SYLLABUS DES ELEMENTS CONSTITUTIFS (EC)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SYLLABUS DES ELEMENTS CONSTITUTIFS (EC)"

Transcription

1 EC0811APP - TRANSMISSION DE PUISSANCE AVANCEE Cours : 12 h TD : 12 h LORRAIN BERNARD L'objectif consiste à apporter les connaissances nécessaires à compréhension du fonctionnement des différentes solutions utilisées dans le domaine des transmissions et plus particulièrement celles des véhicules motorisés. Les exemples de solutions retenues concernent les véhicules légers, de transport de marchandises, agricoles, de parcs et jardins, de génie civil. - l'évolution des boîtes de vitesses à rapports discrets. - les boîtes de vitesses semi-automatiques - la variation continue du rapport de transmission - le convertisseur de couple - la transmission hydrostatique - l'hydraulique proportionnelle - la division de puissance - les transmissions à variation continue hybrides Notions d'électronique, physique, lecture de schémas hydrauliques symbolisés. Hydrostatique, hydrocinétique. (1*DS1)/1

2 EC0812APP - PROJET Cours : 0 h TD : 56 h BAILI MAHER L'objectif de cette unité d'enseignement est de concevoir des systèmes mécaniques complexes. La réalisation de ce projet nécessite la connaissance de plusieurs domaines (multi-technologie). Outre la conception et les calculs mécaniques, et selon le sujet proposé, les étudiants peuvent être amenés à travailler sur des domaines touchant la mécanique des fluides, le génie électrique, l'électronique, la thermique... Dans un premier temps une optimisation topologique de la forme du mécanisme proposé sera effectuée. Ensuite le mécanisme sera conçu dans sa globalité. Le dimensionnement du mécanisme sera vérifié en utilisant un calcul par éléments finis appliqués aux systèmes multi-pièces. Une part importante sera faite au travail en groupe de projet, facilitée par l'utilisation d'un progiciel permettant le partage des ressources et l'avancement en parallèle des différentes tâches. Ainsi un système mécanique complexe sera dans un premier temps décomposé et traité par équipes de travail. A l'issue des différents travaux de conception élémentaires menés en parallèle, le système mécanique complexe sera ré-assemblé dans un second temps. - utilisation d'un outil d'optimisation topologique, - utilisation d'un outil de CAO, - modélisation géométrique 3D, - gestion des assemblages, - transmission de puissance, - liaison CAO/Calcul, - calcul par éléments finis multi pièces Environ 1h de travail personnel : recherche documentaire, rédaction de rapports, préparation d'exposés. - conception mécanique - maîtrise du logiciel CATIA V5, - gestion de projet (1*PJ1)/1

3 EC0813APP - MECANIQUE DES SOLIDES Cours : 12 h TD : 6 h LORRAIN BERNARD Les objectifs visés sont de déterminer les champs de déplacements, de déformations et de contraintes dans un solide en vue de dimensionner les structures. - Vecteurs et tenseurs du deuxième ordre dans les repères orthonormés de la mécanique des milieux continus - Introduction à la mécanique des milieux continus - Etat de déplacement et de déformation du milieu continu - Etat de contrainte du milieu continu - Lois de comportement - Méthodes expérimentales Mécanique générale, RDM, Mathématiques, physique, matériaux - J. Duc, D. Bellet, mécanique des solides réels, Elasticité Cepadues, S. Timoshenko, J. Cordier, théorie de l'élasticité, Béranger, P. Germain, cours de mécanique des milieux continus, théorie générale, masson, 1973 (1*CC1+2*DS1)/3

4 EC0821APP - MATERIAUX METALLIQUES AVANCES Cours : 8 h TD : 6 h LACROIX LOIC Appréhender la caractérisation des matériaux métalliques ainsi que les techniques associées, utilisées dans l'industrie. Un certain nombre d'études de cas seront analysées sous forme de travaux dirigés Chapitre 1 : caractérisation microstructurale Chapitre 2 : alliages légers, phénomènes de solidification et de précipitations Chapitre 3 : durabilité des matériaux 1/2h à 1h de travail personnel par séance : apprentissage du cours, préparation de problèmes. Bonne maîtrise des concepts fondamentaux des sciences des matériaux et de la mécanique. - Analyse structurale et chimique des matériaux, Dunod, Caractérisation expérimentale des matériaux II, traité des matériaux, PPUR, La corrosion des métaux, Bernard Baroux, Edition DUNOD (1*DS1)/1

5 EC0822APP - STRUCTURES COMPOSITES Cours : 12 h TD : 6 h SURCIN LAURENT Connaître les principaux matériaux composite, leur mode de fabrication, ainsi que les calculs de dimensionnement associés Deux grandes parties composent cet enseignement Partie I Présentation des matériaux composite. Procédé d'élaboration. Caractérisation des matériaux composites aéronautiques, avantages et inconvénients par rapport aux matériaux métalliques. Partie II Calcul statique des composites. Relation entre matrice de déformation et contraintes. Critère de rupture. Travaux dirigé de calcul des structures. Etude de cas "Réservoir sous pression"... Une séance "essai mécanique" est prévue sur les machines du laboratoire des solides. Calculs de structures (statique), Méthode des éléments finis, MMC (Mécanique des milieux continus) Composite D.Gay Ed Ermes (1*DS1)/1

6 EC0823APP - ECO-CONCEPTION Cours : 4 h TD : 4 h ARNAUD LIONEL Objectifs : susciter une attitude et une démarche de conception de produits pour le développement durable. Principes de l'éco-conception Management environnemental Cycle de vie du produit Flux et impact Démarches d'éco-conception Outils d'éco-conception Valorisation de l'éco-conception Responsabilité citoyenne Créativité Formation de base ingénieur ENIT (S1 - S8) Techniques de l'ingénieur - Conception écologique de produit - G6000, 1997 ADEME - Conception de produits et environnement, 90 exemples d'éco-conception, Intégration de l'environnement en conception - Hermès, (1*PJ1)/1

7 EC0824APP - CHOIX MATERIAUX et PROCEDES Cours : 12 h TD : 0 h ALEXIS JOEL Objectifs : connaître les grandes tendances du choix de matériaux et des procédés en conception de produit. Maîtriser des méthodes d'aide au choix pour répondre au cahier des charges. Matériaux de structure à Matériaux fonctionnels Tendances et évolution du choix des matériaux et des procédés : économies de matières et d'énergie, propriétés massiques et superficielles, endommagement et fiabilité, multimatériaux et pluri-matériaux, adéquation choix des matériaux / choix des procédés, autres tendances, gestion du futur. Méthodes d'aide au choix des matériaux et des procédés : méthode des indices de performance. Environ 6 h de travail personnel Apprentissage du cours estimé à 6 h Bases de Science des matériaux et de mécanique Résistance des matériaux maîtrisée. Choix des matériaux en conception mécanique - Dunod, 2000 Matériaux métalliques - Dunod, 2000 Matériaux polymères - Dunod, 2000 Techniques de l'ingénieur - Choix et usage des matériaux - Vol AG6, T5100 Sélection des matériaux et des procédés de mise en oeuvre - PPUR, T20, (1*DS1)/1

