Tableau de bord par région

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Tableau de bord par région"

Transcription

1 L information conseil en Vae La Validation des acquis de l expérience Tableau de bord par région

2 Notice de lecture >> Préambule Pour cette 3 e édition, le groupe de travail "Statistiques et suivi des parcours Vae" du réseau InterCarif-Oref a formalisé le tableau de bord de la Vae par région 2009/2010, afin que chaque région continue de disposer d un outil de référence commun et d éléments d'analyse utiles au pilotage des politiques en faveur du développement de la Vae. Ce document présente, pour les années civiles 2009 et 2010, une synthèse des données Vae sur l activité d information conseil, sur le profil des publics conseillés par les Points relais conseil (Prc) ainsi que sur l activité de validation des certificateurs. >> Source et nature des données Le travail de collecte a été réalisé par les chargés de mission Vae et les observatoires des CarifOref et coordonné par un groupe de travail intercariforef. Les données ont été communiquées par les Prc et les certificateurs des régions suivantes : Aquitaine, Auvergne, Bourgogne, Bretagne, Centre, Champagne-Ardenne, Franche- Comté, Haute-Normandie, Ile-de-France, Languedoc-Roussillon, Limousin, Lorraine, Martinique, Midi-Pyrénées, Nord-Pas de Calais, Paca, Pays-de-la-Loire, Poitou-Charentes, Réunion, Rhône-Alpes. Ce tableau de bord est une photographie du nombre de personnes engagées à chaque étape de la démarche de Vae, à un instant "T". Aussi, il n est pas pertinent de calculer des ratios entre chaque étape (Ex : l étape de recevabilité peut être réalisée en 2009 et l étape de validation en 2010). Le parcours Vae, schématisé ci-dessous, se compose de différentes étapes dont certaines sont facultatives (l information conseil et l accompagnement). Le choix a été fait de présenter les données de toutes les étapes constitutives du parcours Vae, excepté celles relatives à l accompagnement jugées trop parcellaires. En effet, les données recueillies à ce jour sur l accompagnement concernent uniquement ceux réalisés par les certificateurs ou les organismes habilités/conventionnés par eux. Or l accompagnement étant un marché ouvert, d autres organismes proposent cette prestation sans qu elle soit comptabilisée. >> Le dispositif d information conseil Les indicateurs relatifs au dispositif de l information conseil se rapportent tous aux personnes ayant bénéficié d un entretien conseil individuel au sein d un Prc. Ces données à elles seules ne sont pas représentatives de l ensemble de leur activité. Elle comprend également les réponses aux nombreuses demandes d information et l animation de réunions d informations collectives. À noter également que selon les régions, les modalités de structuration de l information conseil diffèrent. Il convient de préciser que le nombre de personnes conseillées dans les Prc n est pas à mettre en relation avec le nombre de personnes entrant dans une démarche de Vae. Le rôle des Prc est d informer, d étudier l opportunité de la démarche de Vae par rapport au profil et au projet de la personne et de la conseiller dans sa mise en œuvre. Le conseil peut se conclure par une orientation vers d autres dispositifs et la Vae étant un droit individuel, elle reste soumise à la décision d engagement de la personne. De plus, le passage par le Prc est facultatif, les personnes peuvent se faire conseiller par d autres structures, ou s adresser directement aux certificateurs. >> Le dispositif de validation Il existe à ce jour, selon les régions, une disparité sur le recueil des données statistiques au niveau du nombre des certificateurs (de 6 à 25). Les données recueillies ne sont pas le reflet exhaustif de l activité de validation sur un territoire régional. En effet, elles ne peuvent être renseignées lorsque tout ou partie du parcours de Vae se fait par des opérateurs hors région. De plus les traitements statistiques ne sont pas identiques d une région à une autre, les outils informatiques sont spécifiques et parfois les indicateurs et critères recouvrent des réalités différentes. Compte tenu de ces différentes contraintes, il a été décidé : de retenir uniquement les indicateurs communs à l ensemble des régions, de préciser pour chacune d'elles le nombre et l identité des organismes valideurs à l origine des données. 1 Information conseil sur la Vae 2 La demande de Vae 3 Préparation de l'évaluation* *avec ou sans accompagnement 4 Validation* *Totale, partielle ou aucune validation 2

3 L information conseil en Vae L information conseil en Vae Nombre de Points relais conseil en Vae 4 Typologie des structures supports 5 Nombre de personnes reçues en entretien conseil 6 Répartition des personnes reçues en entretien conseil par classe d'âge 7 Part des femmes reçues en entretien conseil par classe d'âge 8 Répartition des personnes reçues en entretien conseil par niveau 9 Part des femmes reçues en entretien conseil par niveau 10 Répartition des personnes reçues en entretien conseil par situation professionnelle 11 à 13 Nombre d orientations faites vers d'autres dispositifs à l issue de l entretien conseil 14 La validation Nombre de valideurs concernés par les données communiquées pour 2009 et à 17 Nombre de demandes de Vae déposées auprès des services compétents de chaque région 18 Nombre de demandes de Vae instruites et jugées recevables par les services compétents de chaque région 19 Nombre de validations totales, partielles ou refusées délivrées par les jurys 20 Nombre et niveau des certifications professionnelles validées en totalité 21 Coordonnées des chargés de mission Vae 22 à 24 3

4 L information conseil en Vae >> Nombre de Points relais conseil en Vae Cet indicateur correspond au nombre de Points relais conseil conventionnés et non au nombre de points d accueil sur un territoire Aquitaine Auvergne Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Ile-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Martinique Midi-Pyrénées Nord-Pas de Calais Paca 1 Pays-de-la-Loire 2 Poitou-Charentes Réunion Rhône-Alpes En Paca il n'existe pas de Prc (au sens du cahier des charges référence Cris) mais 20 structures d'information orientation intégrées dans le cadre du Service public régional d'orientation qui ont des données sur l'information en Vae. 2 Pour les Pays de la Loire, le Conseil régional a retenu des personnes et non pas des structures : il faut donc lire 20 personnes en 2009 et 22 personnes en 2010 La diversité des Prc Selon les stratégies régionales, les institutions conventionnées Points relais conseil (Prc) ou Points information conseil (Pic) se trouvent être plus ou moins diversifiées (mono ou multiculturalisme) et la couverture territoriale plus ou moins importante. Le conventionnement et le financement des Prc Le conventionnement des Prc ou Pic est variable d une région à l autre. Certaines régions ont opté ces dernières années pour un conventionnement répondant aux règles du code des marchés publics sur la base d un appel à projet ou d un appel d offre alors que d autres ont maintenu le conventionnement sur la base d'une demande de subvention. En Rhône-Alpes, les Points relais information conseil sont labellisés par l'état, la Région et les partenaires sociaux, pour une durée de deux ans renouvelables. Les Prc sont en majorité financés exclusivement par les Régions, sauf en région Centre et Midi Pyrénées où ils sont cofinancés (État, Région et/ou autre financeur). En Bretagne et en Nord-Pas de Calais, les Points information conseil (Pic) sont labellisés, sans financement, par l État et la Région, ils sont signataires d une charte qualité. 4

5 L information conseil en Vae >> Typologie des structures supports CAP Emploi Espace emploi Espace métiers PICO - Point information conseil orientation Organisme de formation Organisme consulaire Établissement d'enseignement supérieur CIDFF - Centre d'information sur les droits des femmes et des familles Point Région - Points régionaux conseil Point accueil emploi AFPA Autres * MIFE - MEDEF** Les Cio représentent 20 % des structures supports Points relais conseil.. FONGECIF Mission locale Pôle emploi CIBC - Centre interinstitutionnel de bilans de compétences CIO - Centre d'information et d'orientation % * Arcibc, Retravailler, Autres Cb, Agefma, Crajep, Centre de réadaptation professionnelle et de formation, Assocation Ascovae, Gip Fcip, Opcalia ** Maison de l'information sur la formation et l'emploi/ Maison de l'emploi et de la formation 5

