L enfant et son Ombre :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L enfant et son Ombre :"

Transcription

1 L enfant et son Ombre : Pédagogie du théâtre d ombre pour l enfant 1 ) Une petite histoire De toutes les formes de spectacle vivant, le théâtre d ombre est sans aucun doute l une des plus anciennes. Et peut-être aussi la plus méconnue du grand public! Pourtant, il n en fut pas toujours ainsi... Son histoire remonte au premier millénaire (sans doute même avant), et prend ses origines en Indonésie. Le terme indonésien utilisé pour désigner le théâtre est Wayang ; il est intéressant d en connaître la traduction littérale : ombre! Parce que l ombre est le média absolu entre le monde des morts et le monde des vivants, le monde des esprits, des dieux et le monde des hommes, elle est la forme absolue de la représentation artistique. Populaire de l Indonésie à la Chine, du Cambodge à la Thaïlande, de la Turquie à la Grèce elle est chargée d une aura spirituelle, parfois chamanique, religieuse, culturelle et revendicative. En Europe et en France, elle peuple les cabarets satyriques tel que «Le Chat Noir», avant d être utilisé pour un jeune public. Michel Ocelot a repris la technique d ombre pour son film «Princes et princesses», avant de créer son «Kirikou et la sorcière». Ombres noires ou en couleurs, fixes ou articulées, plaquées ou projetées, plates ou en trois dimensions, elle offre des possibilités des plus diverses, changeant de taille ou d angle de vue à volonté. Elle permet nombre d effets que l on ne retrouve qu au cinéma. Son média est d ailleurs le même : l écran. 2 ) L enfant et son Ombre Qui n a pas, en marchant, surpris son ombre, et tenté de l attraper? Qui ne s est pas interrogé sur cette étrange chose qui nous appartient et nous échappe à la fois? De la caverne de Platon au monde des songes propre à chacun, l ombre voile et révèle les mystères du monde. D où vient cette ombre? Que nous dit-elle? Où va t elle lorsqu on ne la voit plus? Parce que ces questionnements d enfants sont les mêmes que ceux des artistes qui créent des spectacles d ombre, cette forme artistique est la plus proche du jeune public. Toute forme artistique contient une pédagogie adaptée à l enfant : dans l approche de la communication, le développement de son imaginaire, de la confiance en soi. L art théâtral, par excellence, permet une approche vivante du livre et du travail en groupe. Mais l ombre a ceci de plus que toute autre discipline, en ce qu elle s offre concrètement à la compréhension de l enfant. Sa technique est d une approche simple, ses contingences sont applicables immédiatement. Nous avons pu en faire l expérience lors de différents stages ou ateliers menés autour du théâtre, de la marionnette et l ombre. Il est important qu aucun obstacle technique ne vienne entraver le processus pédagogique que l intervenant souhaite mettre en place. La difficulté, en un mot, ne doit pas rebuter l enfant mais l aider à aller plus loin.

2 L ombre est donc adaptée à l enfant pour plusieurs raisons : L ombre possède un médian qui est universellement et culturellement connu et reconnu : l écran. Parce que l ombre se pratique derrière un écran, l enfant étant caché des spectateurs, il intègre obligatoirement la notion de distanciation, de séparation entre le soi faisant, la chose faite au présent et l objet artistique que la production devient. Là où l ombre est judicieuse, c est qu elle oblige l enfant à comprendre et à agir dans et sur cet écran (qu il subit avec la télévision ou les jeux vidéo le plus souvent). Il soumet cet écran, selon des règles, à sa fantaisie, en faisant apparaître, évoluer ou disparaître des personnages dont il agrandit ou rétrécit à volonté les dimensions. La marionnette, bien que plus évoluée du point de vue de l articulation et de la reproduction d un mouvement naturel, ne permet pas cette liberté. En outre, son exigence de technicité est trop grande pour l enfant. L enfant apprend donc les langages de l écran (et par conséquent de l image, du cinéma, du tableau) en usant de l entrée, de la sortie, du cadre et du hors cadre. L enfant étant caché derrière l écran, il investit physiquement ce que distance et mise en représentation signifient. Les Silhouettes : Ainsi, il peut projeter son monde en direction des autres. De la simple silhouette de papier à l ombre à clavier, il existe de multiples techniques de manipulation, donnant des ombres à transformation, à mouvements simples ou complexes. Dans le cadre d un atelier de découverte, chaque ombre possédera une articulation simple, Tenant compte de l âge de l enfant et de sa dextérité. A l enfant ensuite de rencontrer son personnage, et d agir à travers lui en respectant sa spécificité (mouvement, caractère, voix, force et faiblesse), et de communiquer en fonction de lui, avec les autres. Le répertoire : Des «Histoires comme ça» de Kipling, aux contes chinois, des rencontres d animaux parlant de la différence, il existe de nombreux contes à transformation dans lequel nous pouvons puiser. A noter que de tous temps, le répertoire privilégié de l ombre appartient aux mythes et légendes des pays du monde.

3 Ombres plaquées

4 Ombres plaquées

5 Du point de vue du spectateur!

6 Ombres articulées

7 . Ombres projetées

Alors à l école, un projet d activités théâtrales? Activités théâtrales et emploi du temps

Alors à l école, un projet d activités théâtrales? Activités théâtrales et emploi du temps Alors à l école, un projet d activités théâtrales? Activités théâtrales et emploi du temps Pourquoi des activités théâtrales inscrites à l emploi du temps? «Prenant appui sur le jeu spontané des enfants,

Plus en détail

Navigation. Sommaire. Création d'un théâtre d'ombre. Trucs importants. Qu'est-ce que le théâtre d'ombre

Navigation. Sommaire. Création d'un théâtre d'ombre. Trucs importants. Qu'est-ce que le théâtre d'ombre Le théâtre d'ombre Navigation Sommaire Création d'un théâtre d'ombre Trucs importants Qu'est-ce que le théâtre d'ombre Sommaire Accueil Navigation Trucs importants Qu'est-ce que le théâtre d'ombre? Création

Plus en détail

Cinéma Public Films présente. 5 contes de Lionni. Ce document pédagogique appartient à

Cinéma Public Films présente. 5 contes de Lionni. Ce document pédagogique appartient à Cinéma Public Films présente 5 contes de Lionni Ce document pédagogique appartient à LE PLAN Définition Frédéric Dans le film Le Petit monde de Leo : 5 contes de Lionni, tu as vu plein de belles images

Plus en détail

Le castelet est-il prêt?

