SPECIALITE «ITEC» DU BAC STI2D : «INNOVATION TECHNOLOGIQUE - ECO CONCEPTION»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SPECIALITE «ITEC» DU BAC STI2D : «INNOVATION TECHNOLOGIQUE - ECO CONCEPTION»"

Transcription

1 SPECIALITE «ITEC» DU BAC STI2D : «INNOVATION TECHNOLOGIQUE - ECO CONCEPTION» Avant «d'eco»-concevoir, Concevoir un produit et innover, c'est : Étudier ou établir un Cahier des charges Envisager différentes Solutions Techniques (à l'aide d'outils de créativité) Représenter et Modéliser une solution technique (CAO: Conception assistée par ordinateur en 3D) Simuler, à l'aide de logiciels, pour optimiser (résistance des matériaux, écoulements fluides, calculs dynamiques d'actionneurs, etc,..) Etudier le design, l'ergonomie du système Etudier et simuler les procédés de fabrication Etablir un prototype virtuel ou physique pour valider une forme, un design (prototypage rapide) Les outils informatiques (Conception Assistée par Ordinateur 3D, simulations informatiques, choix des matériaux, composants, etc,..) interviennent à tous les stades du processus du développement Produit au lycée Alexis de Tocqueville (Grasse): Solidworks (Dassault systèmes), CES (étude Matériaux) Imprimante 3D, Moulage injection Stéréo lithographie

2 ITEC est l'une des 4 spécialités du «STI2D» Exemple lampadaire solaire: Chaque spécialité a une influence sur l'étude du système en relation avec «l'efficacité énergétique» du produit. Sur l'exemple, «ITEC» étudie la forme générale (Design, optimisation de la structure, ergonomie), le choix et la résistance des matériaux, les procédés de fabrication, l'impact environnemental sur l'ensemble du cycle de vie (bilan carbone, toxicité des matériaux, recyclage,etc,..)

3 Exemple d'avant Projet (Deuxième trimestre) 1 ière STI2D option ITEC ITEC Conception d'une parabole à concentration solaire. Cette parabole articulée permet une cuisson des aliments (ou mise à ébullition de liquide). l'énergie solaire est concentrée et directement utilisée en tant qu'énergie thermique. Lycée Alexis de Tocqueville La parabole est un Produit recyclé ( Nouvelle fonction d'une parabole de télévision suite à l'arrivée massive de la télévision par Box en Europe) Ce produit est conçu dans l'esprit d'être commercialisé (mobiliers de jardin). Il peut également être envoyé dans les pays d'afrique subsaharienne pour apporter une aide technique et lutter contre la déforestation et contre la précarité énergétique des pays du Tiers monde. 4 Groupes d'élèves (trinômes) ont proposé différentes solutions techniques et conceptions 3D ci dessus.

4 ITEC CONCEPTION PARABOLE CONCENTRATION SOLAIRE Suite à la construction du cahier des charges par les élèves ainsi qu'à la recherche de solutions et à la conception 3D, différentes études et simulations ont été réalisées afin d'optimiser les choix techniques (cinématique, résistance et choix des matériaux, Impact environnemental sur l'analyse de cycle de vie, etc,..). Télécharger les différentes conception CAO sur le site du lycée pour manipuler les maquettes numériques des élèves et entrer dans le monde magique de la conception 3D (à partir de n'importe quel PC muni d'internet Explorer 5.5) Lycée Alexis de Tocqueville

5 Reconception Cadre VTT Renault ITEC pour compatibilité avec moteur YAMAHA de vélo électrique (Conception CAO 3ième trimestre 1 STI2D option ITEC) Les différentes simulations numériques auront pour objectif de minimiser les masses en mouvement (Choix des matériaux et étude des résistances et des déformations) Lycée Alexis de Tocqueville

6 Eco-conception et Eco-innovation des produits se divise en 2 approches L'approche quantitative étant effectuée, l'approche qualitative consiste à trouver un remède au problème. Elle consiste souvent à repenser, simplifier ou réorganiser la solution technique pour aboutir à une même fonction technique. Elle se fait à partir de divers méthodes de créativité liées à l'ecoconception (eco TRIZ, eco ASIT, etc.) L'approche quantitative permet de faire un «diagnostique» du problème, à partir de méthodes divers: bilan carbone, analyse sur le cycle de vie, etc,.. (comme un médecin peut le faire sur un patient) afin de cerner la zone d'étude, l'objectif à étudier. Des outils informatique sont exploitées au lycée: -Module sustainability de Solidworks (Dassault Systèmes) -Module Eco-audit de CES -Bilan Produit (Ademe), etc,.. -Bilan carbone

7 Pourquoi «ECO»-CONCEPTION maintenant? L'écoconception, en spécialité «ITEC», est de concevoir ou re-concevoir les produits techniques en tenant compte, principalement, de 2 contraintes fortes et liées: RAREFACTION DES RESSOURCES NATURELLES Pour vivre dans un monde durable (et en paix), le GIEC (groupement intergouvernemental d'étude du climat) indique qu'il est nécessaire de diviser nos émissions de CO2 par 3 mondialement avant Or chaque produit technique représente une émission de gaz à effet de serre sur l ensemble de son cycle de vie (extractions mines, fabrication, distribution, utilisation, fin de vie). (Crises énergétiques liées au pétrole: augmentation du prix. Diminution du stock des minerais rares, etc,..) 95 % des produits industriels dépendent des énergies fossiles (principalement du pétrole). Dans un monde où l'énergie sera de plus en plus coûteuse, les entreprises sont dans l'obligation de tenir compte de cette contrainte pour être compétitive (et «contourner» les récessions futures) car fabriquer un produit demande beaucoup d'énergie RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE L'objectif est d'éviter d'atteindre le seuil fatal de 2 degrés d'augmentation (génocides climatiques, sécheresses, inondations extrêmes, dérèglement planétaire du climat, modification des courants océaniques, etc,..).

