Envolée des prix à l approche de l Aïd

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Envolée des prix à l approche de l Aïd"

Transcription

1 NR LA LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE Terrorisme Trois policiers blessés dans une attaque armée à Bouira p. 3 Football Un business illégal se développe p. 24 Quotidien dʼinformation indépendant - n Mercredi 8 juillet Prix : 10 DA New Press Envolée des prix à l approche de l Aïd p. 2 L EDITO DE LAKHDAR A. Le mois de Ramadhan entre dans sa dernière décade consacrée habituellement à la préparation de l Aïd elfitr, c'est-à-dire, au plan achats, à l approvisionnement en produits et denrées nécessaires à la confection des gâteaux traditionnels, ou carrément leur achat directement auprès des pâtissiers, mais plus essentiellement, durant ces dix derniers jours, c est le rush vers les magasins de vêtements pour acquérir, même au prix fort, ce que mettront les enfants quand ils iront avec leurs parents rendre visite aux proches. Qu est-ce qu il reste aux familles algériennes, à revenu bas ou même moyen, comme pouvoir d achat pour faire face à ces dépenses de fin de Ramadhan? Pas grand-chose : la satisfaction de la Le pouvoir d achat déshabillé boulimie propre à ce mois sacré a déjà entamé une bonne partie de l argent dans les approvisionnements alimentaires quotidiens. Heureusement, l appel aux ménages lancé, à la veille du Ramadhan, par le ministre du Commerce, Amara Benyounès, pour d éviter le gaspillage et le stockage des produits alimentaires a visiblement été entendu. En tout cas, les prix n ont pas flambé plus que les années précédentes et ont même connu, semble-t-il, une stabilité, voire une baisse. C est maintenant au tour des vêtements. Mais à la différence des produits agroalimentaires, notamment les produits frais, fruits et légumes, ainsi que les viandes qui sont en grande partie issues de la production nationale, les vêtements sont importés, pour une bonne partie. L offre de la production nationale n est pas diversifiée et encore moins abondante, pour faire face à la demande qui connaît une véritable explosion avant la fête de l Aïd, d où un impact induit inévitable sur les prix et la qualité des produits. Il n est pas étonnant de constater que ces prix sont plutôt élevés. Les citoyens concernés par le programme AADL seront certainement plus attentifs que les autres, à leurs dépenses pour les vêtements ; eux qui devront sans doute faire attention à leurs dépenses pour épargner les sommes nécessaires au paiement de la seconde tranche juste après le Ramadhan. L. A.

2 Adoption Plusieurs projets approuvés pendant la session écoulée. actuel Le chiffre du jour La NR Mercredi 8 juillet quintaux d abricot récoltés dans la wilaya de Batna. 2 parlement éducation nationale Université La date des préinscriptions entre le 6 et 10 juillet. transport Enmtv La ligne maritime assure des traversées en soirée. aujourd hui Envolée des prix à l approche de l Aïd Entre habillement et gâteaux traditionnels, les bourses moyennes ruinées REPÈRE 62,04% de réussite au BEM dans les établissements de rééducation Le taux de réussite à l'examen du Brevet de l'enseignement moyen (BEM) (session juin 2015) dans les établissements de rééducation au niveau national, a atteint 62,04 %, a indiqué lundi un communiqué du ministère de la Justice. Sur détenus inscrits à cet examen national, ont été admis.la meilleure moyenne a été obtenue par un détenu au sein de l'établissement de rééducation de Sidi Bel Abbes avec 16,94.Selon la même source, le nombre de lauréats a augmenté de 20,46 % par rapport à l'année dernière où le taux de réussite était de 58,47 % soit 2775 lauréats sur 4746 candidats. Les citoyens se rabattent vers la friperie. (Photo > D. R.), Dix jours à peine nous séparent de la fête de l Aïd. Les marchés sont inondés d effets vestimentaires et de tous produits rentrant dans les préparatifs pour cette occasion. Les associations de femmes et des appellent pour un vote en urgence «La loi sur les violences faites aux femme transmise au Conseil de la Nation pour débat et adoption. Elle n a jusqu à présent pas été programmée dans l agenda du Conseil», ont fait savoir, hier, les membres de l association des femmes en communication (FEC) au niveau de leur siège à la maison de la presse, Tahar-Djaout. «La non programmation de cette loi au niveau du Conseil de la nation inquiète les citoyennes, les associations de femme et tous les citoyens épris de justice, et retarde d autant la protection des victimes soumis quotidiennement aux violences», indiquent les membres de l association FEC, lors d une conférence de presse. En outre, cette loi ( adoptée en mars 2015 par l Assemblée populaire nationale), a été proposée après les nombreuses demandes des associations de femmes pour lutter contre ces violences qui détruisent les femmes et les familles. «Aujourd hui, notre inquiétude est grande de constater qu aucune date n a été fixée pour son étude alors que nombre de lois votées par l APN bien après, soient déjà adoptées par le Conseil de la nation», a souligné la présidente de FEC, Nafissa Lahreche. En effet, des femmes sont en danger, cette violence provoque chaque année des morts, des blessures, des dépressions, des suicides. En 2012, selon un bilan de la gendarmerie, 261 femmes sont mortes à cause de la violence. 58% de violences familiales ont été enregistrées en 2014, souligne Soumia Salhi, membre de FEC, estimant que cette loi est le premier recours pour la victime, en attendant les mesures concrètes de prise en charge des victimes. Selon Mme Lahreche «cette violence est une atteinte au droit des citoyennes à la sécurité, droit garanti par la Constitution. Réduire et éradiquer la violence contre les femmes est de la responsabilité de l Etat et des institutions, avec d abord une sanction juridique claire, une loi et des mesures d accompagnement institutionnelles connues et efficaces, effectivement appliquées». «Nous sommes inquiets de ce retard car la liste des victimes s allonge quotidiennement. «Aussi nous demandons instamment au Conseil de la nation de programmer et voter très rapidement cette loi», a-t-on relevé. Il est à noter que plusieurs associations de femmes et des droits de l Homme, militant dans différentes régions du pays, ont été concertées face à cette situation, tel le réseau Wassila d aide aux femmes et enfants victimes de violence, le Ciddef, Fard d Oran, Afad d Annaba, Initiatives de protection des droits des femmes de Tébessa, l Association des femmes algériennes pour le développement, SOS Enfance en détresse de Tiaret et Afac Béjaïa. Haddadi Malak Si le début du mois de Ramadhan, les dépenses ménagères sont destinées essentiellement aux fruits et légumes et autres besoins de la table, l intérêt est dès le début de la deuxième quinzaine, orienté vers les marchés d habillement et de produits servant à la préparation de gâteaux traditionnels. Oui, puisque la famille algérienne ne peut passer la fête de l Aïd sans habiller les plus jeunes en tenues neuves et décorer sa table des différents gâteaux connus pour cette occasion. Si les prix de fruits et légumes ont connu cette année une baisse et une stabilité raisonnable en ce mois de Ramadhan par rapport aux années précédentes, ceux des effets vestimentaires ont connu une flambée grave. Les petites bourses ont fait l impasse sur cette tradition devenue inaccessible, les moyennes tentent de se trouver des issues pour ne pas rater la fête. En somme, les uns et les autres se plaignent de cette hausse inexplicable et flagrante de tous les produits. Une virée à quelques marchés et magasins à Alger confirme cette situation alarmante et le désarroi des pères et mères de famille. Bien habillé son enfant pour le jour de l aïd coûte en moyenne entre et dinars puisque un pantalon, une chemise et des chaussures pour un enfant de moins de dix ans sont exposés entre et dinars. Une petite robe de princesse pour un bébé n est pas accessible à moins de dinars et ses chaussures à dinars. Ceci si on parle des produits qui sont d une bonne qualité sans qu ils ne soient d une grande marque. Aussi avoir un seul enfant ça reste jouable mais quand la famille est nombreuse, il devient impossible d acheter pour tous des produits de bonne qualité. «J ai fait le tour des marchés à Dargana, Kahouet Chergui et Rouiba. Il n y a pas un grand choix pour les bourses moyennes et tout ce que j ai proposé à ma fille Amira de 11 pour un prix raisonnable ne lui a pas plu et sincèrement on était du même avis», nous dit Sihem employée d une entreprise privée. «Moi, j ai pu trouver une belle robe et des chaussures pour ma petite Lina de deux ans mais ils m ont quand même coûté plus de dinars», nous affirme pour sa part sa collègue Rabéa. Plus loin, une autre maman, sans emploi, nous fait part de son désarroi de ne pas pouvoir offrir à son fils unique ce qui lui reste de la tenue de l Aïd. «Moi, j ai fait quelques courses avant le Ramadan mais là je suis coincée. Je lui ai acheté un pantalon à DA, une chemise à DA et je ne m attendais pas à être bloquée devant des chaussures offertes à DA», se plaint Aïcha, qui contrairement, aux années précédentes, ne demandera pas à son époux de lui payer de nouveaux vêtements puisque il ne pourra pas prendre les deux en charge. Elle souhaite juste que son enfant Hacène de huit neuf ans, soit joyeux le jour de l Aïd. En effet, nombreuses sont les familles qui se rabattent aux friperies, au marché informel, aux produits chinois et même aux produits sans origine connue, pourvu que tous les enfants le jour de l Aïd soient bien habillés.la friperie demeure une solution pour des milliers de familles aux revenus limités. Outre l habillement, les dépenses de l Aïd vont vers les produits servant à préparer des gâteaux traditionnels exigés dans nos traditions pour cette fête. Dès le début du mois de Ramadhan, les prix des produits nécessaires ont connu une hausse notable. Les amandes ont dépassé la barre des DA le kilo et atteint facilement les DA. Même les cacahuètes ont atteint les 350 DA le kilo sans compter d autres produits nécessaires aux différentes recettes. En vitrine, les gâteaux préparés mis en vente pour l Aïd, sont passés de 45 à 60 dinars par unité l année dernière à la barre de 70 jusqu à 100 dinars cette année. En somme, entre exigences familiales et envolée des prix, les bourses moyennes sont ruinées et ne pourront même pas passer à d autres projets avant plusieurs semaines. Partir en vacances risque de ne pas avoir lieu pour de nombreuses familles cette année. Aussi, dans quelques semaines, il faudra bien accueillir la prochaine rentrée scolaire. «La famille algérienne consacre annuellement une moyenne de 8% de son budget en matière d'habillement et de chaussure pour un montant moyen de plus de DA par an», indique une récente enquête réalisée par l'office national des statistiques (ONS). Radia Zerrouki VoirsurInternet

