Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04"

Transcription

1 Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Scalabilité Auteurs : Raphaël Fournier-S niehotta, Philippe Rigaux, Nicolas Travers Département d informatique Conservatoire National des Arts & Métiers, Paris, France

2 Définition Une définition (stricte) de la scalabilité Nous partons de la définition suivante. Définition Un système est scalable si ses performances sont proportionnelles aux ressources qui lui sont allouées. où le système est un système distribué de gestion de données ; les ressources sont les composants matériels (serveurs, connectique) ; la performance est mesurée soit par la latence pour les systèmes temps réel (temps d accès à un document) ; soit par le débit pour les systèmes analytiques (temps de parcours d une collection). On quantifie les grandeurs ressource et performance ; on montre que leur rapport est constant pour un volume de données fixé.

3 Exemple 1 : comptons les documents Premier exemple : comptage des vidéos On veut compter les vidéos dans la collection. Avec un serveur : on lit la collection sur le disque, on compte : 100 MO/s Avec deux serveurs : on répartit la collection en deux parties égales, chaque serveur lit sur son disque : 200 MO/s avec n serveurs : on répartit en n, on lit en parallèle : n 100 MO/s À la fin, le ou les serveurs envoie(nt) leur compte à l application qui cumule (coût 0 ou presque). Rapport performance/ressources = (débit global / nb serveurs) = 100 MO/s!

4 Exemple 1 : comptons les documents La méthode Important Le fait que le temps soit constant par serveur (courbe verte) est une condition nécessaire mais pas suffisante! Par exemple : si j envoie toutes les vidéos au client, le coût réseau (500 TOs!) devient prépondérant.

5 Second exemple : on cherche des doublons Comment savoir si on a des vidéos en double (des contenus identiques)? On procède en deux étapes parcours des vidéos, calcul d une signature ; on produit la liste des paires (i,s), i id de la vidéo, s signature ; regroupement des paires par signature : si deux signatures (ou plus) égales sont trouvées, c est un doublon! Et on envoie au client la liste des doublons.

6 Etape 1 La première étape se déroule entièrement en parallèle sur les serveurs. Scalable, pour les mêmes raisons que l exemple 1.

7 Etape 2 La seconde étape implique des échanges réseaux : on alloue à chaque serveur un sous-ensemble des signatures, et on lui transmet les paires de la liste pour ces signatures. Scalable? Peut-on augmenter linéairement le débit d un réseau?

8 Analyse On échange sur le réseau un paire (i,s) pour chaque document. La taille est totalement négligeable par rapport à celle du document lui-même. Conclusion : le coût des accès disques est largement prépondérant ; la méthode est scalable (pas parfaitement...) A vérifier Il faudrait quantifier les coûts respectifs des accès disques et réseau (cf. la suite)

9 Quelques conclusions générales Quelques conditions favorables (voire indispensables) Données équitablement réparties. Traitement essentiellement local. Limitation des transferts réseaux, entre les serveurs et vers le client. Et un temps de calcul global qui reste raisonnable pour les ressources qu on peut/veut lui allouer... Scalable mais pas acceptable? Le fait d être scalable (selon notre définition) ne veut pas dire que le temps de calcul est acceptable. Si un traitement prend 10 ans, il prendra encore 5 ans en doublant les ressources...

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Cloud et scalabilité Auteurs : Raphaël Fournier-S niehotta, Philippe Rigaux, Nicolas Travers prénom.nom@cnam.fr Département d informatique Conservatoire

Plus en détail

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Bases documentaires Auteurs : Raphaël Fournier-S niehotta, Philippe Rigaux, Nicolas Travers prénom.nom@cnam.fr Département d informatique Conservatoire

Plus en détail

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Introduction du cours Auteurs : Raphaël Fournier-S niehotta, Philippe Rigaux, Nicolas Travers prénom.nom@cnam.fr Département d informatique Conservatoire

Plus en détail

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Frameworks MapReduce: MongoDB Auteurs : Raphaël Fournier-S niehotta, Philippe Rigaux, Nicolas Travers prénom.nom@cnam.fr Département d informatique

Plus en détail

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Introduction a la recherche d information Auteurs : Raphaël Fournier-S niehotta, Philippe Rigaux, Nicolas Travers prénom.nom@cnam.fr Département

Plus en détail

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Introduction a MongoDB Auteurs : Raphaël Fournier-S niehotta, Philippe Rigaux, Nicolas Travers prénom.nom@cnam.fr Département d informatique Conservatoire

Plus en détail

Systèmes de gestion de bases de données

Systèmes de gestion de bases de données Systèmes de gestion de bases de données Supports de stockage P. Rigaux Cnam, dépt. informatique April 1, 2015 PR (Cnam, dépt. info) Systèmes de gestion de bases de données April 1, 2015 1 / 1 Techniques