Le castelet est-il prêt? Service des ressources éducatives Le castelet est-il prêt? Situation d apprentissage #2 1 er cycle Production du Service des ressources éducatives au préscolaire et au primaire Maude Dion : spécialiste

Plus en détail

PARCOURS D EDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE DE L ELEVE

PARCOURS D EDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE DE L ELEVE PARCOURS D EDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE DE L ELEVE L éducation artistique et culturelle contribue à la réussite et à l épanouissement des élèves, notamment par le développement de l autonomie et

Plus en détail

QUE FAIT MON ENFANT A L ECOLE?

QUE FAIT MON ENFANT A L ECOLE? Maternelle de Longueville Impasse des grands jardins 77650 Longueville QUE FAIT MON ENFANT A L ECOLE? Nom et prénom de l enfant : Date de naissance : Ce livret a pour but de vous aider à suivre l évolution

Plus en détail

Introduction. Le travail de la Compagnie C Koi ce Cirk. Synopsis. Titre du spectacle : Sourde Oreille. Durée : 45 minutes

Introduction. Le travail de la Compagnie C Koi ce Cirk. Synopsis. Titre du spectacle : Sourde Oreille. Durée : 45 minutes Dossier Pédagogique Préambule Je suis un enfant du silence, né d une culture sourde que j essaie toujours d entendre ou de comprendre...né de parents sourds, j ai envie, à travers le théâtre d objets,

Plus en détail

LA MARIONNETTE : UN OUTIL DE MÉDIATION PRIVILÉGIÉE

LA MARIONNETTE : UN OUTIL DE MÉDIATION PRIVILÉGIÉE LA MARIONNETTE : UN OUTIL DE MÉDIATION PRIVILÉGIÉE «La marionnette ce n est pas un acteur qui parle, c est une parole qui agit» P. Claudel Contenu Création d'une marionnette à tige à main prenante, destinée

Plus en détail

PRINCES & PRINCESSES. Alexandra BANSARD

PRINCES & PRINCESSES. Alexandra BANSARD Fiche pédagogique PRINCES & PRINCESSES Alexandra BANSARD LE SPECTACLE Michel Ocelot est connu pour avoir inventé le personnage de Kirikou (1998) et de Azur et Asmar (2006). Il est facile de demander aux

Plus en détail

PRINCES ET PRINCESSES

PRINCES ET PRINCESSES Carole LAGNIEZ Conseillère pédagogique en Arts visuels IUFM 62, rue Vincent Faïta 30020 Nîmes Tel : 04.66.02.14.79 carole.lagniez@ac-montpellier.fr PRINCES ET PRINCESSES Un film de Michel Ocelot Pistes

Plus en détail

Deux expositions itinérantes :

Deux expositions itinérantes : Le Musée Asiatica de Biarritz est un lieu à vocation pédagogique (partenaire du Plan départemental d Education Artistique et Culturelle), propice à la création de projets culturels. Il est en effet nécessaire

Plus en détail

LE PARCOURS D EDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE

LE PARCOURS D EDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE LE PARCOURS D EDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE Le parcours, qu est-ce que c est? (diapo 2) Le parcours, pourquoi? (diapos 3 et 4) Le parcours, comment? (diapos 5 à 11) Le parcours, où se construit-il?

Plus en détail

Projet théâtre : Scène et avant scène à l école. Niveau : Ce1 année 2003 / 2004

Projet théâtre : Scène et avant scène à l école. Niveau : Ce1 année 2003 / 2004 Projet théâtre : Scène et avant scène à l école. Niveau : Ce1 année 2003 / 2004 Projet de Mme Priscille BELKAMEL CE1D «Le monde entier est un théâtre, Et tous, hommes et femmes, n y sont que des acteurs.

Plus en détail

Projet interdisciplinaire: Arts du visuels Arts du langage

Projet interdisciplinaire: Arts du visuels Arts du langage Projet interdisciplinaire: Arts du visuels Arts du langage 1. Visionner le film 2. Faire un brainstorming (dégager les mots clés) 3. Rechercher le potentiel artistique des mots clés D un point de vue technique

Plus en détail

aire annéee 7 élément 7e année

aire annéee 7 élément 7e année 7 e année Unité 1 Ouverture sur le monde Principes esthétiques : contraste, rythme, variété, équilibre, unité Éléments clés : personnage, lieu, temps, situation dramatique, espace Formes de représentation

Plus en détail

LA PRODUCTION DE MATIERE PAR LES VEGETAUX

LA PRODUCTION DE MATIERE PAR LES VEGETAUX LA PRODUCTION DE MATIERE PAR LES VEGETAUX Objectifs et contenus d apprentissage Niveau et discipline(s) concernés :6 ème, SVT Points abordés des programmes disciplinaires Thème : L origine de la matière

Plus en détail

Une perspective pédagogique pour promouvoir les droits de l'homme

Une perspective pédagogique pour promouvoir les droits de l'homme Une perspective pédagogique pour promouvoir les droits de l'homme Dr Raimundo Dinello Formalisation et reproduction des savoirs En ce siècle de la modernité, la structure de l éducation et de l enseignement

