Act. 1 : TP : UN INSTRUMENT A CORDES : LA GUITARE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Act. 1 : TP : UN INSTRUMENT A CORDES : LA GUITARE"

Transcription

1 Act. 1 : P : UN INSRUMEN A CORDES : LA GUIARE Mots-clés : instrument à cordes, acoustique musicale Une guitare est un instrument à cordes pincées. Pour produire une note, le guitariste déplace la corde pour la faire vibrer. Il peut réduire la longueur de la corde en appuyant sur des cases situées entre deux frettes du manche de la guitare, et ainsi, jouer différentes notes de musique. Il existe d autres types d instruments à cordes, frappées (piano) ou pincées (violons). Doc 1. : Instruments acoustiques : Le violon comme la guitare sont des instruments de musique dits «acoustiques» : ils reposent sur un principe de fonctionnement commun. La vibration d une partie de l instrument, appelée excitateur donne naissance à un son. Pour que le son ainsi créé soit audible, la vibration doit être transmise au milieu environnant (l air le plus souvent) puis doit se propager jusqu à atteindre l oreille. On parle de couplage entre l instrument et l air. Ce couplage est généralement assuré par une autre partie de l instrument, appelé résonateur, qui est mis en vibration forcée par l excitateur. Un instrument de musique assure donc deux fonctions : vibrer et émettre. Doc 2. : Différentes cordes d une guitare : Les diamètres et la matière de chaque corde sont variables. Chaque corde, de longueur L= 64,4 cm à vide, peut jouer une seule note. Les cordes, pincées à vide, jouent les notes ci-dessous. Pour jouer les différentes notes possibles sur une corde, on pose le doigt sur une case. La corde est alors raccourcie à une longueur L, distance entre la frette située plus bas sur le manche et le chevalet. La guitare joue alors une note plus aigüe. Dans le tableau ci-dessous, la corde n 1 est la plus épaisse, la n 6 la plus fine : Doc 3. : Accorder une guitare : L accordage est le réglage de la tension de chaque corde pour qu elle produise, lorsqu elle vibre sur toute sa longueur, une note de fréquence précise. Quand on appuie sur la cinquième case de la corde Mi1 bien accordée, la corde, en vibrant, joue un La1. Si la corde du dessus, jouée à vide, est bien accordée, elle doit donc aussi jouer un La1. Sinon, le guitariste tournera la clé de la deuxième corde jusqu à ce que cette corde joue bien un La1. En pratique, un guitariste commencera en général par accorder la corde la plus fine par comparaison du son joué par la guitare lorsqu un doigt est positionné sur la cinquième case, et un diapason La 3 de fréquence f = 440 Hz. Par comparaison, il accordera ensuite les différentes autres cordes une par une. Doc 4. : Vibration d une corde : Lorsqu une corde tendue entre deux points fixe est excitée, elle n entre en résonance, c est-à-dire ne vibre de manière importante que pour certaines fréquences f n appelées harmoniques de rang n ou encore fréquences propres :f n = n* f 1 avec f 1, fréquence fondamentale de la corde et n, un entier non nul. Pour chaque fréquence f n, la corde présente des nœuds et des ventres de vibration qui dessinent n fuseaux. Ce mode de vibration, dit de rang n, résulte de l onde mécanique incidente et l onde réfléchie qui se superposent pour former une onde stationnaire le long de la corde. L λ n Chaque fuseau a pour longueur, ou encore avec λn, la longueur n 2 Doc 5. : La force de Laplace: d onde associée au mode de vibration de rang n. On a ainsi : λ n L 2 n La fréquence fondamentale d une corde peut être déterminée de 2 façons : Par oscillations libres : la corde est pincée ou frappée. La corde vibre avec ses différents modes propres Le spectre en fréquence de la tension aux bornes d un micro situé au-dessus de la corde fait apparaître le fondamental et les harmoniques, c est-à-dire les fréquences propres de la corde. Par oscillations forcées : on relie la corde métallique à un GBF qui fait circuler dans la corde un courant alternatif de fréquence variable. Placée au voisinage d un aimant, la corde va alors vibrer à la même fréquence que celle du courant appliqué. Mais la corde ne vibre de manière visible que pour ses fréquences propres (ou de résonance). P La guitare - 1/10

2 1. Fonctionnement de l instrument ( ( CCoomppéét teennccee AAPPPP) ) A l aide des documents 1 et 2, compléter le schéma et la remarque ci-dessous avec les mots suivants: «excite ; entre en résonance ; couplage ; frettes ; clés ; sillet ; chevalet» Doigt ou Médiator excite Corde de.. excite Caisse de guitare. couplage guitare + air intérieur Vibration de l air extérieur : EMISSION D UN SON AUDIBLE entre en résonnance Entre en résonnance Remarque : NB. La longueur L de la corde est fixée entre le sillet.. et le chevalet. de la guitare. Elle peut être réduite si le guitariste pose son doigt sur la corde entre deux frettes. La tension de la corde peut être modifiée à l aide des clés. 2. Quelles sont les caractéristiques du son émis par pincement d une corde de guitare? a) (AANAA) ( ) A l aide des documents et de la guitare du labo, mettre en évidence plusieurs paramètres influant sur la hauteur de la note produite par une corde. Préciser «à l oreille» dans quel sens ils interviennent. Rassembler les observations dans un tableau. Attention ne pas utiliser la corde la plus fine. (Elle est accordée) Les paramètres influant sur la hauteur de la note Matériau Diamètre Longueur ension Plus la densité du matériau dont est faite la corde est élevée, plus le son est grave. Plus le diamètre de la corde augmente, plus le son est grave. Plus la corde est longue, plus le son est grave Plus la tension est élevée, plus le son est aigu. En effet, plus la corde est tendue, plus l amplitude de la corde est grande et plus sa période est courte donc fréquence élevée. On s intéresse maintenant à la corde la plus fine de la guitare : b) (AANAA) ( ) Proposer un protocole permettant de répondre aux deux questions suivantes : - Le son émis est-il complexe ou pur? Matériel : Une guitare, un microphone, une interface Orphylab, un ordinateur Acquisition : Brancher, avec précaution le micro au boîtier d acquisition OrphyLab sur C1 et relier l interface à l ordinateur. Ouvrir le logiciel OrphyLab présent sur l ordinateur et le paramétrer selon les indications suivantes : 1. Choisir : Durée = 20 ms ; Nombre (de mesures) = ou plus ; Déclenchement : Clavier (cocher Loupe automatique) ; 2. Placer le micro près de l ouverture de la caisse de résonance et faire vibrer (doucement) la corde de la guitare : L enregistrement débute en appuyant sur la barre d espace : Visualiser le signal. Remarque : si le nombre de points est trop petit, le signal n est pas terrible : il n y a pas assez de points d acquisition donc choisir 4000 ou Cliquer sur l icône Regressi (commentaires : nom de l instrument étudié) et enregistrer le fichier. P La guitare - 2/10

