Le guide des obsèques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le guide des obsèques"

Transcription

1 Le guide des obsèques Syndicat intercommunal funéraire de la région parisienne Formalités et démarches à accomplir en cas de décès d un proche édition 2007

2 Directeur de la publication : Michel Laubier, Président du Sifurep Conception-réalisation : Parimage Rédaction : groupe de travail «communication» Sifurep Crédits photos : Jean-Luc Vallet - Les photos présentées dans ce guide ont été prises dans les cimetières de Levallois-Perret et du Parc à Clamart ; dans les crématoriums du Val-de-Bièvre à Arcueil, de Champigny-sur- Marne, du Parc à Clamart et du Mont-Valérien à Nanterre.

3 Perdre un proche est toujours une épreuve douloureuse à laquelle on ne se sent pas préparé et dans le même temps de nombreuses démarches sont à entreprendre auprès d administrations et d organismes pour organiser les obsèques ou encore bénéficier d éventuelles aides financières pour faire face aux frais par exemple. Ce guide édité par le Syndicat intercommunal funéraire de la région parisienne (SIFUREP), qui regroupe 71 (et bientôt 72 avec la ville de Courbevoie) communes des départements des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne, a pour objectif de vous aider à effectuer toutes ces démarches. Vous y retrouverez les informations sur l organisation des funérailles, le choix de l entreprise funéraire et les équipements à votre disposition. Vous apprendrez aussi que le SIFUREP est à l initiative de la création de quatre crématoriums et a négocié pour les habitants des communes adhérentes un contrat de service extérieur des pompes funèbres. Ce contrat de délégation de service public permet aux familles qui le souhaitent de bénéficier d un service dont la qualité et les tarifs sont précisément définis et contrôlés par le syndicat. Dans tous les cas les familles restent libres de s adresser à l entreprise de pompes funèbres de leur choix. Je souhaite vivement que ce guide joue pleinement son rôle et qu il apporte sérénité et réconfort aux familles qui connaissent l épreuve du deuil. Michel Laubier Président du SIFUREP Premier Maire-Adjoint de Nanterre Conseiller général des Hauts-de-Seine

4 SOMMAIRE LES DÉMARCHES PRIORITAIRES À EFFECTUER EN CAS DE DÉCÈS 4 > Faire constater le décès 5 > Se rendre à la mairie pour déclarer le décès 5 > Autorisation de fermeture du cercueil 5 > Demander à la mairie des extraits d acte de décès QUELLES DÉCISIONS PRENDRE EN CAS DE DÉCÈS? 6 > Il faut prendre le temps de choisir 6 > Transfert du corps du défunt 7 > Recours à une chambre funéraire 7 > Transfert dans une autre commune 8 > Soins de conservation 8 > Don d organes 9 > La cérémonie des obsèques 10 > Mode de sépulture 10 > L urne funéraire RENSEIGNEMENTS UTILES SUR LES FRAIS D OBSÈQUES 12 > Frais d obsèques 13 > Les dispositions pouvant être prises de son vivant 2 Sommaire

5 Le guide des obsèques LE CHOIX DE L ENTREPRISE FUNÉRAIRE 14 > Les familles sont libres de recourir à l entreprise de pompes funèbres de leur choix 15 > Sur le territoire des communes du Sifurep, il existe un délégataire officiel 16 > Avantages du contrat de délégation QUELLES DÉMARCHES ENTREPRENDRE APRÈS LES OBSÈQUES? 18 > Les contrats à prendre 20 > Principaux organismes à contacter ANNEXES 28 > Les communes adhérentes du Sifurep 29 > Quelques adresses utiles 30 > Liste des agences du délégataire 32 > Liste des chambres funéraires 33 > Liste des crématoriums LES ÉQUIPEMENTS FUNÉRAIRES DU SIFUREP 23 > Le crématorium du Mont-Valérien Nanterre 23 > La chambre funéraire de Nanterre 24 > Le crématorium du Val-de-Bièvre Arcueil 24 > Le crématorium du Parc Clamart 26 > Le crématorium de Champigny-sur-Marne Sommaire 3

6 Les démarches prioritaires à effectuer en cas de décès Lorsqu un décès survient, de nombreuses démarches sont à entreprendre. Voici celles qu il convient d effectuer en priorité. FAIRE CONSTATER LE DÉCÈS > Quand le décès survient dans un établissement de soins (hôpital, clinique, maison de retraite) le médecin de l établissement se charge du constat de décès. > Si le décès a lieu au domicile, il faut faire appel à un médecin qui constate le décès. ou dans des conditions nécessitant l intervention des services de police ou de gendarmerie, le certificat est généralement établi à l endroit où le corps a été transporté (hôpital, chambre funéraire, institut médicolégal). > Si le décès intervient à la suite d un accident sur la voie publique 4 Les démarches prioritaires à effectuer en cas de décès

7 Le guide des obsèques SE RENDRE À LA MAIRIE POUR DÉCLARER LE DÉCÈS > La déclaration de décès doit être faite dans les 24 heures au service de l état civil de la mairie du lieu de décès. > Pour effectuer la déclaration, il convient de se munir du livret de famille du défunt (ou à défaut de toute autre pièce d identité), ainsi que du certificat médical constatant le décès. AUTORISATION DE FERMETURE DU CERCUEIL (PERMIS D INHUMER), CE QU IL FAUT SAVOIR > La fermeture du cercueil (mise en bière) ne peut être effectuée que 24 heures après le décès. C est le maire du lieu de décès ou du lieu de dépôt de corps qui délivre cette autorisation sur présentation du constat de décès. > L inhumation ou la crémation doivent avoir lieu dans les 6 jours ouvrables (non compris les dimanches et jours fériés) qui suivent le décès, sinon une autorisation préfectorale est nécessaire. DEMANDER À LA MAIRIE DES EXTRAITS D ACTE DE DÉCÈS CES DOCUMENTS VOUS SERONT INDISPENSABLES À l occasion de la déclaration de décès, il est recommandé de demander une dizaine d extraits de l acte de décès, qui seront nécessaires dans toutes les démarches administratives. Toutes ces démarches peuvent être accomplies par un membre de la famille ou toute autre personne. L entreprise de pompes funèbres de votre choix peut également s en charger. Les démarches prioritaires à effectuer en cas de décès 5

8 Quelles décisions prendre en cas de décès? IL FAUT PRENDRE LE TEMPS DE CHOISIR > Aujourd hui, l organisation des funérailles prend des formes très diverses. Elle dépend, bien entendu, des volontés qui ont pu être exprimées par le défunt et de l hommage que la famille souhaite lui rendre. > Les possibilités offertes (soins de conservation, transport du corps avant mise en bière au domicile ou en chambre funéraire) permettent aux familles de mieux adapter cet hommage à leurs attentes et à la personnalité de leur défunt. > Le choix entre inhumation et crémation se fait aujourd hui très librement. Il en va de même pour le choix d une cérémonie religieuse ou civile. Ainsi, des possibilités très diverses s offrent aux personnes qui ont en charge l organisation des obsèques. TRANSFERT DU CORPS DU DÉFUNT > Quel que soit le lieu de décès (sauf sur la voie publique ou dans des conditions nécessitant l intervention des services de police), les familles peuvent demander le transport avant mise en bière de leur défunt, soit à son domicile ou à celui d un proche, soit dans une chambre funéraire. > Le transport avant mise en bière doit être réalisé dans un délai de 24 heures après le décès ou 48 heures si des soins de conservation ont été effectués. > Ce transport de corps est soumis à l autorisation du maire de la commune du lieu de dépôt du corps, délivrée au vu d un certificat médical, excepté si la chambre funéraire est sur le territoire de la commune du lieu de décès. 6 Quelles décisions prendre en cas de décès?