3 actuel La NR Mercredi 8 juillet Paris La diaspora commémore le 23 e anniversaire de l assassinat de feu Boudiaf, Comme nous l annoncions dans notre édition d hier, l appel lancépar Danya Zerouky, Fatiha Hassanine et Farid Yaker, tous les trois militants dans l humanitaire, avait bien eu un écho favorable de la part de la diaspora établie à Paris. En effet, une foule nombreuse avait répondu présente pour une veillée émouvante samedi dernier au restaurant El-Marsa situé à la Chapelle (Paris), et ce, pour marquer le 23 e anniversaire du lâche assassinat de feu Président de la République algérienne Mohamed Boudiaf. «Si nous avons décalé la date à aujourd hui 4 juillet 2015, c est suite aux vœux de nos compatriotes qui ne pouvaient pas venir assister le lundi 29 juin, vu que c était le premier jour de la semaine et que nombreux parmi eux ont travaillé. Nous sommes toutes et tous là pour le devoir de mémoire», nous confiait Danya, l initiatrice de la veillée depuis plus de quatre ans au niveau de Paris. Le restaurant El-Marsa était en effet plein à craquer effectivement par la diaspora algérienne installée à Paris Malgré la chaleur torride que connaît Paris ces derniers temps, des artistes, poètes, médecins, des anciens cadres de la nation, des jeunes et moins jeunes, femmes et hommes, ont tenu à être présents pour parler de la situation politique actuelle du pays, d évoquer le porteur d espoir qu était Tayeb El-Watani lâchement assassiné en ce fatidique 29 juin 1992 au centre culturel d Annaba et d échanger aussi un peu les idées de chacun autour d un succulent ftour Pendant qu El Hadja, la proprié- BRÈVE Accidents de la circulation : 72 morts et blessés en une semaine Selon un bilan établi par la Protection civile, il y a eu entre le 28 juin 2015 et le 4 juillet 2015 soixante-douze personnes qui ont trouvé la mort et autres ont été blessées dans accidents dela circulation. Lebilan macabre a été enregistré au niveau national, selon un résumé des sinistres établi, hier, par la Protection civile. Le bilan leplus lourd a été enregistré au niveau de la wilaya de Djelfa avec six morts et trente-huit blessés suite à vingt et un accidents de la route, relève la même source. Agence, Au moins trois policiers ont été blessés suite à un attentat terroriste perpétré dans la soirée de lundi à mardi au centre-ville de Bouira. L attaque à main armée a ciblé un dispositif de la Sûreté nationale près du pôle universitaire et le complexe sportif Rabah Bitat. Selon des sources concordantes, la patrouille de la brigade mobile de la police judiciaire (BMPJ) a été attaquée vers minuit par un groupe terroriste armé de Kalachnikov. D intenses taire temporaire des lieux et le jeune sympathique Mohamed servaient du thé, café et les gâteaux orientaux aux assistants et après la diffusion d un court métrage retraçant le parcours du Président Boudiaf, Farid Yaker et Danya Zerouky prennent la parole pour remercier les présents pour avoir répondu à l appel avant de demander comme prévu à D r Mourad Boudiaf, Abdou Bendjoudi, Samir Oussedik, Samir Yahyaoui de prendre la parole. Ils étaient tous d ailleurs unanimes à dire que l espoir a été assassiné ce 19 juin 1992 La sourate El Fatiha a été lue juste après le discours des intervenants ainsi qu une minute de silence en hommage à Si Tayeb El- Watani avant que Nacer Boudiaf fils ait fini sa conférence téléphonique en direct avec les présents pour cette cérémonie, où il a tenu à remercier tout le monde pour cette initiative et plus particulièrement les infatigables Fatiha Hassanine, Danya Zerrouky et Farid Yaker. El Hadja, la locataire du restaurant El-Marsa, pendant toute la durée de la projection du film documentaire sur Boudiaf, n a pas arrêté de pleurer. «Je n en pouvais pas c est plus fort que moi, je suis originaire d Annaba et à chaque fois que je passe devant le centre culturel, je pleure et il n y a pas que moi d ailleurs Ils l ont tué de dos et non en face c est lâche», nous expliquera-t-elle. Il est important de signaler que c est la première fois que des médias tels que Radio Orient, Radio France-Maghreb 2, Radio Méditéranie, Gujratlink et ILM média sont venus couvrir cet événement qui se fait maintenant chaque année à Paris et ce depuis quatre années et toujours par les mêmes organisateurs(es). Pour la nouvelle génération qui n a pas connu notre vaillant président, feu Boudiaf au bout de six mois seulement à la tête du Haut comité d Etat (HCE) a su convaincre tout le peuple y compris les islamistes de suivre son projet qui consistait à construire un état de droit et de respect D emblée, d ailleurs Boudiaf affichait son souhait de voir son rêve se réaliser : bâtir une Algérie forte et démocratique tournée vers la modernité Feu Boudiaf voulait Attentat terroriste à Bouira Trois policiers blessés échanges de tirs ont été entendus pendant quelques minutes avant que les terroristes ne prennent la fuite du côté de la cité des logements à proximité de l université. Une attaque qui a causé une terrible peur et une grande panique parmi les familles qui prenaient de l air en cette soirée ramadanesque. Une ambiance qui risque de disparaître pour quelques temps, puisqu aucun attentat pareil ne s est produit dans cette ville depuis le Ramadhan s attaquer en premier lieu à la corruption qui gangrenait l Etat algérien car il savait déjà comment cela fonctionnait au niveau des appareils politiques Malheureusement, six mois après son rêve et celui de tout un peuple ne se réalisera jamais puisqu il a été lâchement assassiné et de surcroit en direct sur la seule chaîne de télévision publique qui transmettait son meeting tenu au centre culturel de la wilaya d Annaba à l Est du pays 23 années sont déjà passées et hormis que Boumâarafi Lembarek ait reconnu son geste abominable et impardonnable en déclarant que c était un acte isolé, on ne saura pas plus, nous le peuple! Avant cette cérémonie de recueillement émouvante, Nacer Boudiaf et en aparté avec La Nouvelle République, nous a affirmé que le projet du parti Rassemblement Patriotique National (RPN) ô combien il était cher à son papa feu Mouhamed Boudiaf est bel et bien ficelé et que lui-même va le déposer officiellement cet été au mois d août plus exactement au niveau du ministère de l Intérieur. De Paris, Hadj Hamiani 2012 quand une attaque a ciblé un groupement d intervention de la gendarmerie. Les éléments de la police judiciaire blessés ont été évacués vers l hôpital Mohamed Boudiaf de Bouira, et leur vie ne serait pas en danger, selon des sources locales. Aussi, une importante opération de recherche a été enclenchée par les différents services de sécurité afin de coincer les criminels qui seraient cachés aux alentours de l attentat. Radia Zerrouki GARDAÏA De nouvelles violences L échec du gouvernement? Quelques heures seulement après la visite du nouveau ministre de l Intérieur à Ghardaïa, des nouvelles violences ont éclaté à Berriane et au chef-lieu de wilaya faisant plusieurs victimes. Selon un premier bilan, deux jeunes auraient trouvé la mort au cours de ces dernières 48h alors qu une cinquantaine d autres ont été blessés. Selon des sources dignes de foi, un jeunede22 ans qui a été grièvement blessé dans la nuit de lundi dans la ville de Guerrara à mardi aurait succombé à ses blessures. Les affrontements entre les deux communautés arabes et mozabites ont de nouveau éclaté, hier, à Berriane faisant au moins deux morts et une cinquantaine de blessés. Selon les mêmes sources, l âge des deux victimes n a pas dépassé la quarantaine. Il s agit de deux citoyens originaires de la communauté arabe, ont indiqué plusieurs sources. Les affrontements ont fait également plusieurs blessés parmi les forces del ordre. On parlemêmed un agent depolicequi aurait été fauché par un véhicule. Plusieurs véhicules ont été également incendiés au cours de ces nouveaux affrontements opposant les deux communautés. Malgré les moult déplacements des membres du gouvernement dans la région et même du Premier ministre en personne, ils n ont pas réussi à mettre fin à ce conflit. Il est de même pour les diverses réunions tenues par les membres du gouvernement avec les notables et les chefs des deux communautés qui se sont soldées par des revers. A chaque fois, des «solutions» sont annoncées à la suite des différentes rencontres qui se terminent par des accolades et des embrassades des participants devant les caméras de télévisons et les appareils à photos des journalistes. Malheureusement, cet état de fait n a duré que quelques jours et parfois quelques heures avant que les affrontements ne reprennent de nouveau. Pour justifier la reprise des heurts, il a été évoqué également à plusieurs reprises la «main étrangère» mais sans que le gouvernement ne puisse donner de détails ou de citer les éventuelles organisations ou les pays, qui seraient impliqués dans leconflit à Ghardaïa. Mêmela nomination d un ministrede l Intérieur originairedela région n a été qu un «faux calcul» du gouvernement. La première visite du ministredel Intérieur dans la région n a rien apporté de nouveau. Bien au contraire, des affrontements ont repris de nouveau, cette fois-ci, avec une extrême violence. Ces nouvelles violences démontrent bel et bien que le gouvernement n a pas réussi à trouver un consensus entre les antagonistes. Moncef Redha

4 actuel La NR Mercredi 8 juillet Cercle d action et de réflexion Urgence de réformes économiques,c était sous le thème «Face àla crise sévère qui s annonce, urgence de réformes économiques plus ambitieuse», que le président du Cercle d action et deréflexion autour de l Entreprise (Care), et l expert économiste Mouloud Hedir, ont animé une conférence de presse à travers laquelle ils ont fait une évaluation de la situation économique «préoccupante». Dans son intervention, Slim Othmani a indiqué que depuis plusieurs années maintenant,care, n a pas cessé d alerter sur les fragilités du modèle d organisation de l économie de notre pays, ainsi que sur les menaces qui pesaient sur elle du fait de son excessive dépendance à l égard du prix des hydrocarbures sur le marché mondial. «Aujourd hui l Algérie n est pas dans une logique pessimiste, mais l espoir existe et on peut s en sortir», a-t-il souligné. De son côté, Mouloud Hedir, a indiqué que «la loi des finances complémentaire pour l année 2015 est très importante et vient dans un moment extrêmement important». Par ailleurs, il a signalé que la situation budgétaire est plutôt alarmante, comparant la situation en 2014 et celle en mois de mars 2015, où la recette totale est passée de milliards de dollars en 2014 à milliards de dollars en mars 2015 soit un impact de et une variation de -8% ; la fiscalité pétrolière est passée de milliards de dollars en 2014 à 569 milliards soit une variation de -33% ; la fiscalité ordinaire est passée de milliards de dollars à 749 milliards soit une Algérie - Chine variation de +29% ; la dépense totale est passée de milliards de dollars en 2014 à 1795 milliards, soit une variation de +3%, la dépense de fonctionnement, quant à elle, est passée de milliards USD en 2014 pour atteindre milliards de dollars en mars 2015 ; et la dépense d équipement est passée de milliards de dollars en 2014 à 457 milliards en mars 2015, soit une variation de -27% ; concernant la situation budgétaire, elle est passée de milliards de dollars en 2014 à 477 milliards en mois de mars 2015 avec un impact de 1907 milliards de dollars soit une variation de -38%. «C est un fond qui est en cours d épuisement, et le fait que ces dépenses baissent il faut les interpeller, si non ces ressources seront épuisées à l environ 2017», a-t-il estimé. En outre il a indiqué que la balance commerciale est une détérioration préoccupante, car les exportations en 2014 sont passées de milliards de dollars en 2014 à milliards en mois de mai 2015, soit une variation de 38%, les importations sont passées de milliards de dollars en 2014 à milliards en mai 2015, soit une baisse de 8% ; quant à la balance commerciale, elle est passée de milliards de dollars en 2014 à Coopération dans les domaines du travail et de la sécurité sociale,un plan d'action de coopération entre l'algérie et la Chine dans le domaine du travail, de l'emploi et de la sécurité sociale pour la période a été signé lundi. En marge de la signature de cet accord, les travailleurs chinois ont bénéficié de permis pour achever les grands projets.dans le cadre de sa visite en Algérie, le vice-ministre chinois des Ressources humaine et de la sécurité sociale, Yang Zhiming, a signé avec le ministre du Travail, de l emploi et de la sécurité sociale, Mohamed El Ghazi, ce plan d action, qui entre dans le cadre de la mise en oeuvre de l accord de coopération entre les deux gouvernements. Cet accord a été signé le 29 avril 2015 à Pékin, dans le domaine du travail, de l emploi et de la sécurité sociale. Un échange de visites et d'expériences entre responsables et experts des deux pays est prévu à ce titre entre 2015 et Dans ce contexte, Mohamed El Ghazi Slim Othmani. (Photo < D. R.) a déclaré dans un point de presse, en marge de la signature de ce plan d action, que sa tutelle continuera «à délivrer ces permis de travail chaque fois que nécessité l exige, en raison de la forte présence de ces travailleurs dans les chantiers de notre pays».lors de la conférence de l'organisation internationale du travail (OIT), les deux discuteront des points de vue sur les questions de l'emploi, du travail et du système de sécurité sociale et des réformes engagées dans ce domaine dans les deux pays. «Il existe une bonne volonté et une bonne disposition de la part des deux parties à travailler ensemble et à coopérer... C est une tradition entre la Chine et l Algérie, donc nous ne faisons que renforcer et accentuer un processus qui existe déjà depuis de longues années», a expliqué Mohamed El Ghazi.Cette coopération permettra de faire connaître l'expérience algérienne en matière de promotion de milliards en mai 2015 avec un impact de milliards de dollars. Faisant savoir que la croissance économique en Algérie est menacée par l augmentation de la dépense publique, et de la situation financière globale. Pour faire face aux conséquences de la crise financière, Mouloud Hedir a indiqué qu il y a plusieurs réformes que notre gouvernement devrait faire, à l instar du transfert des dépenses publique vers un autre mode de financement des infrastructures ; le rééquilibrage du mécanisme de la subvention ; la préservation des dépenses publiques. Nawel Hami l'emploi et de lutte contre le chômage, notamment par la création de micro-entreprises dans le cadre des dispositifs de soutien à l'emploi, et les réformes engagées dans le secteur de la sécurité sociale, a ajouté le ministre. De son côté, le vice-ministre chinois, s est félicité de la signature du plan d'action de coopération qui, selon lui, «contribuera à la mise en œuvre de l'accord signé entre les gouvernements des deux pays et permettra d'accorder des facilités à la main d'œuvre chinoise en Algérie et à la main d'œuvre algérienne en Chine».Yang Zhiming a précisé que «la solidité et l'excellence des relations de coopération entre l'algérie et la Chine, relevant le développement rapide des échanges économiques entre les deux pays au cours des dernières années». Zahra Kefane INVESTISSEMENT Règle 51/49 Un «atout» pour les investisseurs français La règle 51/49 pourrait être un "atout" pour les investisseurs français lesquels ont à gagner davantage en investissant à long terme en Algérie que d'y exporter seulement, affirme le haut responsable à la coopération industrielle et technologique franco-algérienne auprès du premier ministère français, Jean- Louis Levet, dans un entretien accordé à l'aps. Cette disposition régissant l investissement étranger en Algérie ''pourrait être plutôt un atout qu une contrainte car elle permet de trouver des partenaires (algériens) fiables qui vont aider les joint-ventures créées à se mouvoir dans un environnement administratif, financier et foncier que les partenaires français ne connaissent pas forcément", explique M. Levet en visite en Algérie dans le cadre de la coopération économique entre les deux pays. Il reconnaît, par ailleurs, que les entrepreneurs français avaient, auparavant, une image "passéiste" sur l Algérie en la considérant, à tort, comme un pays "renfermé" économiquement sur lui-même, mais ils se rendent compte aujourd hui, poursuit-il, que "le marché algérien est important et solvable" et que les consommateurs algériens "sont de plus en plus exigeants". Désormais, soutient-il, il est plus intéressant pour les opérateurs économiques français de s implanter en Algérie que d'y exporter uniquement car "ils ont toutàgagneràlongterme" en investissant notamment dans les secteurs de l industrie manufacturière, de l agriculture, de la santé, du transport et de l énergie. Abordant les perspectives des partenariats industriels bilatéraux, notamment dans le domaine de l automobile, le même responsable relève la nécessité de regrouper les activités communes d'une filière industrielle dans une même région d'un pays. "Favoriser l industrie locale de l automobile c est aussi territorialiser des activités collectives des fabricants, des sous-traitants et des équipementiers, qui vont pouvoir monter en qualité pour fournir progressivement des pièces", considère M. Levet. Selon lui, le développement industriel se fait par la densification du territoire qui passe par une coopération efficace entre de grands groupes, des PME, des fournisseurs, des sous-traitants, des laboratoires, des centres techniques et des universités. Agence