3 4. Choisir : Durée = 20 ms ; 5. Nombre (de mesures) = ou plus ; 6. Déclenchement : Clavier (cocher Loupe automatique) ; 1. Placer le micro au dessus de la rosace afin d avoir le son le plus amplifié ; 2. Pincer la corde de guitare ; 3. Simultanément appuyer sur la barre d espace afin de débuter l enregistrement. On passe dans «regressi» P La guitare - 3/10

4 Noter un commentaire On affiche la transformée de Fourier L icône «emps» permet d afficher le signal temporel et la transformée de Fourier P La guitare - 4/10

5 Afin de lire la valeur de la fréquence fondamentale du signal (1 er pic de la transformée de Fourier), la transformée de Fourier doit être faite sur une seule période du signal temporel. L icône «Limite» permet de choisir les bornes du signal temporel choisi : la période choisie doit être la plus fidèle au signal. Cf. Bornes grises. A l aide du curseur, on peut déterminer la valeur de la fréquence fondamentale. L outil «Loupe» permet de sélectionner la 1 ère partie de la transformée de Fourier. La fréquence fondamentale : f 1 = 0,3317 khz soit f 1 = 332 Hz (en théorie f = 329,5 Hz) P La guitare - 5/10

6 HEME 2 : SON E MUSIQUE INSRUMENS DE MUSIQUE (LIVRE CHAP. 4) - Cette corde de guitare est-elle bien accordée? Le doc.2 indique que la hauteur du mi est de 329,5 Hz ; l expérience nous permet de trouver f1 = 332 Hz. On considère que la corde de guitare est bien accordée. Faire valider par votre professeur c) ((RREEAA)) Exploiter l enregistrement «mi juste» avec les logiciels Regavi Regressi pour répondre aux questions précédentes. (AENION logiciels du répertoire Ressources Physique Spé SpéMPROO et ouvrir Regressi avant Regavi) Faire valider par votre professeur. NB. On notera f1 la fréquence fondamentale du son étudié. Remarque importante : après une excitation initiale, la corde (= système étudié) vibre librement : on parle de mode de vibration libre de la corde. 3. Pourquoi ce son là et pas un autre? Pour étudier le comportement d une corde métallique de guitare, il est possible de lui faire subir des oscillations forcées. Sur la photo ci-contre, la corde parcourue par un courant alternatif au voisinage d un aimant en U vibre dans le plan vertical. Au labo, nous souhaitons reproduire la même situation mais en utilisant un aimant plat (fig. 2) ((AAPPPP)) A l aide du doc. 5 et de la fig.2, Fig.2 compléter les schémas de la figure 1 en indiquant le vecteur champ magnétique 𝑩 créé par l aimant. En déduire comment orienter l aimant au voisinage de la corde. On peut faire vibrer une corde de guitare parcourue par un courant alternatif sinusoïdal, en plaçant un aimant droit vertical sur cette corde. P La guitare - 6/10

7 La corde est alors soumise à une force qui provoque des oscillations transversales de même fréquence que celle du courant électrique délivré par le GBF (fig.1) RReemaarrqquuee : La valeur de la résistance (rhéostat : résistance variable de 0 à 100 Ohms) est d environ de 50 Ω afin de limiter l effet Joule ; I 0,25 A. Un générateur de courant continu ne permet pas de voir le déplacement de la corde sous l effet de la force de Laplace. (RREEAA) ( ) Situation 1 : Réaliser le montage correspondant à la photo (U 8V), en plaçant l aimant droit selon l orientation précédemment choisie. Augmenter très progressivement la fréquence du GBF à partir d environ 270 Hz. Rester très silencieux et tendre l oreille : cesser de faire varier la fréquence lorsqu un son devient perceptible. Affiner la valeur de la fréquence permettant d obtenir une intensité maximale pour ce son. Relever dans le tableau ci-après la valeur de la fréquence correspondante et la comparer à la valeur f 1 précédente. Situation 2 : Recommencer en changeant la position de l aimant (voir tableau). Observer ce qui se passe pour une fréquence proche du double de f 1. Position de l aimant Valeur de la fréquence associée à l émission d un son d intensité maximale Situation 1 Situation 2 A peu près au milieu de la corde A peu près au quart de la longueur de la corde, du côté de la caisse de résonance 320 Hz f Hz 2 x f 1 Allure de la corde (cf doc.4) Remarque importante : dans ce cas, la corde est «forcée» à vibrer par la force de Laplace : on parle de mode de vibration forcée de la corde. (VVAALL) ( ) Conclusion : La corde de guitare en vibration forcée émet-elle un son d intensité convenable pour n importe quelle fréquence? La corde de guitare en vibration forcée émet un son d intensité convenable pour des fréquences bien déterminées. Pourquoi dit-on que les modes de vibration d une corde sont quantifiés? La corde de guitare en vibration forcée émet un son d intensité convenable pour des fréquences bien déterminées : f n = n x f 1 Les fréquences de vibration de la corde ne pouvant pas prendre n importe quelles valeurs, on dit que les fréquences des modes propres de vibration sont quantifiées. Faire le lien avec les fréquences du son émis par la corde vibrant librement. Les fréquences de vibration de la corde qui produisent un son d intensité convenable correspondent aux fondamentale et aux harmoniques du son émis par la corde vibrant librement P La guitare - 7/10

