Programme de mobilité universitaire INTRA-ACP

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Programme de mobilité universitaire INTRA-ACP"

Transcription

1 COMMISSION EUROPÉENNE APPEL A PROPOSITIONS EACEA/35/2010 Programme de mobilité universitaire INTRA-ACP AFRIQUE (MWALIMU NYERERE), CARAÏBES & PACIFIQUE Veuillez noter que seule la version anglaise du Call fait foi. Toutes les autres versions linguistiques sont fournies pour information uniquement.

2 CLAUSE SUSPENSIVE Veuillez noter que cet Appel à propositions est publié avec une clause suspensive. En effet, le financement du programme par le Fond Européen de Développement (FED) et donc les subventions qui en découlent, sont conditionnés par la signature de la Convention de financement entre la Commission européenne et les groupe des Etats ACP, laquelle doit encore avoir lieu à la date de publication de cet appel. -2-

3 1. INTRODUCTION / BACKGROUND Le présent programme s'inscrit dans le cadre de deux engagements politiques importants de l'union européenne (UE) vis-à-vis de l'union africaine (UA) et du groupe des Etats d'afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP). D'une part, le sommet Afrique-UE qui s'est tenu en Décembre 2007 à Lisbonne, a permis de consolider un nouveau partenariat stratégique Afrique-UE qui a marqué une nouvelle ère dans les relations entre les deux continents. Cette stratégie commune Afrique-UE fournit par conséquent un cadre global et à long terme pour les relations Afrique-UE., Son premier plan d'action ( ) comporte des propositions concrètes, structurées selon 8 partenariats stratégiques Afrique-UE dont le 7 ème (Migration, Mobilité et Emploi) vise notamment à "renforcer la qualité de l'enseignement supérieur au niveau local, revitaliser les universités africaines et promouvoir la formation de ressources humaines techniques et professionnelles de haut niveau, y compris par le biais du programme Nyerere". D'autre part, l'accord de Cotonou constitue le principal accord de partenariat entre les pays en développement et l'union européenne. Depuis 2000 (et les accords précédents qui remontent à 1963 et la Convention de Yaoundé I), cet accord a servi de cadre pour les relations entre l'ue et 79 pays d'afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP). Dans ce contexte, le groupe des Etats ACP ont convenu avec l'ue de travailler ensemble et de développer des programmes de coopération visant à faciliter l'accès des étudiants des États ACP à l'éducation et la formation. La stratégie de coopération intra-acp pour la période , accordée entre l'ue et le groupe des Etats ACP, encourage la mobilité des étudiants au sein des pays ACP par le biais du renforcement et de l'expansion du programme Mwalimu Nyerere de la Commission de l'union africaine (CUA), ainsi que par la mise en place d'un programme similaire pour les régions des Caraïbes et du Pacifique. Les fonds alloués à ce programme s'élèvent à 45 millions et comprennent les 40 millions initialement alloués au titre de la stratégie Intra ACP, ainsi qu'une contribution spécifique de la ligne budgétaire pour l'afrique du Sud, destinée à la composante africaine du programme (Mwalimu Nyerere). Le montant additionnel de 5 millions, accordé entre l'ue et les autorités sud-africaines, constitue une reconnaissance de la nécessité pour les institutions et les nationaux sud-africaines à participer pleinement à cette initiative spécifiquement panafricaine. Par conséquent, le présent appel à propositions est composé de deux lots: - Lot 1 - la composante africaine du programme de mobilité intra-acp qui vise à soutenir et étendre le programme de bourses Mwalimu Nyerere de la Commission de l'union africaine (CUA), dans le cadre duquel se déroulera la mobilité universitaire intra-africaine; - Lot 2 la composante des Caraïbes et du Pacifique du programme de mobilité intra-acp qui facilitera la mobilité académique au sein et entre les deux régions. L'Agence exécutive «Éducation, audiovisuel et culture» (EACEA), ci-après dénommée "l'agence", sera en charge de la mise en œuvre et du suivi de ce programme (première phase), avec le soutien de la CUA et du Secrétariat ACP. Des mesures seront mises en place par la CUA et les organismes concernés pour le les Caraïbes et Pacifique et afin de renforcer leurs -3-

4 capacités internes, et ce dans le but de leur transférer la gestion de ce programme de mobilité académique (phase deux). 2. OBJECTIFS DU PROGRAMME L objectif du programme est de promouvoir le développement durable et la lutte contre la pauvreté en augmentant la disponibilité de ressources humaines professionnelles et qualifiées de haut niveau dans les pays d Afrique, des Caraïbes et du Pacifique. Le programme vise d'une part, à renforcer la coopération entre les établissements d enseignement supérieur (EES) dans la région ACP, afin d'accroître l accès à une éducation de qualité qui incitera et permettra aux étudiants ACP d entreprendre des études de deuxième et/ou troisième cycle, et d'autre part, à favoriser la permanence des étudiants dans la région, ainsi que la mobilité du personnel (académique et administratif ) tout en augmentant la compétitivité et l'attractivité des établissements eux-mêmes. Le programme vise plus spécifiquement à: a. offrir un accès à l enseignement supérieur aux étudiants, y compris à ceux issus de milieux désavantagés; b. faciliter la coopération en matière de reconnaissance des études et des qualifications; c. contribuer à l amélioration de la qualité de l éducation supérieure par la promotion de l internationalisation et l harmonisation des programmes et des cursus au sein des établissements participants; d. améliorer la capacité de coopération internationale des EES dans les pays ACP; e. promouvoir la coopération entre les établissements d'origine et d'accueil des étudiants; f. permettre aux étudiants et au personnel de bénéficier de l expérience d'une mobilité vers un autre pays, et ce des points de vue linguistique, culturel et professionnel; g. améliorer à moyen terme les liens politiques, culturels, éducatifs et économiques entre les pays participants. 3. CALENDRIER 3.1. Dates limites La date limite de soumission des dossiers de candidature est fixée au 6 mai 2011 (le cachet de la poste faisant foi). Toute candidature reçue après cette date sera automatiquement refusée. Veuillez lire attentivement la section 12 du présent appel à propositions concernant la procédure de soumission des candidatures. La durée prévue d un projet (en ce compris l'organisation et la mise en œuvre de la mobilité) est de 54 mois au maximum et, dans des cas dûment justifiés, jusqu'à un maximum de 60 mois. Les activités éligibles, y compris les activités préparatoires, peuvent débuter à partir du 1 er août 2011 à condition que la convention avec l'agence ait été signée Notification des résultats de la procédure de sélection Tous les candidats seront informés par écrit des résultats du processus de sélection. L'intention est d'informer l'ensemble des candidats des résultats de la sélection en juillet

5 Des commentaires et des recommandations détaillées concernant les propositions seront envoyés à tous les candidats. 4. BUDGET DISPONIBLE L'enveloppe budgétaire totale estimée pour le présent appel à propositions s'élève à 9 millions d euros, destinés à couvrir un flux de mobilité d'environ 300 personnes dans les fenêtres géographiques suivantes: Lots Fenêtres géographiques Montant indicatif global Lot 1 Afrique 7 millions Lot 2 Caraïbes & Pacifique 2 millions Le montant des subventions dépendra du nombre de personnes participant aux activités de mobilité, de la durée et du niveau d'études (master, doctorat) ainsi que du nombre de visites du personnel. Les subventions octroyées s'élèveront en principe entre un minimum de 2 millions et un maximum de 2,33 millions, suivant le montant indicatif disponible pour le lot concerné (voir rubrique 5.3). L'Agence se réserve le droit de ne pas distribuer tous les fonds disponibles. 5. CRITÈRES D ÉLIGIBILITÉ Cette section reprend les exigences générales en matière d éligibilité applicables aux partenariats. De plus, les exigences spécifiques correspondant à chaque fenêtre ou lot géographique doivent être respectées pour ce qui concerne le(s) pays ou régions éligible(s), l éligibilité du partenariat, des activités, des groupes cibles et des types de mobilité. Les demandes qui satisfont aux critères suivants feront l'objet d'une évaluation approfondie. 5.1 Pays Eligibles Toutes les activités concernées par le programme de mobilité doivent se dérouler dans l un des pays éligibles suivants: Lot Fenêtre géographique Lot 1 Afrique Région Australe de l'ouest Centrale Orientale Pays Angola, Botswana, Lesotho, Malawi, Mozambique, Namibie, Afrique du Sud, Swaziland, Zambie, Zimbabwe Benin, Burkina Faso, Côte d'ivoire, Cap-Vert, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Togo Burundi, Cameroun, République centrafricaine, Tchad, Congo, R.D. Congo, Guinée équatoriale, Gabon, Sao Tomé et Principe Comores, Djibouti, Erythrée, Ethiopie, Kenya, Madagascar, Maurice, Rwanda, Seychelles, Somalie, Soudan, Ouganda, Tanzanie -5-

6 Lot Fenêtre géographique Lot 2 Caraïbes & Pacifique du Nord Région Caraïbes Pacifique Algérie, Egypte, Libye, Tunisie, Mauritanie, SADR, Maroc Pays Antigua-et-Barbuda, Bahamas, Barbade, Belize, Commonwealth de la Dominique, République dominicaine, Grenade, Guyane, Haïti, Jamaïque, Saint-Kitts-Et-Nevis, Saint Lucie, St. Vincent et les Grenadines, Suriname, Trinidad-et-Tobago Îles Cook, États Fédérés de Micronésie, Timor oriental, Fidji, Kiribati, Nauru, Niue, Palau, Papouasie Nouvelle-Guinée, République des Îles Marshall, Samoa, Îles Salomon, Tonga, Tuvalu, Vanuatu 5.2 Participants Eligibles et Composition du Partenariat COMPOSITION DU PARTENARIAT Le Partenariat sera composé au minimum de trois établissements d enseignement supérieur (EES). Afin de garantir la bonne gestion du partenariat, sa taille est limitée à 12 partenaires maximum (Candidat et Partenaires). Des informations détaillées concernant la règle applicable à chaque fenêtre géographique sont fournies sous la section 5.3.3, "Conditions spécifiques s'appliquant à chacune des fenêtres géographiques". CANDIDAT / ETABLISSEMENT COORDONNATEUR Le candidat doit être: a. une personne morale ("Entité légale") 1 ; b. un établissement d'enseignement supérieur (privé ou public). Pour être éligible en tant qu'établissement d'enseignement supérieur (EES), les candidats doivent dispenser des cours de 2 ème cycle (master) et/ou 3 ème cycle (doctorat), sanctionnés par un diplôme reconnu par les autorités compétentes de leur pays; ils peuvent être dénommés «Université» ou porter un autre nom (par ex. «Polytechnique», «Collège», «Institut», etc.). Veuillez noter que seul les EES nationaux en Afrique, Caraïbes et Pacifique accrédités par leur gouvernement en Afrique, Caraïbes et Pacifique sont éligibles. Les 1 Uniquement pour le candidat: afin de définir la personnalité juridique de l'organisme, le candidat doit être légalement établi depuis plus de 3 ans et doit fournir le formulaire d'entité légale dûment rempli et signé, accompagné des documents suivants: Pour un organisme public: formulaire signalétique financier, dûment rempli et signé; instrument juridique ou décision attestant l'existence de l'entreprise publique ou tout autre document officiel établi pour la personne morale de droit public. Pour une organisme privé: formulaire signalétique financier dûment rempli et signé; extrait du journal officiel ou du registre de commerce, ainsi que le document d'assujettissement à la TVA (si dans certains pays, le numéro de registre de commerce et le numéro de TVA sont identiques, un de ces deux documents suffit). -6-