6 L information conseil en Vae >> Nombre de Personnes reçues en entretien conseil Cet indicateur correspond au nombre de personnes reçues en entretien conseil individuel. Une personne peut être amenée à bénéficier d'un ou plusieurs entretiens conseil, le nombre d'entretiens n'étant pas comptabilisé. Nombre de personnes reçues en entretien conseil Part des personnes reçues en entretien au sein de la pop. active régionale* Aquitaine ,8 2,4 Auvergne ,3 3,2 Bourgogne ,8 4,0 Bretagne ,2 2,2 Centre ,0 3,7 Champagne-Ardenne ,4 2,4 Franche-Comté ,1 2,7 Haute-Normandie ,0 3,1 Ile-de-France ,5 Languedoc-Roussillon ,6 3,4 Limousin ,5 2,1 Lorraine ,2 2,3 Martinique ,3 2,0 Midi-Pyrénées ,9 2,9 Nord-Pas de Calais ,9 2,5 Paca ,3 0,5 Pays-de-la-Loire ,3 1,3 Poitou-Charentes ,9 4,9 Réunion ,4 2,7 Rhône-Alpes ,4 1,5 National * Données recensement de la population 2007 Source Insee 6

7 L information conseil en Vae >> Répartition des personnes reçues en entretien conseil par classe d'âge Total - de 25 ans de 25 ans à 29 ans de 30 ans à 44 ans + de 45 ans % % % % % % % % Aquitaine ,7 3,2 29,1 29,7 39,9 40,4 28,4 26,7 Auvergne ,2 2,0 9,9 10,3 55,6 57,4 32,2 30,3 Bourgogne ,2 4,2 11,2 11,5 56,5 56,3 29,1 28,0 Bretagne ,0 16,9 18,2 20,6 47,6 44,6 25,3 18,0 Centre ,0 2,2 12,3 10,9 56,6 54,7 29,0 32,2 Champagne-Ardenne ,6 2,5 11,9 12,7 53,2 55,9 31,2 28,8 Franche-Comté ,2 3,2 11,3 12,6 57,7 57,5 28,4 26,7 Haute-Normandie ,2 3,0 12,2 11,9 55,1 55,5 29,5 29,5 Ile-de-France ,7-13,5-58,0-25,9 Languedoc-Roussillon ,9 4,3 68,6 pour 2010 et 68,2 pour ,4 27,4 Limousin ,9 3,5 9,8 11,9 54,8 53,8 32,5 30,8 Lorraine ,2 3,1 14,0 13,0 53,7 55,1 29,1 28,8 Martinique ,2 1,7 6,6 6,6 59,0 63,5 34,1 28,2 Midi-Pyrénées ,4 3,6 12,5 11,1 53,9 54,5 29,2 30,7 Nord-Pas de Calais ,7 2,6 11,9 11,7 56,4 57,1 27,9 28,7 Paca ,5 5,9 15,5 18,6 54,0 53,4 27,1 22,1 Pays-de-la-Loire ,9 3,7 7,3 12,0 55,5 60,5 36,2 23,7 Poitou-Charentes ,8 3,7 12,6 10,9 53,8 54,6 29,7 30,8 Réunion ,2 2,3 13,1 12,8 58,9 61,6 25,8 25,3 Rhône-Alpes ,0 3,3 12,2 10,7 55,2 58,9 29,5 27,1 National ,4 3,7 13,5 13,5 53,8 55,1 29,3 27,6 1 Données non renseignées pour l'ensemble des personnes reçues. 2 Les classes d'âge médianes sont différentes : ans / ans. 3 Hors données de la région Languedoc-Roussillon car les classes d'âge médianes sont différentes : ans / ans. 7

8 L information conseil en Vae >> Part des femmes reçues en entretien conseil par classe d'âge - de 25 ans de 25 ans à 29 ans de 30 ans à 44 ans + de 45 ans % % % % % % % % Aquitaine Auvergne 75,0 73,7 62,4 64,4 66,4 63,0 67,0 68,6 Bourgogne 51,6 63,0 65,0 65,4 65,0 69,5 70,4 67,5 Bretagne - 55,9-60,6-63,2-62,7 Centre 62,9 64,9 64,1 65,4 63,9 60,2 78,7 59,6 Champagne-Ardenne 58,0 58,3 63,4 60,4 65,1 65,9 66,4 65,9 Franche-Comté 56,0 48,9 67,9 59,2 61,3 61,2 64,8 59,9 Haute-Normandie 63,9 58,8 68,1 60,8 59,1 62,1 64,2 66,6 Ile-de-France - 65,3-64,6-62,7-63,2 Languedoc-Roussillon 1 63,9 58,3-64,9 pour et 66,0 pour ,4 69,6 Limousin 57,1 85,0 78,7 62,7 63,9 69,4 74,4 75,3 Lorraine 58,2 42,9 53,8 53,3 58,9 59,3 61,9 56,0 Martinique 100,0 50,0 55,6 70,8 82,2 79,1 80,0 78,4 Midi-Pyrénées 61,5 58,7 61,2 67,0 64,9 67,7 67,1 71,7 Nord-Pas de Calais 56,5 66,7 52,3 60,5 51,5 53,9 51,3 52,5 Paca 37,8 56,9 70,9 59,2 55,4 62,8 47,2 51,6 Pays-de-la-Loire 55,0 68,8 58,4 64,0 59,5 61,1 60,0 61,2 Poitou-Charentes 55,4 62,0 67,2 67,8 65,3 66,7 67,0 68,0 Réunion 51,9 81,8 62,7 57,0 65,3 62,3 63,8 63,8 Rhône-Alpes 70,6 61,0 59,5 62,4 63,1 67,2 66,8 68,8 National 2 56,0 57,3 57,4 57,0 58,9 60,1 61,3 60,3 1 Les classes d'âge médianes sont différentes : ans / ans. 2 Hors données de la région Languedoc-Roussillon car les classes d'âge médianes sont différentes : ans / ans. 8

9 L information conseil en Vae >> Répartition des personnes reçues en entretien conseil par niveau Cet indicateur présente selon les régions, soit le niveau de la dernière classe suivie, soit le niveau du dernier diplôme obtenu avant l'engagement dans la démarche de Vae. Total Niveau VI Niveau V Niveau IV Niveau III Niveau II Niveau I % % % % % % % % % % % % Aquitaine ,3 7,0 33,7 36,3 29,9 27,9 16,8 18,4 7,7 8,2 2,6 2,3 Auvergne ,6 12,1 39,3 41,1 27,1 27,3 12,5 11,6 6,8 6,6 1,6 1,3 Bourgogne ,3 13,9 39,3 41,7 26,1 25,5 12,2 12,4 6,0 5,2 2,1 1,3 Bretagne ,5 5,6 31,1 33,3 31,0 29,8 18,0 19,3 8,4 8,7 6,0 3,4 Centre ,0 21,3 34,8 32,0 26,8 23,4 18,0 10,5 2,8 1,9 1,0 1,1 Champagne-Ardenne ,7 21,0 34,5 36,4 24,5 25,5 14,0 11,7 5,6 4,1 1,6 1,3 Franche-Comté ,6 13,2 34,3 38,9 28,7 26,3 16,4 15,8 6,0 4,2 0,9 1,8 Haute-Normandie ,1 21,8 38,0 37,1 26,1 24,4 12,0 11,1 4,6 4,6 1,2 1,0 Ile-de-France ,7 27,7 27,9 17,4 7,7 2,6 Languedoc-Roussillon ,1 22,2 28,3 30,2 27,2 26,5 11,9 12,0 7,3 6,7 2,2 2,4 Limousin ,9 6,6 45,5 43,6 25,2 26,1 16,2 16,5 3,7 5,7 1,5 1,6 Lorraine ,9 10,1 34,1 34,5 29,2 29,1 18,1 18,8 6,7 5,4 2,0 2,0 Martinique ,9 19,6 40,5 48,6 23,2 22,4 7,8 6,1 2,4 3,0 0,2 0,3 Midi-Pyrénées ,4 10,8 35,4 37,8 27,7 27,0 15,1 14,2 8,1 5,5 3,2 2,8 Nord-Pas de Calais ,0 10,4 27,0 27,2 27,2 28,2 24,1 22,4 7,8 9,5 3,5 2,5 Paca ,2 12,6 32,6 33,6 36,7 29,5 19,1 19,4 2,7 3,9 0,6 1,0 Pays-de-la-Loire ,0 6,9 31,7 35,9 27,8 29,9 17,0 15,9 7,0 6,9 5,8 3,3 Poitou-Charentes ,5 13,1 41,7 36,3 26,1 25,5 12,2 12,2 5,3 5,8 2,2 1,8 Réunion ,8 15,4 35,0 30,0 29,4 24,8 8,0 8,8 3,6 3,3 0,3 0,5 Rhône-Alpes ,9 12,1 32,7 39,1 29,0 29,3 15,8 12,6 6,5 5,4 2,2 1,4 National ,5 14,0 34,3 28,2 27,0 15,6 15,0 6,1 6,1 6,1 2,4 2,0 1 Données non renseignées pour l'ensemble des personnes reçues. 2 Niveau VI = autres (sans diplôme, certification étrangère, brevet des collèges, certificat de formation générale, certificat d'études primaires). 3 La totalité des candidats n'est par représentée, une autre catégorie existe "certification sans niveau spécifique" (type Du, Cqp ou certification étrangère) 205 candidats pour 2009, 249 pour

