POINT FINAL. Option. Programme d encadrement en violence conjugale En collaboration avec. alternative à la violence conjugale et familiale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "POINT FINAL. Option. Programme d encadrement en violence conjugale En collaboration avec. alternative à la violence conjugale et familiale"

Transcription

1 POINT FINAL Programme d encadrement en violence conjugale En collaboration avec Option Une alternative à la violence conjugale et familiale

2 Personne condamnée à un délit en matière de violence conjugale et assujettie soit à : Une ordonnance de probation. Une ordonnance de sursis. Une permission de sortie pour sentence de détention de moins de six mois, associée à une ordonnance de probation. Une sortie préparatoire à la libération conditionnelle. Une libération conditionnelle.

3 Prévention de la récidive Responsabilisation face aux comportements Assurance d une surveillance accrue Développement de compétence et de stratégie pour contrer la violence Amélioration de l estime de soi et de la confiance en soi Développement des habiletés émotionnelles et sociales ainsi que de saines habitudes de vie Développement d un nouveau rôle à l intérieur de la relation du couple

4 Processus d admission à POINT FINAL 1. Évaluation d admissibilité des candidats par un agent de liaison. Par téléphone si en région éloignée (jamais sur dossier) 2. Le candidat retenu signe un contrat de participation au programme et s engage à communiquer avec Option avant son audience. 3. Rencontre de prise en charge dès son arrivée et une fois par semaine (ou plus au besoin) en individuel avec un professionnel en plus des interventions planchers. 4. Si besoin, création d un plan d intervention individualisé, complémentaire au PIC du LS-CMI. Il est adapté aux besoins spécifiques du résidant pendant son séjour

5 Minimum de 4 mois Possibilité de poursuivre le suivi en externe avec le même conseiller (principe de continuité de l intervention)

6 Cibles d intervention à considérer Le développement de compétences et de stratégies pour contrer la violence Le respect de la partenaire Les compétences parentales La recherche de contrôle L amélioration de l estime de soi et la confiance en soi Les saines habitudes de vie La responsabilisation quant à ses comportements L agressivité et la gestion des limites L intervention sur l imminence d un passage à l acte Les habiletés émotionnelles et sociales La carence de compassion

7 Tous les conseillers cliniques de L Issue sont récipiendaires d au moins un baccalauréat dans une discipline liée aux sciences sociales L ensemble du personnel a été formé spécifiquement à la problématique de la violence conjugale Des séminaires thématiques sont présentés périodiquement à tous les intervenants de TCS L ensemble du personnel a accès à une supervision clinique en violence conjugale par un professionnel d Option L ensemble du personnel bénéficie d une supervision clinique au besoin par un professionnel sénior Chaque année, tous les employés ont accès à des formations en lien avec leur pratique

8 1. Respect de l ensemble des règles du Guide du résidant de la Maison L Issue. 2. Prise en charge immédiate par Option 3. Interdiction de fréquenter ou de communiquer avec la victime. 4. Démontrer une motivation réelle et soutenue durant tout le programme.

9 OPTION Réseau Clients Entretiens d accueil 2-4 rencontres Maison de transition Tribunal CJM Groupes de suivi (5) Groupe information

10 Encadrement et surveillance accrus. Supervision et surveillance des démarches et déplacements Contrôle des fréquentations et du territoire autorisés Observations et évaluations quotidiennes des humeurs et de la dangerosité potentielle. Traitement immédiat des manquements Visite dans la communauté et contacts avec le réseau social Réintégration graduelle et supervisée dans le milieu Échange régulier avec les partenaires (Option, ARC, CQLC)

11 Les règles régissant la confidentialité Procédures concernant les demandes d accès d information Natures des échanges Rencontres d étape: Option + Participant + L Issue

12 OPTION LE PRÉ GROUPE (Information-Sensibilisation) Durée : 9 semaines (thématiques) Objectifs : Cesser toute violence physique; Reconnaître la nature de leurs comportements violents; Amener les participants à une demande d aide autonome; Réduire l ambivalence au changement.

13 Thématiques du pré groupe Établir un climat de confiance Colère, agressivité, violence : quelles différences La violence, quel effet a-t-elle sur ma conjointe, sur mes enfants, sur moi-même? Apporter des changements? Pour quoi faire? La communication avec mes proches I La communication avec mes proches II Dans l avenir Conclusion : Accompagner les hommes dans leur désir de formuler une demande d aide Rencontre individuelle (bilan)

14 Durée : 21 semaines (sans thématique) Objectifs : Cesser toute violence physique; Favoriser une remise en question de sa façon d être en relation; Favoriser une responsabilisation quant à ses comportements; Favoriser l utilisation de stratégies de remplacement des agirs violents; Favoriser une amélioration de la qualité de vie de l individu. Objectifs indirects : Augmenter la sécurité de sa partenaire et de ses enfants; Augmenter la qualité de vie de sa partenaire et de ses enfants.