9 Le guide des obsèques RECOURS À UNE CHAMBRE FUNÉRAIRE (LISTE EN ANNEXE) > Les chambres funéraires sont conçues pour accueillir, avant mise en bière, pendant les quelques jours qui précèdent les obsèques, les corps des personnes décédées. > Leurs installations techniques permettent d assurer la conservation du corps et de pratiquer des soins de thanatopraxie (voir page 8). > Des salons de présentation offrent aux familles la possibilité de se réunir, de veiller leur défunt dans un cadre adapté et personnalisable. Les familles peuvent aussi y recevoir amis et relations. > À ce titre, la chambre funéraire constitue véritablement un prolongement du domicile familial. Certaines chambres funéraires sont équipées d une salle permettant le déroulement d une cérémonie religieuse ou civile. DÉLAI D ADMISSION L admission dans la chambre funéraire doit être faite dans les 24 heures suivant le décès. Ce délai est porté à 48 heures, si le défunt a reçu des soins de conservation. La demande d admission doit être faite par toute personne qui a qualité pour pourvoir aux funérailles. TRANSFERT DANS UNE AUTRE COMMUNE QUE CELLE DU LIEU DE DÉCÈS Si le défunt est transféré dans une commune autre que celle du décès, la présence d un fonctionnaire de police est obligatoire au départ et à l arrivée du corps. Elle donne lieu au paiement de vacations. Le transport doit être assuré à bord d un véhicule spécialement aménagé et agréé pour les transports de corps avant mise en bière. Ce véhicule ne peut en aucun cas être une ambulance. Quelles décisions prendre en cas de décès? 7

10 suite SOINS DE CONSERVATION > La pratique, plus connue sous le nom de thanatopraxie, consiste à conserver le corps par injection d un liquide aseptique. > Ces soins ne sont pas obligatoires, mais des raisons d hygiène et/ou esthétiques les imposent parfois. > Effectués par des professionnels diplômés, ces soins donnent au défunt une apparence apaisée et permettent à ses proches de garder de lui une image plus sereine. > Les soins de conservation sont ainsi à la fois un hommage rendu au défunt et une source de réconfort pour l entourage. > Ils sont pratiqués dans les quelques heures qui suivent le décès et peuvent l être à domicile. > Les soins permettent aussi de prolonger le délai accordé pour le transport d un corps, avant mise en bière, à domicile ou dans une chambre funéraire (voir ci-dessus). > La thanatopraxie est obligatoire pour le transport des corps à destination de certains pays étrangers. > Les soins de conservation nécessitent l autorisation du maire de la commune du lieu de décès ou du maire de la commune où ils sont pratiqués. > L entreprise de pompes funèbres se charge généralement de préparer le dossier et d obtenir l autorisation. DON D ORGANES Le don d organes consiste à donner son accord pour qu après son décès des éléments de son corps soient prélevés en vue de greffes qui peuvent contribuer à allonger ou à améliorer la vie d une autre personne. En France la Loi est celle du consentement présumé : toute personne n ayant pas signifié son opposition de son vivant est supposée avoir consenti au don d organes en vue de greffes après son décès. La Loi reprend un certain nombre de grands principes quant à l'utilisation des organes : principes du consentement présumé du donneur, de la gratuité, de l'anonymat, de l'interdiction de publicité ainsi que de sécurité sanitaire et de biovigilance. Si, de son vivant, le défunt avait clairement manifesté le souhait 8 Quelles décisions prendre en cas de décès?

11 Le guide des obsèques LA CÉRÉMONIE DES OBSÈQUES > Quelles que soient les croyances et convictions des familles, chacune d elles a la possibilité d organiser une cérémonie d adieu à son défunt, qu elle soit religieuse ou non. > Pour l organisation d une cérémonie religieuse, il convient de se mettre en contact avec les représentants du culte, soit directement, soit par l intermédiaire de l entreprise de pompes funèbres. > Ces cérémonies peuvent avoir lieu selon les cas : dans un édifice cultuel ; dans la salle de la chambre funéraire spécialement conçue à cet effet ; au cimetière où a lieu l inhumation ; dans la salle de cérémonie du crématorium ; ou dans toute autre salle mise à disposition des familles par la commune. > Pour l organisation d obsèques civiles, l entreprise de pompes funèbres aide les familles à organiser l hommage qu elles entendent rendre à leur défunt (lecture de textes, diffusion de musique, etc). de faire don de ses organes, le prélèvement peut être effectué immédiatement. Si le médecin ne connaît pas les vœux du défunt, il s efforcera de recueillir le témoignage de sa volonté auprès de ses proches. Si le défunt est mineur, seuls ses parents ou son représentant légal sont autorisés à consentir par écrit au don d organes en vue d une greffe. Registre national des refus Quelles décisions prendre en cas de décès? 9

12 suite MODE DE SÉPULTURE L inhumation ou la crémation doivent avoir lieu, au plus tôt 24 heures après le décès, et au plus tard 6 jours après le décès. L inhumation > L inhumation a lieu dans un cimetière, soit en concession particulière à titre onéreux, soit gratuitement en terrain commun (sépulture individuelle). > Dans quelle commune peut-on se faire enterrer? Soit dans la commune de décès (même si la personne n y habitait pas) ; Soit dans la commune de résidence habituelle (même si le décès a eu lieu ailleurs) ; Soit dans toute autre commune à condition que l inhumation ait lieu dans une sépulture de famille préexistante. 10 Quelles décisions prendre en cas de décès? La concession particulière Il existe quatre catégories de concessions (mais les communes ne sont pas obligées de prévoir les quatre) : concession temporaire (entre 5 et 15 ans) ; concession trentenaire ; concession cinquantenaire ; concession perpétuelle, de moins en moins fréquente. Une concession s obtient moyennant un versement forfaitaire par la famille, appelé prix de la concession. Il ne s agit en aucun cas d un achat de terrain, mais d un droit d usage, le terrain restant toujours propriété de la commune, même en cas de concession perpétuelle. > L inhumation peut avoir lieu en pleine terre ou dans un caveau. L URNE FUNÉRAIRE Elle peut être déposée dans un cimetière ou un espace «cinéraire» spécialement conçu à cet effet, aménagé le plus souvent dans l enceinte des cimetières ou à proximité des crématoriums. Les emplacements autorisés pour recevoir les urnes funéraires : la sépulture traditionnelle, familiale, dans laquelle l urne peut soit être inhumée comme le serait un cercueil ou être scellée sur la pierre tombale. le columbarium : l urne est conservée dans une niche, individuelle ou non, personnalisée par une plaque. le cavurne, c est-à-dire un caveau dont la taille est adaptée pour recevoir une ou plusieurs urnes et qui peut être recouvert d un monument. Ces deux derniers emplacements font l objet d une concession temporaire en général de 5 à 15 ans. En cas de dispersion : l espace individuel, choisi par le défunt ou les proches, qui n exclut pas l expression du souvenir (plaque, plante, etc.). le jardin du souvenir, espace de dispersion collectif, aménagé dans l espace cinéraire.

13 Le guide des obsèques Le terrain commun Le terrain commun est composé de sépultures individuelles, dans lesquelles les corps sont inhumés avec toute la décence nécessaire. > Cet emplacement individuel est fourni gratuitement pour une durée minimum de 5 ans ; un seul corps peut y être inhumé. > Sur chaque sépulture peuvent être posés une plaque identifiant le défunt, un emblème ou un monument, et ce, dans le respect du règlement du cimetière. > À l issue de la période de 5 ans, les corps peuvent être déposés dans un ossuaire ou dans une concession particulière, à la demande de la famille. La crémation > La crémation nécessite l expression écrite des dernières volontés du défunt ou la demande de toute personne ayant qualité pour pourvoir aux funérailles, ainsi qu un certificat du médecin indiquant que rien ne s oppose à la crémation (exemple : abscence de pile cardiaque). > L autorisation est accordée par le maire de la commune du lieu de décès ou, s il y a eu transport de corps, par le maire du lieu de mise en bière, sur production des deux documents cités ci-dessus. Dépôt des cendres Après la crémation, les cendres sont recueillies dans une urne fermée et ensuite remise à la famille. Pour permettre la réflexion des familles quant à la destination des cendres, l'urne peut être conservée pendant quelques semaines au crématorium. À la demande de la personne qui a qualité pour pourvoir aux funérailles et qui doit justifier de son identité et de son domicile, le dépôt ou l inhumation de l urne ou la dispersion des cendres dans un cimetière ou dans un site cinéraire sont effectués après autorisation du maire. Toutefois, si telle est la volonté exprimée par le défunt, soit l urne est déposée ou inhumée dans une propriété privée, soit les cendres sont dispersées en pleine nature, sans pouvoir l être sur les voies publiques. Le dépôt ou l inhumation de l urne ou la dispersion des cendres sont effectués après déclaration auprès du maire de la commune du lieu de dépôt, d inhumation de l urne ou de la dispersion des cendres. Quelles décisions prendre en cas de décès? 11

14 Renseignements utiles sur les frais d obsèques FRAIS D OBSÈQUES > Prélèvements sur comptes bancaires, postaux, Caisse d Épargne : il vous est possible de prélever les frais funéraires sur le compte chèque ou épargne du défunt jusqu à concurrence de (à la date d'édition du présent guide). Il suffit de l indiquer à l entreprise de pompes funèbres qui enverra sa facture directement à l organisme, après accord préalable des parties concernées. Aide financière > Pour faire face aux frais d obsèques, vous pouvez éventuellement bénéficier d aides financières. Renseignez-vous notamment auprès de : la caisse de Sécurité sociale sur vos droits en matière de capital décès ; la mutuelle du défunt sur vos droits en matière de participation financière aux frais d obsèques ; la compagnie d assurance du défunt s il avait souscrit une assurance vie ; la banque, si le défunt avait contracté une assurance décès. Vérifiez que le défunt n a pas souscrit de contrat obsèques. En cas de souscription par le défunt d une assurance vie, d une assurance mutualiste, d une assurance spéciale pour un déplacement, les pompes funèbres ont souvent la possibilité de se faire régler directement par ces organismes jusqu à concurrence de la garantie contractuelle. 12 Renseignements utiles sur les frais d obsèques