8 4. Comment obtenir une hauteur de note particulière? Existe-t-il une relation entre la fréquence fondamentale f 1 du son obtenu et les caractéristiques de la corde? On utilise le dispositif de la corde de Melde : une corde en coton est reliée à un vibreur alimenté par un GBF. a) Détermination des fréquences propres de vibration de la corde : (RREEAA) ( ) On a vu que dans le cas d oscillations forcées, les modes de vibration sont quantifiés. On cherche ici à déterminer les fréquences correspondant à ces modes, appelées fréquences propres de vibration. Protocole : - endre la corde (1 brin) avec une masse m = 25 g. - Fixer sa longueur à L = 58 cm. - Augmenter progressivement la fréquence du GBF aux bornes du vibreur à partir de 20 Hz. On règlera l amplitude de la tension à environ 3 V. - Pour les 3 premiers modes de vibration (1 fuseau, puis 2, puis 3), schématiser l allure de la corde et relever les fréquences f 1, f 2, f 3. - Conclure. Résultats expérimentaux Corde : 1 brin m = 25 g L = 58 cm Allure de la corde Fréquence (Hz) Calculer le rapport f 2 / f 1 et f 3 / f 1 f 2 / f 1 = 42 / 21 = 2 et f 3 / f 1 = 63 / 21 = 3 Les fréquences de vibration de la corde ne pouvant pas prendre n importe quelles valeurs, on dit que les fréquences des modes propres de vibration sont quantifiées. Une corde pincée ou frappée émet un son (complexe) composé de fréquences qui sont celles des modes propres de la corde (mode fondamental additionné de quelques uns de ses harmoniques). fn = n x f1 P La guitare - 8/10

9 b) Vérification des caractéristiques de la corde influant sur la fréquence fondamentale f 1 du son émis : (AANAA) ( ) (RREEAA) ( ) Proposer un protocole, à l aide du matériel disponible, pour répondre à chacune des questions suivantes. Faire valider par le professeur puis compléter le tableau. AENION!! - En accrochant des masses de plus en plus importantes, il faudra veiller à ce que le système ne bouge pas (il faudra probablement tenir le vibreur et la potence avec poulie). - Il sera parfois nécessaire d augmenter l amplitude de la tension électrique fournie par le GBF (jusqu à environ 6 V) pour mieux voir le fuseau recherché. Influence de la longueur Corde : 1 brin m = 25 g L = 58 cm Fréquence (Hz) Corde : 1 brin m = 25 g L = 58 / 2 =29 cm Fréquence (Hz) Influence de la masse Corde : 1 brin m = 100 g L = 58 cm Fréquence (Hz) Corde : 1 brin m = 25 g L = 58 cm Fréquence (Hz) Corde : 1 brin m = 100 g L = 29 cm Fréquence (Hz) Corde : 1 brin m = 100 g L = 29 cm Fréquence (Hz) Influence de l épaisseur de la corde Corde : 4 brins m = 100 g L = 58 cm Fréquence (Hz) Corde : 4 brins m = 25 g L = 58 cm Fréquence (Hz) P La guitare - 9/10

10 Bilan Question Comment varie la valeur de f 1 lorsque la longueur L de la corde est divisée par 2? Comment varie la valeur de f 1 lorsque la valeur de la tension de la corde est multipliée par 4? Paramètre d influence testé Longueur de la corde Masse suspendue au fil Paramètres fixés Masse et épaisseur Longueur et épaisseur Observation Si L diminue alors f augmente Si est divisée par 4 alors f est divisée par 2 Lien avec la guitare Plus la corde est courte, plus le son est aigu. Plus la tension est faible, plus le son est grave. Comment varie la valeur de f 1 lorsque la masse linéique (masse par unité de longueur de corde) est multipliée par 4? Masse linéique de la corde Longueur et tension Si est multipliée par 4 alors f est divisée par 2 Plus la corde est épaisse, plus le son est grave. (VVAALL) ( ) Conclusion : Quel est le modèle mathématique qui correspond le mieux à ces résultats? f 1 2L f 1 1 2L f 1 2L Si L diminue alors f augmente donc L est au dénominateur donc on peut supposer que le modèle mathématique qui correspond le mieux est le second. Si est divisée par 4 alors f est divisée par 2 donc est situé au numérateur est semble être sous une racine carrée. Le modèle mathématique est : f 1 = 1 2L Vérifier le modèle mathématique choisi par analyse dimensionnelle. [ f ] = 1 2L = 1 L x = m -1 x m.kg.s 2 kg.m 1 = m-1 x m 2. s 2 = s -1 La dimension de la fréquence est donc s -1 qui correspond bien au Hertz (f = 1 / ). La formule donnant la fréquence du fondamentale du son émis par une corde de guitare est bien homogène. Analyse dimentionnelle en vidéo : Animations : P La guitare - 10/10

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques DERNIÈRE IMPRESSION LE er août 203 à 7:04 Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques Table des matières Onde périodique 2 2 Les ondes sinusoïdales 3 3 Les ondes acoustiques 4 3. Les sons audibles.............................

Plus en détail

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Matériel : Logiciel winoscillo Logiciel synchronie Microphone Amplificateur Alimentation -15 +15 V (1) (2) (3) (4) (5) (6) ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Connaissances et savoir-faire

Plus en détail

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS Matériel : Un GBF Un haut-parleur Un microphone avec adaptateur fiche banane Une DEL Une résistance

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN)

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) 1/5 Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) Objectifs : Reconnaître des signaux de nature analogique et des signaux de nature numérique Mettre en

Plus en détail

Caractéristiques des ondes

Caractéristiques des ondes Caractéristiques des ondes Chapitre Activités 1 Ondes progressives à une dimension (p 38) A Analyse qualitative d une onde b Fin de la Début de la 1 L onde est progressive puisque la perturbation se déplace

Plus en détail

Séquence 1. Sons et musique. Sommaire

Séquence 1. Sons et musique. Sommaire Séquence 1 Sons et musique Sommaire 1. Prérequis de la séquence 2. Acoustique musicale 3. Les instruments de musique 4. Récepteurs et émetteurs sonores 5. Sons et architecture 6. Fiche de synthèse 1 1

Plus en détail

Didier Pietquin. Timbre et fréquence : fondamentale et harmoniques

Didier Pietquin. Timbre et fréquence : fondamentale et harmoniques Didier Pietquin Timbre et fréquence : fondamentale et harmoniques Que sont les notions de fréquence fondamentale et d harmoniques? C est ce que nous allons voir dans cet article. 1. Fréquence Avant d entamer

Plus en détail

TS 35 Numériser. Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S

TS 35 Numériser. Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S FICHE Fiche à destination des enseignants TS 35 Numériser Type d'activité Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S Compétences

Plus en détail

La chanson lumineuse ou Peut-on faire chanter la lumière?