5 échos La NR Mercredi 8 juillet INFOS EXPRESS OUM EL-BOUAGHI 700 enfants démunis au bord de la mer La direction de la jeunesse et des sports de la wilaya d Oum El-Bouaghi a programmé pour la saison estivale 2015, une colonie de vacances au profit de 700 enfants nécessiteux âgés de 6 à 14 ans, issus des 29 communes que compte la wilaya. Scindée en cinq groupes de 150 enfants, cette opération a été lancée le 19 juin et s achèvera le 31 août Elle est encadrée par des animateurs et des cadres de la DJS qui ont mis tous les moyens nécessaires pour leur prise en charge (transport, restauration, hébergement, loisirs, etc.). Cette opération est l occasion de faire profiter ces enfants des joies de la baignade dans les différentes plages et montagnes de la wilaya d El-Tarf, notamment dans la ville d El-Kala, riche d un panorama et de sites merveilleux. Par ailleurs, on apprend que des échanges culturels et des jumelages auront lieu entre les jeunes d Oum El-Bouaghi et d autres des wilayas d Oran, Béjaïa, Mostaganem, Skikda, Annaba et Aïn Témouchent, ce qui leur permettra de découvrir le charme et la beauté de tous les sites touristiques qui seront visités. Ce genre d initiative est plus que souhaitable pour qu il se pérennise dans le temps et ce, à l avantage des jeunes. A. Remache Bouira/53 e anniversaire de l indépendance Activités intenses pour marquer l événement A l occasion du 53 e anniversaire de l indépendance et de la jeunesse qui coïncide avec le 5 Juillet, plusieurs activités et inaugurations ont été au programme officiel des autorités de la wilaya pour marquer cet événement important dans l histoire du pays. Ainsi, Le wali de Bouira, M. Nasser Maaskri, accompagné des cadres civils et militaires de la wilaya s est recueilli au carré des Martyrs jouxtant le siège de la wilaya, suivi par le dépôt d une gerbe de fleurs en hommage au martyrs de la Révolution. Par la suite, la délégation a visité plusieurs quartiers de la ville pour la mise en service du réseau Wifi (Wifi out door) dans les places publiques, l ouverture de quatre voies routières pour désengorger la ville et permettre la fluidité de la circulation, ainsi que le lancement des travaux de deux collèges et autant de groupes scolaires au niveau du nouveau pôle urbain sis au nord de la ville de Bouira, lancé par le Premier ministre Abdelmalek Sellal lors de sa visite dans la wilaya le 16 janvier La veille, le wali s était rendu à l est de la wilaya pour la mise en service du gaz naturel au profit de foyers dans la commune d Aghbalou, 400 foyers à Selloum, 365 à Ivehlal et 240 à Ighil Ouchekrid. Ainsi que 180 autres à Chréa, dans la commune d El Adjiba. La visite du wali a aussi été ponctuée par l ouverture du tronçon routier reliant les localités de Chréa à Taghzout d une distance de 2,5 km, avant d inaugurer le nouveau siège de l APC de Bechloul. D autres activités inhérentes à la célébration du 53 e anniversaire de l indépendance et de la jeunesse ont eu lieu dans différentes régions de la wilaya, à l instar du tournoi de football vétérans organisé par les anciens du MB Bouira au niveau du Complexe olympique Rabah-Bitat, dans la ville de Bouira. A. Yanis Tlemcen Saisiede333kgdekif et litres de carburant,refusant d obtempérer, un véhicule de marque Toyota Hiluxpris en chasse par les douaniers du poste de contrôle de Honaine à partir de la localité de Hammam Boughrara a été finalement immobilisé au niveau du village Meftahia sur la RN35. La fouille du véhicule a permis la découverte de 33,3 quintaux de kif traité en provenance du Maroc. Le narcotrafiquant a été arrêté sur place et déféré devant la justice qui l'a écroué. Par ailleurs, les differentes brigades des douanes relevant de la direction On en déduit que les aides procurées auparavant n ont pas été suffisantes pour parvenir à renverser le pouvoir syrien et qu il fallait en fournir davantage. De plus, il est question d élargir le champ de ceux qui devraient les percevoir. Dans la correspondance, il est également question de «soutenir les Etats voisins de la Syrie, à l instar de la Jordanie, et de fournir une aide financière aux habitants qui résident à proximité de la frontière syrienne, aussi bien au Liban qu en Irak, pour qu ils contribuent à former un environnement qui sympathise avec la révolution syrienne». Ainsi, dans ces correspondances diplomatiques, on retrouve la majeure partie des indications niées officiellement : l aide militaire et financière, des mesures pour impliquer d autres acteurs dans cette crise et surtout l ingérence dans les affaires syriennes. Certains câbles encadrent le travail de l instance politique de l opposition syrienne, le Conseil national syrien (CNS), lui dictant ce qu il doit faire par exemple concernant le plan de l émissaire des Nations unies en Syrie Kofi Annan. En plus, certaines correspondances insistent sur la nécessité de collaborer avec la Turquie. «Concernant l importance d agir afin d aider l opposition syrienne et l ASL, il a été question de l accord conclu entre le royaume, la Turquie et le Qatar sur la création d une commission ou d une instance formée d importants militaires et qui puissent être un régionale de Tlemcen stationnées au niveau de la zone frontalière ont réussi durant la semaine écoulée la récupération de litres de carburant. Cet important volume conditionné dans 194 jerricans en plastique et transporté à dos de baudets était destiné à être introduit frauduleuse sur le territoire marocain. Ces saisies ont eu lieu lors de barrages dressés et de rondes effectuées sur la bande frontalière. Selon une source douanière, la valeur de la marchandise et des moyens de transport saisis s élève à DA et l'amende douanière à DA. Mohammed Hichem LA CHRONIQUE DE Chérif Abdedaïm Au temps des révélations (II) pont de liaison avec le Conseil national syrien et l ASL», rapporte un câble datant du 29 avril 2012, signé par le chef des renseignements saoudien Mokren Ben Abdel Aziz et adressé au ministre des AE, Saoud al-faïçal. Dans un autre câble datant d une vingtaine de jours auparavant, adressé au monarque saoudien le roi Abdallah par le chef de la diplomatie, celui-ci le sollicite quant à savoir que la coordination avec la Turquie requiert une grande importance, malgré le fait qu elle dispose de son propre agenda en Syrie et dans la région «parce qu il serait utile de profiter de sa position pour augmenter les pressions contre la Syrie». Or, officiellement, cette coordination avec la Turquie n a été rendue publique que trois années plus tard, en avril 2015, par la visite du prince héritier Mohammad Ben Nayef à Ankara. Après ces efforts monstres déployés, il apparaît que l Arabie voulait à tout prix cacher son ingérence non pas dans l insurrection en Syrie, mais dans son éclatement et surtout son intensification et sa militarisation. Il en est de même pour d autres acteurs internationaux et régionaux qui avaient préparé le terrain et dont le rôle finira bien par éclater au grand jour. A cette époque, il fallait à tout prix faire croire que c était le peuple syrien qui se révoltait. C est ainsi que les «révolutions» sont concoctées! (suite et fin) C. A. Coup d'envoi à Alger de la 12 e édition du Prix international du Saint Coran La 12 e édition du Prix international du Saint Coran a été lancée dans la nuit de lundi à mardi à Alger avec la participation de 50 pays. (Photo>D.R.) Hammam Righa est appelée à devenir un pôle touristique et thermal d excellence La région de Hammam Righa est appelée à l'avenir à devenir un pôle touristiqueetthermald excellence,aaffirmélundiàaïndeflaleministre de l Aménagement du territoire. (Photo > D. R.) Oued Tlélat-Tlemcen : les travaux de la voie ferroviaire électrifiée à un «bon rythme» Le ministre des Transports, Boudjema Talai a qualifié, lundi à Tlemcen, de «bon» le rythme des travaux de dédoublement de la voie électrifiée du train à grande vitesse Oued Tlélat (Oran)- Tlemcen. (Photo >D. R.) 62,04% de réussite au BEM dans les établissements de rééducation Le taux de réussite à l'examen du Brevet de l'enseignement moyen (BEM) (session juin 2015) dans les établissements de rééducation au niveau national, a atteint 62,04 %, a indiqué lundi un communiqué du ministère de l Education nationale. (Photo > D. R. )

6 monde La NR 5288 Mercredi 8 juillet Yémen À Aden, les hôpitaux débordés se transforment en mouroirs Les hôpitaux débordés par le flot des malades. (Photo > D. R.),Débordés par le flot de malades et de blessés d'un conflit qui s'éternise, les hôpitaux d'aden, la grande ville du sud du Yémen, sont devenus des mouroirs faute de capacité d'accueil et de médicaments. «Nous sommes en train de mourir lentement sous le regard du monde», se désole un avocat, Abdallah Gahtane, sur son lit de l'hôpital Sadaka où il souffre de la dengue. «Le médecin m'a prescrit un traitement, mais on ne trouve pas de médicaments», témoigne-t-il. Comme Abdallah Gahtane, des milliers d'habitants ont attrapé la dengue, une maladie mortelle transmise par les moustiques qui a déjà provoqué 260 morts à Aden ces dernières semaines, selon des sources médicales. A Aden, elle fait partie de maladies en forte progression, comme le paludisme ou la typhoïde, en raison de la dégradation des conditions d'hygiène provoquée par les violents combats opposant les rebelles chiites venus du nord aux «résistants» de l'ancienne capitale du Yémen du sud. La situation sanitaire s'est encore dégradée depuis le lancement, le 26 mars, de la campagne aérienne menée par l'arabie Saoudite. Tant et si bien que l'onu a récemment décrété son niveau d'urgence humanitaire le plus élevé pour le Yémen, où les combats ont fait, selon l'organisation, morts - dont civils et blessés entre fin mars et fin juin. La situation catastrophique à Aden a été illustrée par la mort récente de deux patients souffrant d'insuffisance rénale dans l'unité de dialyse de l'hôpital Sadaka (Amitié, en arabe) qui a cessé de fonctionner cinq jours en raison d'une pénurie de médicaments. Pas de chambres disponibles «J'aurai préféré mourir», glisse entre deux sanglots, Saoud Saleh Qaëd, une mère de famille de 56 ans fauchée par un obus de mortier et amputée des deux jambes. C'est en allant chercher de l'eau dans son quartier de Dar Saad, dans le nord de la ville, que cette femme a été touchée. Elle estime avoir de la chance d'avoir été admise dans l'hôpital de Médecins sans frontières (MSF). Mais, faute de chambre disponible, elle patiente depuis des heures d'être prise en charge au milieu d'autres patientes installées dans les couloirs. Dans cet hôpital géré par l'ong internationale, Oum Mohammed veille sur sa fille Houyam, 9 ans, touchée par des éclats d'une roquette Katioucha et ne cache pas son admiration pour le personnel. «C'est admirable de voir ces étrangers venir nous soigner alors que nous ne faisons que nous entretuer». MSF a récemment indiqué avoir traité plus de blessés par les combats sur ses sept sites au Yémen, dont à Aden. L'ONG a également réussi à faire entrer plus de 100 tonnes de matériel malgré les conditions très dangereuses. Tous les hôpitaux publics d'aden sont confrontés aux mêmes problèmes de pénuries de médicaments, de coupures de courant et de manque de place. L'hôpital du 22 mai dans le quartier Mansoura, sous le contrôle des combattants anti-houthis, n'accueille ainsi plus les blessés légers, faute de place. Adnane Zamki se désole ainsi de n'avoir pas pu faire admettre son frère, blessé par des éclats de bombe, dans cet établissement comme dans plusieurs autres. «Il ne reste plus qu'à aller à l'hôpital de campagne du Croissant-Rouge». Quelque blessés auraient besoin d'être évacués pour recevoir des soins à l'étranger, selon Mouhib Obbad, membre d'un organisme de secours d'aden. Il implore la coalition anti-houthis menée par Ryad de «réagir face à la situation» des hôpitaux de sa ville. Présent à Sanaa depuis dimanche, l'émissaire de l'onu pour le Yémen, Ismaïl Ould Cheidkh Ahmed, tente de convaincre les belligérants de s'entendre sur une trêve en mettant en avant une «crise humanitaire qui prend des proportions catastrophiques». Selon l'onu, plus de 21,1 millions de Yéménites ont désormais besoin d'assistance humanitaire --soit 80% de la population--, 13 millions d'entre eux souffrent de pénurie alimentaire et 9,4 millions ont un accès réduit à l'eau. R.I. /Agence Les combattants kurdes reprennent des villages à l'ei en Syrie Les combattants kurdes ont repris une dizaine de villages situés au nord de Rakka, en Syrie, au groupe Etat islamique (EI), avec l'appui des bombardements de la coalition conduite par les Etats-Unis, rapporte mardi l'observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Les Kurdes n'ont toutefois pas repris le contrôle de la ville d'aïn Issa, à une cinquantaine de kilomètres au nord de Rakka, tombée lundi entre les mains de l'ei. Depuis dimanche soir, les raids aériens de la coalition ont tué au moins 78 djihadistes, précise l'osdh. L'EI a lancé en début de semaine une offensive contre des positions tenues par les Kurdes de l'ypg (Unités de protection du peuple) à la suite de bombardements intensifs sur Rakka - capitale de facto des territoires contrôlés par le mouvement. Mardi, l'ypg est entré dans onze villages grâce, ajoute l'osdh, au «rôle efficace» joué par la coalition. On assiste actuellement à un mouvement de va-et-vient entre combattants djihadistes et YPG, la seule force qui relaie au sol les frappes menées par la coalition dans le nord de la Syrie. Les combattants kurdes, soutenus par de petits groupes de rebelles syriens, ont fait une avancée ces dernières semaines, en prenant notamment le contrôle de Tel Abyad le 15 juin et, provisoirement, celui d'aïn Issa le 23 juin. R.I. /Agence Syrie Obama promet l'intensification de la lutte contre le groupe EI,Le président américain Barack Obama a assuré lundi que la coalition internationale menée par les Etats-Unis était déterminée à intensifier la lutte contre le groupe Etat islamique (EI) en Syrie, réaffirmant que la campagne contre les jihadistes serait longue. "Nous intensifions nos efforts contre les bases de l'ei en Syrie", a déclaré M. Obama lors d'une déclaration au Pentagone, évoquant cette organisation de jihadistes ultra-radicaux qui a décrété il y un an un "califat" à cheval sur la Syrie et l'irak. "Nos frappes aériennes continueront à viser les installations pétrolières et gazières qui financent nombre de leurs opérations. Nous visons la direction et les infrastructures de l'ei en Syrie", a-t-il ajouté. La coalition dirigée par les Etats- Unis a mené ces derniers jours des raids aériens sans précédent sur Raqa, la capitale de facto du groupe Etat islamique en Syrie, endommageant des infrastructures utilisées par les jihadistes. Les frappes ont fait au moins 30 morts, selon l'observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Egypte, Sous peine de prison, les journalistes pourraient être obligés de se conformer à la version officielle pour relater les attaques terroristes. Après l assassinat du procureur général Hisham Barakat le 29 juin et les incursions des jihadistes de l Etat islamique dans le Sinaï, le gouvernement égyptien a choisi de durcir son projet de loi anti-terrorisme. Quitte à remettre gravement en cause les règles fondamentales du journalisme. Parmi les nombreux amendements approuvés par le cabinet présidentiel, et qui attendent désormais la ratification du président Al- Sisi, le Daily News Egypt souligne l'inquiétant l article 33. Celui-ci indique que «toute personne qui publie des informations ou données sur les attaques terroristes contredisant les déclarations officielles faites par les instances responsables sera punie d un minimum de deux ans de prison.» Cette modification de la loi serait liée à la couverture médiatique des événements dans le Sinaï, selon le quotidien égyptien Ahram: le Selon le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter, les bombardements américains visaient d'abord à soutenir les avancées des forces kurdes. "Au cours de l'année écoulée, nous avons vu qu'avec un partenaire efficace sur le terrain, l'ei pouvait être repoussé", a estimé M. Obama, citant en particulier la reconquête fin mars de Tikrit, dans le nord de l'irak. Soulignant que la coalition internationale avait procédé à plus de frappes aériennes en Irak et en Syrie, le président américain a assuré qu'elles avaient permis d'éliminer "des milliers de combattants dont des haut-responsables de l'ei". "Ce ne sera pas rapide. c'est une campagne sur le long terme", a-t-il martelé, prédisant des "avancées" mais aussi des "revers". "Les faiblesses stratégiques de l'ei sont réelles", a-t-il encore dit, rappelant que les jihadistes ultra-radicaux ne disposaient d'aucune force aérienne, n'avaient le soutien d'aucun pays et que "leur brutalité créait un véritable ressentiment au sein des populations qu'ils contrôlent". R.I./Agence En matière de terrorisme, les journalistes priés de se plier à la version officielle bilan du nombre de morts a varié considérablement entre la version officielle et les informations rapportées par les médias. «Le gouvernement a le devoir de protéger les citoyens des fausses informations», prétend le ministre de la Justice Ahmed al-zind, cité par l AFP. Les médias s'inquiètent d une telle mesure. Gamal Abdel Rehim, secrétaire adjoint du Syndicat des journalistes, a critiqué dans les colonnes d Al Ahram la «violation de la Constitution» que constitue cet article, estimant qu il «dénie aux journalistes le droit d obtenir l information de différentes sources». La Constitution égyptienne stipule par ailleurs qu aucun crime de presse ne peut être puni par une peine de prison. Khaled El-Balshy, du Syndicat des journalistes, a dénoncé dans le Daily News Egypt cette proposition qui «ne viole pas seulement la Constitution, mais établit également un unique standard de vérité, qui sont les déclarations officielles». R.I./Agence

