La coccinelle adaliabipunctata

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La coccinelle adaliabipunctata"

Transcription

1 La coccinelle adaliabipunctata

2 Présentation Classification Description Polymorphisme Larve indigène ou asiatique? Coccinelle indigène ou asiatique? Cycle de vie Alimentation Le puceron Effets négatifs du puceron? Utilisation comme agent de lutte biologique Mode d emploi? Précautions? Quantités? Raisons d utiliser les larves? Fin

3 Classification Règne : Animalia Embranchement : Arthropoda Sous-embr. : Hexapoda Classe : Insecta Ordre : Coleoptera

4 Description La Coccinelle à deux points ( Adalia Bipunctata) est un insecte de l ordre des coléoptères qui se rencontre dans l hémisphère nord ( ouest vers le centre de l Europe et nord de l Amérique). Elle se distingue par ses élytres habituellement rouges maculées de 2 points noirs.

5 Polymorphisme Cet insecte présente un grand polymorphisme au niveau des couleurs. Ces variétés restent cependant parfaitement interfécondes. Adaliabipunctatanoire est surtout présente dans le nord de l hémisphère afin de faciliter l absorption de la chaleur.

6 Larve indigène ou asiatique? Larve de coccinelle européenne (Adalia bipunctata). On la reconnait à ses 2 points oranges sur le dos et sa petite taille. La larve de la coccinelle asiatique (harmonia axyridis) est couverte d'épines souples et elle possède deux bandes dorsales parallèles oranges

7 Coccinelle indigène ou asiatique? La coccinelle adalia bipunctata La coccinelle asiatique harmonia axyridis

8 Différenciation coccinelle indigène et asiatique

9

10 Cycle de vie

11

12 Alimentation L adulte comme la larve se nourrissent de pucerons. Elle peuvent dévorer jusqu à 90 pucerons par jour, mais c est au stade larvaire qu elles en consomment le plus : jusqu à 150 par jour.

13 espèces - Insecte suceur - Parthénogenèse Le puceron

14 Effets négatifs du puceron? Les pucerons provoquent beaucoup de nuisances dans les espaces verts : - production de miellat collant et salissant, - développement de fumagine (champignon noir), - jaunissement et chute prématurée des feuilles,..

15 Utilisation comme agent de lutte biologique La coccinelle Adaliabipunctataest la solution naturelle pour lutter contre les pucerons dans les espaces verts et les jardins

16 Mode d emploi? Après réception des larves : Disposer les larves sur vos plantes, à proximité des colonies de pucerons; En cas de contretemps, les larves peuvent être conservées 1 à 2 jours au frigo; Les larves sont posées soit à l aide d un sac de papier soit avec un pinceau.

17 Précautions Attention aux températures(forte pluie, vent, froid, gel); N'utilisez les coccinelles que si les pucerons sont déjà là. En usage curatif uniquement; Ne pas déposer les larves sur des lauriers rose en raison de la toxicité de cette plante; Attention aux fourmis.

18 Laurier rose

19 Combien de larves de coccinelles pour votre usage? Types de plantes Quantité à introduite Grands arbres -si diamètre du tronc de 0 à 20 cm : 100 à 200 larves/arbre -si diamètre du tronc de 20 à 50 cm : 250 à 500 larves/arbre -si diamètre du tronc > 50 cm : 500 à 750 larves/arbre Les larves sont fournies directement dans un sac en coton par 100 ou 250 larves. Ouvrir et accrocher sur le tronc juste en-dessous des premières grosses branches Rosiers et arbustes d ornement Haie Massif de plantes fleuries Plantes ornementales en serre 5 à 10 larves/rosier ou arbuste 20 à 50 larves/m² dans les zones attaquées 10 à 20 larves/m² dans les zones attaquées 25 à 50 larves/m² dans les zones attaquées

20 Combien de larves de coccinelles pour votre usage? Types de plantes Quantité à introduite Grands arbres -si diamètre du tronc de 0 à 20 cm : 100 à 200 larves/arbre -si diamètre du tronc de 20 à 50 cm : 250 à 500 larves/arbre -si diamètre du tronc > 50 cm : 500 à 750 larves/arbre Les larves sont fournies directement dans un sac en coton par 100 ou 250 larves. Ouvrir et accrocher sur le tronc juste en-dessous des premières grosses branches Rosiers et arbustes d ornement Haie Massif de plantes fleuries Plantes ornementales en serre 5 à 10 larves/rosier ou arbuste 20 à 50 larves/m² dans les zones attaquées 10 à 20 larves/m² dans les zones attaquées 25 à 50 larves/m² dans les zones attaquées

21 Sacs de coton

22 Combien de larves de coccinelles pour votre usage? Particulier Quantité à introduire Période d application Rosiers 5 à 10 larves / rosier Observation de quelques dizaines de pucerons Arbustes d'ornement (chèvrefeuille, rosier grimpant, ) Haie Arbustes petits fruits ligneux (groseilles, framboises, myrtilles 5 à 10 larves / arbuste Observation de quelques dizaines de pucerons 20 à 50 larves/m²dans les zones attaqués Observation de quelques dizaines de pucerons 5 à 10 larves / arbuste Observation de quelques dizaines de pucerons Arbres fruitiers basse-tige 20 à 40 larves / arbre Observation de quelques dizaines de pucerons sur et/ou dans les jeunes feuilles recroquevillées Grands arbres (tilleul, érable, ) 100 larves par arbre pour des troncs de 0 à 20 cm de diamètre, 300 larves par arbre pour des jeunes troncs de 20 à 50 cm de diamètre, 500 larves par arbre pour des troncs de > 50 cm de diamètre Observation de quelques dizaines de pucerons sur et/ou dans les jeunes feuilles recroquevillées Plantes fleuries Potager, Serre (salade, fraisier, haricot, poivron, aubergine, concombre) 2 à 5 larves par plante ou 10 à 20 larves/m² dans les zones attaquées 2 à 5 larves par plante ou 10 à 20 larves/m² dans les zones attaquées Observation de quelques dizaines de pucerons Observation de quelques dizaines de pucerons