Plus en détail

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Le langage XPath: les axes Auteurs : Raphaël Fournier-S niehotta, Philippe Rigaux prénom.nom@cnam.fr Département d informatique Conservatoire National

Plus en détail

Systèmes de gestion de bases de données

Systèmes de gestion de bases de données Systèmes de gestion de bases de données Gestion des mémoires P. Rigaux Cnam, dépt. informatique April 1, 2015 PR (Cnam, dépt. info) Systèmes de gestion de bases de données April 1, 2015 1 / 13 Gestion

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section J Division 60

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section J Division 60 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section J Division 60 60 PROGRAMMATION ET DIFFUSION Cette division comprend les activités d édition de chaines

Plus en détail

Positionnement produit

Positionnement produit DNS-323-2TB Boîtier de stockage réseau à 2 baies avec 2 disques durs 1 téraoctet (2 x 1 To) Cas de figure d'utilisation Garantie 2 ans Sauvegarde du système permettant la récupération en cas de panne grave

Plus en détail

TDs Architecture des ordinateurs DUT Informatique - M4104c SUJETS. R. Raffin Aix-Marseille Université romain.raffin-at-univ-amu.fr

TDs Architecture des ordinateurs DUT Informatique - M4104c SUJETS. R. Raffin Aix-Marseille Université romain.raffin-at-univ-amu.fr TDs Architecture des ordinateurs DUT Informatique - M4104c SUJETS R. Raffin Aix-Marseille Université romain.raffin-at-univ-amu.fr 2015 Table des matières 1 TD1 : les bonnes résolutions 2 1.1 Premières

Plus en détail

Le RAID? Notre sujet n est pas l unité d élite de la police...

Le RAID? Notre sujet n est pas l unité d élite de la police... Le RAID Le RAID? Notre sujet n est pas l unité d élite de la police... Notre sujet n est pas non plus... Le RAID? Le RAID? signifie "Redundant Array of Inexpensive Drives". inventé au début des années

Plus en détail

«SESSION 2009» RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS ET EQUIPEMENTS ASSOCIES. Durée : 2 h 00 (Coef. 3)

«SESSION 2009» RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS ET EQUIPEMENTS ASSOCIES. Durée : 2 h 00 (Coef. 3) CONCOURS DE TECHNICIEN DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE COMMUNICATION «SESSION 2009» CONCOURS INTERNE Questionnaire à choix multiple, soumis au choix du candidat, portant sur le thème suivant : RESEAUX

Plus en détail

Pourquoi archiver les emails

Pourquoi archiver les emails Pourquoi archiver les emails Objectif du document Ce document a pour objectif d'expliquer la nécessité et le bien-fondé de l'archivage des emails. Il a été écrit par Alain Heurtebise, Directeur Général

Plus en détail

Aide à la clé pédagogique «Former à la première intervention et à l évacuation»» 2 e édition

Aide à la clé pédagogique «Former à la première intervention et à l évacuation»» 2 e édition Aide à la clé pédagogique «Former à la première intervention et à l évacuation»» 2 e édition Interface clé pédagogique 1. Lancer l'interface : Insérer la clé dans un port USB libre. Attendre l'ouverture

Plus en détail

Mes documents Sauvegardés

Mes documents Sauvegardés Mes documents Sauvegardés Guide d installation et Manuel d utilisation du logiciel Edition 13.12 Photos et illustrations : Copyright 2013 NordNet S.A. Tous droits réservés. Toutes les marques commerciales

Plus en détail

Synchroniser le son et la vidéo dans Lightworks

Synchroniser le son et la vidéo dans Lightworks Formation de Duduf http://www.duduf.training Ce document n est qu un résumé, un pense-bête, d un bout de formation dispensée par Duduf. Il réunit les principaux points théoriques à retenir sans être exhaustif,

Plus en détail

La technologie Wi-Fi la plus rapide du monde est arrivée

La technologie Wi-Fi la plus rapide du monde est arrivée La technologie Wi-Fi la plus rapide du monde est arrivée Avec D-Link Wireless AC : le Wi-Fi survitaminé Guide Produit Préparez-vous à la technologie Wi-Fi la plus rapide du monde à des prix jamais vus.

Plus en détail

TD : Codage des images

TD : Codage des images TD : Codage des images Les navigateurs Web (Netscape, IE, Mozilla ) prennent en charge les contenus textuels (au format HTML) ainsi que les images fixes (GIF, JPG, PNG) ou animée (GIF animée). Comment

Plus en détail

Surveillance sur IP Axis. Des possibilités illimitées pour la vidéosurveillance.

