CONCEPTION MÉCANIQUE ET DIMENSIONNEMENT ASSISTÉ PAR ORDINATEUR

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONCEPTION MÉCANIQUE ET DIMENSIONNEMENT ASSISTÉ PAR ORDINATEUR"

Transcription

1 M01 CONCEPTION MÉCANIQUE ET DIMENSIONNEMENT ASSISTÉ PAR ORDINATEUR 30 Heures Techniciens ou ingénieurs confrontés aux problèmes de conception et de dimensionnement des pièces mécaniques en bureau d études. - Rénover et approfondir vos connaissances en conception mécanique, - Effectuer des simulations et des dimensionnements à l aide d outils CAO, - optimiser des mécanismes, Dessin technique de base (2D). Principes de la CAO. Ghozlène Mahdia Apports théoriques sous forme de cours interactifs, illustrés et animés par des cas industriels. Utilisation de logiciels de CAO et d aide aux calculs. 200,000 DT Notions de conception mécanique - Cycle de vie du produit - Assemblages mécaniques - Modélisation des systèmes mécaniques Principes et méthode de travail en CAO - Dessin 2D/3D - Surfacique - Optimisation de la conception Modélisation et calculs - Modélisation et calculs de mécanique (cinématique, dynamique, statique, paramètres cinétiques) - Modélisation et calculs de structure et RDM Dessin d'un plan 2D sur AutoCad Desin d'un plan 2D avec habillage du dessin Conception des pièces mécaniques en 3D Etude de cas: calcul d'une structure (de point de vue statique, dynamique, cinématique et RDM) Laboratoire informatique avec logiciel AutoCad et SolidWorks logiciels MECAPLAN et poutres 3D 1 800,000 DT Page 12

2 M02 RÉSISTANCE DES MATÉRIAUX :PRATIQUE DES CALCULS Techniciens de bureaux d études, Responsables d exécution. - Isoler un sous-ensemble en faisant apparaître les forces de liaison, - calculer ces forces de liaison et les réactions, - calculer les contraintes dans les poutres, - comprendre un formulaire. Niveau BAC. Pratique de la statique. krifa noureddine Cours et travaux pratiques. Statique - But, modélisation des actions de contact - Exercices : - poutre droite sur deux appuis, - poutre coudée sur deux appuis, - portique sur appuis, - portique à trois rotules. Résistance des matériaux - But, domaine d application, principes du calcul, domaines de validité, critères de dimensionnement - Tracé des diagrammes : poutre sur appuis ou encastrée, charge ponctuelle ou répartie. - Sollicitations simples : structure à barres articulées, boulon précontraint, arbre de transmission, poutre sur appuis. Compléments - Mesure des contraintes par jauges de déformation Essai de flexion simple Essai de torsion Essai de traction compression tracé de cercle de Mohr Calcul d'une structure à barres articulées Essai de resilience mesures des contraites par les jauges de déformation Laboratoire Sciences des matériaux Laboratoire Mécanique générale et résistance des matériaux Page 13

3 M03 TRAITEMENTS THERMIQUES ISET MAHDIA Techniciens, techniciens supérieurs ou ingénieurs mené à travailler dans le domaine de la métallurgie Acquérir les outils de base nécessaire à la compréhension des structures des métaux et de leurs traitements thermiques Chimie niveau bac KRIFA Noureddine éxposé et travaux pratiques Structure des métaux et alliages - L'atome, les liaisons atomiques, l'agitation thermique - les structures cristallines des métaux - les défauts cristallin dans les métaux et les alliages Diffusion atomique - Les mécanismes de diffusion - Loi de FICK - Applications Diagrammes d'équilibres - Notions générales - Les différents diagrammes - Execices Principe des traitements thermiques - Les transformations solides-solides - Les transformations diffusives, les transformations displacives - Les traitements thermiques usuels - Les traitements thermiques industriels des aciers et des fontes Applications - Les aciers: désignation normalisée - Les transformations perlitiques, bainitiques et martensitiques - Les diagrammes TTT et TRC, trempabilité - Revenu de la martensite Influence de la vitesse de refroidissement sur les propriétés mécaniques d'un acier - refroidissement à l'eau agitée, à l'huile et à l'air libre - propriétés à évaluer: la résilience (Kcu), dureté, limite élastique Revenu des aciers - Revenu à basse et à haute température Traitement de recuit - Recuit de recristallisation - Recuit de détente - Recuit de normalisation Examen microscopique des strucutes traitées Page 14

4 M04 PRATIQUE DES ESSAIS MÉCANIQUES Techniciens ou techniciens supérieurs, appelés à mettre en œuvre des essais mécaniques de caractérisation des matériaux acquérir des connaissances de base permettant de comprendre les caractères généraux controlant les propriétés mécaniques de mise en eouvre et d'emploi des matériaux métallique Notions de mécanique générale Krifa Noureddine Exposé théorique et essais au laboratoire Notions de base de mécanique des milieux continus - contraintes et déformations - lois de comportement Divers types de comportement - Elasticité, plasticité, viscosité - Notions d'endommagement Présentation des différents types d'essai mécanique de base en relation avec les lois du comportement - Essai de traction, compression, dureté - Essai de fluage - Essai de fatigue - Essai de mécanique de la rupture: Ténacité et propagation des fissures, loi de Paris - Rupture fragile, ductile Essai de traction, compression Essai de flexion Essai de résilience Essai de durété, microdurété Essai de torsion mesure des contraintes par ponts extensiometrique Laboratoire de science des matériaux et endommagement Page 15

5 M05 MÉCANIQUE DES FLUIDES À L'USAGE DES TECHNICIENS ISET MAHDIA techniciens de bureau d études, de fabrication, de maintenance, d entretien, de contrôle,confrontés à des écoulements en conduites. - Evaluer les pertes de charge, les débits et les pressions, - Choisir une pompe ou un compresseur adapté à un circuit. Bac scientifique ou technique. FRAJ Faouzi et LOTFI Brahim et travaux dirigés.travaux pratiques et démonstrations en laboratoire. Propriétés physiques des fluides - Masse volumique, viscosité Statistique des fluides incompressibles, application aux mesures de pression Cinématique des fluides Dynamique des fluides incompressibles - Notion de charge - Équation de Bernoulli - Application à la mesure des débits Écoulements en conduite - Régimes d écoulement : laminaire, turbulent - Pertes de charge linéaires, singulières - Calcul des pertes de charges dans un circuit Turbomachines en fluide incompressible - Principes de fonctionnement, courbes caractéristiques - Installation de machines sur un circuit, détermination du point de fonctionnement - Problèmes liés au pompage des liquides : amorçage, cavitation (NPSH) Notions du coup de bélier Calcul des pertes de charges Choix de pompe et dimensionnement des conduites Courbe caractéristique point de fonctionnement d'une pompe Laboratoire mécanique des fluides et hydraulique Page 16