8 EC0825APP - PROJET TRAITEMENT SUPERFICIEL Cours : 0 h TD : 12 h ALEXIS JOEL Cette unité doit permettre à l'élève d'acquérir les bases théoriques et pratiques dans les domaines des traitements de surface multifonctionnels (protection, esthétisme, adhérence, propriétés spécifiques), savoir analyser l'environnement des matériaux en service et posséder des connaissances de base des divers procédés conventionnels pour choisir une protection fiable. 1.Corrosion et dégradation des matériaux - Principes et définitions, - Aspects électrochimiques, - Formes de corrosion, Oxydation. 2. Intérêts des traitements de surface 3.Procédés de traitements de surfaces - Revêtements (électrolytique, chimique) - conversion, 4. Étude de cas Apprentissage du cours - Préparation de TP (0,5 h/semaine) Bonne maîtrise des concepts fondamentaux de chimie, thermodynamique. Jean Barralis, Gérard Maeder : Précis de métallurgie : élaboration, structures-propriétés, normalisation, édition NATHAN, 232p., (1997) Michel Colombi et coll : Matériaux industriels : Matériaux Métalliques, édition DUNOD, 867p., (2000) J-M. Dorlot, J-P. Baïlon, J. Masounave : Des Matériaux, 2ème édition, éditions de l'école Polytechnique de Montréal, 467p., (1991) William D. Callister : Science et Génie des matériaux, Sciences Sup.2000.Techniques de l'ingénieurs, vol. MD2 (1*CC1+1*TP1)/2

9 EC0831APP - INTELLIGENCE ARTIFICIELLE Cours : 16 h TD : 14 h VIDAL THIERRY Robot d'exploration autonome, gestion de trafic aérien ou routier, aide à la navigation sur internet, reconnaissance de visages, traduction automatique, supervision de centrales nucléaires, jeux vidéo : les applications de l'intelligence Artificielle dépassent largement aujourd'hui les premiers balbutiements des années 70 dans le jeu d'échec ou le diagnostic médical. Son objectif est de faire face à des problèmes complexes intégrant des connaissances de divers types (numériques et/ou symboliques), en construisant des modèles de représentation de ces connaissances et en développant des techniques de raisonnement automatique donnant l'apparence d'un raisonnement humain. Le cours, divisé en trois parties égales, fera un tour d'horizon des approches les plus en vue à l'heure actuelle, en présentant les grands principes des diverses techniques, sans aborder les détails de programmation. Des exercices simples permettant de manipuler les concepts de base seront développés en séances de TD. Introduction : définitions de l'ia, systèmes à base de connaissances, types de raisonnement. Partie 1 (B.Kamsu) : Introduction au calcul logique, logique propositionnelle, logique des prédicats. Partie 2 (T.Vidal) : Approches heuristiques et méta-heuristiques (recuit simulé, recherche tabou, algorithmes génétiques, colonies de fourmi) pour les problèmes d'optimisation discrète et de décision. Application au problème du voyageur de commerce. Partie 3 (T.Vidal) : Quelques modèles de prise en compte des incertitudes : logique floue, réseaux bayésiens, théorie de la décision. Lectures et recherches complémentaires sur internet, exercices, révisions (env 10h) Ce cours fait suite au cours de Recherche Opérationnelle de S7 App, notamment la Partie 2 qui reprend les mêmes types de problème de décision, abordés via des techniques différentes. - Intelligence Artificielle et bon sens - collection Fredrik R. Bull - Masson, 1991S. J.Russell, P.Norvig - Artificial Intelligence: a Modern Approach - Prentice Hall, 2002 J.M.Alliot, T.Schiex - Intelligence Artificielle Informatique Théorique - Cépaduès Éditions, 2002 Dean, J.Allen Y.Aloimonos - Artificial Intelligence : Theory and Practice - The Benjamin / Cummings Publishing Company, 1995 J.P.Haton - Le raisonnement en Intelligence Artificielle : modèles, techniques et architectures pour les systèmes à base de connaissance - InterEditions, 1991 (1*DS1)/1

10 EC0832APP - AUTOMATIQUE ET REGULATION INDUSTRIELLE 2 Cours : 6 h TD : 0 h TP : 12 h CARRILLO FRANCISCO Initiation aux principes de base et de réglage de régulateurs PID. Travaux pratiques sur ordinateur et maquettes expérimentales. Stabilité de systèmes bouclés dans le domaine fréquentiel. Régulateurs PID. TP : mettre l'application de toutes les notions présentées en cours en simulation et sur maquette réelle. Utilisation des logiciels matlab/simulink Relecture du cours et des exemples vus en cours. Connaître toutes les notions introduites dans le cours Automatique S7APP PID Controllers : Theory, Design and Tuning. K. Aström, T. Hägglund. Intrument Society of America, Automatique élémentaire - De l'analyse des systèmes à la régulation. F. Rotella, I. Zambettakis, Hermes (1*DS1+2*TP1)/3

11 EC0833APP - ROBOTIQUE INDUSTRIELLE-VISION Cours : 10 h TD : 8 h NOUREDDINE FARID Apprendre à calculer les modèles géométriques direct et inverses d'un robot à chaîne cinématique simple. Calcul du modèle géométrique direct d'un robot Calcul du modèle géométrique inverse d'un robot Commande en position (1*DS1)/1

12 EC0841APP - INGENIERIE DE LA QUALITE Cours : 8 h / TD : 8 h / CLERMONT PHILIPPE L'objectif de ce module est de s'approprier une méthode générique de résolution de problème et de savoir la mettre en œuvre de manière efficiente. Cet objectif peut se décliner comme suit : -connaître les outils de base de la Qualité : QQCOQPC, diagramme d'ishikawa, Pareto, graphes, matrice de décision, carte mentale -connaître et comprendre une méthode générique d'analyse et de résolution de problème. La partie TD portera sur une étude de cas traitée en équipe de 3 à 5 étudiants. Il est à noter que ces notions sont des basiques pour les métiers de l'ingénieur et constituent des fondamentaux pour l'amélioration continue de tous processus industriel. I. Partie Cours Durée : 10 heures 1 - Outils de base de la Qualité Présentation des principaux outils basiques de la qualité à savoir : - les 5 pourquoi, - le diagramme d'ishikawa, - le diagramme de Pareto et les graphiques, - les feuilles de relevés, - la matrice de décision, - la carte mentale, - le brainstorming, - le QQCOQPC, - les cartes de contrôle et indices de capabilités, - le PNI. 2 - Méthodes de résolution de problèmes La logique d'amélioration La roue de Deming ou PDCA Autres méthodes classiques de résolution de problèmes : 8D et DMAICS Proposition de la démarche «POSTE» et de ces 19 étapes : - poser le Problème - définir les causes Origines, - concevoir les Solutions optimales, - mettre en œuvre le Travail, _ capitaliser et étendre l'expérience 3 - Outils complémentaires et conseils L'iceberg de l'ignorance, Stratégie de résolution de conflit Critères de choix d'une solution Règles de résolution efficiente 4 - Conclusion Limites, enjeux et opportunités de la résolution de problème II. Partie Travaux dirigés Durée : 8 heures Les heures de TD porteront sur la mise en œuvre dans le cadre d'une étude de cas de la méthode de résolution de problème POSTE et des basiques de la qualité présentés dans la partie Cours. «Les techniques de l'amélioration continue», R. Chapeaucou, Editions Eyrolles (1*DS1)/1