15 Le guide des obsèques Les dispositions pouvant être prises de son vivant Contrat avant obsèques > Si vous souhaitez éviter tout souci à vos proches lors de votre décès, il existe différents types de contrats permettant de financer et/ou d organiser ses obsèques à l avance : L assurance en capital : le financement des obsèques. Les héritiers ou les bénéficiaires désignés perçoivent un capital leur permettant de financer tout ou partie des obsèques. Ces contrats peuvent être conclus auprès d organismes financiers. Le contrat de prévoyance funéraire : le financement et l organisation des obsèques. Ces contrats sont généralement proposés par les entreprises de pompes funèbres (opérateurs habilités). Certains contrats prévoient le choix d un mandataire désigné pour veiller à la bonne exécution des volontés exprimées. Selon la loi du 9 décembre 2004, le souscripteur d une formule de prestations d obsèques à l avance peut à tout moment modifier la nature de ses obsèques, le mode de sépulture, l opérateur funéraire et le contenu des prestations et fournitures funéraires. Pour ces deux formules de contrats, diverses solutions de financement vous sont proposées sous couvert d une assurance soit en versement unique soit en versements périodiques. Crémation > Si vous choisissez d être crématisé après votre décès, pensez à rédiger vos dernières volontés en ce sens et prévenez votre entourage. Prévoir sa succession > En l absence de volontés formellement exprimées, votre succession sera dévolue selon les règles légales du Code civil. > Si vous souhaitez organiser votre succession autrement, vous devez exprimer vos volontés par testament ou par donation. Consultez un notaire. Renseignements utiles sur les frais d obsèques 13

16 Le choix de l entreprise funéraire LES FAMILLES SONT LIBRES DE RECOURIR À L ENTREPRISE DE POMPES FUNÈBRES DE LEUR CHOIX > Les entreprises de pompes funèbres sont soumises à une habilitation préfectorale. La liste des entreprises habilitées peut être notamment consultée au service d état civil dans les mairies. > La loi du 8 janvier 1993 donne aux familles la totale liberté de choisir leur entreprise funéraire. Cette loi permet aussi aux communes d assurer le service des pompes funèbres, soit directement, soit par voie de gestion déléguée non exclusive. Cela n obère pas le fait que les familles sont libres de recourir à l entreprise de pompes funèbres de leur choix. > Sélectionnez l entreprise en fonction des critères qui vous paraissent déterminants : qualité des prestations, professionnalisme de l entreprise, prix, etc. Recueillez également les avis de vos proches. Avant d arrêter votre décision, il est conseillé de faire établir plusieurs devis complets et détaillés, afin de comparer la qualité et le prix des prestations qui vous sont proposées. Le cercueil est un élément important. Sa qualité, sa présentation sont bien souvent choisies afin de mieux honorer le défunt. 14 Le choix de l entreprise funéraire

17 Le guide des obsèques Il importe d obtenir un descriptif précis des fournitures et prestations et de vérifier que celles-ci sont bien conformes à ce qui est attendu. Pensez aux frais annexes (fleurs, avis de décès, travaux de cimetière, etc). SUR LE TERRITOIRE DES COMMUNES DU SIFUREP IL EXISTE UN DÉLÉGATAIRE OFFICIEL POUR ASSURER LE SERVICE DES POMPES FUNÈBRES > Les communes adhérentes au SIFUREP ont choisi de confier le service des pompes funèbres par voie de gestion déléguée à l entreprise Pompes Funèbres Générales (PFG). Le contrat de délégation de service public a été conclu pour une durée de 6 ans à compter du 1 er janvier > Les familles restent libres de s adresser à l entreprise de pompes funèbres de leur choix. > L engagement tarifaire du délégataire est à la disposition du public au service d état civil des mairies. Cette transparence permet aux familles de comparer les prix avec d autres entreprises et de faire leur choix. La liste des agences du délégataire PFG vous est donnée par commune syndiquée en annexe. Le contrat de délégation permet de proposer aux familles un service public dont la qualité et les tarifs sont précisément définis et contrôlés par le SIFUREP dans le respect des principes suivants : la continuité de service ; l égalité de traitement ; la protection des familles. Le délégataire doit rendre compte chaque année : des prestations délivrées aux familles ; de la qualité des services rendus par ses agences ; de l évolution du tarif des prestations et des cercueils. Le choix de l entreprise funéraire 15

18 suite Avantages du contrat de délégation > Le contrat de délégation offre aux familles et aux communes des avantages concrets. L engagement tarifaire > Un service d obsèques négocié avec le délégataire, à un prix forfaitaire. À qui s adresse ce service > Bénéficient de l engagement tarifaire, toutes les familles dont le défunt est domicilié ou est décédé sur le territoire des communes membres du syndicat, dans le cadre d un convoi local. À quoi correspond-il? > Il comprend 5 éléments : le convoi local (corbillard et porteurs) concerne tous les décès se produisant dans les communes adhérentes au syndicat et pour lesquelles les obsèques se déroulent sur ce même territoire ; la mise en bière ; l organisation et la préparation des obsèques ; la présence d un assistant funéraire ; le cercueil complet (référence de base inhumation ou crémation). > L ensemble du service contractuel est proposé à un prix forfaitaire ferme et définitif de TTC au 1 er janvier 2007 (cf. encart tarifaire présenté avec le présent guide). L évolution annuelle de ce prix est limitée, en fonction d indices précis. EN CAS DE CATASTROPHE En cas de décès dû à une catastrophe, la commune fera appel au délégataire, pour organiser et coordonner les opérations funéraires. Pour les catastrophes naturelles, des dispositions particulières sont prévues au contrat, qui permettent de faire face à toutes les situations. 16 Le choix de l entreprise funéraire

19 Le guide des obsèques NB : à cette dépense forfaitaire peuvent s ajouter, selon le libre choix des familles, l achat d une concession au cimetière ainsi que les frais de fossoyage et de sépulture. Des obsèques gratuites en cas de décès de personnes sans ressources > Le délégataire prend à sa charge pour les personnes sans ressources la dépense complète des obsèques (personnel, corbillard et cercueil) et le creusement de la fosse en terrain commun. Déclenchement de la prise en charge > Le président du Centre communal d action sociale (CCAS) de la commune du lieu de domicile atteste de la situation de la personne décédée. > Au vu de l attestation, le délégataire assure gratuitement les obsèques de la personne sans ressources. Des conditions particulières pour les décès d enfants jusqu'à 16 ans > Pour les enfants décédés avant l'âge de 16 ans, la famille bénéficie de conditions financières particulières consenties par le délégataire, dans le cadre d'un convoi local. Déclenchement de la prise en charge > Il appartient aux familles de demander directement à l agence du délégataire PFG (liste en annexe) le bénéfice de ces conditions en produisant un certificat de décès. Le choix de l entreprise funéraire 17

20 Quelles démarches entreprendre après les obsèques? VOUS DEVEZ CONTACTER Immédiatement prévenir l'organisme détenteur des dernières volontés du défunt s'il existe un contrat obsèques ; et tous les organismes susceptibles de participer au financement des frais d'obsèques (mutuelles, etc). Dans les 48 heures prévenir l'employeur si la personne décédée était encore en activité. Dans la semaine qui suit le décès prévenir l ASSEDIC ; prévenir la banque, le CCP ou la Caisse d Epargne ; demander une pension de réversion pour le conjoint survivant auprès de l assurance vieillesse de la Sécurité sociale. Dans le mois suivant le décès faire valoir votre droit au capital décès auprès de la Sécurité sociale pour les personnes encore en activité ; prévenir votre notaire et aller le voir pour organiser la succession ; 18 Quelles démarches entreprendre après les obsèques?

21 Le guide des obsèques prévenir la mutuelle et les caisses de retraite principale et complémentaires ; prévenir tous les organismes "payeurs" ; faire valoir votre droit au capital décès auprès de l employeur, des assurances ou d autres organismes. Dans les six mois qui suivent le décès, selon les cas : demander une allocation de parent isolé ou de soutien familial auprès de la Caisse d allocations familiales ; demander une assurance veuvage ; prévenir le centre des impôts pour les impôts sur le revenu, pour la taxe foncière et la taxe d habitation ; faire parvenir une déclaration de succession, établie par le notaire, au centre des impôts de la personne décédée ; transformer le compte joint en compte personnel ; faire une demande d immatriculation personnelle auprès de la Sécurité sociale ; demander un certificat d hérédité auprès du tribunal d instance ou du service d'état civil de la mairie du domicile pour pouvoir percevoir, sur le compte du défunt, les sommes inférieures à 5 335,72. SACHEZ QUE C EST À VOUS D ENGAGER LES DÉMARCHES Quelles que soient les allocations ou pensions qui vous reviennent de droit, l administration ne vous les accordera que si vous en faites vous-même la demande. Envoyez chaque courrier de préférence en recommandé avec accusé de réception. Quelles démarches entreprendre après les obsèques? 19