6 M06 BASES DE L'HYDRAULIQUE POUR OPÉRATEURS - Opérateurs d essais, de maintenance, de production, - dessinateurs de bureau d études. - appréhender les phénomènes de mécanique des fluides mis en jeu dans des circuits hydrauliques, - effectuer des opérations d installation, de maintenance ou de remplacement de systèmes hydrauliques : pompes, vannes, Expérience industrielle dans un poste de production ou de maintenance. FRAJ Faouzi Alternance de cours d exercices, de démonstrations et de travaux pratiques. Notions de physique des fluides - Pression, température, débit masse, débit volume - Les unités Bases de l Hydraulique - Les écoulements de fluides - Les pertes de charge - La cavitation - Les coups de bélier Technologie - Les pompes, les vannes, les vases d expansion Les circuits hydrauliques - Circuits fermés, circuits ouverts : - les courbes caractéristiques de pompes, - les courbes de réseaux, - les points de fonctionnements, - les mesures. - Pression, température, débit Pompes à vitesse variable Mise en évidence des pertes de charge Détermination d un régime de fonctionnement Courbes caractéristiques de pompe Courbes de réseaux Mesures de débits Réglage d un débit de pompe Pompes à vitesse variable Notion d équilibrage réseau Laboratoire de mécanique des fluides et hydraulique Page 17

7 M09 NOTIONS DE BASE DE LA SÉCURITÉ INDUSTRIELLE 18 Heures ET ENTREPRISE Opérateurs ou techniciens responsables en entretien et maintenance et sécurité - Acquérir les principes de base de la sécurité, - Sensibiliser une équipe de production sur les risques électriques et mécaniques - et appliquer les normes de sécurité. Néant GRINE Asma et ZARROKI Adel Exposé et étude de cas sur site 100,000 DT Introduction à la sécurité - Sécurité électrique, mécanique et chimique Analyse des risques et choix des préventions Premiers secours en cas d'accident et identification du type de prévention suivant la nature de l'accident comité d'hygiène de sécurité et de condition de travail rôle du sauveteur sécouriste du travail identification des accés et des allés présentation des affiches éclairage des zones du travail carte de risque stress dans le milieu du travail implication des organisme de secourisme dans la région (ptotection civile,,,) 900,000 DT Page 18

8 M10 RISQUES MÉCANIQUES ET PRÉVENTIONS ET ENTREPRISE Opérateurs ou technicien en service maintenance et entretien - Acquérir les méthodes de sécurité appliquées aux machines - et appliquer les méthodes de protection des machines lors de la conception et de l'utilisation M09 (introduction à la sécurité) GRINE Asma Exposé théorique et étude des cas de sécurisation sur site Les éléments fondamentaux de la sécurité appliqués aux machines - Mouvements mécaniques dangereux - Les exigences des protecteurs - Les équipements de protection Les méthodes de sécurité appliquées aux machines - Les protecteurs, les dispositifs de sécurité, les moyens de protection auxiliaires La construction des protecteurs - Protection des zones de travail, protection des organes de transmission mécanique, l'énergie Protection contre les risques d'ecrasement - Emplacement des organes de commande Dimension minimale des accés aux machines et installation Emplacement des organes de commande Sécurité de l'utilisateur et de la machine 130,000 DT 1 200,000 DT Page 19

9 M13 SURVEILLANCE VIBRATOIRE DES MACHINES TOURNANTES technicien en maintenance industrielle (métrologie e contrôle) -surveiller une machine tournante par analyse vibratoire, - interpréter les défauts des machines et corriger les anomalies liées aux vibrations Notions de cinématique et dynamique des solides, notions de mécanique vibratoire MBAREK Mefteh ARFAOUI Sassi CHOUCHENE Adnène Exposé théorique et travaux pratiques Etude des vibrations mécaniques - Observation des comportements d une structure particulière - Généralisation au comportement dynamique des structures - Réponses à diverses excitations - Fréquences, modes amortissement Interprétation de défauts des machines - Balourd - Défauts d'alignement - Problèmes spécifiques aux paliers lisses - défauts des roulements - Défauts des engrenages - Défauts des transmissions par courroie - Défauts des moteurs électriques et des alternateurs - Normes et recommandations Utilisation du banc d'analyse vibratoire pour diagnostiquer et corriger différents défaux provoqués Laboratoire de contrôle non destructif et analyse vibratoire Page 20

10 M14 MÉTROLOGIE (MÉTROLOGIE CLASSIQUE SUR MARBRE ET MÉTROLOGIE TRIDIMENSIONNELLE) 30 Heures Opérateurs ou techniciens de contrôle qualité - Utiliser les moyens de contrôle classiques (pied à coulisse, micromètre, comparateur), - utiliser les instruments de mesure des spécifications géométriques et des états de surface, - Etablir une gamme de contrôle, choisir les moyens les plus adaptés en fonction des spécifications dimensionnelles, - rédiger un rapport de contrôle (sur produit lisse, fileté). - Utiliser les moyens de base en métrologie dimensionnelle (cales étalons, banc de mesure - étalonner ou de vérifier les moyens de contrôles classiques, - utiliser les moyen de mesures tridimensionnelles sur MMT. Outils statistiques, lecture d'un dessin de définition lecture des spécifications géometriques Imed Hamza & Nourreddine Krifa Exposé et travaux pratiques 200,000 DT Les bases du contrôle dimensionnel : de l interprétation du plan jusqu à la déclaration de conformité Les spécifications géométriques des produits Les techniques de contrôles des tolérances géométriques La mesure des états de surface Les incertitudes de mesures dimensionnelles La mesure 3 D - principe de mesure 3D - Utilisation de la machine à mesurer tridimensionnelle(structure, utilisation et programmation,,,) - traitement et compte rendu de mesure Utilisation des moyens classiques de mesure dimensionnelle sur marbre travaux de mesure sur machine à mesurer tridimensionnelle Laboratoire de métrologie et contrôle qualité,moyens classiques de mesure dimensionnelle(micromètres,calibres, comparateurs,,,) et machine MMT 1 800,000 DT Page 21