8 Raréfaction des ressources naturelles? L énergie est précieuse et en quantité limitée. Elle se compose, en très grande majorité, d énergies fossiles (Pétrole, Gaz, Charbon) et est l unité de transformation du monde économique au 21ième siècle. En 2010, plusieurs rapports tirent la sonnette d'alarme (rapport armée allemande septembre 2010, pentagone avril 2010) indiquant la possibilité de quitter le plateau de production de pétrole plutôt que prévu (la demande de pétrole serait donc supérieure à l offre prochainement) AIE (Agence internationale de l'énergie):nous avons déjà franchi le pic pétrolier, reconnaît l Agence internationale de l énergie (AIE). La production de pétrole conventionnel a atteint son «pic historique» en 2006, elle ne le dépassera «jamais»...

9 RAREFACTION DES RESSOURCES NATURELLES? Mais un développement socioéconomique nécessite une demande importante d énergie (donc principalement énergies fossiles) Dans l'histoire, une récession a suivi chaque hausse brutale du prix du pétrole.la loi du marché entraîne une hausse du prix lorsque la demande se «rapproche» de l'offre. Une récession entraîne l'inverse. Or l'offre diminue actuellement... D'où la nécessite de diminuer rapidement la dépendance du pétrole: dé carbonisation des produits et de l'industrie...c'est un des intérêts, pour les entreprises, de L Eco-conception des produits.

10 Pour un monde durable et en paix, limitons le réchauffement climatique: Des interactions coexistent entre le développement socioéconomique et le réchauffement climatique L un a une influence sur l autre, et réciproquement. (voir figure ci dessous extraite du rapport de synthèse pour décideurs,giec 2007) Le GIEC utilise l'équation de KAYA pour expliquer aux décideurs les voies de solutions crédibles afin d'éviter le seuil fatal de 2 degrés d'augmentation. Le GIEC recommande de diviser mondialement par 3 les émissions d'équivalent CO2 (coté gauche de l'équation). (TEP: tonnes équivalent pétrole: unité d'énergie) Pour analyser l'équation, il faut étudier la valeur devant chaque rapport pour 2050 et commencer par la droite. (De plus, l'équation permet de comprendre, facilement, que le «technique» ne pourra pas, seul, résoudre la division par 3. Les études des énergies renouvelables et nucléaires viennent compléter cette équation pour aboutir à la même conclusion...)

11 Un monde durable, c est éviter le réchauffement climatique (ne jamais atteindre les 2 degrés d augmentation avant 2050) L'eco-conception des produits se situe sur le rapport «Intensité ou efficacité énergétique de l'économie». (un système technique se cache derrière chaque activité économique, même dématérialisée,donc de l'énergie pour le fabriquer et l'utiliser...) L équation de KAYA donne des solutions pour essayer de diminuer les émissions de gaz à effet de serre et comprendre le positionnement de l écoconception des produits (et services) et le travail de l ingénieur. 2 rapports sont liés au domaine «économique et social» et 2 liés au domaine «technique» L éco-conception consiste à repenser le produit (Créativité sur la fonction, réorganisation technique, matériaux, procédés et lieux de fabrication, étude de fin de vie, etc,..)

12 Et nous, concepteur de produits, en «ITEC»? Concevoir et reconcevoir les produits a une influence sur la colonne «biens de consommations» ci joint, afin de diminuer le bilan carbone de chacun d'entre nous, consommateur quotidien. Pour construire des objets et systèmes, il est nécessaire de consommer de l'énergie et de produire des «kg équivalent CO2». Un français, en consommant, représente 10,5 tonnes de CO2 par an, alors que pour vivre dans un monde durable (et en paix), il est nécessaire de diminuer cette valeur à... moins de 2500 kg CO2. (rapport 4) avant L'eco-conception vient donc partiellement contribuer à cette diminution, (en attendant des mesures complementaires des pouvoirs publics). Une erreur, reproduite souvent, est de penser qu'il suffit d'éteindre un système qui consomme de l'énergie pour régler le problème alors que l'impact environnemental est souvent sur la phase de fabrication du produit. (Exemples: 1 PC portable= 1 tonne équ CO2, à la fabrication, mais moins de 10 % d'énergie consommée sur toute sa durée de vie, comparée à l'énergie qu'il a fallu pour le construire...). Certains téléphones portables=70 kg équ CO2 à la fabrication (l'énergie sur sa durée de vie est négligeable..,) L'Eco conception permet d'étudier un produit sur l'ensemble de son cycle de vie dans le but de diminuer son impact environemental.

