A A PARAMÉDICAL.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A A PARAMÉDICAL."

Transcription

1 PARAMÉDICAL A A PARAMÉDICAL TECHNOLOGUE DE LABORATOIRE MÉDICAL PSYCHOMOTRICITÉ SAGE-FEMME INFIRMIER SPÉCIALISATION EN PÉDIATRIE ET NÉONATOLOGIE SPÉCIALISATION EN SANTÉ COMMUNAUTAIRE SPÉCIALISATION EN SIAMU

2 2 PARAMÉDICAL A A LA CATÉGORIE PARAMÉDICALE Passionnant comme la vie Nous souhaitons faire découvrir les facettes de métiers passionnants abordant l Homme à toutes les étapes de la vie et développer des compétences qui permettront de devenir un professionnel actif de la santé.

3 LE CAMPUS DE L OURTHE Le «Campus de l Ourthe» réunit depuis l année académique toutes les formations techniques et paramédicales de la Haute Ecole, soit près de 2000 étudiants. Un chantier d envergure a permis de repenser, moderniser et agrandir le site. HELMo Sainte-Julienne et HELMo Saint-Laurent ont ainsi rejoint HELMo Gramme pour former ce tout nouveau pôle estudiantin. De quoi créer une réelle diversité humaine et pédagogique pour permettre la création de projets pluridisciplinaires et de synergies multiples. veaux auditoires, classes et laboratoires. Un tout nouveau réfectoire a également été créé sur deux niveaux : un lieu de rencontre et d échange digne d un vrai Campus. Mais aussi une vaste bibliothèque et des espaces verts aménagés à l extérieur. L accent a été mis sur des couleurs vives et chaudes, des ouvertures vitrées et des terrasses avec des vues exceptionnelles. 3

4 4 ÉTUDIER À HELMo SAINTE-JULIENNE Depuis plus de 80 ans, HELMo Sainte-Julienne s attache à promouvoir le respect de la vie à travers un enseignement alliant connaissances théoriques, valeurs humaines et pratique professionnelle. Les laboratoires du Campus de l Ourthe sont équipés avec du matériel permettant de réaliser des analyses variées selon les procédures actuelles. LES LABORATOIRES de chimie Les étudiants de la section Biologie médicale disposent de nouveaux laboratoires de chimie, biologie et microbiologie de haute technologie conformes aux exigences actuelles de sécurité.

5 Le laboratoire DES COMPÉTENCES CLINIQUES Le laboratoire de compétences cliniques est une salle de cours transformée en une véritable chambre d hôpital de 4 lits. Les patients sont remplacés par des mannequins particulièrement appareillés. sont spécialement organisés au laboratoire de compétences cliniques. L étudiant a la possibilité d y perfectionner les gestes qui doivent être accomplis en milieu hospitalier lors des stages. Ces cours sont dispensés en enseignement individuel ou en groupe de 3 ou 4 lacunes, progresser à son rythme en fonction de ses be- moyen supplémentaire de faire le lien entre la théorie et la pratique. L hôpital VIRTUEL L hôpital virtuel est une structure en ligne qui exploite les TICE (Technologies de l Information et de la Communication pour l Enseignement) permettant à l apprenant patients virtuels. L apprenant aura accès comme dans un hôpital réel à une information complexe, non triée déo ). Ces éléments lui seront présentés dans un format le plus proche possible de ce qu il rencontre dans la réalité pro- de laboratoire, protocoles divers, mais également accès à paramédicale Dans ce projet, l exploitation ciblée des technologies de l information vise à améliorer les outils actuels utilisés au sein de la formation, pour l acquisition des compétences de jugement clinique et de communication des étudiants > Site : Le laboratoire DE SIMULATION CLINIQUE Un nouvel outil didactique le laboratoire de simulation possibilités. Les étudiants sont mis en situation tandis que les enseignants peuvent faire réagir et s exprimer Simone en - utérines, provoquer des hémorragies en fonction des médicaments injectés, des actes posés, de la gestion du stress et de l organisation interne de ces futurs professionnels de la santé. giques préétablis. 5

6 6 TECHNOLOGUE DE LABORATOIRE MÉDICAL (option chimie clinique) Section Biologie médicale La formation prépare l étudiant à la pratique des sciences biomédicales par des cours théoriques et pratiques ainsi que par des stages spécialisés (chimie clinique, microbiologie et hématologie). Les activités d apprentissage théoriques et pratiques de biotechnologie, d environnement et de chimie alimentaire proposés dans le Bloc 3 élargissent les possibilités d emploi du technologue de laboratoire dans des domaines où prédominent notamment la biologie moléculaire, la chimie et la microbiologie. DÉBOUCHÉS La formation de bachelier technologue de laboratoire médical (option chimie clinique) conduit au métier protégé de technologue de laboratoire médical, spécialisé en chimie clinique. Les bacheliers exerceront cette profession au sein de laboratoires d analyse indépendants ou en milieu hospitalier. Des technologues de laboratoire sont aussi employés dans divers laboratoires de contrôle ou de recherche : laboratoires de biotechnologie, d environnement, laboratoires de recherche appliquée ou fondamentale, centres de contrôle (publics et privés), industries pharmaceutiques, industries agroalimentaires, STAGES et les milieux professionnels, deux types de stages font partie de la formation : Les stages cliniques : chimie clinique, hématologie, microbiologie. Ils sont réalisés en laboratoires hors institut durant le 2 e et le 3 e Bloc et se terminent par le dépôt d un rapport pour chacun des domaines concernés. les étudiants réalisent un stage de 6 semaines minimum dans le domaine de leur choix. Ce stage donne lieu à la devant jury.

7 PROGRAMME D ÉTUDES * Bloc 1 Bloc 2 Bloc 3 CREDITS HEURES CREDITS HEURES CREDITS HEURES BIOLOGIE ET ANATOMIE 8 111,5 HÉMATOLOGIE BIOTECHNOLOGIE ET GÉNÉTIQUE 5 69 Biologie Anatomie-physiologie... 51,5 Hématologie Laboratoire d hématologie... 32,5 Biotechnologie... 37,5 Génie génétique... 16,5 Hématologie appliquée Génétique Stage prépa. en hématologie... 15,5 UE 1 UE 9 UE 18 UE 2 UE 3 UE 4 UE 5 UE 6 UE 7 UE 8 SCIENCES MATHÉMATIQUES ET PHYSIQUES I 6 81,5 Mathématiques ,5 Physique Laboratoire informatique SCIENCES CHIMIQUES I 8 108,5 Chimie des solutions ,5 Laboratoire de chimie générale Chimie organique Laboratoire de chimie organique FONDEMENTS DE LA CHIMIE Chimie élémentaire Chimie théorique SCIENCES CHIMIQUES II ,5 Chimie des solutions ,5 Laboratoire de chimie générale ,5 Chimie organique Laboratoire de chimie organique ,5 SCIENCES MATHÉMATIQUES ET PHYSIQUES II Mathématiques Physique Statistiques Techniques de mesures MICROBIOLOGIE I 5 58,5 Microbiologie générale ,5 Laboratoire de microbiologie OUTILS DE LA COMMUNICATION 5 73,5 Anglais... 44,5 Psychologie Laboratoire d informatique UE 10 UE 19 UE 11 UE 12 UE 13 UE 14 UE 15 UE 16 UE 17 / TECHNIQUES D ANALYSE 7 99,5 Physique Chimie clinique analytique - théorie Chimie clinique analytique - laboratoire Stage prépa. en chimie clinique CHIMIE CLINIQUE ET BIOCHIMIE I 5 69 Biochimie Chimie clinique MICROBIOLOGIE II 5 72 Microbiologie générale Microbiologie appliquée Immunologie Stage prépa. en microbiologie CHIMIE CLINIQUE ET BIOCHIMIE II ,5 Biochimie ,5 Chimie clinique ,5 Physiopathologie... 25,5 Laboratoire de chimie clinique Stage clinique CHIMIE ANALYTIQUE I Chimie analytique ,5 Laboratoire de chimie analytique ,5 MICROBIOLOGIE III Microbiologie générale ,5 Laboratoire de microbiologie ,5 Virologie Hygiène Techniques professionnelles de prélèvement CYTOLOGIE ET HISTOLOGIE 5 67,5 Cytologie/histologie Laboratoire de cytologie/histologie... 39,5 MÉTHODOLOGIE DE LA RECHERCHE 5 15 Projet de recherche bibliographique UE 20 UE 21 UE 22 UE 23 ETUDE DE L ENVIRONNEMENT 9 123,5 Etude de l environnement Toxicologie Radioprotection Déontologie et éthique Droit TECHNOLOGIE ALIMENTAIRE 5 75 Chimie et technologie alimentaire... 52,5 Instrumentation... 22,5 CHIMIE ANALYTIQUE II 8 127,5 Chimie analytique Laboratoire de chimie analytique STAGES CLINIQUES ,5 Stages cliniques 2 TRAVAIL DE FIN D ÉTUDES TOTAL ,5 LEGENDE : UE = Unité d Enseignement Q = Quadrimestre Crédit = unité de mesure du travail de l étudiant (+- 30h de travail) Heures = Nombre d heures de cours TOTAL TOTAL ,5 * Sous réserve de modifications 7 TECHNOLOGUE DE LABO

8 8 BACHELIER TECHNOLOGUE DE LABORATOIRE MÉDICAL (option chimie clinique) MON POINT FORT Section Biologie médicale Une formation OUVERTE SUR D AUTRES DOMAINES Les activités d apprentissage théoriques et pratiques dans les domaines de l environnement, des biotechnologies et de la chimie alimentaire proposés dans le Bloc 3 élargissent les possibilités d emploi du technologue de laboratoire dans ces domaines où prédominent notamment la chimie et la microbiologie. Alimentaire : Les problèmes alimentaires actuels (grippe aviaire, antibiotiques, pesticides, OGM, allergènes ) mettent en évidence l intérêt d une formation pointue dans ce domaine. Environnement : Les législations et réglementations environnementales de plus en plus strictes (épuration des eaux, protection des eaux souterraines, normes de qualité de l air, traitement des déchets ) impliquent la généralisation de mesures effectuées par un nombre croissant de Biotechnologie : Les progrès constants en biotechnologie (vaccins, kits de mesure ) créent une demande forte en technologues de qualité. Les activités d apprentissage théoriques, pratiques et les sur la formation de base du bachelier procurent à ce dernier un atout important sur le marché de l emploi. Une volonté, L AIDE À LA RÉUSSITE Dans le cadre du décret HELMo Ste-Julienne orga- Activité d intégration organisation d un barbecue avec parrainage par les étudiants des Blocs 2 et 3 pour favoriser la rencontre entre les nouveaux, les anciens et les enseignants de la section. Activité de remédiation en chimie : l activité d apprentissage de chimie élémentaire de 60 heures organisée durant les premières semaines a pour objectif de revoir les notions essentielles de chimie qui doivent être mai- de chimie. L approche de ce cours est essentiellement pratique : il consiste en la réalisation, par l étudiant, de Au terme de cette activité de remédiation en chimie, les autres activités d apprentissage de chimie peuvent sans heurts prendre leur rythme de croisière.