Surveillance sur IP Axis. Des possibilités illimitées pour la vidéosurveillance. Surveillance sur IP Axis. Des possibilités illimitées pour la vidéosurveillance. Répondre aux exigences de vidéosurveillance actuelles Le marché de la vidéosurveillance explose, poussé en cela par les

Plus en détail

Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques À DES FINS DE DISCUSSION

Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques À DES FINS DE DISCUSSION FONDS DES MÉDIAS DU CANADA Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques Date : Le 28 juin 2011 Présentatrices : C. Briceno et J. Look À DES FINS DE DISCUSSION OBJET : Indicateurs

Plus en détail

Webinar. Découvrez Rubedo, la première solution CMS open-source tirant profit des atouts de Zend Framework et du NoSQL. avec la participation de

Webinar. Découvrez Rubedo, la première solution CMS open-source tirant profit des atouts de Zend Framework et du NoSQL. avec la participation de En partenariat avec Webinar Découvrez Rubedo, la première solution CMS open-source tirant profit des atouts de Zend Framework et du NoSQL avec la participation de 19 mars 2013 Qui sommes-nous? INTRODUCTION

Plus en détail

AGENCE FRANCAISE INFORMATIQUE MANUEL UTILISATEUR. Procédure de mise à jour des applicatifs AFIWEB2 (via FTP)

AGENCE FRANCAISE INFORMATIQUE MANUEL UTILISATEUR. Procédure de mise à jour des applicatifs AFIWEB2 (via FTP) AGENCE FRANCAISE INFORMATIQUE MANUEL UTILISATEUR Procédure de mise à jour des applicatifs AFIWEB2 (via FTP) Page de signatures Référence Famille Titre MAJ_APPLI_AFIWEB2 Système Procédure de mise à jour

Plus en détail

Sauvegarde collaborative entre pairs Ludovic Courtès LAAS-CNRS

Sauvegarde collaborative entre pairs Ludovic Courtès LAAS-CNRS Sauvegarde collaborative entre pairs 1 Sauvegarde collaborative entre pairs Ludovic Courtès LAAS-CNRS Sauvegarde collaborative entre pairs 2 Introduction Pourquoi pair à pair? Utilisation de ressources

Plus en détail

Système de Stockage Sécurisé et Distribué

Système de Stockage Sécurisé et Distribué Système de Stockage Sécurisé et Distribué Philippe Boyon philippe.boyon@active-circle.com ACTIVE CIRCLE QUI SOMMES NOUS? Editeur français, spécialiste du stockage de fichiers et de la gestion de données

Plus en détail

Auteurs : Christophe Gaviglio Philippe Saccharin Nicolas Barthes - IFV pôle Sud-Ouest

Auteurs : Christophe Gaviglio Philippe Saccharin Nicolas Barthes - IFV pôle Sud-Ouest Compte rendu ETUDE DES PERFORMANCES ENERGETIQUES DES MATERIELS VITICOLES Auteurs : Christophe Gaviglio Philippe Saccharin Nicolas Barthes - IFV pôle Sud-Ouest Contact : V innopôle BP 22 81310 Lisle sur

Plus en détail

Comprendre les statistiques de fréquentation

Comprendre les statistiques de fréquentation Comprendre les statistiques de fréquentation Les statistiques de fréquentation sont produites par Awstats, un outil qui calcule les statistiques d'un site web à partir des fichiers logs générés par le

Plus en détail

Gestion des factures

Gestion des factures Gestion des factures : En tant que MJPM vous recevez de très nombreuses factures à payer pour vos majeurs. Table des matières : Gestion des factures : Afin de faciliter votre gestion, nous vous proposons

Plus en détail

Description de Service

Description de Service AMI Smart Horizons SPD-AMISH-2.0-v1.0 Février 2015 Logiciels pour l'intelligence d'entreprise Go Albert SA 46, Avenue Daumesnil 75012 Paris France http://www.amisw.com/ Phone +33 (0)1 42 97 10 38 Fax +33

Plus en détail

Items étudiés dans le CHAPITRE N5. 7 et 9 p 129 D14 Déterminer par le calcul l'antécédent d'un nombre par une fonction linéaire

Items étudiés dans le CHAPITRE N5. 7 et 9 p 129 D14 Déterminer par le calcul l'antécédent d'un nombre par une fonction linéaire CHAPITRE N5 FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION Code item D0 D2 N30[S] Items étudiés dans le CHAPITRE N5 Déterminer l'image

Plus en détail

Sécuristation du Cloud

Sécuristation du Cloud Schémas de recherche sur données chiffrées avancés Laboratoire de Cryptologie Thales Communications & Security 9 Avril 215 9/4/215 1 / 75 Contexte Introduction Contexte Objectif Applications Aujourd hui

Plus en détail

Distinguer entre «Enregistrer» et «Sauvegarder»

Distinguer entre «Enregistrer» et «Sauvegarder» Compétence D1.4 IV - : Pérenniser ses données IV Assurer une sauvegarde 33 Compresser / Décompresser un fichier ou un ensemble de fichiers / dossiers 35 A. Assurer une sauvegarde Distinguer entre «Enregistrer»

Plus en détail

CADRE DE MESURE DU RENDEMENT EN MÉDIAS NUMÉRIQUES Dernière mise à jour : avril 2015

