MOT DU PRÉSIDENT LE COMITÉ DES USAGERS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MOT DU PRÉSIDENT LE COMITÉ DES USAGERS"

Transcription

1 Volume 6 - Numéro 2 - Septembre 2007 Une publication de l AQDR HAUT-RICHELIEU Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées 870, Curé Saint-Georges, Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J2X 2Z8 Téléphone : Télécopieur : MOT DU PRÉSIDENT LE COMITÉ DES USAGERS OÙ EN SOMMES-NOUS? Une autre saison commence. Plusieurs ont manifesté le désir de s impliquer. Le conseil d administration compte de nouveaux membres. Déjà quelques défis nous attendent. Un beau projet préparé par Louise Nadeau peut changer bien des données à notre organisation. Notre force augmente. Nous sommes de plus en plus présents dans le milieu. En somme, nous pouvons si nous voulons défendre de plus en plus efficacement les droits des 50 ans et plus. Est-ce que la restructuration du Centre de santé et des services sociaux aboutira? Est-ce que nous réussirons à défendre les droits des résidents des centres d accueil tant publics que privés? Est-ce que notre action à l hôtel de ville fera évoluer la sécurité des personnes âgées? Tous nous avons un rôle à jouer si petit soit-il. Qui aura le courage de faire sa part? Bonne saison Félix Blanchard

2 ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DE DÉFENSE DES DROITS DES PERSONNES RETRAITÉES OU PRÉRETRAITÉES Bon à savoir Informations Vous rénovez? Avant de confier vos travaux à un entrepreneur prenez toujours en note son numéro de licence et informez-vous auprès de la Régie du Bâtiment du Québec du bon dossier de celui-ci. Ne signez rien tout de suite et prenez le temps de les contacter pour vous assurer qu il n y a pas de plaintes concernant l exécution de ses travaux et que son permis est valide. Ces renseignements pourraient vous sauver bien des soucis. Téléphone : Télécopieur : Un premier guide destiné à vulgariser les assurances automobiles et habitation Ce guide démystifie les assurances automobile et habitation, favorise une meilleure connaissance des produits d assurance offerts, renseigne sur les protections particulières à se procurer pour certains biens et regorge de conseils pratiques en matière de prévention du vol et de l incendie. Option consommateurs s est associée avec le BAC (Bureau d assurance du Canada) et le GAA (Groupement des assureurs automobiles) en vue de donner la meilleure information possible aux consommateurs. L industrie de l assurance utilise son propre langage dont les termes peuvent être difficiles à comprendre pour nous. Ce guide a donc pour but de clarifier l assurance automobile et habitation. L AQDR s est procuré ce guide et il est disponible à notre bureau et ce, gratuitement. Vous pouvez réserver votre copie en téléphonant au (Quantité limitée) Conseil d administration Président Félix Blanchard Vice-présidente Yolande Richer L équipe du siège social Coordonnatrice Johanne Demers Trésorier Germain Lussier Secrétaire Micheline Drouin Agente de communication Nicole Thibodeau Administratrices Ghislaine Cournoyer Claire LeBlanc Louise Nadeau Lucie Roy Juan Roméro Intervenante Louise Martin HAUT-RICHELIEU Projets spéciaux Pierrette Bisaillon-Denis Murielle Bissonnette Morrissette Lucille Bousquet Priscille Denault Pierre-André Denis Rédactrice Lucie Fournier Équipe de rédaction L Héritage du Haut-Richelieu est le journal interne de l AQDR (Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées du Haut-Richelieu). Prochaine parution Décembre 2007 Date de tombée 9 novembre 2007 Coordination Comité du journal Commanditaires Claude Bachand Député fédéral André Riedl Député d Iberville Réalisation graphique Fleur de lysée design graphique Nous tenons à remercier chaleureusement Fleur de lysée design graphique et Véronique Michon, infographiste, pour le soin tout particulier apporté à la présente édition. 2

3 Le réveil sonne. Derrière les draperies, le soleil est au rendez-vous. Une magnifique journée s annonce. Je me prélasse, je m étire, je laisse mes yeux embrumés s ouvrir à la vie disparue depuis quelques heures, je songe aux activités qui m occuperont aujourd hui et c est à mon insu qu elle se présente, sans invitation, et même sans me laisser le loisir de lui ouvrir la porte. Les gouttes d eau vivifiantes qui coulent sur mon corps me donnent un répit. À la hâte, je débute ma journée, passant par mes rituels quotidiens. Je m habille très chaudement pour une marche matinale, car un froid intense a lui aussi rendez-vous avec le soleil. Tous ses rayons, à la fois dangereux et sains, dardent mes yeux derrières mes verres fumés. Quelques instants à admirer ce qu il y a de merveilleux dans cette nature recouverte de millions de flocons blancs, puis la méditation amorcée se trouve bousculée par cette intruse au prochain coin de rue. Elle est là, elle me guette. Comment l ignorer? Elle s éloigne peu à peu quand des rencontres inattendues me permettent d oublier sa présence constante. Le temps de prendre un café, de griffonner quelques mots des cruciverbistes et elle a disparu tout à fait. De retour à la maison, elle m indique clairement sa présence. Elle se cache derrière les mots de mes lectures, les TRAQUENARD Par Angéline Viens lettres de mes écrits et même dans les coins les plus sombres de mes pensées. La maison entière devient un guet-apens. Comme une voleuse, je me sens traquée. Je suis comme un gibier dans un cercle de chasseur qui se resserre de plus en plus. Elle me poursuit et me harcèle. Même mes repas se dégustent en tête-à-tête avec elle. Elle se tient aussi tapie dans l ombre, comme si elle avait honte de sa mission. Ma fuite devient infernale. Pourquoi s acharne-telle autant? Voudrait-elle me faire comprendre un message important qui m échappe? Puisque tous mes efforts sont vains pour empêcher ce traquenard, je décide d amorcer un dialogue plutôt que de la fuir. La communication, serait-ce là le sésame qui allait ouvrir le mystérieux coffre à solutions? Et si cette issue s avérait bénéfique J avais tout à y gagner. Nous nous engageons donc sur un chemin d écoute et de réflexion. Je lui explique mon cheminement surtout fait de compromis, de concessions, rempli d embûches et, tout à coup, j ai la certitude de comprendre toutes les raisons pour lesquelles elle s est retrouvée sur ma route. Alors, nous devenons bien plus que des amies. Nous sommes maintenant complices. Complices de bons moments, complices du merveilleux de la vie, complices des heures qui passent agréablement, complices de ce qui me lie à elle, complices de tout ce temps passé en compagnie de mon amie, la solitude. Réflexion 3