13 EC0842APP - MACHINES THERMIQUES Cours : 8 h TD : 8 h PARIS JEAN-YVES La thermodynamique a pour objectif essentiel de rendre compte des phénomènes thermiques. Un des domaines d'application de cette discipline est l'étude des machines thermiques (production d'énergie mécanique, " production de froid ou de chaleur"). Dans ce but, des notions de stabilité de l'équilibre thermodynamique (diagramme de phase) sont abordées, l'équilibre liquide - vapeur est plus particulièrement étudié ÉTUDE DES CORPS PURS RÉELS - Étude énergétique des gaz réels (tables, interpolation), équilibre d'un corps pur sous plusieurs phases. - Équilibre liquide - vapeur : vaporisation à l'équilibre en vase clos, courbes de saturation, pression de vapeur saturante, énergie de vaporisation. MACHINES THERMIQUES - Moteurs et récepteurs thermiques : principe de fonctionnement et rendement des machines thermiques (machines à vapeur à combustion interne et externe, machines frigorifiques et pompes à chaleur), cycle de Carnot, inégalité de Clausius. - Thermodynamique des écoulements : système ouvert, conservation de la masse, application du premier et du deuxième principe à un volume de contrôle, cas de l'écoulement en régime permanent (application aux compresseurs, turbines à gaz, tuyères). Environ 10 h de travail personnel (relecture et compréhension du cours, exercices à préparer). Enseignement et Thermodynamique de S7APP (EC0723APP). - Collectif «Physique - Tout-En-Un pour la licence», Cours, applications et exercices corrigés, Dunod (2010). - Collectif «Thermodynamique» 2 vol. (n 8, 1995 et n 17, 1996), Hachette supérieur. - C. LHUILLIER et J. ROUS «Introduction à la thermodynamique» Dunod (2e éd, 1994). - J.-L. QUEYREL «Précis de physique : thermodynamique» Bréal (2000). - P. GRECIAS «Thermodynamique» éd. Tec & Doc. (3e éd. 1999). - C. MAÎTRE «Thermodynamique» Masson (1995). - G.J. VAN WYLEN, R.E. SONNTAG et P. DESROCHERS «Thermodynamique appliquée» ERPI (1992). (1*CC1+2*DS1)/3

14 EC0843APP - PROPAGATION Cours : 8 h TD : 6 h DELBE KARL L'information ou l'énergie peuvent etre transporté sur de grandes distances sans transfert de matière. Ce sont les phénomènes ondulatoires. Ce concept est aujourd'hui primordial et se retrouve dans toutes les branches de la physique. Ce cours a pour but d'acquérir la théorie associée et de mettre en évidence le caractère unificateur de ce modèle. 1. Ondes - généralités, 2. Equation de propagation et solutions, 3. Ondes progressives, 4. Reflexion et transmission, 5. Ondes stationnaires et modes de vibration 6. Effet Doppler et nombre de Mach 7. Propagation dans un milieu visqueux EC 0725A : les phénomènes vibratoires [1 ] J.-P. Pérez et al., Mécanique : fondements et applications. Masson, Paris (1997). [2] J.-P. Pérez et al., Electronique : fondements et applications. Masson, Paris (2006). [3] C. Frère et al., Physique des ondes. Ellipses, Paris (1998). (1*DS1+1*CC1)/2

15 EC0844APP - MANAGEMENT D ENTREPRISE Cours : 12 h TD : 0 h RANSAN HELENE présentation des mécanismes qui fondent la relation professionnelle et illustration par des témoignages des étudiants. Point 1 - Réflexion collective sur le métier d'ingénieur Point 2 - Le management situationnel Point 3 - La communication interpersonnelle Point 4 - L'analyse transactionnelle - principes de base (1*CC1)/1

16 EC0851APP - ANGLAIS Cours : 0 h TD : 28 h PALLISER ROSEMARY Score > ou = 785 au test TOEIC Listening & Reading (pour certifier le niveau minimal en anglais par un organisme extérieur à l'école - exigence de la CTI).. Préparation et entrainement au test TOEIC Listening & Reading: enseignement des stratégies liées aux compétences évaluées (compréhension orale et compréhension écrite) ainsi que les pièges à éviter, exercises sur le vocabulaire et la grammaire pour acquérir des automatismes, entrainement au TOEIC gràce à des exercices pratiques (grammaire, vocabulaire, compréhension orale). Inscription au test officel en session privée (fin juin). 1h de travail personnel par semaine (semaines à l'école), trois heures de travail personnel par semaine (semaines en entreprise) (1*DS1)/1

17 EC0852APP - CONTROLE DE GESTION Cours : 0 h TD : 24 h Hélène RANSAN (1*TD1)/1

18 EC0853APP - LEGISLATION Cours : 0 h TD : 14 h LIET MARIE-ANDREE Connaître le cadre juridique général de la création de l'entreprise et appréhender les différentes responsabilités des dirigeants. Présentation des règles de droit et organisation judiciaire Présentation des acteurs juridiques : personne physique et personne morale Structure juridique des entreprises : Entreprise Individuelle et Sociétés Les différents types de société Le patrimoine, le fonds de commerce et les sûretés Les contrats et la responsabilité contractuelle Contrôle : un contrôle continu et un DS. Les deux ont le même coefficient 1. (1*DS1+1*CC1)/2

Génie Industriel et Maintenance

Génie Industriel et Maintenance Visite du département Génie Industriel et Maintenance Pour qu aucun de ces systèmes ne tombe en panne. Plan de la visite 1 2 3 4 6 5 1 er Etage 7 8 Rez-de-chaussée 1 Laboratoire de recherche Rôles : L

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL PHYSIQUE DE L ENERGIE ET DE LA TRANSITION ENERGETIQUE

MASTER PROFESSIONNEL PHYSIQUE DE L ENERGIE ET DE LA TRANSITION ENERGETIQUE MASTER PROFESSIONNEL PHYSIQUE DE L ENERGIE ET DE LA TRANSITION ENERGETIQUE Le renouvellement des effectifs dans les grands groupes et les entreprises du secteur de la production d électricité, la modernisation

Plus en détail

Master Energie spécialité Energie électrique

Master Energie spécialité Energie électrique 03/12/2013 http://www.univ-fcomte.fr Master Energie spécialité Energie UFR Sciences, techniques, et gestion de l'industrie http://stgi.univ-fcomte.fr/ Dénomination officielle : Master Sciences, technologies,

Plus en détail

SOMMAIRE Thématique : Matériaux

SOMMAIRE Thématique : Matériaux SOMMAIRE Thématique : Matériaux Rubrique : Connaissances - Conception... 2 Rubrique : Essais... 7 Rubrique : Matériaux...11 1 SOMMAIRE Rubrique : Connaissances - Conception Connaître les matières plastiques...