15 Les défis du programme POINT FINAL : Avoir accès à certains individus qui pourraient présenter un risque plus grand de récidive La croyance que la loi doit être dite et appliquée Les Limites de la contrainte vs les Opportunités de la contrainte Comment accompagner le participant dans une prise de conscience? Comment induire le changement chez un participant?

16

De l injonction à l invitation Les défis de l intervention

De l injonction à l invitation Les défis de l intervention De l injonction à l invitation Les défis de l intervention Steven Bélanger Psychologue Coordonnateur clinique Pro-gam Centre d intervention et de recherche en violence conjugale et familiale 1 La nature

Plus en détail

- Le Coaching - C est un processus d accompagnement individuel permettant d aider la personne à atteindre le ou les objectifs qu elle s est fixés.

- Le Coaching - C est un processus d accompagnement individuel permettant d aider la personne à atteindre le ou les objectifs qu elle s est fixés. Le Coaching 1 Qu estce que le coaching? C est un processus d accompagnement individuel permettant d aider la personne à atteindre le ou les objectifs qu elle s est fixés. Grâce à un questionnement précis,

Plus en détail

CAHIER DE GESTION. La communauté collégiale et les personnes fréquentant les établissements et/ou les installations du Collège.

CAHIER DE GESTION. La communauté collégiale et les personnes fréquentant les établissements et/ou les installations du Collège. CAHIER DE GESTION POLITIQUE EN MATIÈRE DE SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL COTE 36-00-01.01 OBJET La présente politique vise à préciser et à faire connaître les objectifs et les champs d application privilégiés

Plus en détail

S EXPATRIER EN TOUTE CONNAISSANCE DE CAUSE

S EXPATRIER EN TOUTE CONNAISSANCE DE CAUSE Jean-Luc Cerdin S EXPATRIER EN TOUTE CONNAISSANCE DE CAUSE, 2007 ISBN : 978-2-212-53787-1 1 Sommaire Introduction Préparer un projet de mobilité internationale... 1 Partie 1 ET MA CARRIÈRE DANS TOUT ÇA?

Plus en détail

La prévention, un travail d éd. équipe. Le programme PEC, une intervention multimodale. et de leurs parents. Martin Gendron, Ph.D.

La prévention, un travail d éd. équipe. Le programme PEC, une intervention multimodale. et de leurs parents. Martin Gendron, Ph.D. La prévention, un travail d éd équipe : Le programme PEC, une intervention multimodale auprès s d adolescents d en difficulté de comportement et de leurs parents. Martin Gendron, Ph.D. Université du Québec

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE RELATIVE À L APPRÉCIATION DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DUPERSONNEL DE SOUTIEN (PO 13) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE RELATIVE À L APPRÉCIATION DU PERSONNEL

Plus en détail

MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE

MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE ANNEXE A MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE MISE À JOUR EN AOÛT 2015 MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE 1. Les outils

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire PRÉSENTATION DU PROGRAMME Le cœur à l école PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire Le programme Le coeur à l école s adresse aux parents d enfants

Plus en détail

Se concerter pour aider les étudiants: suivi et encadrement des étudiants au Cégep de Sainte-Foy

Se concerter pour aider les étudiants: suivi et encadrement des étudiants au Cégep de Sainte-Foy Se concerter pour aider les étudiants: suivi et encadrement des étudiants au Cégep de Sainte-Foy Carolyne Maltais, API Christian Morin, conseiller pédagogique Collège Ahuntsic Août 2013 PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

Comment soutenir les efforts d un patient dans son projet de réinsertion

Comment soutenir les efforts d un patient dans son projet de réinsertion V o l e t r é a d a p t a t i o n e t r é i n s e r t i o n Comment soutenir les efforts d un patient dans son projet de réinsertion Serge Carrier, ps.éd. Jacques Grégoire, éd.spéc. XVII colloque de l

Plus en détail

Conseil et formation

Conseil et formation Conseil et formation Pour répondre efficacement aux sollicitations de nos clients, nous avons bâti une relation «cousue-main» avec une équipe de consultants expérimentés indépendants dont la richesse se

Plus en détail

Parcours de formation modulaire

Parcours de formation modulaire Parcours de formation modulaire CQPM 0264 : Coordinateur (trice) du développement des ressources humaines de l entreprise Public concerné Assistant(e) RH débutant dans le poste ou personne chargée de la

Plus en détail

Claudie Lesselier Quelles violences? Quels droits face à ces violences?

Claudie Lesselier Quelles violences? Quels droits face à ces violences? Claudie Lesselier Association RAJFIRE rajfire@wanadoo.fr Un collectif féministe d action et de solidarité avec les femmes migrantes et exilées Quelles violences? Violence masculines contre les femmes manifestation

Plus en détail

1. La femme immigrée en Espagne: pluralité des titres de séjour et diversités des situations.

1. La femme immigrée en Espagne: pluralité des titres de séjour et diversités des situations. Index 1. La femme immigrée en Espagne: pluralité des titres de séjours. 1.1. Quels sont les différents titres de séjour sur le territoire espagnol ou ceux auxquels une femme immigrée peut prétendre? 1.2.