4 Santé LA MARCHE Par Josée Gagné Agente de promotion des saines habitudes de vie CSSS Haut-Richelieu Rouville automne arrive à grands pas avec ses splendides L paysages multicolores. Une façon simple et agréable de profiter de cette saison des couleurs est d intégrer la marche à ses activités quotidiennes. La marche est un exercice à la portée de tous. De bonnes espadrilles ainsi que des vêtements confortables et vous voilà prêts à partir. Toutes les occasions sont bonnes pour marcher, que ce soit pour se divertir, se déplacer, garder la forme, relaxer ou tout simplement pour découvrir les parcs de la ville?. L objectif n est pas la rapidité du pas ni la distance parcourue, mais plutôt de marcher le plus souvent possible et encore mieux sur une base quotidienne. La recommandation de Santé Canada est la pratique de 30 minutes d activité physique tous les jours. Toutes les périodes de 10 à 15 minutes peuvent être cumulées, l important c est de profiter de toutes les occasions qui se présentent à vous. Pour intégrer la pratique de la marche au quotidien, vous devez d abord choisir des parcours sécuritaires et marcher selon votre rythme. Pour déterminer l intensité à atteindre, rappelez-vous que l essoufflement ne doit pas vous empêcher de maintenir une conversation. L utilisation d un podomètre, un petit appareil qui compte le nombre de pas peut stimuler votre motivation. Voici un petit guide de référence afin d apprécier vos effort : 1. Le podomètre doit être positionné à la taille, en ligne avec les genoux et attaché à la ceinture de votre pantalon ou de votre jupe. 2. Pour évaluer votre nombre de pas initial, il est recommandé de porter le podomètre durant trois jours du lever au coucher et de noter le nombre de pas faits chaque jour. 3. Chaque tranche de pas correspond à environ 30 minutes de marche. Les premiers pas représentent les déplacements quotidiens nécessaires. 4. Un résultat de moins de pas correspond à une personne sédentaire, ce n est qu après pas que l on commence graduellement à être actif. 5. Les adultes actifs font en moyenne à pas par jour et les aînés actifs de à pas? 6. Pour y arriver, il vous suffit de vous fixer un objectif personnel et de l augmenter de façon progressive. 7. La tenue d un registre permet aussi de mesurer vos progrès et de maintenir votre motivation. 8. Faites-vous accompagner d un ami ou d un parent si vous n aimez pas marcher seul. 9. Vous pouvez aussi vous joindre à un club de marche. Intégrer la marche au quotidien permet d améliorer la santé et de retarder le vieillissement. Pour faire en sorte que cette habitude soit associée à un moment agréable, il est essentiel de respecter son rythme et de se rappeler que chaque pas est un pas de plus vers la santé. Pour connaître les Clubs de Marche de la Montérégie, consultez le site internet du Réseau à-vie-forme au Bonne marche! 4

5 Le parlement des sages de l AQDR les 10, 11 et 12 septembre 2007 Avec la collaboration de l Assemblée nationale, l AQDR a créé en l an 2000 le Parlement des sages. Celui-ci est composé de 125 membres de l AQDR à la retraite provenant de toutes les régions du Québec. Le Parlement des sages vise à faire ressortir les préoccupations, les réflexions et les espoirs des citoyens de 55 ans et plus. Cette activité amènera les participants à mieux connaître les étapes du processus législatif ainsi que les multiples fonctions des députés et du personnel administratif de l Assemblée nationale. Des conseillers de l Assemblée nationale apportent leur expertise et leur soutien tout au long de l activité. L AQDR veut également stimuler la précieuse participation des personnes retraitées au développement de la société, et susciter, chez plusieurs d entre elles, une réflexion sur leur engagement et leur participation à la vie publique. Enfin, le Parlement des sages désire présenter une autre vision du pouvoir : celle du citoyen qui assume, dans son milieu, ses responsabilités sociales et qui revendique une emprise démocratique sur la résolution des problèmes qui le touchent et qui concernent la société entière. Ce parlement donne l occasion aux «sages» de partager, avec tous les citoyens, leurs réflexions sur la société. Deux nouveaux membres du conseil d administration participeront cette année à cette belle expérience. Les travaux du Parlement des Sages sont enregistrés mais ne sont pas diffusés simultanément. Si vous désirez visionner ces travaux vous n avez qu à téléphoner au bureau national ou à celui de votre section pour connaître la date et l heure de la diffusion quelques jours après la fin de ceux-ci. Bureau national : Section Haut-Richelieu : Vie associative 5

6 Vie associative Prochains dîners-conférences Date Conférencier Sujet 5 septembre 2007 Dîner de la rentrée 1 er octobre 2007 M e Claudine Monette Chambre des notaires 5 novembre 2007 Robert Meloche Chef pompier prévention service sécurité-incendie Décembre 2007 Fête de Noël 7 janvier 2008 Manon Paquette Groupe Forget, audioprothésistes 4 février 2008 Mario Wilson Antiquaire 3 mars 2008 Félix Blanchard Comité des usagers du CSSS 7 avril 2008 Institut Nazareth et Louis-Braille (INLB) Mai 2008 Assemblée générale annuelle Dépistage cancer sein et Ghislaine Cournoyer prostate après 60 ans Avis de recherche Vos œuvres, des questions, des opinions, vos propres articles ou des textes que vous aimeriez soumettre? Nous souhaitons que l Héritage reflète de plus en plus les intérêts des membres de l AQDR Haut-Richelieu. Appelez-nous au ou faites-nous parvenir vos textes ou commentaires à l adresse suivante : AQDR Haut-Richelieu 870, Curé Saint-Georges Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J2X 2Z8 Ou encore au courriel : 6 Voir le site Internet pour de plus amples informations, les chroniques et autres actualités de l AQDR nationale et des autres sections

7 Les anniversaires Octobre 1 B. McMillan Solange 4 Anctil Danielle 5 Lemire Claude 5 Roy Jacqueline 8 Gingras Lucien 9 Laurin Marielle 10 Litchfield Dion 10 Marchessault Germain 12 Landry Lucien 12 Lambert Micheline 13 Moro Joseph 14 Blanchard Félix 14 McKanick Gail 15 Bilodeau Aimé 16 Brosseau Pierrette 16 Tremblay Pauline 18 Beauvolsk Carole 22 Lapointe Yvette 22 Martin Fernand 22 Côté Jacques 25 Fournier Gérald 27 Dion Marie-Andrée 28 Vigeant Jacques 29 Bisaillon Gaétane 30 Bonneau Réal 31 Robert Éliette 31 Côté Doris 31 Roberge Fortier Francine 31 Lizée Ginette 31 Fournier Lucie Novembre 4 Pomerleau Rita 4 Serres Lina 5 Baillargeon Rosette 6 Greendale Pierre 6 Pinsonnault Daniel 7 Fontaine Denis 7 Landry Germain 8 Desnoyers Gilles 9 Tremblay Michel 10 Séguin Gaston 11 Dumaine Yves 11 Cyr Laura 12 St-Germain Geneviève 14 Vigeant Pierrette 14 Leduc Michel 16 Ducharme Claire 19 Guay Marcel 21 Bertrand Germain 21 Godin Réal 21 Kirkpatrick Wayne 21 Dalbec Francine 21 Morin Jean 23 Rheault Jacqueline 24 Baccichet Roger 25 Hébert Jean-Jacques 25 Simard Germain 27 Laplante Réal 28 Vallée Armand 28 Boucher Denise 29 Boutin Gérard Décembre 1 Richer Yolande 2 Brodeur Bernard 2 Thibault Lorraine 4 Laparé Gisèle 4 Lévesque Denis 6 Lague Yvonne 6 Roy Paul 7 Archambault Bernard 8 Godin Yolande 8 Lapointe Claude 10 Bélair Yves 11 Lessard Serge 12 Raymond Madeleine 12 Turgeon Serge 13 Vivier Henriette 13 Bourassa Jacques 17 Brien Maggie 17 Benoit Yvon 18 Roy Marie-Thérèse 19 Normandin Paul 19 Brisson Bernard 21 Perreault Noël 22 Poulin René 22 Lehoux Noëlla 22 Dumas Germain 24 Bergeron Dionne Rita 25 Viens Jean-Noël 25 Chénard Noël 26 Bessette Barrière Claudette 27 Greendale Francine 29 Gaulin Jean-Guy 30 Hamel Pierre Anniversaires Petite annonce Mise en garde L AQDR offre d annoncer des messages pour aider les membres et favoriser l entraide mais ne peut être garante de la qualité des produits ou services. 7

