L enfant et son Ombre :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L enfant et son Ombre :"

Transcription

1 L enfant et son Ombre : Pédagogie du théâtre d ombre pour l enfant 1 ) Une petite histoire De toutes les formes de spectacle vivant, le théâtre d ombre est sans aucun doute l une des plus anciennes. Et peut-être aussi la plus méconnue du grand public! Pourtant, il n en fut pas toujours ainsi... Son histoire remonte au premier millénaire (sans doute même avant), et prend ses origines en Indonésie. Le terme indonésien utilisé pour désigner le théâtre est Wayang ; il est intéressant d en connaître la traduction littérale : ombre! Parce que l ombre est le média absolu entre le monde des morts et le monde des vivants, le monde des esprits, des dieux et le monde des hommes, elle est la forme absolue de la représentation artistique. Populaire de l Indonésie à la Chine, du Cambodge à la Thaïlande, de la Turquie à la Grèce elle est chargée d une aura spirituelle, parfois chamanique, religieuse, culturelle et revendicative. En Europe et en France, elle peuple les cabarets satyriques tel que «Le Chat Noir», avant d être utilisé pour un jeune public. Michel Ocelot a repris la technique d ombre pour son film «Princes et princesses», avant de créer son «Kirikou et la sorcière». Ombres noires ou en couleurs, fixes ou articulées, plaquées ou projetées, plates ou en trois dimensions, elle offre des possibilités des plus diverses, changeant de taille ou d angle de vue à volonté. Elle permet nombre d effets que l on ne retrouve qu au cinéma. Son média est d ailleurs le même : l écran. 2 ) L enfant et son Ombre Qui n a pas, en marchant, surpris son ombre, et tenté de l attraper? Qui ne s est pas interrogé sur cette étrange chose qui nous appartient et nous échappe à la fois? De la caverne de Platon au monde des songes propre à chacun, l ombre voile et révèle les mystères du monde. D où vient cette ombre? Que nous dit-elle? Où va t elle lorsqu on ne la voit plus? Parce que ces questionnements d enfants sont les mêmes que ceux des artistes qui créent des spectacles d ombre, cette forme artistique est la plus proche du jeune public. Toute forme artistique contient une pédagogie adaptée à l enfant : dans l approche de la communication, le développement de son imaginaire, de la confiance en soi. L art théâtral, par excellence, permet une approche vivante du livre et du travail en groupe. Mais l ombre a ceci de plus que toute autre discipline, en ce qu elle s offre concrètement à la compréhension de l enfant. Sa technique est d une approche simple, ses contingences sont applicables immédiatement. Nous avons pu en faire l expérience lors de différents stages ou ateliers menés autour du théâtre, de la marionnette et l ombre. Il est important qu aucun obstacle technique ne vienne entraver le processus pédagogique que l intervenant souhaite mettre en place. La difficulté, en un mot, ne doit pas rebuter l enfant mais l aider à aller plus loin.

2 L ombre est donc adaptée à l enfant pour plusieurs raisons : L ombre possède un médian qui est universellement et culturellement connu et reconnu : l écran. Parce que l ombre se pratique derrière un écran, l enfant étant caché des spectateurs, il intègre obligatoirement la notion de distanciation, de séparation entre le soi faisant, la chose faite au présent et l objet artistique que la production devient. Là où l ombre est judicieuse, c est qu elle oblige l enfant à comprendre et à agir dans et sur cet écran (qu il subit avec la télévision ou les jeux vidéo le plus souvent). Il soumet cet écran, selon des règles, à sa fantaisie, en faisant apparaître, évoluer ou disparaître des personnages dont il agrandit ou rétrécit à volonté les dimensions. La marionnette, bien que plus évoluée du point de vue de l articulation et de la reproduction d un mouvement naturel, ne permet pas cette liberté. En outre, son exigence de technicité est trop grande pour l enfant. L enfant apprend donc les langages de l écran (et par conséquent de l image, du cinéma, du tableau) en usant de l entrée, de la sortie, du cadre et du hors cadre. L enfant étant caché derrière l écran, il investit physiquement ce que distance et mise en représentation signifient. Les Silhouettes : Ainsi, il peut projeter son monde en direction des autres. De la simple silhouette de papier à l ombre à clavier, il existe de multiples techniques de manipulation, donnant des ombres à transformation, à mouvements simples ou complexes. Dans le cadre d un atelier de découverte, chaque ombre possédera une articulation simple, Tenant compte de l âge de l enfant et de sa dextérité. A l enfant ensuite de rencontrer son personnage, et d agir à travers lui en respectant sa spécificité (mouvement, caractère, voix, force et faiblesse), et de communiquer en fonction de lui, avec les autres. Le répertoire : Des «Histoires comme ça» de Kipling, aux contes chinois, des rencontres d animaux parlant de la différence, il existe de nombreux contes à transformation dans lequel nous pouvons puiser. A noter que de tous temps, le répertoire privilégié de l ombre appartient aux mythes et légendes des pays du monde.

