Alliance Public-Privé des Nations Unies pour le Développement Rural

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Alliance Public-Privé des Nations Unies pour le Développement Rural"

Transcription

1 Alliance Public-Privé des Nations Unies pour le Développement Rural Rapport d activités en 2004 Nous avons le plaisir de vous faire parvenir, à titre de compte-rendu, le rapport d activités de l Alliance Public Privé des Nations Unies, et dont Madagascar en est le premier pays pilote, pour l année Ce rapport couvre les travaux et les résultats obtenus tant au niveau national qu`au niveau international dans les secteurs (I) du développement institutionnel, (II) de la communication et de la promotion, (II) des réalisations, et (III) la recherche de partenariats potentiels. Les résultats marquants : L adoption du Décret et du statut de l Alliance-Madagascar (voir Annexe) L adoption d une Résolution sur l Alliance au Conseil économique et social des Nations Unies (voir Annexe) La facilitation de la collaboration entre Land O Lakes et le Ministère de l Agriculture, de la Pêche et de l Elevage dans la formulation d un Plan Cadre de développement Rural orienté sur le marché L obtention de subventions du CAPE et du FAO pour les salaires des managers de l Alliance-Madagascar La formulation de cinq projets bancables en collaboration avec le Ministère de l Agriculture et le FAO. Ils seront soumis à l USAID pour une éventuelle subvention La recherche et ensuite l acquisition à titre gracieux de 400 ordinateurs usagés qui seront remis à la Province autonome d Antananarivo. La mise en place avec la collaboration de la WWF d un micro projet à Sambaina, qui est financé par des dons de mécènes à New York et d une compagnie américaine. La collaboration avec la Wildlife Conservation Society pour la levée de fonds en vue de la création de la nouvelle section du Bronx Zoo de New York consacrée aux faunes de Madagascar. La collaboration avec Columbia University à New York, dans les études sur l assurance rurale, sur l exportation de produits artisanaux, sur le micro finance rural, et sur les impacts socio-économiques et environnementaux attendus d une compagnie d investissement minière. I. Développement Institutionnel Mission de l Alliance L Alliance fait partie d un nombre croissant d initiatives aussi bien internes qu externes au système des Nations Unies, mettant un accent particulier sur le rôle positif que le secteur privé peut apporter pour le développement. L Alliance entend promouvoir des activités économiques et commerciales bénéfiques à la fois aux opérateurs et aux pauvres, stimuler des capacités en matière d entreprise, et encourager les investissements, le commerce et les appuis relatifs à ces activités, au

2 niveau national et international. L Alliance met un accent particulier sur la recherche de partenariats et l établissement de relations entre différents organismes. L établissement de l Alliance à Madagascar Depuis la Déclaration ministérielle du Conseil économique et sociale des Nations Unies (ECOSOC) de juillet 2003 qui la créa, l équipe de l Alliance a entamé plusieurs actions pour traduire cette déclaration en pratique, en commençant par son assise juridique et son développement institutionnel. Il faut signaler ici qu une mission dépêchée de New York de janvier à mars 2004 a organisé la mise en place de l Alliance-Madagascar pour le Développement rural et de sa présentation aux différentes Autorités dont le Président de la République, le Premier Ministre et les 1550 maires de Madagascar. Par ailleurs, un décret, pris en Conseil de gouvernement, fixe le statut de l Alliance-Madagascar et la déclare comme association déclarée d utilité publique. Enfin, en Juillet 2004, l ECOSOC adopte une résolution soutenant l Alliance, avec l appui des Etats-Unis, de l Union Européenne, de la Suisse, de la Russie ainsi que du Groupe Africain et du groupe des 77. L «Alliance-Madagascar» s appuie sur son Management team composé de six membres et de deux managers, et dispose d un conseil de 21 de membres ainsi que d une assemblée générale. Les membres du Management Team sont des membres de haut niveau du secteur public, privé, technique, financier et enfin d ONG. L Alliance-Madagascar a élaboré un cadre logique détaillé ainsi qu un projet de budget annuel. Les priorités sont dans les domaines de: (1) la stratégie de communication ; (2) la concertation entre les secteurs public et privé; (3) la gestion de ressources, y compris la micro finance ; (4) l agrobusiness et les autres activités génératrices de revenus ; (5) les relations avec les Clubs de service internationaux (tels que le Rotary et le Lions Clubs); (6) la promotion d exportation de produits artisanaux et de l agrobusiness ; (7) et enfin, la promotion des produits des différentes régions de l île. Les managers produisent des rapports mensuels soumis au Management Team et à l'alliance des Nations Unies à New York. Au niveau de l'alliance à New York, un mécanisme de communication a été développé avec les différents partenaires de l Alliance et l Alliance-Madagascar. L'Ambassadeur de Madagascar auprès de l'onu à New York dirige cette initiative avec le Directeur général de l Alliance des Nations Unies et le personnel de la Mission. II. Communication et Promotion L Alliance étant reconnue d utilité publique, plusieurs activités de communication ont été entreprises pour sensibiliser le public et pour lui communiquer les opportunités présentées par l initiative. Ces activités de communication ont également servi lors de la campagne pour l adoption de la résolution à New York au mois de juillet. C est ainsi que des communiqués de presse et des brochures ont été produits et que le site Internet de l Alliance a été mis à jour. Voir A. Présentations Les visites présidentielles, au Secrétaire général des Nations Unies au mois de juillet et au commencement de la 59ème session de l Assemblée générale au mois de 2