8 Exposition Qu y a-t-il sous votre vieille peau? Longtemps après le fameux «Connais-toi toi-même», peu d entre nous savent vraiment ce qu ils ont dans le ventre (au sens propre du terme). On peut y remédier, en allant voir cet été, au Centre des Sciences de Montréal, une exposition hors du commun : Le monde du corps. Non seulement on y verra ce qu on a dans le ventre, mais on y verra tout de la tête aux pieds, devant, derrière et dessous, en passant par chaque os et osselet. La disposition de chaque pièce en montre permet au visiteur d examiner à loisir tous les angles qu il désire observer. Le créateur de cette exposition très spéciale est Gunther von Hagens, un anatomiste qui se décrit lui-même comme un plaideur, un aventurier intellectuel, un briseur de tabous. Le procédé de plastination qu il a inventé et qu il utilise est une méthode selon laquelle les liquides et graisses corporels d un donneur décédé sont remplacés par du plastique liquide. Avant que ce plastique ne se solidifie, on fixe les spécimens dans des poses dynamiques naturelles; l exercice prend une année entière. À ses détracteurs, à ceux qui sont choqués qu on utilise et expose ainsi des corps humains, il rétorque que l Église fait cela depuis des années avec les corps de saintes personnes dans un but différent. Son but à lui est que «la connaissance du corps humain ne doit plus demeurer le secret d une poignée de privilégiés; elle doit être librement disponible à tous et à toutes.» On rapporte des sondages à l effet que quelques mois après avoir vu cette exposition 9 % des visiteurs ont amélioré leur mode de vie (arrêt de tabac, pratique d exercices) afin de respecter ce corps désormais mieux connu. Jusqu ici, son objectif semble donc réaliste car des milliers de personnes ont vu son exposition dans diverses contrées du monde. Ici au Vieux Port, il faut réserver, faire la file et arriver tôt pour visiter à l aise. Par Lise Dallaire Le visiteur verra donc des corps humains plastifiés, organes, membres, muscles, os, cartilages enfin de tout ce qu il faut pour respirer, penser, danser, chanter, vivre et se reproduire. Tous sont attentifs et concentrés; plusieurs se consultent et émettent des commentaires. Ils écoutent, regardent, tournent autour des pièces en montre pour en scruter toutes les faces, cherchant à cerner le mystère de la vie, de la santé, de la maladie et de la mort. Tout au long de cette exposition, on voit des personnes examiner attentivement un genou ou une hanche comportant une prothèse comme celle qu on leur a remplacée, un cœur comme celui qui a flanché chez l être aimé, un organe dont on ignorait le rôle, le voisinage et l aspect. D autres scrutent un os ou une colonne vertébrale qui en raison d un alignement vicieux, gâche la vie d un des leurs et leur propre vie. Que dire de ces poumons noircis et de ce ventre en besace? Où se cache le secret? Quels sont les moyens en notre pouvoir pour empêcher la machine de se dérégler? Y en a-t-il? Les organes sains, les muscles au travail, les corps d athlètes d élite sont une pure merveille mais ceux-là, on sait qu ils appartiennent à une minorité. On est quand même forcé de faire le constat de l effet de nos actions sur l état de notre propre mécanique. Qui est l inventeur d une patente aussi géniale? Quelles sont les raisons (y en a-t-il?) qui expliquent les ratés survenant avant ou après la naissance? Le tout petit petit embryon n est pas plus ni moins bouleversant que ses aînés plus âgés de quelques semaines ni que le fœtus ou le nouveau-né. Devant chacun d eux, notre admiration est sans voix et sans commune mesure avec leur taille. «Le véritable prix de la beauté, c est l envie de la posséder qu elle inspire» Gilles Vigneault 8

9 Le miracle de la formation des spermatozoïdes et de leur mise en réserve avant le grand voyage de la fécondation est montré avec finesse et précision tandis que les transformations du corps de la future maman et de la nourrice ne sont que beauté et point du tout morbides, comme on pourrait le craindre dans les circonstances. L ensemble de ce voyage à l intérieur du corps humain est à la fois émouvant et fascinant. Ici, devant l étonnante complexité et la finesse inouïe des multiples faisceaux nerveux, sanguins et autres, on prend réellement conscience à quel point la vie humaine ne tient qu à un fil. Nous savions déjà que nous sommes mortels; jusque là pas de surprise. Ce qui étonne vraiment et l idée générale qui reste en tête, c est que cette machine sophistiquée qu est le corps humain, est presque toujours fonctionnelle et parfois même exceptionnelle. Au sortir d une démonstration aussi géniale, on sent bien le privilège de posséder ce corps dont nous avons la jouissance. On sent tout autant que ce privilège a ses exigences et que notre devoir le plus élémentaire est de traiter ce bijou de corps humain, quel qu il soit, avec un infini respect, tout au long du laps de temps où il nous est prêté. «Si le ciel et la terre même ne peuvent subsister longtemps, à plus forte raison l homme!» Lao-Tseu Vie associative 9

10 Santé et services sociaux Les résultats du sondage du journal de juin 2007 Par Louise Nadeau Il n y a eu que 7 répondants sur un potentiel d environ 400 membres. Les choix faits jusqu à présent semblent donc convenir à la majorité et on ne peut conclure qu il faut apporter des transformations majeures. Un grand merci à ceux qui ont répondu et fait part de leur appréciation. Les suggestions auront sûrement une influence sur les choix futurs. Réunions Quand Une personne souligne sa préférence pour une la 2 e semaine; 5 personnes préfèrent la 1 ère semaine Trois préfèrent avec repas alors que deux mentionnent sans repas Trois personnes choisiraient l avant-midi; trois privilégient l après-midi Cinq personnes mentionnent le lundi comme préférence; deux ont coché le mardi Endroit La préférence va à un même endroit régulièrement. Une seule personne signale son désir de variation de l endroit et une autre coche la variation pour des occasions particulières. Le Campus du Collège a la préférence. On a aussi coché «une résidence pour personnes âgées» et «restaurant». Une personne a ajouté «Centre des Aînés». Sujet des conférences Tous les sujets suggérés dans le sondage ont trouvé preneur chez les répondants; de plus, un des répondants a souligné «selon l actualité». Activités et sorties de groupe Ce secteur a attiré l attention comparativement à l an dernier; les répondants ont noté leur intérêt pour des sorties touristiques et culturelles. Une suggestion a été faite concernant une visite à la Maison Jacques Cantin qui accueille les gens qui subissent des traitements pour le cancer. Journal Les répondants signifient leur appréciation du contenu. Les sujets énumérés intéressent un ou plusieurs répondants. Quelques sujets ont été rajoutés : services publics régionaux, Conseil des aînés, université du 3 e âge, vie politique régionale (aînés). 10

