE LA FACULTE DES SCIENCES A LA RENTREE 2015

LES MASTERS DE LA FACULTE DES SCIENCES A LA RENTREE 2015 LES MASTERS DE LA FACULTE DES SCIENCES A LA RENTREE 2015 Un lieu historique de la science Rassemblant de plus en plus d'établissements de renommée mondiale En 1946, Irène et Frédéric Joliot-Curie sélectionnent

Plus en détail

Qu est-ce qu une concertation?

Qu est-ce qu une concertation? c o n c e r t a t i o n p u b l i q u e Qu est-ce qu une concertation? La concertation publique a pour objectif de présenter le projet de transfert de l École Centrale Paris à au stade actuel des réflexions,

Plus en détail

l outil de la construction de l Université Le 08 02 2013 Dominique Vernay Président de la FCS Campus Paris Saclay

l outil de la construction de l Université Le 08 02 2013 Dominique Vernay Président de la FCS Campus Paris Saclay L IDEX Paris Saclay: l outil de la construction de l Université Paris Saclay Le 08 02 2013 Dominique Vernay Président de la FCS Campus Paris Saclay Les acteurs de l Idex Paris Saclay 22 partenaires de

Plus en détail

FORMATIONS. Premières diplomations Paris-Saclay 2015-2016

FORMATIONS. Premières diplomations Paris-Saclay 2015-2016 FORMATIONS Premières diplomations Paris-Saclay 2015-2016 1 31 000 étudiants inscrits en 2014-2015 à Paris-Sud Les étudiants : 27 603 en 2012-2013 14 800 en licence et 10 200 en masters (DN et grade) y

Plus en détail

Biologie - Pharmacie - Chimie

Biologie - Pharmacie - Chimie DOSSIER DE CONCERTATION L opération Biologie - Pharmacie - Chimie de l Université Paris-Sud www.u-psud.fr sommaire 1 2 3 Vers l Université Paris-Saclay... 2 Objectifs et enjeux du projet Pourquoi ces déménagements...

Plus en détail

Le réseau du campus PARIS SACLAY. le, 05/06/2014

Le réseau du campus PARIS SACLAY. le, 05/06/2014 Le réseau du campus PARIS SACLAY le, 05/06/2014 Sommaire 1. Genèse du projet 2. Périmètre- Etat des lieux 3. RENATER 4. Projet - Architecture 5. Gouvernance & coûts 2 Genèse du projet IDEX Université Paris-Saclay

Plus en détail

Dossier de saisine Juin 2011 Commission Nationale du Débat Public TRANSFERT DE L ÉCOLE CENTRALE PARIS

Dossier de saisine Juin 2011 Commission Nationale du Débat Public TRANSFERT DE L ÉCOLE CENTRALE PARIS TRANSFERT DE L ÉCOLE CENTRALE PARIS 1 Sommaire Objectifs et enjeux de l opération Un projet en lien étroit avec la stratégie de l École Centrale Paris. 3 Un projet pour approfondir les collaborations menées

Plus en détail

INSTITUT D OPTIQUE GRADUATE SCHOOL

INSTITUT D OPTIQUE GRADUATE SCHOOL INTÉGREZ LA LUMIÈRE INSTITUT D OPTIQUE GRADUATE SCHOOL UNE GRANDE ÉCOLE SCIENTIFIQUE TROIS DIPLÔMES POUR FORMER AU MEILLEUR NIVEAU INTERNATIONAL en partenariat avec les universités de Paris-Saclay, Saint-Étienne

Plus en détail

Métriques, classements et politique scientifique des Etablissements

Métriques, classements et politique scientifique des Etablissements Métriques, classements et politique scientifique des Etablissements Michel Blanc Bayesté Leclaire Ecole polytechnique, Palaiseau Quelques références clés Rapport au Sénat sur le défi des classements dans

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Normand Serre, un outil au profit de l essor des sciences végétales et agronomiques en région Haute-Normandie

DOSSIER DE PRESSE. Normand Serre, un outil au profit de l essor des sciences végétales et agronomiques en région Haute-Normandie DOSSIER DE PRESSE Normand Serre, un outil au profit de l essor des sciences végétales et agronomiques en région Haute-Normandie Normand Serre, un outil au profit de l essor des sciences végétales et agronomiques

Plus en détail

Premières observations sur le financement et le pilotage du projet de constitution d un pôle scientifique et technologique sur le Plateau de Saclay