La chanson lumineuse ou Peut-on faire chanter la lumière? BUTAYE Guillaume Olympiades de physique 2013 DUHAMEL Chloé SOUZA Alix La chanson lumineuse ou Peut-on faire chanter la lumière? Lycée des Flandres 1 Tout d'abord, pourquoi avoir choisi ce projet de la

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 TP A.1 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une

Plus en détail

«Tous les sons sont-ils audibles»

«Tous les sons sont-ils audibles» Chapitre 6 - ACOUSTIQUE 1 «Tous les sons sont-ils audibles» I. Activités 1. Différents sons et leur visualisation sur un oscilloscope : Un son a besoin d'un milieu matériel pour se propager. Ce milieu

Plus en détail

Chapitre 5 Émetteurs et récepteurs sonores

Chapitre 5 Émetteurs et récepteurs sonores Chapitre 5 Émetteurs et récepteurs sonores Manuel pages 79 à 96 Choix pédagogiques Ce chapitre est dans la continuité du chapitre précédent «Instruments de musique» du thème «Son et musique». En effet,

Plus en détail

Cours d Acoustique. Niveaux Sonores Puissance, Pression, Intensité

Cours d Acoustique. Niveaux Sonores Puissance, Pression, Intensité 1 Cours d Acoustique Techniciens Supérieurs Son Ière année Aurélie Boudier, Emmanuelle Guibert 2006-2007 Niveaux Sonores Puissance, Pression, Intensité 1 La puissance acoustique Définition La puissance

Plus en détail

Chapitre 2 Caractéristiques des ondes

Chapitre 2 Caractéristiques des ondes Chapitre Caractéristiques des ondes Manuel pages 31 à 50 Choix pédagogiques Le cours de ce chapitre débute par l étude de la propagation des ondes progressives. La description de ce phénomène est illustrée

Plus en détail

Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO <jiayin.gao@univ-paris3.fr> 20 mars 2014

Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO <jiayin.gao@univ-paris3.fr> 20 mars 2014 Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO 20 mars 2014 La phonétique acoustique La phonétique acoustique étudie les propriétés physiques du signal

Plus en détail

Baccalauréat technique de la musique et de la danse Métropole septembre 2008

Baccalauréat technique de la musique et de la danse Métropole septembre 2008 Baccalauréat technique de la musique et de la danse Métropole septembre 008 EXERCICE 5 points Pour chacune des cinq questions à 5, trois affirmations sont proposées dont une seule est exacte. Pour chaque

Plus en détail

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Sous la direction : M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Préparation et élaboration : AMOR YOUSSEF Présentation et animation : MAHMOUD EL GAZAH MOHSEN BEN LAMINE AMOR YOUSSEF Année scolaire : 2007-2008 RECUEIL

Plus en détail

Présentation du programme. de physique-chimie. de Terminale S. applicable en septembre 2012

Présentation du programme. de physique-chimie. de Terminale S. applicable en septembre 2012 Présentation du programme de physique-chimie de Terminale S applicable en septembre 2012 Nicolas Coppens nicolas.coppens@iufm.unistra.fr Comme en Seconde et en Première, le programme mélange la physique

Plus en détail

Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 90659200 Fax 90659180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron.it

Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 90659200 Fax 90659180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron.it Electron S.R.L. Design Production & Trading of Educational Equipment B3510--II APPLIICATIIONS DE TRANSDUCTEURS A ULTRASONS MANUEL D IINSTRUCTIIONS POUR L ETUDIIANT Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE

Plus en détail

Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique adapté

Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique adapté Compétences travaillées : Mettre en œuvre un protocole expérimental Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique

Plus en détail

Champ électromagnétique?

Champ électromagnétique? Qu est-ce qu un Champ électromagnétique? Alain Azoulay Consultant, www.radiocem.com 3 décembre 2013. 1 Définition trouvée à l article 2 de la Directive «champs électromagnétiques» : des champs électriques

Plus en détail

Régler les paramètres de mesure en choisissant un intervalle de mesure 10µs et 200 mesures.

Régler les paramètres de mesure en choisissant un intervalle de mesure 10µs et 200 mesures. TP Conversion analogique numérique Les machines numériques qui nous entourent ne peuvent, du fait de leur structure, que gérer des objets s composés de 0 et de. Une des étapes fondamentale de l'interaction

Plus en détail

Production de documents audio-numériques

Production de documents audio-numériques Technique de l Information et de la Communication Production de documents audio-numériques 1. Technique Acoustique : --------------------------------------------------- 2 notions de base sur le son. Fréquence,

Plus en détail

Exercices d application

Exercices d application Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants a. fréquence b. 2 Hz ; 2 khz c. élevée d. timbre e. Wm -2 ; db f. purs ; f ou 22 Hz ; 2f ou 44 Hz ; 3f ou 66 Hz ; le fondamental ; harmoniques

Plus en détail

Charges électriques - Courant électrique

Charges électriques - Courant électrique Courant électrique Charges électriques - Courant électrique Exercice 6 : Dans la chambre à vide d un microscope électronique, un faisceau continu d électrons transporte 3,0 µc de charges négatives pendant

Plus en détail

SONS. Dossier pédagogique. Enseignants Niveau lycée

SONS. Dossier pédagogique. Enseignants Niveau lycée SONS Dossier pédagogique Enseignants Niveau lycée Département Education Cité des sciences et de l industrie 2014 30, avenue Corentin Cariou 75019 Paris www.cite.science.fr/education 1 1) Liens avec le

Plus en détail

Observer TP Ondes CELERITE DES ONDES SONORES

Observer TP Ondes CELERITE DES ONDES SONORES OBJECTIFS CELERITE DES ONDES SONORES Mesurer la célérité des ondes sonores dans l'air, à température ambiante. Utilisation d un oscilloscope en mode numérique Exploitation de l acquisition par régressif.