3 septembre, ont constitué des occasions pour le Gouvernement malgache de réaffirmer l importance qu il accorde au partenariat public-privé, dont l Alliance des Nations Unies. Les différentes rencontres et réunions organisées par l Alliance et les organisations telles que le US-Madagascar Business Council (USMBC) et la Wildlife Conservation Society (WCS) lors du passage du Président et de la délégation malgache à New York en septembre ont également donné à l Alliance l opportunité de faire connaître aux différentes audiences sa mission et ses activités. A souligner également la présentation par le Secrétaire Général du Ministère de l Agriculture, des activités en cours et les réalisations de l Alliance durant la session de fond de l ECOSOC en juillet Ayant eu avec lui les représentants du PNUD, du FAO, du PAM et du FIDA, il a axé son intervention sur l Alliance lors d une table ronde sur le thème : «Travailler ensemble afin de promouvoir un développement rural intégré dans les pays en développement, en particulier dans les Pays les Moins Avancés». Par ailleurs, le bureau du Conseiller spécial pour l Afrique de l ONU et la Mission ont organisé un petit déjeuner ministériel de l ECOSOC consacré à l Alliance et au cours duquel des représentants issus du secteur privé et des ONG ont émis des suggestions sur les investissements à Madagascar. Lors d un forum tenu au York College, City University of New York, au mois de juin, sur l International Trade and Remanufacturing, l Alliance a pu faire une présentation à la fois sur sa mission et ses activités, et sur les opportunités d exportation et d importation à Madagascar. A cette occasion, Madame l épouse de son Excellence Monsieur le Représentant Permanent de Madagascar auprès de l ONU a répondu aux questions de l audience aussi bien sur Madagascar que sur l African Growth and Opportunity Act (AGOA) En novembre, l'ambassadeur ANDRIANARIVELO-RAZAFY a effectué deux présentations sur l Alliance. La première a été adressée à la Deuxième Commission de l Assemblée Générale des Nations Unies, lors d une présentation du rapport au Secrétaire Général de la «Commission sur le Secteur Privé et le Développement». La deuxième a eu lieu à Columbia University, New York, lors de la «Net Impact Conference» ayant réuni des étudiants de la filière des hautes études commerciales et des affaires. Ces derniers se sont intéressés aux problèmes de la responsabilité sociale des entreprises et des corporations. B. Communiqués de presse L Alliance étant reconnue d utilité publique, plusieurs activités de communication ont été entreprises pour sensibiliser le public et leur communiquer les opportunités présentées par l initiative. Pour l'année 2004, ces articles relatent non seulement la mise en place et les actualités de l «Alliance-Madagascar» nouvellement créée en mars, mais aussi ceux relatifs aux activités organisées par l Alliance lors du passage du Président de la République au mois de septembre, dont la réunion de travail avec l US-Madagascar Business Council et la réception en l honneur du Président de la République par la Wildlife Conservation Society dans la levée de fonds pour la section du Bronx Zoo consacrée aux animaux de Madagascar. 3

4 III. Résultats Les équipes de l Alliance, à New York comme à Madagascar, ont entrepris beaucoup d activités dans le cadre de la réalisation de leur mission. Les premiers résultats comprennent : Land O Lakes La première réussite de l Alliance était de faciliter l assistance de «Land O'Lakes, Inc.», compagnie américaine spécialisée dans l agro-industrie, au Gouvernement dans l élaboration du Plan Directeur pour le Développement Rural orienté vers le marché et les affaires. CAPE (Comité d appui pour la relance des entreprises) La collaboration que l Alliance-Madagascar a pu établir avec le CAPE a permis à l Alliance-Madagascar de bénéficier du soutien financier et des conseils de cette organisation de partenariat public-privé malgache pendant les trois premier mois de l'année La collaboration entre le CAPE et l Alliance-Madagascar est appelée à s étendre et des projets conjoints pourraient être envisagés dans le futur. FAO Le FAO a subventionné les frais de consultation des managers de l Alliance- Madagascar depuis le mois de mai L étroite collaboration établie entre l'alliance, le Ministère d'agriculture et le FAO porte essentiellement sur l'élaboration de projets bancables susceptibles de répondre aux critères d éligibilité du NEPAD et du RURALINVEST de FAO. Cinq projets sur la liste présentée par le Ministère d'agriculture ont été ainsi retenus comme projets bancables; les autres projets feront l objet d études ultérieures. Préparation d un memorandum of understanding avec FAO est maintenant en cours, sur plusieres points prioritaires. Non-Profit Computing, Inc. Un partenariat a été établi entre cette ONG américaine et la Province autonome d Antananarivo sur la recherche d ordinateurs, remis à titre de dons, qui serviront dans les milieux ruraux. Ainsi, 400 devront être acheminés sur Madagascar au début de l année Les frais de voyage seront payés par la Province. L Alliance a, par ailleurs, établi un partenariat entre la Province d Antananarivo et le Rotary Club pour l assistance technique une fois les ordinateurs arrivés à Madagascar. World Wildlife Federation -- L Alliance a établi un partenariat entre la WWF à Madagascar et la commune rurale de Sambaina Manjakandriana. Le projet s occupe des micro subventions conciliant l équilibre entre la protection de l'environnement et les activités génératrices de revenus au niveau des communautés rurales. Les fonds utilisés proviennent de dons de mécènes New-Yorkais et d une compagnie américaine. Columbia University Suite à la visite à Madagascar du Professeur STIGLITZ, Prix Nobel de l Economie, et enseignant-chercheur à Columbia University basée à New York, l Alliance a établi des partenariats avec des groupes des étudiants de 3ème cycle du «School of International and Public Affairs» et le «Business School» de l Université pour mener plusieurs études de faisabilité -- sur l assurance rurale, sur l exportation de produits artisanaux, sur le micro finance rural, et sur les impacts socio-économiques et environnementaux attendus d une compagnie d exploitation minière. Une stagiaire a déjà effectué six semaines de travail avec le Secrétariat général de l Association Professionnelle des Institutions Financières Mutualiste à Madagascar. Ces études et les 4