11 Veuillez Veuillez retourner retourner cette cette page avec avec votre votre paiement paiement FORMULAIRE D ADHÉSION OU DE RENOUVELLEMENT FORMULAIRE D ADHÉSION FORMULAIRE DE RENOUVELLEMENT Apprenez à défendre vos droits La cotisation de 12 $ permet d agir aux niveaux local, régional et provincial (3 $ sont acheminés à l AQDR provinciale). Veuillez faire parvenir la présente page et votre cotisation de 12 $ à l adresse suivante : AQDR Haut-Richelieu 870, rue Curé-Saint-Georges Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J2X 2Z8 Pour tout autre renseignement, n hésitez pas à communiquer avec nous au ou par télécopieur au Nom : Prénom : Adresse : Ville : Code postal : Téléphone : Date de naissance : Courriel : Jour Mois Année L érosion du revenu à la retraite, la privatisation des services de santé et l abus envers les aînés vous préoccupent? Aidez-nous à développer ces dossiers en devenant bénévole pour l AQDR Haut-Richelieu. u Votre participation est essentielle. Je désire être bénévole. Commentaires / suggestions : Les secteurs qui m intéressent sont : Conseil d administration Accompagnement pour les aînés victimes d abus, de violence et de négligence Aide pour une campagne de financement Organisation d activités spéciales (journée internationale des personnes âgées, fête de Noël, etc.) et publication du journal Santé et services sociaux Autres dossiers

12 «L'AQDR, un organisme voué à la défense des droits et des conditions de vie des aînés ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DE DÉFENSE DES DROITS DES PERSONNES RETRAITÉES OU PRÉRETRAITÉES HAUT-RICHELIEU «Action démocratique du Québec Porte-parole de l opposition officielle en matière d affaires internationales et d exportation Bureau 380, 4 e avenue C.P. 898, succursale Iberville Saint-Jean-sur-Richelieu (QC) J2X 1W9 Téléphone : Télécopieur : ANDRÉ RIEDL Député d Iberville

Deux jours pour le leadership jeunesse 9 et 10 octobre 2014, Université Laval, Québec

Deux jours pour le leadership jeunesse 9 et 10 octobre 2014, Université Laval, Québec Deux jours pour le leadership jeunesse 9 et 10 octobre 2014, Université Laval, Québec L événement Deux jours pour le leadership jeunesse offre à quelque 200 jeunes leaders des écoles secondaires EVB-CSQ

Plus en détail

Info lettre Vélo Passe-Sport Plein Air

Info lettre Vélo Passe-Sport Plein Air Info lettre Vélo Passe-Sport Plein Air Conférences & soirées thématiques Pour agrémenter votre saison d automne, hiver, printemps Dans un ambiance chaleureuse, conviviale, vue sur le fleuve en plein coeur

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Mon argent pour la vie

Mon argent pour la vie Mon argent pour la vie Bâtir son épargne. Protéger ses avoirs. Prendre sa retraite en toute confiance. QUESTIONNAIRE SUR LE STYLE DE VIE À LA RETRAITE NAME DATE CURRENT AGE AGE YOU HOPE TO RETIRE La vie

Plus en détail

Samedi 22 novembre 2014

Samedi 22 novembre 2014 JOURNÉE DE FORMATION POUR LES BÉNÉVOLES Samedi 22 novembre 2014 De 8 h 15 à 17 h au Campus de l UdeM à Laval PIERRE BRUNEAU conférencier invité Homme de cœur et de défis, Pierre Bruneau partage son temps

Plus en détail

COMMANDITE. possibilité de. et publicité dans le livret-souvenir

COMMANDITE. possibilité de. et publicité dans le livret-souvenir 2 14 COMMANDITE dans le livret-souvenir Elle est jeune. Elle est mature. Elle inspire. Elle bâtit. Elle accomplit. Ensemble, elles contribuent. gala Femmes de mérite est l une des principales activités

Plus en détail

AU VOLANT DE MA SANTÉ

AU VOLANT DE MA SANTÉ AU VOLANT DE MA SANTÉ AÎNÉS, êtes-vous à risque? La conduite automobile est une activité complexe. En fait, plusieurs exigences sont nécessaires pour l exercer, comme de : > bien connaître les règles

Plus en détail

Une autre belle année remplie d apprentissages et d activités qui se termine sur une belle note : la langue de chez nous! Bon été à tous!

Une autre belle année remplie d apprentissages et d activités qui se termine sur une belle note : la langue de chez nous! Bon été à tous! VOLUME 3, N 3 PRINTEMPS 2014 Dans ce numéro 2 Spectacle-bénéfice 6 Espace Bénévolat 7 Espace Grande Lecture 2014 10 Espace Apprenants 11 Calendrier des activités 12 Nos coordonnées 13 Formulaire de don

Plus en détail

Dossier informatisé des officiels

Dossier informatisé des officiels Bulletin des officiels Octobre 2010 Bonjour à toutes et à tous, L automne est arrivé la semaine passée et comme un coup de vent, les belles chaleurs de l été se sont envolées. L année 2009-2010 fut bien

Plus en détail

UN SERVICE À VOTRE IMAGE

UN SERVICE À VOTRE IMAGE UN SERVICE À VOTRE IMAGE Un service Un service de de Mutuelles qui qui inspire inspire la fierté! la fierté! Depuis 2012, Depuis l AQEI 2012, offre l AQEI un offre outil un sur outil mesure à mesure ses

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

ACDEAULF QUI GAGNE QUOI? En éducation des adultes, Vers des conditions gagnantes pour tous. Colloque annuel. 16-17 novembe 1999

ACDEAULF QUI GAGNE QUOI? En éducation des adultes, Vers des conditions gagnantes pour tous. Colloque annuel. 16-17 novembe 1999 En éducation des adultes, QUI GAGNE QUOI? Vers des conditions gagnantes pour tous. e Colloque annuel de l Association canadienne d éducation des adultes des universités de langue française 16-17 novembe

Plus en détail

Réunion des membres. Dîners Parle Parle, Jase Jase

Réunion des membres. Dîners Parle Parle, Jase Jase Dîners Parle Parle, Jase Jase Le mercredi 15 avril, Casa Grecque, 5787 Sherbrooke Est Le mercredi 13 mai, Ottavio, 6880, Jean-Talon Est Le mercredi 10 juin, Ô Asie, 7060, Sherbrooke Est Le mercredi 15

Plus en détail

FORMATION D UN CLUB DE MARCHE. Novembre 2010

FORMATION D UN CLUB DE MARCHE. Novembre 2010 FORMATION D UN CLUB DE MARCHE Novembre 2010 Vieillir est un processus continu, progressif et irréversible. C est une dure réalité qui nous rattrape un peu plus chaque jour. Il s inscrit dans le continuum

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1 Les aînés regroupés de Charlesbourg 7260, boulevard Cloutier, Québec, G1H 3E8 http://www.caabcharlesbourg.org/arc arc@caabcharlesbourg.org Décembre 2011 Volume 4 no. 1 1. Éditorial Gérald Lavoie Président

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE SONDAGE. Le droit et les personnes âgées

QUESTIONNAIRE DE SONDAGE. Le droit et les personnes âgées QUESTIONNAIRE DE SONDAGE Le droit et les personnes âgées À PROPOS DU SONDAGE La Commission du droit de l Ontario (CDO) et son projet sur le droit touchant les personnes âgées La CDO, un organisme public

Plus en détail

Le Premier. Un bel été pour tous! Infos de chez-nous! Juin 2011. Sommaire: 1) Mot du directeur. 2a) Mandat du comité.

