Nouvelle émission. du 1 au 12 novembre Real Estate Asset Management

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nouvelle émission. du 1 au 12 novembre 2010. Real Estate Asset Management"

Transcription

1 Real Estate Asset Management Nouvelle émission du 1 au 12 novembre 2010 Prospectus d émission Credit Suisse Real Estate Fund Hospitality Fonds de placement de droit suisse de la catégorie «fonds immobiliers» pour investisseurs qualifiés

2 2

3 Credit Suisse Real Estate Fund Hospitality Prospectus d émission du 29 octobre 2010 Domicile du fonds: Direction du fonds: Banque dépositaire: Distribution: Suisse Credit Suisse Asset Management Funds AG, Zurich Credit Suisse AG, Zurich Suisse Le présent prospectus, y compris le contrat de fonds avec annexe (tous deux dénommés ci-après le «Prospectus»), constituent la base légale exclusive de toutes les souscriptions à des parts du Credit Suisse Real Estate Fund Hospitality (ci-après aussi dénommé «fonds» ou «fonds immobilier»). Les investisseurs potentiels sont priés de lire tout particulièrement les mises en garde contenues sous le titre «Risques». Table des matières Offre Informations sur Credit Suisse Real Estate Fund Hospitality Informations sur la direction du fonds Informations sur la banque dépositaire Informations concernant les tiers Risques Informations complémentaires Annexe: Contrat de fonds avec annexe Traduction: La version originale de ce prospectus est en langue allemande. En cas de contradiction entre la version originale et la traduction française, la version allemande fera foi. 3

4 4

5 Offre Base juridique Le conseil d administration de la direction du fonds Credit Suisse Real Estate Fund Hospitality a décidé le 21 octobre 2010 d émettre en première émission des Parts du Credit Suisse Real Estate Fund Hospitality. Le nombre exact de parts à émettre est émis par la direction du fonds. Le nombre exact des parts émises découle du nombre de souscriptions entrant; le volume d émission visé est de CHF 500 mio. La direction du fonds se réserve le droit d adapter le volume en fonction des objets et des projets disponibles à la clôture de la souscription. Les parts seront offertes à la souscription aux conditions suivantes. Délai de souscription Prix d émission 1 novembre 2010 au 12 novembre 2010 à 12 heures (HEC) CHF net par part. Le prix d émission est basé sur la valeur d émission de CHF et il comprend une commission d émission de 1,50%. Attribution L attribution des parts aura lieu le 18 novembre La répartition et les éventuelles réductions de parts seront décidées par la direction du fonds. En cas de sursouscription, une réduction linéaire sera faite pour chaque investisseur dont la souscription dépasse parts (CHF ). Exception 1 Dans le cadre de cette émission, la direction du fond garantit aux vendeurs de biens immobiliers la souscription et l attribution d un nombre de parts n excédant pas le montant contractuel fixé à l avance. Ce montant correspond au maximum au prix de d achat des biens immobiliers. Les conditions de cette attribution sont que: (i) avant l expiration du délai de souscription un précontrat ou un contrat tous deux en la forme authentique relatif au bien immobilier soit établi, et que (ii) la propriété, les profits et les risques relatifs au biens immobiliers soient valablement transférés au Credit Suisse Real Estate Fund Hospitality au plus tard tard trois mois après la date de libération. Dans le cas où la propriété, les profits et les risques ne seraient pas transférés pour une quelconque raison au Credit Suisse Real Estate Fund Hospitality dans le délai de trois mois après la date de libération, les parts souscrites et attribuées seront transférées au Credit Suisse Real Estate Fund Hospitality au prix d émission sous déduction de la commission d émission de 1,50%. Exception 2 Dans le cadre de cette émission, la direction du fonds garantit aux distributeurs la souscription et l attribution d un nombre de parts n excédant pas le montant contractuel fixé à l avance. 5

6 Les souscriptions soumises aux exceptions 1 et 2 seront déduites du volume d émission et ne constitueront pas conséquent une réduction. Les collaborateurs du Credit Suisse Group AG et de ses filiales peuvent souscrire des parts du fonds à conditions de respecter la législation applicable, les termes du contrat de fonds et de ses annexes et à conditions que ces souscriptions ne causent pas des réductions pour les autres investisseurs. Libération La libération des parts par les investisseurs s effectuera en espèce le 25 novembre Dans des cas particuliers, à la place d un paiement en espèce, la direction du fonds peut accepter que l acquisition de parts sous forme d un apport en nature (voir 17 ch. 8 et ss). Livraison Négoce des parts Les parts ne sont compatibles ni avec SIX SIS AG ni avec Euroclear et ne peuvent dès lors être délivrées ni via SIX SIS AG ni via Euroclear (voir ci-dessous «Forme des titres / Obligation de dépôt»). Dès la date de libération, les parts du Credit Suisse Real Estate Fund Hospitality pourront être négociées. Un négoce hors bourse des parts se fera par le Credit Suisse AG. Ouverture au public / Cotation en bourse Cercle des investisseurs Forme des titres / Obligation de dépôt Dans le délai de 5 ans, la direction du fonds prévoit d ouvrir le Credit Suisse Real Estate Fund Hospitality au public, ainsi qu aux investisseurs non qualifiés et de le coter au SIX Swiss Exchange AG (voir 1 ch. 4 et 25 ch. 1 du contrat de fonds). Voir «Investisseurs, particularités» ci-après sous «Informations sur Credit Suisse Real Estate Fund Hospitality». L investisseur n a pas le droit d exiger la livraison de parts matérialisés. Les parts sont uniquement enregistrées sur le plan comptable au nom des investisseurs et doivent impérativement être enregistrées et déposées auprès du Credit Suisse AG, en Suisse. Les parts ne peuvent être enregistrées et déposées auprès d une autre banque du groupe Credit Suisse en Suisse qu avec l accord exprès et préalable de la direction du fonds et de la banque dépositaire, étant entendu qu un tel accord peut être refusé. Seules des parts entières peuvent être souscrites (aucune possibilité de fractionner). Jouissance Affectation du produit de l émission Les nouvelles parts donnent le droit de participer au résultat du fonds immobilier dès le lancement du fonds (voir «Utilisation du résultat» ciaprès sous le chapitre «Information sur Credit Suisse Real Estate Fund Hospitality»). Conformément à la politique d investissement, le produit de l émission sera investi prioritairement dans des biens immobiliers tels que des centres de congrès, des propriétés avec service hôtelier, des hôtels, des habitations à temps limitées, ainsi que dans des biens à vocation hospitalière. Des investissements dans des immeubles locatifs seront également faits (voir 8 ch. 1 du contrat de fonds). 6

7 Numéro de valeur / ISIN Parts du Credit Suisse Real Estate Fund Hospitality Numéro de valeur: / ISIN CH Restrictions de vente Lors de l émission et du rachat de parts du Credit Suisse Real Estate Fund Hospitality à l étranger, les dispositions légales concernant les fonds de placement et celles d ordre fiscal en vigueur dans le pays concerné s appliquent. Les parts de ce fonds ne peuvent être ni offertes, ni vendues ni livrées sur le territoire des USA. Il est donc recommandé aux investisseurs de nationalité américaine et à ceux soumis à l impôt sur le revenu aux Etats-Unis de consulter un conseiller fiscal avant d acquérir des parts du fonds. Un tel achat pourrait avoir des conséquences préjudiciables pour l investisseur sous l angle de la législation fiscale américaine. La direction du fonds ne fournit aux investisseurs aucun renseignement aux fins de «Qualified Electing Fund Election» selon le 1293 de l US Internal Revenue Code. La direction du fonds et la banque dépositaire peuvent interdire ou limiter la vente ainsi que le transfert de parts à des personnes physiques ou morales dans certains pays ou territoires. Echéancier Commencement du délai 1 novembre 2010 de souscription Fin du délai de souscription 12 novembre 2010 à 12 heures (HEC) Attribution des parts 18 novembre 2010 Libération des parts 25 novembre 2010 Force majeure La direction du fonds ainsi que le Credit Suisse AG se réservent le droit en tout temps jusqu au jour de la libération d ajourner voire de renoncer à l émission de nouvelles parts du fonds en cas d événements marquants monétaires, financiers, économiques, politiques, évolutifs ou de tous autres incidents de nature nationale ou internationale qui remettraient gravement en cause le succès de la présente émission. 7

