Thème : Atmosphère, hydrosphère, climats

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Thème : Atmosphère, hydrosphère, climats"

Transcription

1 Thème : Atmosphère, hydrosphère, climats Chapitre 1 : Les facteurs agissant sur la température de surface 1. Bilan radiatif Le flux solaire incident correspond à l'énergie reçue par la Terre. La valeur du flux solaire dépend de l'activité solaire et de la distance Terre-Soleil en fonction de l'orbite terrestre (paramètre orbital). Compte tenu de la forme sphérique de la Terre, la quantité d'énergie reçue varie en fonction de la latitude : maximum autour de l'équateur, minimum aux pôles. Le bilan radiatif global est nul : l'énergie émise par la Terre est égale à l'énergie reçue. Une partie de l'énergie solaire reçue est absorbée par la surface, l'atmosphère et les nuages ; le reste est réfléchi. L'albédo correspond à l'énergie réfléchie (non absorbée) par rapport à l'énergie totale reçue. Sa valeur moyenne actuelle est d'environ 0,3. 2. Effet de serre L'énergie émise par la Terre est essentiellement sous forme de radiations infra-rouges : le rayonnement IR est un rayonnement thermique. Compte-tenu de l'existence d'une atmosphère, les échanges s'effectuent dans le sens : surface atmosphère espace. La surface réchauffe donc l'atmosphère. L'atmosphère contient des gaz capables d'absorber le rayonnement IR, puis de le restituer. Ce sont des gaz à effet de serre : H 2 O, CO 2, CH 4 (méthane) Seule une partie du rayonnement IR est émis vers l'espace, le reste est renvoyé vers la surface : l'atmosphère réchauffe donc la surface. Le surplus énergétique lié à l'effet de serre permet d'augmenter la température moyenne : - flux solaire seul sans effet de serre (absence d'atmosphère) : -18 C - flux solaire + effet de serre (présence d'une atmosphère) : +15 C La température de surface dépend donc : - de la distance Terre-Soleil qui détermine la valeur du flux solaire - de la nature des enveloppes superficielles qui définit l'albédo et en conséquence l'énergie absorbée - de la présence de l'atmosphère - de la composition de l'atmosphère en gaz à effet de serre qui absorbent une partie du rayonnement IR - des interactions entre la surface (hydrosphère principalement) et l'atmosphère Schéma1. Chapitre 2 : Formation et évolution de l'atmosphère 1. Formation de l'atmosphère primitive La composition des gaz des chondrites (météorites ayant la même composition globale que la Terre) et celle des gaz volcaniques permet de conclure que l atmosphère primitive s est formée précocement entre -4,55 et -4,3 Ga (Hadéen) par : - dégazage du manteau, lors de la différenciation en enveloppes (croûte, manteau, noyau), - des apports météoritiques, en partie responsables du stock d'eau. L atmosphère primitive était essentiellement constituée de H 2 O, de CO 2 et de N 2, elle ne contenait pas d'o 2 : l'atmosphère primitive était réductrice. Le refroidissement de la planète (Archéen) a provoqué, vers -4Ga, la condensation de l eau atmosphérique et ainsi la création de l hydrosphère (océans). 2. Origine de l'o 2 L'O 2 est d'origine biologique. Sa production est la conséquence de l'apparition de cyanobactéries réalisant la photosynthèse aérobie. L'existence de cyanobactéries photosynthétiques peut être datée vers -3,5 Ga. L'activité photosynthétique des cyanobactéries est à l'origine de formations marines carbonatées appelées stromatolites : la consommation du CO 2 par la photosynthèse entraîne la précipitation de carbonates formant les lamines calcaires. Schéma 2. La production d'o 2 dans les océans explique le dépôt des fers rubanés (oxydes de fer) à partir de -3,8 Ga. Le fer est soluble dans les eaux dépourvues d O 2 mais précipite en présence d O 2 pour former des oxydes de fer. Il y a donc eu un piégeage chimique de l'o 2 dans les océans. Vers -2,2 Ga, l'atmosphère contient de l'o 2 libre et devient oxydante. Le fer est oxydé en surface au contact de l'atmosphère : apparition des premiers sols oxydés rouges. La formation des fers rubanés cesse car l'océan n'est plus alimenté en fer soluble. Schéma 3. Les gisements d'uranium contenant de l'uraninite sont antérieurs à -2,2 Ga. Contrairement au fer, l'uraninite se forme en l'absence d O 2 libre car est soluble dans les eaux oxygénées.

2 L accumulation de l O 2 dans l atmosphère ne peut pas s expliquer par la photosynthèse seule : pour que l O 2 s accumule, il ne faut pas que les MO (molécules organiques) photosynthétisées soient totalement réoxydées par la respiration. La fossilisation de la MO dans les roches carbonées, en retranchant une part de la biomasse produite, est la cause principale de l augmentation de l O 2 atmosphérique. Schéma Evolution du taux de CO 2 atmosphérique Le CO 2, très soluble dans l eau, a été rapidement piégé sous forme de carbonates (>98% à 4 Ga), ce qui a entraîné sa quasi disparition de l atmosphère. On peut considérer qu il existe 4 grands réservoirs de carbone entre lesquels s'effectuent des échanges permanents : 1- Réservoir atmosphérique : CO 2 gaz 2- Réservoir hydrosphérique : CO 2 dissous, HCO 3 et CO Réservoir biologique : biomasse et MO fossile 4- Réservoir géologique : roches carbonées (organiques) et carbonatées (minérales) Schéma 5. L'évolution de l'atmosphère est donc la produit des interactions complexes entre atmosphère, hydrosphère, géosphère et biosphère. Elle est en partie liée à l'apparition et l'évolution de la vie sur Terre. Schéma 6. Chapitre 3 : Reconstitution des variations climatiques récentes des derniers ans 1. Glaciologie et variations climatiques Les carottes de glace forées dans les calottes polaires et les glaciers permettent de reconstituer les variations climatiques locales récentes Thermomètres isotopiques et variations climatiques Les variations de la température au dessus des calottes polaires (atmosphère) sont déduites du δ 18 O ou du δd de la glace. Le δ 18 O (delta 18 O) et δd (delta D) sont calculés à partir des proportions des isotopes stables ( 18 O et 16 O pour le δ 18 O, 2 H (Deutérium : D) et 1 H pour le δd) par rapport aux concentrations existant actuellement dans l'océan. Le δ 18 O et le δd sont utilisés comme thermomètres isotopiques car ils varient en fonction de la température, dans le même sens que la température de la glace. Dans l'océan, le δ 18 O peut être déterminé à partir des Foraminifères fossiles contenus dans les sédiments de période connue. Le δ 18 O de l'océan varie en sens inverse de celui de la glace : si la température augmente, le δ 18 O de l'océan diminue Variations de la composition de l'atmosphère L'analyse des bulles d'air emprisonnées dans la glace permet de reconstituer l'évolution de certains gaz atmosphériques, en particulier les gaz à effet de serre : CO 2 et CH 4 (méthane). Les variations de température sont liées à des variations de concentration en gaz à effet de serre (CO 2, CH 4 ) dans l'atmosphère. 2. Variations périodiques du climat Les variations climatiques récentes montrent une périodicité d'environ ans constituant des cycles. La succession des cycles entraîne la succession de : - périodes interglaciaires caractérisées par un climat tempéré dû à un réchauffement important entraînant une importante fonte glaciaire - périodes glaciaires caractérisée par une succession de refroidissements / réchauffements entraînant un refroidissement global provoquant une importante extension glaciaire jusqu'au maximum glaciaire. La périodicité s'explique par les variations périodiques des paramètres orbitaux de la Terre, en particulier l'excentricité. L'excentricité correspond à la forme de l'orbite terrestre qui passe d'un cercle à une ellipse (environ ans). Ce paramètre modifie la distance Terre-Soleil et donc entraîne une variation de la quantité d'énergie reçue par la Terre. 3. Palynologie et paléoclimats La palynologie est l'étude des pollens. L'évolution de la répartition des pollens fossiles retrouvés dans des carottes sédimentaires de lacs ou de tourbières permettent de reconstituer des paléoclimats et donc des variations climatiques locales. Les différentes espèces ont des préférences thermiques. Suivant le principe d actualisme, le biotope (milieu et conditions de vie) des espèces fossiles est le même que leurs correspondants actuels. Globalement, les arbres nécessitent des températures supérieures aux plantes herbacées (herbes).