Plus en détail

TP Détection d intrusion Sommaire

TP Détection d intrusion Sommaire TP Détection d intrusion Sommaire Détection d intrusion : fiche professeur... 2 Capteur à infra-rouge et chaîne de mesure... 4 Correction... 14 1 Détection d intrusion : fiche professeur L'activité proposée

Plus en détail

Des ondes ultrasonores pour explorer le corps humain : l échographie

Des ondes ultrasonores pour explorer le corps humain : l échographie Seconde Thème santé Activité n 3(expérimentale) Des ondes ultrasonores pour explorer le corps humain : l échographie Connaissances Compétences - Pratiquer une démarche expérimentale pour comprendre le

Plus en détail

Rapport d acoustique : La hauteur d un son

Rapport d acoustique : La hauteur d un son Rapport d acoustique : La hauteur d un son Sylvain Daudé Magistère de mathématiques et applications 2 ème année Juin 2000 Responsable : M. Yann Malécot Introduction Un son est déterminé par sa hauteur,

Plus en détail

Enregistrement et transformation du son. S. Natkin Novembre 2001

Enregistrement et transformation du son. S. Natkin Novembre 2001 Enregistrement et transformation du son S. Natkin Novembre 2001 1 Éléments d acoustique 2 Dynamique de la puissance sonore 3 Acoustique géométrique: effets de diffusion et de diffraction des ondes sonores

Plus en détail

Système de surveillance vidéo

Système de surveillance vidéo Conrad sur INTERNET www.conrad.fr N O T I C E Version 12/01 Entretien Pour un fonctionnement correct de votre système de surveillance vidéo, prenez note des conseils suivants : 1/ Tenez la caméra et le

Plus en détail

OBJECTIFS. I. A quoi sert un oscilloscope?

OBJECTIFS. I. A quoi sert un oscilloscope? OBJECTIFS Oscilloscope et générateur basse fréquence (G.B.F.) Siuler le fonctionneent et les réglages d'un oscilloscope Utiliser l oscilloscope pour esurer des tensions continues et alternatives Utiliser

Plus en détail

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Connaissances et compétences : - Identifier les éléments d une chaîne de transmission d informations. - Recueillir et exploiter des informations concernant

Plus en détail

SERIES WIRED MICROPHONE PG ALT A TM PGA27 USER GUIDE. Le Guide de l Utilisateur. 2015 Shure Incorporated 27A27347 (Rev. 3)

SERIES WIRED MICROPHONE PG ALT A TM PGA27 USER GUIDE. Le Guide de l Utilisateur. 2015 Shure Incorporated 27A27347 (Rev. 3) PG ALT A TM SERIES WIRED MICROPHONE PGA27 USER GUIDE Le Guide de l Utilisateur 2015 Shure Incorporated 27A27347 (Rev. 3) PGA27 Microphones PG Alta Félicitations pour avoir acheté un microphone de la nouvelle

Plus en détail

Approche expérimentale du rayonnement électromagnétique émis par un téléphone portable

Approche expérimentale du rayonnement électromagnétique émis par un téléphone portable Approche expérimentale du rayonnement électromagnétique émis par un téléphone portable RÉSUMÉ U N I O N D E S P R O F E S S E U R S D E P H Y S I Q U E E T D E C H I M I E par Lycée Victor Hugo - 25000

Plus en détail

Les Fiches Conseils. Qu est-ce qui fait la qualité (et donc le prix) d un piano?

Les Fiches Conseils. Qu est-ce qui fait la qualité (et donc le prix) d un piano? Les Fiches Conseils Qu est-ce qui fait la qualité (et donc le prix) d un piano? Quelle différence entre un piano d étude à moins de 3000 (neuf) et un piano de concert à 125 000? Le piano est un instrument

Plus en détail

Elec II Le courant alternatif et la tension alternative

Elec II Le courant alternatif et la tension alternative Elec II Le courant alternatif et la tension alternative 1-Deux types de courant -Schéma de l expérience : G -Observations : Avec une pile pour G (courant continu noté ): seule la DEL dans le sens passant

Plus en détail

ANALYSE SPECTRALE. monochromateur

ANALYSE SPECTRALE. monochromateur ht ANALYSE SPECTRALE Une espèce chimique est susceptible d interagir avec un rayonnement électromagnétique. L étude de l intensité du rayonnement (absorbé ou réémis) en fonction des longueurs d ode s appelle

Plus en détail

Numérisation du signal

Numérisation du signal Chapitre 12 Sciences Physiques - BTS Numérisation du signal 1 Analogique - Numérique. 1.1 Définitions. Signal analogique : un signal analogique s a (t)est un signal continu dont la valeur varie en fonction

Plus en détail

AP1.1 : Montages électroniques élémentaires. Électricité et électronique

AP1.1 : Montages électroniques élémentaires. Électricité et électronique STI2D Option SIN Terminale AP1.1 : Montages électroniques élémentaires Électricité et électronique Durée prévue : 3h. Problématique : connaître les composants élémentaires de l'électronique Compétences

Plus en détail

Chapitre 22 : (Cours) Numérisation, transmission, et stockage de l information

Chapitre 22 : (Cours) Numérisation, transmission, et stockage de l information Chapitre 22 : (Cours) Numérisation, transmission, et stockage de l information I. Nature du signal I.1. Définition Un signal est la représentation physique d une information (température, pression, absorbance,

Plus en détail

INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE

INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE Le schéma synoptique ci-dessous décrit les différentes étapes du traitement numérique

Plus en détail

Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE. www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français

Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE. www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français SOMMAIRE 1. INTRODUCTION................................................................... 4 2. FONCTIONNALITÉS................................................................