7 régions La NR Mercredi 8 juillet Tiaret Touche pas à ma patrie, l Algérie!, Les militants du FLN n ont pas raté l occasion de marquer le 53 e anniversaire du 5 Juillet, une date symbolique, pour rendre visite aux monuments de la guerre de libération. Des noms, des figures emblématiques et des sacrifices. Citons cinq révolutionnaires dontune femme, la perle de Djebel Ghezoul, un pur produit de l ancienne Tihert, une histoire et une bibliothèque ambulante, des témoignages. Tindouf : routes frontalières et autres projets en réalisation sur la RN50 Des routes devant desservir les zones frontalières et de nouveaux axes routiers visant à améliorer le trafic sur la RN50 sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tindouf. (Photo>D.R.) Oran : nouvelles structures pour les services de la sûreté de wilaya En 1957, elle décide de ranger son cartable et sa trousse et de quitter les bancs de l école. Son choix emprunte le chemin du maquis, l axe qui mène notre combattante à rencontrer un groupe de la Wilaya 7 et deux responsables, feu Houari Boumediene et Abdelaziz Bouteflika, et les héros de la région du Sersou. Aujourd hui elle cite ceux qui sont tombés au Champ d honneur et parle des 53 ans d indépendance. La jeune fille se nomme Firouli Nafissa, un nom qui reste inscrit sur le sol d une terre sainte, l Algérie. Nul besoin de son portable ou de sa carte de visite. Personne ne demande au facteur son adresse. Nafissa, un pur produit de l ancienne Tihert, rejoint le maquis à l âge de 17 ans avant son arrestation par les soldats français. Nafissa parle en souriant et témoigne avec les larmes aux yeux, elle qui garde beaucoup de secrets. La plus jeune combattante de la région d Oran rencontre Abdeka le Malien et le colonel Houari Boumediene dans la région d El Kassla. Après un demi-siècle vint le retour de Bouteflika et demande à son entourage lors d une campagne: «Donnez-moi des nouvelles, Moudjahida Nafissa Bent Belhamissi est vivante ya shab Tiaret». Cette rencontre coïncide avec la visite d une forte délégation du FLNde députés, mouhafedh, P/APW, P/APC et son conseil communal, ainsi qu une poignée de figures de la famille révolutionnaire. Une initiative afin de décorer la Moudjahida à l occasion du 5 Juillet. Ce qu attire cette rencontre les grandes retrouvailles et les principes consacrés pour mettre fin à 132 ans de colonisation française en Algérie doivent être un repère pour les jeunes d'aujourd'hui, a estimé Nafissa, avant de raconter les années de braise avec son compagnon Moussaoui Miloud devant les membres de la délégation, à leur tête le jeune Mohamed. Nafissa parle et garde ses secrets toujours souriante : «Les principes de l'intégrité du territoire algérien, son indépendance totale et l'unité de son peuple, les mêmes principes énoncés dans la Déclaration du 1 er Novembre 1954», a-t-elle rappelé. La seconde étape nous a conduit au Capitaine Rabah, l ennemi numéro un du colonialisme, l un des dangereux «fellaghas», dénommé le Hanchi alias Boucher. Il nous raconte les jours d enfer durant cette période où il avait rejoint le maquis à l age de 20 ans. Cette figure s engage corps et âme au milieu des déserteurs français sous la houlette de Raid Zoubir. Aujourd hui il habite l un des quartiers de l ancienne Tihert «Louz», devant son petit écran et conserve toujours les secrets bien rangés dans une sacoche et d un parcours dont certains documents témoignent. L un des dangereux détenus dans les prisons françaises classé par le colonialisme «Dangereux fellagha catégorie A». Parmi les commissaires politiques figurent aussi le nom de M hamed Dahmani, l un des fils de Maghila, avec un âge avancé de 96 ans garde toujours les cicatrices sur son corps, rejoint les rangs en 1956 avant d être arrêté avec une poignée de moudjahidine et sera transféré à la prison d Oran. Derrière les barreaux, il partage les cellules avec les condamnés à mort des différentes régions, ceux de Tiaret et Tiaret-Ville. Tous les regards sont braqués vers cette habitation a proximité de la mosquée El Qods pour rencontrer le corps fragile de l'un des officiers et la modestie des grands, l homme qui a trahi les Français et a réussi à leur creuser leurs tombes avec leurs propres cuillères. Le fugitif Djazouli Lakhdar, l un des premiers footballeurs de l USM Alger avant de rejoindre le WO Boufarif, surnommé la Toupie, un dribbleur et un buteur remarquable. Il marquait des buts incroyables. Un jour, devant son adversaire, il réussit à marquer le but de la victoire en mettant à terre deux défenseurs et le gardien de but, ce qui amena le speaker français à commenter en langue arabe. Cette discipline ne plut pas à Hadj Djazouli qui ne tarda pas à rendre le tablier et à rejoindre les rangs du FLN. Durant cette période, il mène des combats, avant son arrestation. Jugé et condamné à mort, il sera transféré d une prison à l autre au jour de l indépendance. Cette journée organisée par les militants du FLNet le jeune mouhafedh a été clôturée par la visite de l enfant de Melaab Abbas, Mohamed alias Abdelkrim, membre de la Wilaya 5, Zone 7, Région, (période ) une autre figure, une histoire, un parcours d un condamné à mort... Un après-midi d un jour de Ramadhan au milieu de ces héros vaut mille fois les séries historiques des bibliothèques mondiales nous racontent ses militants nationalistes engagés dans les rangs du maquis pour deux chemins soit tombés au Champ d honneur ou en prison. D autres «historiques» ont connu un destin tragique, torturés, brûlés vifs devant les prisons, à l image de Hamdani Adda et ses compagnons... Ali Maâchi pendu sur le centenaire de Carlot avec ses deux compagnons Belmastora Med Djahlane, Raid Zoubir et autres héros parmi eux des femmes. Merci aux organisateurs de cette initiative pour l histoire et pour les témoignages et rappels de la part de ces figures emblématiques. Rare de les rencontrer sur ces hommes et surtout de nous apprendre comment on les a baptisés maintenant qu ils sont tous vivants et par cette occasion de rendre hommage aux chouhada. «Ne touche pas à ma patrie l Algérie!» cria l un de ces héros... Hamzaoui Benchohra Les services de police d Oran seront renforcés prochainement de plusieurs infrastructures et nouvelles brigades pour un meilleur déploiementdesélémentsdelasûreténationalepourlaprotection des personnes et des biens. (Photo > D. R.) Coopération cultuelle algéro-égyptienne : une délégation d El Azhar à Mascara Trois ulémas d'el Azhar (Egypte) sont arrivés lundi à Mascara pour donner des cours et des prêches dans des mosquées de wilaya, a-t-on appris auprès de la direction des affaires religieuses et des wakfs. (Photo > D. R. ) Skikda : rush des familles au marché hebdomadaire d El-Hadaïk Une affluence record est constatée depuis le début du Ramadhan au marché hebdomadaire d El Hadaïk, près de Skikda, un lieu très prisé par les familles skikdies qui préfèrent y faire leurs courses. (Photo > D. R.)