11 M15 CONTRÔLE QUALITÉ: MAÎTRISE STATISTIQUE DES PROCÉDÉS 36 Heures Technicien ou ingénieur responsable d'un service qualité - Acquérir une méthodologie de déploiement du projet SPC expérimentée et éprouvée. - Maîtriser l ensemble des contraintes pour réussir l'intégration du SPC dans la culture de l entreprise. outils statistiques FAOUZI Frej Exposé et (études de cas) 240,000 DT 2 Le SPC ou la MSP - La présentation de la Maîtrise Statistique des Processus (MSP), - Les trois phases de mise en place de la MSP, la démarche et les outils - Les causes de variabilité d un processus. La démarche de mise en place : les quatre phases, les sept étapes La normalité du fonctionnement du processus - Une introduction à la statistique, - Les paramètres de tendance centrale et de dispersion, - La normalité du fonctionnement du processus La capabilité machine - La recherche des facteurs influents du processus - Comment réaliser une capabilité machine? Pourquoi? (machines simples et multioutils) - Le calcul et l interprétation de la capabilité machine (Cm, Cmk) et la comparaison avec les autres méthodes (CAM, Pp, Ppk, ). La capabilité des processus de mesure - Les incertitudes, les rappels, La définition de la capabilité de processus de mesure, l application : la justesse, la répétabilité, la reproductibilité, La mise sous contrôle du processus - La construction et l interprétation des cartes de contrôle - Pour la surveillance et le pilotage du processus : les cartes de contrôle aux mesures, les processus discontinus : ( X, R), (X, S), (X, R), (MX,MR) - Pour le suivi de la qualité du produit et la détection à posteriori des dérives de processus : les cartes de contrôle aux attributs. La capabilité processus - Le calcul et l interprétation de la capabilité processus - L évolution des cartes en fonction des capabilités du processus ou de l indice de performance d un procédé La méthode de mise en oeuvre pratique de la MSP - Le rôle de chaque service dans la MSP - Les limites d application de la MSP - Comment lancer une opération MSP dans son entreprise (le plan qualité projet) Etude cas et simulation sur PC Page 22

12 M17 UTILISATION / EXPLOITATION DE LA GMAO Technicien en maintenance et entretien, -Mettre en place un logiciel de GMAO -Utiliser et exploiter une GMAO pour optimiser la production notions en methodes de maintenance et informatique de base ASMA GRINE et MAHDIA GOZLANE -Travaux pratiques et étude de cas Formation générale à l'informatique Formation spécifique au logiciel Utilisation / Exploitation de la GMAO - Saisie de l'inventaire COMPLET du matériel - Saisie des Demandes d'intervention et des Ordres de travail - Travaux Saisie des comptes rendus d'intervention et clôture - Saisie des alarmes pour les interventions préventives - Autres saisies - Réalisation / éditions des statistiques (indicateurs, Pareto, etc...) - Archivages/sauvegardes démonstrations et étude de cas sur logiciel plusieurs exercices de saisie et d'éxploitation du logiciel COSWIN logiciel de GMAO (COSWIN) laboratoire informatique Page 23

L I.S.E.T de Mahdia, un pôle de compétences au service des entreprises

L I.S.E.T de Mahdia, un pôle de compétences au service des entreprises L I.S.E.T de Mahdia, un pôle de compétences au service des entreprises La formation joue aujourd hui un rôle moteur, essentiel dans la mise en œuvre d une politique de ressources humaines efficace et performante.

Plus en détail

SOMMAIRE Thématique : Matériaux

SOMMAIRE Thématique : Matériaux SOMMAIRE Thématique : Matériaux Rubrique : Connaissances - Conception... 2 Rubrique : Essais... 7 Rubrique : Matériaux...11 1 SOMMAIRE Rubrique : Connaissances - Conception Connaître les matières plastiques...

Plus en détail

1 ère Année. Programme du DUT GMP. IUT GMP de St Quentin, Formation en apprentissage, Année universitaire 2006-2007 - 1 -

1 ère Année. Programme du DUT GMP. IUT GMP de St Quentin, Formation en apprentissage, Année universitaire 2006-2007 - 1 - Programme du DUT GMP 1 ère Année Construction mécanique - connaître le langage du dessin technique, - connaître les fonctions mécaniques élémentaires, - utiliser des composants simples, - concevoir des

Plus en détail

: scientifique. : Physique, technologie et sciences de l ingénieur (PTSI) Physique et technologie (PT) : Sciences industrielles de l ingénieur

: scientifique. : Physique, technologie et sciences de l ingénieur (PTSI) Physique et technologie (PT) : Sciences industrielles de l ingénieur : scientifique : Physique, technologie et sciences de l ingénieur (PTSI) Physique et technologie (PT) : Sciences industrielles de l ingénieur Première et seconde s PROGRAMME DE SCIENCES INDUSTRIELLES DE

Plus en détail

Introduction à la résistance des matériaux et à la mécanique des fluides

Introduction à la résistance des matériaux et à la mécanique des fluides CNST-H-202 à la résistance des matériaux et à la mécanique des fluides 0 1 Philippe.Bouillard@ulb.ac.be version 4 février 2007 Motivation Mécanique des milieux continus mécanique du solide ou des structures

Plus en détail

Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques

Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques Descriptif du support pédagogique Le banc d essais des structures permet de réaliser des essais et des études

Plus en détail

Le programme d examens préparé par le Bureau canadien des conditions d admission en génie dingénieurs Canada englobe dix-sept disciplines du génie.

Le programme d examens préparé par le Bureau canadien des conditions d admission en génie dingénieurs Canada englobe dix-sept disciplines du génie. INTRODUCTION Le programme d examens préparé par le Bureau canadien des conditions d admission en génie dingénieurs Canada englobe dix-sept disciplines du génie. Le programme d examens de chaque spécialité

Plus en détail

SERVICES D INGENIERIE

SERVICES D INGENIERIE SERVICES D INGENIERIE Le Centre Technique PPS rassemble plus d une centaine d experts, chefs de projet, ingénieurs et techniciens expérimentés en recherche et développement, intégration produit et assistance

Plus en détail

Modélisation & simulation des groupes motopropulseurs. p. 129 à 132

Modélisation & simulation des groupes motopropulseurs. p. 129 à 132 Modélisation & simulation des groupes motopropulseurs ff p. 129 à 132 Fondamentaux Peut être organisé en intra-entreprise Introduction à la modélisation & la simulation des GMP & du contrôle 5 Jours

Plus en détail

CMI MECANIQUE, GENIE CIVIL, ENERGIE - SPECIALITE : FLUIDES ET ENERGIE

CMI MECANIQUE, GENIE CIVIL, ENERGIE - SPECIALITE : FLUIDES ET ENERGIE Université de LORRAINE 1/2 FLUIDES ET ENERGIE L1 S1 Mathématiques (1) 6 L1 S1 Physique (1) 6 L1 S1 Chimie 6 L1 S1 Méthodes expérimentales 3 L1 S1 Introduction aux géosciences 3 L1 S1 Introduction à l ingénierie

Plus en détail

P M L R O G W. sylomer. Gamme de Sylomer Standard. Propriétés Méthode de test Commentaires. Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte

P M L R O G W. sylomer. Gamme de Sylomer Standard. Propriétés Méthode de test Commentaires. Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte Matière : Couleur : Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte Gris Recommandations d usage : Pression (dépend du facteur de forme) Déflexion Pression statique maximum :. N/mm ~ % Pression dyn. maximum :. N/mm

Plus en détail

Conseils en Ingénierie mécanique

Conseils en Ingénierie mécanique Conseils en Ingénierie mécanique contact@solsi-cad.fr +33 (0)3 87 60 34 49 CONCEVOIR OPTIMISER Metz INNOVER VALIDER Historique 1985 1992 1996 2003 2013 2014 Solsi : Calculs des Structures - FEA Création

Plus en détail

Information. BASES LITTERAIRES Etre capable de répondre à une question du type «la valeur trouvée respecte t-elle le cahier des charges?

