Programmation orientée-agent : évaluation comparative d outils et environnements

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Programmation orientée-agent : évaluation comparative d outils et environnements"

Transcription

1 Programmation orientée-agent : évaluation comparative d outils et environnements Tony Garneau & Sylvain Delisle Département de mathématiques et d informatique Université du Québec à Trois-Rivières 3351 boulevard des Forges, Trois-Rivières Québec, Canada, G9A 5H7 {Tony_Garneau, RÉSUMÉ. Cet article propose une évaluation de différents outils de programmation et environnements de développement orientés-agents. L évaluation se base sur un ensemble de critères déterminés à partir des caractéristiques jugées importantes pour les environnements de développement de systèmes multi-agents. Une justification des caractéristiques et des différents critères est donnée. Une grille donne les résultats des outils pour chaque critère. Par la suite, une brève description de chaque outil et de leurs différentes caractéristiques est fournie. ABSTRACT. We present in this paper an evaluation of a variety of agent-oriented programming tools and multiagent system development environments. Our evaluation is based on a set of criteria we consider essential for such tools. We explain our criteria and how they have been applied in the comparative evaluation of the tools. Results of the evaluation are presented in a grid from which we make observations and draw conclusions. We also make a few suggestions related to future work this research may lead us to. MOTS-CLÉS : programmation orientée-agent, développement de systèmes multiagents, évaluation et comparaison d outils de programmation et de développement. KEYWORDS : agent-oriented programming, multiagent system development, evaluation and comparison of programming and development tools. JFIADSMA 2002, octobre, Lille, France

2 2 JFIADSMA 2002, octobre, Lille, France 1. Introduction Depuis quelques années, une évolution de la programmation OO (orientée-objet) se dessine à l horizon : la programmation orientée-agent. En effet, la programmation OO n est pas toujours adaptée aux besoins des applications d aujourd hui. Les systèmes sont souvent distribués sur plusieurs machines. Ils interagissent et communiquent entre eux et doivent aussi s exécuter indépendamment les uns des autres. Ils sont souvent divisés en sous-systèmes (indépendants) qui exécutent chacun une partie du travail dans un but commun. La programmation orientée-agent offre une façon beaucoup plus naturelle de concevoir ce type de système. Elle fut proposée par Yoav Shoham (Shoham, 1993) comme un nouveau paradigme de programmation basé sur une «vue sociétale de la programmation». L un de ces aspects fondamentaux est la programmation des agents en termes de notions mentales comme celles qu impliquent les croyances, désirs et intentions des architectures BDI (Beliefs, Desires, Intentions). L émergence de ce nouveau paradigme de programmation a donné lieu à l élaboration de plusieurs méthodologies et architectures pour la modélisation des systèmes multiagents. En voici quelques-unes : MaSE (multi-agents software engineering) (DeLoach et Wood, 2001), Aalaadin ou AGR (agent, groupe, rôle) (Ferber et Gutknecht, 1997), RETSINA (Sycara et al.), dmars (d Iverno et al., 1997), OAA (open agent architecture) (Martin et al., 1999), DESIRE (Brazier et al.,1997), Gaia (Zambonelli et al., 2000), Tropos (Mylopoulos et al.), et Kaos (Bradshaw et al., 1996). Récemment, nous avons effectué une étude comparative des principales méthodologies pour le développement des systèmes multiagents (Sabas 2001 ; Sabas et al. 2002). Le présent article poursuit cette recherche dans une perspective complémentaire, celle des outils de programmation et environnements informatiques pour le développement des systèmes multiagents. Le concept de programmation orientée-agent est une idée très intéressante et les méthodologies développées fournissent des patrons théoriques pour la modélisation des SMA (systèmes multiagents). Cependant, les systèmes à base d agents spécifiés à partir de ces méthodologies sont souvent difficiles à implémenter directement à partir des langages de programmation standards comme Java ou C++. Plusieurs outils (éléments logiciels offrant des services pour le développement de SMA) de différents types ont été développés récemment pour la programmation orientée-agent. Parmi ces outils, une dizaine ont retenu notre attention en raison de leur popularité et de leur pertinence : JADE (Rimassa et al., 2000), Zeus (Lee et al., 1999), MadKit (Ferber et Gutknecht, 1997), AgentBuilder (AgentBuilder U. G. 2000), Jack (Busetta et al., 1999), JAFMAS (Chauhan, 1997), AgentTool (DeLoach et Wood, 2001), DECAF (Graham et al., 2000), RMIT (Kendall et al.) et Brainstorm / J (Zunino et Amandi, 2000). Nous présentons ici une évaluation des principaux outils de programmation orientée-agent. La section suivante constitue une description de nos critères et de notre mode d évaluation. Les résultats et une analyse de ceux-ci suivront. En

3 Programmation et développement orientés-agent 3 conclusion, des travaux connexes seront abordés et quelques pistes de recherches seront identifiées. 2. Evaluation Si l on veut développer des outils utiles et applicables dans la pratique, plusieurs caractéristiques sont essentielles. Quelques lacunes semblent chroniques et des efforts devraient être faits pour y remédier. Voici plusieurs caractéristiques importantes que devrait contenir un environnement complet de développement de systèmes multiagents (SMA) : Offrir un support simple pour le déploiement inter-machine. Offrir un support pour les bases de données. L utilisation de l outil diminue l effort nécessaire à l implémentation et la quantité de code à écrire. L abstraction est assez forte pour permettre aux personnes moins expérimentées en programmation orientée-agent de créer facilement des SMA sans connaître tous les détails d implémentation. L outil laisse de la latitude aux plus expérimentés pour qu ils puissent accéder et interagir directement avec les différents composants du système (l outil doit ajouter un niveau d abstraction à la programmation sans toutefois qu il devienne un obstacle pour les programmeurs). Le code est facilement extensible. Les développeurs n ont pas à se soucier de l implémentation du système de communication et des protocoles utilisés pour transporter les messages. L outil possède un utilitaire de «débuggage» (déverminage), une interface utilisateur facilitant le développement et un générateur automatique de code source. Finalement, cet environnement est supporté par une documentation appropriée Objectifs et choix des outils Les critères de l évaluation sont directement liés aux objectifs qui, à notre avis, doivent au minimum être atteints pour considérer les outils comme étant des environnements de développement de SMA. Évidemment, les outils évalués n en sont pas tous et leurs objectifs diffèrent. Ils peuvent donc obtenir une faible évaluation d après notre grille, mais répondre adéquatement à leurs buts respectifs. Les objectifs essentiels d un environnement de développement de SMA sont : Accélérer le développement et diminuer l effort de programmation ; Abstraire les mécanismes de communication, d interaction et de coordination ; Permettre l implémentation de systèmes relativement complexes ; Permettre une bonne extensibilité du code ; et Fournir un support pour le déploiement (et l exécution) des systèmes.