8 reportage La NR 5288 Mercredi 8 juillet Ramadhan et associations caritatives Des actions de solidarité et de charité à encourager, Plusieurs actions de solidarité ont été lancées par les associations caritatives à travers tout le territoire national depuis le début de ce moins sacré, pour venir en aide aux familles nécessiteuses dans le cadre de l opération Ramadhan de solidarité. C est l un des objectifs de ces actions. Comme chaque année, plusieurs associations caritatives pensent aux familles nécessiteuses, élaborent un programme de solidarité avec les démunis et les orphelins. A l'occasion de ce mois de Ramadhan, plus d une centaine de restaurants Errahma ont ouvert leurs portes dans plusieurs wilayas dès le premier jour du carême. Outre les repas servis dans les sièges de chaque associations à travers le territoire national, les bénévoles acheminent quotidiennement des repas chauds aux familles nécessiteuses dans les coins les plus isolés. Cette action humanitaire qui est devenue une tradition, est à saluer et à encourager. Rencontrées sur le terrain de leurs nobles missions, certaines associations caritatives nous ont précisé que «leurs contributions aux dispositifs d aide sociale en ce mois sacré consistent particulièrement à la distribution de colis contenant des produits alimentaires pour subvenir aux besoins en nourriture et aussi des effets vestimentaires en prévision de l Aïd. Aussi, l organisation de la Omra aux personnes âgées, des fêtes religieuses et des cérémonies de récompense des enfants lauréats dans la récitation du Coran et les examens officiels, figurent également parmi les actions de solidarité de ces associations. Parmi les acteurs de ces actions de solidarité et d aide dans la société, l'association pour l'aide aux enfants malades «Chabab Moslim», créée en 2013, active à El Harrach sous l'égide de bénévoles. Elle a ouvert ses portes pour accueillir les jeûneurs où pas moins de 150 repas chauds par jour sont offerts, et 150 autres repas chauds sont transmis aux familles nécessiteuses dans la commune d El Harrach. Par ailleurs, l association a entamé la distribution de colis alimentaires à 200 familles nécessiteuses de différents quartiers et procédera durant la deuxième quinzaine du mois sacré, à la distribution de 200 autres colis alimentaires à d autres familles nécessiteuses dans la même commune. L association a également programmé des voyages aux Lieux Saints de l Islam à une vingtaine de personnes âgées pour l accomplissement de la Omra (petit pèlerinage) durant le mois de Ramadhan. Elle s occupe, également, de l organisation des cérémonies pour l octroi de prix aux enfants lauréats en matière de récitations de Coran, des opérations de circoncision de 150 d enfants orphelins issus de familles nécessiteuses. Une soirée grandiose est prévue le 26 e jour de Ramadhan au bonheur de ces enfants, nous a expliqué, M. Hbib membre de l association. De son côté, l association locale de Blida, Kafil El Yatim, qui vient en aide aux orphelins, a distribué durant les dix premiers jours du Ramadhan des couffins de produits alimentaires pas moins de familles. Les bénéficiaires Les bénévoles acheminent quotidiennement des repas chauds aux familles nécessiteuses dans les coins les plus isolés. Cette action humanitaire qui est devenue une tradition, est à saluer et à encourager. étaient notamment des veuves et orphelins dans 16 communes de la wilaya de Blida, alors que 200 familles nécessiteuses ont été conviées, vendredi dernier à Beni Merrad, à des repas chauds. Selon, Mme Rafia Kourdoughli, chargée de la communication auprès de l association, deux autres opérations de distribution comptant un total de autres couffins sont prévues au profit de ces familles durant ce mois sacré. Outre ces actions, l association distribuera, à la veille de l Aïd el Fitr, des vêtements, au profit de enfants orphelins âgés de 6 mois à 10 ans. Cette action touchera également autres enfants orphelins âgés de 11 à 15 ans ainsi que des enfants âgés de plus de 15 ans et des veuves. Pour leur part, les Scouts musulmans algériens (SMA) ont élaboré dans le cadre de la solidarité et l entraide sociale, un programme spécial solidarité pour le Ramadhan. Plus de repas chauds ont été distribués aux démunis durant la première semaine du carême, apprend-on du commandant général des SMA Mohamed Bouallag. Il a, en outre, ajouté que cette année, l'action des SMA pendant ce mois sacré est marquée par la distribution quelques heures avant le f'tour de repas dans les foyers des familles démunies afin de leur éviter le déplacement mais aussi de préserver leur dignité. Par ailleurs, plusieurs restaurants du genre sont ouverts au niveau des relais des autoroutes et des routes nationales pour permettre aux voyageurs de rompre le jeune. «Cette action de solidarité qui permet aux jeûneurs de marquer un temps d arrêt et de se nourrir un peu, est aussi une manière de contribuer à la réduction des accidents de la route survenant avant le F'tour à cause des excès de vitesse», explique encore le commandant général des SMA. En somme, les actions de solidarité et d aide aux personnes et aux familles démunies se multiplient pendant ce mois sacré. En associations, en petits groupes ou individuellement, les Algériens ont toujours fait preuve de présence durant cette période de l année et même lors d autres occasions. Espérons que cette charité s étale à d autres occasions et soit présente le long de l année. Reportage réalisé par Haddadi Malek

9 auto La NR 5288 Mercredi 8 juillet Imprimez votre meilleur véhicule Ford chez vous Ford ouvre son premier magasin en ligne offrant des modèles 3D Désormais les consommateurs peuvent télécharger des images numériques et des modèles imprimables des véhicules Ford sur le guichet unique électronique 3D, le premier dans son genre. Le «Ford 3D Store» offre des fichiers imprimables de la F-150 Raptor, Shelby GT350R, Focus ST et lafiestast, plus de modèles seront disponibles ultérieurement Le site a été réalisé en partenariat avec TurboSquid, le leader en imagerie numérique automobile et les fichiers imprimables 3D. Vous voulez imprimer en 3D lashelby GT350R depuis chez vous? Ou vous préférez simplement acheter une F-150 Raptor en image numérique 3D pour les besoins d une présentation? Ou les deux? Les fans de Ford peuvent désormais télécharger des images numériques des véhicules Ford sur le site électronique qui offre des fichiers imprimables en 3D des véhicules de la marque américaine. Le «Ford 3D Store», Hyperlink «http://3d.ford.com/ \t _blank 3d.ford.com, permet aux clients d utiliser une technologie avancée pour créer leurs propres modèles des véhicules Ford avec la taille et la matière de leur choix, ou simplement opter pour l achat d un fichier digital 3D à partir d un catalogue proposant plus de 1000 images Ford. «L impression 3D maison est une tendance croissante, et il est logique pour nous d offrir à nos clients la possibilité de faire leurs propres modèles 3D Ford», déclare Mark Bentley, responsable au sein du département Ford Global Brand Licensing. «Chez Ford, nous utilisons l impression 3D tous les jours afin de créer des prototypes rapidement, c est pourquoi nous voulons partager ce plaisir avec nos fans.» Selon les recherches de Juniper, les ventes d'imprimantes 3D de bureau dépasseront 1 million d'unités d'ici 2018, passant d'environ vendues chaque année en Les modèles Ford imprimés en 3D disponibles incluent la nouvelle Ford GT, F-150 Raptor, Shelby GT350R, Focus ST et FiestaST. Des modèles imprimés et des fichiers numériques pour les véhicules Ford supplémentaires seront disponibles à une date ultérieure. Les modèles imprimables en 3D disponibles sont d un barème de 1/32 en plastique, mais l'achat d'une image numérique permet aux utilisateurs d'avoir un modèle Ford 3D-imprimé à l'échelle et de la matière de leur choix, soit à partir de leur propre imprimante ou d'une source extérieure. Les imprimantes professionnelles 3D peuvent créer un modèle dans différentes matières allant du plastique doux au grès et même de divers métaux. Le nouveau logo Alfa Romeo dévoilé En marge de la présentation de la nouvelle Alfa Romeo Giulia qui a eu lieu au sein du Musée Alfa Romeo à Arese, près de Milan, l événement est aussi la célébration d un siècle d histoire de la Marque, qui présente à cette occasion exceptionnelle son nouveau Logo. Il s'agissait d'un événement exceptionnel et de la célébration d'un siècle d'histoire Alfa Romeo, la Marque célèbre en effet cette année ses 105 ans d'existence, longévité partagée avec peu de marques automobiles, surtout si l'on prend en considération les succès de la marque italienne dans le monde et ses victoires sportives. A.L.F.A. (Anonima Lombarda Fabbrica Automobili) a été créée le 24 juin Le 24 juin 2015, une nouvelle page de la surprenante histoire de la marque s'écrit avec l'introduction d'un nouveau modèle, véritable manifeste qui concentre passé, présent et futur dans l'un des plus brillants exemples d'excellence automobile. Remise de da surla MG3 facelift Audi Algérie, du groupe Sovac, annonce le lancement d une nouvelle édition limitée S-Line Style sur la A3 Sportback et la A3 Berline. Disponible à partir du 1 er juillet, cette série limitée se distingue par son look extérieur sportif et un intérieur sobre et classique avec une lsite d'équipements dinstinctifs qui inclue les jantes en aluminium 18, les barres de toit Chromé (sur A3 Sportback), le kit chrome line extérieur, la clé confort, les projecteurs à logo en LED avec sur les portes avant, le ciel de pavillon noir, la finition en cuir Alcantara, les sièges sport, le vitrage sur-teinté, la finition intérieure avec surpiqure en rouge (volant, sièges, accoudoir, pommeau, tapis) et la ceinture de sécurité en rouge. Cette nouvelle finition est disponible pour le modèle Sportback en 2.0 TDI 143 Ch et en 1.8 TFSI 180 Ch, alors que sur la A3 Berline elle est disponible uniquement avec le bloc 2.0 TDI 143 Ch. KIV MOTORS Audi Algérie KIV Motors, représentant officiel de MG en Algérie, maintient la remise de DA annoncé le mois passé sur la MG3 facelift, jusqu à la fin de ce mois de juillet, elle s affiche ainsi à DA TTC. La remise de DA est maintenue sur la MG 3 facelift, dotée du bloc moteur essence 1.5 VTi de 110ch, s affiche ainsi à DA TTC. Quant aux autres modèles de la marque, les tarifs restent inchangés. La MG350 Confort est au prix de DA, et la Confort + se retrouve au prix de DA, quant à la MG350 Deluxe s affiche au prix de DA. La MG5 s affiche à partir de DA TTC, alors que les autres modèles, MG6 et MG 750 ne sont plus disponibles pour le moment. Edition limitée S-Line Style sur la A3

10 culture La NR Mercredi 8 juillet RAMADHAN ÀBOUMERDÈS AU RYTHME DE SOIRÉES ANIMÉES Une ambiance joviale et des soirées très animées marquent cette année les soirées de ramadhan dans la ville de Boumerdès caractérisée par la chaleur caniculaire accompagnée d'un fort taux d'humidité. Dès la rupture du jeûne, les espaces publics, désertés durant le jour, sont assaillis par des grappes humaines de jeunes et de familles qui y créent, ainsi, une intense animation, atteignant son pic après les prières Tarawih (surérogatoires). Les familles, en quête de détente et d ambiance, et fuyant la chaleur étouffante de leurs appartements, viennent dans ces espaces et y restent jusqu à des heures tardives de la nuit. Le front de mer de la ville de Boumerdès fait partie des lieux les plus fréquentés en ces soirées du mois de ramadhan. Réputé pour être un espace de complicité pour les rencontres et discussions entre intimes, il constitue la destination préférée des familles et autres groupes d amis et d intimes désirant faire une marche pour digérer, tout en écoutant le clapotis des vagues s écrasant sur la rive, et respirant la brise marine. L attraction de ce lieu, surplombé par la maison de la culture, dont la belle architecture rayonne sur tout l espace environnant, où une multitude de crémeries proposent des glaces de divers arômes et des boissons rafraîchissantes, ainsi que des vendeurs de thé saharien. Le jardin pittoresque des «800 logements», offrant une imprenable vue panoramique sur la grand bleue et sur le front de mer, à droite, et sur la forêt de Corso, à gauche, attire également beaucoup de monde en ces soirées de ramadhan, et ce jusqu à des heures très tardives de la nuit. La large et belle avenue de l indépendance du centre-ville, appelée communément «Boulevard» et débouchant sur la plage, est l autre endroit préféré des promeneurs noctambules, qui l apprécient pour son esthétique, mais surtout pour son étendue. Pour les amateurs de détente et de cures d oxygénation, la forêt de Corso représente l endroit idéal, en ces soirées caniculaires du mois sacré, particulièrement de par la luxuriance de son couvert végétal et sa proximité de la mer, ainsi que sa dotation d aires de jeux pour enfants, notamment. R.C. Basilique Notre Dame d Afrique Farid Khodja en récital à Alger kun concert de musique andalouse a été animé dimanche soir à Alger par le chanteur Farid Khodja dans une ambiance solennelle où la pureté des sonorités de la musique classique algérienne a orné pour la première fois, le silence sacral d un lieu de culte religieux. Durant une heure de temps, Farid Khodja et son orchestre, sublimant l amour et embellissant l atmosphère solennelle de la Basilique Notre Dame d Afrique, ont gratifié le public venu en nombre d un florilège de pièces du terroir algérien dans leurs variétés modales et leurs richesses mélodiques et rythmiques. L orchestration, au ton relevé des instruments à cordes caractérisant les sonorités andalouses, donnée par : deux violonistes, dont le chef d orchestre El Hadi Boukoura, un luthiste, un flutiste (au Nay), un pianiste, un musicien au qanun, un banjoïste et deux percussionnistes (à la derbouka et au tar) a soutenu Farid Khodja au R beb et au commandes d un programme prolifique. Deux Inqilebs dans le mode Mezmoum Dakhaltou Er Riadh et Dja Aka El Gheiyth, Derdj Li Allahi Ma Asâaba Er Rahil, Zennouba dans le mode Zidène (interprété dans le genre Moghrabi), Nar Hwakoum Lahhab dans la tonalité Sehli, Enness Rahoum Tahmouni, Selli Houmoumek et Chems El kl auteur-compositeur et interprète connu à l international, Hocine Lasnami a estimé que la chanson algérienne manque, aujourd hui, de créativité, ajoutant dans un entretien accordé à La Nouvelle République, en marge de son concert animé à la salle Ibn Khaldoun (Alger) qu il trouve toujours son public fidèle malgré ces années d absence. Entretien. La NR : Vous êtes de retour depuis quelques années sur la scène algérienne, comment trouvez-vous le public algérien? Hocine Lasnami : Oui, je le trouve très fidèle et je le trouve aussi assez conquis. Je l aime beaucoup même s il est restreint mais il me reste fidèle, il m enchante et m honore à chaque fois que je monte sur scène. Malgré ces années d absence, votre musique est toujours authentique? Je garde toujours mon style «Variété» et je garde mon instrumentation et mon orchestre. J aime toujours le style Salim Halali, Frank Sinatra etc. achiya dans le mode Qorb El Maya, ont constitué l essentiel du programme présenté. Ecrits par les plus grands poètes du patrimoine andalou, les textes des pièces figurant au programme évoquent entre autres, la convivialité, l'amour, l'adoration de Dieu, la nature et la pureté de l'âme alternant lyrisme romantique et soufisme. L espace imposant des lieux à l acoustique naturelle servant de grande caisse de résonance a permis au ténor de promener sa voix limpide dans le calme et la sérénité du moment, emportant l assistance dans un voyage onirique inédit au fond de soi. Dans des mouvements variés alliant lenteur et vivacité, les différentes pièces exécutées ont brillé de douceur et de pureté, donnant un sentiment de plénitude aux mélomanes qui savouraient intérieurement chaque moment du récital dans l allégresse et la volupté. Le public plongé dans un silence religieux a pu apprécier chacune des pièces proposées s abstenant de multiplier les déplacements, respectant ainsi la solennité du moment et du lieu. «Quelle belle expérience, voir la musique andalouse s inviter dans un lieu de culte religieux ne pouvait donner lieu qu à un bel échange culturel!», s est exclamée une dame à l issue du récital. Le récital andalou de Farid Khodja entre dans le cadre d un programme régulier initié par la Basilique Notre Dame d Afrique dans le but de «renforcer les échanges inter culturels et religieux», a expliqué le Recteur de la Basilique Notre Dame d Afrique Marcello Aldo Giannasi. Inconditionnel de la musique andalouse, Farid Khodja fut bercé dès son jeune Suivez-vous l évolution de la chanson algérienne actuelle, quel en est votre appréciation? Franchement, la chanson algérienne manque de créativité. Elle n incarne pas de nouvelles productions, il y a toujours les mêmes chansons qui se répètent et c est désolant, surtout que notre musique est riche et possède de vrais musiciens, compositeurs et jeunes talents. Aujourd hui, Vous êtes installé en France, Est-ce que vous continuez votre passion dans le musique? Oui, bien sûr et actuellement je âge par les sons voluptueux du R bâb de son oncle Mohamed Khodja dit Dziri. En 1975, il est inscrit à l école Nedjma après avoir longtemps fréquenté l Association blidéénne El Widadia et continue son apprentissage de la musique et sa maîtrise de l instrument en intégrant l Association El Andaloussia à Alger. Sa rencontre avec les maîtres, le regretté Mustapha Boutriche, Mohamed Khaznadji, Nourredine Saoudi et Mustapha Benguergoura qu il retrouve à nouveau à l Association El Widadia parfait son éducation musicale et sa connaissance des Noubates. En 1996, il enregistre 3 CD : Noubet Mezmoum, un florilège de chants Hawzi et noubet Rasd Eddil. Farid Khodja se produira le 13 juillet à Alger, à la salle El Mouggar. Le chanteur Hocine Lasnami à La NR : «La chanson algérienne manque de créativité» prépare mon prochain album et qui devait sortir en L album tend vers le style variété française et algérienne et je vais le sortir prochainement peut-être en mois de décembre prochain. Et je suis en train de préparer une tournée artistique en Algérie pour l année prochaine. Et vous n avez pas abandonné vos racines en allant vous installer en France? Je n ai jamais négligé mes racines algériennes et je n ai jamais tourné le dos à l Algérie. Elle m a instruit et j écrirai toujours sur mon pays. Vous êtes connu pour votre célèbre chanson «Zine li attak Allah» et qui a été reprise par de nombreux artistes? Effectivement, cette chanson a été reprise au Maroc par plus de 50 chanteurs locaux et autres. C'était la chanson préférée du roi Hassan II. Entretien réalisé par Mehdi Isikioune

