(Thérapies suggérées)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "(Thérapies suggérées)"

Transcription

1 Institut de formation naturopathique L ART DE SOIGNER selon l approche HYGIONOMISTE (Thérapies suggérées) par Guy Bohémier, N.D., Ph.D. Les indications données dans ce document portent sur les principaux éléments à appliquer pour chaque trouble de santé. Pour obtenir des résultats plus probants, il convient de corriger l ensemble des mauvaises habitudes de vie de la personne. Cette dernière peut ainsi mettre de son côté toutes les chances de retrouver la santé.

2 Notes préliminaires 1- Il n est évidemment pas nécessaire de tenter d appliquer toutes les recommandations qui sont faites pour un traitement spécifique. Le naturopathe, après avoir questionné son patient, est en mesure de savoir qu elles sont les recommandations les plus pertinentes à suggérer. 2- Les recommandations suggérées ne sont pas exhaustives. D autres recommandations pourraient s avérer utiles. Le tout est laissé à la discrétion du naturopathe. 3- À chaque fois qu il est recommandé d adopter une alimentation végétarienne, il est clair que le patient doit être d accord avec cette mesure. C est lui qui décide en définitive; le naturopathe ne fait proposer ce type d alimentation. Cependant, rien n empêche ce dernier de se montrer convainquant! 4- Lorsqu il est recommandé de prendre à la fois un supplément d oméga-3 et d oméga-6, on suggère que le ratio entre ces deux acides gras essentiels soit de un pour un. (Même quantité pour chacun de ces deux acides gras.) 5- Lorsqu un supplément de vitamines B complexes est recommandé, on utilise l expression «pour combler notamment» afin de souligner que d autres vitamines de ce complexe pourraient également être requises. Celles qui sont mentionnées sont précisément celles dont la recherche a montré l utilité dans le traitement spécifié. D autre part, les vitamines B complexes agissent en synergie, chacune étant requise pour bien assimiler et utiliser les autres. 6- Dans la recommandation qui dit : «S exposer régulièrement au soleil ou prendre un supplément de vitamine D,» il convient de privilégier la première mesure à chaque fois que c est possible. L ensoleillement demeure la première source de vitamine D pour l être humain. 7- Dans la recommandation qui dit : «Apprendre à bien gérer le stress.», il est évident qu il appartient au naturopathe de montrer à son patient comment il peut y parvenir. La même chose vaut pour la recommandation qui dit : «Contrôler l anxiété.»

3 8- La recommandation qui propose de «Faire des exercices de respirations profondes.» est très utile dans le traitement de tous les troubles respiratoires. Il va de soit que le naturopathe doit alors enseigner à son patient les techniques appropriées. 9- Lorsque le bêta-carotène ou la vitamine A sont recommandés, il est souhaitable de privilégier d abord le bêta-carotène puisque l organisme transforme celui-ci en vitamine A uniquement en fonction de ses besoins. Il n y a alors aucun danger d aboutir à une surcharge en vitamine A, ce qui pourrait s avérer potentiellement toxique. Ceci étant dit, la vitamine A est parfois très utile en elle-même. 10- Lorsqu il est question d éviter toute surcharge pondérale, il ne faut pas négliger cette recommandation. Beaucoup de troubles de santé sont influencés par une surcharge pondérale. De plus, celle-ci nuit considérablement à la guérison. S il vous est nécessaire de connaître la définition précise des troubles de santé présentés dans L art de soigner, veuillez vous référer à un bon dictionnaire médical ou à un ouvrage complet de pathologie. Pour obtenir des renseignements supplémentaires sur certains produits recommandés dans L art de soigner, vous pouvez utiliser Internet et vous référer à un engin de recherche (Google par exemple) en consultant diverses rubriques sérieuses et bien documentées. Troubles de santé Pour corriger ce trouble, il faut d abord penser à : Abcès Accident vasculaire cérébral Bannir tous les aliments carnés, en particulier les charcuteries. Éviter la consommation des aliments frelatés, dénaturés ou «chimifiés», tels le «junk foods» par exemple. Appliquer une source de chaleur sur l abcès. S abstenir de trop boire durant la phase active de l abcès. Éviter une alimentation trop riche en sucre, en gras et en protéines. Prendre un supplément de vitamine C. Prendre un supplément de zinc. Prendre un supplément de bêta-carotène, Prendre un supplément de chlorophylle. Éviter toute surcharge pondérale. Consommer des fruits et des légumes. Réduire la consommation du sel. Consommer régulièrement de l ail ou prendre celui-ci sous forme de supplément.

4 combler notamment la carence en B3, B6, B12 et acide folique. Prendre un supplément de coenzyme Q10. Prendre un supplément de vitamine C. S adonner à l activité physique. Prendre des antioxydants (vitamine E, acide alpha-lipoïque, bêta-carotène). Prendre du zinc, magnésium, calcium, potassium et sélénium. Prendre un supplément de policosanol. Acidose Acné Acouphènes Adopter une alimentation végétarienne. Consommer principalement des aliments qui laissent dans l organisme un résidu alcalin (fruits et légumes). Éviter, pendant un certain temps, les fruits très acides, dont le ph est inférieur à 3.0. Éviter une trop forte consommation d aliments riches en protéines. Prendre un supplément de calcium, magnésium et potassium. Éviter les aliments riches en gras saturés. Éviter les fritures. Éviter tout ce qui contient des gras hydrogénés et des gras trans. Éviter le chocolat. Éviter de consommer des aliments contenant des hydrates de carbone raffinés. Éviter aussi tous les sucres raffinés. Éviter toutes les viandes provenant d animaux nourris ou traités aux hormones. Éviter d appliquer sur la peau des cosmétiques et autres substances à base d huile. Augmenter la consommation des fibres alimentaires. combler notamment les carences en B5, B6 et acide folique. Prendre un supplément de sélénium, de zinc et de chrome. Prendre un supplément de vitamine A ou de bêta-carotène. Prendre un supplément de vitamines C et E. Prendre un supplément de MSM, une source organique de soufre. Prendre un supplément d acide lipoïque. Apprendre à bien gérer le stress. Éviter les aliments riches en gras et en cholestérol. Éviter toutes les formes de pollution par le bruit. Éviter l alcool, le tabac et la caféine. Utiliser des sons qui masquent : musique douce, sons de l océan, chants d oiseaux, sons de chutes d eau, etc. Apprendre à bien gérer le stress.

5 Pratiquer des exercices qui conduisent à la relaxation (voir le cours 326). Réduire la consommation du sel. Consommer régulièrement de l ail ou prendre celui-ci sous forme de supplément. Consommer régulièrement du gingembre ou prendre celui-ci sous forme de supplément. Éviter une trop forte consommation de sel. Prendre un supplément de bêta-carotène. Prendre un supplément de ginkgo biloba. combler notamment les carences en B1, B3, B6 et B12. Prendre un supplément de magnésium et de zinc. Agrégation plaquettaire Alcoolisme Allergies Consommer plus de fruits et de légumes. Consommer régulièrement de l ail ou prendre celui-ci sous forme de supplément. Prendre un supplément de vitamine E avec tocotriénols. Prendre un supplément de curcuma. Prendre un supplément d oméga-3 et d oméga-6. Prendre un supplément de ginkgo biloba. Prendre un supplément de magnésium. Prendre un supplément de policosanol. S assurer d une bonne alimentation de base (végétarienne si possible). Renoncer totalement à toutes les boissons alcoolisées. Éviter le café et tout ce qui contient de la caféine. combler les carences en B1, B3, B5, B6. B12, acide folique et choline. Prendre un supplément de vitamines A, C et E. Prendre un supplément de magnésium. Prendre un supplément de zinc, sélénium et cuivre. Prendre un supplément d oméga-3 et d oméga-6. Éviter les boissons alcoolisées. Éviter le café et tout ce qui contient de la caféine. Éviter le tabac et la fumée secondaire. combler notamment une carence en B3, B5, B6 et B12. Prendre un supplément de vitamines C et E. Prendre un supplément de calcium, de magnésium et de zinc. Prendre un supplément de quercétine. (La mère peut prévenir certaines allergies chez son enfant si elle prend des probiotiques et des oméga-3 durant sa grossesse, allaite son enfant au moins durant les quatre premiers mois et évite de lui donner trop tôt des aliments solides.)

6 Allergies alimentaires Éviter les aliments auxquels la personne sait être allergique : arachides, noix, lait de vache, fruits de mer, poisson, blé, avoine, seigle, orge, sésame, etc. Prendre un supplément de vitamine E. Prendre un supplément de rutine et de quercétine. Alopécie Alzheimer (Maladie d ) Aménorrhée L alopécie chez la femme se traite beaucoup plus facilement que chez l homme. Chez ce dernier, l alopécie est causée par un excès de testostérone. Chez la femme, s assurer de ne pas manquer de fer. L anémie ferriprive peut entraîner une perte des cheveux. combler notamment les carences en B3, B5, acide folique, biotine et inositol. Prendre un supplément de magnésium, calcium, potassium, cuivre et zinc. Prendre un supplément de vitamines E complexes (tocophérols et tocotriénols). Apprendre à mieux gérer le stress et l anxiété. Mélanger quelques gouttes d huile essentielle (sans alcool) de thym, de lavande et de romarin à la quantité nécessaire de shampooing pour se laver les cheveux. Masser régulièrement le cuir chevelu. Consommer régulièrement du jus de grenade. Consommer régulièrement de l huile d olive. Prendre un supplément de calcium, magnésium, chrome et zinc. Prendre du supplément de vitamines B complexes pour combler les carences en B5, B12, acide folique et inositol. Prendre un supplément de vitamine E. Prendre un supplément de phosphatidylsérine. Prendre un supplément de ginkgo biloba. Prendre un supplément de vitamine C. Éviter tout ce qui contient de l aluminium : casseroles, médicaments, antiacides, déodorants, canettes d aluminium, poudre à pâte avec alun, papier d aluminium, eau contenant de l aluminium, etc. Faire, selon ses capacités, des exercices de force (poids et haltères). Adopter une alimentation principalement végétarienne. Éviter l alcool. Éviter le café et tout ce qui contient de la caféine. Ne pas fumer et ne pas respirer la fumée secondaire. Perdre tout excès de poids. Éviter la maigreur excessive.