Premières observations sur le financement et le pilotage du projet de constitution d un pôle scientifique et technologique sur le Plateau de Saclay Premières observations sur le financement et le pilotage du projet de constitution d un pôle scientifique et technologique sur le Plateau de Saclay 7 octobre 2015 Conférence de presse de Michel BERSON

Plus en détail

DEVENIR DU CAMPUS VALLEE BURES - ORSAY

DEVENIR DU CAMPUS VALLEE BURES - ORSAY DEVENIR DU CAMPUS VALLEE BURES - ORSAY Evolution nécessaire du Campus Vallée Plan Campus - Investissements d Avenir => transferts de laboratoires et de formations sur d autres sites: Moulon, QoX, CNRS-Gif,

Plus en détail

Appels à projets recherche 2006 : Les lauréats reçus à l Hôtel de Région

Appels à projets recherche 2006 : Les lauréats reçus à l Hôtel de Région Appels à projets recherche 2006 : Les lauréats reçus à l Hôtel de Région Hôtel de Région des Pays de la Loire Mercredi 20 décembre 2006 Relations presse Conseil Régional des Pays de la Loire Sophie Le

Plus en détail

RESEARCH / DEVELOPMENT / INNOVATION. 4 Décembre 2014

RESEARCH / DEVELOPMENT / INNOVATION. 4 Décembre 2014 RESEARCH / DEVELOPMENT / INNOVATION 4 Décembre 2014 PARIS-SACLAY Renault 8 CLUSTERS MONDIAUX SELON LA MIT TECHNOLOGY REVIEW STRONG IP PROTECTION GOOD WEATHER LIBERAL IMMIGRATION LAWS ENTREPRENEURIAL CULTURE

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

Programme. Avenir. Lyon Saint-Etienne. palse.universite-lyon.fr

Programme. Avenir. Lyon Saint-Etienne. palse.universite-lyon.fr Programme Avenir Lyon Saint-Etienne palse.universite-lyon.fr Qu est-ce que le PALSE? Le Programme Avenir Lyon Saint-Etienne (PALSE) est un programme porté par l Université de Lyon dans le cadre du programme

Plus en détail

Institut des sciences et industries du vivant et de l environnement

Institut des sciences et industries du vivant et de l environnement LA GRANDE ÉCOLE EUROPÉENNE D INGÉNIEURS DANS LE DOMAINE DU VIVANT ET DE L ENVIRONNEMENT Institut des sciences et industries du vivant et de l environnement AgroParisTech s est donné deux missions fondamentales

Plus en détail

Présentation du territoire de la CAPS

Présentation du territoire de la CAPS Présentation du territoire de la CAPS UNE AGGLOMÉRATION PHARE DU GRAND PARIS AU CŒUR DE L ÉCOSYSTÈME DE LA RECHERCHE Fondation de coopération scientifique 2 universités et 1 école normale supérieure 10

Plus en détail

Le CNRS : une grande diversité de métiers

Le CNRS : une grande diversité de métiers - Septembre 2004 Le CNRS : une grande diversité de métiers Une grande variété de métiers sont exercés dans les unités de recherche et de services du CNRS. Le CNRS compte 25 283 agents : 11 349 chercheurs,

Plus en détail

Année universitaire 2013-2014

Année universitaire 2013-2014 Année universitaire 2013-2014 L Université est partenaire du CNES dans le cadre du programme de recherche aérospatial PERSEUS Rencontre annuelle Master 2 (niveau Bac+5) Entreprises autour des stages et

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Physique fondamentale et appliquée de l ENS Cahan Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Opération Campus Lorrain

Opération Campus Lorrain Opération Campus Lorrain E P A T É D N A BIL CONSTRUCTION D UNE DANS LA» S U P M A C N O I G É «R Février 2014 OPÉRATION CAMPUS LORRAIN Initiée par l État, l Opération Campus vise à «requalifier et dynamiser

Plus en détail

LA GRANDE ÉCOLE EUROPÉENNE D INGÉNIEURS DANS LE DOMAINE DU VIVANT ET DE L ENVIRONNEMENT

LA GRANDE ÉCOLE EUROPÉENNE D INGÉNIEURS DANS LE DOMAINE DU VIVANT ET DE L ENVIRONNEMENT 2013 LA GRANDE ÉCOLE EUROPÉENNE D INGÉNIEURS DANS LE DOMAINE DU VIVANT ET DE L ENVIRONNEMENT INSTITUT DES SCIENCES ET INDUSTRIES DU VIVANT ET DE L ENVIRONNEMENT AgroParisTech s est donné deux missions