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

Support : «maison» L isolation des bâtiments RT 2012. 1- Introduction et problématique. 2- Les chiffres clés

Support : «maison» L isolation des bâtiments RT 2012. 1- Introduction et problématique. 2- Les chiffres clés L isolation des bâtiments RT 2012 Support : «maison» Manipulations TD Evaluation Durée : 2h Compétences à acquérir A- Analyser B- Modéliser C- Expérimenter D- Communiquer A1 A2 A3 B1 B2 B3 B4 C1 C2 D1

Plus en détail

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE Le BILAN CARBONE Toute activité industrielle, tertiaire et agricole émet, directement ou indirectement, des gaz à effet de serre ayant pour conséquence de contribuer

Plus en détail

Développement durable dans les formations initiales DÉVELOPPEMENT DURABLE & ÉCO-CONCEPTION

Développement durable dans les formations initiales DÉVELOPPEMENT DURABLE & ÉCO-CONCEPTION DÉVELOPPEMENT DURABLE & ÉCO-CONCEPTION - Nouvelles attentes de la société : Développement durable Respect de l'environnement Responsabilité sociétale des entreprises - Nouvelles formations : Répondre au

Plus en détail

1STIDD Impacts des matériaux et sources d énergie. Étude de cas : la voiture électrique. Impacts des matériaux et sources d énergie

1STIDD Impacts des matériaux et sources d énergie. Étude de cas : la voiture électrique. Impacts des matériaux et sources d énergie Page 1/6 Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable Durée : 3 heures Impacts des matériaux et sources d énergie Objectif : Quantifier les impacts sur l environnement pour le choix

Plus en détail

Cafetière à capsules

Cafetière à capsules Cafetière à capsules Activités pour le cycle terminal STI2D Aperçu des développements pédagogiques Analyse fonctionnelle de la cafetière p. 3 Expression du besoin, diagramme des interacteurs, actigramme

Plus en détail

PLATEFORME REGIONALE D INNOVATION CISNA 2.0. Projets industriels-étudiants

PLATEFORME REGIONALE D INNOVATION CISNA 2.0. Projets industriels-étudiants Projets industriels-étudiants Etude du comportement d un concept de module avant de moto innovant Concept de Jean Bertrand BRUNEAU (JBB) Modèle de 27 pièces Identification des zones contraintes Propositions

Plus en détail

Choix des réfrigérants : un nouveau rapport apporte des éclaircissements sur l éco-efficacité des systèmes de réfrigération de supermarchés

Choix des réfrigérants : un nouveau rapport apporte des éclaircissements sur l éco-efficacité des systèmes de réfrigération de supermarchés Choix des réfrigérants : un nouveau rapport apporte des éclaircissements sur l éco-efficacité des systèmes de réfrigération de supermarchés Depuis que l UE s est engagée à réduire les émissions de gaz

Plus en détail

Motorisation électrique

Motorisation électrique Motorisation électrique Lycée Edouard BRANLY REYNAUD Quentin : motorisation électrique 1/16 2012/2013 Sommaire I/Introduction...p.3 II/La batterie...p.4 1) L'achat de la batterie p.4 2) Étude de l'existant

Plus en détail

Approche concrète et inductive. Approche analytique et conceptuelle

Approche concrète et inductive. Approche analytique et conceptuelle STI2D S-SiSi 1 Bac STI2D Bac S-SI Approche concrète et inductive Approche analytique et conceptuelle S appuyer sur la technologie pour acquérir les bases scientifiques nécessaires à la réussite dans l

Plus en détail

COP 21 : La Betterave, une production et des débouchés durables Paris, Palais des Congrès 8 décembre 2015

COP 21 : La Betterave, une production et des débouchés durables Paris, Palais des Congrès 8 décembre 2015 COP 21 : La Betterave, une production et des débouchés durables Paris, Palais des Congrès 8 décembre 2015 Myriam Maestroni CEO Economie d Energie, SAS Présidente FONDATION E5T Auteur de l ouvrage: Comprendre

Plus en détail

Baccalauréat STI2D Spécialité Innovation Technologique et Eco Conception

Baccalauréat STI2D Spécialité Innovation Technologique et Eco Conception > L envergure d un Airbus A340, afin de minimiser la traînée induite et d offrir une surface maximale aux cellules solaires. > Le poids d une voiture, après avoir traqué chaque gramme pour construire un

Plus en détail

Écoconception d une PLV Fiche pratique

Écoconception d une PLV Fiche pratique Lorsqu une Mise en place PLV d un outil est de veille conçue, basé sur des les mots différents clés à sélectionner acteurs Eco-conception du : circuit doivent prendre en compte Rédaction plusieurs de recommandations

Plus en détail

L OFFRE DE FORMATION. carbone 4

L OFFRE DE FORMATION. carbone 4 L OFFRE DE FORMATION carbone 4 Changement climatique, raréfaction des ressources énergétiques la contrainte carbone s intensifie et les acteurs publics et privés doivent s adapter rapidement. Or, la meilleure

Plus en détail

Énergie : quelles orientations stratégiques pour assurer l avenir. Organisées par Claude Gatignol, Député de la Manche le 3 octobre 2006

Énergie : quelles orientations stratégiques pour assurer l avenir. Organisées par Claude Gatignol, Député de la Manche le 3 octobre 2006 L énergie nucléaire : une source incontournable du panachage énergétique Christian Ngô ECRIN 1 Toujours plus Nous vivons dans un monde dominé par les combustibles fossiles puisqu ils représentent environ

Plus en détail

2. Responsable principal de l effet de serre : le dioxyde de carbone CO 2.

2. Responsable principal de l effet de serre : le dioxyde de carbone CO 2. Etude d une maladie Patient : climat mondial Diagnostic : réchauffement excessif de la planète Terre Cause principale : le gaz carbonique Remède : les énergies renouvelables Un cours d introduction au

Plus en détail

Bilan Gaz à Effet de Serre (BGES) de CNIM SA en France 2013

Bilan Gaz à Effet de Serre (BGES) de CNIM SA en France 2013 Bilan Gaz à Effet de Serre (BGES) de CNIM SA en France 2013 Bilan réalisé avec le support de l agence conseil Prestataire habilité Bilan Carbone Membre de l Association des Professionnels en Conseil Carbone

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

La fée électricité sous le capot?