11 sport La NR 5288 Mercredi 8 juillet Club Africain «Le dossier de recrutement de Chenihi est sur le point d'être résolu»,le dossier du recrutement de l'international algérien, Ibrahim Chenihi (MC El Eulma) est sur le point d'être résolu, a indiqué, hier, le porte-parole du Club Africain, Rachid Zmerli. «Les dirigeants clubistes ont négocié le transfert avec l'ancien président du club algérien, Arras Herada, et le dossier ne tardera pas à être clos», a précisé Zmerli dans une déclaration à l'agence TAP. Cependant, l'actuel président du MC El Eulma, Abderrazak Harkat, s'oppose au transfert de Chenihi qui s'est engagé pour trois ans avec le club de Bab Jedid. «Nous n'avons eu aucun contact de la part du Club africain, et s'il y avait signature de Chenihi, son contrat devient tout simplement nul et non avenu dans la mesure où le joueur est sous contrat avec notre club jusqu'en 2016», a déclaré Harkat, lundi, à l'agence DPA. Agé de 25 ans, le milieu de terrain offensif porte les couleurs du MCEE depuis quatre saisons. Il a disputé son premier match officiel avec les Verts le 13 juin passé face aux Seychelles. Ziani non retenu par Al-Fujairah L'ex-international algérien, Karim Ziani, n'a pas été retenu dans l'effectif d'al-fujairah, pensionnaire de la 1 re division de football aux Emirats arabes unis, en prévision de la saison prochaine, a rapporté hier la presse locale. Le club émirati, lui, a préféré le joueur Ali Said en provenance d'al- Ahly du Caire Chariqa, ajoute la même source. Ziani (32 ans) avait rejoint Al-Fujairah en janvier passé. Il avait remplacé à l'époque son ex-coéquipier en sélection nationale, Hassen Yebda. En revanche, le défenseur central algérien, Madjid Bougherra, arrivé à El-Fujairah l'été précédent, poursuivra pour une autre saison l'aventure avec ce club. «Nous n'avons négocié aucun transfert»,le président de section football du Ahly du Caire (division 1 égyptienne) Alae Abdessadek a affirmé hier que son club n'avait négocié le transfert d'aucun joueur, au moment où l'attaquant international éthiopien Salaheddine Said est annoncé au MC Alger (Ligue 1 algérienne). «Pour le moment, aucun joueur n'a été libéré et tout ce qui a été rapporté par la presse est de la pure spéculation. Le dossier des libérés n'a pas encore été ouvert par la direction et nous n'avons négocié le transfert d'aucun de nos joueurs d'autant que l'équipe joue sur les deux tableaux : championnat et coupe de la CAF», a indiqué le responsable du Ahly au site officiel du club cairote. Salaheddine faisait partie d'un groupe de 20 joueurs que l'entraîneur de la formation de la capitale cairote a choisi pour le match disputé lundi soir face à Al-Masry (2-0) dans le cadre du championnat. Les dirigeants du MC Alger ont attendu pour hier ou aujourd hui Chenihi est l une des révélations du championnat de Ligue 1. (Photo > D. R.) l'arrivée du joueur éthiopien à Alger pour signer son contrat avec Doyen et rejoindre sa nouvelle équipe à Tlemcen, où elle a entamé dimanche dernier un stage de dix jours. Le joueur de 26 ans a inscrit quatre buts cette saison lors de ses rares apparitions avec Al-Ahly. Il s'est distingué avec la sélection de son pays à l'occasion du dernier match face au Lesotho disputé le 14 juin en marquant le but de la victoire (2-1) dans le cadre des qualifications de la Coupe d'afrique des nations (CAN-2017) comptant pour le groupe J où figure également l'algérie. Le club algérois a assuré jusque-là, les services de quatre joueurs : Abdelmalek Mokdad (ex- RC Arbaâ), Abdelghani Demmou (ex-es Sétif), Kheireddine Marzougui (ex-rc Relizane) et Rachid Bouhenna (ex-cs Constantine). Pour sa part, le gardien de but Jonathan Matijas, qui s'est engagé pour deux saisons, doit ramener sa lettre de libération de l'usm Bel- Abbès pour pouvoir jouer au MCA. Gacemi en route vers le Qatar L'attaquant Ahmed Gacemi, libéré par l'es Sétif (Ligue 1 algérienne de football) devrait rejoindre un club de première division qatari, a rapporté, hier, le site spécialisé qatari Al Dawri oua Al Kass. L'ancien joueur de la JSM Béjaïa et de l'usm Alger a été libéré par la direction suite à un différend financier lié à une revalorisation salariale. Avec l'entente, Gacemi (30 ans) avait remporté la saison dernière la Ligue des champions d'afrique avant de conclure la saison avec un titre de champion, le 7 e dans l'histoire du club sétifien. Outre la piste qatarie, Gacemi est convoité en Algérie par le CS Constantine qui semble intéressé par son profil. Dans le cas où il viendrait à opter pour une équipe du Qatar, Gacemi rejoindrait l'attaquant algérien Baghdad Bounedjah, qui s'est engagé pour un contrat de trois saisons avec Al-Sadd, au même titre que l'ancien capitaine du FC Barcelone Xavi Hernandez. Bentaleb : «Je vais continuer à progresser» L'international algérien Nabil Bentaleb qui vient de prolonger son bail pour cinq ans avec Tottenham Hotspur, a exprimé ses remerciements à son club, aux fans et sa famille et a promis de continuer à progresser. «Je voudrais dire merci au club, à ma famille et également ES Sétif à tous les fans pour leur soutien,» écrit Bentaleb sur son compte twitter après la signature de son nouveau contrat. Le milieu offensif international algérien Nabil Bentaleb a signé lundi soir, un nouveau contrat de cinq ans jusqu'en 2020 avec le club londonien. «J'ai eu des hauts et des bas, mais plus important, j'ai beaucoup appris et je vais continuer à apprendre», a-t-il ajouté. Natif de Lille, dans le nord de la France, Bentaleb, 20 ans, a été formé au Lille OSC avant d'être intégré à l'academy de Tottenham. Il est passé pro en 2013 et a disputé 26 matches de Premier League la saison dernière. Sélectionné à 17 reprises avec l'algérie, il faisait partie des 23 joueurs convoqués pour la dernière Coupe du monde, et a également participé à la CAN-2015 en Guinée équatoriale. Le club londonien avait terminé la saison à la cinquième place et a disputé la finale de la Cup perdue face à Chelsea. R. S. Pas de licence africaine pour Djamel Benlameri,La direction de l'es Sétif (Ligue 1 algérienne de football) en concertation avec le staff technique, a décidé de ne pas octroyer une licence à la nouvelle recrue, le défenseur Djamel Benlameri, a appris l'aps hier, auprès de la direction du club des Hauts-Plateaux. L'entraîneur de l'entente, Kheireddine Madoui a décidé d'offrir la dernière licence africaine au latéral gauche et nouveau arrivé Farés Hachi, notamment après le départ des deux arrières gauche : Zee Ondo et Boukria, précise la même source. Du coup, Benlameri qui vient de s'engager pour un contrat de deux saisons avec l'ess en provenance de la JS Kabylie, ne pourra pas prendre part aux matches de la Ligue des champions d'afrique. L'ESS, champion d'algérie en titre, a assuré jusque-là les services de cinq nouvelles recrues : Tobal, Chenine, Hachi, Benlameri et Kenniche en attendant l'attaquant de l'aso Chlef Zakaria Haddouche. L'ESS, engagée en phase de poules de la Ligue des champions, a mal entamé la défense de son trophée en s'inclinant à domicile lors de la première journée face à l'usm Alger (2-1). Dans l'autre match du groupe, les Soudanais d'al-merreikh se sont imposés face au MCE Eulma (2-0). Pour le compte de la 2 e journée prévue le week-end prochain, l'ess se déplacera à El-Eulma alors que l'usma accueillera Al-Merreikh. EN DEUX MOTS MC Oujda : Aït Djoudi menace de jeter l'éponge L'entraîneur algérien du MC Oujda (division 1 marocaine de football) Azzedine Aït Djoudi a menacé de quitter son poste, une semaine après avoir entamé ses fonctions avec sa nouvelle équipe, a rapporté hier la presse locale. L'ancien entraîneur de la JS Kabylie et tout récemment du MCE Eulma a invoqué l'absence des conditions de travail, devant la crise financière qui secoue le club marocain, précise la même source. Cette situation s'est répercutée sur l'opération de recrutement du MC Oujda qui n'a pas plu au technicien algérien, qui a demandé la résiliation du contrat de deux nouvelles recrues. Une réunion décisive est prévue dans les prochaines heures entre Aït Djoudi et le président du MCO, Khalid Bensaria. Aït Djoudi (48 ans) avait déjà entraîné le MC Oujda lors de la saison avant de quitter le Maroc pour aller exercer ensuite au CA Bordj Bou-Arreridj (Ligue 2/ Algérie). Lors de la saison dernière, Aït Djoudi avait été limogé de son poste d'entraîneur du MCE Eulma (Ligue 1/Algérie) en mars dernier, pour être remplacé par le Français Jules Accorsi. Quotidien national d information. Edité par la Sarl SEDICOM au capital social de DA. Rédaction - Direction - Administration : Maison de la Presse. 1, rue Bachir Attar, Place du 1 er -Mai - Alger. Tél. : / Fax : Compte bancaire : CPA , rue Hassiba-Ben Bouali, agence Les Halles. Membres fondateurs : Gérant, directeur de la publication: Abdelwahab Djakoune. Directeur de coordination : Samir Sabek Directeur commercial : Ouahid Kouba. Composition PAO La Nouvelle République Impression Alger : SIMPRAL. Oran : SIO. Constantine : SIE. Diffusion centre : SEDICOM. Ouest : SPDO. Est : El Khabar. Sud : Trag diffusion Publicité : La Nouvelle République, Maison de la Presse. Tél. : Fax : pub : - ANEP Spa : 1, avenue Pasteur, Alger. Tél. : Fax : Conception : Studio Baylaucq, Paris, France. Tél. : Les manuscrits, photographies ou tout autre document adressés à la rédaction ne peuvent faire l objet d une quelconque réclamation.