7 Apprendre à bien gérer le stress. Prendre un supplément de vitamines B complexes. Prendre un supplément de calcium et de magnésium. Prendre un supplément de bêta-carotène. Anémie Angine de poitrine Anorexie Consommer régulièrement de la mélasse brute pour sa teneur en fer. (Les pertes de sang, lors de menstruations abondantes, favorisent l anémie ferriprive.) Éviter tout ce qui contient de la caféine (café, thé, boissons gazeuses), pour ne pas nuire à l absorption du fer. S assurer de combler diverses carences : fer, vitamines B complexes (B1, B2, B5, B6, B12 et acide folique). Prendre un supplément de vitamines A et E. Si l on doit prendre un supplément de fer, y adjoindre un supplément de vitamine C pour en favoriser l absorption. Prendre un supplément de zinc, sélénium et cuivre. Consommer plus de fruits et de légumes. Éviter l obésité abdominale. Ne pas fumer et éviter la fumée secondaire. (Le tabac diminue l oxygène dans le sang.) Éviter les boissons alcoolisées. Éviter tout ce qui contient de la caféine : café, thé, boissons gazeuses. (La caféine accentue la production des hormones du stress.) Apprendre à relaxer et à éviter le stress. Prendre un supplément de vitamine E et de coenzyme Q10. combler notamment la carence en B6. Prendre un supplément de magnésium, sélénium et chrome. Prendre un supplément d extrait de myrtille. Faire de l activité physique si possible. Perdre tout excès de poids. Consommer régulièrement de l ail ou le prendre sous forme de supplément. Limiter la consommation du sucre et supprimer le sucre blanc. Prendre les suppléments suivants : oméga 3, vitamines B complexes, policosanol, extrait de pin maritime et ginkgo biloba. Adopter une alimentation principalement végétarienne. S assurer de bien mastiquer les aliments. Entourer la personne anorexique de compréhension, de tendresse et d amour. Faire des exercices de musculation. S exposer régulièrement au soleil ou prendre un supplément de vitamine D.

8 Prendre un supplément de calcium et de magnésium. Prendre un supplément de vitamines B complexes. Prendre un supplément de bêta-carotène. Combler toutes les autres carences qui pourraient être observées. Anxiété Aphtes (ulcères dans la bouche) Apnée du sommeil Éviter une trop grande consommation de sucre et abandonner le sucre blanc. Abandonner le café et tout ce qui contient de la caféine. Éviter le chocolat. Ne pas fumer ou respirer la fumée secondaire. Éviter la consommation des boissons alcoolisées. combler notamment les carences en B1, B3, B6, B12 et inositol. Prendre un supplément de vitamines C et E. Prendre un supplément d oméga-3 et d oméga-6. Prendre un supplément de calcium et de magnésium. Prendre un supplément de sélénium. S assurer de dormir suffisamment. Faire de l activité physique chaque jour. S accorder fréquemment des périodes de repos. Apprendre à bien relaxer et à bien gérer le stress. Prendre des infusions de valériane. Prendre un bain chaud dans lequel on ajoutera une dizaine de gouttes d huile essentielle (sans alcool) de lavande, de camomille et de sauge. Faire des exercices de respiration profonde (voir le cours no 225). Éviter de consommer tout ce qui risque d irriter la muqueuse de la bouche : piment fort, poivre, ananas pas suffisamment mûre, vinaigre, etc. Éviter le surmenage en se reposant suffisamment. Bien gérer le stress. Ne pas fumer et éviter la fumée secondaire. Appliquer de l aloès sur les ulcères. combler les carences en B1, B2, B3, B6, B12 et acide folique. Prendre un supplément de zinc. Consommer régulièrement du yogourt ou prendre un supplément de probiotiques. combler les carences en B6 et B12. Éviter de dormir sur le dos. (Coucher avec un pyjama muni d une poche cousue dans le dos et dans laquelle on placera une balle de tennis.) Éviter de consommer des boissons alcoolisées. Cesser de fumer ou de respirer la fumée secondaire.

9 Perdre toute surcharge pondérale. Utiliser des bandelettes nasales qui gardent les voies nasales ouvertes. Appendicite Arthrite rhumatoïde Arthrose Adopter une alimentation strictement végétarienne. (Les végétariens ne sont pratiquement jamais touchés par l appendicite.) Prendre des jus de fruits doux et de légumes. Prendre des graines de psyllium ou de lin. Prendre un supplément de vitamine C. Prendre un supplément de bêta-carotène. Prendre un supplément de chlorophylle. Adopter une alimentation végétarienne. Réduire la consommation des gras saturés. Éviter les fruits au ph trop acide (inférieur à 3.0). Consommer surtout des aliments qui laissent un résidu alcalin (fruits et légumes). Ne pas abuser des aliments riches en protéines. Cesser de fumer ou de respirer la fumée secondaire. Apprendre à bien gérer le stress et à bien relaxer. Consommer régulièrement du gingembre ou pendre celui-ci sous forme de supplément. S exposer régulièrement au soleil ou prendre un supplément de vitamine D. Prendre régulièrement un supplément de calcium et de magnésium. Prendre un supplément d oméga-3 et d oméga-6. Prendre un supplément de vitamines C et E. combler notamment la carence en B5. Prendre un supplément de sulfate de glucosamine. Prendre un supplément de sélénium, de bore et de zinc. Adopter une alimentation végétarienne. Réduire la consommation des protéines. Consommer des aliments qui laissent surtout un résidu alcalin (fruits et légumes). Prendre régulièrement un supplément de sulfate de glucosamine. Prendre aussi un supplément de SAMe et de MSM. Prendre un supplément de bore. combler notamment les carences en B3, B5 et acide folique. Prendre un supplément de vitamine E. Prendre un supplément de zinc et de sélénium. S exposer régulièrement au soleil ou prendre un supplément de vitamine D. Éviter toute surcharge pondérale. Apprendre à bien gérer le stress et à relaxer convenablement.

10 Solliciter le moins possible les articulations douloureuses. Faire des exercices impliquant la mobilisation des articulations non douloureuses. Consommer régulièrement du gingembre ou le prendre sous forme de supplément. Arythmie cardiaque Asthme Athérosclérose Éviter les aliments riches en gras saturés, gras trans et hydrogénés. Éviter les breuvages contenant de la caféine. Éviter les boissons alcoolisées. Éviter une trop forte consommation de gras saturés. combler notamment les carences en B1, B3 et acide folique. Prendre un supplément de magnésium et de potassium. Prendre un supplément de sélénium. Prendre un supplément de bêta-carotène. Prendre un supplément de coenzyme Q10. Prendre un supplément d acide alpha-lipoïque. Prendre un supplément de ginkgo biloba. Consommer de l ail régulièrement ou prendre celui-ci sous forme de supplément. Consommer plus de fruits et de légumes. Éliminer tous les aliments auxquels la personne sait être allergique. Réduire la consommation du sel. Tonifier le système immunitaire. Éviter toute surcharge pondérale. Apprendre à bien gérer le stress. Éviter les émotions vives. Éviter le plus possible le pollen, les moisissures, les acariens, les poussières et tous les irritants respiratoires. S adonner à des exercices relaxants (voir cours no 326). Prendre un supplément de vitamine E. Prendre un supplément de vitamine C. combler notamment les carences en B2, B3, B6 et B12. Pendre un supplément de quercétine et de pycnogénol. Prendre un supplément de magnésium et de sélénium. Prendre un supplément de licopène et d oméga-3 et d oméga-6. Prendre un supplément de pollen de fleurs. Éviter les activés physiques intenses, surtout celles qui sont pratiquées dans un milieu où l air est froid ou pollué. Adopter une alimentation riche en fruits, légumes, grains entiers, noix et graines.