4 4 JFIADSMA 2002, octobre, Lille, France 2.2. Critères d évaluation Les critères d évaluations étaient plus détaillés à l origine de notre travail. Cependant, dans un souci de lisibilité, nous les avons standardisés. Le barème choisi est un nombre compris entre 0 et 4 qui est interprété comme suit : 4 si l outil répond très bien au critère ; 3 si l outil répond bien au critère ; 2 si l outil répond moyennement au critère ; 1 si l outil répond peu au critère ; 0 si l outil ne répond pas du tout au critère Description des critères d évaluation La méthodologie liée à l outil couvre les différentes étapes (1) : La méthodologie couvre les différentes étapes du développement. Comme la majorité des auteurs, nous considérons que le processus de développement des SMA se divise en quatre étapes : l analyse, le développement, l implémentation et l exécution (déploiement). Facilité d apprentissage de l'outil (2) : Ce critère est déterminé en fonction de plusieurs facteurs dont la qualité de la documentation, la complexité des composants et les concepts utilisés. Les connaissances préalables à son utilisation comme le langage de programmation, le langage de communication entre les agents, les protocoles d interactions et autres sont aussi à prendre en considération. Facilité de transition entre le développement et l implémentation (3) : Facilité de passer du modèle à son implémentation. Plusieurs méthodologies développées sont très intéressantes au niveau conceptuel, mais difficilement applicables, notamment en ce qui concerne l implémentation. Souplesse de l outil (4) : C est la flexibilité et la polyvalence de l outil par rapport à l utilisation de ses composants et de sa méthodologie. Communication inter-agents (5) : Le programmeur ne doit pas avoir à se préoccuper de l implémentation des connections entre les différentes machines, des protocoles de communications, de la sécurité, de la synchronisation, des services de messagerie et autres. Ces services doivent donc être déjà implémentés. Outils de «débuggage» (6) : Plusieurs erreurs de coordination et de synchronisme risquent de se glisser à l intérieur des programmes. La découverte (et la correction) de ces erreurs peut s avérer très difficile voir même impossible sans outils appropriés. Support graphique pour le développement et l implémentation (7) : L environnement propose des interfaces graphiques facilitant et accélérant le

5 Programmation et développement orientés-agent 5 développement et l implémentation. Ces dernières peuvent servir à la création du modèle, la création des agents, l élaboration de conversations, le déploiement des agents sur les différentes plate-formes, etc. Support pour la gestion du SMA (8) : L outil permet l interaction avec le système. Il permet par exemple, d ajouter, de modifier ou de supprimer dynamiquement des agents dans le système. L intérêt de ce type de gestion n est pas à négliger, elle peut être très utile pour l étude du système au niveau de l exécution, de la vérification et validation. Diminution de l effort demandé et Simplicité d implémentation (9) : Dans ce critère, plusieurs facteurs doivent être pris en considération. Un langage supportant bien la programmation orientée-objet, le «multi-threads» et la programmation réseau procurent des avantages importants. Les composants doivent aussi être facilement identifiables (nom, packages, documentation, paramètres, etc.). De plus, les classes et les services disponibles doivent être faciles à utiliser. La diminution de l effort demandé en termes de quantité de code à écrire, de complexité des composants à implémenter, de facilité d utilisation des composants existants sont aussi des facteurs à prendre en considération. Support pour les bases de données (10) : La sauvegarde des données est une tâche assez technique au niveau de la programmation. Il est intéressant d abstraire ce processus le plus possible et fournir des outils facilitant la sauvegarde des informations. Génération automatique de code (11) : Si les spécifications du système sont possibles au niveau des interfaces, il est important de pouvoir générer le code source du système (au moins les squelettes) et de ses différents composants. Extensibilité du code (12) : Les utilitaires fournis par les outils comme les modules, les agents pré-définis ou le code généré doivent être facilement modifiables. Il faut aussi pouvoir ajouter facilement du code à celui existant. Déploiement (13) : La possibilité de répartir le système sur plusieurs machines est un critère très important au niveau de l exécution. L outil doit aussi permettre une exécution simple du système. L exécution doit être indépendante de l environnement. Documentation (14) : La documentation disponible est de qualité. Elle couvre l ensemble des composants de l outil. De plus, elle est claire, concise et nonambiguë. D autres critères ont été considérés. Par contre, une évaluation numérique de ceux-ci ne nous a pas semblé nécessaire ou même souhaitable. Ils ont donc été pris en considération dans l évaluation globale mais ne font pas partie de la grille. Parmi ces critères, on retrouve la méthodologie utilisée pour le développement, le langage de communication entre les agents et le langage de programmation.

6 6 JFIADSMA 2002, octobre, Lille, France 3. Résultats Nous avons évalué huit (8) outils/environnements de programmation pour le développement de SMA à l aide des 15 critères introduits ci-haut en 2.3. Nous avons choisi ces huit outils essentiellement en raison de leur popularité actuelle et de leur accessibilité Grille des résultats Outils Critères JADE DECAF AgentBuilder Zeus JAFMAS/JIVE Jack AgentTool Madkit Méthodologie (1) Facilité d apprentissage (2) Transition entre les étapes (3) Souplesse de l outil (4) Communication inter-agents (5) Outil de «débuggage» (6) Support développement (7) Support implémentation (7) Gestion du SMA (8) Effort et simplicité (9) Bases de données (10) Génération de code (11) Extensibilité du code (12) Déploiement (13) Documentation disponible (14) Total (sur 60)

7 Programmation et développement orientés-agent Résultats par outil Nous donnons ici une brève description des outils et de leurs caractéristiques. Quelques commentaires sont faits sur chacun par rapport à leur évaluation. AgentTool : Cet outil se base sur une méthodologie qui se veut une extension au modèle OO : la méthodologie MaSE. Celle-ci comporte sept phases : trouver les buts, appliquer les cas d utilisation, raffiner les buts, créer les classes d agents, construire les conversations, assembler les classes d agents et l implémentation. Cette méthode met l accent sur l analyse et le développement. L outil permet la vérification et la validation des conversations. Le déploiement (partiel) se fait directement à l intérieur de l environnement. La génération automatique du code (en Java) des conversations est disponible. Cet outil est intéressant pour effectuer les premières étapes du développement d un SMA. AgentBuilder : AgentBuilder est un environnement de développement complet. Une modélisation orientée-objet avec OMT constitue la base de la conception des systèmes à laquelle on ajoute une partie «ontologie». L élaboration du comportement des agents se fait à partir du modèle BDI et du langage AGENT-0. KQML est utilisé comme langage de communication entre les agents. L exécution du système se fait à partir de l engin d exécution d AgentBuilder. Par contre, on peut créer des fichier «.class» et les exécuter sur une JVM standard. AgentBuilder est un outil complexe qui demande des efforts d apprentissage importants et de bonnes connaissances dans le domaine des systèmes multiagents pour être utilisé de façon performante. Il est limité au niveau de l extensibilité, du déploiement et de la réutilisabilité. DECAF : DECAF est un environnement de développement de plans. L outil fourni quelques utilitaires pour l élaboration de plans et pour la coordination des tâches. Un planificateur applique des heuristiques pour trouver un ordonnancement aux tâches. Une interface permet la construction de celles-ci. DECAF fourni aussi un éditeur d agent qui est utile pour le «débuggage». Aucune méthodologie n est spécifiée pour la conception. Jack : L environnement Jack est constitué d un éditeur gestionnaire de projet, d un langage de programmation JAL (Jack Agent Language) et d un compilateur. Le gestionnaire de projet est une interface qui possède un éditeur de textes où se fait l implémentation du système. La compilation (passage de JAL à Java) et l exécution du système se font aussi à l intérieur de cette interface. Le langage JAL est une extension à Java. Aucune méthodologie n est proposée. Les agents sont basés sur un modèle BDI. Aucun éditeur n est disponible pour le développement ou le déploiement des systèmes. Jack est très long à maîtriser, il faut apprendre le langage JAL et connaître le modèle BDI de dmars (d Iverno, 1997). De plus, le manque de support graphique complique l implémentation et le déploiement des systèmes. Jade : Jade est un outil qui répond aux normes FIPA97. Aucune méthodologie n est spécifiée pour le développement. Jade fourni des classes qui implémentent