7 établissements qui agissent en tant que filiale d'un EES extérieur aux pays d'afrique Caraïbes et Pacifique ne sont pas éligibles; c. inscrit dans un des pays éligibles en Afrique, Caraïbes et Pacifique (voir rubrique 5.1). PARTENAIRES Les partenaires doivent être: a. une personne morale ("Entité légale"); b. un établissement d'enseignement supérieur (privé ou public). Pour être éligible en tant qu'établissement d'enseignement supérieur (EES), les candidats doivent dispenser des cours de 2 ème cycle (master) et/ou 3 ème cycle (doctorat), sanctionnés par un diplôme reconnu par les autorités compétentes de leur pays; ils peuvent être dénommés «Université» ou porter un autre nom (par ex. «Polytechnique», «Collège», «Institut», etc.). Veuillez noter que seul les EES nationaux en Afrique, Caraïbes et Pacifique accrédités par leur gouvernement en Afrique, Caraïbes et Pacifique sont éligibles. Les établissements qui agissent en tant que filiale d'un EES extérieur aux pays d'afrique Caraïbes et Pacifique ne sont pas éligibles; c. inscrit dans un des pays éligibles en Afrique, Caraïbes et Pacifique (voir rubrique 5.1). PARTENAIRE TECHNIQUE Dans des cas dûment justifiés, les partenariats peuvent inclure, en tant que partenaire technique, un EES de l'un des états membres de l'union Européenne (UE) disposant d une charte ERASMUS 2 ou de l'un des pays éligibles couverts par l'un des deux lots. Le partenaire technique doit apporter un soutien dans la gestion du projet et en particulier dans l'organisation et la mise en œuvre de la mobilité. Pour cette raison, il doit avoir une expérience solide dans la gestion de la mobilité internationale. Si les partenaires techniques peuvent recevoir des fonds de la subvention, ils ne peuvent cependant ni accueillir, ni envoyer des étudiants ou du personnel. Les candidats devront fournir une justification de la nécessité d'inclure un partenaire technique dans la candidature ainsi que la nature et les coûts du service à fournir. Au moment de la candidature, les candidats doivent soumettre une déclaration de partenariat (signée et cachetée) de chaque institution partenaire (à part entière et/ou technique), confirmant sa participation au projet (si le projet est sélectionné, les signatures originales seront exigées au moment de la signature de la convention de subvention). MEMBRES ASSOCIES D'autres types d'organisations provenant d'autres pays peuvent participer au projet en tant que "membre associé". A ce titre, ils peuvent jouer un rôle actif dans le projet mais, ils ne peuvent 2 La Charte universitaire Erasmus établit le cadre général dans lequel tout établissement d'enseignement supérieur peut effectuer les activités de coopération européennes au titre du programme d éducation et de formation tout au long de la vie (LLP). Pour de plus amples informations, veuillez consulter la page internet suivante: -7-

8 prétendre à aucun financement de la subvention. Ils ne sont pas soumis aux critères d éligibilité applicables aux candidats et partenaires. Les membres associés doivent être mentionnés dans le formulaire de candidature, lequel décrira également le rôle qu ils sont appelés à jouer dans le contexte du projet proposé. Ils sont sensés contribuer au transfert des connaissances et des résultats, ainsi qu'à la promotion, la mise en œuvre, l évaluation et le développement durable du projet. Parmi les types d'associés pouvant contribuer aux objectifs et aux activités du partenariat, on peut citer : les entreprises, chambres de l'industrie et du commerce, organismes publics locaux, régionaux ou nationaux, ainsi que les centres de recherche, établissements régionaux d'enseignement supérieur n'appartenant à aucun système national mais officiellement reconnus par l'un des pays éligibles du lot correspondant. ETUDIANTS Il existe deux groupes cibles pour les étudiants. Pour être éligibles, les étudiants en master ainsi que les étudiants en doctorat, ci-après dénommé "étudiants", doivent: a. avoir la nationalité et/ou être résidents de l'un des pays éligibles couverts par le lot correspondant; b. pour le groupe cible 1: être inscrits dans un des EES membres du partenariat au moment de la demande de bourse (voir rubrique 5.3 Activités éligibles, "Mobilité individuelle"); c. pour le groupe cible 2: être inscrits dans un EES (non inclus dans le partenariat) d'un pays concerné par le lot géographique, ou avoir obtenu un diplôme d'un EES d'un pays concerné par le lot géographique ou avoir démontré un niveau d apprentissage équivalent (voir rubrique 5.3 Activités éligibles, "Mobilité individuelle"); d. justifier d'une connaissance suffisante de la langue dans laquelle les cours seront dispensés dans le pays d'accueil; Afin d'encourager des mesures destinées au "retour des cerveaux" (brain-gain), un pourcentage limité de la mobilité sera consacré à des étudiants qui ne résident pas dans les pays éligibles mais qui en sont ressortissants. PERSONNEL (ACADEMIQUE ET ADMINISTRATIF) Les critères d éligibilité pour le personnel sont les suivants: a. le personnel doit avoir la nationalité et être résident de l'un des pays éligibles couverts par le lot correspondant; b. le personnel doit travailler dans, ou être associé à, un des EES partenaires; c. les activités durant la mobilité doivent être couvertes par des accords écrits entre les membres du partenariat; d. les EES d origine et d accueil et le membre du personnel en mobilité doivent avoir convenu des activités qui seront réalisées par ce dernier (programme d enseignement délivré, activités de recherche, formation suivie, type de coopération administrative développée, etc.); e. la mobilité peut correspondre à un échange «poste pour poste» ou à un flux de mobilité unilatéral à partir de ou vers l'un des pays du lot correspondant. -8-

9 5.3 Activités éligibles Le projet comprendra l'identification de cursus existants de haut niveau au 2 ème (master) et 3 ème cycle (doctorat), l'organisation et la mise en œuvre de la mobilité des étudiants et du personnel à tous les niveaux d'enseignement supérieur, l'offre de cours, de formations et d'autres services aux étudiants étrangers, la délivrance de cours, de formations et d'autres services ainsi que la réalisation de missions de recherche pour le personnel du (des) pays couverts par le projet. Les activités doivent se dérouler dans l un des pays éligibles couverts par l'appel à propositions (voir rubrique 5.1 "Pays éligibles") et membre du partenariat. Le projet doit être prêt à commencer au cours de l année de soumission de la candidature. En général, les six premiers mois seront consacrés à la promotion du projet et aux activités liées à l'organisation de la mobilité (voir la rubrique ci-dessous "Organisation de la mobilité»). La mobilité ne peut commencer avant qu'un processus de sélection, basé sur des procédures de sélection mises en place par les partenaires, ait été élaboré Eligibilité de la mobilité des étudiants et du personnel La mobilité des étudiants Les partenariats peuvent organiser la mobilité des étudiants en plusieurs cohortes (si nécessaire), selon le calendrier suivant: Première cohorte - la mobilité couverte par les bourses doit commencer le 30 Septembre 2013 au plus tard. La mobilité à long terme (soit 48 mois) doit commencer au plus tôt, et ce afin qu'elle s'inscrive complètement dans la période éligible (voir rubrique 3.1 "Dates limites") Deuxième cohorte - Le 30 Septembre 2014 constitue la date la plus tardive pour le démarrage de la mobilité. La mobilité du personnel La mobilité du personnel peut commencer à tout temps pendant la durée du projet et doit prendre fin dans la période d'éligibilité du projet. Cette mobilité devra contribuer à renforcer la capacité de coopération internationale des EES, avec la production de nouveaux supports pédagogiques, ainsi que leur capacité de gestion. Elle doit viser à consolider et à étendre les liens entre les départements et les facultés, et à préparer de futurs projets de coopération entre les EES. La mobilité du personnel devrait également conduire à améliorer l'application de systèmes de reconnaissance des études dans les établissements partenaires. La mobilité du personnel administratif doit être acceptée par les établissements d'origine et d'accueil et doit contribuer au processus d'internationalisation des EES concernés. La mobilité devra contribuer à l'échange d'expériences et l'acquisition de compétences spécifiques dans la gestion de projets internationaux. Si leur proposition est approuvée, les candidats devront soumettre à l Agence, la liste des étudiants et du personnel sélectionnés pour bénéficier d une bourse de mobilité, ainsi que la liste de réserve. Ces listes devront préciser le nom, la nationalité et le genre du boursier, le groupe cible concerné, les EES d origine et d accueil, le domaine d études, le type de mobilité (voir section "mobilité individuelle") et la durée de la mobilité. De plus, des informations -9-

10 devront être fournies sur le nombre de candidats non retenus par type de mobilité, pays d origine et genre. Pour chaque type de mobilité, la liste devra être soumise au plus tard 15 jours avant le début de la première mobilité et la liste complète au plus tard pour le 1er avril En cas de deuxième cohorte, la même procédure devra être suivie et la liste complète soumise au plus tard pour le 1er avril Composantes des activités du projet Le projet est composé de trois parties: l'identification de programmes existants de 2 ème cycle (master) et 3 ème cycle (doctorat); l organisation de la mobilité; la mise en œuvre de la mobilité individuelle des étudiants et du personnel. Identification de programmes existants de 2 ème (master) et 3 ème cycle (doctorat) L'identification de programmes existants de haute qualité de 2 ème (master) et 3 ème cycle (doctorat) doit être réalisée en fonction des domaines thématiques définis pour chaque lot. Ces programmes sont mis en œuvre par les EES du partenariat. Ils doivent fournir des opportunités de développement professionnel au-delà du monde académique et élargir les perspectives d'emploi. Ils doivent contribuer à renforcer les liens entre les EES, les organismes de recherche et l'industrie. Les étudiants peuvent s'inscrire pour une période d'études courte (conduisant à la reconnaissance académique de la période d'études passée à l'étranger) ainsi que pour toute la durée d'un programme (menant à l'obtention du diplôme après la réussite des études correspondantes). Les candidats doivent apporter une attention particulière à la qualité des programmes de 2 ème (master) et 3 ème cycle (doctorat) afin de maximiser les acquis professionnels des étudiants. Organisation de la mobilité L organisation des activités de mobilité vise à créer des conditions optimales, par le biais de mesures d appui, afin que les étudiants et le personnel puissent entreprendre des périodes d études, de formation ou de recherche au sein des EES partenaires des autres pays participants. Afin d organiser la mobilité, le partenariat devra : a. Rédiger un «Protocole d accord» entre les partenaires visant à assurer une saine gestion du partenariat et à tenir compte de tous les aspects liés à l organisation du programme de mobilité. Ce protocole d accord doit donner une définition précise du rôle des partenaires, de leur niveau de participation individuelle aux activités organisationnelles (activités de visibilité, stratégie de communication, activités académiques préparatoires et autres activités); préciser la procédure de sélection des candidats (par exemple, mécanismes de sélection centralisés appliqués par tous les partenaires, en tenant compte de critères spécifiques pour les différents groupes cibles); préciser les dispositions académiques spécifiques (par exemple, pour les étudiants: critères d'examen convenus, reconnaissance des périodes d'études à l'étranger; pour les enseignants: intégration des cours dispensés dans le programme normal de l'université d'accueil, conditions d'évaluation des étudiants et des cours et programmes de formation ; etc.); -10-