8 Informations sur Credit Suisse Real Estate Fund Hospitality Le Credit Suisse Real Estate Fund Hospitality est un fonds de place- ment de droit suisse relevant de la catégorie «fonds immobiliers» au sens des art. 25 ss. en relation avec les art. 58 ss. de la loi fédérale sur les placements collectifs de capitaux du 23 juin 2006 (LPCC) destiné aux investisseurs qualifiés au sens des art. 10 al. 3 et art. 4 LPCC ainsi que l art. 6 al. 1 de l ordonnance sur les placements collectifs de capitaux du 22 novembre 2006 (OPCC). Informations générales sur le fonds Le contrat de fonds a été établi par la direction du fonds et la banque dépositaire et il a été approuvé par l autorité fédérale de surveillance des marchés financiers FINMA le 11 août Le fonds est libéré de l obligation d assurer un négoce régulier des parts, de l obligation de publier à deux reprises un changement de direction de fonds et/ou de banque dépositaire, de l obligation d établir un prospectus et un prospectus simplifié ainsi de l obligation d établir un rapport semestriel (voir 1 ch. 4 du contrat de fonds). Lors de l achat de parts, la direction du fonds peut, dans certains cas, autoriser les investisseurs à effectuer un apport en nature en lieu et place d un paiement en espèces (voir 1 ch. 4 et 17 ch. 8 ss du contrat de fonds). Le fonds immobilier se base sur un contrat de placement collectif (contrat de fonds de placement) aux termes duquel la direction du fonds s engage à faire participer l investisseur au fonds immobilier, proportionnellement aux parts qu il a acquises, et à gérer le fonds immobilier conformément aux dispositions de la loi et du contrat de fonds de placement. La banque dépositaire est partie au contrat conformément aux tâches qui lui sont conférées par la loi et le contrat de fonds de placement. Investisseurs, particularités Le cercle des investisseurs du Credit Suisse Real Estate Fund Hospitality est limité aux investisseurs qualifiés au sens de l art. 10 al. 3 et 4 LPCC et de l art. 6 al. 1 OPCC. Par investisseurs qualifiés, on entend notamment les intermédiaires financiers soumis à une surveillance, tels que les banques, les négociants en valeurs mobilières (y compris leurs clients ayant conclu un mandat de gestion de fortune écrit) et les directions de fonds, les assurances soumises à une surveillance, les corporations de droit public et les institutions de la prévoyance professionnelle dont la trésorerie est gérée à titre professionnel, les entreprises dont la trésorerie est gérée à titre professionnel ainsi que les particuliers fortunés au sens de l art. 6 al. 1 OPCC. Il y a trésorerie professionnelle lorsque l entreprise, la corporation de droit public ou l institution de prévoyance charge au moins une personne expérimentée et disposant des compétences professionnelles dans le domaine financier d administrer continuellement les biens financiers (voir 5 ch. 1 du contrat de fonds). Par la conclusion du contrat et le paiement en espèces (dans des cas exceptionnels par un apport en nature, voir 17 ch. 8 ss du contrat de fonds), les investisseurs acquièrent, à raison des parts acquises, une créance envers la direction sous forme d une participation à la fortune et au revenu du fonds immobilier. La créance des investisseurs 8

9 est fondée sur des parts. L investissement minimum est de parts du Credit Suisse Real Estate Fund Hospitality. Ouverture au public / cotation prévue Objectif et politique d investissement, restrictions La direction du fonds prévoit d ouvrir le Credit Suisse Real Estate Fund Hospitality au public et donc aux investisseurs non qualifiés, dans un délai de 5 ans et de le coter en bourse ( 1 ch. 4 et 25 ch. 1 du contrat de fonds). Ceci supposera une modification du contrat de fonds; par laquelle toutes les exceptions admises par les autorités de surveillance seront annulées. A ce moment, le fonds devra être conforme aux dispositions légales en matière de répartition du risque. L objectif de ce fonds immobilier est principalement la constitution et le maintien de la valeur des biens immobiliers à long terme et une distribution de revenus appropriée. Ce fonds immobilier investit principalement dans l'immobilier d'hospitalité commes des centres de congrès, des immeubles d habitation offrant des services comparables à ceux des hôtels, les hôtels (hôtels d affaires, de séminaires, de vacances et appart-hôtels), des formes d habitat résidentielles et limitées dans le temps (pensions, résidences pour seniors, campus), des bâtiments hospitaliers (hôpitaux, centres médicaux, autres immeubles dans le secteur de la santé) ainsi que dans des maisons d habitation ( 8 ch. 1 du contrat de fonds). La direction du fonds investit surtout dans des valeurs immobilières et des projets immobiliers à caractère durable dans toute la Suisse, c est-à-dire dans des immeubles et leurs accessoires. Le Credit Suisse Real Estate Fund Hospitality détient les immeubles en propriété directe. Les immeubles sont inscrits au registre foncier au nom de la direction du fonds avec mention de l appartenance au fonds immobilier. Ce fonds immobilier peut effectuer des placements dans (voir 8 ch. 2 du contrat de fonds): les maisons d habitation; les immeubles à caractère commercial; les constructions à usage mixte; les propriétés par étage; les terrains à bâtir (y compris les bâtiments en construction et à démolir) équipés et immédiatement constructibles, jusqu à concurrence de 60% de la fortune du fonds; les immeubles en droit de superficie jusqu à concurrence de 50% de la fortune du fonds. Les terrains à bâtir (y compris les bâtiments en construction et à démolir), les terrains non bâtis et les immeubles en droit de superficie peuvent représenter ensemble 100% de la fortune du fonds. La copropriété usuelle d immeuble est autorisée pour autant que la direction du fonds soit en mesure d exercer une influence prépondérante, c est-à-dire qu elle dispose de la majorité des voix et des parts de copropriété. De plus, la direction du fonds peut investir la fortune du fonds immobilier jusqu à un maximum de 25% dans des parts d autres fonds immobiliers suisses et de sociétés d investissement immobilier dont le domicile se trouve en Suisse ainsi que dans des certificats immobiliers. 9

10 Les parts ou les actions doivent être cotées à une bourse suisse. Par ailleurs, la direction du fonds peut investir jusqu à 10% maximum de la fortune du fonds immobilier dans des cédules hypothécaires et autres droits de gage immobiliers contractuels (voir 8 ch. 2 et 15 ch. 4 du contrat de fonds pour des informations plus détaillées). La direction du fonds peut acquérir des parts d autres placements collectifs de capitaux gérés directement ou indirectement par ellemême ou par une société à laquelle la direction est liée dans le cadre d une communauté de gestion ou de contrôle ou par une participation directe ou indirecte de plus de 10% du capital ou des voix (voir 8 ch. 4 et 19 ch. 6 du contrat de fonds). Dans les trois ans après la date de souscription, la direction du fonds doit atteindre un objectif d acquisition de cinq immeubles au moins. Dès la troisième année suivant la date de souscription, dix immeubles au moins doivent être acquis. Les groupes d habitations construites selon les mêmes principes de construction ainsi que les parcelles adjacentes sont considérés comme un seul immeuble ( 15 ch. 2 du contrat de fonds). Durant la troisième année après la souscription, la valeur vénale d un seul immeuble ne peut excéder 40% de la fortune du fonds Après la troisième année après la souscription, la valeur vénale de cet immeuble ne peut excéder 25% de la fortune du fonds ( 15 ch. 3 du contrat de fonds). L ensemble des immeubles ne peut être grevé, en moyenne, que jusqu à concurrence de 50% de la valeur vénale ( 14 ch. 2 du contrat de fonds). Ce fonds immobilier doit satisfaire aux limites de placement cinq ans après la date de souscription (lancement) ( 1 ch. 4 et ( 7 ch. 1 du contrat de fonds). Lorsque les limites sont dépassées par suite de variations du marché, le volume des placements doit être réduit au taux admissible dans un délai raisonnable en tenant compte des intérêts des investisseurs ( 7 ch. 2 du contrat de fonds). La direction du fonds ne pratique pas d opérations de prêt de valeurs mobilières, elle n effectue pas d opérations de mise ou de prise en pension et d opérations sur dérivés (voir du contrat de fonds). La direction du fonds ne peut accorder de crédits pour le compte du fonds immobilier, à l exception de créances ou d autres droits de gage fonciers contractuels ( 13 du contrat de fonds). La direction du fonds peut faire construire des bâtiments pour le compte du fonds ( 8 ch. 3 du contrat de fonds). Pour des dispositions plus détaillées quant aux prescriptions et limitations de placement, voir 1 ch. 4, 8 ainsi que 15 du contrat de fonds. Profil de l investisseur classique Le fonds convient à des investisseurs qui souhaitent effectuer un placement à moyen ou long terme et qui cherchent, en premier lieu, à obtenir un rendement régulier. Les investisseurs peuvent s accommoder de fluctuations temporaires de la valeur d inventaire ou du cours 10

11 des parts du fonds et ne sont tenus à aucun délai précis pour la réalisation du placement. Domicile du fonds Direction du fonds Banque dépositaire Rémunérations Suisse Credit Suisse Asset Management Funds AG, Zurich Credit Suisse AG, Zurich Les rémunérations et remboursements de la direction du fonds et de la banque dépositaire et/ou des distributeurs en Suisse et à l étranger sont régis par le contrat de fonds (voir ch. 4.3 de l annexe du contrat de fonds et du contrat de fonds). Exercice comptable L exercice comptable commence le 1 er janvier et se termine le 31 décembre. Le premier exercice comptable est un exercice prolongé; il finit le 31 décembre Utilisation du résultat Le bénéfice net du fonds immobilier est distribué annuellement aux investisseurs en francs suisses au plus tard dans les quatre mois qui suivent la clôture de l exercice comptable. La direction du fonds peut effectuer par ailleurs des versements intermédiaires à partir des produits des placements (voir 22 ch. 1 du contrat de fonds). Jusqu à 30% du produit net peut être reporté à compte nouveau (voir 22 ch. 2 du contrat de fonds). Les gains en capital réalisés par la vente d actifs ou de droits peuvent être distribués totalement ou partiellement par la direction du fonds ou être conservés totalement ou partiellement pour être réinvestis. L imposition et les autres conséquences fiscales pour l inves- tisseur qui résultent de la possession, de l achat ou de la vente de parts du fonds de placement sont déterminées selon les dispositions fiscales en vigueur dans le pays de domicile de l investisseur. Les investisseurs potentiels devraient s informer et se faire conseiller au sujet des lois et des ordonnances applicables au lieu de leur domicile pour la souscription, l achat, la possession et la vente de parts. Le présent prospectus ne saurait remplacer une analyse fiscale individuelle. Dispositions fiscales pertinentes Les fonds de placement qui détiennent directement des biens immobiliers sont imposés en Suisse de la manière suivante: les revenus et les gains en capital issus de la propriété foncière directe sont imposés directement au niveau du fonds (impôt sur le capital et sur le revenu), en vertu de la loi sur l impôt fédéral direct, l investisseur domicilié en Suisse étant en contrepartie exempt d impôt (fortune privée et fortune commerciale). L imposition sur le revenu, le capital et les gains immobiliers au niveau des cantons et des communes s effectue en application des dispositions fiscales cantonales pertinentes. Celles-ci sont, dans une large mesure, harmonisées avec les règles concernant l impôt fédéral direct. Les revenus issus de la propriété foncière directe ne sont pas soumis à l impôt anticipé en cas de distribution. Les autres revenus réalisés par le fonds (p. ex. revenus de sociétés immobilières, valeurs 11