23 Combien de larves de coccinelles pour votre usage? CULTURES SOUS ABRIS Quantité à introduire Période d'application Plantes ornementales (gerbera, bégonia, cyclamen, 25 à 50 larves / m² dans les zones attaquées Observations de quelques dizaines de pucerons chrysanthème, hydrangea, ) Pépinières 10 à 20 larves / m² dans les zones attaquées Observations de quelques dizaines de pucerons Poivrons, Aubergines, Concombres 10 à 20 larves / m² dans les zones attaquées Observations de quelques dizaines de pucerons Fraises, Melon 25 à 50 larves / m² dans les zones attaquées Observations de quelques dizaines de pucerons

24 Quelques raisons d utiliser les larves Evite les insecticides de coccinelles Méthode naturelle 100% inoffensive pour l'homme, l'animal et l'environnement Informe les habitants sur les solutions alternatives aux pesticides Application facile et rapide Préserve et favorise la biodiversité Pas de développement de résistance

25 Merci de votre attention

INSECTES INDÉSIRABLES DES ARBRES ET ARBUSTES ORNEMENTAUX DÉTECTION ET RÉPRESSION ÉCORESPONSABLE PAR BERNARD COMTOIS ENTOMOLOGISTE

INSECTES INDÉSIRABLES DES ARBRES ET ARBUSTES ORNEMENTAUX DÉTECTION ET RÉPRESSION ÉCORESPONSABLE PAR BERNARD COMTOIS ENTOMOLOGISTE INSECTES INDÉSIRABLES DES ARBRES ET ARBUSTES ORNEMENTAUX DÉTECTION ET RÉPRESSION ÉCORESPONSABLE PAR BERNARD COMTOIS ENTOMOLOGISTE 1 PLAN DE LA PRÉSENTATION 1- Introduction aux insectes phytophages 2- Des

Plus en détail

LE CHEMIN DES PLANTES

LE CHEMIN DES PLANTES LE CHEMIN DES PLANTES Comestibles ou décoratives, sauras-tu les reconnaître? Viens tester tes connaissances avec Fifrelin! Dès 6 ans, accompagné d un adulte N O E S DEPART Bonjour à toi petit humain! Moi

Plus en détail

Les filets d exclusion en verger

Les filets d exclusion en verger LE CONTRÔLE DES PUCERONS PAR LES COCCINELLES SOUS FILETS D EXCLUSION DANS UN VERGER DE POMMIERS EN RÉGIE BIOLOGIQUE AU QUÉBEC : L efficacité de la coccinelle Adalia bipunctata comme moyen de lutte aux

Plus en détail

LE CHEMIN DES PLANTES

LE CHEMIN DES PLANTES LE CHEMIN DES PLANTES Comestibles ou décoratives, sauras-tu les reconnaître? Viens tester tes connaissances avec Fifrelin! Dès 6 ans, accompagné d un adulte N O E S DÉPART OFFICE Bonjour à toi petit humain!

Plus en détail

Bulletin de santé du végétal

Bulletin de santé du végétal Bulletin de santé du végétal N du 30 juillet 05 Etat sanitaire des cultures Cultures Ravageurs Rosier Acariens Buis Pyrale Auxiliaires Maladies / virus / bactériose Nb de parcelles observées Oïdium Photinia

Plus en détail

Comment différencier les principales espèces de coccinelles retrouvées au Québec

Comment différencier les principales espèces de coccinelles retrouvées au Québec Comment différencier les principales espèces de coccinelles retrouvées au Québec Coccinelle maculée Coleomegilla maculata lengi Timberlake Coccinelle à 7 points Coccinella septempunctata (L.) Coccinelle

Plus en détail

FICHE N 13 "PLANTES ATTRACTIVES DES AUXILIAIRES"

FICHE N 13 PLANTES ATTRACTIVES DES AUXILIAIRES FICHE N 13 "PLANTES ATTRACTIVES DES AUXILIAIRES" Les auxiliaires Dans le milieu naturel, tous les animaux et végétaux possèdent des parasites et des prédateurs. Les populations des différents organismes

Plus en détail

Lutte biologique en Zones Non Agricoles. OPTILIM - Certificat individuel - APP collectivités

Lutte biologique en Zones Non Agricoles. OPTILIM - Certificat individuel - APP collectivités Lutte biologique en Zones Non Agricoles 1 Contre les Ravageurs On appelle lutte biologique les méthodes de lutte qui utilisent des ennemis naturels vivants pour réguler les populations de ravageurs ou

Plus en détail

Les pucerons: stratégies de contrôle

Les pucerons: stratégies de contrôle Les pucerons: stratégies de contrôle 27 janvier 2010 Ste-Julie Par Jean-Paul Soucy, agr. 1 Pucerons Insectes importants pour certaines espèces de plantes ornementales, maraîchères et fines herbes. Il y

Plus en détail

Vous avez dit lunatique...

Vous avez dit lunatique... Vous avez dit lunatique... Apogée et périgée La trajectoire elliptique de la Lune détermine un passage à une distance minimale de la Terre, le périgée, et un passage à son point le plus éloigné, l apogée.