8 8 JFIADSMA 2002, octobre, Lille, France «JESS» pour la définition du comportement des agents. L outil possède trois modules principaux (nécessaire aux normes FIPA). Le DF «director facilitor» fourni un service de pages jaunes à la plateforme. Le ACC «agent communication chanel» gère la communication entre les agents. Le AMS «agent management system» supervise l enregistrement des agents, leur authentification, leur accès et utilisation du système. Les agents communiquent par le langage FIPA ACL. Un éditeur est disponible pour l enregistrement et la gestion des agents. Aucune autre interface n est disponible pour le développement ou l implémentation. À cause de cette lacune, l implémentation demande beaucoup d efforts. Elle nécessite une bonne connaissance des classes et des différents services offerts. JAFMAS et JiVE : JAFMAS met l emphase sur les protocoles de communications, l interaction entre les agents, la coordination et la cohérence à l intérieur du système. Il propose une méthodologie en cinq phases : identifier les agents, identifier les conversations, identifier les règles de conversation, analyser le modèle des conversations et l implémentation. L éditeur graphique (JiVE) est un outil de support pour le développement qui propose une interface qui aide l utilisateur dans sa démarche. Une particularité de JiVE est la possibilité de travailler en groupe sur un projet. Les réseaux de Pétri et l utilisation de COOL rendent la création de conversations et la coordination très complexe. Aucun support pour le déploiement n est disponible. MadKit : Madkit est un environnement basé sur la méthodologie Aalaadin ou AGR (agent / groupe / rôle). L outil fourni un éditeur permettant le déploiement et la gestion des SMA (G-box). La gestion faite via cet éditeur offre plusieurs possibilités intéressantes. L outil offre aussi un utilitaire pour effectuer des simulations. Zeus : Zeus est un environnement complet qui utilise une méthodologie appelée «role modeling» pour le développement de systèmes collaboratifs. Les agents possèdent trois couches. La première couche est celle de la définition où l agent est vu comme une entité autonome capable de raisonner en termes de ses croyances, ses ressources et de ses préférences. La seconde couche est celle de l organisation. Dans celle-ci, il faut déterminer les relations entre les agents. La dernière couche est celle de la coordination. Dans celle-ci, on décide des modes de communication entre les agents, protocoles, coordination et autres mécanismes d interactions. L outil est un des plus complets. Les différentes étapes du développement se font à l intérieur de plusieurs éditeurs : ontologie, description des tâches, organisation, définition des agents, coordination, faits et variables ainsi que les contraintes. Le développement de SMA avec Zeus est cependant conditionnel à l utilisation de l approche «role modeling». L outil est assez complexe et sa maîtrise nécessite beaucoup de temps Classement global À l origine, deux outils supplémentaires faisaient partie de la grille d évaluation : RMIT et Brainstorm / J. Cependant, ces deux outils ayant obtenus des pointages très

9 Programmation et développement orientés-agent 9 bas, nous avons décidé de les retirer de la grille d évaluation. Ces deux outils semblent plutôt être dédiés à un usage interne aux équipes qui les ont développés. Nous voulons quand même souligner que ce sont deux librairies de classes implémentées en Java. Les deux ont un manque important au niveau de la documentation. Les architectures définies et les classes à utiliser sont très complexes. De plus, aucun outil graphique n aide le développement. Enfin, on peut critiquer l absence de méthodologie, la complexité de leur composants, le manque de support au niveau du «débuggage» et du déploiement. Jack et JADE peuvent être considérés comme étant des «frameworks». Ils sont plus complets que RMIT et Branstorm / J. Cependant, les deux outils n ont aucune spécification au niveau de la méthodologie. De plus, les deux ont de grandes lacunes au niveau des utilitaires graphiques. Leur documentation est bonne et couvre la majorité de leurs outils respectifs. Les deux offrent de grandes possibilités au niveau de l implémentation même si celle-ci demande beaucoup d efforts. La différence majeure entre les deux est que le développement avec JADE se fait en Java pur contrairement à JAL pour le développement avec Jack. DECAF, JAFMAS (et JiVE), MadKit et agenttool sont plutôt des environnements aidant à différents niveaux du processus de développement. DECAF et JAFMAS mettent l accent sur les interactions et la planification mais délaissent le côté implémentation et déploiement. AgentTool se concentre sur les premières phases du développement mais l implémentation n est pas prise en compte par l outil. MadKit, quant à lui, met l accent plus au niveau du déploiement qu aux autres étapes du développement (même s il se base sur la méthodologie Aalaadin). Madkit offre une bonne documentation comparativement aux trois autres. Zeus et AgentBuilder ont obtenus les deux meilleurs pointages (44 et 41) des huit outils évalués. Ils sont aussi les deux outils les plus complets du groupe. Les deux environnements possèdent une documentation abondante. Ces outils offrent plusieurs interfaces graphiques aidant le développement. De plus, les deux outils offrent un utilitaire de «débuggage». Ils proposent chacun une méthodologie pour le développement. Les deux outils sont cependant très complexes et leur apprentissage nécessite beaucoup d efforts. Dans le cas d AgentBuilder il faut connaître RADL (Reticular Agent Definition Language), la gestion des ontologies, l engin d exécution, les protocoles utilisés et maîtriser les différents interfaces de l environnement. L apprentissage de Zeus est aussi très long car il faut maîtriser la technique de modélisation «Role modeling» qu il faut obligatoirement utiliser. Il est aussi nécessaire de comprendre les différents éditeurs qui fournissent plusieurs services plus ou moins sophistiqués (ontologie, tâches, ressources, règles, protocoles d interactions, visualisation du système, etc.). Les deux outils ont quelques lacunes au niveau de l extensibilité et de la souplesse.

10 10 JFIADSMA 2002, octobre, Lille, France 4. Conclusion Peu de travaux ont jusqu ici été publiés sur l évaluation des différents outils et environnements de développement de systèmes multi-agents. Il est primordial d évaluer et comparer les aspects techniques des outils pour en relever les forces et faiblesses de chacun. Ce type de synthèse et d évaluation aide à faire ressortir les tendances que prennent, ou devraient éventuellement prendre, les équipes de recherches actives dans ce domaine. Ricordel et Demazeau (2000) présentent une étude comparative de quatre (4) outils (AgentBuilder, Jack, MadKit et Zeus). La différence fondamentale entre leur article et le nôtre est que nous nous situons davantage au niveau applicatif, alors que leur travail se situe surtout au niveau conceptuel. Notons aussi Galan (2000) qui fait une brève comparaison entre quelques éléments de différents outils (JiVE, AgentBuilder, ADE, Zeus, DECAF, MASSIVE kit, JADE, Kaos et Bond). La majorité des outils développés le furent pour exploiter ou démontrer un concept ou une idée en particulier. De ce fait, le développement de ces outils négligent, volontairement ou non, le développement de plusieurs dimensions essentielles à l implémentation d un SMA. Ceci rend leur utilisation inappropriée ou même impossible pour le développement de systèmes réels. Nous avons suggéré un peu plus haut plusieurs caractéristiques que devraient posséder les environnements de développement de SMA. À partir de celles-ci, nous avons élaboré une grille de critères et avons évalué dix outils destinés aux SMA. La grille d évaluation nous permet de constater quelques tendances entre les différents outils : Les outils fournissant des utilitaires graphiques pour le développement et l implémentation ont tous un manque au niveau de l extensibilité et de la souplesse. Les outils qui fournissent des interfaces pour l implémentation diminuent l effort de programmation. Les outils les plus complets utilisent une méthodologie pour le développement. La plupart des outils ne supportent aucun mécanisme pour la sauvegarde des données. Il serait intéressant de développer un environnement complet qui : mettrait l accent sur la facilité et la simplicité du développement ; fournirait aux programmeurs plusieurs options pré-implémentées ; offrirait plusieurs types d agents ayant chacun des caractéristiques et comportements différents ; fournirait une implémentation appropriée de ceux-ci. Un environnement comme celui-ci définirait aussi des mécanismes (encapsulés) simples de communication inter-machines (sockets, multicast, RMI). Il permettrait aussi la génération automatique des sources (base des agents, mécanismes de communication, squelettes des méthodes nécessaires, attributs et spécifications du système et des agents). De plus, il devrait permettre une bonne extensibilité du code généré et offrir quelques mécanismes d interaction (entre les agents) simples et extensibles. De cette façon, on obtiendrait