11 b. Développer une stratégie claire de promotion et de visibilité pour le partenariat, avec notamment un site web spécifique au partenariat, faisant clairement référence au "programme de mobilité académique Intra-ACP" et incluant l ensemble des informations nécessaires des points de vue académique, financier et administratif. Cette stratégie doit également se fonder sur un travail en réseau visant à atteindre autant d'universités dans les pays d'afrique Caraïbes et Pacifique que possible; c. Mettre en place des procédures et critères spécifiques pour la sélection des étudiants et du personnel susceptibles de participer aux activités de mobilité. Les partenariats doivent garantir une durée minimale de 45 jours entre la publication de l appel à manifestation d intérêt et la date limite de présentation des candidatures aux bourses de mobilité. Les procédures et calendriers des demandes de bourse individuelle doivent être définis de telle sorte qu ils offrent aux candidats toutes les informations et tout le temps nécessaires pour préparer et soumettre leur candidature; d. Mettre en place des mécanismes de sélection des étudiants, chercheurs et personnel qui garantissent la transparence du processus de sélection et un traitement équitable des candidatures individuelles; e. Tenir compte des aspects transversaux, tels que l égalité entre les genres, l'égalité des chances et la participation des groupes vulnérables (étudiants handicapés, étudiants économiquement défavorisés, etc.); f. Mettre en place des mesures destinées à éviter la fuite des cerveaux pour les pays participant au programme de mobilité; g. Fournir une aide linguistique adaptée; h. Offrir les services nécessaires aux étudiants (par exemple au travers de bureaux des relations internationales, services de logement, système de tuteur ou de parrain, assistance pour l obtention des visas et permis de résidence, etc.), en ce compris l assistance éventuelle aux membres de la famille du boursier et aux boursiers ayant des besoins spécifiques; i. Mettre en place un système d assurance garantissant une couverture adéquate en cas d accident, blessure, maladie, etc. durant la période de mobilité; j. Passer des accords avec les étudiants sur le programme de travail individuel et la charge de travail requise pour réussir les examens ou d'autres formes d'évaluation (accords d'apprentissage); k. Faciliter la reconnaissance des périodes d études, de formation, de recherche et d'enseignement entre les EES par le biais de systèmes convenus entre les partenaires, afin de contribuer à la création d un "espace commun de l enseignement supérieur". A ce propos, tous les partenaires sont tenus de considérer la période d'études à l'étranger comme formant partie intégrante du programme d'études. Une reconnaissance universitaire complète sera accordée par l'université d'origine pour la période d'études concernée passée dans la ou les universités d'accueil (en ce compris les examens et autres formes d'évaluation). A la fin de la période d'études à l'étranger, l'université d'accueil communiquera à l'étudiant et à l'université d'origine une transcription des résultats confirmant que le programme d'études a été terminé et mentionnant les -11-

12 résultats de l'étudiant. Il est recommandé que la reconnaissance soit également documentée dans un supplément au diplôme; l. Passer des accords avec les enseignants sur les heures de cours devant être dispensées, lesquelles devraient faire partie des cours reconnus dans le cadre du programme d études concerné au sein de l'établissement d'accueil; m. Définir les conditions pour le suivi des étudiants en mobilité; n. Définir les mécanismes d'évaluation interne et d'évaluation de la qualité; o. Prévoir des stratégies de durabilité, en justifiant de quelle manière les échanges de mobilité pourront favoriser la création de liens durables entre EES et répondre aux besoins sociaux, économiques et politiques des pays concernés. La mobilité individuelle Il existe deux groupes cibles (GC) pour les flux de mobilité individuelle et trois différents types de mobilité individuelle pour les étudiants et le personnel. Groupe cible GROUPE CIBLE 1 Participants Types de mobilité Ressortissants et/ou résidents inscrits dans un EES membre du partenariat. 2 ème cycle (master), 3 ème cycle (doctorat), Durée minimale 6 mois 6 mois Pays des personnes mobiles Les pays du lot concerné GROUPE CIBLE 2 Ressortissants et/ou résidents qui sont soit inscrits dans un EES en Afrique, Caraïbes et Pacifique qui n est pas membre du partenariat, ou qui ont obtenu, dans un établissement de ces pays, un diplôme universitaire ou équivalent. Ceci donne l'opportunité de mobilité pour ceux qui travaillent dans les administrations ou des entreprises publiques ou privées. échanges de personnel 2 ème cycle (master), 3 ème cycle (doctorat) 1 mois 6 mois 6 mois Les pays du lot concerné Veuillez noter que: Le groupe cible 1 doit représenter au moins 40 % de la mobilité individuelle couverte par le projet; La distribution des différents types de mobilité est la suivante: -12-

13 Type de mobilité Distribution 2 ème Cycle - Master 50-70% 3 ème Cycle - Doctorat % Personnel 10-30% Les candidats doivent préciser dans leur candidature, le nombre de mobilités individuelles - par groupe cible, type de mobilité et domaine d études qu ils entendent couvrir. La répartition par type de mobilité doit respecter les pourcentages définis dans le tableau cidessus. Aucun étudiant ne peut bénéficier d une seconde bourse de mobilité pour le même type de mobilité sous ce programme. Les flux de mobilité des étudiants et du personnel entre 2 lots ne sont pas éligibles. La mobilité des étudiants peut comprendre une période de formation professionnelle (/stage) d une durée maximale de 3 mois dans le pays des EES d'accueil, à la condition qu'elle soit précédée d'une période d'études d'au moins six mois dans ces mêmes ESS, et qu'elle soit reconnue comme faisant partie intégrante du programme de l'étudiant. La période de stage doit être convenue entre l ensemble des parties et faire l objet d un suivi précis des activités de l étudiant Conditions spécifiques s'appliquant à chacune des fenêtres géographiques Lot 1 - Afrique Budget UE disponible Le budget total disponible pour cette fenêtre s élève à 7 millions d euros. Composition du partenariat: a. Le partenariat doit comprendre au moins trois EES; b. Le partenariat est limité à un maximum de douze partenaires; c. Le partenariat doit comprendre des EES d'au moins trois régions d'afrique; d. Le partenariat doit comprendre un maximum de quatre EES d'un même pays éligible. Mobilités individuelles: a. La mobilité (étudiants et personnel) sortante de chacun des pays éligibles ne doit pas représenter plus de 10% de la mobilité individuelle couverte par le projet; b. La distribution par type de mobilité doit respecter la distribution en pourcentage spécifiée dans le tableau correspondant de la section 5.3.2; c. Afin d'encourager le retour et la circulation des cerveaux (brain gain et brain circulation), un maximum de 5% de la mobilité peut être consacré à des 3 La mobilité doctorale peut également inclure de la mobilité dans le cadre de "doctorats sandwich" (voir "Définitions et glossaire" à la fin du présent appel "), avec une durée minimale de mobilité de 6 mois -13-

14 étudiants qui ne résident pas dans l'un des pays éligibles pour ce lot, mais qui en sont ressortissants; d. Les EES d'afrique du Nord peuvent accueillir tous les types de mobilité mais leur mobilité sortante ne peut concerner que le personnel. La mobilité entre EES d'afrique du Nord n'est pas autorisée. La mobilité individuelle sortante de Mauritanie concerne tous les types de mobilités (étudiants et personnel) et elle est autorisée vers des EES d'autres pays de l'afrique du Nord. Domaines thématiques d études - Cette fenêtre géographique est ouverte seulement aux domaines thématiques d'études suivant 4 : a. Sciences agricoles (01) b. Éducation, formation des enseignants (05) c. Ingénierie, technologie (06) d. Sciences médicales (12) e. Sciences naturelles (13) f. Sciences de la communication et de l information (15) Le tableau ci-dessous donne des indications sur les montants maximaux prévus pour couvrir les coûts liés à l organisation et la mise en œuvre de la mobilité. Lot Pays Budget UE disponible Lot 1 Tous les pays éligibles en Afrique Lot 2 - Caraïbes et Pacifique Nombre de projets qui devraient être financés Subvention maximale estimée par partenariat 7 million 3 2,33 million Budget UE disponible Le budget total disponible pour cette fenêtre s élève à 2 millions d euros. Composition du partenariat: a. Le partenariat doit comprendre au moins trois EES; b. Le partenariat est limité à un maximum de douze partenaires; c. Le partenariat doit comprendre au moins un EES des Caraïbes et un EES du Pacifique; d. Le partenariat doit comprendre un maximum de quatre EES d'un même pays éligible. e. Des partenariats larges et équilibrés entre régions, sont fortement encouragés Mobilités individuelles: a. La mobilité (étudiants et personnel) sortante de chacun des pays éligibles ne doit pas représenter plus de 10% de la mobilité individuelle couverte par le projet; 4 La liste des domaines thématiques d'études est disponible sous: -14-