12 mobilières à court terme servant un intérêt fixe) sont soumis à un impôt anticipé de 35%, qu il s agisse d une distribution ou d un nouveau placement (thésaurisation). Les gains en capital issus de la propriété foncière directe ainsi que ceux issus d autres placements (propriété foncière indirecte incluse) ne sont pas soumis à l impôt anticipé pour autant qu ils soient distribués au moyen d un coupon séparé ou qu ils figurent séparément sur le décompte. L investisseur domicilié en Suisse peut récupérer l impôt anticipé retenu sur d autres revenus en déclarant le revenu correspondant dans sa déclaration fiscale ou en présentant une demande de remboursement séparée. L investisseur domicilié à l étranger peut demander le remboursement de l impôt fédéral anticipé en vertu d une éventuelle convention de double imposition conclue entre la Suisse et son pays de domicile. A défaut d une telle convention, le remboursement de l impôt anticipé ne pourra pas être obtenu. Le fonds peut intégralement récupérer l impôt fédéral anticipé retenu sur d autres revenus qu il a perçus en Suisse. Les revenus et les gains en capital étrangers peuvent être assujettis à l impôt à la source à l étranger. Dans ce contexte, une exonération peut résulter du droit local applicable ou d une convention de double imposition. L émission et la reprise de parts du fonds sont exonérées de droit de timbre. Le négoce de parts sur le marché secondaire est soumis au droit de timbre. Les considérations fiscales qui précèdent se basent sur la situation juridique et la pratique connues à ce jour en Suisse. Tout changement de la législation, de la jurisprudence, des textes et de la pratique des autorités fiscales demeure expressément réservé. Emission et rachat de parts L émission de parts est possible à tout moment. Elle ne peut avoir lieu que par tranches. La direction du fonds doit proposer les nouvelles parts en priorité aux anciens investisseurs ( 17 ch. 1 du contrat de fonds). L investisseur peut dénoncer sa part et par conséquent le contrat de placement collectif (contrat de fonds de placement) à la fin de chaque exercice comptable, moyennant un délai de préavis de douze mois et exiger le paiement en espèces de sa quote-part au fonds immobilier. La direction du fonds peut, à certaines conditions, rembourser les parts dénoncées de manière anticipée (voir 17 ch. 2 du contrat de fonds). Si l investisseur consent au remboursement anticipé, il doit le confirmer par écrit lors de la dénonciation. Le remboursement ordinaire, de même que tout remboursement anticipé, a lieu dans les deux mois qui suivent le bouclement de l exercice comptable. Dans certaines circonstances extraordinaires, la direction du fonds peut différer, provisoirement et à titre exceptionnel, le remboursement des parts (voir 17 ch. 5 du contrat de fonds). Le prix de rachat sera calculé conformément au 16 (et les références) du contrat de fonds et arrondi à un franc. Commission de rachat La commission de rachat se monte au maximum à 5,00% de la valeur nette d inventaire (voir 18 ch. 2 du contrat de fonds). L investisseur qui souhaite connaître la commission de rachat en vigueur doit 12

13 consulter l annexe du contrat de fonds. Actuellement cette commission en vigueur est de 1,50%. Communications Les organes de publication sont la Feuille officielle suisse du commerce et la Neue Zürcher Zeitung. La direction du fonds informe les investisseurs, entre autres, des modifications du contrat de fonds, des changements de direction et/ou de banque dépositaire ainsi que de la liquidation du fonds, en faisant paraître une publication unique (voir ch. 4.4 de l annexe du contrat de fonds ainsi que 23 du contrat de fonds). Les prix d émission et de rachat de parts et/ou la valeur nette d inventaire avec la mention «commission non comprise» sont publiés à chaque émission ou rachat de parts dans la Neue Zürcher Zeitung. Les cours sont publiés quotidiennement. La direction du fonds publie, en plus, sur internet les prix d émission et de rachat et ce, dans les cinq premiers jours du mois. Les modifications susceptibles d influencer le cours des parts sont communiquées aux investisseurs dans les organes de publication. La direction du fonds publie un rapport annuel révisé dans un délai de quatre mois à compter de la fin de l exercice comptable (voir 20 ch. 3 du contrat de fonds). Dans son rapport, elle fournit des renseignements sur la composition de la fortune et sur la valeur d inventaire du fonds. Autres informations sur le fonds Pour tout complément d information sur Suisse Real Estate Fund Hospitality, prière de se référer au contrat de fonds figurant en annexe du présent Prospectus. Le contrat de fonds avec annexe et à l avenir les rapports semestriels et annuels actualisés peuvent être retirés, gratuitement, auprès de la direction du fonds, de la banque dépositaire et de tous les distributeurs. 13

14 Informations sur la direction du fonds Indications générales sur la direction du fonds Credit Suisse Asset Management Funds AG, Zurich, est responsable de la direction du fonds. Depuis sa fondation en 1984 et son inscription au registre du commerce du canton de Zurich en qualité de société anonyme le 17 avril 1984, elle s occupe exclusivement de la gestion des fonds de placement. Le montant du capital social s élève depuis le 30 juin 1994 à CHF 7 mio. Le capital social est divisé en actions nominatives et est entièrement libéré. Credit Suisse Asset Management Funds AG est une filiale à 100% du Credit Suisse AG, Zurich. La direction du fonds gère en Suisse 150 placements collectifs de capitaux au 31 décembre 2009 Conseil d administration Comité Real Estate Comité de direction Le conseil d administration de la direction du fonds se compose comme suit: Heinz Hofmann, Président Luca Diener, Vice-Président, Managing Director, Credit Suisse AG, Zurich Daniel Brupbacher, Membre, Managing Director, Credit Suisse AG, Zurich Christian Mesenholl, Membre, Director, Credit Suisse AG, Zurich Nicole Pauli, Membre, Managing Director, Credit Suisse AG, Zurich Christian Schärer, Membre, Managing Director, Credit Suisse AG, Zurich Dr. Thomas Schmuckli, Membre, Director, Credit Suisse AG, Zurich Mario Seris, Membre, Managing Director, Credit Suisse AG, Zurich Le comité real estate se compose comme suit: Heinz Hofmann, Président du conseil d administration Nicole Pauli, Membre, Managing Director, Credit Suisse AG, Zurich Dr. Thomas Schmuckli, Director, Credit Suisse AG, Zurich Mario Seris, Managing Director, Credit Suisse AG, Zurich Le comité de direction se compose comme suit: Thomas Schärer, Directeur Petra Reinhard, Directrice adjointe Michael Bünzli, Membre, Legal Counsel Thomas Federer, Membre, Performance & Risk Management Patrick Tschumper, Membre, COO Thomas Vonaesch, Membre, Real Estate Fund Management Gabriele Wyss, Membre, Compliance 14

15 Conseil en matière de décisions de placement La direction du fonds a chargé Credit Suisse AG, Zurich, de l assister en tant que conseiller en placements pour la gestion des actifs du fonds. Credit Suisse AG est un prestataire international de services financiers qui conseille sa clientèle dans les domaines du Private Banking & Retail Banking, du Corporate & Investment Banking et de l Asset Management. Il se caractérise par une longue expérience dans la gestion institutionnelle de fortune et le conseil en placement. Les modalités précises d exécution du mandat sont réglées dans un contrat entre la direction du fonds et Credit Suisse AG. Délégation de tâches partielles La direction du fonds a délégué au Credit Suisse AG, Zurich, diverses tâches partielles liées à l administration du fonds. Il s agit d activités relevant du conseil juridique et fiscal, gestion financière de la direction du fonds, de la comptabilité de fonds et des immeubles, du Real Estate Portfolio Management & Administration, Facility Management, des ressources humaines, Management Information System MIS, Risk Management ainsi que Investment Guideline Monitoring. D autres tâches partielles peuvent être confiées au Credit Suisse AG, Zurich. Les modalités précises d exécution du mandat sont réglées dans un contrat conclu entre la direction du fonds et Credit Suisse AG, Zurich. L administration et l entretien technique des immeubles ont été principalement confiés à Wincasa SA, Winterthur. Des contrats séparés régissent la réalisation exacte de ces mandats. 15

16 Informations sur la banque dépositaire Forme juridique et domicile de l administration principale Activité principale Les fonctions de banque dépositaire sont exercées par le Credit Suisse AG, Paradeplatz 8, 8001 Zurich. La banque a été fondée à Zurich en 1856 sous la forme juridique d une société anonyme portant la raison sociale «Schweizerische Kreditanstalt». Credit Suisse AG est une filiale à 100% du Credit Suisse Group AG, Zurich. Credit Suisse AG est une banque internationale universelle, spécialisée dans la gestion de fortune, l Investment Banking et le Private Banking. 16

