La réglementation sur les Fermetures Automatiques de bâtiments

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La réglementation sur les Fermetures Automatiques de bâtiments"

Transcription

1 La réglementation sur les Fermetures Automatiques de bâtiments Securiparc 11 Bis rue de la Frébardière Cesson Sévigné Tel: Fax:

2 La nouvelle réglementation sur les Fermetures Automatiques de bâtiments SOMMAIRE 1) Introduction 2) Définition des équipements 3) Contexte réglementaire 4) Illustrations des risques 5) La réalité du marché 6) Questions / Réponses

3 INTRODUCTION Une réglementation complexe Un grand nombre de Fabricants & d Installateurs Une technologie relativement sommaire Qui laisse la place à des assembleurs Qui place en première ligne : LE SYNDIC & LEURS CLIENTS!

4 Valentin à 6 ans, s'en allant recupérer son ballon dans un parking, Il s'est fait prendre sa petite tête sous cette lourde porte fatale, car, sa barre palpeuse, les cellules, comme l'inversion du couple moteur sont restées desactivés ou hors normes. Sauvé de l'anoxie, après un long coma, Il reste, à vie, gravement handicapé par négligeance!

5 Un enfant de 3 ans plongé dans le coma. Hier, vers 15h30, un enfant qui sortait de consultation au centre médico-psychologique pour enfants a été grièvement blessé. Il jouait avec un portail coulissant qui est sorti de son rail. Stupeur et interrogations, hier en fin d après-midi, au centre médico-psychologique pour enfants situé près du stade. Vers 15h30, un enfant d environ 3 ans, accompagné de ses parents, venait juste de sortir d une consultation avec un psychologue. Sur le parking en terre, il s est dirigé vers le portail métallique resté ouvert et s est amusé à le faire glisser sur son rail. Seulement, faute de butoir pour la retenir, la grille est sortie de ses gonds et a violemment heurté l enfant sous les yeux de ses parents. Sérieusement touché à la tête, le petit était inconscient à l arrivée des secours. Les pompiers et les médecins du Smur sont intervenus aussi vite que possible. L enfant a ensuite été évacué vers le CHT où il a été admis en réanimation. Il était toujours dans le coma hier soir. Le directeur du centre médical, absent au moment des faits, a expliqué après l accident que ce portail restait toujours ouvert la journée et était fermé le soir à clé. Il semble qu il n y avait pas de système de sécurité mis en place pour bloquer ce portail. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes exactes de cet accident.

6 Un enfant de cinq ans gravement blessé par une porte automatique de garage publié le 27 juin FAIT DIVERS - En Seine-et-Marne... Un enfant de 5 ans a été gravement blessé samedi après avoir été coincé par la porte automatique du parking de la résidence de ses parents à Verneuil-l'Etang (Seine-et-Marne). L'enfant qui jouait avec son frère, âgé de 7 ans, a été coincé samedi vers 11 heures par la porte automatique du parking dont ils se servaient «comme un toboggan à bascule», a dit le procureur du parquet à Melun, Bruno Dalles. «Grave mais stationnaire» L'accident s'est produit alors que «les deux enfants jouaient dessus depuis une heure environ, alternativement» sans être surveillés, a-t-il raconté. Le cadet a subi «un enfoncement de la cage thoracique» et a été transporté «dans le coma» par hélicoptère à l'hôpital Necker à Paris, a ajouté Bruno Dalles, précisant que son état était jugé grave mais stationnaire. Les parents n'avaient pas été entendus dimanche soir. Selon les informations données par l'aîné, les deux enfants avaient déjà joué avec la porte dans le passé. Le parquet a ordonné une expertise de la porte. L'enquête a été confiée à la brigade de recherche de la gendarmerie de Melun.

7 2/Définition des Equipements

8 Définition des Equipements La réglementation s applique Aux Equipements Tertiaires & Commerciaux

9 Définition des Equipements Aux Portails Manuels

10 Définition des Equipements Aux Porte de Type Battantes, Accordéons ou coulissantes

11 Définition des Equipements Aux Portes basculantes,

12 3/Contexte Réglementaire Obligatoire

13 Contexte Réglementaire Première Réglementation : Loi Décret n du 5 juillet 1990 relatif aux portes automatiques de garage Fixe les règles de sécurité applicables et cite la norme AFNOR NF P Rend obligatoire la mise en conformité avant le 1er janvier 1992 des portes déjà installées Arrêté du 1er février 1991 relatif à la mise en conformité des portes automatiques de garage des bâtiments d'habitation Arrêté du 12 novembre 1990 relatif à l'entretien des portes automatiques d accès aux garages des bâtiments d'habitation

14 Les installations existantes doivent respecter la réglementation en vigueur au moment de leur installation : Pour les portes installées avant le 7 janvier 1992, les exigences réglementaires sont décrites à l article Pour les portes installées entre le 7 janvier 1992 et le 30 avril 2004 : les portes conformes à la norme NF P installées sont réputées réglementaires. Entre le 1er mai 2004 et le 30 octobre 2005, les portes NF P et les portes NF EN ont pu être installées. Depuis le 1er novembre 2005, les portes installées doivent respecter les règles données pour les nouvelles installations donc la norme EN

15 Contexte Réglementaire - Après Mai 2005 Contrat de Maintenance : 2 à 4 visites annuelles obligatoires selon exigences arrêté du 12 Novembre avec carnet de maintenance sur site relatant toutes les interventions du prestataire sur l appareil. Equipements Neufs (Installation ou Remplacement) : Réglementation Européenne EN (CE) Travaux sur équipements existants : Equipements antérieurs à Mai 2005 : Réglementation Française Applicable. Equipements postérieurs à Mai 2005 : Conservations des caractéristiques CE lors de travaux.