11 Programmation et développement orientés-agent 11 un environnement qui combine les principales qualités des meilleurs outils tout en palliant à leurs faiblesses par des ajouts substantiels. Bien sûr, cette idée représente une vision «idéaliste» d un environnement de développement de SMA. Cependant, un constat est évident : les outils existants ne permettent pas encore le développement complet, et ce de façon relativement simple, de SMA appliqués à des systèmes réels d envergure intéressante. La plupart des éléments essentiels à un environnement de développement de systèmes multiagents existent déjà dans un ou l autre des différents outils présentés. Un mariage des différents concepts et des différentes caractéristiques de ceux-ci laisse entrevoir le développement d outils encore plus adéquats et productifs. 5. Remerciements Nous remercions le CRSNG du Canada pour son support financier à nos recherches. Nous remercions aussi le professeur Mourad Badri pour ses idées, commentaires et suggestions au début de ce travail. 6. Références AgentBuilder R.M., An Integrated Toolkit for Constructing Intelligent Sofware Agents, AgentBuilder, Reference Manual, Avril AgentBuilder U.G., An Integrated Toolkit for Constructing Intelligent Sofware Agents, AgentBuilder, User s Guide, Avril AgentTool U.M., AgentTool, User s Manual, Juin Bradshaw, J. M., Dutfield S., Benoit P., Woolley J. D., KaoS : Toward an Industrial- Strength Open Agent Architecture, G. M. O Hare, N. R. Jennings, eds. Foundations of Distributed Artificial Intelligence, John Wiley & Sons, p , Brazier F. M. T., Dunin-Keplicz B. M., Jennings N. R., Treur J., DESIRE : Modelling Multi-Agent Systems in a Compositional Formal Framework, International Journal of Cooperative Information Systems, Vol 6, No 1, p , Busetta P., Ronnquist R., Hodgson A., Lucas A., Jack Intelligent Agents Components for Intelligent Agents in Java, AgentLink News Letter, Janvier Chauhan D., JAFMAS : A Java-Based Agent Framework for Multi-Agent Systems Development and Implementation, Masters Thesis, ECECS Department, University of Cincinnati, Juillet DeLoach S. A., Wood M., Developing Multiagent Systems with agenttool, (ATAL'2000), Berlin, 2001.

12 12 JFIADSMA 2002, octobre, Lille, France d'iverno M., Kinny D., Luck M., Wooldridge M., A Formal Specification of dmars, Agent Theories, Architectures, and Languages (ATAL 1997), p , Ferber J., Gutknecht O., The MadKit agent platform architecture. Galan A. K., JiVE : JAFMAS integrated Visual Environment, Thèse présentée à l'université de Cincinnati, Graham J. R., Mchugh D., Mersic M., McGeary F., Windley M. V., Cleaver D., Decker K. S., Tools for Developing and Monitoring Agents in Distributed Multi- Agent Systems, Agents Workshop on Infrastructure for Multi-Agent Systems, p , Jack D. E., Jack Development Environment, User Guide, Jack U.G., Jack Intelligent Agents, User Guide, JADE P.G., Bellifemine F., Caire G., Trucco T., Rimassa G., JADE, Programmer s Guide, Février Kendall E. A., Krishna P. V., Pathak C. V., Suresh C. B., A Java Application Framework for Agent Based Systems. Lee L. C., Ndumu D. T., Nwana H. S., ZEUS: An Advanced Tool-Kit for Engineering Distributed Multi-Agent Systems. In Proceedings of the Practical Application of Intelligent Agents and Multi-Agent Systems, p , Londres, Martin D., Cheyer A., Moran D., The Open Agent Architecture : A Framework for Building Distributed Software Systems, Applied Artificial Intelligence, Vol 13, No 1-2, p , McGeaty F., DECAF Programming : An Introduction, Avril Mylopoulos J., Kolp M., Giorgini P., Agent-Oriented Software Development. Ricordel P. M., Demazeau Y., From Analysis to Deployment : a Multi-Agent Platform Survey, ESAW, p , Rimassa G., Bellifemine F., Poggi A., JADE - A FIPA Compliant Agent Framework, PMAA`99, p , Londres, Avril Sabas A., Delisle S., Badri M. A Comparative Analysis of Multiagent System Development Methodologies: Towards a Unified Approach, Third International Symposium "From Agent Theory to Agent Implementation" (AT2AI-3), Sixteenth European Meeting on Cybernetics and Systems Research, Vienne (Autriche), 2-5 avril 2002, Volume 2, Sabas A., Systèmes multi-agents : une analyse comparative des méthodologies de développement (Vers la convergence des méthodologies de développement et la standardisation des plateformes SMA), Mémoire de maîtrise en mathématiques et informatique appliquées, Université du Québec à Trois-Rivières, Octobre Shoham Y., Agent-Oriented Programming, Artificial Intelligence, Vol. 60, No. 1, p , Mars 1993.

13 Programmation et développement orientés-agent 13 Sycara K., Paolucci M., Velsen M. V., Giampapa J., The RETSINA MAS Infrastructure. Zambonelli F., Jennings N., Omicini A., Wooldridge M., Agent-Oriented Software Engineering for Internet Applications, Coordination of Internet Agents : Models, Technologies and Applications, Springer, ZEUS A.R.G., Collis J., Ndumu D., The Zeus Agent Building Toolkit, The Application Realisation Guide, Septembre ZEUS R. M..G., Collis J., Ndumu D., The Zeus Agent Building Toolkit, The Role modelling Guide, Août ZEUS T.M., Collis J., Ndumu D., The Zeus Agent Building Toolkit, Technical Manual, Septembre Zunino A., Amandi A., Brainstorm/J : a Java Framework for Intelligent Agents, Argentinina Symposium on Artificial Intelligence, Sites webs AgentBuilder AgentTool Brainstorm/J DECAF Jack Jade JAFMAS JiVE MadKit Zeus

Outils logiciels des Systèmes Multi-Agents. Joël Quinqueton LIRMM Montpellier, France

Outils logiciels des Systèmes Multi-Agents. Joël Quinqueton LIRMM Montpellier, France Outils logiciels des Systèmes Multi-Agents Joël Quinqueton LIRMM Montpellier, France Rappels des cours précédents 1. Motivations: distribution 2. Origines 1. Tableaux Noirs 2. Acteur 3. Problématique:

Plus en détail

Mémoire Présenté Par Tony Garneau. DMAS Builder : Un Environnement de Développement De Systèmes Multi-Agents Totalement Distribués

Mémoire Présenté Par Tony Garneau. DMAS Builder : Un Environnement de Développement De Systèmes Multi-Agents Totalement Distribués Mémoire Présenté Par Tony Garneau à l Université du Québec à Trois-Rivières Comme exigence partielle de la Maîtrise en mathématiques et informatique appliquées La Programmation Orientée-Agent DMAS Builder

Plus en détail

Environnements de Développement

Environnements de Développement Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Mahdia Unité d Enseignement: Environnements de Développement Mme BEN ABDELJELIL HASSINE Mouna m.bnaj@yahoo.fr Développement des systèmes d Information Syllabus

Plus en détail

Visual Paradigm Contraintes inter-associations

Visual Paradigm Contraintes inter-associations Visual Paradigm Contraintes inter-associations Travail de Bachelor d'informaticien de gestion Partie C Présentation de Visual Paradigm 1 Présentation de Visual Paradigm For UML L objet du travail de Bachelor

Plus en détail

COMMENT DÉFINIR L ORIENTÉ OBJET

COMMENT DÉFINIR L ORIENTÉ OBJET COMMENT DÉFINIR L ORIENTÉ OBJET De manière superficielle, le terme «orienté objet», signifie que l on organise le logiciel comme une collection d objets dissociés comprenant à la fois une structure de

Plus en détail

WSIG Intégration entre SMA et WS. Par Adouani Nabil & Loukil Brahim khalil

WSIG Intégration entre SMA et WS. Par Adouani Nabil & Loukil Brahim khalil WSIG Intégration entre SMA et WS Par Adouani Nabil & Loukil Brahim khalil Plan Introduction Définitions: Agent, agent mobile et Système Multi-Agents La plateforme JADE Services Web Intégration entre agents

Plus en détail

Programmation de services en téléphonie sur IP

Programmation de services en téléphonie sur IP Programmation de services en téléphonie sur IP Présentation de projet mémoire Grégory Estienne Sous la supervision du Dr. Luigi Logrippo Introduction La téléphonie sur IP comme support à la programmation

Plus en détail

Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform

Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform IBM Software Group Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform Thierry Bourrier, Techical Consultant thierry.bourrier@fr.ibm.com L Architecture

Plus en détail

RAPPORT DE CONCEPTION UML :

RAPPORT DE CONCEPTION UML : Carlo Abi Chahine Sylvain Archenault Yves Houpert Martine Wang RAPPORT DE CONCEPTION UML : Bamboo Ch@t Projet GM4 Juin 2006 Table des matières 1 Introduction 2 2 Présentation du logiciel 3 2.1 Précisions

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium. Comparatif Choco/Drools dans le cadre du projet JASMINe

Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium. Comparatif Choco/Drools dans le cadre du projet JASMINe Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium dans le cadre du projet JASMINe Avril 2008 Table des matières 1 Introduction 3 1.1 Rappel sur JASMINe.......................................