22 suite PRINCIPAUX ORGANISMES À CONTACTER L employeur > Dans le cas où la personne décédée était encore en activité. Objectif Obtenir le versement du "solde de tout compte et de toutes indemnités". Demander les fiches de revalorisation du salaire et les attestations de présence dans l entreprise. La Sécurité sociale capital décès > Dans le cas où la personne décédée était encore en activité. Objectif Faire valoir votre droit au capital décès auprès de la Sécurité sociale. Qui peut en bénéficier? Bénéficient en priorité du capital décès, les personnes qui, au jour du décès, sont totalement et en permanence à la charge du défunt. Si le défunt relève d un régime spécial (artisan ), adressez-vous à la caisse spécifiquement concernée. La Sécurité sociale assurance vieillesse Objectif Obtenir la pension de réversion du régime général "assurance vieillesse". Qui peut en bénéficier? Le conjoint survivant ou le conjoint divorcé et si au moment de la demande, les ressources personnelles ou celles du ménage (cas d un conjoint remarié ou vivant maritalement) n excèdent pas un plafond annuel de pour une personne seule et pour un couple. Le conjoint survivant peut prétendre à la pension de reversion à partir de 51 ans pour les pensions prenant effet à compter du 1 er juillet 2007 ou à partir de 50 ans pour les pensions prenant effet à compter du 1 er juillet POSSIBILITÉ DE SE FAIRE ASSISTER OU DE MANDATER L ENTREPRISE DE POMPES FUNÈBRES Pour réaliser toutes ces démarches, vous avez le choix entre : les effectuer vous-même (certaines entreprises de pompes funèbres proposent un guide méthodologique prêt à l emploi) ; ou demander un service d assistance complet à l entreprise de pompes funèbres, si vous ne souhaitez pas vous charger de ces démarches. 20 Quelles démarches entreprendre après les obsèques?

23 Le guide des obsèques Sécurité sociale autres allocations Objectif Obtenir une allocation de parent isolé ou de soutien familial ; Obtenir une allocation veuvage. Qui peut bénéficier de l allocation veuvage? Le conjoint : à partir de 51 ans à compter du 1 er juillet 2007 ou à partir de 50 ans à compter du 1 er juillet 2009 ; s il n est pas remarié ou ne vit pas maritalement ; s il ne dépasse pas un certain plafond de ressources, l allocation veuvage est versée pendant une période maximum de 2 ans. Mutuelle ou caisse complémentaire Objectif Obtenir une pension de réversion de la retraite complémentaire du défunt. Qui peut en bénéficier? Si le défunt était salarié, le conjoint survivant a droit à 60 % de ce que le défunt touchait ou aurait touché le jour de sa retraite. La pension de réversion n est pas accordée automatiquement. Les règles d âge pour en bénéficier diffèrent selon les caisses de retraite. La banque > Prévenir rapidement la ou les banques du défunt, car il peut en découler des conséquences importantes pour la succession. Les frais d obsèques peuvent, dans la limite de (à la date d édition du présent guide), être directement réglés par la banque, les caisses d'épargne, les CCP du défunt, par prélèvement sur son compte personnel. Pour toute autre disposition à prendre, se renseigner auprès de sa banque et de son notaire. L administration fiscale Objectif Obtenir le montant des impositions dues sur les revenus perçus par le défunt entre le 1 er janvier de l année en cours et le jour du décès, pour les signaler au notaire. Ces impositions sont déductibles de l actif de la succession. Démarches diverses > EDF, GDF, France Télécom, Cie des Eaux, Assurances, Syndic de copropriété Objectif Mettre les contrats à votre nom ou les résilier. Quelles démarches entreprendre après les obsèques? 21

Le guide des obsèques

Le guide des obsèques Le guide des obsèques > Accompagnement > Informations > Services Ce guide a été réalisé à la demande de votre commune par le Sifurep Éditorial Madame, Monsieur, Brutalement confrontés au chagrin d avoir

Plus en détail

LES POMPES FUNÈBRES DU GRAND NARBONNE 51, voie des Élysiques 11100 Narbonne Tél. : 04 68 42 88 77 Télécopie : 04 68 42 88 33.

LES POMPES FUNÈBRES DU GRAND NARBONNE 51, voie des Élysiques 11100 Narbonne Tél. : 04 68 42 88 77 Télécopie : 04 68 42 88 33. ( LES POMPES FUNÈBRES DU GRAND NARBONNE 51, voie des Élysiques 11100 Narbonne Tél. : 04 68 42 88 77 Télécopie : 04 68 42 88 33 Guide Obsèques ) Sommaire Le décès........................... p 4 Ce qu il

Plus en détail

Produire de l électricité photovoltaïque sur les bâtiments publics / Solutions proposées par le SIPPEREC 24/06/09 EFE

Produire de l électricité photovoltaïque sur les bâtiments publics / Solutions proposées par le SIPPEREC 24/06/09 EFE Produire de l électricité photovoltaïque sur les bâtiments publics / Solutions proposées par le SIPPEREC 24/06/09 EFE Erwan Cornen 080609 Les Pavillons-sous-bois 1 Le SIPPEREC en quelques dates 1924 :

Plus en détail

Nous devons faire face au décès d'un proche

Nous devons faire face au décès d'un proche Nous devons faire face au décès d'un proche Mise à jour le 07.11.2012 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre) Devoirs et obligations : Lors du décès d'un proche, des démarches

Plus en détail

JE DOIS FAIRE FACE AU DÉCÈS D'UN PROCHE

JE DOIS FAIRE FACE AU DÉCÈS D'UN PROCHE JE DOIS FAIRE FACE AU DÉCÈS D'UN PROCHE Mise à jour le 07.11.2012 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre) Lors du décès d'un proche, des démarches sont rapidement nécessaires

Plus en détail

PRÉVOYANCE. Garanties obsèques GUIDE DES DÉMARCHES

PRÉVOYANCE. Garanties obsèques GUIDE DES DÉMARCHES PRÉVOYANCE Garanties obsèques GUIDE DES DÉMARCHES Le décès d un être cher est une douloureuse épreuve de la vie. Il faut soudain accomplir des démarches particulières, gérer des questions pratiques ou

Plus en détail

FONDS DES HYPOTHEQUES

FONDS DES HYPOTHEQUES FONDS DES HYPOTHEQUES REPERTOIRE METHODIQUE DE LA 3EME CONSERVATION DES HYPOTHEQUES DE LA SEINE An VII 1900 Inventaire établi par Marc Echasseriau sous la direction de Patrick Chamouard et Frédéric Douat

Plus en détail

QUE FAIRE EN CAS DE DECES?

QUE FAIRE EN CAS DE DECES? QUE FAIRE EN CAS DE DECES? ORGANISATION DES OBSEQUES Déclaration de décès Un décès doit être déclaré dans les 24 heures à la mairie du lieu de décès. Cette démarche peut-être effectuée par les proches

Plus en détail

Vous conseiller pour les démarches clés

Vous conseiller pour les démarches clés Vous conseiller pour les démarches clés Les principales formalités DANS LES 48 H DANS LA SEMAINE DANS LE MOIS DANS LES 6 MOIS Faire la déclaration de décès au service de l Etat Civil de la mairie pour

Plus en détail

CONSÉCUTIVES À UN DÉCÈS

CONSÉCUTIVES À UN DÉCÈS CONSÉCUTIVES À UN DÉCÈS Ce livret est destiné à vous accompagner dans votre deuil en facilitant les démarches administratives consécutives à tout décès SOMMAIRE LA CONSTATATION DU DÉCÈS p 1 LA DÉCLARATION

Plus en détail

parce que la perte d un proche est un MOMent difficile, la Caisse d epargne VOus aide

parce que la perte d un proche est un MOMent difficile, la Caisse d epargne VOus aide succession d un proche guide des premières démarches POUR EN SAVOIR DAVANTAGE, RENSEIGNEZ-VOUS AUPRÈS DE VOTRE CONSEILLER CAISSE D EPARGNE OU SUR : parce que la perte d un proche est un MOMent difficile,

Plus en détail

PETIT PENSE BETE A remplir avant de mourir

PETIT PENSE BETE A remplir avant de mourir Un peu d humour ne nuit jamais, même et surtout dans les moments difficiles, d où ce titre de pense-bête qui rendra plus ludique l exercice que nous vous proposons. Prévoir n a jamais fait mourir personne

Plus en détail

ÉDITION 2013 MUTUELLES SANTÉ PRÉVOYANCE AUTONOMIE RETRAITE

ÉDITION 2013 MUTUELLES SANTÉ PRÉVOYANCE AUTONOMIE RETRAITE ÉDITION 2013 Tout organiser maintenant pour vivre l esprit tranquille MUTUELLES SANTÉ PRÉVOYANCE AUTONOMIE RETRAITE Pourquoi souscrire une Assurance Obsèques? L espérance de vie augmente... Nous vivons

Plus en détail

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr. Ingénieur A Ingénieur équipement contrôle et expertise tmpcom