3 Chapitre 4 : Reconstitution des variations climatiques anciennes Pour les périodes anciennes (>1 Ma), la glaciologie ou la palynologie ne peuvent pas être utilisées, d'autres marqueurs doivent être envisagés. La mise en relation, au niveau mondial, des données locales permet de mettre en évidence d'importants changements climatiques. 1. Les roches témoins de conditions climatiques locales Les sédiments carbonatés permettent de calculer le δ 18 O de l'océan au moment de leur dépôt et ainsi d'évaluer la température. Certaines roches peuvent être utilisées comme des marqueurs de température : leurs conditions de formation sont des indicateurs climatiques. - tillites, lœss, dépôts glaciaires froid - coraux, argiles rouges, évaporites chaud 2. Reconstitution du taux de CO 2 atmosphérique Les variations climatiques aux grandes échelles de temps sont en relation avec des variations importantes dans la teneur en gaz à effet de serre de l'atmosphère, principalement le CO 2. Certains processus libèrent du CO 2 comme la sédimentation des carbonates et le volcanisme, en particulier lié à l'activité des dorsales (accrétion) ou de points chauds. Certains processus consomment du CO 2 : comme la fossilisation de MO à l'origine des roches carbonées (pétrole, charbons ). L'évaluation des phénomènes permet de reconstituer l'évolution du taux de CO 2 atmosphérique. Cette évaluation peut également être faite par la détermination de l'indice stomatique des plantes terrestres. Les stomates permettent l'absorption du CO 2 : le nombre de stomates dépend de la concentration atmosphérique en CO 2, il varie en fonction des espèces. Moins le taux de CO 2 est élevé, plus le nombre de stomates et donc l'indice stomatique est important. 3. Reconstitution du niveau marin Différents critères (sédimentation, fossiles marins, volume des glaces) permettent de reconstituer les variations du niveau de la mer. Les variations du niveau marin sont globalement corrélées aux variations de température : l'augmentation de température entraîne une élévation du niveau marin et inversement. Chapitre 5 : Evolution du climat 1. Le climat résulte de nombreuses interactions L'énergie solaire reçue par la Terre dépend de la variation cyclique des paramètres orbitaux et de l'activité solaire. Les variations de l'énergie solaire reçue, en modifiant la température, provoquent des variations de l'albédo et de l'effet de serre qui ont un effet amplificateur par rétroaction positive. L effet albédo agit sur l'extension ou la fonte des calottes polaires. L'extension des calottes entraîne une augmentation de l'albédo global et donc une diminution de l'énergie absorbée, et inversement. Schéma 7. Lorsque la température augmente, la solubilité de CO 2 dans l'océan diminue : du CO 2 passe de l'océan dans l'atmosphère ce qui entraîne une augmentation de l'effet de serre, et inversement. Schéma 8. Les processus entraînant une variation de l'effet de serre ont un impact climatique : ils exercent un forçage positif si la température augmente, ou négatif si elle diminue. Schéma Evolution future du climat L'estimation de l'évolution future repose sur la modélisation du climat intégrant d'une part les paramètres régissant le climat et d'autre part l'évaluation des effets anthropiques. Livre p.124 et 129. Les scénarios d évolution de la température moyenne de la Terre qui outre la variabilité naturelle du climat, prennent en compte l'impact de l'activité humaine (émission de gaz à effet de serre), prévoient un réchauffement de l'ordre de 2 à 5 C au cours du XXIe siècle.

4 Document 1 : Bilan radiatif annuel de la Terre en fonction de la latitude On mesure l'énergie incidente, c'est-à-dire la quantité d'énergie solaire arrivant en différents points du globe, et l'énergie rayonnée, c'est-à-dire l'énergie émise. 1. La répartition du rayonnement solaire est inégale sur Terre. Préciser comment elle varie. 2. Faire apparaître sur la figure les zones pour lesquelles le bilan radiatif est positif et celles pour lesquelles il est négatif. Document 2 : Spectres d'absorption et d'émission Lorsqu'un corps absorbe de l'énergie lumineuse, il la réémet vers l'espace sous forme de rayonnement dont la longueur d'onde dépend de sa température. Le spectre d'émission correspond à la répartition des radiations émises. Les spectres d'absorption des principaux gaz de l'atmosphère correspondent aux radiations absorbées. 1. Comparer le spectre solaire et le spectre terrestre. Sous quelle forme la Terre restitue-telle l'énergie absorbée? 2. Quelle est la caractéristique des gaz atmosphériques étudiés? Document 3 : Effet de serre L'émission d'énergie de la Terre s'effectue essentiellement par l'intermédiaire de l'atmosphère. L'absorption de radiations infrarouges est suivie de leur réémission qui s'effectue dans toutes les directions : une partie est émise vers l'espace, le reste est dirigé vers la surface. Le document donne les échanges entre l'espace, l'atmosphère et la surface. NB. Seul le flux solaire absorbé est pris en compte ici. 1. Compléter les tableaux suivants. Atmosphère Absorbé Emis Soleil Surface Total Espace Surface Total Surface Absorbé Emis Soleil Atmosphère Total Atmosphère 2. Montrer que le bilan radiatif global est nul, de même que les bilans de la surface et de l'atmosphère. 3. Expliquer le surplus de température dû à l'effet de serre : +15 C au lieu de -18 C.

5 Document 4 : Composition et évolution de l'atmosphère primitive Les chondrites sont des météorites non différenciées : la composition chimique totale de la Terre est très proche de celle des chondrites. Gaz Gaz chondritiques % Gaz volcaniques terrestres % Atmosphère actuelle % H 2 O 80 ± ± 3 <1 CO 2 20 ± ± 4 0,04 N 2 1 ± 5 5 ± 3 78 O Donner la composition et l'origine de l'atmosphère primitive. 2. Donner l'évolution de l'atmosphère. Sachant qu'il n'y a pas eu création de N 2, indiquer comment a varié la pression atmosphérique. Document 5 : Le δ 18 O de la glace Les calottes de l'hémisphère nord (Groenland) et de l'antarctique sont le résultat de ans d'accumulation de glace venant de la condensation de l'eau atmosphérique. A partir de la mise en relation des documents, montrer : - que les glaces polaires permettent de reconstituer des variations climatiques récentes - évaluer l'écart maximal de température - qu'il existe une périodicité dans les variations climatiques. Doc.1 : Le δ 18 O (delta 18 O) de la glace (Vostok) Les molécules d'eau constituant la glace peuvent être formées de différents isotopes stables de l'oxygène : 16 O (le plus abondant) H 2 16 O ou 18 O H 2 18 O Le δ 18 O (delta 18 O) est le rapport 18 O/ 16 O défini par rapport à celui existant actuellement dans l'océan. Doc.2 : Mesure du δ 18 O de carottes glaciaires Les carottes obtenues par forage permettent de mesurer le δ 18 O de la glace formée depuis ans. Document 6 : Confrontation du δ 18 O et du δd Livre p , doc.1 et doc.3 Analyser en les confrontant les données du δ 18 O et du δd en différents lieux du globe.

