PRESENTATION DE LA DGCMP

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRESENTATION DE LA DGCMP"

Transcription

1 INTRODUCTION Le présent rapport d activités de l exercice 2014 a été établi par la Direction Générale de la DGCMP conformément aux dispositions de l article 6, alinéa 4 du Décret n 10/27 du 28 juin 2010 portant création, organisation et fonctionnement de la Direction Générale du Contrôle des Marchés Publics pour faire l évaluation de ce qu ont été ses activités et évoquer les faits saillants qui l ont marquée durant les douze mois qui s achèvent. Ce rapport présente de manière succincte la Direction Générale du Contrôle des Marchés Publics, ses principales missions lui confiées par l Etat, ses activités administratives, techniques et spécifiques réalisées, les difficultés rencontrées au cours de l année passée 2014 ainsi que les statistiques des avis de non objection et dérogation accordés et non accordés.

2 2 CHAPITRE I : PRESENTATION DE LA DGCMP I.1CREATION ET MISSIONS DE LA DGCMP A. Création La Direction Générale du Contrôle des Marchés Publics est créée par Décret n 10/27 du 28 juin 2010 de Son Excellence Monsieur le Premier Ministre et Chef du Gouvernement. Elle est un service public avec autonomie administrative et financière placé sous tutelle du Ministère ayant le Budget dans ses attributions. B. Missions La DGCMP est l organe chargé d assurer le contrôle a priori de la procédure de passation des Marchés Publics d un montant supérieur à un seuil fixé par voie réglementaire ; et à ce titre, ses missions sont précisées, entre autres, aux articles 13, alinéa 2 de la Loi n 10/010 du 27 avril 2010 relative aux Marchés Publics et 3 du Décret n 10/27 du 28 juin 2010 portant création, organisation et fonctionnement de la DGCMP. Ses missions se résument en ce qui suit: Assurer exclusivement le contrôle a priori de l application régulière de la réglementation par les autorités contractantes des marchés publics et des délégations de services publics ; Former, sensibiliser et informer les opérateurs économiques ainsi que les institutions concernées par les Marchés Publics ; programmer et organiser la formation permanente des acteurs du système de passation des marchés publics en concertation avec l ARMP. I.2 STRUCTURES DE LA DGCMP. Suivant l article 4 du Décret 10/27 du 28 juin 2010 portant création, organisation et fonctionnement de la DGCMP, celle-ci comprend les structures ci-après : un Directeur Général ; un Comité de Direction ; des Commissions spécialisées ; une Direction de la Réglementation et des Etudes ; une Direction Administrative et Financière.

3 3 I.2.1 Le Directeur Général Conformément à l article 5 du Décret n 10/27 du 28 juin 2010 susvisé, la DGCMP est dirigée par un Directeur Général nommé par le Président de la République pour une durée de cinq ans renouvelable une fois. En vertu de cet article, le Président de la République a, par Ordonnance n 11/036 du 02 avril 2011, nommé Monsieur KWADJE LUMERY Grégoire aux fonctions de Directeur Général. A. ATTRIBUTIONS : Conformément aux articles 6, 17 al. 1, 18 al. 2 et 38 du Décret n 10/27 du 28 juin 2010 portant création, organisation et fonctionnement de la DGCMP, le Directeur Général a, entre autres, pour attributions de : - assurer la coordination et le bon fonctionnement de l ensemble des activités de la Direction Générale ; - notifier aux Autorités contractantes les avis de non objection, les autorisations et dérogations en rapport avec les divers documents soumis au contrôle a priori de la DGCMP conformément à l article 13 de la Loi relative aux Marchés publics et aux articles 15 et 16 du Décret n 10/22 du 02 juin 2010 portant Manuel de procédures de la Loi relative aux Marchés publics ; - réunir périodiquement le Comité de Direction et les membres des commissions spécialisées ; - établir à l intention du Ministre ayant le Budget dans ses attributions des rapports trimestriels et annuel sur les activités de la Direction Générale du Contrôle des Marchés Publics ; - évaluer, selon une périodicité qu il détermine, les respects des orientations, le niveau de réalisation des objectifs et de l accomplissement des performances de la Direction Générale du Contrôle des Marchés Publics ; - assurer, avec la collaboration du Directeur de la Réglementation et des Etudes et du Directeur Administratif et Financier, la gestion technique, administrative et financière de la Direction Générale du Contrôle des Marchés Publics. B. SERVICES RATTACHES AU DIRECTEUR GENERAL Le Directeur Général est accompagné dans l exercice de ses fonctions par les services ci-après :

4 4 - un Secrétariat de la Direction Générale géré par un secrétaire ayant le grade de Chef de Division et assurant la coordination de tous les services rattachés au Directeur Général; - une Cellule informatique animée par un informaticien ayant le grade de Chef de Division ; - une Cellule technique composée des Assistants du Directeur Général. I.2.2 Le Comité de Direction A. Attributions Le Comité de Direction de la Direction Générale du Contrôle des Marchés Publics est l organe chargé de l exécution des missions de celle-ci telles que définies par l article 7 du Décret n 10/27 du 28 juin 2010 portant création, organisation et fonctionnement de la DGCMP. En outre, il assure la coordination des activités de contrôle réalisées par les commissions spécialisées. B. Composition Il est composé de : Directeur Général ; Directeur de la Règlementation et des Etudes ; Directeur Administratif et Financier ; Représentant du Ministre ayant le budget dans ses attributions ; Représentant du personnel. Par ailleurs, le Comité de Direction peut faire appel à toute personne physique ou morale dont la compétence est jugée nécessaire pour l examen des dossiers spécifiques. I.2.3 Les Commissions Spécialisées A. Missions Conformément à l article 11 du Décret susvisé, les commissions spécialisées sont les organes chargés d exécuter la mission de contrôle a priori des procédures de passation des marchés publics initiées et présentées par les Autorités contractantes. Les Commissions spécialisées sont les poumons de la Direction Générale du Contrôle des Marchés Publics, car c est à travers elles que cette dernière est appelée à effectuer son contrôle a priori par des avis de non objection, des autorisations spéciales et dérogations endéans 15 jours de sa saisine. En cas d urgence, ce délai est réduit à 7 jours (voir article 25 du Décret n 10/27 du 28 juin 2010 portant création, organisation et fonctionnement de la DGCMP).

5 5 B. Nombre La Direction Générale du Contrôle des Marchés Publics comprend 4 commissions spécialisées : Commission des Marchés du Bâtiment, des Infrastructures et Ouvrages de Génie Civil ; Commission des Marchés d Equipements Mécaniques, Hydrauliques, Electriques, Electroniques et Divers ; Commission des Marchés d Approvisionnements Généraux ; Commission des Marchés d Etudes, d Audits et d Organisation. L article 18 alinéa1 er du Décret susvisé fixe à 5 le nombre de membres permanents de chaque Commission spécialisée siégeant avec voix délibérative. Il s agit de : Directeur Général, Président ; Directeur de la Réglementation et des Etudes, Secrétaire ; Chef de Division concerné par le marché; Deux experts, dont un juriste, désignés par le Directeur Général pour une durée de 5 ans renouvelable une fois, recrutés par voie d appel d offres, en raison de leurs compétences particulières dans le domaine concerné par le marché. I.2.4 La Direction de la Règlementation et des Etudes A. Attributions : Conformément à l article 34 du Décret susmentionné, la Direction de la Réglementation et des Etudes est chargée d assurer : - l analyse juridique et technique des dossiers pour lesquels les Autorités Contractantes sollicitent l avis de non objection ou l autorisation spéciale de la DGCMP ; - l étude des actions pour la réalisation desquelles la DGCMP se concerte avec l Autorité de Régulation des Marchés Publics. B. Composition La Direction de la Réglementation et des Etudes de la DGCMP comprend 4 Divisions, à savoir : Division des Marchés du Bâtiment, des Infrastructures et Ouvrages de Génie Civil ;