12

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux A l occasion du mois de Ramadhan 2015, le Ministère du Commerce et l Union Général des travailleurs Algériens ont organisé une cérémonie pour le lancement d une opération visant l organisation de marchés

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

Quatrième Conférence du Qatar Sur La Démocratie et le Libre Echange

Quatrième Conférence du Qatar Sur La Démocratie et le Libre Echange Quatrième Conférence du Qatar Sur La Démocratie et le Libre Echange 5 6 avril 2004 Compte Rendu La conférence s est tenue le 5 et 6 avril 2004 à Doha. Elle a été inaugurée par S.E. Royale Sheikh/ Hamad

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.1/2006/5 5 janvier 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1 ALLEMAGNE AM021f-Y 1 M. Levin Holle, Directeur de section, Chef de la délégation allemande Discours de la délégation allemande à l occasion de l Assemblée annuelle 2013 de la BERD Nous sommes heureux que

Plus en détail

Définir et consolider son projet associatif

Définir et consolider son projet associatif FICHE PRATI QUE Définir et consolider son projet associatif L association se place sous le signe de la liberté : celle de se regrouper pour prendre collectivement une initiative. De l idée à la conception,

Plus en détail

ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO. Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM,

ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO. Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM, Hotel SARAKAWA, Vendredi 22 novembre 2013 ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM, Représentante

Plus en détail

Articles de presse liés à L OMC

Articles de presse liés à L OMC Articles de presse liés à L OMC Articles de presse Source N page dans le document accréditation aux Source : Quotidien organismes algérien d évaluation de la d information la 1 conformité (laboratoire,

Plus en détail

Discours de : Premier Ministre de la République Togolaise A LA. CEREMONIE D OUVERTURE DE LA 64 ème JOURNEE INTERNATIONALE DES DROITS DE L HOMME ET DE

Discours de : Premier Ministre de la République Togolaise A LA. CEREMONIE D OUVERTURE DE LA 64 ème JOURNEE INTERNATIONALE DES DROITS DE L HOMME ET DE République Togolaise Travail-Liberté-Patrie Discours de : Son Excellence Monsieur Kwesi Séléagodji AHOOMEY-ZUNU Premier Ministre de la République Togolaise A LA CEREMONIE D OUVERTURE DE LA 64 ème JOURNEE

Plus en détail

Conférence d évaluation et de suivi de la campagne

Conférence d évaluation et de suivi de la campagne Strasbourg, 10 Mars 2015 DDCP-YD/NHSM (2015) 4F LA FIN DU COMMENCEMENT? Conférence d évaluation et de suivi de la campagne Centre Européen de la Jeunesse, Strasbourg 27 au 30 Mai 2015 Informations et appel

Plus en détail

Le contexte sécuritaire, menaces et risques

Le contexte sécuritaire, menaces et risques Titre 1 Le contexte sécuritaire, menaces et risques 1. LE CONTEXTE REGIONAL Depuis les évènements de fin 2010 en Tunisie, la situation géopolitique et sécuritaire dans notre région, le monde arabe, est

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

QUATRIÈME RAPPORT DU PROCUREUR DE LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE AU CONSEIL DE SÉCURITÉ DE L ONU EN APPLICATION DE LA RÉSOLUTION 1970 (2011)

QUATRIÈME RAPPORT DU PROCUREUR DE LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE AU CONSEIL DE SÉCURITÉ DE L ONU EN APPLICATION DE LA RÉSOLUTION 1970 (2011) Le Bureau du Procureur The Office of the Prosecutor QUATRIÈME RAPPORT DU PROCUREUR DE LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE AU CONSEIL DE SÉCURITÉ DE L ONU EN APPLICATION DE LA RÉSOLUTION 1970 (2011) INTRODUCTION

Plus en détail

Inauguration de la 22éme édition de la foire de la production nationale au Palais des Expositions (Pins Maritimes) Alger 18/12/2013

Inauguration de la 22éme édition de la foire de la production nationale au Palais des Expositions (Pins Maritimes) Alger 18/12/2013 Inauguration de la 22éme édition de la foire de la production nationale au Palais des Expositions (Pins Maritimes) Alger 18/12/2013 Source El Moudjahid 19 décembre 2013 Le premier ministre inaugure la

Plus en détail

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques MÉMOIRE Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec présenté à la Commission des finances publiques Novembre 2009 Table des matières 1. Présentation de l AICQ... 3 2. Commentaires généraux... 4

Plus en détail

Benbada affirme la priorité du produit national et la poursuite des efforts d ouverture sur le commerce mondial

Benbada affirme la priorité du produit national et la poursuite des efforts d ouverture sur le commerce mondial Entretien accordé par Monsieur Le Ministre du Commerce à l APS ( 31/01/2014) Points abordés : Protection du produit national, Crédit à la consommation, L accord commercial préférentiel "Algérie-Tunisie,

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du séminaire transition énergétique et écologique Services de l Etat en Aquitaine Lundi 15 décembre 2014 Messieurs les Préfets, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Avant tout j aimerais remercier tous les enfants qui ont fait l effort d avoir répondu au questionnaire (il y en a eu 16). Et même si ce questionnaire

Plus en détail

I - L ELABORATION ADMINISTRATIVE

I - L ELABORATION ADMINISTRATIVE FICHE 9 - L ELABORATION DU BUDGET La loi de finances de l année fait l objet d une double élaboration. Le projet est préparé par les différents ministères parmi lesquels le ministère des Finances joue

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS

PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS Pour notre programme complet des élections fédérales 2015, veuillez consulter la Feuille de route pour

Plus en détail

INTERNE ET EXTERNE Document de communication sur le financement de contrepartie et la volonté de payer

INTERNE ET EXTERNE Document de communication sur le financement de contrepartie et la volonté de payer Document de communication sur le financement de contrepartie et la volonté de payer Juillet 2014 Sommaire 1 2 3 4 5 Présentation du financement de contrepartie et de la volonté de payer Critères d admissibilité

Plus en détail

Une rencontre Nationale des cadres du Secteur du Commerce, sous la présidence de Monsieur le Ministre. Alger, le 16 septembre 2014

Une rencontre Nationale des cadres du Secteur du Commerce, sous la présidence de Monsieur le Ministre. Alger, le 16 septembre 2014 Une rencontre Nationale des cadres du Secteur du Commerce, sous la présidence de Monsieur le Ministre. Alger, le 16 septembre 2014 SOURCE EL MOUDJAHID 17-09-2014 Rencontre nationale des cadres du secteur

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MDE-MSP-2014-185

Décision du Défenseur des droits MDE-MSP-2014-185 Décision du Défenseur des droits MDE-MSP-2014-185 RESUMÉ ANONYMISÉ DE LA DÉCISION Décision relative à une Recommandation Domaines de compétence de l Institution : Défense des droits de l'enfant, Droits

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Votre Revue de Presse Du 14 / 10 /2014 N 253. www.conect.org.tn

Votre Revue de Presse Du 14 / 10 /2014 N 253. www.conect.org.tn conect Votre Revue de Presse Du 14 / 10 / By N 253 Suivez nos actualités www.conect.org.tn technique.conect@hexabyte.tn // technique@conect.org.tn tel : +216 71231 402 // Fax : +216 71231059 Mardi 14 octobre

Plus en détail

Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs,

Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs, Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs, C est toujours un grand plaisir de vous retrouver au Liban. Mais le plaisir se double aujourd hui d une grande

Plus en détail

Elaborer un projet d action

Elaborer un projet d action FICHE PRATI QUE Elaborer un projet d action Un projet n est pas le fruit du hasard mais le résultat d une situation que l on juge insatisfaisante et que l on souhaite changer. On pourrait dans ce sens

Plus en détail

PROJET D AIDE AUX VICTIMES EN SYRIE

PROJET D AIDE AUX VICTIMES EN SYRIE PROJET D AIDE AUX VICTIMES EN SYRIE Ligue Pour Une Syrie Libre Association loi 1901 Sommaire : I) Présentation et objectifs de l association p.2 II) Contexte et zones d intervention p.3 III) Principales

Plus en détail

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique Michel Boudol Responsable Atelier DEEE 1 Créée en 1985 Implantée dans une ZUS de l agglomération Grenobloise Action Sociale, Environnementale

Plus en détail

Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives

Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives Juin 2013 Agenda Facteurs de développement du secteur bancaire syrien Le secteur bancaire syrien: performance solide, mais La Syrie

Plus en détail

Présentation du Programme : Phase II

Présentation du Programme : Phase II PROGRAMME D APPUI A LA MISE EN ŒUVRE DE L ACCORD D ASSOCIATION Présentation du Programme : Phase II L Accord d Association constitue le cadre juridique L Accord d Association constitue le cadre juridique

Plus en détail

Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014. Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable

Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014. Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014 Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable Face à la réalité indéniable du réchauffement global, l Allemagne et la France

Plus en détail

Fiche d information Bons aliments pour tous La sécurité alimentaire

Fiche d information Bons aliments pour tous La sécurité alimentaire Fiche d information sur les services de garde Les familles se sont rendu compte qu un accès insuffisant à des services de garde abordables et de qualité constituait un obstacle pour : trouver et garder

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Réunion de haut niveau sur le partage au plan mondial des responsabilités par des voies d admission des réfugiés syriens Genève, 30 mars 2016

Réunion de haut niveau sur le partage au plan mondial des responsabilités par des voies d admission des réfugiés syriens Genève, 30 mars 2016 Réunion de haut niveau sur le partage au plan mondial des responsabilités par des voies d admission des réfugiés syriens Genève, 30 mars 2016 Note d information Introduction Le conflit en République arabe

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 28 OCTOBRE 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.105/875

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.105/875 Nations Unies A/AC.105/875 Assemblée générale Distr.: Générale 5 décembre 2006 Français Original: Anglais Comité des utilisations pacifiques de l espace extra-atmosphérique Table des matières Rapport de

Plus en détail

Formation et Accompagnement à l Entrepreneuriat des Jeunes Diplômés en Algérie REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Formation et Accompagnement à l Entrepreneuriat des Jeunes Diplômés en Algérie REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Formation et Accompagnement à l Entrepreneuriat des Jeunes Diplômés en Algérie REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Decouvrir l entrepreneuriat L entrepreneuriat est un monde fascinant, plein

Plus en détail

REPUBLIQUE DE GUINÉE Travail Justice Solidarité

REPUBLIQUE DE GUINÉE Travail Justice Solidarité REPUBLIQUE DE GUINÉE Travail Justice Solidarité MINISTERE D ETAT CHARGE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DES GUINEENS DE L ETRANGER ====== MINISTERE DELEGUE DES GUINEENS DE L ETRANGER INTERVENTION DE MADAME

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail

DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR BEDOUMA ALAIN YODA MINISTRE D ETAT, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE, A LA

DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR BEDOUMA ALAIN YODA MINISTRE D ETAT, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE, A LA DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR BEDOUMA ALAIN YODA MINISTRE D ETAT, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE, A LA CEREMONIE D OUVERTURE DES TRAVAUX DE LA SIXIEME SESSION DE

Plus en détail

4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile

4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOINS DE LONGUE DURÉE 4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile (Suivi de la section 3.10 du Rapport annuel 2001) CONTEXTE Le

Plus en détail

Ghana, de l Inde, de la Jordanie, du Kenya, du Mexique, de New Zélande, du Portugal, de Serbie et du Royaume Uni.

Ghana, de l Inde, de la Jordanie, du Kenya, du Mexique, de New Zélande, du Portugal, de Serbie et du Royaume Uni. Principes de Belgrade sur la relation entre les Institutions nationales des droits de l Homme et les Parlements (Belgrade, Serbie, les 22-23 février 2012) Le séminaire international de février 2012 sur

Plus en détail

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit J ai droit, tu as droit, il/elle a droit Une introduction aux droits de l enfant Toutes les personnes ont des droits. Fille ou garçon de moins de 18 ans, tu possèdes, en plus, certains droits spécifiques.

Plus en détail

La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance)

La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance) La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance) Pour plus d'informations, veuillez visiter le site: http://www.mop.gov.eg/vision/egyptvision.aspx La culture La stratégie

Plus en détail

Déclaration de Rabat

Déclaration de Rabat Déclaration de Rabat 12 septembre 2013 Le ministre des Affaires étrangères du Royaume du Maroc, Saad Dine El Otmani, et le ministre des Affaires étrangères de la République fédérale d Allemagne, Guido

Plus en détail

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement et du Fonds des Nations Unies pour la population

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement et du Fonds des Nations Unies pour la population Nations Unies DP/2005/10 Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement et du Fonds des Nations Unies pour la population Distr. générale 25 janvier 2005 Français Original:

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

information SENETOILE.COM Jeudi, 30 Octobre 2014 20:06

information SENETOILE.COM Jeudi, 30 Octobre 2014 20:06 Les ministres des pays de l Afrique Centrale viennent de marquer un pas déterminant vers la création d une économie verte, en particulier l économie du bois Le Gouvernement de la RDC annonce une contribution

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE Principes fondateurs L es communes de BAUGE, MONTPOLLIN, PONTIGNE, SAINT MARTIN D ARCE, LE VIEIL- BAUGE, sont situées au centre du canton de Baugé. Partageant un passé historique

Plus en détail

Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015

Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015 PEROU Ministère de l Economie et des Finances Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015 Conclusions des co-présidents Alonso Arturo SEGURA VASI, Ministre de l Economie et des

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

Le Gabon et l Egypte signent de nouveaux accords au Caire

Le Gabon et l Egypte signent de nouveaux accords au Caire Le Gabon et l Egypte signent de nouveaux accords au Caire Libreville, Gabon (Gabonactu.com) Les présidents Ali Bongo Ondimba (Gabon), et Abdel Fattah Al-Sissi (Egypte), ont supervisé jeudi au Caire, capitale

Plus en détail

ANNEXES AU LIVRET D ACCUEIL ESAT SELF LA FONTAINE

ANNEXES AU LIVRET D ACCUEIL ESAT SELF LA FONTAINE ANNEXES AU LIVRET D ACCUEIL ESAT SELF LA FONTAINE 1 ANNEXE 1 Charte des droits et libertés de la personne accueillie Texte original Article 1 er : Principe de non-discrimination Dans le respect des conditions

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE CARREFOUR EUROPE 6 NOVEMBRE 2013 Présenté par: Équipe internationale, Banque Nationale du Canada 1 Contexte Situation

Plus en détail

Avis à l opinion Public

Avis à l opinion Public Avis à l opinion Public La Syrie était le berceau de la civilisation humaine où toutes les civilisations ont né et se sont épanouies. La Syrie a une situation géographique et stratégique très importante

Plus en détail

Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg. Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement. Note d information

Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg. Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement. Note d information Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement Note d information Luxembourg, 11 décembre 2015 L année européenne du développement

Plus en détail

Le règlement collectif de dettes en pratique

Le règlement collectif de dettes en pratique Le règlement collectif de dettes en pratique Centre d Appui aux services de médiations de dettes de la Région de Bruxelles-Capitale Janvier 2014 Boulevard du Jubilé, 153-155 à 1080 Bruxelles Tél : 02 217

Plus en détail

Projet de réaménagement

Projet de réaménagement Projet de réaménagement De Place L Acadie et de Place Henri-Bourassa Mémoire de Jocelyne Cyr commissaire scolaire Circonscription de Cartierville Commission scolaire de Montréal Déposé le 18 février 2009

Plus en détail

Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour titre : Gixe.

Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour titre : Gixe. Gixe Statuts d association conforme à la loi du 1er juillet 1901 1 Constitution Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant

Plus en détail

Campagne de communication Pas de relations sexuelles sans consentement

Campagne de communication Pas de relations sexuelles sans consentement Dossier de presse Campagne de communication Pas de relations sexuelles sans consentement 7 janvier 2015 Communiqué de presse Campagne de communication «Pas de relations sexuelles sans consentement» «Pas

Plus en détail

RÉSOLUTION 1270 (1999) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4054e séance le 22 octobre 1999

RÉSOLUTION 1270 (1999) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4054e séance le 22 octobre 1999 NATIONS UNIES S Conseil de sécurité Distr. GÉNÉRALE S/RES/1270 (1999) 22 octobre 1999 RÉSOLUTION 1270 (1999) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4054e séance le 22 octobre 1999 Le Conseil de sécurité,

Plus en détail

L exposé oral et la note de référence ont été préparés conformément à la décision 2011/4 du Conseil d administration.

L exposé oral et la note de référence ont été préparés conformément à la décision 2011/4 du Conseil d administration. 19 décembre 2011 Fonds des Nations Unies pour l enfance Conseil d administration Première session ordinaire de 2012 7-10 février 2012 Point 10 de l ordre du jour provisoire * Compte rendu oral sur les

Plus en détail

Discours de M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du développement international. Seul le prononcé fait foi

Discours de M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du développement international. Seul le prononcé fait foi Discours de M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du développement international Seul le prononcé fait foi Mesdames et messieurs les négociateurs, chers amis, Je tenais à être avec vous

Plus en détail

Catastrophe soudaine ou crise latente

Catastrophe soudaine ou crise latente Défis et changements Dans l œil du cyclone diriger en situation de crise Par Brian Ferguson, CA Président, Conseil sur la gestion des risques et la gouvernance L Institut Canadien des Comptables Agréés

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur la base du rapport de la Sixième Commission (A/65/475)]

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur la base du rapport de la Sixième Commission (A/65/475)] Nations Unies A/RES/65/34 Assemblée générale Distr. générale 10 janvier 2011 Soixante-cinquième session Point 107 de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur la base du rapport

Plus en détail

Journal d apprentissage. Union Technique du Mali

Journal d apprentissage. Union Technique du Mali Journal d apprentissage Union Technique du Mali Projet Kénéya Sabatili «Assurer la santé» Contentus Le Projet... 1 Que quoi le projet traite t-il?... 1 Résumé du projet... 2 Faits Marquants... 3 Quelques

Plus en détail

Conseil d administration de l Entité des Nations Unies pour l égalité des sexes et l autonomisation des femmes

Conseil d administration de l Entité des Nations Unies pour l égalité des sexes et l autonomisation des femmes Nations Unies UNW/2015/CRP.15 Conseil d administration de l Entité des Nations Unies pour l égalité des sexes et l autonomisation des femmes Deuxième session ordinaire de 2015 15-16 septembre 2015 Point

Plus en détail

Trousse de base pour l organisation d un. Tour du silence

Trousse de base pour l organisation d un. Tour du silence Trousse de base pour l organisation d un Tour du silence TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 3 I. ORGANISATION D UN TOUR DU SILENCE 4 A. CONSTITUER UN COMITE ORGANISATEUR 4 COORDONATEUR 4 BENEVOLES 4 PARTENAIRES

Plus en détail

N 482 - Mai 2013 Les Français face à la baisse de leur pouvoir d achat

N 482 - Mai 2013 Les Français face à la baisse de leur pouvoir d achat 1 N 482 - Mai 2013 Les Français face à la baisse de leur pouvoir d achat Les résultats présentés dans ce document sont issus d un échantillon de 1 332 individus, représentatif de la population française

Plus en détail

PREMIERE PARTIE POLITIQUE D INVESTISSEMENT SS?

PREMIERE PARTIE POLITIQUE D INVESTISSEMENT SS? STRUCTURE DU CADRE DE POLITIQUE D INVESTISSEMENT DE LA CEDEAO Dr Jonathan A Aremu Consultant Marché commun d investissement de la CEDEAO Département du Secteur Privé Tel: 234-1-8033061476 E-mail: marketlinkconsults@yahoo.com

Plus en détail

Discours du Président de la CGPME Jean-François Roubaud

Discours du Président de la CGPME Jean-François Roubaud 5 ème CONFÉRENCE ANNUELLE DES ENTREPRENEURS lundi 12 novembre 2012 Paris Discours du Président de la CGPME Jean-François Roubaud Monsieur le Ministre, Mesdames et messieurs, «L avenir est quelque chose

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

Investissements déraisonnables

Investissements déraisonnables Chapitre 47 Investissements déraisonnables Il y a quelques semaines, alors que j assistais au camp-meeting de San Jose [1905], certains de nos frères me présentèrent ce qu ils considéraient comme une occasion

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

«Mutuelle des Mornantais»

«Mutuelle des Mornantais» Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment solidaire - Extraits de la Vie à Mornant - - décembre 2014 - Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment

Plus en détail

Domaine thématique d égalité entre les sexes: indicateurs utilisés pour suivre la réalisation de l objectif d égalité entre les sexes

Domaine thématique d égalité entre les sexes: indicateurs utilisés pour suivre la réalisation de l objectif d égalité entre les sexes Nations Unies Conseil économique et social ECE/CES/GE.30/2014/4 Distr. générale 7 janvier 2014 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Groupe

Plus en détail

Plan régional en faveur de l égalité

Plan régional en faveur de l égalité Plan régional en faveur de l égalité entre les personnes handicapées et les personnes valides Avec l'adoption du Plan handicap, la Région Rhône-Alpes s'engage à favoriser l'égalité entre personnes handicapées

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

AGOA Programme des Organisations pour la société civile du

AGOA Programme des Organisations pour la société civile du AGOA Programme des Organisations pour la société civile du 14 e Forum sur la coopération économique et commerciale entre les États-Unis et l Afrique AGOA 15 ans : Les organisations de la société civile

Plus en détail

Solution pour le style de vie à la retraite RussellMC

Solution pour le style de vie à la retraite RussellMC INVESTIR À LA RETRAITE Solution pour le style de vie à la retraite RussellMC INVESTIR. ENSEMBLE. INVESTISSEMENTS RUSSELL / INVESTIR À LA RETRAITE Êtes-vous prêt à planifier votre style de vie à la retraite?

Plus en détail

DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE

DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE Rôle du conseil d administration Le conseil est chargé de la gérance générale de la Société et chaque administrateur doit agir au mieux des

Plus en détail

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent QUESTION Guide pratique : Les coûts d emprunt Commanditaire fondateur ABC Alpha pour la vie Canada Guide pratique Question : Les coûts d emprunt Faire l épicerie coûte de l argent. Les vêtements coûtent

Plus en détail

Quelle est la pertinence de l accord sur la propriété industrielle passé entre le Maroc et l Organisation européenne des brevets?

Quelle est la pertinence de l accord sur la propriété industrielle passé entre le Maroc et l Organisation européenne des brevets? LES ENTRETIENS EXCLUSIFS Quelle est la pertinence de l accord sur la propriété industrielle passé entre le Maroc et l Organisation européenne des brevets? Entretien avec Mehdi Salmouni-Zerhouni, Conseil

Plus en détail

Le FMI participe activement aux efforts déployés pour surmonter la crise alimentaire mondiale

Le FMI participe activement aux efforts déployés pour surmonter la crise alimentaire mondiale Bulletin du FMI Initiative multilatérale Le FMI participe activement aux efforts déployés pour surmonter la crise alimentaire mondiale Le Bulletin en ligne Le 13 mai 2008 Le FMI examinera toutes les demandes

Plus en détail

Allocution du Président du Conseil Supérieur de l Education, de la Formation et de la Recherche Scientifique à l ouverture

Allocution du Président du Conseil Supérieur de l Education, de la Formation et de la Recherche Scientifique à l ouverture Allocution du Président du Conseil Supérieur de l Education, de la Formation et de la Recherche Scientifique à l ouverture de la 7 ème Assemblée générale Mardi 12 mai 2015 Au mois de juillet dernier, lors

Plus en détail

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER Introduction CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER «Au début vous n avez aucune idée de l ampleur des économies que vous pouvez réaliser, déclare Todd Graham. Faire des économies pour l usine, c est la partie que

Plus en détail

L histoire de l assurance en Algérie

L histoire de l assurance en Algérie POINT DE VUE POINT OF VIEW Assurances et gestion des risques, vol. 81(3-4), octobre-décembre 2013, 285-290 Insurance and Risk Management, vol. 81(3-4), October-December 2013, 285-290 L histoire de l assurance

Plus en détail

ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE. Filtration des sites illégaux de jeux en ligne effectuée par les fournisseurs d accès à Internet

ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE. Filtration des sites illégaux de jeux en ligne effectuée par les fournisseurs d accès à Internet ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE Filtration des sites illégaux de jeux en ligne effectuée par les fournisseurs d accès à Internet Analyse d impact réglementaire FILTRATION DES SITES ILLÉGAUX DE JEUX EN

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

LES CENTRES DE TECHNOLOGIE AVANCÉE : ENTRE 20 ET 30 MILLIONS D EUROS POUR ÉQUIPER LES ÉCOLES TECHNIQUES ET PROFESSIONNELLES

LES CENTRES DE TECHNOLOGIE AVANCÉE : ENTRE 20 ET 30 MILLIONS D EUROS POUR ÉQUIPER LES ÉCOLES TECHNIQUES ET PROFESSIONNELLES LES CENTRES DE TECHNOLOGIE AVANCÉE : ENTRE 20 ET 30 MILLIONS D EUROS POUR ÉQUIPER LES ÉCOLES TECHNIQUES ET PROFESSIONNELLES conférence de presse lundi 23 avril 2007 I. La revalorisation de l enseignement

Plus en détail

COMMISSION D ACCÈS À L INFORMATION

COMMISSION D ACCÈS À L INFORMATION Siège Bureau de Montréal Bureau 1.10 Bureau 18.200 575, rue Saint-Amable 500, boulevard René-Lévesque Ouest Québec (Québec) G1R 2G4 Montréal (Québec) H2Z 1W7 Tél. : (418) 528-7741 Tél. : (514) 873-4196

Plus en détail

Colloque International IEMA-4

Colloque International IEMA-4 Comment mettre en place un dispositif coordonné d intelligence collective au service de la stratégie de l entreprise. Conférence de Mr. Alain JUILLET - Le 17/05/2010 IEMA4 Pour ne pas rester dans les banalités

Plus en détail

INFORMATIONS JANVIER 2015

INFORMATIONS JANVIER 2015 , 5 Boulevard de la Dollée 50000 SAINT-LO Tel : 02 33 57 46 61 - Courriel : ad50@occe.coop Site Internet : http://www.occe.coop/~ad50/ INFORMATIONS JANVIER 2015 Coopérative scolaire N Voilà une nouvelle

Plus en détail

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR «Rien ne sert de bien sélectionner, il faut aussi savoir intégrer à point!» Si un recrutement réussi dépend avant toute chose d une solide procédure de sélection,

Plus en détail

Cadre de collaboration avec les acteurs non étatiques

Cadre de collaboration avec les acteurs non étatiques Réunions des comités régionaux Cadre de collaboration avec les acteurs non étatiques Rapport du Secrétariat aux comités régionaux 1. Le présent rapport est soumis aux comités régionaux pour faire suite

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 POINT EMPLOI GIP Ivry-Vitry Actions Mission Locale, PLIE, Cellule Insertion Participations pour l année 2014 EXPOSE DES MOTIFS La Ville participe à des actions

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

Règles des paiements de débit sans NIP Les modifications doivent se faire en respectant les intérêts des consommateurs

Règles des paiements de débit sans NIP Les modifications doivent se faire en respectant les intérêts des consommateurs Règles des paiements de débit sans NIP Les modifications doivent se faire en respectant les intérêts des consommateurs présentés à l Association canadienne des paiements à la suite de la publication de

Plus en détail