CADRE DE MESURE DU RENDEMENT EN MÉDIAS NUMÉRIQUES Dernière mise à jour : avril 2015 CADRE DE MESURE DU RENDEMENT EN MÉDIAS NUMÉRIQUES Dernière mise à jour : avril 2015 CADRE DE MESURE DU RENDEMENT EN MÉDIAS NUMÉRIQUES RÉSUMÉ Au Canada, les médias numériques poursuivent leur croissance

Plus en détail

Chaine de transmission

Chaine de transmission Chaine de transmission Chaine de transmission 1. analogiques à l origine 2. convertis en signaux binaires Échantillonnage + quantification + codage 3. brassage des signaux binaires Multiplexage 4. séparation

Plus en détail

GeniusTim_Labo Version 1.0

GeniusTim_Labo Version 1.0 GeniusTim_Labo Version 1.0 GeniusTim_Labo est un logiciel de diffusion sous Androïd développé par GeniusTim. Il permet la répartition des apprenants dans 4 groupes vers lesquels seront diffusées les sources

Plus en détail

Docteur José LABARERE

Docteur José LABARERE UE7 - Santé Société Humanité Risques sanitaires Chapitre 3 : Epidémiologie étiologique Docteur José LABARERE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

Filière : Sciences économiques Matière : Comptabilité

Filière : Sciences économiques Matière : Comptabilité 0202 Filière : Sciences économiques Matière : Comptabilité I PROGRAMME 1 ère PARTIE : LES TRAVAUX DE FIN D EXERCICE ص 0 من 00 PROGRAMME RECOMMANDATIONS & PRÉCISIONS 1. INTRODUCTION AUX TRAVAUX DE FIN D

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA VOIX SUR IP?

QU EST-CE QUE LA VOIX SUR IP? QU EST-CE QUE LA VOIX SUR IP? Lorraine A côté du réseau téléphonique traditionnel et des réseaux de téléphonie mobile (GSM, GPRS, UMTS, EDGE ), il existe, depuis quelques années, une troisième possibilité

Plus en détail

Note technique. Formats de compression vidéo utilisés par CamTrace V11 avantages et inconvénients.

Note technique. Formats de compression vidéo utilisés par CamTrace V11 avantages et inconvénients. Note technique Formats de compression vidéo utilisés par CamTrace V11 avantages et inconvénients. 1) Formats d'acquisition et de stockage utilisées par CamTrace. CamTrace n'effectue aucune compression

Plus en détail

Configuration minimale requise et mode d'emploi pour visionner des vidéos en présence de FIREWALL (Parefeu) / et/ou PROXY

Configuration minimale requise et mode d'emploi pour visionner des vidéos en présence de FIREWALL (Parefeu) / et/ou PROXY Configuration minimale requise et mode d'emploi pour visionner des vidéos en présence de FIREWALL (Parefeu) / et/ou PROXY Sommaire 1 Configuration matérielle minimale...3 2 Configuration logicielle minimale...3

Plus en détail

GUIDE D'INSTALLATION. AXIS Camera Station

GUIDE D'INSTALLATION. AXIS Camera Station GUIDE D'INSTALLATION AXIS Camera Station A propos de ce guide Ce guide est destiné aux administrateurs et aux utilisateurs de AXIS Camera Station et est applicable pour la version 4.0 du logiciel et les

Plus en détail

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Connaissances et compétences : - Identifier les éléments d une chaîne de transmission d informations. - Recueillir et exploiter des informations concernant

Plus en détail

CORBA haute performance

CORBA haute performance CORBA haute performance «CORBA à 730Mb/s!» Alexandre DENIS PARIS/IRISA, Rennes Alexandre.Denis@irisa.fr Plan Motivations : concept de grille de calcul CORBA : concepts fondamentaux Vers un ORB haute performance

Plus en détail

Système clients serveur Kwartz Vulgarisation, identification, dossier personnel

Système clients serveur Kwartz Vulgarisation, identification, dossier personnel Un peu de vulgarisation Système clients serveur Kwartz Nous allons absolument éviter les termes techniques et essayer de vulgariser au maximum. En effet, l objectif sera à terme pour les enseignants, de

Plus en détail

Une solution de stockage VDI unifiée, flexible et disponible pour vos utilisateurs

Une solution de stockage VDI unifiée, flexible et disponible pour vos utilisateurs Une solution de stockage VDI unifiée, flexible et disponible pour vos utilisateurs La structure d un FlexPod Cisco UnifiedComputing& NetAppUnifiedArchitecture Cisco Unified Computing System Architecture

Plus en détail

Master e-secure. VoIP. RTP et RTCP

Master e-secure. VoIP. RTP et RTCP Master e-secure VoIP RTP et RTCP Bureau S3-354 Mailto:Jean.Saquet@unicaen.fr http://saquet.users.greyc.fr/m2 Temps réel sur IP Problèmes : Mode paquet, multiplexage de plusieurs flux sur une même ligne,