Plus en détail

Du vert dans. la ville

Du vert dans. la ville Du vert dans la ville Ce document constitue une version «allégée» (des photos supprimées et/ou compressées) de l exposé présenté par le Centre Paul Duvigneaud asbl, le 11/09/2013, dans le cadre de la formation

Plus en détail

Planète Jardin Annexe 4 : Récapitulatif des différents parcours des animaux

Planète Jardin Annexe 4 : Récapitulatif des différents parcours des animaux Planète Jardin Annexe 4 : Récapitulatif des différents parcours des animaux Une journée de coccinelle Dès les premiers rayons du soleil, la coccinelle sort de l hôtel à insectes où elle passe la nuit,

Plus en détail

Les abeilles et l homme

Les abeilles et l homme Leurs Vie et Contribution Le rôle du Jardinier Les abeilles et l homme Leur Disparition : Le Syndrome d Effondrement des Abeilles Les abeilles vivent en essaim (abeilles sauvages) ou ruche (abeilles domestiques)

Plus en détail

Projet MINIWASTE Conférence finale 20 et 21 novembre 2012 Atelier 4 : gérer les déchets de jardin. 3 Denis Pépin, conférencier, formateur 4

Projet MINIWASTE Conférence finale 20 et 21 novembre 2012 Atelier 4 : gérer les déchets de jardin. 3 Denis Pépin, conférencier, formateur 4 Projet MINIWASTE Conférence finale Diminuer les déchets verts : une nécessité volumes et coûts en forte croissance pollution eau, atmosphère gaz à effet de serre : CO2, CH4, NOx consommation de carburant

Plus en détail

Feuille de chou du mois d août

Feuille de chou du mois d août Feuille de chou du mois d août «Actions citoyennes et solidaires pour l Homme et son environnement Les rendez-vous des Jardins! Vendredi 5 septembre de 17 heures à 22 heures. Marché nocturne Auberge espagnole

Plus en détail

Tronc commun pour les utilisateurs de pesticides. Exercice 7.5 et Exercice d enrichissement en mathématiques

Tronc commun pour les utilisateurs de pesticides. Exercice 7.5 et Exercice d enrichissement en mathématiques Tronc commun pour les utilisateurs de pesticides Exercice 7.5 et Exercice d enrichissement en mathématiques Mis à jour en juin 2014 Exercice 7.5 Pour compléter cet exercice, nous vous invitons à vous rendre

Plus en détail

Activité : Fabriquer du fusain

Activité : Fabriquer du fusain Fiche pratique «l enfant et l environnement» à destination des professionnels de la protection de l enfance. Activité : Fabriquer du fusain Ce que cette activité peut apporter à l Enfant : Des repères

Plus en détail

Lutter contre le pourridié (ou armillaire)

Lutter contre le pourridié (ou armillaire) Lutter contre le pourridié (ou armillaire) Le pourridié ou armillaire est une maladie assez grave, essentiellement due à un champignon qui s attaque aux racines des arbres généralement affaiblis. Lorsqu

Plus en détail

SOMMAIRE. N 80 - mercredi 4 mai Ravageurs Maladies Annexe : Fiche de reconnaissance Halyomorpha halys... 5

SOMMAIRE. N 80 - mercredi 4 mai Ravageurs Maladies Annexe : Fiche de reconnaissance Halyomorpha halys... 5 N 80 - mercredi 4 mai 2016 SOMMAIRE Ravageurs... 2 Cétoine grise, Oxythyrea funesta... 2 Cicadelle écumeuse, Philaenus spumarius... 3 Pyrale du buis, Cydalima perspectalis... 3 Pucerons divers... 4 Punaises...

Plus en détail

Pyrale du concombre, Diaphania nitidalis

Pyrale du concombre, Diaphania nitidalis Ce Bulletin de Santé du Végétale répertorie les bioagresseurs qui ont été observés sur concombres au cours du mois de Juin. Les suivis ont été réalisés dans 7 parcelles : 5 à Cacao et 2 à Saint-Laurent-du-Maroni

Plus en détail

Réunion Publique Opération Compostage Individuel

Réunion Publique Opération Compostage Individuel Réunion Publique Opération Compostage Individuel Introduction : 1) recycler les déchets du jardin et de la cuisine? 2) transformer les déchets en compost? 3) utiliser le compost? 4) Réduire les déchets

Plus en détail

Créer une terre d'accueil. pour nos pollinisateurs dans notre jardin

Créer une terre d'accueil. pour nos pollinisateurs dans notre jardin Créer une terre d'accueil pour nos pollinisateurs dans notre jardin Pourquoi? Déclin des abeilles Systèmes agricoles en cause, uniformisation des milieux, produits phytosanitaires et engrais chimiques

Plus en détail

Où peut-on nous trouver?

Où peut-on nous trouver? Conception et design graphique : Sophie Coulon Architecte Paysagiste, www.sophiecoulonpaysage.fr _ Photos : Istock ORGEVAL ULTIVEZ VOS PROPRES FRUITS & LÉGUMES Mon Potager Carré Paris Les Yvelines (78)

Plus en détail

La lutte biologique agricole UNE FUSION DES MÉTHODES CLASSIQUES, INONDANTES ET DE CONSERVATION

La lutte biologique agricole UNE FUSION DES MÉTHODES CLASSIQUES, INONDANTES ET DE CONSERVATION La lutte biologique agricole UNE FUSION DES MÉTHODES CLASSIQUES, INONDANTES ET DE CONSERVATION Que faisions-nous avant d avoir des pesticides chimiques? Nous morcelions un espace dans un écosystème naturel,

Plus en détail

Parasites et maladies du buis

Parasites et maladies du buis Parasites et maladies du buis Les buis doivent faire face à de nombreux agresseurs dont il n'est pas toujours évident de se débarrasser. Voici une présentation des principaux problèmes que vous pouvez

Plus en détail

GESTION DES INSECTES ET DES ACARIENS DES CULTURES MARAICHERES SOUS ABRIS

GESTION DES INSECTES ET DES ACARIENS DES CULTURES MARAICHERES SOUS ABRIS GESTION DES INSECTES ET DES ACARIENS DES CULTURES MARAICHERES SOUS ABRIS Philippe RYCKEWAERT CIRAD / PRAM CONTEXTE insectes et acariens ravageurs (+ viroses transmises) : frein au rendement des cultures