17 Informations concernant des tiers Lieu de paiement Distributeurs Credit Suisse AG, Zurich, et toutes ses succursales en Suisse L institut suivant a été mandaté pour distribuer le fonds: Credit Suisse AG, Zurich, et toutes ses succursales en Suisse La direction du fonds est autorisée à mandater d autres distributeurs au sens de l art. 19 LPCC. Société d audit Experts chargés des estimations KPMG SA, Zurich A la fin de chaque exercice comptable et lors de chaque émission de parts, la direction du fonds fait procéder, à l estimation de la valeur du marché de tous les immeubles et terrains ou projets de constructions appartenant au fonds, par des experts chargés des estimations indépendants. Avec l approbation de l autorité de surveillance, la direction du fonds a mandaté en tant qu experts chargés des estimations: Rolf F. Bach, architecte dipl. ETS, Ernst & Young AG André Mathis, architecte dipl., titulaire d un brevet fédéral en estimations immobilières, Ernst & Young AG Daniel Schneider, ingénieur en génie civil EPF, Ernst & Young AG 17

18 Risques Risques d investissement Le fonds Credit Suisse Real Estate Fund Hospitality est soumis aux dispositions protégeant les investissseurs inscrites dans la loi fédérale du 23 juin 2006 sur les placements collectifs de capitaux (LPCC). Ces dispositions peuvent tout au plus réduire les risques mentionnés, sans néanmoins les exclure. L autorité de surveillance a accepté que certaines dispositions de la LPCC ne soient pas applicables à ce fonds (voir 1 ch. 4 du contrat de fonds). Les investisseurs qui envisagent d acheter des parts du fonds immobilier Credit Suisse Real Estate Fund Hospitality dans le cadre de cette première émission, doivent tenir compte notamment des facteurs de risque spécifiques, non exhaustifs, énoncés ci-dessous. De tels risques peuvent, seuls ou en combinaison, influencer négativement les revenus et les estimations de la fortune du fonds, et conduire à une diminution de la valeur des parts. Les immeubles d hospitalité sont des immeubles exploités par un par- tenaire commercial. Cela signifie que le succès économique d un immeuble d hospitalité dépend des qualités du partenaire qui l exploite. Dépendance liée aux développements conjoncturels Modifications du marché suisse de l immobilier Dépendance liée au partenaire Credit Suisse Real Estate Fund Hospitality investit principalement dans les biens immobiliers d hospitalité en Suisse. Le fonds peut également investir dans les biens l immobiliers résidentiels. Le fonds dépend ainsi du développement conjoncturel ainsi que des conditions cadres économiques générales. Une mauvaise évolution conjoncturelle peut par exemple conduire à ce qu un grand nombre d immeubles détenus par le fonds demeure vacant. Sont considérées comme conditions cadres économiques générales, un affaiblissement économique global, les modifications des taux du renchérissement en Suisse ou de l attractivité des facteurs liés aux sites des espaces économiques centraux de la Suisse en comparaison internationale. Par le passé, le marché immobilier se caractérisait par une évolution cyclique. Des oscillations cycliques de l offre et de la demande peuvent, à l avenir également, apparaître sur le marché tant des propriétaires que sur celui des locataires. Ces fluctuations ne sont pas nécessairement liées à l évolution conjoncturelle générale, bien que la demande en immeubles d hospitalité et les services d hospitalité dépendent en autre de ce développement général. Un accroissement de l offre conduit à une réduction des revenus locatifs ainsi que des prix des immeubles alors qu une réduction de l offre débouche sur leur hausse. Il faut dès lors s attendre à ce que l offre de d immeubles d hospitalité augmente encore. Ceci pourrait avoir des conséquences négatives pour le fonds. Pour les immeubles d habitation situés dans les plus grandes villes, la demande de surface existe et pourrait encore avoir tendance à augmenter. Dans les plus petites villes, dans les agglomérations urbaines et dans les régions périphériques du pays, on constate au contraire depuis quelque temps des surcapacités. La liquidité du marché dans les régions périphériques devrait encore augmenter. Aussi n est-il pas possible d établir des prévisions fiables sur l évolution future du marché suisse de l immobilier. En outre, on ne saurait exclure que le développement de la valeur des immeubles s effectue de manière très différenciée selon l emplacement de ceuxci. 18

19 Par le choix de partenaires fiables et expérimentés, ainsi qu avec une grande diversification d activité les risques liés aux partenaires peuvent être réduits. Des baux à loyer et des baux à ferme seront conclus avec les partenaires. L investisseur est uniquement investit dans les investissements immobiliers. La prise de participations dans des sociétés d exploitation immobilière est interdite par la loi. Liquidité restreinte et élargissement du portefeuille Le marché de l immobilier en Suisse présente une liquidité restreinte notamment en ce qui concerne les grands objets. Ce phénomène peut avoir des effets négatifs sur le développement des prix. Le risque existe que les ventes et/ou les achats à court terme d objets de grande envergure ne puissent, selon la situation sur le marché, parfois pas être réalisés ou alors uniquement moyennant des concessions sur les prix. La liquidité restreinte du marché immobilier peut également avoir pour conséquence que le Credit Suisse Real Estate Fund Hospitality ne puisse pas investir tout le produit de la présente émission directement dans des placements immobiliers. Les liquidités du fonds pourraient dès lors temporairement représenter une position plus importante dans les comptes. Ceci aurait également un effet direct sur le rendement des placements et la valeur fiscale de la part du fonds à la fin de la année. Evolution des taux Evaluation des immeubles Des changements de taux d intérêts, en particulier les taux hypothécaires ainsi que l inflation et/ou les expectatives d inflation, peuvent avoir un effet négatif sur la valeur de l immobilier, sur l évolution des revenus locatifs et sur les coûts de financement. Toutefois, conformément au contrat de fonds de placement, le poids maximal de la dette ne doit pas dépasser 50% de la valeur vénale de tous les immeubles. L évaluation des immeubles dépend d un grand nombre de facteurs et notamment d une prise en considération subjective de ces divers facteurs. Les valeurs des immeubles, arrêtées par le fonds à une date limite et vérifiées par les experts chargés des estimations indépendants, peuvent donc diverger du prix de vente réalisé puisque le prix de vente est déterminé en fonction de l offre et de la demande au moment de la vente. Malgré la diversification du portefeuille immobilier fixé dans le contrat de fonds, il se peut que des modifications de la solvabilité des locataires, des risques d avoir des locaux vides, le développement des intérêts sur les loyers et d autres facteurs aient une influence significative sur l évaluation des actifs du fonds et de ses parts. Même si des baux de longue durée portant sur des immeubles commerciaux sont conclus, il n existe aucune garantie de loyer, ni aucune certitude de pouvoir au moins renouveler les contrats en cours aux mêmes conditions. Conformément au contrat de fonds, la direction du fonds peut con- struire des bâtiments pour le compte du fonds. Pendant la phase de réalisation et jusqu à la fin des travaux qui peut être plus éloignée que prévu initialement, les investissements ne produisent aucun rendement. De plus, la construction de bâtiments, et particulièrement celle Construction de bâtiments, projets de constructions 19

20 de grands projets, comporte des risques liés à la planification et la réalisation de la construction. Risques liés à l environnement Concurrence La direction du fonds examine les immeubles lors de l acquisition en vue d identifier les risques en matière d environnement. Si des nuisances ou des problèmes reconnaissables et importants sur le plan de l environnement sont constatés, ceux-ci sont pris en compte dans le calcul des coûts prévisibles et répercutés sur le prix de vente de l immeuble. Ils font l objet d une convention avec le vendeur, selon laquelle ce dernier libère le fonds de toute responsabilité au cas où des dommages surviendraient ou entraînent la renonciation à l achat du bien immobilier. L éventualité que des sites contaminés non identifiés à ce jour soient découverts ultérieurement ne peut toutefois pas être exclue. L existence de tels sites peut occasionner des coûts d assainissement imprévus considérables se répercutant sur l évaluation de la fortune du fonds et de celle des parts. Les modifications qui se dessinent dans la gérance des biens immobiliers en général et celle des biens immobiliers d hospitalité en particulier (mots-clefs: location au lieu de vente, dissociation des immeubles et/ou du management d immeubles), pourraient conduire à une concurrence accrue et à un processus de concentration déjà perceptible. Une hausse sensible de la demande pourrait être provoquée par les Accords bilatéraux entre la Suisse et l Union Européenne («UE») ou, le cas échéant, par une entrée de la Suisse dans l Union Européenne avec pour résultat l ouverture partielle ou totale du marché du travail et du marché immobilier aux investisseurs étrangers. En l état actuel, il n est pas possible d appréhender les conséquences de l ouverture du marché du travail et du marché immobilier sur la valeur des biens immobiliers en Suisse. D éventuelles modifications ultérieures du contexte juridique, en parti- culier dans les domaines du droit fiscal, du droit du bail, de la protection de l environnement, de l aménagement du territoire et de la construction et du droit fédéral sur l acquisition de biens immobiliers par des personnes à l étranger (Lex Koller), peuvent avoir une influence sur les prix du marché immobilier, sur les coûts et les revenus et par conséquent sur l évaluation de la fortune du fonds et des parts. Modifications des lois ou des règlementations Conflits d intérêts éventuels Contrats avec des tiers proches Fixation du prix Bien que la direction du fonds prévoie de consacrer du temps et des ressources suffisants pour l accomplissement de ses tâches et qu elle en a délégué une partie à des tiers, les personnes responsables au sein de la direction du fonds ne travaillent pas exclusivement pour Credit Suisse Real Estate Fund Hospitaliy, mais également pour d autres fonds immobiliers de Credit Suisse Group SA. La direction du fonds confirme qu aucune valeur immobilière n a été cédée à des personnes proches et que les autres affaires avec des personnes proches ont été effectuées aux conditions usuelles du marché (voir ch. 18 des Directives du 2 avril 2008 concernant les fonds immobiliers définies par la Swiss Funds Association SFA). Les parts du Credit Suisse Real Estate Fund Hospitaliy seront que négociées hors bourse dès le jour de libération. 20