Plus en détail

LES ATELIERS DU Cirque du Gamin

LES ATELIERS DU Cirque du Gamin LES ATELIERS DU Cirque du Gamin CONTACT COMPAGNIE : Le Cirque du Gamin 7 rue du marais 17 430 TONNAY CHARENTE Tél : 05 46 87 28 89 / Cécile : 06 88 57 70 49 Mail : contact@cirquedugamin.com Site : www.cirquedugamin.com

Plus en détail

Développer la citoyenneté par l expression artistique

Développer la citoyenneté par l expression artistique Développer la citoyenneté par l expression artistique Animations et formations dans le domaine des arts, des médias, de la nature, de la jeunesse et de la citoyenneté. Ego-logique ASBL Route de Louvain-la-Neuve,

Plus en détail

EPI. Langues et cultures de l Antiquité. La grammaire au plateau Théâtre et didactique interdisciplinaire des langues. 5 e. Présentation de l EPI

EPI. Langues et cultures de l Antiquité. La grammaire au plateau Théâtre et didactique interdisciplinaire des langues. 5 e. Présentation de l EPI Informer et accompagner les professionnels de l éducation Cycles 2 3 EPI Langues et cultures de l Antiquité 5 e La grammaire au plateau Théâtre et didactique interdisciplinaire des langues Présentation

Plus en détail

Les propositions d actions culturelles autour du spectacle

Les propositions d actions culturelles autour du spectacle Les propositions d actions culturelles autour du spectacle «La Princesse qui n aimait pas les princes» Jean-Sébastien Oudin Création : février 2014 Spectacle tout public à partir de 4 ans Production :

Plus en détail

CHAPITRE I INTRODUCTION. Les personnes utilisent la langue pour communiquer dans la vie quotidienne.

CHAPITRE I INTRODUCTION. Les personnes utilisent la langue pour communiquer dans la vie quotidienne. CHAPITRE I INTRODUCTION A. Arrière Plan Les personnes utilisent la langue pour communiquer dans la vie quotidienne. Il n y a pas de la société sans une communication. Dans la communication, la langue tient

Plus en détail

ATELIERS POUR JEUNES ET/OU POUR ADULTES

ATELIERS POUR JEUNES ET/OU POUR ADULTES ATELIERS POUR JEUNES ET/OU POUR ADULTES 1) L atelier théâtre : Les techniques du théâtre sont mises au service du développement de l enfant de 6 à 10ans. Affirmation de son identité, Découverte de son

Plus en détail

Créer un cours en ligne

Créer un cours en ligne Anne Delaby Créer un cours en ligne, 2006 ISBN : 2-7081-3459-0 1 Quel est l intérêt d un cours en ligne? Qu entend-on par cours en ligne? C est le terme en ligne qui donne son originalité au cours : l

Plus en détail

PARCOURS D ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE

PARCOURS D ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE PARCOURS D ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE Collège JACQUES MONOD 27, Boulevard Frédéric CHAPLET 53 000 LAVAL http://jmonod.e http://jmonod.e-lyco.fr/ Sommaire 1. Préambule 2. L ouverture culturelle

Plus en détail

Programme "initiation au cinéma pour le primaire" ACTIVITÉ «Notions de caméra avancées» Notions de caméra avancées. 1. Le focus (mise au point)

Programme initiation au cinéma pour le primaire ACTIVITÉ «Notions de caméra avancées» Notions de caméra avancées. 1. Le focus (mise au point) Matériel requis : Programme "initiation au cinéma pour le primaire" ACTIVITÉ «Notions de caméra avancées» - Document «notions de caméra avancées» - Exercice intégrateur Notions de caméra avancées 1. Le

Plus en détail

Le Capital, Critique de l économie politique, Livre Premier : les concepts fondamentaux

Le Capital, Critique de l économie politique, Livre Premier : les concepts fondamentaux Le Capital, Critique de l économie politique, Livre Premier : les concepts fondamentaux Le Capital est considéré comme l ouvrage économique fondamental de Marx. Il occupe une place très spécifique dans

Plus en détail

la lumière? ". objets? ".

la lumière? . objets? . Lumières, ombres, couleurs C1, C2, C3. C1 Lumières : - Savoir identifier quelques sources* de lumière : Soleil, ampoule, flamme etc. - Savoir que la vision des objets est associée à la présence de lumière

Plus en détail

Programmes de Mars Repères pour organiser une progressivité des apprentissages. Octobre 2015.

Programmes de Mars Repères pour organiser une progressivité des apprentissages. Octobre 2015. MOBILISER LE LANGAGE DANS TOUTES SES DIMENSIONS Entrer en communication avec autrui. Prendre l initiative d exprimer un besoin de la vie courante. Prendre l initiative de poser des questions simples. Abandonner

Plus en détail

DOMAINE DES ARTS. L`élève observera des œuvres de différents artistes reconnus qui lui permettra de diversifier et d améliorer ses travaux.

DOMAINE DES ARTS. L`élève observera des œuvres de différents artistes reconnus qui lui permettra de diversifier et d améliorer ses travaux. ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2016-2017 Troisième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DES ARTS ARTS PLASTIQUES Dans ce cours, l élève apprendra à percevoir son environnement en développant

Plus en détail

COIN MARIONNETTES S'APPROPRIER LE LANGAGE

COIN MARIONNETTES S'APPROPRIER LE LANGAGE COIN MARIONNETTES Aménagement matériel (remarques spécifiques liées à cet espace): Petit espace douillet, avec une caisse et des marionnettes à manipuler, à enfiler (TPS), à doigts (PS) Compétences générales

Plus en détail

Partenariat, Jumelage, Résidence

Partenariat, Jumelage, Résidence Partenariat, Jumelage, Résidence DEFINITION Partenariat entre un EMS pour enfants handicapés (direction, équipes éducatives, pédagogiques et thérapeutiques) et une structure artistique et culturelle pour

Plus en détail

Tableaux des fondements théoriques à l étude en art dramatique. Éléments de la composition