11 Éviter la consommation des sucres et des hydrates de carbone raffinés, des aliments frits, des gras trans, hydrogénés. Consommer plus de fibres solubles. Consommer des fruits riches en antioxydants : bleuets, cerises, framboises, raisins rouges et prunes. Prendre six onces de jus de grenades chaque jour. Perdre tout excès de poids. Éviter l alcool et le tabac. combler notamment les carences en B3, B6, B12 et acide folique. Prendre un supplément de lécithine. Prendre un supplément d oméga-3, de bêta-carotène, de vitamine C, de vitamine E, de coenzyme Q10 et de policosanol. Prendre un supplément de calcium et de magnésium. Prendre un supplément de chrome, de zinc et de sélénium. Consommer régulièrement de l ail ou prendre celui-ci sous forme de supplément. Consommer régulièrement du gingembre ou prendre celui-ci sous forme de supplément. Audition (Perte d ) Autisme Éviter la pollution par le bruit. Si vous travaillez dans un milieu bruyant, utilisez un protecteur auditif. Éviter la consommation des boissons alcoolisées. Consommer régulièrement du gingembre ou prendre celui-ci sous forme de supplément. Faire régulièrement de l activité physique pour améliorer la circulation sanguine. Cesser de fumer ou de respirer la fumée secondaire. combler notamment les carences en B1, B6, B12, acide folique et biotine. Prendre un supplément de vitamines C et D. Prendre un supplément de magnésium, de zinc et de cuivre. Prendre un supplément d acide lipoïque. Prendre un supplément de vitamine A. Les enfants atteints d autisme fonctionnent généralement mieux avec une alimentation sans gluten et sans caséine. (Il faut donc supprimer de leur alimentation le blé, l orge, l avoine, le seigle et lait et voir s il n y a pas d amélioration de leur condition.) Simplifier l alimentation de l enfant et respecter les combinaisons qui semblent problématiques. Donner un supplément de probiotiques, contenant aussi des fructo-oligosaccharides. Donner un supplément de calcium, magnésium, cuivre, sélénium et fer.

12 Donner un supplément de vitamines B complexes pour combler notamment les carences en B6, B12 et acide folique. Donner un supplément de vitamine E. Donner un supplément d oméga-3 et d oméga-6. AVC : voir Accident vasculaire cérébral Ballonnements, flatulences Éviter certaines combinaisons alimentaires, en particulier les combinaisons sucres-féculents et sucres-protéines (voir le cours n o 108). Manger lentement en mastiquant à fond vos aliments. Éviter les repas trop copieux. Si certains aliments vous donnent des gaz (comme les fèves et les pois), consommez-les seuls. Consommez-les aussi en plus petite quantité. Consommer régulièrement du yogourt ou prendre un supplément de probiotiques. Au lieu du thé ou du café, prendre une infusion de menthe poivrée à la fin du repas. combler notamment une carence en B1. Basse pression artérielle : voir Hypotension artérielle Blessures (Guérison des) Bronchite Ne pas fumer ni consommer de boissons alcoolisées. Prendre un supplément de vitamine C. Prendre un supplément de zinc et de sélénium. Prendre un supplément de vitamine E. Appliquer de l aloès. Prendre un supplément de Gotu Kola. Prendre du supplément de vitamines B complexes pour combler notamment une carence en B5. Prendre un supplément de chlorophylle. Ne pas fumer et éviter la fumée secondaire. Éviter le plus possible le smog et toutes les sources de pollution de l air. Faire régulièrement de l activité physique, notamment des exercices qui développent l endurance organique : marche, marche rapide, jogging lent, etc. (voir le cours n o 214), Pratiquer la respiration profonde (voir cours n o 225). Prendre un supplément de magnésium. Prendre un supplément de vitamines A, C et E. Prendre un supplément d acide lipoïque. Prendre des infusions d eucalyptus, de thym ou de lierre grimpant.

13 Éviter de respirer un air trop sec. Ajouter de la vapeur d eau dans l air en utilisant un humidificateur. (Ne pas utiliser cependant les appareils qui pulvérisent de fines gouttelettes d eau dans l air, à moins de mettre dans ces appareils de l eau distillée.) Brûlures d estomac Burn-out (épuisement professionnel) Caillots sanguins (Formation de) Calculs biliaires Abandonner le café, le chocolat, les aliments fortement épicés, la menthe et les boissons gazeuses. Éviter les repas trop copieux. Manger lentement pour mastiquer à fond les aliments. Éviter les boissons alcoolisées. Apprendre à bien gérer le stress et à éviter les tensions. Placer la tête du lit en position légèrement surélevée. Prendre des infusions de mauve et de plantain. Éviter toute surcharge pondérale. Apprendre à bien gérer le stress. Contrôler l anxiété. Simplifier sa vie. Ne pas avoir des attentes trop élevées. Éviter d être trop perfectionniste. Éviter toute surcharge de travail. S accorder fréquemment des périodes de repos. Éviter le surmenage. Prendre un supplément de vitamines B complexes. Prendre un supplément de calcium et de magnésium. Consommer régulièrement de l ail ou prendre celui-ci sous forme de supplément. Prendre un supplément de vitamines E avec tocotriénols. Prendre un supplément de vitamine C. Prendre un supplément de curcuma. Consommer régulièrement du gingembre ou prendre celui-ci sous forme de supplément. Prendre un supplément de policosanol. Adopter une alimentation végétarienne. Prendre un supplément de lécithine en granules pour dissoudre éventuellement les calculs qui peuvent se former dans la vésicule biliaire, à partir d une trop grande quantité de cholestérol dans la bile. (Une bile normale doit contenir suffisamment de lécithine.) Éviter l obésité et l embonpoint. (Cependant, un amaigrissement trop rapide peut parfois conduire à la formation de calculs biliaires. Il convient donc de perdre du poids lentement, pas plus de deux livres par semaine.) Éviter la consommation des boissons alcoolisées. Éviter le café et tout ce qui contient de la caféine. Augmenter la consommation des fibres.

14 Éviter la consommation des gras animaux. Réduire la consommation des gras saturés et des aliments riches en cholestérol. Prendre un supplément d extrait de chardon-marie. Prendre un supplément de vitamine C. Prendre un supplément de vitamine E. Faire régulièrement de l activité physique. Calculs rénaux Éviter la consommation des aliments riches en protéines animales. Adopter une alimentation végétarienne. Éviter les fritures et les sucres raffinés. Prendre un supplément de citrate de potassium. Prendre un supplément de magnésium. combler notamment une carence vitamine B6. (Cette carence peut justifier la formation des calculs d oxalate de calcium.) Prendre un supplément de vitamine A. Réduire la consommation des aliments protéinés. (La consommation de viande augmente la production de l acide urique et cet acide peut se combiner dans l urine et former des calculs rénaux. Par contre, ceci ne se produit pas à partir du calcium que l on trouve dans les aliments ou les suppléments car les sels de calcium qui pourraient s y former sont inassimilables et éliminés dans les matières fécales. Ces sels de calcium ne passent donc pas dans le sang et ne se retrouvent pas, par conséquent, dans l urine.) Prendre un bain relativement chaud au moment où un calcul rénal migre vers la vessie ou appliquer des compresses chaudes sur le dos. (La chaleur dilate les vaisseaux et favorise l évacuation des calculs rénaux.) Boire le jus d un citron dans 8 onces d eau chaude peut contribuer à éviter la formation des calculs rénaux. Éviter la consommation des boissons gazeuses qui renferment de l acide phosphorique. (Cet acide peut augmenter la tendance à former des calculs rénaux.) Calvitie (Voir Alopécie) Canal carpien (Syndrome du) Éviter les mouvements répétés et prolongés de la main et des doigts. Éviter la manipulation prolongée d outils qui vibrent. Accorder aux mains de fréquentes périodes de repos. Appliquer de la glace lorsque les douleurs sont présentes. Appliquer de l huile essentielle de menthe sur la région douloureuse. combler notamment les carences en B2 et B6.

15 Prendre un supplément de Boswellia. Prendre un supplément de vitamine E avec tocotriénols. Prendre un supplément de magnésium. Prendre un supplément de phosphatidylsérine. Consommer régulièrement du gingembre ou prendre celui-ci sous forme de supplément. Cancer (Mode de vie proposé dans Éviter de consommer des viandes. S en tenir strictement à tous les cas de) une alimentation végétarienne. Éviter le sucre blanc et les hydrates de carbone raffinés. Consommer plus de fruits et de légumes. Choisir des aliments biologiques. Augmenter la consommation des fibres solubles et insolubles. Éviter de fumer et de respirer la fumée secondaire. Éviter toute boisson alcoolisée. Éviter les boissons gazeuses. Éviter de consommer de l eau chlorée ou fortement minéralisée. De préférence, boire de l eau distillée. Éviter tout excès de poids. Corriger, s il y a lieu, le diabète de type 2. Manger régulièrement des fraises et des framboises pour leur contenu en acide ellagique. Manger régulièrement des pommes (substances phénoliques). Consommer régulièrement de la cannelle, du curcuma et du gingembre. S exposer régulièrement au soleil ou prendre un supplément de vitamine D. Prendre un supplément de vitamines C, A et E avec tocotriénols. combler notamment les carences en B2, B3, B6 et acide folique. Prendre un supplément de calcium, sélénium et zinc. Consommer des légumes de la famille des crucifères (chou, chou-fleur. chou de Bruxelles, brocoli) Faire régulièrement de l activité physique. Consommer plus de fibres alimentaires, particulièrement des fibres insolubles. Prendre un supplément d extrait de thé vert. Prendre un supplément de resvératrol. Candida Supprimer les sucres de l alimentation. Consommer régulièrement de l ail ou prendre celui-ci sous forme de supplément. Consommer régulièrement des fraises et des framboises pour leur contenu en acide ellagique. Prendre un supplément d acide caprylique. Prendre un supplément de probiotiques.