10 L information conseil en Vae >> Part des femmes reçues en entretien conseil par niveau Cet indicateur présente selon les régions, soit le niveau de la dernière classe suivie, soit le niveau du dernier diplôme obtenu avant l'engagement dans la démarche de Vae. Niveau VI Niveau V Niveau IV Niveau III Niveau II Niveau I % % % % % % % % % % % % Aquitaine Auvergne 1 62,2 56,8 71,1 71,3 66,0 65,4 60,7 55,0 74,2 68,8 65,6 72,0 Bourgogne 73,8 72,2 67,3 70,5 66,4 65,5 54,3 61,7 66,7 68,8 56,1 65,0 Bretagne 51,7 68,4 60,4 62,8 62,8 61,9 64,4 66,6 67,1 73,3 34,1 66,2 Centre 68,2 68,6 68,2 66,4 63,3 63,4 36,2 56, ,4 55,3 Champagne-Ardenne 67,2 66,8 68,1 64,5 67,4 65,8 54,7 58,3 55,8 72,9 59,1 72,2 Franche-Comté 71,5 59,6 60,8 60,0 66,1 63,1 51,6 51,5 71,4 70,5 72,7 80,8 Haute-Normandie 63,1 65,4 63,6 64,7 62,3 62,8 51,8 54,3 66,4 65,0 60,0 59,3 Ile-de-France 67,1 65,6 60,6 58,2 65,7 66,1 Languedoc-Roussillon 2 64,6 67,2 65,4 67,2 67,9 67,7 65,8 63,9 64,9 68,5 63,4 71,3 Limousin 55,3 81,1 71,7 73,6 68,6 69,4 65,4 60,2 66,7 71,9 85,7 88,9 Lorraine 56,8 58,9 59,4 57,2 60,0 58,9 55,4 53,4 59,1 57,5 58,3 50,0 Martinique 84,9 80,3 78,3 78,4 83,2 77,8 62,5 68,2 70,0 81,8 100,0 0,0 Midi-Pyrénées 65,4 73,6 63,0 67,7 66,0 68,6 61,9 64,4 71,7 98,1 72,6 67,9 Nord-Pas de Calais 58,4 60,4 56,4 55,3 52,9 54,7 42,8 50,1 56,2 57,7 40,5 50,4 Paca 35,1 36,0 58,9 57,8 67,5 68,4 31,4 58,6 59,7 79,1 72,2 72,7 Pays-de-la-Loire 65,1 61,7 61,5 62,6 59,4 66,6 54,3 53,2 60,1 64,6 62,3 62,9 Poitou-Charentes 69,3 68,5 66,4 78,3 66,4 67,3 58,1 60,8 65,5 66,1 62,7 63,8 Réunion 72,5 67,8 61,7 59,9 67,9 60,0 54,6 59,0 48,8 48,4 50,0 60,0 Rhône-Alpes 62,0 74,0 85,1 52,6 68,0 61,2 49,8 72,9 58,2 75,3 48,4 95,2 National 62,0 64,6 62,2 60,4 60,7 59,0 48,6 54,2 61,7 64,4 52,3 61, femmes pour lesquelles le niveau de diplôme n'a pu être identifé. 2 La totalité des candidates n'est par représentée, une autre catégorie existe "certification sans niveau spécifique" (type Du, Cqp ou certification étrangère) 118 candidates pour 2009, 161 pour

11 L information conseil en Vae >> Répartition des personnes reçues en entretien conseil par situation professionnelle Total Salariés Actifs non salariés Demandeurs Autres : retraités, et conjoints d'emploi bénévoles, pers au foyer % % % % % % % % Aquitaine ,6 46,4 3,1 8,2 52,9 44,9 0,4 0,5 Auvergne ,6 55,2 2,9 3,0 40,3 40,2 2,2 1,5 Bourgogne ,3 50,0 1,6 0,6 46,1 45,7 3,0 3,7 Bretagne ,9 47,8 0,9 0,9 69,2 49,8 0,9 1,4 Centre ,0 51,1 1,7 1,4 53,9 42,2 3,1 3,5 Champagne-Ardenne ,0 43,4 0,9 1,0 53,5 52,2 2,5 3,4 Franche-Comté ,1 54,3 2,0 1,6 44,1 41,8 0,8 2,3 Haute-Normandie ,3 48,1 0,7 0,5 46,9 49,4 2,1 2,0 Ile-de-France ,3-1,5-46,1-2,1 Languedoc-Roussillon ,6 42,4 2,9 3,0 55,2 54,1 0,3 0,6 Limousin ,2 41,0 2,9 0,6 52,9 58,4 0,0 0,0 Lorraine ,8 58,8 1,7 2,6 40,6 37,4 1,9 1,2 Martinique ,2 21,3 1,0 0,8 75,1 77,3 0,7 0,6 Midi-Pyrénées ,3 41,4 2,0 2,8 55,7 53,4 0,0 2,5 Nord-Pas de Calais ,9 50,0 1,3 0,7 46,1 44,6 3,8 4,8 Paca ,5 57,4 2,3 4,2 33,0 35,9 3,2 2,5 Pays-de-la-Loire ,3 49,2 1,6 2,0 42,7 47,4 1,4 1,4 Poitou-Charentes ,4 43,2 0,7 2,5 17,2 51,4 1,0 2,9 Réunion ,1 42,5 1,2 2,3 57,5 47,8 8 7,4 Rhône-Alpes ,7 48,0 1,6 1,6 46,4 48,8 1,4 1,6 National ,0 48,3 1,6 2,2 42,8 47,1 1,7 2,3 1 Données non renseignées pour l'ensemble des personnes reçues. 11

12 9 CDD/ Intérimaires CDI L information conseil en Vae >> Répartition des actifs en emploi reçus en entretien conseil en 2009 Auvergne Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Ile-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Martinique Midi-Pyrénées Nord-Pas de Calais PACA CDI (dont fonctionnaires) Pays de la Loire CDD (dont intérimaires) Poitou-Charentes Actifs non salariés et conjoints Réunion Rhône-Alpes % 120 Les régions qui ne distinguent pas les données par type de contrat ne figurent pas dans ce graphique. 12

13 L information conseil en Vae >> Répartition des actifs en emploi reçus en entretien conseil en 2010 Auvergne Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Languedoc-Roussillon Limousin Martinique Midi-Pyrénées Nord-Pas de Calais Les régions qui ne distinguent pas les données par type de contrat ne figurent pas dans ce graphique. PACA Pays de la Loire Poitou-Charentes Réunion Rhône-Alpes % CDI (dont fonctionnaires) CDD (dont intérimaires) 120 Actifs non salariés et conjoints 13

14 L information conseil en Vae >> Nombre d'orientations faites vers d'autres dispositifs à l'issue de l'entretien conseil Plusieurs orientations sont possibles pour un même candidat. Vae Bilan compétences Formation Autres Aquitaine Auvergne Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Ile-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Martinique Midi-Pyrénées Nord-Pas de Calais Paca Pays-de-la-Loire Poitou-Charentes Réunion Rhône-Alpes Dans "Autres" ajout des entretiens non terminés. 14