Plus en détail

Activité : Fabriquer un arc

Activité : Fabriquer un arc Fiche pratique «l enfant et l environnement» à destination des professionnels de la protection de l enfance Activité : Fabriquer un arc Ce que cette activité peut apporter à l Enfant : Comment? La notion

Plus en détail

2

2 1 2 3 4 5 6 Maintenir la biodiversité menacée par : - la densification de l habitat - la disparition des plantes sauvages - l entretien «chimique» des jardins Renforcer les liens entre voisins par : -

Plus en détail

N juillet 2017

N juillet 2017 N 39 27 juillet 2017 Ce bulletin est destiné aux jardiniers amateurs. Il s appuie sur les observations réalisées par les observateurs des filières arboriculture fruitière, maraîchage, olivier, tomates

Plus en détail

Organisent une formation «Maître Jardinier 2015»

Organisent une formation «Maître Jardinier 2015» La Province du Brabant wallon via le Centre provincial de l agriculture et de la ruralité et la Fédération Provinciale des et Jardins Familiaux du Brabant Wallon Asbl Organisent une formation «Maître Jardinier

Plus en détail

Pour le choix et l implantation des végétaux certains critères doivent être retenus.

Pour le choix et l implantation des végétaux certains critères doivent être retenus. . Principes de disposition des plantes et d aménagement Le but d une plantation est de réaliser un ensemble harmonieux soutenu par la structure et la morphologie de terrain. Ainsi, nous pourrons, à l aide

Plus en détail

Les achats des particuliers en végétaux d'ornement en 2009 : principaux résultats

Les achats des particuliers en végétaux d'ornement en 2009 : principaux résultats Direction Marchés, Etudes et Prospective Unité Cultures et filières spécialisées Montreuil-sous-Bois, le 23 mars 2010 Les achats des particuliers en végétaux d'ornement en 2009 : principaux résultats Les

Plus en détail

Melon Protection contre le puceron Aphis gossypii en culture de melon de plein champ 2013

Melon Protection contre le puceron Aphis gossypii en culture de melon de plein champ 2013 Melon Protection contre le puceron Aphis gossypii en culture de melon de plein champ 2013 Anthony GINEZ, Céline SANLAVILLE, Catherine TAUSSIG, APREL - Marion CHAUPRADE, Ceta du Soleil (13) - Essai rattaché

Plus en détail

Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles

Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles COMPTE-RENDU 2014 DES ACTIONS SUR LA GESTION DU CAPRICORNE ASIATIQUE Anoplophora glabripennis EN CORSE mâle femelle Photo: Insectarium de

Plus en détail

Les pollinisateurs en danger

Les pollinisateurs en danger Les pollinisateurs en danger L importance de la pollinisation par les abeilles n est plus à démontrer Sans elles, de nombreux aliments disparaîtraient de nos assiettes: - les fruits-légumes: aubergine,

Plus en détail

AVEC LE SERVICE APPUI TECHNIQUE PERSONNALISE

AVEC LE SERVICE APPUI TECHNIQUE PERSONNALISE ACCOMPAGNEMENT DES AGRICULTEURS DE LA FDGDON LA PROTECTION BIOLOGIQUE INTEGREE AVEC LE SERVICE APPUI TECHNIQUE PERSONNALISE DEFINITION La Protection Biologique Intégrée est une stratégie alternative à

Plus en détail

CHOIX DES ESPÈCES COMMANDE GROUPÉE DE VÉGÉTAUX

CHOIX DES ESPÈCES COMMANDE GROUPÉE DE VÉGÉTAUX CHOIX DES ESPÈCES CHOIX DES ESPÈCES Ce document a pour objectif de faciliter le choix des espèces pour la commande groupée de végétaux. Le bon de commande est disponible sur le site Internet de l'organisme

Plus en détail

Maladies des Fruitiers

Maladies des Fruitiers Maladies des Fruitiers Les arbres à pépins (pommier, poirier, cognassier,...) sont attaqués par la rouille, l oïdium, la moniliose, la tavelure, le chancre, le feu bactérien. Les arbres à noyaux (cerisier,

Plus en détail

Lutte contre le développement du Frelon Asiatique en Cap-Sizun --- Réunion d information publique --- Plogoff le 06 mars 2017

Lutte contre le développement du Frelon Asiatique en Cap-Sizun --- Réunion d information publique --- Plogoff le 06 mars 2017 www.sebastiendelaunay.fr Lutte contre le développement du Frelon Asiatique en Cap-Sizun --- Réunion d information publique --- Plogoff le 06 mars 2017 Document réalisé grâce aux éléments de la Fédération

Plus en détail

LUTTE INTEGREE SOUS ABRI

LUTTE INTEGREE SOUS ABRI Face à une réglementation de plus en plus stricte, quant à l emploi de produits phytosanitaires, et confrontée aux exigences du consommateur, le maraîcher peut se tourner vers la lutte intégrée. La lutte

Plus en détail

La cochenille noire de l olivier

La cochenille noire de l olivier La cochenille noire de l olivier Saissetia oleae BERN. Morphologie Cycle biologique Symptômes et dégâts Méthodes de suivi Méthodes de lutte Formation Lutte contre les ravageurs des oliviers Bonifacio,

Plus en détail

Formation sur le compostage domestique. Par Sonia Rousseau, agente de sensibilisation en environnement Juin 2013

Formation sur le compostage domestique. Par Sonia Rousseau, agente de sensibilisation en environnement Juin 2013 Formation sur le compostage domestique Par Sonia Rousseau, agente de sensibilisation en environnement Juin 2013 Gestion des matières Le principe des 3RV 1) Réduire à la source 2) Réemployer 3) Recycler

Plus en détail

1 Pourquoi introduire la nature en ville?

1 Pourquoi introduire la nature en ville? 1 Pourquoi introduire la nature en ville? Observe ces quatre photos et réponds aux questions. photo1 photo2 photo3 photo4 - Quel est le point commun entre toutes ces photos?! - Comment sait-on qu on est

Plus en détail

Les arbres et arbustes

Les arbres et arbustes Les arbres et arbustes A quoi servent les arbres et les arbustes pour les auxiliaires? Les auxiliaires volants nécessaires au contrôle des populations de nuisibles tels que les chrysopes, les syrphes,

Plus en détail

Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles

Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles COMPTE-RENDU 2013 DES ACTIONS SUR LA GESTION DU CAPRICORNE ASIATIQUE Anoplophora glabripennis EN CORSE mâle femelle Photo: Insectarium de

Plus en détail

Les plantes qui éloignent ou tuent les insectes.