5 missions à Madagascar constituent les premières étapes du partenariat entre l Alliance et l Université. Wildlife Conservation Society (WCS) L Alliance est entrée en collaboration avec la «WCS» dans ses activités en vue de l ouverture en 2006 d une exposition permanente réservée aux animaux en provenance de Madagascar. Appelée «Madagascar!», cette nouvelle section du «Bronx Zoo» implantée en plein New York, constituera une fenêtre sur les merveilles de Madagascar pour les deux millions de visiteurs annuels du zoo. Cette collaboration a commencé par une réception en l honneur du Président malgache et de sa vision pour la protection de l environnement. Une telle protection doit aller de pair avec le développement économique, surtout celui de la population qui vit aux alentours des aires protégées. York College le partenariat entre l Alliance et ce collège a commencé par l arrangement d un stage sur la re-manufacture au «York College of the City University of New York» au bénéfice d un jeune ingénieur malgache. Ce stage a eu lieu pendant trois mois en Enfin, la visite du Président RAVALOMANANA et de la délégation malgache lors de l Assemblée générale des Nations Unies à New York a renforcé la position de l Alliance au sein des Nations Unies. Par la suite, d autres pays ont demandé à joindre l Alliance, soit comme pays pilote, soit en tant que membre. IV. Recherche de partenariats A. Etablissement de contacts professionnels de l'alliance Des contacts ont été menés auprès de différentes organisations pour explorer des secteurs potentiels de collaboration entre, d une part, l Alliance des Nations Unies et l Alliance-Madagascar, et d autre part, différentes entités aussi bien à New York qu`à Antananarivo. Ces entités comprennent, entre autres, le PNUD, l USAID, FIDA (IFAD), les Rotary Clubs, VISA, CARE International, et l Open Society Institute. La Bank of Africa (banque de développement agricole) et la compagnie d assurance ARO à Madagascar ont manifesté leurs intérêts. L Alliance a également établi des relations de travail avec le US-Madagascar Business Council. Les résultats de ces contacts à la recherche de partenariats seront rapportés ultérieurement. B. Soutien au Conseiller Présidentiel pour impliquer davantage d ONGs américaines à Madagascar A la demande du Conseiller présidentiel, M. Hery Ramambasoa, l Alliance des Nations Unies à New York l a assisté dans la recherche de partenaires potentiels parmi les ONGs américaines pour commencer des activités de développement à Madagascar. Le Conseiller présidentiel et l'alliance des Nations Unies ont rencontré des représentants de la YMCA, d universités et collèges à affiliation presbytérienne, du Technoserve, de la FINCA (Foundation for International Community Assistance), de la Trickle Up Program, de la Ford Foundation, et du Boy Scouts of America. 5

6 V. Conclusions Les premiers résultats obtenus sont encourageants. Les responsables de l Alliance ont été accaparés la première année à sa mise en place et à sa promotion, aussi bien à New York qu à Madagascar. Cette année a été également utilisée à de nombreuses activités d exploration et de recherche de futurs partenaires potentiels. Les résultats de ces activités seront portés incessamment à la connaissance de nos partenaires. Annexes : Décret Résolution de l ECOSOC 6

7 REPOBLIKAN'I MADAGASIKA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana DECRET N o déclarent d'utilité publique l'association «ALLIANCE PUBLIC- PRIVE POUR LE DEVELOPPEMENT RURAL» LE PREMIER MINISTRE, CHEF DE GOUVERNEMENT, Vu la Constitution, Vu 1'Ordonnance n o du 3 Octobre 1960 modifiée par Ordonnance n o du 13 Août 1975 portant régime général des associations; Vu le décret n o du 12 Janvier 2003 portant nomination du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Vu le décret n o du 16 janvier 2003, modifié par le Décret n o du 5 janvier 2004, portant nomination des Membres du Gouvernement, EN CONSEIL DE GOUVERNEMENT, D E C R E T E Article premier- Est déclarée d'utilité publique l'association dénommée «ALLIANCE PUBLIC- PRIVE POUR LE DEVELOPPEMENT RURAL», en abrégé «ALLIANCE MADAGASCAR», en application des dispositions des articles 12 et 13 de l'ordonnance n o du 3 Octobre 1960, modifiée par l'ordonnance n o du 13 Août 1975, portant régime général des Associations, dont l'objectif est de promouvoir Ie développement rural a Madagascar par l'institution d'une plate-forme de concertation entre les acteurs de développement du secteur public et du secteur prive suivant les statuts joints en annexe. Article 2- En raison de l'urgence et conformément aux dispositions de l'article 6 de l'ordonnance n o du 19 septembre 1962 relative aux dispositions de droit interne et de droit international privé le présent décret entre immédiatement en vigueur d?s sa publication radiodiffusée et/ou télévisée, ou par affichage, indépendamment de son insertion au Journal Officiel de la République Article 3- Le Vice-Premier Ministre chargé des programmes économiques, Ministre des Transports, des Travaux Publics et de l'aménagement du Territoire, le Ministre de l'agriculture, de l Élevage et de la Pêche, le Ministre de l'industrialisation, du Commerce, et du Développement du Secteur Privé, le Ministre de l'économie, des Finances et du Plan, le Ministre de l'environnement, des Eaux et Forêts sont chargés, chacun en ce qui concerne de l'application du présent décret. Fait à Antananarivo, le 22 JUIN 2004 Signé : Jacques SYLLA 7

Plan d action national en faveur du commerce équitable

Plan d action national en faveur du commerce équitable préparé sous la coordination des MINISTRE DELEGUE CHARGE DU DEVELOPPEMENT MINISTRE DELEGUE CHARGE DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ET DE LA CONSOMMATION Plan d action national en faveur du commerce équitable

Plus en détail

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles République Islamique de Mauritanie Honneur Fraternité - Justice Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles Communication de Madame la Secrétaire d Etat Fatimetou Mint

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 14 octobre 2014 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Quarante-deuxième session Vienne, 25-27 novembre