6 6 Division des Marchés d Equipements Mécaniques, hydrauliques, Electroniques et Divers ; Division des Marchés d Approvisionnements Généraux ; Division des Marchés d Etudes, d Audits et d Organisation. I.2.5 La Direction Administrative et Financière A. Attributions : Conformément à l article 36 du Décret sus évoqué, la Direction Administrative et Financière est chargé de : - assurer la gestion de la trésorerie et la tenue à jour de la comptabilité ; - élaborer et gérer les budgets annuels de fonctionnement et d investissement et en établir les rapports d exécution ; - animer la procédure de recrutement du personnel et assurer la gestion des dossiers administratifs des cadres et agents de la DGCMP ; - gérer le patrimoine meuble et immeuble et en assurer l entretien et la maintenance ; - assurer l approvisionnement des services de la DGCMP en équipements, biens, logiciels et divers consommables ; - assister le DG dans la négociation des contrats ; - préparer les éléments des rapports périodiques ou circonstanciés de son ressort à l attention du DG ; - apprêter les éléments pertinents à publier dans la revue périodique et sur le site internet des marchés publics et les soumettre au Directeur Général ; - exécuter toutes missions reçues du Directeur Général. B. Composition La Direction Administrative et Financière de la DGCMP comprend actuellement 4 Divisions, à savoir : Division des Services Généraux ; Division Financière et Comptable ; Division des Ressources Humaines ; Division des Etudes.

7 7 CHAP II : ACTIVITES ADMINISTRATIVES DE LA DGCMP Ce chapitre est consacré essentiellement à la gestion du personnel, des ressources financières et immobilières et à l évolution des effectifs de la Direction Générale du Contrôle des Marchés Publics. II.1 Gestion du Personnel Le personnel de la Direction Générale du Contrôle des Marchés Publics est régi par le statut des agents de carrière des services publics de l Etat, conformément à l article 39 du Décret n 10/27 du 28 juin 2010, et géré par la Division des Ressources Humaines de la Direction Administrative et Financière. Au cours de l année 2014, ses activités étaient caractérisées notamment par : un léger réaménagement interne effectué par le Directeur Général, le Directeur de la Réglementation et des Etudes et le Directeur Administratif & Financier ; un mouvement administratif du Personnel ; des congés de reconstitution et de circonstance ; des formations sur le renforcement des capacités en matière de passation des marchés. II.1 1 Réaménagement interne Quelques réaménagements internes des agents ont été opérés au cours de l année 2014 avant la mesure prise par Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement interdisant tout mouvement et mécanisation au sein de l Administration Publique. Il s agit de : KABANDA MUBALAMA, ATB.1 et Assistant du DG a été réaffecté à la Division des Marchés de Bâtiments, Infrastructures et Ouvrages de Génie Civil au Bureau Analyse Marchés des bâtiments ; KOKANYA PAMBI, AGB.1 de la Division Informatique a été permuté au Secrétariat du Directeur Administratif et Financier ; MBEYA KASONDA, ATB.2 du Pool de saisie de la Direction de la Réglementation et des Etudes a été permutée à la division Informatique.

8 8 II.1.2 Promotion Au cours de l année 2014, aucun agent n a bénéficié d une promotion en grade suite à la même mesure prise par Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement. II.1.3 Détachement Trois agents de la Direction Générale du Contrôle des Marchés Publics sont toujours en détachement respectivement à la CENI, l ARMP et au Secrétariat Général au Budget. Il s agit de : Madame KETA LOKODJO ; Mademoiselle NTAHWA NABINTU ; Madame MAYAMBA SUNGU. II.1.4 mise en disponibilité Au cours de l année 2014, le Chef de Bureau OTSHITSHI DUWA a été mise en disponibilité conformément aux dispositions de l article 32 alinéa 2, point 2 du Statut du personnel de carrière des services publics de l Etat. II.1.5 Formations et Séminaires Quelques cadres et agents de la Direction Générale du Contrôle des Marchés Publics ont participé aux diverses formations organisées au cours de l année 2014, notamment : La restitution de l Atelier relatif à la passation des Marchés suivant la procédure de la Banque Mondiale organisé par la DGCMP du 13 au 15 janvier 2015, La formation sur les marchés publics organisée par l Ecole Nationale d Administration «ENA» à Paris du 24 mars au 17 avril 2014 ; La formation axée sur la gestion du Personnel organisée à Montréal par SETYM International ; II.1.6 Travaux, ateliers et séminaires Plusieurs ateliers et séminaires ont été organisés au cours de l année 2014 auxquels ont pris part certains cadres et agents de la DGCMP.

9 9 Il s agit notamment de : la revue conjointe des portefeuilles de la Banque Africaine de Développement et de la Banque Mondiale le 19 juin 2014, organisé par le Ministère des Finances, à l Hôtel Venus ; la quatrième réunion du Cadre Permanent de Concertation et de Suivi des réformes des Finances Publiques, organisée par le Ministère des Finances le 26 juin 2014, à Roméo Golf, dans la Commune de la Gombe ; différentes réunions du COREF. séances de travail sur l intégration des marchés à financement extérieur au système de passation des marchés publics en RDC, organisé par la Primature aux mois de mars et avril 2014 dans la salle Lumumba du complexe de l Hôtel du Gouvernement dans la Commune de la Gombe. l Atelier sur la politique de la concurrence en RDC, organisé par le Secrétariat Général à l Economie Nationale du 22 au 24 octobre 2014 à l Hôtel Venus dans la Commune de la Gombe. aux séances de travail sur l intégration des marchés à financement extérieur au système de passation des marchés publics en RDC, organisé par la Primature aux mois de mars et avril 2014 dans la salle Lumumba du complexe de l Hôtel du Gouvernement dans la Commune de la Gombe. l atelier de restitution du séminaire sur la passation des marchés publics selon les procédures de la Banque Mondiale, organisé du 13 au 15 janvier 2014, au Centre Béthanie à Kinshasa-Gombe. la formation sur l utilisation des formulaires de traitement des dossiers des marchés publics, organisé par la Division Informatique de la DGCMP du 20 au 25 février la restitution de l atelier de clinique judiciaire en matière d acquisition, de décaissement et de gestion financière organisé par la Banque Africaine de Développement du 21 au 25 avril 2014 au Centre Elaïs, animé par le Coordonnateur des Assistants KAZITERIKO KENDA le 13 mai 2014 dans la salle de réunions, au 1 ère étage de l Immeuble ALHADEFF. l atelier d information sur les nouveaux documents de passation des marchés.

10 10 la session de renforcement de capacité en passation et gestion des marchés financés entièrement/particulièrement sur des fonds alloués/administrés par la Banque Mondiale. II.1.7 Encadrement des stagiaires La Direction Générale du Contrôle des Marchés Publics a encadré, au cours de l année 2014, vingt-trois (26) stagiaires de différents Instituts et Universités de la place sur les procédures de passation des marchés publics en République Démocratiques du Congo et sept (07) étudiants recommandés pour la recherche. II.1.8 Congés de reconstitution et de circonstance Au cours de l année 2014, le Directeur Général a bénéficié d un congé annuel de reconstitution de 20 jours ouvrables suivant la décision de congé n 020/CAB/VPM/MIN/BUDGET/2014 du 10 octobre 2014 de Son Excellence Monsieur le Vice-Premier Ministre et Ministre du Budget. Aussi, 123 autres décisions de congé annuel de reconstitution et de circonstance ont été signées au cours de l année 2014 par le Directeur Général au profit des cadres et agents de la DGCMP. II.1.9 Autorisations de sortie et missions de service En 2014, son Excellence Monsieur le Vice-Premier Ministre et Ministre du Budget a signé une autorisation de Sortie à l extérieur du pays au profit du Directeur Général de la DGCMP pour une visite familiale. En outre, 23 autorisations de sortie, tant à l extérieur qu à l intérieur du pays, ont été signées par le Directeur Général au profit des cadres et agents de la DGCMP au cours de la même année. Ont bénéficié également de missions officielles au cours de cette période, les cadres et agents ci-après : Monsieur le Directeur Général de la DGCMP a effectué des missions officielles sur : le colloque de la Commission des Nations-Unies pour le Droit Commercial International (C.N.U.D.C.I) sur les Partenariat Public- Privé du 1 er au 06 mars 2014 à Vienne (Autriche) ;