3 Ombres plaquées

4 Ombres plaquées

5 Du point de vue du spectateur!

6 Ombres articulées

7 . Ombres projetées

CARNET DE SUIVI. Pôle maternelle DSDEN 58

CARNET DE SUIVI. Pôle maternelle DSDEN 58 CARNET DE SUIVI GRANDE SECTION Pôle maternelle DSDEN 58 Langage d évocation La sortie à la ferme Fin de Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions Relater la visite à la ferme à l aide de photographies

Plus en détail

APRES L ECOLE 2013/

APRES L ECOLE 2013/ APRES L ECOLE 2013/2014... Madame, Monsieur, La politique éducative reste au cœur de nos préoccupations. Adapter cette politique aux rythmes biologiques de l enfant est une des clefs de sa réussite. Cet

Plus en détail

Le Théâtre de la Terre

Le Théâtre de la Terre 1 Le Théâtre de la Terre Animation d Ateliers d expression théâtrale et clownesque en milieu spécialisé Projet pédagogique Grains de Poussière, le Théâtre de la Terre. Siège social : Ma irie 09120 Montégut-Plantaurel

Plus en détail

Spectacle tout public à partir de 3 ans Malices Inspiré de contes de Grimm

Spectacle tout public à partir de 3 ans Malices Inspiré de contes de Grimm Spectacle tout public à partir de 3 ans Malices Inspiré de contes de Grimm Avec : Cécile Demonchy Frédéric Gaugain Mise en scène : Cécile Demonchy Assistée de : Orit Mizrahi Compagnie Théâtre en l'air

Plus en détail

QUE FAIT MON ENFANT A L ECOLE?

QUE FAIT MON ENFANT A L ECOLE? Maternelle de Longueville Impasse des grands jardins 77650 Longueville QUE FAIT MON ENFANT A L ECOLE? Nom et prénom de l enfant : Date de naissance : Ce livret a pour but de vous aider à suivre l évolution

Plus en détail

L entreprise de spectacles : une question de métier. Claude Vauclare Ithaque

L entreprise de spectacles : une question de métier. Claude Vauclare Ithaque L entreprise de spectacles : une question de métier Claude Vauclare Ithaque 1 L entreprise de spectacles Le secteur est un secteur éclaté : Entre de nombreux genres artistiques et modes d organisation

Plus en détail

DOMAINE DES ARTS. L`élève observera des œuvres de différents artistes reconnus qui lui permettra de diversifier et d améliorer ses travaux.

DOMAINE DES ARTS. L`élève observera des œuvres de différents artistes reconnus qui lui permettra de diversifier et d améliorer ses travaux. ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2016-2017 Troisième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DES ARTS ARTS PLASTIQUES Dans ce cours, l élève apprendra à percevoir son environnement en développant

Plus en détail

Management de la créativité

Management de la créativité Management de la créativité Sur une idée et des diapositives originales de Bich Van Hoang Image : CC-BY-NC 2.0 (source) Avant de commencer Confort de lecture? 1080p/haute définition mettre la vidéo en

Plus en détail

Description des cours : Éducation à la petite enfance 0-6 ans (AEC) L éducateur et sa profession. Numéro de cours : 322-E04-NF Session : 1

Description des cours : Éducation à la petite enfance 0-6 ans (AEC) L éducateur et sa profession. Numéro de cours : 322-E04-NF Session : 1 L éducateur et sa profession Numéro de cours : 322-E01-NF Session : 1 Ce cours permet de découvrir et de distinguer les différentes réalités de la profession d éducatrice ou éducateur, les types de services

Plus en détail

SCIENCES ET TECHNOLOGIE

SCIENCES ET TECHNOLOGIE Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES 2 4 SCIENCES ET TECHNOLOGIE Mettre en œuvre son enseignement Maîtrise du langage scientifique Repères de progressivité (du cycle 1 au cycle

Plus en détail

DROITS DE L ENFANT PRIX IDE - RTS POUR LES

DROITS DE L ENFANT PRIX IDE - RTS POUR LES PRIX IDE - RTS POUR LES DROITS DE L ENFANT Un projet de l Institut international des Droits de l Enfant (IDE) à Sion, Suisse, en collaboration avec la RTS Radio Télévision Suisse Juin 2012 1 PRIX IDE RTS

Plus en détail

Qu'est-ce que la technologie LCD?

Qu'est-ce que la technologie LCD? Page 1 De plus en plus de gens apprécient les avantages d'un écran plat. Mais quel est le téléviseur qui vous convient le mieux? En quoi la technologie influe-t-elle sur la qualité d'image? Comment fonctionnent

Plus en détail

Art, jardins, géométrie Quelles traces pour quelle culture?

Art, jardins, géométrie Quelles traces pour quelle culture? Problématiques du congrès : 4. Traces et expérience du monde Monde du sensible, monde virtuel 4.3 Traces et expressions artistiques Art, jardins, géométrie Quelles traces pour quelle culture? Réalisé par

Plus en détail

Stage de Clown. Animation d un stage de Clown en entreprises et en institutions. Lara Braida Owiti Chemin des Grandes Ravaires 1 CH-1080 Les Cullayes

Stage de Clown. Animation d un stage de Clown en entreprises et en institutions. Lara Braida Owiti Chemin des Grandes Ravaires 1 CH-1080 Les Cullayes Stage de Clown Animation d un stage de Clown en entreprises et en institutions. Lara Braida Owiti Chemin des Grandes Ravaires 1 CH-1080 Les Cullayes +41 79 469 07 88 info@bulbaissance.ch www.bulbaissance.ch

Plus en détail

Corrélation avec le programme d études

Corrélation avec le programme d études Corrélation avec le programme d études et Le patrimoine et la citoyenneté canadienne : 4 e année Racines lointaines : les civilisations anciennes et médiévales DUVAL HOUSE P U B L I S H I N G LES ÉDITIONS