La fée électricité sous le capot? La fée électricité sous le capot? Quand on analyse les nouvelles motorisations proposées pour les véhicules on s aperçoit vite qu elles reposent pratiquement toutes sur l emploi de moteurs électriques

Plus en détail

PRESENTATION ET DEBAT

PRESENTATION ET DEBAT Réchauffement Climatique Mairie de MASSY Agenda 21 PRESENTATION ET DEBAT Gaël CALLENS Est-ce que la terre chauffe vraiment? Les Constats Depuis 1950, la terre s est réchauffée de 0,9 C, passant de 14 C

Plus en détail

L économie d énergie, la performance énergétique, jusqu où?

L économie d énergie, la performance énergétique, jusqu où? HOPITECH 2007 Hôpital et Développement Durable La Rochelle - 18 octobre 2007 Atelier 1 : Qualité d usage et contraintes environnementales L économie d énergie, la performae énergétique, jusqu où? Pierre

Plus en détail

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières 1. CONSOMMATION FINALE D ELECTRICITE...2 1.1 EVOLUTION SUR LA PERIODE 2000-2013... 2 1.2 ENTRE 2010

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

Séminaire académique de technologie 27 avril 2012

Séminaire académique de technologie 27 avril 2012 Séminaire académique de technologie 27 avril 2012 Matériaux et structures Information Énergie Information Matériaux et structures Enseignements technologiques transversaux Energie Information Énergie Matériaux

Plus en détail

L amélioration de l efficacité énergétique des constructions du secteur hospitalier

L amélioration de l efficacité énergétique des constructions du secteur hospitalier L amélioration de l efficacité énergétique des constructions du secteur hospitalier 1. «Facteur 4» et transition énergétique 2. Consommations d énergies du secteur de la santé 3. Des pistes pour agir Consommation

Plus en détail

La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève

La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève Ressources à disposition : http://www.explorateurs energie.com/explo_ens/anim.php# http://www.edf.com/html/ecole_energie/ L

Plus en détail

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 COLLECTIVITÉS Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 *Avançons en confiance Move Forward with Confidence* Faire de la maîtrise

Plus en détail

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46 CAHORS 21 janvier 2010 DDT 46 Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments Introduction Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31

Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31 Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31 Rappel des enjeux du changement climatique, résultats du Bilan Carbone et pistes d action de réduction Quels enjeux en termes de climat et d énergie? Un

Plus en détail

Pourtant, les économies pourraient représenter le quart de la demande actuelle en eau

Pourtant, les économies pourraient représenter le quart de la demande actuelle en eau Eau et énergie Énergie et CO2 PLAN Changement climatique Un scénario alternatif est possible L Union Pour la Méditerranée Le Plan Solaire pour la Méditerranée IMEDER Beyrouth, Forum de l Energie, 30 septembre-1

Plus en détail

JECO. journée des éco-entreprises. L éco-conception expliquée. Présentation de l événement ATELIER AT02

JECO. journée des éco-entreprises. L éco-conception expliquée. Présentation de l événement ATELIER AT02 JECO ATELIER AT02 L éco-conception expliquée journée des éco-entreprises Présentation de l événement PRESENTATION Définition et principes de l écoconception (Stéphanie CAPDEVILLE - EcoConcevoir) Définition

Plus en détail

CHAPITRE 4. Les énergies mise en oeuvre

CHAPITRE 4. Les énergies mise en oeuvre CHAPITRE 4 Les énergies mise en oeuvre 1/ LES SOURCES D ÉNERGIES Les sources d'énergie non renouvelables Les matières fossiles (charbon, pétrole, gaz) et les matières fissiles (uranium) permettent de fournir

Plus en détail

Lycée du Haut-Barr. 4 rue Manderscheid 67700 SAVERNE 03 88 71 22 11

Lycée du Haut-Barr. 4 rue Manderscheid 67700 SAVERNE 03 88 71 22 11 Lycée du Haut-Barr 4 rue Manderscheid 67700 SAVERNE 03 88 71 22 11 Lycée du Haut Barr Quelques chiffres Le Lycée du Haut-Barr, c'est : 419 élèves & 72 étudiants 90 adultes : direction, enseignants, personnels

Plus en détail

Description du logiciel Smart-MED-Parks Article technique

Description du logiciel Smart-MED-Parks Article technique Introduction Description du logiciel Smart-MED-Parks Article technique Depuis le lancement du projet en février 2013, différentes actions ont été effectuées dans le but d'accroître la sensibilisation et

Plus en détail

Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète?

Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète? Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète? Henri WAISMAN Centre International de Recherche sur l Environnement et le Développement waisman@centre-cired.fr La transition énergétique

Plus en détail

MAC 600 ECG au repos Une passerelle entre le cœur et l'esprit

MAC 600 ECG au repos Une passerelle entre le cœur et l'esprit GE Healthcare MAC 600 ECG au repos Une passerelle entre le cœur et l'esprit GE imagination at work Améliorer l'accès aux patients grâce à l'ecg numérique Une nouvelle image de la santé à travers le monde

Plus en détail

Notre avenir énergétique. Plan de la Nouvelle-Écosse en matière d électricité 2015-2040

Notre avenir énergétique. Plan de la Nouvelle-Écosse en matière d électricité 2015-2040 Notre avenir énergétique Plan de la Nouvelle-Écosse en matière d électricité 2015-2040 Notre avenir énergétique Plan de la Nouvelle-Écosse en matière d électricité 2015-2040 Résumé Contexte La Nouvelle-Écosse

Plus en détail

Les labels énergétiques des bâtiments

Les labels énergétiques des bâtiments Document n 2010-06-25, BBC Les labels énergétiques des bâtiments 1 Sommaire Introduction Rappels Les critères évalués Les repères énergétiques Exemple de réalisation RT 2005 Les exigences De la RT 2005

Plus en détail

Guide de SolidWorks Flow Simulation pour l enseignant. Présentateur Date

Guide de SolidWorks Flow Simulation pour l enseignant. Présentateur Date Guide de SolidWorks Flow Simulation pour l enseignant Présentateur Date 1 Qu'est-ce que SolidWorks Flow Simulation? SolidWorks Flow Simulation est un logiciel d'analyse des écoulements de fluide et du

Plus en détail

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique?