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr. Ingénieur A Ingénieur équipement contrôle et expertise tmpcom 75 75 SYNDICAT INTERDEPARTEMENTAL POUR L'ASSAINISSEMENT DE L'AGGLOMERATION PARISIENNE Ingénieur A Ingénieur équipement contrôle et expertise 00363 75 SYNDICAT INTERDEPARTEMENTAL POUR L'ASSAINISSEMENT DE

Plus en détail

FORMALITES A ACCOMPLIR SUITE A UN DECES

FORMALITES A ACCOMPLIR SUITE A UN DECES Document réalisé avec la collaboration du bureau ARCEA Valduc FORMALITES A ACCOMPLIR SUITE A UN DECES Avant toute démarche, prendre connaissance - s il y a lieu - du contrat assurance obsèques. I FORMALITES

Plus en détail

PRÉVOYANCE. Garanties obsèques FRANCHIR LE CAP

PRÉVOYANCE. Garanties obsèques FRANCHIR LE CAP PRÉVOYANCE Garanties obsèques FRANCHIR LE CAP BÉNÉFICIER DE NOTRE EXPERTISE Notre société évolue rapidement avec la modification de la cellule familiale, l allongement de la durée de vie... Exprimer ses

Plus en détail

FACE AU DECES LES DEMARCHES LES AIDES ET SOUTIENS POSSIBLES

FACE AU DECES LES DEMARCHES LES AIDES ET SOUTIENS POSSIBLES FACE AU DECES LES DEMARCHES LES AIDES ET SOUTIENS POSSIBLES Madame, Monsieur, La mort d un être cher est une douloureuse épreuve de la vie. C est une période où les personnes en deuil peuvent se sentir

Plus en détail

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr. Technicien B Chef opérateur tmpcom

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr. Technicien B Chef opérateur tmpcom 75 75 SYNDICAT DES EAUX D'ILE-DE-FRANCE Adjoint adm. 2e cl. C Assistante 75 SYNDICAT DES EAUX D'ILE-DE-FRANCE Rédacteur B Gestionnaire des assemblées 02790 02791 75 SYNDICAT INTERDEPARTEMENTAL POUR L'ASSAINISSEMENT

Plus en détail

Nouvelle consultation pour le co-investissement initial des câblages d immeubles FTTH déployés par SFR en 2013

Nouvelle consultation pour le co-investissement initial des câblages d immeubles FTTH déployés par SFR en 2013 Nouvelle consultation pour le co-investissement initial des câblages d immeubles FTTH déployés par SFR en 2013 Madame, Monsieur, SFR a publié en juin 2010 son offre d accès aux lignes de communications

Plus en détail

Prendre soin des miens jusqu à la fin, pour moi, c est capital.

Prendre soin des miens jusqu à la fin, pour moi, c est capital. SOLLICITUDES ASSURANCE OBSÈQUES MGEN Prendre soin des miens jusqu à la fin, pour moi, c est capital. Sans questionnaire médical Capital décès garanti mgen.fr Mutuelle Santé Prévoyance Autonomie Retraite

Plus en détail

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr. Rédacteur chef B secrétariat/comptabilité tmpcom

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr. Rédacteur chef B secrétariat/comptabilité tmpcom 75 75 INSTITUTION INTERDEPARTEMENTALE DES BARRAGES RESERVOIRS DU BASSIN DE LA SEINE Rédacteur chef B secrétariat/comptabilité 4404 75 INSTITUTION INTERDEPARTEMENTALE DES BARRAGES RESERVOIRS DU BASSIN DE

Plus en détail

VOTRE PROCHE A FAIT DON DE SON CORPS. Ecole de Chirurgie ou Faculté de Médecine

VOTRE PROCHE A FAIT DON DE SON CORPS. Ecole de Chirurgie ou Faculté de Médecine VOTRE PROCHE A FAIT DON DE SON CORPS Ecole de Chirurgie ou Faculté de Médecine Que devient son corps? Quelle cérémonie envisager? Quel lieu de mémoire? Comment vivre ce deuil? Quels accompagnements sont

Plus en détail

Les demarches administratives

Les demarches administratives Les demarches administratives Après la disparition d un être cher, s ajoute à la douleur de l événement une série de démarches administratives. Celles-ci sont nombreuses et répondent à un calendrier précis.

Plus en détail

Groupement. électroniques. de commandes. communications. pour les services de

Groupement. électroniques. de commandes. communications. pour les services de Groupement pour les services de électroniques Présentation Avec la création de nouveaux services aux usagers et une offre technologique de plus en plus riche et complexe, les budgets télécom de votre collectivité

Plus en détail

Comment bien préparer. ses obsèques

Comment bien préparer. ses obsèques Comment bien préparer ses obsèques Edition 2015 Edito Il n est pas évident de penser à ses obsèques lorsqu on est encore jeune et en bonne santé. La perte d un être cher est un moment douloureux et on

Plus en détail

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr 75 75 INSTITUTION INTERDEPARTEMENTALE DES BARRAGES RESERVOIRS DU BASSIN DE LA SEINE Technicien pr. de 1ère cl. B TECHNICIEN PRINCIPAL 1ère CLASSE 01392 75 INSTITUTION INTERDEPARTEMENTALE DES BARRAGES RESERVOIRS

Plus en détail

Bulletin d'informations N 7 bis Janvier 2010

Bulletin d'informations N 7 bis Janvier 2010 Bulletin d'informations N 7 bis Janvier 2010 AMICALE DES ANCIENS C.A.M. 64 Cher Adhérent, Soucieux d aider tous nos adhérents, notre Amicale vous propose un dossier d aide pour accomplir les formalités

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE SUCCESSION

GUIDE PRATIQUE SUCCESSION GUIDE PRATIQUE SUCCESSION Vous venez d'hériter. Il s'agit d'une situation difficile et douloureuse pour laquelle diverses démarches doivent être faites. Les questions que vous vous posez sont nombreuses

Plus en détail

OBJET : FORMULES DE FINANCEMENT EN PREVISION D OBSEQUES.

OBJET : FORMULES DE FINANCEMENT EN PREVISION D OBSEQUES. MINISTERE DE L INTERIEUR ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE Paris, le 20/12/06 Le Ministre d Etat, ministre de l'intérieur et de l aménagement du

Plus en détail

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr CIGPC-2012-03- 3555

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr CIGPC-2012-03- 3555 75 75 SYNDICAT DES EAUX D'ILE-DE-FRANCE Adjoint adm. 2e cl. C Assistante 3555 75 SYNDICAT DES EAUX D'ILE-DE-FRANCE Attaché A Chargé de mission Reporting/suivi de l'activité 3556 75 SYNDICAT DES EAUX D'ILE-DE-FRANCE

Plus en détail

LE DÉCÈS D UN PROCHE 1

LE DÉCÈS D UN PROCHE 1 LE DÉCÈS D UN PROCHE 1 Le décès d un proche Vous souhaitez prendre des dispositions anticipatives (dernières volontés, don d organes, don de corps à la Science, euthanasie ). Vous devez faire face au décès

Plus en détail

Rachel Frély. Le guide des formalités après un décès

Rachel Frély. Le guide des formalités après un décès Rachel Frély Le guide des formalités après un décès Introduction Nous sommes tous concernés, un jour ou l autre, à la situation du deuil. La mort d un proche est une épreuve terrible. La douleur, le désarroi,

Plus en détail

Documents à fournir pour une première demande de titre de séjour :

Documents à fournir pour une première demande de titre de séjour : Demande de titre de séjour Pour un séjour supérieur à trois mois, tous les chercheurs étrangers doivent demander un titre de séjour, sauf les ressortissants des 15 anciens de l Union Européenne, ceux des

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CRÉMATORIUM DU PÈRE LACHAISE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CRÉMATORIUM DU PÈRE LACHAISE RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CRÉMATORIUM DU PÈRE LACHAISE ARTICLE 1 Le Crématorium du Père Lachaise a fait l'objet d'une attestation de contrôle de la Société VÉRITAS, mandatée par la Direction Départementale

Plus en détail

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr 75 75 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE LA PERIPHERIE DE PARIS POUR L'ELECTRICITE ET LES RESEAUX DE COMMUNICATION Ingénieur Ingénieur principal A Ingénieur en Télécommunications 572 75 SYNDICAT INTERDEPARTEMENTAL

Plus en détail

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr 75 75 SYNDICAT DES EAUX D'ILE-DE-FRANCE Rédacteur B Gestionnaire 75 SYNDICAT DES EAUX D'ILE-DE-FRANCE Adjoint adm. princ. 2e cl. C Assistante 01869 01870 75 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE LA PERIPHERIE DE PARIS

Plus en détail

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr. Technicien supérieur B SAV 521 tmpcom

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr. Technicien supérieur B SAV 521 tmpcom 75 75 SYNDICAT INTERDEPARTEMENTAL POUR L'ASSAINISSEMENT DE L'AGGLOMERATION PARISIENNE Technicien supérieur B SAV 521 03263 75 SYNDICAT INTERDEPARTEMENTAL POUR L'ASSAINISSEMENT DE L'AGGLOMERATION PARISIENNE