Le Premier. Un bel été pour tous! Infos de chez-nous! Juin 2011. Sommaire: 1) Mot du directeur. 2a) Mandat du comité. Le Premier Sommaire: 1) Mot du directeur 2a) Mandat du comité 2b) Remerciements 2c) Le journal a besoin de vous 3) Nouveaux employés 4) Années de fidélité Infos de chez-nous! Juin 2011 Un bel été pour

Plus en détail

Vous avez besoin d argent?

Vous avez besoin d argent? Vous avez besoin d argent? Voici un système qui vous permet d acquérir un revenu récurrent d environ 1500 euros sans trop d effort! Laissez- moi compléter votre lignée pour vous! Du bureau de Joseph Edward

Plus en détail

La créativité comme pratique

La créativité comme pratique 2015 Prospectus à l intention des commanditaires La créativité comme pratique Mobiliser différents modes de pensée 14 et 15 mai 2015 dans le Quartier Latin Montréal, Québec, Canada Organisé par : L Institut

Plus en détail

Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques

Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques Février 2015 Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques Bonjour, Il nous fait plaisir de vous transmettre une proposition d adhésion aux services juridiques personnalisés de l AQCPE. Ces services

Plus en détail

Principes essentiels de gouvernance à l intention des administrateurs d organismes sans but lucratif (Programme OSBL)

Principes essentiels de gouvernance à l intention des administrateurs d organismes sans but lucratif (Programme OSBL) Principes essentiels de gouvernance à l intention des administrateurs d organismes sans but lucratif (Programme OSBL) FORMULAIRE DE DEMANDE D ADMISSION PRINCIPES ESSENTIELS DE GOUVERNANCE À L INTENTION

Plus en détail

Régime de rentes du Québec

Régime de rentes du Québec RETRAITE QUÉBEC Guide du bénéficiaire Régime de rentes du Québec Pour connaître vos droits et vos obligations Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DÉPOSÉ AU CONSEIL DES COMMISSAIRES

RAPPORT ANNUEL DÉPOSÉ AU CONSEIL DES COMMISSAIRES RAPPORT ANNUEL DÉPOSÉ AU CONSEIL DES COMMISSAIRES POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2012-2013 Préparé le 4 septembre 2013 Déposé le 11 septembre 2013 En vertu de l article 220.2 de la Loi sur l instruction publique

Plus en détail

Plate-forme pédagogique

Plate-forme pédagogique Plate-forme pédagogique Le programme éducatif «Accueillir la petite enfance» En tant que CPE, nous appliquons le programme éducatif du ministère «Accueillir la petite enfance». Ce programme a pour but

Plus en détail

Juin 2012. Bravo et merci encore pour l excellent travail du comité reconnaissance et l importante présence du personnel.

Juin 2012. Bravo et merci encore pour l excellent travail du comité reconnaissance et l importante présence du personnel. Infos de chez-nous! Juin 2012 Sommaire 1-Soirée reconnaissance 2-Recrutement -Fête des Bénévoles -Page centrale: photos 3-Années de Fidélité -Milieu de formation -S. Cécile Fortier, 4-Soins infirmiers

Plus en détail

Les dons d organes provenant de personnes décédées. Parlons-en

Les dons d organes provenant de personnes décédées. Parlons-en Les dons d organes provenant de personnes décédées Parlons-en Table des matières Introduction Pourquoi les dons d organes sont si importants? Face aux faits Le taux de succès des transplantations rénales

Plus en détail

Octobre 2015. 1. Conseil d établissement 2015-2016. Voici les parents qui vous représentent au conseil d établissement :

Octobre 2015. 1. Conseil d établissement 2015-2016. Voici les parents qui vous représentent au conseil d établissement : Octobre 2015 1. Conseil d établissement 2015-2016 Voici les parents qui vous représentent au conseil d établissement : Mme Sabrina Boucher M. Abderrahman Nadir M. Ait Benali Mohand Arezki Mme Halima Bensalah

Plus en détail

Galerie d Art du Vieux Presbytère de Sainte-Flavie

Galerie d Art du Vieux Presbytère de Sainte-Flavie Galerie d Art du Vieux Presbytère de Sainte-Flavie Appel de dossiers - Saison estivale 2015 (juin à septembre) Située aux portes de la Gaspésie, dans un environnement partagé entre l immensité du fleuve,

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR L AQTIS

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR L AQTIS TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR L AQTIS A Q T I S 533, O n t a r i o E s t, # 3 0 0 M o n t r é a l, Q C H 2 L 1 N 8 T. : 5 1 4 8 4 4-2 1 1 3 F : 5 1 4 8 4 4-3 5 4 0 Pour toute information complémentaire,

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues 1 ÉPREUVES COLLECTIVES DURÉE NOTE SUR Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de compréhension

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE RAPPORT DE MISSION au TOGO Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE Du 1 er au 31 Juillet 2o12 I) INTRODUCTION Etudiante en Ecole d Ingénieur en Biologie industrielle, il

Plus en détail

Message de la présidente. États financiers

Message de la présidente. États financiers Message de la présidente États financiers L année 2014 a été bien remplie pour la Fondation Pierre-Marchand. Présidente depuis la création de la Fondation, en 2012, j ai assisté au début de cette nouvelle

Plus en détail

Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires

Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires Programme de formations et de conférences Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires Outils concrets, actualisés et flexibles pour professionnels, gestionnaires,

Plus en détail

APRES-INRS. Compte rendu du 23 e Conseil d administration Tenu vendredi, le 30 avril 2010 à 10h00

APRES-INRS. Compte rendu du 23 e Conseil d administration Tenu vendredi, le 30 avril 2010 à 10h00 APRES-INRS Compte rendu du 23 e Conseil d administration Tenu vendredi, le 30 avril 2010 à 10h00 Local 4412 de l Édifice INRS à Québec et Local G-09 de l Édifice 18 au Campus de l IAF à Laval Étaient présents

Plus en détail

FICHE DE PRÉSENTATION

FICHE DE PRÉSENTATION CATÉGORIE Jeune bénévole Prix Claude-Masson ET PRIX DISTINCTIF EN communication CATÉGORIE Bénévole FICHE DE PRÉSENTATION Catégorie à laquelle s applique la candidature (cochez la case correspondante) Jeune

Plus en détail

Financement pour OSBL

Financement pour OSBL GUIDE Financement pour OSBL Sadia Groguhé // Députée de Saint-Lambert BUREAU DE CIRCONSCRIPTION 1150, boulevard Desaulniers Longueuil, QC J4K 1K7 Tél. : 450 646-2423 Téléc. : 450 646-3018 sadia.groguhe@parl.gc.ca