Tableaux des fondements théoriques à l étude en art dramatique. Éléments de la composition 1 Tableaux des fondements théoriques à l étude en art Selon le programme-cadre Le curriculum de l Ontario, Éducation artistique 1 re à 8 e année (révisé 2009) Éléments de la composition incarnés par une

Plus en détail

L HISTOIRE DES ARTS UN ENSEIGNEMENT POUR TOUS À Saint Louis

L HISTOIRE DES ARTS UN ENSEIGNEMENT POUR TOUS À Saint Louis L HISTOIRE DES ARTS UN ENSEIGNEMENT POUR TOUS À Saint Louis CARACTERISTIQUES - «histoire des arts» et non «histoire de l art». - Intégré dans les programmes et les horaires des disciplines - Nécessite

Plus en détail

COMPETENCE (Pilier du socle commun) : LA CULTURE HUMANISTE

COMPETENCE (Pilier du socle commun) : LA CULTURE HUMANISTE DOMAINE : culture européenne COMPETENCE (Pilier du socle commun) : LA CULTURE HUMANISTE ATTITUDES Connaissances Capacités Eléments de progression Propositions d activités Cycle CA CC CO Etre préparé à

Plus en détail

Accompagnements des enfants (0 à 12 ans).

Accompagnements des enfants (0 à 12 ans). FORMATION INTERVENANTS EN ARTS-THERAPEUTIQUE Accompagnements des enfants (0 à 12 ans). Lieu : MURET (31600) A la THEARERIE EVEIL CREATIF / COGNITIF-SENSORIEL / EXPRESSION CORPORELLE / RELAXATION. Vous

Plus en détail

HISTOIRE - GÉOGRAPHIE

HISTOIRE - GÉOGRAPHIE HISTOIRE - GÉOGRAPHIE Réunion Pédagogique n 2-10 «HISTOIRE GÉOGRAPHIE EN SEGPA» Mardi 28 novembre 2006 Collège Lassagne CALUIRE Nov. 2006 Ch. Beauvarlet. CPC ASH 1 Programmes du Collège Un projet pour

Plus en détail

EPI : CULTURE ET CREATION ARTISTIQUE 2017

EPI : CULTURE ET CREATION ARTISTIQUE 2017 1 EPI : CULTURE ET CREATION ARTISTIQUE 2017 EXPLIQUE POINT PAR POINT CE QUE C EST «Culture et Création Artistique» est l un des huit EPI, (Enseignement Pratique Interdisciplinaire) travaillés par les élèves

Plus en détail

Spectacle tout public à partir de 3 ans Malices Inspiré de contes de Grimm

Spectacle tout public à partir de 3 ans Malices Inspiré de contes de Grimm Spectacle tout public à partir de 3 ans Malices Inspiré de contes de Grimm Avec : Cécile Demonchy Frédéric Gaugain Mise en scène : Cécile Demonchy Assistée de : Orit Mizrahi Compagnie Théâtre en l'air

Plus en détail

Art dramatique, 1 re année Compétences développées par l élève

Art dramatique, 1 re année Compétences développées par l élève Spécialiste de 1 re année * Assister à des spectacles gratuits et de variété pour enfants (théâtre de marionnette, animation, festivals, etc.) * Lecture de contes et légendes pour enfants, 1 re année Avec

Plus en détail

L'observation en philosophie pour les enfants

L'observation en philosophie pour les enfants PHI-1064 L'observation en philosophie pour les enfants Professeur : Michel Sasseville I BUT DU COURS Un linguiste français, Gustave Guillaume, aimait à dire qu on explique selon qu on a su comprendre et

Plus en détail

Propos sur l ombre et le théâtre d ombres

Propos sur l ombre et le théâtre d ombres Propos sur l ombre et le théâtre d ombres Qu est ce qu une ombre, qu est ce que le théâtre d ombres, qu est ce qui fait que l ombre et le théâtre d ombres nous touchent encore? Voilà bien des questions

Plus en détail

échappées du récit [au-delà du roman-photo] Didier Lemarchand Jean Antonini

échappées du récit [au-delà du roman-photo] Didier Lemarchand Jean Antonini échappées du récit [au-delà du roman-photo] Didier Lemarchand Jean Antonini 1/9 3 objets échappées du récit 1, une partition Un livre : 78 pages, 19,2 x18,6 cm, couverture en couleur 168 images en n&b,

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS EN CLASSE DE TROISIEME LE LIVRET ANNEE 2014/2015. (Tenant compte des directives du BO du 10 novembre 2011 )

HISTOIRE DES ARTS EN CLASSE DE TROISIEME LE LIVRET ANNEE 2014/2015. (Tenant compte des directives du BO du 10 novembre 2011 ) HISTOIRE DES ARTS EN CLASSE DE TROISIEME LE LIVRET ANNEE 2014/2015 (Tenant compte des directives du BO du 10 novembre 2011 ) 1 1) Que sont les six domaines artistiques? - Arts de l espace (architecture,

Plus en détail

Atelier de création d une comédie musicale.

Atelier de création d une comédie musicale. PROJET PEDAGOGIQUE : Atelier de création d une comédie musicale. Mise en place d un atelier de 5 jours, au cours duquel les stagiaires et intervenants créent, écrivent, mettent en scène et jouent une comédie

Plus en détail

OFFRE EDUCATIVE. Année

OFFRE EDUCATIVE. Année OFFRE EDUCATIVE Année 2015-2016 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 OBJECTIFS DES ANIMATIONS PÉDAGOGIQUES AU PASSAGE SAINTE-CROIX... 3 LE PASSAGE SAINTE-CROIX : PRÉSENTATION... 4 LE LIEU... 4 L EXPOSITION PERMANENTE

Plus en détail

«BOUCLE D OR ET LES 3 OURS» DU THEATRE AU LIVRE...