Plus en détail

Equipement. électronique

Equipement. électronique MASTER ISIC Les générateurs de fonctions 1 1. Avant-propos C est avec l oscilloscope, le multimètre et l alimentation stabilisée, l appareil le plus répandu en laboratoire. BUT: Fournir des signau électriques

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES ETUDE D UN TRAITEMENT DE SURFACE

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES ETUDE D UN TRAITEMENT DE SURFACE TP. TET LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES GENIE ELECTROTECHNIQUE Durée : 3 heures Tp relais statique 10-11 RELAIS STATIQUE S.T.I. Pré-requis : Laboratoire des systèmes Cours sur les

Plus en détail

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION ) Caractéristiques techniques des supports. L infrastructure d un réseau, la qualité de service offerte,

Plus en détail

Notice d Utilisation du logiciel Finite Element Method Magnetics version 3.4 auteur: David Meeker

Notice d Utilisation du logiciel Finite Element Method Magnetics version 3.4 auteur: David Meeker Notice d Utilisation du logiciel Finite Element Method Magnetics version 3.4 auteur: David Meeker DeCarvalho Adelino adelino.decarvalho@iutc.u-cergy.fr septembre 2005 Table des matières 1 Introduction

Plus en détail

Réseau électrique. Le transport de l énergie électrique depuis la centrale électrique jusqu à la maison de Monsieur Toulemonde

Réseau électrique. Le transport de l énergie électrique depuis la centrale électrique jusqu à la maison de Monsieur Toulemonde Alain ROBERT Réseau électrique Le transport de l énergie électrique depuis la centrale électrique jusqu à la maison de Monsieur Toulemonde Fabrication et utilisation de la maquette UTLO - Groupe InterGénérations

Plus en détail

Chapitre I La fonction transmission

Chapitre I La fonction transmission Chapitre I La fonction transmission 1. Terminologies 1.1 Mode guidé / non guidé Le signal est le vecteur de l information à transmettre. La transmission s effectue entre un émetteur et un récepteur reliés

Plus en détail

M1107 : Initiation à la mesure du signal. T_MesSig

M1107 : Initiation à la mesure du signal. T_MesSig 1/81 M1107 : Initiation à la mesure du signal T_MesSig Frédéric PAYAN IUT Nice Côte d Azur - Département R&T Université de Nice Sophia Antipolis frederic.payan@unice.fr 15 octobre 2014 2/81 Curriculum

Plus en détail

Instruments de mesure

Instruments de mesure Chapitre 9a LES DIFFERENTS TYPES D'INSTRUMENTS DE MESURE Sommaire Le multimètre L'oscilloscope Le fréquencemètre le wattmètre Le cosphimètre Le générateur de fonctions Le traceur de Bodes Les instruments

Plus en détail

Bandes Critiques et Masquage

Bandes Critiques et Masquage Bandes Critiques et Masquage A. Almeida Licence Pro Acoustique et Vibrations Octobre 2012 Au Menu Au programme 1 Observations du masquage 5 Application du masquage 2 Conséquences du Masquage 3 Interprétation

Plus en détail

Chapitre 13 Numérisation de l information

Chapitre 13 Numérisation de l information DERNIÈRE IMPRESSION LE 2 septembre 2013 à 17:33 Chapitre 13 Numérisation de l information Table des matières 1 Transmission des informations 2 2 La numérisation 2 2.1 L échantillonage..............................

Plus en détail

A la découverte du Traitement. des signaux audio METISS. Inria Rennes - Bretagne Atlantique

A la découverte du Traitement. des signaux audio METISS. Inria Rennes - Bretagne Atlantique A la découverte du Traitement des signaux audio METISS Inria Rennes - Bretagne Atlantique Les conférences scientifiques au Lycée Descartes Imagerie médicale et neuronavigation par Pierre Hellier Le respect

Plus en détail

Electrotechnique. Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/

Electrotechnique. Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/ Electrotechnique Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/ 1 Sommaire 1 ère partie : machines électriques Chapitre 1 Machine à courant continu Chapitre 2 Puissances électriques

Plus en détail

TD séance n 10 Multimédia Son

TD séance n 10 Multimédia Son Ce TD est dédié aux chaînes de traitements audio, un des objets multimédia de base. Il se déroulera sous Windows, bien que les logiciels utilisés ou équivalents soient aussi disponibles sous Unix. Les

Plus en détail

Tutoriels. 01 Utiliser Praat. 02 Transcrire sous Praat en utilisant les conventions VALIBEL. Sylviane Bachy. Rédaction octobre 2005

Tutoriels. 01 Utiliser Praat. 02 Transcrire sous Praat en utilisant les conventions VALIBEL. Sylviane Bachy. Rédaction octobre 2005 Tutoriels 01 Utiliser Praat 02 Transcrire sous Praat en utilisant les conventions VALIBEL Sylviane Bachy Rédaction octobre 2005 Table des matières 1. Installation et démarrage...2 2. Ouvrir un fichier

Plus en détail

Son et Mathématiques

Son et Mathématiques Son et Mathématiques Maïtine Bergounioux To cite this version: Maïtine Bergounioux. Son et Mathématiques. Association des Professeurs de Mathématiques de l Enseignement Public (APMEP). Bulletin de l APMEP,

Plus en détail

Centrale d alarme DA996

Centrale d alarme DA996 Centrale d alarme DA996 Référence : 7827 La DA-996 est une centrale d alarme pour 6 circuits indépendants les uns des autres, avec ou sans temporisation, fonctions 24 heures, sirène, alerte et incendie.

Plus en détail

QUELQUES ACTIVITES RELATIVES A LA PARTIE A Propagation d une onde ; onde progressive. Comment installer le format de compression divx?