16 Les Normes? Le référentiel Européen est constitué de 18 normes Normes de terminologie NF EN = type de portes NF EN = Constituants des portes Normes environnementales Normes de sécurité Normes électriques NF EN = Résistance au vent NF EN = Aspects mécanique EN = Prescriptions générales NF EN = Essais et calculs NF EN = Méthode d essais EN Garages domestiques NF EN = Pénétration de l eau NF EN = Sécurité d utilisation EN Portes non domestiques NF EN = Méthodes d essais NF EN = Méthode d essais NF EN = Perméabilité à l air NF EN = Dispositif de sécurité NF EN = Méthodes d essais NF EN = Installation et utilisation NF EN = Transmission thermique

17 Contexte Réglementaire Les grandes évolutions liées à la norme EN : Passage sur une normalisation européenne. Marquage CE de l équipement neuf livré (Apposé sur l installation). Attestation de conformité de l équipement délivrée par le fabricant. Précisions relatives aux risques de cisaillement / écrasement. Efforts de fonctionnements / écrasements Et bien d autres points pas toujours évidents à réaliser sur site voir impossible.

18 4 /Illustration des Risques

19 Pas de protection anti-écrasement à l ouverture et à la fermeture? Pas de plaque CE.. Pas d arrêt d urgence.. Pas de manœuvre de d ouverture en cas de panne Pas de marquage au sol

20 Pas de protection anti-écrasement à l ouverture et à la fermeture? Pas de plaque CE.. Pas d arrêt d urgence.. Pas de manœuvre d ouverture en cas de panne Pas de marquage au sol

21 Pas de protection anti-écrasement à l ouverture? Car moins de 400mm quand les vantaux sont ouverts Pas de plaque CE.. Pas d arrêt d urgence.. Pas de manœuvre d ouverture en cas de panne

22 Pas de protection anti-écrasement à l ouverture? Car moins de 400 mm quand les vantaux sont ouverts Marquage au sol non conforme! Pas de plaque CE.. Pas d arrêt d urgence.. Pas de manœuvre d ouverture en cas de panne Commande intérieure par boucle magnétique au sol!!

23 Des acheteurs variés Architectes Maîtres d œuvres Promoteurs Syndics La réalité du marché Des Professionnels de compétences variables Ascensoristes Serruriers / Métalliers Electriciens Entreprises de fermeture / Automatisme Bureaux d études / De contrôle

24 La réalité du marché Des Clients exposés Non application des principes de sécurité élémentaires Livraison d équipements sans attestation de conformité Equipements non fiables ou non adaptés à leur environnement Risque pénal en cas d accident Risques financiers

25 La réalité du marché : Bons Conseils Rédaction d un cahier des charges par BE ou spécialiste, Travailler avec des opérateurs spécialisés, Exiger l attestation de conformité CE, Ne pas régler les factures définitives sans le CE Ne pas regarder que le prix, mais faire un comparatif des prestations.

26 Les Normes sont complexes

27

28 Les Fermetures Automatiques de bâtiments

29 QUESTIONS / REPONSES

Manuel d'utilisation

Manuel d'utilisation Manuel d'utilisation N 9130 N 2103 09/13 Rideaux et Grilles MURAX ET DENTEL ATTENTION! Pour assurer la sécurité des personnes il est très important de suivre attentivement toutes les instructions ci-dessous

Plus en détail

Le marquage CE est avant tout un principe de protection du consommateur

Le marquage CE est avant tout un principe de protection du consommateur Le marquage CE est avant tout un principe de protection du consommateur il ne faut pas le confondre avec les différentes obligations : les justificatifs pour crédits d impôts et pour les marchés publics

Plus en détail

La législation est très stricte sur la sécurité des portes automatiques d où un grand nombre de normes et de règlementations.

La législation est très stricte sur la sécurité des portes automatiques d où un grand nombre de normes et de règlementations. La législation est très stricte sur la sécurité des portes automatiques d où un grand nombre de normes et de règlementations. Portes automatiques de garage Les normes relatives à la sécurité des portes

Plus en détail

Fermetures antipaniques Fermetures d urgence

Fermetures antipaniques Fermetures d urgence Fermetures antipaniques Fermetures d urgence 8 plates-formes régionales à votre entière disposition : - une équipe de professionnels à votre écoute - un stock près de chez vous BORDEAUX.............................124/126

Plus en détail

INC document LES PORTES AUTOMATIQUES DE GARAGE EN COPROPRIÉTÉ FICHE TECHNIQUE T 5 LE MATÉRIEL

INC document LES PORTES AUTOMATIQUES DE GARAGE EN COPROPRIÉTÉ FICHE TECHNIQUE T 5 LE MATÉRIEL INC document FICHE TECHNIQUE T 5 Actualisation le 02/09/08 LES PORTES AUTOMATIQUES DE GARAGE EN COPROPRIÉTÉ Comme les ascenseurs, les portes automatiques de garage sont soumises à des règles strictes de

Plus en détail

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières Terminologie Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

APPLICATIONS. Pour cela, Bricard propose de nombreuses solutions spécifiquement adaptées à tous les types d environnement

APPLICATIONS. Pour cela, Bricard propose de nombreuses solutions spécifiquement adaptées à tous les types d environnement APPLICATIONS Cinémas, théâtres, bureaux, salles de sport Des lieux publics à fort passage où la sécurité doit être assurée par des systèmes de protection. Pour cela, Bricard propose de nombreuses solutions

Plus en détail

Exploitation à agent seul, EAS

Exploitation à agent seul, EAS Document technique Matériel Moyen Moyen acceptable acceptable de de conformité conformité Exploitation à agent seul, EAS SAM S 010 Applicable sur : RFN Edition du 04/07/2012 Version n 1 du 04/07/2012 Applicable

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU PAYS DE FORCALQUIER MONTAGNE DE LURE

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU PAYS DE FORCALQUIER MONTAGNE DE LURE COMMUNAUTE DE COMMUNE DU PAYS DE FORCALQUIER MONTAGNE DE LURE Le Grand Carré - 13, Bd des Martyrs - 04 301 FORCALQUIER CONSTRUCTION D UN BÂTIMENT D ACCUEIL MONTAGNE DE LURE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

Brochure technique. Portes et portails. bpa Bureau de prévention des accidents

Brochure technique. Portes et portails. bpa Bureau de prévention des accidents Brochure technique Portes et portails bpa Bureau de prévention des accidents Porte close au risque Les portes et portails occasionnent régulièrement des accidents. Doigts coincés, fractures voire blessures

Plus en détail

Doitrand. DBM 08 CPR P 50 w, P 50 w PMR et P 70 w. portes automatiques de garages portes de garages individuels DBM 08 CPR. P 50 w PMR.