Plus en détail

Domaine : Arts visuels

Domaine : Arts visuels Domaine : Arts visuels «L école fait son cinéma» Projet sur l art cinématographique en lien à une participation au dispositif national «École et cinéma». CPD Arts Visuels 94 Ecole et cinéma Le dispositif

Plus en détail

CINÉ PASSION EN PÉRIGORD / AGENCE CULTURELLE DORDOGNE / ECLA AQUITAINE

CINÉ PASSION EN PÉRIGORD / AGENCE CULTURELLE DORDOGNE / ECLA AQUITAINE CINÉ PASSION EN PÉRIGORD / AGENCE CULTURELLE DORDOGNE / ECLA AQUITAINE SESSIONS 2- FORMATION DES COMEDIENS : JEU ET ENJEUX DE L ACTEUR PROGRAMME EN 10 JOURS - du 29 février au 11 mars 2016 - Mussidan (Dordogne)

Plus en détail

Le nouveau lycée d enseignement général et technologique

Le nouveau lycée d enseignement général et technologique À l attention des élèves et de leurs familles Le nouveau lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de première à la rentrée 2011 au lycée d enseignement général et technologique

Plus en détail

Action 02. Foncier et Aménagement Economique Régional SYNTHESE DE L ACTION O2 2015

Action 02. Foncier et Aménagement Economique Régional SYNTHESE DE L ACTION O2 2015 Action 02 Foncier et Aménagement Economique Régional SYNTHESE DE L ACTION O2 2015 Novembre 2015 La Région, avec les évolutions législatives récentes, voit son champ de compétences renforcé, ce qui suppose

Plus en détail

Séminaire de formation

Séminaire de formation Séminaire de formation Une initiative proposée par le Centquatre-Paris et l Agence Tertius du 15 au 19 novembre 2016 L APPROCHE (PLURI)TERRITORIALE DU CENTQUATRE-PARIS UNE SEMAINE EN IMMERSION AU CENTQUATRE

Plus en détail

LA PLONGEE ENFANTS L ENFANT, LE JEU, LA PLONGEE. Par Alain LAUMONIER Responsable Régional Plongée Enfants

LA PLONGEE ENFANTS L ENFANT, LE JEU, LA PLONGEE. Par Alain LAUMONIER Responsable Régional Plongée Enfants LA PLONGEE ENFANTS L ENFANT, LE JEU, LA PLONGEE Par Alain LAUMONIER Responsable Régional Plongée Enfants Les Brevets & Qualifications Enfants Il existe 3 Brevets : - Plongeur de Bronze - Plongeur d Argent

Plus en détail

Stage découverte du monde matière, objets, vivant Budapest: 1-3 décembre 2014

Stage découverte du monde matière, objets, vivant Budapest: 1-3 décembre 2014 Stage découverte du monde matière, objets, vivant Budapest: 1-3 décembre 2014 Programme Jour 1 Matin: 1.Eléments généraux: - la démarche d investigation, analyse vidéo «grains de blé et vers de terre»,

Plus en détail

Objectifs généraux de la spécialisation

Objectifs généraux de la spécialisation Design objet Design objet Livret de l élève 2015 2016 64 Doyen : Patrick Renaud Référents : Alexandre Fougea (2/3), Anna Bernagozzi (4/5) Objectifs généraux de la spécialisation La pédagogie du secteur

Plus en détail

Stage : Les Techniques du Théâtre de l Opprimé

Stage : Les Techniques du Théâtre de l Opprimé 78/80 rue du Charolais 75012 Paris contact@theatredelopprime.com www.theatredelopprime.com Stage : Les Techniques du Théâtre de l Opprimé Agrément de formation : n 117 52 05 27 75 Identification du stage

Plus en détail

La famille québécoise et ses pratiques culturelles

La famille québécoise et ses pratiques culturelles La famille québécoise et ses pratiques culturelles La sphère familiale est un lieu privilégié de transmission des valeurs. C est là que se font aussi les premières expériences culturelles qui sont souvent

Plus en détail

Accompagnements des enfants (0 à 12 ans).

Accompagnements des enfants (0 à 12 ans). FORMATION INTERVENANTS EN ARTS-THERAPEUTIQUE Accompagnements des enfants (0 à 12 ans). Lieu : MURET (31600) A la THEARERIE EVEIL CREATIF / COGNITIF-SENSORIEL / EXPRESSION CORPORELLE / RELAXATION. Vous

Plus en détail

La salle d arts plastiques

La salle d arts plastiques La salle d arts plastiques Pour l aménagement de la salle d arts plastiques, comment trouver la bonne combinaison entre l architecture de la pièce et les différents espaces à mettre à disposition pour

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Une production. Contact

DOSSIER DE PRESSE. Une production. Contact DOSSIER DE PRESSE Une production Contact info@desmotsdunjour.fr 03.88.36.01.85 Synopsis Les Gospel Kids sont une chorale d'enfants créée par Alfonso Nsangu en 2005. Peu après leurs débuts, ils reçoivent

Plus en détail

Contrôle vision et laser des produits métallurgiques J-Pierre CHAMBARD HOLO3

Contrôle vision et laser des produits métallurgiques J-Pierre CHAMBARD HOLO3 Contrôle vision et laser des produits métallurgiques J-Pierre CHAMBARD HOLO3 Nous reprenons dans cet article un des thèmes présentés lors de la journée organisée par l ATTT (Association technique du traitement

Plus en détail

Paroles de Nuit La petite histoire...