11 11 la participation aux travaux de la 23 ème session du groupe de travail I de la Commission des Nations unies pour le Droit Commercial International (CNUDCI) qui s est tenue à Vienne du 17 au 21 novembre 2014 ; Monsieur le Directeur de la Réglementation et des Etudes a pris part à : une mission officielle à Vienne (Autriche) pour participer au Colloque de la Commission des Nations-Unies pour le Droit Commercial International (CNUDCI) sur les Partenariats Public-Privé, du 1 er au 06 mars 2014, suivant l ordre de mission collectif n 011/VPM/MN.BUDGET/2014 du 24 février 2014 ; une mission officielle à Genève (SUISSE) pour participer aux travaux du Conseil Général de l OMC et à la 2 ème session de la réunion pluriannuelle d experts de la CNUCED sur l investissement, l innovation et l entreprenariat pour le renforcement des capacités productives et un développement durable du 17 au 21 mars 2014, suivant l ordre de mission collectif n 020/VPM/MIN.BUDGET/2014 du 14 mars 2014 ; une mission officielle à New York (USA) pour participer aux travaux de la 47 ème Session de la Commission des Nations Unies pour le Droit Commercial International (CNUDCI) du 07 au 18 juillet 2014, suivant l ordre de mission collectif n 047/VPM/MIN.BUDGET/2014 du 17 juin 2014 ; II.1.11 Intérim Le Directeur de la Réglementation et des Etudes a assumé par deux fois l intérim du Directeur Général de la DGCMP. En outre, 29 autres intérims ont été assumés au cours de la même année par différents cadres et agents de la DGCMP. II.2 Gestion des Ressources Financières et Immobilières II.2.1 Ressources Financières Les salaires, les primes spécifiques et des rétrocessions Les paiements des salaires, primes spécifiques et rétrocessions des cadres et agents de la DGCMP ont été bancarisés et payés par la B.I.C au cours de l année 2014.

12 12 Les émoluments, les transports et logements Les paiements des émoluments, des transports et logements des cadres et agents de la DGCMP ont été exécutés de la manière ci-après : N MOIS EMOLUMENT LOGEMENT TOTAL &TRANSPORT 01 Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre TOTAL Le total des émoluments, transport et logements payés aux cadres et agents de la DGCMP pour toute l année 2014 se chiffre à FC. Les frais de fonctionnement Les décaissements au titre des frais de fonctionnement se sont exécutés de la manière ci-après : N MOIS MONTANT 01 Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre TOTAL

13 13 L enveloppe annuelle des frais de fonctionnement pour la DGCMP au cours de l année 2014 s élève à FC. Il y a lieu de signifier que l affectation de ces frais se trouve justifiée dans les états financiers de la DGCMP. Jetons de présence Au cours de l année 2014, aucun dossier de jeton de présence n a été payé au profit des membres des Commissions Spécialisées de la DGCMP. Indemnités kilométriques L enveloppe d indemnités kilométriques payée au bénéfice des cadres et agents de la DGCMP pour toute l année 2014 se chiffre à FC et a été décaissée de la manière ci-après : N PERIODE MONTANT 01 Premier trimestre Deuxième trimestre Troisième trimestre Quatrième trimestre 0 TOTAL II.2.2 Gestion des matériels informatiques et mobiliers de bureau Il convient de signaler que, au cours de l année 2014, beaucoup d équipements informatiques et des bureaux de la DGCMP ont été endommagés suite aux multiples déménagements qu elle a connus durant 2012 et 2013, et n ont pas été remplacés. Toutefois, la DGCMP a acheté 2 ordinateurs et réceptionné 3 ordinateurs de la part du Ministère du Budget. A. Patrimoine Immobilier La Direction Générale du Contrôle des Marchés Publics se trouve jusqu à ce jour sans bâtiment et ses différents services sont toujours installés à l immeuble ALHADEFF situé sur le Boulevard du 30 juin n Toutefois, sur demande du Directeur Général, Son Excellence Monsieur le Vice-Premier Ministre et Ministre du Budget avait instruit le Ministre d Aménagement du Territoire, Urbanisme, Habitat, Infrastructures et Travaux Publics d attribuer un immeuble à la DGCMP juste après l installation des services de l Etat sur la place le royale. Le dossier est toujours en traitement à ce Ministère.

14 14 B. Matériel Roulant Depuis l installation de la DGCMP jusqu à ce jour, le Directeur Général et les deux Directeurs de la DGCMP n ont jamais bénéficié des véhicules de fonction. Aussi, convient-il de souligner qu un dossier relatif à l achat de ces véhicules a été monté et est resté sans suite jusqu à ce jour. Actuellement, la Direction Générale n a qu un minibus de marque SUZUKI APV GLX de 8 places et une voiture SUZUKI ALTO pour les courriers, lesquels véhicules commencent déjà à être amortis. II.3 EFFECTIFS DE LA DIRECTION GENERALE A ce jour, l effectif de la Direction Générale du Contrôle des Marchés Publics s élève à 143 personnes dont 1 Directeur Général, 2 Directeurs, 123 cadres et agents affectés dans différents Directions et services, 1 Sous- Gestionnaire des crédits et 16personnels d appoint (sécurité, nettoyage et chauffeur). A. EVOLUTION DES EFFECTIFS DE LA DGCMP PAR GRADE N GRADE EFFECTIF EFFECTIF EFFECTIF Directeur Général Directeur Chef de Division Chef de Bureau Attaché de Bureau de 1 ère Classe Attaché de Bureau de 2 ème Classe Agent de Bureau de 1 ère Classe Agent de Bureau de 2 ème Classe Personnel d Appoint TOTAL

15

16 16 CHAP III. ACTIVITES SPECIFIQUES ET TECHNIQUES DE LA DGCMP Les activités spécifiques et techniques de la Direction Générale du Contrôle des Marchés Publics sont celles exercées par ses différentes structures qui sont: la Direction Générale ; le Comité de Direction ; les commissions spécialisées ; la Direction de la Réglementation et des Etudes ; la Direction Administrative et Financière. III.1 Des Services rattachés au Directeur Général III.1.1 Secrétariat a. Courriers reçus Le Secrétariat de la Direction Générale du Contrôle des Marchés Publics a réceptionné, au cours de cette année, dossiers relatifs aux demandes d avis de non objection, dérogation et autorisation spéciale ainsi que diverses correspondances repartis mensuellement suivant le tableau ci-après: N MOIS COURRIERS RECUS DOSSIER INVITATION TOTAL 1 Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Aout Septembre Octobre Novembre Décembre TOTAL

17 Dossier 100 Invitation b. Courriers expédiés courriers ont été expédiés dont relatifs aux demandes d Avis de Non Objection, dérogations et Autorisations spéciales et 325 lettres diverses, dont la répartition mensuelle se présente de la manière ci-après: N MOIS COURRIER EXPEDIE ANO AUTRES TOTAL 1 JANVIER FEVRIER MARS AVRIL MAI JUIN JUILLET AOUT SEPTEMBRE OCTOBRE NOVEMBRE DECEMBRE TOTAL

18 ANO AUTRES 0 c. Evolution des dossiers reçus et expédiés N MOIS COURRIERS COURRIERS RECUS EXPEDIES 1 JANVIER FEVRIER MARS AVRIL MAI JUIN JUILLET AOUT SEPTEMBRE OCTOBRE NOVEMBRE DECEMBRE TOTAL