Plus en détail

Comprendre le monde, construire l avenir. www.u-psud.fr

Comprendre le monde, construire l avenir. www.u-psud.fr Comprendre le monde, construire l avenir www.u-psud.fr Sommaire 2 Les Relations internationales 5 Le mot du Président 2 Les différentes composantes 6 et 7 La Recherche 3 La Fondation 8 Les Formations 4

Plus en détail

Forum STIC Paris Saclay 2013 Espace Recherche et Technologies

Forum STIC Paris Saclay 2013 Espace Recherche et Technologies Forum STIC Paris Saclay 2013 Espace Recherche et Technologies Cahier des charges Contacts : Gwenaelle Hennequin Responsable communication Digiteo Gwenaelle.hennequin@campus paris saclay.fr 01 69 33 21

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Physique et applications de l Ecole Polytechnique Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Initiative Nano-INNOV. Centre d Intégration Nano-INNOV du Campus Paris Saclay

Initiative Nano-INNOV. Centre d Intégration Nano-INNOV du Campus Paris Saclay Initiative Nano-INNOV Centre d Intégration Nano-INNOV du Campus Paris Saclay LE PLAN NANO-INNOV EN FAVEUR DES NANOTECHNOLOGIES... 2 LE CENTRE D'INTEGRATION NANO-INNOV DANS LE CAMPUS PARIS-SACLAY... 8 CENTRE

Plus en détail

Convention constitutive du PRES Université Paris Cité

Convention constitutive du PRES Université Paris Cité Entre les signataires : Vu : - Université Sorbonne Nouvelle Paris 3, représentée par sa présidente, Mme Marie-Christine LEMARDELEY - Université Paris Descartes Paris 5, représentée par son président, M.

Plus en détail

Présentation de la mention. Biologie-Santé. School BMP. 11 décembre 2013

Présentation de la mention. Biologie-Santé. School BMP. 11 décembre 2013 Présentation de la mention Biologie-Santé School BMP 11 décembre 2013 Etablissements d enseignement supérieur impliqués Mention Biologie-Santé Agro Paris Tech (Grignon) UVSQ UFR des sciences UVSQ UFR Sciences

Plus en détail

Genopole Siège Campus 1 - Bâtiment Genavenir 8 5, rue Henri Desbruères F-91030 Evry cedex T. +33 1 60 87 83 00 - F.

Genopole Siège Campus 1 - Bâtiment Genavenir 8 5, rue Henri Desbruères F-91030 Evry cedex T. +33 1 60 87 83 00 - F. Annuaire Genopole Mars 2007 G opole Genopole Siège Campus 1 - Bâtiment Genavenir 8, rue Henri Desbruères F-91030 Evry cedex T. +33 1 60 87 83 00 - F. +33 1 60 87 83 01 prénom.nom@genopole.fr 2 Réussir

Plus en détail

Consultation : De clinaison conceptuelle et graphique de l identite visuelle de l Universite Paris Saclay

Consultation : De clinaison conceptuelle et graphique de l identite visuelle de l Universite Paris Saclay Consultation : De clinaison conceptuelle et graphique de l identite visuelle de l Universite Paris Saclay Contexte Le projet de l Université Paris Saclay repose sur la création d une université de rang

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A MANIFESTATION D INTERET (AMI) INNOVATIONS COLLABORATIVES

CAHIER DES CHARGES APPEL A MANIFESTATION D INTERET (AMI) INNOVATIONS COLLABORATIVES CAHIER DES CHARGES APPEL A MANIFESTATION D INTERET (AMI) INNOVATIONS COLLABORATIVES Contexte Au 1 er janvier 2016, la nouvelle Région Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes formera une seule et même entité

Plus en détail

Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire. Une autre façon d accéder au métier d ingénieur

Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire. Une autre façon d accéder au métier d ingénieur Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire Une autre façon d accéder au métier d ingénieur Un Réseau National de 28 CMI Le réseau FIGURE Formation en InGenierie par des Universités de

Plus en détail

MASTER M2. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine :

MASTER M2. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine : MASTER M2 2013-2014 Mention Sciences du Génome et des Organismes M2 : Spécialité Génomique et Génétique Statistique Recherche ou Professionnalisant 1. Editorial du responsable L identification des facteurs