6 Document 7 : Variation au cours des derniers ans, de la teneur en méthane (CH 4 ) et en CO 2 Les courbes CH 4 et CO 2 ont été reconstituées d'après l'analyse de l'atmosphère emprisonnée dans la glace. ppb = partie par billion 10-9 ppm = partie par million 10-6 Antarctica correspond à la différence de température sur le plateau Antarctique par rapport à la température actuelle (environ -55 C). La température a été reconstituée d'après les variations du δ 18 O des glaces. Mettre en relation les courbes obtenues par l'analyse des glaces polaires. Document 8 : Variation du δ 18 O des sédiments océaniques et de l'excentricité de la Terre Le δ 18 O de l'océan peut être mesuré à partir des coquilles carbonatées de Foraminifères fossiles constituant les sédiments océaniques. L'excentricité correspond à la forme de l'orbite terrestre qui passe d'un cercle à une ellipse. Ce paramètre modifie la distance Terre-Soleil. A. δ 18 O des sédiments océaniques C. Mise en relation des données mesurées ou déduites B. Etalonnage du δ 18 O dans l'océan Doc. A et B 1. Préciser comment le varie le δ 18 O dans l'océan et montrer que les informations obtenues à partir de l'étude des sédiments océaniques sont en accord avec celles obtenues par l'étude des glaces polaires. 2. Mettre en relation les variations de l'excentricité et les variations de température. Doc. A et C 3. Expliquer comment la variation de l excentricité peut avoir des conséquences climatiques. 4. Localiser sur les graphiques les cycles glaciaires.

7 Document 9 : Paléofaune et changement climatique Doc.1 : Microfossiles d'une carotte de sédiments prélevée près des côtes de Norvège Neogloboquadrina pachyderma est un foraminifère dont l'enroulement du test (coquille) dépend de la température de l'eau de surface de la mer: enroulement dextre (vers la droite) lorsque l'eau de surface est chaude; enroulement senestre (vers la gauche) lorsque l'eau de surface est froide. (Taille réelle: de 0,2 à 0,5 mm.) Proportion de Neogloboquadrina pachyderma à enroulement dextre au cours du temps : Doc.2 : Courbe isotopique δ 18 O obtenue à partir du sondage de Camp Century dans les glaces du Groenland 1. Montrer que l'ensemble des données confirme une série d'oscillations climatiques suivie d'une relative stabilité du climat. 2. Confronter les résultats à ceux obtenus pour la tourbière de Chirens (TP) et conclure sur la globalité ou non du phénomène. Document 10 : Amplification des variations de température A. Dissolution du CO 2 en fonction de la température B. Albédo en fonction de la nature de la surface réfléchissante Nature de la surface Neige fraîche Glace Nuages Déserts sableux Végétation, sol nu, roches Forêts Océan calme Albédo 0,9 0,6-0,85 0,6-0,75 0,3-0,5 0,1-0,25 0,1-0,15 0,05-0,1 Le CO 2 est un gaz très soluble dans l eau. L océan est le principal réservoir à CO 2. Il existe des échanges permanents entre l atmosphère et l océan : lorsque le CO 2 se dissout, sa teneur dans l atmosphère diminue et celle dans l océan augmente et inversement. Sous forme d'un schéma cause conséquence, prévoir les conséquences climatiques : - d'une augmentation de la distance Terre-Soleil - d'une diminution de la distance Terre-Soleil

8 Document 11 : Evolution anthropique du climat A partir de la mise en relation des documents, identifier l'impact des activités humaines sur le climat et son évolution future. Doc. A Doc.B : Emissions humaines de carbone fossile depuis 1800 Doc. C : Comparaison des gaz à effet de serre L'action d'un gaz à effet de serre est évaluée par le PRG (pouvoir de réchauffement global) qui tient compte de son pouvoir d'absorption infrarouge et de son temps de résidence dans l'atmosphère. Gaz Concentration avant 1750 Concentration actuelle CO ppm 387 ppm 1 Vapeur d'eau 0,3% 0,3% 8 PRG CH 4 (méthane) 0,7 ppm 1,7 ppm 23 NO 2 (oxyde nitreux) 0,275 ppm 0,311 ppm 310 Gaz fluorés artificiels dichlorodifluorométhane chlorodifluorométhane tétrafluorométhane hexafluorure de soufre ,503 ppb 0,105 ppb 0,070 ppb 0,032 ppb >6200 > Continent Doc. D : Evaluation par continent du couvert forestier Superficie forestière en 2000 (km 2 ) Superficie forestière mondiale (%) Perte brute de couvert forestier entre 2000 et 2005 (km 2 ) Perte brute de couvert forestier entre 2000 et 2005 (%) Amérique du nord , ,1 Asie , ,8 Amérique du sud , ,7 Afrique , ,0 Europe , ,8 Océanie , ,7 TOTAL ,1

Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir

Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir 1 Chapitre I Evolutions récentes du climat et de l atmosphère 2 - I - La glace, mémoire récente du climat Plus la vapeur d eau s éloigne de la zone

Plus en détail

Les climats passés de la planète

Les climats passés de la planète Chapitre 1 Les climats passés de la planète I. Les changements du climat des 700 000 dernières années A. Les carottes de glace forées dans les calottes polaires et les carottes sédimentaires des fonds

Plus en détail

Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l'avenir

Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l'avenir Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l'avenir Thème 2 - Enjeux planétaires contemporains Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l'avenir Les enveloppes fluides de la Terre (atmosphère et

Plus en détail

THEME 1 : Du passé géologique à l évolution future de la planète Classe : Terminales S SPECIALITE Durée conseillée : 7 semaines Nombre de TP :

THEME 1 : Du passé géologique à l évolution future de la planète Classe : Terminales S SPECIALITE Durée conseillée : 7 semaines Nombre de TP : THEME 1 : Du passé géologique à l évolution future de la planète Classe : Terminales S SPECIALITE Durée conseillée : 7 semaines Nombre de TP : En rouge : les objectifs En bleu : les activités pratiques

Plus en détail

PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT

PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT IV LE COUPLAGE DES ENVELOPPES TERRESTRES Introduction La Terre est une planète originale de part la présence : - D une enveloppe gazeuse, l atmosphère

Plus en détail

Correction séance 2 Glaciologie

Correction séance 2 Glaciologie Correction séance 2 Glaciologie Introduction Document photocopié «Une carotte de glace du Groenland révèle un rapide changement climatique» I- Les glaces, archives climatiques Logiciel Vostok Film «NEEM»

Plus en détail

THÈME 1 : Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir. Chapitre 1 : De l atmosphère primitive à l atmosphère oxydante.