15 b. La distribution par type de mobilité doit respecter la distribution en pourcentage spécifiée dans le tableau correspondant de la section 5.3.2; c. Afin d'encourager le retour et la circulation des cerveaux (brain gain et brain circulation), un maximum de 5% de la mobilité peut être consacré à des étudiants qui ne résident pas dans l'un des pays éligibles pour ce lot, mais qui en sont ressortissants. Domaines thématiques d études - Cette fenêtre géographique est ouverte à la mobilité dans tous les domaines d études (voir Annexe 3 du formulaire de candidature). Le tableau ci-dessous donne des indications sur les montants maximaux prévus pour couvrir les coûts liés à l organisation et la mise en œuvre de la mobilité. Lot Pays Budget UE disponible Lot 2 Tous les pays éligibles des Caraïbes et du Pacifique 5.4 Candidatures éligibles -15- Nombre de projets qui devraient être financés Subvention maximale estimée par partenariat 2 million 1 2 million Seules les propositions soumises en utilisant le formulaire de candidature officiel, entièrement complété, signé (signatures originales requises) et soumis pour le 06 mai 2011, seront prises en considération. Le formulaire de candidature doit être accompagné d'une lettre officielle de l'organisme demandeur, ainsi que des documents attestant de sa capacité financière et technique, et de tous les autres documents mentionnés dans le formulaire de candidature. 6. CRITÈRES D EXCLUSION Les candidats doivent attester qu'ils ne se trouvent dans aucune des situations exposées aux articles 93(1), 94 et 96(2) du règlement financier (RF) applicable au budget général de l'union européenne (règlement (CE, Euratom) n 1605/2002 du Conseil, tel que amendé)et énumérées ci-après. Les candidats seront exclus de la participation du présent appel à propositions s ils se trouvent dans l'une des situations suivantes: a. être en état ou faire l'objet d'une procédure de faillite, de liquidation, de règlement judiciaire ou de concordat préventif, de cessation d'activité, ou se trouver dans toute situation analogue résultant d'une procédure de même nature existant dans les législations et réglementations nationales; b. avoir fait l'objet d'une condamnation prononcée par un jugement ayant autorité de chose jugée, pour tout délit affectant sa moralité professionnelle; c. en matière professionnelle, avoir commis une faute grave constatée par tout moyen que les pouvoirs adjudicateurs peuvent justifier;

16 d. ne pas avoir rempli ses obligations relatives au paiement des cotisations de sécurité sociale ou ses obligations relatives au paiement de ses impôts selon les dispositions légales du pays où il est établi, ou celles du pays dont le droit est applicable au contrat ou encore celles du pays où le marché doit s'exécuter; e. faire l'objet d'un jugement ayant autorité de chose jugée pour fraude, corruption, participation à une organisation criminelle ou toute autre activité illégale portant atteinte aux intérêts financiers des Communautés; f. ils font l'objet d'une sanction administrative visée à l'article 96 (1) du règlement financier (règlement 1605/2002 du Conseil du 25/06/02, tel que amendé). Les candidats ne pourront recevoir aucun financement si, à la date de la décision d octroi des subventions: a. ils se trouvent en situation de conflit d intérêts ou; b. ils se sont rendus coupables de fausses déclarations en fournissant les renseignements exigés par le pouvoir adjudicateur aux fins de leur participation au marché, ou ils n'ont pas fourni ces renseignements. c. ils se trouvent dans l'une des situations d'exclusion, visés à l'article 93 (1) du règlement financier, dans le cadre de la procédure d'octroi de subvention; d. ils sont soumis à une sanction d'exclusion de contrats et de subventions financés par le budget pour une période maximale de dix ans. Conformément aux articles du règlement financier, des sanctions administratives et financières pourront être prises à l'encontre des bénéficiaires qui se seront rendus coupables de fausses déclarations, ou dont il s'avérera qu'ils ont gravement manqué à leurs obligations contractuelles dans le cadre d'une précédente procédure de passation de marché. Afin de respecter ces dispositions, les candidats doivent signer une déclaration sur l'honneur, certifiant qu'ils ne se trouvent dans aucune des situations visées aux articles 93 et 94 du règlement financier CRITÈRES DE SELECTION Les candidats doivent avoir des sources de financement suffisantes et stables pour poursuivre leur activité pendant toute la durée de l'action proposée. Les candidats seront évalués en fonction des compétences et des qualifications professionnelles requises pour mener à bien l'action et le programme 6 de travail proposés. 7.1 Capacité technique Pour attester de cette compétence, la demande de subvention devra inclure: les CV des personnes responsables de la mise en œuvre et de la gestion du projet au sein de chaque établissement partenaire; une liste de projets de coopération internationale déjà entrepris dans le domaine concerné par le candidat et par les partenaires. 5 Veuillez vous référer à l'article 114 du RF et l'article 174 des ME. 6 Veuillez vous référer à l'article 115(1) du RF et l'article 176 des ME. -16-

17 7.2 Capacité financière Afin de permettre l'évaluation de leur capacité financière, la demande de subvention devra inclure: une déclaration sur l'honneur, complétée et signée, attestant leur qualité de personne morale ainsi que leur capacité financière et opérationnelle de mener à bien les activités proposées; la fiche signalétique bancaire dûment complétée par l organisation candidate et certifiée par la banque (signatures originales exigées); un rapport d'audit externe délivré par un auditeur agréé, certifiant les comptes des deux derniers exercices financier disponible pour lesquels les comptes ont été clôturés. Ce rapport doit certifier les comptes de profits et de pertes de l'organisme candidat, ainsi qu'une appréciation sur la viabilité financière du candidat. Si, sur cette base, l'agence considère que la capacité opérationnelle et/ou financière n'a pas été prouvée ou n'est pas satisfaisante, elle pourra: o rejeter la demande de subvention o demander une garantie (voir rubrique 9.2) La vérification de la capacité financière ne s'applique pas aux personnes physiques bénéficiaires de bourses, ni aux organismes publics, ni aux organisations internationales. Pour cet appel à propositions, seront traités comme ayant la capacité financière, professionnelle et administrative nécessaire, avec la stabilité financière requise, toute école ou EES reconnu par les pays participants au programme, dont plus de 50 % des revenus annuels, au cours des deux dernières années, provenaient de financements publics, ou qui est contrôlé par des organes publics ou leurs représentants. Ces candidats devront toutefois obligatoirement signer une déclaration sur l'honneur attestant qu'ils remplissent les conditions mentionnées ci-dessus 7. L'Agence se réserve le droit de demander tout document complémentaire de nature à prouver la véracité de cette déclaration. 8. CRITERES D ATTRIBUTION L Agence procèdera à la sélection des propositions selon un processus de mise en concurrence, fondé sur l évaluation de la qualité des propositions du point de vue académique et organisationnel. Toutes les propositions seront soumises à des experts externes indépendants dont l analyse sera basée sur les trois critères d attribution repris ci-dessous. Critères Pondération 1. Pertinence 20% 2. Qualité 70% 2.1 Qualité académique 15% 7 Cette déclaration se trouve dans le formulaire de candidature. -17-

18 2.2 Composition du partenariat et mécanismes de coopération 20% 2.3 Organisation et mise en œuvre de la mobilité 20% 2.4 Services aux étudiants et au personnel, et mesures de suivi 15% 3. Durabilité 10% Total 100% 1. Pertinence (20% de la note finale) Sous ce critère, les candidats devront justifier de la pertinence de la proposition par rapport aux objectifs du programme (voir section 2) et expliquer dans quelle mesure les résultats contribueront à répondre aux exigences du programme. 2. Qualité (70% de la note finale) Sous ce critère, les candidats devront expliquer les mesures proposées afin de garantir une organisation et une mise en œuvre efficace de la mobilité. Il s agira de justifier l expertise du partenariat proposé et sa capacité à atteindre les objectifs, expliquer les stratégies et procédures proposées pour organiser et mettre en œuvre la mobilité, présenter les services et les facilités offerts aux étudiants recrutés, ainsi que la manière par laquelle le partenariat veillera à garantir une participation active des étudiants au programme de mobilité. 2.1 Qualité académique (15% de la note finale) Sous ce critère, les candidats devront présenter la liste des masters et doctorats proposés, en fournir une description d'un point de vue académique et démontrer la qualité de ces programmes ainsi que le fait qu'ils sont entièrement accrédités par l'organisme national approprié en vertu de la législation nationale. 2.2 Composition du partenariat et mécanismes de coopération (20% de la note finale) Sous ce critère, les candidats devront expliquer la qualité des mécanismes de coopération, le degré d implication et le rôle des partenaires dans le projet, leur capacité opérationnelle et technique à répondre aux objectifs du projet. 2.3 Organisation et mise en œuvre de la mobilité (20% de la note finale) Sous ce critère, les candidats devront expliquer comment les activités de mobilité seront mises en œuvre, et comment les objectifs et résultats escomptés seront atteints, et ce dans le cadre d une approche efficace et efficiente. Les candidates devront fournir un descriptif des mesures concrètes proposées pour attirer le nombre et le profil approprié d'étudiants et de personnel, de la méthodologie et des critères proposés pour garantir un processus de sélection impartial et transparent basé sur le mérite et l'égalité des chances, ainsi que des mesures communes mises en œuvre en vue d'assurer la reconnaissance académique, les stratégies d évaluation, etc. 2.4 Services aux étudiants et au personnel, et mesures de suivi (15% de la note finale) Sous ce critère, une attention particulière sera accordée aux services et facilités offerts aux étudiants et au personnel dans l'établissement d'accueil, ainsi qu'à la façon dont le partenariat prévoit d'assurer une intégration et une participation efficace des étudiants et du personnel aux activités du partenariat. -18-

19 3. Durabilité (10% de la note finale) Ce critère concerne les mesures prises par le partenariat pour garantir une diffusion et une exploitation efficace des résultats du projet, ainsi que pour garantir l impact et la durabilité (financière et institutionnelle) de ces résultats à long terme, au-delà de la période de financement. Suite à l évaluation des propositions soumises, et pour chaque lot concerné, une liste de meilleures propositions sera établie. Dans les limites des disponibilités budgétaires, une liste des projets sélectionnés sera établie pour chacun des lots ainsi qu une liste de réserve. 9. CONDITIONS FINANCIÈRES La subvention de l'union européenne est une incitation à la réalisation de projets qui ne serait pas possible sans le soutien financier communautaire. Le financement est basé sur l'application de montants forfaitaires et de coûts unitaires établis dans le respect du principe de cofinancement. Elle complète la participation financière propre du candidat et/ou les aides nationales, régionales ou privées qu'il aurait obtenues par ailleurs. L'acceptation d'une demande par l'agence ne signifie pas un engagement à octroyer une contribution financière égale au montant demandé par le bénéficiaire. L octroi d'une subvention ne confère aucun droit pour les années suivantes. Les demandes de subvention doivent inclure un budget prévisionnel détaillé dans lequel tous les prix seront indiqués en euros. Les candidats des pays en dehors de la zone euro doivent utiliser les taux de conversion publiés au Journal officiel de l'union européenne, série C, à la date de la publication de cet appel à propositions. Pour la conversion des coûts encourus au cours du projet, les taux indiqués sur le site Web suivant doivent être utilisé. Le montant alloué ne peut en aucun cas dépasser le montant demandé. 9.1 Conditions contractuelles et procédures de paiement "Convention de subvention" En cas d'approbation définitive par l'agence, une convention de subvention, établie en euros et précisant les conditions et le niveau de financement, sera envoyée au bénéficiaire. Le représentant légal de l'institution bénéficiaire signe la convention de subvention avec l'agence et est donc légalement responsable de l'administration de la subvention conformément aux modalités présentés dans la candidature et les termes de la convention de subvention octroyée. Les deux copies de la convention de subvention initiale doivent être signées par le bénéficiaire et renvoyées immédiatement à l'agence. L'Agence sera la dernière à les signer. Le compte ou sous-compte indiqué par le bénéficiaire doit permettre d identifier les fonds transférés par l Agence. Si les fonds versés sur ce compte génèrent des intérêts ou autres profits équivalents selon la législation du pays où le compte est domicilié, ces intérêts ou profits devront être recouvrés par l'agence 8. 8 Veuillez vous référer à l'article 3 des ME et l'article 5 du RF. -19-