Les plantes qui éloignent ou tuent les insectes. Les plantes qui éloignent ou tuent les insectes. Le solanum nigrum et le datura stramonium attirent les doryphores qui y pondent leurs oeufs, les oeufs éclosent et les jeunes larves se nourrissent immédiatement

Plus en détail

Questionnaire «jardin»

Questionnaire «jardin» Questionnaire «jardin» Pour commencer et afin de mieux vous connaitre, indiquez nous l usage (ou les usages) de votre jardin : - Ornemental, surface =. - Potager, surface = - Fruitier, surface =.. 1. Généralités

Plus en détail

pour les parcs et jardins

pour les parcs et jardins Objectif pour les parcs et jardins La Ville d Angers compte 550 hectares d espaces verts urbains et 43 parcs majeurs. Pour parvenir à l objectif «zéro pesticide», les jardiniers utilisent des méthodes

Plus en détail

HANNETON EUROPÉEN (RHIZOTROGUS MAJALIS )

HANNETON EUROPÉEN (RHIZOTROGUS MAJALIS ) DESCRIPTION DE L INSECTE: Adulte : L adulte est un coléoptère de couleur ocre fauve qui, la nuit, est attiré par la lumière. L adulte du hanneton européen est plus petit que l hanneton commun. Larve :

Plus en détail

INFORMATIONS. Les observations présentées dans ce bulletin ont été réalisées sur les sites suivants : Torcy Sceaux Rueil-Malmaison

INFORMATIONS. Les observations présentées dans ce bulletin ont été réalisées sur les sites suivants : Torcy Sceaux Rueil-Malmaison Bulletin N 3 du 15 avril 2016 INFORMATIONS Reprise d activité des ravageurs et maladies qui sont encore frileux pour le moment, notamment les pucerons (très peu nombreux), les chenilles arpenteuses, la

Plus en détail

Connaître les principaux nuisibles du jardin

Connaître les principaux nuisibles du jardin Connaître les principaux nuisibles du jardin LES ALEURODES : Ce sont de petites mouches blanches et collantes qui adorent la chaleur et s en prennent aux tomates, cucurbitacées, choux, fraisiers et aux

Plus en détail

Le criquet. Le criquet vit dans un milieu sec, sa plante hôte préférée est l'herbe.

Le criquet. Le criquet vit dans un milieu sec, sa plante hôte préférée est l'herbe. Le criquet 1 - Description : Le criquet est un petit insecte qui a des ailes, la femelle mesure en moyenne 22 mm et le mâle à peu près 15 mm. Le poids de la femelle est de 3 grammes et le mâle 2 grammes.

Plus en détail

Réunion de présentation publique

Réunion de présentation publique Aménagement d une voie verte dans le quartier Prévert À OBERHAUSBERGEN et STRASBOURG Réunion de présentation publique Direction des espaces publics et naturels Maîtrise d'ouvrage : Service aménagement

Plus en détail

Votre calendrier de saison

Votre calendrier de saison rier Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Votre calendrier de saison le frais Responsable été Fruits Abricot Bergeron Abricot Précoce/Thirynthe Abricot Lambertin Banane

Plus en détail

Catalogue des formations courtes Entretien Maintenance

Catalogue des formations courtes Entretien Maintenance CFPH Lyon Ecully 69130 ECULLY Mail : Tél : Catalogue des formations courtes Entretien Maintenance 2012 Sommaire Stages professionnalisants ENTRETIEN MAINTENANCE AMELIORATION DE L ENVIRONNEMENT LUTTE INTEGREE

Plus en détail

Une empreinte réparatrice

Une empreinte réparatrice Des empreintes réparatrices sur l'environnement Une empreinte réparatrice Les abris pour la petite faune, quelques exemples Introduction Problème environnemental auquel l empreinte apporte des solutions

Plus en détail

Koppert Biological Systems. Koppert Biological Systems. Les problèmes rencontrés en lutte biologique en 2011

Koppert Biological Systems. Koppert Biological Systems. Les problèmes rencontrés en lutte biologique en 2011 Koppert Biological Systems Les problèmes rencontrés en lutte biologique en 2011 CHOUFFOT Thierry Spécialiste en Systèmes Biologiques Koppert Biological Systems Les problèmes rencontrés en lutte biologique

Plus en détail

Valorisation des déchets verts - Le guide pratique. Recyclez la matière organique de votre jardin dans votre jardin!