THÈME 1 : Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir. Chapitre 1 : De l atmosphère primitive à l atmosphère oxydante. THÈME 1 : Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir. Chapitre 1 : De l atmosphère primitive à l atmosphère oxydante. Tableau planète tellurique atmosphère Peu après sa formation, la Terre

Plus en détail

Thème 1: DU PASSE GEOLOGIQUE A L EVOLUTION FUTURE DE LA PLANETE. 1.1 Les climats passés de la planète.

Thème 1: DU PASSE GEOLOGIQUE A L EVOLUTION FUTURE DE LA PLANETE. 1.1 Les climats passés de la planète. Thème 1: DU PASSE GEOLOGIQUE A L EVOLUTION FUTURE DE LA PLANETE 1.1 Les climats passés de la planète. Les changements du climat des 700 000 dernières années La glace des calottes polaires, mémoire du climat

Plus en détail

1-La Terre est une planète du système solaire.

1-La Terre est une planète du système solaire. Référentiel de notions La planète Terre et son environnement La Terre est l'un des corps du système solaire. L'énergie solaire reçue par la Terre conditionne les températures qui règnent à sa surface et

Plus en détail

CHAPITRE 3 : LES ORIGINES DES VARIATIONS CLIMATIQUES

CHAPITRE 3 : LES ORIGINES DES VARIATIONS CLIMATIQUES CHAPITRE 3 : LES ORIGINES DES VARIATIONS CLIMATIQUES Nous avons pu montrer que les climats ont changés au cours du temps. La planète est passée par des périodes glaciaires et interglaciaires. Nous sommes

Plus en détail

Les paléoclimats. Géologie Niveau Terminale S

Les paléoclimats. Géologie Niveau Terminale S Les paléoclimats Géologie Niveau Terminale S Ce TP s inscrit en enseignement de spécialité, dans le thème 1, «Du passé géologique à l évolution future de la planète». Cette partie du programme s articule

Plus en détail

TH2_ch2. L évolution récente de l atmosphère et du climat.

TH2_ch2. L évolution récente de l atmosphère et du climat. TH2_ch2 L évolution récente de l atmosphère et du climat. Les informations apportées par les glaces anciennes. Le premier forage a été exécuté en 1966 par les Américains dans la partie nordouest du Groenland

Plus en détail

Variations climatiques et atmosphériques à l échelle des temps géologiques (sur de grandes durées) Ou comment reconstituer les climats passés?

Variations climatiques et atmosphériques à l échelle des temps géologiques (sur de grandes durées) Ou comment reconstituer les climats passés? Variations climatiques et atmosphériques à l échelle des temps géologiques (sur de grandes durées) Ou comment reconstituer les climats passés? On a pu reconstituer la température terrestre depuis 600 MA

Plus en détail

Prérequis : ACTIVITE 1 : LES GAZ A EFFET DE SERRE ET LE CLIMAT.

Prérequis : ACTIVITE 1 : LES GAZ A EFFET DE SERRE ET LE CLIMAT. CHAPITRE II /Atmosphère- climats/ De l'évolution récente du climat au climat de demain. Le climat actuel est caractérisé par un réchauffement rapide. Les scientifiques tentent de comprendre cette évolution

Plus en détail

Que se passe-t-il? Pourquoi la terre se réchauffe? Un phénomène naturel

Que se passe-t-il? Pourquoi la terre se réchauffe? Un phénomène naturel Que se passe-t-il? Pourquoi la terre se réchauffe? La terre se réchauffe parce que la part des gaz à effet de serre dans l'atmosphère augmente. L'atmosphère terrestre est composée en quasi-totalité d'azote

Plus en détail

Les changements climatiques aux plus grandes échelles de temps.

Les changements climatiques aux plus grandes échelles de temps. Les changements climatiques aux plus grandes échelles de temps. Hypothèse : Grâce à l application du principe d actualisme, on peut essayer de connaître les conséquences actuelles des climats sur la formation

Plus en détail

Theme 2: Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir. Chapitre 1 : l atmosphère primitive et son évolution.

Theme 2: Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir. Chapitre 1 : l atmosphère primitive et son évolution. Theme 2: Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir. Chapitre 1 : l atmosphère primitive et son évolution. Tout a commencé, il y a 13.7 millards d années. La comparaison des gaz solaire et

Plus en détail

A propos du changement climatique

A propos du changement climatique A propos du changement climatique Pierre BESSEMOULIN Ingénieur Général des Ponts, des Eaux et des Forêts (en retraite) Ancien Directeur de la Climatologie à Météo-France Ancien Président de la Commission

Plus en détail

2. Les cycles de Milankovitch INTRODUCTION : b) Où nous situons-nous aujourd hui dans l échelle de température? Que laisse présage r le graphique?

2. Les cycles de Milankovitch INTRODUCTION : b) Où nous situons-nous aujourd hui dans l échelle de température? Que laisse présage r le graphique? Géographie 5 ème 2013-2014 page 30 2. Les cycles de Milankovitch INTRODUCTION : En vous basant sur le schéma des saisons (disposition de la Terre et du soleil), cherchez les éléments naturels qui pourraient

Plus en détail

Exobiologie. Sébastien Rodriguez Université Paris 7 / A.I.M.

Exobiologie. Sébastien Rodriguez Université Paris 7 / A.I.M. Exobiologie Sébastien Rodriguez Université Paris 7 / A.I.M. sebastien.rodriguez@cea.fr La vie sur Terre : un modèle à comprendre La Terre originelle Sommaire Formation des océans et de l atmosphère terrestre

Plus en détail

GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL

GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL Deuxième partie : La Terre anthropisée II-4 Le changement climatique Hubert Bril, Université de Limoges 1 Le changement climatique aujourd hui à toutes les sauces est invoqué

Plus en détail

1.1 L effet de serre. Le rôle de l atmosphère dans l effet de serre naturel. Atmosphère et gaz à effet de serre

1.1 L effet de serre. Le rôle de l atmosphère dans l effet de serre naturel. Atmosphère et gaz à effet de serre 1.1 L effet de serre Le rôle de l atmosphère dans l effet de serre naturel Flux d énergie en W/m 2 sans et avec gaz à effet de serre (GES) 342 17 342 17 235 235 235-19 C 67 168 +14 C Source : à partir

Plus en détail

Enjeux planétaires contemporains

Enjeux planétaires contemporains II2 Activité 1 Problème : Comment l'utilisation des combustibles fossiles peuvent impactées le cycle du carbone? Le cycle du carbone Mo.2 Enjeux planétaires contemporains Situation de départ : Jeanne se

Plus en détail

Le moteur du climat. UE libre UBO CLIMAT : Changements climatiques passés. Différences de chaleur: le moteur du climat

Le moteur du climat. UE libre UBO CLIMAT : Changements climatiques passés. Différences de chaleur: le moteur du climat UE libre UBO CLIMAT : Passé,, présent, futur Qu est qui peut faire varier système climatique terrestre? Chapitre 7 Changements climatiques passés Speich Daniault UBO Climat 7_1 Speich Daniault UBO Climat

Plus en détail

Les mécanismes de l'effet de serre

Les mécanismes de l'effet de serre Les mécanismes de l'effet de serre Jean-Louis Dufresne Laboratoire de Météorologie Dynamique (LMD) Institut Pierre Simon Laplace (IPSL) dufresne@lmd.jussieu.fr www.lmd.jussieu.fr/~jldufres Température