20 "Paiement de la subvention" La subvention sera versée par l'agence au bénéficiaire en trois préfinancements destinés à fournir un fond de trésorerie au bénéficiaire comme suit: Un premier préfinancement représentant 50% de la subvention sera versé au bénéficiaire dans les 45 jours à compter de la date à laquelle la convention aura été signée par les deux parties, et toutes les garanties nécessaires reçues. Le versement du deuxième préfinancement, représentant 30% de la subvention, pourra être réalisé après la soumission par le bénéficiaire et approbation par l'agence d'une demande de paiement prouvant qu'au moins 70 % des montants de préfinancement déjà versés par l'agence ont été dépensés, et d'un rapport intermédiaire accompagné d'une liste de mobilité (soumise avec ou avant la demande de paiement). Dans tous les cas, un rapport d'état d'avancement doit être présenté à la date indiquée par la convention de subvention, même si aucun paiement de préfinancement n'est demandé. L'Agence dispose d un délai de 90 jours pour approuver ou rejeter le rapport et procéder au deuxième préfinancement. Le versement intégral du second préfinancement ne pourra intervenir qu après consommation d au moins 70% du montant du premier versement de préfinancement. Le versement du troisième préfinancement, représentant 20% de la subvention, pourra être réalisé qu'après la soumission par le bénéficiaire et approbation par l'agence, d'une demande de paiement prouvant qu'au moins 70 % des montants de préfinancement déjà versés par l'agence ont été dépensés, et d'un rapport intermédiaire accompagnée d'une liste de mobilité (soumise avec ou avant la demande de paiement). Dans tous les cas, un rapport d'état d'avancement doit être présenté à la date indiquée par la convention de subvention, même si aucun paiement de préfinancement n'est demandé. L'Agence dispose d un délai de 90 jours pour approuver ou rejeter le rapport accompagné d'une liste de mobilité, et procéder au troisième préfinancement, représentant 20% de la subvention. Le versement intégral du troisième préfinancement ne pourra intervenir qu après consommation d au moins 70% du montant des premiers versements de préfinancement. L'Agence déterminera le montant final de la subvention sur la base du rapport final présenté à la clôture du projet. Il est basé sur un calcul des montants forfaitaires et des coûts unitaires spécifiés dans les conditions financières. Si le montant final de la subvention calculé par l'agence est inférieur au montant initialement prévu, le bénéficiaire sera, le cas échéant, tenu de rembourser les montants excédentaires déjà versés par l'agence au titre de préfinancement. 9.2 Garantie 9 L'Agence pourra exiger de tout organisme bénéficiaire d'une subvention qu'il produise une garantie préalable afin de limiter les risques financiers liés au versement du préfinancement. Cette garantie a pour objet de rendre un organisme bancaire ou financier, un tiers ou les autres bénéficiaires, caution solidaire irrévocable ou garant à première demande des obligations du bénéficiaire de la subvention. 9 Veuillez vous référer à l'article 118 du RF et l'article des ME. -20-

Programme de mobilité universitaire INTRA-ACP

Programme de mobilité universitaire INTRA-ACP COMMISSION EUROPÉENNE APPEL A PROPOSITIONS EACEA/11/2012 Programme de mobilité universitaire INTRA-ACP AFRIQUE (MWALIMU NYERERE), CARAÏBES & PACIFIQUE Veuillez noter que seule la version anglaise de l'appel

Plus en détail

Programme de mobilité universitaire INTRA-ACP

Programme de mobilité universitaire INTRA-ACP APPEL A PROPOSITIONS EACEA/45/2012 Programme de mobilité universitaire INTRA-ACP AFRIQUE (MWALIMU NYERERE), CARAÏBES & PACIFIQUE En cas de doute, c'est la version anglaise qui doit être utilisée comme

Plus en détail

GUIDE DU CANDIDAT PROGRAMME DE MOBILITE INTRA ACP PROJET PAFROID

GUIDE DU CANDIDAT PROGRAMME DE MOBILITE INTRA ACP PROJET PAFROID GUIDE DU CANDIDAT PROGRAMME DE MOBILITE INTRA ACP PROJET PAFROID 2013-2018 1 TABLE DES MATIERES Le programme INTRA-ACP Le projet PAFROID Partie A -Informations générales sur le projet 1. Les groupes cibles

Plus en détail

ARIZ. Assurance pour le Risque des Investissements

ARIZ. Assurance pour le Risque des Investissements ARIZ Assurance pour le Risque des Investissements L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT propose un dispositif de garantie destiné à faciliter l accès aux financements pour les entreprises privées et les

Plus en détail

Programme Hub & Spokes II

Programme Hub & Spokes II Programme Hub & Spokes II Renforcer le développement des capacités commerciales des régions d Afrique, des Caraïbes et du Pacifique Africa, Caribbean and Pacific Group Secretariat Commonwealth Secretariat

Plus en détail

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique.

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique. Activité : «Mais où est donc..?» Afrique Géographie : problématique de la faim. Age : 10-13 ans Outil pédagogique développé par l équipe jeunesse du PAM. Résumé Connaissances et compétences requises :

Plus en détail

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1.

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale et pays dont les ressortissants en sont exemptés A. Liste des pays tiers dont les ressortissants

Plus en détail

ASSOCIATION DES UNIVERSITÉS AFRICAINES ASSOCIATION DES UNIVERSITÉS AFRICAINES

ASSOCIATION DES UNIVERSITÉS AFRICAINES ASSOCIATION DES UNIVERSITÉS AFRICAINES ASSOCIATION DES UNIVERSITÉS AFRICAINES RÈGLEMENT INTÉRIEUR ASSOCIATION DES UNIVERSITÉS AFRICAINES RÈGLEMENT INTÉRIEUR Règlement 1 CONDITIONS D ADHESION A L AUA (1) Pour être éligible en qualité de membre

Plus en détail

Gestion Publique Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique

Gestion Publique Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique Gestion Publique Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique La sous-catégorie Gestion Publique évalue la transparence dans la passation des marchés publics, dans la gestion des entreprises publiques

Plus en détail

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES Voici trois tableaux présentant la concurrence sur les ARV dans les pays pauvres : Tableau 1 : Ratio et taux de concurrence

Plus en détail

DEMANDE DE CHANGEMENT DE STATUT CARTE DE SEJOUR TEMPORAIRE «COMPETENCES ET TALENTS»

DEMANDE DE CHANGEMENT DE STATUT CARTE DE SEJOUR TEMPORAIRE «COMPETENCES ET TALENTS» PREFECTURE DE LA SOMME Direction des Titres et de la Citoyenneté Bureau de l Immigration, de l Intégration et de la Nationalité DEMANDE DE CHANGEMENT DE STATUT CARTE DE SEJOUR TEMPORAIRE «COMPETENCES ET

Plus en détail

VACANCE DE POSTE: SECRETAIRE EXECUTIF, SECRETARIAT DE LA COMMISSION AFRICAINE DE L ENERGIE NUCLEAIRE (AFCONE)

VACANCE DE POSTE: SECRETAIRE EXECUTIF, SECRETARIAT DE LA COMMISSION AFRICAINE DE L ENERGIE NUCLEAIRE (AFCONE) AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 3243 Telephone : 011-551 7700 Fax : 011-551 7844 website : www. africa-union.org VACANCE DE POSTE: SECRETAIRE EXECUTIF, SECRETARIAT

Plus en détail

AVIS DE MARCHÉ DE SERVICES

AVIS DE MARCHÉ DE SERVICES AVIS DE MARCHÉ DE SERVICES Assistance Technique pour la mise en œuvre du Programme d'appui à la Réforme des Finances Publiques Composante institutionnelle République de Guinée 1. Référence de la publication

Plus en détail

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile ANNEXE 1 Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile Pays Pays où il y a un Pays exigeant Pays exigeant risque de transmission la vaccination

Plus en détail

AVIS DE MARCHÉ DE SERVICES

AVIS DE MARCHÉ DE SERVICES AVIS DE MARCHÉ DE SERVICES Assistance Technique au Programme d Appui à la Réforme du Secteur de la Sécurité 1. Référence de la publication N EuropeAid/135235/IH/SER/GN 2. Procédure Restreinte 3. Programme

Plus en détail

ANNEXE État des ratifications au 1 er janvier 2015

ANNEXE État des ratifications au 1 er janvier 2015 ANNEXE État des ratifications au 1 er janvier 2015 A. Convention concernant la lutte contre la discrimination dans le domaine de l enseignement (Paris, le 14 décembre 1960) Groupe I (Parties à la Convention

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES ------------------------------------

STATUTS DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES ------------------------------------ STATUTS DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES ------------------------------------ (version amendée à Kampala, en Ouganda, le 19 août 2003) 2 Les signataires des présents Statuts, Reconnaissant

Plus en détail

VADE MECUM. Appel à propositions ERASMUS MUNDUS

VADE MECUM. Appel à propositions ERASMUS MUNDUS Bureau des Relations Internationales Aurélie SEGUIN VADE MECUM Appel à propositions ERASMUS MUNDUS Le programme Erasmus Mundus a été créé en 2004 pour une durée de 5 ans. Il est entré dans sa deuxième

Plus en détail

Guide du candidat (II): Dépôt de candidature (2014-2015) Erasmus Mundus, Action 2, Strand 1, Lot 1

Guide du candidat (II): Dépôt de candidature (2014-2015) Erasmus Mundus, Action 2, Strand 1, Lot 1 Guide du candidat (II): Dépôt de candidature (2014-2015) Erasmus Mundus, Action 2, Strand 1, Lot 1 Le contenu 1. Préparation de candidature... 2 2. Pièces à joindre avec le dossier... 2 3. Dépôt de candidature...