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? LES PLASTIQUES EN DEBAT 3 ODP3 LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? 1 Les premières matières plastiques ont fait leur apparition autour de 1860. A l époque les premières

Plus en détail

Auteur : Odette Chevaillier Illustrateur : David Vogel. L énergie

Auteur : Odette Chevaillier Illustrateur : David Vogel. L énergie Auteur : Odette Chevaillier Illustrateur : David Vogel I n t r o d u c t i o n Quelques données générales La Terre est née il y a 4,5 milliards d années. L eau a alors permis la naissance de la vie. Il

Plus en détail

ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : Mise en évidence du phénomène de déperdition thermique aux travers des parois

ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : Mise en évidence du phénomène de déperdition thermique aux travers des parois DR1 Fiche chauffer bois Comment améliorer son habitat? ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : Mise en évidence du phénomène de déperdition thermique aux travers des parois 1. Première activité : Mise en évidence

Plus en détail

La R&D en écomobilité. véhicule solaire de compétition. par : Jean-Luc Fleureau, Eco Solar Breizh Patrice Houizot, Acsystème

La R&D en écomobilité. véhicule solaire de compétition. par : Jean-Luc Fleureau, Eco Solar Breizh Patrice Houizot, Acsystème La R&D en écomobilité : un véhicule solaire de compétition par : Jean-Luc Fleureau, Eco Solar Breizh Patrice Houizot, Acsystème 1 les énergies fossiles Les énergies fossiles : plusieurs millions d années

Plus en détail

SUITE SOLIDWORKS SIMULATION

SUITE SOLIDWORKS SIMULATION SUITE SOLIDWORKS SIMULATION SOLUTIONS D'INGÉNIERIE 3D INGÉNIERIE ET CONCEPTION 3D BASÉES SUR LA SIMULATION Dans tous les secteurs de l'industrie, de nombreuses entreprises ont adopté la simulation virtuelle

Plus en détail

Les formations aux ENERGIES RENOUVELABLES au lycée Déodat de Séverac et ailleurs

Les formations aux ENERGIES RENOUVELABLES au lycée Déodat de Séverac et ailleurs 1- L énergie primaire* dans le monde pour comprendre la place des énergies renouvelables : Une grande partie de l énergie utilisée aujourd hui dans le monde (plus de 80%) provient de gisements de combustibles

Plus en détail

STI2D : Sciences et technologies de l industrie et du développement durable

STI2D : Sciences et technologies de l industrie et du développement durable Lycée des métiers de la productique, des automatismes et des énergies renouvelables STI2D : Sciences et technologies de l industrie et du développement durable Présentation STI2D Version adaptée 12/05/2011

Plus en détail

1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] Avantages & principes

1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] Avantages & principes 1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] 1.1 Avantages & principes 1.2 Process de fonctionnement BIM ESQUISSE CONCEPTION EVALUATION CONSTRUCTION GESTIONS Acquisition de données Intégration logiciel

Plus en détail

Ecole Nationale Polytechnique Département Génie Industriel CAO et Prototypage Rapide. CAO et Modélisation 3D Les premiers pas avec un modeleur 3D

Ecole Nationale Polytechnique Département Génie Industriel CAO et Prototypage Rapide. CAO et Modélisation 3D Les premiers pas avec un modeleur 3D Ecole Nationale Polytechnique Département Génie Industriel CAO et Prototypage Rapide CAO et Modélisation 3D Les premiers pas avec un modeleur 3D TP 1 CAOPR Présentation du TP La conception assistée par

Plus en détail

IUT de POITIERS Département Génie Thermique et Energie 14 allée jean Monnet BP 389 86010 POITIERS cedex

IUT de POITIERS Département Génie Thermique et Energie 14 allée jean Monnet BP 389 86010 POITIERS cedex IUT de POITIERS Département Génie Thermique et Energie 14 allée jean Monnet BP 389 86010 POITIERS cedex Tél / Fax : 05 49 45 34 14 / 34 06 iutp.gte@univ-poitiers.fr Le Génie Thermique et Energie, c'est

Plus en détail

CFAO. Conception et Fabrication Assistée par Ordinateur. Le matériel utilisé en CFAO : un SYSTÈME AUTOMATISÉ. Barbecue Assisté par Ordinateur

CFAO. Conception et Fabrication Assistée par Ordinateur. Le matériel utilisé en CFAO : un SYSTÈME AUTOMATISÉ. Barbecue Assisté par Ordinateur 11 Découverte d'un système de CFAO Conception et Fabrication Assistée par Ordinateur CFAO Barbecue Assisté par Ordinateur Un système automatisé pour la salle des professeurs : la CAO (Cafetière Assistée

Plus en détail

MAÎTRISE DE LA DEMANDE EN ÉNERGIE

MAÎTRISE DE LA DEMANDE EN ÉNERGIE DÉFINITION POURQUOI RÉDUIRE LA CONSOMMATION D ÉLECTRICITÉ CONTENU CO2 DE L ÉLECTRICITÉ MÉTHODES DE CALCUL CO2 QU EST-CE QUE LES CEE? PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE DÉFINITION Définition de l Ademe : «Pour réduire

Plus en détail

La voiture électrique, zéro g CO2 / km???