Plus en détail

F6 / La biosphère est une interface entre les différentes enveloppes terrestres

F6 / La biosphère est une interface entre les différentes enveloppes terrestres F6 / La biosphère est une interface entre les différentes enveloppes terrestres F6_Activité 2_EXERCICE : Le cycle du Carbone Le cycle du carbone est un des plus importants cycles biogéochimiques planétaires

Plus en détail

SEMAINE 2 : CAUSES ET ENJEUX DU CHANGEMENT CLIMATIQUE

SEMAINE 2 : CAUSES ET ENJEUX DU CHANGEMENT CLIMATIQUE SEMAINE 2 : CAUSES ET ENJEUX DU CHANGEMENT CLIMATIQUE Ce document contient les transcriptions textuelles des vidéos proposées dans la partie «Introduction sur les gaz à effets de serre» de la semaine 2

Plus en détail

Océan : Pompe biologique

Océan : Pompe biologique Océan : Pompe biologique Juin-Juillet-Aout L ensemble de la biosphè biosphère terrestre Décembre-Janvier-Février Septembre-Octobre-Novembre Mars-April-Mai Production primaire océanique (4 saisons) (Phytoplancton,

Plus en détail

LES GAZ A EFFET DE SERRE, ROLE ET TEMPS DE RESIDENCE DANS L ATMOSPHERE

LES GAZ A EFFET DE SERRE, ROLE ET TEMPS DE RESIDENCE DANS L ATMOSPHERE LES GAZ A EFFET DE SERRE, ROLE ET TEMPS DE RESIDENCE DANS L ATMOSPHERE SOMMAIRE 1 Qu est-ce que l effet de serre? 2 Qu est-ce que les gaz à effet de serre? Quels sont-ils? Quels sont leurs effets? 3 Quel

Plus en détail

L'effet de serre et les conséquences de ses variations

L'effet de serre et les conséquences de ses variations L'effet de serre et les conséquences de ses variations Jean Louis Dufresne Institut Pierre Simon Laplace Laboratoire de Météorologie Dynamique CNRS/ENS/X/UPMC Plan 1.Découverte et physique de l'effet de

Plus en détail

CH 2 Phénomènes climatiques, météorologiques et action humaine.

CH 2 Phénomènes climatiques, météorologiques et action humaine. CH 2 Phénomènes climatiques, météorologiques et action humaine. 1. Climatologie et météorologie Définitions : La climatologie étudie des phénomènes météorologiques sur une zone étendue du globe, sur une

Plus en détail

Tableau 1.1 Composition de l atmosphère au niveau du sol (d après Junge, 1963; Andrews et al., 1966; rapport IPCC 2001).

Tableau 1.1 Composition de l atmosphère au niveau du sol (d après Junge, 1963; Andrews et al., 1966; rapport IPCC 2001). 1 L ATMOSPHERE 1.1 CONSTITUTION DE L ATMOSPHERE L enveloppe gazeuse de la terre, environnement dans lequel la vie subsiste, correspond à la sphère la plus dynamique et instable de cette planète. Ce milieu

Plus en détail

Le thermomètre isotopique 18 O/ 16 O

Le thermomètre isotopique 18 O/ 16 O Le thermomètre isotopique 18 O/ 16 O Il existe dans la nature trois isotopes de l'oxygène : les isotopes 16, 17, 18. On peut exprimer leur concentration par rapport à l'isotope le plus abondant. Exemples

Plus en détail

THEME 1 Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir TP2 L apport de la glaciologie sur l étude des climats récents

THEME 1 Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir TP2 L apport de la glaciologie sur l étude des climats récents THEME 1 Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir TP2 L apport de la glaciologie sur l étude des climats récents Les rapports du GIEC mettent en évidence un réchauffement climatique global

Plus en détail

TP. 5 : Le climat du Crétacé caractéristiques et origines

TP. 5 : Le climat du Crétacé caractéristiques et origines TP. 5 : Le climat du Crétacé caractéristiques et origines Grâce à la collecte et l'exploitation de multiples données, les chercheurs peuvent désormais reconstituer de manière assez précise certains événements

Plus en détail

L eau liquide permet la vie sur Terre

L eau liquide permet la vie sur Terre Introduction 1 L eau liquide permet la vie sur Terre 2 La Terre, une planète habitable à l atmosphère singulière 3 Les particularités de l atmosphère terrestre 4 Diagramme de l atmosphère 5 Bilan L atmosphère

Plus en détail

Découvre le thème de la planche. 1. Décris ce que tu vois sur les dessins.

Découvre le thème de la planche. 1. Décris ce que tu vois sur les dessins. Découvre le thème de la planche. 1. Décris ce que tu vois sur les dessins. 2. Observe attentivement la planche afin de répondre aux questions. Pourquoi parle-t-on de changement climatique? Selon toi, est-ce

Plus en détail

Changement climatique : état des lieux Valérie Masson-Delmotte

Changement climatique : état des lieux Valérie Masson-Delmotte Changement climatique : état des lieux Valérie Masson-Delmotte Laboratoire des Sciences du Climat et de l Environnement (CEA-CNRS-UVSQ) Institut Pierre Simon Laplace, Gif-sur-Yvette, France Le climat change

Plus en détail

l effet de serre Le saviez-vous? Comment ça marche? QU EST CE QUE...

l effet de serre Le saviez-vous? Comment ça marche? QU EST CE QUE... L effet de serre est le phénomène naturel permettant à la Terre de retenir la chaleur du Soleil à l intérieur de l atmosphère. Lorsque le rayonnement solaire touche la surface, la chaleur qui s en dégage

Plus en détail

Quels sont les liens entre CO 2 et température?

Quels sont les liens entre CO 2 et température? Frédéric Parrenin (CNRS) est glaciologue et paléoclimatologue au Laboratoire de Glaciologie et Géophysique de l'environnement (LGGE), à Grenoble. Après une formation en mathématiques à l École normale

Plus en détail

Le rayonnement tellurique et atmosphérique, l effet de serre. CO1 Climatologie et hydrologie

Le rayonnement tellurique et atmosphérique, l effet de serre. CO1 Climatologie et hydrologie Le rayonnement tellurique et atmosphérique, l effet de serre CO1 Climatologie et hydrologie Le plan du TD Le rayonnement infrarouge L infrarouge sur les images satellites La température d équilibre de

Plus en détail

CAPES CONCOURS EXTERNE ET CAFEP

CAPES CONCOURS EXTERNE ET CAFEP SESSION 2013 CAPES CONCOURS EXTERNE ET CAFEP Section : SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE COMPOSITION SUR UN SUJET DE GEOLOGIE Durée : 5 heures L usage de tout ouvrage de référence, de tout dictionnaire

Plus en détail

BILAN TP2. Activité 1 : les causes de la présence d'une atmosphère autour d'une planète.

BILAN TP2. Activité 1 : les causes de la présence d'une atmosphère autour d'une planète. BILAN TP2 Activité 1 : les causes de la présence d'une atmosphère autour d'une planète. La présence d'une atmosphère sur une planète et donc sur Terre est liée : - à la force de gravitation dont à la masse

Plus en détail

Les variations climatiques et le rôle des activités humaines

Les variations climatiques et le rôle des activités humaines Les variations climatiques et le rôle des activités humaines Jean Louis Dufresne Pôle de modélisation de l'institut Pierre Simon Laplace (IPSL) Laboratoire de Météorologie Dynamique (LMD) dufresne@lmd.jussieu.fr

Plus en détail

Le cycle du carbone et l effet de serre anthropogène. UE libre UBO CLIMAT : Le cycle du carbone. Pourquoi faut-il nous intéresser au Carbone?