19 Courriers reçus Courriers expedié 0 La lecture de cette graphique montre qu au cours de l année 2014, le Secrétariat de la Direction Générale a receptionné plus des dossiers que ceux qu il a expediés. III.1.2 Cellule Informatique Au cours de l année 2014, la Division Informatique de la DGCMP a réalisé les travaux ci-après : La configuration du CC proxy pour déterminer les accès du signal internet et du réseau local dans le système ; L installation de l antivirus dans le serveur ainsi dans les autres postes clients qui sont comptés dans le domaine de Marchés Publics ; La mise à jour automatique des fichiers soumis au Directeur Général de la DGCMP pour traitement ; L audit du serveur pour se rendre compte de son invulnérabilité contre les intrusions des virus. III.1.3 Cellule Technique Au cours de cette année 2014, la cellule Technique a réalisé les activités suivantes : Elaboration du document sur «l Apport de la DGCMP à la Réforme de Processus budgétaire suivant la planification prévisionnelle et la programmation opérationnelle» ; Réponses aux questionnaires d entrevu sur l audit des marchés publics et détection de la fraude adressée à Monsieur le Directeur Général de la DGCMP par les magistrats de la Cour des Comptes ;

20 20 Séance de travail avec la Division des services Généraux sur la participation éventuelle de la DGCMP à l édition foraine FIKIN 2014, Revue des portefeuilles de la banque Africaine de Développement et de la Banque Mondiale à Kinshasa ; Formation en passation des Marchés et clients connections organisée par la Banque Mondiale à Kinshasa ; Clinique fiduciaire organisée par la Banque Africaine de Développement à Kinshasa du 21 au 25 avril 2014 ; Animation de l atelier sur les procédures nationales de passation des marchés publics organisé par la Banque Africaine de Développement à Kinshasa les 10 et 11 juin 2014 ; Participation à la cérémonie de clôture du séminaire de formation sur la passation des marchés publics organisé par le Centre Africain de Renforcement des Capacités et de Perfectionnement à Kinshasa ; Suivi des activités du Projet de mobilisation et revitalisation des ressources Humaines de l administration «PMR-RH» ; Par ailleurs, il convient de signaler que, l Assistant KAZITERIKO KENDA est désigné Coordonnateur de la Cellule Technique par la lettre n 234/DGCMP/DG/SEC/T.NK/2014 du 11 septembre 2014 et Point focal de la DGCMP pour le suivi des activités de la réforme du processus budgétaires. III.2 Du Comité de Direction Durant toute l année 2014, une seule réunion du Comité de Direction de la DGCMP a été convoquée par le Directeur Général. Il s agit de : Invitation n 001/14/CD du 05 septembre 2014 ; Les points saillants débattus au cours de cette réunion sont les suivants : La lecture du procès-verbal du 08 octobre 2013 ; Adoption du règlement intérieur du Comité de Direction ; Problématique du dossier de jeton de présence alloué aux membres des commissions spécialisées ; Projets de construction du bâtiment de la DGCMP ; Divers. Il sied de noter qu au cours de cette année 2014, le Comité de Direction de la DGCMP a connu deux temps forts caractérisés par l évaluation des activités

21 21 réalisées par les services de la DGCMP et une feuille de route des activités a réaliser en 2015 a été au centre du débat. III.3 Des Commissions spécialisées Au cours de l année 2014, le Directeur Général de la DGCMP, qui est aussi le Président des Commissions spécialisées, a convoqué 154 réunions des commissions spécialisées pour analyser et examiner les différents dossiers relatifs à la demande de non objection, des autorisations spéciales et des dérogations. Ces demandes ont porté sur 297 Plans de Passation des Marchés (PPM), 180 Dossiers d Appel d Offres (DAO), 339 Rapports d Evaluation des Offres+ P.V+ Rapports des Manifestations d Intérêt, 173 Autorisations Spéciales (dont 72 pour le gré à gré), 51 Demandes de Proposition, 02 Dossiers de Préqualification, 137 Contrats (dont 34 de gré à gré), 15 Avenants, 21 Termes de Référence, 17 Avis à Manifestation d Intérêt, 125 conventions et 29 Avenants aux Conventions. N DOSSIERS NOMBRE 01 PPM DAO RAPP. D EVAL DES OFFRES, PV, 339 des MI 04 AUT. SPECIALE DP DPQ CONTRATS AVENANTS AMI TDR CONVENTIONS AVENANT AUX CONVENTIONS 29 TOTAL 1.386

22 22 NOMBRES PPM 17; 1% 21; 2% 125; 9% 29; 2% DAO 2; 0% 51; 4% 15; 1% 137; 10% 173; 13% 297; 21% 180; 13% RAPP D'EVAL AUT. SPEC DP DPQ CONTRAT 339; 24% AVENANT AMI TDR CONVENTION AVENANT/CONVENTION Ci-après les statistiques des dossiers traités par les commissions spécialisées. A. Plans de passation des marchés publics(ppm) Sur les 297 Plans de Passation des Marchés analysés : 292 ANO émis, 04 ANO non émis, 01 renvoyé. B. Dossiers d Appel d Offres (DAO) Sur les 180 Dossiers d Appel d Offres analysés : 163 ANO émis, 11 ANO non émis, 02 ANO suspendus, 04 renvoyés (en dessous du seuil de revue préalable). C. Rapports d Evaluation des Offres+PV+ Rapports des MI Parmi les 339 rapports examinés : 300 ANO émis, 39 ANO non émis.

DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution.

DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution. DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution. Le Président de la République Vu la Constitution, Vu la loi n 90-07 du 28 juin 1990 relative à l organisation

Plus en détail

DECRET N 99-821. fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar

DECRET N 99-821. fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar DECRET N 99-821 fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Vu la Constitution, Vu la Convention relative à l Aviation Civile Internationale signée

Plus en détail

de la République Démocratique du Congo Cabinet du Président de la République Kinshasa - 15 avril 2003

de la République Démocratique du Congo Cabinet du Président de la République Kinshasa - 15 avril 2003 Première partie 43 ème année n 8 JOURNAL OFFICIEL de la République Démocratique du Congo PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE Décret n 046-A/003 du 8 mars 003 portant création, organisation et fonctionnement d

Plus en détail

Unit é* Travail*Progrès SECRETARIAT GENERAL LA VIE DES ASSEMBLEES DANS L ESPACE FRANCOPHONE RECUEIL DES PROCEDURES ET DES PRATIQUES PARLEMENTAIRES

Unit é* Travail*Progrès SECRETARIAT GENERAL LA VIE DES ASSEMBLEES DANS L ESPACE FRANCOPHONE RECUEIL DES PROCEDURES ET DES PRATIQUES PARLEMENTAIRES ASSEMBLEE NATIONALE.. SECRETARIAT GENERAL. SECRETARIAT GENERAL ADJOINT DIRECTION DES AFFAIRES LEGISLATIVES DE LA COOPERATION INERPARLEMENTAIRE ET DES RELATIONS INTERNATIONALES REPUBLIQUE DU CONGO Unit

Plus en détail

1. Contexte et justification

1. Contexte et justification Termes de Référence pour l assistance technique à la Cellule de Gestion des Projets et des Marchés Publics du Ministère de la Santé Publique en République Démocratique du Congo 1. Contexte et justification

Plus en détail

Textes Juridiques Décret exécutif n 98-355 du 20 Rajab 1419 correspondant au 10 novembre 1998 portant création, organisation et fonctionnement du

Textes Juridiques Décret exécutif n 98-355 du 20 Rajab 1419 correspondant au 10 novembre 1998 portant création, organisation et fonctionnement du Textes Juridiques Décret exécutif n 98-355 du 20 Rajab 1419 correspondant au 10 novembre 1998 portant création, organisation et fonctionnement du fonds national de développement de l apprentissage et de

Plus en détail

PLAN DE PASSATION DES MARCHES 2015

PLAN DE PASSATION DES MARCHES 2015 Public Disclosure Authorized Public Disclosure Authorized Public Disclosure Authorized COMITE D'ORIENTATION DE LA REFORME DES FINANCES PUBLIQUES- COREF PROGRAMME DE RENFORCEMENT DE LA REDEVABILITE ET DE

Plus en détail

------------------ Travail Justice - Solidarité SECRETARIAT GENERAL DU GOUVERNEMENT

------------------ Travail Justice - Solidarité SECRETARIAT GENERAL DU GOUVERNEMENT PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE GUINEE ------------------ Travail Justice - Solidarité SECRETARIAT GENERAL DU GOUVERNEMENT DECRET D/2012/ /PRG/SGG PORTANT ORGANISATION ET MODALITÉS DE FONCTIONNEMENT