Information. BASES LITTERAIRES Etre capable de répondre à une question du type «la valeur trouvée respecte t-elle le cahier des charges? Compétences générales Avoir des piles neuves, ou récentes dans sa machine à calculer. Etre capable de retrouver instantanément une info dans sa machine. Prendre une bouteille d eau. Prendre CNI + convocation.

Plus en détail

de construction métallique

de construction métallique sous la direction de Jean-Pierre Muzeau Manuel de construction métallique Extraits des Eurocodes à l usage des étudiants Afnor et Groupe Eyrolles, 2012 ISBN Afnor : 978-2-12-465370-6 ISBN Eyrolles : 978-2-212-13469-8

Plus en détail

Etude d'une transmission d autorail diesel

Etude d'une transmission d autorail diesel Etude d'une transmission d autorail diesel Le sujet comporte 6 pages de texte et 5 documents Présentation d un autorail et de la turbo-transmission VOITH Liste des figures et documents : Page de garde

Plus en détail

Méthodes de caractérisation mécanique

Méthodes de caractérisation mécanique Méthodes de caractérisation mécanique M. Blétry Centre des Matériaux - ENSMP April 25, 2007 Plan 1 2 Essais multiaxiaux 3 Mesures d indentation 4 Fatigue 5 Rupture Plan 1 2 Essais multiaxiaux 3 Mesures

Plus en détail

Benjamin Boucher. expertises techniques dans le cadre d'une situation conflictuelle client/fournisseur

Benjamin Boucher. expertises techniques dans le cadre d'une situation conflictuelle client/fournisseur Benjamin Boucher E x p e r t e n C o n c e p t i o n d e S y s t è m e s d e T e s t s G e s t i o n d e p r o j e t s e t d e l a b o r a t o i r e s d ' E s s a i s D é v e l o p p e m e n t d ' a f

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

«SERVICES D INGENIERIE»

«SERVICES D INGENIERIE» PUNCH POWERGLIDE STRASBOURG 45 années d expériences Le pôle R & D de PPS rassemble plus d une centaine d experts, chefs de projet, ingénieurs et techniciens expérimentés en recherche et développement,

Plus en détail

Pièces forgées et moulées pour les marchés de l énergie et de l industrie

Pièces forgées et moulées pour les marchés de l énergie et de l industrie Pièces forgées et moulées pour les marchés de l énergie et de l industrie 1 2 3 4 5 1) pièces de robinetterie et de pompe 2) pièces pour les fours de sidérurgie 3) pièces pour le marché de la défense 4)

Plus en détail

Modélisation. et simulation. des groupes

Modélisation. et simulation. des groupes 128 Moteurs - Lubrifiants - 2014 ALIMENTATION EN AIR, COMBUSTION ET DÉPOLLUTION CONCEPTION DE LA BASE ÉVOLUTION DES Modélisation CONTRÔLE et simulation PHYSICO-CHIMIE DES LUBRIFIANTS ET THÉORIE DE LA des

Plus en détail

INDUSTRIE AUTOMOBILE SYSTÈMES ET ÉQUIPEMENTS. centres r&d usines mécaniques usines terminales

INDUSTRIE AUTOMOBILE SYSTÈMES ET ÉQUIPEMENTS. centres r&d usines mécaniques usines terminales INDUSTRIE AUTOMOBILE SYSTÈMES ET ÉQUIPEMENTS centres r&d usines mécaniques usines terminales Pour vos centres R & D SYSTÈMES D ESSAIS HYDRAULIQUES, AÉRAULIQUES ET MÉCANIQUES Nos systèmes permettent la

Plus en détail

Circuit de préparation au Baccalauréat Professionnel Aéronautique option Systèmes

Circuit de préparation au Baccalauréat Professionnel Aéronautique option Systèmes Rappels et révisions Toussaint Noël Bac blanc Hiver Printemps Rappels et révisions Toussaint Noël Hiver Certification intermédiaire Printemps 2 ème Bilan Présentation des 3 années et de la GMC Toussaint

Plus en détail

Procédés issions... équipements... réalisation... missions... équipements... réalisation... mis-

Procédés issions... équipements... réalisation... missions... équipements... réalisation... mis- Procédés issions... équipements... réalisation... missions... équipements... réalisation... mis- Parce que l amélioration et la maîtrise des procédés sera toujours un facteur déterminant de la compétitivité

Plus en détail

Utilisation générale et examples

Utilisation générale et examples AxisVM - Tutorial Utilisation générale et examples ingware.ch Mit dem Besten rechnen CONTENU Introduction...6 AxisVM...6 Tutoriel...6 Utilisation générale de AxisVM...7 Saisir un nouveau Modèle / Gestion

Plus en détail

CQP Maintenance des équipements de production de médicaments Leem. Référentiel de compétences

CQP Maintenance des équipements de production de médicaments Leem. Référentiel de compétences CQP Maintenance des équipements de production de médicaments Référentiel de compétences Le titulaire du CQP Maintenance des équipements de production de médicaments est capable de : Diagnostiquer les causes

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE A.

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE A. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE A.MIRA - BEJAIA FACULTE DES SCIENCES ET DES SCIENCES DE L INGENIORAT DEPARTEMENT

Plus en détail

Univers TECHNOLOGIE Révision Notions STE

Univers TECHNOLOGIE Révision Notions STE Univers TECHNOLOGIE Révision Notions STE Avant-propos: Dessin Technique 1) a) Un dessin d ensemble permet de représenter la totalité d un objet, à l échelle sans déformation. On doit mettre un nombre minimal

Plus en détail

280.B0 Techniques de génie aérospatial

280.B0 Techniques de génie aérospatial 280.B0 Techniques de génie aérospatial Description des cours propres au programme Cours de spécialisation En plus de ces cours obligatoires de formation générale en littérature et français (4), en philosophie

Plus en détail

SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE

SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE L - 72 FOURNITURE DE SEMELLES ELASTIQUES POUR LA FIXATION DE VOIE "TYPE BOTZELAER" EDITION: 04/2001 Index 1. INTRODUCTION... 3 1.1. DOMAINE

Plus en détail

Concours CASTing 2011

Concours CASTing 2011 Concours CASTing 2011 Épreuve de mécanique Durée 1h30 Sans calculatrice Le candidat traitera deux exercices parmi les trois proposés dans le sujet. Dans le cas où les trois exercices seraient traités partiellement,

Plus en détail

DUT. Génie mécanique et productique (GMP)