16 combler notamment les carences en B2, B6, biotine et acide folique. Prendre un supplément de bêta-carotène. Prendre un supplément de vitamine C. Prendre un supplément de magnésium, de sélénium et de zinc. Prendre une infusion de verge d or. Carie dentaire Cataracte Cellulite Ne consommer que des aliments sains. Éviter les aliments dénaturés, frelatés et «chimifiés», tel le «junk foods» en particulier. S assurer d une bonne hygiène dentaire. Bien se brosser les dents après chaque repas, en n oubliant pas de passer préalablement la soie dentaire. Prendre un supplément de calcium et de magnésium. Éviter tous les sucres raffinés et les hydrates de carbone raffinés. Éviter systématiquement de consommer des boissons gazeuses. Prendre un supplément de calcium. Prendre un supplément de magnésium. S exposer régulièrement au soleil ou prendre un supplément de vitamine D. Apprendre à bien gérer le stress. Consommer des fruits et des légumes. Éviter toute surconsommation calorique et toute surcharge pondérale. Éviter de fumer ou de respirer la fumée secondaire. Éviter de consommer des boissons alcoolisées. combler notamment les carences en B2, B6, B12, acide folique et inositol. S exposer suffisamment au soleil ou prendre un supplément de vitamine D. Prendre un supplément de bioflavonoïdes. Prendre un supplément de lutéine et de zéaxanthine. Prendre un supplément de bêta-carotène. Prendre un supplément de vitamine C. Prendre un supplément de vitamine E. Prendre un supplément de potassium, de magnésium et de zinc. Prendre un supplément de sélénium. Prendre un supplément d acide alpha-lipoïque. Prendre un supplément d extrait de myrtille. Adopter une alimentation végétarienne. Consommer principalement des aliments biologiques

17 Éviter tous les aliments dénaturés, «chimifiés» et frelatés qui peuvent intoxiquer ou carencer l organisme : «fast foods», sucre blanc, hydrates de carbone raffinés, pâtisseries et gâteaux du commerce, gras hydrogénés, gras trans, etc. Éviter les boissons alcoolisées. Faire régulièrement de l activité physique. Faire des exercices de respiration profonde (voir cours n o 225). Ne pas fumer. Éviter toute surcharge pondérale. Prendre un supplément de chlorophylle. Cheveux (Perte des) : voir Alopécie Cirrhose du foie Coeliaque (Maladie) Éviter absolument toutes les boissons alcoolisées. combler notamment les carences en B1, B2, B3, B6, B12, choline, acide folique et inositol. Prendre un supplément de vitamines C et E. Prendre un supplément de sélénium et de zinc. Prendre un supplément de coenzyme Q10. Prendre un supplément de SAMe. Prendre un supplément de phosphatidylcholine. Prendre un supplément d acide lipoïque. Prendre un supplément d extrait de thé vert. Prendre un supplément de chardon-marie. Prendre un supplément d extrait d artichaut. S abstenir d aliments contenant du gluten : blé, seigle, orge et avoine. S abstenir aussi évidemment de tous les aliments qui contiennent partiellement ces céréales. Le sarrasin, le lin, le maïs, l arrow-root, le millet, le quinoa, le riz, le soya et le tapioca ne contiennent pas de gluten. Éviter la bière. Corriger la constipation si tel est le cas (voir cette rubrique). combler notamment les carences en B6, B12 et acide folique. Prendre un supplément de bêta-carotène. Prendre un supplément de vitamine E. Prendre un supplément de zinc et de sélénium. Colite ulcéreuse Éviter les aliments dénaturés, frelatés ou «chimifiés». Éviter le sucre blanc et des hydrates de carbone raffinés. Réduire la consommation de gras saturés et éviter le gras animal. Éviter les aliments riches en cholestérol, la margarine, les gras hydrogénés et les gras trans.

18 Tenter d identifier les aliments qui justifient la colite en tenant un journal alimentaire. Éviter l alcool, les mets fortement épicés, le café et les boissons gazeuses contenant de la caféine. Éviter les fibres insolubles si la diarrhée se manifeste. Prendre alors des fibres solubles. Prendre des jus de fruits et de légumes préparés à l extracteur à jus. Vérifier s il n y a pas d intolérance au lactose du lait. combler notamment les carences en B12 et acide folique. Prendre un supplément de calcium, magnésium, sélénium et zinc. Prendre un supplément de bêta-carotène. Prendre un supplément de vitamines C et E. S exposer régulièrement au soleil ou prendre un supplément de vitamine D. Consommer régulièrement du yogourt ou prendre un supplément de probiotiques. Simplifier les repas en évitant de consommer trop d aliments différents au même repas. Éviter les combinaisons alimentaires qui pourraient s avérer problématiques. Prendre un supplément de probiotiques. Apprendre à bien gérer le stress. Côlon irritable Prendre un supplément de probiotiques. S il y a intolérance au lactose, s assurer que le lait renferme de la lactase ajoutée. S il y a constipation, prendre des fibres solubles (graines de psyllium) plutôt que des fibres insolubles (son de blé). Éviter des légumes qui favorisent la production de gaz : chou, chou-fleur, brocoli, oignon. Éviter le gluten s il y a intolérance à cette substance. Prendre un supplément de radis noir. Faire régulièrement de l activité physique. Apprendre à bien gérer le stress. Constipation Consommer plus d aliments riches en fibres, de 25 à 30 grammes par jour. Éviter le sucre blanc et les hydrates de carbone raffinés. Prendre des graines de psyllium avec suffisamment d eau. (Ces graines retiennent l eau dans l intestin et rendent les matières fécales moins dures, favorisant ainsi leur élimination. Le psyllium ne produit cependant pas un effet immédiat. Il faut compter au moins 3 à 4 jours avant que cet effet se manifeste. On peut prendre aussi des graines de lin

19 qui présentent sensiblement la même action mucilagineuse que les graines de psyllium.) Ne pas utiliser de laxatifs irritants, même à base de plantes, comme le séné ou le cascara sagrada. Recourir plutôt à de petits lavements pour corriger la constipation opiniâtre avant que les substances mucilagineuses, des graines de psyllium ou de lin, produisent leur effet au bout d environ quatre jours. Éviter l huile minérale qui empêche l absorption des vitamines liposolubles. (Cette huile peut aussi s avérer dangereuse si elle s introduit partiellement dans les poumons au moment où elle est ingurgitée et que la personne s étouffe.) Toujours boire de façon à satisfaire pleinement la soif. Faire plus d exercice physique, particulièrement des mouvements abdominaux. Consommer régulièrement du yogourt ou prendre un supplément de probiotiques. combler notamment les carences en B5 et acide folique. Prendre un supplément de vitamine C. Prendre un supplément de calcium et de magnésium. Apprendre à bien gérer le stress et trouver des occasions de rire chaque jour. (Le stress inhibe le péristaltisme intestinal, alors que le rire le favorise en détendant tout l organisme.) Couperose : voir Rosacée Crampes et spasmes musculaires Crohn (Maladie de) Prendre un supplément de magnésium et de potassium Lorsqu une crampe survient, étirez le muscle atteint. Les crampes se produisent souvent aux mollets. L étirement doit alors se faire en ramenant, à l aide des mains, les orteils sur le devant de la jambe. Si la crampe se produit au biceps fémoral (muscle situé derrière la cuisse), il faut alors déplier la jambe en contractant les muscles situés sur le devant de la cuisse. Prendre un supplément de vitamine E pour prévenir les crampes et les spasmes musculaires. combler notamment les carences en B2, B6 et B12. S assurer de prendre suffisamment du soleil ou prendre un supplément de vitamine D. Faire des exercices de respiration profonde. S étirer régulièrement. Éliminer de l alimentation tous les aliments mal tolérés. On y parvient en consommant d abord un seul aliment par repas. S il convient bien, on le garde et on ajoute un autre aliment

20 au repas suivant. On élimine ainsi progressivement de son alimentation tous les aliments qui ne conviennent pas. Réduire la consommation de gras. Consommer plus de fibres solubles. Diminuer la consommation du lait et des produits laitiers. Éviter une trop grande consommation de sel. S exposer au soleil durant la belle saison et prendre un supplément de vitamine D durant la saison froide. Tonifier le système immunitaire. Prendre des infusions de camomille allemande. Adopter une alimentation à prédominance végétarienne. Éviter tous les sucres et les hydrates de carbone raffinés. Éliminer les gras hydrogénés et les gras trans, de même que les fritures. Apprendre à bien gérer le stress. Éviter de fumer et de respirer la fumée secondaire. Prendre un supplément de calcium, de magnésium, de sélénium et de zinc. Combler la carence en fer s il y a lieu. combler notamment les carences en B2, B5, B6, B12 et acide folique. Prendre un supplément de vitamines C et E. Prendre un supplément de probiotiques. Cystite Dégénérescence de la macula Consommer du jus de canneberge. Éviter l alcool, le café et les boissons gazeuses contenant de la caféine. Prendre un supplément de probiotiques. Prendre un supplément de calcium et de magnésium. Prendre un supplément d extrait de pépins de raisin (proanthocyanidine). Éviter les gras hydrogénés, les gras trans, la margarine, le shortening et les fritures. Prendre un supplément de lutéine et de zéaxanthine. combler notamment les carences en B12 et acide folique. Prendre un supplément de vitamines C et E. Prendre un supplément de sélénium et de zinc. Prendre un supplément d extrait de pépins de raisin (proanthocyanidine). Prendre un supplément d acide lipoïque. Cesser de fumer et ne pas respirer la fumée secondaire. S exposer suffisamment au soleil ou prendre un supplément de vitamine D. Consommer plus de baies contenant des antioxydants : fraises, framboises, mûres et bleuets.