Zurich fondation de placement Groupe de placement Immobiliers Habitat Suisse

Zurich fondation de placement Groupe de placement Immobiliers Habitat Suisse Prospectus (seule la version allemande de ce document fait foi) Zurich fondation de placement Groupe de placement Immobiliers Habitat Suisse Un groupe de placement de la Zurich fondation de placement Numéro

Plus en détail

Nouvelle émission du 1 er au 12 juin 2015

Nouvelle émission du 1 er au 12 juin 2015 Real Estate Investment Management Prospectus d émission et de cotation Credit Suisse Real Estate Fund Interswiss Fonds de placement de droit suisse de la catégorie «Fonds immobiliers» Emission de parts

Plus en détail

Circulaire de la Commission fédérale des banques : Délégation de tâches par la direction et la SICAV

Circulaire de la Commission fédérale des banques : Délégation de tâches par la direction et la SICAV Circ.-CFB 07/3 Délégation par la direction et la SICAV Page 1 Circulaire de la Commission fédérale des banques : Délégation de tâches par la direction et la SICAV (Délégation par la direction et la SICAV)

Plus en détail

Distribution 2013 Dividende en actions Information aux actionnaires Résumé

Distribution 2013 Dividende en actions Information aux actionnaires Résumé Distribution 2013 Dividende en actions Information aux actionnaires Résumé 20 mars 2013 Disclaimer Le présent document ne constitue pas une offre de vente ou une incitation à souscrire des titres de Credit

Plus en détail

Directives de placement de. Tellco Fondation de placement. valable au 09.03.2015. Tellco Fondation de placement

Directives de placement de. Tellco Fondation de placement. valable au 09.03.2015. Tellco Fondation de placement Directives de placement de Tellco Fondation de placement valable au 09.03.2015 Tellco Fondation de placement Bahnhofstrasse 4 Postfach 713 CH-6431 Schwyz t + 41 41 819 70 30 f + 41 41 819 70 35 tellco.ch

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PLACEMENT

RÈGLEMENT DE PLACEMENT RÈGLEMENT DE PLACEMENT Sur la base de l article 49a OPP 2 ainsi que des articles 19 et 19a OLP, le Conseil de Fondation édicte le présent règlement de placement. Les dispositions d exécution, devant être

Plus en détail

1 La fortune de base est utilisée par la Fondation comme. 2 La fortune de base ne doit pas être utilisée pour

1 La fortune de base est utilisée par la Fondation comme. 2 La fortune de base ne doit pas être utilisée pour Swiss Prime Fondation de placement Règlement Le 30 mars 2015 Conformément aux statuts de Swiss Prime Fondation de placement, l Assemblée des investisseurs a adopté le présent règlement: Art. 1. Cercle

Plus en détail

DIRECTIVES POUR LES PRÊTS HYPOTHÉCAIRES

DIRECTIVES POUR LES PRÊTS HYPOTHÉCAIRES DIRECTIVES POUR LES PRÊTS HYPOTHÉCAIRES à durée déterminée et taux d intérêt fixe Edition Septembre 2014 Pensionskasse Alcan Schweiz Directives pour les hypothèques fixes 2 TABLE DES MATIERES Art. 1 Champ

Plus en détail

Nouveau droit des SA et des Sàrl: Quels changements pour les entreprises?

Nouveau droit des SA et des Sàrl: Quels changements pour les entreprises? Nouveau droit des SA et des Sàrl: Quels changements pour les entreprises? PETIT DEJEUNER DES PME & START-UP 23 novembre 2007 Panorama des nouveautés en droit des sociétés (1) 1. Transparence des indemnités

Plus en détail

951.312 Ordonnance de l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers sur les placements collectifs de capitaux

951.312 Ordonnance de l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers sur les placements collectifs de capitaux Ordonnance de l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers sur les placements collectifs de capitaux (Ordonnance de la FINMA sur les placements collectifs, OPC-FINMA) du 27 août 2014 (Etat

Plus en détail

Règlement J. Safra Sarasin Fondation de libre passage (SaraFlip)

Règlement J. Safra Sarasin Fondation de libre passage (SaraFlip) Règlement J. Safra Sarasin Fondation de libre passage (SaraFlip) Mars 2014 Règlementt Le présent règlement se fonde sur l art. 2 des statuts de J. Safra Sarasin Fondation de libre passage (désignée ci-après

Plus en détail

2010 Directives concernant le mandat de gestion de fortune

2010 Directives concernant le mandat de gestion de fortune 2010 Directives concernant le mandat de gestion de fortune Les présentes Directives ont été adoptées par le Conseil d administration de l Association suisse des banquiers dans le but de promouvoir et de

Plus en détail

Ordonnance de l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers sur les placements collectifs de capitaux

Ordonnance de l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers sur les placements collectifs de capitaux Ce texte est une version provisoire. Seule la version qui sera publiée dans le Recueil officiel des lois fédérales (www.admin.ch > droit fédéral > recueil officiel) fait foi. Ordonnance de l Autorité fédérale

Plus en détail

Septembre 2014. Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés

Septembre 2014. Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés Septembre 2014 Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés Préambule Traduction de la version originale allemande. En cas de divergences, la version allemande fait

Plus en détail

Tarification gestion de fortune clientèle privée

Tarification gestion de fortune clientèle privée Tarification gestion de fortune clientèle privée Tarifs en vigueur dès le 01.01.2013 S informer Index Page 1. Mandats de gestion discrétionnaires 2 2. Administration des dépôts titres 6 3. Achats et ventes

Plus en détail

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE 22 JUILLET 2015

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE 22 JUILLET 2015 REAL ESTATE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE 22 JUILLET 2015 www.edr-realestatesicav.com Marché immobilier & cours de bourse Rapport du gestionnaire Rapport annuel, comptes annuels pour l exercice au 31 mars

Plus en détail

Directives de la CHS PP D 01/2014

Directives de la CHS PP D 01/2014 Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle CHS PP Directives de la CHS PP D 01/2014 français Habilitation des gestionnaires de fortune actifs dans la prévoyance professionnelle Edition

Plus en détail

DIRECTIVES POUR LES PRETS HYPOTHÉCAIRES. de premier et deuxième rang (à taux d'intérêt variable)

DIRECTIVES POUR LES PRETS HYPOTHÉCAIRES. de premier et deuxième rang (à taux d'intérêt variable) DIRECTIVES POUR LES PRETS HYPOTHÉCAIRES de premier et deuxième rang (à taux d'intérêt variable) Édition Septembre 2014 Pensionskasse Alcan Schweiz Directives pour les hypothèques à taux variable 2 Sommaire

Plus en détail

Credit Suisse Real Estate Fund PropertyPlus Swiss Real Estate Funds Day 2012. Ulrich Braun, Real Estate Asset Management 26.

Credit Suisse Real Estate Fund PropertyPlus Swiss Real Estate Funds Day 2012. Ulrich Braun, Real Estate Asset Management 26. Swiss Real Estate Funds Day 2012 Ulrich Braun, 26. Januar 2012 Suisse Faits et chiffres importants Principal prestataire de produits de placements immobiliers en Suisse, avec 28,7 mrd CHF d'actifs gérés

Plus en détail

Loi fédérale encourageant le logement à loyer ou à prix modérés

Loi fédérale encourageant le logement à loyer ou à prix modérés Loi fédérale encourageant le logement à loyer ou à prix modérés (Loi sur le logement, LOG) 842 du 21 mars 2003 (Etat le 13 juin 2006) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 108 de la

Plus en détail

UBS SA. Media Relations Tél. +41-44-234 85 00. www.ubs.com. 30 mars 2007. Communiqué de presse

UBS SA. Media Relations Tél. +41-44-234 85 00. www.ubs.com. 30 mars 2007. Communiqué de presse Communiqué de presse UBS SA Tél. +41-44-234 85 00 www.ubs.com UBS communique le dividende ainsi que la valeur d inventaire de trois UBS Real Estate Funds et annonce une augmentation de capital avec droit

Plus en détail

Décembre 2013 Directives concernant le mandat de gestion de fortune

Décembre 2013 Directives concernant le mandat de gestion de fortune Décembre 2013 Directives concernant le mandat de gestion de fortune Préambule 1. Les présentes Directives ont été adoptées par le Conseil d administration de l Association suisse des banquiers dans le

Plus en détail

Swisscanto Asset Management SA, Berne. Zürcher Kantonalbank, Zurich. 750 000 parts au maximum. 26 mai au 5 juin 2014, 12h00 HEC

Swisscanto Asset Management SA, Berne. Zürcher Kantonalbank, Zurich. 750 000 parts au maximum. 26 mai au 5 juin 2014, 12h00 HEC Prospectus d'émission du 30 avril 2014 SWISSCANTO (CH) REAL ESTATE FUND SWISS COMMERCIAL Fonds de placement contractuel de droit suisse de type «fonds immobilier» pour des investisseurs qualifiés Domicile

Plus en détail

PROFITER DE LA CROISSANCE DE L ÉCONOMIE CHINOISE

PROFITER DE LA CROISSANCE DE L ÉCONOMIE CHINOISE PROFITER DE LA CROISSANCE DE L ÉCONOMIE CHINOISE FIN DE LA SOUSCRIPTION: 15.04.2010 Série Avril 2010 1 SÉRIE AVRIL EXPRESS CERTIFICATES SUR DES ACTIONS CHINOISES DE PREMIER ORDRE Surpondération des secteurs

Plus en détail

2008 Règles de conduite pour négociants en valeurs mobilières. applicables à l exécution d opérations sur titres

2008 Règles de conduite pour négociants en valeurs mobilières. applicables à l exécution d opérations sur titres 008 Règles de conduite pour négociants en valeurs mobilières applicables à l exécution d opérations sur titres Table des matières Préambule... 3 A Directives générales... 4 Art. Base légale... 4 Art. Objet...