Plus en détail

Fiche de synthèse sur Le Protocole de Montréal (mise à jour effectuée le 8 août 2005)

Fiche de synthèse sur Le Protocole de Montréal (mise à jour effectuée le 8 août 2005) INSTITUT INTERNATIONAL DU FROID Organisation intergouvernementale pour le développement du froid INTERNATIONAL INSTITUTE OF REFRIGERATION Intergovernmental organization for the development of refrigeration

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 10 avril 2014 fixant les temps de séjour ouvrant droit à prise en charge des

Plus en détail

APPEL D'OFFRES OUVERT N 158

APPEL D'OFFRES OUVERT N 158 APPEL D'OFFRES OUVERT N 158 «Entretien et nettoyage des bâtiments de la Cour des comptes européenne» Procédure ouverte Cour des comptes européenne Décembre 2013 ANNEXE 3 DOSSIER D OFFRE DOSSIER D OFFRE

Plus en détail

PROGRAMME 2016 DE LA BOURSE D ÉTUDE 100-YEAR VISION

PROGRAMME 2016 DE LA BOURSE D ÉTUDE 100-YEAR VISION PROGRAMME 2016 DE LA BOURSE D ÉTUDE 100-YEAR VISION Soutenir l'éducation supérieure des étudiants orphelins d'afrique subsaharienne Ashinaga est une organisation à but non lucratif basée au Japon, qui

Plus en détail

Luxembourg-Luxembourg: Services de traduction AMI14/AR-RU 2014/S 059-098331. Appel de manifestations d'intérêt

Luxembourg-Luxembourg: Services de traduction AMI14/AR-RU 2014/S 059-098331. Appel de manifestations d'intérêt 1/5 Cet avis sur le site TED: http://ted.europa.eu/udl?uri=ted:notice:98331-2014:text:fr:html Luxembourg-Luxembourg: Services de traduction AMI14/AR-RU 2014/S 059-098331 Appel de manifestations d'intérêt

Plus en détail

Durée du congé de maternité

Durée du congé de maternité Durée du congé de maternité Source: Toutes les données contenues dans les graphiques sont issues de la Base de donnée sur les lois des conditions de travail et d emploi du BIT Protection de la maternité":

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 14 du 26 mars 2015 TEXTE SIGNALE

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 14 du 26 mars 2015 TEXTE SIGNALE BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 14 du 26 mars 2015 TEXTE SIGNALE ARRÊTÉ fixant les temps de séjour ouvrant droit à prise en charge des frais occasionnés par un voyage de congé annuel

Plus en détail

A) Liste des pays tiers dont les ressortissants sont soumis à l'obligation de visa pour franchir les frontières extérieures. 1.

A) Liste des pays tiers dont les ressortissants sont soumis à l'obligation de visa pour franchir les frontières extérieures. 1. Lists of third countries whose nationals must be in possession of visas when crossing the external borders and of those whose nationals are exempt from that requirement A) Liste des pays tiers dont les

Plus en détail

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV 1 CONTEXTE EN ALGERIE Recrudescence des TIA HACCP obligatoire depuis 2010 Mise à niveau

Plus en détail

DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE

DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE STR DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE Directives pour l Amérique du Nord et les Caraïbes Nombre minimum de propriétés Les groupes de compétiteurs doivent inclure

Plus en détail

FORMULAIRE DE CANDIDATURE

FORMULAIRE DE CANDIDATURE FORMULAIRE DE CANDIDATURE Madame, Monsieur, Vous trouverez ci-joint l'offre de [nom du prestataire de services] en réponse à l'appel de manifestations d'intérêt n MARKT/2003/10/B dans le domaine de l évaluation

Plus en détail

Personnel de santé, infrastructures sanitaires et médicaments essentiels

Personnel de santé, infrastructures sanitaires et médicaments essentiels Personnel de santé, infrastructures sanitaires et médicaments essentiels Les Etats doivent absolument avoir accès à des données sur les ressources à la disposition des systèmes de santé pour déterminer

Plus en détail

CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPECES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACEES D'EXTINCTION

CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPECES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACEES D'EXTINCTION CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPECES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACEES D'EXTINCTION Quarante-neuvième session du Comité permanent Genève (Suisse), 22 25 avril 2003 SC49 Doc. 18 Interprétation

Plus en détail

NOTE D ORIENTATION 2013

NOTE D ORIENTATION 2013 NOTE D ORIENTATION 2013 Introduction 1. Le Fonds de l OIM pour le développement, créé en 2001, vient en aide aux Etats Membres en développement et à ceux dont l économie est en transition en vue de l élaboration

Plus en détail

État du Fonds général d affectation spéciale pour la Conférence ministérielle africaine sur l environnement

État du Fonds général d affectation spéciale pour la Conférence ministérielle africaine sur l environnement UNEP/AMCEN/13/5 AMCEN AU Conférence ministérielle africaine sur l environnement Distr. : générale 4 mai 2010 Français Original : anglais Treizième session Bamako, 21 25 juin 2010 Point 6 a) de l ordre

Plus en détail

11/12 ANNEXES GÉNÉRALES ANNEXE GÉNÉRALE N 1 : MODALITÉS DE RÉMUNÉRATIONS DES JOUEURS JOUEURS EN FORMATION ARTICLE 753 ARTICLE 750 ARTICLE 751

11/12 ANNEXES GÉNÉRALES ANNEXE GÉNÉRALE N 1 : MODALITÉS DE RÉMUNÉRATIONS DES JOUEURS JOUEURS EN FORMATION ARTICLE 753 ARTICLE 750 ARTICLE 751 ANNEXES GÉNÉRALES 11/12 ANNEXE GÉNÉRALE N 1 : MODALITÉS DE RÉMUNÉRATIONS DES JOUEURS ARTICLE 750 RÉMUNÉRATION La rémunération des joueurs apprentis, aspirants, stagiaires, élites, et professionnels comprend

Plus en détail

1. Référence de publication. 2. Procédure. 3. Intitulé du Programme. 4. Financement

1. Référence de publication. 2. Procédure. 3. Intitulé du Programme. 4. Financement MINISTERE DE L ECONOMIE, DE LA PROMOTION DES INVESTISSEMENTS ET DE LA PROSPECTIVE ----------------- CABINET DU MINISTRE ---------------- CELLULE D APPUI A L ORDONNATEUR NATIONAL DU FED N /MEPIP/CAB/CAON/SDEV

Plus en détail

REOUVERTURE D UN AVIS DE VACANCE DE POSTE N AFCHPR/2015/05 CHEF DE DIVISION DES FINANCES ET DE L ADMINISTRATION (P5)

REOUVERTURE D UN AVIS DE VACANCE DE POSTE N AFCHPR/2015/05 CHEF DE DIVISION DES FINANCES ET DE L ADMINISTRATION (P5) AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA AFRICAN COURT ON HUMAN AND PEOPLES RIGHTS COUR AFRICAINE DES DROITS DE L HOMME ET DES PEUPLES P.O Box 6274 Arusha, Tanzania, Tel: +255 732 979506/9; Fax: +255

Plus en détail

12/13 ANNEXES GÉNÉRALES ANNEXE GÉNÉRALE N 1 : MODALITÉS DE RÉMUNÉRATIONS DES JOUEURS JOUEURS EN FORMATION ARTICLE 753 ARTICLE 750 ARTICLE 751

12/13 ANNEXES GÉNÉRALES ANNEXE GÉNÉRALE N 1 : MODALITÉS DE RÉMUNÉRATIONS DES JOUEURS JOUEURS EN FORMATION ARTICLE 753 ARTICLE 750 ARTICLE 751 ANNEXES GÉNÉRALES 12/13 ANNEXE GÉNÉRALE N 1 : MODALITÉS DE RÉMUNÉRATIONS DES JOUEURS ARTICLE 750 RÉMUNÉRATION ARTICLE 751 ARTICLE 752 RÉVISION DES MINIMA DE SALAIRE La rémunération des joueurs apprentis,

Plus en détail

Tableau récapitulant au 10 octobre 2014 l'état de la Convention et des accords y relatifs

Tableau récapitulant au 10 octobre 2014 l'état de la Convention et des accords y relatifs Information concernant l état de la Convention, de l'accord relatif à l'application de la Partie XI de la Convention et de l Accord aux fins de l'application des dispositions de la Convention relatives

Plus en détail

Programme de mobilité universitaire INTRA-ACP

Programme de mobilité universitaire INTRA-ACP Programme de mobilité universitaire INTRA-ACP AFRIQUE (MWALIMU NYERERE), CARAÏBES & PACIFIQUE MANUEL ADMINISTRATIF ET FINANCIER Appel à propositions EACEA/11/12 GLOSSAIRE... 6 I. INTRODUCTION... 8 Rôles

Plus en détail

Appel à propositions 2015 Programme Erasmus+

Appel à propositions 2015 Programme Erasmus+ Appel à propositions 2015 Programme Erasmus+ Dispositions financières applicables au Luxembourg dans le cadre de l appel 2015 Le «Guide 2015 du Programme Erasmus +» définit les dispositions financières

Plus en détail

Le Point sur les APE dans les régions Africaines. Dr Cheikh Tidiane DIEYE Coordonnateur de Programmes Enda Tiers Monde cdieye@enda.

Le Point sur les APE dans les régions Africaines. Dr Cheikh Tidiane DIEYE Coordonnateur de Programmes Enda Tiers Monde cdieye@enda. Le Point sur les APE dans les régions Africaines Dr Cheikh Tidiane DIEYE Coordonnateur de Programmes Enda Tiers Monde cdieye@enda.sn LES CONFIGURATIONS REGIONALES AFRICAINES NEGOCIANT UN APE Afrique de

Plus en détail

REOUVERTURE D UN AVIS DE VACANCE DE POSTE N AFCHPR/2015/05 CHEF DE DIVISION DES FINANCES ET DE L ADMINISTRATION (P5)

REOUVERTURE D UN AVIS DE VACANCE DE POSTE N AFCHPR/2015/05 CHEF DE DIVISION DES FINANCES ET DE L ADMINISTRATION (P5) AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA AFRICAN COURT ON HUMAN AND PEOPLES RIGHTS COUR AFRICAINE DES DROITS DE L HOMME ET DES PEUPLES P.O Box 6274 Arusha, Tanzania, Tel: +255 732 979506/9; Fax: +255

Plus en détail

BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE «EUGEN IONESCU»

BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE «EUGEN IONESCU» BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE «EUGEN IONESCU» 2014-2015 RÈGLEMENT Appel international à candidatures ouvert du 13 octobre au 14 décembre 2014 (17h, heure de Bucarest) 1. OBJECTIFS Les séjours doctoraux

Plus en détail

Bulletin Climatique Décadaire FAITS SAILLANTS

Bulletin Climatique Décadaire FAITS SAILLANTS African Centre of Meteorological Application for Development Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement Bulletin Climatique Décadaire N 34 Valable du 1 er au 10 Décembre

Plus en détail

Extrait d'acte de naissance récent (moins de trois mois) traduit en français.