Réalisé par Eva MILESI Diététicienne Nutritionniste DE Juin 2011

Réalisé par Eva MILESI Diététicienne Nutritionniste DE Juin 2011 Réalisé par Eva MILESI Diététicienne Nutritionniste DE Juin 2011 Buccal Œsophage Estomac Intestin grêle Colon Portion ano-rectale Mais aussi, nous observons des atteintes: Musculaires, rénales, pancréatico-biliaire,

Plus en détail

Non. Peu. Jamais. Parfois. Souffrez-vous de : 0 ± + ++ +++ 1. Régime végétalien ou végétarien 0 1 2 3 4. 2. Sécheresse des yeux 0 1 2 3 4

Non. Peu. Jamais. Parfois. Souffrez-vous de : 0 ± + ++ +++ 1. Régime végétalien ou végétarien 0 1 2 3 4. 2. Sécheresse des yeux 0 1 2 3 4 Carence en vitamine A? Suivez-vous un : 1. Régime végétalien ou végétarien 2. Sécheresse des yeux 3. Cheveux secs 4. Peau sèche et rêche sur la partie supérieure du bras et du dos 5. Eczéma, dermatite

Plus en détail

Mythes et légendes alimentaires

Mythes et légendes alimentaires Mythes et légendes alimentaires Le pain, les pâtes et les pommes de terre font engraisser. FAUX. Ces aliments ne sont pas plus engraissant que d autres : c est plutôt parce qu on les aime bien que l on

Plus en détail

ARTHROSE, PROTOCOLE NATUREL

ARTHROSE, PROTOCOLE NATUREL ARTHROSE, PROTOCOLE NATUREL Qu est-ce que l arthrose? Dans les articulations normales, les processus de synthèse et de dégradation du cartilage sont en équilibre. En cas d arthrose, les processus de réparation

Plus en détail

Deuxième Rencontre de Pneumologie du Sud Est Gabès le 05 juin 2010 Dr Aloulou Samir

Deuxième Rencontre de Pneumologie du Sud Est Gabès le 05 juin 2010 Dr Aloulou Samir Deuxième Rencontre de Pneumologie du Sud Est Gabès le 05 juin 2010 Dr Aloulou Samir Introduction Les habitudes alimentaires et le mode de vie sont fortement impliquées dans l augmentation d incidence de

Plus en détail

MANGEZ ET BUVEZ POUR VOTRE VESSIE LES MEILLEURS CONSEILS POUR VOUS EN UN COUP D ŒIL. Soyez vous-même

MANGEZ ET BUVEZ POUR VOTRE VESSIE LES MEILLEURS CONSEILS POUR VOUS EN UN COUP D ŒIL. Soyez vous-même MANGEZ ET BUVEZ POUR VOTRE VESSIE LES MEILLEURS CONSEILS POUR VOUS EN UN COUP D ŒIL Soyez vous-même VOILÀ COMMENT PRENDRE SOIN DE VOUS Si vous êtes confrontée à des fuites urinaires, il est bon de prendre

Plus en détail

LES HUILES ALIMENTAIRES

LES HUILES ALIMENTAIRES Vous trouverez dans cette fiche une présentation des différentes huiles alimentaires, de leurs propriétés et de la façon de les utiliser en cuisine. Huile d arachide Convient pour les fritures. - riche

Plus en détail

L alimentation du jeune sportif

L alimentation du jeune sportif L alimentation du jeune sportif L entraînement commence à table Damien PAUQUET Diététicien nutritionniste du sport info@nutripauquet.be Plan de l exposé : Les règles du jeu Pour tous ceux qui font du sport,

Plus en détail

La nature dans la peau

La nature dans la peau La nature dans la peau Les huiles essentielles L huile essentielle est un véritable concentré de plantes dont les propriétés sont centuplées par l effet de concentration. Il existe plus de 400 essences

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Mme X. Pour. Introduction...1 Résumé de vos résultats... 2 GESTION DU POIDS SANTÉ MÉTABOLIQUE. Gras saturés...

TABLE DES MATIÈRES. Mme X. Pour. Introduction...1 Résumé de vos résultats... 2 GESTION DU POIDS SANTÉ MÉTABOLIQUE. Gras saturés... 2.0 TABLE DES MATIÈRES Pour Mme X Introduction.....1 Résumé de vos résultats......... 2 SANTÉ MÉTABOLIQUE Vitamine C..................4 Folate.......5 Charge glycémique......... 6 SANTÉ CARDIOVASCULAIRE

Plus en détail

4 e et 5 e années NOTES DE L ENSEIGNANT

4 e et 5 e années NOTES DE L ENSEIGNANT MISSION NUTRITION NOTES DE L ENSEIGNANT SOURCES ÉNERGÉTIQUES POUR LE CORPS Le corps a besoin de l énergie que fournissent les aliments pour que le cerveau pense, que les muscles fonctionnent, que le coeur

Plus en détail

L alimentation du sportif

L alimentation du sportif L alimentation du sportif Dr F. GANE TROPLENT 04/2013 Faculté de Médecine HyacintheBASTARAUD Activités physiques : Recommandations d activité physique pour la population Pratique d une activité physique

Plus en détail

LE REFLUX GASTRO OESOPHAGIEN. des enfants et des adultes, sans médicaments

LE REFLUX GASTRO OESOPHAGIEN. des enfants et des adultes, sans médicaments LE REFLUX GASTRO OESOPHAGIEN des enfants et des adultes, sans médicaments Cécile Ellert Le menu Pourquoi les médicaments anti-acide ne sont pas le meilleur traitement Pourquoi nous avons besoin d acide

Plus en détail

St. Francis Herb Farm Téléconférence 8 avril 2014

St. Francis Herb Farm Téléconférence 8 avril 2014 St. Francis Herb Farm Téléconférence 8 avril 2014 St. Francis Herb Farm Une entreprise familiale canadienne au service de votre santé depuis 1988. Produits présentés : 1. Matrice minérale 2. Matrice Go

Plus en détail

L ARGI+ Bouger avec Forever

L ARGI+ Bouger avec Forever L ARGI+ Bouger avec Forever Bouger avec le stimulant naturel ARGI+ L ARGI+ est un complément alimentaire unique pour les sportifs souhaitant donner un coup de pouce à leur corps pour atteindre des résultats

Plus en détail

On sait que la consommation équilibrée de tous les nutriments est un gage de

On sait que la consommation équilibrée de tous les nutriments est un gage de Attention aux carences! Attention aux excès! Yolande Buyse N.D. On sait que la consommation équilibrée de tous les nutriments est un gage de santé. Des malaises visibles surviennent lorsque certains nutriments

Plus en détail

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Définition et causes Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Vous arrive-t-il de ressentir une douleur à l estomac

Plus en détail

EN VENTE SUR LA BOUTIQUE TCB «TENDANCE COSMETIQUE BIO» http://www.tendance-cosmetique-bio.fr

EN VENTE SUR LA BOUTIQUE TCB «TENDANCE COSMETIQUE BIO» http://www.tendance-cosmetique-bio.fr LA CURE VITALE EN VENTE SUR LA BOUTIQUE TCB «TENDANCE COSMETIQUE BIO» http://www.tendance-cosmetique-bio.fr Méthode de détoxination (détoxication) et d amincissement avec le SIROP VITAL MADAL BAL! La Cure

Plus en détail

Allergique ou non? Patient Diagnostics Tests Rapides d Allergies

Allergique ou non? Patient Diagnostics Tests Rapides d Allergies Allergique ou non? Patient Diagnostics Tests Rapides d Allergies Les tests rapides d allergies exceptionnels à utiliser chez soi Test allergie général (IgE) Test allergie aux oeufs Test intolérance au

Plus en détail

NUTRITION ET PLONGEE (en hivers entre autre )

NUTRITION ET PLONGEE (en hivers entre autre ) NUTRITION ET PLONGEE (en hivers entre autre ) PRINCIPES Ca se prépare. Quand? Tout au long de sa vie Bien sur, on ne peut manger n importe comment en général, se réveiller le jour de son super weekend

Plus en détail

L alimentation contre le Cancer Mai 2008

L alimentation contre le Cancer Mai 2008 Union Fédérale des Consommateurs - Que Choisir BP 217-13607 Aix-en-Provence cedex 1 www.ufc-aix.com aixenprovence@ufc-quechoisir.org Tél. : 04 42 93 74 57 - Fax : 04 42 27 73 92 L alimentation contre le

Plus en détail

http://www.aroma-zone.com - contacts@aroma-zone.com

http://www.aroma-zone.com - contacts@aroma-zone.com HUILE ESSENTIELLE DE BASILIC TROPICAL Revigorante et vitalisante, tonique puissante du système nerveux. Digestive, antispasmodique. Stress, fatigue, dépression, insomnie Flatulence, indigestion, nausée,

Plus en détail

L ionisation. L eau ionisée alcaline, de part son ph élevé (supérieur à 7), possède une réelle action

L ionisation. L eau ionisée alcaline, de part son ph élevé (supérieur à 7), possède une réelle action L ionisation Présentation L eau ionisée alcaline, de part son ph élevé (supérieur à 7), possède une réelle action alcalinisant. Notre alimentation actuelle est souvent trop riche en aliments acides ou

Plus en détail

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain A) Les composants d une boisson énergisante populaire : Composition (par canette) : taurine (1000 mg), caféine (80 mg) sucre

Plus en détail

Puissance : Boisson fouettée à saveur de banane et chocolat extrême

Puissance : Boisson fouettée à saveur de banane et chocolat extrême Puissance : Boisson fouettée à saveur de banane et chocolat extrême Pour tous les amateurs de chocolat, voici une recette où la poudre de riche cacao donne à la boisson fouettée un goût véritablement céleste,

Plus en détail

Les Protéines. Session 2

Les Protéines. Session 2 Les Protéines Session 2 Challenge de la semaine Faisons le point sur notre semaine Challenge12sem-S2-Proteines-Dec2012 2 Nos besoins quotidiens Protéines Contribuent au maintien de la masse musculaire

Plus en détail

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs.