Plus en détail

Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH)

Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) (statuts de la SCH) du xx juin 2015 L assemblée générale de la SCH (société), vu l art. 12, al. 1, de la loi fédérale du 20 juin 2003 sur l encouragement

Plus en détail

Fonds de placement en Suisse. Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT

Fonds de placement en Suisse. Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT Fonds de placement en Suisse Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT Table des matières Page Avant-propos 3 Définitions 4 Fonctionnement d un fonds de placement 6 Caractéristiques des fonds

Plus en détail

Statuts de Swiss Life Holding SA

Statuts de Swiss Life Holding SA Statuts de Swiss Life Holding SA (Traduction du texte original en allemand) I. Raison sociale, but et siège 1. Raison sociale, forme juridique 2. But Une société anonyme au sens des articles 620 et suivants

Plus en détail

Caisse de pension et propriété du logement/

Caisse de pension et propriété du logement/ Encouragement à la propriété du logement (EPL) Caisse de pension et propriété du logement/ Versement anticipé et mise en gage des avoirs issus du 2 e pilier Table des matières Mobilisation des capitaux

Plus en détail

Fondation de libre passage Independent. Règlement de placement

Fondation de libre passage Independent. Règlement de placement Fondation de libre passage Independent Règlement de placement Sur la base de l'art. 5 de l acte de fondation de la Fondation de libre passage Independent (Fondation) ainsi que sur la base de l'art. 49a

Plus en détail

Zurich Invest Target Investment Fund

Zurich Invest Target Investment Fund Pour une constitution de patrimoine structurée et flexible Zurich Invest Target Investment Fund Le Target Investment Fund de Zurich Invest SA est une solution de placement flexible et intelligente vous

Plus en détail

Circ.-CFB 03/1 Appel au public / Placements collectifs Page 1

Circ.-CFB 03/1 Appel au public / Placements collectifs Page 1 Circ.-CFB 03/1 Appel au public / Placements collectifs Page 1 Circulaire de la Commission fédérale des banques : Appel au public au sens de la législation sur les placements collectifs de capitaux (Appel

Plus en détail

PARVEST WORLD AGRICULTURE Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable

PARVEST WORLD AGRICULTURE Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable PARVEST World Agriculture a été lancé le 2 avril 2008. Le compartiment a été lancé par activation de sa part N, au prix initial

Plus en détail

Floored Floater sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «General Electric Capital Corporation»

Floored Floater sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «General Electric Capital Corporation» sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «General Electric Capital Corporation» Dans l environnement actuel caractérisé par des taux bas, les placements obligataires traditionnels

Plus en détail

relatif au Règlement d examen applicable à l Examen professionnel pour les spécialistes de la prévoyance en faveur du personnel

relatif au Règlement d examen applicable à l Examen professionnel pour les spécialistes de la prévoyance en faveur du personnel Association suisse des Institutions de prévoyance ASIP Association de spécialistes en gestion de la prévoyance en faveur du personnel VVP Guide relatif au Règlement d examen applicable à l Examen professionnel

Plus en détail

TITRE V : ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF

TITRE V : ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF TITRE V : ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF Chapitre I : Les Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières Section I : Dispositions générales Article 264 : Les dispositions du présent chapitre

Plus en détail

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers IFRS 9 Chapitre 1 : Objectif 1.1 L objectif de la présente norme est d établir des principes d information financière en matière d

Plus en détail

SUCCÈS DU PLACEMENT DE 287,5 MILLIONS D EUROS D OCEANE ILIAD À ÉCHÉANCE 1 ER JANVIER 2012, SUSCEPTIBLE D ÊTRE PORTÉ À 330,6 MILLIONS D EUROS.

SUCCÈS DU PLACEMENT DE 287,5 MILLIONS D EUROS D OCEANE ILIAD À ÉCHÉANCE 1 ER JANVIER 2012, SUSCEPTIBLE D ÊTRE PORTÉ À 330,6 MILLIONS D EUROS. Société anonyme au capital de 12.000.000 euros Siège social : 8, rue de la Ville l Évêque, 75 008 Paris 342 376 332 RCS Paris SUCCÈS DU PLACEMENT DE 287,5 MILLIONS D EUROS D OCEANE ILIAD À ÉCHÉANCE 1 ER

Plus en détail

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Financement d entreprise et fusions et acquisitions 27 FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Le Canada est doté de marchés financiers bien développés et très évolués. Les principales sources

Plus en détail

Swiss Prime Fondation de placement SPF Immobilier Suisse Prospectus du groupe de placements

Swiss Prime Fondation de placement SPF Immobilier Suisse Prospectus du groupe de placements Swiss Prime Fondation de placement SPF Immobilier Suisse Prospectus du groupe de placements Les informations figurant dans le présent prospectus se fondent sur les statuts, le Règlement et les directives

Plus en détail

PROSPECTUS. PROSPECTUS 14 valable à compter du 01.01.2010

PROSPECTUS. PROSPECTUS 14 valable à compter du 01.01.2010 20 PROSPECTUS PROSPECTUS 14 valable à compter du 01.01.2010 Article 47 2 de la loi du 4 août 1992 relative aux Crédits Hypothécaires et l article 4 de l Arrêté royal du 5 février 1993 portant diverses

Plus en détail

Financement hypothécaire

Financement hypothécaire Financement hypothécaire Tour d horizon des possibilités de financement proposées par : Votre partenaire hypothèques Un projet d achat de votre propre logement? Vous avez déjà trouvé le logement de vos

Plus en détail

POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT D ACTIONS INCITATIVES

POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT D ACTIONS INCITATIVES POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT Champ d application de la politique Les options d achat d actions incitatives servent à récompenser les titulaires d option pour les services qu ils fourniront à l émetteur.

Plus en détail

Norme internationale d information financière 2 Paiement fondé sur des actions

Norme internationale d information financière 2 Paiement fondé sur des actions Norme internationale d information financière 2 Paiement fondé sur des actions Norme internationale d information financière 2 Paiement fondé sur des actions OBJECTIF 1 L objectif de la présente Norme

Plus en détail

Credit Suisse Real Estate Fund LivingPlus Présentation du produit. Real Estate Asset Management Janvier 2015

Credit Suisse Real Estate Fund LivingPlus Présentation du produit. Real Estate Asset Management Janvier 2015 Présentation du produit Real Estate Asset Management Janvier 2015 Demographie une société viellissante Année 2015 2030 2040 Population 8.2 mio. 8.7 mio. 8.9 mio. 65+ 1.5 mio. (17.4%) 2.1 mio. (24.2%) 2.4

Plus en détail

CE COMMUNIQUÉ NE DOIT PAS ÊTRE PUBLIÉ, DISTRIBUÉ OU DIFFUSÉ, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, AUX ÉTATS-UNIS, AU CANADA, EN AUSTRALIE, OU AU JAPON.

CE COMMUNIQUÉ NE DOIT PAS ÊTRE PUBLIÉ, DISTRIBUÉ OU DIFFUSÉ, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, AUX ÉTATS-UNIS, AU CANADA, EN AUSTRALIE, OU AU JAPON. COMMUNIQUE DE PRESSE Émission par Ingenico d Obligations à Option de Conversion et/ou d Échange en Actions Nouvelles ou Existantes (OCEANE) Obtention du visa de l Autorité des marchés financiers Neuilly-sur-Seine,

Plus en détail

Financement hypothécaire

Financement hypothécaire Financement hypothécaire Petit tour d horizon des possibilités de financement proposées par : Votre partenaire hypothèques Un projet d achat de votre propre logement? Vous avez déjà trouvé le logement

Plus en détail

Circulaire 2013/xy Distribution de placements collectifs. Distribution au sens de la législation sur les placements collectifs de capitaux

Circulaire 2013/xy Distribution de placements collectifs. Distribution au sens de la législation sur les placements collectifs de capitaux Banques Groupes et congl. financiers Autres intermédiaires Assureurs Groupes. et congl. d assur. Intermédiaires d assur. Bourses et participants Négociants en valeurs mob. Directions de fonds SICAV Sociétés

Plus en détail

Règlement sur les prêts (RPrêts)

Règlement sur les prêts (RPrêts) Version du 31 mai 2013 Règlement sur les prêts (RPrêts) Version validée par la Commission de placements le 14 mars 2011 et adoptée par le Conseil d administration le 21 mars 2011. CHAPITRE PREMIER Généralités