Plus en détail

7 juin 2010 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie - n spécial

7 juin 2010 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie - n spécial Première partie 51 ème année Numéro spécial JOURNAL OFFICIEL de la République Démocratique du Congo Cabinet du Président de la République Kinshasa - 7 juin 2010 PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE Loi organique

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ET BANQUE CENTRALE DU CONGO

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ET BANQUE CENTRALE DU CONGO REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ET BANQUE CENTRALE DU CONGO Janvier 2004 CONVENTION DU CAISSIER DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ENTRE La REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO, représentée par le Ministre

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER

REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER Fédération Française de Canoë-Kayak 87 quai de la Marne 94340 Joinville le Pont Cedex REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER Sommaire Article I. Objet...3

Plus en détail

LE COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES ;

LE COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES ; DECISION N 003/13/ARMP/CRD DU 09 JANVIER 2013 DU COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES SUR LA DEMANDE SPECIALE D AUGMENTATION DU TAUX DE BAISSE DU MONTANT D UN MARCHE DANS LE

Plus en détail

LE MINISTRE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE, la loi n 90-032 du 11 décembre 1990 portant Constitution de la République du Bénin ;

LE MINISTRE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE, la loi n 90-032 du 11 décembre 1990 portant Constitution de la République du Bénin ; REPUBLIQUE DU BENIN -------o------- MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -------o------- LE MINISTRE -------o------- A R R E T E ANNEE 2013 N /MAEP/DC/SGM/DRH/DIP/SA PORTANT ATTRIBUTIONS,

Plus en détail

Décret exécutif n 04-103. Du 15 Safar 1425. Correspondant au 5 avril 2004. Portant création et fixant les statuts du. Fonds de Garantie Automobile.

Décret exécutif n 04-103. Du 15 Safar 1425. Correspondant au 5 avril 2004. Portant création et fixant les statuts du. Fonds de Garantie Automobile. JOURNAL OFFICIEL N 21 DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE Du 7 avril 2004 Décret exécutif n 04-103 Du 15 Safar 1425 Correspondant au 5 avril 2004 Portant création et fixant les statuts du Fonds de Garantie Automobile.

Plus en détail

Décret N 99/370/PM DU 19 mars 1999 relatif au programme de sécurisation des recettes forestières LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT,

Décret N 99/370/PM DU 19 mars 1999 relatif au programme de sécurisation des recettes forestières LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT, République du Cameroun Paix Travail - Patrie Décret N 99/370/PM DU 19 mars 1999 relatif au programme de sécurisation des recettes forestières LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT, Vu la Constitution

Plus en détail

PROCEDURES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS

PROCEDURES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS PROCEDURES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS Présenté par Gualbert KOUDOGBO Ingénieur du génie civil Chef de la cellule de Passation des Marchés Publics PLAN DE LA COMMUNICATION RAPPEL DU CONTEXTE REGLEMENTAIRE

Plus en détail

CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT DE COMMANDES DE LA VILLE DE SCEAUX ET DU CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE SCEAUX

CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT DE COMMANDES DE LA VILLE DE SCEAUX ET DU CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE SCEAUX CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT DE COMMANDES DE LA VILLE DE SCEAUX ET DU CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE SCEAUX La présente convention est établie entre : La ville de Sceaux 122, rue Houdan 92331

Plus en détail

Termes de Référence et Etendue des Services REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO CELLULE INFRASTRUCTURES

Termes de Référence et Etendue des Services REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO CELLULE INFRASTRUCTURES Termes de Référence et Etendue des Services REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, URBANISME, HABITAT, INFRASTRUCTURES, TRAVAUX, PUBLICS ET RECONSTRUCTION. CELLULE INFRASTRUCTURES

Plus en détail

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice PREMIER MINISTERE REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice Visa -DGLTE -DBC -CF Décret n 092-2007 / PM fixant les attributions du ministre chargé de la Jeunesse et des Sports et l

Plus en détail

SOMMAIRE. 1 Opération de passation des marchés publics à fin mars 2014 Communication en Conseil des Ministres INTRODUCTION... 2

SOMMAIRE. 1 Opération de passation des marchés publics à fin mars 2014 Communication en Conseil des Ministres INTRODUCTION... 2 333 Mars 2014 MINISTERE AUPRES DU PREMIER MINISTRE, CHARGE DU BUDGET MARCHES PUBLICS COMMUNICATION EN CONSEIL DES MINISTRES RELATIVE A LA SITUATION DES OPERATIONS DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS A FIN

Plus en détail

MINISTERE DE L AGRICULTURE ------------------------- DECRET N 2012-958 portant création et organisation du «Centre National Antiacridien» ou (CNA)

MINISTERE DE L AGRICULTURE ------------------------- DECRET N 2012-958 portant création et organisation du «Centre National Antiacridien» ou (CNA) MINISTERE DE L AGRICULTURE ------------------------- DECRET N 2012-958 portant création et organisation du «Centre National Antiacridien» ou (CNA) LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT Vu la Constitution,

Plus en détail

IMPORTANTE SOCIETE DANS LE SECTEUR DU CAFE-CACAO RECHERCHE POUR LE PROJET D APPUI AU SECTEUR AGRICOLE (PSAC)

IMPORTANTE SOCIETE DANS LE SECTEUR DU CAFE-CACAO RECHERCHE POUR LE PROJET D APPUI AU SECTEUR AGRICOLE (PSAC) IMPORTANTE SOCIETE DANS LE SECTEUR DU CAFE-CACAO RECHERCHE POUR LE PROJET D APPUI AU SECTEUR AGRICOLE (PSAC) 1 Consultant chargé de la coordination technique et du suiviévaluation Mission : Sous la supervision

Plus en détail

CONVENTION relative à la gestion de la Délégation Lorraine Champagne Ardenne à Bruxelles pour 2012

CONVENTION relative à la gestion de la Délégation Lorraine Champagne Ardenne à Bruxelles pour 2012 CONVENTION relative à la gestion de la Délégation Lorraine Champagne Ardenne à Bruxelles pour 2012 la loi n 82-219 du 2 mars 1982 modifiée relative aux droits et libertés des communes, des départements

Plus en détail

Conforme à l original

Conforme à l original REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE Union - Discipline - Travail Copie certifiée ------------- Conforme à l original DECISION N 022/2015/ANRMP/CRS DU 06 AOUT 2015 SUR LE RECOURS DE LA SOCIETE GROUPEMENT INFORMATIQUE

Plus en détail

Loi n 0005/2008 du 11 juillet 2008 portant création, organisation et fonctionnement de l Agence Nationale de l Aviation civile

Loi n 0005/2008 du 11 juillet 2008 portant création, organisation et fonctionnement de l Agence Nationale de l Aviation civile - 1 - Loi n 0005/2008 du 11 juillet 2008 portant création, organisation et fonctionnement de l Agence Nationale de l Aviation civile L Assemblée nationale et le Sénat ont délibéré et adopté Le Président

Plus en détail

DECRET D'ORGANISATION DGCPR

DECRET D'ORGANISATION DGCPR DECRET D'ORGANISATION DGCPR Texte d organisation de la direction générale de la comptabilité publique et du recouvrement de la Tunisie Décret n 2007-1198 du14 mai 2007, modifiant et complétant le décret

Plus en détail

Décret n 2002-254/PRES/PM/SGG-CM du 17 juillet 2002 (JO N 31 2002)

Décret n 2002-254/PRES/PM/SGG-CM du 17 juillet 2002 (JO N 31 2002) Décret n 2002-254/PRES/PM/SGG-CM du 17 juillet 2002 (JO N 31 2002) portant organisation-type des départements ministériels. LE PRESIDENT DU FASO, PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES, Vu la Constitution

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS Convention de partenariat pour le contrôle, à titre expérimental, des arrêts maladie des fonctionnaires par les caisses