Plus en détail

Cadre général du Forum sur les questions relatives aux minorités

Cadre général du Forum sur les questions relatives aux minorités Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 17 septembre 2012 Français Original: anglais A/HRC/FMI/2012/2 Conseil des droits de l homme Forum sur les questions relatives aux minorités Cinquième session

Plus en détail

CADRE DECENNAL DE PROGRAMMATION CONCERNANT LES MODES DE CONSOMMATION ET DE PRODUCTION DURABLES (10YFP) RIO + 20 ADOPTE LE 10YFP

CADRE DECENNAL DE PROGRAMMATION CONCERNANT LES MODES DE CONSOMMATION ET DE PRODUCTION DURABLES (10YFP) RIO + 20 ADOPTE LE 10YFP CADRE DECENNAL DE PROGRAMMATION CONCERNANT LES MODES DE CONSOMMATION ET DE PRODUCTION DURABLES (10YFP) RIO + 20 ADOPTE LE 10YFP La Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio +20) a

Plus en détail

Allocution de SEM Jean Ping

Allocution de SEM Jean Ping AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Allocution de SEM Jean Ping Président de la Commission de l Union africaine à l occasion de La 26 ème Réunion du Comité des Chefs d Etat et de Gouvernement

Plus en détail

Inauguation du nouveau siège de la Confédération générale des entreprises de CI (CGECI)

Inauguation du nouveau siège de la Confédération générale des entreprises de CI (CGECI) AGENDA DU GOUVERNEMENT DU CENTRE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION GOUVERNEMENTALE Vendredi 19 septembre 2014 08:38 SEPTEMBRE 19 VENDREDI Pour assurer l efficacité et la synergie des actions du Gouvernement,

Plus en détail

Négociation ministérielle pour un prêt de la Banque mondiale

Négociation ministérielle pour un prêt de la Banque mondiale PROGRAMME DE FORMATION AUX POLITIQUES DE LA FAO Programme de renforcement des capacités sur les politiques et les stratégies relatives à l'agriculture et au développement rural Ressources en ligne pour

Plus en détail

Termes de Référence. Dans le cadre du mandat général, le Consultant devra réaliser les tâches qui suivent :

Termes de Référence. Dans le cadre du mandat général, le Consultant devra réaliser les tâches qui suivent : Termes de Référence La République Démocratique Congo (RDC) est engagée dans un processus de préparation au futur dispositif international de Réduction des Emissions liées à la Déforestation et à la Dégradation

Plus en détail

Œuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté au Bénin. La pauvreté rurale à Bénin

Œuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté au Bénin. La pauvreté rurale à Bénin FIDA/E. Piquion Œuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté au Bénin La pauvreté rurale à Bénin Situé en Afrique de l Ouest, le Bénin couvre une superficie d environ 110

Plus en détail

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil:

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil: 1. L E C O N S E I L D A D M I N I S T R A T I O N E T S E S F O N C T I O N S 1er janvier 1996, suite à l adoption de résolutions parallèles par l Assemblée générale des Nations Unies et la Conférence

Plus en détail

FORMATION D EXPERTS REGIONAUX POUR UNE GESTION DURABLE DES FORETS DU BASSIN DU CONGO

FORMATION D EXPERTS REGIONAUX POUR UNE GESTION DURABLE DES FORETS DU BASSIN DU CONGO ANNEE UNIVERSITAIRE 2005-2006 FORMATION D EXPERTS REGIONAUX POUR UNE GESTION DURABLE DES FORETS DU BASSIN DU CONGO Informations générales, conditions d admission, frais de participation et dossier de candidature.

Plus en détail

PRÉPARATION DE DIRECTIVES JURIDIQUES INTERNATIONALES POUR L AGRICULTURE SOUS CONTRAT. Note de projet

PRÉPARATION DE DIRECTIVES JURIDIQUES INTERNATIONALES POUR L AGRICULTURE SOUS CONTRAT. Note de projet www.unidroit.org PRÉPARATION DE DIRECTIVES JURIDIQUES INTERNATIONALES POUR L AGRICULTURE SOUS CONTRAT Le Guide UNIDROIT/FAO sur l agriculture sous contrat Note de projet SOMMAIRE Qu est-ce que l agriculture

Plus en détail

DECRET DE CREATION DE AGENCE NATIONALE DE L ENVIRONNEMENT (ANDE)

DECRET DE CREATION DE AGENCE NATIONALE DE L ENVIRONNEMENT (ANDE) DECRET DE CREATION DE AGENCE NATIONALE DE L ENVIRONNEMENT (ANDE) Décret n 97-393 du 9 juillet 1997 portant création et organisation d un établissement public à caractère administratif dénomme Agence Nationale

Plus en détail

PRESENTATION DU PROGRAMME D ACTION NATIONAL DE LUTTE CONTRE LA DEGRADATION DES TERRES ET DES FORETS EN RDC

PRESENTATION DU PROGRAMME D ACTION NATIONAL DE LUTTE CONTRE LA DEGRADATION DES TERRES ET DES FORETS EN RDC PRESENTATION DU PROGRAMME D ACTION NATIONAL DE LUTTE CONTRE LA DEGRADATION DES TERRES ET DES FORETS EN RDC 1. INTRODUCTION 2. ETAT DES LIEUX PLAN 3. PROBLEMATIQUE DE LA DEGRADATION DES TERRES ET DE LA

Plus en détail

BELGIQUE. Septième session de la Conférence des Etats Parties à la Convention relative aux Droits des Personnes handicapées

BELGIQUE. Septième session de la Conférence des Etats Parties à la Convention relative aux Droits des Personnes handicapées BELGIQUE Septième session de la Conférence des Etats Parties à la Convention relative aux Droits des Personnes handicapées Ouverture de la Conférence DECLARATION DE S.E. Mme BENEDICTE FRANKINET AMBASSADEUR