Doitrand. DBM 08 CPR P 50 w, P 50 w PMR et P 70 w. portes automatiques de garages portes de garages individuels DBM 08 CPR. P 50 w PMR. Doitrand DBM 08 CPR P 50 w, P 50 w PMR et P 70 w portes automatiques de garages portes de garages individuels 1 11 DBM 08 CPR Porte automatique de garage. Fréquence d utilisation garantie jusqu à 1200

Plus en détail

Extrait et traduit du New York City Fire Department Forcible Entry Reference Guide

Extrait et traduit du New York City Fire Department Forcible Entry Reference Guide Méthodes et techniques d utilisation de la barre Halligan Extrait et traduit du New York City Fire Department Forcible Entry Reference Guide CEC PRODUCTION Page 1 version 1.02 traduit par SCH Lavastre

Plus en détail

Voies d évacuation et de sauvetage

Voies d évacuation et de sauvetage Institut de Sécurité Voies d évacuation et de sauvetage Jean-Paul Bassin Institut de Sécurité Institut de Sécurité INSTITUT SUISSE DE PROMOTION DE LA SÉCURITÉ Evacuation_Lignum_2010 1 Histoire 1995 1945

Plus en détail

Sommaire. Aperçu 35 Tableaux de sélection standard sans fonction anti-panique 37 Tableaux de sélection des verrouillages du vantail semi-fixe 42

Sommaire. Aperçu 35 Tableaux de sélection standard sans fonction anti-panique 37 Tableaux de sélection des verrouillages du vantail semi-fixe 42 Sommaire Aperçu 35 Tableaux de sélection standard sans fonction anti-panique 37 Tableaux de sélection des verrouillages du vantail semi-fixe 42 Aperçu systèmes de porte d évacuation 45 Tableaux de sélection

Plus en détail

Guide d information sur la Norme Européenne Porte piétonne EN 16005

Guide d information sur la Norme Européenne Porte piétonne EN 16005 Guide d information sur la Norme Européenne Porte piétonne EN 16005 2013 KONE FRANCE 1/36 24.6.2013 Page laissée blanche pour des raisons d impression 2013 KONE FRANCE 2/36 24.6.2013 Sommaire 1 Introduction

Plus en détail

Portes et sorties situées sur les voies d évacuation

Portes et sorties situées sur les voies d évacuation OLT 3 Article 10 (annexe) Portes et sorties situées sur les voies d évacuation 1. Objectif de sécurité des portes sur les voies d évacuation Sur la base de toutes les exigences en matière de sécurité d

Plus en détail

Mobile Monte-voiture. Mobilité verticale.

Mobile Monte-voiture. Mobilité verticale. Monte-voiture Mobilité verticale. Fabriqué en Suisse La gamme d ascenseurs Mobile garantit une mobilité en direction verticale, tout en offrant tous les avantages attendus d un monte-voitures. Les monte-voitures

Plus en détail

>I Maçonnerie I Escaliers

>I Maçonnerie I Escaliers ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières g Terminologie n Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE Affaire n E2124 Page 1 CNRS HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE A 07/2010 Emission originale BL BL INDICE DATE OBJET REDIGE VERIFIE JJ/MM/AA REVISIONS DU DOCUMENT Affaire n

Plus en détail

Porte de Garage. Marquage CE Certifié conforme NF EN 13241-1 Rapports d essais BV08-1179-A BV08-1179-B Certificat NF 001-263-010. Notice d utilisation

Porte de Garage. Marquage CE Certifié conforme NF EN 13241-1 Rapports d essais BV08-1179-A BV08-1179-B Certificat NF 001-263-010. Notice d utilisation Porte de Garage Marquage CE Certifié conforme NF EN 13241-1 Rapports d essais BV08-1179-A BV08-1179-B Certificat NF 001-263-010 Notice d utilisation Schéma d une porte de garage avec commande radio Cette

Plus en détail

Automatisme pour porte de garage. Instructions d installation et guide de l utilisateur.

Automatisme pour porte de garage. Instructions d installation et guide de l utilisateur. Automatisme pour porte de garage. Instructions d installation et guide de l utilisateur. ET-600 ET-1000 S/N AVERTISSEMENT Avant l'installation lire attentivement ce manuel. L'installation de l'automatisme

Plus en détail

Installateur: (Nom, adresse, téléphone)

Installateur: (Nom, adresse, téléphone) Installateur: (Nom, adresse, téléphone) GUIDE UNAC N. 3 POUR LA MOTORISATION DE PORTES BASCULANTES POUR GARAGES CONFORMEMENT A LA DIRECTIVE MACHINES 98/37/CE ET AUX PARTIES APPLICABLES DES NORMES EN 13241-1,

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE SAFIR 400

DESCRIPTIF TECHNIQUE SAFIR 400 DESCRIPTIF TECHNIQUE SAFIR 400 1 Fiches techniques (ECO, AERO, BARO, ISO, PLUO, DECO, Pages 3 à 11 SPACIO, TOLE LISSE). 2 Vue éclatée nomenclature. Page 13 3 Croquis d'encombrement. Pages 14 et 15 4 Copie