Plus en détail

Ensembles dans la lutte contre l exclusion sociale au Maroc

Ensembles dans la lutte contre l exclusion sociale au Maroc Ensembles dans la lutte contre l exclusion sociale au Maroc Action COACH Contact: Sonia Sánchez 06 61 26 72 70 ssanchez@casaldelsinfants.org www.allianceemploi.blogspot.com Description Alliance Emploi

Plus en détail

Séminaire d intégration

Séminaire d intégration Séminaire d intégration Le processus de transition, d un milieu de vie à un autre, chez la personne âgée. Présenté par : Joanie Dufour Marc-André Fleurent Audrey Hébert-Semco Audrey Lanoie Marie-Pier Martel

Plus en détail

Pratiques psychologiques Le psychologue du travail. Licence 1. Psychologie

Pratiques psychologiques Le psychologue du travail. Licence 1. Psychologie Pratiques psychologiques Le psychologue du travail Licence 1. Psychologie Nadra Achour-2014 ISSHT-Université Tunis-El Manar Introduction Qu est ce qu un psychologue du travail? Ses champs d intervention?

Plus en détail

Direction des services d hébergement Description de fonction

Direction des services d hébergement Description de fonction Direction des services d hébergement Description de fonction ASSISTANT(E)-INFIRMIER(ÈRE)-CHEF SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : STATUT : QUART DE TRAVAIL : CHEF D UNITÉ ET/OU CHEF D ACTIVITÉS EN SERVICE POSTE SYNDIQUÉ

Plus en détail

COACHING PROFESSIONNEL. Points de repères et démarche en entreprise. Performance et Bien-être

COACHING PROFESSIONNEL. Points de repères et démarche en entreprise. Performance et Bien-être COACHING PROFESSIONNEL Points de repères et démarche en entreprise Performance et Bien-être Le coaching professionnel vise à stimuler la performance et à dynamiser les changements dans des contextes à

Plus en détail

Le droit criminel en bref

Le droit criminel en bref Le droit criminel en bref Avec le soutien financier de Les opinions exprimées ne représentent pas nécessairement la position officielle du gouvernement de l Ontario. 1 Campagne Femmes ontariennes et droit

Plus en détail

Résultats, privilèges et obligations qui découlent de l adhésion à votre mutuelle

Résultats, privilèges et obligations qui découlent de l adhésion à votre mutuelle Résultats, privilèges et obligations qui découlent de l adhésion à votre mutuelle Aubert Tremblay, CRHA Février 2012 Objets de la présentation Résultats : Comparaison des taux de cotisation 1999-2012 (Unité

Plus en détail

Ce que les parents devraient savoir

Ce que les parents devraient savoir Renvoi : Ce que les parents devraient savoir Un climat positif à l école et un milieu d apprentissage et d enseignement sécuritaire sont indispensables à la réussite scolaire des élèves. Un climat positif

Plus en détail

RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique de santé globale du personnel COTE : DG 2013-02 APPROUVÉE PAR : Le conseil d administration le 26 février 2013 EN VIGUEUR LE : 26 février 2013 RESPONSABLE

Plus en détail

2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT. 5 Mobiliser ses salariés MANAGEMENT. 8 Former ses salariés EVOLUTION DES COMPETENCES

2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT. 5 Mobiliser ses salariés MANAGEMENT. 8 Former ses salariés EVOLUTION DES COMPETENCES 1 Décider d embaucher? 2,5 jours 1,5 jour PACK 2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT 6 jours 3 Attirer, motiver, fidéliser ses salariés 2 jours 4 Choisir son mode de management 2 jours 1 jour PACK 5 Mobiliser

Plus en détail

Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile

Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile Conseils Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile www.douglas.qc.ca Le retour Le retour Votre proche a eu des gestes ou des propos agressifs. Vous êtes inquiet pour lui et

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

FORMATIONS AUTOMNE/HIVER 2014

FORMATIONS AUTOMNE/HIVER 2014 FORMATIONS AUTOMNE/HIVER 2014 Projets de formation validés par la Commission Paritaire Nationale Emploi Formation et financés par Uniformation au titre du projet de branche des Régies de Quartier et de

Plus en détail

L expérience du patient partenaire au suivi intensif dans la communauté à Sherbrooke. Daniel Boleira Guimarães; Luce Côté

L expérience du patient partenaire au suivi intensif dans la communauté à Sherbrooke. Daniel Boleira Guimarães; Luce Côté L expérience du patient partenaire au suivi intensif dans la communauté à Sherbrooke Daniel Boleira Guimarães; Luce Côté 27e Entretiens Jacques Cartier Sherbroke, le 6 octobre 2014 Le suivi intensif dans

Plus en détail

CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE "Saadna Mohamed Abdenour" Sétif

CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE Saadna Mohamed Abdenour Sétif CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE "Saadna Mohamed Abdenour" Sétif 2 e Forum Paramédical International 08 et 09 Décembre 2010 LE CADRE PARAMEDICAL «LE MANAGER» Mr S. ARIF Service de CCI CHU Sétif Deuxièmes

Plus en détail

Assurer, de concert avec nos partenaires, la sécurité publique au Québec.