Le cycle du carbone et l effet de serre anthropogène. UE libre UBO CLIMAT : Le cycle du carbone. Pourquoi faut-il nous intéresser au Carbone? UE libre UBO CLIMAT : Passé,, présent, futur Le cycle du carbone et l effet de serre anthropogène Chapitre 8 Le cycle du carbone S.Speich - N.Daniault UBO Climat 7_ 1 S.Speich - N.Daniault UBO Climat 7_

Plus en détail

L2 STEP, UE L homme et la Planète, J. Gaillardet Cours 2 (29/10/2007) Le climat de la Terre est-il en train de changer?

L2 STEP, UE L homme et la Planète, J. Gaillardet Cours 2 (29/10/2007) Le climat de la Terre est-il en train de changer? L2 STEP, UE L homme et la Planète, J. Gaillardet (gaillardet@ipgp.jussieu.fr) Cours 2 (29/10/2007) Le climat de la Terre est-il en train de changer? 1 les variations de la température mondiale au cours

Plus en détail

Le cycle du Carbone. N atomique : 6 M atomique : 12,011 Principaux isotopes stables : 12 C, 98,89%; 13 C : 1,11%

Le cycle du Carbone. N atomique : 6 M atomique : 12,011 Principaux isotopes stables : 12 C, 98,89%; 13 C : 1,11% Le cycle du Carbone N atomique : 6 M atomique : 12,011 Principaux isotopes stables : 12 C, 98,89%; 13 C : 1,11% 17ème élément constituant l'écorce terrestre (0,08%) Représente respectivement 0.0015% et

Plus en détail

Rayonnement terrestre et atmosphérique 1. La température d équilibre 2. L effet de serre 3. L effet de serre additionnel 4. Conclusion 5.

Rayonnement terrestre et atmosphérique 1. La température d équilibre 2. L effet de serre 3. L effet de serre additionnel 4. Conclusion 5. Rayonnement terrestre et atmosphérique 1 La température d équilibre 2 L effet de serre 3 L effet de serre additionnel 4 Conclusion 5 Exercices 6 addi3onnel Le rayonnement infrarouge - le rayonnement terrestre

Plus en détail

GEODYNAMIQUE EXTERNE. La géodynamique externe c est tous ce que l on appelle les enveloppe superficielle de la Terre : Biosphère sédiments meubles

GEODYNAMIQUE EXTERNE. La géodynamique externe c est tous ce que l on appelle les enveloppe superficielle de la Terre : Biosphère sédiments meubles GEODYNAMIQUE EXTERNE La géodynamique externe c est tous ce que l on appelle les enveloppe superficielle de la Terre : OCEAN ATMOSPHERE Biosphère sédiments meubles Des témoins : Les sédiments Outil de travail

Plus en détail

Nom : Groupe : L EFFET DE SERRE : (Processus naturel par lequel une partie de la chaleur émise par le Soleil est conservée dans l atmosphère).

Nom : Groupe : L EFFET DE SERRE : (Processus naturel par lequel une partie de la chaleur émise par le Soleil est conservée dans l atmosphère). Nom : Groupe : Date : THÉORIE UNIVERS TERRE-ESPACE L ATMOSPHÈRE L air est un mélange homogène. Ce mélange est constitué de 78% de diazote (N 2 ), 21% de dioxygène (O 2 ) et les autres gaz 1% (Argon, Dioxyde

Plus en détail

Mise en situation et recherche à mener. Ressource

Mise en situation et recherche à mener. Ressource TP. 6 : Evolution climatique ancienne : indice stomatique et climat du Crétacé Mise en situation et recherche à mener Nous avons mis en évidence que le climat terrestre était dépendant de différents paramètres,

Plus en détail

TP n 2 : LA TERRE, UNE PLANETE TELLURIQUE PARTICULIERE A EFFET DE SERRE. OBJECTIF : ACTIVITES Documentation fournie Temps imparti

TP n 2 : LA TERRE, UNE PLANETE TELLURIQUE PARTICULIERE A EFFET DE SERRE. OBJECTIF : ACTIVITES Documentation fournie Temps imparti TP n 2 : LA TERRE, UNE PLANETE TELLURIQUE PARTICULIERE A EFFET DE SERRE OBJECTIF : ACTIVITES Documentation fournie Temps imparti Modéliser le lien entre la distance au soleil et la température de surface

Plus en détail

9 Les crises (périodes d extinction massive) comme exemple de coïncidences entre les modifications de l environnement et celles du vivant.

9 Les crises (périodes d extinction massive) comme exemple de coïncidences entre les modifications de l environnement et celles du vivant. 9 Les crises (périodes d extinction massive) comme exemple de coïncidences entre les modifications de l environnement et celles du vivant. Les extinctions et les radiations font partie des processus évolutifs

Plus en détail

Effet de serre et gaz à effet de serre :

Effet de serre et gaz à effet de serre : Effet de serre et gaz à effet de serre : Le soleil émet des rayons dont une partie est dirigée vers la terre. Environ 50% de ceux-ci sont réfléchis par la haute atmosphère tandis que les autres atteignent

Plus en détail

Bilan TP9 : La Terre est une planète habitée

Bilan TP9 : La Terre est une planète habitée Bilan TP9 : La Terre est une planète habitée Activité 1 : La distance Soleil- planète. Protocole expérimental : placer une source lumineuse de plus en plus loin d'une sonde lumière (enregistrement grâce

Plus en détail

Evolution du dioxygène dans l atmosphère

Evolution du dioxygène dans l atmosphère Evolution du dioxygène dans l atmosphère L atmosphère initiale de la Terre (= atmosphère primitive) était réductrice (sans dioxygène). Aujourd hui l atmosphère est oxydante (présence de dioxygène) puisqu

Plus en détail

Évolution de la température atmosphérique à la surface depuis 1850

Évolution de la température atmosphérique à la surface depuis 1850 1.1 Réchauffement atmosphérique Évolution de la température atmosphérique à la surface depuis 185 Évolution des températures globales moyennes de 185 à 212 par rapport à la période de référence 1961-199

Plus en détail

Densité Distance au soleil (en million de km)

Densité Distance au soleil (en million de km) Atmosphères d autres planètes : Mercure Mercure, observée par la sonde Mariner-10 en 1974 et 1975, n'a ni atmosphère ni eau, sa pression au sol est quasi nulle ( 10-11 Pa). Cette composition montre qu'elle

Plus en détail

CHAP 01-ACT PB/DOC-Les archives du climat

CHAP 01-ACT PB/DOC-Les archives du climat Thème : L eau CHAP 01-ACT PB/DOC-Les archives du climat Mots clés : Traceurs chimiques ; Climat ; Erosion ; Dissolution ; CORRIGE Objectifs : Résolution d un problème scientifique Analyse et synthèse de

Plus en détail

La Terre est le seul objet du système solaire à posséder de l eau liquide. Elle est également la seule planète du système solaire à abriter la vie.