DUT. Génie mécanique et productique (GMP) DUT Génie mécanique et productique (GMP) Qu est-ce que la spécialité GMP? Cette spécialité concerne l industrie mécanique dans les domaines liés aux cycles de vie d un produit. Elle s intéresse aux différentes

Plus en détail

LA MESURE INDUSTRIELLE

LA MESURE INDUSTRIELLE E02 LA MESURE INDUSTRIELLE 20 Heures Technicien responsable de la maintenance Approfondir les techniques de mesure; Prendre en compte l aspect métrologie. Connaître les limites et les facteurs d influences

Plus en détail

MEFISTO: Moyen d Essai de résistance à la FISsuration en fatigue sous cisaillement (τ)

MEFISTO: Moyen d Essai de résistance à la FISsuration en fatigue sous cisaillement (τ) : Moyen d Essai de résistance à la FISsuration en fatigue sous cisaillement (τ) Ph. Tamagny, Laboratoire central des Ponts et Chaussées Centre de Nantes L. Wendling, Laboratoire régional des Ponts et Chaussées,

Plus en détail

M 1 Intitulé et descriptif des Unités d Enseignement. SEMESTRE S1 (commun aux 4 spécialités)

M 1 Intitulé et descriptif des Unités d Enseignement. SEMESTRE S1 (commun aux 4 spécialités) M Intitulé et descriptif des Unités d Enseignement SEMESTRE S (commun aux 4 spécialités) Type d'u.e. () Intitulé et descriptif des U.E. Harmonisation Au choix de l étudiant selon son profil initial : Choix

Plus en détail

Mécanicien(ne) Automaticien(ne)

Mécanicien(ne) Automaticien(ne) 3 ème degré Technique de qualification Options : Mécanicien Automaticien Electricien Automaticien Mécanicien(ne) Automaticien(ne) Présentation générale Le métier Le «Mécanicien automaticien», tel que défini

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Ingénieur diplômé de l École Nationale Supérieure d Ingénieurs en Informatique, Automatique, Mécanique, Énergétique et Électronique

Plus en détail

Génie des Systèmes Industriels - Semestre 5 (GSI-3A-SEM5)

Génie des Systèmes Industriels - Semestre 5 (GSI-3A-SEM5) Mathématiques et Informatique 5 Automatique et Contrôle Génie des Systèmes Industriels - Semestre 5 (GSI-A-SEM5) SCIENCES DE BASE 8 4 6 98 6 Probalités et statistiques 4 6 Applications de l'analyse numérique

Plus en détail

Journées Techniques 2013 Métrologie Casablanca - MAROC - du 22 au 24 avril 2013

Journées Techniques 2013 Métrologie Casablanca - MAROC - du 22 au 24 avril 2013 PROGRAMME GENERAL SESSION : «Incertitudes de mesure - Applications pratiques» : Georges BONNIER Date : Lundi 22 Avril SESSION : «Statistiques pour la mesure : cartes de contrôles, comparaisons interlaboratoires»

Plus en détail

COLLOQUE NATIONAL de la PERFORMANCE INDUSTRIELLE

COLLOQUE NATIONAL de la PERFORMANCE INDUSTRIELLE COLLOQUE NATIONAL de la PERFORMANCE INDUSTRIELLE Analyse vibratoire expérimentale : outil de surveillance et de diagnostic Dr Roger SERRA ENIVL / LMR 1 Contexte (1/2) Première publication de la charte

Plus en détail

S8 : STRATÉGIE DE MAINTENANCE

S8 : STRATÉGIE DE MAINTENANCE S8 : STRATÉGIE DE MAINTENANCE FINALITÉ L enseignement de la stratégie de maintenance doit apporter à l étudiant les connaissances, les outils d analyse et les outils méthodologiques lui permettant de remplir

Plus en détail

Architecture moteur. Distribution. La distribution. Présentation générale Analyse fonctionnelle Types de distribution. Architecture.

Architecture moteur. Distribution. La distribution. Présentation générale Analyse fonctionnelle Types de distribution. Architecture. Architecture moteur La distribution Distribution Présentation générale Analyse fonctionnelle Types de distribution Architecture Dimensionnement Distribution variable Autres systèmes Exemples Octobre 2007

Plus en détail

Matériaux sous contraintes. Modèles rhéologiques Essais mécaniques

Matériaux sous contraintes. Modèles rhéologiques Essais mécaniques Matériaux sous contraintes Modèles rhéologiques Essais mécaniques Matériaux sous contrainte Contrainte = F/S (Pa = N/m 2 ) F! S Contrainte normale : " F // S contrainte de cisaillement : # Déformation

Plus en détail

Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche. Centre Organisateur : ARTS & METIERS PARISTECH. Concours Externe BAP C

Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche. Centre Organisateur : ARTS & METIERS PARISTECH. Concours Externe BAP C N D ANONYMAT : Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Centre Organisateur : ARTS & METIERS PARISTECH Concours Externe BAP C Technicien en instrumentation scientifique, expérimentation

Plus en détail

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Durée : 5 jours Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Réf : (Therm.01) - Permettre au personnel ayant la pratique, d'exploiter une installation comportant des générateurs

Plus en détail

EMPLOI DU TEMPS SEMESTRE I 2014/2015 CLASSE : 1A-GM- G1 08.30-10.00 10.00-11.30 11.30-13.00 14.00-15.30 15.30-17.00 17.00--18.30

EMPLOI DU TEMPS SEMESTRE I 2014/2015 CLASSE : 1A-GM- G1 08.30-10.00 10.00-11.30 11.30-13.00 14.00-15.30 15.30-17.00 17.00--18.30 EMPLOI DU TEMPS SEMESTRE I 0/0 CLASSE : A-GM- G 08.30-0.00 0.00-.30.30-3.00.00-.30.30-.00.00--8.30 Atelier Physique LAB MECA Atelier Physique LAB MECA Algorithmique & Programmation B8 E0 Atelier Matériaux

Plus en détail

PLATEFORME REGIONALE D INNOVATION CISNA 2.0. Projets industriels-étudiants

PLATEFORME REGIONALE D INNOVATION CISNA 2.0. Projets industriels-étudiants Projets industriels-étudiants Etude du comportement d un concept de module avant de moto innovant Concept de Jean Bertrand BRUNEAU (JBB) Modèle de 27 pièces Identification des zones contraintes Propositions

Plus en détail

1 Méthodes et principes généraux de renforcement

1 Méthodes et principes généraux de renforcement 1 Méthodes et principes généraux de renforcement 1-1 Introduction La durée d exploitation d un ouvrage en béton armé est à priori comprise entre 50 et 120 ans selon sa composition et sa fonction. Or, de

Plus en détail

Matériaux et Structures Matériaux en Environnement Nucléaire Matériaux en Environnement Aéronautique