Plus en détail

EXAMEN MUTUEL DE L EFFICACITÉ DU DÉVELOPPEMENT DANS LE CONTEXTE DU NEPAD - INTRODUCTION

EXAMEN MUTUEL DE L EFFICACITÉ DU DÉVELOPPEMENT DANS LE CONTEXTE DU NEPAD - INTRODUCTION Distr.: GÉNÉRALE E/ECA/CM.38/6 6 avril 2005 NATIONS UNIES CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L AFRIQUE Vingt-quatrième réunion du Comité d experts de la

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/CONF.224/PC(III)/2

Assemblée générale. Nations Unies A/CONF.224/PC(III)/2 Nations Unies A/CONF.224/PC(III)/2 Assemblée générale Distr. générale 10 janvier 2015 Français Original : anglais Troisième Conférence mondiale des Nations Unies sur la réduction des risques de catastrophe

Plus en détail

Oeuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté aux Comores

Oeuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté aux Comores Oeuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté aux Comores La pauvreté rurale aux Comores Depuis leur indépendance en 1975, les Comoriens ont souffert de l instabilité politique

Plus en détail

Stratégie de communication CountrySTAT. Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun

Stratégie de communication CountrySTAT. Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun Stratégie de communication CountrySTAT Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun Sommaire Stratégie de Communication de CountrySTAT: Analyse de la situation Objectifs Messages Public

Plus en détail

Micro doses d engrais et système de crédit warranté pour les petits exploitants agricoles du Sahel

Micro doses d engrais et système de crédit warranté pour les petits exploitants agricoles du Sahel Micro doses d engrais et système de crédit warranté pour les petits exploitants agricoles du Sahel INFORMATIONS GÉNÉRALES Sources d information Rapport final sur les Micro doses d engrais pour la prospérité

Plus en détail

Enjeux et Perspectives de la composante «Environnement Santé» du Plan d Action de l Initiative Environnement du NEPAD

Enjeux et Perspectives de la composante «Environnement Santé» du Plan d Action de l Initiative Environnement du NEPAD PRÉSENTATION POWER POINT Enjeux et Perspectives de la composante «Environnement Santé» du Plan d Action de l Initiative Environnement du NEPAD Cheikh FOFANA, Assistant au Secrétaire Exécutif, Secrétariat

Plus en détail

Argumentaire du Développement de la Couverture Universelle en Santé au Niger

Argumentaire du Développement de la Couverture Universelle en Santé au Niger Argumentaire du Développement de la Couverture Universelle en Santé au Niger Dr HIM & AGK Niamey, avril 2014 P a g e 1 Introduction La Constitution nigérienne du 25 Novembre 2010 dispose, en son article

Plus en détail

Compte- rendu de formation UTILISATION DE LA BASE DE DONNEES SMART CEDAMM. Du 22 au 26 MARS 2013

Compte- rendu de formation UTILISATION DE LA BASE DE DONNEES SMART CEDAMM. Du 22 au 26 MARS 2013 Compte- rendu de formation UTILISATION DE LA BASE DE DONNEES SMART CEDAMM Du 22 au 26 MARS 2013 1 This workshop was made possible by the generous support of the American people through the United States

Plus en détail

AO-016/2013 P. 1 WWF MWIOPO. Près lot II M 85 Ter Antsakaviro (101) Antananarivo

AO-016/2013 P. 1 WWF MWIOPO. Près lot II M 85 Ter Antsakaviro (101) Antananarivo WWF MWIOPO Près lot II M 85 Ter Antsakaviro (101) Antananarivo Tél: +261 34 49 888 04 Tél: +261 34 49 888 05 Tél: +261 34 49 888 06 Fax: +261 20 22 348 88 P.O.Box 738 wwfrep@moov.mg www.wwf.mg www.panda.org

Plus en détail

INVESTIR AU TCHAD. Le Tchad est un pays d agriculture et d élevage, un pays dont le peuple est laborieux, un pays dont le sous sol est promoteur.

INVESTIR AU TCHAD. Le Tchad est un pays d agriculture et d élevage, un pays dont le peuple est laborieux, un pays dont le sous sol est promoteur. INVESTIR AU TCHAD POURQUOI INVESTIR AU TCHAD Des Potentialités Economiques Enormes Un Environnement Politique et Economique Favorable Une Activité Economique Réglementée Un Cadre Indicatif Favorable. DES

Plus en détail

Procès-Verbal de la Quatrième Session de la Commission Mixte Algéro-Espagnole de Coopération Scientifique, Technique, Culturelle et Educative

Procès-Verbal de la Quatrième Session de la Commission Mixte Algéro-Espagnole de Coopération Scientifique, Technique, Culturelle et Educative Procès-Verbal de la Quatrième Session de la Commission Mixte Algéro-Espagnole de Coopération Scientifique, Technique, Culturelle et Educative Alger, le 11 avril 2005 La Commission Mixte algéro-espagnole

Plus en détail

COOPERATION BELGIQUE - BURUNDI Programme 2012 de bourses d études et de stage hors-projet

COOPERATION BELGIQUE - BURUNDI Programme 2012 de bourses d études et de stage hors-projet COOPERATION BELGIQUE - BURUNDI Programme 2012 de bourses d études et de stage hors-projet Les bourses d études ou de stages sont financées par la coopération belge dans le cadre d un accord de coopération

Plus en détail

A. Index par type d organisation de la société civile

A. Index par type d organisation de la société civile A. Index par type d organisation de la société civile 76 La communauté scientifique et technologique - Au sein des délégations gouvernementales p.32 - Evaluation scientifique p.28-29 - Elaboration des

Plus en détail

Opération P126744. DONS H7410-HA et TF011396 RECRUTEMENT DE L OPERATEUR DU FOND DE COFINANCEMENT DE SERVICES DE VULGARISATION AGRICOLE (OFSV)

Opération P126744. DONS H7410-HA et TF011396 RECRUTEMENT DE L OPERATEUR DU FOND DE COFINANCEMENT DE SERVICES DE VULGARISATION AGRICOLE (OFSV) REPUBLIQUE D HAITI MINISTERE DE L AGRICULTURE, DES RESSOURCES NATURELLES ET DU DEVELOPPEMENT RURAL (MARNDR) PROJET DE RENFORCEMENT DES Services Publiques Agricoles II (RESEPAG II) Opération P126744 DONS

Plus en détail

Ce rapport est communiqué au Préfet et pour information au Trésorier-payeur général.