Plus en détail

Le génie logiciel. maintenance de logiciels.

Le génie logiciel. maintenance de logiciels. Le génie logiciel Définition de l IEEE (IEEE 1990): L application d une approche systématique, disciplinée et quantifiable pour le développement, l opération et la maintenance de logiciels. Introduction

Plus en détail

Bienvenue dans le monde de la construction logicielle

Bienvenue dans le monde de la construction logicielle Chapitre 1 Bienvenue dans le monde de la construction logicielle Sommaire : 1.1 La construction logicielle, qu est-ce que c est? : page 3 1.2 Pourquoi la construction logicielle est-elle importante? :

Plus en détail

plate-forme PaaS (Audit)

plate-forme PaaS (Audit) Contrôle d accès dans une plate-forme PaaS (Audit) Ahmed BOUCHAMI, Olivier PERRIN, LORIA Introduction La sécurité d une plate-forme collaborative nécessite un module d authentification et un module de

Plus en détail

Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques

Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques Méthode Analyse Conception Introduction à UML Génie logiciel Définition «Ensemble de méthodes, techniques et outils pour la production et la maintenance

Plus en détail

Génie logiciel (Un aperçu)

Génie logiciel (Un aperçu) (Un aperçu) (sommerville 2010) Laurent Pérochon INRA URH 63122 St Genès Champanelle Laurent.perochon@clermont.inra.fr Ensemble d activités conduisant à la production d un logiciel Sur un échantillon de

Plus en détail

Introduction au développement SharePoint. Version 1.0

Introduction au développement SharePoint. Version 1.0 Introduction au développement SharePoint Version 1.0 Z 2 Introduction au développement SharePoint 09/05/09 Sommaire 1 SharePoint : les bases... 3 1.1 Débuter sous SharePoint... 3 1.2 Connaissances Requises...

Plus en détail

G en om3: Building middleware-independent robotic components. Comparaison de middleware: YARP, MS Robotics Dev Studio, URBI, OpenRTM-aist, ROS

G en om3: Building middleware-independent robotic components. Comparaison de middleware: YARP, MS Robotics Dev Studio, URBI, OpenRTM-aist, ROS G en om3: Building middleware-independent robotic components Comparaison de middleware: YARP, MS Robotics Dev Studio, URBI, OpenRTM-aist, ROS Pablo Rauzy 15 février 2011 Table des matières 1 G en om3 :

Plus en détail

Plan. Les systèmes multi-agents De la conception à la programmation. Comment gérer les distribution? Intelligence Artificielle Distribuée (I.A.

Plan. Les systèmes multi-agents De la conception à la programmation. Comment gérer les distribution? Intelligence Artificielle Distribuée (I.A. Plan Les systèmes multi-agents De la conception à la programmation Laboratoire IBISC & Départ. GEII Université & IUT d Evry nadia.abchiche@ibisc.univ-evry.fr Définitions du terme «agent» Conception et

Plus en détail

Figure 1 : page d accueil pour le professeur

Figure 1 : page d accueil pour le professeur Démonstration de Maple T.A., un environnement pour les examens et devoirs en ligne avec correction Automatique Benoit Vidalie, Maplesoft (bvidalie@maplesoft.com) Résumé : Le logiciel de calcul mathématique

Plus en détail

JASPERSOFT ET LE PAYSAGE ANALYTIQUE. Jaspersoft et le paysage analytique 1

JASPERSOFT ET LE PAYSAGE ANALYTIQUE. Jaspersoft et le paysage analytique 1 JASPERSOFT ET LE PAYSAGE ANALYTIQUE Jaspersoft et le paysage analytique 1 Ce texte est un résumé du Livre Blanc complet. N hésitez pas à vous inscrire sur Jaspersoft (http://www.jaspersoft.com/fr/analyticslandscape-jaspersoft)

Plus en détail

1. Vue rapide des logiciels disponibles

1. Vue rapide des logiciels disponibles Voici une revue rapide des progiciels gratuits accessibles [FREE AND SHAREWARE] dans la section SUITES du site KDNUGGETS (http://www.kdnuggets.com/software/suites.html). L étude sera approfondie pour les

Plus en détail

Noureddine Kerzazi noureddine.kerzazi@polymtl.ca

Noureddine Kerzazi noureddine.kerzazi@polymtl.ca Domaine de la modélisation des processus pour le génie logiciel. Noureddine Kerzazi noureddine.kerzazi@polymtl.ca DSL4SPM Domain-Specific-Language for Software Process Modeling Il s agit d un nouveau cadre

Plus en détail

Une architecture logicielle pour la modélisation et simulation orientée agents de chaînes logistiques

Une architecture logicielle pour la modélisation et simulation orientée agents de chaînes logistiques Une architecture logicielle pour la modélisation et simulation orientée agents de chaînes logistiques Karam MUSTAPHA Domaine Universitaire de Saint-Jérôme Avenue Escadrille Normandie-Niemen 13397 MARSEILLE

Plus en détail

Modélisation: outillage et intégration

Modélisation: outillage et intégration Modélisation: outillage et intégration Emmanuel Gaudin emmanuel.gaudin@pragmadev.com Un réel besoin Le logiciel double tous les deux ans. Le volume final rend extrêmement difficile de garantir le niveau

Plus en détail

RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA

RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA Le présent document a pour but de servir de guide pour ce qui est des rôles et des responsabilités du coordonnateur communautaire

Plus en détail

Modèle d implémentation

Modèle d implémentation Modèle d implémentation Les packages UML: Unified modeling Language Leçon 5/6-9-16/10/2008 Les packages - Modèle d implémentation - Méthodologie (RUP) Un package ou sous-système est un regroupement logique

Plus en détail

La plate-forme DIMA. Master 1 IMA COLI23 - Université de La Rochelle

La plate-forme DIMA. Master 1 IMA COLI23 - Université de La Rochelle La plate-forme DIMA Master 1 IMA COLI23 - Université de La Rochelle DIMA Bref aperçu Qu'est-ce? Acronyme de «Développement et Implémentation de Systèmes Multi-Agents» Initié par Zahia Guessoum et Jean-Pierre

Plus en détail

Dafoe Présentation de la plate-forme UIMA

Dafoe Présentation de la plate-forme UIMA Laboratoire d Informatique de l université Paris-Nord (UMR CNRS 7030) Institut Galilée - Université Paris-Nord 99, avenue Jean-Baptiste Clément 93430 Villetaneuse, France 11 juillet 2007 Plates-formes

Plus en détail

RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005

RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005 Oussama ELKACHOINDI Wajdi MEHENNI RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005 Sommaire I. Préliminaire : Notice d exécution et mode opératoire...4 II. Architecture globale de l application...5

Plus en détail

CERTIFICATION Professional Scrum Developer (.NET)

CERTIFICATION Professional Scrum Developer (.NET) Durée 5 jours Description Le cours «Professional Scrum Developer» de Pyxis offre une expérience intensive unique aux développeurs de logiciels. Ce cours guide les équipes sur la façon de transformer les

Plus en détail

CalDav Manager : Gestionnaire d emploi du temps

CalDav Manager : Gestionnaire d emploi du temps Génie logiciel - M1 ALMA CalDav Manager : Gestionnaire d emploi du temps Auteurs : Stanislas KOBAK - Céline BARILLERE 5 décembre 2012 Table des matières 1 Introduction 2 1.1 Rappel de l énoncé du projet.............................