Plus en détail

Bâtiments - Infrastructures

Bâtiments - Infrastructures 93 CONCEPTEUR D OUVRAGE ET D ÉQUIPEMENT Code : INF01 Concepteur d ouvrage et d équipement FPEINF01 Il conduit ou participe à des opérations d infrastructures dans le cadre de la réalisation d opérations

Plus en détail

Proposition. Obtenir l approbation du conseil concernant les modifications proposées à la charte du Comité d audit

Proposition. Obtenir l approbation du conseil concernant les modifications proposées à la charte du Comité d audit Proposition N o : 2015-S05f Au : Conseil d administration Pour : DÉCISION Date : 2015-04-22 1. TITRE Modifications à la charte du Comité d audit 2. BUT DE LA PROPOSITION Obtenir l approbation du conseil

Plus en détail

DELIBERATION N CP 14-483. Du 18 juin 2014

DELIBERATION N CP 14-483. Du 18 juin 2014 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 1 CP 14-483 DELIBERATION N CP 14-483 Du 18 juin 2014 PARTICIPATION DE LA REGION ILE DE FRANCE AU SIPPEREC (SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE LA PERIPHERIE DE PARIS POUR L ELECTRICITE

Plus en détail

Je ÇJoulIerneul' Transmis copie pour information à :

Je ÇJoulIerneul' Transmis copie pour information à : lue DEMOCRATIQUE DU CONGO Lubumbashi, le r-\ ICAB/GPIKAT/201rJ'a(~ PROVINCE DU KATANGA ~ J) ~~ Je ÇJoulIerneul' Transmis copie pour information à : ~ 12'lFEV2 ARRETE PROVIN[IAL N 20t2/ f7()1/ / lkatanga

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LERECRUTEMENT D UN CONSULTANT POUR LA CONCEPTION D UN PLAN DEFORMATION QUADRIENNAL EN PASSATION DE MARCHES PUBLICS

TERMES DE REFERENCE POUR LERECRUTEMENT D UN CONSULTANT POUR LA CONCEPTION D UN PLAN DEFORMATION QUADRIENNAL EN PASSATION DE MARCHES PUBLICS TERMES DE REFERENCE POUR LERECRUTEMENT D UN CONSULTANT POUR LA CONCEPTION D UN PLAN DEFORMATION QUADRIENNAL EN PASSATION DE MARCHES PUBLICS COMPOSANTE 1 : AMELIORATION DE L EFFICACITE ET DE LA TRANSPARENCE

Plus en détail

LOI D ORIENTATION n 2009-20 du 4 mai 2009 sur les agences d exécution.

LOI D ORIENTATION n 2009-20 du 4 mai 2009 sur les agences d exécution. LOI D ORIENTATION n 2009-20 du 4 mai 2009 LOI D ORIENTATION n 2009-20 du 4 mai 2009 sur les agences d exécution. EXPOSE DES MOTIFS La complexité des procédures administratives et l exigence accrue des

Plus en détail

CONFERENCE PANAFRICAINE DES SECRETAIRES GENERAUX ET DES DIRECTEURS DES RESSOURCES HUMAINES DES INSTITUTIONS DE L ETAT:

CONFERENCE PANAFRICAINE DES SECRETAIRES GENERAUX ET DES DIRECTEURS DES RESSOURCES HUMAINES DES INSTITUTIONS DE L ETAT: Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement (CAFRAD) Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) CONFERENCE PANAFRICAINE DES SECRETAIRES GENERAUX

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 13 novembre 2014 PSP-Legal 1633578-1 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d

Plus en détail

CONVENTION CONSTITUTIVE D UN GROUPEMENT DE COMMANDES

CONVENTION CONSTITUTIVE D UN GROUPEMENT DE COMMANDES CONVENTION CONSTITUTIVE D UN GROUPEMENT DE COMMANDES ACQUISITION D UN PROGICIEL POUR LA GESTION DEMATERIALISEE DES DELIBERATIONS ET DES ACTES ADMINISTRATIFS PREALABLEMENT, IL EST EXPOSE QUE : COMPTE TENU

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-727 du 12 août 2013 portant création, organisation et attributions d un secrétariat général

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

Annexe adoptée lors de l Assemblée générale du 27 mars 2004 RÈGLEMENT INTÉRIEUR ANNEXE 5 RÈGLEMENT FINANCIER. Page 1 sur 6

Annexe adoptée lors de l Assemblée générale du 27 mars 2004 RÈGLEMENT INTÉRIEUR ANNEXE 5 RÈGLEMENT FINANCIER. Page 1 sur 6 RÈGLEMENT INTÉRIEUR ANNEXE 5 RÈGLEMENT FINANCIER Page 1 sur 6 PRÉAMBULE... 3 ARTICLE 1 : ORGANISATION COMPTABLE... 3 L Assemblée Générale... 3 Le Comité directeur... 3 Le bureau... 3 Le Président... 3

Plus en détail

LE COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES ;

LE COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES ; DECISION N 094/13/ARMP/CRD DU 24 AVRIL 2013 DU COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES SUR LA DEMANDE D ARBITRAGE DE AGEROUTE SENEGAL SUITE A LA RECOMMANDATION DE LA DIRECTION

Plus en détail

Comores. Modalités de gestion et d administration des sociétés à capitaux publics

Comores. Modalités de gestion et d administration des sociétés à capitaux publics Modalités de gestion et d administration des sociétés à capitaux publics Décret n 07-151 [NB - Décret n 07-151 de 2007 fixant certaines modalités de gestion et d administration des sociétés à capitaux

Plus en détail

Sa mission est de défendre les intérêts de la copropriété en respectant la loi et les règlements dans les domaines de gestion principaux suivants :

Sa mission est de défendre les intérêts de la copropriété en respectant la loi et les règlements dans les domaines de gestion principaux suivants : Projet de cahier de charges pour la mission de Syndic Le Syndic est le mandataire du syndicat des copropriétaires c'est-à-dire qu il est la personne qui représente le syndicat et agit en son nom. Il assure

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTES

AVIS DE VACANCE DE POSTES Communauté Economique des Etats de l Afrique Centrale ECOFAC V CEEAC -------------------- Programme Ecosystèmes Fragilisés d Afrique Centrale (ECOFAC V) -------------------------- Composante FLEGT Union

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES LOI ORGANIQUE DU BUDGET

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES LOI ORGANIQUE DU BUDGET REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES LOI ORGANIQUE DU BUDGET 2004 LOI ORGANIQUE N 2004-42 DU 13 MAI 2004 PORTANT MODIFICATION ET COMPLETANT LA LOI ORGANIQUE DU BUDGET N 67-53 DU 8 DECEMBRE 1967

Plus en détail

LES PROCEDURES DE PASSATION DE MARCHES A LA SONEB

LES PROCEDURES DE PASSATION DE MARCHES A LA SONEB LES PROCEDURES DE PASSATION DE MARCHES A LA SONEB Dans le cadre de l exécution de son budget, la Société Nationale des Eaux du Bénin (SONEB) est appelée à passer des s publics. La gestion de ces s est

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) 3. Dépôt et date de clôture des candidatures

AVIS DE RECRUTEMENT UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) 3. Dépôt et date de clôture des candidatures UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) AVIS DE RECRUTEMENT N 008/2013/DSAF/DRH La Commission de l Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) ayant son siège à Ouagadougou, Burkina

Plus en détail

CARE International en RDC TERMES DE REFERENCE. AUDIT COMPTABLE ET FINANCIER DU PROJET Community Driving Reconstruction Dans la PROVINCE DU MANIEMA

CARE International en RDC TERMES DE REFERENCE. AUDIT COMPTABLE ET FINANCIER DU PROJET Community Driving Reconstruction Dans la PROVINCE DU MANIEMA CARE International en RDC TERMES DE REFERENCE AUDIT COMPTABLE ET FINANCIER DU PROJET Community Driving Reconstruction Dans la PROVINCE DU MANIEMA Période du 01 avril 2008 au 31mars 2009 Financement IRC-UK,