15 La validation >> Nombre de valideurs concernés par les données communiquées pour 2009 et 2010 Attention Les données communiquées ne peuvent être considérées comme exhaustives et ce principalement parce que : >> certaines données concernant l activité de validation d organismes privés, de certains ministères (Culture, Défense...) ne sont pas à ce jour recueillies par les chargés de mission Vae en région (données non centralisées) ; >> des sessions de jurys de certains organismes valideurs peuvent se dérouler hors région et les résultats ne sont pas toujours communiqués aux régions d origine. Aquitaine En 2009, données communiquées par 12 valideurs : Éducation nationale(dava), Emploi, Agriculture, Santé social, 4 Universités de Bordeaux, Université de Pau et des Pays de l Adour, Cnam, Chambres de commerce d Aquitaine, Chambres de métiers. En 2010, données communiquées par 13 valideurs : Éducation nationale (Dava), Emploi, Agriculture, Enitab, Santé social, 4 Universités de Bordeaux, Université de Pau et des Pays de l Adour, Cnam, Chambres de commerce d Aquitaine, Chambres de métiers. Auvergne En 2009 données communiquées par 13 valideurs : Chambre des métiers et de l Artisanat de l Allier, Cnam, Direccte, Draaf, Drjscs (Jeunesse & Sports), Drjscs (Sanitaire & Social), Groupe Esc Clermont, Hécate Formation, Polytech Clermont, Rectorat (Dava), Université Blaise Pascal, Université d Auvergne, Vet Agro Sup. En 2010, données communiquées par 11 valideurs : Cnam, Direccte, Draaf, Drjscs (Jeunesse & Sports), Drjscs (Sanitaire & Social), Groupe Esc Clermont, Hécate Formation, Rectorat (Dava), Université Blaise Pascal, Université d Auvergne, Vet Agro Sup. Bretagne En 2009, données communiquées par 14 valideurs : Dava, Afpa, Draaf, Drdjscs, Dirm Namo, Cnam, Université Rennes 1, Université Rennes 2, Université de Bretagne Sud, Université de Bretagne occidentale, Drac, Chambre de métiers, Ministère de la Défense. En 2010, données communiquées par 24 valideurs : Dava, Drdjscs, Afpa, Draaf, Dirm Namo, Drac, Ministère de la Défense, Université de Bretagne occidentale, Université de Bretagne sud, Université Rennes 1, Université Rennes 2, Ehesp, Agrocampus, Cci, Centre Canin Cast, Chambres régionale de métiers, Cnam, Louis de Broglie, Ensai, Isen, Ensta Bretagne, Esli, Promotrans, Télécom Bretagne. Bourgogne En 2009, données communiquées par 6 valideurs : AgroSup Dijon, Dava-Éducation nationale, Direccte et Ut (et Afpa), Draaf, Drjscs de Bourgogne, Sufcob Université de Bourgogne. En 2010, données communiquées par 6 valideurs : AgroSup Dijon, Dava-Éducation nationale, Direccte et Ut, Draaf, Drjscs de Bourgogne, Sufcob Université de Bourgogne. 15

16 La validation >> Nombre de valideurs concernés par les données communiquées pour 2009 et 2010 Centre En 2009, données communiquées par 9 valideurs : Éducation nationale (Dava), Emploi, Agriculture, Santé, social, Jeunesse et sports, Universités de Tours et orléans, Cnam, la Chambre régionale des métiers. En 2010, données communiquées par 9 valideurs : Éducation nationale(dava), Emploi, Agriculture, Santé, social, Jeunesse et sports, Universités de Tours et orléans, Cnam. Champagne-Ardenne En 2009, données communiquées par 10 valideurs : Dava, Suepca (Université de Reims Champagne-Ardenne), Utt (Université de Technologie de Troyes), Drjscs, Direccte, Anfa, Draaf, Cma Aube et Ardennes (Chambre de métiers et de l artisanat), Fepem. En 2010, données communiquées par 10 valideurs : Dava, Suepca (Université de Reims Champagne-Ardenne), Utt (Université de Technologique de Troyes), Cnam, Drjscs, Direccte, Anfa, Draaf, Cma Haute Marne (Chambre de métiers et de l artisanat), Ipi (Institut supérieur de promotion industrielle). Franche-Comté En 2009 et 2010, données communiquées par 6 valideurs : Rectorat, Drjscs (Sanitaire et social), Drjscs (Jeunesse et sports), Draaf, Université de Franche-Comté et Direccte. Haute-Normandie En 2009 et 2010, données communiquées par 12 valideurs : Draaf, Drjscs (Sanitaire et sociale), Drjscs (jeunesse et sport), Direccte (Afpa), Direccte(autres opérateurs), Université du Havre, Université de Rouen, Cci Ifa Marcel Sauvage, Cci et l Eure, Drimer le Havre, Rouen Business School, Dava. Languedoc-Roussillon En 2009 et 2010, données communiquées par 14 valideurs : Ccir, Cma, Cnam, Dava, Direccte, Draaf, Drjscs (sanitaire et social), Drjscs (sport et animation), Université de Montpellier I, Université de Montpellier II, Université de Montpellier III, Université de Nîmes, Université de Perpignan, Montpellier Sup Agro. Lorraine En 2009 et 2010, données communiquées par 10 valideurs : Chambres de métiers et de l'artisanat (Moselle, Meurthe et Moselle), Daven, Draaf, Direccte (et Afpa), Drjscs (Sport et animation), Drjscs (Paramédical et social), Cnam, Nancy Université, Université Paul Verlaine Metz. Martinique Pour 2009, données communiquées par 9 valideurs : Cnam, Chambre de métiers, Daaf, Drjscs (jeunesse et sport), Direccte-Afpa, Dac, Dava, École de gestion et de commerce, Université Antilles Guyane- Pôle Martinique. En 2010, données communiquées par 7 valideurs : Cnam, Daaf, Drjscs (jeunesse et sport), Dac, École de gestion et de commerce, Université Antilles Guyane-Pôle Martinique, Dava. Midi-Pyrénées En 2009, données communiquées par 10 valideurs : Chambre régionale des métiers et de l artisanat, Cnam, Criva (écoles d ingénieurs), Dava, Draaf, Drjscs (pour les ministères chargés de la santé, de l action sociale, de la jeunesse et des sports), Direccte, Université Toulouse 1 Capitole, Université Toulouse 2 le Mirail, Université Toulouse 3 Paul Sabatier. En 2010, données communiquées par 11 valideurs : Chambre régionale des métiers et de l artisanat, Chambre régionale du commerce et de l industrie, Cnam, Criva (écoles d ingénieurs), Dava, Draaf, Drjscs (pour les ministères chargés de la santé, de l action sociale, de la jeunesse et des sports), Direccte, Université Toulouse 1 Capitole, Université Toulouse 2 le Mirail, Université Toulouse 3 Paul Sabatier. 16

17 La validation >> Nombre de valideurs concernés par les données communiquées pour 2009 et 2010 Nord-Pas de Calais En 2009, données communiquées par 14 valideurs dont trois en noms propres : Draaf, Chambre Régionale des Métiers et de l Artisanat, Drjscs, Dava, Direccte (+ Afpa), Université de Lille 1, Université de Lille 2, Université de Lille 3, Université du Littoral, Université de Valenciennes, l Université d Artois, et trois valideurs qui ont une certification en nom propre, Actif Cnt, Crefo et Cci de Valenciennes. En 2010, données communiquées par 14 valideurs dont trois en noms propres : Draaf, Chambre régionale des métiers et de l artisanat, Drjscs, Dava, Direccte (+ Afpa), Université de Lille 1, Université de Lille 2, Université de Lille 3, Université du Littoral, Université de Valenciennes, l Université d Artois, et trois valideurs qui ont une certification en nom propre, Actif Cnt, Crefo et Cci de Valenciennes. Paca En 2009 et 2010, données communiquées par 13 valideurs : Dava de Nice et d Aix Marseille, Ministère du travail, Ministère de l agriculture, Drjscs (sanitaire et social), Drjscs (jeunesse et sports), Chambre des métiers et de l Artisanat, Cnam, 5 universités. Pays de la Loire En 2009 données communiquées par 13 valideurs : Université de Nantes, Université d Angers, Université du Maine, Uco, En Sava, Cnam, Draf, Travail emploi (Afpa),Travail emploi (centres agréés) Drjs, Drass, réseau des Cci, Réseau des chambres de métiers. En 2010, données communiquées par 20 valideurs : Université de Nantes, Université d Angers, Université du Maine, Uco, En Dava, Cnam, Draaf, Travail emploi, Drjscs Sports, Drjscs Santé social, réseau des Cci, Réseau des chambres de métiers, Afpia, La Joliverie, École polytechnique, Gip Fcip, Esa, Idce, Softec, Staff. Poitou Charentes En 2009 et 2010, données communiquées par 9 valideurs : Affaires sanitaires et sociales, Agriculture, Conservatoire national des arts et métiers, Direction régionale des affaires maritimes, Direccte, Éducation nationale, Jeunesse et sport, Université de la Rochelle, Université de Poitiers. Réunion En 2009 et 2010, données communiquées par 11 valideurs : En (Cva), Université Sufp, Cnam, Djscs (Paramédical et Social) Djscs (Sport et Animation, Daaf, Direccte (Ctv), Dmsoi, Dac oi, Ccir, Cmar. Rhône-Alpes En 2009 données communiquées par 23 valideurs : Draaf, Dava de Lyon, Dava de Grenoble, Drjscs (Sanitaire et Social), Drjscs (Jeunesse et Sports), Afpa (et données Direccte pour la recevabilité), EscI de l Ain, Irup, universités Lyon 1, Lyon 2, Lyon 3, Grenoble 1, Grenoble 2, Grenoble 3, St-Étienne, Savoie, Iut Lumière Lyon 2, Iut 2 Grenoble, Agera (Alliance des Grandes Écoles Rhône-Alpes qui regroupe 33 grandes écoles) ainsi que les certificateurs privés FormaPlus3B, BioForce, Crp l Englennaz et Arobase Formations. En 2010, données communiquées par 25 valideurs : Draaf, Dava de Lyon, Dava de Grenoble, Drjscs (Sanitaire et Social), Drjscs (Jeunesse et Sports), Afpa (et données Direccte pour la recevabilité), Irup, Agera, universités Lyon 1, Lyon 2, Lyon 3, Grenoble 1, Grenoble 2, Grenoble 3, St-Étienne, Iut Lumière Lyon 2, Iut 2 Grenoble, Iut St-Étienne, Iut Roanne ainsi que les certificateurs privés FormaPlus3B, BioForce, Crp l Englennaz Igs, Isco et Wesford. 17