Plus en détail

Portes pour issues de secours N 012. Association Suisse de la Branche des Portes. Fiche technique

Portes pour issues de secours N 012. Association Suisse de la Branche des Portes. Fiche technique Association Suisse de la Branche des pour issues de secours N 012 Fiche technique Introduction Cette fiche technique offre une aide aux fabricants de portes, architectes, concepteurs et entreprises générales

Plus en détail

POITIERS le 28 Mars 2013. Règlement Produit Construction Le rôle des différents acteurs. Pascal BAR

POITIERS le 28 Mars 2013. Règlement Produit Construction Le rôle des différents acteurs. Pascal BAR POITIERS le 28 Mars 2013 Règlement Produit Construction Le rôle des différents acteurs Pascal BAR 1 Obligations pour les fabricants 1. Détermination du «produit-type» Déclarer l usage attendu du produit

Plus en détail

Ces deux systèmes offraient bien sur un choix, mais il était limité à deux extrêmes.

Ces deux systèmes offraient bien sur un choix, mais il était limité à deux extrêmes. LA VENTOUSE MAGNETIQUE UNE SOLUTION UNIVERSELLE En 1984, lorsque les ventouses magnétiques ont été introduites sur le marché, il n existait que deux catégories de verrouillage. L un de faible sécurité

Plus en détail

Aide au choix. L engagement Système de Sécurité : répondre au plus haut niveau des critères de la norme 1800 PREMIUM. 1900 PREMIUM ÉVOLUTION PA et BM

Aide au choix. L engagement Système de Sécurité : répondre au plus haut niveau des critères de la norme 1800 PREMIUM. 1900 PREMIUM ÉVOLUTION PA et BM Barre antipanique Aide au choix L engagement Système de Sécurité : répondre au plus haut niveau des critères de la norme Configurations de pose TOUCH BAR 1800 PREMIUM 1810 1810 1820 1820 1830 1830 1900

Plus en détail

Le code du travail précise que pour réaliser des opérations sur ou à proximité d une installation électrique, le travailleur doit être habilité.

Le code du travail précise que pour réaliser des opérations sur ou à proximité d une installation électrique, le travailleur doit être habilité. Généralités Le code du travail précise que pour réaliser des opérations sur ou à proximité d une installation électrique, le travailleur doit être habilité. L habilitation est la reconnaissance, par l

Plus en détail

F-Max. haute performance. L exigence absolue mérite la solution. novoferm.fr. Bloc-porte battant coupe-feu EI2 30, EI2 60 & El2 120

F-Max. haute performance. L exigence absolue mérite la solution. novoferm.fr. Bloc-porte battant coupe-feu EI2 30, EI2 60 & El2 120 F-Max Bloc-porte battant coupe-feu 2 30, 2 60 & El2 120 L exigence absolue mérite la solution haute performance novoferm.fr L expertise métier associée à la maîtrise réglementaire F-Max, le bloc-porte

Plus en détail

Document téléchargeable sur http://www.quechoisir.org/ KIT DE NEGOCIATION

Document téléchargeable sur http://www.quechoisir.org/ KIT DE NEGOCIATION KIT DE NEGOCIATION 1 Quelques conseils pour mieux gérer les travaux et déjouer les pièges les plus fréquents Faites réaliser un audit avant de lancer les travaux de mise en conformité Cette précaution

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE COMPLETANT LES DISPOSITIONS GENERALES

FICHE TECHNIQUE COMPLETANT LES DISPOSITIONS GENERALES FICHE TECHNIQUE COMPLETANT LES DISPOSITIONS GENERALES MOBILITE REDUITE I - ACCEDER - CHEMINER II - UTILISER LES EQUIPEMENTS III - SALLE DE REUNION, AMPHITHEATRE, ESPACE SOCIAL DE RESTAURATION. IV - INSTALLATIONS

Plus en détail

INFORMATION PRESSE. Bâtiment Automobile Industrie

INFORMATION PRESSE. Bâtiment Automobile Industrie plancher chauffant basse température Solution plancher sec : L alternative pour les besoins du neuf et de la rénovation La solution plancher sec REHAU est dotée de toutes les caractéristiques du plancher

Plus en détail

A apposer sur tout produit mis sur le marché européen. A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive

A apposer sur tout produit mis sur le marché européen. A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive Le marquage proprement dit A apposer sur tout produit mis sur le marché européen A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive N est pas une marque de qualité Obligatoire!

Plus en détail

Sources. la Newsletter. Activités, services et produits dʼhauraton France Juin 2012

Sources. la Newsletter. Activités, services et produits dʼhauraton France Juin 2012 Sources 8 la Newsletter Activités, services et produits dʼhauraton France Juin 2012 Edito Thierry Platz, Gérant Norme EN 1433 Conformité, sécurité des caniveaux hydrauliques et responsabilité pénale. NORME

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Place Jean Marie Danel 80370 BERNAVILLE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT n 04: SERRURERIE MAITRISE d ŒUVRE Antoine MAUGNARD Architecte 11 Avenue de

Plus en détail

Quels sont les bons réflexes que je dois adopter en cas d accident de la route?