Plus en détail

Rational Unified Process

Rational Unified Process Rational Unified Process Hafedh Mili Rational Unified Process 1. Principes de base 2. Les phases 3. Les activités (workflows) Copyright Hafedh Mili 2005 2 1 Rational Unified Process Processus de développement

Plus en détail

PG208, Projet n 3 : Serveur HTTP évolué

PG208, Projet n 3 : Serveur HTTP évolué PG208, Projet n 3 : Serveur HTTP évolué Bertrand LE GAL, Serge BOUTER et Clément VUCHENER Filière électronique 2 eme année - Année universitaire 2011-2012 1 Introduction 1.1 Objectif du projet L objectif

Plus en détail

Programmation PHP Septembre 2010

Programmation PHP Septembre 2010 IFT1147 Programmation Serveur Web avec PHP Plan La POO en PHP Lecture du chapitre 20. Programmation par objets Introduction à la POO Objets et classes Propriétés Méthodes Private Héritage Polymorphisme

Plus en détail

Table des Matières. Table des Figures 7. Introduction Générale 9. Chapitre 1 - Langages de description d architectures matérielles hybrides 23

Table des Matières. Table des Figures 7. Introduction Générale 9. Chapitre 1 - Langages de description d architectures matérielles hybrides 23 Table des Figures 7 Introduction Générale 9 1. Outils et plate-formes de construction d application 9 2. Intégration de paradigmes de conception dans le cycle de vie 10 2.1. Equilibrage de charge et équilibrage

Plus en détail

Spring IDE. Mise en œuvre. Eclipse

Spring IDE. Mise en œuvre. Eclipse A Spring IDE Bien que Spring mette à disposition d intéressants mécanismes afin d améliorer l architecture des applications Java EE en se fondant sur l injection de dépendances et la programmation orientée

Plus en détail

IFT2255 : Génie logiciel

IFT2255 : Génie logiciel IFT2255 : Génie logiciel Chapitre 6 - Analyse orientée objets Section 1. Introduction à UML Julie Vachon et Houari Sahraoui 6.1. Introduction à UML 1. Vers une approche orientée objet 2. Introduction ti

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005

Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005 MDA : Un Tutoriel Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005 1 Sommaire Table des matières 1 Sommaire 1 2 Introduction 2 2.1 A qui s adresse ce tutoriel......................

Plus en détail

ADELFE : Atelier de développement de logiciels à fonctionnalité émergente

ADELFE : Atelier de développement de logiciels à fonctionnalité émergente ADELFE : Atelier de développement de logiciels à fonctionnalité émergente Gauthier Picard*, Carole Bernon*, Valérie Camps**, Marie- Pierre Gleizes* * Institut de Recherche en Informatique de Toulouse Université

Plus en détail

Procédure pour évaluer et/ou éditer un article

Procédure pour évaluer et/ou éditer un article Procédure pour évaluer et/ou éditer un article Rôle des membres du comité de rédaction dans le processus de révision d un article : 1. Rôle de la Rédactrice en chef 2. Rôle des Rédacteurs adjoints 3. Rôle

Plus en détail

Introduction. Python?

Introduction. Python? 1 Introduction Python - why settle for snake oil when you can have the whole snake? «Python - Pourquoi se contenter d huile de serpent quand on peut avoir le serpent tout entier?» Mark Jackson En guise

Plus en détail

Rappel sur les bases de données

Rappel sur les bases de données Rappel sur les bases de données 1) Généralités 1.1 Base de données et système de gestion de base de donnés: définitions Une base de données est un ensemble de données stockées de manière structurée permettant

Plus en détail

Project No. 518423 LLP 1 2011 1 ES LEONARDO LMP

Project No. 518423 LLP 1 2011 1 ES LEONARDO LMP Project No. 518423 LLP 1 2011 1 ES LEONARDO LMP FORMATION POUR LES ELECTROMECANICIENS SPECIALISES DANS LA MAINTENANCE DES PRINCIPAUX COMPOSANTS DE VEHICULES ELECTRIQUES: BATTERIES, MOTEURS ELECTRIQUES,

Plus en détail

Architecture de déploiement d un système réparti. Kawtharany Mohamed Laboratoire d'informatique et Télécommunication ENST Bretagne

Architecture de déploiement d un système réparti. Kawtharany Mohamed Laboratoire d'informatique et Télécommunication ENST Bretagne Architecture de déploiement d un système réparti Kawtharany Mohamed Laboratoire d'informatique et Télécommunication ENST Bretagne I. Introduction Contexte du travail. Étude du déploiement. Modélisation

Plus en détail

Une méthodologie de conception des systèmes distribués basée sur UML

Une méthodologie de conception des systèmes distribués basée sur UML Une méthodologie de conception des systèmes distribués basée sur UML Nouvelles Technologies de la Répartition (NOTERE 2005) 1 er septembre 2005 Ludovic Apvrille Pierre de Saqui-Sannes Axelle Apvrille Page

Plus en détail

Gestion des immeubles

Gestion des immeubles RAPPORT DE CONCEPTION Gestion des immeubles BOUSSRHAN YOUSSEF & BENZITI WALID Email : Youssefboussrhan@gmail.com GSM : 0678510690, 0611347597 ISTA NTIC SYBA CRJJ GROUPE B Annexe : Figure 1: Diagramme de

Plus en détail

Introduction à Windows Workflow Foundation

Introduction à Windows Workflow Foundation Introduction à Windows Workflow Foundation Version 1.1 Auteur : Mathieu HOLLEBECQ Co-auteur : James RAVAILLE http://blogs.dotnet-france.com/jamesr 2 Introduction à Windows Workflow Foundation [07/01/2009]

Plus en détail

Comment compiler un programme MATLAB

Comment compiler un programme MATLAB Comment compiler un programme MATLAB 1- Introduction Le compilateur MATLAB génère un code source C à partir d une fonction MATLAB. Le code C généré par le compilateur MATLAB peut être: soit un code source

Plus en détail

Introduction aux Composants Logiciels

Introduction aux Composants Logiciels Introduction aux Composants Logiciels Christian Pérez LIP/INRIA Année 2010-11 Plan Introduction aux composants logiciels Pourquoi des composants logiciels Notions de composants logiciels Conclusion Survol

Plus en détail

Les serveurs applicatifs et les architectures Java

Les serveurs applicatifs et les architectures Java 03 Lucas Part 02 Page 179 Lundi, 20. août 2001 2:58 14 Chapitre 15 Les serveurs applicatifs et les architectures Java Nous avons vu jusqu ici, dans les chapitres précédents, que les utilisateurs accèdent

Plus en détail

Une fois la page chargée, vous devriez vous trouvez sur cette interface :

Une fois la page chargée, vous devriez vous trouvez sur cette interface : 1. Introduction Moodle est une plate-forme d enseignement collaborative en ligne déployée à l Université de Biskra. Elle permet de créer des espaces de cours accessibles depuis Internet où l enseignant

Plus en détail

CROSS PLATEFORM MOBILE DEVELOPMENT (Phonegap, RhoMobile)

CROSS PLATEFORM MOBILE DEVELOPMENT (Phonegap, RhoMobile) INGENIEUR EN SCIENCES INFORMATIQUES RAPPORT D ETUDE TECHNOLOGIQUE SUR LES SOLUTIONS WEB CROSS PLATEFORM MOBILE DEVELOPMENT (Phonegap, ) Student : Jiachen NIE Parcours: IHM Subject : Adaptation des Interfaces

Plus en détail

Mutualisation des moyens héliportés sur la région Bourgogne. Etude initiale 06.06.2013 V1.2

Mutualisation des moyens héliportés sur la région Bourgogne. Etude initiale 06.06.2013 V1.2 sur la région Bourgogne Etude initiale 06.06.2013 V1.2 Contenu 1. Contexte...3 1.1. Objectifs...3 1.2. Descriptif de l existant...3 2. Etude des solutions...3 2.1. Solution n 1 : uniformisation du système