La Terre est le seul objet du système solaire à posséder de l eau liquide. Elle est également la seule planète du système solaire à abriter la vie. L eau liquide : condition de la vie sur Terre Correction La Terre est le seul objet du système solaire à posséder de l eau liquide. Elle est également la seule planète du système solaire à abriter la vie.

Plus en détail

Conclusions du GIEC sur le volume I : Les bases physiques du changement climatique

Conclusions du GIEC sur le volume I : Les bases physiques du changement climatique Conclusions du GIEC sur le volume I : Les bases physiques du changement climatique Yann Arthus-Bertrand / Altitude Serge Planton (Météo-France) www.ipcc.ch Le 5 e rapport du GIEC : Les éléments scientifiques

Plus en détail

La Terre en héritage : gérer la planète

La Terre en héritage : gérer la planète La Terre en héritage : gérer la planète «Global change», la notion de pollution. L atmosphère perturbée Le sol perturbé La pollution de l hydrosphère Les pluies acides Le trou de l Ozone L homme modifie

Plus en détail

Les variations climatiques du Quaternaire

Les variations climatiques du Quaternaire Les variations climatiques du Quaternaire Les variations climatiques au Quaternaire I. Les intérêts de cette étude II. Les indices des variations climatiques III. La nature des variations climatiques IV.

Plus en détail

SEMAINE 1 : LE CLIMAT

SEMAINE 1 : LE CLIMAT SEMAINE 1 : LE CLIMAT Ce document contient les transcriptions textuelles des vidéos proposées dans la partie «L effet de serre» de la semaine 1 du MOOC «Causes et enjeux du changement climatique». Ce n

Plus en détail

Les changements climatiques aux plus grandes échelles de temps.

Les changements climatiques aux plus grandes échelles de temps. Les changements climatiques aux plus grandes échelles de temps. Hypothèse : Grâce à l application du principe d actualisme, on peut essayer de connaître les conséquences actuelles des climats sur la formation

Plus en détail

2-2-Les associations d organismes, les communautés fossiles, renseignent sur les paramètres du milieu: Exemple 1: En milieu continental, les spectres

2-2-Les associations d organismes, les communautés fossiles, renseignent sur les paramètres du milieu: Exemple 1: En milieu continental, les spectres 2-2-Les associations d organismes, les communautés fossiles, renseignent sur les paramètres du milieu: Exemple 1: En milieu continental, les spectres et diagrammes polliniques renseignent sur l évolution

Plus en détail

Evolution du climat : apport des forages polaires

Evolution du climat : apport des forages polaires Orsay, 27 avril 2006 Evolution du climat : apport des forages polaires Valérie Masson-Delmotte Laboratoire des Sciences du Climat et de l Environnement (IPSL/CEA-CNRS-UVSQ) valerie.masson@cea.fr 1ère partie

Plus en détail

Climats récents. Modélisation

Climats récents. Modélisation J e a nj o uz e l, Di r e c t e urdere c he r c he semé r i t ea ucea La bo r a t o i r ede ssc i e nc e sducl i ma te tde l Env i r o nne me nt/ I PSLVi c e Pr é s i de ntdug r o upe De nombreuses archives

Plus en détail

Fiche 8 Jeu du Carbone

Fiche 8 Jeu du Carbone Fiche 8 Jeu du Carbone Les transports sont responsables de 30 % des émissions de gaz à effet de serre, principalement sous forme de CO 2. Les échanges de carbone ont toujours existé sur terre par la respiration,

Plus en détail

TS Spé SVT BILAN SUR LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE F. Dubois/N. Pidancier

TS Spé SVT BILAN SUR LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE F. Dubois/N. Pidancier TS Spé SVT BILAN SUR LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE F. Dubois/N. Pidancier D'abord hypothétique, le réchauffement climatique est aujourd'hui confirmé par les climatologues et géophysiciens qui donnent l'alarme.

Plus en détail

Bilan énergétique de la Terre et rôle de l'effet de serre

Bilan énergétique de la Terre et rôle de l'effet de serre Bilan énergétique de la Terre et rôle de l'effet de serre Jean-Louis Dufresne LMD/IPSL; CNRS/UPMC dufresne@lmd.jussieu.fr http://web.lmd.jussieu.fr/~jldufres/ Bilan énergétique de la Terre et rôle de l'effet

Plus en détail

Le changement climatique. à quelle vitesse? Valérie Masson-Delmotte Laboratoire des Sciences du Climat et de l Environnement Gif-sur-Yvette, France

Le changement climatique. à quelle vitesse? Valérie Masson-Delmotte Laboratoire des Sciences du Climat et de l Environnement Gif-sur-Yvette, France Le changement climatique à quelle vitesse? Valérie Masson-Delmotte Laboratoire des Sciences du Climat et de l Environnement Gif-sur-Yvette, France Qu est ce qui contrôle la température de notre planète?

Plus en détail

L atmosphère de la Terre. Géologie 2 nde

L atmosphère de la Terre. Géologie 2 nde L atmosphère de la Terre Géologie 2 nde Cadre pédagogique : Cette leçon s inscrit dans la première partie du programme de seconde intitulée «La planète Terre et son environnement» prévue en 8 semaines.

Plus en détail

Chapitre 2 Les variations du niveau de la mer

Chapitre 2 Les variations du niveau de la mer Chapitre 2 Les variations du niveau de la mer Problèmes: (1) Comment reconstituer le niveau marin du passé. (2) Quelles sont les mécanismes à l origine des variations du niveau de la mer. I- Les enregistrements

Plus en détail

Relation climat niveau des mers 5 ème rapport du GIEC

Relation climat niveau des mers 5 ème rapport du GIEC Un climat, des Hommes et de nouveaux défis Journée SONEL 15 octobre 2014 Relation climat niveau des mers 5 ème rapport du GIEC Un climat, des Hommes et de nouveaux défis Valérie Masson-Delmotte Laboratoire

Plus en détail

Activité 2 : Formation de la Terre et apparition de la Vie

Activité 2 : Formation de la Terre et apparition de la Vie Classe : Noms : Activité 2 : Formation de la Terre et apparition de la Vie Compétences évaluées I F S M D 1.1 : Lire et exploiter des données (question 1 et 3) D 1.2 : Représenter des données (question4)

Plus en détail

1. Observations des changements climatiques

1. Observations des changements climatiques Bilan 2013 des Changements climatiques: les éléments scientifiques (5 ème rapport d évaluation du GIEC volume 1) Principaux messages du «Résumé à l intention des décideurs» La contribution du Groupe de

Plus en détail

Carotte glaciaire, sur sa tige de forage. Bulles d air enfermées dans la glace (M. polarisant)

Carotte glaciaire, sur sa tige de forage. Bulles d air enfermées dans la glace (M. polarisant) CHAPITRE II /Atmosphère- climats/ L EVOLUTION RECENTE DE L ATMOSPHRE ET DU CLIMAT. Problématiques : Les carottes glaciaires témoins de l histoire du climat. D autres témoins des changements climatiques.

Plus en détail

Thème 4 : La Terre, une planète menacée par le réchauffement?