Ce rapport est communiqué au Préfet et pour information au Trésorier-payeur général. Monsieur le Président, Je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint la version définitive des observations arrêtées le jeudi 5 février 2004 par la Chambre régionale des comptes sur la gestion de la chambre

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB En juin 2012, le conseil d administration de l AFANB a décidé d entreprendre une démarche de révision du plan stratégique qui mènera au dépôt d un plan stratégique

Plus en détail

TABLE RONDE DES MINISTRES AFRICAINS CHARGÉS DES TIC EN PRÉLUDE À LA 42 ÈME RÉUNION DE L ICANN. Hôtel Méridien Dakar, SENEGAL.

TABLE RONDE DES MINISTRES AFRICAINS CHARGÉS DES TIC EN PRÉLUDE À LA 42 ÈME RÉUNION DE L ICANN. Hôtel Méridien Dakar, SENEGAL. COMMISSION DE L UNION AFRICAINE REPUBLIQUE DU SENEGAL ---------------- MINISTERE DE LA COMMUNICATION, DES TELECOMMUNICATIONS ET DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION TABLE RONDE DES

Plus en détail

Discours de Monsieur le Directeur de Cabinet du Ministre du Développement Durable de l Economie Forestière et de l Environnement.

Discours de Monsieur le Directeur de Cabinet du Ministre du Développement Durable de l Economie Forestière et de l Environnement. MINISTÈRE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DE L ÉCONOMIE FORESTIÈRE ET DE L ENVIRONNEMENT CABINET PROGRAMME NATIONAL D AFFORESTATION ET DE REBOISEMENT (P RO NAR) RÉPUBLIQUE DU CONGO Unité*Travail*Progrès ----------

Plus en détail

ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC»

ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC» ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC» Par Pierre-Claver NZOHABONAYO SECRETAIRE GENERAL ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES «OPC» 1. OBJECTIFS Dès sa création, l OPC vise une régulation articulée

Plus en détail

BURKINA FASO ---------- Unité Progrès Justice MAIRIE ------------ SECRETARIAT GENERAL ------------- DIRECTION DE L ADMINISTRATION GENERALE

BURKINA FASO ---------- Unité Progrès Justice MAIRIE ------------ SECRETARIAT GENERAL ------------- DIRECTION DE L ADMINISTRATION GENERALE COMMUNE DE BOBO-DIOULASSO BURKINA FASO ---------- Unité Progrès Justice MAIRIE ------------ SECRETARIAT GENERAL ------------- DIRECTION DE L ADMINISTRATION GENERALE PROJET D ARRETE N 2014 /CB/M/SG PORTANT

Plus en détail

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE 9ÈME RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM La Valette 27 septembre 2012 DECLARATION FINALE page 1 A l invitation de S.E. George Pullicino,

Plus en détail

Investir dans la capacité humaine et l apprentissage pour un développement vert et résilient face aux changements climatiques

Investir dans la capacité humaine et l apprentissage pour un développement vert et résilient face aux changements climatiques Investir dans la capacité humaine et l apprentissage pour un développement vert et résilient face aux changements climatiques «Les changements climatiques se constatent jour après jour partout dans le

Plus en détail

Résumé du rapport final du Projet ECDD

Résumé du rapport final du Projet ECDD Résumé du rapport final du Projet ECDD Janvier 2010 avril 2013 A propos du projet ECDD Le projet ECDD a été mis en œuvre par la Bristol Conservation & Science Foundation (une unité opérationnelle de Bristol,

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET BURKINA FASO ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET DISCOURS DE MONSIEUR LE MINISTRE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Lignes directrices du Fonds NEPAD pour le changement climatique

Lignes directrices du Fonds NEPAD pour le changement climatique Lignes directrices du Fonds NEPAD pour le changement climatique 1 I. Introduction Le Fonds NEPAD pour le changement climatique a été créé en 2014 par l Agence de la planification et de coordination du

Plus en détail

ACTIONS EN FAVEUR DU CHEVAL ET DE LA FILIERE EQUINE NOTICE D INFORMATION EN VUE DE LA DEMANDE DE SUBVENTION

ACTIONS EN FAVEUR DU CHEVAL ET DE LA FILIERE EQUINE NOTICE D INFORMATION EN VUE DE LA DEMANDE DE SUBVENTION Préfet de la Région Basse Normandie Direction régionale de l alimentation, de l agriculture et de la forêt 6, boulevard Général Vanier CS 95181-14070 CAEN Cedex 5 Direction de l agriculture et des ressources

Plus en détail

ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT

ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT KINSHASA, DU 06 08 NOVEMBRE 2012 DISCOURS DE MR. ADAMA COULIBALY DIRECTEUR

Plus en détail

PJ 28/12. 7 février 2012 Original : anglais. Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni

PJ 28/12. 7 février 2012 Original : anglais. Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni PJ 28/12 7 février 2012 Original : anglais F Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni Encourager l intensification de la production caféière et vivrière au moyen

Plus en détail

Document final de la Réunion régionale d application de l Afrique pour les Processus de suivi Post-Rio+20

Document final de la Réunion régionale d application de l Afrique pour les Processus de suivi Post-Rio+20 Document final de la Réunion régionale d application de l Afrique pour les Processus de suivi Post-Rio+20 Union africaine Banque africaine de développement Document final de la Réunion régionale d application

Plus en détail

COMMENT CONCILIER LES EXTREMES Développement, Mise en oeuvre, et Intégration plus large des stratégies sur les Aires protégées MADAGASCAR