Plus en détail

Présentation de notre offre de services. www.fondationmf.ca

Présentation de notre offre de services. www.fondationmf.ca Présentation de notre offre de services Une Fondation bien active en 2013-2014! - Formation - Outils pédagogiques - Activités de financement à revenus partagés - Programme d aide financière www.fondationmf.ca

Plus en détail

Date : Lieu : 9h00 à 16h30. Consultations régionales : le gouvernement en ligne Communautique

Date : Lieu : 9h00 à 16h30. Consultations régionales : le gouvernement en ligne Communautique Date : Lieu : 9h00 à 16h30 Carnet de travail Ce carnet est à la fois, POUR VOUS, un carnet de notes, de travail et de réflexion ; Pour, un moyen de recueillir de l information sur les enjeux du gouvernement

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... 3 1. MOT DE LA PRÉSIDENTE... 4 2. LES COMMISSAIRES ET LA SECRÉTAIRE GÉNÉRALE... 5

TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... 3 1. MOT DE LA PRÉSIDENTE... 4 2. LES COMMISSAIRES ET LA SECRÉTAIRE GÉNÉRALE... 5 RAPPORT ANNUEL 2011 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... 3 1. MOT DE LA PRÉSIDENTE... 4 2. LES COMMISSAIRES ET LA SECRÉTAIRE GÉNÉRALE... 5 3. MISE EN PLACE DU BUREAU DE L OMBUDSMAN... 6 4. STATISTIQUES...

Plus en détail

COLLOQUE QUI SOMMES-NOUS? MISSION. EAU-AIR-SOL : L épuration par les plantes OBJECTIFS UNE ASSOCIATION GAGNANTE! ACTIVITÉS

COLLOQUE QUI SOMMES-NOUS? MISSION. EAU-AIR-SOL : L épuration par les plantes OBJECTIFS UNE ASSOCIATION GAGNANTE! ACTIVITÉS QUI SOMMES-NOUS? Fondée en 2008, la Société québécoise de phytotechnologie est un regroupement de professionnels actifs dans le domaine des phytotechnologies et ce, tant au niveau des applications que

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION DE L A.T.P.A. PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU 5 DÉCEMBRE 2012, TENUE À ANJOU à 15 :00

CONSEIL D ADMINISTRATION DE L A.T.P.A. PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU 5 DÉCEMBRE 2012, TENUE À ANJOU à 15 :00 CONSEIL D ADMINISTRATION DE L A.T.P.A. PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU 5 DÉCEMBRE 2012, TENUE À ANJOU à 15 :00 ÉTAIENT PRÉSENTS: (16 personnes) Pierre Pistagnesi, président Guy Bergeron Éric Langlois, président

Plus en détail

RAPPORT COMITÉ COTE 100

RAPPORT COMITÉ COTE 100 RAPPORT COMITÉ COTE 100 Mardi, le 17 février 2015, Réjean Thibeault, Michel Dorval et Karo Ouellet ont rencontré M. Borduas attaché politique du cabinet des ministres du MERN. Celui-ci gère l utilisation

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment FAIRE. des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment FAIRE. des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment FAIRE des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi faire des candidatures spontanées? Tous les emplois créés, tous les

Plus en détail

Indications pédagogiques E1 / 31

Indications pédagogiques E1 / 31 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E1 / 31 E. APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 3 Objectif intermédiaire 3 : DISTINGUER DANS UN MESSAGE UN PLAN D ARGUMENTATION Objectif

Plus en détail

LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC

LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC SOUTIEN, DÉVELOPPEMENT, REPRÉSENTATION L APER EST LA

Plus en détail

MADA. Municipalité Amie Des Aînés De Tadoussac

MADA. Municipalité Amie Des Aînés De Tadoussac MADA Municipalité Amie Des Aînés De Tadoussac MADA 2013 Introduction Suite au succès et à l importance d une politique familiale, la municipalité de Tadoussac désire maintenant améliorer la qualité de

Plus en détail

ENTENTE EN MATIERE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUEBEC ET LE ROYAUME DU MAROC. Demande de prestations du Régime de rentes du Québec.

ENTENTE EN MATIERE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUEBEC ET LE ROYAUME DU MAROC. Demande de prestations du Régime de rentes du Québec. MAR / QUE 3 ENTENTE EN MATIERE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUEBEC ET LE ROYAUME DU MAROC Demande de prestations du Régime de rentes du Québec Rente de retraite Q-114-RET (10-12) IMPORTANT Aucune prestation

Plus en détail

Madame, Monsieur, Félix Germain 450-663-6156 Camille Godin 514-996-0608 classique@campmariste.qc.ca

Madame, Monsieur, Félix Germain 450-663-6156 Camille Godin 514-996-0608 classique@campmariste.qc.ca Madame, Monsieur, Cette lettre se veut une demande de commandite pour la Classique 2013 qui se tiendra le 25 août prochain. La Classique est une compétition relevée au cours de laquelle 180 participants

Plus en détail

q u e s t i o n s / réponses

q u e s t i o n s / réponses dossier de presse À paraître février 2012 «100 Questions/réponses sur» est une collection qui aborde des thèmes sociaux à travers 100 questions qui interrogent tous les aspects du sujet. À ces questions,

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues NATURE DES ÉPREUVES DURÉE NOTE SUR 1 2 3 4 Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de

Plus en détail

À quoi vous attendre si vous devez présenter une demande de règlement

À quoi vous attendre si vous devez présenter une demande de règlement À quoi vous attendre si vous devez présenter une demande de règlement Votre assurance protection du revenu RBC Assurances reconnaît qu une maladie ou une blessure invalidante peut poser des défis sur les

Plus en détail

REPOSITIONNEMENT DE LA TROCAO

REPOSITIONNEMENT DE LA TROCAO Vous devez répondre au sondage sur le support «Survey Monkey». Vous ne pourrez ni le sauvegarder ni retourner à vos réponses. Vous devez répondre aux questions dans un seul trait. Vous avez reçu le questionnaire

Plus en détail

2. Acceptation du procès-verbal de la réunion du Conseil d administration du 3 mai 2013

2. Acceptation du procès-verbal de la réunion du Conseil d administration du 3 mai 2013 Procès-verbal de la 45 e réunion du Conseil d administration tenue le lundi 19 août 2013 à 9h30, par vidéoconférence Étaient présents : Local 4412 de l Édifice INRS à Québec Salle G-09 de l Édifice 18

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Retour table des matières

Retour table des matières TABLE DES MATIÈRES Ouvrir un compte 1 Créer votre nom utilisateur et votre mot de passe 1 Ouvrir une session 3 Faire une commande / Légende de prix 3 1. Avec l option «Mes favoris» 4 2. Avec l option «Items

Plus en détail

PARTIE 1 RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Note : tous les champs doivent être complétés. Veuillez écrire lisiblement.