Plus en détail

Les formations en cycle ingénieur

Les formations en cycle ingénieur Les formations en cycle ingénieur Eau, environnement, aménagement Ce domaine forme des ingénieurs capables d'explorer et d'organiser l'espace (surface et sous-sol), d'exploiter durablement les ressources

Plus en détail

CONCEPTION MÉCANIQUE ET DIMENSIONNEMENT ASSISTÉ PAR ORDINATEUR

CONCEPTION MÉCANIQUE ET DIMENSIONNEMENT ASSISTÉ PAR ORDINATEUR M01 CONCEPTION MÉCANIQUE ET DIMENSIONNEMENT ASSISTÉ PAR ORDINATEUR 30 Heures Techniciens ou ingénieurs confrontés aux problèmes de conception et de dimensionnement des pièces mécaniques en bureau d études.

Plus en détail

Stages - le calendrier

Stages - le calendrier Stages - le calendrier BIOCHIMIE ET BIOTECHNOLOGIES Ingénieurs pluridisciplinaires formés en chimie, biochimie analytique et fonctionnelle, biologie cellulaire et moléculaire, microbiologie, physiologie

Plus en détail

Document complémentaire au PPN du DUT Gestion logistique et transport

Document complémentaire au PPN du DUT Gestion logistique et transport CPN GLT Document complémentaire au PPN du DUT Gestion logistique et transport Description des parcours de modules complémentaires destinés à la poursuite d étude S'appuyant sur l'arrêté du 3 août 2005,

Plus en détail

1 Intitulé du diplôme

1 Intitulé du diplôme Répertoire National des Certifications Professionnelles Résumé descriptif de la certification (préparation de l'évaluation CTI 2010) 1 Intitulé du diplôme Ingénieur de l Institut Supérieur de l Automobile

Plus en détail

GENIE DES SYSTEMES INDUSTRIELS

GENIE DES SYSTEMES INDUSTRIELS MASTER SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE/STAPS GENIE DES SYSTEMES INDUSTRIELS Spécialité Risques Industriels et Maintenance www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION L objectif du master régional GSI

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Ingénieur diplômé de l École Nationale Supérieure d Ingénieurs en Informatique, Automatique, Mécanique, Énergétique et Électronique

Plus en détail

Conseils en Ingénierie mécanique

Conseils en Ingénierie mécanique Conseils en Ingénierie mécanique contact@solsi-cad.fr +33 (0)3 87 60 34 49 CONCEVOIR OPTIMISER Metz INNOVER VALIDER Historique 1985 1992 1996 2003 2013 2014 Solsi : Calculs des Structures - FEA Création

Plus en détail

PHYSIQUE Discipline fondamentale

PHYSIQUE Discipline fondamentale Examen suisse de maturité Directives 2003-2006 DS.11 Physique DF PHYSIQUE Discipline fondamentale Par l'étude de la physique en discipline fondamentale, le candidat comprend des phénomènes naturels et

Plus en détail

Licence : Appliquée Mention : Génie MécaniquParcours : Tronc Commun

Licence : Appliquée Mention : Génie MécaniquParcours : Tronc Commun Université : DGET Etablissement : Réseau ISET SEMESTRE : Code Intitulé Nature Eléments constitutifs (ECUE) C TD TP Total ECUE GMTC- GMTC- Informatique GMTC- GMTC- GMTC-5 GMTC-6 Mathématiques Mécanique

Plus en détail

Développement de nouveaux convertisseurs d énergie: Etude du moteur Stirling

Développement de nouveaux convertisseurs d énergie: Etude du moteur Stirling Développement de nouveaux convertisseurs d énergie: Etude du moteur Stirling Bert Juliette Ingénieur R&D juliette.bert@danielson-eng.fr 24 janvier 2013 SOMMAIRE Présentation Danielson Engineering de l

Plus en détail

SERVICE PATRIMOINE CONSULTATION POUR DEMANDE DE DEVIS

SERVICE PATRIMOINE CONSULTATION POUR DEMANDE DE DEVIS SERVICE PATRIMOINE CONSULTATION POUR DEMANDE DE DEVIS CAHIER DES CHARGES RELATIF A UN AUDIT DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DE L'INSTITUT FRANÇAIS DE MECANIQUE AVANCEE Date limite d envoi de l'offre : 30 avril

Plus en détail

Information. BASES LITTERAIRES Etre capable de répondre à une question du type «la valeur trouvée respecte t-elle le cahier des charges?

Information. BASES LITTERAIRES Etre capable de répondre à une question du type «la valeur trouvée respecte t-elle le cahier des charges? Compétences générales Avoir des piles neuves, ou récentes dans sa machine à calculer. Etre capable de retrouver instantanément une info dans sa machine. Prendre une bouteille d eau. Prendre CNI + convocation.

Plus en détail

Formations d'ingénieurs en Partenariat

Formations d'ingénieurs en Partenariat 27/11/09 12:03 Page 1 Arts et Métiers ParisTech (Ecole Nationale Supérieure d'arts et Métiers) est une Grande Ecole d'ingénieurs. Elle forme des ingénieurs aux disciplines du génie mécanique, du génie

Plus en détail

CAPES - RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES Cette liste a été réalisée avec les enseignants responsables

CAPES - RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES Cette liste a été réalisée avec les enseignants responsables CAPES - RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES Cette liste a été réalisée avec les enseignants responsables Arnaud, Paul cote : 547 ARN Chimie organique, cours avec 350 questions Dunod, 2009 Nouvelle édition de ce

Plus en détail

UV 1.4 : Bibliographie (20 heures) UV 2.4 Découverte de systèmes (60 heures) UV 3.4 Conception en phase avant-projet (60 heures)

UV 1.4 : Bibliographie (20 heures) UV 2.4 Découverte de systèmes (60 heures) UV 3.4 Conception en phase avant-projet (60 heures) [ Les projets ] Semestre 1 UV 1.4 : Bibliographie (eures) L étude bibliographique est abordée comme un exercice de recherche : lecture puis synthèse de documents techniques et scientifiques. Les objectifs

Plus en détail

déroulement des études

déroulement des études Livret des cursus 2011-2012 déroulement des études PREMIÈRE ANNÉE (p. 4) 1 er semestre 2 e semestre Tronc commun (TC1) Stage Opérateur Tronc commun (TC2) DEUXIÈME ANNÉE (p. 5) 3 e semestre 4 e semestre

Plus en détail

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché»

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» Mastère spécialisé «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» I- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS : Intitulé

Plus en détail

SERVICES D INGENIERIE

SERVICES D INGENIERIE SERVICES D INGENIERIE Le Centre Technique PPS rassemble plus d une centaine d experts, chefs de projet, ingénieurs et techniciens expérimentés en recherche et développement, intégration produit et assistance

Plus en détail

SYLLABUS SEMESTRE 9 Année 2011-2012

SYLLABUS SEMESTRE 9 Année 2011-2012 SYLLABUS SEMESTRE 9 2011-2012 Parcours GM «Génie Mer» Responsable : Olivier Kimmoun Tel.: 04 91 05 43 21 E-mail : olivier.kimmoun@centrale-marseille.fr TRONC COMMUN GM Nb heures élèves (hors examen) GMR-51-P-ELMA

Plus en détail

L ' E N V I R O N N E M E N T À T R A V E R S L A S I M U L A T I O N N U M É R I Q U E : D E L ' I N G É N I E R I E D U B Â T I M E N T