Plus en détail

Société d Accélération de Transfert Technologique (SATT)

Société d Accélération de Transfert Technologique (SATT) Société d Accélération de Transfert Technologique (SATT) 11 septembre 2014 Ludovic Valadier responsable du département économie de la connaissance Tél. : +33 (0)1 58 50 89 75 / Mob. +33 (0)6 34 01 45 83

Plus en détail

MASTER Spécialité "LUMOMAT" LUmière, MOlécules, MATériaux

MASTER Spécialité LUMOMAT LUmière, MOlécules, MATériaux MASTER Spécialité "LUMOMAT" LUmière, MOlécules, MATériaux (Molecular Materials for Organic Electronics and Photonics) Le master LUMOMAT a pour ambition de former des futurs professionnels dans le domaine

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. SYSTEM@TIC PARIS-REGION & Les Plates-formes d innovation

DOSSIER DE PRESSE. SYSTEM@TIC PARIS-REGION & Les Plates-formes d innovation DOSSIER DE PRESSE SYSTEM@TIC PARIS-REGION & Les Plates-formes d innovation SOMMAIRE I - SYSTEM@TIC PARIS-REGION, POLE DE COMPETITIVITE MONDIAL DEDIE AUX SYSTEMES COMPLEXES...p. 3 A. Les systèmes complexes,

Plus en détail

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Axe 1 Objectif Thématique 1 : Renforcer la recherche, le développement technologique et l innovation Investissement prioritaire B : Promotion

Plus en détail

Convention constitutive du PRES HESAM OBJECTIFS PARTAGES ET ACTIONS COMMUNES

Convention constitutive du PRES HESAM OBJECTIFS PARTAGES ET ACTIONS COMMUNES Convention constitutive du PRES HESAM OBJECTIFS PARTAGES ET ACTIONS COMMUNES Entre les signataires : - Le Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), représenté par son administrateur général, M.

Plus en détail

Université Paris- Saclay Contrat de site 2015-2019

Université Paris- Saclay Contrat de site 2015-2019 Université Paris- Saclay Contrat de site 2015-2019 Dans un contexte international en pleine mutation, un ensemble d universités, de grandes écoles et d organismes de recherche présents sur le secteur sud

Plus en détail

Cahier des charges fonctionnel : Conception de l identite visuelle de la marque «Universite Paris Saclay»

Cahier des charges fonctionnel : Conception de l identite visuelle de la marque «Universite Paris Saclay» Cahier des charges fonctionnel : Conception de l identite visuelle de la marque «Universite Paris Saclay» Contexte Le projet de l Université Paris Saclay repose sur la création d une université de rang

Plus en détail

TEMIS SCIENCES, une aventure humaine, scientifique et européenne

TEMIS SCIENCES, une aventure humaine, scientifique et européenne TEMIS SCIENCES, une aventure humaine, scientifique et européenne L Union européenne mise sur l excellence des micro et nanotechnologies franc-comtoises TEMIS SCIENCES sur la technopole TEMIS à Besançon

Plus en détail

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes Inventons l avenir ensemble Fonds de dotation de l École des Mines de Nantes Imaginons et construisons l avenir ensemble Dans un monde hautement concurrentiel et globalisé, sujet à de profondes mutations

Plus en détail

FORMATIONS STAGES INSERTION PROFESSIONNELLE. UFR Sciences Orsay. Isabelle DEMACHY

FORMATIONS STAGES INSERTION PROFESSIONNELLE. UFR Sciences Orsay. Isabelle DEMACHY FORMATIONS STAGES INSERTION PROFESSIONNELLE UFR Sciences Orsay Isabelle DEMACHY Les étudiants à la faculté des Sciences 9000 étudiants (1/3 de l ensemble de l université) 800 enseignants-chercheurs, 800

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Chimie et biologie de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Université Paris Saclay point d avancement

Université Paris Saclay point d avancement Université Paris Saclay point d avancement Séminaire STEP 6 Mars 2014 L Université Paris Saclay sera créée mi-2014 Un projet dont les racines remontent à la fin des années 60 dans l idée et début des années

Plus en détail

Communauté d Universités et Établissements. Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence. Université Côte d Azur (UCA) - page 1

Communauté d Universités et Établissements. Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence. Université Côte d Azur (UCA) - page 1 Communauté d Universités et Établissements Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence Université Côte d Azur (UCA) - page 1 En 2015 le paysage français de l Enseignement supérieur et de la Recherche