La voiture électrique, zéro g CO2 / km??? La voiture électrique, zéro g CO2 / km??? - Approche du véritable Bilan Carbone de la voiture électrique Conférence du 29 janvier 213, Paris - Laurent CASTAIGNEDE - www.bco2.fr - Laurent CASTAIGNEDE 1

Plus en détail

Voiture T2M autonome. ARCHER Thomas JAUREGUI Ulyxe LEPROUST Amanda

Voiture T2M autonome. ARCHER Thomas JAUREGUI Ulyxe LEPROUST Amanda Voiture T2M autonome ARCHER Thomas JAUREGUI Ulyxe LEPROUST Amanda encadrés par Oriane AUBERT et Pascal ROGER Lycée Gaston Monnerville KOUROU Olympiades de Sciences de l Ingénieur 2015 Académie de Guyane

Plus en détail

DIMINUER L'IMPACT ENVIRONNEMENTAL : CHANGER LA MOTORISATION?

DIMINUER L'IMPACT ENVIRONNEMENTAL : CHANGER LA MOTORISATION? DIMINUER L'IMPACT ENVIRONNEMENTAL : CHANGER LA MOTORISATION? L'énergie : stockage, distribution, transformation, impact environnemental. .1-2-A Cet objet technique me convient-il? DIMINUER L'IMPACT ENVIRONNEMENTAL

Plus en détail

Le courant de demain. Du feu aux réseaux électriques. Vision pour un avenir durable de l'énergie

Le courant de demain. Du feu aux réseaux électriques. Vision pour un avenir durable de l'énergie Le courant de demain Du feu aux réseaux électriques Vision pour un avenir durable de l'énergie Gianni Biasiu=, PDG de KraAwerke Oberhasli AG Innertkirchen, Suisse Feu Découvert il y a plus d'un million

Plus en détail

Les émissions de gaz carbonique (CO2)

Les émissions de gaz carbonique (CO2) Fiche 21 Les émissions de gaz carbonique (CO2) 1. Quelles émissions pour les différentes énergies fossiles? La quantité de CO2 produit par la combustion d une tep de combustible fossile dépend de sa composition

Plus en détail

(dossier de presse) la boite rose se met au vert

(dossier de presse) la boite rose se met au vert (dossier de presse) la boite rose se met au vert Oser le sucre pour le sucre Face à la raréfaction des ressources pétrolières, aux impacts environnementaux et à l évolution des attentes consommateurs,

Plus en détail

Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier

Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier Contexte et enjeux Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier Afin de lutter contre le changement climatique et s adapter au contexte de raréfaction des ressources fossiles, des engagements

Plus en détail

Présenté par Damien SAILLANT Le 06 juin 2011. Energie et bâtiment

Présenté par Damien SAILLANT Le 06 juin 2011. Energie et bâtiment Présenté par Damien SAILLANT Le 06 juin 2011 Energie et bâtiment Sommaire 1. Le contexte 2. Les enjeux du secteur du bâtiment 3. L'assainissement énergétique des bâtiments 2 1. Le contexte Contexte énergétique

Plus en détail

TI et développement durable : les défis écologiques des TIC

TI et développement durable : les défis écologiques des TIC TI et développement durable : les défis écologiques des TIC SOLUTIONS DE GESTION PRÉPARÉE ET ANIMÉE PAR Cyrille Maltot CONSEILLER ET ASSOCIÉ PRINCIPAL CHEZ SYNAIRGIS CONFÉRENCE POUR : CACPUQ DATE : 9 mai

Plus en détail

Pourquoi l'écologie industrielle?

Pourquoi l'écologie industrielle? Pourquoi l'écologie industrielle? La société actuelle est basée sur une économie de type linéaire, c est-à-dire que nous consommons à outrance des ressources, que nous considérons comme illimitées, mais

Plus en détail

Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S»

Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S» Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S» La lutte contre le changement climatique Initiative concertée au niveau mondial Pour limiter à 2 à 3 C l élévation moyenne de la température, il faudrait

Plus en détail

CONSOMMATION ENERGETIQUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS «BILAN ET PERSPECTIVES»

CONSOMMATION ENERGETIQUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS «BILAN ET PERSPECTIVES» MINISTERE DE L ENERGIE AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION ET LA RATIONALISATION DE L UTILISATION DE L ENERGIE Séminaire sur l'efficacité énergétique dans le transport «Promotion des Carburants Propres»

Plus en détail

Maitrise de l énergie Connaître son profil énergétique d entreprise

Maitrise de l énergie Connaître son profil énergétique d entreprise Maitrise de l énergie Connaître son profil énergétique d entreprise SOMMAIRE Contexte énergétique La fin des Tarifs Régulés de Vente d Electricité et de Gaz S engager dans une démarche d économie d énergie

Plus en détail

VERS LE MIX ELECTRIQUE

VERS LE MIX ELECTRIQUE DE L ENERGIE PRIMAIRE A L ELECTRICITE PRODUIRE EN TEMPS REEL CHOISIR LE MIX ELECTRIQUE DE L ENERGIE PRIMAIRE A L ELECTRICITE De la centrale au consommateur L électricité qui arrive au bout de la prise

Plus en détail

Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS

Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS Le scénario de référence L'étude WETO (World energy, technology and climate policy outlook) présente