Plus en détail

Convention de prévoyance

Convention de prévoyance (à usage interne, laisser en blanc s.v.p.) N de compte prévoyance Original pour la Fondation Convention de prévoyance Conformément à l art. 82 LPP, le/la titulaire convient avec la Fondation de prévoyance

Plus en détail

Ordonnance de la Commission fédérale des banques sur la faillite de banques et de négociants en valeurs mobilières

Ordonnance de la Commission fédérale des banques sur la faillite de banques et de négociants en valeurs mobilières Ordonnance de la Commission fédérale des banques sur la faillite de banques et de négociants en valeurs mobilières (Ordonnance sur la faillite bancaire, OFB) du 30 juin 2005 La Commission fédérale des

Plus en détail

Circulaire 2008/8 Appel au public placements collectifs. Appel au public au sens de la législation sur les placements collectifs de capitaux

Circulaire 2008/8 Appel au public placements collectifs. Appel au public au sens de la législation sur les placements collectifs de capitaux Circulaire 2008/8 Appel au public placements collectifs Appel au public au sens de la législation sur les placements collectifs de capitaux Référence : Circ.-FINMA 08/8 Appel au public placements collectifs

Plus en détail

du 28 mai 2003 (Dernière modification: 29 août 2007)

du 28 mai 2003 (Dernière modification: 29 août 2007) Circ.-CFB 03/1 Appel au public / Placements collectifs Page 1 Circulaire de la Commission fédérale des banques : Appel au public au sens de la législation sur les placements collectifs de capitaux (Appel

Plus en détail

STATUTS DE MODEL SA MODEL AG - MODEL Ltd

STATUTS DE MODEL SA MODEL AG - MODEL Ltd STATUTS DE MODEL SA MODEL AG - MODEL Ltd Titre premier : Dénomination - Siège - But - Durée Article premier Il est formé, sous la raison sociale «MODEL SA», une société anonyme qui est régie par les présents

Plus en détail

Einlagensicherung der Schweizer Banken und Effektenhändler Garantie des dépôts des banques et négociants en valeurs mobilières suisses

Einlagensicherung der Schweizer Banken und Effektenhändler Garantie des dépôts des banques et négociants en valeurs mobilières suisses Einlagensicherung der Schweizer Banken und Effektenhändler Garantie des dépôts des banques et négociants en valeurs mobilières suisses Version 2012 Convention des banques et négociants en valeurs mobilières

Plus en détail

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 O:\Ifw-daten\IFW-FF\14 FinMaerkte_FinPlatzPolitik\143.2 FM CH Statistik\Publ Kennzahlen\Kennzahlen_Dezember08\Internet\Kennzahlen_CD-

Plus en détail

Ordonnance sur les fonds de placement

Ordonnance sur les fonds de placement Ordonnance sur les fonds de placement (OFP) Modification du 25 octobre 2000 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 19 octobre 1994 sur les fonds de placement 1 est modifiée comme suit: Art.

Plus en détail

Credit Suisse Group AG Statuts

Credit Suisse Group AG Statuts Credit Suisse Group AG Statuts 19 mai 2015 Version le 19 mai 2015 I. Raison sociale, siège, durée et but de la société Art. 1 Art. 2 Raison sociale, siège et durée Sous la raison sociale Credit Suisse

Plus en détail

EMPRUNT PALATINE TERMES ET CONDITIONS INDICATIFS

EMPRUNT PALATINE TERMES ET CONDITIONS INDICATIFS Emetteur Titre de créance intégralement remboursé à l échéance ( * ) Souche n 1 Devise Montant Nominal Total Prix d Emission Valeur Nominale Indiquée Montant minimum de souscription Banque Palatine (Fitch

Plus en détail

Assujettissement des caisses-maladie. selon la loi sur l'assurance-maladie (LAMal)

Assujettissement des caisses-maladie. selon la loi sur l'assurance-maladie (LAMal) Circulaire 12 Assujettissement des caisses-maladie selon la loi sur l'assurance-maladie (LAMal) Circulaire 12 - du 27 novembre 2013 1. Remarques préalables Dans ses lettres-circulaires du 27 septembre

Plus en détail

REGLEMENTS FINANCIERS DE L AGIRC ET DE L ARRCO. (avril 2014)

REGLEMENTS FINANCIERS DE L AGIRC ET DE L ARRCO. (avril 2014) REGLEMENTS FINANCIERS DE L AGIRC ET DE L ARRCO (avril 2014) PREAMBULE REGLEMENT FINANCIER DE L AGIRC L Association générale des institutions de retraite des cadres (Agirc) a pour objet la mise en œuvre

Plus en détail

hypofinance Pour accéder à la propriété Augmentez vos chances de réussite

hypofinance Pour accéder à la propriété Augmentez vos chances de réussite hypofinance Augmentez vos chances de réussite Pour accéder à la propriété De quels fonds propres disposez-vous pour acquérir un logement? Comment amortir? Les charges liées à un tel achat peuvent-elles

Plus en détail

Début des travaux à Sihlcity

Début des travaux à Sihlcity COMMUNIQUÉ DE PRESSE Début des travaux à Sihlcity Un consortium formé par Credit Suisse Asset Management (CSAM) et Swiss Prime Site AG, comme investisseurs et par Karl Steiner SA, en tant que concepteur

Plus en détail

HELVETIA PLAN DE VERSEMENT PORTEFEUILLE DE PARTS GESTION INDIVIDUELLE

HELVETIA PLAN DE VERSEMENT PORTEFEUILLE DE PARTS GESTION INDIVIDUELLE PENSION SOLUTIONS 2013 HELVETIA PLAN DE VERSEMENT PORTEFEUILLE DE PARTS GESTION INDIVIDUELLE Les produits financiers dont il est question dans le présent document sont des produits financiers dérivés.

Plus en détail

URBAN VITALIM SCPI «PINEL»

URBAN VITALIM SCPI «PINEL» URBAN VITALIM La note d information prévue par le Code Monétaire et Financier a obtenu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-06 en date du 12/05/2015. Elle peut être obtenue gratuitement

Plus en détail

Règles de conduite pour négociants en valeurs mobilières applicables à l exécution d opérations sur titres Directives de l Association suisse des

Règles de conduite pour négociants en valeurs mobilières applicables à l exécution d opérations sur titres Directives de l Association suisse des Règles de conduite pour négociants en valeurs mobilières applicables à l exécution d opérations sur titres Directives de l Association suisse des banquiers du janvier 997 Préambule Les présentes règles

Plus en détail

Statuts d UBS SA 22 février 2011

Statuts d UBS SA 22 février 2011 Statuts d UBS SA février 0 Le présent texte est une traduction de l original allemand («Statuten»). Seul le texte en langue allemande fait foi. Sommaire Chapitre er Raison sociale, siège, but et durée

Plus en détail

Chapitre 1 Objectifs et principes 3 Art. 1 Objectifs 3 Art. 2 Bases légales 3 Art. 3 Principes généraux 4

Chapitre 1 Objectifs et principes 3 Art. 1 Objectifs 3 Art. 2 Bases légales 3 Art. 3 Principes généraux 4 REGLEMENT CONCERNANT LES PLACEMENTS DE LA CAISSE FEDERALE DE PENSIONS PUBLICA (REGLEMENT DE PUBLICA CONCERNANT LES PLACEMENTS) du 5 avril 00 (état au 8 octobre 0) Règlement de PUBLICA concernant les placements

Plus en détail

Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions pour les actionnaires

Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions pour les actionnaires Notice d offre Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions pour les actionnaires Septembre 1999 Imprimé au Canada BCE Inc. Notice d offre Actions ordinaires Régime de réinvestissement

Plus en détail

URBAN VITALIM SCPI «PINEL»

URBAN VITALIM SCPI «PINEL» URBAN VITALIM La note d information prévue par le Code Monétaire et Financier a obtenu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-06 en date du 12/05/2015. Elle peut être obtenue gratuitement

Plus en détail

Tranche C Non cotée MAD 1 000 000 000

Tranche C Non cotée MAD 1 000 000 000 CREDIT IMMOBILIER ET HOTELIER EXTRAIT DE LA NOTE D INFORMATION EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE MONTANT GLOBAL DE L EMISSION : 1 MILLIARD DE DIRHAMS Tranche A Cotée Tranche B Non cotée Tranche

Plus en détail

PRIVATE EQUITY. La solidité et la prospérité du marché suisse. Un rendement stable et durable dans l immobilier locatif et hôtelier

PRIVATE EQUITY. La solidité et la prospérité du marché suisse. Un rendement stable et durable dans l immobilier locatif et hôtelier VIRGIN REAL ESTATE INVEST PRIVATE EQUITY La solidité et la prospérité du marché suisse Un rendement stable et durable dans l immobilier locatif et hôtelier L excellence de la place luxembourgeoise. ADEJE

Plus en détail

CONVOCATION CONVOCATION À LA 15 E ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DES ACTIONNAIRES DE SWISS PRIME SITE AG

CONVOCATION CONVOCATION À LA 15 E ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DES ACTIONNAIRES DE SWISS PRIME SITE AG CONVOCATION CONVOCATION À LA 15 E ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DES ACTIONNAIRES DE SWISS PRIME SITE AG Mardi 14 avril 015 à 16h00 (ouverture des portes à 15h00) Stadttheater Olten, Frohburgstrasse 5, CH-

Plus en détail

Règlement du plan pour actions Novartis

Règlement du plan pour actions Novartis Règlement du plan pour actions Novartis Novartis International SA 4002 Bâle Switzerland 11/2013, Novartis International SA 1 1 Qu est-ce que le plan pour actions Novartis? 3 1.1 Qui peut prendre part au