QUELQUES ACTIVITES RELATIVES A LA PARTIE A Propagation d une onde ; onde progressive. Comment installer le format de compression divx? Lycée Bi h t QUELQUES ACTIVITES RELATIVES A LA PARTIE A Propagation d une onde ; onde progressive Il semble nécessaire d utiliser des fichiers images, de grande taille généralement, aussi, nous proposons

Plus en détail

Mini_guide_Isis.pdf le 23/09/2001 Page 1/14

Mini_guide_Isis.pdf le 23/09/2001 Page 1/14 1 Démarrer...2 1.1 L écran Isis...2 1.2 La boite à outils...2 1.2.1 Mode principal...3 1.2.2 Mode gadgets...3 1.2.3 Mode graphique...3 2 Quelques actions...4 2.1 Ouvrir un document existant...4 2.2 Sélectionner

Plus en détail

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN Objectifs : Exploiter un spectre infrarouge pour déterminer des groupes caractéristiques Relier un spectre

Plus en détail

Anciens plug-ins d effets VST

Anciens plug-ins d effets VST Anciens plug-ins d effets VST - 1 - - 2 - Manuel d utilisation de Ernst Nathorst-Böös, Ludvig Carlson, Anders Nordmark, Roger Wiklander Traduction: C.I.N.C. Contrôle Qualité : K. Albrecht, C. Bachmann,

Plus en détail

La famille de microphones USB polyvalents de Blue Microphones est la gamme de microphones USB à condensateur avec câble la plus vendue de la planète.

La famille de microphones USB polyvalents de Blue Microphones est la gamme de microphones USB à condensateur avec câble la plus vendue de la planète. Snowball ice Microphone USB polyvalent La famille de microphones USB polyvalents de Blue Microphones est la gamme de microphones USB à condensateur avec câble la plus vendue de la planète. Leur conception

Plus en détail

Les microphones. Les microphones sont des transducteurs : ils transforment l énergie mécanique véhiculée par une onde sonore, en énergie électrique.

Les microphones. Les microphones sont des transducteurs : ils transforment l énergie mécanique véhiculée par une onde sonore, en énergie électrique. Les microphones L air est un milieu élastique et les variations de pression s y propagent de proche en proche. Sous l action d une perturbation (détonation, claquement de doigts, etc ) les molécules s

Plus en détail

Mesures et incertitudes

Mesures et incertitudes En physique et en chimie, toute grandeur, mesurée ou calculée, est entachée d erreur, ce qui ne l empêche pas d être exploitée pour prendre des décisions. Aujourd hui, la notion d erreur a son vocabulaire

Plus en détail

AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE

AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE Le test statique est un moyen très connu pour évaluer les moteurs électriques. Cependant, si un moteur ne peut pas être arreté,

Plus en détail

NovoSIP manuel de mise en service

NovoSIP manuel de mise en service NovoSIP manuel de mise en service L'installation est très simple: connecter un cable Ethernet fil CAT 5 (1 sur l'image ci-dessous) de votre commutateur PoE au portier NovoSIP, puis connectez la gâche électrique

Plus en détail

TP 03 B : Mesure d une vitesse par effet Doppler

TP 03 B : Mesure d une vitesse par effet Doppler TP 03 B : Mesure d une vitesse par effet Doppler Compétences exigibles : - Mettre en œuvre une démarche expérimentale pour mesurer une vitesse en utilisant l effet Doppler. - Exploiter l expression du

Plus en détail

Mini_guide_Isis_v6.doc le 10/02/2005 Page 1/15

Mini_guide_Isis_v6.doc le 10/02/2005 Page 1/15 1 Démarrer... 2 1.1 L écran Isis... 2 1.2 Les barres d outils... 3 1.2.1 Les outils d édition... 3 1.2.2 Les outils de sélection de mode... 4 1.2.3 Les outils d orientation... 4 2 Quelques actions... 5

Plus en détail

Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées.

Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées. Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées. 1 Ce sujet aborde le phénomène d instabilité dans des systèmes dynamiques

Plus en détail

DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE D ECHOGRAPHIE. Examen du Tronc Commun sous forme de QCM. Janvier 2012 14 h à 16 h

DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE D ECHOGRAPHIE. Examen du Tronc Commun sous forme de QCM. Janvier 2012 14 h à 16 h ANNEE UNIVERSITAIRE 2011-2012 DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE D ECHOGRAPHIE Examen du Tronc Commun sous forme de QCM Janvier 2012 14 h à 16 h Les modalités de contrôle se dérouleront cette année sous forme

Plus en détail

Choix d'enceintes de monitoring et autres...

Choix d'enceintes de monitoring et autres... Formation technicien d'exploitation du son 2013-2014 Choix d'enceintes de monitoring et autres... 1 Sommaire: -Introduction. P.3 -Problématique P.3 -Type de musique.. P.4 -Le local d'exploitation et ses

Plus en détail

EFFET DOPPLER EXOPLANETES ET SMARTPHONES.

EFFET DOPPLER EXOPLANETES ET SMARTPHONES. EFFET DOPPLER EXOPLANETES ET SMARTPHONES. I. APPLICATIONS UTILISEES POUR CETTE ACTIVITE : Sauf indication les applications sont gratuites. 1.Pour connaître les exoplanetes : Exoplanet (android et IOS)

Plus en détail

Acoustique des salles

Acoustique des salles Acoustique des salles Ricardo ATIENZA Suzel BALEZ CRESSON L5C École Nationale Supérieure d Architecture de Grenoble Acoustique des salles L acoustique des salles vise à offrir la meilleure qualité possible

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 8 01 Quelle couche OSI est responsable de la transmission binaire, de la spécification du câblage et des aspects physiques

Plus en détail

Mesures d antennes en TNT

Mesures d antennes en TNT Mesures d antennes en TNT Ce TP s intéresse aux techniques liées à l installation d un équipement de réception de télévision numérique terrestre. Pour les aspects théoriques, on pourra utilement se référer

Plus en détail

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope.

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. Il existe deux types de courant, le courant continu et le courant alternatif. I) Courant alternatif : Observons une coupe transversale d une «dynamo» de vélo. Galet

Plus en détail

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP.