PARTIE 1 RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Note : tous les champs doivent être complétés. Veuillez écrire lisiblement. Demande de bourse pour l Academie Passe a l action Cette bourse est disponible pour les jeunes Canadiens qui participent à une Académie Passe à l action au Canada. Les candidats doivent démontrer une passion

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL ÉTAIENT PRÉSENTS : IL Y A QUORUM ÉTAIENT ÉGALEMENT PRÉSENTS : ABSENCE : Conseil de quartier Notre-Dame-des-Laurentides

PROCÈS-VERBAL ÉTAIENT PRÉSENTS : IL Y A QUORUM ÉTAIENT ÉGALEMENT PRÉSENTS : ABSENCE : Conseil de quartier Notre-Dame-des-Laurentides ÉTAIENT PRÉSENTS : PROCÈS-VERBAL Procès-verbal de la deuxième séance du conseil de quartier Notre-Dame-des-Laurentides, mercredi 2 février 2011, au chalet Notre-Dame-des-Laurentides, 55, rue Moïse-Verret.

Plus en détail

Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130

Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130 POUR LE MAINTIEN DU CONSEIL DES AÎNÉS Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130 1 er février 2011 Réseau FADOQ Responsables

Plus en détail

Discours de Paul Gérin-Lajoie à l occasion du gala-bénéfice soulignant

Discours de Paul Gérin-Lajoie à l occasion du gala-bénéfice soulignant Discours de Paul Gérin-Lajoie à l occasion du gala-bénéfice soulignant son 90 e anniversaire Bonsoir, D entrée de jeu, je tiens à vous remercier de votre présence ce soir pour fêter ce 90 e anniversaire

Plus en détail

Guide. «Pourquoi Définir. Votre Client Idéal?»

Guide. «Pourquoi Définir. Votre Client Idéal?» Guide «Pourquoi Définir Votre Client Idéal?» Comme Coach Vie Professionnelle, beaucoup de mes clients sont Entrepreneur(e)s, ont une activité en tant qu indépendant ; d autres travaillent sur un projet

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

MERCI. Pour plus de renseignements, appelez Sherbrooke Ville en Santé au 819 563-3774, poste 21

MERCI. Pour plus de renseignements, appelez Sherbrooke Ville en Santé au 819 563-3774, poste 21 MERCI Au Centre de recherche sur le vieillissement qui a contribué à l élaboration et à la mise en œuvre de ce projet. À la Société de transport de Sherbrooke pour ses jetons gratuits en période d apprentissage.

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

C est votre CRTC. Voici comment faire connaître votre opinion! Votre guide pour comprendre nos activités en 5 minutes et y participer

C est votre CRTC. Voici comment faire connaître votre opinion! Votre guide pour comprendre nos activités en 5 minutes et y participer C est votre CRTC Voici comment faire connaître votre opinion! Votre guide pour comprendre nos activités en 5 minutes et y participer CE QUE NOUS FAISONS Établir et maintenir le type de système de communication

Plus en détail

Bulletin de l ACFM. Principe directeur. Aux fins de distribution aux parties intéressées dans votre société

Bulletin de l ACFM. Principe directeur. Aux fins de distribution aux parties intéressées dans votre société Association canadienne des courtiers de fonds mutuels Mutual Fund Dealers Association of Canada 121 King Street W., Suite 1600, Toronto (Ontario) M5H 3T9 Tél. : (416) 361-6332 Téléc. : (416) 943-1218 SITE

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DU CONSEIL CONSULTATIF DU PERSONNEL ADMINISTRATIF ET DE SOUTIEN 2011-2012

RAPPORT ANNUEL DU CONSEIL CONSULTATIF DU PERSONNEL ADMINISTRATIF ET DE SOUTIEN 2011-2012 RAPPORT ANNUEL DU CONSEIL CONSULTATIF DU PERSONNEL ADMINISTRATIF ET DE SOUTIEN 2011-2012 LES MEMBRES DE L EXÉCUTIF 2010-2011 Francine Gaudreault, représentante Saguenay, présidente Thérèse Guay, représentante

Plus en détail

Devenir Agent Général Allianz

Devenir Agent Général Allianz Devenir Agent Général Allianz Un métier d entrepreneur à découvrir. Avec vous de A à Z Si vous êtes motivé(e) pour vendre, entreprendre, organiser, animer, Allianz a besoin de votre compétence pour partager

Plus en détail

INSCRIPTION STAGE ATE 2015

INSCRIPTION STAGE ATE 2015 ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES Techniques de bureautique 412.AA : «Coordination du travail de bureau» INSCRIPTION STAGE ATE 2015 C est le temps d y penser! 1 Témoignage de Michelle Éthier Enseignante en Techniques

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

EN HARMONIE. L Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec regroupe les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique

EN HARMONIE. L Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec regroupe les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique EN HARMONIE L Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec regroupe les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique Le développement moteur de l enfant Dans les deux premières années

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION 2015

PROGRAMME DE FORMATION 2015 PROGRAMME DE FORMATION 2015 Résidence Cardinal-Vachon LE RÉFLEXE AÎNÉ : COMPRENDRE POUR MIEUX SERVIR En collaboration avec Fédération québécoise du loisir en institution À QUI S ADRESSE CETTE FORMATION

Plus en détail

Bureau de. l ombudsman. Rapport annuel 2010. Un message de Don Moffatt, ombudsman À votre écoute Améliorer votre expérience À votre service

Bureau de. l ombudsman. Rapport annuel 2010. Un message de Don Moffatt, ombudsman À votre écoute Améliorer votre expérience À votre service Bureau de l ombudsman Rapport annuel 2010 Un message de Don Moffatt, ombudsman À votre écoute Améliorer votre expérience À votre service Un message de Don Moffatt, ombudsman Constitué le 25 juillet 2009,

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

Partez en motoneige!

Partez en motoneige! Partez en motoneige! L hiver au Québec vous offre de nombreuses occasions de profiter du plein air, de la neige fraîchement tombée et de paysages à couper le souffle. En motoneige, vous pouvez parcourir

Plus en détail

PRIX RÉSIDENCE ARTISTIQUE

PRIX RÉSIDENCE ARTISTIQUE PRIX RÉSIDENCE ARTISTIQUE EN ARTS DE LA SCÈNE CENTRE DES ARTS DE LA SCÈNE JEAN-BESRÉ SHERBROOKE Appel de projets 2014 CONSIGNES AUX DEMANDEURS DE RÉSIDENCE Veuillez, s il vous plaît : remplir le formulaire

Plus en détail

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013 1 Première conférence du Comité régional de l AIAD (Association internationale des assureurs-dépôts) pour l Amérique du Nord sur les règlements transfrontières et les institutions-relais Discours d ouverture

Plus en détail

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth Charlène Reynaud Licence IUP Université jean Monnet Rapport de fin de séjour Stage Bournemouth A. Vie pratique Mon séjour s est déroulé à Bournemouth, ville de 163900 située à 2h00 de Londres. Bournemouth

Plus en détail

DEMANDEZ À L ÉDUCATEUR ACTIONAIR MD

DEMANDEZ À L ÉDUCATEUR ACTIONAIR MD Gérer la MPOC DEMANDEZ À L ÉDUCATEUR ACTIONAIR MD Je sais que j aurai toujours la MPOC. Que puis-je faire pour la gérer? La MPOC est une maladie chronique, c est-à-dire qu elle ne se guérit pas. Il existe