Plus en détail

Ordonnance sur le bail à loyer et le bail à ferme d habitations et de locaux commerciaux

Ordonnance sur le bail à loyer et le bail à ferme d habitations et de locaux commerciaux Ordonnance sur le bail à loyer et le bail à ferme d habitations et de locaux commerciaux (OBLF) 221.213.11 du 9 mai 1990 (Etat le 1 er juillet 2014) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 253a, al. 3, du

Plus en détail

VALENER INC. (la «Société») POLITIQUE RELATIVE À LA NÉGOCIATION RESTREINTE

VALENER INC. (la «Société») POLITIQUE RELATIVE À LA NÉGOCIATION RESTREINTE VALENER INC. (la «Société») POLITIQUE RELATIVE À LA NÉGOCIATION RESTREINTE Politique approuvée par le Conseil d administration le 29 septembre 2010 1. ÉNONCÉ DE POLITIQUE La législation en valeurs mobilières

Plus en détail

Emerging Markets Equity Fund (le «Compartiment»)

Emerging Markets Equity Fund (le «Compartiment») Prospectus Simplifié Novembre 2008 JPMorgan Funds Emerging Markets Equity Fund (le «Compartiment») Un compartiment de JPMorgan Funds (la «SICAV»), une SICAV de droit luxembourgeois. Ce prospectus simplifié

Plus en détail

POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS

POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS Champ d application de la politique Il y a placement privé lorsqu un émetteur distribue des titres en contrepartie d espèces aux termes des dispenses de prospectus ou des

Plus en détail

4,50 % Obligation Crédit Mutuel Arkéa Mars 2020. par an (1) pendant 8 ans. Un placement rémunérateur sur plusieurs années

4,50 % Obligation Crédit Mutuel Arkéa Mars 2020. par an (1) pendant 8 ans. Un placement rémunérateur sur plusieurs années Obligation Crédit Mutuel Arkéa Mars 2020 4,50 % par an (1) pendant 8 ans Souscrivez du 30 janvier au 24 février 2012 (2) La durée conseillée de l investissement est de 8 ans. Le capital est garanti à l

Plus en détail

Conditions générales pour les prêts hypothécaires aux membres du 10 février 2014 (état au 20 mars 2014)

Conditions générales pour les prêts hypothécaires aux membres du 10 février 2014 (état au 20 mars 2014) Conditions générales pour les prêts hypothécaires Article 1 Qualité de l emprunteur 1 L emprunteur doit être un membre de la Caisse de prévoyance de l Etat de Genève (ci-après, «la Caisse»). S il perd

Plus en détail

Circulaire de la Commission fédérale des banques: Appel au public au sens de la législation sur les fonds de placement

Circulaire de la Commission fédérale des banques: Appel au public au sens de la législation sur les fonds de placement Circ.-CFB 03/1 Appel au public / Fonds de placement Page 1 Circulaire de la Commission fédérale des banques: Appel au public au sens de la législation sur les fonds de placement (Appel au public / Fonds

Plus en détail

SCPI GEMMEO COMMERCE. L immobilier de commerce français en portefeuille

SCPI GEMMEO COMMERCE. L immobilier de commerce français en portefeuille SCPI GEMMEO COMMERCE L immobilier de commerce français en portefeuille AVERTISSEMENT Facteurs de risques Avant d investir dans une société civile de placement immobilier (ci-après «SCPI»), vous devez tenir

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

Règlement relatif aux sanctions et à la procédure de sanction

Règlement relatif aux sanctions et à la procédure de sanction Règlement relatif aux sanctions et à la procédure de sanction (dans la version du 24 décembre 2012) La commission de l'organisme d'autorégulation de l'association Suisse des Sociétés de Leasing (OAR /

Plus en détail

actionnariat salarié

actionnariat salarié actionnariat salarié L Actionnariat Salarié est un outil d épargne collective permettant aux salariés d acquérir directement ou indirectement des actions de leur entreprise au travers du Plan d Épargne

Plus en détail

Multi Defender VONCERT

Multi Defender VONCERT Multi Defender VONCERT sur le SMI, EuroStoxx 50 et le S&P 500 Vous souhaitez profiter de la hausse de cours potentielle de grands indices boursiers sans pour autant exclure des corrections de cours? Le

Plus en détail

RÉGIME D OPTIONS D ACHAT D ACTIONS DE RESSOURCES MÉTANOR INC.

RÉGIME D OPTIONS D ACHAT D ACTIONS DE RESSOURCES MÉTANOR INC. RÉGIME D OPTIONS D ACHAT D ACTIONS DE RESSOURCES MÉTANOR INC. ARTICLE I OBJET DU RÉGIME 1) L objet du présent régime d options d achat d actions (le «régime») est de servir les intérêts de Ressources Métanor

Plus en détail

Fonds de placement immobilier RioCan

Fonds de placement immobilier RioCan FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER Fonds de placement immobilier RioCan Notice d offre décrivant les modalités d un régime de réinvestissement des distributions à l intention des porteurs de parts et d un régime

Plus en détail

Action quote-part d'une valeur patrimoniale; participation au capital-actions d'une société.

Action quote-part d'une valeur patrimoniale; participation au capital-actions d'une société. Glossaire Action quote-part d'une valeur patrimoniale; participation au capital-actions d'une société. Alpha Alpha est le terme employé pour indiquer la surperformance d un placement après l ajustement

Plus en détail

AVIS AUX ACTIONNAIRES

AVIS AUX ACTIONNAIRES Kotak Funds Société d investissement à capital variable Siège social: 16, boulevard d Avranches, L-1160 Luxembourg Grand-Duché de Luxembourg R.C.S. Luxembourg: B 131.576 (la «Société») AVIS AUX ACTIONNAIRES

Plus en détail

La vente d immeuble en l état futur d achèvement

La vente d immeuble en l état futur d achèvement La vente d immeuble en l état futur d achèvement La Vente en l état futur d achèvement (VEFA), communément appelée «achat sur plan», ce qui résume son objet, est le contrat par lequel une personne, l acquéreur,

Plus en détail

2011 / 3 Directives concernant les placements fiduciaires

2011 / 3 Directives concernant les placements fiduciaires 2011 / 3 Directives concernant les placements fiduciaires Préambule Les présentes directives ont été adoptées par le Conseil d administration de l Association suisse des banquiers dans le but de promouvoir

Plus en détail

But, champ d application et définitions. soustraits à la mainmise des autres créanciers du dépositaire.

But, champ d application et définitions. soustraits à la mainmise des autres créanciers du dépositaire. Loi fédérale sur les titres intermédiés (LTI) 957.1 du 3 octobre 2008 (Etat le 1 er juillet 2015) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 98, al. 1, et 122, al. 1, de la Constitution

Plus en détail

I. Raison sociale But Durée Siège

I. Raison sociale But Durée Siège VAUDOISE ASSURANCES HOLDING SA Statuts I. Raison sociale But Durée Siège Art. 1 Art. 2 Art. 3 VAUDOISE ASSURANCES HOLDING SA VAUDOISE VERSICHERUNGEN HOLDING AG VAUDOISE ASSICURAZIONI HOLDING SA VAUDOISE

Plus en détail

SCPI URBAN PIERRE N 3

SCPI URBAN PIERRE N 3 SCPI URBAN PIERRE N 3 La note d information relative à la première augmentation de capital a reçu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-04 en date du 01/04/2015. Elle peut être obtenue

Plus en détail

RÈGLES DE CONDUITE DE BSI SA

RÈGLES DE CONDUITE DE BSI SA BANQUIERS SUISSES DEPUIS 1873 RÈGLES DE CONDUITE DE BSI SA MAI 2012 BSI SA (ci-après BSI ou la Banque ), soucieuse d accroître en permanence le niveau de qualité et d efficacité des services et produits

Plus en détail

Financement Hypothécaire. Financementhypothecaire.ch. Votre propre logement. Le prix du rêve. Constituer vos fonds propres.

Financement Hypothécaire. Financementhypothecaire.ch. Votre propre logement. Le prix du rêve. Constituer vos fonds propres. Edition 2010 Financementhypothecaire.ch Votre propre logement Vous avez trouvé le logement de vos rêves? Ou peut- être ne songez- vous que depuis peu à devenir propriétaire? Cette brochure vous aidera

Plus en détail

SCPI URBAN PIERRE N 3

SCPI URBAN PIERRE N 3 SCPI URBAN PIERRE N 3 La note d information relative à la première augmentation de capital a reçu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-04 en date du 01/04/2015. Elle peut être obtenue

Plus en détail

AUDIT. Le nouveau droit comptable. Comptes annuels illustratifs. kpmg.ch

AUDIT. Le nouveau droit comptable. Comptes annuels illustratifs. kpmg.ch AUDIT Le nouveau droit comptable Comptes annuels illustratifs kpmg.ch 2 KPMG Le nouveau droit comptable: comptes annuels illustratifs Table des matières Remarques préliminaires et hypothèses 3 Comptes

Plus en détail

alpha sélection est une alternative à un placement risqué en actions et présente un risque de perte en capital, en cours de vie et à l échéance.

alpha sélection est une alternative à un placement risqué en actions et présente un risque de perte en capital, en cours de vie et à l échéance. alpha sélection alpha sélection est une alternative à un placement risqué en actions et présente un risque de perte en capital, en cours de vie et à l échéance. Instrument financier émis par Natixis (Moody

Plus en détail