Valorisation des déchets verts - Le guide pratique. Recyclez la matière organique de votre jardin dans votre jardin! Valorisation des déchets verts - Le guide pratique Recyclez la matière organique de votre jardin dans votre jardin! Les différentes utilisations du broyat Paillage Compostage Autres (litières, allées,

Plus en détail

Typologie des jardins de la Ravine des Cabris

Typologie des jardins de la Ravine des Cabris Typologie des jardins de la Ravine des Cabris Commune de Saint-Pierre, Ile de La Réunion Dominique SOULANCE1, Daniel BLEY2 Maryse GAIMARD1, Sophie SAUZADE3, Nicole VERNAZZA -LICHT1 UMR 5185 ADES SSD, Université

Plus en détail

Pour lancer la séquence. Une activité possible. Des jeux pour répéter et mémoriser. En prolongements

Pour lancer la séquence. Une activité possible. Des jeux pour répéter et mémoriser. En prolongements les légumes du potager Pour lancer la séquence Des albums : Le secret du potager Un loup dans le potager Une activité possible Avec des images, faire un tri de ce que l'on range dans fruits ou légumes

Plus en détail

Si, vous constatez au bout de quelques années que votre plante jaunit ou ne pousse plus alors il faut remettre à la base de la plante :

Si, vous constatez au bout de quelques années que votre plante jaunit ou ne pousse plus alors il faut remettre à la base de la plante : Le terreau, c'est une terre de fumier décomposé dont on se sert pour les couches dans les jardins. Dans l'espace de 2 ans, le fumier des couches se trouve réduit en terreau. C'est un engrais nécessaire

Plus en détail

TERREAUXSTAR : SOCIETE DES TERREAUX ET AMENDEMENTS ROCHELAIS HORTICOLE PEPINIERE PAYSAGE MARAICHAGE VIVACES, ROSIERS ET SEDUMS TOITURE GRAND PUBLIC

TERREAUXSTAR : SOCIETE DES TERREAUX ET AMENDEMENTS ROCHELAIS HORTICOLE PEPINIERE PAYSAGE MARAICHAGE VIVACES, ROSIERS ET SEDUMS TOITURE GRAND PUBLIC FLEURISSIMO TERREAUXSTAR 1 ER PRIX LE JARDIN DES PROS GP 1 Horticole Géraniums Plantation Terre de Bruyère Agrumes Rempotage Semis et Bouturage Plantes d Appartements, Plantes Fleuries GP 2 FLEURISSIMO

Plus en détail

Collection : légumes. Collection : légumes. La citrouille. Les champignons

Collection : légumes. Collection : légumes. La citrouille. Les champignons La citrouille Dans les contes, on fait des carrosse avec des citrouilles. Mais en réalité, on fait du potage ou des tartes. Si tu demandes à tes parents de vider une citrouille, tu peux faire des trous

Plus en détail

Jardins et espaces verts Nord Pas-de-Calais

Jardins et espaces verts Nord Pas-de-Calais B U L L E T I N D E S A N T É D U V É G É T A L Jardins et espaces verts N 3 24 avril 2014 Hyponomeute sur fusain : l attaque peut être ponctuellement forte Pucerons : les populations peuvent être importantes

Plus en détail

Horticulteur CATALOGUE. JARDIN EN FOLIE de. L école de la Métairie

Horticulteur CATALOGUE. JARDIN EN FOLIE de. L école de la Métairie Horticulteur CATALOGUE JARDIN EN FOLIE de L école de la Métairie PRINTEMPS 2016 Guillaume Charrieau Contact à l école de la métairie 11 rue Victor Hugo 85500 LES HERBIERS 0611473614 GREAU XAVIER HORTICULTEUR

Plus en détail

Les bêtes à bon Dieu...

Les bêtes à bon Dieu... en en couverture \ Les bêtes à bon Dieu... Les coccinelles, tout le monde connaît : rouges ou jaunes à taches noires, prédateurs de pucerons, insectes «utiles», symboles de la lutte biologique, voici les

Plus en détail

Un potager en ville. Jardin potager en vill

Un potager en ville. Jardin potager en vill Un potager en ville Pourquoi les citadins n'auraient pas accès aux bienfaits d'un potager? Les solutions pour cultiver des légumes en ville, sur peu de surface, ou même sans terrain, existent et ne sont

Plus en détail

Les achats de végétaux d ornement et les achats de graines, plants potagers, plantes aromatiques ou plants de pomme de terre. Bilan de l année 2015

Les achats de végétaux d ornement et les achats de graines, plants potagers, plantes aromatiques ou plants de pomme de terre. Bilan de l année 2015 Les achats de végétaux d ornement et les achats de graines, plants potagers, plantes aromatiques ou plants de pomme de terre Bilan de l année 05 Ordre du jour Introduction L ensemble du marché des végétaux

Plus en détail

Projet jardins potagers en Afrique. Le schéma du jardin potager

Projet jardins potagers en Afrique. Le schéma du jardin potager Projet 10.000 jardins potagers en Afrique Le schéma du jardin potager w w w. s l o w f o o d f o u n d a t i o n. c o m Le jardin potager est un système en évolution perpétuelle, qui répond aux sollicitations

Plus en détail

Notez le numéro de l'image et aller à pour obtenir des conseils. Images for: Afrique / Guinée (la) / Piment

Notez le numéro de l'image et aller à  pour obtenir des conseils. Images for: Afrique / Guinée (la) / Piment 11600: Comment éviter le dessèchement des plants de Piment? 11574: Les plantes de desséchés. 11574: Piment 1 11574: Les plantes de desséchés. 11574: 3 11574: plusieurs s 11574: Les plantes de desséchés.

Plus en détail

Nom. Semis intérieur: Semis Extérieur: Planter extérieur: Récolter: Distance des semis: Profondeur: Température: Besoins particuliers: Compagnes:

Nom. Semis intérieur: Semis Extérieur: Planter extérieur: Récolter: Distance des semis: Profondeur: Température: Besoins particuliers: Compagnes: Nom Semis intérieur: Planter extérieur: Récolter: Profondeur: Température: 1 Semis intérieur Jardin Semis extérieur Jardin Planter extérieur Jardin Début Mars Persil Mi-Mars Céleri Fin mars Piment Basilic

Plus en détail

Comme toute technique et matériau employé au jardin, l'emploi du BRF a ses règles, basées sur la compréhension des phénomènes.