Assurer, de concert avec nos partenaires, la sécurité publique au Québec. Assurer, de concert avec nos partenaires, la sécurité publique au Québec. Pour réaliser sa mission, le Ministère intervient dans les secteurs d activité suivants : les services de prévention et de lutte

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

GENER'ACTION Formation

GENER'ACTION Formation GENER'ACTION Formation Actions et formations dans le domaine de la gérontologie sociale GENER'ACTION Formation est une association loi 1901 à but non lucratif dont l'objet est de : Permettre de maintenir

Plus en détail

PRISE DE CONTACT AVEC LE PARTENAIRE

PRISE DE CONTACT AVEC LE PARTENAIRE PRISE DE CONTACT AVEC LE PARTENAIRE Si votre partenaire ou ex-partenaire participe au programme Next Steps/ Intervention auprès des partenaires violents (IPV) auprès du Family Service Toronto, notre personnel

Plus en détail

MA MOBILITE PROFESSIONNELLE & MOI. Résultats de notre enquête 2014/5 en partenariat avec Ithaque Coaching

MA MOBILITE PROFESSIONNELLE & MOI. Résultats de notre enquête 2014/5 en partenariat avec Ithaque Coaching + MA MOBILITE PROFESSIONNELLE & MOI Résultats de notre enquête 2014/5 en partenariat avec Ithaque Coaching Sommaire 2 Objectifs de l enquête. Méthodologie Profil des répondants Résultats Mobilité professionnelle..

Plus en détail

La participation d un pair aidant au retour. post-isolement : les principaux enjeux

La participation d un pair aidant au retour. post-isolement : les principaux enjeux La participation d un pair aidant au retour + post-isolement : les principaux enjeux Marie-Hélène Goulet, inf., Ph.D.(c), UdM Patricia Clavet, paire aidante Caroline Larue, Ph.D, UdM + Problématique Plus

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION Comprendre, accepter et maîtriser ses émotions afin de gérer sa relation avec autrui

PROGRAMME DE FORMATION Comprendre, accepter et maîtriser ses émotions afin de gérer sa relation avec autrui PROGRAMME DE FORMATION Comprendre, accepter et maîtriser ses émotions afin de gérer sa relation avec autrui La Bulle Emotionnelle Damien Acoca 103 rue de Ménilmontant - 75020 Paris 06 18 76 38 66 bulle.emotionnelle@gmail.com

Plus en détail

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées MINISTÈRE DE LA SÉCURITÉ COMMUNAUTAIRE ET DES SERVICES CORRECTIONNELS 4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées (Suivi de la section 3.09 du Rapport annuel

Plus en détail

positive CSSS de Vaudreuil-Soulanges Brigitte Duquette, inf, B.Sc. Conseillère cadre en prévention et contrôle des infections

positive CSSS de Vaudreuil-Soulanges Brigitte Duquette, inf, B.Sc. Conseillère cadre en prévention et contrôle des infections La contamination croisée positive CSSS de Vaudreuil-Soulanges Brigitte Duquette, inf, B.Sc. Conseillère cadre en prévention et contrôle des infections Lina Lauzier, inf., M. Sc. Directrice des soins infirmiers,

Plus en détail

FONDATION PANZI Gestionnaire de Programme Adjoint

FONDATION PANZI Gestionnaire de Programme Adjoint Panzi Fondation : Assistant Program Manager FONDATION PANZI Gestionnaire de Programme Adjoint La Fondation Panzi RDC était créée en 2OO8 pour la gestion et la Coordination des projets qui vont au- delà

Plus en détail

ÉQIIP SOL. Pourquoi une équipe d intervention intensive de proximité? 2014-11-13

ÉQIIP SOL. Pourquoi une équipe d intervention intensive de proximité? 2014-11-13 ÉQIIP SOL Équipe d intervention intensive de proximité Pourquoi une équipe d intervention intensive de proximité? Présence d un plateau technique de traitement en santé mentale et en toxicomanie : CHUM

Plus en détail

Parcours en formation continue du master MEEF mention 2 nd degré

Parcours en formation continue du master MEEF mention 2 nd degré Parcours en formation continue du master MEEF mention 2 nd degré Responsable : Grégoire COCHETEL, directeur adjoint à l administrateur provisoire chargé de la formation continue Tél : 04 73 31 71 87 ESPE

Plus en détail

Prise en charge des personnes faisant l objet de soins psychiatriques Loi du 5 juillet 2011