Quels sont les bons réflexes que je dois adopter en cas d accident de la route? Auto Quels sont les bons réflexes que je dois adopter en cas d accident de la route? Le guide pratique du constat amiable Pour trouver toutes les démarches en cas d accident Ce guide vous sera utile en

Plus en détail

GI.BI.DI. BENELUX NV. Paddegatstraat 51 B-1880 Kapelle o/d Bos

GI.BI.DI. BENELUX NV. Paddegatstraat 51 B-1880 Kapelle o/d Bos Paddegatstraat 51 B-1880 Kapelle o/d Bos Installateur: (Nom, adresse, téléphone) GUIDE UNAC N. 4 POUR LA MOTORISATION DE PORTES SECTIONNELLES POUR GARAGES CONFORMEMENT A LA DIRECTIVE MACHINES 98/37/CE

Plus en détail

PORTES AUTOMATIQUES DE GARAGES

PORTES AUTOMATIQUES DE GARAGES PORTES AUTOMATIQUES DE GARAGES PRÉSENTATION La consultation concernait les portes automatiques de garages destinées aux bâtiments collectifs d habitation. Les portes automatiques de garages présentées

Plus en détail

Notice de Pose, de maintenance, et de garantie pour portes sectionnelles R150 R150

Notice de Pose, de maintenance, et de garantie pour portes sectionnelles R150 R150 Réf : MM6152 Version : 01/12/10 Notice de Pose, de maintenance, et de garantie pour portes sectionnelles R150 R150 A B C D E F G H I J K 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 2000 10 2125 10,5 2250 11 2375 11,5

Plus en détail

Systèmes de portes coulissantes automatiques

Systèmes de portes coulissantes automatiques Systèmes de portes coulissantes automatiques La qualité est notre moteur En collaboration avec des partenaires reconnus, TORMAX réalise dans le monde entier des solutions de portes automatiques pour différents

Plus en détail

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 25

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 25 ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 25 HYGIENE ET SÉCURITÉ DÉCEMBRE 2002 Robin EMERIT Technicien en équipements électrique et énergie Tel : 02 38 79 46 74 Francis MINIER Inspecteur d Hygiène

Plus en détail

LOT N 5 - MENUISERIE METALLIQUE - SERRURERIE

LOT N 5 - MENUISERIE METALLIQUE - SERRURERIE CROS SERGE Architecte DPLG 12 Rue Gabriel FAURE 09100 PAMIERS Tél. : 05.61.67.01.84 Fax.: 05.61.67.52.29 Dossier n 2012VERN CANTINE VERNIOLLE Extension du restaurant scolaire LOT N 5 - MENUISERIE METALLIQUE

Plus en détail

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE Bureau Alpes Contrôles bac.bourg@alpes-controles.fr - RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE REFERENCE: BT120018 indice 0 NOM DU PROCEDE: MODULES PHOTOVOLTAIQUES ASSOCIES EN POSE PORTRAIT OU PAYSAGE:

Plus en détail

LES ELEVATEURS POUR PERSONNES A MOBILITE REDUITE

LES ELEVATEURS POUR PERSONNES A MOBILITE REDUITE LES ELEVATEURS POUR PERSONNES A MOBILITE REDUITE Outils indispensables pour atteindre les objectifs de la Loi du du 17 février 2005 100% des ERP accessibles L esprit de la réglementation Permettre un accès

Plus en détail

Le guide pratique du constat amiable

Le guide pratique du constat amiable À lire dès maintenant et à conserver dans votre véhicule Réf. 180216 09 2008 - - Crédit photo : Ce guide vous sera utile en cas d accident ou d'incident lié à votre véhicule. La signature du constat amiable

Plus en détail

1. Portes automatiques, descriptif asservissements feux des portes automatiques

1. Portes automatiques, descriptif asservissements feux des portes automatiques 1. Portes automatiques, descriptif asservissements feux des portes automatiques Pour les portes coulissantes automatiques qui doivent également servir de portes d évacuation et de fermeture coupe-feu,

Plus en détail

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» 2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE SP2-F et SP4-F 295/310 SP2-F et SP4-F 295/310 MODELE H DH SP2/4-F 295 295 163 SP2/4-F 310* 310 163 *Standard Garage avec porte frontale devant parking mécanique

Plus en détail

Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations et de son

Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations et de son Ecole privée Saint Joseph La butte 85700 Les Châtelliers Châteaumur ecolepriveelabutte@wanadoo.fr Chers Parents, Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations

Plus en détail

LES FEUX D HABITATION À PARIS

LES FEUX D HABITATION À PARIS BRIGADE DE SAPEURS-POMPIERS DE PARIS LES FEUX D HABITATION À PARIS I GÉNÉRALITÉS En France, les feux tuent environ 800 personnes chaque année, soit 1 décédé pour 77 500 habitants. Sur le secteur de la

Plus en détail

Mise en sécurité des ascenseurs. Guide d aide à la décision

Mise en sécurité des ascenseurs. Guide d aide à la décision Mise en sécurité des ascenseurs Solutions techniques pour répondre à l obligation réglementaire de précision d arrêt et maintien à niveau des ascenseurs Utilisation des variateurs électriques de vitesse

Plus en détail

RENOVER LES FEUX TRICOLORES

RENOVER LES FEUX TRICOLORES Matinale de l Energie RENOVER LES FEUX TRICOLORES Pourquoi le faire, Comment, A quel prix Matinales 2014 Page 1 sommaire 1. UN CADRE JURIDIQUE CONTRAINT 2. LE FONCTIONNEMENT DES FEUX 3. LA MAINTENANCE

Plus en détail

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE LOT N 013 CLOISON AMMOVIBLE mardi 20 octobre 2009 1/6 1 GENERALITES 1 1 Prescriptions générales Les entreprises sont tenues de se reporter pour tout ce qui est liaisons

Plus en détail

Des portes pour tous les styles. Portes de garage

Des portes pour tous les styles. Portes de garage Des portes pour tous les styles Portes de garage Portes sectionnelles habitat Porte manuelle ou motorisée Le haut de gamme pour votre garage Miami Peinture RAL paroi isolé ou rainuré stucco paroi isolé

Plus en détail

MENUISERIES PVC. Décision d'admission n 1165-06-43 du 16 novembre 1996 Décision de reconduction n 3061A-06-43 du 24 juillet 2008

MENUISERIES PVC. Décision d'admission n 1165-06-43 du 16 novembre 1996 Décision de reconduction n 3061A-06-43 du 24 juillet 2008 MENUISERIES PVC Décision d'admission n 1165-06-43 du 16 novembre 1996 Décision de reconduction n 3061A-06-43 du 24 juillet 2008 Cette décision annule et remplace la décision n 2890A-06-43 du 24 janvier