Matériaux et Structures Matériaux en Environnement Nucléaire Matériaux en Environnement Aéronautique INGENIEUR MATERIAUX & DESIGN DE STRUCTURE par apprentissage Matériaux et Structures Matériaux en Environnement Nucléaire Matériaux en Environnement Aéronautique 1 diplôme, 3 parcours différenciés OBJECTIFS

Plus en détail

MITUTOYO Formation. Une formation répondant à vos besoins 5 centres de formation en France Organisme de formation agréé

MITUTOYO Formation. Une formation répondant à vos besoins 5 centres de formation en France Organisme de formation agréé MITUTOYO Formation Une formation répondant à vos besoins 5 centres de formation en France Organisme de formation agréé Mitutoyo propose toute une palette de formations pour permettre aux utilisateurs de

Plus en détail

Sciences et technologie industrielles

Sciences et technologie industrielles Sciences et technologie industrielles Spécialité : Génie Energétique Classe de terminale Programme d enseignement des matières spécifiques Sciences physiques et physique appliquée CE TEXTE REPREND LE PUBLIE

Plus en détail

I - SPECIALITE INFORMATIQUE :

I - SPECIALITE INFORMATIQUE : PROGRAMME DU CONCOURS EXTERNE SUR EPREUVES POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEURS PRINCIPAUX AU MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE LA TECHNOLOGIE I - SPECIALITE INFORMATIQUE

Plus en détail

CODAP 2010, Divisions 1, 2 et 3

CODAP 2010, Divisions 1, 2 et 3 CODAP 2010, Divisions 1, 2 et 3 Alain Bonnefoy (SNCT, France abonnefoy@snct.org) Gérard Perraudin (SNCT, France g.perraudin@wanadoo.fr) RESUME Cette nouvelle édition des Divisions 1 et 2 du CODAP propose

Plus en détail

INTRODUCTION. A- Modélisation et paramétrage : CHAPITRE I : MODÉLISATION. I. Paramétrage de la position d un solide : (S1) O O1 X

INTRODUCTION. A- Modélisation et paramétrage : CHAPITRE I : MODÉLISATION. I. Paramétrage de la position d un solide : (S1) O O1 X INTRODUCTION La conception d'un mécanisme en vue de sa réalisation industrielle comporte plusieurs étapes. Avant d'aboutir à la maquette numérique du produit définitif, il est nécessaire d'effectuer une

Plus en détail

Diplôme Universitaire de Technologie GENIE MECANIQUE ET PRODUCTIQUE

Diplôme Universitaire de Technologie GENIE MECANIQUE ET PRODUCTIQUE Diplôme Universitaire de Technologie GENIE MECANIQUE ET PRODUCTIQUE Programme Pédagogique National Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche, 2013 Page 0/98 Sommaire 1 - Objectifs de la

Plus en détail

UNIVERSITÉE KASDI MERBAH OUARGLA

UNIVERSITÉE KASDI MERBAH OUARGLA UNIVERSITÉE KASDI MERBAH OUARGLA FACULTE DES SCIENCES APPLIQUÉES Département de Génie des Procédés Phénomènes de transferts Travaux pratiques de mécanique des fluides CHAOUCH Noura et SAIFI Nadia 2013

Plus en détail

44èmes Journées du CEM Mai 2005 Fatigue et état de surface

44èmes Journées du CEM Mai 2005 Fatigue et état de surface 44èmes Journées du CEM Mai 2005 Fatigue et état de surface RESUME : 10 et 11 mai 2005 : 44èmes Journées du CEM à Senlis Les 44èmes Journées du Cercle d Etudes des Métaux ont coïncidé en 2005 avec les 24èmes

Plus en détail

Description des essais et instrumentation

Description des essais et instrumentation Description des essais et instrumentation Louis Demilecamps Hervé Lançon Xavier Bourbon CEOS.fr - Journée de restitution (Paris) PROGRAMME EXPÉRIMENTAL Tests de flexion sur blocs parallélépipédiques (RL)

Plus en détail

CHAPITRE 5 TRAITEMENTS DE SUIRFACES. Contenu : Traitement par voie mécanique Traitement par voie thermique Traitement par voie thermochimique

CHAPITRE 5 TRAITEMENTS DE SUIRFACES. Contenu : Traitement par voie mécanique Traitement par voie thermique Traitement par voie thermochimique CHAPITRE 5 TRAITEMENTS DE SUIRFACES Contenu : Traitement par voie mécanique Traitement par voie thermique Traitement par voie thermochimique Plan du cours Objectifs généraux Etablir un processus expérimental

Plus en détail

Détection de fuite hélium Aspect Mesure

Détection de fuite hélium Aspect Mesure Détection de fuite hélium Aspect Mesure Préparé par : F.Rouveyre Date : 24 Octobre 2012 La détection de fuite La détection de fuite par spectrométrie de masse à gaz traceur a plus de 50 ans. Même si cette

Plus en détail

Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation

Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation Applications résidentielles Christophe Delmotte, ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique et

Plus en détail

CHAPITRE VI : RESISTANCE DES MATERIAUX

CHAPITRE VI : RESISTANCE DES MATERIAUX CHAPITRE VI : RESISTANCE DES MATERIAUX A- énéralités : I. Introduction: L étude en RDM est une étape parfois nécessaire entre la conception et la réalisation d une pièce. Elle permet : - de justifier son

Plus en détail

Hélium superfluide. Applications aux procédés de Cryogénie. Physique des solides - 22 mai 2006 1

Hélium superfluide. Applications aux procédés de Cryogénie. Physique des solides - 22 mai 2006 1 Hélium superfluide Applications aux procédés de Cryogénie Physique des solides - 22 mai 2006 1 Introduction L Hélium Z = 2. Point de fusion très bas. Chimiquement inerte. Deux isotopes naturels Physique

Plus en détail

Technologie de pompe : Une meilleure efficacité énergétique dans les installations de froid

Technologie de pompe : Une meilleure efficacité énergétique dans les installations de froid ETUDE SPECIALISEE Une meilleure efficacité énergétique dans les installations de froid Conformément aux recommandations EDL (Efficacité et prestations de service énergétiques) des mesures ciblées doivent

Plus en détail

Sommaire DVD Eurocodes Le référentiel et les outils

Sommaire DVD Eurocodes Le référentiel et les outils Sommaire DVD Eurocodes Le référentiel et les outils Sommaire du cadre juridique de la construction Cadre juridique de la construction o Règles d'urbanisme Documents d'urbanisme Règles d'occupation du sol

Plus en détail

ÉJECTEURS. CanmetÉNERGIE Juillet 2009

ÉJECTEURS. CanmetÉNERGIE Juillet 2009 ÉJECTEURS CanmetÉNERGIE Juillet 2009 ÉJECTEURS 1 ÉJECTEURS INTRODUCTION Les éjecteurs sont activés par la chaleur perdue ou la chaleur provenant de sources renouvelables. Ils sont actionnés directement