Plus en détail

Année Universitaire 2010-2011 session 1 d automne Parcours : CSB5 Licence 3 STS Informatique

Année Universitaire 2010-2011 session 1 d automne Parcours : CSB5 Licence 3 STS Informatique Année Universitaire 2010-2011 session 1 d automne Parcours : CSB5 Licence 3 STS Informatique UE : INF157 Épreuve : Examen Utilisation des réseaux Date : 13 décembre 2010 Heure : 8h30 Durée : 1h30 Modalités

Plus en détail

Techniques de stockage. Techniques de stockage, P. Rigaux p.1/43

Techniques de stockage. Techniques de stockage, P. Rigaux p.1/43 Techniques de stockage Techniques de stockage, P. Rigaux p.1/43 Techniques de stockage Contenu de ce cours : 1. Stockage de données. Supports, fonctionnement d un disque, technologie RAID 2. Organisation

Plus en détail

Approche hybride de la QoS

Approche hybride de la QoS Approche hybride de la QoS Eric Chauvet - Nicolas Lucet 15 mai 2014 Comment mesurer la qualité? Le téléviseur, la première sonde de mesure de qualité de la diffusion broadcast 2 Comment mesurer la qualité?

Plus en détail

CASSES : Logiciel de prévision des casses des réseaux r d alimentation en eau potable

CASSES : Logiciel de prévision des casses des réseaux r d alimentation en eau potable CASSES : Logiciel de prévision des casses des réseaux r d alimentation en eau potable Eddy RENAUD Rencontre Technique ASCOMADE Besançon le 26 mai 2011 Le Cemagref - Sciences et technologies pour l environnement

Plus en détail

Choisissez le logiciel Comptabilité adapté à vos besoins. Exploitez toutes les possibilités du logiciel Comptabilité sans attendre

Choisissez le logiciel Comptabilité adapté à vos besoins. Exploitez toutes les possibilités du logiciel Comptabilité sans attendre Comptabilité bilan balance âgée relevé bancaire ratios financiers déclaration de TVA EBICS compte de résultat report à nouveau lettrage écritures aide à la révision écriture en simulation rapprochement

Plus en détail

Ebauche Rapport finale

Ebauche Rapport finale Ebauche Rapport finale Sommaire : 1 - Introduction au C.D.N. 2 - Définition de la problématique 3 - Etat de l'art : Présentatio de 3 Topologies streaming p2p 1) INTRODUCTION au C.D.N. La croissance rapide

Plus en détail

Installation d un système de vidéosurveillance

Installation d un système de vidéosurveillance Installation d un système de vidéosurveillance Milestone Enterprise/Professional I. Prérequis Ce tutoriel présente sommairement les étapes nécessaires à la mise en place d un système de vidéosurveillance

Plus en détail

Les entrées/sorties Les périphériques

Les entrées/sorties Les périphériques Les entrées/sorties Les périphériques La fonction d un ordinateur est le traitement de l information (fonction réalisée au niveau de la mémoire et l UC). L ordinateur acquiert cette information et restitue

Plus en détail

Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche»

Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche» 1 Maison des Sciences de l Homme (MSH) Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (ESCoM) Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche» GAAV (version 1.0) un logiciel de gestion d archives

Plus en détail

LE SAS SOFTWARE DEPOT

LE SAS SOFTWARE DEPOT LE SAS SOFTWARE DEPOT Depuis SAS 9, l ensemble des logiciels SAS peuvent être installés depuis un unique répertoire : le SAS Software Depot. Il contient tous les exécutables permettant d installer les

Plus en détail

BILAN DE L'ACCIDENTALITE ROUTIERE 2012. Jeudi 24 janvier 2013 Hôtel de Beauvau

BILAN DE L'ACCIDENTALITE ROUTIERE 2012. Jeudi 24 janvier 2013 Hôtel de Beauvau BILAN DE L'ACCIDENTALITE ROUTIERE 2012 Jeudi 24 janvier 2013 Hôtel de Beauvau Paris, le 24 janvier 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Manuel VALLS, ministre de l'intérieur, annonce un bilan de l accidentalité routière

Plus en détail

Le crédit documentaire. Mai 2014

Le crédit documentaire. Mai 2014 Le crédit documentaire Mai 2014 Le crédit documentaire 2 S O M M A I R E PAGES Définition 3 Fonctionnement 4 Les différents types de crédit documentaire 6 Les conditions du crédit documentaire 7 Les documents

Plus en détail

La maison connectée grâce au courant porteur en ligne (CPL)

La maison connectée grâce au courant porteur en ligne (CPL) La maison connectée grâce au courant porteur en ligne (CPL) Introduction au réseau informatique Quel est l'intérêt de créer un réseau informatique? Partager les photos de son PC sur sa TV, imprimer depuis

Plus en détail

Chapitre 11. Premières Notions sur les fonctions

Chapitre 11. Premières Notions sur les fonctions Chapitre 11 Premières Notions sur les fonctions 1. Exemples Exemple 1 La distance parcourue par une automobile en un temps donné varie en fonction de sa vitesse. Faire deux phrases utilisant les mots suivants.