Comme toute technique et matériau employé au jardin, l'emploi du BRF a ses règles, basées sur la compréhension des phénomènes. Comme toute technique et matériau employé au jardin, l'emploi du BRF a ses règles, basées sur la compréhension des phénomènes. Cette Actualité vise à préciser l'état de nos connaissances en ce début d'automne

Plus en détail

Le monde végétal. Pourquoi de la botanique? 29/07/2011

Le monde végétal. Pourquoi de la botanique? 29/07/2011 Botanique apicole, miel et pollen Rucher-école du Sud Luxembourg Avril 2011 Pourquoi de la botanique? Le monde végétal Les produits de la ruche sont issus exclusivement des végétaux supérieurs (plantes

Plus en détail

La biodiversité à l école

La biodiversité à l école La biodiversité à l école Les programmes 2008 DÉCOUVERTE DU MONDE - cycle 2 Découvrir le monde du vivant, de la matière et des objets Les élèves repèrent des caractéristiques du vivant : naissance, croissance

Plus en détail

Les facteurs d érosion de la BIODIVERSITE

Les facteurs d érosion de la BIODIVERSITE Les facteurs d érosion de la BIODIVERSITE Quatre causes principales qui interagissent entre elles: 1) la destruction ou la dégradation des écosystèmes 2) l exploitation non durable de la biodiversité 3)

Plus en détail

Piège à feutrine pour le dénombrements des oeufs de la mouche du chou. Noctuelle gamma CAROTTE CHOU. 94-Périgny sur Yerre 95-Epiais Rhus

Piège à feutrine pour le dénombrements des oeufs de la mouche du chou. Noctuelle gamma CAROTTE CHOU. 94-Périgny sur Yerre 95-Epiais Rhus Bulletin N 4 du 1er Juin 211 Sommaire CAROTTE...1 CHOU...1 EPINARD...4 OIGNON...4 PERSIL...4 POIREAU...5 SALADE...5 TOMATE...5 FRAISE...5 CAROTTE Mouche de la carotte : Aucune capture en semaine n 21 et

Plus en détail

PREMIERS RESULTATS DU RECENSEMENT 2001

PREMIERS RESULTATS DU RECENSEMENT 2001 PREMIERS RESULTATS DU RECENSEMENT 2001 L HORTICULTURE ORNEMENTALE ET LES PEPINIERES DANS LA MANCHE EN 2001 Une activité qui se concentre, très orientée sur la production de plantes à massif et plants de

Plus en détail

Annexe 1 : Cartes BÊTE, recto

Annexe 1 : Cartes BÊTE, recto Annexe 1 : Cartes BÊTE, recto Corneille Ecureuil Roux Gendarme Hérisson Mulot Pic vert Annexe 1 : Cartes BÊTE, verso Ce petit mammifère fréquente les lieux où il y a des arbres. Il consomme leurs graines

Plus en détail

EXPERIMENTATION. Lutte contre les fourmis manioc : mise en place d une culture de sésame au sein d une parcelle maraichère conduite en bio

EXPERIMENTATION. Lutte contre les fourmis manioc : mise en place d une culture de sésame au sein d une parcelle maraichère conduite en bio EXPERIMENTATION Lutte contre les fourmis manioc : mise en place d une culture de sésame au sein d une parcelle maraichère conduite en bio OBJECTIFS ET PRINCIPES : Les dégâts causés par les fourmis maniocs

Plus en détail

COMMENT SOUMETTRE UN ÉCHANTILLON

COMMENT SOUMETTRE UN ÉCHANTILLON COMMENT SOUMETTRE UN ÉCHANTILLON Suivre les instructions spécifiques concernant l échantillon que vous désirez soumettre : Plante cultivée présentant un symptôme Insectes, acariens ou autres arthropodes

Plus en détail

Le blanc (The Powdery Mildews) Le connaître pour mieux le contrôler

Le blanc (The Powdery Mildews) Le connaître pour mieux le contrôler (The Powdery Mildews) Le connaître pour mieux le contrôler Présenté par Sébastien Couture, Agr., M.Sc Déroulement: Partie I: La maladie Partie II: Les agents pathogènes Partie III: Conditions de développement

Plus en détail

Nouveaux ravageurs en cultures maraîchères

Nouveaux ravageurs en cultures maraîchères Département fédéral de l'économie DFE Station de recherche Agroscope Changins-Wädenswil ACW Nouveaux ravageurs en cultures maraîchères Serge Fischer Lullier, 23 janvier 2008 ACL/ARMH/JardinSuisse Punaise

Plus en détail

Plan alimentation durable

Plan alimentation durable 26/03/2015 Plan alimentation durable 2015-2020 «Suivi de l introduction d alimentation de saison locale» dans la restauration collective parisienne Groupe de travail du 28 mai 2015 1 Ordre du jour 26/03/2015

Plus en détail

Résistance aux maladies Meilleure conservation et transport Fruit sans pépin

Résistance aux maladies Meilleure conservation et transport Fruit sans pépin La pastèque Citrullus lanatus Choix de la variété Critères : Résistance aux maladies Meilleure conservation et transport Fruit sans pépin Systèmes de culture Culture pure Culture associée: Peut être associée

Plus en détail

Pendant des siècles, les hommes ont travaillé la terre en tenant

Pendant des siècles, les hommes ont travaillé la terre en tenant Jeux de lune Pendant des siècles, les hommes ont travaillé la terre en tenant compte des cycles lunaires. Car l influence physique de la Lune sur la Terre est bien réelle. Pour preuve, son attraction conditionne,

Plus en détail

Les arbustes utilisés en haies brise-vent et en bandes riveraines. Nicolas Tanguay, DTA MAPAQ Mauricie 21 mars 2014