Prise en charge des personnes faisant l objet de soins psychiatriques Loi du 5 juillet 2011 Prise en charge des personnes faisant l objet de soins psychiatriques Loi du 5 juillet 2011 1. Contrôle systématique exercé par le Juge des libertés et de la détention (JLD) Exercice d un contrôle systématique

Plus en détail

Politique de gestion des ressources humaines

Politique de gestion des ressources humaines Politique de gestion des ressources humaines Adopté au conseil d administration le 18 octobre 2005 Résolution numéro 2068 Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro 2592

Plus en détail

Le co-développement. Ou comment apprendre en travaillant

Le co-développement. Ou comment apprendre en travaillant Le co-développement Ou comment apprendre en travaillant Après une formation. Je reviens à mon job et reprends rapidement tous les dossiers mis en attente pendant la formation Je me dis que cela serait

Plus en détail

RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI

RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI GESTIONNAIRE SI CHEF D ÉQUIPE SI Vision et connaissance du modèle Vision et connaissance du modèle Établit la structure et la vision du programme en fonction des

Plus en détail

Rôle de l infirmière de santé au travail lors d incapacités de longue durée

Rôle de l infirmière de santé au travail lors d incapacités de longue durée Hospice général - Genève Rôle de l infirmière de santé au travail lors d incapacités de longue durée SOHF 3 septembre 2010 www.hospicegeneral.ch L Hospice général en bref L Hospice général est chargé de

Plus en détail

Cette année, nous aurons un nouveau fonctionnement pour l application du code de vie des élèves.

Cette année, nous aurons un nouveau fonctionnement pour l application du code de vie des élèves. Cette année, nous aurons un nouveau fonctionnement pour l application du code de vie des élèves. Il n y aura plus de perte de points, vous serez informés des manquements de votre enfant par le biais de

Plus en détail

Programme des Activités

Programme des Activités Ecole de Coaching 1er semestre 2015 Programme des Activités Attitude Coach Devenir Coach Formations continuées Supervision Conférences Soirées Positives Sonia Piret 0486 707 496 - w w w. e c o l e d e

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

CONSEILS A LA CANDIDATURE

CONSEILS A LA CANDIDATURE CONSEILS A LA CANDIDATURE Outil pour construire son projet Sur cette base que se fera la sélection Annexe I de la convention Reporting par rapport aux objectifs initiaux 1 CONSEILS GENERAUX Soyez réalistes

Plus en détail

Intégré à leur cours de droit ou de sociologie, le présent module permettra aux participants de :

Intégré à leur cours de droit ou de sociologie, le présent module permettra aux participants de : Service correctionnel Canada Correctional Service Canada Sociologie La mise en liberté sous condition Descriptif Le module La mise en liberté sous condition permet aux étudiants de démystifier le processus

Plus en détail

MISE EN LIBERTÉ SOUS CONDITIONS DOSSIER THÉMATIQUE

MISE EN LIBERTÉ SOUS CONDITIONS DOSSIER THÉMATIQUE DOSSIER THÉMATIQUE PRÉPARÉ PAR L ASSOCIATION DES SERVICES DE RÉHABILITATION SOCIALE DU QUÉBEC JUIN 2014 1 LE DOSSIER EN BREF La majorité des libérations conditionnelles totales de ressort fédéral sont

Plus en détail

Plate-forme pédagogique

Plate-forme pédagogique Plate-forme pédagogique Le programme éducatif «Accueillir la petite enfance» En tant que CPE, nous appliquons le programme éducatif du ministère «Accueillir la petite enfance». Ce programme a pour but

Plus en détail

Dossiers personnels de l élève

Dossiers personnels de l élève Dossiers personnels de l élève Pauline Ladouceur Octobre 2008 - 2 - Principes de base à respecter: La protection des renseignements personnels repose sur trois principes de base : le nombre de renseignements

Plus en détail

RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES

RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES Présentées au conseil d établissement de l école Notre-Dame-du-Rosaire lors de la séance ordinaire du 9 juin 2014.

Plus en détail

L'exécution des peines correctionnelles

L'exécution des peines correctionnelles L'exécution des peines correctionnelles I) L application des peines Le juge de l application des peines est chargé de déterminer les modalités d exécution des peines prononcées par les juridictions pénales

Plus en détail

BILAN DE COMPétences Effectuer un bilan, c est aller de l avant

BILAN DE COMPétences Effectuer un bilan, c est aller de l avant BILAN DE COMPétences Effectuer un bilan, c est aller de l avant BILAN DE COMPétences Une réponse à des attentes multiples Votre bilan peut se dérouler pendant ou en dehors de votre temps de travail. Les

Plus en détail

Le Tribunal de Grande Instance de Digne les Bains représenté par :

Le Tribunal de Grande Instance de Digne les Bains représenté par : PROTOCOLE RELATIF A LA PROTECTION ET A L'ACCOMPAGNEMENT DES VICTIMES DE VIOLENCES CONJUGALES ET A LA PREVENTION DE LA RECIDIVE PAR LE TRAITEMENT PENAL ET SOCIAL DES MIS EN CAUSE Entre : L'État représenté