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE TABLEAU DE BORD PAR REGION

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE TABLEAU DE BORD PAR REGION Tableau de bord de la VAE 2007 / 2008 [ LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE 2008] TABLEAU DE BORD PAR REGION 2007 / Statistiques de l information conseil jusqu à la validation Sommaire Notice de

Plus en détail

La VAE à travers les régions. (information conseil et validation) Année 2012. études. Etude logo Proposition 4 bis

La VAE à travers les régions. (information conseil et validation) Année 2012. études. Etude logo Proposition 4 bis La VAE à travers les régions (information conseil et validation) Année 2012 études Etude logo Proposition 4 bis Décembre 2014 Sommaire NOTICE DE LECTURE p. 3 INFORMATION CONSEIL EN VAE Points relais conseil

Plus en détail

Tableau de bord VAE 2011. Statistiques des Points Relais Information Conseil et des valideurs

Tableau de bord VAE 2011. Statistiques des Points Relais Information Conseil et des valideurs Tableau de bord VAE 2011 Statistiques des Points Relais Information Conseil et des valideurs 1 Préambule Ce document rassemble des données relatives à l organisation de la VAE en région Rhône-Alpes pour

Plus en détail

Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme

Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme Alsace Université Mulhouse Licence anglais option anglais appliqué à la formation des adultes DESS responsable en formation

Plus en détail

L épargne de tous au service de l intérêt général

L épargne de tous au service de l intérêt général L épargne de tous au service de l intérêt général 1 Pour la réussite de tous les projets Sommaire Un modèle unique et vertueux 4 Prêts au logement social et à la politique de la ville 7 Prêts au secteur

Plus en détail

LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS. Université Lille 2

LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS. Université Lille 2 LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS Université Lille 2 Master STAPS «Grand Nord» - Entraînement et Optimisation de la Performance Sportive _ option Préparations

Plus en détail

Réseau CAI Bpifrance L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE

Réseau CAI Bpifrance L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE [Mise à jour : 10 mai 2014] 1 L équipe Siège UBIFRANCE Paris Michel Bauza Chef de Département UBIFRANCE siège, Paris Téléphone fixe 01 40 73 35

Plus en détail

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013 CEBATRAMA La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local Bruges, le 3 juillet 2013 HÉRITIÈRE DES SERVICES FINANCIERS DE LA POSTE 100% Filiale à 100% du groupe La Poste La Banque Postale

Plus en détail

Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013

Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013 Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013 Lundi 11 février (9h-13h30) ENS Cognitique (diplôme d ingénieur CTI, Management des connaissances, Bordeaux) ISTHIA (Université Toulouse

Plus en détail

Liste des établissements adhérant à Worldcat

Liste des établissements adhérant à Worldcat Liste des établissements adhérant à Worldcat ILN Dénomination 002 Université de Provence Aix-Marseille 1 003/157 Université de la Méditerranée Aix-Marseille 2 004 Université Paul Cézanne Aix-Marseille

Plus en détail

2015-2016 DES PROJETS UNF3S INVESTISSEMENT D AVENIR IDEFI TIL 15 JUIN 2015 > 15 SEPTEMBRE 2015 2014 DATE DE L APPEL A PROJETS :

2015-2016 DES PROJETS UNF3S INVESTISSEMENT D AVENIR IDEFI TIL 15 JUIN 2015 > 15 SEPTEMBRE 2015 2014 DATE DE L APPEL A PROJETS : Université Numérique Francophone des Sciences de la San té et du Sport APPEL A PROJETS 2015-2016 DES PROJETS UNF3S ET DES PROJETS D EXTENSION AU PROGRAMME INVESTISSEMENT D AVENIR IDEFI TIL www.unf3s.org

Plus en détail

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Vanina BOUSQUET InVS St MAURICE 20 Mai 2014 Journée plénière de la FEDORU SOMMAIRE Etat des lieux des remontée de RPU Etat des lieux des structures régionales

Plus en détail

Identification : ERDF-NOI-RAC-02E Version : V.3.0 Nombre de pages :14

Identification : ERDF-NOI-RAC-02E Version : V.3.0 Nombre de pages :14 3. ACCES RACCORDEMENT D Identification : -NOI-RAC-02E Version : V.3.0 Nombre de pages :14 Version Date Nature de la modification Annule et remplace V.1.0 17/10/2013 Version initiale -NOI-RAC-02E V.2.7

Plus en détail

Master 2 Juriste d'affaires. Master 2 Juriste d'affaires Internationales Master 2 Droit de l'entreprise spécialité Droit des Affaires et Fiscalité

Master 2 Juriste d'affaires. Master 2 Juriste d'affaires Internationales Master 2 Droit de l'entreprise spécialité Droit des Affaires et Fiscalité Nom de l'établissement UNIVERSITE PAUL CEZANNE UNIVERSITE DE PICARDIE UNIVERSITE D'ANGERS - UFR de Droit UNIVERSITE DE BOURGOGNE UNIVERSITE PIERRE MENDES France UNIVERSITE DE VERSAILLES SAINT QUENTIN EN

Plus en détail

La mobilité. Au service des Outre-mer

La mobilité. Au service des Outre-mer La mobilité Au service des Outre-mer L Agence de l Outre-mer pour la Mobilité (LADOM) est une agence d Etat au service des originaires et résidents des collectivités d outre-mer. LADOM a pour mission première

Plus en détail

Les entreprises et les acteurs socio-économiques face à la VAE. Actions, projets, animations des Cellules Régionales Inter-Services (CRIS)

Les entreprises et les acteurs socio-économiques face à la VAE. Actions, projets, animations des Cellules Régionales Inter-Services (CRIS) Les entreprises et les acteurs socio-économiques face à la VAE Actions, projets, animations des Cellules Régionales Inter-Services (CRIS) Février 2006 Remerciements Ce document est issue d un groupe de

Plus en détail

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie Form tion Magazine Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie spécial emploi Région Haute-Normandie Édito P 3 P 4 P 6 P 7 P 8 P 10 P 11 Engagé dans

Plus en détail

Grenelle de l environnement BONUS ECOLOGIQUE

Grenelle de l environnement BONUS ECOLOGIQUE Grenelle de l environnement BONUS ECOLOGIQUE N 51243#03 Décret n 2010-1618 du 23 décembre 2010 modifiant le décret n 2007-1873 du 26 décembre 2007 instituant une aide à l acquisition des véhicules propres

Plus en détail

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Amadou BA Jacques MALET Octobre 2014 INTRODUCTION Pour la septième année consécutive, l Association des Régions de

Plus en détail

Association pour l insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées. www.ladapt.net

Association pour l insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées. www.ladapt.net www.ladapt.net Association pour l insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées L ADAPT - association pour l insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées - œuvre au quotidien