Plus en détail

Les de marches en cas de de ce s

Les de marches en cas de de ce s Les de marches en cas de de ce s Le décès d un proche nous plonge souvent dans un grand désarroi. Certaines démarches doivent cependant être accomplies rapidement. Ce mini-guide est destiné à vous informer

Plus en détail

LE DÉCÈS SOMMAIRE. Préparer ses obsèques Premières démarches Vos coordonnées Droits CPR Pièces justificatives CPR. Page 1/8

LE DÉCÈS SOMMAIRE. Préparer ses obsèques Premières démarches Vos coordonnées Droits CPR Pièces justificatives CPR. Page 1/8 L DÉÈ MMA réparer ses obsèques remières démarches Vos coordonnées Droits ièces justificatives age 1/8 e dossier concerne : Vos dernières volontés révenir d urgence la personne désignée ci dessous Nom rénom

Plus en détail

Vous souhaitez obtenir de l aide en cas de deuil

Vous souhaitez obtenir de l aide en cas de deuil Vous souhaitez obtenir de l aide en cas de deuil Vous souhaitez obtenir de l aide en cas de deuil La perte d un proche est douloureuse et pas facile à surmonter. C est volontiers que nous vous aidons à

Plus en détail

CHRONOLOGIE DES DEMARCHES A EFFECTUER SUITE AU DECES D'UN PROCHE

CHRONOLOGIE DES DEMARCHES A EFFECTUER SUITE AU DECES D'UN PROCHE I. Les documents nécessaires aux premières démarches CHRONOLOGIE DES DEMARCHES A EFFECTUER SUITE AU DECES D'UN PROCHE I. LES DOCUMENTS NÉCESSAIRES AUX PREMIÈRES DÉMARCHES Quelle que soit l ampleur du choc

Plus en détail

Démarches lors d un décès

Démarches lors d un décès Province de Liège Administration Communale Theux Démarches lors d un décès Une initiative du Conseil Consultatif des Aînés Acte de décès C est l entrepreneur des pompes funèbres qui se charge de la déclaration

Plus en détail

Les démarches en cas de décès

Les démarches en cas de décès OCTOBRE 2013 N 4 DIFFICULTÉS LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Les démarches en cas de décès Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE

Plus en détail

Avant et après un décès

Avant et après un décès Avant et après un décès Brochure pour mieux vous aider dans vos démarches administratives 1 Table des matières : 1. Annonce du décès p. 3 2. Organismes et personnes à aviser p. 4 3. Les rentes de survivants

Plus en détail

INFORMATION EN CAS DE DéCèS D UN MEMBRE DE VOTRE FAMILLE

INFORMATION EN CAS DE DéCèS D UN MEMBRE DE VOTRE FAMILLE INFORMATION EN CAS DE DéCèS D UN MEMBRE DE VOTRE FAMILLE Aux membres de la famille, Aux amis du défunt, La direction, les membres du personnel des Cliniques de l Europe se joignent à nous pour vous présenter

Plus en détail

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr CIGPC-2011-04- 07738

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr CIGPC-2011-04- 07738 92 92 BAGNEUX Auxiliaire puér. 1e cl. C 92 BAGNEUX Auxiliaire puér. 1e cl. C 92 BAGNEUX Auxiliaire puér. 1e cl. C 92 BOIS-COLOMBES Educateur jeunes enfants B détachement 92 BOIS-COLOMBES Educ. activ phys

Plus en détail

Les démarches après un décès

Les démarches après un décès Les démarches après un décès Il faut savoir que la succession s'ouvre dès le jour du décès. En conséquence, de nombreuses démarches doivent être faites assez rapidement pour ne pas perdre d'éventuels avantages.

Plus en détail

ANTICIPER LE DÉCÈS ET SES CONSÉQUENCES. Vous guider à chaque étape avant et après le décès.

ANTICIPER LE DÉCÈS ET SES CONSÉQUENCES. Vous guider à chaque étape avant et après le décès. ANTICIPER LE DÉCÈS ET SES CONSÉQUENCES Vous guider à chaque étape avant et après le décès. 1 ÉDITO Penser à la préparation de ses obsèques n est jamais facile. C est pourtant un acte naturel et légitime

Plus en détail

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr CIGPC-2011-06- 06538

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr CIGPC-2011-06- 06538 Annexe à l'arrêté n 2011-6 du 29/06/2011 75 75 SYNDICAT DES EAUX D'ILE-DE-FRANCE Ingénieur A Chargé d'opérations tmpcom 75 SYNDICAT DES EAUX D'ILE-DE-FRANCE Ingénieur A Chargé d'opérations tmpcom 75 SYNDICAT

Plus en détail

INFORMATION EN CAS DE DéCèS D UN MEMBRE DE VOTRE FAMILLE

INFORMATION EN CAS DE DéCèS D UN MEMBRE DE VOTRE FAMILLE INFORMATION EN CAS DE DéCèS D UN MEMBRE DE VOTRE FAMILLE Aux membres de la famille, Aux amis du défunt, La direction, les Membres du Personnel des Cliniques de l Europe se joignent à nous pour vous présenter

Plus en détail

Contrat d assurance vie et prestations funéraires Bulletin de souscription

Contrat d assurance vie et prestations funéraires Bulletin de souscription Contrat assuré par Dexia Epargne Pension SA au capital de 93 562 500 a, libéré à hauteur de 63 558 750 a - RCS Paris B 387 983 893 Entreprise régie par le code des assurances - Siège social : 76, rue de

Plus en détail

Pour le transport de vos colis gagnez en performance et en efficacité grâce à nos solutions flexibles adaptées tout à chacun.

Pour le transport de vos colis gagnez en performance et en efficacité grâce à nos solutions flexibles adaptées tout à chacun. Pour le transport de vos colis gagnez en performance et en efficacité grâce à nos solutions flexibles adaptées tout à chacun. MCE Express 9, rue Frédéric Bastiat 75008 Paris Tel: 01 56 69 26 26 Fax: 01

Plus en détail

Le Crédit Agricole vous assiste : vous trouverez ci-contre des conseils pour vous aider dans la gestion de vos avoirs.

Le Crédit Agricole vous assiste : vous trouverez ci-contre des conseils pour vous aider dans la gestion de vos avoirs. Le Guide de l Héritier Le Crédit Agricole vous assiste : vous trouverez ci-contre des conseils pour vous aider dans la gestion de vos avoirs. Le Crédit Agricole souhaite être à vos côtés dans cette période

Plus en détail

Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite de réversion

Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite de réversion Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite de réversion Nous sommes soucieux de vous apporter une aide pour l accomplissement de vos démarches. Pour cela nous avons créé

Plus en détail

garantie complémentaire santé.

garantie complémentaire santé. PRÉAMBULE INTÉGRANCE FRAIS D OBSÈQUES est un contrat collectif d assurance temporaire en cas de décès souscrit par la Mutuelle Intégrance (le souscripteur) auprès de la Mutuelle MICILS (l organisme assureur),

Plus en détail

Facilitez vos démarches, Le dépôt de plainte. renseignez-vous avant de vous déplacer PRÉVENTION ET SÉCURITÉ. www.prefecturedepolice.

Facilitez vos démarches, Le dépôt de plainte. renseignez-vous avant de vous déplacer PRÉVENTION ET SÉCURITÉ. www.prefecturedepolice. Facilitez vos démarches, renseignez-vous avant de vous déplacer PRÉVENTION ET SÉCURITÉ Le dépôt de plainte Pour obtenir une information ou connaître l adresse du point d accueil le plus proche de chez

Plus en détail

Les délais à respecter

Les délais à respecter Les délais à respecter Dans les 24 heures Contacter les pompes funèbres et organiser les obsèques Si le défunt a souscrit une assurance Garantie obsèques au Crédit Agricole*, prévenir Assistance Obsèques

Plus en détail

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr 75 75 INSTITUTION INTERDEPARTEMENTALE DES BARRAGES RESERVOIRS DU BASSIN DE LA SEINE Adjoint tech. 1e cl. Adjoint tech. princ. 2e cl. C agent en charge du courrier 00001 75 SYNDICAT DES EAUX D'ILE-DE-FRANCE

Plus en détail

Vous orienter pour la gestion des capitaux du défunt

Vous orienter pour la gestion des capitaux du défunt Vous orienter pour la gestion des capitaux du défunt Les obligations fiscales Droits de succession à régler dans les 6 mois La déclaration de succession est une étape importante du règlement d une succession.