Plus en détail

Types d applications pour la persistance. Outils de développement. Base de données préexistante? 3 modèles. Variantes avec passerelles

Types d applications pour la persistance. Outils de développement. Base de données préexistante? 3 modèles. Variantes avec passerelles Types d applications pour la persistance Université de Nice Sophia-Antipolis Version 0.9 28/8/07 Richard Grin Toutes les applications n ont pas une complexité qui nécessite une architecture n- tiers Ce

Plus en détail

SAUVEGARDE ET RESTAURATION DES METADONNEES AVEC SAS 9.3

SAUVEGARDE ET RESTAURATION DES METADONNEES AVEC SAS 9.3 SAUVEGARDE ET RESTAURATION DES METADONNEES AVEC SAS 9.3 SAS 9.3 est disponible depuis le 12 Juillet 2011. Cette nouvelle version s accompagne de son lot de nouveautés notamment au niveau du serveur de

Plus en détail

Mise en œuvre des serveurs d application

Mise en œuvre des serveurs d application Nancy-Université Mise en œuvre des serveurs d application UE 203d Master 1 IST-IE Printemps 2008 Master 1 IST-IE : Mise en œuvre des serveurs d application 1/54 Ces transparents, ainsi que les énoncés

Plus en détail

GRIDKIT: Pluggable Overlay Networks for Grid Computing

GRIDKIT: Pluggable Overlay Networks for Grid Computing GRIDKIT: Pluggable Overlay Networks for Grid Computing Paul Grace, Geoff Coulson, Gordon Blair, Laurent Mathy, Wai Kit Yeung, Wei Cai, David Duce, Chris Cooper Computing Department, Lascaster University

Plus en détail

NFP 121. Java et les Threads. Présentation : Thierry Escalarasse Mai 2007

NFP 121. Java et les Threads. Présentation : Thierry Escalarasse Mai 2007 NFP 121 Java et les Threads Présentation : Thierry Escalarasse Mai 2007 Plan du cour Présentation de la notion de Threads La classe Thread L interface Runnable Les états d un thread La Synchronisation

Plus en détail

UML 1ère partie. Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html UML

UML 1ère partie. Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html UML UML UML 1ère partie Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html LOG2000 Éléments du génie logiciel 2002 Bayomock André-Claude PLAN Définition et historique Vue générale A quoi

Plus en détail

agility made possible

agility made possible DOSSIER SOLUTION Utilitaire ConfigXpress dans CA IdentityMinder Ma solution de gestion des identités peut-elle rapidement s adapter à l évolution des besoins et des processus métier? agility made possible

Plus en détail

UserLock Quoi de neuf dans UserLock? Version 8.5

UserLock Quoi de neuf dans UserLock? Version 8.5 UserLock Quoi de neuf dans UserLock? Version 8.5 Table des Matières 1. UserLock Version 8... 3 1.1. Le Statut utilisateur, un nouvel indicateur de risque... 3 1.2. Des alertes en temps réel contre les

Plus en détail

LES FONCTIONS DE SURVEILLANCE DES FICHIERS

LES FONCTIONS DE SURVEILLANCE DES FICHIERS SYSLOG and APPLICATION LOGS Knowledge Module for PATROL - Data Sheet Version 1.5 Développé par http://www.axivia.com/ PRESENTATION DU PRODUIT SYSLOG and APPLICATION LOGS Knowledge Module for PATROL est

Plus en détail

Le service pack 6 (SP6) est le dernier disponible pour visual studio 6. Ce dernier devrait être maintenu par Microsoft jusqu en 2008.

Le service pack 6 (SP6) est le dernier disponible pour visual studio 6. Ce dernier devrait être maintenu par Microsoft jusqu en 2008. 1 CONCEPT DE BASE 1.1 Visual Basic 6 1.1.1 Pour quoi faire? VB est un langage de type RAD : «Rapid Application Development». Il permet de créer des applications rapidement grâce à une conception simple

Plus en détail

Dépôt du projet. Sujet : Gestion école primaire privé. Réalisé par : Encadré par :

Dépôt du projet. Sujet : Gestion école primaire privé. Réalisé par : Encadré par : Dépôt du projet Sujet : Gestion école primaire privé Réalisé par : Encadré par : BOUCHBAAT Noura Mr. Jihad NOFISSE Jihade Année universitaire : 2011/2012 1 2 Introduction Pour bien clarifier les objectifs

Plus en détail

Évaluation et implémentation des langages

Évaluation et implémentation des langages Évaluation et implémentation des langages Les langages de programmation et le processus de programmation Critères de conception et d évaluation des langages de programmation Les fondations de l implémentation

Plus en détail

Exposé de M.C.O. Thème. La methode orientée objet OMT (Object Modeling Technic)

Exposé de M.C.O. Thème. La methode orientée objet OMT (Object Modeling Technic) Exposé de M.C.O Thème La methode orientée objet OMT (Object Modeling Technic) 1 Plan du travail Introduction Le cycle de vie Formalismes de représentation UML Les outils d assistance OMT et UML Conclusion

Plus en détail

Introduction à LINQ. Chapitre 1. Qu est-ce que LINQ?

Introduction à LINQ. Chapitre 1. Qu est-ce que LINQ? Chapitre 1 Introduction à LINQ En surfant sur le Web, vous trouverez différentes descriptions de LINQ (Language Integrated Query), et parmi elles : LINQ est un modèle de programmation uniforme de n importe

Plus en détail

ETNA Projet de Fin d Étude 2005-2007 RimElse Cahier des charges. c Copyleft 2006, ELSE Team

ETNA Projet de Fin d Étude 2005-2007 RimElse Cahier des charges. c Copyleft 2006, ELSE Team ETNA Projet de Fin d Étude 2005-2007 RimElse Cahier des charges c Copyleft 2006, ELSE Team 18 avril 2006 Table des matières 1 Introduction 2 2 Présentation du projet 3 2.1 Une distribution Évolulable..................

Plus en détail

Serveur d intégration continue Jenkins et d analyse de code Sonar couplés à la forge logiciel SourceSup

Serveur d intégration continue Jenkins et d analyse de code Sonar couplés à la forge logiciel SourceSup Serveur d intégration continue Jenkins et d analyse de code Sonar couplés à la forge logiciel SourceSup Sébastien MEDARD GIP RENATER 263 avenue du Général Leclerc CS 74205 35042 Rennes Cedex Résumé L intégration

Plus en détail

SGBD orientés objet. Généralités Modèles de données et SGBD orientés objet 03/03/2015. Définitions. Concepts Généraux

SGBD orientés objet. Généralités Modèles de données et SGBD orientés objet 03/03/2015. Définitions. Concepts Généraux SGBD orientés objet Définitions Généralités Modèles de données et SGBD orientés objet MDOO : Un modèle de données qui capture la sémantique des objets supportée en programmation objet. Concepts Généraux

Plus en détail

Sujet de veille technologique : Les langages de développement et leurs évolutions

Sujet de veille technologique : Les langages de développement et leurs évolutions 2014 Sujet de veille technologique : Les langages de développement et leurs évolutions Charly Rivière IIA SOMMAIRE : SOMMAIRE :... 0 1. Pourquoi ce sujet?... 2 2. Qu est-ce qu un langage de développement...

Plus en détail

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 Professeur superviseur Philippe Pelletier ppelletier@cmaisonneuve.qc.ca

Plus en détail

Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire

Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire FICHE PRODUIT Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire BENEFICES POUR LES DSI Réussir les projets de gouvernance dans les délais et les budgets Démarrer de manière tactique tout en

Plus en détail

Le.NET Compact Framework Windows Mobile

Le.NET Compact Framework Windows Mobile Le.NET Compact Framework Windows Mobile HEROGUEL Quentin 2 Le.NET Compact Framework Windows Mobile Sommaire 1 Le.NET Compact Framework... 3 1.1 Vue d ensemble rapide de l architecture du.net Compact Framework...