Plus en détail

Panorama des formations post-baccalauréat en Transport et Logistique

Panorama des formations post-baccalauréat en Transport et Logistique Panorama des formations post-baccalauréat en Transport et Logistique AFITL - 3 mai 2006 L objectif poursuivi Offrir aux membres de l AFITL (ou à quiconque se promène sur son site Internet) un recensement

Plus en détail

Votre quotidien à Blanche

Votre quotidien à Blanche Votre quotidien à Blanche Les locaux de la CPGE (Bat B et CDI) vous sont accessibles tous les soirs jusqu à 20h, et le vendredi jusqu à 18h Vincent Frotier est présent au CDI de 15h à 20h pour vous encadrer

Plus en détail

Masters Banque. des Professionnels. Master : Economie et Finance Internationales. Master : Activités bancaires. entreprises

Masters Banque. des Professionnels. Master : Economie et Finance Internationales. Master : Activités bancaires. entreprises Masters Banque Faculté d économie appliquée 3, avenue Robert Schuman 13628 AIX-EN-PROVENCE Cedex 1 M2 : Analyse Bancaire et Marchés des Professionnels http://www.fea-upcam.fr/categorie_2-13_ Masters.html

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 27 mars 205 OURNAL OICIEL DE LA RÉPUBLIQUE RANÇAISE Texte 27 sur 25 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES ÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEINEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté

Plus en détail

VAGUE E. 5 ans (renouvelé par arrêté du 15 Nantes Audencia Nantes (Ecole de management) AUDENCIA septembre 2008) VAGUE F

VAGUE E. 5 ans (renouvelé par arrêté du 15 Nantes Audencia Nantes (Ecole de management) AUDENCIA septembre 2008) VAGUE F 2. Liste des diplômes des établissements d'enseignement supérieur technique privés et consulaires visés par le ministre chargé de l Enseignement supérieur et conférant à leurs titulaires le grade de master

Plus en détail

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture.

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. Masters culture Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. activités culturelles anthropologie métiers

Plus en détail

La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant

La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant www.rsi.fr Le RSI a pour mission d assurer la protection sociale obligatoire de 6,1 millions de chefs d entreprise indépendants actifs

Plus en détail

Lancement de la mise à jour de la feuille de route nationale «Infrastructures de Recherche»

Lancement de la mise à jour de la feuille de route nationale «Infrastructures de Recherche» Lancement de la mise à jour de la feuille de route nationale «Infrastructures de Recherche» 7 juillet 2014 L infrastructure de données scientifiques: un système qui combine contenu, services et infrastructures

Plus en détail

Les masters en langues

Les masters en langues Traduction-Interprétation Études anglophones traduction littéraire : Paris Études européennes et langues étrangères et échanges internationaux traduction économique et juridique : Juriste international

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00 ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE Atelier de 14h30 16h00 Objectifs Identifier les zones en difficultés afin d éviter des fermetures De maintenir des effectifs suffisants dans les CFA

Plus en détail

Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens

Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens au 1er Juin 2015 Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens Sommaire Synthèse des objectifs Synthèse générale des programmes européens... 4 Synthèse générale

Plus en détail

au 1er novembre 2013

au 1er novembre 2013 au 1er novembre 2013 Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens Sommaire Synthèse des objectifs Synthèse générale des programmes européens... 4 Synthèse générale

Plus en détail

RESULTATS DE L APPEL A PROJETS PEPITE MARDI 18 MARS 2014

RESULTATS DE L APPEL A PROJETS PEPITE MARDI 18 MARS 2014 RESULTATS DE L APPEL A PROJETS PEPITE MARDI 18 MARS 2014 Geneviève FIORASO, ministre de l Enseignement supérieur et de la Recherche, a présenté, ce mardi 18 mars 2014, les résultats de l appel à projets

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 13 novembre 2008 autorisant au titre de l année 2008 des recrutements sans concours d adjoints

Plus en détail

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL ÉDUCATION FORMATION UDGET INSERTION ORMATION MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 EDUCATION INSERTION SOCIAL MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE Florence RAINEIX Directrice générale de la Fédération

Plus en détail

À conserver par le demandeur Notice pour remplir votre demande de subvention Mémo Notez ici les éléments à ne pas oublier : Votre contact au sein de l organisme ou partenaire de l Agefiph intervenu sur

Plus en détail

l EmPloi CAdrE : une répartition très inégale sur le territoire

l EmPloi CAdrE : une répartition très inégale sur le territoire l EmPloi CAdrE : une répartition très inégale sur le territoire Les études de L emploi cadre n 2015-32 mars 2015 Cadres du privé et zones d emploi : une forte concentration. Les places fortes de l emploi

Plus en détail

Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de

Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de DUT 2010 Mesures Physiques Résultats de l IUT de Reims-Châlons-Charleville (Note de synthèse sur les diplômés de formation initiale hors alternance) Novembre

Plus en détail

PROGRAMME D ÉTUDES (SPÉCIALITÉ) 1 Ingénieur diplômé de l'école centrale de Marseille UNIF

PROGRAMME D ÉTUDES (SPÉCIALITÉ) 1 Ingénieur diplômé de l'école centrale de Marseille UNIF No ÉCOLES HABILITÉES À DÉLIVRER UN TITRE D'INGÉNIEUR DIPLÔMÉ PROGRAMME D ÉTUDES (SPÉCIALITÉ) 1 Ingénieur diplômé de l'école centrale de Marseille 2 Ingénieur diplômé de l'école polytechnique universitaire

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 22 février 2011 autorisant au titre de l année 2011 des recrutements sans concours d adjoints

Plus en détail

ADRESSES PHYSIQUES DES BUREAUX MARINE CENTRES D INFORMATION ET DE RECRUTEMENT DES FORCES ARMEES (CIRFA)

ADRESSES PHYSIQUES DES BUREAUX MARINE CENTRES D INFORMATION ET DE RECRUTEMENT DES FORCES ARMEES (CIRFA) MAJ 05/11/14 ADRESSES PHYSIQUES DES BUREAUX MARINE CENTRES D INFORMATION ET DE RECRUTEMENT DES FORCES ARMEES (CIRFA) AU CIRFA AJACCIO 18 avenue Colonel Colonna d Ornano 20000 AJACCIO Tel : 04.20.00.70.86

Plus en détail

Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de

Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de DUT 2011 Gestion des Entreprises et des Administrations Résultats de l IUT de Reims-Châlons-Charleville (Note de synthèse sur les diplômés de formation

Plus en détail

ECOLES DE COMMERCE. En ce qui concerne le concours, elles se répartissent en trois catégories

ECOLES DE COMMERCE. En ce qui concerne le concours, elles se répartissent en trois catégories Lycée Alfred Kastler ECOLES DE COMMERCE Les écoles de commerce sont nombreuses et de niveaux variés. Elles sont le plus souvent gérées par les chambres de commerce, de ce fait ce ne sont pas des écoles

Plus en détail

Financer la recherche et l innovation des entreprises...3. Crédit d impôt recherche - CIR...4. Développer la recherche partenariale...

Financer la recherche et l innovation des entreprises...3. Crédit d impôt recherche - CIR...4. Développer la recherche partenariale... Sommaire Recherche partenariale...3 Financer la recherche et l innovation des entreprises...3 Crédit d impôt recherche - CIR...4 Développer la recherche partenariale...6 Aide au partenariat technologique

Plus en détail

21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com. C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5

21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com. C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5 21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5 I TAUX AU PLUS BAS : et si ça continuait? II RENEGOCIATION DE CREDITS : les règles du jeu changent

Plus en détail

PARTICIPATION DES ETABLISSEMENTS AUX RESEAUX STEP ET/OU STAR AU 01/01/2015

PARTICIPATION DES ETABLISSEMENTS AUX RESEAUX STEP ET/OU STAR AU 01/01/2015 PARTICIPATION DES ETABLISSEMENTS AUX RESEAUX ET/OU AU 01/01/2015 AIX-MARSEILLE AIX MARSEILLE UNIVERSITE AIXM ALBI-CARMAUX ECOLE DES MINES D ALBI EMAC AMIENS UNIVERSITE DE PICARDIE AMIE (DEPLOYE) ANGERS

Plus en détail

Les formations Masters et Doctorats

Les formations Masters et Doctorats Les formations Masters et Doctorats Masters Recherche et Doctorats Avec le nouveau système LMD, le Master Recherche remplace le DEA (Diplôme d études approfondies). Il se prépare en 2 ans après la licence