Plus en détail

Décembre 2009 GUIDE A L ATTENTION DES GESTIONNAIRES DE FJT

Décembre 2009 GUIDE A L ATTENTION DES GESTIONNAIRES DE FJT GUIDE A L ATTENTION DES GESTIONNAIRES DE FJT 1 Un modèle commun de projet social (ci-joint annexe 1) a été élaboré fin 2007 en collaboration avec les différents financeurs des FJT (CAF, DDE, DDASS et Conseil

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

Vivez en sécurité Mettez fin à la violence Le rôle parental

Vivez en sécurité Mettez fin à la violence Le rôle parental 1 Parenting (French) March 2013 Vivez en sécurité Mettez fin à la violence Le rôle parental (Parenting) À qui s adresse ce thème (Who this is for) Cette fiche de renseignements vous concerne si : vous

Plus en détail

Direction réseau personne perte d autonomie

Direction réseau personne perte d autonomie Mai 2012 Véronique Fortin, Arh CSSS du Suroît CLSC Salaberry-de-Valleyfield Direction réseau personne perte d autonomie Suivi préventif dans le cadre d une relocalisation en résidence privée pour personnes

Plus en détail

Salon Préventica Lille 2013

Salon Préventica Lille 2013 Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord www.cdg59.fr Risques psychosociaux : méthodologie d intervention pluridisciplinaire du pôle prévention du CDG 59 Salon Préventica Lille 2013

Plus en détail

Le rôle des avocats dans la prise en charge des femmes victimes de violences

Le rôle des avocats dans la prise en charge des femmes victimes de violences Le rôle des avocats dans la prise en charge des femmes victimes de violences Me Sophie PENNARUN 22/01/2015 Pourquoi faire appel à un avocat? L'assistance d'un avocat est importante : face à l'impossibilité

Plus en détail

Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire. présentant une déficience langagière

Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire. présentant une déficience langagière Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire présentant une déficience langagière Document d information et critères d admissibilité du service Document révisé : Juin 2014 1. Présentation

Plus en détail

Offrir des services de surveillance pour les jeunes handicapés de 12-21 ans au Québec : un défi à relever

Offrir des services de surveillance pour les jeunes handicapés de 12-21 ans au Québec : un défi à relever Offrir des services de surveillance pour les jeunes handicapés de 12-21 ans au Québec : un défi à relever Conférence dans le cadre du Symposium Le bien-être des familles vivant avec leur enfant handicapé

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTIONS AGENT D INTERVENTION SOCIO-PROFESSIONNEL

DESCRIPTION DE FONCTIONS AGENT D INTERVENTION SOCIO-PROFESSIONNEL DESCRIPTION DE FONCTIONS AGENT D INTERVENTION SOCIO-PROFESSIONNEL Description sommaire Sous l encadrement clinique de la chef d équipe SI et dans un contexte interdisciplinaire, la titulaire du poste assume

Plus en détail

L outplacement. HR Factory - 6 juin 2013. Jean-Pierre Mullenders

L outplacement. HR Factory - 6 juin 2013. Jean-Pierre Mullenders L outplacement HR Factory - 6 juin 2013 Jean-Pierre Mullenders L outplacement, un aperçu pratique Qu est ce que l Outplacement? En pratique, comment cela fonctionne-t-il? Dans quels cas, quels outils?

Plus en détail

Politique pour l apprentissage en milieu communautaire

Politique pour l apprentissage en milieu communautaire Education Éducation 1. Énoncé de politique L apprentissage en milieu communautaire permet aux élèves de faire des stages auprès d organismes d accueil ou d employeurs en milieu communautaire afin d explorer

Plus en détail

COACH ENTREPRISE - FORMATRICE - MÉDIATRICE

COACH ENTREPRISE - FORMATRICE - MÉDIATRICE COACH ENTREPRISE - FORMATRICE - MÉDIATRICE MALA VOLERY COACH & THERAPEUTE J offre une formation ponctuelle ou continue pour chefs d'entreprise, cadres, enseignants, personnalités publiques. Le monde du

Plus en détail

Vous divorcez, vous vous séparez?