Plus en détail

Essais de résistance au feu

Essais de résistance au feu Essais de résistance au feu Cloisons 98-48 avec plaques de plâtre EI60 (coupe feu 1heure) DTU 25-41 Livret technique 4 - Octobre 2009 Le Service Recherche & Développement SOMMAIRE Préambule page 3 Construire

Plus en détail

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants PARCOURS COMPLET DE PROFESSIONNALISATION Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants proposer un ensemble de prestations liées à l amélioration de la performance thermique

Plus en détail

Impôts 2015. TVA à 5,5% ou 10% - Travaux dans les logements de plus de 2 ans. particuliers. professionnels du bâtiment

Impôts 2015. TVA à 5,5% ou 10% - Travaux dans les logements de plus de 2 ans. particuliers. professionnels du bâtiment Impôts 2015 TVA à 5,5% ou 10% - Travaux dans les logements de plus de 2 ans particuliers professionnels du bâtiment travaux relevant des taux réduits attestation Les principaux taux de TVA depuis le 1er

Plus en détail

HABILITATION ELECTRIQUE

HABILITATION ELECTRIQUE HABILITATION ELECTRIQUE N de déclaration d activité : 22 600 288 660 // Téléphone : 09 81 78 92 25 // directeur.groupemab@gmail.com 96 PREPARATION A L HABILITATION H0V-B0 - Etre capable d accéder sans

Plus en détail

Guide Portes de Garage motorisations et automatismes

Guide Portes de Garage motorisations et automatismes Guide Portes de Garage motorisations et automatismes Motorisations et automatismes pour portes de garage avec somfy, la domotique simple et accessible est arrivée Pour bénéficier des avantages de la domotique

Plus en détail

COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS

COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS Lot n 03 Menuiseries Aluminium - Serrurerie Sté d ARCHITECTURE BOITTE Agence de

Plus en détail

Cahier des charges d achat de formation. Habilitation électrique pour personnel électricien

Cahier des charges d achat de formation. Habilitation électrique pour personnel électricien MAISON DE L EMPLOI DE LA METROPOLE NANTAISE Cahier des charges d achat de formation Habilitation électrique pour personnel électricien Suivant NF C13-370 Achat d une prestation en vertu de l ordonnance

Plus en détail

C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Contrôle d accès

C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Contrôle d accès «Contrôle d accès» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Maître d ouvrage : Maître d œuvre : Marché : Objet : Mode de consultation : Date et heure limites de remise des offres : Observatoire

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION

NOTICE D UTILISATION NOTICE D UTILISATION A 4724 Neukirchen/W, Salling 8 Tel: 07278/3514-15, Fax: 07278/3514-12 Email: office.lehner@gmx.at Mobil: 0664/3526190 Web: www.lehner-lifttechnik.at SOMMAIRE : 1. Généralités 1.1 Fabricant

Plus en détail

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-F et P4-F 185 (Modèle standard) P2-F et P4-F 170 MODELE P2/4-F 170 P2/4-F 185 (Standard) P2/4-F 195 P2-F et P4-F 195 H 325 340 350 DH 156 171 181

Plus en détail

ASSA ABLOY. et les normes européennes en quincaillerie de bâtiment. NORMES EN Quincaillerie de bâtiment. Les Normes

ASSA ABLOY. et les normes européennes en quincaillerie de bâtiment. NORMES EN Quincaillerie de bâtiment. Les Normes Les Normes NORMES EN Quincaillerie de bâtiment SS LOY et les normes européennes en quincaillerie de bâtiment SS LOY, the global leader in door opening solutions Les Normes NORMES EN Quincaillerie de bâtiment

Plus en détail

Helpcard. 0800 808 114 A l étranger +41 58 827 63 16. D autres questions? En cas de panne ou d accident. En Suisse. TCS Carte Entreprise

Helpcard. 0800 808 114 A l étranger +41 58 827 63 16. D autres questions? En cas de panne ou d accident. En Suisse. TCS Carte Entreprise D autres questions? TCS Carte Entreprise Contactez-nous : 0842 440 440 0844 888 112 entreprise@tcs.ch www.tcs.ch/entreprise Helpcard En cas de panne ou d accident En Suisse 0800 808 114 A l étranger +41

Plus en détail

Guide européen n 1:2010

Guide européen n 1:2010 :2010 Systèmes ou dispositifs de fermeture anti-panique et d urgence pour issues de secours Code de bonnes pratiques pour le choix, l installation et la maintenance des dispositifs de fermeture et d urgence

Plus en détail

Année scolaire 2012-2013

Année scolaire 2012-2013 Année scolaire 2012-2013 Partenariat: Le Certificat de capacité, aussi appelé «certificat 95» - carte de qualification de conducteur à l étranger pour chauffeurs des catégories C/C1 et D/D1 L Union européenne

Plus en détail

La Garantie de Performance Énergétique pour les bâtiments neufs

La Garantie de Performance Énergétique pour les bâtiments neufs La Garantie de Performance Énergétique pour les bâtiments neufs Paris, le 21 Mai 2013 Pour toute information complémentaire, contacter : Stéphane GRANDCHAMP 01.49.64.14.81 sgrandchamp@verspieren.com Introduction

Plus en détail

fiables - sûres - confortables Les systèmes d entraînements Gilgen pour portes industrielles assurent un accès contrôlé, aisé et sans entrave.

fiables - sûres - confortables Les systèmes d entraînements Gilgen pour portes industrielles assurent un accès contrôlé, aisé et sans entrave. Solutions universelles Gilgen pour portes industrielles Nous automatisons vos portes fiables - sûres - confortables Les systèmes d entraînements Gilgen pour portes industrielles assurent un accès contrôlé,