9 Une formation OUVERTE SUR LE MONDE Les techniques de la biologie moléculaire s imposant dans tous les domaines, la section souhaite que la formation théorique et pratique dans ce domaine soit la plus performante possible. C est pourquoi une collaboration a été mise sur pied avec l ULg, pour que les étudiants du Bloc 3 puissent y suivre une formation pratique pointue. Dans le cadre des programmes d échange ERASMUS, les étudiants peuvent choisir de réaliser leurs stages cliniques et TFE dans des laboratoires situés à l étranger. Une formation AXÉE SUR LA PRATIQUE HELMo Sainte-Julienne base sa formation sur la pratique. ou travaux pratiques qui, dès le Bloc 1 représentent plus ou moins un tiers de la grille horaire. A partir du Bloc 2, l étudiant réalise des stages cliniques pendant lesquels il est mis en situation professionnelle réelle, avec les contraintes et obligations existant au sein d un laboratoire. De plus, en Bloc 3, avec le soutien et l encadrement de professionnels expérimentés, il a la charge de mener Ces stages et ce TFE font l objet d une évaluation de la trise des techniques auxquelles il est confronté) que sur le plan humain (capacité d intégration dans une équipe, aptitude à communiquer, autonomie ). Sur l ensemble de la formation, l étudiant aura presté près de 600 heures de stage, attestées par un carnet de stage accompagnant le diplôme. LES LABORATOIRES Les laboratoires du Campus de l Ourthe sont dotés d un dant aux exigences actuelles. Ainsi, l étudiant devient équipement. Grâce à ce matériel, l institut participe à certains programmes de recherche (First ). 9 TECHNOLOGUE DE LABO

10 10 PSYCHOMOTRICITÉ Bachelier Organisée en co-diplomation par la Haute Ecole de la Province de Liège (HEPL) et la Haute Ecole Libre Mosane (HELMo), la formation de psychomotricité confère en 3 ans le grade de bachelier professionnalisant (180 crédits) et fait partie de l enseignement supérieur de plein exercice de type court. Les deux Hautes Ecoles possèdent déjà une solide expérience dans le domaine puisqu elles proposaient toutes deux la spécialisation en psychomotricité. CHAMP D ACTIVITÉ Le bachelier en psychomotricité intervient dans le champ de la santé, de l éducation et de la recherche. En lien avec les autres professionnels, il contribue au développement global de la personne par la prévention, par des actions éducatives ou rééducatives. Il met en œuvre une méthodologie de l observation et réalise des bilans psychomoteurs. Il assure des prises en charge individuelles et/ou collectives. tion des fonctions motrices, émotionnelles, cognitives et symboliques de la personne. Il considère le corps, et plus particulièrement la mise en action tonique et corporelle, comme le fondement de la construction psychique. A partir de son engagement corporel et du dialogue tonico- émotionnel avec son patient, il s emploie, par des compétences techniques et relationnelles, à construire avec lui des expériences corporelles qui lui permettent d instaurer ou de restaurer le lien entre le somatique et le psychique. Il utilise comme outils des techniques psychocorporelles, des techniques de relaxation, des médiations corporelles, l expressivité posturale et gestuelle, le jeu corporel Dans tout traitement, il favorise le processus de symbolisation c est à dire la transformation des éprouvés corporels en représentations graphiques, verbales, gestuelles, etc... DÉBOUCHÉS Le psychomotricien intervient au sein d un établissement ou d un service ou encore en tant qu indépendant dans des lieux tels que : Centres d accueil de la petite enfance Crèches et prégardiennats Services et centres de santé mentale Structures d accueil pour personnes handicapées Centres de réadaptation fonctionnelle Maisons de repos et maisons de repos et de soins Institutions de l aide à la jeunesse Enseignement spécialisé Consultations privées Maisons maternelles Structures d accueil conjoint parents-enfants Maisons de quartier Lieux d animation et de loisirs Consultations ONE Centres PMS Ecoles maternelles STAGES La durée du stage varie selon l année d études et témoigne d une présence croissante sur le terrain professionnel : Bloc 1 : 120 heures d AIP (Activités d Intégration Professionnelle), dont 60 heures de stage. Bloc 2 : 280 heures d AIP, dont 220 heures de stage. Bloc 3 : 480 heures d AIP, dont 420 heures de stage et un TFE.

11 PSYCHOMOTRICITÉ PROGRAMME D ÉTUDES * Bloc 1 Bloc 2 Bloc 3 CREDITS HEURES CREDITS HEURES DÉV. DE L ÊTRE PSYCHOMOTEUR - PARTIE PROFESSIONNELLE : Activités sensorielles et perceptivo-motrices PRATIQUE DU MÉTIER - PARTIE Développement psychomoteur Psychologie développementale Méthodologie de l éducation psychomotrice Stage n 1, séminaires de préparation et accomp. des stages et rencontre de professionnels UE 1 UE 10 UE 21 UE 2 UE 3 UE 4 UE 5 UE 6 UE 7 UE 8 UE 9 IDENTITÉ PROF. ET TRAVAIL CORP. : PARTIE Histoire et concepts de la psychomotricité - partie Séminaires de découverte du métier, observation, rencontre de professionnels Techniques corporelles SCIENCES HUMAINES 8 96 Dynamique de groupes et technique de communication Ecologie humaine Pédagogie générale Psychologie générale STRUCTURES ANAT. ET FONCT. ORGANIQUES Anatomie - Physiologie Neuroanatomie- Neurophysiologie Physique et analyse du mouvement PROF. : APPROCHE DU MÉTIER 5 84 Stages, séminaires d accompagnement des stages, rencontre de professionnels CONTEXTE PROFESSIONNEL 4 66 Aspect contextuel des milieux d intervention Ethique et déontologie Santé publique, éducation à la santé et hygiène DÉV. DE L ÊTRE PSYCHOMOTEUR - PARTIE Développement psychomoteur Psychologie du développement Activités sensorielles et perceptivo-motrices SITUATIONS PATHOLOGIQUES 6 84 Anatomie - Physiologie Pathologie générale, pharmacologie Pathologies pédiatriques Premiers soins TRAVAIL CORPOREL ET MÉTHOD. : PARTIE Activités d expressivité psychomotrice Méthodologie de l éducation psychomotrice Méthodologie de l observation des tests et des bilans TOTAL UE 11 UE 12 UE 14 UE 15 UE 16 UE 17 UE 18 UE 19 UE 20 CLINIQUE PSYCHOMOTRICE - PARTIE Dynamique des groupes, relation et com. avec le patient Entretien clinique et analyse de la demande - partie Psychologie clinique - partie CONCEPTS ET TECHNIQUES DE LA PSYCHOMOT Activités sensorielles et perceptivo-motrices Histoire et concepts de la psychomotricité - partie Techniques corporelles UE 13 UE 25 / MÉTHOD. DE LA PSYCHOM. ET TECH. - PARTIE Méthod. de l observ. des tests et des bilans - partie Méthod. du soin psychom. et tech. adaptées - partie Troubles psychomoteurs - partie PATHOLOGIES - PARTIE Pathologies gériatriques et thérapies Pathologies neuropéd. et pédopsych. et thérapies PHYSIOLOGIE DE L ÊTRE PSYCHOMOTEUR 7 72 Anatomie physiologie Anatomie topographique Neuro-anatomie, neuro-physiologie PROFESSIONNELLE : PRATIQUE DU MÉTIER - PARTIE Stage n 2, séminaires de préparation et accomp. des stages, rencontre de professionnels CLINIQUE PSYCHOMOTRICE - PARTIE Entretien clinique et analyse de la demande - partie Initiation au travail en équipe pluridisciplinaire Psychologie clinique - partie IDENT. PROF. ET TRAVAIL CORPOREL - PARTIE Activités d expressivité psychomotrice Analyse du mouvement Histoire et concepts de la psychomotricité - partie MÉTHOD. DE LA PSYCHOM. ET TECH. - PARTIE Ergonomie et manutention Méthod. du soin psychom. et tech. adaptées - partie Métod. de l observation des tests et des bilans - partie Troubles psychomoteurs - partie PATHOLOGIES - PARTIE Méthodologie scientifique Pathologies neurologiques et thérapies TOTAL OU UE 22 UE 23 UE 24 TOTAL * Sous réserve de modifications IDENTITÉ PROF. ET TRAVAIL CORP. - PARTIE Activités d expressivité psychomotrice Approche sociologique et anthropologique du corps PATHOLOGIES SPÉCIALISÉES 4 42 Algologie, oncologie, soins palliatifs Psychiatrie CONTEXTE PROFESSIONNEL 4 72 Analyse institutionnelle et organisationnelle Droit et législation Ethique et déontologie TFE TFE MÉTHOD. DE LA PSYCHOM. ET TECHNIQUE Méthod. du soin psychom. et tech. adaptées - partie Méthodologie scientifique Techniques corporelles Troubles psychomoteurs - partie UNITÉS D ENSEIGNEMENT AU CHOIX : UE 26 / ANNÉE : ACTIVITÉ D INTÉGRATION PROF. : PRATIQUE DU MÉTIER - PARTIE Stage d intervention, séminaires d accompagnement de stages, rencontre de professionnels - 2 jours/sem UE 27 / ANNÉE : PROF. : PRATIQUE DU MÉTIER - PARTIE Stage d intervention, séminaires d accompagnement de stages, rencontre de professionnels - 1 jour/sem UE 28 UE 29 MOBILITÉ : PROF. : PRATIQUE DU MÉTIER - PARTIE Stage d intervention, séminaires d accompagnement de stages, rencontre de professionnels - 1 jour/sem Stage d intervention, séminaires d accompagnement de stages, rencontre de professionnels - 2 jours/sem MOBILITÉ : PROF. : PRATIQUE DU MÉTIER - PARTIE Stage d intervention, accomp. des stages à distance LEGENDE : UE = Unité d Enseignement - Q = Quadrimestre - Crédit = unité de mesure du travail de l étudiant (+- 30h de travail) - Heures = Nombre d heures de cours 11

12 BACHELIER EN PSYCHOMOTRICITÉ PROFIL PROFESSIONNEL DU PSYCHOMOTRICIEN 12 LES TÂCHES Assurer des prises en charge individuelles et/ ou collectives, dans l optique d une collaboration interdisciplinaire, Développer une démarche d interdisciplinarité, Observer les potentialités identitaires et relationnelles du patient, loppement, Etablir des relations et une communication respectueuses, empathiques avec les béné- Créer les conditions relationnelles, spatiales et temporelles favorables au développement psychomoteur de la personne à toutes les étapes de la vie, Etablir un bilan psychomoteur des troubles de la sphère practo-somato-gnosique, Prendre en charge des personnes présentant des difficultés d apprentissages porteuses de handicaps, de troubles psychosociaux ou de pathologies physiques et psychiatriques, Se référer aux processus tonico-émotionnels et relationnels pour aborder les troubles de l expressivité psychomotrice, Développer des actions se fondant sur les expériences corporelles vécues par les partenaires de la relation psychomotrice, Rédiger des rapports circonstanciés de prise en charge adaptés aux destinataires et tenir à jour les dossier des personnes suivies, Contribuer à l élaboration et à la diffusion d outils méthodologiques et théoriques spé- du secteur, Participer à la construction des représentations et des normes collectives constitutives de son identité professionnelle et sociale, Confronter son expérience à celle d autres intervenants en rédigeant des écrits structurés et argumentés, tualisation et l adaptation de ses références théoriques, méthodologiques et en termes de pratiques corporelles, Inscrire son activité professionnelle dans un cadre déontologique et éthique.