Vous divorcez, vous vous séparez? Service Com&Doc - Crédit image : drx - Fotolia.com - Imprimerie Caf35 - Mars 2014 Vous divorcez, vous vous séparez? 5 questions pour mieux comprendre Vous informer et vous aider dans vos démarches Vous

Plus en détail

4.13 Politique linguistique (Résolution : C.C. 2011-034)

4.13 Politique linguistique (Résolution : C.C. 2011-034) 4.13 Politique linguistique (Résolution : C.C. 2011-034) Processus de consultation dépôts: CCG - 15 février 2011 CPC - 17 février 2011 Conseil des commissaires - 22 février 2011 La présente politique s

Plus en détail

LÉVIS EN FORME. Je cuisine à l école. Vincent Frenette, La Chaudronnée

LÉVIS EN FORME. Je cuisine à l école. Vincent Frenette, La Chaudronnée LÉVIS EN FORME Je cuisine à l école Vincent Frenette, La Chaudronnée OBJECTIFS Objectifs Mobilisation et le développement du pouvoir d agir Acquisition de connaissances Développement de compétences Nous

Plus en détail

Diagnostics RePèreS. WellScan ID RePèreS Orientation ID RePèreS Action. Présentation générale. Finalités. Livrables. Page 1

Diagnostics RePèreS. WellScan ID RePèreS Orientation ID RePèreS Action. Présentation générale. Finalités. Livrables. Page 1 Diagnostics RePèreS WellScan Présentation générale Finalités Livrables Baromètre du stress en ligne A l échelle individuelle, il est destiné à : mieux comprendre son état de stress prendre conscience de

Plus en détail

Par: Stéphanie Meilleur

Par: Stéphanie Meilleur * Par: Stéphanie Meilleur Conseillère en information scolaire et professionnelle CÉSAR, Université de Montréal http://cesar.umontreal.ca/orientation/exercices.htm Table des matières 1. Explication de la

Plus en détail

Aspects déontologiques en santé mentale

Aspects déontologiques en santé mentale Aspects déontologiques en santé mentale Nancy Guilbeault Conseillère en soins infirmiers France Ouellet Conseillère clinicienne en soins infirmiers, Santé mentale Juin 2012 Plan de la présentation Introduction

Plus en détail

Les classes à paliers. Les P tits tourbillons L Intersection L Entre-temps

Les classes à paliers. Les P tits tourbillons L Intersection L Entre-temps Les classes à paliers Les P tits tourbillons L Intersection L Entre-temps Présentation des services et des animatrices Les P tits Tourbillons (préscolaire) L Intersection (1 er cycle du primaire) Véronique

Plus en détail

Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16

Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16 Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16 OBJECTIFS MOYENS PLAN DE FORMATION RÉSULTATS ATTENDUS ORIENTATION 1 FAVORISER LE PLEIN POTENTIEL DE NOS ÉLÈVES 1.1 D ici 5 ans, augmenter de

Plus en détail

L organisation de la FGA et les impacts sur les revenus et les dépenses Atelier C-9 Vendredi 22 mai, de 8 h 30 à 10 h Pierre Marchand, MBA

L organisation de la FGA et les impacts sur les revenus et les dépenses Atelier C-9 Vendredi 22 mai, de 8 h 30 à 10 h Pierre Marchand, MBA L organisation de la FGA et les impacts sur les revenus et les dépenses Atelier C-9 Vendredi 22 mai, de 8 h 30 à 10 h Pierre Marchand, MBA Pierre Marchand, consultant 1 Objectifs Présenter les modifications

Plus en détail

Planning Formations 2015

Planning Formations 2015 Planning Formations 2015 Gestion des RESSOURCES HUMAINES Rôles et enjeux de la fonction RH dans l Entreprise RH01 INTRA (Franxe entière) ou INDIVIDUEL S/devis La Gestion Prévisionnelle des Métiers et des

Plus en détail

Code : CD-176-2008. Page 1 de 6. Type de document : Politique Révision prévue : 2011

Code : CD-176-2008. Page 1 de 6. Type de document : Politique Révision prévue : 2011 Adopté par : Code : CD-176-2008 Page 1 de 6 Type de document : Politique Révision prévue : 2011 Comité de direction Adopté le : 2008-10-07 Entré en vigueur le : 2008-10-07 Révisé le : Document(s) remplacé(s)

Plus en détail

PROGRAMME DE LA FORMATION

PROGRAMME DE LA FORMATION PROGRAMME DE LA FORMATION Compétences du domaine professionnel Gestion de la relation avec la clientèle 1 Recherche de clientèle et contact - Organisation de la prospection et prospection clientèle - Détection,

Plus en détail

Pour une performance sociale et durable.

Pour une performance sociale et durable. Pour une performance sociale et durable. NOTRE MISSION La plupart des dirigeants des entreprises et notamment des entreprises socialement responsables savent que le capital humain est la ressource la

Plus en détail

La formation initiale des assistants de justice : des fondamentaux pour l esthétique d une intervention sociale dans un système démocratique.