COMMENT CONCILIER LES EXTREMES Développement, Mise en oeuvre, et Intégration plus large des stratégies sur les Aires protégées MADAGASCAR COMMENT CONCILIER LES EXTREMES Développement, Mise en oeuvre, et Intégration plus large des stratégies sur les Aires protégées MADAGASCAR RANDRIAMAHALEO Sahoby Ministère de l Environnement et des Forêts

Plus en détail

RAPPORT GENERAL SYNTHESE DU SEMINAIRE DE DEMARRAGE DU PROGRAMME D APPUI AU DEVELOPPEMENT RURAL (PADER), COTONOU LES 13 ET 14 MARS 2007

RAPPORT GENERAL SYNTHESE DU SEMINAIRE DE DEMARRAGE DU PROGRAMME D APPUI AU DEVELOPPEMENT RURAL (PADER), COTONOU LES 13 ET 14 MARS 2007 RAPPORT GENERAL SYNTHESE DU SEMINAIRE DE DEMARRAGE DU PROGRAMME D APPUI AU DEVELOPPEMENT RURAL (PADER), COTONOU LES 13 ET 14 MARS 2007 2 Du 13 au 14 Mars 2007 a eu lieu au Palais des Congrès de Cotonou,

Plus en détail

* Les personnalités scientifiques : - Mabrouk El Mannai, - El Mouldi Lahmer, - Farouk El Omrani.

* Les personnalités scientifiques : - Mabrouk El Mannai, - El Mouldi Lahmer, - Farouk El Omrani. * Les personnalités scientifiques : - Mabrouk El Mannai, - El Mouldi Lahmer, - Farouk El Omrani. MINISTERE DE L'AGRICULTURE Par décret n 2013-4505 du 6 novembre 2013. Messieurs Ahmed Dhaoui et Khaled Gannouni,

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.105/772

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.105/772 Nations Unies A/AC.105/772 Assemblée générale Distr.: Générale 7 décembre 2001 Français Original: Anglais Comité des utilisations pacifiques de l espace extra-atmosphérique Rapport du deuxième Atelier

Plus en détail

ECE/AC.21/SC/2014/3 EUDCE1408105/1.6/SC12/3. Conseil économique et social

ECE/AC.21/SC/2014/3 EUDCE1408105/1.6/SC12/3. Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/AC.21/SC/2014/3 Distr. générale 10 septembre 2014 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Réunion de haut niveau sur les transports,

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/2009/92 Conseil économique et social Distr. générale 10 juin 2009 Français Original : anglais Session de fond de 2009 Genève, 6-31 juillet 2009 Point 13 b) de l ordre du jour provisoire*

Plus en détail

QUATRIEME SESSION PLENIERE DE LA PLATEFORME DE PARTENARIAT PUBLIC-PARTENARIAT RAPPORT DE SYNTHESE DE LA SESSION PLENIERE

QUATRIEME SESSION PLENIERE DE LA PLATEFORME DE PARTENARIAT PUBLIC-PARTENARIAT RAPPORT DE SYNTHESE DE LA SESSION PLENIERE QUATRIEME SESSION PLENIERE DE LA PLATEFORME DE PARTENARIAT PUBLIC-PARTENARIAT 30 mars - 1 er avril 2015 ESPACE LATRILLE EVENTS, ABIDJAN RAPPORT DE SYNTHESE DE LA SESSION PLENIERE La 4 ème session plénière

Plus en détail

Termes de Références pour la revue des contrats miniers en République de Guinée

Termes de Références pour la revue des contrats miniers en République de Guinée Termes de Références pour la revue des contrats miniers en République de Guinée I. Contexte La République de Guinée est aujourd hui engagée sur la voie de la transparence et de la bonne gouvernance pour

Plus en détail

Investissements d avenir. Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)»

Investissements d avenir. Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)» Investissements d avenir Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)» Appel à projets «Innovation et compétitivité des filières agricoles et agroalimentaires» Volet compétitif «Initiatives

Plus en détail

! "" "#$% & '( ')* **

!  #$% & '( ')* ** ! "" "#$% & '( ')* ** +, - *.'/ +/001 1 1 2+, 22'20 345 56 + 7 +,,4 8 $% 0"# $% "9'"# $% 7 : 35;5 6; - - - 5 ' * 8 "

Plus en détail

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE L apprentissage dans l enseignement supérieur a pour mission de faciliter l accès à des formations de haut niveau et de permettre à des étudiants de

Plus en détail

ACTIVITÉS À FINANCER À L'AIDE DE CONTRIBUTIONS VOLONTAIRES SELON LA STRUCTURE FUTURE (suivant Annexe II à la Résolution 10.1)

ACTIVITÉS À FINANCER À L'AIDE DE CONTRIBUTIONS VOLONTAIRES SELON LA STRUCTURE FUTURE (suivant Annexe II à la Résolution 10.1) ACTIVITÉS À FINANCER À L'AIDE DE CONTRIBUTIONS VOLONTAIRES SELON LA STRUCTURE FUTURE (suivant Annexe II à la Résolution 10.1) Campagne de publicité - Activité 2.2: Encourager davantage d'ong et le secteur

Plus en détail

Ecole Régionale Postuniversitaire d Aménagement et de Gestion Intégrés des Forêts et Territoires Tropicaux - ERAIFT -

Ecole Régionale Postuniversitaire d Aménagement et de Gestion Intégrés des Forêts et Territoires Tropicaux - ERAIFT - Ecole Régionale Postuniversitaire d Aménagement et de Gestion Intégrés des Forêts et Territoires Tropicaux - ERAIFT - 2 ème Subvention forfaitaire à l Ecole Régionale post-universitaire d Aménagement et

Plus en détail

Dossier de Partenariat

Dossier de Partenariat L Entrepreneuriat des jeunes en milieu rural Partenaire officiel Sponsor officiel Dossier de Partenariat CONTEXTE Au niveau mondial, l Organisation Internationale du Travail publia le 12 août 2010, jour