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Matériaux de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des

Plus en détail

AMENAGEMENT DE PARIS SACLAY

AMENAGEMENT DE PARIS SACLAY AMENAGEMENT DE PARIS SACLAY Paris Saclay, un territoire du Grand Paris Paris Saclay, état initial de la frange sud du Plateau de Saclay N 1 km SACLAY CEA SAINT- AUBIN Soleil Supélec Danone Thales IOGS

Plus en détail

L INRIA, institut français des STIC. (en Île-de-France) 24 septembre 2009

L INRIA, institut français des STIC. (en Île-de-France) 24 septembre 2009 1 L INRIA, institut français des STIC (en Île-de-France) 24 septembre 2009 Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique 2 Institut dédié aux Sciences et Technologies de l Information

Plus en détail

Les pôles de compétitivité Compte-rendu du colloque du 11 octobre 2007

Les pôles de compétitivité Compte-rendu du colloque du 11 octobre 2007 Les pôles de compétitivité Un outil pour le développement économique des villes et régions européennes. Compte rendu du colloque des 11 et 12 octobre 2007, Organisé par l Ambassade de France en République

Plus en détail

SIGNATURE D UNE CHARTE DE PARTENARIAT ENTRE L ULCO, LE MEDEF CÔTE D OPALE ET LA CCI CÔTE D OPALE 14 septembre 2011

SIGNATURE D UNE CHARTE DE PARTENARIAT ENTRE L ULCO, LE MEDEF CÔTE D OPALE ET LA CCI CÔTE D OPALE 14 septembre 2011 DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE D UNE CHARTE DE PARTENARIAT ENTRE L ULCO, LE MEDEF CÔTE D OPALE ET LA CCI CÔTE D OPALE 14 septembre 2011 Service Communication - ULCO 1, Place de l Yser - B.P. 1022-59375 Dunkerque

Plus en détail

Montpellier Agglomération et le labex Entreprendre remettent les 1ers diplômes universitaires de la formation "Stratégie de Croissance des PME"

Montpellier Agglomération et le labex Entreprendre remettent les 1ers diplômes universitaires de la formation Stratégie de Croissance des PME Mardi 1er octobre 2013 Montpellier Agglomération et le labex Entreprendre remettent les 1ers diplômes universitaires de la formation "Stratégie de Croissance des PME" Les sept chefs d entreprises, au cours

Plus en détail

Rôle des STIC dans les grands enjeux sociétaux, économiques et environnementaux. La Vision d ALLISTENE. 5 janvier 2012 Michel Cosnard

Rôle des STIC dans les grands enjeux sociétaux, économiques et environnementaux. La Vision d ALLISTENE. 5 janvier 2012 Michel Cosnard A Rôle des STIC dans les grands enjeux sociétaux, économiques et environnementaux La Vision d ALLISTENE 5 janvier 2012 Michel Cosnard Missions d Allistene Stratégie de recherche et d innovation Distingue

Plus en détail

Des formations à la hauteur de votre ambition

Des formations à la hauteur de votre ambition Des formations à la hauteur de votre ambition n Agroalimentaire n Agronomie tropicale et méditerranéenne n Amélioration des plantes n Biodiversité et ingénierie des écosystèmes Cultivons la réussite n

Plus en détail

Les Cursus de Master en Ingénierie (CMI) Une nouvelle voie d accès au métier d ingénieur expert

Les Cursus de Master en Ingénierie (CMI) Une nouvelle voie d accès au métier d ingénieur expert Les Cursus de Master en Ingénierie (CMI) Une nouvelle voie d accès au métier d ingénieur expert 1 L ingénierie? «La transformation d un corpus de connaissances et de compétences en un processus opérationnel

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences physiques pour l'environnement de l Université de Corse Pasquale Paoli Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section

Plus en détail

Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie

Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie Master 2 Sciences, Technologies, Santé Mention Mécanique Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie Parcours R&D en mécanique des fluides Parcours R&D en matériaux et structures Parcours Energétique

Plus en détail

CATALOGUE DES INITIATIVES

CATALOGUE DES INITIATIVES ENTREPRENEURIAT ETUDIANT : Partagez notre ambition CATALOGUE DES INITIATIVES ENTREPRENEURIAT ETUDIANT PARIS SACLAY Prix Trophées - Concours MODE D EMPLOI DENOMINATION CATEGORIE : NIVEAU : PERIODE : DUREE

Plus en détail

Un Prix Nobel fête les 25 ans du Magistère!