Plus en détail

LA CONFÉRENCE DE PRESSE

LA CONFÉRENCE DE PRESSE Fiche aide-mémoire : l organisation d une conférence de presse OBJECTIFS La conférence de presse La rencontre de presse La conférence de presse La conférence de presse sert à annoncer une nouvelle ou à

Plus en détail

BOURSES D ÉTUDES DE LA SOCIÉTÉ D ÉNERGIE DU YUKON BOURSE D ÉTUDES GÉNÉRALES

BOURSES D ÉTUDES DE LA SOCIÉTÉ D ÉNERGIE DU YUKON BOURSE D ÉTUDES GÉNÉRALES BOURSES D ÉTUDES DE LA SOCIÉTÉ D ÉNERGIE DU YUKON BOURSE D ÉTUDES GÉNÉRALES Bourses d études annuelles de 2 000 $ offertes à deux étudiants 1 entamant leur première année d études postsecondaires. Bourses

Plus en détail

Prénom : Je raconte des histoires séquentielles. Date de retour :

Prénom : Je raconte des histoires séquentielles. Date de retour : Prénom : Je raconte des histoires séquentielles Date de retour : Message aux parents Les fascicules «Mes défis au préscolaire» suggèrent des activités à réaliser avec votre enfant. Le choix des activités

Plus en détail

Rapport de surveillance des politiques de Limites des pouvoirs de la direction

Rapport de surveillance des politiques de Limites des pouvoirs de la direction POINT DE L ORDRE DU JOUR : 15g Rapport de surveillance des politiques de Limites des pouvoirs de la direction Période de référence : Du 9 mai 2013 au 8 mai 2014 Période de référence précédente : 7 juin

Plus en détail

Le prix Jules-Léger de la nouvelle musique de chambre

Le prix Jules-Léger de la nouvelle musique de chambre LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE DEMANDE SERVICE DES PRIX Le prix Jules-Léger de la nouvelle musique de chambre Veuillez suivre les trois étapes ci-dessous pour présenter cette demande : 1 re étape

Plus en détail

Séminaire sous le thème «Chauffez sans y passer»

Séminaire sous le thème «Chauffez sans y passer» Séminaire sous le thème «Chauffez sans y passer» Le est heureux de présenter son premier Séminaire. Ce séminaire destiné aux intervenants du secteur public, de l'enquête en recherche et cause de circonstance

Plus en détail

PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE KELLY SHIRES DE LA FONDATION DU CANCER DU SEIN DU QUÉBEC

PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE KELLY SHIRES DE LA FONDATION DU CANCER DU SEIN DU QUÉBEC PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE KELLY SHIRES DE LA FONDATION DU CANCER DU SEIN DU QUÉBEC FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE FINANCIÈRE Réservé à l administration Date de réception de la demande : / / DATE DE LA

Plus en détail

Examen d habileté à effectuer des tâches de chef d équipe pour le personnel de bureau. Exemples de questions

Examen d habileté à effectuer des tâches de chef d équipe pour le personnel de bureau. Exemples de questions Examen d habileté à effectuer des tâches de chef d équipe pour le personnel de bureau (G C E B) Pour approfondir vos connaissances sur les emplois dans la fonction publique, consultez le site www.carrieres.gouv.qc.ca.

Plus en détail

NOUVELLES FINANCIERES APPEL DE COTISATIONS AUX MEMBRES DE LA SOCIETE DES ETUDES LATINES

NOUVELLES FINANCIERES APPEL DE COTISATIONS AUX MEMBRES DE LA SOCIETE DES ETUDES LATINES NOUVELLES FINANCIERES APPEL DE COTISATIONS AUX MEMBRES DE LA SOCIETE DES ETUDES LATINES CHOIX DES COTISATIONS ET ABONNEMENTS POUR MEMBRES DE LA SOCIETE DES ETUDES LATINES ET POUR ABONNES NON MEMBRES INFORMATIONS

Plus en détail

PROGRAMME DE SOUTIEN À L ENTREPRENEURIAT CENTRE D EXPERTISE ET DE RECHERCHE EN HÔTELLERIE ET RESTAURATION

PROGRAMME DE SOUTIEN À L ENTREPRENEURIAT CENTRE D EXPERTISE ET DE RECHERCHE EN HÔTELLERIE ET RESTAURATION CENTRE D EXPERTISE ET DE RECHERCHE EN HÔTELLERIE ET RESTAURATION Institut de tourisme et d hôtellerie du Québec PROGRAMME DE SOUTIEN À L ENTREPRENEURIAT VOUS SOUHAITEZ VOUS LANCER EN AFFAIRES MAIS NE SAVEZ

Plus en détail

Pour une meilleure prise en charge de la santé et sécurité du travail : Prendre le taureau par les cornes : c est pas bête!

Pour une meilleure prise en charge de la santé et sécurité du travail : Prendre le taureau par les cornes : c est pas bête! Pour une meilleure prise en charge de la santé et sécurité du travail : Prendre le taureau par les cornes : c est pas bête! Historique État de la situation en 2008 Style de gestion : réactive La chance

Plus en détail

SEMAINE CANADIENNE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE 2016 TROUSSE D INFORMATION

SEMAINE CANADIENNE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE 2016 TROUSSE D INFORMATION SEMAINE CANADIENNE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE 2016 TROUSSE D INFORMATION Merci de participer à la Semaine canadienne de la sécurité routière. Grâce à votre participation, nous pourrons faire connaître cette

Plus en détail

On récolte ce que l on sème

On récolte ce que l on sème Volume 1 No. 3 AOÛT-SEPTEMBRE 2012 DANS CE NUMÉRO On récolte ce que l on sème De VADA à MADA : un bref retour sur les origines du D un arrondissement à l autre Mada prend forme Journée internationale des

Plus en détail

Mon premier mois de course Complétez votre premier mois d entraînement à la course à pied

Mon premier mois de course Complétez votre premier mois d entraînement à la course à pied Mon premier mois de course Complétez votre premier mois d entraînement à la course à pied Table des matières Quoi savoir avant de débuter?... 3 Comment utiliser le plan d entraînement?... 4 Comment éviter

Plus en détail

5-6 JUIN 2015 À DRUMMONDVILLE

5-6 JUIN 2015 À DRUMMONDVILLE 27 e Gala du badminton québécois et Congrès provincial 5-6 JUIN 2015 À DRUMMONDVILLE Mot du Président, M. Claude Tessier Chers passionnés de badminton, C est avec grand plaisir que Badminton Québec, en

Plus en détail

Le travail continue! Message du président

Le travail continue! Message du président Bulletin / avril 2014 Section Télébec Message du président Le travail continue! L hiver est maintenant derrière nous et les beaux jours du printemps sont à notre porte. Enfin, diront certains. Mais, quelle

Plus en détail

Examen d habileté à répondre aux demandes des citoyens (H R D C) Exemples de questions

Examen d habileté à répondre aux demandes des citoyens (H R D C) Exemples de questions Examen d habileté à répondre aux demandes des citoyens (H R D C) Pour approfondir vos connaissances sur les emplois dans la fonction publique, consultez le site www.carrieres.gouv.qc.ca. Vous pouvez obtenir

Plus en détail