Plus en détail

Modélisation objet avec UML

Modélisation objet avec UML Modélisation objet avec UML Le développement des systèmes est une tâche d une grande envergure et un investissement important pour toute entreprise. La modélisation des systèmes déjà existants ou d un

Plus en détail

Vers l'orchestration de grilles de PC par les mécanismes de publicationsouscription

Vers l'orchestration de grilles de PC par les mécanismes de publicationsouscription Vers l'orchestration de grilles de PC par les mécanismes de publicationsouscription Présentée par Leila Abidi Sous la direction de Mohamed Jemni & Christophe Cérin Plan Contexte Problématique Objectifs

Plus en détail

Talend Technical Note

Talend Technical Note Mars 2011 Page 1 sur 5 Le MDM offre un hub central de contrôle et une vision unique des données maître de l'entreprise, quelles que soient les disparités entre les systèmes source. Il assure que les données

Plus en détail

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 5 Mesure de la qualité du logiciel

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 5 Mesure de la qualité du logiciel IFT3913 Qualité du logiciel et métriques Chapitre 5 Mesure de la qualité du logiciel Plan du cours Introduction Théorie de la mesure Qualité du logiciel Mesure du produit logiciel Mesure de la qualité

Plus en détail

Présentation du PL/SQL

Présentation du PL/SQL I Présentation du PL/ Copyright Oracle Corporation, 1998. All rights reserved. Objectifs du Cours A la fin de ce chapitre, vous saurez : Décrire l intéret du PL/ Décrire l utilisation du PL/ pour le développeur

Plus en détail

L informatique en BCPST

L informatique en BCPST L informatique en BCPST Présentation générale Sylvain Pelletier Septembre 2014 Sylvain Pelletier L informatique en BCPST Septembre 2014 1 / 20 Informatique, algorithmique, programmation Utiliser la rapidité

Plus en détail

Supervision des réseaux et services pair à pair

Supervision des réseaux et services pair à pair Supervision des réseaux et services pair à pair Présentation des travaux de Thèse Guillaume Doyen LORIA - Université Henri Poincaré pour l obtention du Doctorat en Informatique de l université Henri Poincaré

Plus en détail

L approche Bases de données

L approche Bases de données L approche Bases de données Cours: BD. Avancées Année: 2005/2006 Par: Dr B. Belattar (Univ. Batna Algérie) I- : Mise à niveau 1 Cours: BDD. Année: 2013/2014 Ens. S. MEDILEH (Univ. El-Oued) L approche Base

Plus en détail

Joomla : un système de gestion de contenu

Joomla : un système de gestion de contenu CHAPITRE 2 Joomla : un système de gestion de contenu Si SGC est l abréviation française pour système de gestion de contenu, l abréviation CMS de l anglais Content Management System est le terme le plus

Plus en détail

LES NOUVEAUTES DE COST AND PROFITABILITY MANAGEMENT 8.1

LES NOUVEAUTES DE COST AND PROFITABILITY MANAGEMENT 8.1 LES NOUVEAUTES DE COST AND PROFITABILITY MANAGEMENT 8.1 SAS Cost and Profitability Management, également appelé CPM (ou C&P), est le nouveau nom de la solution SAS Activity-Based Management. Cette version

Plus en détail

Projet Informatique. Philippe Collet. Licence 3 Informatique S5 2014-2015. http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415

Projet Informatique. Philippe Collet. Licence 3 Informatique S5 2014-2015. http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415 Projet Informatique Philippe Collet Licence 3 Informatique S5 2014-2015 http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415 Réalisation d'un développement de taille conséquente? r Firefox? Ph.

Plus en détail

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique Scénario pédagogique APPRENDRE À ENSEIGNER AUTREMENT Description générale du scénario Titre Les bases de données relationnelles Résumé Dans le cadre d'un cours à distance, la visioconférence est une REA

Plus en détail

Une interface graphique de modélisation basée sur le formalisme de Forrester

Une interface graphique de modélisation basée sur le formalisme de Forrester Une interface graphique de modélisation basée sur le formalisme de Forrester un plugin de modélisation GVLE Patrick Chabrier INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) (INRA) Stage Forrester

Plus en détail

Système adaptatif d aide à la génération de requêtes de médiation

Système adaptatif d aide à la génération de requêtes de médiation Système adaptatif d aide à la génération de requêtes de médiation Dimitre Kostadinov Verónika Peralta Assia Soukane Xiaohui Xue Laboratoire PRiSM, Université de Versailles 45 avenue des Etats-Unis 78035

Plus en détail

CORBA. (Common Request Broker Architecture)

CORBA. (Common Request Broker Architecture) CORBA (Common Request Broker Architecture) Projet MIAGe Toulouse Groupe 2 1 CORBA, introduction (1/4) Les systèmes répartis permettent de créer des applications basées sur des composants auto-gérables,

Plus en détail

bbc Launch Pad Juillet 2011 Version 10.0

bbc Launch Pad Juillet 2011 Version 10.0 bbc Configuration d Adobe Digital Enterprise Platform Document Services - Launch Pad 10.0 Guide de l administrateur et du développeur Launch Pad Juillet 2011 Version 10.0 Mentions juridiques Pour plus

Plus en détail

Exécution des applications réparties

Exécution des applications réparties Exécution des applications réparties Programmation des Applications Réparties Olivier Flauzac URCA Master STIC-Informatique première année Olivier Flauzac (URCA) PAR : Exécution des applications réparties

Plus en détail

Usages d un site Web contributif

Usages d un site Web contributif 1/9 Date : à partir du 8 novembre 2011 Durée : 4 séances de 3 heures Public : Licence Pro Usages d un site Web contributif Eléments de cours sur le CMS SPIP Objectifs Accompagner la découverte et la prise

Plus en détail

Examen CAR 2 Heures Tout documents autorisés le 17 Novembre 2005

Examen CAR 2 Heures Tout documents autorisés le 17 Novembre 2005 Examen CAR 2 Heures Tout documents autorisés le 17 Novembre 2005 Rappel : Tout méta-modèle ou profil doit être commenté! 1 Question de compréhension du cours barème indicatif : 5 points Q : Lorsque l on

Plus en détail

EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013. Réf FR 80452

EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013. Réf FR 80452 EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013 Réf FR 80452 Durée : 3 jours A propos de ce cours : Ce cours offre une information interactive et détaillée sur le développement d extensions pour Microsoft Dynamics

Plus en détail

REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION

REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION THÈSE N O 2388 (2001) PRÉSENTÉE AU DÉPARTEMENT D'INFORMATIQUE ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE

Plus en détail

LES COURS ONLINE. ar des étudiants our des étudiants. Olden Fabre, Cynthia Thimon, Jakub Kaluza, Jean Desravines, Oliver Hamm

LES COURS ONLINE. ar des étudiants our des étudiants. Olden Fabre, Cynthia Thimon, Jakub Kaluza, Jean Desravines, Oliver Hamm LES COURS ONLINE P ar des étudiants our des étudiants Olden Fabre, Cynthia Thimon, Jakub Kaluza, Jean Desravines, Oliver Hamm CAHIER DES CHARGES I - Préface...4 II - Introduction...5 III - Glossaire...6

Plus en détail

Intégration orientée service des modèles Grid et Multi-Agents

Intégration orientée service des modèles Grid et Multi-Agents Intégration orientée service des modèles Grid et Multi-Agents Clement Jonquet, Stefano A. Cerri, Pascal Dugénie To cite this version: Clement Jonquet, Stefano A. Cerri, Pascal Dugénie. Intégration orientée

Plus en détail

pratiques. Nous avons abondamment illustré l'application correcte et efficace des nombreuses pratiques en assurance qualité par des cas pratiques.

pratiques. Nous avons abondamment illustré l'application correcte et efficace des nombreuses pratiques en assurance qualité par des cas pratiques. Cet ouvrage s inscrit dans le cadre d une problématique globale portant sur l amélioration de la qualité du logiciel pour des organismes qui ont atteint un certain niveau de maturité. Il cherche à rapprocher

Plus en détail