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs. L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion www.hopitalvs.ch www.spitalvs.ch SOMMAIRE LES FACTEURS DE RISQUE CARDIOVASCULAIRES 4 1. Le diabète

Plus en détail

Qualité/Prix/Choix. www.landi.ch

Qualité/Prix/Choix. www.landi.ch 2013 Qualité/Prix/Choix www.landi.ch Rien n est trop bon pour le meilleur ami de l homme! Aliments pour chiens bitsdog: des produits de haute qualité pour une alimentation équilibrée qui tient compte des

Plus en détail

L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point

L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point Santé Canada Health Canada L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point Vous avez peut-être remarqué l information nutritionnelle affichée sur de nombreux produits alimentaires que vous achetez

Plus en détail

ALIMENTATION PLAN ET METHODE

ALIMENTATION PLAN ET METHODE ALIMENTATION PLAN ET METHODE 3 Rôles ; Sociologique communication, échange. Psychologique goût, plaisir. Nutritionnel apport d éléments indispensables (vitam., minéraux, énerg.) Comment? MANGER DE TOUT

Plus en détail

SPORT ACTIVITE PHYSIQUE ET NUTRITION. Docteur R.POTIER

SPORT ACTIVITE PHYSIQUE ET NUTRITION. Docteur R.POTIER SPORT ACTIVITE PHYSIQUE ET NUTRITION Docteur R.POTIER DEFINITIONS Activité physique : ensemble des mouvements musculaires du corps humain dans la vie courante Sport : le sport est une activité physique

Plus en détail

Sport et alpha ANNEXES

Sport et alpha ANNEXES Sport et alpha ANNEXES Edition 2013 TABLE DES MATIERES Table des matières 1 Alimentation 2 Boire, Boire, Boire... 2 Et à l approche des «20 km de Bruxelles»? 3 Et pendant l épreuve? 3 Stretching 4 Avant

Plus en détail

Comment se débarrasser rapidement d'une fatigue

Comment se débarrasser rapidement d'une fatigue Geoffroy HESSOU Comment se débarrasser rapidement d'une fatigue www.mes-remedes.com www.mes-remedes.com 1 À LIRE TRÈS IMPORTANT Le simple fait de lire ce livre numérique vous donne le droit de l offrir

Plus en détail

Alimentation Les groupes d aliments

Alimentation Les groupes d aliments Alimentation Les groupes d aliments Au nombre de sept, les groupes d aliments permettent une classification simplifiée des aliments. Ce classement se fait par leurs teneurs en nutriments (protéines, lipides,

Plus en détail

.D abord par l alimentation!

.D abord par l alimentation! Comment préparer un match?.d abord par l alimentation! La spécificité de l alimentation lors de la pratique certains sports d équipe (basketball, handball, rugby ), tient dans la difficulté d alimentation

Plus en détail

TÉLÉCONFÉRENCE NOUVEAUX PRODUITS AOÛT2015

TÉLÉCONFÉRENCE NOUVEAUX PRODUITS AOÛT2015 TÉLÉCONFÉRENCE NOUVEAUX PRODUITS AOÛT2015 Par: Martin Provençal Éducation des produits NOW Canada Puresource Huile macadamia 100 % pur 473mL NOW92826 Huile de noix de karité pure 118mL Disglycinate de

Plus en détail

Les combinaisons alimentaires

Les combinaisons alimentaires Les combinaisons alimentaires Il est important d associer correctement les aliments c est-à-dire d avoir une alimentation variée, d utiliser les bons aliments au quotidien afin que ceux-ci soient digérés

Plus en détail

Information destinée aux patients et aux proches. Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile

Information destinée aux patients et aux proches. Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile Information destinée aux patients et aux proches Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile Qu est-ce que la diverticulite? Cette brochure vous informe

Plus en détail

Nous croyons que les principales causes de la perte de cheveux sont les suivantes :

Nous croyons que les principales causes de la perte de cheveux sont les suivantes : Nous croyons que les principales causes de la perte de cheveux sont les suivantes : Follicules encrassés. Accumulation de sébum secrété par les glandes sébacées. Accumulation de DHC (dihydrotestostérone)

Plus en détail

L information nutritionnelle sur l étiquette...

L information nutritionnelle sur l étiquette... Regardez l étiquette L information nutritionnelle sur l étiquette... Aide aide à faire des choix éclairés éclairset Aide à suivre à suivre le Guide le Guide alimentaire alimentaire canadien canadien pour

Plus en détail

Symptômes Sensation de soif accrue Besoin d uriner plus souvent Fatigue. Signes de glycémie très élevée (acidocétose)

Symptômes Sensation de soif accrue Besoin d uriner plus souvent Fatigue. Signes de glycémie très élevée (acidocétose) 50878-FRE:50878-FRE 6/12/08 10:24 AM Page 4 Hyperglycémie et hypoglycémie Il suffit d un changement de santé, d alimentation, d activité physique ou de médicament pour faire monter ou baisser la glycémie.

Plus en détail

1) Relation entre alimentation et carie dentaire

1) Relation entre alimentation et carie dentaire L équilibre alimentaire : un allié pour nos dents Agnès Nouhant Laurence Plouvier Diététiciennes CHU Jeudi 15 mars 2007 1 Introduction Pour garder de bonnes dents, il ne suffit pas de les brosser avec

Plus en détail

Manger sainement durant la grossesse

Manger sainement durant la grossesse Manger sainement durant la grossesse Bien manger avec le Guide alimentaire canadien Groupe alimentaire Portion du Guide alimentaire Portions recommandées par jour Pour un bébé en Femmes de Femmes de santé

Plus en détail

Lire les étiquettes d information nutritionnelle

Lire les étiquettes d information nutritionnelle Lire les étiquettes d information nutritionnelle Au Canada, on trouve des étiquettes d information nutritionnelle sur les emballages d aliments. Ces étiquettes aident les consommateurs à comparer les produits

Plus en détail

Comment prévenir le cancer. Page 20

Comment prévenir le cancer. Page 20 Comment prévenir le cancer Page 20 TABLE DES MATIÈRES Comment prévenir le cancer? 3 Qu est-ce que le cancer? 4 Qu est-ce qui cause le cancer? 4 LES RECOMMANDATIONS POUR LA PRÉVENTION DU CANCER 1. Maintenir

Plus en détail

Les suppléments vitaminiques sont des substances naturelles et tout le monde devrait en prendre.

Les suppléments vitaminiques sont des substances naturelles et tout le monde devrait en prendre. DR 13 NU : Recherche sur la nutrition et le sport : Mythe ou Fait? R EMARQUE POUR L' ENSEIGNANT Reformuler certains mythes pour les transformer en faits et enlever le mot Mythe de chaque fiche car les

Plus en détail

www.programmeaccord.org

www.programmeaccord.org LA DOULEUR, JE M EN OCCUPE! NUTRITION ET DOULEUR CHRONIQUE CHRONIQUE De nos jours, l importance d adopter de saines habitudes alimentaires ne fait plus aucun doute. De plus, il est très facile d obtenir

Plus en détail

Quel est cholestérol?

Quel est cholestérol? Quel est cholestérol? Le cholestérol est une substance trouvée dans les graisses présentes dans votre corps. Vous avez besoin de cholestérol pour construire et conserver des cellules saines. Cependant,

Plus en détail

PROGRAMME NUTRITION 2014-2015 - DDO WATERPOLO Mireille Guibord, Diététiste

PROGRAMME NUTRITION 2014-2015 - DDO WATERPOLO Mireille Guibord, Diététiste PROGRAMME NUTRITION 2014-2015 - DDO WATERPOLO Mireille Guibord, Diététiste RÉSUMÉ PRÉSENTATION 2: VITAMINES ET MINÉRAUX & APPLICATIONS DES CONCEPTS NUTRITIONNELS Le premier objectif de cette présentation

Plus en détail

Table des matières. Remerciements 5 Quelques généralités en soins aromatiques 7 Introduction 9 Les huiles essentielles chémotypées (HECT) 13

Table des matières. Remerciements 5 Quelques généralités en soins aromatiques 7 Introduction 9 Les huiles essentielles chémotypées (HECT) 13 Table des matières Remerciements 5 Quelques généralités en soins aromatiques 7 Introduction 9 Les huiles essentielles chémotypées (HECT) 13 Un peu d histoire 13 Les chémotypes ou l aromathérapie d aujourd

Plus en détail

Carte d identité : Soins et traitements en cours : Antécédents familiaux (allergies, cancer, diabète, HTA, infarctus ) :

Carte d identité : Soins et traitements en cours : Antécédents familiaux (allergies, cancer, diabète, HTA, infarctus ) : Carte d identité : Nom : Prénom : Adresse et ( : Date de naissance : Combien mesurez vous? Comment m avez-vous connue? : Poids? Date et heure du rendez-vous : Tour de taille en cm? Questionnaire en vue

Plus en détail

Chapitre 3 Malbouffe ou bonne bouffe?