Plus en détail

DECES VEUVAGE Les démarches à accomplir

DECES VEUVAGE Les démarches à accomplir DECES VEUVAGE Les démarches à accomplir FICHE PRATIQUE DECES VEUVAGE Mise à jour 06/10 CLIC Oléron Conseils pratiques Pour faciliter ses démarches futures, informez votre entourage (famille, service d'aide

Plus en détail

s éteindre Des mots pour le dire...

s éteindre Des mots pour le dire... s éteindre Des mots pour le dire... Madame, Monsieur, En associant compétences et expérience dans notre activité, nous offrons aux familles endeuillées une qualité de prestations et de services fondés

Plus en détail

Facilitez vos démarches, Taxis parisiens : tarifs, réglementation et droits des usagers. renseignez-vous avant de vous déplacer

Facilitez vos démarches, Taxis parisiens : tarifs, réglementation et droits des usagers. renseignez-vous avant de vous déplacer Facilitez vos démarches, renseignez-vous avant de vous déplacer CIRCULER EN TOUTE SÉCURITÉ Taxis parisiens : tarifs, réglementation et droits des usagers Pour obtenir une information ou connaître l adresse

Plus en détail

Les notaires vous informent ET APRES MOI? Instructions à mes proches

Les notaires vous informent ET APRES MOI? Instructions à mes proches Les notaires vous informent ET APRES MOI? Instructions à mes proches Nous vous invitons à compléter ce fascicule afin de faciliter l organisation de vos funérailles, la rédaction de la déclaration de succession

Plus en détail

DEMANDE D'HABILITATION EN VUE D'EXERCER LES ACTIVITES DE POMPES FUNEBRES

DEMANDE D'HABILITATION EN VUE D'EXERCER LES ACTIVITES DE POMPES FUNEBRES PREFECTURE DE L'AIN DEMANDE D'HABILITATION EN VUE D'EXERCER LES ACTIVITES DE POMPES FUNEBRES 1ère DEMANDE RENOUVELLEMENT DENOMINATION DE L'ENTREPRISE... :.... ADRESSE DU SIEGE SOCIAL :...... tél... ADRESSE

Plus en détail

Vous avez perdu quelqu un de proche. Quelles démarches entreprendre?

Vous avez perdu quelqu un de proche. Quelles démarches entreprendre? Vous avez perdu quelqu un de proche. Quelles démarches entreprendre? Vous venez de perdre quelqu un de proche. Toutes nos condoléances. Il s agit d une période difficile durant laquelle de nombreuses

Plus en détail

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr. Ingénieur A DAM 030 tmpcom

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr. Ingénieur A DAM 030 tmpcom 75 75 SYNDICAT INTERDEPARTEMENTAL POUR L'ASSAINISSEMENT DE L'AGGLOMERATION PARISIENNE Ingénieur A DAM 030 2983 75 SYNDICAT INTERDEPARTEMENTAL POUR L'ASSAINISSEMENT DE L'AGGLOMERATION PARISIENNE Adjoint

Plus en détail

POUR MA FIN DE VIE. je m'organise. Peut-être vous préoccupez-vous de votre fin de vie, pour vous, pour vos proches Que faire?

POUR MA FIN DE VIE. je m'organise. Peut-être vous préoccupez-vous de votre fin de vie, pour vous, pour vos proches Que faire? Peut-être vous préoccupez-vous de votre fin de vie, pour vous, pour vos proches Que faire? Dès à présent, il vous est conseillé de constituer un dossier (rassemblant des documents administratifs et financiers),

Plus en détail

guide de la succession les principales démarches à effectuer lors d une succession

guide de la succession les principales démarches à effectuer lors d une succession guide de la succession les principales démarches à effectuer lors d une succession Vivre la disparition d un proche ou d un être cher est un moment douloureux pour une famille. Dans ces circonstances,

Plus en détail

Quelles démarches accomplir

Quelles démarches accomplir 4E1 MAJ 02/02/2012 Quelles démarches accomplir après le décès d'un proche? CONSEILS PRATIQUES Pour faciliter ses démarches futures, informez votre entourage (famille, service d'aide à domicile, service

Plus en détail

I. Dispositions générales. Article premier : Le cimetière de Cotterd est le lieu officiel d inhumation de la commune de Bellerive.

I. Dispositions générales. Article premier : Le cimetière de Cotterd est le lieu officiel d inhumation de la commune de Bellerive. I. Dispositions générales Article premier : Le cimetière de Cotterd est le lieu officiel d inhumation de la commune de Bellerive. Art. 2. Le service des inhumations et des incinérations, ainsi que la police

Plus en détail

Pour ma fin de vie, je m'organise

Pour ma fin de vie, je m'organise Pour ma fin de vie, je m'organise Peut-être vous préoccupez-vous de votre fin de vie, pour vous, pour vos proches Que faire? Dès à présent, il vous est conseillé de constituer un dossier (rassemblant des

Plus en détail

Situation personnelle : "Et, après moi?"

Situation personnelle : Et, après moi? Situation personnelle : "Et, après moi?" Ce document, à compléter soigneusement, est un état des lieux de votre situation personnelle et peut s'avérer bien utile en cas de décès - A remettre à une personne

Plus en détail

Dispositions en cas de décès Informations importantes à l intention des proches et des personnes de référence

Dispositions en cas de décès Informations importantes à l intention des proches et des personnes de référence Dispositions en cas de décès Informations importantes à l intention des proches et des personnes de référence Avant-propos Vous en conviendrez, rares sont les personnes qui se penchent volontiers sur l

Plus en détail

QUALIOPÉE PRÉVOYANCE ENTREPRISE GUIDE PRATIQUE ASSURÉ

QUALIOPÉE PRÉVOYANCE ENTREPRISE GUIDE PRATIQUE ASSURÉ QUALIOPÉE PRÉVOYANCE ENTREPRISE GUIDE PRATIQUE ASSURÉ QUALIOPÉE PRÉVOYANCE ENTREPRISE VOTRE CONTRAT PRÉVOYANCE EN PRATIQUE Votre entreprise a mis en place un contrat de prévoyance complet : garanties +

Plus en détail

Que faire après un décès? Aborder la fin de vie

Que faire après un décès? Aborder la fin de vie Que faire après un décès? Aborder la fin de vie Table des matières 1. Que faut-il faire? 4 1.1 Déclaration du décès 4 1.2 Modalités pratiques 4 2. Conséquences financières 6 2.1 Banque 6 2.2 La succession

Plus en détail

guide de la succession > Les principales démarches à effectuer lors d une succession

guide de la succession > Les principales démarches à effectuer lors d une succession guide de la succession > Les principales démarches à effectuer lors d une succession Vivre la disparition d un proche ou d un être cher est un moment douloureux pour une famille. Dans ces circonstances,

Plus en détail

Aide-mémoire en cas de décès. Informations et conseils pour la famille de la personne défunte

Aide-mémoire en cas de décès. Informations et conseils pour la famille de la personne défunte Aide-mémoire en cas de décès Informations et conseils pour la famille de la personne défunte 1 Perdre un être cher Chère lectrice, cher lecteur, La mort d un être cher est synonyme de douleur profonde.

Plus en détail

DECES FORMALITES ADMINISTRATIVES

DECES FORMALITES ADMINISTRATIVES 1 DECES FORMALITES ADMINISTRATIVES Les premières formalités...4 Constatation du décès...4 Déclaration en mairie...4 Demande ultérieure d'envoi de copies d'acte de décès par la mairie....4 A savoir...5

Plus en détail

Financement Obsèques + Assistance Obsèques. Pour tout prévoir dès aujourd hui en toute sérénité

Financement Obsèques + Assistance Obsèques. Pour tout prévoir dès aujourd hui en toute sérénité Financement Obsèques + Assistance Obsèques Pour tout prévoir dès aujourd hui en toute sérénité JUILLET 2007 La Garantie Obsèques du Crédit Agricole UNE SOLUTION TRÈS COMPLÈTE POUR VOTRE TRANQUILLITÉ ET

Plus en détail

guide de la succession www.cic.fr > Les principales démarches à effectuer lors d une succession

guide de la succession www.cic.fr > Les principales démarches à effectuer lors d une succession guide de la succession > Les principales démarches à effectuer lors d une succession www.cic.fr Crédit Industriel et Commercial - Société anonyme au capital de 608 439 888-6 avenue de Provence, 75009 Paris

Plus en détail

Facilitez vos démarches, Le dépôt de plainte. renseignez-vous avant de vous déplacer PRÉVENTION ET SÉCURITÉ

Facilitez vos démarches, Le dépôt de plainte. renseignez-vous avant de vous déplacer PRÉVENTION ET SÉCURITÉ Facilitez vos démarches, renseignez-vous avant de vous déplacer PRÉVENTION ET SÉCURITÉ Le dépôt de plainte Pour obtenir une information ou connaître l adresse du point d accueil le plus proche de chez

Plus en détail

Aléa Prevoyance Funéraire Mayennets 12 1950 Sion Tél 027 322 28 30

Aléa Prevoyance Funéraire Mayennets 12 1950 Sion Tél 027 322 28 30 Aléa Prevoyance Funéraire Mayennets 12 1950 Sion Tél 027 322 28 30 Le testament obsèques "Dignité", d'alea Prévoyance vous donne les moyen de décider de la façon dont doivent se dérouler vos obsèques

Plus en détail

Demande de pension. à la suite du décès d un fonctionnaire de l État, d un magistrat ou d un militaire retraité