Paroles de Nuit La petite histoire... Dossier de presse Paroles de Nuit La petite histoire... Depuis cinq ans, le parvis du château accueille des conteurs de tous les horizons. Conte, théâtre, chanson, musique, invitent à la rêverie un public

Plus en détail

Qu est-ce qu une dissertation de philosophie?

Qu est-ce qu une dissertation de philosophie? Qu est-ce qu une dissertation de philosophie? «La dissertation est l'étude méthodique et progressive des diverses dimensions d'une question donnée. À partir d'une première définition de l'intérêt de cette

Plus en détail

De la complexité dans la relation thérapeutique : l approche autopoïétique

De la complexité dans la relation thérapeutique : l approche autopoïétique De la complexité dans la relation thérapeutique : l approche autopoïétique David Tordeurs Docteur en Psychologie Cliniques universitaires UCL Mont-Godinne Introduction Psychologie Psychothérapie Complexité

Plus en détail

Les guêpes rouges-théâtre

Les guêpes rouges-théâtre Les guêpes rouges-théâtre présentent Une lecture spectacle parcours dans la ville 1 - Pourquoi Olive Martin a-t-elle découpé sa mère et sa sœur à coups de hache dans la cuisine? Pourquoi s est-elle dénoncée?

Plus en détail

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016 185 RUE STE-CATHERINE OUEST MONTREAL (QUEBEC) H2X 3X5

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016 185 RUE STE-CATHERINE OUEST MONTREAL (QUEBEC) H2X 3X5 PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016 185 RUE STE-CATHERINE OUEST MONTREAL (QUEBEC) H2X 3X5 1 Table des matières 1. Introduction...3 2. Le mandat du Musée...3 3. Le bilan 2014-2015...4

Plus en détail

Collège Privé La Xavière Vénissieux

Collège Privé La Xavière Vénissieux INTRODUCTION L Histoire des Arts L Histoire des Arts est un enseignement obligatoire de culture artistique de la 6 ème à la 3 ème. Il concerne toutes les matières et apporte à l élève une culture tout

Plus en détail

Choix de séquence de mathématique pour la 4 e secondaire

Choix de séquence de mathématique pour la 4 e secondaire Choix de séquence de mathématique pour la 4 e secondaire Intention de la présentation Vous faire connaître les séquences de mathématique afin d aider votre enfant à faire un choix qui répond à ses besoins

Plus en détail

Les comptines : un support pour développer des compétences dans différents domaines

Les comptines : un support pour développer des compétences dans différents domaines Les comptines : un support pour développer des compétences dans différents domaines Définition Ce sont des textes simples, ludiques, issus de la tradition orale qui sert au départ à compter et désigner

Plus en détail

SCOLARISATION PRECOCE : UN ENJEU

SCOLARISATION PRECOCE : UN ENJEU SCOLARISATION PRECOCE : UN ENJEU Suzelle Leclercq PRESENTATION D UN OUVRAGE E. Brun PRESENTATION DU LIVRE La scolarisation massive, de plus en plus précoce, constitue en France un véritable phénomène de

Plus en détail

Les exigences de documentation d ISO 9001:2008

Les exigences de documentation d ISO 9001:2008 Les exigences de documentation d ISO 9001:2008 ISO 9001:2008 donne à l'organisme une grande flexibilité quant à la façon de documenter son Système de Management de la Qualité (SMQ). Il convient de souligner

Plus en détail

Aperçu des options spécifiques

Aperçu des options spécifiques Erziehungsdirektion des Kantons Bern Direction de l'instruction publique du canton de Berne Mittelschul- und Berufsbildungsamt Office de l enseignement secondaire du 2e degré et de la formation professionnelle

Plus en détail

Ex&Co formation et production vidéo Fondation Clair Bois Genève

Ex&Co formation et production vidéo Fondation Clair Bois Genève Ex&Co formation et production vidéo Fondation Clair Bois Genève Une pratique de l audiovisuel professionnel par des personnes avec un handicap mental La mission première de la Fondation Clair Bois est

Plus en détail

Politique Internationale d'achat pour le Bien-être Animal

Politique Internationale d'achat pour le Bien-être Animal Politique Internationale d'achat pour le Bien-être Animal Version : Avril 2016 Nos exigences Le Groupe ALDI Nord revendique d agir de manière honnête, responsable et fiable. Nos valeurs traditionnelles

Plus en détail

Quels écrits pour quelles activités en cycle 3 Un parcours annuel de production d écrits. Une démarche pour écrire : de l analyse de textes à l

Quels écrits pour quelles activités en cycle 3 Un parcours annuel de production d écrits. Une démarche pour écrire : de l analyse de textes à l Écrire au cycle 3 Quels écrits pour quelles activités en cycle 3 Un parcours annuel de production d écrits. Une démarche pour écrire : de l analyse de textes à l écriture. Outils pour écrire des textes

Plus en détail

Les ateliers en maternelle

Les ateliers en maternelle Les ateliers en maternelle Les différents types d ateliers Les ateliers dirigés Il est dirigé par l enseignant-e. Privilégier un atelier de construction de savoir : situation de recherche ou problème,