Plus en détail

Comité du programme et budget

Comité du programme et budget F WO/PBC/24/12 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 10 JUILLET 2015 Comité du programme et budget Vingt-quatrième session Genève, 14 18 septembre 2015 RAPPORT FINAL SUR LE PROJET RELATIF AU RENFORCEMENT DES NORMES

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT. - Cinq (05) directions d appui rattachées au Commissaire Général :

AVIS DE RECRUTEMENT. - Cinq (05) directions d appui rattachées au Commissaire Général : MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail-Liberté-Patrie AVIS DE RECRUTEMENT Dans le cadre de la mise en place de l Office Togolais des Recettes (OTR), le Ministre de l Economie

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE PLACEMENT DU FONDS DE PENSION BANQUE DU CANADA

MANDAT DU COMITÉ DE PLACEMENT DU FONDS DE PENSION BANQUE DU CANADA 24 septembre 2013 MANDAT DU COMITÉ DE PLACEMENT DU FONDS DE PENSION BANQUE DU CANADA 1. Introduction La Banque du Canada (la «Banque») est l administrateur du Régime de pension de la Banque du Canada (le

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Bureau du vérificateur général du Canada Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Revues des pratiques effectuées au cours de l exercice 2011-2012 Juillet 2012 Revue des pratiques et audit

Plus en détail

DECRETE : Chapitre I - Des dispositions générales

DECRETE : Chapitre I - Des dispositions générales REPOBLIKAN'I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DECRET N 2006-432 portant application du contingentement des concours de recrutement dans la Fonction Publique

Plus en détail

Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur

Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur Vu le décret n 2006-672 du 8 juin 2006 relatif à la création, à la composition et au fonctionnement de commissions

Plus en détail

ACTE CONSTITUTIF POUR LA CREATION D UN GROUPEMENT DE COMMANDE FOURNITURE DE GAZ NATUREL

ACTE CONSTITUTIF POUR LA CREATION D UN GROUPEMENT DE COMMANDE FOURNITURE DE GAZ NATUREL ACTE CONSTITUTIF POUR LA CREATION D UN GROUPEMENT DE COMMANDE FOURNITURE DE GAZ NATUREL PREAMBULE Depuis le 1er juillet 2004, le marché du gaz naturel est ouvert à la concurrence. Cette ouverture, d abord

Plus en détail

État présenté par le Secrétaire général conformément à l article 153 du Règlement intérieur de l Assemblée générale

État présenté par le Secrétaire général conformément à l article 153 du Règlement intérieur de l Assemblée générale Nations Unies A/C.5/56/29 Assemblée générale Distr. générale 12 décembre 2001 Français Original: anglais Cinquante-sixième session Cinquième Commission Points 106 b) et 123 de l ordre du jour Troisième

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Décret n o 2011-2008 du 28 décembre 2011 modifiant le décret n o 2006-1388 du 16 novembre 2006 portant création

Plus en détail

Responsable en Passation de Marchés Page 1

Responsable en Passation de Marchés Page 1 Le Projet de Renforcement des Capacités Institutionnelles pour l Efficacité Gouvernementale (PRCIEG) Titre : Termes de référence pour le recrutement d un Responsable de Passation de Marchés (RPM) 1. Contexte

Plus en détail

PROJET D APPUI A LA SOCIETE CIVILE ET A LA RECONCILIATION NATIONALE

PROJET D APPUI A LA SOCIETE CIVILE ET A LA RECONCILIATION NATIONALE RÉPUBLIQUE TOGOLAISE MINISTÈRE AUPRES DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, CHARGE DE LA PLANIFICATION DU DEVELOPPEMENT ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE UNION EUROPÉENNE FONDS EUROPÉEN DE DÉVELOPPEMENT PROJET

Plus en détail

AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET

AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET REPUBLIQUE DU NIGER CABINET DU PREMIER MINISTRE Agence de Régulation des Marchés Publics AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET L Agence de Régulation des Marchés Publics (ARMP) du Niger a reçu un don (IDF) de

Plus en détail

Statuts* * Tels que révisés à la septième série de consultations officieuses des États parties à l Accord, tenue à New York, les 11 et 12 mars 2008.

Statuts* * Tels que révisés à la septième série de consultations officieuses des États parties à l Accord, tenue à New York, les 11 et 12 mars 2008. Fonds d assistance créé au titre de la partie VII de l Accord aux fins de l application des dispositions de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer du 10 décembre 1982 relatives à la conservation

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT N 0001/15/AI

AVIS DE RECRUTEMENT N 0001/15/AI ACECA INTERNATIONAL SARL SOCIETE D EXPERTISE COMPTABLE 1310 Avenue du Dr. KWAME N KRUMAH Sis Immeuble MABUCIG 01 BP 4318 Ouagadougou 01 Tél. : (226) 50-31-37-44 Fax : (226) 50-31-25-98 E-mail : aceca@fasonet.bf

Plus en détail

11 janvier 2003. DÉCRET-LOI n 003-2003 portant création et organisation de l Agence nationale de renseignements.

11 janvier 2003. DÉCRET-LOI n 003-2003 portant création et organisation de l Agence nationale de renseignements. 11 janvier 2003. DÉCRET-LOI n 003-2003 portant création et organisation de l Agence nationale de renseignements. TITRE Ier DE LA CRÉATION ET DE LA MISSION Art. 1er. Il est créé un service public doté de

Plus en détail

LOI N 2006-029 du 24 novembre 2006. portant organisation de la Chambre de Commerce et d Industrie. (J.O. n 3 102 du 23/04/08, pages 2803 à 2809)

LOI N 2006-029 du 24 novembre 2006. portant organisation de la Chambre de Commerce et d Industrie. (J.O. n 3 102 du 23/04/08, pages 2803 à 2809) LOI N 2006-029 du 24 novembre 2006 portant organisation de la Chambre de Commerce et d Industrie (J.O. n 3 102 du 23/04/08, pages 2803 à 2809) L Assemblée nationale et le Sénat ont adopté en leur séance

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO TABLE DES MATIERES

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO TABLE DES MATIERES REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN GOUVERNANCE MISSION D EVALUATION DU FINANCEMENT ADDITIONNEL DU 18 AU 29 JUILLET 2011 TABLE DES MATIERES I. INTRODUCTION... 2 II.

Plus en détail

DECRET DE CREATION DE AGENCE NATIONALE DE L ENVIRONNEMENT (ANDE)

DECRET DE CREATION DE AGENCE NATIONALE DE L ENVIRONNEMENT (ANDE) DECRET DE CREATION DE AGENCE NATIONALE DE L ENVIRONNEMENT (ANDE) Décret n 97-393 du 9 juillet 1997 portant création et organisation d un établissement public à caractère administratif dénomme Agence Nationale

Plus en détail

Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse

Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Attributions, obligations et responsabilités du Comité de direction et d évaluation

Plus en détail

Projet du Code de l Investissement

Projet du Code de l Investissement République Tunisienne Ministère du Développement, de l Investissement et de la Coopération Internationale Projet du Code de l Investissement Version préliminaire 22 mai 2015 Article1premier. TITRE PREMIER.

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

Comité du programme et budget

Comité du programme et budget F WO/PBC/22/20 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 8 JUILLET 2014 Comité du programme et budget Vingt-deuxième session Genève, 1 er 5 septembre 2014 RAPPORT DU CORPS COMMUN D INSPECTION INTITULE EXAMEN DE LA GESTION

Plus en détail

FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER

FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER ANNEXE DU REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 88 Validé par le Comité Directeur du 5 Novembre 2005 Adopté par l Assemblée Générale du 18 mars 2006

Plus en détail

VU le décret n 2012-1038/PRES du 31 décembre 2012 portant nomination du Premier Ministre ;

VU le décret n 2012-1038/PRES du 31 décembre 2012 portant nomination du Premier Ministre ; Décret 2014-582 PRES/PM/MEF du 10 juillet 2014 portant création, attributions, organisation, composition et fonctionnement du dispositif institutionnel de préparation du Projet pôle de croissance du Sahel.