Un Prix Nobel fête les 25 ans du Magistère! Un Prix Nobel fête les 25 ans du Magistère! Du 16 au 19 mars 2013, le Magistère d Economiste Statisticien (UT1-UPS) célèbre ses 25 ans Créé en 1985 par les professeurs Jean-Jacques Laffont (Institut d

Plus en détail

TAXE D APPRENTISSAGE 2015. Participez à la formation de vos futurs collaborateurs!

TAXE D APPRENTISSAGE 2015. Participez à la formation de vos futurs collaborateurs! TAXE D APPRENTISSAGE 2015 Participez à la formation de vos futurs collaborateurs! La taxe d apprentissage est une ressource essentielle pour nos formations. Elle participe incontestablement à la qualité

Plus en détail

Faculté des Sciences d ORSAY

Faculté des Sciences d ORSAY Université Paris-Sud 11 Faculté des Sciences d ORSAY Personnes ressources des disciplines représentées : Département de Biologie Vice-Président : Hervé DANIEL Secrétaire : Malika DERRAS Université Paris-Sud

Plus en détail

! Mobiliser les acteurs sur les grands défis sociétaux! Refonder le dispositif de coordination et

! Mobiliser les acteurs sur les grands défis sociétaux! Refonder le dispositif de coordination et 1 Neuf lignes d action! Mobiliser les acteurs sur les grands défis sociétaux! Refonder le dispositif de coordination et d orientation de la recherche en France! Promouvoir la recherche technologique! Développer

Plus en détail

concours ITA innov 2015 DOSSIER DE PARTENARIAT Associez votre image à l innovation et au progrès des filières agricoles ITA innov 2015.

concours ITA innov 2015 DOSSIER DE PARTENARIAT Associez votre image à l innovation et au progrès des filières agricoles ITA innov 2015. ITA innov 0. ère édition concours ITA innov 0 Associez votre image à l innovation et au progrès des filières agricoles DOSSIER DE PARTENARIAT www.acta-itainnov.com ITA innov 0. ère édition Découvertes,

Plus en détail

Pôle Chimie: «Une chimie au service de l homme et de son environnement» Formation Pôle Chimie Balard

Pôle Chimie: «Une chimie au service de l homme et de son environnement» Formation Pôle Chimie Balard Pôle Chimie: «Une chimie au service de l homme et de son environnement» Formation Pôle Chimie Balard Pôle Chimie: «Une chimie au service de l homme et de son environnement» Formation Pôle Chimie Balard

Plus en détail

CONVENTION CADRE. Préambule

CONVENTION CADRE. Préambule DOCUMENT 5 CONVENTION CADRE Entre, La Communauté d Universités et Etablissements Université Sorbonne Paris Cité (USPC), représentée par son Président, Monsieur Jean-Yves MERINDOL, 190, avenue de France

Plus en détail

Augmenter l impact économique de la recherche :

Augmenter l impact économique de la recherche : Augmenter l impact économique de la recherche : 15 mesures pour une nouvelle dynamique de transfert de la recherche publique, levier de croissance et de compétitivité Partout dans le monde, la recherche

Plus en détail

L accélération du développement économique et social du Maroc a engendré une progression significative de la demande en énergie.

L accélération du développement économique et social du Maroc a engendré une progression significative de la demande en énergie. Cluster Solaire Immeuble ZENITH 1, Rez-de Chaussée et 4 ème étage, Lotissement CIVIM, Lots N 19-20, Le Zénith 1, Sidi Maârouf, Casablanca Standard: 0522585350 Fax: 0522787986 contact@clustersolaire.ma

Plus en détail

Droit fondamental et appliqué et droit de l'entreprise (DEG)

Droit fondamental et appliqué et droit de l'entreprise (DEG) Annexe n 1 : Offre de formation de l Université Paris-Sud 11 Diplômes de Masters demandés en habilitation ou cohabilitation pour le contrat quadriennal 2010-2013. Deux domaines (DEG = Droit Economie Gestion,

Plus en détail

LES INGÉNIEURS. de la société numérique. Enseignement supérieur recherche, innovation