Chapitre 3 Malbouffe ou bonne bouffe? Chapitre 3 Malbouffe ou bonne bouffe? Aujourd hui les gens savent que la santé va de pair avec une alimentation saine. Pourtant, selon les enquêtes nutritionnelles les plus récentes, l alimentation des

Plus en détail

1. Que sont les protéines?

1. Que sont les protéines? Protéines Les dix questions les plus fréquentes Les protéines, c est la vie! Les protéines ne sont pas seulement importantes pour les sportifs. Grâce à elles, chaque jour, des milliards de cellules sont

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Bilan de santé RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Date : Sexe : Masculin Féminin Nom : Prénom : Date de naissance : Adresse : Ville : Code postal : Tél. rés. : Tél. bur.: Occupation : Référé par : E-Mail pour promotion:

Plus en détail

De la naissance à 6 mois

De la naissance à 6 mois De la naissance à 6 mois L alimentation se compose du lait (maternel ou infantile). Seule l eau peut s y ajouter Privilégier l allaitement maternel Le lait maternel - est l alimentation idéale du nouveau-né

Plus en détail

tie vitalité g tei é t i l a t i v www.mnt.fr

tie vitalité g tei é t i l a t i v www.mnt.fr garantie vitalité garantie vitalité www.mnt.fr La vitamine Vitamine de la vue A Une alimentation équilibrée et variée, riche en fruits et en légumes, est la meilleure alliée de votre santé.c est elle qui

Plus en détail

LES VITAMINES DÉFINITIONS ET CLASSIFICATION DES VITAMINES DÉFINITIONS ET CLASSIFICATION DES VITAMINES ATTENTES DU VOLET «VITAMINES» (2.

LES VITAMINES DÉFINITIONS ET CLASSIFICATION DES VITAMINES DÉFINITIONS ET CLASSIFICATION DES VITAMINES ATTENTES DU VOLET «VITAMINES» (2. LES VITAMINES Unité 2 - volet 4 ATTENTES DU VOLET «VITAMINES» (2.4) Différencier les vitamines lipo-solubles et les vitamines hydro-solubres et expliquer comment leur solubrité affecte leur absorption,

Plus en détail

Pourquoi l anémie? Les nourrissons de 9 à 24 mois sont plus à risque de développer une anémie par manque de fer, car :

Pourquoi l anémie? Les nourrissons de 9 à 24 mois sont plus à risque de développer une anémie par manque de fer, car : L ANÉMIE FERRIPRIVE L anémie se définit comme une diminution du taux d hémoglobine ou du volume des globules rouges. L hémoglobine est une protéine du sang qui sert à transporter l oxygène des poumons

Plus en détail

L alimentation du jeune sportif FICHES SUR LE RÔLE DES GROUPES D'ALIMENTS LORS D'UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE. www.grenoble.fr

L alimentation du jeune sportif FICHES SUR LE RÔLE DES GROUPES D'ALIMENTS LORS D'UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE. www.grenoble.fr L alimentation du jeune sportif FICHES SUR LE RÔLE DES GROUPES D'ALIMENTS LORS D'UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE www.grenoble.fr LE JEUNE SPORTIF SON ALIMENTATION L'alimentation d'un sportif doit être équilibrée,

Plus en détail

Programme de 1ère année de NATUROPATHIE

Programme de 1ère année de NATUROPATHIE Programme de 1ère année de NATUROPATHIE Objectif de la formation : devenir NATUROPATHE Moyens pédagogiques : cours magistraux, polycopiés SÉMINAIRE N 1 : LA NATUROPATHIE FONDAMENTALE CENA SÉMINAIRE N 2

Plus en détail

VEUILLEZ LIRE CE DOCUMENT AFIN D UTILISER VOTRE MÉDICAMENT DE FAÇON SÛRE ET EFFICACE RENSEIGNEMENTS DESTINÉS AUX PATIENTS

VEUILLEZ LIRE CE DOCUMENT AFIN D UTILISER VOTRE MÉDICAMENT DE FAÇON SÛRE ET EFFICACE RENSEIGNEMENTS DESTINÉS AUX PATIENTS VEUILLEZ LIRE CE DOCUMENT AFIN D UTILISER VOTRE MÉDICAMENT DE FAÇON SÛRE ET EFFICACE RENSEIGNEMENTS DESTINÉS AUX PATIENTS N KADIAN Capsules de sulfate de morphine à libération prolongée, norme du fabricant

Plus en détail

Hypotension (pas assez) Artérite des membres inférieurs (caillot des artères, difficulté à marcher) Palpitations

Hypotension (pas assez) Artérite des membres inférieurs (caillot des artères, difficulté à marcher) Palpitations Questionnaire médical Ce questionnaire va servir à gagner du temps lors de votre première visite et reste strictement confidentiel. Cochez SVP, et si nécessaire donnez des explications plus spécifiques.

Plus en détail

LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE

LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE SOMMAIRE 1. Qu est ce qu un(e) diététicien(ne)? 2. Présentation des familles d aliments 3. Les différents nutriments 4. Les diverses associations alimentaires a/ L équilibre

Plus en détail

HYPERCHOLESTEROLEMIE PREVENTION ET PRISE EN CHARGE EN MEDECINE NATURELLE

HYPERCHOLESTEROLEMIE PREVENTION ET PRISE EN CHARGE EN MEDECINE NATURELLE HYPERCHOLESTEROLEMIE PREVENTION ET PRISE EN CHARGE EN MEDECINE NATURELLE Quelles différences entre «bon» et «mauvais» cholestérol? Quelle est la bonne proportion? D où provient-il? Le rôle de l alimentation

Plus en détail

Les régimes alimentaires particuliers en pédiatrie. École AP Lenval F.Eichenberger Année 2014/15

Les régimes alimentaires particuliers en pédiatrie. École AP Lenval F.Eichenberger Année 2014/15 Les régimes alimentaires particuliers en pédiatrie École AP Lenval F.Eichenberger Année 2014/15 REGIMES ALIMENTAIRES PEDIATRIQUES En milieu thérapeutique En milieu scolaire ou structures d accueil Régimes

Plus en détail

L ALIMENTATION DU SPORTIF Version 3 06.05.2013

L ALIMENTATION DU SPORTIF Version 3 06.05.2013 L ALIMENTATION DU SPORTIF Version 3 06.05.2013 L alimentation du sportif se diffère de l alimentation générale par l apport calorique nécessaire à l activité physique et par le timing des ces apports.

Plus en détail

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle Information sur le sodium alimentaire www.reductionsodium.ca Contact Jocelyne Bellerive, MA Coordonnatrice/Éducatrice Programme réduction

Plus en détail

CENTRE DE COORDINATION EN CANCÉROLOGIE. Livret conseil

CENTRE DE COORDINATION EN CANCÉROLOGIE. Livret conseil CENTRE DE COORDINATION EN CANCÉROLOGIE Livret conseil so mmai re Hygiène de vie Hygiène bucco-dentaire Diététique Troubles du transit Conseils capillaires Repousse des cheveux Contraception Sexualité Expositions

Plus en détail

Ma détox de printemps

Ma détox de printemps Ma détox de printemps Pour retrouver naturellement ton énergie! Propos recueillis par : Happylogie, www.happylogie.com Ce guide t est offert par : Sophie Doucher, naturopathe Rezé (44) 06 61 65 46 37 www.sophiedoucher.fr

Plus en détail

Régime hypotoxique : aliments autorisé et/ou recommandés ainsi que ceux à éviter

Régime hypotoxique : aliments autorisé et/ou recommandés ainsi que ceux à éviter Régime hypotoxique : aliments autorisé et/ou recommandés ainsi que ceux à éviter N.B.: Ne pas tenir compte des avertissements concernant des traces de noix, etc, à moins d être allergique précisément à

Plus en détail

ALIMENTATION ET DIABETE

ALIMENTATION ET DIABETE Mise à jour 11/2009 4A, rue du Bignon - 35000 RENNES ALIMENTATION ET DIABETE Avec l activité physique, l alimentation constitue l un des axes majeurs de votre traitement. Respecter un minimum de principes

Plus en détail

Pour un match ayant lieu dans la matinée, vous pouvez prendre un petit déjeuner classique :

Pour un match ayant lieu dans la matinée, vous pouvez prendre un petit déjeuner classique : La préparation d un match passe aussi par l alimentation. Pour être performant lors d un match, il est essentiel de bien s alimenter avant! AVANT VOTRE MATCH Pour aborder votre match dans les meilleures

Plus en détail

POUR UNE ALIMENTATION RÉFLÉCHIE

POUR UNE ALIMENTATION RÉFLÉCHIE POUR UNE ALIMENTATION RÉFLÉCHIE Régime alimentaire, nutrition et maladies inflammatoires de l'intestin Ainsi, vous ou une personne de votre entourage avez reçu un diagnostic de maladie de Crohn ou de colite

Plus en détail

PROGRAMME D EDUCATION INFIRMIERE

PROGRAMME D EDUCATION INFIRMIERE PROGRAMME D EDUCATION INFIRMIERE INTRODUCTION La réhabilitation respiratoire est un programme personnalisé de prise en charge, dispensé aux patients atteints d une maladie respiratoire chronique, par

Plus en détail

10 principes. pour une alimentation équilibrée et adaptée aux besoins du cycliste

10 principes. pour une alimentation équilibrée et adaptée aux besoins du cycliste Centre de formation CR4C Roanne Flash performance n 7 (entraînement, biomécanique, nutrition, récupération ) Réalisé par Raphaël LECA www.culturestaps.com 10 principes pour une alimentation équilibrée

Plus en détail

CONSEILS POUR UNE HYGIENE DIETETIQUE QUELLE NOURRITURE POUR VOTRE CORPS?