Plus en détail

CQP ANIMATEUR PERISCOLAIRE 2015

CQP ANIMATEUR PERISCOLAIRE 2015 CEMEA Poitou-Charentes 34 boulevard François Albert 86000 POITIERS 05-49-88-07-61 accueil@cemea-poitou-charentes.org CQP ANIMATEUR PERISCOLAIRE 2015 Le contenu de la formation Module de positionnement

Plus en détail

LAAS-CNRS. JAUMOUILLÉ Rodolphe

LAAS-CNRS. JAUMOUILLÉ Rodolphe 2009 LAAS-CNRS JAUMOUILLÉ Rodolphe [ Tutoriel pour le logiciel de Simulation de communications distribuées et de reconnaissance de formes d une SmartSurface] Tutoriel pour un logiciel permettant de simuler

Plus en détail

BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE

BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE 1. Contexte - travail scolaire et projet éducatif Le travail scolaire occupe une place de choix dans le projet éducatif de Beaubois,

Plus en détail

aptitudes fondamentales, lesquelles traversent à la fois les domaines d apprentissage et l ensemble de la scolarité» (p. 6). Catégoriser permet de

aptitudes fondamentales, lesquelles traversent à la fois les domaines d apprentissage et l ensemble de la scolarité» (p. 6). Catégoriser permet de Introduction Enseigner c est «faire apprendre une science, un art, une discipline à quelqu un, à un groupe, le lui expliquer en lui donnant des cours, des leçons» ( Enseigner, s.d.). Apprendre, toujours

Plus en détail

LE CALCUL MENTAL AU CYCLE 2 PRÉSENTIEL MAGISTÈRE 30 MARS 2015

LE CALCUL MENTAL AU CYCLE 2 PRÉSENTIEL MAGISTÈRE 30 MARS 2015 LE CALCUL MENTAL AU CYCLE 2 PRÉSENTIEL MAGISTÈRE 30 MARS 2015 CALCUL AUTOMATISE CALCUL REFLECHI Quels enjeux: Libérer l esprit pour se concentrer sur les stratégies de recherche et de résolution de problèmes.

Plus en détail

FORMATION ACTEURS HABITANTS. Une formation à destination des habitants des quartiers en politique de la ville, en renouvellement urbain

FORMATION ACTEURS HABITANTS. Une formation à destination des habitants des quartiers en politique de la ville, en renouvellement urbain FORMATION ACTEURS HABITANTS Une formation à destination des habitants des quartiers en politique de la ville, en renouvellement urbain LES 30, 31 MAI, 1, 2 ET 3 JUIN 2016 Les objectifs de la formation

Plus en détail

Socle commun de Connaissances, de compétences et de culture / Programme de français / Compétences travaillées

Socle commun de Connaissances, de compétences et de culture / Programme de français / Compétences travaillées Socle commun de Connaissances, de compétences et de culture / Programme de français / Compétences travaillées Comprendre et s exprimer à l oral Domaines du socle : 1, 2, 3 Lire Domaines du socle : 1, 5

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Métrologie dimensionnelle - Qualité de la production en mécanique de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D

Plus en détail

Les mille et un contes de Méditerranée

Les mille et un contes de Méditerranée Dossier de présentation Les mille et un contes de Méditerranée Organiser des animations sur le thème du conte dans trois villes marocaines Développer un festival interculturel du conte à Marrakech Un Marathon

Plus en détail

Domaine d activité «Découvrir le Monde» Le monde des objets Repérage dans l espace. Les jeux de notre classe

Domaine d activité «Découvrir le Monde» Le monde des objets Repérage dans l espace. Les jeux de notre classe Domaine d activité «Découvrir le Monde» Le monde des objets Repérage dans l espace. Les jeux de notre classe Atelier Puzzles Tout au long de l année, des puzzles sont proposés aux enfants (puzzles du commerce,

Plus en détail

BORDEAUX Conseil 41 Rue Morton 33200 BORDEAUX E-mail : contact@bordeauxconseil.com

BORDEAUX Conseil 41 Rue Morton 33200 BORDEAUX E-mail : contact@bordeauxconseil.com La communication interne de l entreprise Sommaire 1/ Introduction Sources 2/ L impératif de cohérence 3/ Les circuits de communication interne 4/ Les objectifs de la communication interne 5/ Les processus

Plus en détail

L approche pédagogique Reggio Emilia. Au quotidien

L approche pédagogique Reggio Emilia. Au quotidien L approche pédagogique Reggio Emilia Au quotidien «Les enfants sont des êtres forts, riches et compétents. Tous ont la capacité, le potentiel, la curiosité et le désir de construire leur apprentissage

Plus en détail

Marketing social et communication externe dans le secteur social et médico-social

Marketing social et communication externe dans le secteur social et médico-social Marketing social et communication externe dans le secteur social et médico-social Les échanges de bonnes pratiques dans le secteur social et médico-social trouvent aujourd hui un vecteur privilégié au

Plus en détail

Dans le cadre du décret Education Permanente. La Plate-forme francophone du Volontariat présente : ANALYSE N 17. (8.008 signes)

Dans le cadre du décret Education Permanente. La Plate-forme francophone du Volontariat présente : ANALYSE N 17. (8.008 signes) Dans le cadre du décret Education Permanente La Plate-forme francophone du Volontariat présente : ANALYSE N 17 (8.008 signes) La reconnaissance du volontariat Quelles responsabilités pour le volontaire

Plus en détail

LE PARCOURS D EDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE

LE PARCOURS D EDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE LE PARCOURS D EDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE Le parcours, qu est-ce que c est? (diapo 2) Le parcours, pourquoi? (diapos 3 et 4) Le parcours, comment? (diapos 5 à 11) Le parcours, où se construit-il?