L ' E N V I R O N N E M E N T À T R A V E R S L A S I M U L A T I O N N U M É R I Q U E : D E L ' I N G É N I E R I E D U B Â T I M E N T L ' E N V I R O N N E M E N T À T R A V E R S L A S I M U L A T I O N N U M É R I Q U E : U N E N O U V E L L E P R A T I Q U E D E L ' I N G É N I E R I E D U B Â T I M E N T Pour les bâtiments et à l'échelle

Plus en détail

INTRODUCTION. A- Modélisation et paramétrage : CHAPITRE I : MODÉLISATION. I. Paramétrage de la position d un solide : (S1) O O1 X

INTRODUCTION. A- Modélisation et paramétrage : CHAPITRE I : MODÉLISATION. I. Paramétrage de la position d un solide : (S1) O O1 X INTRODUCTION La conception d'un mécanisme en vue de sa réalisation industrielle comporte plusieurs étapes. Avant d'aboutir à la maquette numérique du produit définitif, il est nécessaire d'effectuer une

Plus en détail

Les lières. MSc in Electronics and Information Technology Engineering. Ingénieur civil. en informatique. MSc in Architectural Engineering

Les lières. MSc in Electronics and Information Technology Engineering. Ingénieur civil. en informatique. MSc in Architectural Engineering Ingénieur civil Ingénieur civil Les lières MSc in Electronics and Information Technology Engineering MSc in Architectural Engineering MSc in Civil Engineering MSc in Electromechanical Engineering MSc

Plus en détail

GENIE STATISTIQUE GESTION DES RISQUES ET INGENIERIE FINANCIERE MARKETING QUANTITATIF ET REVENUE MANAGEMENT

GENIE STATISTIQUE GESTION DES RISQUES ET INGENIERIE FINANCIERE MARKETING QUANTITATIF ET REVENUE MANAGEMENT Remarque : Tous les cours sont en français, sauf contre-indication. Pour des traductions anglaises des titres, des descriptifs, et plus de renseignements, consultez l intégralité du Programme des enseignements

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO)

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO) MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GESSOCO) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : ENERGIE Spécialité : GESTION,

Plus en détail

Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes

Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes Problématique Le bras asservi Maxpid est issu d'un robot cueilleur de pommes. Il permet, après détection d'un fruit par un système optique,

Plus en détail

Génie Industriel et Maintenance

Génie Industriel et Maintenance Génie Industriel et Maintenance Pour qu aucun de ces systèmes ne tombe en panne. Plan de la visite 1 2 3 6 4 5 Guide visite du département Génie Industriel et Maintenance 1 Salles Informatiques Utilisation

Plus en détail

DATE DU CONCOURS: SAMEDI 18 OCTOBRE

DATE DU CONCOURS: SAMEDI 18 OCTOBRE République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université des Sciences et de la Technologie d Oran BOUDIAF Vice-Rectorat chargé de

Plus en détail

4.2 Unités d enseignement du M1

4.2 Unités d enseignement du M1 88 CHAPITRE 4. DESCRIPTION DES UNITÉS D ENSEIGNEMENT 4.2 Unités d enseignement du M1 Tous les cours sont de 6 ECTS. Modélisation, optimisation et complexité des algorithmes (code RCP106) Objectif : Présenter

Plus en détail

O RMATION. Ingénierie Système Management de Projet Évaluation de la Maturité

O RMATION. Ingénierie Système Management de Projet Évaluation de la Maturité PLANS F de O RMATION Ingénierie Système Management de Projet Évaluation de la Maturité O R G A N I S A T I O N ACTEURS CONCERNÉS Les concepteurs de systèmes doivent détecter, analyser les besoins des utilisateurs,

Plus en détail

Catalogue de formations Coaching énergie

Catalogue de formations Coaching énergie Catalogue de formations Coaching énergie SOMMAIRE Journée de mise en place des indicateurs de suivi...2/7 Formation coaching énergie Type court...3/7 Programme de formation...4/7 Formation coaching énergie

Plus en détail

Projet SETHER Appel à projets 2008. Adrien Patenôtre, POWEO Adrien.patenotre@poweo.com

Projet SETHER Appel à projets 2008. Adrien Patenôtre, POWEO Adrien.patenotre@poweo.com Projet SETHER Appel à projets 2008 Adrien Patenôtre, POWEO Adrien.patenotre@poweo.com SETHER STOCKAGE D ELECTRICITÉ SOUS FORME THERMIQUE À HAUTE TEMPÉRATURE Partenaires : POWEO, SAIPEM, CEA, CNAM, GEMH,

Plus en détail

Mécanicien(ne) Automaticien(ne)

Mécanicien(ne) Automaticien(ne) 3 ème degré Technique de qualification Options : Mécanicien Automaticien Electricien Automaticien Mécanicien(ne) Automaticien(ne) Présentation générale Le métier Le «Mécanicien automaticien», tel que défini

Plus en détail

1 ère partie : tous CAP sauf hôtellerie et alimentation CHIMIE ETRE CAPABLE DE. PROGRAMME - Atomes : structure, étude de quelques exemples.

1 ère partie : tous CAP sauf hôtellerie et alimentation CHIMIE ETRE CAPABLE DE. PROGRAMME - Atomes : structure, étude de quelques exemples. Référentiel CAP Sciences Physiques Page 1/9 SCIENCES PHYSIQUES CERTIFICATS D APTITUDES PROFESSIONNELLES Le référentiel de sciences donne pour les différentes parties du programme de formation la liste

Plus en détail

Sciences Humaines et Sociales. Informatique et applications. VIGNERON Vincent vvigne@iup.univ-evry.fr STIC Traitement du signal et des images

Sciences Humaines et Sociales. Informatique et applications. VIGNERON Vincent vvigne@iup.univ-evry.fr STIC Traitement du signal et des images Sujets de thèse Ecole Doctorale "Sciences et Ingénierie" 2012-2013 Sujet de thèse Unité de recherche Nom de l'encadrant Discipline principale Discipline secondaire Navigation topologique basée sur des

Plus en détail

NOTICE DOUBLE DIPLÔME

NOTICE DOUBLE DIPLÔME NOTICE DOUBLE DIPLÔME MINES ParisTech / HEC MINES ParisTech/ AgroParisTech Diplômes obtenus : Diplôme d ingénieur de l Ecole des Mines de Paris Diplôme de HEC Paris Ou Diplôme d ingénieur de l Ecole des

Plus en détail

SPECIALITE «ITEC» DU BAC STI2D : «INNOVATION TECHNOLOGIQUE - ECO CONCEPTION»

SPECIALITE «ITEC» DU BAC STI2D : «INNOVATION TECHNOLOGIQUE - ECO CONCEPTION» SPECIALITE «ITEC» DU BAC STI2D : «INNOVATION TECHNOLOGIQUE - ECO CONCEPTION» Avant «d'eco»-concevoir, Concevoir un produit et innover, c'est : Étudier ou établir un Cahier des charges Envisager différentes

Plus en détail

Master. Ingénierie du Développement Durable Spécialité Sûreté des Procédés Industriels, Environnement et Qualité. Page

Master. Ingénierie du Développement Durable Spécialité Sûreté des Procédés Industriels, Environnement et Qualité. Page Master Ingénierie du Développement Durable Spécialité Sûreté des Procédés Industriels, Environnement et Qualité Page Unités d enseignement Master 1 Semestre 1 Page 2 7AA1 Anglais Remise à niveau et perfectionnement

Plus en détail

Institut Supérieur Industriel de Bruxelles

Institut Supérieur Industriel de Bruxelles Institut Supérieur Industriel de Bruxelles Haute Ecole Paul-Henri Spaak Catégorie Technique www.isib.be Enseignement ISIB-Ens-DRP-01 révision 1 soumis à approbation projet, pour approbation approuvé, pour

Plus en détail

Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale.

Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale. Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale. Morgan DAL 1, Philippe LE MASSON 1, Michel DUMONS 1, Didier LAWRJANIEC 2 1 LIMATB, Université

Plus en détail

ÉJECTEURS. CanmetÉNERGIE Juillet 2009

ÉJECTEURS. CanmetÉNERGIE Juillet 2009 ÉJECTEURS CanmetÉNERGIE Juillet 2009 ÉJECTEURS 1 ÉJECTEURS INTRODUCTION Les éjecteurs sont activés par la chaleur perdue ou la chaleur provenant de sources renouvelables. Ils sont actionnés directement

Plus en détail

«SERVICES D INGENIERIE»

«SERVICES D INGENIERIE» PUNCH POWERGLIDE STRASBOURG 45 années d expériences Le pôle R & D de PPS rassemble plus d une centaine d experts, chefs de projet, ingénieurs et techniciens expérimentés en recherche et développement,

Plus en détail

Centre Universitaire LA CITADELLE 220, avenue de l Université B.P 5526 59379 DUNKERQUE CEDEX 1 GUIDE DES ETUDES LICENCE PROFESSIONNELLE

Centre Universitaire LA CITADELLE 220, avenue de l Université B.P 5526 59379 DUNKERQUE CEDEX 1 GUIDE DES ETUDES LICENCE PROFESSIONNELLE Centre Universitaire LA CITADELLE 220, avenue de l Université B.P 5526 59379 DUNKERQUE CEDEX 1 GUIDE DES ETUDES LICENCE PROFESSIONNELLE Chimie Industrielle (anciennement : Industries chimiques et pharmaceutiques)

Plus en détail

Programme pédagogique

Programme pédagogique ÉCOLE D INGÉNIEURS LA ROCHELLE p Programme pédagogique 2012-2013 École d ingénieurs généraliste Composition du cursus EIGSI 100 % 80 % 60 % 40 % 20 % 0 % année 1 année 2 année 3 année 4 année 5 Total Sciences

Plus en détail

CET AVIS EST VALABLE DU 29 JUILLET 2015 AU 18 AOUT 2015

CET AVIS EST VALABLE DU 29 JUILLET 2015 AU 18 AOUT 2015 REPUBLIQUE IENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE CENTRE DE DEVELOPPEMENT DES TECHNOLOGIES AVANCEES CET AVIS EST VALABLE DU 29 JUILLET 2015

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle

Brevet de technicien supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle Brevet de technicien supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle ACTIVITÉS ET TÂCHES PROFESSIONNELLES Les activités professionnelles décrites ci-après, déclinées à partir des fonctions

Plus en détail

Master "Generating Eco Innovation"

Master Generating Eco Innovation International chair in "Generating Eco-innovation" Master "Generating Eco Innovation" Programme pédagogique 2009-2010 UE 1 : Prospective et compétitivité internationale (88 heures) UE 11 : Nature de l

Plus en détail

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes).

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes). SUJET DE CONCOURS Sujet Exploitation d une documentation scientifique sur le thème de l énergie 2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D,

Plus en détail

IV - Programme détaillé par matière (1 fiche détaillée par matière)

IV - Programme détaillé par matière (1 fiche détaillée par matière) IV - Programme détaillé par matière (1 fiche détaillée par matière) Matière : Asservissement numérique Introduction aux systèmes échantillonnés (signal échantillonné, échantillonnage idéal, transformation

Plus en détail

Première STMG1 2014-2015 progression. - 1. Séquence : Proportion d une sous population dans une population.

Première STMG1 2014-2015 progression. - 1. Séquence : Proportion d une sous population dans une population. Première STMG1 2014-2015 progression. - 1 Table des matières Fil rouge. 3 Axes du programme. 3 Séquence : Proportion d une sous population dans une population. 3 Information chiffrée : connaître et exploiter

Plus en détail

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la Matière. Procédés, Contrôles, Matériaux Métalliques : Industrie du Nucléaire (PC2M)

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la Matière. Procédés, Contrôles, Matériaux Métalliques : Industrie du Nucléaire (PC2M) FFRE DE FRMATIN Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Parcours : Sciences, Technologies, Santé Sciences de la Matière Procédés, Contrôles, Matériaux Métalliques : Industrie du Nucléaire (PC2M) M2 0

Plus en détail

M2 GST SPÉCIALITÉ CARTHAGÉO DESCRIPTIF DÉTAILLÉS DES ENSEIGNEMENTS

M2 GST SPÉCIALITÉ CARTHAGÉO DESCRIPTIF DÉTAILLÉS DES ENSEIGNEMENTS M2 GST SPÉCIALITÉ CARTHAGÉO DESCRIPTIF DÉTAILLÉS DES ENSEIGNEMENTS UE 1 : Tronc commun Carthagéo-Géoprisme Un certain nombre d enseignements de la formation professionnelle Carthagéo est mutualisée avec

Plus en détail

Conception et Intégration de Systèmes Critiques

Conception et Intégration de Systèmes Critiques Conception et Intégration de Systèmes Critiques 15 12 18 Non 50 et S initier aux méthodes le développement de projet (plan de développement, intégration, gestion de configuration, agilité) Criticité temporelle

Plus en détail

H1203 - Conception et dessin produits mécaniques

H1203 - Conception et dessin produits mécaniques Appellations (Métiers courants) Dessinateur / Dessinatrice en construction mécanique Dessinateur / Dessinatrice en construction métallique Dessinateur / Dessinatrice en installations industrielles Définition

Plus en détail

Bloc 1 U. E. Automobile H/an CR Quadrimestres

Bloc 1 U. E. Automobile H/an CR Quadrimestres Bloc 1 U. E. Automobile H/an CR Quadrimestres Dessin technique 0 2 Electricité 1 Electricité électronique appliquée - laboratoire 15 Mécanique 1 Mécanique et mécanismes - applications 22,5 Technologie

Plus en détail

École Sciences industrielles et technologies de l information (Siti) AÉRODYNAMIQUE MÉCANIQUE DES STRUCTURES AÉRONAUTIQUES

École Sciences industrielles et technologies de l information (Siti) AÉRODYNAMIQUE MÉCANIQUE DES STRUCTURES AÉRONAUTIQUES École Sciences industrielles et technologies de l information (Siti) AÉRODYNAMIQUE MÉCANIQUE DES STRUCTURES AÉRONAUTIQUES Formations diplômantes Diplôme d Établissement Responsable technique et opérationnel

Plus en détail

Frédéric DUBREUIL. Nature et coefficient des épreuves de 1ère session. projet.. (1) * Ecrit Coef Oral Coef autres Coef CGSIS1 - Echelon semestriel 1

Frédéric DUBREUIL. Nature et coefficient des épreuves de 1ère session. projet.. (1) * Ecrit Coef Oral Coef autres Coef CGSIS1 - Echelon semestriel 1 Université Joseph Fourier - Grenoble 1 Conformément au modalités d'évaluation des connaissances en licence et master approuvées par les conseils de l'ujf (utiliser les tableau spécifiques pour les licences

Plus en détail

Etude Annuelle. Analyse expérimentale et données constructeur. Comportement «durable» Contenu. Citroën C4-Coupé, Entreprise.