Plus en détail

Performance et usage. La différence NETGEAR - R7000. Streaming HD illimitée

Performance et usage. La différence NETGEAR - R7000. Streaming HD illimitée Performance et usage Wi-Fi AC1900 - Vitesse 600Mbps (2.4GHz) + 1300 Mbps (5GHz) Processeur Dual Core 1GHz Fonctionnalités avancées pour le jeu en ligne sans latence Bande passante prioritaire pour les

Plus en détail

Commission Scolaire Des Grandes-Seigneuries Centre d Éducation des Adultes du Goéland. FORMATIF Arithmétique appliquée aux finances MAT-1101-3

Commission Scolaire Des Grandes-Seigneuries Centre d Éducation des Adultes du Goéland. FORMATIF Arithmétique appliquée aux finances MAT-1101-3 Commission Scolaire Des Grandes-Seigneuries Centre d Éducation des Adultes du Goéland FORMATIF Arithmétique appliquée aux finances MAT-1101-3? CAHIER DE L ADULTE Nom de l adulte Date Forme B Mars 2009

Plus en détail

Chapitre 2. Eléments pour comprendre un énoncé

Chapitre 2. Eléments pour comprendre un énoncé Chapitre 2 Eléments pour comprendre un énoncé Ce chapitre est consacré à la compréhension d un énoncé. Pour démontrer un énoncé donné, il faut se reporter au chapitre suivant. Les tables de vérité données

Plus en détail

Installation de Linux sur une grappe de PC

Installation de Linux sur une grappe de PC Installation de Linux sur une grappe de PC Simon Derr ID-IMAG Équipe Apache Grappes 2001 Plan Problématique Diffusion des données Automatisation de l installation Notes sur les performances Conclusion

Plus en détail

Siège : Maison de la presse, Tokoin Trésor - BP : 81213-Lomé-Togo Tél : (00228) 90 11 05 06 / 90 15 87 53 / 22 35 77 66 Email : conapptogo@gmail.

Siège : Maison de la presse, Tokoin Trésor - BP : 81213-Lomé-Togo Tél : (00228) 90 11 05 06 / 90 15 87 53 / 22 35 77 66 Email : conapptogo@gmail. MISE EN PLACE D UNE PLATE FORME DE COLLECTE, DE STOCKAGE, DE TRAITEMENT, DE GESTION ET DE DIFFUSION DE DONNEES DANS LE CADRE DE L ELECTION PRESIDENTIELLE 2015 1- NOTE CONCEPTUELLE La signature de l Accord

Plus en détail

Gestion collaborative de documents

Gestion collaborative de documents Gestion collaborative de documents ANT box, le logiciel qui simplifie votre GED Les organisations (entreprises, collectivités, associations...) génèrent chaque jour des millions de documents, e-mails,

Plus en détail

ON DE ATI L'INS L'IN T S ALLATIO

ON DE ATI L'INS L'IN T S ALLATIO SP Central Installation des modules Les 2 modules d AUDITsoft SP Central s installent selon la même procédure. Nous vous conseillons d installer d abord le module AUDITsoft SP Central Serveur puis le module

Plus en détail

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française Étude réalisée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des Conditions de Vie (CREDOC) pour

Plus en détail

Carte contrôleur PCI Express RAID à 4 ports SATA 6 Gb/s avec HyperDuo. StarTech ID: PEXSAT34RH

Carte contrôleur PCI Express RAID à 4 ports SATA 6 Gb/s avec HyperDuo. StarTech ID: PEXSAT34RH Carte contrôleur PCI Express RAID à 4 ports SATA 6 Gb/s avec HyperDuo StarTech ID: PEXSAT34RH La carte contrôleur PCI Express 2.0 SATA 4 ports PEXSAT34RH avec HyperDuo ajoute 4 ports AHCI SATA III à un

Plus en détail

M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia

M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia Olivier Togni Université de Bourgogne, IEM/LE2I Bureau G206 olivier.togni@u-bourgogne.fr 24 mars 2015 2 de 24 M1 Informatique, Réseaux Cours

Plus en détail

Création de site E-Commerce Referencement naturel Campagne AdWords E-Mailing Création vidéo

Création de site E-Commerce Referencement naturel Campagne AdWords E-Mailing Création vidéo Création de site E-Commerce Referencement naturel Campagne AdWords E-Mailing Création vidéo SOLUTION WEB TOUT INCLUS Création de site internet & référencement Nous créons et référençons votre site internet

Plus en détail

MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES

MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES PARTIE ELECTRONIQUE Le schéma complet de FP5 est donnée en annexe. Les questions porterons sur la fonction FP5 dont le schéma fonctionnel de degré 2 est présenté