Plus en détail

Dossier pédagogique Année

Dossier pédagogique Année Dossier pédagogique Année 2014-2015 Nous vous soumettons ce dossier pédagogique afin de vous faire découvrir l offre de visite accompagnée pour les scolaires. Le Grand Site de France est situé sur un territoire

Plus en détail

Dans ce cadre, l objectif sera à la fois :

Dans ce cadre, l objectif sera à la fois : 17 juillet 2014 Propos introduction de Maurice GEORGES, directeur des services de la navigation aérienne, à la table ronde sur les métiers des ICNA. Comme vient de le rappeler Monsieur le Secrétaire d

Plus en détail

Jeu Vidéo Pédagogique dans le cadre d un projet de valorisation du site castral de Donzy

Jeu Vidéo Pédagogique dans le cadre d un projet de valorisation du site castral de Donzy Marion GIRARD Master 2 Patrimoine Industriel Scientifique Technique Université de Savoie Année Universitaire 2010-2011 Jeu Vidéo Pédagogique dans le cadre d un projet de valorisation du site castral de

Plus en détail

Socles de compétences

Socles de compétences Ministère de la ommunauté française Administration générale de l Enseignement et de la Recherche scientifique Socles de compétences Enseignement fondamental et premier degré de l Enseignement secondaire

Plus en détail

L art thérapie. Adaptée à la personne âgée et atteinte de la maladie d Alzheimer. EHPAD du Groupe Languedoc Mutualité

L art thérapie. Adaptée à la personne âgée et atteinte de la maladie d Alzheimer. EHPAD du Groupe Languedoc Mutualité L art thérapie Adaptée à la personne âgée et atteinte de la maladie d Alzheimer. EHPAD du Groupe Languedoc Mutualité Prise en charge non médicamenteuse développée au sein des EHPAD de Languedoc Mutualité

Plus en détail

Gestion de projets innovants

Gestion de projets innovants Licence pro Gestion de projets innovants Qu est-ce que la gestion de projet? Un projet est une aventure temporaire entreprise dans le but de créer/modifier un produit, un procédé, un service ou une organisation.

Plus en détail

La Plateforme Régionale des Métiers de l Automobile «PFR-MA» Dossier de Communication

La Plateforme Régionale des Métiers de l Automobile «PFR-MA» Dossier de Communication La Plateforme Régionale des Métiers de l Automobile «PFR-MA» Dossier de Communication Mis à jour le 19/04/07 La Plateforme Régionale des Métiers de l Automobile «PFR-MA» Sommaire PARAGRAPHE Page Contexte

Plus en détail

les gestes du cinéma tendre l œil exposition de photographies

les gestes du cinéma tendre l œil exposition de photographies les gestes du cinéma tendre l œil exposition de photographies Les gestes du cinéma Comment a été constituée l exposition «Les gestes du cinéma»? introduction Cinq itinéraires photographiques dans la création

Plus en détail

La morale peut-elle nous aider à vivre en société? Vivre les différences, responsabilités individuelles et collectives.

La morale peut-elle nous aider à vivre en société? Vivre les différences, responsabilités individuelles et collectives. 1 COMMENT FAIRE POUR BIEN FAIRE? - 2 rencontre - La morale peut-elle nous aider à vivre en société? Vivre les différences, responsabilités individuelles et collectives. Axe de réflexion: dans la vie sociale,

Plus en détail

Les blasons dans la collection thématique

Les blasons dans la collection thématique Les blasons dans la collection thématique Essai de rangement Beaucoup de collectionneurs rangent leurs plaques de muselets par thèmes : portraits, animaux, scènes de vendanges, fleurs Or, il est un thème

Plus en détail

Réglementation des séjours spécifiques sportifs

Réglementation des séjours spécifiques sportifs Réglementation des séjours spécifiques sportifs Modification du code de l action sociale et des familles concernant les accueils de mineurs en dehors du domicile parental Direction des Sports DSB2 Sommaire

Plus en détail

Gestion de projets innovants

Gestion de projets innovants LICENCE PRO Métiers de l industrie : conception de produits industriels Gestion de projets innovants Site de Gradignan 2016-2017 Carte d identité de la formation Diplôme Licence professionnelle Mention

Plus en détail

COMMUNE DE LAUTREC. Elaboration d'une ZPPAUP Document annexe : Les grands enjeux

COMMUNE DE LAUTREC. Elaboration d'une ZPPAUP Document annexe : Les grands enjeux ANNEXES COMMUNE DE LAUTREC Elaboration d'une ZPPAUP Document annexe : Les grands enjeux Paysagiste d.p.l.g - 39 Rue de la Négrouillère - 81000 ALBI Tél : 05 63 47 60 06 Fax : 05 63 47 60 19 Email : labarthepaysagiste@wanadoo.fr

Plus en détail

Les besoins émotionnels des cochons d Inde

Les besoins émotionnels des cochons d Inde Les besoins émotionnels des cochons d Inde Selon Franklin D. McMillan (1) «les besoins émotionnels des animaux varient considérablement selon l'espèce, le sexe, l'âge et le caractère de l'individu. Toutefois

Plus en détail

Spectacle musical Jeune Public 12 mois 6 ans. Pouss Caillou. Compagnie A Tous Vents