13 LES CHAMPS D ACTION Le développement psychomoteur, La stimulation psychomotrice et sensori-motrice dans les interactions précoces, les troubles psychomoteurs liés au retard d acquisition motrice ou neuromotrice (troubles de la maturation et de la régulation tonique et posturale ), Les troubles psychomoteurs liés aux troubles de structuration (troubles du schéma corporel, de la latéralité, de l organisation spatio-temporelle ), Les dysharmonies psychomotrices, Les troubles tonico-émotionnels, Les désordres liés à l inhibition psychomotrice, à l instabilité psychomotrice, Les troubles du comportement ou de la personnalité, Les troubles de la représentation du corps, d origine psychique ou physique (image du corps), Les troubles psychomoteurs liés aux assuétudes, aux détériorations post-traumatiques, au vieillissement, aux maladies, chiques OUVERTUDE DE LA HAUTE ECOLE La Haute Ecole est ouverte l été jusqu au 7 juillet et à partir du 16 août 2017, du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30. Les dates des cours le 13 septembre LIEU D INSCRIPTION Les inscriptions se font dans les bâtiments de la HEPL : Quai Gloesener, 6 à 4020 Liège. Tél. : avant de vous déplacer : MONTANTS DES DROITS D'INSCRIPTION Les frais d études s élèvent à 315,01 euros * INSCRIPTIONS pour la psychomotricité * Le montant indiqué comprend le Minerval de la Fédération Wallonie-Bruxelles et les frais d études. Il est donné à titre indicatif pour les étudiants non boursiers de nationalité belge et de l Union Européenne, pour les années non diplômantes et pour l année académique Ce montant est indexé chaque année. Il ne activités pédagogiques obligatoires sont organisées. Le montant total est à payer par de HELMo ou de la HEPL vous informera des possibilités de bourses ou d étalement des paiements. PERSONNES DE CONTACT HELMo : Mme Judith Kazmierczak HEPL : Mme Christine Adam 13 PSYCHOMOTRICITÉ SOINS INFIRMIERS SPECIALISATIONS

14 14 SAGE-FEMME Bachelier La formation de sage-femme s organise en 240 niveau européen. Au terme de ses études, le/la sage-femme sera capable de suivre une grossesse, de réaliser un accouchement eutocique (par voies naturelles), de donner des soins individualisés et complets à milieu extrahospitalier en Belgique et à l étranger. La sage-femme pourra aussi collaborer à l accompagnement des grossesses présentant des risques, des couples engagés en médecine de la reproduction et dans d autres champs de la périnatalité. La formation et la profession sont accessibles aux hommes. Le terme sage-femme se décline au féminin et au masculin : le/la sage-femme. STAGES A partir des directives précises du Ministère en matière de puisse mettre en pratique la théorie et les techniques de soins vues au cours et ce, sous la guidance des professeurs. En Bloc 1 : Soins généraux aux adultes, Santé primaire, Maternité. En Bloc 2 : Soins généraux aux adultes, Psychiatrie, Maternité, Salle de naissance. En Bloc 3 : femme, Consultations périnatales, Néonatologie, Salle de naissance, Soins mères / nouveaux-nés, Soins Intensifs/ urgences, Stages optionnels. En Bloc 4 : Consultations périnatales, Salle de naissance, Soins mères / nouveaux-nés, Salle d opérations et chirurgie obstétricale, Maternal intensive care, Stages optionnels. POINTS FORTS La section organise des tables rondes rassemblant étudiants, professeurs et professionnels de terrain. Des intégrante de la formation. A HELMo Sainte-Julienne, certains stages peuvent s organiser en dehors des frontières belges ; ce qui permet aux étudiant(e)s d acquérir une expérience interculturelle, en adéquation avec les objectifs du processus de Bologne.

15 UE 1 UE 2 UE 3 UE 4 UE 5 UE 6 UE 7 UE 8 UE 9 / / Bloc 1 FONDEMENTS DES SOINS I 8 99 Soins généraux Démarche en soins Ergonomie et manutention SCIENCES HUMAINES ET CADRE PROFESSIONNEL 7 72 Histoire de la profession et déontologie Ethique Promotion et éducation pour la santé Science de la sage-femme et méthodologie de la recherche Anthropologie et sociologie DROIT 2 24 Droit et législation SCIENCES DE LA SANTÉ I 8 69 Microbiologie, virologie, parasitologie, immunologie Hygiène et prophylaxie Biologie, anatomie, physiologie FONDEMENTS DES SOINS II 8 96 Soins généraux en médecine et chirurgie Pharmacologie générale...6 Pathologie traumatologie FONDEMENTS SPÉCIFIQUES 5 39 Pathologie gynécologie et soins en gynécologie et obstétrique Physiopathologie du nouveau-né et soins en pédiatrie SCIENCES DE LA SANTÉ II 7 93 Biologie, anatomie, physiologie Biochimie Diabétologie Nutrition et diététique PSYCHOLOGIE ET SANTÉ MENTALE 5 75 Psychologie générale Psychologie appliquée et communication professionnelle Pathologie et soins spécialisés en santé mentale et psychiatrie PROFESSIONNELLE, ENSEIGNEMENT CLINIQUE I Stage en soins généraux aux adultes Soins à la mère et au nouveau-né Premiers secours (BEPS) PROGRAMME D ÉTUDES * Bloc 2 Bloc 3 Bloc 4 UE 19 UE 30 CREDITS HEURES CREDITS HEURES CREDITS HEURES CREDITS HEURES UE 10 UE 11 UE 12 UE 13 UE 14 UE 15 UE 16 / UE 17 / UE 18 / PRINCIPES DE SOINS GÉNÉRAUX I 6 63 Soins en médecine et chirurgie Ergonomie et manutention...9 SOINS ET PATHOLOGIES EN GYNÉCOLOGIE, OBSTÉTRIQUE ET PÉDIATRIE 8 93 Soins en gynécologie et obstétrique Soins en pédiatrie Embryologie, génétique Physiologie de la grossesse et de l accouchement Pathologie gynécologie et obstétrique Radiologie et techniques d investigation en obstétrique...9 PATHOLOGIES GÉNÉRALES ET SPÉCIALISÉES I 6 72 Pathologie médicale Pharmacologie Pathologie chirurgicale Anesthésie, analgésie et réanimation PRINCIPES DE SOINS GÉNÉRAUX II 5 54 Soins généraux en médecine et chirurgie 2 yc soins à domicile SCIENCES HUMAINES, SOCIALES ET CONCEPT DE SANTÉ 5 36 Méthodologie de la recherche scientifique Anthropologie et sociologie Promotion et éducation pour la santé PATHOLOGIES GÉNÉRALES ET SPÉCIALISÉES II 6 72 Pathologie médicale Pharmacologie Pathologie chirurgicale Pathologie pédiatrie PSYCHOLOGIE 4 45 Psychologie théorie Psychologie appliquée et communication professionnelle PROFESSIONNELLE, ENSEIGNEMENT CLINIQUE II.1 Stage en soins généraux aux adultes yc psychiatrie et activités d intégration PROFESSIONNELLE, ENSEIGNEMENT CLINIQUE II.2 Stage en soins à la mère et au nouveau-né et activités d intégration TOTAL TOTAL TOTAL UE 20 UE 21 UE 22 UE 23 UE 24 UE 26 UE 25 / UE 27 / UE 28 / UE 29 / EUTOCIE 5 72 Préparation à la naissance et à la parentalité Soins et techniques spécialisées en obstétrique Physiologie de la grossesse et de l accouchement NÉONATOLOGIE ET EMBRYOLOGIE 5 66 Soins en néonatologie Physiopathologie du nouveau-né Embryologie, génétique et tératologie PATHOLOGIES SPÉCIFIQUES 5 51 Pathologie gravidique Pathologie gynécologique...9 Procréation médicalement assistée Pharmacologie DYSTOCIE 5 72 Soins urgences obstétricales, grossesses à risques et dystocie Pathologie obstétricale Soins en salle d opération et soins intensifs PSYCHOLOGIE PÉRINATALE I 2 24 Psychologie, psychologie appliquée et communication professionnelle SCIENCES SOCIALES ET CADRE PROFESSIONNEL 3 42 Histoire de la profession et déontologie Anthropologie et sociologie Protection juridique de la mère et de l enfant PROMOTION ET ÉDUCATION POUR LA SANTÉ PARENTALE ET INFANTILE 5 81 Education affective, sexuelle et planification familiale Pratiques périnatales extra-hospitalières Allaitement Nutrition et diététique RECHERCHE 3 36 Méthodologie de la recherche Anglais Statistiques...6 PROFESSIONNELLE, 17 ENSEIGNEMENT CLINIQUE III Stage en salle de naissance, post-partum, consultation et activités d intégration PROFESSIONNELLE, ENSEIGNEMENT CLINIQUE III Stage aux grossesses à risque, urgences et activités d intégration Analyse de monitoring PROFESSIONNELLE, ENSEIGNEMENT CLINIQUE III Néonatologie et activités d intégration UE 31 UE 32 UE 33 UE 34 UE 35 UE 36 UE 37 / UE 38 / UE 39 / SANTÉ PÉRINATALE 5 36 Préparation à la naissance, physiologie de l accouchement, mobilité posturale et rééducation périnéo-sphinctérienne Education pour la santé SOINS AIGUS EN OBSTÉTRIQUE 6 63 Soins urgences obstétricales et grossesses à risques Pathologie gravidique Techniques d investigation et échographie obstétricale Pharmacologie et toxicologie CADRE JURIDIQUE ET ÉTHIQUE EN PÉRINATALITÉ 3 30 Bioéthique Législation et protection juridique de la mère et de l enfant PSYCHOLOGIE PÉRINATALE II 2 21 Psychologie, psychologie appliquée et communication professionnelle au sein d une équipe PSYCHOPATHOLOGIE PÉRINATALE 2 24 Sexologie Santé mentale et psychiatrie PRINCIPES D ADMINISTRATION 2 24 Principes d administration, de gestion et économie de la santé TRAVAIL DE FIN D ÉTUDES Méthodologie de la recherche appliquée Activités exploratoires PROFESSIONNELLE, ENSEIGNEMENT CLINIQUE IV Stage aux grossesses à risques et urgences et activités d intégration PROFESSIONNELLE, ENSEIGNEMENT CLINIQUE IV.2 Stage en salle de naissance yc salle d opération et activités d intégration PROFESSIONNELLE, ENSEIGNEMENT CLINIQUE IV.3 Stage en post-partum et activités en périnatalité et activités d intégration TOTAL * Sous réserve de modifications LÉGENDE : UE = Unité d Enseignement Q = Quadrimestre Crédit = unité de mesure du travail de l étudiant (+- 30h de travail) Heures = Nombre d heures de cours 15 SAGE-FEMME

16 16 BACHELIER SAGE-FEMME MON POINT FORT Stages À L ÉTRANGER Depuis de nombreuses années, il est conseillé aux étu- ou des stages permettant de pratiquer l obstétrique, les soins à la mère et au nouveau-né au sein d autres cultures. Ces stages peuvent être réalisés dès le Bloc 2, en Europe ou sur le sol africain ou partout dans le monde. De nombreuses conventions sont établies chaque année, nous permettant d élargir l éventail des possibles pour les étudiants sages-femmes. Des stages au choix sont proposés dès le Bloc 1. Ouverture SUR LE MONDE Chaque année, la section sage-femme participe à des congrès de périnatalité au niveau national et international. Ces participations ouvrent les portes de l institut à de nouvelles collaborations, nouvelles ressources et permettent aux enseignantes et aux étudiants d être en constante actualisation de leurs connaissances. ACCOMPAGNEMENT Dès le Bloc 1, certains cours sont organisés par groupe d une vingtaine d étudiants. Cette organisation permet aux enseignants de personnaliser l accompagnement de chaque étudiant. Régulièrement, dans le courant de l année académique, des rencontres en groupe ou de manière individuelle sont programmées avec le responsable de groupe. Cet accompagnement permet à l étudiant de faire le point sur son parcours de forma- suite de son cursus. Il est important pour l équipe pédagogique de connaitre les étudiants avec leurs besoins - durant leurs années de formation.