Etude Annuelle. Analyse expérimentale et données constructeur. Comportement «durable» Contenu. Citroën C4-Coupé, Entreprise. décembre 8 Yann DUCHEMIN Citroën C4-Coupé, Entreprise Etude Annuelle Analyse expérimentale et données constructeur Au terme d une année d utilisation d un véhicule de marque Citroën, et de type C4- coupé

Plus en détail

d ingénieurs généralistes

d ingénieurs généralistes ÉCOLE SUPÉRIEURE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L INGÉNIEUR DE NANCY École publique d ingénieurs généralistes Industrie et Environnement Mécanique des Fluides et Énergétique Mécanique Structures Matériaux

Plus en détail

Mathématiques et leurs interactions. Mathématiques et leurs interactions. Mathématiques et leurs interactions. Mathématiques et leurs interactions

Mathématiques et leurs interactions. Mathématiques et leurs interactions. Mathématiques et leurs interactions. Mathématiques et leurs interactions Sujets de thèse Ecole Doctorale "Sciences et Ingénierie" 2011-2012 Sujet de thèse Unité de recherche Nom de l'encadrant Discipline principale Discipline secondaire Le rôle de l'information en finance JEANBLANC

Plus en détail

Technicien Qualité QUALIFICATION UIMM N MQ 92 11 89 01 01

Technicien Qualité QUALIFICATION UIMM N MQ 92 11 89 01 01 Technicien Qualité QUALIFICATION UIMM N MQ 92 11 89 01 01 Finalité professionnelle Sous le contrôle du responsable qualité (et/ou sécurité-environnement), de l animateur qualité (et/ou sécurité-environnement)

Plus en détail

1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] Avantages & principes

1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] Avantages & principes 1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] 1.1 Avantages & principes 1.2 Process de fonctionnement BIM ESQUISSE CONCEPTION EVALUATION CONSTRUCTION GESTIONS Acquisition de données Intégration logiciel

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

MASTER 2 IMAFA. Informatique et Mathématiques Appliquées à la Finance et à l'assurance

MASTER 2 IMAFA. Informatique et Mathématiques Appliquées à la Finance et à l'assurance OBJECTIFS Ce Master prend le relais du DESS IMAFA créé en 1997 à l'essi. Il se fixe pour objectif de former des informaticiens de haut niveau maîtrisant parfaitement les concepts et outils mathématiques

Plus en détail

Master of Science in Engineering www.hes-so.ch/mse

Master of Science in Engineering www.hes-so.ch/mse Présentation du MSE Fouad.Rahali@heig-vd.ch Master of Science in Engineering www.hes-so.ch/mse 1 Bachelors et Masters HES professionnalisant + de responsabilités Master HES-SO Bachelor HES-SO Compétences

Plus en détail

:SPECIMEN SPECIMEN SUPPLÉMENT AU DIPLÔME (ANNEXE DESCRIPTIVE AU DIPLÔME)

:SPECIMEN SPECIMEN SUPPLÉMENT AU DIPLÔME (ANNEXE DESCRIPTIVE AU DIPLÔME) ########### : La présente annexe descriptive au diplôme (supplément au Université de La Rochelle diplôme) suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l Europe et l UNESCO/CEPES.

Plus en détail

Master Mention: FISE Spécialité E 2 D 2 Energie Electrique Développement Durable

Master Mention: FISE Spécialité E 2 D 2 Energie Electrique Développement Durable Master Mention: FISE Spécialité E 2 D 2 Energie Electrique Développement Durable et Supporté par: Laboratoire d Electrotechnique et d Electronique de Puissance de Lille Cohabilité avec 23/04/2010 D 2 Présentation

Plus en détail

Figure 1 : représentation des différents écarts

Figure 1 : représentation des différents écarts ulletin officiel spécial n 9 du 30 septembre 2010 Annexe SIENES DE L INGÉNIEUR YLE TERMINAL DE LA SÉRIE SIENTIFIQUE I - Objectifs généraux Notre société devra relever de nombreux défis dans les prochaines

Plus en détail

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers d études, recherche & développement dans l industrie R&D Production Ingénieur

Plus en détail

H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels

H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels Appellations Adjoint / Adjointe au responsable environnement-hygiène-sécurité en industrie Ingénieur / Ingénieure en traitement des déchets industriels Chargé / Chargée de l'hygiène et de la sécurité du

Plus en détail

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel Master 2 : Didactique des disciplines Spécialité Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 M2 : Didactique des disciplines Spécialité : Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 PRESENTATION

Plus en détail

TRANSFERT DE CHALEUR ETUDE D'UN ECHANGEUR A PLAQUES ET JOINTS

TRANSFERT DE CHALEUR ETUDE D'UN ECHANGEUR A PLAQUES ET JOINTS TRANSFERT DE CHALEUR ETUDE D'UN ECHANGEUR A PLAQUES ET JOINTS Manip n 9 Avril 2014 J. ALBET P. de CARO C. SAUDEJAUD 2 ème Année ATELIER INTER UNIVERSITAIRE DE GENIE DES PROCEDES Objectifs de la manipulation

Plus en détail

LA MESURE INDUSTRIELLE

LA MESURE INDUSTRIELLE E02 LA MESURE INDUSTRIELLE 20 Heures Technicien responsable de la maintenance Approfondir les techniques de mesure; Prendre en compte l aspect métrologie. Connaître les limites et les facteurs d influences

Plus en détail

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE PRODUCTION MSIP

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE PRODUCTION MSIP MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE PRODUCTION MSIP METHODES & CONCEPTS POUR UNE INGENIERIE INNOVANTE Ecole Nationale Supérieure des Mines de Rabat Département INFORMATIQUE www.enim.ac.ma MANAGEMENT

Plus en détail

Ingénieur conception mécanique R&D : allègement siège cabine Référence AKKA/DEC/CKO/ATR/QUALIV/81 (ref akka research : AERO_01)

Ingénieur conception mécanique R&D : allègement siège cabine Référence AKKA/DEC/CKO/ATR/QUALIV/81 (ref akka research : AERO_01) Ingénieur conception mécanique R&D : allègement siège cabine Référence AKKA/DEC/CKO/ATR/QUALIV/81 (ref akka research : AERO_01) Dans le cadre des activités aéronautiques d Akka Research, vous interviendrez

Plus en détail

LO12. Chap 1 1. 1. Introduction UTC A2006. 1.1 Présentation de l'uv. Bases de l infographie et Images de synthèse. Objectifs

LO12. Chap 1 1. 1. Introduction UTC A2006. 1.1 Présentation de l'uv. Bases de l infographie et Images de synthèse. Objectifs UTC A2006 1. Introduction 1.1 Présentation de l'uv Objectifs Bases de l infographie et Images de synthèse savoir se repérer dans l espace, comprendre les principaux algorithmes d infographie (leur puissance