Plus en détail

QoS et Multimédia SIR / RTS. Introduction / Architecture des applications multimédia communicantes

QoS et Multimédia SIR / RTS. Introduction / Architecture des applications multimédia communicantes QoS et Multimédia SIR / RTS Introduction / Architecture des applications multimédia communicantes Isabelle Guérin Lassous Isabelle.Guerin-Lassous@ens-lyon.fr http://perso.ens-lyon.fr/isabelle.guerin-lassous

Plus en détail

S cribe N G pour l'en seignant

S cribe N G pour l'en seignant S cribe N G pour l'en seignant Administrateurs du réseau S cribe : Richard Hoarau, Damien Patiama Coordonnateur B2i : Yvan Delahaye Coordonnateur ASSR : Pierre Hoarau I. Connexion / Ouverture de session

Plus en détail

Optimisation WAN de classe Centre de Données

Optimisation WAN de classe Centre de Données Optimisation WAN de classe Centre de Données Que signifie «classe centre de données»? Un nouveau niveau de performance et d'évolutivité WAN Dans le milieu de l'optimisation WAN, les produits de classe

Plus en détail

MECENAT SALON D ART CONTEMPORAIN. Paris New-York Miami Shanghaï. Business. Tokyo Casablanca Moscou Bruxelles. . org.

MECENAT SALON D ART CONTEMPORAIN. Paris New-York Miami Shanghaï. Business. Tokyo Casablanca Moscou Bruxelles. . org. MECENAT SALON D ART CONTEMPORAIN Tokyo Casablanca Moscou Bruxelles Business. org Paris New-York Miami Shanghaï et défiscalisation B U S I N E S S A R T Co n c e p t A.P.A.I. Association pour la Promotion

Plus en détail

Chap17 - CORRECTİON DES EXERCİCES

Chap17 - CORRECTİON DES EXERCİCES Chap17 - CORRECTİON DES EXERCİCES n 3 p528 Le signal a est numérique : il n y a que deux valeurs possibles pour la tension. Le signal b n est pas numérique : il y a alternance entre des signaux divers

Plus en détail

Description du programme du Master M2 MIAGE SIIN (1)

Description du programme du Master M2 MIAGE SIIN (1) Description du programme du Master M2 MIAGE SIIN (1) Modules obligatoires : D219 Haut débit et nomadisme 40h. D226 Image numérique - 40 h. D227 Technologies des réseaux 40 h. D228 Développement d applications

Plus en détail

Utiliser les infopages

Utiliser les infopages Utiliser les infopages Karen Chabriac - CRDP de l Académie de Toulouse, 2011 N.B Cette fiche vient accompagner la formation «PMB, fonctions avancées» durant laquelle des explications et exemples complémentaires

Plus en détail

[STUDIO ASA : CONDITIONS DE PARTENARIAT DANS LE CADRE

[STUDIO ASA : CONDITIONS DE PARTENARIAT DANS LE CADRE 2014 Fondation Maison des Sciences de l Homme (FMSH) Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (ESCoM) Francis Lemaitre & Peter Stockinger [STUDIO ASA : CONDITIONS DE PARTENARIAT DANS LE CADRE D UN

Plus en détail

Impact sanitaire de la pollution atmosphérique en Rhône-Alpes

Impact sanitaire de la pollution atmosphérique en Rhône-Alpes Impact sanitaire de la pollution atmosphérique en Rhône-Alpes Jean-Marc YVON Cellule de l InVS en Région Rhône-Alpes 9 décembre 2014 1 Quelles sont les sources de données disponibles en région Rhône-Alpes?

Plus en détail

Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille

Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille Lucas Nussbaum Soutenance de thèse 4 décembre 2008 Lucas Nussbaum Expérimentation sur les systèmes distribués 1 / 49 Contexte

Plus en détail

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie Cours n 12 Technologies WAN 2nd partie 1 Sommaire Aperçu des technologies WAN Technologies WAN Conception d un WAN 2 Lignes Louées Lorsque des connexions dédiées permanentes sont nécessaires, des lignes

Plus en détail

PROGRAMMES D INFORMATIQUE

PROGRAMMES D INFORMATIQUE RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION DIRECTION GENERALE DES PROGRAMMES ET DE LA FORMATION CONTINUE ----------------------- DIRECTION DES PROGRAMMES ET DES MANUELS SCOLAIRES

Plus en détail

Être conforme à la norme PCI. OUI, c est possible!