17 TUTORAT En Bloc 1, les étudiants qui le souhaitent peuvent bénéficier du tutorat. Celui-ci est organisé sous forme d ateliers aux thématiques diverses et animées par un binôme d étudiants du Bloc 3. Equipe PÉDAGOGIQUE Les stages sont encadrés par des enseignantes sagesfemmes ayant toute une expérience professionnelle et une expertise dans un domaine de la périnatalité. Les cours sont assurés par des sages-femmes, des médecins dont des gynécologues-obstétriciens, des L équipe pédagogique est en recherche constante de procédés pédagogiques innovants répondant aux exigences de la formation. LE PORTFOLIO Dès le Bloc 1, les étudiants rentrent dans une démarche portfolio. Le portfolio a pour principal objectif de développer l identité professionnel de chaque étudiant de manière individuelle. Les axes importants de cette démarche sont la recherche (en basant ses pratiques sur Souvent, le portfolio mettant en évidence les centres d intérêt professionnel de l étudiant, il conduit au travail 17 SAGE-FEMME

18 18 INFIRMIER de cours théoriques mais également par le biais de nombreux stages organisés en milieu hospitalier et extrahospitalier. qualité en se basant sur son jugement clinique, la relationnelle tout en veillant à promouvoir la profession et en respectant l éthique professionnelle. DÉBOUCHÉS pitalier dans les services de soins généraux aux adultes en médecine (cardiologie, pneumologie, gériatrie ), en chirurgie (digestive, orthopédique, cardiaque ), au sein de services médico-techniques, en polyclinique, mais aussi en milieu extra-hospitalier (soins à domicile, maison médicale ) de soins généraux, il est possible de réaliser une spécialisation en pédiatrie et néonatologie, soins intensifs et aide médicale urgente, en santé communautaire... De nombreuses formations continues sont possibles en fonction de l expertise requise par la pratique professionnelle. STAGES A partir des directives précises du Ministère de la Santé, les en pratique la théorie et la pratique des soins vus au cours. Les étudiants réalisent des stages sous la guidance de professeurs. L opportunité de réaliser des stages dès le Bloc 1 tion professionnelle. La diversité des stages visités au cours des 4 années d études de base permet également aux étudiants de faire le choix d une spécialisation éventuelle. En Bloc 1 : soins généraux aux adultes en milieu hospitalier et en maison de repos et de soins. En Bloc 2 : soins généraux aux adultes en médecine, chirurgie, gériatrie et psychiatrie. En Bloc 3 : soins généraux aux adultes en médecine, chirurgie, gériatrie, soins intensifs, soins à domicile, soins en pédiatrie, et des stages au choix peuvent être réalisés dans le domaine de la santé communautaire, en salle d opération, en polyclinique En Bloc 4 : Publique comptant pour 30 crédits. tains stages à l étranger. Des partenariats ont été développés par l école avec la Finlande, la Roumanie, la Grèce, l Espagne, l Italie, des pays du continent africain

19 Bloc 1 Bloc 2 Bloc 3 Bloc 4 CREDITS HEURES CREDITS HEURES UE 1 UE 11 PRINCIPES DE SOINS UE 22 SOINS INFIRMIERS ET UE 31 UE 2 UE 6 UE 12 UE 23 UE 3 GÉRIATRIE, GÉRONTOLOGIE UE 13 PATHOLOGIE GÉNÉRALE UE 24 UE 4 UE 5 UE 7 UE 8 UE 9 UE 10 / FONDEMENTS DES SOINS I 8 90 Soins infirmiers généraux Démarche en soins SCIENCES INFIRMIÈRES ET CADRE PROFESSIONNEL 5 51 Histoire de la profession, sciences infirmières et déontologie Organisation de la santé...9 Droit Méthodologie de la recherche ET TRAUMATOLOGIE 3 33 Pathologie gériatrie yc soins infirmiers Pathologie traumatologie SCIENCES DE LA SANTÉ I 8 69 Microbiologie, parasitologie, immunologie Hygiène et prophylaxie Biologie, anatomie, physiologie FONDEMENTS DES SOINS II 8 96 Soins infirmiers en médecine et chirurgie Pharmacologie...6 Ergonomie et manutention SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES, APPROCHE COLLECTIVE, CONCEPTS DE SANTÉ I 3 36 Anthropologie et sociologie Education pour la santé SCIENCES DE LA SANTÉ II 8 81 Biochimie Biologie, anatomie, physiologie Nutrition et diététique SANTÉ MENTALE ET PSYCHIATRIE 3 24 Pathologie santé mentale et psychiatrie Soins infirmiers en santé mentale et psychiatrie...9 PSYCHOLOGIE ET COMMUNICATION I 4 36 Psychologie générale Psychologie appliquée, communication professionnelle PROFESSIONNELLE, ENSEIGNEMENT CLINIQUE I Stages en soins aux adultes I, démarche et raisonnement clinique I et activités d intégration Premiers secours (BEPS) TOTAL UE 14 UE 15 UE 16 UE 17 UE 18 UE 19 / UE 20 / UE 21 / INFIRMIERS I 7 94,5 Soins infirmiers en médecine et chirurgie Ergonomie et manutention Radiologie...9 SOINS INFIRMIERS EN CONTEXTE SPÉCIFIQUE 3 36 Diabétologie Soins à domicile Méthodologie de la recherche ET SPÉCIALE I 6 60 Pathologie médicale et pharmacologie Anesthésiologie...9 Pathologie chirurgicale PRINCIPES DE SOINS INFIRMIERS II 4 37,5 Soins infirmiers en médecine et chirurgie ,5 GYNÉCOLOGIE-OBSTÉTRIQUE 3 33 Pathologie gynécologie, obstétrique yc soins infirmiers DÉVELOPPEMENT ET SOINS À L ENFANT ET ADOLESCENT 3 27 Soins infirmiers à l enfant et adolescent Embryologie, génétique et physiologie de la grossesse SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES, APPROCHE COLLECTIVE, CONCEPTS DE SANTÉ II 3 24 Anthropologie et sociologie Education pour la santé PATHOLOGIE GÉNÉRALE ET SPÉCIALE II 6 61 Pathologie médicale et pharmacologie Pathologie chirurgicale PSYCHOLOGIE ET COMMUNICATION II 3 36 Psychologie clinique Psychologie appliquée, communication professionnelle PROFESSIONNELLE, ENSEIGNEMENT CLINIQUE II Stages en soins généraux aux adultes, démarche et raisonnement clinique II et activités d intégration PROFESSIONNELLE, ENSEIGNEMENT CLINIQUE II Stages en soins généraux aux adultes, démarche et raisonnement clinique II et activités d intégration TOTAL PROGRAMME D ÉTUDES * CREDITS HEURES CREDITS HEURES UE 25 UE 26 UE 27 UE 28 / UE 29 / PATHOLOGIES AIGUES 6 90 Pathologie et soins infirmiers généraux en oncologie, pneumologie, cardiologie, chirurgie vasculaire, neurologie, douleur Ateliers d intégration Salle d opération Radioprotection SOINS EN PÉDIATRIE 4 36 Soins infirmiers et pathologie SOINS INTENSIFS ET PREMIERS SECOURS 4 36 Soins d urgence et tri, médecine de catastrophe Situation de crise en santé mentale Soins aux brûlés SOINS CHRONIQUES ET CONTINUS 4 24 Soins infirmiers en structures extra hospitalières : polycliniques, consultations infirmières, dispensaire, éducation thérapeutique Soins palliatifs et continus, douleur APPROCHE COMMUNAUTAIRE DES SOINS 4 30 Promotion de la santé et épidémiologie Approche culturelle de la relation de soin Accompagnement du patient (empowerment) MÉTHODOLOGIE DE LA RECHERCHE 4 36 Anglais Méthodologie de la recherche et statistiques PROFESSIONNELLE, ENSEIGNEMENT CLINIQUE III Stage en soins généraux aux adultes, examen clinique et démarche et raisonnement clinique III PROFESSIONNELLE, ENSEIGNEMENT CLINIQUE III Stage en pédiatrie et soins intensifs/urgences TOTAL LEGENDE : UE = Unité d Enseignement Q = Quadrimestre Crédit = unité de mesure du travail de l étudiant (+- 30h de travail) Heures = Nombre d heures de cours * Sous réserve de modifications 19 INFIRMIER UE 32 UE 33 UE 34 UE 35 / UE 36 / UE 37 / ORGANISATION DE LA SANTÉ 3 60 Politique et économie de la santé et principe d administration et d organisation des soins de santé Communication professionnelle (responsabilité), E-Santé Sécurité et qualité Législation COLLABORATION PROFESSIONNELLE 3 36 Psychologie sociale, travail en équipe et culture d entreprise Délégation et formation des pairs SCIENCES INFIRMIÈRE ET DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL 3 36 Philosophie et éthique Positionnement professionnel, posture réflexive PRATIQUES DE SOINS ALTERNATIVES 3 36 Différentes approches dans le cadre des soins infirmiers SÉMINAIRES 3 60 Manutention Hygiène Ateliers professionnels d intégration, conférences TRAVAIL DE FIN D ÉTUDES PROFESSIONNEL ET PROFESSIONNALISANT Travail de fin d études : ateliers et activités exploratoire PROFESSIONNELLE, ENSEIGNEMENT CLINIQUE IV Stages en soins généraux aux adultes, examen clinique et raisonnement clinique IV TOTAL

20 20 BACHELIER INFIRMIER RESPONSABLE DE SOINS GÉNÉRAUX MON POINT FORT La formation de bachelier en Soins infirmiers est passée de 3 à 4 ans en 2016, conformément aux exigences européennes. L intitulé du grade est désormais Les programmes d études des 3 pre- d équilibrer les apprentissages en fonction de cette année supplémentaire. De nouveaux cours sont apparus, comme la recherche et la démarche clinique ou encore l anglais et la philo- de compétences exige des compétences scientifiques Comme l impose la directive européenne, le programme est désormais composé de 4600h de cours, dont 2300 d activités d intégration professionnelle. REMÉDIATION Des remédiations sont proposées à l étudiant en fonction des besoins relevés par les enseignants ou les remédiations peuvent être sollicitées par l étudiant. ACCOMPAGNEMENT Dès le Bloc 1, certains cours sont organisés par groupe d une vingtaine d étudiants. Cette organisation permet aux enseignants de personnaliser l accompagnement de chaque étudiant. Régulièrement, dans le courant de l année académique, des rencontres en groupe ou de manière individuelle sont programmées avec le responsable de groupe. Cet accompagnement permet à l étudiant de faire le point sur son parcours de formation et de fixer des objectifs pour la suite de son parcours.