LES INGÉNIEURS. de la société numérique. Enseignement supérieur recherche, innovation LES INGÉNIEURS de la société numérique Enseignement supérieur recherche, innovation L école d ingénieurs de la société numérique Télécom SudParis est une grande école qui forme des ingénieurs et des docteurs

Plus en détail

Le SIMV organise les premières Rencontres de recherche en Santé Animale les 2 et 3 décembre 2014 à Lille (Grand Palais)

Le SIMV organise les premières Rencontres de recherche en Santé Animale les 2 et 3 décembre 2014 à Lille (Grand Palais) 17 juin 2014 à Paris Le SIMV organise les premières Rencontres de recherche en Santé Animale les 2 et 3 décembre 2014 à Lille (Grand Palais) R&D dating for animal health and innovation Le Syndicat de l

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS ET SÉMINAIRES

ENSEIGNEMENTS ET SÉMINAIRES CHAIRE ESSEC-AVENTIS ÉTHIQUE & BIOTECHNOLOGIES Dans un marché comme celui du médicament où les clients sont d abord des patients, les biotechnologies sont appelées à répondre à un double défi, à la fois

Plus en détail

CATALOGUE DES INITIATIVES

CATALOGUE DES INITIATIVES ENTREPRENEURIAT ETUDIANT : Partagez notre ambition CATALOGUE DES INITIATIVES ENTREPRENEURIAT ETUDIANT PARIS SACLAY Programmes pédagogiques «Les règles du jeu» (pour appréhender les outils nécessaires au

Plus en détail

CITÉ INTERNATIONALE / MAISON DE L INTERNATIONAL

CITÉ INTERNATIONALE / MAISON DE L INTERNATIONAL 25 juin 2013 - Brest CITÉ INTERNATIONALE / MAISON DE L INTERNATIONAL Au cœur de Brest, sur le nouveau quartier emblématique des Capucins en cours de création, un équipement de 3700m² tourné vers l international

Plus en détail

L Etablissement public Paris-Saclay (EPPS) lance le challenge étudiant «Nouvelles Mobilités» sur la plateforme Studyka

L Etablissement public Paris-Saclay (EPPS) lance le challenge étudiant «Nouvelles Mobilités» sur la plateforme Studyka COMMUNIQUE DE PRESSE Orsay, le 25 novembre 2013 L Etablissement public Paris-Saclay (EPPS) lance le challenge étudiant «Nouvelles Mobilités» sur la plateforme Studyka L EPPS souhaite ainsi mobiliser, aux

Plus en détail

pour quels métiers? avec quelle formation? Etat des lieux et évolutions

pour quels métiers? avec quelle formation? Etat des lieux et évolutions Les métiers de l optique sous l angle de l Institut d optique Des ingénieurs, masters, docteurs pour quels métiers? dans quels secteurs? avec quelle formation? Etat des lieux et évolutions Formation d

Plus en détail

Créativité DOCTORALES. La formation par la recherche. Qu est-ce qu un docteur? Pourquoi préparer un doctorat? Pourquoi choisir Université Paris-Est?

Créativité DOCTORALES. La formation par la recherche. Qu est-ce qu un docteur? Pourquoi préparer un doctorat? Pourquoi choisir Université Paris-Est? ÉTUDES Intelligence Créativité DOCTORALES Mobilité La formation par la recherche Qu est-ce qu un docteur? Expérience professionnelle Réactivité International Innovation Compétitivité Pourquoi préparer

Plus en détail

Avis n 2011/11-02 relatif à l habilitation de Télécom Paris Tech à délivrer des titres d ingénieur diplômé

Avis n 2011/11-02 relatif à l habilitation de Télécom Paris Tech à délivrer des titres d ingénieur diplômé Avis n 2011/11-02 relatif à l habilitation de Télécom Paris Tech à délivrer des titres d ingénieur diplômé Objet : A : examen de l habilitation arrivant à échéance en phase avec le calendrier national

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

GLOBAL CARE Initiative : un lancement international réussi lors de BIO-Europe 2013

GLOBAL CARE Initiative : un lancement international réussi lors de BIO-Europe 2013 dvvxcvcxvdfvcs GLOBAL CARE Initiative : un lancement international réussi lors de BIO-Europe 2013 Le projet GLOBAL CARE Initiative (The Global Partnering Research Initiative of the Carnot Human Health