Plus en détail

INITIATION AUX SIMULATIONS DES CONTRAINTES ET DEFORMATIONS D UNE STRUCTURE

INITIATION AUX SIMULATIONS DES CONTRAINTES ET DEFORMATIONS D UNE STRUCTURE DOSSIER : CHARIOT PORTE PALAN INITIATION AUX SIMULATIONS DES CONTRAINTES ET DEFORMATIONS D UNE STRUCTURE ATELIER CATIA V5: GENERATIVE STRUCTURAL ANALYSIS OBJECTIFS : L objectif de cette étude consiste

Plus en détail

Partie A : Le superéthanol E85

Partie A : Le superéthanol E85 BTS AA 2011 Pour répondre aux différentes contraintes en terme de disponibilité des ressources énergétiques d origine fossile et pour contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, de

Plus en détail

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Les moyens de production d électricité 11/07 1 Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Économique à des coûts acceptables dans des marchés de plus en plus ouverts Environnemental Social

Plus en détail

matériaux, innovation, éco-conception et bâtiment

matériaux, innovation, éco-conception et bâtiment matériaux, innovation, éco-conception et bâtiment Renaud Caplain Maître de conférences CNAM Paris vendredi 30 janvier 2009 1 Les matériaux dans le bâtiment Trois grandes catégories et, très vite, une quatrième.

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (Projet de C.C.T.P.) Étude de Faisabilité Choix Énergétique

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (Projet de C.C.T.P.) Étude de Faisabilité Choix Énergétique MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (Projet de C.C.T.P.) Étude de Faisabilité Choix Énergétique SOMMAIRE TITRE I - CONTEXTE GÉNÉRAL DU MARCHE... 3

Plus en détail

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national.

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national. - 1 - APPEL A PROJETS TEPOS QU EST-CE QU UN TERRITOIRE A ÉNERGIE POSITIVE? Contexte L énergie, nécessaire à tous les domaines et besoins de la vie quotidienne, devient, du fait de sa raréfaction, de plus

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE LA JEUNESSE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Arrêté du 8 février 2011 fixant le programme pour le cycle terminal de la série

Plus en détail

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 INDUSTRIE TERTIAIRE Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 *Avançons en confiance Move Forward with Confidence* Faire de la maîtrise

Plus en détail

par Maxime Lalonde-Filion

par Maxime Lalonde-Filion ANALYSE DES IMPACTS ÉNERGÉTIQUES ET ENVIRONNEMENTAUX ASSOCIÉS À L'IMPLANTATION MASSIVE DES VÉHICULES HYBRIDES ÉLECTRIQUES RECHARGÉS PAR LE RÉSEAU (PLUG-IN HYBRID ELECTRIC VEHICLE : PHEV) AUX ÉTATS-UNIS

Plus en détail

- BERCHOUX Denis (ITEC) - Jean François JOYON (SIN)

- BERCHOUX Denis (ITEC) - Jean François JOYON (SIN) Visa du ou des IA-IPR Établissement Lycée de la Plaine de l AIN AMBERIEU Visa du chef d établissement POISSENOT, François, 07/11/2013 Projet validé : Projet à amender : Projet refusé : Observations : Avis

Plus en détail

Présentation du pôle d enseignement supérieur : BTS Systèmes Électroniques BTS Assistant Technique d Ingénieur

Présentation du pôle d enseignement supérieur : BTS Systèmes Électroniques BTS Assistant Technique d Ingénieur Présentation du pôle d enseignement supérieur : BTS Systèmes Électroniques BTS Assistant Technique d Ingénieur Le site technologique du Lycée Pierre Termier SI Seconde générale et technologique CIT Baccalauréats

Plus en détail

Espace de Formation en Eco Conception

Espace de Formation en Eco Conception Espace de Formation en Eco Conception 1 Qu'est-ce que l'efec L'EFEC est un espace de Formation en Eco-Conception situé au cœur du campus de l'iut. C'est un lieu ouvert et le point de rencontre entre étudiants,

Plus en détail

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets?

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Séquences 1-2 Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Pourquoi trouve-t-on différents modèles pour ce produit de communication? Nous avons chez nous différents modèles de téléphones

Plus en détail

BILAN ENERGIE FONCIA

BILAN ENERGIE FONCIA BILAN ENERGIE FONCIA (Immeuble collectif) Ce document vous présente le résultat du bilan énergie réalisé sur votre immeuble. Il a pour objectif de vous faire connaître simplement le comportement énergétique

Plus en détail

3 ème COURS Electricité Chapitre 1 LA PRODUCTION D'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.

3 ème COURS Electricité Chapitre 1 LA PRODUCTION D'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free. 3 ème COURS Electricité Chapitre 1 LA PRODUCTION D'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : Exercice 10 p 159 Centrale nucléaire : Energie

Plus en détail

Présentation de ce document :

Présentation de ce document : Préconisations et propositions Présentation de ce document : La mise en place du nouvel enseignement STI2D en spécialité présente plusieurs difficultés : - Un référentiel de formation modifié contenant

Plus en détail

Expérimentation d un Véhicule Electrique en. Le projet EVE.

Expérimentation d un Véhicule Electrique en. Le projet EVE. Expérimentation d un Véhicule Electrique en Nouvelle-Calédonie Le projet EVE. Comment se comporte le véhicule électrique sous le climat chaud et humide de la Nouvelle-Calédonie? Comment le système électrique

Plus en détail

Dossier de Presse. ECO2 : une nouvelle signature pour des modèles plus respectueux de l environnement et plus économiques 30 JUIN 2015

Dossier de Presse. ECO2 : une nouvelle signature pour des modèles plus respectueux de l environnement et plus économiques 30 JUIN 2015 Dossier de Presse 30 JUIN 2015 ECO2 : une nouvelle signature pour des modèles plus respectueux de l environnement et plus économiques Depuis plus de 20 ans, le Groupe Renault est engagé en faveur d une

Plus en détail

Enseigner le développement durable

Enseigner le développement durable Les enjeux Enseigner le développement durable Catalogue de nos outils pédagogiques Édition : octobre 2014 DES RESSOURCES PÉDAGOGIQUES pour les enseignants, animateurs de centres de loisirs et associations.