Plus en détail

LE COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE

LE COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE République française Polynésie française www.cgf.pf LE COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE (Mode d emploi de la FPC) SOMMAIRE I La mise en place du comité technique paritaire p. 2 A Une instance paritaire pour

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT

CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT Décembre 2014 CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT 1. CRÉATION Le Conseil d administration de la Banque du Canada (le «Conseil») est constitué en vertu de l article 5 de la Loi sur la Banque du Canada (la «Loi»).

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS FRANCAIS POUR L ALIMENTATION ET LA SANTE

REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS FRANCAIS POUR L ALIMENTATION ET LA SANTE REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS FRANCAIS POUR L ALIMENTATION ET LA SANTE Le présent règlement intérieur a pour objectif de fixer les modalités d organisation et de fonctionnement du fonds français pour l

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE Décret n o 2005-240 du 14 mars 2005 relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires NOR : SOCU0412534D

Plus en détail

République Togolaise Ministère de l Economie et des Finances Cabinet AVIS DE RECRUTEMENT

République Togolaise Ministère de l Economie et des Finances Cabinet AVIS DE RECRUTEMENT République Togolaise Ministère de l Economie et des Finances Cabinet AVIS DE RECRUTEMENT Dans le cadre de la mise en place de l Office Togolais des Recettes (OTR), le Ministre de l Economie et des Finances

Plus en détail

Plan d action ITIE-BF en conformité avec la Norme ITIE 1

Plan d action ITIE-BF en conformité avec la Norme ITIE 1 Plan d action ITIEBF en conformité avec la Norme ITIE 1 Chaîne des valeurs Contrats et licences Objectifs Contexte Contraintes de capacité 1. Faire connaître les conventions minières et les licences aux

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE BEAUGENCY PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE BEAUGENCY PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE BEAUGENCY PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE L an deux mil treize, le 18 septembre à 20 heures, le Conseil Communautaire de la Communauté de Communes

Plus en détail

LE PRESIDENT DU FASO, PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES

LE PRESIDENT DU FASO, PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES AS/HO BURKINA FASO --------- Unité - Progrès - Justice DECRET N 2010- /PRES/PM/MAHRH/ 400 MRA/MECV/MEF/MATD portant modalités d élaboration et de validation des chartes foncières locales. LE PRESIDENT

Plus en détail

Organe consultatif indépendant de surveillance de l OMPI

Organe consultatif indépendant de surveillance de l OMPI F WO/IAOC/37/2 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 15 JUIN 2015 Organe consultatif indépendant de surveillance de l OMPI Trente-septième session Genève, 26 29 mai 2015 RAPPORT adopté par l Organe consultatif indépendant

Plus en détail

LE MINISTRE DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE, DE LA FORMATION TECHNIQUE ET PROFESSIONNELLE, DE LA RECONVERSION ET DE L'INSERTION DES JEUNES

LE MINISTRE DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE, DE LA FORMATION TECHNIQUE ET PROFESSIONNELLE, DE LA RECONVERSION ET DE L'INSERTION DES JEUNES REPUBLIQUE DU BENIN MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE, DE LA FORMATION TECHNIQUE ET PROFESSIONNELLE, DE LA RECONVERSION ET DE L'INSERTION DES JEUNES CABINET DU MINISTRE ARRETE ANNEE2013w336 IMESFT~StDI%A

Plus en détail

(1) Le Secrétariat Général des services du Premier Ministre assiste le Premier Ministre dans l accomplissement de sa mission.

(1) Le Secrétariat Général des services du Premier Ministre assiste le Premier Ministre dans l accomplissement de sa mission. Décret n 92/088 du 4 mai 1992 portant organisation des Services du Premier Ministre Le Président de la République, Vu la constitution ; Vu le décret n 92/069 du 09 avril 1992 portant organi sation du Gouvernement

Plus en détail

Contrat Syndic de Droit

Contrat Syndic de Droit Pour le Syndicat des copropriétaires de la Résidence.. Contrat Syndic de Droit XX février 2015 Office public de l habitat des communes de l Oise 4 rue du Général Leclerc CS 10105-60106 Creil Cedex 1 T.

Plus en détail

I. Candidature à un poste de physicien adjoint ou physicien

I. Candidature à un poste de physicien adjoint ou physicien Recommandations pour la constitution des dossiers de candidature à un poste de Physicien ou de Physicien Adjoint, titularisation, demande de mission longue durée et demande de détachement soumis à la commission

Plus en détail

(Adopté par l Assemblée Générale du 3 décembre 2004)

(Adopté par l Assemblée Générale du 3 décembre 2004) RÈGLEMENT FINANCIER (Adopté par l Assemblée Générale du 3 décembre 2004) Article 1 er Objet 1.1 Le Règlement Financier est l outil d aide à la gestion comptable et financière de la Fédération. Il vise

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN SPECIALISTE EN PASSATION DES MARCHES

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN SPECIALISTE EN PASSATION DES MARCHES BURKINA FASO ----------------------------- MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE L EMPLOI PROJET EMPLOIS DES JEUNES ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES AU BURKINA FASO (PEJEDEC/BF)

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Le Grand Conseil du canton de Fribourg

Le Grand Conseil du canton de Fribourg 8.. Loi du mars 999 sur l Hôpital cantonal Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu le message du Conseil d Etat du er décembre 998 ; Sur la proposition de cette autorité, Décrète : CHAPITRE PREMIER Dispositions

Plus en détail

Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR)

Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR) Page 1 / 8 Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR) Art. 1 Constitution I. Constitution, siège Sous la dénomination «Pôle scientifique et technologique

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3090 Convention collective IDCC : 1527. IMMOBILIER (Administrateurs de biens, sociétés immobilières, agents

Plus en détail

JORF n 0095 du 21 avril 2012. Texte n 29

JORF n 0095 du 21 avril 2012. Texte n 29 1 JORF n 0095 du 21 avril 2012 Texte n 29 DECRET Décret n 2012-528 du 19 avril 2012 relatif au fonds d assurance formation des chefs d entreprise exerçant une activité artisanale NOR: EFII1126169D Publics

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/66 NOTE COMMUNE N 44/2002

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/66 NOTE COMMUNE N 44/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/08/35 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/66 NOTE COMMUNE N 44/2002 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

Circulaire du Secrétaire général Organisation du Bureau de la planification des programmes, du budget et de la comptabilité

Circulaire du Secrétaire général Organisation du Bureau de la planification des programmes, du budget et de la comptabilité Nations Unies ST/SGB/2003/16 Secrétariat 21 novembre 2003 Circulaire du Secrétaire général Organisation du Bureau de la planification des programmes, du budget et de la comptabilité En application de la

Plus en détail

La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004. Recrute

La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004. Recrute La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004 Recrute Le/la directeur(trice) adjoint(e) de l établissement I. Les missions et l

Plus en détail

Chapitre I : Création et attributions

Chapitre I : Création et attributions LIVRE VIII AUTORITÉ NATIONALE DE L AVIATION CIVILE TITRE I CREATION, ATTRIBUTIONS ET ORGANISATION Chapitre I : Création et attributions Article 350 Il est créé une Administration autonome de l aviation

Plus en détail

Le comité d entreprise

Le comité d entreprise Le comité d entreprise En bref Dans les entreprises de 50 salariés et plus, le chef d entreprise est tenu d organiser la mise en place d un comité d entreprise (CE) composé de représentants élus du personnel

Plus en détail

Décrète : Chapitre I Dénomination - Objet - Siège

Décrète : Chapitre I Dénomination - Objet - Siège Décret exécutif n 10-227 du 21 Chaoual 1431 correspondant au 30 septembre 2010 portant création, organisation et fonctionnement du centre algérien de développement du cinéma. Le Premier ministre, Sur le

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA COMMANDE PUBLIQUE Des SERVICES ACADEMIQUES

REGLEMENT INTERIEUR DE LA COMMANDE PUBLIQUE Des SERVICES ACADEMIQUES Limoges, le 9 juillet 2014 Le Recteur de l Académie de Limoges Chancelier de l Université à Madame et Messieurs les Inspecteurs d Académie Directeur des Services Académiques, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail