Alliance Public-Privé des Nations Unies pour le Développement Rural

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Alliance Public-Privé des Nations Unies pour le Développement Rural"

Transcription

1 Alliance Public-Privé des Nations Unies pour le Développement Rural Rapport d activités en 2004 Nous avons le plaisir de vous faire parvenir, à titre de compte-rendu, le rapport d activités de l Alliance Public Privé des Nations Unies, et dont Madagascar en est le premier pays pilote, pour l année Ce rapport couvre les travaux et les résultats obtenus tant au niveau national qu`au niveau international dans les secteurs (I) du développement institutionnel, (II) de la communication et de la promotion, (II) des réalisations, et (III) la recherche de partenariats potentiels. Les résultats marquants : L adoption du Décret et du statut de l Alliance-Madagascar (voir Annexe) L adoption d une Résolution sur l Alliance au Conseil économique et social des Nations Unies (voir Annexe) La facilitation de la collaboration entre Land O Lakes et le Ministère de l Agriculture, de la Pêche et de l Elevage dans la formulation d un Plan Cadre de développement Rural orienté sur le marché L obtention de subventions du CAPE et du FAO pour les salaires des managers de l Alliance-Madagascar La formulation de cinq projets bancables en collaboration avec le Ministère de l Agriculture et le FAO. Ils seront soumis à l USAID pour une éventuelle subvention La recherche et ensuite l acquisition à titre gracieux de 400 ordinateurs usagés qui seront remis à la Province autonome d Antananarivo. La mise en place avec la collaboration de la WWF d un micro projet à Sambaina, qui est financé par des dons de mécènes à New York et d une compagnie américaine. La collaboration avec la Wildlife Conservation Society pour la levée de fonds en vue de la création de la nouvelle section du Bronx Zoo de New York consacrée aux faunes de Madagascar. La collaboration avec Columbia University à New York, dans les études sur l assurance rurale, sur l exportation de produits artisanaux, sur le micro finance rural, et sur les impacts socio-économiques et environnementaux attendus d une compagnie d investissement minière. I. Développement Institutionnel Mission de l Alliance L Alliance fait partie d un nombre croissant d initiatives aussi bien internes qu externes au système des Nations Unies, mettant un accent particulier sur le rôle positif que le secteur privé peut apporter pour le développement. L Alliance entend promouvoir des activités économiques et commerciales bénéfiques à la fois aux opérateurs et aux pauvres, stimuler des capacités en matière d entreprise, et encourager les investissements, le commerce et les appuis relatifs à ces activités, au

2 niveau national et international. L Alliance met un accent particulier sur la recherche de partenariats et l établissement de relations entre différents organismes. L établissement de l Alliance à Madagascar Depuis la Déclaration ministérielle du Conseil économique et sociale des Nations Unies (ECOSOC) de juillet 2003 qui la créa, l équipe de l Alliance a entamé plusieurs actions pour traduire cette déclaration en pratique, en commençant par son assise juridique et son développement institutionnel. Il faut signaler ici qu une mission dépêchée de New York de janvier à mars 2004 a organisé la mise en place de l Alliance-Madagascar pour le Développement rural et de sa présentation aux différentes Autorités dont le Président de la République, le Premier Ministre et les 1550 maires de Madagascar. Par ailleurs, un décret, pris en Conseil de gouvernement, fixe le statut de l Alliance-Madagascar et la déclare comme association déclarée d utilité publique. Enfin, en Juillet 2004, l ECOSOC adopte une résolution soutenant l Alliance, avec l appui des Etats-Unis, de l Union Européenne, de la Suisse, de la Russie ainsi que du Groupe Africain et du groupe des 77. L «Alliance-Madagascar» s appuie sur son Management team composé de six membres et de deux managers, et dispose d un conseil de 21 de membres ainsi que d une assemblée générale. Les membres du Management Team sont des membres de haut niveau du secteur public, privé, technique, financier et enfin d ONG. L Alliance-Madagascar a élaboré un cadre logique détaillé ainsi qu un projet de budget annuel. Les priorités sont dans les domaines de: (1) la stratégie de communication ; (2) la concertation entre les secteurs public et privé; (3) la gestion de ressources, y compris la micro finance ; (4) l agrobusiness et les autres activités génératrices de revenus ; (5) les relations avec les Clubs de service internationaux (tels que le Rotary et le Lions Clubs); (6) la promotion d exportation de produits artisanaux et de l agrobusiness ; (7) et enfin, la promotion des produits des différentes régions de l île. Les managers produisent des rapports mensuels soumis au Management Team et à l'alliance des Nations Unies à New York. Au niveau de l'alliance à New York, un mécanisme de communication a été développé avec les différents partenaires de l Alliance et l Alliance-Madagascar. L'Ambassadeur de Madagascar auprès de l'onu à New York dirige cette initiative avec le Directeur général de l Alliance des Nations Unies et le personnel de la Mission. II. Communication et Promotion L Alliance étant reconnue d utilité publique, plusieurs activités de communication ont été entreprises pour sensibiliser le public et pour lui communiquer les opportunités présentées par l initiative. Ces activités de communication ont également servi lors de la campagne pour l adoption de la résolution à New York au mois de juillet. C est ainsi que des communiqués de presse et des brochures ont été produits et que le site Internet de l Alliance a été mis à jour. Voir A. Présentations Les visites présidentielles, au Secrétaire général des Nations Unies au mois de juillet et au commencement de la 59ème session de l Assemblée générale au mois de 2

3 septembre, ont constitué des occasions pour le Gouvernement malgache de réaffirmer l importance qu il accorde au partenariat public-privé, dont l Alliance des Nations Unies. Les différentes rencontres et réunions organisées par l Alliance et les organisations telles que le US-Madagascar Business Council (USMBC) et la Wildlife Conservation Society (WCS) lors du passage du Président et de la délégation malgache à New York en septembre ont également donné à l Alliance l opportunité de faire connaître aux différentes audiences sa mission et ses activités. A souligner également la présentation par le Secrétaire Général du Ministère de l Agriculture, des activités en cours et les réalisations de l Alliance durant la session de fond de l ECOSOC en juillet Ayant eu avec lui les représentants du PNUD, du FAO, du PAM et du FIDA, il a axé son intervention sur l Alliance lors d une table ronde sur le thème : «Travailler ensemble afin de promouvoir un développement rural intégré dans les pays en développement, en particulier dans les Pays les Moins Avancés». Par ailleurs, le bureau du Conseiller spécial pour l Afrique de l ONU et la Mission ont organisé un petit déjeuner ministériel de l ECOSOC consacré à l Alliance et au cours duquel des représentants issus du secteur privé et des ONG ont émis des suggestions sur les investissements à Madagascar. Lors d un forum tenu au York College, City University of New York, au mois de juin, sur l International Trade and Remanufacturing, l Alliance a pu faire une présentation à la fois sur sa mission et ses activités, et sur les opportunités d exportation et d importation à Madagascar. A cette occasion, Madame l épouse de son Excellence Monsieur le Représentant Permanent de Madagascar auprès de l ONU a répondu aux questions de l audience aussi bien sur Madagascar que sur l African Growth and Opportunity Act (AGOA) En novembre, l'ambassadeur ANDRIANARIVELO-RAZAFY a effectué deux présentations sur l Alliance. La première a été adressée à la Deuxième Commission de l Assemblée Générale des Nations Unies, lors d une présentation du rapport au Secrétaire Général de la «Commission sur le Secteur Privé et le Développement». La deuxième a eu lieu à Columbia University, New York, lors de la «Net Impact Conference» ayant réuni des étudiants de la filière des hautes études commerciales et des affaires. Ces derniers se sont intéressés aux problèmes de la responsabilité sociale des entreprises et des corporations. B. Communiqués de presse L Alliance étant reconnue d utilité publique, plusieurs activités de communication ont été entreprises pour sensibiliser le public et leur communiquer les opportunités présentées par l initiative. Pour l'année 2004, ces articles relatent non seulement la mise en place et les actualités de l «Alliance-Madagascar» nouvellement créée en mars, mais aussi ceux relatifs aux activités organisées par l Alliance lors du passage du Président de la République au mois de septembre, dont la réunion de travail avec l US-Madagascar Business Council et la réception en l honneur du Président de la République par la Wildlife Conservation Society dans la levée de fonds pour la section du Bronx Zoo consacrée aux animaux de Madagascar. 3

4 III. Résultats Les équipes de l Alliance, à New York comme à Madagascar, ont entrepris beaucoup d activités dans le cadre de la réalisation de leur mission. Les premiers résultats comprennent : Land O Lakes La première réussite de l Alliance était de faciliter l assistance de «Land O'Lakes, Inc.», compagnie américaine spécialisée dans l agro-industrie, au Gouvernement dans l élaboration du Plan Directeur pour le Développement Rural orienté vers le marché et les affaires. CAPE (Comité d appui pour la relance des entreprises) La collaboration que l Alliance-Madagascar a pu établir avec le CAPE a permis à l Alliance-Madagascar de bénéficier du soutien financier et des conseils de cette organisation de partenariat public-privé malgache pendant les trois premier mois de l'année La collaboration entre le CAPE et l Alliance-Madagascar est appelée à s étendre et des projets conjoints pourraient être envisagés dans le futur. FAO Le FAO a subventionné les frais de consultation des managers de l Alliance- Madagascar depuis le mois de mai L étroite collaboration établie entre l'alliance, le Ministère d'agriculture et le FAO porte essentiellement sur l'élaboration de projets bancables susceptibles de répondre aux critères d éligibilité du NEPAD et du RURALINVEST de FAO. Cinq projets sur la liste présentée par le Ministère d'agriculture ont été ainsi retenus comme projets bancables; les autres projets feront l objet d études ultérieures. Préparation d un memorandum of understanding avec FAO est maintenant en cours, sur plusieres points prioritaires. Non-Profit Computing, Inc. Un partenariat a été établi entre cette ONG américaine et la Province autonome d Antananarivo sur la recherche d ordinateurs, remis à titre de dons, qui serviront dans les milieux ruraux. Ainsi, 400 devront être acheminés sur Madagascar au début de l année Les frais de voyage seront payés par la Province. L Alliance a, par ailleurs, établi un partenariat entre la Province d Antananarivo et le Rotary Club pour l assistance technique une fois les ordinateurs arrivés à Madagascar. World Wildlife Federation -- L Alliance a établi un partenariat entre la WWF à Madagascar et la commune rurale de Sambaina Manjakandriana. Le projet s occupe des micro subventions conciliant l équilibre entre la protection de l'environnement et les activités génératrices de revenus au niveau des communautés rurales. Les fonds utilisés proviennent de dons de mécènes New-Yorkais et d une compagnie américaine. Columbia University Suite à la visite à Madagascar du Professeur STIGLITZ, Prix Nobel de l Economie, et enseignant-chercheur à Columbia University basée à New York, l Alliance a établi des partenariats avec des groupes des étudiants de 3ème cycle du «School of International and Public Affairs» et le «Business School» de l Université pour mener plusieurs études de faisabilité -- sur l assurance rurale, sur l exportation de produits artisanaux, sur le micro finance rural, et sur les impacts socio-économiques et environnementaux attendus d une compagnie d exploitation minière. Une stagiaire a déjà effectué six semaines de travail avec le Secrétariat général de l Association Professionnelle des Institutions Financières Mutualiste à Madagascar. Ces études et les 4

5 missions à Madagascar constituent les premières étapes du partenariat entre l Alliance et l Université. Wildlife Conservation Society (WCS) L Alliance est entrée en collaboration avec la «WCS» dans ses activités en vue de l ouverture en 2006 d une exposition permanente réservée aux animaux en provenance de Madagascar. Appelée «Madagascar!», cette nouvelle section du «Bronx Zoo» implantée en plein New York, constituera une fenêtre sur les merveilles de Madagascar pour les deux millions de visiteurs annuels du zoo. Cette collaboration a commencé par une réception en l honneur du Président malgache et de sa vision pour la protection de l environnement. Une telle protection doit aller de pair avec le développement économique, surtout celui de la population qui vit aux alentours des aires protégées. York College le partenariat entre l Alliance et ce collège a commencé par l arrangement d un stage sur la re-manufacture au «York College of the City University of New York» au bénéfice d un jeune ingénieur malgache. Ce stage a eu lieu pendant trois mois en Enfin, la visite du Président RAVALOMANANA et de la délégation malgache lors de l Assemblée générale des Nations Unies à New York a renforcé la position de l Alliance au sein des Nations Unies. Par la suite, d autres pays ont demandé à joindre l Alliance, soit comme pays pilote, soit en tant que membre. IV. Recherche de partenariats A. Etablissement de contacts professionnels de l'alliance Des contacts ont été menés auprès de différentes organisations pour explorer des secteurs potentiels de collaboration entre, d une part, l Alliance des Nations Unies et l Alliance-Madagascar, et d autre part, différentes entités aussi bien à New York qu`à Antananarivo. Ces entités comprennent, entre autres, le PNUD, l USAID, FIDA (IFAD), les Rotary Clubs, VISA, CARE International, et l Open Society Institute. La Bank of Africa (banque de développement agricole) et la compagnie d assurance ARO à Madagascar ont manifesté leurs intérêts. L Alliance a également établi des relations de travail avec le US-Madagascar Business Council. Les résultats de ces contacts à la recherche de partenariats seront rapportés ultérieurement. B. Soutien au Conseiller Présidentiel pour impliquer davantage d ONGs américaines à Madagascar A la demande du Conseiller présidentiel, M. Hery Ramambasoa, l Alliance des Nations Unies à New York l a assisté dans la recherche de partenaires potentiels parmi les ONGs américaines pour commencer des activités de développement à Madagascar. Le Conseiller présidentiel et l'alliance des Nations Unies ont rencontré des représentants de la YMCA, d universités et collèges à affiliation presbytérienne, du Technoserve, de la FINCA (Foundation for International Community Assistance), de la Trickle Up Program, de la Ford Foundation, et du Boy Scouts of America. 5

6 V. Conclusions Les premiers résultats obtenus sont encourageants. Les responsables de l Alliance ont été accaparés la première année à sa mise en place et à sa promotion, aussi bien à New York qu à Madagascar. Cette année a été également utilisée à de nombreuses activités d exploration et de recherche de futurs partenaires potentiels. Les résultats de ces activités seront portés incessamment à la connaissance de nos partenaires. Annexes : Décret Résolution de l ECOSOC 6

7 REPOBLIKAN'I MADAGASIKA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana DECRET N o déclarent d'utilité publique l'association «ALLIANCE PUBLIC- PRIVE POUR LE DEVELOPPEMENT RURAL» LE PREMIER MINISTRE, CHEF DE GOUVERNEMENT, Vu la Constitution, Vu 1'Ordonnance n o du 3 Octobre 1960 modifiée par Ordonnance n o du 13 Août 1975 portant régime général des associations; Vu le décret n o du 12 Janvier 2003 portant nomination du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Vu le décret n o du 16 janvier 2003, modifié par le Décret n o du 5 janvier 2004, portant nomination des Membres du Gouvernement, EN CONSEIL DE GOUVERNEMENT, D E C R E T E Article premier- Est déclarée d'utilité publique l'association dénommée «ALLIANCE PUBLIC- PRIVE POUR LE DEVELOPPEMENT RURAL», en abrégé «ALLIANCE MADAGASCAR», en application des dispositions des articles 12 et 13 de l'ordonnance n o du 3 Octobre 1960, modifiée par l'ordonnance n o du 13 Août 1975, portant régime général des Associations, dont l'objectif est de promouvoir Ie développement rural a Madagascar par l'institution d'une plate-forme de concertation entre les acteurs de développement du secteur public et du secteur prive suivant les statuts joints en annexe. Article 2- En raison de l'urgence et conformément aux dispositions de l'article 6 de l'ordonnance n o du 19 septembre 1962 relative aux dispositions de droit interne et de droit international privé le présent décret entre immédiatement en vigueur d?s sa publication radiodiffusée et/ou télévisée, ou par affichage, indépendamment de son insertion au Journal Officiel de la République Article 3- Le Vice-Premier Ministre chargé des programmes économiques, Ministre des Transports, des Travaux Publics et de l'aménagement du Territoire, le Ministre de l'agriculture, de l Élevage et de la Pêche, le Ministre de l'industrialisation, du Commerce, et du Développement du Secteur Privé, le Ministre de l'économie, des Finances et du Plan, le Ministre de l'environnement, des Eaux et Forêts sont chargés, chacun en ce qui concerne de l'application du présent décret. Fait à Antananarivo, le 22 JUIN 2004 Signé : Jacques SYLLA 7

Résumé du Président de la deuxième Assemblée générale de la CARD Tokyo, 4 juin 2009

Résumé du Président de la deuxième Assemblée générale de la CARD Tokyo, 4 juin 2009 Résumé du Président de la deuxième Assemblée générale de la CARD Tokyo, 4 juin 2009 La deuxième Assemblée générale de la «Coalition pour le développement du riz en Afrique» (CARD) s est tenue à Tokyo du

Plus en détail

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE FOURNIR UNE ÉNERGIE ABORDABLE, FIABLE ET DURABLE ÉNERGIE DURABLE POUR TOUS Vision de l Initiative «Énergie durable pour tous» Quelque 590 millions de personnes en Afrique subsaharienne

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP)

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) OMPI CDIP/5/5 Corr. ORIGINAL : anglais DATE : 21 juillet 2010 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) Cinquième session

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE DE L AGOA EN CÔTE D IVOIRE : ACTUALISATION (septembre 2012)

MISE EN ŒUVRE DE L AGOA EN CÔTE D IVOIRE : ACTUALISATION (septembre 2012) MISE EN ŒUVRE DE L AGOA EN CÔTE D IVOIRE : ACTUALISATION (septembre 2012) Copyrights, APEX-CI, Mise en œuvre de l AGOA actualisation septembre 2012 Page 1 ELIGIBILITE A L AGOA 25 Octobre 2012 : Eligibilité

Plus en détail

CONCLUSIONS DE LA CONFÉRENCE

CONCLUSIONS DE LA CONFÉRENCE CONCLUSIONS DE LA CONFÉRENCE La Conférence Internationale: L assurance agricole, un instrument pour la gestion des risques, qui a eu lieu à Madrid les 15, 16 et 17 Novembre 2006, a constitué un forum de

Plus en détail

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles République Islamique de Mauritanie Honneur Fraternité - Justice Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles Communication de Madame la Secrétaire d Etat Fatimetou Mint

Plus en détail

GLOBAL A GRICULTURE and FOOD S ECURITY PROGRAM. NOTE D INFORMATION sur le GAFSP

GLOBAL A GRICULTURE and FOOD S ECURITY PROGRAM. NOTE D INFORMATION sur le GAFSP GLOBAL A GRICULTURE and FOOD S ECURITY PROGRAM NOTE D INFORMATION sur le GAFSP Présentée par Ndiogou Fall Comité de pilotage GAFSP Aout 2010 1 La crise alimentaire de 2008 a relancé le débat sur la situation

Plus en détail

Allocution de SEM Jean Ping

Allocution de SEM Jean Ping AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Allocution de SEM Jean Ping Président de la Commission de l Union africaine à l occasion de La 26 ème Réunion du Comité des Chefs d Etat et de Gouvernement

Plus en détail

AGOA Programme des Organisations pour la société civile du

AGOA Programme des Organisations pour la société civile du AGOA Programme des Organisations pour la société civile du 14 e Forum sur la coopération économique et commerciale entre les États-Unis et l Afrique AGOA 15 ans : Les organisations de la société civile

Plus en détail

ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC»

ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC» ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC» Par Pierre-Claver NZOHABONAYO SECRETAIRE GENERAL ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES «OPC» 1. OBJECTIFS Dès sa création, l OPC vise une régulation articulée

Plus en détail

CADRE DECENNAL DE PROGRAMMATION CONCERNANT LES MODES DE CONSOMMATION ET DE PRODUCTION DURABLES (10YFP) RIO + 20 ADOPTE LE 10YFP

CADRE DECENNAL DE PROGRAMMATION CONCERNANT LES MODES DE CONSOMMATION ET DE PRODUCTION DURABLES (10YFP) RIO + 20 ADOPTE LE 10YFP CADRE DECENNAL DE PROGRAMMATION CONCERNANT LES MODES DE CONSOMMATION ET DE PRODUCTION DURABLES (10YFP) RIO + 20 ADOPTE LE 10YFP La Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio +20) a

Plus en détail

Ghana, de l Inde, de la Jordanie, du Kenya, du Mexique, de New Zélande, du Portugal, de Serbie et du Royaume Uni.

Ghana, de l Inde, de la Jordanie, du Kenya, du Mexique, de New Zélande, du Portugal, de Serbie et du Royaume Uni. Principes de Belgrade sur la relation entre les Institutions nationales des droits de l Homme et les Parlements (Belgrade, Serbie, les 22-23 février 2012) Le séminaire international de février 2012 sur

Plus en détail

Cadre général du Forum sur les questions relatives aux minorités

Cadre général du Forum sur les questions relatives aux minorités Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 17 septembre 2012 Français Original: anglais A/HRC/FMI/2012/2 Conseil des droits de l homme Forum sur les questions relatives aux minorités Cinquième session

Plus en détail

Statuts* * Tels que révisés à la septième série de consultations officieuses des États parties à l Accord, tenue à New York, les 11 et 12 mars 2008.

Statuts* * Tels que révisés à la septième série de consultations officieuses des États parties à l Accord, tenue à New York, les 11 et 12 mars 2008. Fonds d assistance créé au titre de la partie VII de l Accord aux fins de l application des dispositions de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer du 10 décembre 1982 relatives à la conservation

Plus en détail

Projet du Code de l Investissement

Projet du Code de l Investissement République Tunisienne Ministère du Développement, de l Investissement et de la Coopération Internationale Projet du Code de l Investissement Version préliminaire 22 mai 2015 Article1premier. TITRE PREMIER.

Plus en détail

ECE/AC.21/SC/2014/3 EUDCE1408105/1.6/SC12/3. Conseil économique et social

ECE/AC.21/SC/2014/3 EUDCE1408105/1.6/SC12/3. Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/AC.21/SC/2014/3 Distr. générale 10 septembre 2014 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Réunion de haut niveau sur les transports,

Plus en détail

(Genève, 16 20 septembre 2002) INTERVENTION

(Genève, 16 20 septembre 2002) INTERVENTION MISSION PERMANENTE DE TUNISIE GENEVE QUATRIEME CONFERENCE DES ETATS PARTIES A LA CONVENTION SUR L INTERDICTION DE L EMPLOI, DU STOCKAGE, DE LA PRODUCTION ET DU TRANSFERT DES MINES ANTIPERSONNEL ET SUR

Plus en détail

AIDE PUBLIQUE AU DEVELOPPEMENT CONSACREE AU SECTEUR AGRICOLE EN AFRIQUE: acteurs, FORMES, EFFICACITE ET ORIENTATIONS.

AIDE PUBLIQUE AU DEVELOPPEMENT CONSACREE AU SECTEUR AGRICOLE EN AFRIQUE: acteurs, FORMES, EFFICACITE ET ORIENTATIONS. GDN's 16th Annual Global Development Conference session de discussion sur le déclin et le renouveau de l'aide à l'agriculture en Afrique 1 AIDE PUBLIQUE AU DEVELOPPEMENT CONSACREE AU SECTEUR AGRICOLE EN

Plus en détail

ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE

ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE Projet Document IMCHE/2/CP2 1 ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA

Plus en détail

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA)

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- Le Conseil des Ministres REGLEMENT N 04/2007/CM/UEMOA PORTANT CREATION ET MODALITES DE FONCTIONNEMENT DU COMITE CONSULTATIF SUR L

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LES ACTIVITES DE FORMATION EN ETHIQUEPROFESSIONNELLE POUR LES FONCTIONNAIRES D AUJOURD HUI PROJET DE CD-ROM POUR L AFRIQUE.

SEMINAIRE SUR LES ACTIVITES DE FORMATION EN ETHIQUEPROFESSIONNELLE POUR LES FONCTIONNAIRES D AUJOURD HUI PROJET DE CD-ROM POUR L AFRIQUE. Centre Africain de Formation et de Recherche Administrative pour le Développement Nations Unies Département des Affaires Economiques et Sociales SEMINAIRE SUR LES ACTIVITES DE FORMATION EN ETHIQUEPROFESSIONNELLE

Plus en détail

Rapport sommaire. Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental

Rapport sommaire. Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental Rapport sommaire Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental Buenos Aires, Argentine 1-3 décembre 2000 Au cours des dix dernières années, le Canada a joué un rôle

Plus en détail

Commission de l Union Africaine, Addis-Ababa. 12 juillet 2012

Commission de l Union Africaine, Addis-Ababa. 12 juillet 2012 SIGNATURE D UN ACCORD DE SUBVENTION ENTRE LA CEDEAO ET LE NEPAD, RELATIF A UN INCUBATEUR COMMERCIAL POUR LES FEMMES AFRICAINES CHEFS D ENTREPRISE (BIAWE). Commission de l Union Africaine, Addis-Ababa 12

Plus en détail

DÉCLARATION SUR LES PROBLEMES ET ENJEUX FONCIERS EN AFRIQUE

DÉCLARATION SUR LES PROBLEMES ET ENJEUX FONCIERS EN AFRIQUE DÉCLARATION SUR LES PROBLEMES ET ENJEUX FONCIERS EN AFRIQUE NOUS, Chefs d État et de Gouvernement de l Union africaine, réunis à notre treizième session ordinaire à Syrte (Grande Jamahiriya arabe libyenne),

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN POUR L ENTRETIEN D UNE INFRASTRUCTURE COMMUNE RÉSEAU DE RECHERCHE EN SANTÉ DE LA VISION DU FRQS Concours 2015-2016

DEMANDE DE SOUTIEN POUR L ENTRETIEN D UNE INFRASTRUCTURE COMMUNE RÉSEAU DE RECHERCHE EN SANTÉ DE LA VISION DU FRQS Concours 2015-2016 DEMANDE DE SOUTIEN POUR L ENTRETIEN D UNE INFRASTRUCTURE COMMUNE RÉSEAU DE RECHERCHE EN SANTÉ DE LA VISION DU FRQS Concours 2015-2016 Objectif Le but du programme des infrastructures communes est d offrir

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/CECI/CONF.10/1 Distr. générale 23 novembre 2010 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité de la coopération et de l intégration

Plus en détail

TALKING POINTS THE CREATION OF THOUSANDS OF NEW JOBS IN THE SHEA INDUSTRY.

TALKING POINTS THE CREATION OF THOUSANDS OF NEW JOBS IN THE SHEA INDUSTRY. TALKING POINTS OPENING OF SHEA 2012: SHARED VALUE (INDUSTRY CONFERENCE) MARINA HOTEL, COTONOU, BENIN MERCREDI 25 AVRIL 2012 SINCE 2005, WEST AFRICA HAS SEEN TENS OF MILLIONS OF DOLLARS OF INVESTMENT AND

Plus en détail

DECRET DE CREATION DE AGENCE NATIONALE DE L ENVIRONNEMENT (ANDE)

DECRET DE CREATION DE AGENCE NATIONALE DE L ENVIRONNEMENT (ANDE) DECRET DE CREATION DE AGENCE NATIONALE DE L ENVIRONNEMENT (ANDE) Décret n 97-393 du 9 juillet 1997 portant création et organisation d un établissement public à caractère administratif dénomme Agence Nationale

Plus en détail

Assemblée générale RÉSOLUTION ADOPTÉE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

Assemblée générale RÉSOLUTION ADOPTÉE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE NATIONS UNIES A Assemblée générale Distr. GÉNÉRALE A/RES/54/68 11 février 2000 Cinquante-quatrième session Point 87 de l ordre du jour RÉSOLUTION ADOPTÉE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE [sur le rapport de la

Plus en détail

République de Maurice

République de Maurice Cote du document: EB 2009/96/R.18 Point de l ordre du jour: 10 b) iii) Date: 25 mars 2009 Distribution: Publique Original: Anglais F République de Maurice Mémorandum du Président Programme de diversification

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE D É C R È T E

LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE D É C R È T E MINISTÈRE DE L INTÉGRATION AFRICAINE République de Côte d Ivoire Union- Discipline - Travail ----------------- DÉCRET N 2007-570 DU 10 AOUT 2007 PORTANT ORGANISATION DU MINISTÈRE DE L INTÉGRATION AFRICAINE

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 11 mars 2010 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Trente-septième session Vienne, 10-12 mai 2010

Plus en détail

Projet de la Fondation Alcoa

Projet de la Fondation Alcoa Projet de la Fondation Alcoa TREMPLIN POUR L EMPLOI DE JEUNES DANS L INDUSTRIE! MISSION LOCALE 16-25 ans DOSSIER DE PRESSE Projet de la Fondation Alcoa MISSION LOCALE 16-25 ans Sarthe Nord Isabelle Loiseau

Plus en détail

Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN

Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN Août 2006 Agence internationale de l énergie atomique Département de la coopération technique Rôle et responsabilités

Plus en détail

Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives

Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives Strasbourg, 15 mars 2011 Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives organisé conjointement par le Conseil de l Europe et le Ministère

Plus en détail

Plan d Action de Gaborone sur les Activités des Noms Géographiques en Afrique

Plan d Action de Gaborone sur les Activités des Noms Géographiques en Afrique Distr.: GÉNÉRALE NATIONS UNIES CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L AFRIQUE E/ECA/STATCOM/3/19 novembre 2011 FRANÇAIS Original : ANGLAIS Troisième réunion de la Commission africaine

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1361-00-16 Nombre de pages : 8 POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

Plus en détail

VU le décret n 2012-1038/PRES du 31 décembre 2012 portant nomination du Premier Ministre ;

VU le décret n 2012-1038/PRES du 31 décembre 2012 portant nomination du Premier Ministre ; Décret 2014-582 PRES/PM/MEF du 10 juillet 2014 portant création, attributions, organisation, composition et fonctionnement du dispositif institutionnel de préparation du Projet pôle de croissance du Sahel.

Plus en détail

Aide publique au développement consacrée au secteur agricole en Afrique: acteurs, formes, efficacité et orientations.

Aide publique au développement consacrée au secteur agricole en Afrique: acteurs, formes, efficacité et orientations. Aide publique au développement consacrée au secteur agricole en Afrique: acteurs, formes, efficacité et orientations. Cas du Sénégal Bassirou DIONE, ingénieur agroéconomiste dionsen2000@yahoo.fr Communication

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

BELGIQUE. CONSEIL DE SECURITE 6147 ème Session. La situation en République Centrafricaine (S/2009/128)

BELGIQUE. CONSEIL DE SECURITE 6147 ème Session. La situation en République Centrafricaine (S/2009/128) BELGIQUE CONSEIL DE SECURITE 6147 ème Session La situation en République Centrafricaine (S/2009/128) DECLARATION DE S.E. M. JAN GRAULS AMBASSADEUR REPRESENTANT PERMANENT DE LA BELGIQUE AUPRES DES NATIONS

Plus en détail

RAPPORT DE LA MISSION REALISEE AU NIGER DANS LE CADRE DU GAFSP

RAPPORT DE LA MISSION REALISEE AU NIGER DANS LE CADRE DU GAFSP RAPPORT DE LA MISSION REALISEE AU NIGER DANS LE CADRE DU GAFSP Mission menée par M. Djibo Bagna, PCA du ROPPA et membre du Comité de pilotage du GAFSP Du 08 au 11 septembre 2012 1 PLAN DU RAPPORT ABREVIATIONS...

Plus en détail

TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE

TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE TRAINFORTRADE TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE TRAINFORTRADE CNUCED Division de l infrastructure des services pour le développement et l efficacité commerciale (SITE) Palais des Nations CH-1211 Genève 10

Plus en détail

Clôture du Sommet Bancaire Francophone en France

Clôture du Sommet Bancaire Francophone en France Clôture du Sommet Bancaire Francophone en France Yousif: Vers la création d une union de banques francophones Torbey: Importance du rôle financier de Beyrouth Obolensky: Nécessité de promouvoir la coopération

Plus en détail

RESTITUTION DES TRAVAUX EFFECTUES AU COURS DES TROIS DERNIERES SESSIONS DE LA CNUCED/ISAR

RESTITUTION DES TRAVAUX EFFECTUES AU COURS DES TROIS DERNIERES SESSIONS DE LA CNUCED/ISAR LE ROLE DE LA COMPTABILITE DANS LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE SEMINAIRE ORGANISE PAR LE CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITE RESTITUTION DES TRAVAUX EFFECTUES AU COURS DES TROIS DERNIERES SESSIONS DE LA CNUCED/ISAR

Plus en détail

ECE/AC.21/SC/2013/4 EUDCE1206040/1.9/SC11/4

ECE/AC.21/SC/2013/4 EUDCE1206040/1.9/SC11/4 Nations Unies Conseil économique et social ECE/AC.21/SC/2013/4 Distr. générale 18 novembre 2013 Français Original: anglais, français et russe Commission économique pour l Europe Réunion de haut niveau

Plus en détail

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C.

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Résumé La réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement

Plus en détail

Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements

Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement La République de Madagascar Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements Thème : Les Nouvelles Approches

Plus en détail

Direction générale PROGRAMME PRINCIPAL 02

Direction générale PROGRAMME PRINCIPAL 02 PROGRAMME PRINCIPAL 02 WO/PBC/4/2 page 33 Direction générale 02.1 Cabinet du directeur général 02.2 Conseiller spécial et commissions consultatives 02.3 Supervision interne Résumé 61. La propriété intellectuelle

Plus en détail

Renforcement des compétences pour la Promotion de l Egalité entre les sexes en Afrique et dans les pays d Asie de l ouest

Renforcement des compétences pour la Promotion de l Egalité entre les sexes en Afrique et dans les pays d Asie de l ouest Division de la Promotion de la Femme, Département des Affaires économiques et sociales et Centre africain pour le Genre et le Développement, Commission économique pour l Afrique Renforcement des compétences

Plus en détail

Les Iles Vierges Britanniques (BVI):

Les Iles Vierges Britanniques (BVI): Les Iles Vierges Britanniques (BVI): Les International Business Companies (IBC) sont des sociétés offshore instituées dans les îles Vierges Britanniques (BVI), en vertu de l'international Business Companies

Plus en détail

1981-1982 : Maîtrise en gestion des entreprises de l université d Abidjan. 1980-1981 : Licence en gestion des entreprises de l université d Abidjan

1981-1982 : Maîtrise en gestion des entreprises de l université d Abidjan. 1980-1981 : Licence en gestion des entreprises de l université d Abidjan NOM : APPIA PRENOM : KOUACHI Jean-Baptiste Nationalité: Ivoirienne FONCTION : Economiste, Conseiller Technique ADRESSE ACTUELLE : 01 BP 945 Abidjan 01 Email : appiajb@yahoo.fr MOBILE : 225 07-92- 78-95//02

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/2006/10 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr.: Générale 29 novembre 2006 Français Original: Anglais Première session Amman, 10-14

Plus en détail

ASSEMBLEE DE L UNION LOI N 07- /AU

ASSEMBLEE DE L UNION LOI N 07- /AU UNION DES COMORES Unité Solidarité Développement ------ ASSEMBLEE DE L UNION LOI N 07- /AU Autorisant le Président de l Union à ratifier La Convention entre le Gouvernement de l Union des Comores et la

Plus en détail

DECRET N 99-821. fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar

DECRET N 99-821. fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar DECRET N 99-821 fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Vu la Constitution, Vu la Convention relative à l Aviation Civile Internationale signée

Plus en détail

Renforcer un environnement des affaires propice pour les femmes dans les économies arabes Conclusions de la Conférence

Renforcer un environnement des affaires propice pour les femmes dans les économies arabes Conclusions de la Conférence Renforcer un environnement des affaires propice pour les femmes dans les économies arabes Conclusions de la Conférence Beyrouth, Liban, 24 novembre 2010 CONCLUSIONS DE LA CONFÉRENCE «RENFORCER UN ENVIRONNEMENT

Plus en détail

RÉSOLUTION 3/2009 MISE EN ŒUVRE DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT DU TRAITÉ PARTIE I ANNEXE 4 DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT

RÉSOLUTION 3/2009 MISE EN ŒUVRE DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT DU TRAITÉ PARTIE I ANNEXE 4 DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT RÉSOLUTION 3/2009 MISE EN ŒUVRE DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT DU TRAITÉ L ORGANE DIRECTEUR, PARTIE I ANNEXE 4 DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT Rappelant que la Stratégie de financement a pour objectifs

Plus en détail

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine LIU Liya, Directrice de bureau à la NDRC (Commission nationale du

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/AC.21/2005/7 31 janvier 2005 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ Bureau régional

Plus en détail

GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT ALLOCUTION DE M. BOUBACAR-SID BARRY

GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT ALLOCUTION DE M. BOUBACAR-SID BARRY GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT ALLOCUTION DE M. BOUBACAR-SID BARRY SYMPOSIUM AFRICAIN SUR LA FACILITATION DU COMMERCE ET DU TRANSPORT ROUTIER CASABLANCA, LE 5 MAI 2012 Excellence Monsieur

Plus en détail

Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CI/RGL) Rencontre Spéciale des Coordonnateurs Nationaux. Nairobi, le 20 mai 2004

Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CI/RGL) Rencontre Spéciale des Coordonnateurs Nationaux. Nairobi, le 20 mai 2004 Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CI/RGL) Rencontre Spéciale des Coordonnateurs Nationaux Nairobi, le 20 mai 2004 Résumé des Discussions et Recommandations 1. Il s est tenu à Nairobi,

Plus en détail

CONSEIL. Cent trente-septième session. Rome, 28 septembre 2 octobre 2009. Sommet mondial sur la sécurité alimentaire

CONSEIL. Cent trente-septième session. Rome, 28 septembre 2 octobre 2009. Sommet mondial sur la sécurité alimentaire Septembre 2009 F CONSEIL Cent trente-septième session Rome, 28 septembre 2 octobre 2009 Sommet mondial sur la sécurité alimentaire Pour toute question concernant le contenu de ce document, veuillez vous

Plus en détail

RAPPORT NARRATIF- final

RAPPORT NARRATIF- final RAPPORT NARRATIF- final Pour la période du 29 octobre 2012 au 31 mars 2012 Remis par le Collège Éducacentre Au Réseau des Cégeps et des Collèges Francophones du Canada Titre du projet : Assurer l offre

Plus en détail

DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS/ DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES

DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS/ DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES UNITED NATIONS NATIONS UNIES DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS/ DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES Liens entre l Inventaire de la Gouvernance en Afrique (IGA) et le processus du Mécanisme

Plus en détail

------------------- ------------------- RAPPORT D ACTIVITES 2012. M. KONE Adama Président du Conseil National de la Comptabilité

------------------- ------------------- RAPPORT D ACTIVITES 2012. M. KONE Adama Président du Conseil National de la Comptabilité MINISTERE DE L ECONOMIE REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE ET DES FINANCES Union Discipline - Travail ------------------- ------------------- RAPPORT D ACTIVITES 2012 M. KONE Adama Président du Conseil National

Plus en détail

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil:

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil: 1. L E C O N S E I L D A D M I N I S T R A T I O N E T S E S F O N C T I O N S 1er janvier 1996, suite à l adoption de résolutions parallèles par l Assemblée générale des Nations Unies et la Conférence

Plus en détail

Aide au développement sur le Marché Américain CHAMBRE DE METIERS DES HAUTS DE SEINE / ALTIOS INTERNATIONAL

Aide au développement sur le Marché Américain CHAMBRE DE METIERS DES HAUTS DE SEINE / ALTIOS INTERNATIONAL Aide au développement sur le Marché Américain CHAMBRE DE METIERS DES HAUTS DE SEINE / ALTIOS INTERNATIONAL Comment assurer le développement de vos activités aux Etats-Unis? Vous pouvez développer vos activités

Plus en détail

Sock, Raymond Claudius (Gambie)

Sock, Raymond Claudius (Gambie) Sock, Raymond Claudius (Gambie) [Original : anglais] Curriculum vitae Données personnelles Nom Raymond Claudius Sock Date de naissance 5 juin 1946 Nationalité gambienne Fonctions actuelles Juge à la Cour

Plus en détail

PROMOUVOIR DES INVESTISSEMENTS AGRICOLES DURABLES : UNE PRÉSENTATION À L INTENTION DES GOUVERNEMENTS D ACCUEIL

PROMOUVOIR DES INVESTISSEMENTS AGRICOLES DURABLES : UNE PRÉSENTATION À L INTENTION DES GOUVERNEMENTS D ACCUEIL PROMOUVOIR DES INVESTISSEMENTS AGRICOLES DURABLES : UNE PRÉSENTATION À L INTENTION DES GOUVERNEMENTS D ACCUEIL Arrière-plan et objectifs Atelier de formation, le 4 novembre 2014 Montreux, Suisse Les zones

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/AC.21/2004/1 19 décembre 2003 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ Bureau régional

Plus en détail

FR CONSEIL DE DIRECTION UNIDROIT 2012 91 ème session C.D. (91) Misc. 3.

FR CONSEIL DE DIRECTION UNIDROIT 2012 91 ème session C.D. (91) Misc. 3. FR CONSEIL DE DIRECTION UNIDROIT 2012 91 ème session C.D. (91) Misc. 3. Rome, 7-9 mai 2012 Original: anglais mai 2012 CONCLUSIONS SOMMAIRES Point n 1 de l ordre du jour: Adoption de l ordre du jour provisoire

Plus en détail

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU Préambule: Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) est au sein des Nations Unies l organisation qui, au niveau mondial, est chargée de promouvoir

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/AC.21/2003/4 6 février 2003 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ Bureau régional

Plus en détail

Article 2 : L Agence Emploi Jeunes est placée sous la tutelle du Ministre chargé de la Promotion de la Jeunesse et de l Emploi des Jeunes.

Article 2 : L Agence Emploi Jeunes est placée sous la tutelle du Ministre chargé de la Promotion de la Jeunesse et de l Emploi des Jeunes. PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail ----------- DECRET N DU PORTANT ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE L AGENCE NATIONALE POUR L INSERTION ET L EMPLOI DES JEUNES,

Plus en détail

UNION POSTALE UNIVERSELLE

UNION POSTALE UNIVERSELLE UNION POSTALE UNIVERSELLE CONSEIL D EXPLOITATION POSTALE CEP 2009.1 Doc 19 Original: anglais Protocole d'accord avec l'association pour le marketing direct de l Amérique (Etats-Unis) (Point 19 de l ordre

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL (OMVS)

ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL (OMVS) ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL (OMVS) PROJET DE GESTION DES RESSOURCES EN EAU ET DE L ENVIRONNEMENT DU BASSIN DU FLEUVE SENEGAL (GEF/BFS) ATELIER DE CONCERTATION SUR LA GESTION DES

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/2007/61 Conseil économique et social Distr. générale 9 mai 2007 Français Original : anglais Session de fond de 2007 Genève, 2-27 juillet 2007 Point 13 de l ordre du jour provisoire* Questions

Plus en détail

PROCÉDURE RELATIVE AU PERFECTIONNEMENT DU PERSONNEL DE SOUTIEN

PROCÉDURE RELATIVE AU PERFECTIONNEMENT DU PERSONNEL DE SOUTIEN PROCÉDURE RELATIVE AU PERFECTIONNEMENT DU PERSONNEL DE SOUTIEN OBJECTIFS La présente procédure a pour but d établir les règles à suivre pour l obtention du remboursement de frais encourus dans le cadre

Plus en détail

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada 1 Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada «Il ne s agit pas seulement d une bonne politique pour le monde rural, il s agit d une bonne politique publique

Plus en détail

Compte Rendu de l Atelier. Participation du Secteur Privé dans les Infrastructures d Eau au Liban : Le Rôle des Banques. Le 9 décembre 2010

Compte Rendu de l Atelier. Participation du Secteur Privé dans les Infrastructures d Eau au Liban : Le Rôle des Banques. Le 9 décembre 2010 Compte Rendu de l Atelier Participation du Secteur Privé dans les Infrastructures d Eau au Liban : Le Rôle des Banques 1. Contexte Le 9 décembre 2010 Beyrouth - Liban Les besoins en investissement pour

Plus en détail

Le financement pour le développement industriel inclusif et durable

Le financement pour le développement industriel inclusif et durable REPUBLIQUE DU SENEGAL UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI ****** 3 ème Conférence internationale sur le financement du développement --------- Communication de Monsieur Amadou BA, Ministre de l Economie, des

Plus en détail

Désignation d organisations non gouvernementales aux fins de l article 77 du Règlement intérieur du Conseil

Désignation d organisations non gouvernementales aux fins de l article 77 du Règlement intérieur du Conseil Nations Unies Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement Distr. restreinte 2 octobre 2013 Original: français TD/B/EX(58)/R.3 Conseil du commerce et du développement Cinquante-huitième

Plus en détail

Légende: Source: Copyright: URL: Date de dernière mise à jour:

Légende: Source: Copyright: URL: Date de dernière mise à jour: Règlement (CEE) n 3598/84 du Conseil sur l'aide financière destinée à l'amélioration des structures agricoles et de pêche au Portugal (18 décembre 1984) Légende: Le 18 décembre 1984, dans la perspective

Plus en détail

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes Mai 2007 Fiche entreprise Société Générale Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes Présentation de l entreprise - Secteur d activité : Banque-Finance - Statut : Société Anonyme - Effectif

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION

NOTE DE PRESENTATION MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE DU TRAVAIL ET DES LOIS SOCIALES -------------- REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana ------------- NOTE DE PRESENTATION Objet : PROJET DE DECRET

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/CN.3/2008/13 Conseil économique et social Distr. générale 12 décembre 2007 Français Original : anglais Commission de statistique Trente-neuvième session 26-29 février 2008 Point 3 l) de

Plus en détail

Conseil économique et social. Rapport du rapporteur du CEFACT-ONU pour l Afrique (2014-2015)

Conseil économique et social. Rapport du rapporteur du CEFACT-ONU pour l Afrique (2014-2015) Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRADE/C/CEFACT/2015/4 Distr. générale 9 décembre 2014 Original: français Commission économique pour l Europe Comité exécutif Centre pour la facilitation du

Plus en détail

ACTIVITÉS À FINANCER À L'AIDE DE CONTRIBUTIONS VOLONTAIRES SELON LA STRUCTURE FUTURE (suivant Annexe II à la Résolution 10.1)

ACTIVITÉS À FINANCER À L'AIDE DE CONTRIBUTIONS VOLONTAIRES SELON LA STRUCTURE FUTURE (suivant Annexe II à la Résolution 10.1) ACTIVITÉS À FINANCER À L'AIDE DE CONTRIBUTIONS VOLONTAIRES SELON LA STRUCTURE FUTURE (suivant Annexe II à la Résolution 10.1) Campagne de publicité - Activité 2.2: Encourager davantage d'ong et le secteur

Plus en détail

MADAGASCAR Programme Pilote pour la Résilience Climatique Mission de cadrage Proposition de Termes de Référence

MADAGASCAR Programme Pilote pour la Résilience Climatique Mission de cadrage Proposition de Termes de Référence MADAGASCAR Programme Pilote pour la Résilience Climatique Mission de cadrage Proposition de Termes de Référence Introduction: Le Programme Pilote pour la Résilience Climatique (PPCR) est le premier programme

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR CONSULTANTS ET PRESTATAIRES INDIVIDUELS

TERMES DE REFERENCE POUR CONSULTANTS ET PRESTATAIRES INDIVIDUELS TERMES DE REFERENCE POUR CONSULTANTS ET PRESTATAIRES INDIVIDUELS Titre: Gestionnaire de projet Type de contrat: SSA Période de la consultation: 8 mois (Février Septembre 2014) Niveau proposé: NOC Section:

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

Second communiqué 1 Conférence mondiale 2015 sur la réduction des risques de catastrophe (3 e édition)

Second communiqué 1 Conférence mondiale 2015 sur la réduction des risques de catastrophe (3 e édition) Second communiqué 1 Conférence mondiale 2015 sur la réduction des risques de catastrophe (3 e édition) Introduction Le 20 décembre 2013, l'assemblée générale des Nations unies a adopté une résolution en

Plus en détail

EXPANDING SERVICES AND GROWING : INSTITUT AFRICAIN DE GESTION URBAINE

EXPANDING SERVICES AND GROWING : INSTITUT AFRICAIN DE GESTION URBAINE EXPANDING SERVICES AND GROWING : INSTITUT AFRICAIN DE GESTION URBAINE L IAGU est une ONG internationale spécialisée dans la recherche/action, l appui technique et l information dans le domaine de l environnement

Plus en détail

Appel à candidature Bourses AWARD

Appel à candidature Bourses AWARD Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à candidature Bourses AWARD Ouverture de

Plus en détail

Conférence ministérielle africaine sur l environnement. Renforcer la capacité d adaptation au climat en Afrique : de l engagement politique à l action

Conférence ministérielle africaine sur l environnement. Renforcer la capacité d adaptation au climat en Afrique : de l engagement politique à l action NATIONS UNIES DOCUMENT DE TRAVAIL POUR LE DIALOGUE MINISTERIEL SUR L ADAPTATION AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES EP Conférence ministérielle africaine sur l environnement Version non éditée Distr.: Générale

Plus en détail

CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DES TRAVAUX DE LA SEMAINE DE LA DIASPORA EDITION 2014

CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DES TRAVAUX DE LA SEMAINE DE LA DIASPORA EDITION 2014 REPUBLIQUE DU BURUNDI MINISTERE DES RELATIONS EXTERIEURES ET DE LA COOPERATION INTERNATIONALE CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DES TRAVAUX DE LA SEMAINE DE LA DIASPORA EDITION 2014 Au Gouvernement du Burundi

Plus en détail

Expérience de la Coopération Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne Ecole Supérieure Polytechnique d Antsiranana. 1. Cadre 2.

Expérience de la Coopération Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne Ecole Supérieure Polytechnique d Antsiranana. 1. Cadre 2. THEMATIQUE A Titre : Expérience de la Coopération Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne Ecole Supérieure Polytechnique d Antsiranana. Présenté par : Professeur Chrysostôme RAMINOSOA, Directeur de l

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/12/10 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 15 NOVEMBRE 2013 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Douzième session Genève, 18 21 novembre 2013 PROJET PILOTE DU PLAN D ACTION POUR

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR L EMERGENCE DE L AFRIQUE

NOTE DE PRESENTATION DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR L EMERGENCE DE L AFRIQUE NOTE DE PRESENTATION DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR L EMERGENCE DE L AFRIQUE (Version de Janvier 2015) ABIDJAN, 18-20 MARS 2015 Union Discipline Travail Version du 220115_09h00 1 1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Plus en détail