21 SIMULATION Développer les capacités d apprentissage en utilisant la simulation est une priorité. La simulation en santé est une technique pédagogique qui fait appel à des man- réalistes face auxquelles l élève est peu confronté. Les objectifs sont de permettre à l étudiant d acquérir des habiletés pratiques mais aussi de développer le jugement clinique et la communication professionnelle. Ces objectifs sont également atteints grâce à la pratique du TUTORAT En 1 re année, les étudiants qui le souhaitent peuvent d ateliers aux thématiques diverses et animées par un binôme d étudiants de 3 e année. Ouverture VERS L EXTÉRIEUR Durant le cursus, l étudiant aura la possibilité de parti- la formation Equipe pédagogique : en plus de la toute nouvelle in- sur le campus de l Ourthe, les enseignants et les étudiants ont à leur disposition une large gamme de matériel professionnel. manent avec les milieux professionnels et l équipe pédagogique veille constamment à tout mettre en œuvre pour améliorer la pédagogie. 21 INFIRMIER

22 22 SPÉCIALISATIONS Pédiatrie Santé Communautaire SIAMU, HELMo à ceux provenant d autres Hautes Écoles, une spécialisation d un an dans les domaines Pédiatrie et Néonatologie Santé communautaire Soins intensifs et aide médicale urgente (SIAMU) STAGES Les stages sont, bien sûr, en rapport avec la spécialité la matière. Un stage au choix est également organisé durant lequel l étudiant peut aborder ou approfondir un sujet qui lui tient particulièrement à cœur. Les terrains de stage sont choisis par l école en fonction de leur qualité d apprentissage et sur base de conventions signées avec les institutions. Il s agit de centres hospitaliers et extrahospitaliers, pour la plupart, de la région liégeoise. L école a ainsi sélectionné 120 services dans 15 établissements de soins. Outre la mise en application de la théorie enseignée, ces stages ont également pour but d immerger l étudiant dans son futur milieu professionnel, de s y faire apprécier voire remarquer puis d être embauché à sa sortie de l école. POINTS FORTS L ouverture internationale est une dimension importante pour les étudiants : elle permet d observer, d échanger, de comparer les méthodes et cultures de soins qui sont Dans cet esprit, les programmes de spécialité mettent tout en oeuvre pour organiser, en cours d année, des visites pédagogiques ou un stage à l étranger. POSSIBILITÉ D ALLÈGEMENT Conformément au chapitre III du décret du 8 décembre 2006, un étudiant peut demander une dérogation lors moins de 30 crédits. Ces dérogations seront octroyées uniquement pour des motifs professionnels, académiques, sociaux ou médicaux. BON À SAVOIR SPÉCIALISATION EN ORTHOPÉDAGOGIE Après le bachelier, HELMo propose aussi une spécialisation d un an dans la catégorie pédagogique, accessible aux diplômés du paramédical. Le professionnel spécialisé en orthopédagogie est amené à travailler avec des personnes (enfants, adolescents, adultes, personnes âgées) en situation développement.

23 PROGRAMME D ÉTUDES * UE 1 UE 2 UE 3 UE 4 UE 5 UE 6 UE 7 UE 8 UE 9 / / / Bloc 1 CREDITS HEURES FONDEMENTS DE LA PÉDIATRIE I 5 96 Soins infirmiers en médecine et en chirurgie Nutrition et diététique infantile Gastrologie... 9 Pneumologie Hématologie, oncologie Chirurgie pédiatrique FONDEMENTS DE LA NÉONATOLOGIE 5 86 Soins infirmiers en néonatologie Pathologies néonatales Embryologies FONDEMENTS DES SOINS INTENSIFS ET URGENCES 4 48 Soins infirmiers en soins intensifs et urgences Pathologies en soins intensifs et urgences Anesthésiologie yc analgésie... 6 FONDEMENTS DE LA PÉDIATRIE II 5 63 Soins infirmiers en médecine Rhumatologie, dermatologie, infectiologie Neurologie... 6 Endocrinologie... 9 Néphrologie... 9 Cardiologie... 6 INTÉGRER LES NOTIONS DE NÉONATOLOGIE ET SOINS INTENSIFS 2 33 Soins infirmiers en néonatologie Soins infirmiers soins intensifs et urgences... 6 Chirurgie pédiatrique... 6 DÉVELOPPER L IDENTITÉ PROFESSIONNELLE 4 75 Santé familiale, protection maternelle et infantile Santé publique et épidémiologie Législation et droits spécifiques Déontologie et éthique Organisation et administration des services pour enfant DÉVELOPPEMENT PSYCHO AFFECTIF, COMMUNICATION ET SOINS SPÉCIALISÉS EN SANTÉ MENTALE 3 42 Psychologie de l enfant et de l adolescent Santé mentale, pédopsychiatrie et psychiatrie des adolescents Soins infirmiers en pédopsychiatrie... 6 RECHERCHE APPLIQUÉE 2 18 Méthodologie de la recherche... 6 Formation professionnelle (conférences, colloques) PROFESSIONNELLE, ENSEIGNEMENT CLINIQUE Stages en Pédiatrie générale, hémato-oncologie, néonatologie, urgences, soins intensifs et choix Laboratoire de simulation SPÉCIALISATION EN PÉDIATRIE ET NEONATOLOGIE La formation vise à former des professionnels qui développent des compétences d expertise permettent de construire des pédiatriques, pour répondre à la complexité et singularité des situations que sont celles des nouveau-nés : prématurés ou à terme, des enfants et des adolescents, et ce, tant en intra, qu en extrahospitalier. DÉBOUCHÉS Cette spécialisation permet de travailler dans tous les services de pédiatrie hospitaliers et extrahospitaliers: enfants sains, malades ou handicapés, polycliniques, collectivités et milieu familial. STAGES Les stages sélectionnés sont prestés dans les disciplines suivantes : soins intensifs urgences néonatologie pédiatrie générale oncologie soins de santé primaire POINTS FORTS La formation de base est enrichie par de nombreuses visites d hôpitaux et d institutions extra-hospitalières, par la participation à des congrès nationaux et internationaux, par diverses formations données par des intervenants experts dans leur domaine (toucher-massage, portage, haptonomie, aromathérapie, langage des signes ), séances de simulation, par la possibilité d un stage à l étranger. TOTAL * Sous réserve de modifications * Le bloc 1 est en construction. LEGENDE : UE = Unité d Enseignement / Q = Quadrimestre / Crédit = unité de mesure du travail de l étudiant (+- 30h de travail) / Heures = Nombre d heures de cours SPÉCIALISATIONS 23

24 UE 1 UE 2 UE 3 UE 4 UE 5 UE 6 UE 7 / PROGRAMME D ÉTUDES * Bloc 1 CREDITS * Sous réserve TOTAL de modifications LEGENDE : UE = Unité d Enseignement / Q = Quadrimestre / Crédit = unité de mesure du travail de l étudiant (+- 30h de travail) / Heures = Nombre d heures de cours HEURES RÉFÉRENCES D INTERVENTIONS 6 54 Organisation administrative et gestion du travail Analyse et gestion des structures de santé : MÉTHODOLOGIE D INTERVENTION Déontologie et éthique ANALYSES DE LA SOCIÉTÉ I 6 72 Sociologie Législation sociale DÉMARCHES D INTERVENTIONS GROUPALES 5 66 Analyse et gestion des structures de santé : ÉDUCATION SANTÉ Analyse et gestion des structures de santé : DYNAMIQUE DE GROUPE Psychologie des groupes DÉMARCHES D INTERVENTIONS GROUPALES ET INDIVIDUELLES 3 57 Analyse et gestion des structures de santé : COMMUNICATION Déterminants de santé Psychologie sociale LES DIMENSIONS DE LA SANTÉ 4 60 Santé et pathologie sociale par tranche d âge et par milieu de vie : SANTÉ FAMILIALE Santé et pathologie sociale par tranche d âge et par milieu de vie : SANTÉ SCOLAIRE Santé et pathologie sociale par tranche d âge et par milieu de vie : SANTÉ DE LA PERSONNE ÂGÉE Santé et pathologie sociale par tranche d âge et par milieu de vie : SANTÉ AU TRAVAIL ANALYSES DE LA SOCIÉTÉ II 4 66 Economie et politique sociale Géographie humaine Santé publique... 6 Epidémiologie Statistique PROFESSIONNELLE, ENSEIGNEMENT CLINIQUE ET RECHERCHE Stages 1 et 2 Projet Séminaires Méthodologie de la recherche SPÉCIALISATION EN SANTÉ COMMUNAUTAIRE On peut parler de Santé Communautaire quand les membres d une collectivité géographique ou sociale conscients de leur appartenance à un même groupe, problèmes de leur santé, expriment leurs besoins prioritaires et participent activement à la mise en place, au déroulement et à l évaluation des activités les plus aptes à répondre à leurs priorités. Loin de médicaliser le social, aide les équipes et chaque personne individuellement à repositionner la santé dans sa globalité en mettant déterminants de santé. Dans cette optique, la formation s intéresse aussi bien aux contextes enjeux sociétaux, aux méthodes et stratégies qui favorisent leur compréhension. La dynamique pédagogique utilisée en santé communautaire repose sur les concepts que cette discipline sous-tend. Elle se veut participative, responsabilisante et fait émerger les ressources des étudiants. DÉBOUCHÉS Aide sociale : CPAS, services sociaux Santé mentale : hôpitaux psychiatriques de jour Secteur santé : maisons médicales, services sociaux hôpitaux Milieu scolaire : centres PMS, prévention santé école (PSE) Justice : établissements défense sociale, prisons Petite enfance : ONE, crèches Milieu du travail : médecine du travail Urgences : services des hôpitaux, urgences sociales Promotion de la santé Handicap : centres d accueil de jour Hôpital : services banalisés, hôpital de jour POINTS FORTS L année de spécialisation incite les étudiants à élaborer des projets humanitaires et dans ce cadre, les stages à l étranger sont encouragés. Cette année de spécialisation est également organisée sur deux ans (allègement) pour les personnes qui travaillent. La formation est complétée par la participation à de nombreux colloques. Une large place est laissée à l étude de thèmes proposés par les étudiants. BON À SAVOIR Cette spécialisation donne aussi accès au Master en ingénierie et action sociales, organisé à HELMo ESAS en co-diplomation avec la Haute Ecole de la Province de Liège. Espace P Frédéric Pauwels 24

Département Paramédical Sainte-Élisabeth. www.henallux.be

Département Paramédical Sainte-Élisabeth. www.henallux.be Département Paramédical Sainte-Élisabeth www.henallux.be Sommaire département paramédical Sainte-Élisabeth Introduction.... 5 Namur, une ville aux multiples facettes... 5 INFIRMIER(E) ET SAGE-FEMME...