«BOUCLE D OR ET LES 3 OURS» DU THEATRE AU LIVRE... «BOUCLE D OR ET LES 3 OURS» DU THEATRE AU LIVRE... Nous avons lu une histoire de «Boucle d Or et des 3 ours». Nous avons décidé de fabriquer des marionnettes. FABRIQUONS DES MARIONNETTES DE BOUCLE D OR

Plus en détail

Document d orientation éthique. pour le personnel. du Centre de la petite enfance. La Ritournelle

Document d orientation éthique. pour le personnel. du Centre de la petite enfance. La Ritournelle Document d orientation éthique pour le personnel du Centre de la petite enfance La Ritournelle Adopté au conseil d administration Du 14 janvier 2003 Révisé le 16 octobre 2012 Révisé en réunion du personnel

Plus en détail

Cette création est axée autour de contes traditionnels et au service des apprentissages.

Cette création est axée autour de contes traditionnels et au service des apprentissages. Le conte est rituellement ancré dans la pratique de l école maternelle et élémentaire, au même titre que les comptines, les rondes et autres jeux chantés et dansés. Mais face à l inflation de l écrit et

Plus en détail

Anne-Paule Mousnier, Plasticienne/Educatrice à l Environnement

Anne-Paule Mousnier, Plasticienne/Educatrice à l Environnement Message : La forêt et ses légendes HouHouHou Lébérou!- Marie de Monti Page 40 Exploitations et prolongations pédagogiques : En classe : Représentations initiales sur la forêt (individuelle, ou collective),

Plus en détail

PARIS-> ALGER-> TOMBOUCTOU

PARIS-> ALGER-> TOMBOUCTOU Carnet de Voyage à danser PARIS-> ALGER-> TOMBOUCTOU et retour de Saïda Naït-Bouda www.lautredanse.com 06.95.77.34.93 saidanaitbouda@lautredanse.com Résumé du spectacle Paris-Alger-Tombouctou et retour

Plus en détail

Formation tout-public. Ecoles et institutions

Formation tout-public. Ecoles et institutions SE FORMER, S INFORMER / AGIR Ecoles et institutions La mort à l école Face à l individualisation de la mort dans notre société, le brassage culturel, et les pertes de repères, l enseignant a peu de moyens

Plus en détail

UNIVERSITÉ RENNES 2 UFR Art, lettres, communication Département d Arts du spectacle. Licence. Arts du spectacle parcours cinéma parcours théâtre

UNIVERSITÉ RENNES 2 UFR Art, lettres, communication Département d Arts du spectacle. Licence. Arts du spectacle parcours cinéma parcours théâtre UNIVERSITÉ RENNES 2 UFR Art, lettres, communication Département d Arts du spectacle Licence Arts du spectacle parcours cinéma parcours théâtre objectifs La formation vise à doter les étudiants de bases

Plus en détail

CARNET DE SUIVI MOYENNE SECTION ÉCOLE DE CHALLUY

CARNET DE SUIVI MOYENNE SECTION ÉCOLE DE CHALLUY NOM DATE DE NAISSANCE :.. CARNET DE SUIVI MOYENNE SECTION ÉCOLE DE CHALLUY Le carnet de suivi est un outil qui permet de mettre en évidence les progrès de votre enfant. Il se présente ainsi : -des séquences

Plus en détail

50EXERCICES COMMUNIQUER AVEC LES AUTRES. pour MIEUX. Jean-Philippe Vidal

50EXERCICES COMMUNIQUER AVEC LES AUTRES. pour MIEUX. Jean-Philippe Vidal 50EXERCICES pour MIEUX COMMUNIQUER AVEC LES AUTRES Jean-Philippe Vidal Exercice n 00 : Ce livre est-il fait pour vous? Parmi les propositions ci-dessous, cochez celles qui vous correspondent. Parfois,

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS EN CLASSE DE TROISIEME LE LIVRET ANNEE 2015/2016. (Tenant compte des directives du BO du 10 novembre 2011 )

HISTOIRE DES ARTS EN CLASSE DE TROISIEME LE LIVRET ANNEE 2015/2016. (Tenant compte des directives du BO du 10 novembre 2011 ) HISTOIRE DES ARTS EN CLASSE DE TROISIEME LE LIVRET ANNEE 2015/2016 (Tenant compte des directives du BO du 10 novembre 2011 ) 1 L histoire des arts en classe de 3e Questions/ Réponses 1) Que sont les six

Plus en détail

Une méthode de découverte et d enseignement de la langue et de la culture chinoise inédite, pédagogique et ludique à destination du milieu scolaire

Une méthode de découverte et d enseignement de la langue et de la culture chinoise inédite, pédagogique et ludique à destination du milieu scolaire Une méthode de découverte et d enseignement de la langue et de la culture chinoise inédite, pédagogique et ludique à destination du milieu scolaire CHINESE ACADEMY vous propose «CHINESE EDUCATION», Un

Plus en détail

Nom :... Classe :... Prénom :... PREPARATION BREVET DES COLLÈGES. musique vocale technologie de création musique instrumentale

Nom :... Classe :... Prénom :... PREPARATION BREVET DES COLLÈGES. musique vocale technologie de création musique instrumentale p.1 A/ PRESENTATION GENERALE DE L OEUVRE Observez l oeuvre qui vous est proposé et répondez aux questions. 1/ Entourez le domaine artistique en fonction du genre de l oeuvre : Domaines artistiques : Genres

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2016

APPEL A PROJETS 2016 APPEL A PROJETS 2016 Engagée depuis 2009 pour l enfance et la prévention de l exclusion, la Fondation d entreprise Casino a choisi le théâtre comme levier d épanouissement et d accès à la culture des enfants

Plus en détail

Déclic participatif pour spectacles vibrants

Déclic participatif pour spectacles vibrants Déclic participatif pour spectacles vibrants Les spectateurs sont invités à réaliser leur programmation de spectacles sur l outil digital a2pasdelascene.fr En choisissant dans le répertoire d artistes