CONSEILS POUR UNE HYGIENE DIETETIQUE QUELLE NOURRITURE POUR VOTRE CORPS? CONSEILS POUR UNE HYGIENE DIETETIQUE LES RÈGLES HYGIÉNO DIÉTÉTIQUES QUELLE NOURRITURE POUR VOTRE CORPS? SEDENTARITE ET TABAGISME LES RÈGLES HYGIÉNO DIÉTÉTIQUES 1- L alimentation est notre première médecine,

Plus en détail

Votre condition Identifiez une/des régions pour lesquelles vous consultez avec les signes suivants :

Votre condition Identifiez une/des régions pour lesquelles vous consultez avec les signes suivants : INFORMATIONS PERSONNELLES Nom: Date de naissance (année/mois/jour): Age: Sexe: Adresse: (Rue) (Ville) (Code postal) Téléphone. #: Cell: Courriel: Statut matrimonial: Nombre d enfant: Occupation: Est-ce

Plus en détail

Nom: Date de naissance (année/mois/jour): Age: Sexe: Adresse: (Rue) (Ville) (Code postal)

Nom: Date de naissance (année/mois/jour): Age: Sexe: Adresse: (Rue) (Ville) (Code postal) INFORMATIONS PERSONNELLES Nom: Date de naissance (année/mois/jour): Age: Sexe: Adresse: (Rue) (Ville) (Code postal) Téléphone. #: Cell: Courriel: Statut matrimonial: Nombre d enfant: Occupation: Est-ce

Plus en détail

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels :

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels : Le PNNS : «Manger Bouger», les facteurs de risque nutritionnel à tous les âges de la vie. Les repères de consommation du PNNS JL BORNET L alimentation joue un rôle très important sur la santé. A chaque

Plus en détail

b nnenuit Quelques conseils pour bien dormir Edition 2010

b nnenuit Quelques conseils pour bien dormir Edition 2010 1 b nnenuit Quelques conseils pour bien dormir Edition 2010 2 z6creation.net Notre santé dépend en grande partie d une bonne qualité du sommeil. Bien dormir, cela se prépare : la présente brochure vous

Plus en détail

L ensemble de ces besoins est satisfait par les nutriments apportés par l alimentation.

L ensemble de ces besoins est satisfait par les nutriments apportés par l alimentation. B E S O I N S N U T R I T I O N N E L S E T A P P O R T S R E C C O M M A N D E S L organisme demande pour son bon fonctionnement la satisfaction de trois types de besoins : Besoins énergétiques : l individu

Plus en détail

LE GUIDE POUR RÉDUIRE VOTRE CHOLESTÉROL

LE GUIDE POUR RÉDUIRE VOTRE CHOLESTÉROL LE GUIDE POUR RÉDUIRE VOTRE CHOLESTÉROL Le cholestérol joue un rôle essentiel dans le fonctionnement quotidien de notre corps. Cependant, un excès de cholestérol dans le sang peut nuire à votre santé.

Plus en détail

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline (Valeur énergétique : 38 kcal/10 g) Composition nutritionnelle Composition pour 10 g Rôle Protéines (végétales) 55 à 70 % Construction

Plus en détail

La fertilité et l alimentation. Dans quelle mesure l alimenta/on peut elle apporter des solu/ons

La fertilité et l alimentation. Dans quelle mesure l alimenta/on peut elle apporter des solu/ons La fertilité et l alimentation Dans quelle mesure l alimenta/on peut elle apporter des solu/ons Un régime alimentaire adapté pour diminuer les risques d'infertilité et augmenter ses chances de tomber enceinte

Plus en détail

La digestion chimique

La digestion chimique SBI3U La digestion chimique Les aliments sont réduits mécaniquement en particules plus petites ils sont soumise à l action de substances chimiques et des enzymes les molécules complexes deviennent des

Plus en détail

Sommaire PRÉFACE... XI REMERCIEMENTS... XII

Sommaire PRÉFACE... XI REMERCIEMENTS... XII Sommaire PRÉFACE... XI REMERCIEMENTS... XII 1. FAIRE LE PLEIN DE CARBURANT POUR SE MUSCLER... 1 Avec quoi fabrique-t-on du muscle?... 2 D où le muscle tire-t-il son énergie?... 3 Règles de nutrition pour

Plus en détail

La diététique du rugby

La diététique du rugby La diététique du rugby UFR APS Jeudi 23 avril 2015 1 L alimentation au cœur de la performance 2 «De deux athlètes d égale valeur et d entraînement identique, l athlète ayant la meilleure performance est

Plus en détail

ALIMENTATION RECOMMANDEE LORS D INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE SOUS TRAITEMENT CONSERVATEUR

ALIMENTATION RECOMMANDEE LORS D INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE SOUS TRAITEMENT CONSERVATEUR Département de médecine interne, de réhabilitation et de gériatrie Unité de nutrition - Tél. 022 372 66 60 Diététicienne : Tél : 022 372 @hcuge.ch ALIMENTATION RECOMMANDEE LORS D INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE

Plus en détail

Mieux informé sur la maladie de reflux

Mieux informé sur la maladie de reflux Information destinée aux patients Mieux informé sur la maladie de reflux Les médicaments à l arc-en-ciel Mise à jour de l'information: septembre 2013 «Maladie de reflux» Maladie de reflux La maladie de

Plus en détail

Allégations relatives à la teneur nutritive

Allégations relatives à la teneur nutritive Allégations relatives à la teneur nutritive Mots utilisés dans les allégations relatives à la teneur nutritive Ce que le mot signifie Exemples Sans Faible Réduit Source de Léger Une quantité insignifiante

Plus en détail

la lotta al cancro non ha colore Alimentation la santé passe par la table insieme contro il cancro

la lotta al cancro non ha colore Alimentation la santé passe par la table insieme contro il cancro la lotta al cancro non ha colore la lotta al cancro non ha colore Alimentation la santé passe par la table insieme contro il cancro Pourquoi cette brochure? Dans les Pays en développement le nombre d adultes

Plus en détail

ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION

ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION Mardi 24 janvier 2012 au Centre de Formation Multimétiers de REIGNAC L objectif de cet atelier sur la santé est de guider chacun vers une alimentation plus

Plus en détail

SOMMAIRE. I Quand peut-on parler de chute de cheveux? A Définition B Les causes de la chute

SOMMAIRE. I Quand peut-on parler de chute de cheveux? A Définition B Les causes de la chute SOMMAIRE I Quand peut-on parler de chute de cheveux? A Définition B Les causes de la chute II Différentes méthodes pour combattre la perte des cheveux A Méthode des germes de blé B Méthode du thé vert

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 49 SOMMAIRE Les seniors Les chiffres clés Les habitudes alimentaires des seniors Les recommandations Les alternatives Herbalife Les compléments alimentaires

Plus en détail

Son d avoine et agar-agar

Son d avoine et agar-agar Dr Laurence Lévy-Dutel, Carole Minker et Florence Sabas Son d avoine et agar-agar Un concentré de bienfaits pour votre santé et votre beauté, 2012 ISBN : 978-2-212-55460-1 Introduction Son d avoine et

Plus en détail

SYNERGIE DES PRODUITS FOREVER

SYNERGIE DES PRODUITS FOREVER SYNERGIE DES PRODUITS FOREVER 1 DÉFINITION Combinaison de différents produits qui procure un meilleur effet que la somme de leurs effets individuels. 2 MÉTHODOLOGIE Vous trouverez dans ce support quelques

Plus en détail

NOUVEAUTÉS de la gamme Inovance

NOUVEAUTÉS de la gamme Inovance NOUVEAUTÉS de la gamme Inovance SEPTEMBRE 2013 Nutrition - Santé THYROVANCE - CA133 Complémentation alimentaire à base d iode, Q10, tyrosine, vitamines et minéraux La thyroïde participe aux fonctions vitales

Plus en détail

La pyramide alimentaire suisse. sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung ssn Société Suisse de Nutrition ssn Società Svizzera di Nutrizione

La pyramide alimentaire suisse. sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung ssn Société Suisse de Nutrition ssn Società Svizzera di Nutrizione sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung p. 1 / 5 Société Suisse de Nutrition SSN, Office fédéral de la santé publique OFSP / 2o11 Sucreries, snacks salés & alcool En petites quantités. Huiles, matières

Plus en détail

Le VIH et vos reins. Que dois-je savoir au sujet de mes reins? Où sont mes reins? Comment fonctionnent mes reins? Que font mes reins?

Le VIH et vos reins. Que dois-je savoir au sujet de mes reins? Où sont mes reins? Comment fonctionnent mes reins? Que font mes reins? Le VIH et vos reins Le VIH et vos reins Que dois-je savoir au sujet de mes reins? Le VIH peut affecter vos reins et peut parfois causer une maladie rénale. Certains médicaments peuvent être dangereux pour

Plus en détail