Plus en détail

LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE

LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE CONSEIL GENERAL de la SOMME Transfert de l imprimerie située au 40 rue de la République vers le 10 rue des Louvels 80000 AMIENS 3.1 LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE 3.1 ETENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS

Plus en détail

MENUISERIES PVC. Décision d'admission n 4194B-186-125 du 30 juillet 2010

MENUISERIES PVC. Décision d'admission n 4194B-186-125 du 30 juillet 2010 MENUISERIES PVC Décision d'admission n 4194B-186-125 du 30 juillet 2010 a validité de ce certificat doit être vérifiée à l adresse suivante : http://listes.cstb.fr/nf220i.pdf a société Usine de SEO FENSTERBAU

Plus en détail

LES ASCENSEURS DIV 1. GmFOR. GmFOR Mise à jour le 25 Mai 2013 (version 4) Page 1 sur 5

LES ASCENSEURS DIV 1. GmFOR. GmFOR Mise à jour le 25 Mai 2013 (version 4) Page 1 sur 5 LES ASCENSEURS DIV 1 GmFOR GmFOR Mise à jour le 25 Mai 2013 (version 4) Page 1 sur 5 BUT : LES ASCENSEURS A l issue de la séquence vous pourrez définir les types d ascenseurs ainsi que la conduite à tenir

Plus en détail

Fiches techniques illustrant le titre IV du R.R.U. du 21.11.2006 LES PORTES

Fiches techniques illustrant le titre IV du R.R.U. du 21.11.2006 LES PORTES Fiches techniques illustrant le titre IV du R.R.U. du 21.11.2006 LES PORTES D après le Règlement Régional d Urbanisme du 21.11.2006 TITRE IV - Chapitre II - article 6 Porte d entrée : 1. - au moins une

Plus en détail

1- RAPPELS. Réglementation - Loi n 2005-102 du 11 février 2005 - Décret n 2006-555 du 17 mai 2006 Arrêté du 1 er août 2006 Arrêté du 21 mars 2007

1- RAPPELS. Réglementation - Loi n 2005-102 du 11 février 2005 - Décret n 2006-555 du 17 mai 2006 Arrêté du 1 er août 2006 Arrêté du 21 mars 2007 Accessibilité des personnes à mobilité réduite aux Établissements et Installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P.) ----------------- Document obligatoirement joint au dossier de permis de construire

Plus en détail

L accessibilité des équipements sportifs et de loisirs

L accessibilité des équipements sportifs et de loisirs FORMATION DRJSCS BASSE-NORMANDIE 26 OCTOBRE 2012 L accessibilité des équipements sportifs et de loisirs Objectif: acquérir des connaissances sur l accessibilité des équipements sportifs. Les principales

Plus en détail

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux LOT n 16 ASCENSEUR SOMMAIRE CHAPITRE I - GENERALITES 1.1 DE FINITION DES OUVRAGES 1.2 LIMITE DES PRESTATIONS 1.2.1 Travaux à la charge de l entreprise 1.2.2 Travaux exclus 1.3 NORMES ET REGLEMENTS 1.4

Plus en détail

Portes de garage basculantes aux multiples avantages. Qualité Hörmann A un prix avantageux. Sécurité certifiée Selon les normes européennes en vigueur

Portes de garage basculantes aux multiples avantages. Qualité Hörmann A un prix avantageux. Sécurité certifiée Selon les normes européennes en vigueur MODELE historique et économique Portes de garage basculantes aux multiples avantages Qualité Hörmann A un prix avantageux Sécurité certifiée Selon les normes européennes en vigueur Pose facile Grâce aux

Plus en détail

Toitures et charpentes

Toitures et charpentes Toitures et charpentes 1/7 Toiture-terrasse Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des toitures-terrasses, accessibles ou non. Les ouvrages considérés sont

Plus en détail

Pour un habitat sûr. Assurer la sécurité de son installation électrique, c est simple quand on nous guide!

Pour un habitat sûr. Assurer la sécurité de son installation électrique, c est simple quand on nous guide! Pour un habitat sûr Assurer la sécurité de son installation électrique, c est simple quand on nous guide! Bien connaître la réglementation Votre installation électrique doit être à la norme Qu est-ce qu

Plus en détail

Réhabilitation de la Maison de Radio France LA MISE EN SECURITE INCENDIE DE LA MAISON DE RADIO FRANCE

Réhabilitation de la Maison de Radio France LA MISE EN SECURITE INCENDIE DE LA MAISON DE RADIO FRANCE Réhabilitation de la Maison de Radio France LA MISE EN SECURITE INCENDIE DE LA MAISON DE RADIO FRANCE ETUDE DE L EXISTANT CONSTRUCTION STRUCTURE (Références photos du chantier- 1960) LA GRANDE COURONNE

Plus en détail

Société Métallurgique du Forez Pont de la Fumée BP12 Moingt 42601 Montbrison Cedex Tél. Standard : (33) 04 77 96 20 10 Fax rideaux : (33) 04 77 58 59

Société Métallurgique du Forez Pont de la Fumée BP12 Moingt 42601 Montbrison Cedex Tél. Standard : (33) 04 77 96 20 10 Fax rideaux : (33) 04 77 58 59 Société Métallurgique du Forez Pont de la Fumée BP12 Moingt 42601 Montbrison Cedex Tél. Standard : (33) 04 77 96 20 10 Fax rideaux : (33) 04 77 58 59 14 SOMMAIRE 1 - FICHES TECHNIQUES... 3 1.1 - VUES ECLATEES

Plus en détail

Portes souples. Iseapro. Iseaflex. Iseasouple. Iseapass

Portes souples. Iseapro. Iseaflex. Iseasouple. Iseapass Portes souples Iseapro Iseaflex Iseasouple Iseapass Iseapro Système d ouverture pour usage intérieur La porte à enroulement Iseapro est destinée exclusivement à un usage intérieur. Sa structure compacte,