Plus en détail

Guide de SolidWorks Flow Simulation pour l enseignant. Présentateur Date

Guide de SolidWorks Flow Simulation pour l enseignant. Présentateur Date Guide de SolidWorks Flow Simulation pour l enseignant Présentateur Date 1 Qu'est-ce que SolidWorks Flow Simulation? SolidWorks Flow Simulation est un logiciel d'analyse des écoulements de fluide et du

Plus en détail

METROLOGIE APPLIQUEE AU MOTEUR

METROLOGIE APPLIQUEE AU MOTEUR METROLOGIE APPLIQUEE AU MOTEUR FORMATEUR : MOUNIR FRIJA ASSISTANT UNIVERSITAIRE G.MECANIQUE 1 2 THERMINOLOGIE DE LA SCIENCE DE LA METROLOGIE 3 LA METROLOGIE La métrologie est l'ensemble des moyens techniques

Plus en détail

Etude du comportement en mécanique de la rupture de l acier T91 en milieu sodium liquide

Etude du comportement en mécanique de la rupture de l acier T91 en milieu sodium liquide Etude du comportement en mécanique de la rupture de l acier T91 en milieu sodium liquide Samuel HEMERY (2 e année) Directeur de thèse: Thierry Auger (CNRS) Encadrant CEA: Jean Louis Courouau (DPC/SCCME/LECNA)

Plus en détail

Exemples de Contrôles Métallurgiques sur pièces de série aprés Traitement Thermique

Exemples de Contrôles Métallurgiques sur pièces de série aprés Traitement Thermique Exemples de Contrôles Métallurgiques sur pièces de série aprés Traitement Thermique Patrick JACQUOT Laboratoire Central BODYCOTE Usine de Pusignan (69) 3ème Séminaire Bodycote Air Liquide, Lyon, 18-19

Plus en détail

P11B1 - PHYSIQUE - Semestre 1

P11B1 - PHYSIQUE - Semestre 1 P11B1 - PHYSIQUE - Semestre 1 Outils de la Physique 1 Jacques LEQUIN Nombre heures Cours 4,5 Nombre heures TD 6 Grandeurs scalaires et vectorielles. Calcul différentiel, systèmes de coordonnées. Définir

Plus en détail

II - 3 Les poutres. Philippe.Bouillard@ulb.ac.be version 12 octobre 2010. Définition d une poutre Aspects géométriques

II - 3 Les poutres. Philippe.Bouillard@ulb.ac.be version 12 octobre 2010. Définition d une poutre Aspects géométriques II - 3 Philippe.Bouillard@ulb.ac.be version 12 octobre 21 Définition d une poutre Aspects géométriques Aperçu Forces internes + conventions de signe = sollicitations Principaux cas de sollicitation [Frey,

Plus en détail

FICHES D AIDE POUR L UTILISATION DU LOGICIEL

FICHES D AIDE POUR L UTILISATION DU LOGICIEL FICHES D AIDE POUR L UTILISATION DU LOGICIEL MECA 3D Travailler avec Méca 3D Effectuer un calcul mécanique Simuler le mouvement d un mécanisme Afficher une courbe de résultats Ajouter un effort (force

Plus en détail

Performances des turbocompresseurs aux basses vitesses de rotation

Performances des turbocompresseurs aux basses vitesses de rotation DELIGANT/PODEVIN Mardi 23 mars 2010 Performances des turbocompresseurs aux basses vitesses de rotation Michaël DELIGANT : Doctorant Pierre PODEVIN : Ingénieur de recherche CNAM Chaire de Turbomachines

Plus en détail

Formations spécifiques

Formations spécifiques Formations spécifiques Sensibilisation aux risques électriques et sécurité lors des interventions de maintenance Durée : 2 journées Tout technicien travaillant sur des installations industrielles automatisées

Plus en détail

INTRODUCTION 9 LE DIMENSIONNEMENT DES GARDE-CORPS 1. GÉNÉR ALITÉS 12. 1.1. Conception d un projet d ouvrage métallique 12

INTRODUCTION 9 LE DIMENSIONNEMENT DES GARDE-CORPS 1. GÉNÉR ALITÉS 12. 1.1. Conception d un projet d ouvrage métallique 12 PART_PRESENTATION:Presentation_laquage_1-8 23/04/09 10:46 Page 4 4 INTRODUCTION 9 PARTIE I LE DIMENSIONNEMENT DES GARDE-CORPS 11 1. GÉNÉR ALITÉS 12 1.1. Conception d un projet d ouvrage métallique 12 1.1.1.

Plus en détail

ASSURANCE QUALITE WORLDSKILLS

ASSURANCE QUALITE WORLDSKILLS 5 Date Approuvé ASSURANCE QUALITE WORLDSKILLS Description technique Conception et dessin industriel en mécanique/cdao Document No. TD5 Révision Projet de texte Suite à une résolution votée par le Comité

Plus en détail

CALCULS MULTI PHYSIQUES D UNE STRUCTURE POUR VANNE DE FOND CALCULS FLUIDES ET MECANIQUES D UNE STRUCTURE MECANOSOUDEE. Rédacteur : Sylvain THINAT

CALCULS MULTI PHYSIQUES D UNE STRUCTURE POUR VANNE DE FOND CALCULS FLUIDES ET MECANIQUES D UNE STRUCTURE MECANOSOUDEE. Rédacteur : Sylvain THINAT CALCULS MULTI PHYSIQUES D UNE STRUCTURE POUR VANNE DE FOND CALCULS FLUIDES ET MECANIQUES D UNE STRUCTURE MECANOSOUDEE POUR UNE VANNE DE FOND DE L AMENAGEMENT ROUJANEL Rédacteur : Sylvain THINAT Révision

Plus en détail

Transports. Énergie. Défense. Médical

Transports. Énergie. Défense. Médical Aéronautique Avions & Hélicoptères Arbres, aubes, pièces tournantes (disques fan, tambours), boulonnerie et roulements aéronautiques, éléments de la cellule (longerons, ferrures ), éléments d intégration

Plus en détail

Repère : Session : 2001 Durée : 2 H 30 Page : 1/5 Coefficient : 2 SCIENCES PHYSIQUES

Repère : Session : 2001 Durée : 2 H 30 Page : 1/5 Coefficient : 2 SCIENCES PHYSIQUES Page : 1/5 Coefficient : 2 SCIENCES PHYSIQUES - La clarté des raisonnements et la qualité de la rédaction interviendront pour une part importante dans l appréciation des copies. - Conformément au dispositions

Plus en détail

Changements de dimension

Changements de dimension Changements de dimension Le béton peut être soumis à des changements de dimension les causes principales pour ces changements sont: CHARGE MÉCANIQUE FLUAGE VARIATION D HUMIDITÉ SECHAGE VARIATION DE TEMPERATURE

Plus en détail

LAbORATOiRE CARACTéRISATION DES MATéRIAUX ORGANIQUES Le laboratoire a pour mission de caractériser les matériaux organiques, qu ils soient énergétiques ou non, afin de déterminer leur composition chimique,