Plus en détail

jeudi 21 mai 2015 Organisée par le collège Marthe Dupeyron, le Foyer Socio-Educatif et la compagnie du lézard NE PAS JETER SUR LA VOIE PUBLIQUE - IPNS

jeudi 21 mai 2015 Organisée par le collège Marthe Dupeyron, le Foyer Socio-Educatif et la compagnie du lézard NE PAS JETER SUR LA VOIE PUBLIQUE - IPNS jeudi 21 mai 2015 Organisée par le collège Marthe Dupeyron, le Foyer Socio-Educatif et la compagnie du lézard NE PAS JETER SUR LA VOIE PUBLIQUE - IPNS Planning de la journée 9h : Accueil des élèves en

Plus en détail

Guide de l accessibilité à la vie culturelle Rennes Métropole et Ville de Rennes. Journée tourisme et loisirs accessibles Jeudi 4 juin 2015 Grenoble

Guide de l accessibilité à la vie culturelle Rennes Métropole et Ville de Rennes. Journée tourisme et loisirs accessibles Jeudi 4 juin 2015 Grenoble Guide de l accessibilité à la vie culturelle Rennes Métropole et Ville de Rennes Journée tourisme et loisirs accessibles Jeudi 4 juin 2015 Grenoble Accessibilité à l œuvre L'accessibilité est une exigence

Plus en détail

Comprendre les textes au CP et au CE1*

Comprendre les textes au CP et au CE1* Comprendre les textes au CP et au CE1* Compétences liées à la compréhension des textes Objectifs d apprentissage : des savoirs et savoir-faire à mettre en place CP Activités à proposer CE1 du CP au CE1

Plus en détail

Situer les continents sur un planisphère. Activités. Compétences et/ou objectifs

Situer les continents sur un planisphère. Activités. Compétences et/ou objectifs Entraîner les enfants de l école dans un tour du monde «en-chanté» (chansons, comptines et contes) Compétences et/ou objectifs Activités S intéresser à des espaces inconnus Participer à un échange collectif

Plus en détail

Séquence 9 : «Des Lumières à la Révolution : Marseille, port mondial»

Séquence 9 : «Des Lumières à la Révolution : Marseille, port mondial» Vue de la séquence 9, musée d'histoire de Marseille, photo W. Govaert Séquence 9 : «Des Lumières à la Révolution : Marseille, port mondial» L essor commercial de Marseille, interrompu par la peste de 1720,

Plus en détail

CLIP ET TOURNAGE. Réseau Musiques 94 Mise à jour avril 2013 Rédaction Maet Charles

CLIP ET TOURNAGE. Réseau Musiques 94 Mise à jour avril 2013 Rédaction Maet Charles CLIP ET TOURNAGE Compte rendu de la rencontre du 15 janvier 2013, avec la complicité de Dragane, Réalisateur à Dragane Film et Nicolas Humbert Réalisateur LE CLIP ET SA SPÉCIFICITÉ 1) Clip et live Le clip

Plus en détail

Langage - compréhension du conte des 3 petits cochons

Langage - compréhension du conte des 3 petits cochons Langage - compréhension du conte des 3 petits cochons - 1) Projet visant également la découverte de divers matériaux en découverte du monde (découverte tactile des 3 matériaux, de la notion de fragile

Plus en détail

Section AGEEM 5101 École maternelle Du Ban de l Isle Châlons en Champagne Projet d activités 2004/2005 Créer des livres animés. Finalité du projet

Section AGEEM 5101 École maternelle Du Ban de l Isle Châlons en Champagne Projet d activités 2004/2005 Créer des livres animés. Finalité du projet Section AGEEM 5101 École maternelle Du Ban de l Isle Châlons en Champagne Projet d activités 2004/2005 Créer des livres animés Finalité du projet Dynamiser l utilisation de la bibliothèque d école par

Plus en détail

POLITIQUE CULTURELLE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES TROIS-LACS SECTEUR JEUNES

POLITIQUE CULTURELLE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES TROIS-LACS SECTEUR JEUNES POLITIQUE N o 13-06-06-05 CAHIER DE GESTION POLITIQUE CULTURELLE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES TROIS-LACS SECTEUR JEUNES Responsabilité Entrée en vigueur Direction générale 2006-07-01 Service du secrétariat

Plus en détail

DÉMARCHE ARTISTIQUE PARTENARIATS CULTURELS OBJECTIFS ARTISTIQUES

DÉMARCHE ARTISTIQUE PARTENARIATS CULTURELS OBJECTIFS ARTISTIQUES DÉMARCHE ARTISTIQUE PARTENARIATS CULTURELS OBJECTIFS ARTISTIQUES UN ENGAGEMENT POLITIQUE UNE DÉMARCHE ARTISTIQUE ET SOCIALE Depuis 2002, la compagnie axe sa démarche sur les écritures contemporaines et

Plus en détail

DEUX VILLES, DEUX THÉÂTRES

DEUX VILLES, DEUX THÉÂTRES 07-andreu 14/06/05 8:41 Page 59 DEUX VILLES, DEUX THÉÂTRES par Paul ANDREU Membre de la section d architecture de l Académie des beaux-arts Séance du 1 er décembre 2004 Deux villes ; Pékin et Shanghai,

Plus en détail

L' Histoire des arts au collège

L' Histoire des arts au collège L' Histoire des arts au collège 2014-2015 L'enseignement de l'histoire des arts au collège se conclut par une épreuve orale au brevet. C est une épreuve obligatoire qui a le même coefficient (2) que les

Plus en détail

Mettre en oeuvre l enseignement de l histoire des arts. Mettre en oeuvre l enseignement de l histoire des arts

Mettre en oeuvre l enseignement de l histoire des arts. Mettre en oeuvre l enseignement de l histoire des arts Mettre en oeuvre l enseignement de l histoire des arts Patrick STRAUB 1 Mettre en oeuvre l enseignement de l histoire des arts Au cycles 1 et 2 l enseignement de l histoire des arts se saisit de toutes

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS Brevet des collèges

HISTOIRE DES ARTS Brevet des collèges HISTOIRE DES ARTS Brevet des collèges Histoire des arts Une commande politique Une nouveauté relative car depuis toujours existe une pratique des œuvres d art dans les disciplines du «pôle des humanités».