Spectacle musical Jeune Public 12 mois 6 ans. Pouss Caillou. Compagnie A Tous Vents Jeune Public 12 mois 6 ans Compagnie A Tous Vents Présentation Le spectacle Du caillou au fond de la chaussure au trésor trouvé au creux d un chemin, propose de développer un thème cher à l enfance qui

Plus en détail

Ressources d introduction pour les enseignantes et enseignants et pour les apprenants

Ressources d introduction pour les enseignantes et enseignants et pour les apprenants Conseils pratiques pour les enseignantes et enseignants Toutes les matières Cette ressource démontre comment les enseignantes et enseignants peuvent : utiliser le Guide pratique Pour faire le lien entre

Plus en détail

GRAND PRIX FEDERATION FRANCAISE DE FOOTBALL DE TABLE

GRAND PRIX FEDERATION FRANCAISE DE FOOTBALL DE TABLE FEDERATION FRANCAISE DE FOOTBALL DE TABLE GRAND PRIX Fédération Française de Football de Table - BP 421-85 504 Les Herbiers Cedex - federation@ffft-france.fr - Contact : Laurent GARNIER 06 07 45 59 88

Plus en détail

ALLER VOIR UN FILM AVEC SA CLASSE : LES CONTES CHINOIS

ALLER VOIR UN FILM AVEC SA CLASSE : LES CONTES CHINOIS ALLER VOIR UN FILM AVEC SA CLASSE : LES CONTES CHINOIS Domaines : (Percevoir, Sentir, Imaginer,Créer), DEVENIR ELEVE, S'APPROPRIER LE LANGAGE, DECOUVRIR LE MONDE Objectifs généraux : Former l enfant spectateur

Plus en détail

Education artistique et Nouveaux programmes

Education artistique et Nouveaux programmes Education artistique et Nouveaux programmes Prague AEFE Stage 082 / Octobre 2015 Activités artistiques et enseignement des arts visuels Fabienne Py Conseillère pédagogique départementale en arts visuels,

Plus en détail

G1 : Mon espace proche : le quartier du Collège Victor Hugo à Narbonne

G1 : Mon espace proche : le quartier du Collège Victor Hugo à Narbonne G1 : Mon espace proche : le quartier du Collège Victor Hugo à Narbonne Quelles sont les finalités? *intellectuelles : Localiser. Apprendre à analyser, confronter, mettre en relation des documents de nature

Plus en détail

PROGRAMME PEDAGOGIQUE

PROGRAMME PEDAGOGIQUE PROGRAMME PEDAGOGIQUE 1 ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS Quatre jours par semaine, des intervenants exterieurs enseignent les cours de théorie, techniques et pratiques, du cinéma et multimédia. Un jour par

Plus en détail

cykabore@yahoo.fr Novembre 2003 à septembre 2007

cykabore@yahoo.fr Novembre 2003 à septembre 2007 PREMIER RAPPORT NATIONAL REGULIER SUR LA MISE EN ŒUVRE DU PROTOCOLE DE CARTAGENA SUR LA PRÉVENTION DES RISQUES BIOTECHNOLOGIQUES Partie Personne à contacter pour le rapport Nom et titre de la personne

Plus en détail

PROFIL ORGANISATION DE LA FORMATION

PROFIL ORGANISATION DE LA FORMATION PROFIL ORGANISATION DE LA FORMATION BAC PROFESSIONNEL (T.C.V.A.) Technicien Conseil Vente en Animalerie Etre attitré par les activités et métiers nécessitant le sens et le goût du contact humain. Vouloir

Plus en détail

Centre d art La Malmaison

Centre d art La Malmaison Centre d art La Malmaison à destination des classes des écoles élémentaires (cycles 2 et 3) Projet proposé par le Centre d art La Malmaison Document réalisé par la Direction des Affaires Culturelles de

Plus en détail

Les activités seront calibrées en tenant compte des ressources à mobiliser et de l impact escompté.

Les activités seront calibrées en tenant compte des ressources à mobiliser et de l impact escompté. TERMES DE REFERENCE Recrutement d un(e) consultant national(e) pour la l assistance de la Cour des Comptes dans la finalisation et la mise en œuvre de sa stratégie de 1- Informations générales: Type de

Plus en détail

GUIDE THEATRE ARTS PLASTIQUES MUSIQUE

GUIDE THEATRE ARTS PLASTIQUES MUSIQUE Enseignements artistiques GUIDE THEATRE ARTS PLASTIQUES MUSIQUE Enseignements artistiques Théâtre P. 6-7 Arts plastiques P. 8-9 Les parcours musicaux P. 10-11 Pratiques vocales P. 14-15 Musiques classiques

Plus en détail

2. 1. Préparer sa recherche

2. 1. Préparer sa recherche 2. 1. Préparer sa recherche Comment faire une recherche? Comment être sûr de n avoir rien oublié? Où puis-je trouver les publications, les sources et les informations essentielles? Une recherche bien préparée,

Plus en détail

Carnet de suivi des apprentissages. à l école maternelle

Carnet de suivi des apprentissages. à l école maternelle Carnet de suivi des apprentissages d Enzo à l école maternelle 2014-2015 École maternelle : section TPS 2015-2016 École maternelle : section PS 2016-2017 École maternelle : 2017-2018 École maternelle :

Plus en détail

Plaquette des Formations "D.U de Langue et culture françaises"

Plaquette des Formations D.U de Langue et culture françaises Service Universitaire de Français Langue étrangère de l'université d'aix-marseille SUFLE Plaquette des Formations "D.U de Langue et culture françaises" 2015/2016 Niveau 1 : Objectif A1 1er semestre Pré-requis

Plus en détail

Langues et cultures de l'antiquité Cahier d' auto-évaluation des compétences

Langues et cultures de l'antiquité Cahier d' auto-évaluation des compétences Nom :... Prénom :... Classe :... Langues Cahier d' auto-évaluation des compétences Plusieurs items du Livret Personnel de Compétences peuvent être renseignés dans les cours de langues et cultures de l

Plus en détail

Le Tir campagne, qu'est-ce que c'est?