Plus en détail

Observatoire de l Eolien

Observatoire de l Eolien Observatoire de l Eolien Analyse du marché et des emplois éoliens en France Colloque France Energie Eolienne 2 octobre 2014 Editorial France Energie Eolienne, porte-parole de l éolien, regroupe les professionnels

Plus en détail

Dossier de Presse. Contact : Luc Petit Tél. : 06 07 28 92 33 E-mail : lpetit@forces.fr. FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville

Dossier de Presse. Contact : Luc Petit Tél. : 06 07 28 92 33 E-mail : lpetit@forces.fr. FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Dossier de Presse Contact : Luc Petit Tél. : 06 07 28 92 33 E-mail : lpetit@forces.fr FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Historique Jean-Paul Debeuret, diplômé d'expertise comptable,

Plus en détail

Observatoire de l équipement audiovisuel 2 ond semestre 2014. Département Télécom et Equipement Novembre 2014

Observatoire de l équipement audiovisuel 2 ond semestre 2014. Département Télécom et Equipement Novembre 2014 Observatoire de l équipement audiovisuel 2 ond semestre 2014 Département Télécom et Equipement Novembre 2014 Rappel Méthodologique Modes de réception TV À partir de 2014 : Niveau national et régional Enquête

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Trophées INPI de l Innovation 2013. Trois lauréats récompensés en Alsace. 14 novembre 2013

DOSSIER DE PRESSE. Trophées INPI de l Innovation 2013. Trois lauréats récompensés en Alsace. 14 novembre 2013 Trophées INPI de l Innovation 2013 Trois lauréats récompensés en Alsace 14 novembre 2013 DOSSIER DE PRESSE - 1 - Contact presse : Philippe BORNE Courriel : pborne@inpi.fr : 03 88 23 96 05 Sommaire Les

Plus en détail

Liste des centres du sommeil homologués par la Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil

Liste des centres du sommeil homologués par la Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil Liste des centres du sommeil homologués par la Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil Cette liste n est pas exhaustive. Le classement est effectué par ordre alphabétique de région (Alsace,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE L RECHERCHE rrêté du 14 mars 2012 autorisant au titre de l année 2012 des recrutements sans concours d adjoints

Plus en détail

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011 Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Préambule : Les Groupes d Entraide Mutuelle (GEM), régis par les articles L. 114-1-1 et

Plus en détail

SOLUTIONS CRÉDIT VOS CLIENTS VONT ADORER!

SOLUTIONS CRÉDIT VOS CLIENTS VONT ADORER! SOLUTIONS CRÉDIT VOS CLIENTS VONT ADORER! Franfinance votre accélérateur de ventes 30 AGENCES Pour être toujours à vos côtés Le réseau national Franfinance vous assure un véritable service de proximité.

Plus en détail

Dossier de Presse Contact : Raphael Alibert 06 82 93 35 09 ralibert@forces.fr FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville

Dossier de Presse Contact : Raphael Alibert 06 82 93 35 09 ralibert@forces.fr FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Dossier de Presse Contact : Raphael Alibert Tél. : 06 82 93 35 09 E-mail : ralibert@forces.fr FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Historique Jean-Paul Debeuret, diplômé d'expertise

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ LA RÉPARTITION S EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de serrurerie en France métropolitaine et en

Plus en détail

1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE

1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE 1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE 2 1985 / 2009 : 25 ans de concours du crédit-bail au financement de l d entreprise* 1.Introduction : le crédit-bail,

Plus en détail

Le Cnam, 200 ans d expérience

Le Cnam, 200 ans d expérience Devenez ingénieur Le Cnam, 200 ans d expérience Fondé en 1794 sur proposition de l abbé Henri Grégoire, le Conservatoire national des arts et métiers est un établissement public à caractère scientifique,

Plus en détail

> Diplôme d état de professeur de danse

> Diplôme d état de professeur de danse VIE PROFESSIONNELLE > Diplôme d état de professeur de danse Liste des établissements habilités à assurer la formation Septembre 2013 > DÉPARTEMENT RESSOURCES PROFESSIONNELLES 1 rue Victor-Hugo 93507 Pantin

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE L RECHERCHE rrêté du 29 mars 2012 fixant au titre de l année 2012 le nombre de postes offerts aux recrutements sans

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 19 mars 2014 autorisant au titre de l année 2014 l ouverture de recrutements sans concours

Plus en détail

University College Cork

University College Cork University College Cork Source : liste papier, 2007/2008 Institut d Etudes Politiques, Aix-en-Provence Université de Provence (Aix-Marseille) École Supérieure d Agriculture d Angers Université Michel de

Plus en détail

en marche 10 ans de VAE en Champagne-Ardenne ******************************** ********************************

en marche 10 ans de VAE en Champagne-Ardenne ******************************** ******************************** en marche 2002 ******************************** 10 ans de VAE en Champagne-Ardenne ******************************** 2002 La VAE une voie d accès à la qualification à part entière Avant la loi de modernisation

Plus en détail

café, restaurant & salon de thé DOSSIER DE CANDIDATURE franchise

café, restaurant & salon de thé DOSSIER DE CANDIDATURE franchise DOSSIER DE CANDIDATURE franchise 1. DEMANDEUR PHOTO ÉTAT CIVIL Nom Prénom Date de naissance Lieu de naissance / / Adresse Code postal Téléphone fixe Fax Ville tél portable: E-mail Situation familiale :

Plus en détail

Fonds de Dotation L observatoire Deloitte. N 20 31 décembre 2011

Fonds de Dotation L observatoire Deloitte. N 20 31 décembre 2011 Fonds de Dotation L observatoire Deloitte N 20 31 décembre 2011 Éditorial L année vient de s achever avec 863 fonds de dotation enregistrés au 31 décembre 2011. C est une année record car pas moins de

Plus en détail

Bulletin officiel n 33 du 12 septembre 2013

Bulletin officiel n 33 du 12 septembre 2013 http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr Bulletin officiel n 33 du 12 septembre 2013 SOMMAIRE Organisation générale Administration centrale du MEN et du

Plus en détail

CONCOURS COMMUN A BIO... 2

CONCOURS COMMUN A BIO... 2 CONCOURS COMMUN A BIO... 2 Nombre de places offertes 2 Nombre d intégrés par école 2 Résultats 3 Démission 3 Répartition du classement dans les différentes écoles 4 CONCOURS COMMUN A ENV... 5 Résultats

Plus en détail

La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région. - Juillet 2010 -

La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région. - Juillet 2010 - La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région - Juillet 2010 - Votre besoin en Capital Vous êtes dirigeant (ou futur dirigeant) d entreprise et vous souhaitez : Créer ou

Plus en détail

Les prélèvements d eau en France en 2009 et leurs évolutions depuis dix ans

Les prélèvements d eau en France en 2009 et leurs évolutions depuis dix ans COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 29 Février 212 Les prélèvements d eau en France en 29 et leurs évolutions depuis dix ans OBSERVATION ET STATISTIQUES ENVIRONNEMENT En 29, 33,4 milliards

Plus en détail

Recettes de fonctionnement et capacité d'épargne

Recettes de fonctionnement et capacité d'épargne 1 - Recettes réelles de fonctionnement/population Recettes réelles de fonctionnement : total des recettes de la colonne mouvements réels de la balance générale en section de fonctionnement. Evaluation

Plus en détail

Ingénieur Jurisprudences Constantes 2003 2013

Ingénieur Jurisprudences Constantes 2003 2013 Ingénieur Jurisprudences Constantes 2003 2013 Conseil d Etat et Tribunaux Administratifs Les décisions de justice ci-dessous concernent des recours formulés à l encontre de décisions défavorables de la

Plus en détail

Panorama. de l économie sociale et solidaire

Panorama. de l économie sociale et solidaire Panorama de l économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Réalisée par l Observatoire National de l Economie Sociale et Solidaire, cette nouvelle édition du «Panorama de l économie sociale en France

Plus en détail

observatoire des emplois d avenir

observatoire des emplois d avenir observatoire des emplois d avenir 4 ème vague Emplois d avenir et zones urbaines sensibles (ZUS) L Association des Maires de Grandes Villes de France a activement participé à la montée en puissance des

Plus en détail

La preuve par. Principaux enseignements du bilan des PRT et. du recensement des projets télémédecine 2013

La preuve par. Principaux enseignements du bilan des PRT et. du recensement des projets télémédecine 2013 La preuve par Principaux enseignements du bilan des PRT et du recensement des projets télémédecine 2013 Le recensement Télémédecine 2013 01 Synthèse du recensement Télémédecine 2013 02 Répartition et maturité