Plus en détail

d études Etude comparative des choix de Master 2 Gestion des Ressources Naturelles et de l Environnement

d études Etude comparative des choix de Master 2 Gestion des Ressources Naturelles et de l Environnement Rapport de stage de fin d études Etude comparative des choix de desserte énergétique Antoine GEFFROY Master 2 Gestion des Ressources Naturelles et de l Environnement Plan de la soutenance Introduction

Plus en détail

Pétrole et environnement

Pétrole et environnement Plan du cours Page 1 Thème Quel est l'impact de la production et la consommation de pétrole sur le plan environnemental? Objectif Les élèves découvriront l'évolution des pratiques de l'industrie pétrolière

Plus en détail

Augmentation constante de la consommation globale d énergie finale française : 168 Mtep en 2011

Augmentation constante de la consommation globale d énergie finale française : 168 Mtep en 2011 Augmentation constante de la consommation globale d énergie finale française : 168 Mtep en 2011 Une réelle prise en compte des émissions de CO2 Emergence des gaz de Schistes 1 - Les coûts : reconstruction,

Plus en détail

C1 S informer. C1.1 Rechercher, Exploiter des documents

C1 S informer. C1.1 Rechercher, Exploiter des documents C1 S informer C1.1 Rechercher, Exploiter des documents Une commande Un besoin exprimé Expliciter le besoin*. Le service rendu, les utilisateurs, les conditions d'utilisation sont listés. Les performances

Plus en détail

Votre Énergie pour l avenir. Innovations Techniques dans les domaines Solaire, Thermique, et Eolien

Votre Énergie pour l avenir. Innovations Techniques dans les domaines Solaire, Thermique, et Eolien Votre Énergie pour l avenir Innovations Techniques dans les domaines Solaire, Thermique, et Eolien L ENERGIE ELECTRIQUE La lumière, l énergie, l'électricité, sont des biens précieux, nécessaires au progrès

Plus en détail

«Facteur 4» La nécessaire transition énergétique

«Facteur 4» La nécessaire transition énergétique «Facteur 4» La nécessaire transition énergétique Conseils gratuits et indépendants sur l énergie dans l habitat Permanences téléphone, rendez-vous, mails Animations Stands Conférences Nuits de la thermographie

Plus en détail

PROJET DE L ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE EN TERMINALE STI2D -Session 2014-

PROJET DE L ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE EN TERMINALE STI2D -Session 2014- Spécialité : Innovation Technologique et Eco-Conception Nom de l'établissement : Lycée Bel Air Adresse : 2, rue du lycée de BELAIR BP 43-97441 Sainte Suzanne Téléphone : 0692 98 05 19 Professeur responsable

Plus en détail

Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013

Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013 Le rôle du gaz naturel dans l approvisionnement énergétique mondial à moyen et long terme Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013 Le rôle du gaz naturel dans

Plus en détail

La voiture électrique. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque

La voiture électrique. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque La voiture électrique Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque I) Introduction II) Composition et Fonctionnement d une voiture électrique III) Gros plan sur les Batteries IV) Conclusion

Plus en détail

Programme d efficacité énergétique ArcelorMittal Mines Canada. Patrick Malenfant ing. Date : 23 février 2011

Programme d efficacité énergétique ArcelorMittal Mines Canada. Patrick Malenfant ing. Date : 23 février 2011 Programme d efficacité énergétique ArcelorMittal Mines Canada Par : Patrick Malenfant ing. Date : 23 février 2011 Sommaire Portrait énergétique d ArcelorMittal Mines Canada Contexte actuel d efficacité

Plus en détail

Vivien RIQUELME Chargé d Affaires Export

Vivien RIQUELME Chargé d Affaires Export Vivien RIQUELME Chargé d Affaires Export VERGNET, L INDUSTRIEL FRANÇAIS DE L ÉOLIEN Marc VERGNET, PDG Personnalité du développement durable depuis 35 ans 132 collaborateurs Usine de fabrication des pales

Plus en détail

Le Big Data est-il polluant? BILLET. Big Data, la déferlante des octets VIVANT MATIÈRE SOCIÉTÉS UNIVERS TERRE NUMÉRIQUE TERRE (/TERRE)

Le Big Data est-il polluant? BILLET. Big Data, la déferlante des octets VIVANT MATIÈRE SOCIÉTÉS UNIVERS TERRE NUMÉRIQUE TERRE (/TERRE) Donner du sens à la science Rechercher Se connecter / S'inscrire Suivre VIVANT MATIÈRE SOCIÉTÉS UNIVERS TERRE NUMÉRIQUE MES THÈMES Types DOSSIER Paru le 15.11.2012 Mis à jour le 29.01.2014 Big Data, la

Plus en détail

La modélisation urbaine : Enjeux et action de l ADEME

La modélisation urbaine : Enjeux et action de l ADEME La modélisation urbaine : Enjeux et action de l ADEME JOURNÉE PROSPECTIVE ET D'ÉMERGENCE DE PROJETS SUR LA MODÉLISATION URBAINE ADVANCITY - 23 SEPTEMBRE 2015 THÈME 3 : COMMENT DÉPLOYER LES APPROCHES DE

Plus en détail