Être conforme à la norme PCI. OUI, c est possible! Être conforme à la norme PCI OUI, c est possible! Présentation Réseau Action TI 8 mai 2013 Johanne Darveau Directrice systèmes, portefeuille de projets et support applicatif Technologies de l information

Plus en détail

Le bouquet "Mobilité" du Grand Lyon

Le bouquet Mobilité du Grand Lyon Le bouquet "Mobilité" du Grand Lyon Pierre SOULARD Ingénieur Génie Urbain - EIVP Chef de projet infrastructures CU MPM Responsable de subdivision de voirie Grand Lyon Grand Lyon, responsable du Service

Plus en détail

La conversion de données : Convertisseur Analogique Numérique (CAN) Convertisseur Numérique Analogique (CNA)

La conversion de données : Convertisseur Analogique Numérique (CAN) Convertisseur Numérique Analogique (CNA) La conversion de données : Convertisseur Analogique Numérique (CAN) Convertisseur Numérique Analogique (CNA) I. L'intérêt de la conversion de données, problèmes et définitions associés. I.1. Définitions:

Plus en détail

Réussir l implémentation de Solid Edge Insight XT avec Digicad

Réussir l implémentation de Solid Edge Insight XT avec Digicad ² Réussir l implémentation de Solid Edge Insight XT avec Digicad Le logiciel Solid Edge Insight XT intègre en toute transparence la gestion des données de conception et la collaboration en ligne au système

Plus en détail

moobee mail vous ouvre les portes de l e-mailing

moobee mail vous ouvre les portes de l e-mailing vous ouvre les portes de l e-ing one to one One to One Développez votre communication. Renforcez votre relation client. La solution e-ing pour gérer et suivre en toute autonomie vos campagnes. Vous préparez

Plus en détail

Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces. Utiliser une caméra IP Trendnet IP-TV110. Auteur : François CHAUSSON

Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces. Utiliser une caméra IP Trendnet IP-TV110. Auteur : François CHAUSSON Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Utiliser une caméra IP Trendnet IP-TV110 Auteur : François CHAUSSON Date : 8 février 2012 Référence : utiliser une caméra IP Trendnet IP-TV110.doc

Plus en détail

La communication et la gestion de l'information

La communication et la gestion de l'information La communication et la gestion de l'information En informatique il existe plusieurs ressources matérielles qui permettent à un utilisateur de travailler, on appelle cet ensemble un poste de travail. Le

Plus en détail

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES Table des matières Version 2012 Lang Fred 1 Intérêts et taux 2 1.1 Définitions et notations................................ 2 1.2 Intérêt simple......................................

Plus en détail

Réplication adaptative sur les réseaux P2P

Réplication adaptative sur les réseaux P2P Réplication adaptative sur les réseaux pair à pair 10 mars 2006 1 Introduction 2 Réseaux pair à pair et tables de hachage distribuées 3 Le protocole app-cache 4 Le protocole LAR 5 Tests de performance

Plus en détail

Configuration d un client Outlook 2010

Configuration d un client Outlook 2010 Configuration d un client Outlook 2010 Version : 1.0 Configuration d un client Outlook 2010 (POP3 / IMAP) Rédaction, Vérification, Approbation Rédaction Vérification Approbation Nom Date/Visa Nom Date/Visa

Plus en détail

Comprendre les NAS d entreprise Compte rendu de la présentation du 10 septembre 2013 Pavillon Dauphine

Comprendre les NAS d entreprise Compte rendu de la présentation du 10 septembre 2013 Pavillon Dauphine Association Nationale des Directeurs des Systèmes d Information www.andsi.fr Comprendre les NAS d entreprise Compte rendu de la présentation du 10 septembre 2013 Pavillon Dauphine En bref Intervenant M.

Plus en détail

CHAPITRE 3 L AMORTISSEMENT LINEAIRE

CHAPITRE 3 L AMORTISSEMENT LINEAIRE CHAPITRE 3 L AMORTISSEMENT LINEAIRE Afin de présenter les comptes annuels de la SARL MACCABI dont il est le comptable, M. Magee a commencé à réaliser, dés le 31/12, les travaux d inventaire. Il vous demande

Plus en détail

Présentation. Logistique. Introduction

Présentation. Logistique. Introduction Présentation Diapo01 Je m appelle Michel Canneddu. Je développe avec 4D depuis 1987 et j exerce en tant qu indépendant depuis 1990. Avant de commencer, je tiens à remercier mes parrains Jean-Pierre MILLIET,

Plus en détail

La Voix sur IP OLIVIER D.

La Voix sur IP OLIVIER D. 2013 La Voix sur IP OLIVIER D. Table des matières 1 Introduction... 3 2 La téléphonie... 3 3 Principe physique de la voix... 5 4 La PABX (ou autocommutateur)... 6 5 La Voix sur IP... 7 6 Architecture de

Plus en détail

LE CONCEPT VADWAY et le «CONTRÔLE DE GESTION»

LE CONCEPT VADWAY et le «CONTRÔLE DE GESTION» Le concept de VAD (Valeur Ajoutée Directe), est à la base de nos missions portant sur le «Contrôle de gestion», appliqué aux PME. 1. LE CONCEPT LA VALEUR AJOUTEE DIRECTE (VAD) Rappel : L entreprise achète,

Plus en détail