Thème 4 : La Terre, une planète menacée par le réchauffement? Thème 4 : La Terre, une planète menacée par le réchauffement? Dossier 1 : Une controverse médiatique 1) Rédige un texte argumenté sur ce que tu as entendu et compris du réchauffement climatique. Travail

Plus en détail

DS2 : l atmosphère terrestre/ La composition chimique du vivant CORRECTION

DS2 : l atmosphère terrestre/ La composition chimique du vivant CORRECTION DS2 : l atmosphère terrestre/ La composition chimique du vivant CORRECTION Partie 1 :. Le document ci-dessous représente l évolution de la composition* de l atmosphère terrestre en fonction du temps depuis

Plus en détail

T2 CHAPITRE 5 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE

T2 CHAPITRE 5 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE T2 CHAPITRE 5 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE Source du Par (82 c) : la source la plus chaude d Europe continentale Premier plan : corps cellulaire d un neurone. 2 semaines Cours Approche

Plus en détail

IMPACTS CLIMATIQUES POTENTIELS DE TECHNOLOGIES ENERGIE/MOTORISATION DES VEHICULES

IMPACTS CLIMATIQUES POTENTIELS DE TECHNOLOGIES ENERGIE/MOTORISATION DES VEHICULES IMPACTS CLIMATIQUES POTENTIELS DE TECHNOLOGIES ENERGIE/MOTORISATION DES VEHICULES ELEMENTS DE REFLEXION GENERALE Vapeur d'eau et CO 2 Energie calorifique des combustions COMPARAISON DE DIFFERENTES TECHNOLOGIES

Plus en détail

SEMAINE 3 : LA MODELISATION DU CLIMAT

SEMAINE 3 : LA MODELISATION DU CLIMAT SEMAINE 3 : LA MODELISATION DU CLIMAT Ce document contient les transcriptions textuelles des vidéos proposées dans la partie «Projections à d'autres échelles de temps» de la semaine 3 du MOOC «Causes et

Plus en détail

Origine, dynamique et température de l'atmosphère

Origine, dynamique et température de l'atmosphère Origine, dynamique et température de l'atmosphère I) Origine de l'atmosphère de la Terre et de Mars I 1) Datation de l'atmosphère terrestre à l'aide de l'argon L'argon 36 est un isotope stable ne pouvant

Plus en détail

Changement climatique: état des lieux Valérie Masson-Delmotte

Changement climatique: état des lieux Valérie Masson-Delmotte Changement climatique: état des lieux Valérie Masson-Delmotte Laboratoire des Sciences du Climat et de l Environnement (CEA-CNRS-UVSQ) Institut Pierre Simon Laplace, Gif-sur-Yvette, France Physique des

Plus en détail

Un forum débat ayant pour thème «Réchauffement climatique et maladies tropicales : que

Un forum débat ayant pour thème «Réchauffement climatique et maladies tropicales : que XIII e Actualités du Pharo Forum-débat XIII e Actualités du Pharo Un forum débat ayant pour thème «Réchauffement climatique et maladies tropicales : que craindre pour demain?» a eu lieu le 8 septembre

Plus en détail

Qu est-ce que le système climatique?

Qu est-ce que le système climatique? Qu est-ce que le système climatique? Un ensemble de composantes Le système climatique est constitué de cinq composantes : l atmosphère (couche gazeuse enveloppant la Terre), l hydrosphère (mers et océans,

Plus en détail

Le changement climatique et ses impacts

Le changement climatique et ses impacts Le changement climatique et ses impacts Yann Arthus-Bertrand / Altitude Serge Planton (Météo-France) Messages clés 19 points Résumé pour Décideurs ~14,000 mots 14 Chapitres Atlas des projections 54,677

Plus en détail

Météo et changements climatiques

Météo et changements climatiques Météo et changements climatiques Observations des changements climatiques Attribution des causes des changements climatiques Scénarios des changements climatiques futurs Météo et changements climatiques

Plus en détail

Chapitre 5 : LA GÉOTHERMIE

Chapitre 5 : LA GÉOTHERMIE Thème 2A : Géothermie et propriété thermique de la Terre Chapitre 5 : LA GÉOTHERMIE Sur Terre, deux sources d énergies peuvent être considérées comme inépuisables à l échelle humaine : l énergie solaire

Plus en détail

Chapitre 7: L'atmosphère et l'espace. La météorologie: Science qui tente de prédire le temps qu'il fera.

Chapitre 7: L'atmosphère et l'espace. La météorologie: Science qui tente de prédire le temps qu'il fera. Chapitre 7: L'atmosphère et l'espace. La météorologie: Science qui tente de prédire le temps qu'il fera. Une science qui semble des plus imparfaites non??? avr. 25 15:55 1 Comment est il possible de prédire

Plus en détail

pb : Quelle relation peut-on établir entre les glaces polaires et le climat? Activité4 chap4 TS spe : les glaces polaires et les paléotempératures :

pb : Quelle relation peut-on établir entre les glaces polaires et le climat? Activité4 chap4 TS spe : les glaces polaires et les paléotempératures : pb : Quelle relation peut-on établir entre les glaces polaires et le climat? Activité4 chap4 TS spe : les glaces polaires et les paléotempératures : Saisir des informations et les mettre en relation Livre

Plus en détail

Le réchauffement climatique et ses conséquences

Le réchauffement climatique et ses conséquences Le réchauffement climatique et ses conséquences Institut Pierre Simon Laplace Laboratoire des Sciences du Climat et de l Environnement (CEA-CNRS-UVSQ) Les activités humaines modifient la composition de

Plus en détail

Chapitre 3. équilibre radiatif de l'atmosphère

Chapitre 3. équilibre radiatif de l'atmosphère Chapitre 3 Forces et contraintes agissant sur l'océan Equilibre radiatif terrestre Echanges océan-atmosphère Transport de chaleur par l'océan équilibre radiatif de l'atmosphère Comment le système Océan

Plus en détail

Sujet 3 Radiation terrestre; l'effet de serre

Sujet 3 Radiation terrestre; l'effet de serre Radiation terrestre (infrarouge éloigné) Sujet 3 Radiation terrestre; l'effet de serre La Terre absorbe de l'énergie solaire, de courtes longueurs d'onde et se réchauffe. La température du sol est, en

Plus en détail

LES CONDITIONS DE LA VIE: UNE PARTICULARITÉ DE LA TERRE?

LES CONDITIONS DE LA VIE: UNE PARTICULARITÉ DE LA TERRE? Thème 1 - La Terre dans l'univers, la vie et l'évolution du vivant: une planète habitée LES CONDITIONS DE LA VIE: UNE PARTICULARITÉ DE LA TERRE? I. La planète terre dans le système solaire L univers =>

Plus en détail

Fiche savoir n 4 Effet de serre naturel et anthropique

Fiche savoir n 4 Effet de serre naturel et anthropique Géographie 5 ème Fiches savoir Page 18 Fiche savoir n 4 Effet de serre naturel et anthropique Sans atmosphère : pas d effet de serre ex. sur la lune ou sur Mercure Avec atmosphère : effet de serre ex.

Plus en détail

Les bases scientifiques du changement climatique

Les bases scientifiques du changement climatique Les bases scientifiques du changement climatique Introduction sur le GIEC Observations du changement climatique Attribution des causes du changement climatique Projections du changement climatique futur

Plus en détail

Le système Atmosphère Océan. Jean-Philippe Perrillat Bât Géode R3

Le système Atmosphère Océan. Jean-Philippe Perrillat Bât Géode R3 Le système Atmosphère Océan Jean-Philippe Perrillat Bât Géode R3 jean-philippe.perrillat@univ-lyon1.fr Le système Atmosphère Océan Objectif : Comprendre comment les circulations atmosphériques et océaniques

Plus en détail