MARIO CUCINELLA WORKS AT MCA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MARIO CUCINELLA WORKS AT MCA"

Transcription

1 MARIO CUCINELLA WORKS AT MCA

2 Sviluppo sostenibile in una società tàinsostenibile? ibil

3

4

5

6 Trasporti 25% Costruzioni 50% domani Industria 25% oggi Trasporti 18% Industria 20% Costruzioni 62%

7 Sostenibilità ed economia due facce della stessa medaglia (rapporto Stern)

8 Cette abeille vaut 200 milliards de $

9 Sostenibilità e Architettura Architettura e sostenibilità = Una grande opportunità creativa Una nuova etica

10 Concours de maîtrise d œuvre Institut National de l Énergie Solaire

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24 HIVER - stratégie de ventilation naturelle de JOUR Le rayonnement solaire échauffe la partie haute de la cheminée. Le ventilateur brasse l air et permet de chauffer le bureau. L extraction d air par un système de double flux se fait en haut de la cheminée pour récupérer l air le plus chaud possible et s en servir pour le réchauffage de l air neuf. Le plancher rayonnant complète efficacement le dispositif.

25 ETE - stratégies de ventilation naturelle de JOUR R+1 : La ventilation naturelle fonctionne par tirage thermique entre la façade sur le patio et la partie haute de cheminée. L effet est accentué par l échauffement des parois intérieurs des cheminées par le rayonnement solaire direct. L inertie permet, à travers la fermeture des exutoires (placé sous le vent), la maintien du confort lorsque la température extérieure dépasse la température intérieure. La ventilateur n est pas utilisé. RdC : La ventilation naturelle est mono- orientée. La différence de hauteur entre la partie haute et la partie basse de l ouvrant permet une ventilation suffisante.

26 ETE - stratégie de ventilation naturelle de NUIT La ventilation naturelle nocturne fonctionne sur le même principe qu en journée (ouvrants asservis en cas de pluie). Le tirage thermique des cheminées est accentué par la chaleur accumulée dans la journée par le PCM. Décharge de la chaleur accumulée en journée par la dalle puis recharge en froid. Le ventilateur n est pas utilisé.

27 Simulation CFD - Isosurface correspondante à une vitesse d air de 0.1 m/s

28 Simulation CFD - Isosurface correspondante à une températures de 22 C.

29 Simulation CFD - Isosurface correspondante à une températures de 30 C.

30 Simulation CFD - Lignes de flux d air à l intérieur de la cheminée.

31 Lumière naturelle Simulation avec Radiance de deux bureaux au RdC

32 Lumière naturelle Simulation avec Radiance du bureau 1

33 Lumière naturelle Simulation avec Radiance du bureau 2

34 Lumière naturelle Simulation avec Radiance de deux bureaux au R+1

35 Lumière naturelle Simulation avec Radiance du bureau 3

36 Lumière naturelle Simulation avec Radiance du bureau 4

37 School of Built Environment - Nottingham University - UK The Koo Lee Institute of The Koo Lee Institute of Sustainable Environment

38

39 visual impact

40

41

42

43

44 concept

45

46

47 Koo Lee Insitute

48 site plan

49 south façade details

50 CLIMAT ANALYSIS Wh

51 WINTER COOLING DEHUMIDIFICATION COIL MEETING ROOM OFFICES RESOURCE ROOM TEACHING ROOM EXIBITION AREA LABORATORY RECEPTION

52 SUMMER HEAVY CONDITIONS MEETING ROOM OFFICES RESOURCE ROOM TEACHING ROOM EXIBITION AREA LABORATORY RECEPTION

53

54

55

56

57 Ministero Italiano dell Ambiente e della Tutela del Territorio Ministry of Science and Technology of the people's Republic of China

58

59

60 Sieeb Sino_Italian Ecological and Energy Efficient Building

61

62

63

64

65 Photovoltaic panels Integration Boiler COGENERATOR Absorption heat pump Power Electricity Chiller Surplus Energy sales

66

67

68

69

70

71

72

73

74

75

76 Facciata tipo 1 Facciata tipo 2 Facciata tipo 3 Facciata tipo 2 Facciata tipo 4 Facciata tipo 4

77 Facciata tipo 1

78

79 Facciata tipo 2

80

81

82 Facciata tipo 3

83

84 Facciata tipo 4

85

86

87

88

89

90

91

92

93

94

95

96

97

98

99 CASA 100K_ unità tipo i percorsi

100 CASA 100K_ unità tipo i percorsi

101 CASA 100K_ unità tipo l ambiente interno

102

103 Partners Seniors R & D Architetti e Ingegneri Mario Cucinella Elizabeth Francis Angelo Agostini Federico Grazzini Francesco Baroni Maria Cristina Garavelli Debora Venturi Sara Bergami Luca Bertacchi Caterina Maciocco Stefano Massa Alessandro Gazzoni Hyun-Seok Kim Caterina Michelini Richard Ceccanti Dora Giunco Michele Olivieri Giuseppe Perrone Luca Stramigioli Alessio Rocco Maria Antonella Maggiore Pasqualino Tomassi Tom Moss Via De Carracci, 6/M Bologna Italia T F E Project Manager Comunicazione Modelli Segreteria Amministrazione Lorenzo Brizzi Alessandro Bini Natalino Roveri Nancy Colace Ursula Frigeri Alisson Jallat Carmen Fichera

104

SOMMAIRE 1- PRESENTATION SOMMAIRE DE L OPERATION 2- LES SYSTEMES DE VENTILATION DIT «CLASSIQUES» 3- LES SYSTEMES INNOVANTS AUTOUR DU PATIO

SOMMAIRE 1- PRESENTATION SOMMAIRE DE L OPERATION 2- LES SYSTEMES DE VENTILATION DIT «CLASSIQUES» 3- LES SYSTEMES INNOVANTS AUTOUR DU PATIO SOMMAIRE 1- PRESENTATION SOMMAIRE DE L OPERATION 2- LES SYSTEMES DE VENTILATION DIT «CLASSIQUES» 3- LES SYSTEMES INNOVANTS AUTOUR DU PATIO PRESENTATION DE L OPERATION L OPERATION EN QUELQUES CHIFFRES:

Plus en détail

Terre et Soleil : le Bioclimatisme

Terre et Soleil : le Bioclimatisme Maison Charmeau Cahier Bioclimatisme page 1 /7 Terre et Soleil : le Bioclimatisme La conception bioclimatique de l habitat : Concevoir des bâtiments adaptés au climat local, en utilisant, avec bon sens,

Plus en détail

Gestion des surchauffes dans les bâtiments passifs tertiaires

Gestion des surchauffes dans les bâtiments passifs tertiaires Mai 2011 Gestion des surchauffes dans les bâtiments passifs tertiaires http://blue-environnement.com/ Adequation email : m.adequation@gmail.com tel : 06 76 45 31 75 Exemple : Impact des apports internes

Plus en détail

GSE AIR SYSTEM V3.0 L indépendance énergétique à portée de mains

GSE AIR SYSTEM V3.0 L indépendance énergétique à portée de mains AÉROVOLTAÏQUE V3.0 L indépendance énergétique à portée de mains Photos non contractuelles www.gseintegration.com L'alliance des économies d'énergie et du confort thermique Édito L énergie solaire est indispensable

Plus en détail

Simulation. Energie & Bâtiments 06-11-2013

Simulation. Energie & Bâtiments 06-11-2013 MAISON DE L EMPLOI Utilisation de matériaux à changement de phase dans la construction d un immeuble passif de bureaux à Ixelles Maître de l ouvrage : Commune d Ixelles Entreprise : Democo Architecte :

Plus en détail

Modélisation d un système de chauffage passif dans la région de Béchar

Modélisation d un système de chauffage passif dans la région de Béchar Revue des Energies Renouvelables Vol. 13 N 2 (2010) 355 368 Modélisation d un système de chauffage passif dans la région de Béchar K. Hami *, B. Draoui et O. Hami Faculté des Science et Technologie, Université

Plus en détail

Le bâtiment à énergie positive

Le bâtiment à énergie positive Alain Garnier Le bâtiment à énergie positive Comment maîtriser l énergie dans l habitat? Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13243-4 Sommaire Avant-propos Partie 1 BBC neuf et rénovation, BEPAS, BEPOS

Plus en détail

Climatisation : accompagnement pour la demande d'autorisation

Climatisation : accompagnement pour la demande d'autorisation Climatisation : accompagnement pour la demande d'autorisation Flavio Foradini E4tech Software SA octobre 2014 Genève Strategic thinking in sustainable energy Lesosai certifications & bilans écologiques

Plus en détail

VENTILATION POUR LE CONFORT D ETE

VENTILATION POUR LE CONFORT D ETE le climat et l'environnement du bâtiment Pourquoi ventiler? VENTILATION POUR LE CONFORT D ETE La ventilation consiste à renouveler l air d une pièce ou d un bâtiment. Elle agit directement sur la température

Plus en détail

L isolation en rénovation: dernières nouveautés!

L isolation en rénovation: dernières nouveautés! L isolation en rénovation: dernières nouveautés! Bruxelles Environnement Vers une isolation des murs bien étudiée Arnaud EVRARD UCL Architecture et Climat Objectifs de la présentation Présenter des outils

Plus en détail

BTS. Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Implantation des ventilations et conduits de cheminée. Nom : Prénom : Classe :

BTS. Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Implantation des ventilations et conduits de cheminée. Nom : Prénom : Classe : BTS Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Implantation des ventilations et conduits de cheminée. Nom : Prénom : Classe : 1 le local chaufferie : Implantation : Différents types d Implantation

Plus en détail

Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement

Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement Conçu et équipé pour s adapter aux méthodes de travail et aux exigences de communications des nouvelles technologies, le nouvel immeuble

Plus en détail

Le confort d été en construction ossature bois. Lempdes, le 7 octobre 2011 Franck JANIN

Le confort d été en construction ossature bois. Lempdes, le 7 octobre 2011 Franck JANIN Le confort d été en construction ossature bois Lempdes, le 7 octobre 2011 Franck JANIN Présentation d'heliasol Etudes et conseil en thermique du bâtiment et énergies renouvelables Spécialisé en passif

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement Fabrice DERNY La géothermie MATRIciel SA Objectif(s) de la présentation Cerner les objectifs et les domaines d application de la géothermie

Plus en détail

07/10/2009 TITRE PRESENTATION 1

07/10/2009 TITRE PRESENTATION 1 07/10/2009 TITRE PRESENTATION 1 ENERGY BREAKFAST Le chauffage de votre entreprise 2 TABLE DES MATIERES Le chauffage : C EST IMPORTANT! Diverses techniques de chauffage Nouvelles techniques de chauffe La

Plus en détail

La ventilation des bâtiments tertiaires: problématiques

La ventilation des bâtiments tertiaires: problématiques La ventilation des bâtiments tertiaires: problématiques CETE Méditerranée Jean-Alain Bouchet 10 mars 2011 Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr Plan de l exposé

Plus en détail

Rafraîchissement par ventilation

Rafraîchissement par ventilation NOUVEAU Rafraîchissement par ventilation Un rafraîchissement efficace d'une manière naturelle et peu énergivore De grands débits d'air extérieur permettent le rafraîchissement. Commande intelligente Pas

Plus en détail

Efficacité énergétique dans les hôtels. Building Technologies Building Automation

Efficacité énergétique dans les hôtels. Building Technologies Building Automation Efficacité énergétique dans les hôtels Building Technologies Building Automation Copyright Siemens Switzerland Protection Ltd 2011. notice All / rights Copyright reserved notice L automatisation de bâtiments

Plus en détail

Qu est ce qu un projet performant?

Qu est ce qu un projet performant? S2: Les clés de la performance Qu est ce qu un projet performant? Un projet avec beaucoup d énergies renouvelables Un projet très isolé Un projet dont le % de vitrage est d environ 1/6 de de surface habitable

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS. Recherche sur la valeur R axée sur le climat Bâtiment industriel situé à Chilliwack

ÉTUDE DE CAS. Recherche sur la valeur R axée sur le climat Bâtiment industriel situé à Chilliwack ÉTUDE DE CAS Recherche sur la valeur R axée sur le climat Bâtiment industriel situé à Chilliwack Aperçu du projet La présente étude de cas a été réalisée à partir d une étude plus large portant sur la

Plus en détail

Ecole des Mines de Paris: 60, Boulevard Saint-Michel 75272 Paris marcello.caciolo@ensmp.fr

Ecole des Mines de Paris: 60, Boulevard Saint-Michel 75272 Paris marcello.caciolo@ensmp.fr Effet de différentes solutions techniques sur les températures de nonchauffage et de non-refroidissement et sur le potentiel de free cooling dans les bâtiments de bureaux Marcello Caciolo 1, Dominique

Plus en détail

Maison Air et Lumière VELUX Model Home 2020. Retour d experience

Maison Air et Lumière VELUX Model Home 2020. Retour d experience Maison Air et Lumière VELUX Model Home 2020 Retour d experience Le projet 2 Le projet européen 6 expériences de bâtiments neutres en énergie dans 5 pays différents 1 objectif : placer la qualité du cadre

Plus en détail

TD de thermique de l habitat 1

TD de thermique de l habitat 1 TD de thermique de l habitat 1 - Td 3-1 Etude des déperditions d un pavillon F3 On étudie le pavillon F3, situé à Blois (41) dont le plan de masse est donné ci-dessous. La ventilation de ce pavillon est

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation durable: aperçu Bruxelles Environnement

Formation Bâtiment Durable : Rénovation durable: aperçu Bruxelles Environnement Formation Bâtiment Durable : Rénovation durable: aperçu Bruxelles Environnement APPROCHE DU BÂTIMENT DURABLE À TRAVERS L ÉNERGIE. Anne-Laure MAERCKX CENERGIE Objectif(s) de la présentation Présenter les

Plus en détail

Simulation de l efficacité énergétique d une façade double peau ventilée mécaniquement

Simulation de l efficacité énergétique d une façade double peau ventilée mécaniquement Simulation de l efficacité énergétique d une façade double peau ventilée mécaniquement Valentin Trillat-Berdal 1, Malorie Trillat-Berdal 1 1 Patriarche & Co 4 allée du lac de garde Taxiway BP 285 73375

Plus en détail

Ensoleillement et rayonnement calorifique

Ensoleillement et rayonnement calorifique Ensoleillement et rayonnement calorifique Ensoleillement et rayonnement calorifique Page 1 sur 5 Dangers principaux Des endroits ombragés, un habillement adéquat (coiffure) voire une crème solaire doivent

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

DuPont TM Energain VOTRE RÉPONSE EN MASSE THERMIQUE AUX BÂTIMENTS À FAIBLE INERTIE

DuPont TM Energain VOTRE RÉPONSE EN MASSE THERMIQUE AUX BÂTIMENTS À FAIBLE INERTIE 1 DuPont TM Energain VOTRE RÉPONSE EN MASSE THERMIQUE AUX BÂTIMENTS À FAIBLE INERTIE CoDyBa Simulation - August 2006 30 2 20 1 10 0 227:00:00 227:0:1 227:10:30 227:1:4 227:21:00 228:02:1 228:07:30 228:12:4

Plus en détail

N 1. solution. climate BUILDINGS. for sustainable - 1

N 1. solution. climate BUILDINGS. for sustainable - 1 N 1 climate solution for sustainable BUILDINGS F1-1 Du point de vue écologique comme architectural, un plafond SAPP ceiling est le système de climatisation qui s impose pour les projets les plus divers.

Plus en détail

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE COMPLEXE CINEMATOGRAPHIQUE DU PLATEAU DE LA BRIE PROJET DE CINEMA SUR LE TERRITOIRE DE COULOMMIERS NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE MAITRE D OUVRAGE: COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA BRIE DES

Plus en détail

CONCEPTION THERMIQUE D'UN HABITAT :

CONCEPTION THERMIQUE D'UN HABITAT : CONCEPTION THERMIQUE D'UN HABITAT : RAPPELS, STRATÉGIES DPEA Terre I. La notion de confort thermique : un concept pour le moins mouvant 1. Nuisance thermique / Confort thermique / Ambiance thermique Le

Plus en détail

DURABLE DES BÂTIMENTS EN RHÔNE-ALPES

DURABLE DES BÂTIMENTS EN RHÔNE-ALPES MountEE - Efficacité énergétique et construction durable dans les communes européennes de montagne EIE/11/007/SI2.615937 BONNES PRATIQUES CONCERNANT LA CONSTRUCTION ET LA REHABILITATION DURABLE DES BÂTIMENTS

Plus en détail

La solution 3-en-1. Chauffage*(voir au dos)

La solution 3-en-1. Chauffage*(voir au dos) La solution 3-en-1 Ventilation double flux Chauffage*(voir au dos) Rafraîchissement MyDATEC, la solution 3-en-1 pour maiso En été En hiver 2 C Air extrait 2 C Air rejeté C Air neuf 27 C Air insufflé 827W

Plus en détail

LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE

LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE Didier ROSPIDE - Sandra RIPEAU 15/03/12 Présentation Bâtiments passifs CCI Plan de la conférence Présentation du concept Passif Le 1ère

Plus en détail

Modèle d équilibre thermique urbain

Modèle d équilibre thermique urbain Modèle d équilibre thermique urbain Définition d un volume de contrôle V Choix de la variable du bilan Bilan global [Oke, 1987] enthalpie V dh(t) 1 4 2 dt 43 Watt i r i,transp. n r i Entrées/sorties du

Plus en détail

Conditions-cadres pour la ventilation : du nouveau? MINERGIE Walter Meier Blue-Expert-Apéro : Ventilation Edition 2014 www.minergie.

Conditions-cadres pour la ventilation : du nouveau? MINERGIE Walter Meier Blue-Expert-Apéro : Ventilation Edition 2014 www.minergie. Conditions-cadres pour la ventilation : du nouveau? MINERGIE Walter Meier Blue-Expert-Apéro : Ventilation Edition 2014 Conditions-cadres pour la ventilation : du nouveau? Sources : - Heinrich Huber, FHNW,

Plus en détail

Récupération de la chaleur dans les gaz de combustion

Récupération de la chaleur dans les gaz de combustion ÉTÉ 2011 VOLUME 26 NUMÉRO 2 Refroidisseurs et récupération d énergie : le projet du 1801 McGill Récupération de la chaleur dans les gaz de combustion à la chaufferie de Technocell Installation d écrans

Plus en détail

RT 2012. et maçonnerie en pierres massives pour la maison individuelle

RT 2012. et maçonnerie en pierres massives pour la maison individuelle CTMNC 17 rue Letellier 75 015 PARIS RT 2012 et maçonnerie en pierres massives pour la maison individuelle Indice 01 du 25 octobre 2013 Dossier : n 120 130 Chargé d étude : Baptiste FAUCHER baptiste.faucher@pouget-consultants.fr

Plus en détail

www.energies-solidaires.org

www.energies-solidaires.org www.energies-solidaires.org Changement climatique Précarité énergétique Éco-Construction Thermographies aériennes Burkina-Faso Efficacité énergétique Solidarité internationale LE PREMIER POSTE DE DÉPENSE

Plus en détail

Version n 3 du 11 décembre 2009

Version n 3 du 11 décembre 2009 SYNTHESE de l étude thermique Projet de Maison Individuelle Basse Consommation Maîtres d ouvrage : M. et Mme Enjolras Lieu : La Bâtie Divisin (38) Version n 3 du 11 décembre 2009 SOMMAIRE : 1. Hypothèses

Plus en détail

Construire bioclimatique

Construire bioclimatique Définitions 1 L architecture est un mode de conception qui consiste à trouver le meilleur équilibre entre un bâtiment, le climat environnant et le confort de l habitant. Une construction est un bâtiment

Plus en détail

1- Le convecteur électrique

1- Le convecteur électrique Correction fiche d investigation 2/2 : Comment fonctionnent les systèmes de chauffage électrique? Type de chauffage électrique étudié : 1- Le convecteur électrique Principe de fonctionnement : Comme son

Plus en détail

La ventilation en rénovation r Exemple de mise en place dans deux bâtiments exemplaires de bureaux : Mundo B / Mundo-Namur.

La ventilation en rénovation r Exemple de mise en place dans deux bâtiments exemplaires de bureaux : Mundo B / Mundo-Namur. La ventilation en rénovation r : Exemple de mise en place dans deux bâtiments exemplaires de bureaux : Mundo B / Mundo-Namur Octobre 2010 Introduction Il s agit de présenter ici le point de vue d un maître

Plus en détail

Projet soutenu par. 24 juin 2015 Ulg Campus d Arlon Pauline ABRAHAMS Equipe BEMS pabrahams@ulg.ac.be

Projet soutenu par. 24 juin 2015 Ulg Campus d Arlon Pauline ABRAHAMS Equipe BEMS pabrahams@ulg.ac.be Projet soutenu par 24 juin 2015 Ulg Campus d Arlon Pauline ABRAHAMS Equipe BEMS pabrahams@ulg.ac.be L équipe de recherche BEMS Le concept de maison E+ VallEnergie : action 3 simulation de maisons à énergie

Plus en détail

environnement thermique et maitrise énergétique dossier analyse d un projet généralités L5C > Environnement thermique et maitrise énergétique > TD

environnement thermique et maitrise énergétique dossier analyse d un projet généralités L5C > Environnement thermique et maitrise énergétique > TD généralités environnement thermique et maitrise énergétique dossier analyse d un projet Objectif Le travail pour ce dossier a pour objectif d être capable d évaluer les partis pris d un projet architectural

Plus en détail

CARACTERISTIQUES THERMIQUES DES FENETRES ET DES FACADES-RIDEAUX

CARACTERISTIQUES THERMIQUES DES FENETRES ET DES FACADES-RIDEAUX CARACTERISTIQUES THERMIQUES DES FENETRES ET DES FACADES-RIDEAUX Les fenêtres sont caractérisées par trois caractéristiques de base : U w : le coefficient de transmission thermique traduisant la capacité

Plus en détail

Atelier. Outils de mesure et de diagnostic. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr

Atelier. Outils de mesure et de diagnostic. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr Atelier Outils de mesure et de diagnostic Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr Sommaire Comment mesurer et diagnostiquer : 1) La qualité de l air intérieur

Plus en détail

SYNOPTIQUE GTB Architecture Générale

SYNOPTIQUE GTB Architecture Générale STATION METEO TERMINAL EXPLOITATION (local technique) POSTE SUPERVISION (local pôle maintenance) AFFICHAGE PEDAGOGIQUE (Accueil) ACCES WEB GESTION CVC LOCAL TECHNIQUE GESTION EAU GESTION SERRE GESTION

Plus en détail

Confort d été et climatisation économe en énergie. Guide de Recommandations pour la planification et la construction de bâtiments

Confort d été et climatisation économe en énergie. Guide de Recommandations pour la planification et la construction de bâtiments I. Introduction 2 Sommaire I. INTRODUCTION 2 II. MESURES DE CONCEPTION 3 II.1 Urbanisme 3 II.2 Site 3 II.3 Enveloppe du bâtiment 4 II.4 Protection solaire 4 II.5 Éclairage 5 II.6 Appareils électriques

Plus en détail

La ventilation des immeubles tertiaires

La ventilation des immeubles tertiaires La ventilation des immeubles tertiaires Geert Bellens Responsable de projet bâtiment durable Cenergie Formation Responsable Energie - IBGE Un peu d histoire Qualité de l air intérieur : ++ Energie : 0

Plus en détail

Le confort d été en construction ossature bois

Le confort d été en construction ossature bois Le confort d été en construction ossature bois 5 à 7 éco construction Feurs le 18 novembre 2010 Franck JANIN Présentation d'heliasol Etudes et conseil en thermique du bâtiment et énergies renouvelables

Plus en détail

Principes de la réglementation concernant la performance énergétique des bâtiments fonctionnels

Principes de la réglementation concernant la performance énergétique des bâtiments fonctionnels Principes de la réglementation concernant la performance énergétique des bâtiments fonctionnels Présentation du Ministère de l Economie et du Commerce extérieur Journée Construction Acier 2011 Luxembourg,

Plus en détail

Les transferts de chaleur dans les bâtiments (régime statique).

Les transferts de chaleur dans les bâtiments (régime statique). Les transferts de chaleur dans les bâtiments (régime statique). Notions de base. Les trois modes de transfert de chaleur. Le bilan thermique d un bâtiment. Les pertes thermiques par transmission. Les pertes

Plus en détail

La gestion intelligente des bâtiments

La gestion intelligente des bâtiments La gestion intelligente des bâtiments Les différentes possibilités pour rendre les bâtiments plus efficaces énergétiquement Mardi 1 avril 2014 Sommaire 0/ Le contexte général 1/ Le jeu de rôle de la construction

Plus en détail

Concours. 2011 Présentation des projets lauréats. ats

Concours. 2011 Présentation des projets lauréats. ats Concours «Ma maison éco» 2011 Présentation des projets lauréats ats PROJETS Rénovations R 4 Projets retenus Famille THIL 37330 Marcilly sur Maulne Famille THIL Natures des parois: Murs extérieurs Nord

Plus en détail

Évolution vers la RT 2012. Christian CARDONNEL CARDONNEL Ingénierie

Évolution vers la RT 2012. Christian CARDONNEL CARDONNEL Ingénierie Évolution vers la RT 2012 Christian CARDONNEL CARDONNEL Ingénierie La feuille de route de la réglementation énergétique Programme résidentiel en zone climatique H2b Consommations : Chauffage Eau Chaude

Plus en détail

Les systèmes de ventilation hygiénique

Les systèmes de ventilation hygiénique Suburban Areas Favoring Energy efficiency Général, bâtiment, rénovation, confort respiratoire SAFE.BAT07 Les systèmes de ventilation hygiénique Points principaux Une ventilation hygiénique dans un logement

Plus en détail

DEVELOPPER UNE ARCHITECTURE BIOCLIMATIQUE MEDITERRANEENNE LES DISPOSITIFS ARCHITECTURAUX PARTICIPANT A UNE ARCHITECTURE BIOCLIMATIQUE MEDITERRANEENNE

DEVELOPPER UNE ARCHITECTURE BIOCLIMATIQUE MEDITERRANEENNE LES DISPOSITIFS ARCHITECTURAUX PARTICIPANT A UNE ARCHITECTURE BIOCLIMATIQUE MEDITERRANEENNE LA VENTILATION NATURELLE Principe Ventiler consiste à renouveler l air intérieur d un local ou d un bâtiment. Cela se traduit par l'apport d'air neuf extérieur et l extraction de l'air vicié intérieur,

Plus en détail

ARMAND DUTREIX BIOCLIMATISME ET PERFORMANCES ÉNERGÉTIQUES DES BÂTIMENTS. Groupe Eyrolles, 2010, ISBN : 978-2-212-12702-7

ARMAND DUTREIX BIOCLIMATISME ET PERFORMANCES ÉNERGÉTIQUES DES BÂTIMENTS. Groupe Eyrolles, 2010, ISBN : 978-2-212-12702-7 ARMAND DUTREIX BIOCLIMATISME ET PERFORMANCES ÉNERGÉTIQUES DES BÂTIMENTS Groupe Eyrolles, 2010, ISBN : 978-2-212-12702-7 Sommaire Préface... 12 avant-propos... 14 Première Partie Le bioclimatisme De nos

Plus en détail

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Du projet à la réalisation Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Lay Saint Christophe 54 «Notre projet est né en 2006, d une volonté de minimiser notre empreinte écologique. Nous

Plus en détail

Amélioration de l isolation

Amélioration de l isolation Amélioration de l isolation Synthèse Les techniques de rénovation (1) Murs extérieurs Isolation par l extérieur Isolation par l intérieur Isolation de la coulisse Toitures plates Toiture chaude Toiture

Plus en détail

Intégration à grande échelle du Photovoltaïque en toiture

Intégration à grande échelle du Photovoltaïque en toiture Préparer le bâtiment à l horizon 2010 Journées Thématiques 2004 Enveloppe du Bâtiment 1 Intégration à grande échelle du Photovoltaïque en toiture Hélène DESMALES Yves JAUTARD 11 mars 2004 Du site isolé

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

Le passif et le bois. Etienne Vekemans, président La Maison Passive France. Contact : postmaster@lamaisonpassive.fr. La Maison Passive Service

Le passif et le bois. Etienne Vekemans, président La Maison Passive France. Contact : postmaster@lamaisonpassive.fr. La Maison Passive Service Le passif et le bois Etienne Vekemans, président La Maison Passive France La Maison Passive Service 1 Contact : postmaster@lamaisonpassive.fr Sommaire: le passif et le bois, un matériau et un concept faits

Plus en détail

Conférence plénière La Cité des Energies

Conférence plénière La Cité des Energies Conférence plénière La Cité des Energies L innovation au service du Bâtiment Méditerranéen et de ses occupants Pierre JOUBERT Chef de projet Cité des Energies- CEA 03/02/2014 Forum du bâtiment durable

Plus en détail

Le triple vitrage. Le salon du bâtiment passif 9 & 10 décembre, Paris. Bruno Carrel

Le triple vitrage. Le salon du bâtiment passif 9 & 10 décembre, Paris. Bruno Carrel Le triple vitrage Le salon du bâtiment passif 9 & 10 décembre, Paris Bruno Carrel 1. Rappels 2. Parois vitrées et parois opaques 3. Vitrer plus large 4. SGG PLANITHERM LUX 5. Conclusion Le rayonnement

Plus en détail

ECOLOGIQUE. 38 Architecture BOIS & dépendance. Reportage

ECOLOGIQUE. 38 Architecture BOIS & dépendance. Reportage Reportage un manifeste ECOLOGIQUE Sur les hauteurs d une colline, se dresse cette maison bioclimatique de 160 m², dominant le paysage environnant, à l image d un château ou d une forteresse. Construite

Plus en détail

Réponse Siniat : Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? A B C D E F G. Pour réduire les déperditions de chaleur

Réponse Siniat : Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? A B C D E F G. Pour réduire les déperditions de chaleur Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? Pour réduire les déperditions de chaleur Améliorer l efficacité énergétique Faire des économies d énergie Réduire les flux d air non maîtrisés Améliorer

Plus en détail

10 points pour constuire écolo

10 points pour constuire écolo THÈME : Démarche environnementale : 10 points pour constuire écolo Avoir une maison confortable, saine et parfaitement autonome d un point de vue énergétique... Rêve ou réalité? Pour les plus écolos d

Plus en détail

AIDE A LA THERMOREGULATION

AIDE A LA THERMOREGULATION AIDE A LA THERMOREGULATION THERMOREGULATION MODE MAN AUTO TEMP C O M PAT I B L E C TEMP MODE MAN AUTO SOMMAIRE I INTRODUCTION...3 I.1 LA THERMOREGULATION...3 I.2 UTILITE DE LA THERMOREGULATION...3 I.3

Plus en détail

De la conception à la réalisation

De la conception à la réalisation De la conception à la réalisation d une maison BBC, à énergie positive Gaël LHENRY et Hélène SINGEZ 09 avril 2010 Un pôle de compétences au service des maîtres d ouvrage publics et privés CAeP, versdes

Plus en détail

Rénovation énergétique

Rénovation énergétique Rénovation énergétique Vers des feuilles de route pragmatiques pour les logements équipés de chauffage collectif Une étude confiée par Fedene à Cardonnel Ingénierie Conférence de presse 2 avril 2014 Flora

Plus en détail

LA PROPAGATION DE LA CHALEUR A TRAVERS UNE PAROI. 1 - La résistance thermique d'échange superficiel (Rsi et Rse)

LA PROPAGATION DE LA CHALEUR A TRAVERS UNE PAROI. 1 - La résistance thermique d'échange superficiel (Rsi et Rse) LA POPAGATION DE LA HALE A TAVES NE PAOI ne paroi séparant deux ambiances de températures différentes, constitue un obstacle plus ou moins efficace, au flux de chaleur qui va s'établir de la chaude vers

Plus en détail

Le convecteur électrique

Le convecteur électrique Correction fiche d investigation 2/2 : Comment fonctionnent les systèmes de chauffage électrique? Type de chauffage électrique étudié : Le convecteur électrique Principe de fonctionnement : Comme son nom

Plus en détail

LA CONCEPTION ARCHITECTURALE

LA CONCEPTION ARCHITECTURALE LA CONCEPTION ARCHITECTURALE Associer efficacement qualité architecturale performance énergétique logique économique respect du programme de l opération BECICE Bureau d études techniques L EQUILIBRE THERMIQUE

Plus en détail

COMPTE RENDU DEMARCHE ENVIRONNEMENTALE

COMPTE RENDU DEMARCHE ENVIRONNEMENTALE COMPTE RENDU DEMARCHE ENVIRONNEMENTALE MAITRE D OUVRAGE EHPAD Debrou - Joué-lès-Tours (37) OPERATION PHASE Projet de construction et restructuration de l établissement Profil et incidences de la démarche

Plus en détail

Centre d Accueil des Heures Claires. AGRANDISSEMENT DE LA RESIDENCE LEON D ANDRIMONT à LIMBOURG. Présentation, le 24 janvier 2013

Centre d Accueil des Heures Claires. AGRANDISSEMENT DE LA RESIDENCE LEON D ANDRIMONT à LIMBOURG. Présentation, le 24 janvier 2013 Centre d Accueil des Heures Claires. AGRANDISSEMENT DE LA RESIDENCE LEON D ANDRIMONT à LIMBOURG. Présentation, le 24 janvier 2013 SITUATION EXISTANTE SITUATION EXISTANTE SITUATION EXISTANTE SITUATION EXISTANTE

Plus en détail

pour la mai^trise de l e nergie dans le ba^ti

pour la mai^trise de l e nergie dans le ba^ti LA THERMOGRAPHIE : pour la mai^trise de l e nergie dans le ba^ti Qu est-ce que la thermographie? La thermographie est une technique de cartographie des températures de surface des parois ou de tout autre

Plus en détail

Géothermie dans les Ardennes

Géothermie dans les Ardennes Géothermie dans les Ardennes Comment initier et monter efficacement son projet 26 septembre 2013 Poix- Terron / Charleville- Mézières La géothermie adaptée au contexte ardennais Principes, éléments constitutifs

Plus en détail

Méthode de calcul des déperditions calorifiques de base

Méthode de calcul des déperditions calorifiques de base Méthode de calcul des déperditions calorifiques de base NBN EN 12831:2003 prnbn EN 12831 ANB Christophe Delmotte, Ir Laboratoire Mesure de prestations d Installations Techniques CSTC - Centre Scientifique

Plus en détail

Réponses techniques existantes, généralités

Réponses techniques existantes, généralités Réponses techniques existantes, généralités Les bâtiments existants peuvent être construits de manières très différentes. De ce fait, il n existe pas une unique manière de réhabiliter. Il faut agir en

Plus en détail

La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? Qualité de l'air : les enjeux

La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? Qualité de l'air : les enjeux La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? Nicolas BLONDET, Prescripteur habitat ALDES représentant UNICLIMA Qualité de l'air : les enjeux 4 juillet 2013 Toulouse Attestation acoustique

Plus en détail

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton 1 Maison BBC en béton : 2 grands principes, 5 règles d or Une conception pensée en amont Une conception «bioclimatique»

Plus en détail

La notion de flux thermique. La convection. M21C : Confort thermique et énergétique - Cours n 3. La conductance La résistance

La notion de flux thermique. La convection. M21C : Confort thermique et énergétique - Cours n 3. La conductance La résistance M21C : Confort thermique et énergétique - Cours n 3 La notion de flux thermique La conductance La résistance La convection Principe physique L'effet thermosiphon Nicolas.ixier@grenoble.archi.fr Architectes

Plus en détail

DerbiBRITE NT : membrane blanche, réfléchissante

DerbiBRITE NT : membrane blanche, réfléchissante DerbiBRITE NT : membrane blanche, réfléchissante Cool roofs are one of the quickest and lowest cost ways we can reduce our global carbon emissions and begin the hard work of slowing climate change, Steven

Plus en détail

VENTILATION et REFROIDISSEMENT

VENTILATION et REFROIDISSEMENT VENTILATION et REFROIDISSEMENT DES SERRES Par Jean-Marc Boudreau Février 2004 1 REFROIDISSEMENT DES SERRES Ventilation Ombrage Refroidissement par évaporation d eau Possibilité de combinaison 2 SERRE REFROIDISSEMENT

Plus en détail

Liste des opérations d'économies d'énergie du début de la 3 ème période des certificats d'économies d'énergie

Liste des opérations d'économies d'énergie du début de la 3 ème période des certificats d'économies d'énergie AGRI-TH-101 Dispositif de stockage d'eau chaude de type "Open Buffer" AGRI-TH-102 Dispositif de stockage d'eau chaude AGRI-TH-103 Pré-refroidisseur de lait 30/03/2015 AGRI-TH-104 Système de récupération