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ LA RÉPARTITION DES DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de rachat de crédits

Plus en détail

DOUBLE DIPLÔME FRANCE-CHINE

DOUBLE DIPLÔME FRANCE-CHINE DOUBLE DIPLÔME FRANCE-CHINE O F F I C E F R A N C O - A S I A T I Q U E P O U R L A J E U N E S S E 2013-2014 SOMMAIRE (CLASSE PAR REGION) 1. AUVERGNE 2. BRETAGNE 3. CHAMPAGNE ARDENNE 4. FRANCHE COMTE

Plus en détail

3 - Admissions 3.1 Banques et concours communs

3 - Admissions 3.1 Banques et concours communs Bulletin officiel spécial n 1 du 28 janvier 3 - Admissions 3.1 Banques et concours communs Banque Adresse Téléphone Date du concours BCE CCIP-CAD ECRICOME SESAME ESC PASS TREMPLIN I et II TEAM Concours

Plus en détail

Faire une école de commerce? Bonne idée! Les écoles de commerce

Faire une école de commerce? Bonne idée! Les écoles de commerce Pourquoi choisir une école de commerce Faire une école de commerce? Bonne idée! Les écoles de commerce ont une excellente réputation, elles offrent une solide formation à la fois théorique et pratique,

Plus en détail

De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements

De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n spécial Février 2015 De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Le SOeS diffuse

Plus en détail

Dossier de candidature PME/PMI

Dossier de candidature PME/PMI Dossier de candidature PME/PMI Dossier de candidature PME PMI 1. Carte d identité de votre entreprise (Les parties 1 et 2 de ce document vont nous être utiles pour mieux vous connaître) Nom de l entreprise

Plus en détail

Annexe 9 : N UAI Etablissements français d enseignement supérieur

Annexe 9 : N UAI Etablissements français d enseignement supérieur Aix Marseille Annexe 9 : N UAI Etablissements français d enseignement supérieur 0133774G 0840985P 0130230E 0130239P 0132396J 0133347T 0130238N 0133393T Ecole Centrale de Marseille Ecole de Gestion et de

Plus en détail

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 - L offre d hébergement Définitions Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le

Plus en détail

LE WEBCLASSEUR ORIENTATION UN SERVICE EN LIGNE DISPONIBLE POUR TOUS LES ÉTABLISSEMENTS

LE WEBCLASSEUR ORIENTATION UN SERVICE EN LIGNE DISPONIBLE POUR TOUS LES ÉTABLISSEMENTS LE WEBCLASSEUR ORIENTATION UN SERVICE EN LIGNE DISPONIBLE POUR TOUS LES ÉTABLISSEMENTS IL ACCOMPAGNE LE PARCOURS DU JEUNE DE L ENTRÉE AU COLLÈGE À L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR : Il assure la continuité de

Plus en détail

Cursus Master. Ingénierie. Un cursus en 5 ans à l université

Cursus Master. Ingénierie. Un cursus en 5 ans à l université Cursus Master Ingénierie Un cursus en 5 ans à l université Une nouvelle voie pour le métier d ingénieur raisons de choisir un Cursus Master Ingénierie 51 2 3 4 5 Une formation renforcée licence, master,

Plus en détail

www.caissedesdepots.fr Fonds d épargne l épargne de tous au service de l intérêt général

www.caissedesdepots.fr Fonds d épargne l épargne de tous au service de l intérêt général www.caissedesdepots.fr Fonds d épargne l épargne de tous au service de l intérêt général édito par Jean-Pierre Jouyet Directeur général de la Caisse des Dépôts Au cœur de la Caisse des Dépôts, le fonds

Plus en détail

Masters en lien avec le management sportif

Masters en lien avec le management sportif Masters en lien avec le management sportif Ce document établit la liste des masters en lien avec le management du sport. Ces masters relèvent de domaines universitaires variés. Toutes les formations présentées

Plus en détail

mhtml:file://c:\documents and Settings\paferrand\Mes documents\apatrick\agrenoble11\coordos\sg\...

mhtml:file://c:\documents and Settings\paferrand\Mes documents\apatrick\agrenoble11\coordos\sg\... Page 1 of 9 Statistiques Sigem Classes prépas HEC bloom6.free.fr Qu'est-ce que le Sigem? Synthèse des résulats Classement Sigem Statistiques Sigem Barres d'admissibilité Fiches Sigem par École HEC Essec

Plus en détail

PhVIDECOQ/ Poursuite d études / Lycée hôtelier Toulon /2008

PhVIDECOQ/ Poursuite d études / Lycée hôtelier Toulon /2008 POURSUITES D ETUDES POST BTS HOTELLERIE RESTAURATION Nous vous proposons à travers ces documents les formations actuellement disponibles sur le territoire français qui soient en relation avec votre filière.

Plus en détail

FRENCH BUSINESS SCHOOLS - EDUNIVERSAL SELECTIONS 2008

FRENCH BUSINESS SCHOOLS - EDUNIVERSAL SELECTIONS 2008 FRENCH BUSINESS SCHOOLS - EDUNIVERSAL SELECTIONS 2008 AUDIENCIA NANTES School of Management 8 Route de la Jonelière B.P. 31222 44312 Nantes Cedex 3 France +33 2 40 37 34 34 +33 2 40 37 34 07 http://www.audencia.com/

Plus en détail

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise 50 salariés et plus / groupes de distribution (GDSA) dans la Branche des Services de l Automobile GPEC La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise Anticiper les enjeux

Plus en détail

SÉJOURS LINGUISTIQUES

SÉJOURS LINGUISTIQUES s s n ne 1 a u Je 0 à 2 de FÉVRIER PRINTEMPS 1 Vivons les langues SÉJOURS LINGUISTIQUES TARIFS SPÉCIAUX RÉSERVÉS AUX COMITÉS D ENTREPRISE FÉVRIER 2015 PRINTEMPS 2015 MALTE ALLEMAGNE ESPAGNE 1 01 42 67

Plus en détail

la création d entreprise en nord-pas de calais

la création d entreprise en nord-pas de calais Nord-Pas de Calais N 184 SEPTEMBRE 2014 la création d entreprise en nord-pas de calais Près de 24 000 créations d entreprise en 2013 en Nord-Pas de Calais En 2013, les créations ont légèrement baissé en

Plus en détail

Développement des compétences, construction des parcours, prévention de la pénibilité et de l usure professionnelle, égalité professionnelle,

Développement des compétences, construction des parcours, prévention de la pénibilité et de l usure professionnelle, égalité professionnelle, Des secteurs professionnels et des territoires investis sur les conditions de travail et la qualité de vie au travail L Serge DELTOR Directeur de l ARACT LR Délégué régional de l ANACT Aider les secteurs

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 13 du 14 mars 2014. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 3

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 13 du 14 mars 2014. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 3 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 13 du 14 mars 2014 PARTIE PERMANENTE Administration Centrale Texte 3 PROTOCOLE D'ACCORD portant sur la mise en œuvre d une information générale sur

Plus en détail

N 13 S É N A T. 30 octobre 2014 PROJET DE LOI

N 13 S É N A T. 30 octobre 2014 PROJET DE LOI N 13 S É N A T SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 30 octobre 2014 PROJET DE LOI relatif à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral. (procédure

Plus en détail

Les raisons d entreprendre une Vae

Les raisons d entreprendre une Vae Comité de Coordination Régional de l Emploi et de la Formation Professionnelle Les raisons Résultats d une enquête réalisée en mai 2012 Les certificateurs publics (Direccte, Draaf, Drjscs, Rectorat) présents

Plus en détail

Sommaire. Avant-Propos

Sommaire. Avant-Propos Sommaire Accompagnement de réseaux 4 Actualité régionale formation emploi 6 Aménagement du territoire / développement local 11 Apprentissage / alternance 15 Avant-Propos Le traitement de l information

Plus en détail

Rapport d activité. Rhône-Alpes Active Une finance solidaire au service de l emploi et des territoires

Rapport d activité. Rhône-Alpes Active Une finance solidaire au service de l emploi et des territoires Rapport d activité 2014 Une finance solidaire au service de l emploi et des territoires EN En 2014 3 668 emplois créés ou consolidés 907 projets accompagnés et 20,9 M mobilisés en Jean Jacques Martin Président

Plus en détail