Plus en détail

les contrôles techniques quinquennaux

les contrôles techniques quinquennaux QUESTIONS-RÉPONSES concernant les contrôles techniques quinquennaux à réaliser dans les installations d ascenseurs 31 Janvier 2014 Page 1/30 Objectif du fascicule Ce fascicule a pour but de présenter une

Plus en détail

L analyse de risque du contrôleur technique Les ouvrages de fondation et géothermie

L analyse de risque du contrôleur technique Les ouvrages de fondation et géothermie L analyse de risque du contrôleur technique Les ouvrages de fondation et géothermie L. CARPINTEIRO CFMS 21 mai 2014 SOMMAIRE Les missions de contrôle technique Les solutions techniques L analyse de risque

Plus en détail

Certifié esthétique - Homologué qualité

Certifié esthétique - Homologué qualité Certifié esthétique - Homologué qualité Le spécialiste des portes de garage et des portails automatiques L EXPÉRIENCE D UN FABRICANT DE LA CONCEPTION À LA PRODUCTION DEPUIS PLUS DE 3 0 ANS, SCB H CONÇOIT

Plus en détail

La protection à votre porte

La protection à votre porte www.ge esop.fr I1200 La protection à votre porte Coulissante 1 vantail C112S Montage sur cloison sèche (suivant Procès-verbal) Coupe-feu & Pare-Flamme 2 heures EI / E 120 Gesop 18 rue St Vincent 78100

Plus en détail

MARCHÉS PUBLICS MARCHÉ DE TRAVAUX «REMPLACEMENT TOITURE BASSIN DE PLONGEE» CAHIER DES CHARGES INDICATIONS GÉNÉRALES DESCRIPTIONS DES PRESTATIONS

MARCHÉS PUBLICS MARCHÉ DE TRAVAUX «REMPLACEMENT TOITURE BASSIN DE PLONGEE» CAHIER DES CHARGES INDICATIONS GÉNÉRALES DESCRIPTIONS DES PRESTATIONS MARCHÉS PUBLICS MARCHÉ DE TRAVAUX «REMPLACEMENT TOITURE BASSIN DE PLONGEE» CAHIER DES CHARGES INDICATIONS GÉNÉRALES DESCRIPTIONS DES PRESTATIONS ARTICLE 1 ER : DISPOSITIONS GÉNÉRALES Nom et adresse de

Plus en détail

BERNER BERNER. Sécurité en mouvement - Moteurs sûrs et confortables. Plus de confort pour votre porte de garage OUVERTURES AUTOMATIQUES

BERNER BERNER. Sécurité en mouvement - Moteurs sûrs et confortables. Plus de confort pour votre porte de garage OUVERTURES AUTOMATIQUES Sécurité en mouvement - Moteurs sûrs et confortables. La société Berner est l`un des principaux producteurs pour opérateurs de porte de garage. Grâce à sa propre production en Allemagne, l`entreprise Berner

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! sommaire Entrée et cuisine... p.- Pièce à vivre... p.- Salle de bain, wc... p.- Immeuble collectif... p. Maison individuelle...

Plus en détail

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE de en Martinik NOTICE HYGIENE ET SECURITE BUREAU VERITAS ASEM Dossier n 6078462 Révision 2 Octobre 2014 Page 1 de en Martinik SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 1.1 OBJET DE LA NOTICE... 3 1.2 CADRE REGLEMENTAIRE...

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP Mairie de BRAILLANS 9 rue de la mairie 25640 BRAILLANS 03 81 57 93 30 Email : mairie.braillans@orange.fr MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

Règles, normes et recommandations appliquées aux menuiseries extérieures.

Règles, normes et recommandations appliquées aux menuiseries extérieures. Règles, normes et recommandations appliquées aux menuiseries extérieures. Principales règles de sécurité applicables aux baies et fermetures du bâtiment Principales règles de sécurité applicables aux baies

Plus en détail

FENETRES ET PORTES-FENETRES PVC A LA FRANCAISE, OSCILLO-BATTANTES ET A SOUFFLET EVOLUTION

FENETRES ET PORTES-FENETRES PVC A LA FRANCAISE, OSCILLO-BATTANTES ET A SOUFFLET EVOLUTION FENETRES ET PORTES-FENETRES PVC A LA FRANCAISE, OSCILLO-BATTANTES ET A SOUFFLET EVOLUTION Le CSTB atteste que les produits, mentionnés en annexe, sont conformes à des caractéristiques décrites dans le

Plus en détail

1- RAPPELS 1/11. direction départementale des Territoires Creuse

1- RAPPELS 1/11. direction départementale des Territoires Creuse direction départementale des Territoires Creuse Accessibilité des personnes à mobilité réduite aux Établissements et Installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P.) ----------------- Document obligatoirement

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B Les déchetteries intercommunales de la CCVD s inscrivent dans le rôle des collectivités

Plus en détail

Référence : NU_PGE1_2005 Version 001

Référence : NU_PGE1_2005 Version 001 Vendômoise de Fermetures Portte de garage enroullablle Nottiice Uttiilliisatteur Référence : NU_PGE1_2005 Version 001 A001 Présentation générale Page 1 / 2 Présentation de la notice utilisateur Introduction

Plus en détail

NF X 50-011 GAZ. Sommaire. Page

NF X 50-011 GAZ. Sommaire. Page Sommaire Page Avant-propos...5 1 Domaine d application...6 2 Caractéristiques...6 3 Conditions générales...6 3.1 Services ou prestations compris dans le contrat d abonnement...6 3.2 Durée et dénonciation...7

Plus en détail

Le chantier compte 4 étapes :

Le chantier compte 4 étapes : 02 Bien mettre en place le 03 béton désactivé La technique du béton désactivé consiste à mettre en valeur les granulats en éliminant la couche superficielle du mortier en surface. Un chantier de béton

Plus en détail