Plus en détail

Les études de Médecine à l Unité de Formation et de Recherche des Sciences de la Santé (UFR2S) Médecine / UFR2S / UGB / St Louis

Les études de Médecine à l Unité de Formation et de Recherche des Sciences de la Santé (UFR2S) Médecine / UFR2S / UGB / St Louis Les études de Médecine à l Unité de Formation et de Recherche des Sciences de la Santé (UFR2S) Contexte d ouverture En 2010 FMPOS de l UCAD : 53 ans UFR Médecine de l Université de Thiès : 2 ans UFR santé

Plus en détail

Bachelier en Biologie médicale

Bachelier en Biologie médicale Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier en Biologie médicale Année académique 2014-2015 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE www.ch-toulon.fr Sommaire Hôpital Sainte Musse L essentiel... 4 Services de soins... 5 Services médico-techniques...

Plus en détail

CRITERES DE REMPLACEMENT

CRITERES DE REMPLACEMENT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES - 7 semestres dans des services agréés pour le DES d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins 5 doivent être accomplis dans des services hospitalouniversitaires

Plus en détail

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE www.ch-toulon.fr Sommaire 2 Hôpital Sainte Musse L essentiel... 4 Services de soins... 5 Services médico-techniques...

Plus en détail

Bachelier en diététique

Bachelier en diététique Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier en diététique Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Bachelier en soins infirmiers

Bachelier en soins infirmiers Année académique 2014 2015 Catégorie paramédicale Bachelier en soins infirmiers Nom de l implantation Gilly Adresse de l implantation 27, rue de l hôpital 6060 Gilly Tél: +32 (0)71 42 33 33 Fax: +32 (0)71

Plus en détail

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation Assistant socio-éducatif 4 diplôme d état d assistant de service social 4 formation diplômante sur 3 ans dont 12 mois de stages pratiques 4 accueil, écoute, évaluation, information, orientation des personnes

Plus en détail

FICHE DE POSTE TECHNICIEN DE LABORATOIRE LABORATOIRE DE GARDE PLURIDISCIPLINAIRE

FICHE DE POSTE TECHNICIEN DE LABORATOIRE LABORATOIRE DE GARDE PLURIDISCIPLINAIRE FICHE DE POSTE TECHNICIEN DE LABORATOIRE LABORATOIRE DE GARDE PLURIDISCIPLINAIRE ETABLISSEMENT : ROBERT DEBRE Adresse : 48 boulevard Sérurier 75019 PARIS Accès par : Métro : Stations Porte des Lilas (ligne

Plus en détail

Documents de la HE Vinci à remplir pour l ARES

Documents de la HE Vinci à remplir pour l ARES Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement... 5 a) Introduction... 5 b) Liens avec la profession... 5 c) Acquis d apprentissage terminaux...

Plus en détail

Fiche descriptive : DEAMP

Fiche descriptive : DEAMP Fiche descriptive : DEAMP FICHE METIER L'aide médico-psychologique (AMP) exerce une fonction d'accompagnement et d'aide dans la vie quotidienne. A ce titre, il intervient auprès d'enfants, d'adolescents,

Plus en détail

4. Base de données des connaissances

4. Base de données des connaissances 4. Base de données des connaissances DE Management communication et animation Finances comptabilité, contrôle Soins et activités paramédicales management général management de projet communication, accueil

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 161 31 août 2010. S o m m a i r e

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 161 31 août 2010. S o m m a i r e MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 2757 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 161 31 août 2010 S o m m a i r e Règlement ministériel du 26 juillet

Plus en détail

Dossier de Presse. Inauguration de l Institut Toulousain de Simulation en Santé. Mercredi 4 novembre 2015. Pavillon U 2000 Hôpital PURPAN

Dossier de Presse. Inauguration de l Institut Toulousain de Simulation en Santé. Mercredi 4 novembre 2015. Pavillon U 2000 Hôpital PURPAN Dossier de Presse Inauguration de l Institut Toulousain de Simulation en Santé Pavillon U 2000 Hôpital PURPAN Mercredi 4 novembre 2015 1 Un centre à visée régionale, nationale, voire internationale L apprentissage

Plus en détail

DIPLOME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE, OPTION GÉNIE BIOLOGIQUE

DIPLOME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE, OPTION GÉNIE BIOLOGIQUE DIPLOME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE, OPTION GÉNIE BIOLOGIQUE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : DUT Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Présentation Formation universitaire professionnalisante

Plus en détail

MASTER (LMD) METIERS DE LA SANTE ASSOCIES A LA RECHERCHE CLINIQUE

MASTER (LMD) METIERS DE LA SANTE ASSOCIES A LA RECHERCHE CLINIQUE MASTER (LMD) METIERS DE LA SANTE ASSOCIES A LA RECHERCHE CLINIQUE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : BIOLOGIE SANTE Spécialité

Plus en détail

Mention : STAPS. Sport, Prévention, Santé, Bien-être. Objectifs de la spécialité

Mention : STAPS. Sport, Prévention, Santé, Bien-être. Objectifs de la spécialité Mention : STAPS Sport, Prévention, Santé, Bien-être Objectifs de la spécialité L'objectif de la spécialité «Sport, Prévention, Santé, Bien être» est de doter les étudiants de compétences scientifiques,

Plus en détail

1. Appel pour des emplois vacants ( articles 207 et 208 du Décret du 24/07/1997)

1. Appel pour des emplois vacants ( articles 207 et 208 du Décret du 24/07/1997) VILLE DE BRUXELLES Département Instruction publique ---------------------------- Bruxelles, le 5 mars 2015 MF/FR 2014/2015 01/46 Aux Chefs des institutions scolaires et parascolaires, Chère Collègue, Cher

Plus en détail

Journée des lycéens FILIÈRE «MASSO KINÉSITHÉRAPIE» Faculté de Médecine MARSEILLE Jeudi 21 Novembre 2014

Journée des lycéens FILIÈRE «MASSO KINÉSITHÉRAPIE» Faculté de Médecine MARSEILLE Jeudi 21 Novembre 2014 Journée des lycéens FILIÈRE «MASSO KINÉSITHÉRAPIE» Faculté de Médecine MARSEILLE Jeudi 21 Novembre 2014 KINÉSITHÉRAPIE Du Grec: «KINESIS», mouvement «THERAPEIA», soin C est le soin par le mouvement, ou

Plus en détail

UNIVERSITE DU BURUNDI FACULTE DE PSYCHOLOGIE ET DES SCIENCES DE L EDUCATION

UNIVERSITE DU BURUNDI FACULTE DE PSYCHOLOGIE ET DES SCIENCES DE L EDUCATION B1 : PSCHOLOGIE ET SCIENCES DE L EDUCATION UNIVERSITE DU BURUNDI FACULTE DE PSYCHOLOGIE ET DES SCIENCES DE L EDUCATION ECUE Code CM TD TP TT VHP TPE TGE Crédi B1 PSE S1 UE1 : Disciplines d appui I : 6cr

Plus en détail

Sciences religieuses. Sciences médicales et infirmières

Sciences religieuses. Sciences médicales et infirmières Sciences religieuses FACULTÉ DES SCIENCES RELIGIEUSES (FSR) Licence en sciences des religions (6 semestres) Master en sciences religieuses (4 semestres) Doctorat en sciences religieuses (6 semestres) Le

Plus en détail

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours lat ransplantation hépatique p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s Contact presse Anne-Karen Nancey - Direction de la communication

Plus en détail

2013-2014. psychologie. UFR des Sciences de l Homme

2013-2014. psychologie. UFR des Sciences de l Homme 2013-2014 DU LYCÉE À L UNIVERSITÉ psychologie UFR des Sciences de l Homme OBJECTIFS de la formation Vous êtes intéressé par les études de psychologie? A l Université Bordeaux Segalen, cette formation s

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

L ECOLE D AUXILIAIRES DE PUERICULTURE DE LA FONDATION LENVAL

L ECOLE D AUXILIAIRES DE PUERICULTURE DE LA FONDATION LENVAL L ECOLE D AUXILIAIRES DE PUERICULTURE DE LA FONDATION LENVAL L Ecole d Auxiliaires de Puériculture de la Fondation LENVAL à Nice assure la formation des auxiliaires de puériculture depuis 2010. A cette

Plus en détail

Compétences attendues des infirmiers en pédopsychiatrie

Compétences attendues des infirmiers en pédopsychiatrie Compétences attendues des infirmiers en pédopsychiatrie 1 Le rôle infirmier en pédopsychiatrie Le rôle infirmier prend en compte l enfant et/ou l adolescent dans sa globalité et respecte ses différences

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Répertoire des Hautes écoles - Liège

Répertoire des Hautes écoles - Liège Haute Ecole Charlemagne de la Communauté française - HECH (FWB) Rue des Rivageois 6-4000 Liège T : 04/254 76 11 F : 04/253 39 15 Mail : secr.presidence@hech.be Site : www.hech.be Service d information

Plus en détail

Nouvelle série «Sciences et technologies de la santé et du social»(st2s)

Nouvelle série «Sciences et technologies de la santé et du social»(st2s) Rénovation de la série «Sciences médico-sociales» (SMS) Nouvelle série «Sciences et technologies de la santé et du social»(st2s) Rentrée 2007 Rénovation de la voie technologique SMS Le contexte de la rénovation

Plus en détail

ARRÊTÉ du. Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de seconde générale et technologique

ARRÊTÉ du. Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de seconde générale et technologique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l Éducation nationale NOR : MENE1007267A ARRÊTÉ du Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de générale et technologique Le Ministre

Plus en détail

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ. Entre 120 et 150 h

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ. Entre 120 et 150 h Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Parcours : Sciences, Technologies, Santé Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ M1 60 ES Volume horaire étudiant : Entre 130 et190

Plus en détail

interne générale (anamnèse, examen médical, diagnostic, traitement, consultation et prévention).

interne générale (anamnèse, examen médical, diagnostic, traitement, consultation et prévention). Instructions pour les organisateurs de sessions de formation continue essentielle spécifique crédits de formation continue SSMI/SSMG pour les manifestations 1. Base légale A compter du 1er janvier 2014

Plus en détail

SUPPLEMENT AU DIPLÔME

SUPPLEMENT AU DIPLÔME SUPPLEMENT AU DIPLÔME Le présent supplément au diplôme (annexe descriptive) suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l'europe et l'unesco/cepes. Le supplément vise à fournir des

Plus en détail

A PROPOS DES CRITERES D ATTRIBUTION DES EQUIVALENCES

A PROPOS DES CRITERES D ATTRIBUTION DES EQUIVALENCES IED PARIS 8 A PROPOS DES CRITERES D ATTRIBUTION DES EQUIVALENCES La procédure d équivalence permet de dispenser les étudiants de certains enseignements dans la mesure où ils peuvent justifier de l acquisition

Plus en détail

Les débouchés des diplômés de L LMD Sciences de la Nature et de la Vie

Les débouchés des diplômés de L LMD Sciences de la Nature et de la Vie Les débouchés des diplômés de L LMD Sciences de la Nature et de la Vie Pour quel métier vous êtes fait? Des doutes sur ta formation actuelle : faut-il poursuivre? Vous avez une idée de métier mais est-ce

Plus en détail

CINQUIEME ANNEE. SEMESTRE 9.