Plus en détail

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes Les 3 objectifs sont poursuivis aussi bien à l'école maternelle, qu'à l école primaire MATERNELLE * Favoriser la construction des actions motrices

Plus en détail

U-31 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES

U-31 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES Session 200 BREVET de TECHNICIEN SUPÉRIEUR CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE E-3 SCIENCES PHYSIQUES U-3 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES Durée : 2 heures Coefficient : 2,5 Durée conseillée Chimie

Plus en détail

LICENCE PHYSIQUE, CHIMIE EN L3 :

LICENCE PHYSIQUE, CHIMIE EN L3 : SCIENCES & TECHNOLOGIES - SANTÉ ET STAPS LICENCE EN L : - Parcours : «Chimie» (Dunkerque) - Parcours : «Physique, Sciences-Physiques, Electronique et Instrumentation» (Calais) www.univ-littoral.fr OBJECTIFS

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

Master Sciences et Technologies. Mention Informatique. Spécialité MOCAD. En Alternance

Master Sciences et Technologies. Mention Informatique. Spécialité MOCAD. En Alternance Master Sciences et Technologies Mention Informatique Spécialité MOCAD En Alternance 2 Le Master Informatique MOCAD de l'université Lille 1 s'adresse à tout étudiant(e) titulaire d'une première année de

Plus en détail

ALFÉA HYBRID DUO FIOUL BAS NOX

ALFÉA HYBRID DUO FIOUL BAS NOX ALFÉA HYBRID BAS NOX POMPE À CHALEUR HYBRIDE AVEC APPOINT FIOUL INTÉGRÉ HAUTE TEMPÉRATURE 80 C DÉPART D EAU JUSQU À 60 C EN THERMODYNAMIQUE SOLUTION RÉNOVATION EN REMPLACEMENT DE CHAUDIÈRE FAITES CONNAISSANCE

Plus en détail

CENTRE DE TECHNOLOGIES AVANCEES EN ELECTRICITE RESIDENTIELLE ET INDUSTRIELLE INSTITUT DES ARTS ET METIERS

CENTRE DE TECHNOLOGIES AVANCEES EN ELECTRICITE RESIDENTIELLE ET INDUSTRIELLE INSTITUT DES ARTS ET METIERS CENTRE DE TECHNOLOGIES AVANCEES EN ELECTRICITE RESIDENTIELLE ET INDUSTRIELLE INSTITUT DES ARTS ET METIERS Campus des Arts et Métiers Chaque module est lié à un type d équipement mis à disposition par le

Plus en détail

MASTER RECHERCHE EN ENERGIES RENOUVELABLES

MASTER RECHERCHE EN ENERGIES RENOUVELABLES UNIVERSITÉ LIBANAISE UNIVERSITÉ SAINT-JOSEPH MASTER RECHERCHE EN ENERGIES RENOUVELABLES En collaboration avec des Établissements Français et Canadiens Renseignements et Retrait des dossiers: http://ulfg.ul.edu.lb/master2/master6.aspx

Plus en détail

La cartographie des 4 programmes de recherche

La cartographie des 4 programmes de recherche 1 La cartographie des 4 programmes de recherche Première étape des séances de think tank créativité du pôle «identification des thèmes de recherche» visant à structurer les 4 programmes de recherche, ce

Plus en détail

Mini projet n 1 DOSSIER DE CONCEPTION Clef USB

Mini projet n 1 DOSSIER DE CONCEPTION Clef USB Mini projet n 1 DOSSIER DE CONCEPTION Clef USB Dossier de conception 1/21 1. PRESENTATION GENERALE DU MINI PROJET 1.1 Contexte de l étude Situation existante avec un problème. Présentation de l objectif

Plus en détail

DIPLOME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE, SPÉCIALITÉ GENIE INDUSTRIEL ET MAINTENANCE

DIPLOME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE, SPÉCIALITÉ GENIE INDUSTRIEL ET MAINTENANCE DIPLOME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE, SPÉCIALITÉ GENIE INDUSTRIEL ET MAINTENANCE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Doctorat d'université Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Présentation

Plus en détail

Etude expérimentale et numérique de la Sédimentation/Consolidation de sols à très forte teneur en eau

Etude expérimentale et numérique de la Sédimentation/Consolidation de sols à très forte teneur en eau Etude expérimentale et numérique de la Sédimentation/Consolidation de sols à très forte teneur en eau Gilbert LE BRAS (IUT de st nazaire, Dépt. Génie Civil) Alain ALEXIS (GeM) 1/42 Introduction Domaine

Plus en détail

Préparation au CQPM Préparateur Assembleur Aéronautique 0299

Préparation au CQPM Préparateur Assembleur Aéronautique 0299 Préparation au CQPM Préparateur Assembleur Aéronautique 0299 Public concerné Salariés ou futurs salariés des entreprises industrielles qui auront en charge sous la responsabilité d un responsable hiérarchique

Plus en détail

1 / 9. Méthodes de développement. Introduction

1 / 9. Méthodes de développement. Introduction 1 / 9 Méthodes de développement Introduction 1 - Objectifs... 2 2 - Risques d'un projet logiciel... 2 3 - Préparation et conduite de projet... 3 4 - Caractères particuliers du logiciel et conséquences...

Plus en détail

Notre offre Réseaux reseaux@arrabal-is.com

Notre offre Réseaux reseaux@arrabal-is.com reseaux@arrabal-is.com Le réseau est aujourd'hui un élément incontournable du système d'information dont dépend la productivité de l'entreprise. Comme le souligne une étude réalisée par l'insee, plus de

Plus en détail

Technologie des contacteurs gaz liquide : cas des colonnes à plateaux et à garnissage. M. Prévost

Technologie des contacteurs gaz liquide : cas des colonnes à plateaux et à garnissage. M. Prévost Technologie des contacteurs gaz liquide : cas des colonnes à plateaux et à garnissage M. Prévost Version V2/ nov 2006 Structure du cours Partie 1 : Introduction Partie 2 : Mise en contact de Gaz et de

Plus en détail

Nouvelles fiches métier en BAP F : Analyse et traitement des données scientifiques

Nouvelles fiches métier en BAP F : Analyse et traitement des données scientifiques 23 23 Nouvelles fiches métier en BAP F : Analyse et traitement des données scientifiques Assistant Ingénieur en traitement de données scientifiques Ingénieur d'études en traitement de données scientifiques

Plus en détail

RÉFÉRENTIELS MÉTIERS DE LA BRANCHE DU NUMÉRIQUE, DE L INGÉNIERIE, DES ÉTUDES ET DU CONSEIL ET DE L ÉVÉNEMENT. Site manager

RÉFÉRENTIELS MÉTIERS DE LA BRANCHE DU NUMÉRIQUE, DE L INGÉNIERIE, DES ÉTUDES ET DU CONSEIL ET DE L ÉVÉNEMENT. Site manager RÉFÉRENTIELS MÉTIERS DE LA BRANCHE DU NUMÉRIQUE, DE L INGÉNIERIE, DES ÉTUDES ET DU CONSEIL ET DE L ÉVÉNEMENT > TRAVAUX DATE DE MODIFICATION : 27/04/2015 FAMILLE : Mise en œuvre / Réalisation APPELLATIONS

Plus en détail