Extrait d'acte de naissance récent (moins de trois mois) traduit en français. F.40 Carte de Séjour Temporaire «Compétence et Talents» Première demande (introduction) -articles L.315-1 à 3, L.315-7 & R.315-4 du CESEDA Concerne le ressortissant étranger, qui réside hors de France,

Plus en détail

Direction Générale des Infrastructures et de la Logistique Direction C - Ressources L - 2929 LUXEMBOURG

Direction Générale des Infrastructures et de la Logistique Direction C - Ressources L - 2929 LUXEMBOURG Direction Générale des Infrastructures et de la Logistique Direction C - Ressources L - 2929 LUXEMBOURG Direction Générale des Infrastructures et de la Logistique Direction C Ressources L - 2929 LUXEMBOURG

Plus en détail

PROGRAMME CAP MONDE. Année Universitaire 2009-2010

PROGRAMME CAP MONDE. Année Universitaire 2009-2010 Aider les étudiants qui sont obligés de partir à l étranger pendant 4 mois au minimum Cette fiche technique est destinée à tous les étudiants sauf ceux inscrits à l université de Rennes 1 ou Rennes 2 (cf

Plus en détail

ANNEXES GENERALES 14/15

ANNEXES GENERALES 14/15 ANNEXES GENERALES 14/15 ANNEXE GENERALE N 1 : MODALITÉS DE RÉMUNÉRATIONS DES JOUEURS ARTICLE 750 RÉMUNÉRATION La rémunération des joueurs apprentis, aspirants, stagiaires, élites, et professionnels comprend

Plus en détail

Mesures nationales d application de la Convention sur l Interdiction des Armes Biologiques (CIAB)

Mesures nationales d application de la Convention sur l Interdiction des Armes Biologiques (CIAB) Mesures nationales d application de la Convention sur l Interdiction des Armes Biologiques (CIAB) Sonia Drobysz, Juriste Atelier National de la Mise en Œuvre de la Convention sur l Interdiction des Armes

Plus en détail

ERASMUS MUNDUS 2009-2013

ERASMUS MUNDUS 2009-2013 COMMISSION EUROPÉENNE ERASMUS MUNDUS 2009-2013 Guide du programme à l attention et pour l information des futurs candidats et bénéficiaires Veuillez noter que le présent Guide du programme doit être lu

Plus en détail

Couverture des frais de voyage proposée aux Parties à la Convention-cadre de l OMS

Couverture des frais de voyage proposée aux Parties à la Convention-cadre de l OMS Conférence des Parties à la Convention-cadre de l OMS pour la lutte antitabac Sixième session Moscou (Fédération de Russie), 13-18 octobre 2014 Point 6.4 de l ordre du jour provisoire FCTC/COP/6/INF.DOC./2

Plus en détail

FORMULAIRE DE CANDIDATURE. 1.1.- Identification du prestataire de services 1

FORMULAIRE DE CANDIDATURE. 1.1.- Identification du prestataire de services 1 FORMULAIRE DE CANDIDATURE Madame, Monsieur, Veuillez trouver ci-joint la candidature de [nom du prestataire de services] en réponse à l appel de manifestations d intérêt destiné aux fournisseurs de données

Plus en détail

Provisions 25 50 Départ personnel, congé, mauvaise créance Autres 5 9 Divers Total 345 459

Provisions 25 50 Départ personnel, congé, mauvaise créance Autres 5 9 Divers Total 345 459 CONVENTION SUR LES ZONES HUMIDES (Ramsar, Iran, 1971) 49 e Réunion du Comité permanent Punta del Este, Uruguay, 1 er juin 2015 SC49 03 Surplus de fonds administratifs 2014, état du financement des délégués

Plus en détail

La priorité est donnée aux secteurs de concentration de la coopération belge au développement et aux thèmes transversaux suivants:

La priorité est donnée aux secteurs de concentration de la coopération belge au développement et aux thèmes transversaux suivants: Bourses belges La notion de "bourse d études et de stages hors projet" se rapporte aux bourses d études et de stages obtenues en dehors du cadre de la mise en œuvre d un projet ou programme de coopération

Plus en détail

Le Programme des Nations Unies pour le développement L Institut des Nations Unies pour la Formation et la Recherche

Le Programme des Nations Unies pour le développement L Institut des Nations Unies pour la Formation et la Recherche Le RBA du PNUD et l UNITAR - soutenir les priorités stratégiques de développement de l Afrique Alors que nous nous approchons de la nouvelle année, il est important de méditer ce qui a été accompli. Tout

Plus en détail

Convention sur la lutte contre la désertification

Convention sur la lutte contre la désertification NATIONS UNIES Convention sur la lutte contre la désertification Distr. GÉNÉRALE 22 octobre 2007 FRANÇAIS Original: ANGLAIS CONFÉRENCE DES PARTIES Première session extraordinaire New York, 26 novembre 2007

Plus en détail

Fiche récapitulative - Réformes en Afrique

Fiche récapitulative - Réformes en Afrique Fiche récapitulative - Réformes en Afrique L Angola a amélioré le long et fastidieux processus de création d entreprise, grâce à son guichet unique, Guichet Unico da Empresa, qui a réduit les délais nécessaires

Plus en détail

AVIS DE MARCHÉ N 004/AMT/ASS/2015

AVIS DE MARCHÉ N 004/AMT/ASS/2015 ASSOCIATION BANANIERE DU CAMEROUN AVIS DE MARCHÉ N 004/AMT/ASS/2015 FOURNITURE ET INSTALLATION DES RACKS DE STOCKAGE ET DES EQUIPEMENTS ELECTRIQUES AU TERMINAL MIXTE FRUITIER DU PORT AUTONOME DE DOUALA

Plus en détail

Extrait d'acte de naissance récent (moins de trois mois) traduit en français.

Extrait d'acte de naissance récent (moins de trois mois) traduit en français. F.39 Carte de Séjour Temporaire «Profession commerciale, industrielle ou artisanale» Changement de Statut -articles L.313-10-2, R.313-3-1, R.313-16 à R.313-16-4 du CESEDA Concerne le ressortissant étranger,

Plus en détail

TOUR D HORIZON. Bâtir des logements, c est bâtir des familles et des nations. C est notre engagement envers le peuple africain.

TOUR D HORIZON. Bâtir des logements, c est bâtir des familles et des nations. C est notre engagement envers le peuple africain. Brochure D entreprise 2012 1 2 TOUR D HORIZON Nous sommes une institution panafricaine de développement dédiée au financement de l immobilier, en particulier à la promotion de l habitat à prix abordables,

Plus en détail

Candidature pour les élections des membres du conseil d administration de l ACI Afrique

Candidature pour les élections des membres du conseil d administration de l ACI Afrique ACI Afrique Candidature pour les élections des membres du conseil d administration de l ACI Afrique Candidature et processus des élections des membres du Conseil d'administration de l ACI Afrique ACI Afrique

Plus en détail

Aide aux cinémas du monde

Aide aux cinémas du monde Aide aux cinémas du monde L est une aide sélective accordée à une société de production établie en France dans le cadre d une coproduction avec une entreprise de production établie à l étranger. Elle est

Plus en détail

ARRETE Arrêté du 17 novembre 1999 relatif à la licence professionnelle. NOR: MENS9902515A Version consolidée au 25 mai 2013

ARRETE Arrêté du 17 novembre 1999 relatif à la licence professionnelle. NOR: MENS9902515A Version consolidée au 25 mai 2013 ARRETE Arrêté du 17 novembre 1999 relatif à la licence professionnelle NOR: MENS9902515A Version consolidée au 25 mai 2013 Le ministre de l'éducation nationale, de la recherche et de la technologie, Vu

Plus en détail

APPEL D'OFFRES N DELBENC/AO/2015-05

APPEL D'OFFRES N DELBENC/AO/2015-05 UNION EUROPEENNE DELEGATION EN REPUBLIQUE DU BENIN APPEL D'OFFRES N DELBENC/AO/2015-05 Désinfection, désinsectisation, dératisation et traitement phytosanitaire des bureaux de la Délégation et des logements

Plus en détail

Document d information SOMMAIRE CONTEXTE... 1 3 PROGRÈS RÉALISÉS... 4 15 MESURES PROPOSÉES... 16 17

Document d information SOMMAIRE CONTEXTE... 1 3 PROGRÈS RÉALISÉS... 4 15 MESURES PROPOSÉES... 16 17 6 septembre 2013 COMITÉ RÉGIONAL DE L AFRIQUE ORIGINAL : ANGLAIS Soixante-troisième session Brazzaville, République du Congo, 2 6 septembre 2013 Point 20.4 de l ordre du jour MISE EN ŒUVRE DE LA CONVENTION-CADRE

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES. Demandes d assistance directe des institutions gouvernementales

LIGNES DIRECTRICES. Demandes d assistance directe des institutions gouvernementales Le Programme FLEGT de l Union européenne / l Organisation des Nations Unies pour l alimentation et l agriculture (FAO) (GCP/GLO/395/EC) Demandes d assistance directe des institutions gouvernementales LIGNES

Plus en détail

DEMANDE DE CHANGEMENT DE DISCIPLINE

DEMANDE DE CHANGEMENT DE DISCIPLINE 14 ANNEXE IV DEMANDE DE CHANGEMENT DE DISCIPLINE Je soussigné (e) (1). épouse Professeur des universités - Praticien hospitalier (2) Maître de conférences des universités - Praticien hospitalier (2) En

Plus en détail

D. 11-04-2014 M.B. 10-06-2014

D. 11-04-2014 M.B. 10-06-2014 Docu 40234 p.1 Décret adaptant le financement des établissements d'enseignement supérieur à la nouvelle organisation des études D. 11-04-2014 M.B. 10-06-2014 Le Parlement de la Communauté française a adopté

Plus en détail

LISTE DE PRIX TÉLÉCOMMUNICATIONS VoIP Etat septembre 2014 (en CHF inclus TVA)

LISTE DE PRIX TÉLÉCOMMUNICATIONS VoIP Etat septembre 2014 (en CHF inclus TVA) Page 1 de 5 Suisse Sous réserve d'erreurs ou d'omissions Witecom à Witecom 0.00 00 Arrondi du prix final au centime supérieur CH Fixe 0.03 CH Swisscom Mobile 0.25 Pas de frais d'établissement de la CH

Plus en détail

POLITIQUE DE BOURSE POUR LES STAGES NON RÉMUNÉRÉS

POLITIQUE DE BOURSE POUR LES STAGES NON RÉMUNÉRÉS POLITIQUE DE BOURSE POUR LES STAGES NON RÉMUNÉRÉS Préambule L AEENAP a pour mission de soutenir ses membres dans la réalisation de leur projet d études. La bourse pour stage non-rémunéré a été instituée

Plus en détail

Programme SPORT. Les actions suivantes dans le domaine du sport sont mises en œuvre à travers ce guide du programme:

Programme SPORT. Les actions suivantes dans le domaine du sport sont mises en œuvre à travers ce guide du programme: Programme SPORT Quelles actions sont soutenues? Les actions suivantes dans le domaine du sport sont mises en œuvre à travers ce guide du programme: Partenariats collaboratifs Manifestations européennes

Plus en détail

Passeport en cours de validité avec copie des pages relatives à l'identité, validité et visa d'entrée en France.