CINQUIEME ANNEE. SEMESTRE 9. CINQUIEME ANNEE. SEMESTRE 9. Dénomination du Module HIGIENE, TECHNOLOGIE ET SECURITE ALIMENTAIRE Unité temporelle SEMESTRE 9 Cr. ECTS 22 Caractère OBLIGATOIRE Matières M1 TECHNOLOGIE, HYGIENE ET CONTRÔLE

Plus en détail

DUT GÉNIE BIOLOGIQUE - MONTPELLIER

DUT GÉNIE BIOLOGIQUE - MONTPELLIER DUT GÉNIE BIOLOGIQUE - MONTPELLIER RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : DUT Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Spécialité : DUT Génie Biologique - Montpellier OBJECTIFS Le DUT Génie

Plus en détail

1. Appel pour des emplois vacants ( articles 207 et 208 du Décret du 24/07/1997)

1. Appel pour des emplois vacants ( articles 207 et 208 du Décret du 24/07/1997) VILLE DE BRUXELLES Département Instruction publique ---------------------------- Bruxelles, le 27 février 2014 MF 2013/2014 01/38 Aux Chefs des institutions scolaires et parascolaires, Chère Collègue,

Plus en détail

PROFIL D ENSEIGNEMENT BACHELIER en MARKETING

PROFIL D ENSEIGNEMENT BACHELIER en MARKETING PROFIL D ENSEIGNEMENT BACHELIER en MARKETING Une formation aux couleurs de la HELHa L'enseignement de la Haute École Louvain en Hainaut donne une place centrale à l'étudiant en lui permettant, d'une part,

Plus en détail

Disponible sur www.servier.fr

Disponible sur www.servier.fr Disponible sur www.servier.fr Servier Medical Art est une banque d'images que nous mettons à votre disposition afin de vous aider à illustrer vous-même vos présentations Powerpoint. Servier Medical Art

Plus en détail

SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE

SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE LICENCE Biologie Présentation Nature Site(s) géographique(s) : Accessible en : Formation diplômante Tours Formation initiale Formation continue Type de diplôme : Durée des études : Licence Niveau de diplôme

Plus en détail

Les sciences de l Homme et de la santé

Les sciences de l Homme et de la santé LISTE DES FORMATIONS ET DES LABORATOIRES ouvrant droit à la taxe d apprentissage 2014 Service Offre de Formation et Insertion Professionnelle (SOFIP) Christiane ORAIN 01 76 53 17 24 christiane.orain@parisdescartes.fr

Plus en détail

AGRONOMIE. Type court. Type long. Spécialisation. Répertoire des formations organisées en Hautes Ecoles. Agronomie. Agronomie des régions chaudes

AGRONOMIE. Type court. Type long. Spécialisation. Répertoire des formations organisées en Hautes Ecoles. Agronomie. Agronomie des régions chaudes Notice d utilisation : les lettres et chiffres renvoient aux répertoires des Hautes écoles numérotées par province => B : Bruxelles et Brabant, H : Hainaut, L : Liège, N : Namur et Luxembourg AGRONOMIE

Plus en détail

- le dépistage des troubles des apprentissages dès le plus jeune age, à l école maternelle et tout au long de la scolarité

- le dépistage des troubles des apprentissages dès le plus jeune age, à l école maternelle et tout au long de la scolarité Congrès de l AEEP Bordeaux 2013- vendredi 29 novembre 2013 Promotion de la santé des élèves : axes de travail actuels dans l académie de Bordeaux Dr Colette Delmas, médecin de santé publique, médecin conseiller

Plus en détail

LE MÉTIER D INFIRMIER

LE MÉTIER D INFIRMIER LE MÉTIER D INFIRMIER L infirmier est un maillon essentiel de l équipe médicale, au sein de l hôpital. Il doit être capable d apporter son concours à l élaboration d un diagnostic et procéder aux soins

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

DANS QUELLES CIRCONSTANCES L INFIRMIER ANESTHESISTE (IADE) PEUT-IL REMPLACER LE MEDECIN ANESTHESISTE- REANIMATEUR (M.A.R)?

DANS QUELLES CIRCONSTANCES L INFIRMIER ANESTHESISTE (IADE) PEUT-IL REMPLACER LE MEDECIN ANESTHESISTE- REANIMATEUR (M.A.R)? Session professionnelle 301 DANS QUELLES CIRCONSTANCES L INFIRMIER ANESTHESISTE (IADE) PEUT-IL REMPLACER LE MEDECIN ANESTHESISTE- REANIMATEUR (M.A.R)? T. Faucon (Cadre Supérieur I.A.D.E.), Service d anesthésie,

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

LICENCE. Parcours Santé Soins Infirmiers. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine

LICENCE. Parcours Santé Soins Infirmiers. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine LICENCE 2013-2014 Mention Administration économique et sociale (AES) Parcours Santé Soins Infirmiers BAC + 1 2 3 4 5 Domaine 1. Editorial du responsable La licence AES-santé s'inscrit dans la perspective

Plus en détail

l Intervention sociale spécialité coordonnateur d'équipes, de projets et de services gérontologiques

l Intervention sociale spécialité coordonnateur d'équipes, de projets et de services gérontologiques INDEX l Intervention sociale spécialité coordonnateur d'équipes, de projets et de services gérontologiques l Maintenance des systèmes pluritechniques spécialité mesure et contrôle pour l'instrumentation

Plus en détail

Présentation du MASTER EN SCIENCES DE LA SANTE PUBLIQUE

Présentation du MASTER EN SCIENCES DE LA SANTE PUBLIQUE UCL Université catholique de Louvain Master en sciences de la santé publique Présentation du MASTER EN SCIENCES DE LA SANTE PUBLIQUE [Master 120 crédits] (ESP 2 M) Année 2010/2011 Clos Chapelle-aux-Champs

Plus en détail

eduscol Santé et social Enseignement d'exploration

eduscol Santé et social Enseignement d'exploration eduscol Consultation nationale sur les programmes Projets de programmes de la classe de seconde générale et technologique Santé et social Enseignement d'exploration L'organisation de la consultation des

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 088 À l intention des médecins omnipraticiens 15 juillet 2013 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle La Régie vous présente les modifications apportées

Plus en détail

Université Saint-Joseph

Université Saint-Joseph Université Saint-Joseph Faculté de pharmacie Actuellement, le métier de pharmacien est un métier polyvalent, ouvert à plusieurs activités dans le domaine de la santé individuelle et publique. Mis à part

Plus en détail

Accès aux soins. avec couverture maladie. ACCèS AUX SOINS AVEC COUVERTURE MALADIE. d examens de santé. (CES) pour adultes Saint-Vincent

Accès aux soins. avec couverture maladie. ACCèS AUX SOINS AVEC COUVERTURE MALADIE. d examens de santé. (CES) pour adultes Saint-Vincent Accès aux soins avec couverture maladie Les centres d examens de santé Ce sont des structures qui proposent un «examen périodique de santé» qui représente un droit pour tout assuré social. L examen périodique

Plus en détail

I. LE REVE D UN JEUNE DIPLOME II. LES DATES A RETENIR III. UNE NOTORIETE NATIONALE ET INTERNATIONALE IV. LA POLITIQUE QUALITE ET GESTION DES RISQUES

I. LE REVE D UN JEUNE DIPLOME II. LES DATES A RETENIR III. UNE NOTORIETE NATIONALE ET INTERNATIONALE IV. LA POLITIQUE QUALITE ET GESTION DES RISQUES I. LE REVE D UN JEUNE DIPLOME II. LES DATES A RETENIR III. UNE NOTORIETE NATIONALE ET INTERNATIONALE IV. LA POLITIQUE QUALITE ET GESTION DES RISQUES V. LE PLATEAU TECHNIQUE VI. LES ACTIVITES DE LA CLINIQUE

Plus en détail

DROIT, ÉCONOMIE & GESTION DUT GENIE BIOLOGIQUE. Option Industries Agroalimentaires et Biologiques. www.univ-littoral.fr

DROIT, ÉCONOMIE & GESTION DUT GENIE BIOLOGIQUE. Option Industries Agroalimentaires et Biologiques. www.univ-littoral.fr DROIT, ÉCONOMIE & GESTION DUT GENIE BIOLOGIQUE Option Industries Agroalimentaires et Biologiques www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION Le DUT Génie Biologique prépare en 4 semestres au métier

Plus en détail

La mobilité. Une évidence. Journée internationale, IFSI Virginie Olivier

La mobilité. Une évidence. Journée internationale, IFSI Virginie Olivier La mobilité Une évidence. 1 Le cursus en soins infirmiers en Belgique Les 2 filières L enseignement supérieur en Belgique Les challenges pour le futur Présentation de la Haute Ecole Namur-Liège-Luxembourg

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 197 À l intention des médecins omnipraticiens 27 novembre 2014 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle Amendement n o 139 La Régie vous présente les

Plus en détail

Passerelles : Type court vers Type long

Passerelles : Type court vers Type long Passerelles : Type court vers Type long "Arrêté du Gouvernement de la Communauté Française fixant les passerelles donnant accès aux études organisées en Hautes Ecoles " Décret Communauté Française 30/06/2006

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 11 mars 2013 relatif au régime des études en vue du diplôme d Etat de sage-femme NOR : ESRS1301419A

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE DE PEDIATRIE MEDICO- CHIRURGICALE

LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE DE PEDIATRIE MEDICO- CHIRURGICALE LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE DE PEDIATRIE MEDICO- CHIRURGICALE PRESENTATION HOPITAL SAINT JOSEPH Le personnel de l hôpital Saint Joseph est heureux de vous accueillir et de participer à votre formation.

Plus en détail

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES LICENCE Psychologie Présentation Nature Site(s) géographique(s) : Accessible en : Formation diplômante Tours Formation initiale Formation continue Type de diplôme : Durée des études : Licence Niveau de

Plus en détail

PROFIL D ENSEIGNEMENT BACHELIER en TOURISME

PROFIL D ENSEIGNEMENT BACHELIER en TOURISME PROFIL D ENSEIGNEMENT BACHELIER en TOURISME Une formation aux couleurs de la HELHa L'enseignement de la Haute École Louvain en Hainaut donne une place centrale à l'étudiant en lui permettant, d'une part,

Plus en détail

Profil d enseignement

Profil d enseignement Profil d enseignement Catégorie économique Bachelier Assistant de direction Secteur Sciences humaines et sociales Domaine 9 : Sciences économiques et de gestion Niveau CFC Bachelier professionnalisant,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 4 février 2014 fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de master NOR : ESRS1402516A

Plus en détail

POUR SE PREPARER AU BREVET INFIRMIER

POUR SE PREPARER AU BREVET INFIRMIER POUR SE PREPARER AU JURY CENTRAL POUR SE PREPARER AU BREVET INFIRMIER 1 OU NOUS TROUVER? L institut Dominique Pire organise les mêmes formations sur deux sites : SITE VAL DUCHESSE Avenue de la Sablière,

Plus en détail

Famille : Analyse laboratoire. Sous-famille : Analyse laboratoire. Code ROME : 52232

Famille : Analyse laboratoire. Sous-famille : Analyse laboratoire. Code ROME : 52232 Famille : Analyse laboratoire Sous-famille : Analyse laboratoire Code ROME : 52232 Technicien(ne) d analyse chimie / physicochimie Chimiste Technicien(ne)-analyste chimie Analyste chimie Définir, réaliser

Plus en détail

Formations 2014/2015

Formations 2014/2015 Institut de Formation en Soins Infirmiers Paris Saint-Joseph Département de formation continue Formations 2014/2015 «Apprendre tout au long de la vie» Notre enjeu : vous guider dans la réalisation de votre

Plus en détail

REFERENTIEL DE COMPETENCES-MISSIONS et ACTIVITE DES SAGES-FEMMES COORDINATRICES ET DE LEURS COLLABORATRICES

REFERENTIEL DE COMPETENCES-MISSIONS et ACTIVITE DES SAGES-FEMMES COORDINATRICES ET DE LEURS COLLABORATRICES REFERENTIEL DE COMPETENCES-MISSIONS et ACTIVITE DES SAGES-FEMMES COORDINATRICES ET DE LEURS COLLABORATRICES Ont participé à la réalisation de ce document, l Association Nationale des Sages-femmes Cadres,

Plus en détail

Formations habilités en catégorie A DEUST Systèmes d'information, numérique et électronique

Formations habilités en catégorie A DEUST Systèmes d'information, numérique et électronique Formations habilités en catégorie A DEUST Systèmes d'information, numérique et électronique Licence Électronique, énergie électrique, automatique Licence Informatique Licence Mathématiques Licence Mécanique

Plus en détail

LE SECRÉTARIAT MÉDICAL

LE SECRÉTARIAT MÉDICAL LE SECRÉTARIAT MÉDICAL Une profession passionnante, variée, autonome et responsable Une profession para-médicale passionnante La profession de secrétaire médicale est riche et largement ouverte sur un

Plus en détail

Assises professionnelles de l infectiologie

Assises professionnelles de l infectiologie Valoriser l infectiologie transversale par l amélioration de la qualité Arnaud Pouillart Hôpitaux pédiatriques de Nice CHU-Lenval 1 Champ de l étude Activités transversales : Expertise, activité intellectuelle

Plus en détail

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V.