Les arbustes utilisés en haies brise-vent et en bandes riveraines. Nicolas Tanguay, DTA MAPAQ Mauricie 21 mars 2014 Les arbustes utilisés en haies brise-vent et en bandes riveraines Nicolas Tanguay, DTA MAPAQ Mauricie 21 mars 2014 Plan de présentation 1- Pourquoi choisir des arbustes? 2- Arbustes en haie brise-vent

Plus en détail

COMMENT SOUMETTRE UN ÉCHANTILLON PHYTOPATHOLOGIE

COMMENT SOUMETTRE UN ÉCHANTILLON PHYTOPATHOLOGIE COMMENT SOUMETTRE UN ÉCHANTILLON PHYTOPATHOLOGIE Il est important de joindre une «Demande d analyse» pour chaque échantillon soumis Suivre les instructions spécifiques concernant l échantillon que vous

Plus en détail

F i c h e t e c h n i q u e P I R I M I C A R B

F i c h e t e c h n i q u e P I R I M I C A R B F i c h e t e c h n i q u e P I R I M I C A R B Insecticide spécifique contre les en grandes cultures, arboriculture, cultures maraîchères, et cultures ornementales Matière active: 50% pirimicarbe Formulation:

Plus en détail

Abeilles solitaires / Osmies

Abeilles solitaires / Osmies Coccinelles Chrysopes Larve Forficules Syrphes Abeilles solitaires / Osmies briques creuses remplies d un mélange de glaise et de paille. (L'osmie ou l'abeille maçonne est une abeille solitaire qui fait

Plus en détail

Avantages: Retombées pour le producteur:

Avantages: Retombées pour le producteur: Avantages: Allongement de la saison de croissance Protection contre les conditions climatiques (Froid, fortes pluies, grêle) Protection contre certaines maladies et insectes Favorable à l implantation

Plus en détail

Survol du suivi phytosanitaire dans la camerise

Survol du suivi phytosanitaire dans la camerise Survol du suivi phytosanitaire dans la camerise Journée horticole 2017 SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN Saint-Bruno, 9 mars 2017 Caroline Turcotte, agronome MAPAQ, direction régionale de l Estrie Les chèvrefeuilles

Plus en détail

Moyens de lutte contre les maladies et les ravageurs

Moyens de lutte contre les maladies et les ravageurs Moyens de lutte contre les maladies et les ravageurs La prévention avant tout Un potager bien organisé, qui respecte les besoins des plantes sera en meilleure santé et plus résistant qu un potager où les

Plus en détail

Le charançon du pin blanc dans les plantations d épinettes de Norvège et de pins blancs. Centre de foresterie des Laurentides

Le charançon du pin blanc dans les plantations d épinettes de Norvège et de pins blancs. Centre de foresterie des Laurentides Le charançon du pin blanc dans les plantations d épinettes de Norvège et de pins blancs Le charançon du pin blanc dans les plantations d épinettes de Norvège et de pins blancs R. Lavallée Plan de la présentation

Plus en détail

Les défis et les pratiques dans la lutte aux ravageurs en production biologique au Québec

Les défis et les pratiques dans la lutte aux ravageurs en production biologique au Québec Les défis et les pratiques dans la lutte aux ravageurs en production biologique au Québec Jean Duval, agr., M.Sc. CETAB+, Victoriaville, Qc Symposium Entomologie et Agriculture Biologique, novembre 2012

Plus en détail

Carpocapse des pommes et des poires. 1 Présentation du responsable 2 Sa reproduction 3 Les dégâts, suite à son attaque 4 La lutte contre ce ravageur

Carpocapse des pommes et des poires. 1 Présentation du responsable 2 Sa reproduction 3 Les dégâts, suite à son attaque 4 La lutte contre ce ravageur Carpocapse des pommes et des poires 1 Présentation du responsable 2 Sa reproduction 3 Les dégâts, suite à son attaque 4 La lutte contre ce ravageur Présentation du responsable L adulte : un papillon crépusculaire

Plus en détail

Diversification : entre la serre et le tunnel, comment choisir? Jacques Thériault, M. Sc., agr. Philippe-Antoine Taillon, agr.

Diversification : entre la serre et le tunnel, comment choisir? Jacques Thériault, M. Sc., agr. Philippe-Antoine Taillon, agr. Diversification : entre la serre et le tunnel, comment choisir? Jacques Thériault, M. Sc., agr. Philippe-Antoine Taillon, agr. CLIMAX CONSEILS Diversification: Àqui ça s adresse? 1-Vente au semi-gros Profiter

Plus en détail

Trucs & astuces pour un jardin nature

Trucs & astuces pour un jardin nature Trucs & astuces pour un jardin nature JARDINAGE AU NATUREL Jardiner au naturel, c'est à dire en respectant le fonctionnement naturel des plantes, des insectes et de tout être vivant du jardin, sans avoir

Plus en détail

Insecticide à large spectre pour l arboriculture, les cultures maraîchères, les grandes cultures, les baies et les plantes ornementales.

Insecticide à large spectre pour l arboriculture, les cultures maraîchères, les grandes cultures, les baies et les plantes ornementales. Techno Insecticide Insecticide à large spectre pour l arboriculture, les cultures maraîchères, les grandes cultures, les baies et les plantes ornementales. Produit Cultures Spectre d efficacité Techno

Plus en détail

Nulle. Puceron du tilleul. (Eucallipterus tiliae)

Nulle. Puceron du tilleul. (Eucallipterus tiliae) Bulle n de Santé du Végétal - 02 Septembre 2016 - Bulletin n 7-2016, page 1 Buis Platanes Pins Marronniers Présence des ravageurs : situation actuelle Les ravageurs sont suivis par un réseau d observateurs

Plus en détail

TYPOLOGIE DES VEGETAUX D ORNEMENT

TYPOLOGIE DES VEGETAUX D ORNEMENT TYPOLOGIE DES VEGETAUX D ORNEMENT Typologie des végétaux d'ornement by Guillaume LAPEYRE est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation Commerciale

Plus en détail