Plus en détail

Ventilation naturelle. Technique de la climatisation

Ventilation naturelle. Technique de la climatisation Ventilation naturelle Technique de la climatisation B B La ventilation naturelle: l'une des spécialités de Colt Charge calorifique et ventilation La ventilation naturelle: son fonctionnement Colt, le spécialiste

Plus en détail

LE POLE EDUCATIF ROUSSEAU-MOLIERE

LE POLE EDUCATIF ROUSSEAU-MOLIERE 2 COLLOQUE EFFECACITE ENERGETIQUE SEINE AVAL 17 MAI 2011 LE POLE EDUCATIF ROUSSEAU-MOLIERE Maitrise d ouvrage: LES MUREAUX 78 - SEM 92 LE PROJET DE RENOUVELLEMENT URBAIN L ENVIRONNEMENT ET LES AMENAGEMENTS

Plus en détail

Atrium, grands espaces vitrés, façades : quelles applications? quels résultats? De grandes attentes pour ces espaces, mais une complexité qui

Atrium, grands espaces vitrés, façades : quelles applications? quels résultats? De grandes attentes pour ces espaces, mais une complexité qui Atrium, grands espaces vitrés, façades : quelles applications? De grandes attentes pour ces espaces, mais une complexité qui implique des méthodes de conception fine et de nécessaires retours d expérience.

Plus en détail

Séminaire Relations et Soutenabilité (Vincent Rigassi, Jean-Marc Huygen, Heinrich Thielmann, Anne Chatelut, Andelkader Ben Saci + invités)

Séminaire Relations et Soutenabilité (Vincent Rigassi, Jean-Marc Huygen, Heinrich Thielmann, Anne Chatelut, Andelkader Ben Saci + invités) M1CV2 > Confort thermique et lumineux Enseignants : Nicolas REMY et Jean-Baptiste VIALE Cours Cours 1 et 2 : Mardi 12 Octobre de 8h à 12h Cours 3 et 4 : Mardi 26 Ocotbre de 8h à 12h Cours 5 : Mardi 16

Plus en détail

THEME. Solaire passif en construction neuve

THEME. Solaire passif en construction neuve THEME Solaire passif en construction neuve THEME Solaire passif CATEGORIES constructions neuves O. Sidler La quantité d'énergie reçue sur Terre par le rayonnement solaire toutes les 45 minutes suffit à

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Habitat et de l Urbanisme Centre National d Études et Recherches Intégrées du Bâtiment

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Habitat et de l Urbanisme Centre National d Études et Recherches Intégrées du Bâtiment République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Habitat et de l Urbanisme Centre National d Études et Recherches Intégrées du Bâtiment Euromed Green Building, Lisbonne 13 et 14 mai 20102010

Plus en détail

Vers les bâtiments à énergie positive. Comment travailler ensemble?

Vers les bâtiments à énergie positive. Comment travailler ensemble? Vers les bâtiments à énergie positive. Comment travailler ensemble? 1 AUJOURD HUI Tout concourt à des solutions efficientes de confort, à faible impact environnemental et au développement durable. 2 La

Plus en détail

16 IDEA 04 07 TRANSFORMATION D UNE ANCIENNE FERME À PRAZ/VULLY FR. Ferme lumineuse

16 IDEA 04 07 TRANSFORMATION D UNE ANCIENNE FERME À PRAZ/VULLY FR. Ferme lumineuse 16 IDEA 04 07 Ferme lumineuse Avec la rénovation de cette ancienne ferme située dans la région des Trois lacs de Morat, Neuchâtel et Bienne, l architecte Christophe Pulver voulait atteindre trois buts:

Plus en détail

LE GUIDE DE LA MAISON ENVIRONNEMENTALE

LE GUIDE DE LA MAISON ENVIRONNEMENTALE Des procédés durables, écologiques et à faible consommation d énergie Pierre Etoile s engage à respecter l environnement au travers de la construction de ses résidences. Terra Natura s inscrit dans cette

Plus en détail

Le Fonds Européen de Développement Régional et la Wallonie investissent dans votre avenir 25-05-2012

Le Fonds Européen de Développement Régional et la Wallonie investissent dans votre avenir 25-05-2012 Le Fonds Européen de Développement Régional et la Wallonie investissent dans votre avenir SImulation Multi-physique du BAtiment Validation des outils de simulation dynamique en physique du bâtiment : Principes

Plus en détail

Smart Community Solutions

Smart Community Solutions Smart Community Solutions Alain KERGOAT Directeur Général Smart Community Solutions Toshiba Systèmes France Décembre 2015 Le Groupe Toshiba Energy & Infrastructure Power Systems CompanySocial Infrastructure

Plus en détail

Maisons Individuelles THPE et BBC. Les solutions avec les produits manufacturés en béton.

Maisons Individuelles THPE et BBC. Les solutions avec les produits manufacturés en béton. Maisons Individuelles THPE et BBC Les solutions avec les produits manufacturés en béton. Principes des solutions étudiées dans le cadre de la Réglementation Thermique concernant les prestations courantes

Plus en détail

vvvv Isolation thermique par l extérieur ECS solaire

vvvv Isolation thermique par l extérieur ECS solaire vvvv Isolation thermique par l extérieur ECS solaire 1 L isolation thermique par l extérieur 2 3 Les enjeux d une bonne enveloppe! Economiques (réduction des consommations, valorisation architecturale

Plus en détail