Plus en détail

Conter, raconter, lire aux tout petits

Conter, raconter, lire aux tout petits Conter, raconter, lire aux tout petits Sommaire : - Conter, raconter, lire - Contenus - Participants - Durée - Nombre - Contact Conter, raconter, lire Ces trois verbes recouvrent des pratiques et des théories

Plus en détail

Le Prince Tigre Chen Jiang Hong Le Théâtre de l Ombrelle

Le Prince Tigre Chen Jiang Hong Le Théâtre de l Ombrelle Théâtre Mercredi 15 janvier à 16h Le Prince Tigre Chen Jiang Hong Le Théâtre de l Ombrelle Photo D.R. BaseGVA basedesign.com Théâtre Forum Meyrin, Place des Cinq-Continents 1, 1217 Meyrin / +41 22 989

Plus en détail

«Pierre et le loup» de Prokofiev / TERCERO B (8 ans)

«Pierre et le loup» de Prokofiev / TERCERO B (8 ans) FLE «Pierre et le loup» de Prokofiev / TERCERO B (8 ans) Objectif de la séquence : «Pierre et le loup» en Français pour mettre en scène une adaptation théâtrale (ombres chinoises). Cycle 2 : niveau équivalent

Plus en détail

La place des écrits dans les apprentissages: des traces pour apprendre. Cycle 2. - F. Lavalley- CPDFC - C.de Seréville -CPC

La place des écrits dans les apprentissages: des traces pour apprendre. Cycle 2. - F. Lavalley- CPDFC - C.de Seréville -CPC La place des écrits dans les apprentissages: des traces pour apprendre Cycle 2 - F. Lavalley- CPDFC - C.de Seréville -CPC Contenu de la formation : Analyse des pratiques enseignantes Analyse de la place

Plus en détail

Les difficultés rencontrées par les élèves dans la lecture de textes littéraires

Les difficultés rencontrées par les élèves dans la lecture de textes littéraires Les textes littéraires Les difficultés rencontrées par les élèves dans la lecture de textes littéraires Problème de la construction des personnages - Dû au mode de narration (choix de la 1 ère personne)

Plus en détail

FICHE D ACCOMPAGNEMENT A DESTINATION DES JEUNES SPECTATEURS ET DE LEURS GRANDS ACCOMPAGNATEURS

FICHE D ACCOMPAGNEMENT A DESTINATION DES JEUNES SPECTATEURS ET DE LEURS GRANDS ACCOMPAGNATEURS FICHE D ACCOMPAGNEMENT A DESTINATION DES JEUNES SPECTATEURS ET DE LEURS GRANDS ACCOMPAGNATEURS Les activités à proposer aux enfants sont indiquées par le pictogramme suivant : 1. Carte d identité du spectacle

Plus en détail

Agir et s exprimer avec son corps à l école maternelle

Agir et s exprimer avec son corps à l école maternelle Agir et s exprimer avec son corps à l école maternelle M. LENAIN Janvier 2011 Nouvelle grille de lecture des I.O. Juin 2008 Le domaine de l activité physique à l école maternelle est désormais régi par

Plus en détail

Dans mes mains (Nocturne) 2012, Les oublis 2015, dessins superposés Dans mes mains, 2015 huile sur toile et lavis faïence émaillée

Dans mes mains (Nocturne) 2012, Les oublis 2015, dessins superposés Dans mes mains, 2015 huile sur toile et lavis faïence émaillée CAHIER PÉDAGOGIQUE Françoise PETROVITCH S absenter Au FRAC PACA du 2 juillet au 30 octobre 2016 Voici quelques éléments d informations complémentaires au dossier d accompagnement, des entrées, des notions,

Plus en détail

Programme de recherche transdisciplinaire du PP Planification pour l école Guy-Drummond

Programme de recherche transdisciplinaire du PP Planification pour l école Guy-Drummond Maternelle 5 et 6 ans 1 re année 6 et 7 ans 2 e année 7 et 8 ans 3 e année 8 et 9 ans 4 e année 9 et 10 ans 5 e année 10 et 11 ans 6 e année 11 et 12 ans QUI NOUS SOMMES Les portes de mon corps Les êtres

Plus en détail

Critères d embauche des animateurs spécialisés en loisir culturel

Critères d embauche des animateurs spécialisés en loisir culturel ARTS DRAMATIQUES ARTS DU CIRQUE L animateur spécialisé en arts dramatiques ou en arts du cirque doit posséder des compétences à la fois en ce qui a trait à l aspect artistique et à l aspect de l animation

Plus en détail

Corrélation avec le programme d études

Corrélation avec le programme d études Corrélation avec le programme d études et Le patrimoine et la citoyenneté canadienne : 4 e année Racines lointaines : les civilisations anciennes et médiévales DUVAL HOUSE P U B L I S H I N G LES ÉDITIONS

Plus en détail

CONTRAT LOCAL D EDUCATION ARTISTIQUE DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE BOULOGNE-SUR-MER. Avec la compagnie FABRIQUE DE THEATRE

CONTRAT LOCAL D EDUCATION ARTISTIQUE DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE BOULOGNE-SUR-MER. Avec la compagnie FABRIQUE DE THEATRE CONTRAT LOCAL D EDUCATION ARTISTIQUE DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE BOULOGNE-SUR-MER. Avec la compagnie FABRIQUE DE THEATRE Projet pour le Cycle 2 (CE1-CE2) : Thème : le rêve de voler, l aviation,