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V. Siège social : 9 bis, rue Armand Chabrier 47400 TONNEINS Tél. : 05.53.64.61.57 Fax : 05.53.64.63.12 e-mail : adestonneins@yahoo.fr Site : www.adesformations.fr Antenne de Bazas 7 chemin Larriou 33430 BAZAS

Plus en détail

Un centre d excellence : un leader en matière de qualité et de continuité des soins et des services pour notre population et nos partenaires.

Un centre d excellence : un leader en matière de qualité et de continuité des soins et des services pour notre population et nos partenaires. Guide des services À conserver pour votre prochaine visite Un centre d excellence : un leader en matière de qualité et de continuité des soins et des services pour notre population et nos partenaires.

Plus en détail

Modification 72 à l Accord-cadre

Modification 72 à l Accord-cadre 024 À l intention des médecins spécialistes 29 avril Modification 72 à l Accord-cadre Assurance responsabilité professionnelle Les représentants du ministère de la Santé et des Services sociaux et de votre

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES 1 TEXTES DE REFERENCE 1.1 Cadre juridique Loi n o 2004-806 du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique, notamment la mesure 72 de son annexe

Plus en détail

Formations Co-naître. www.co-naitre.net. Ecoute et communication autour de la naissance. Accueil du nouveau-né

Formations Co-naître. www.co-naitre.net. Ecoute et communication autour de la naissance. Accueil du nouveau-né Formations Co-naître Accueil du nouveau-né Ecoute et communication autour de la naissance Soins centrés sur l enfant et sa famille Soins en néonatologie Sensorialité Allaitement maternel Sommeil, éveil

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale Mars 2009 Présentation Générale 1- Le Master Recherche en Sciences de la Vie et de la Santé à Nice Objectifs, environnement scientifique, organisation Enseignements, les spécialités, les cours et les stages

Plus en détail

LES ETUDES DE MASSO-KINESITHERAPIE

LES ETUDES DE MASSO-KINESITHERAPIE 0-0 LES ETUDES DE MASSO-KINESITHERAPIE Admission Pour être admis en première année de masso-kinésithérapie, les étudiants doivent remplir les quatre conditions suivantes: - être titulaire du baccalauréat

Plus en détail

Où? > UFR Sciences humaines et arts, à Metz > UFR Connaissance de l homme, à Nancy

Où? > UFR Sciences humaines et arts, à Metz > UFR Connaissance de l homme, à Nancy DOMAINE SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES LICENCE MENTION PSYCHOLOGIE Parcours : Préparation aux métiers du social (en L1) (avec l IRTS, à Nancy) Préparation aux concours de la fonction publique d État et

Plus en détail

Annexes Convention Collective Nationale du 31 octobre 1951 Edition de juin 2014

Annexes Convention Collective Nationale du 31 octobre 1951 Edition de juin 2014 II Annexes 132 133 1 Filière : Logistique Cadres - Regroupement 4.6 2 Filière : Logistique Cadres - Regroupement 4.6 3 Filière : Logistique Cadres - Regroupement 4.6 4 Filière : Logistique Cadres - Regroupement

Plus en détail

Domaine Santé. Plan d études cadre Modules complémentaires santé. HES-SO, les 5 et 6 mai 2011. 1 PEC Modules complémentaires santé

Domaine Santé. Plan d études cadre Modules complémentaires santé. HES-SO, les 5 et 6 mai 2011. 1 PEC Modules complémentaires santé Domaine Santé Plan d études cadre Modules complémentaires santé HES-SO, les 5 et 6 mai 2011 1 PEC Modules complémentaires santé Plan d études cadre Modules complémentaires santé 1. Finalité des modules

Plus en détail

Médecine vétérinaire. www.unamur.be FACULTÉ DES SCIENCES ANNÉE ACADÉMIQUE 2015/2016

Médecine vétérinaire. www.unamur.be FACULTÉ DES SCIENCES ANNÉE ACADÉMIQUE 2015/2016 Médecine vétérinaire FACULTÉ DES SCIENCES ANNÉE ACADÉMIQUE 2015/2016 www.unamur.be www.unamur.be/sciences Médecine vétérinaire FACULTÉ DES SCIENCES La santé de l homme par la santé de l animal Entre médecine,

Plus en détail

PLAN DE CLASSEMENT SOMMAIRE

PLAN DE CLASSEMENT SOMMAIRE PLAN DE CLASSEMENT SOMMAIRE 01. Généralités ------------------------------------------------------------------------------------------------------------- p. 2 02. Politique générale ----------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Université libre. École de SantÉ Publique. Économie et Gestion de la santé. Épidémiologie et Biostatistique. Médecine du travail. politique et santé

Université libre. École de SantÉ Publique. Économie et Gestion de la santé. Épidémiologie et Biostatistique. Médecine du travail. politique et santé Économie et Gestion de la santé Épidémiologie et Biostatistique Médecine du travail politique et santé internationale Promotion de la Santé Université libre de Bruxelles École de SantÉ Publique Santé environnementale

Plus en détail

Centre Hospitalier Intercommunal de Meulan - Les Mureaux Direction des Soins - CAMPUS de Formation Site de Bécheville 1, rue Baptiste Marcet 78130

Centre Hospitalier Intercommunal de Meulan - Les Mureaux Direction des Soins - CAMPUS de Formation Site de Bécheville 1, rue Baptiste Marcet 78130 Sommaire 1) Préambule...3 2) Le CAMPUS de formation...4 3) L Institut de Formation en Psychomotricité (I.F.P.)...5 4) Le statut des étudiants en psychomotricité...5 5) Les conditions d inscription aux

Plus en détail

Première année commune aux études de santé

Première année commune aux études de santé PACES Première année commune aux études de santé Carte d identité de la formation Formation Première année commune aux études de santé (PACES) : médecine odontologie pharmacie maïeutique Conditions d accès

Plus en détail

STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION

STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION Responsable: Dr Pierre Landry, professeur agrégé de clinique Membres de l équipe professorale Dr Pierre Landry, professeur agrégé de clinique Autres

Plus en détail

Référentiel de compétences en psychologie clinique (V 29.8.09)

Référentiel de compétences en psychologie clinique (V 29.8.09) Référentiel de compétences en psychologie clinique (V 29.8.09). PSYCHOLOGIE CLINIQUE : définition de base o Nature du domaine professionnel : la psychologie clinique est une discipline se souciant du bien-être

Plus en détail

Tableau: Offres de formations professionnelles et doctorales de l'uac

Tableau: Offres de formations professionnelles et doctorales de l'uac Tableau: Offres de formations professionnelles et doctorales de l'uac ETABLISSEMENTS, TYPES DE FORMATION ET FILIERES CEFORP Populations et Dynamique Urbaines CEFRI Technologie de l'information pour la

Plus en détail

Synthèse des évaluations. Champ " Santé " Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Synthèse des évaluations. Champ  Santé  Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Formations et diplômes Synthèse des évaluations Champ " Santé " Université Toulouse III Paul Sabatier UPS (déposant) Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

HAULOTTE Delphine MAIRLOT Anne-Françoise

HAULOTTE Delphine MAIRLOT Anne-Françoise Informations de l'unité d'enseignement Implantation Cursus de Parnasse-ISEI Bachelier en soins infirmiers Soins infirmiers chirurgicaux Q2 I2080 Cycle 1 Bloc 2 Quadrimestre 2 Pondération 10 Nombre de crédits

Plus en détail

Sage-Femme. Tout au long de la vie. L expertise L autonomie La responsabilité. Profession médicale REGIE PAR LE LIVRE IV DU CODE DE LA SANTE PUBLIQUE

Sage-Femme. Tout au long de la vie. L expertise L autonomie La responsabilité. Profession médicale REGIE PAR LE LIVRE IV DU CODE DE LA SANTE PUBLIQUE Sage-Femme Tout au long de la vie L expertise L autonomie La responsabilité Profession médicale REGIE PAR LE LIVRE IV DU CODE DE LA SANTE PUBLIQUE Sage-Femme Tout au long de la vie Sommaire La profession

Plus en détail

FORMATION MAÏEUTIQUE / SAGE-FEMME 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR

FORMATION MAÏEUTIQUE / SAGE-FEMME 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE COUV. DE FORMATION MAÏEUTIQUE / SAGE-FEMME 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION / MAIEUTIQUE / SAGE-FEMME L ADMISSION DANS LES ÉCOLES DE MAÏEUTIQUE / SAGE-FEMME L admission dans les départements

Plus en détail

Un Métier Passionnant, Une Carrière d Avenir

Un Métier Passionnant, Une Carrière d Avenir ASSOCIATION REGIONALE DES COURS PROFESSIONNELS DE LA PHARMACIE Un Métier Passionnant, Une Carrière d Avenir Le Secrétariat Médico-Social et Officinal 1/ - CONDITIONS D ACCES Etre titulaire* : du Baccalauréat

Plus en détail

VADEMECUM DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES A MI-TEMPS EN MASTER 2 et ADMIS AU CRPE 2015-2016

VADEMECUM DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES A MI-TEMPS EN MASTER 2 et ADMIS AU CRPE 2015-2016 VADEMECUM DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES A MI-TEMPS EN MASTER 2 et ADMIS AU CRPE 2015-2016 Documents de référence : - Arrêté du 1 er juillet 2013 relatif au référentiel de compétences professionnelles

Plus en détail

B Baccalauréat. P en pratique. Ssage- Ffemme

B Baccalauréat. P en pratique. Ssage- Ffemme Josée Lafrance rofessionnelle autonome et responsable, habilitée à dispenser des soins périnataux aux nouveau-nés et aux femmes dont la grossesse, l accouchement et le postnatal ne présentent pas de complication

Plus en détail