Passeport en cours de validité avec copie des pages relatives à l'identité, validité et visa d'entrée en France. F.36 Carte de Séjour Temporaire «Scientifique - Chercheur» ---------- Première demande (Changement de statut) -articles L.313-8 & R.313-11 à R.313-13 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre 1968

Plus en détail

EXPERIENCES AFRICAINES EN MATIERE DE LIBERALISATION. (Note présentée par les Etats africains) 2

EXPERIENCES AFRICAINES EN MATIERE DE LIBERALISATION. (Note présentée par les Etats africains) 2 Mars 2003 Anglais et français seulement 1 EXPERIENCES AFRICAINES EN MATIERE DE LIBERALISATION (Note présentée par les Etats africains) 2 1. INTRODUCTION 1.1 L Afrique a commencé son expérience dans la

Plus en détail

1 DIAPOSITIVE 2 DIAPOSITIVE

1 DIAPOSITIVE 2 DIAPOSITIVE 1 DIAPOSITIVE Monsieur le co-président, mesdames, messieurs, Je suis le LCL Fabrice Delaître chargé de l assistance opérationnelle au sein du CIDHG et c est à ce titre que je vais vous exposer aujourd

Plus en détail

Figure 17 : Taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans, 1990, 2008 et 2015 (cible)

Figure 17 : Taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans, 1990, 2008 et 2015 (cible) Objectif 4 : Réduire la mortalité des enfants de moins de cinq ans Cible 4A Réduire de deux tiers, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans L Afrique continue de marquer

Plus en détail

Ref: 2012-2602. Instructions pour les bénéficiaires d'afrique du qui vont en Europe

Ref: 2012-2602. Instructions pour les bénéficiaires d'afrique du qui vont en Europe Lot 1: Algeria, Morocco, Tunisia, Egypt and Libya FATIMA AL FIHRI (Grants Academic Years 2013 2016) Règlements et procédures concernant les formalités attachées à la bourse de mobilité Ref: 2012-2602 Instructions

Plus en détail

Groupements géographiques 1

Groupements géographiques 1 ANNEXE 2 Groupements de pays utilisés dans cette évaluation Groupements géographiques 1 Continent Région Sous-région Pays et territoires inclus dans cette évaluation Afrique Afrique du Sud, Algérie, Angola,

Plus en détail

Procédures administratives. Commission européenne

Procédures administratives. Commission européenne 1/7 Cet avis sur le site TED: http://ted.europa.eu/udl?uri=ted:notice:356133-2014:text:fr:html Belgique-Bruxelles: Sollicitation des établissements proposant des hébergements à mettre leurs chambres à

Plus en détail

Art. n Article mise à jour Changements pratiques (à l usage de l Helpdesk des Partenaires et pour les formations)

Art. n Article mise à jour Changements pratiques (à l usage de l Helpdesk des Partenaires et pour les formations) DG ECHO Annexe III: Conditions Générales applicables aux conventions de subvention de l Union Européenne avec des Organisations Humanitaires QUEL SONT LES CHANGEMENTS DANS LE NOUVEAU REGLEMENT FINANCIER

Plus en détail

APPEL A PROJETS D ENERGIE SOLAIRE DANS LES PAYS EN DEVELOPPEMENT FINANCES PAR L AIDE-PROJET DU MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE

APPEL A PROJETS D ENERGIE SOLAIRE DANS LES PAYS EN DEVELOPPEMENT FINANCES PAR L AIDE-PROJET DU MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE APPEL A PROJETS D ENERGIE SOLAIRE DANS LES PAYS EN DEVELOPPEMENT FINANCES PAR L AIDE-PROJET DU MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE Préambule Dans le contexte d un développement rapide

Plus en détail

de plus de moitié, particulièrement dans les pays où la mortalité infantile est élevée 39.

de plus de moitié, particulièrement dans les pays où la mortalité infantile est élevée 39. postes de haut-fonctionnaires sont détenus par des femmes 38. Mais dans l ensemble, les avancées enregistrées par les pays africains dans leur progression vers la réalisation d une meilleure parité entre

Plus en détail

SAEGIS SUR SERION DES BASES DE DONNÉES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. THOMSON COMPUMARK. Registre international.

SAEGIS SUR SERION DES BASES DE DONNÉES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. THOMSON COMPUMARK. Registre international. DES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. REUTERS/ANDY GAO Registre international Registre international Amérique du Nord Bermudes Canada Mexique États-Unis : Marques fédérales, Marques d État Amérique

Plus en détail

Conférence ministérielle sur la Recherche pour la Santé dans la Région africaine

Conférence ministérielle sur la Recherche pour la Santé dans la Région africaine Déclaration d'alger Conférence ministérielle sur la Recherche pour la Santé dans la Région africaine Réduire le déficit des connaissances pour améliorer la santé en Afrique 23-26 juin 2008 Catalogage

Plus en détail

Initiative contre la Rougeole et la Rubéole

Initiative contre la Rougeole et la Rubéole Initiative contre la Rougeole et la Rubéole Procédures de Fonctionnement Standard pour accéder à l appui pour les activités de vaccination supplémentaires contre la rougeole et la rubéole. Dans le contexte

Plus en détail

DEMANDE DE BOURSE PRIERE NOTER QUE SEULS LES CANDIDATS RETENUS SERONT CONTACTES

DEMANDE DE BOURSE PRIERE NOTER QUE SEULS LES CANDIDATS RETENUS SERONT CONTACTES BANQUE ISLAMIQUE DE DEVELOPPEMENT PROGRAMME DES BOURSES DE MASTER ès-science DEMANDE DE BOURSE Nom Nationalité Domaine proposé d études INSEREZ VOTRE PHOTO ICI Veuillez bien noter que les dossiers de candidatures

Plus en détail

GUIDE DE L ÉTUDIANT BOURSIER

GUIDE DE L ÉTUDIANT BOURSIER MISSION UNIVERSITAIRE DE TUNISIE À MONRÉAL 1255, rue University, bureau 601 Montréal, (Québec) H3B 3V9 CANADA Tél : (1) 514-284-9249 Fax : (1) 514-284-9403 E-mail : courriel@mutan.org www.mutan.org GUIDE

Plus en détail

ACP Fish II Brochure du Programme. Vers une gestion efficace et durable des pêches dans les pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique)

ACP Fish II Brochure du Programme. Vers une gestion efficace et durable des pêches dans les pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) ACP Fish II Brochure du Programme Vers une gestion efficace et durable des pêches dans les pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) 2 ACP Fish II Brochure du Programme Pays couverts par le Programme ACP

Plus en détail

Enquête sur le tourisme d observation de la faune en Afrique : Contribution des voyagistes

Enquête sur le tourisme d observation de la faune en Afrique : Contribution des voyagistes VERSION IMPRIMABLE DU QUESTIONNAIRE VEUILLEZ REMPLIR L'ENQUÊTE EN LIGNE! Enquête sur le tourisme d observation de la faune en Afrique : Introduction Contribution des voyagistes À l appui des efforts engagés

Plus en détail

- Les candidats/tes internes du BIT, en accord avec les paragraphes 31 et 32 de l'annexe I du Statut du personnel.

- Les candidats/tes internes du BIT, en accord avec les paragraphes 31 et 32 de l'annexe I du Statut du personnel. Département du développement des ressources humaines Bureau International du Travail Poste vacant No: RAPS/4/2015/RELMEETINGS/02 Date: 2 décembre 2015 Titre: Traducteur Date de clôture (minuit, heure de

Plus en détail

DOSSIER UNIQUE D ADMISSION AUX FORMATIONS «METIERS DE L ENSEIGNEMENT, DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION» ANNEE UNIVERSITAIRE 2014/2015

DOSSIER UNIQUE D ADMISSION AUX FORMATIONS «METIERS DE L ENSEIGNEMENT, DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION» ANNEE UNIVERSITAIRE 2014/2015 DOSSIER UNIQUE D ADMISSION AUX FORMATIONS «METIERS DE L ENSEIGNEMENT, DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION» ANNEE UNIVERSITAIRE 2014/2015 DOSSIER N... (à remplir par la scolarité) Dossier à remplir et à retourner

Plus en détail

DOSSIER DE PARTICIPATION à l APPEL d OFFRES HI/2014/AO/TRAVAUX

DOSSIER DE PARTICIPATION à l APPEL d OFFRES HI/2014/AO/TRAVAUX DOSSIER DE PARTICIPATION à l APPEL d OFFRES HI/2014/AO/TRAVAUX Date de publication : 23 décembre 2014 Date limite de réception des candidatures et des offres: 19 janvier 2015 à 24h00 Date d adjudication

Plus en détail

0.10 1.99. Prix du fournisseur Prix du fournisseur 1.00 1.20. incl. 8% TVA. Frais uniques. chf

0.10 1.99. Prix du fournisseur Prix du fournisseur 1.00 1.20. incl. 8% TVA. Frais uniques. chf incl. 8% TVA Frais uniques Frais de location Internet-Box Frais de location TV-Box Frais d envoi par commande 49.- 29.- 9.- Tarifs Fix (par minute) En Suisse À l international Groupe 1 Groupe 2 Groupe

Plus en détail

Services susceptibles d être retenus pour le classement :

Services susceptibles d être retenus pour le classement : NOTICE relative à la constitution des DOSSIERS de CLASSEMENT (Décret n 51-1423 du 05/12/51 modifié) Division des Personnels Enseignants Services susceptibles d être retenus pour le classement : - tous

Plus en détail

PLR 2014 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS

PLR 2014 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS PLR 2014 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS Version du 27/05/2015 à 17:53:19 PROGRAMME 852 : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS POUR CONSOLIDATION DE DETTES ENVERS LA FRANCE MINISTRE

Plus en détail

Activités des pays africains dans les comités d études de la CEI

Activités des pays africains dans les comités d études de la CEI INTERNATIONAL ELECTROTECHNICAL COMMISSION Activités des pays africains dans les comités d études de la CEI Françoise Rauser Programme des Pays Affiliés à la CEI & Liaisons Internationales La CEI en Afrique:

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE

COMMISSION EUROPÉENNE 23.10.2015 FR Journal officiel de l'union européenne C 351/9 V (Avis) PROCÉDURES ADMINISTRATIVES COMMISSION EUROPÉENNE APPEL À PROPOSITIONS «Soutien à des actions d information relatives à la politique

Plus en détail

Aide aux cinémas du monde

Aide aux cinémas du monde Aide aux cinémas du monde L est une aide sélective accordée à une société de production établie en France 1 dans le cadre d une coproduction avec une entreprise de production établie à l étranger. Elle

Plus en détail

Destination Tarifs Fixe Tarifs mobile Exception

Destination Tarifs Fixe Tarifs mobile Exception Tarifs Téléphonique (26/12/2013) - Page 1/5 Acores 0 /mn 0,22 /mn Afghanistan 0,49 /mn 0,49 /mn Afrique du Sud 0 /mn 0,34 /mn Alaska 0 /mn 0 /mn Albanie 0 /mn 0,34 /mn Algérie 0 /mn 0,64 /mn Au delà de

Plus en détail