Plus en détail

Découvrir le monde au cycle 2 La démarche d'investigation

Découvrir le monde au cycle 2 La démarche d'investigation Découvrir le monde au cycle 2 La démarche d'investigation Rappel de la démarche et présentation des grilles d'analyse. Mutualisation, analyse et présentations de séquences. Trois entrées 1)Canevas d'une

Plus en détail

Dossier pédagogique Année

Dossier pédagogique Année Dossier pédagogique Année 2014-2015 Nous vous soumettons ce dossier pédagogique afin de vous faire découvrir l offre de visite accompagnée pour les scolaires. Le Grand Site de France est situé sur un territoire

Plus en détail

Le processus d analyse critique de la 1 re à la 8 e année

Le processus d analyse critique de la 1 re à la 8 e année Le processus d analyse critique de la 1 re à la 8 e année Présentation Qu'est-ce que l analyse critique en éducation artistique? L analyse critique en éducation artistique est l observation, l écoute et

Plus en détail

LA MAITRESSE DES MONSTRES

LA MAITRESSE DES MONSTRES LA MAITRESSE DES MONSTRES Etrangères créations cinéma préhistorique pour l enfance théâtre - musique - ombres - arts plastiques adapté de l oeuvre de Michel Ocelot à partir de 6 ans Avec le soutien du

Plus en détail

Histoire des arts Diplôme national du Brevet

Histoire des arts Diplôme national du Brevet Collège HENRI AGERON VALLON PONT D ARC Histoire des arts Diplôme national du Brevet Année 2011-2012 Calendrier 2 dates à retenir (elles sont d ores et déjà inscrites dans l agenda du webclasseur) Epreuve

Plus en détail

Programme de recherche transdisciplinaire du PP Planification pour l école Guy-Drummond

Programme de recherche transdisciplinaire du PP Planification pour l école Guy-Drummond Maternelle 5 et 6 ans 1 re année 6 et 7 ans 2 e année 7 et 8 ans 3 e année 8 et 9 ans 4 e année 9 et 10 ans 5 e année 10 et 11 ans 6 e année 11 et 12 ans QUI NOUS SOMMES Les portes de mon corps découvrent

Plus en détail

Description des cours : Éducation à la petite enfance 0-6 ans (AEC) L éducateur et sa profession. Numéro de cours : 322-E04-NF Session : 1

Description des cours : Éducation à la petite enfance 0-6 ans (AEC) L éducateur et sa profession. Numéro de cours : 322-E04-NF Session : 1 L éducateur et sa profession Numéro de cours : 322-E01-NF Session : 1 Ce cours permet de découvrir et de distinguer les différentes réalités de la profession d éducatrice ou éducateur, les types de services

Plus en détail

série littéraire L Livret scolaire pour l examen du baccalauréat général arrêté du 5 mars 2014 nom de l'élève prénoms date de naissance

série littéraire L Livret scolaire pour l examen du baccalauréat général arrêté du 5 mars 2014 nom de l'élève prénoms date de naissance Livret scolaire pour l examen du baccalauréat général série littéraire L arrêté du 5 mars 2014 nom de l'élève prénoms date de naissance nom et adresse de l'établissement 1. Rôle du livret scolaire Le livret

Plus en détail

Collège Pascal Paoli Novembre L'ILE-ROUSSE

Collège Pascal Paoli Novembre L'ILE-ROUSSE Collège Pascal Paoli Novembre 2015 20220 L'ILE-ROUSSE Épreuve orale d Histoire des Arts - Modalités et critères d évaluation pour la session du DNB 2016 Selon les termes de la circulaire n 2009-148 du

Plus en détail

L ORIENT DU III ème MILLENAIRE

L ORIENT DU III ème MILLENAIRE CH. I L ORIENT DU III ème MILLENAIRE 1 Au III ème millénaire avant JC (- 3 000 à 2 000), les peuples vivant en Europe (Occident) sont assez désorganisés. Il n y a pas d unité sous la direction d un roi

Plus en détail

En effet, l individu retient approximativement lorsqu il fait attention : Dans les mêmes conditions d attention, nous retenons, par contre :

En effet, l individu retient approximativement lorsqu il fait attention : Dans les mêmes conditions d attention, nous retenons, par contre : I/ Théorie du «faire-dire» de Roger Mucchielli Selon Mucchielli, le sujet apprend mieux s il est engagé personnellement dans une action. C est pourquoi, les méthodes actives cherchent à réaliser des situations

Plus en détail

Bienvenue dans l exposition Herostory!

Bienvenue dans l exposition Herostory! Bienvenue dans l exposition Herostory! Qu est-ce qu un héros? Pourquoi avons-nous besoin des héros? Qui sont les héros d hier? Les héros d aujourd hui? De quoi est faite la vie d un héros? De quoi a besoin

Plus en détail

Sciences CE2. Guide pédagogique. Disciplines. Atouts. Ressources vidéoprojetables. Bernadette Aubry Laurence Dedieu Michel Kluba RESSOURCES MULTIMÉDIA

Sciences CE2. Guide pédagogique. Disciplines. Atouts. Ressources vidéoprojetables. Bernadette Aubry Laurence Dedieu Michel Kluba RESSOURCES MULTIMÉDIA CE2 Sciences RESSOURCES MULTIMÉDIA Guide pédagogique Atouts Disciplines Bernadette Aubry Laurence Dedieu Michel Kluba Ressources vidéoprojetables Sommaire Présentation de l application... 3 La navigation...

Plus en détail

École polyvalente Saint-Jérôme

École polyvalente Saint-Jérôme École polyvalente Saint-Jérôme GUIDE DE CHOIX DE COURS Année scolaire 2016-2017 1 er cycle du secondaire Secondaire 2 général Secondaire 2 général - programme régional soccer Service de l organisation

Plus en détail