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP. Union générale des étudiants de Tunisie Modèle de compte-rendu de TP Dipôle RC Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser intégralement

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

Problèmes sur le chapitre 5

Problèmes sur le chapitre 5 Problèmes sur le chapitre 5 (Version du 13 janvier 2015 (10h38)) 501 Le calcul des réactions d appui dans les problèmes schématisés ci-dessous est-il possible par les équations de la statique Si oui, écrire

Plus en détail

Les résistances de point neutre

Les résistances de point neutre Les résistances de point neutre Lorsque l on souhaite limiter fortement le courant dans le neutre du réseau, on utilise une résistance de point neutre. Les risques de résonance parallèle ou série sont

Plus en détail

EXERCICE II : LE TELEPHONE "POT DE YAOURT" (5 points)

EXERCICE II : LE TELEPHONE POT DE YAOURT (5 points) USA 2005 EXERCICE II : LE TELEPHONE "POT DE YAOURT" (5 points) A l'ère du téléphone portable, il est encore possible de couniquer avec un systèe bien plus archaïque L'onde sonore produite par le preier

Plus en détail

NovoSIP manuel de mise en service

NovoSIP manuel de mise en service NovoSIP manuel de mise en service L'installation est très simple: connecter un cable Ethernet fil CAT 5 (1 sur l'image ci-dessous) de votre commutateur PoE au portier NovoSIP, puis connectez la gâche électrique

Plus en détail

La température du filament mesurée et mémorisée par ce thermomètre Infra-Rouge(IR) est de 285 C. EST-CE POSSIBLE?

La température du filament mesurée et mémorisée par ce thermomètre Infra-Rouge(IR) est de 285 C. EST-CE POSSIBLE? INVESTIGATION De nombreux appareils domestiques, convecteurs, chauffe-biberon, cafetière convertissent l énergie électrique en chaleur. Comment interviennent les grandeurs électriques, tension, intensité,

Plus en détail

PHYSIQUE, INFORMATIQUE ET MUSIQUE

PHYSIQUE, INFORMATIQUE ET MUSIQUE PHYSIQUE, INFORMATIQUE ET MUSIQUE Gérard SERRA Professeur de sciences physiques, Lycée Saint-Charles, 13232 MARSEILLE CEDEX 1 Daniel BEAUFILS INRP-TECNE, 91 rue Gabriel Péri, 92120 MONTROUGE Paul CAUBISENS

Plus en détail

Le Bon Accueil Lieu d art contemporain - Sound Art INTERFÉRENCES ATELIERS / EXPOSITION / CONCERT

Le Bon Accueil Lieu d art contemporain - Sound Art INTERFÉRENCES ATELIERS / EXPOSITION / CONCERT Le Bon Accueil Lieu d art contemporain - Sound Art INTERFÉRENCES ATELIERS / EXPOSITION / CONCERT 4 ATELIERS TOUT PUBLIC / 1 INSTALLATION SONORE ET CINETIQUE / 1 PERFORMANCE AUDIOVISUELLE - REVISITER DES

Plus en détail

LES DIFFÉRENTS FORMATS AUDIO NUMÉRIQUES

LES DIFFÉRENTS FORMATS AUDIO NUMÉRIQUES LES DIFFÉRENTS FORMATS AUDIO NUMÉRIQUES Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : S'impliquer, être autonome. Compétence(s) spécifique(s) : Reconnaître des signaux de nature

Plus en détail

Caractérisation de défauts par Magnétoscopie, Ressuage, Courants de Foucault

Caractérisation de défauts par Magnétoscopie, Ressuage, Courants de Foucault Page 1 25 octobre 2012 Journée «Contrôle non destructif et caractérisation de défauts» Caractérisation de défauts par Magnétoscopie, Ressuage, Courants de Foucault Henri Walaszek sqr@cetim.fr Tel 0344673324

Plus en détail

ESSOURCES PÉDAGOGIQUES

ESSOURCES PÉDAGOGIQUES 2015 MATERNELLES CYCLE I / PS - MS ESSOURCES PÉDAGOGIQUES Introduction Je découvre par les sens MODULES À DÉCOUVRIR PENDANT LA VISITE La Cité des enfants de Vulcania est un lieu d éveil, de découvertes

Plus en détail

Janvier 2013 AUDIO/VIDEO PLAYER AUDIO VIDEO OEM DIVERS

Janvier 2013 AUDIO/VIDEO PLAYER AUDIO VIDEO OEM DIVERS Janvier 2013 AUDIO/VIDEO PLAYER AUDIO VIDEO OEM DIVERS Flash mpx HD DIFFUSION DE VIDEO Le Flash mpx HD diffuse des fichiers audio et video stockés sur une clé USB ou un disque dur interne. Ce lecteur lit

Plus en détail

Tutoriel PowerPoint. Fréquences, puissance et modulation. Benoît Volet 25/02/2010

Tutoriel PowerPoint. Fréquences, puissance et modulation. Benoît Volet 25/02/2010 Tutoriel PowerPoint Fréquences, puissance et modulation 25/02/2010 Stage futur ingénieur 2 Table des matières 1. Introduction 4 2. Tutoriel 4 2.1. Vidéos 4 2.2. PowerPoint 4 2.3. Appareils de mesure 5

Plus en détail

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté Chapitre 4 Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté 4.1 Introduction Les systèmes qui nécessitent deux coordonnées indépendantes pour spécifier leurs positions sont appelés systèmes à

Plus en détail

Série 400. Delegación Plana Fábrega, Manresa. Residencial President Centro, Las Palmas de Gran Canaria (351 viviendas). Inmobiliaria Betancor.

Série 400. Delegación Plana Fábrega, Manresa. Residencial President Centro, Las Palmas de Gran Canaria (351 viviendas). Inmobiliaria Betancor. 18 19 Série 400 Vivienda Galicia Delegación Plana Fábrega, Manresa Residencial President Centro, Las Palmas de Gran Canaria (351 viviendas). Inmobiliaria Betancor. 20 21 Si vous recherchez l excellence,

Plus en détail

1. PRESENTATION DU PROJET

1. PRESENTATION DU PROJET Bac STI2D Formation des enseignants Jean-François LIEBAUT Denis PENARD SIN 63 : Prototypage d un traitement de l information analogique et numérique (PSoC) 1. PRESENTATION DU PROJET Les systèmes d éclairage

Plus en détail

La téléphonie via Internet..(VoIP) Une solution économique et versatile

La téléphonie via Internet..(VoIP) Une solution économique et versatile Skype-1, Atelier 116 Pour débutant La téléphonie via Internet..(VoIP) Une solution économique et versatile Par Robert Landry, révisé par Michel Bédard (revd-mai-2012) Plan du cours Skype-1 Possibilitées

Plus en détail