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SOCRATE - Janvier 2011

DOSSIER DE PRESSE SOCRATE - Janvier 2011 DOSSIER DE PRESSE SOCRATE - Janvier 2011 EQUIPEX à Perpignan et Font Romeu : un impact scientifique international - L'appel à projet "équipements d'excellence" - Le Laboratoire PROMES-CNRS - SOCRATE :

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Infectiologie : microbiologie, virologie, immunologie de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PLAN D ACTION EN FAVEUR DE L ENTREPRENEURIAT ÉTUDIANT UNIVERSITÉ PARIS-EST MARNE-LA-VALLÉE

PRÉSENTATION DU PLAN D ACTION EN FAVEUR DE L ENTREPRENEURIAT ÉTUDIANT UNIVERSITÉ PARIS-EST MARNE-LA-VALLÉE PRÉSENTATION DU PLAN D ACTION EN FAVEUR DE L ENTREPRENEURIAT ÉTUDIANT UNIVERSITÉ PARIS-EST MARNE-LA-VALLÉE D O S S I E R D E P R E S S E O C T O B R E 2 0 1 3 1 - L entrepreneuriat étudiant en France :

Plus en détail

Découvrez un nouvel éco-système pour entreprendre.

Découvrez un nouvel éco-système pour entreprendre. Découvrez un nouvel éco-système pour entreprendre. DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR RECHERCHE une fusion De COMPÉTENCES qui fait la Différence DES filières MOTEURS s implanter au parc méditerranéen

Plus en détail

Plateforme Régionale d Innovation alimentaire «Nov alim» à Laval

Plateforme Régionale d Innovation alimentaire «Nov alim» à Laval Plateforme Régionale d Innovation alimentaire «Nov alim» à Laval Le 9 décembre 2010 P.R.I. «Nov alim» Lycée agricole Laval (53) Visite en présence de Jacques Auxiette, Président du Conseil régional des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Biologie-santé de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes En

Plus en détail

Pôles de l Entrepreneuriat Etudiant Paris Saclay (PEEPS)

Pôles de l Entrepreneuriat Etudiant Paris Saclay (PEEPS) Pôles de l Entrepreneuriat Etudiant Paris Saclay (PEEPS) 1. Préambule L entrepreneuriat est surtout un état d esprit et une affaire de mentalités. Agir au travers de l enseignement est le seul moyen sur

Plus en détail

Spécialité Agroalimentaire

Spécialité Agroalimentaire Retour vers la page d'accueil Spécialité Agroalimentaire Contacts Directeur des études Secrétariat pédagogique Françoise CORBINEAU Martine FRAISSE Université Pierre et Marie Curie EPUPMC, Agroalimentaire

Plus en détail

CONTRAT DE DEVELOPPEMENT TERRITORIAL PARIS-SACLAY TERRITOIRE SUD

CONTRAT DE DEVELOPPEMENT TERRITORIAL PARIS-SACLAY TERRITOIRE SUD CONTRAT DE DEVELOPPEMENT TERRITORIAL PARIS-SACLAY TERRITOIRE SUD Projet de Contrat de Développement Territorial validé en Comité de pilotage du 10 juillet 2015 1 2 SOMMAIRE PREAMBULE... 6 LES CONTRATS

Plus en détail

Département de Biologie

Département de Biologie UNIVERSITE TUNIS EL MANAR Faculté des Sciences Mathématiques, Physiques et Naturelles de Tunis Département de Biologie Campus Universitaire-Tunis-1060 Tél: 71 872 600 Fax: 71 871 666 Site web: www.fst.rnu.tn

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Modélisation et décision dans le risque de l Université Paris 13 Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

La transition numérique de l Enseignement Supérieur et de la Recherche en Pays de la Loire à l horizon 2020

La transition numérique de l Enseignement Supérieur et de la Recherche en Pays de la Loire à l horizon 2020 DOSSIER DE PRESSE La transition numérique de l Enseignement Supérieur et de la Recherche en Pays de la Loire à l horizon 2020 Une révolution majeure est en cours, porteuse de nombreuses innovations et

Plus en détail

STATUTS DE L ECOLE DOCTORALE ECONOMIE PANTHEON SORBONNE

STATUTS DE L ECOLE DOCTORALE ECONOMIE PANTHEON SORBONNE STATUTS DE L ECOLE DOCTORALE ECONOMIE PANTHEON SORBONNE Article 1 : Composition de l Ecole doctorale L Ecole doctorale Economie Panthéon Sorbonne (EPS) regroupe les unités et équipes de recherche qui concourent

Plus en détail