Le Tir campagne, qu'est-ce que c'est? Le Tir en Campagne Le Tir campagne, qu'est-ce que c'est? 1) Explicatif de la discipline: Discipline internationale, qui se pratique en extérieur sur un parcours (en forêt ou dans un parc) constitué de

Plus en détail

Le rôle des chiffres. & Analyse du marché 2015

Le rôle des chiffres. & Analyse du marché 2015 1 ère édition «Pour la 8 ème année, je vous propose une approche la plus exhaustive possible du marché du vin : basée sur les statistiques de l OIV Organisation Internationale de la Vigne du vin, cette

Plus en détail

LE TOUCHER THÉRAPEUTIQUE. Intégré à la Relation d Aide Intégrale SYLLABUS DÉTAILLÉ. Formation option 1 : 45hrs ; option 2 : 69hrs

LE TOUCHER THÉRAPEUTIQUE. Intégré à la Relation d Aide Intégrale SYLLABUS DÉTAILLÉ. Formation option 1 : 45hrs ; option 2 : 69hrs LE TOUCHER THÉRAPEUTIQUE Intégré à la Relation d Aide Intégrale SYLLABUS DÉTAILLÉ Formation option 1 : 45hrs ; option 2 : 69hrs Le toucher thérapeutique est une forme contemporaine d interaction thérapeutique

Plus en détail

Descriptif d'activités NAP

Descriptif d'activités NAP Descriptif d'activités NAP Activités petits (classes de maternelle) Activité 1 : Baby Gym Descriptif du projet : Activité gymnique pour les enfants jusqu'à 5 ans. Les enfants évoluent sur de petits parcours

Plus en détail

Angleterre : Leicestershire Suisse : canton de Neuchâtel

Angleterre : Leicestershire Suisse : canton de Neuchâtel Un regard sur deux systèmes éducatifs par Suzette Rousset-Bert IREM de Strasbourg Angleterre : Leicestershire Suisse : canton de Neuchâtel République et Canton de Neuchâtel Contexte des voyages d étude

Plus en détail

Information et Communication LICENCE

Information et Communication LICENCE Information et Communication LICENCE 2 Objectifs de la formation Cette licence a pour objectif de fournir à l étudiant les connaissances de base en information et communication, tant sur le plan théorique

Plus en détail

5 à 8 ans - Kilimax. Amorce. 1. Va-et-vient. 2. Puits et poulies. Plouf! Philippe Corentin

5 à 8 ans - Kilimax. Amorce. 1. Va-et-vient. 2. Puits et poulies. Plouf! Philippe Corentin 5 à 8 ans - Kilimax Plouf! Philippe Corentin Amorce C est l histoire d un loup qui a grand-faim et qui voit un fromage au fond d un puits Il se penche, se penche et tombe au fond du puits. Comment va-t-il

Plus en détail

Introduction formation accompagnement Notre public

Introduction formation accompagnement Notre public Introduction Je vais vous présenter brièvement nos activités et notre offre d intervention auprès du milieu scolaire. Je vais vous présenter plus particulièrement une démarche qui vise associer notre travail

Plus en détail

VOICETYPE FRANÇAIS : UNE RÉVOLUTION À VENIR DANS L'ENSEIGNEMENT-APPRENTISSAGE DU FRANÇAIS LANGUE ÉTRANGÈRE?

VOICETYPE FRANÇAIS : UNE RÉVOLUTION À VENIR DANS L'ENSEIGNEMENT-APPRENTISSAGE DU FRANÇAIS LANGUE ÉTRANGÈRE? 183 : UNE RÉVOLUTION À VENIR DANS L'ENSEIGNEMENT-APPRENTISSAGE DU FRANÇAIS LANGUE ÉTRANGÈRE? INTRODUCTION Nous venons de découvrir un logiciel qui semble ouvrir de nouvelles perspectives dans le domaine

Plus en détail

Le travail, entre prescription et réalisation

Le travail, entre prescription et réalisation Journées professionnelles de formation de l Association Nationale des Directeurs de Mission Locale «Direction des Missions Locales : Nouveaux enjeux, nouveaux métiers» 25 et 26 Juin 2015, Rennes Le travail,

Plus en détail

LE MANAGEMENT PUBLIC UNE NOUVELLE DISCIPLINE. Support de cours de M. Omar Hemissi

LE MANAGEMENT PUBLIC UNE NOUVELLE DISCIPLINE. Support de cours de M. Omar Hemissi LE MANAGEMENT PUBLIC UNE NOUVELLE DISCIPLINE Support de cours de M. Omar Hemissi LE MANAGEMENT PUBLIC : UNE NOUVELLE DISCIPLINE LE CONTEXTE : Le management public est avant tout un objet d'études : la

Plus en détail