La formation initiale des assistants de justice : des fondamentaux pour l esthétique d une intervention sociale dans un système démocratique. Henri WATERVAL Responsable formation supervision Conseiller Service Expertise Direction Générale des Maisons de Justice Service Public Fédéral Justice Belgique La formation initiale des assistants de justice

Plus en détail

Référent et management

Référent et management Référent et management Manager pour une efficacité de prévention Rôle, mission du référent et relais avec l encadrement Comment fédérer tous les acteurs de soins Référent et management Manager pour une

Plus en détail

ÉVALUATION PERSONNELLE

ÉVALUATION PERSONNELLE ÉVALUATION PERSONNELLE Agent (e) de développement NOM : ÉVALUÉ PAR : DATE : PROFIL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES PERSONNELLES Ces compétences permettent au personnel d atteindre un équilibre et de se ressources

Plus en détail

Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être. «Partage international en éducation pour un mieux être global»

Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être. «Partage international en éducation pour un mieux être global» Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être «Partage international en éducation pour un mieux être global» L éducation à la santé au Québec Programmes scolaires

Plus en détail

Règlement numéro 12 RÈGLEMENT FAVORISANT LA RÉUSSITE SCOLAIRE

Règlement numéro 12 RÈGLEMENT FAVORISANT LA RÉUSSITE SCOLAIRE COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN Règlement numéro 12 RÈGLEMENT FAVORISANT LA RÉUSSITE SCOLAIRE Adopté le 19 décembre 2001 CA-2001-79-667 a) Amendé le 25 juin 2003 CA-2003-96-802

Plus en détail

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS La transversalité des compétences managériales Un parcours sur 3 niveaux pour tous les managers du Groupe selon leur expérience dans la fonction. Cette segmentation a pour objectif de doter les managers

Plus en détail

Estimer la dangerosité d un passage à l acte suicidaire: des outils pour mieux agir. Institut universitaire sur les dépendances

Estimer la dangerosité d un passage à l acte suicidaire: des outils pour mieux agir. Institut universitaire sur les dépendances Estimer la dangerosité d un passage à l acte suicidaire: des outils pour mieux agir Marie Lecavalier Centre Dollard-Cormier - Institut universitaire sur les dépendances Philippe Angers Suicide Action Montréal

Plus en détail

PROTOCOLE DE PARTENARIAT

PROTOCOLE DE PARTENARIAT DISPOSITIF EXPÉRIMENTAL POUR LA PRISE EN CHARGE DES ENFANTS MINEURS LORS D UN FÉMINICIDE OU D UN HOMICIDE AU SEIN DU COUPLE PROTOCOLE DE PARTENARIAT entre le Conseil général, via l Observatoire des violences

Plus en détail

Violences dans le couple: pour un changement de langage

Violences dans le couple: pour un changement de langage Violences dans le couple: pour un changement de langage VIFA FMP BELLINZONE NOVEMBRE 2010 Prestations : ViFa Objectifs : Programmes volontaires pour hommes ayant recours à la violence pour femmes ayant

Plus en détail

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Ligne provinciale d intervention téléphonique en prévention du suicide 1 866 APPELLE Octobre 2014 Table des matières Contexte...

Plus en détail

Vente. Formations 2009. www.ifpa-formation.com. Développement personnel. Ressources humaines. Management. Bureautique. Santé social.

Vente. Formations 2009. www.ifpa-formation.com. Développement personnel. Ressources humaines. Management. Bureautique. Santé social. Développement personnel Ressources humaines Management Bureautique Formations 2009 Vente Santé social Hygiène Linguistique professionnelle Langues vivantes étrangères Tél. : 03 85 42 44 98 www.ifpa-formation.com

Plus en détail

Tremplin DEC (081.06)

Tremplin DEC (081.06) GUIIDE DE PRÉSENTATIION Tremplin DEC (081.06) P UBLICATION RÉALISÉE PAR LA DIRECTION DES ÉTUDES DU CÉGEP DE SAINT-FÉLICIEN Conception et réalisation Louise Bolduc, conseillère pédagogique Collaboration

Plus en détail

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES FPEGRH01 RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES Définir et mettre en œuvre la politique de ressources humaines d une administration ou d un établissement public de l État.

Plus en détail

L école éloignée en réseau. Organisation pour les commissions scolaires Des conditions pour faciliter le changement. Au plan administratif

L école éloignée en réseau. Organisation pour les commissions scolaires Des conditions pour faciliter le changement. Au plan administratif L école éloignée en réseau Organisation pour les commissions scolaires Des conditions pour faciliter le changement Au plan administratif La gestion et l organisation d un projet ÉÉR dans une commission

Plus en détail

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

2014-2015. Programme de Formations. Attitude Coach Devenir Coach Formations continuées & Supervision Ateliers Découverte

2014-2015. Programme de Formations. Attitude Coach Devenir Coach Formations continuées & Supervision Ateliers Découverte Ecole de Coaching 2014-2015 Programme de Formations Attitude Coach Formations continuées & Supervision Ateliers Découverte Sonia Piret 0486 707 496 - w w w. e c o l e d e c o a c h i n g. b e Attitude

Plus en détail

INTEGRALMANAGER by EICL

INTEGRALMANAGER by EICL by EICL Le management Humaniste Integral Manager by EICL Le coaching Humaniste 1 Cycle de formation Le management Humaniste Le management de proximité qui réconcilie éthique et performance Integral Manager

Plus en détail