Plus en détail

H1203 - Conception et dessin produits mécaniques

H1203 - Conception et dessin produits mécaniques Appellations (Métiers courants) Dessinateur / Dessinatrice en construction mécanique Dessinateur / Dessinatrice en construction métallique Dessinateur / Dessinatrice en installations industrielles Définition

Plus en détail

Bâtiment tertiaire en bois-béton collaborant

Bâtiment tertiaire en bois-béton collaborant Bâtiment tertiaire en bois béton collaborant J.-M. Ducret, G. Tschanz 1 Bâtiment tertiaire en bois-béton collaborant Mehrgeschossige Gewerbebauten in Holz-Beton-Verbund Bauweise Dr. Ing. Ducret Jean-Marc

Plus en détail

Tutorial RDM Le Mans (Ossature) Octobre 2012

Tutorial RDM Le Mans (Ossature) Octobre 2012 Tutorial RDM Le Mans (Ossature) Octobre 2012 On traite ici un cas très simple d analyse de structure au travers du logiciel RDM Le Mans. Le modèle à analyser est composé d une structure encastrée dans

Plus en détail

OFFRE DE FORMATIONS 2015

OFFRE DE FORMATIONS 2015 Centre de Ressources, d Accompagnement et de Formations pour la Construction Durable et la Performance Énergétique en Aquitaine 159 Avenue de l alouette 33700 Mérignac OFFRE DE FORMATIONS 2015 LA CDPEA

Plus en détail

SOLIDWORKS SIMULATION

SOLIDWORKS SIMULATION SOLIDWORKS SIMULATION L innovation consiste à saisir des chances, pas à prendre des risques Scootchi par Curventa Designworks LTD Ce sont les scénarios d étude qui font progresser l innovation. Le logiciel

Plus en détail

Techniques industrielles

Techniques industrielles Techniques industrielles Productique / Mécanique Les bases en lecture de plan Perfectionnement en lecture de plan Utiliser des outils de contrôle et mesure Les bases de la Conception Assisté par Ordinateur

Plus en détail

RDM Ossatures Manuel d exercices

RDM Ossatures Manuel d exercices RDM Ossatures Manuel d exercices Yves Debard Institut Universitaire de Technologie du Mans Département Génie Mécanique et Productique http://iut.univ-lemans.fr/ydlogi/index.html 26 juin 2006 29 mars 2011

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE 2014 LA REUSSITE L APPRENTISSAGE. 01 55 17 80 10 www.cesfa-btp.com cesfa@cesi.fr SOMMAIRE : RENTREE 2014 :

GUIDE PRATIQUE 2014 LA REUSSITE L APPRENTISSAGE. 01 55 17 80 10 www.cesfa-btp.com cesfa@cesi.fr SOMMAIRE : RENTREE 2014 : LA REUSSITE L APPRENTISSAGE PAR GUIDE PRATIQUE 2014 SOMMAIRE : I Comment intégrer la formation? II Les épreuves écrites III Nous rencontrer RENTREE 2014 : 01 55 17 80 10 www.cesfa-btp.com cesfa@cesi.fr

Plus en détail

ANNEXE : Evaluation et ECTS* pour les étudiants de

ANNEXE : Evaluation et ECTS* pour les étudiants de Année académique 2012-2013 ANNEXE : Evaluation et ECTS* pour les étudiants de - 1ère année (Promotion 2017) - 2ème année (Promotion 201) - 3ème année (Promotion 2015 - Formation initiale et Formation par

Plus en détail

FORMATION INITIALE. L excellence par la Formation. Répondre à une évolution du contexte Africain. Répondre aux nouvelles attentes des participants

FORMATION INITIALE. L excellence par la Formation. Répondre à une évolution du contexte Africain. Répondre aux nouvelles attentes des participants L excellence par la Formation FORMATION INITIALE Ecole créée et financée par Yélé Consulting, Cabinet de conseil en énergie implanté en France Répondre à une évolution du contexte Africain Répondre aux

Plus en détail

H1506 - Intervention technique qualité en mécanique et travail des métaux

H1506 - Intervention technique qualité en mécanique et travail des métaux Appellations Agent / Agente de contrôle destructif en mécanique et travail des métaux Contrôleur-vérificateur / Contrôleuse-vérificatrice en mécanique Agent / Agente de contrôle non destructif en mécanique

Plus en détail

Composants mécaniques. Indiquez sur un diagramme les énergies consommée, fournie et perdue.

Composants mécaniques. Indiquez sur un diagramme les énergies consommée, fournie et perdue. Composants mécaniques L'objectif de ce TP est d'apprendre à reconnaitre les composants mécaniques courants et de comprendre leur fonction. Il en découlera l'identification des solutions techniques retenues

Plus en détail

VANADIS 4 Extra SUPERCLEAN 3. Acier d outillage pour travail a froid obtenu par la métallurgie des poudres. VANADIS 4 Extra

VANADIS 4 Extra SUPERCLEAN 3. Acier d outillage pour travail a froid obtenu par la métallurgie des poudres. VANADIS 4 Extra VANADIS 4 Extra SUPERCLEAN 3 Acier d outillage pour travail a froid obtenu par la métallurgie des poudres Principales propriétés des aciers d outillage pour OBTENIR DE MEILLEURES PERFORMANCES Dureté adaptée

Plus en détail

Cours 11-2 LES CÉRAMIQUES. Contenu

Cours 11-2 LES CÉRAMIQUES. Contenu Cours 11-2 LES CÉRAMIQUES Technologie des matériaux TTT 1 Contenu 1 Définition 2 Classification 3 Propriétés 4 Matériaux 5 Fabrication Technologie des matériaux TTT 2 1 Céramiques courantes Briques Marbres

Plus en détail

BTS Maintenance et après-vente automobile

BTS Maintenance et après-vente automobile BTS Maintenance et après-vente automobile Programme de Sciences Physiques AVERTISSEMENT Ce référentiel ne constitue absolument pas la liste des activités que le Professeur conduit au cours de l année scolaire.

Plus en détail

LES PERTES DE CHARGE J-M R. D-BTP

LES PERTES DE CHARGE J-M R. D-BTP LES PERTES DE CHARGE J-M R. D-BTP 2006 1 Définitions, généralités Détermination de tuyauteries, calcul de pertes de charge Abaques 2 Définitions, généralités Notion de perte de charge Perte de charge d

Plus en détail

Comportement au jeune âge et phénomènes Thermo-Hydro-Mécaniques

Comportement au jeune âge et phénomènes Thermo-Hydro-Mécaniques Comportement au jeune âge et phénomènes Thermo-Hydro-Mécaniques Alain SELLIER Objectif des essais en retrait gêné Analyser finement le comportement THM au jeune âge d une structure type (RG8) Analyser

Plus en détail