Demande de pension. à la suite du décès d un fonctionnaire de l État, d un magistrat ou d un militaire retraité Nous sommes là pour vous aider Demande de pension Articles L. 38 à L. 52 du code des pensions civiles et militaires de retraite et demande de réversion de la retraite additionnelle Article 76 de la loi

Plus en détail

HABILITATION DANS LE DOMAINE FUNERAIRE ************************************************************

HABILITATION DANS LE DOMAINE FUNERAIRE ************************************************************ PREFET DU RHONE Préfecture Direction de la Sécurité et de la Protection Civile Bureau de la Réglementation Générale Affaire suivie par : Pascale Henny Tél. : 04.72.61.61 98 Télécopie : 04.72.61.63 72 Crriel

Plus en détail

PIERRE NATURELLE. VOTRE SITE CINERAIRE en. La pierre naturelle est faite pour durer au-delà des hommes

PIERRE NATURELLE. VOTRE SITE CINERAIRE en. La pierre naturelle est faite pour durer au-delà des hommes VOTRE SITE CINERAIRE en PIERRE NATURELLE La pierre naturelle est faite pour durer au-delà des hommes Choisir, concevoir et réaliser votre site cinéraire VOTRE SITE CINERAIRE en PIERRE NATURELLE La crémation

Plus en détail

Vous venez de perdre un proche. Information sur vos droits. Vos démarches - 1-

Vous venez de perdre un proche. Information sur vos droits. Vos démarches - 1- Vous venez de perdre un proche Information sur vos droits Vos démarches - 1- ..1.. Les démarches à ffaiire :: sous 24 heures A)) Conttactterr un médeciin - Médecin traitant - Permanence téléphonique départementale

Plus en détail

Dénomination sociale.. Enseigne/nom commercial (le cas échéant)... Nature juridique... Adresse du siège social.. Adresse de l établissement

Dénomination sociale.. Enseigne/nom commercial (le cas échéant)... Nature juridique... Adresse du siège social.. Adresse de l établissement PRÉFET DE LA HAUTE-VIENNE PRÉFECTURE DIRECTION DES LIBERTÉS PUBLIQUES BUREAU DE LA CITOYENNETÉ ET DE LA NATIONALITÉ Tél. : 05-55-44-18-22 ou 05-55-44-18-29 Fax : 05-55-44-18-19 Courriel : marie-annick.ramnoux@haute-vienne.gouv.fr

Plus en détail

Guide Funéraire. UFC Que Choisir de BOURGOIN-JALLIEU TEL: 04 37 03 00 85. 27, rue Bovier-Lapierre 38300 Bourgoin-Jallieu

Guide Funéraire. UFC Que Choisir de BOURGOIN-JALLIEU TEL: 04 37 03 00 85. 27, rue Bovier-Lapierre 38300 Bourgoin-Jallieu Guide Funéraire A N N É E 2 0 1 4 UFC Que Choisir de BOURGOIN-JALLIEU 27, rue Bovier-Lapierre 38300 Bourgoin-Jallieu TEL: 04 37 03 00 85 SITE INTERNET :WWW.UFC WWW.UFC-RHONEALPES.ORG/BOURGOIN RHONEALPES.ORG/BOURGOIN-JALLIEU/

Plus en détail

INFORMATIONS RELATIVES A LA GESTION D UN DOSSIER DE SUCCESSION ET QUELQUES NOTIONS DE BASE.

INFORMATIONS RELATIVES A LA GESTION D UN DOSSIER DE SUCCESSION ET QUELQUES NOTIONS DE BASE. ETUDE DU NOTAIRE BERNARD LEMAIGRE Rue des Preys, 28 6061 MONTIGNIES-SUR-SAMBRE Tel : 071/32.09.94 ou 071/32.88.14 Fax : 071/32.15.68 Email : bernard.lemaigre@notaire.be INFORMATIONS RELATIVES A LA GESTION

Plus en détail

Guide du retraité CIMR CAISSE INTERPROFESSIONNELLE MAROCAINE DE RETRAITES. Préparons en commun l avenir de chacun

Guide du retraité CIMR CAISSE INTERPROFESSIONNELLE MAROCAINE DE RETRAITES. Préparons en commun l avenir de chacun Guide du retraité CIMR CAISSE INTERPROFESSIONNELLE MAROCAINE DE RETRAITES Préparons en commun l avenir de chacun 2 Cher affilié, Soucieuse de prévenir toutes vos attentes, la CIMR a conçu pour vous le

Plus en détail

Un institut de formation à taille humaine

Un institut de formation à taille humaine Un institut de formation à taille humaine Sommaire PRESENTATION 3 CONDITIONS D INSCRIPTION 4 LES EPREUVES DE SELECTION 5 L IFSI PAUL GUIRAUD 6 LE PERSONNEL DE L IFSI 7 LE PROJET PEDAGOGIQUE DE L IFSI 8

Plus en détail

LA RÉVERSION LE GUIDE DE EXPERTS-COMPTABLES COMMISSAIRES AUX COMPTES

LA RÉVERSION LE GUIDE DE EXPERTS-COMPTABLES COMMISSAIRES AUX COMPTES CAISSE D ASSURANCE VIEILLESSE DES EXPERTS-COMPTABLES ET DES COMMISSAIRES AUX COMPTES LE GUIDE DE LA RÉVERSION 2015 EXPERTS-COMPTABLES COMMISSAIRES AUX COMPTES LE GUIDE DE LA RÉVERSION 2015 En cas de décès

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR TITRE I OBJET DU REGLEMENT L ADHESION

REGLEMENT INTERIEUR TITRE I OBJET DU REGLEMENT L ADHESION REGLEMENT INTERIEUR TITRE I OBJET DU REGLEMENT L ADHESION OBJET DU REGLEMENT INTERIEUR Article 1 Le présent règlement intérieur est établi conformément à l article 3 des statuts. Il est établi par le conseil

Plus en détail

Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public

Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Préfon (Caisse nationale de prévoyance de la fonction

Plus en détail

REGLEMENT MUTUALISTE DE LA MUTUELLE D ARGENSON ET DES FONCTIONNAIRES DE L ENSEIGNEMENT PUBLIC (Article 4 des Statuts) TITRE I

REGLEMENT MUTUALISTE DE LA MUTUELLE D ARGENSON ET DES FONCTIONNAIRES DE L ENSEIGNEMENT PUBLIC (Article 4 des Statuts) TITRE I REGLEMENT MUTUALISTE DE LA MUTUELLE D ARGENSON ET DES FONCTIONNAIRES DE L ENSEIGNEMENT PUBLIC (Article 4 des Statuts) Siège Social : 7/9 Villa de Lourcine 75014 PARIS. TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article

Plus en détail

CONTRAT OBSEQUES ET TUTELLE : UN ARRET* PRECISE LES MODALITES D APPLICATION

CONTRAT OBSEQUES ET TUTELLE : UN ARRET* PRECISE LES MODALITES D APPLICATION JURISPRUDENCE JURISPRUDENCE JURISPRUDENCE JURISPRUDENCE JURISPRUDENCE JURISPRUDENCE CONTRAT OBSEQUES ET TUTELLE : UN ARRET* PRECISE LES MODALITES D APPLICATION La Cour d appel de Douai a rendu le 16 Juin

Plus en détail

le taxi partagé, lance Dossier de Presse le bon plan pour se rendre aux aéroports parisiens Réservation wecab.com - 01 41 27 66 77 15 mai 2012

le taxi partagé, lance Dossier de Presse le bon plan pour se rendre aux aéroports parisiens Réservation wecab.com - 01 41 27 66 77 15 mai 2012 Dossier de Presse 15 mai 2012 lance le taxi partagé, le bon plan pour se rendre aux aéroports parisiens Réservation wecab.com - 01 41 27 66 77 CONTACTS PRESSE Communication & Cie - 01 46 67 13 23 Martine

Plus en détail

ALFORTVILLE / MAISONS-ALFORT CACHAN CHAMPIGNY-SUR MARNE / CHENNEVIÈRES-SUR-MARNE

ALFORTVILLE / MAISONS-ALFORT CACHAN CHAMPIGNY-SUR MARNE / CHENNEVIÈRES-SUR-MARNE ÉQUIPES ACTIVITÉS 3 rue Jules Cuillerier 94410 Alfortville Mob. 07 86 35 22 05 alfortvillemaisonsalfort@secours-catholique.org ALFORTVILLE / MAISONS-ALFORT Mercredi, Samedi de 9h30 à 11h30 Jeudi de 14h30

Plus en détail

additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information

additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information Relative au contrat collectif de prévoyance complémentaire à adhésion obligatoire souscrit par votre employeur RéUNICA Prévoyance

Plus en détail

Décès. Les démarches à entreprendre. La solidarité, c est bon pour la santé. MUTUALITE CHRETIENNE

Décès. Les démarches à entreprendre. La solidarité, c est bon pour la santé. MUTUALITE CHRETIENNE Décès Les démarches à entreprendre MUTUALITE CHRETIENNE La solidarité, c est bon pour la santé. Les premières formalités Outre la peine que le décès d un proche entraîne, une série de démarches administratives

Plus en détail