Plus en détail

Groupe de la Banque africaine de développement. ALLOCUTION D OUVERTURE DE M. OMAR KABBAJ Président du Groupe de la Banque africaine de développement

Groupe de la Banque africaine de développement. ALLOCUTION D OUVERTURE DE M. OMAR KABBAJ Président du Groupe de la Banque africaine de développement Groupe de la Banque africaine de développement ALLOCUTION D OUVERTURE DE M. OMAR KABBAJ Président du Groupe de la Banque africaine de développement AU SEMINAIRE DE SENSIBILISATION DES SERVICES DE LA BANQUE

Plus en détail

DÉCLARATION SUR LES PROBLEMES ET ENJEUX FONCIERS EN AFRIQUE

DÉCLARATION SUR LES PROBLEMES ET ENJEUX FONCIERS EN AFRIQUE DÉCLARATION SUR LES PROBLEMES ET ENJEUX FONCIERS EN AFRIQUE NOUS, Chefs d État et de Gouvernement de l Union africaine, réunis à notre treizième session ordinaire à Syrte (Grande Jamahiriya arabe libyenne),

Plus en détail

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU)

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU) MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU) STRATEGIE NATIONALE DE RENFORCEMENT DES RESSOURCES HUMAINES, DE L APPRENTISSAGE ET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES POUR FAVORISER UN

Plus en détail

Rapport de la Commission de la Fonction publique internationale

Rapport de la Commission de la Fonction publique internationale SOIXANTE-CINQUIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A65/35 Point 18.2 de l ordre du jour provisoire 29 mars 2012 Rapport de la Commission de la Fonction publique internationale Rapport du Secrétariat 1.

Plus en détail

REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana ----------------- MINISTERE DES FINANCES ET DU BUDGET ----------------

REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana ----------------- MINISTERE DES FINANCES ET DU BUDGET ---------------- REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana ----------------- MINISTERE DES FINANCES ET DU BUDGET ---------------- DECRET N 2009-048 Fixant les modalités d application de la loi n 2006-008

Plus en détail

Nomination des membres du Comité consultatif indépendant d experts de la Surveillance

Nomination des membres du Comité consultatif indépendant d experts de la Surveillance CONSEIL EXÉCUTIF EB126/25 Cent vingt-sixième session 30 décembre 2009 Point 7.2 de l ordre du jour provisoire Nomination des membres du Comité consultatif indépendant d experts de la Surveillance Rapport

Plus en détail

BUREAU DE L ENVOYÉ SPÉCIAL DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL POUR LA RÉGION DES GRANDS LACS

BUREAU DE L ENVOYÉ SPÉCIAL DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL POUR LA RÉGION DES GRANDS LACS UNITED NATIONS NATIONS UNIES BUREAU DE L ENVOYÉ SPÉCIAL DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL POUR LA RÉGION DES GRANDS LACS Plate-forme des femmes pour l Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération Objet

Plus en détail

Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements

Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement La République de Madagascar Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements Thème : Les Nouvelles Approches

Plus en détail

Alliance globale du karité Bureau du Secrétariat de l AGK Accra, Ghana Réunion du Comité exécutif (biannuelle) Procès-verbal 8 juin 2015 09h00

Alliance globale du karité Bureau du Secrétariat de l AGK Accra, Ghana Réunion du Comité exécutif (biannuelle) Procès-verbal 8 juin 2015 09h00 Alliance globale du karité Bureau du Secrétariat de l AGK Accra, Ghana Réunion du Comité exécutif (biannuelle) Procès-verbal 8 juin 2015 09h00 Membres du CE présents : Moumouni Konaté, Président Senyo

Plus en détail

Université Senghor, 5-16 décembre 2004

Université Senghor, 5-16 décembre 2004 Université Senghor Module de formation de base en économie et politique de gestion des ressources naturelles Université du Québec à Montréal (UQAM) Module de formation de base en économie et politique

Plus en détail

Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et plus de

Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et plus de L IDA EN ACTION Réponse de la Banque mondiale à la crise alimentaire Flambée des prix alimentaires : tendances, causes et perspectives Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et

Plus en détail

LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE D É C R È T E

LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE D É C R È T E MINISTÈRE DE L INTÉGRATION AFRICAINE République de Côte d Ivoire Union- Discipline - Travail ----------------- DÉCRET N 2007-570 DU 10 AOUT 2007 PORTANT ORGANISATION DU MINISTÈRE DE L INTÉGRATION AFRICAINE

Plus en détail

DEUXIÈME CONFÉRENCE DES MINISTRES AFRICAINS CHARGÉS DE L ENREGISTREMENT DES FAITS D ÉTAT CIVIL

DEUXIÈME CONFÉRENCE DES MINISTRES AFRICAINS CHARGÉS DE L ENREGISTREMENT DES FAITS D ÉTAT CIVIL DEUXIÈME CONFÉRENCE DES MINISTRES AFRICAINS CHARGÉS DE L ENREGISTREMENT DES FAITS D ÉTAT CIVIL Durban, Afrique du Sud 6-7 Septembre 2012 Thème «Amélioration de l infrastructure institutionnelle et humaine

Plus en détail

demain Aujourd hui ACDIC A. PRESENTATION DE L ACDIC B. 10 ANS D ACTIONS. Des actes concrets, des effets, des impacts C. DES ACQUIS ET ATOUTS CERTAINS

demain Aujourd hui ACDIC A. PRESENTATION DE L ACDIC B. 10 ANS D ACTIONS. Des actes concrets, des effets, des impacts C. DES ACQUIS ET ATOUTS CERTAINS ACDIC Aujourd hui & demain A. PRESENTATION DE L ACDIC B. 10 ANS D ACTIONS. Des actes concrets, des effets, des impacts C. DES ACQUIS ET ATOUTS CERTAINS D. QUATRE THEMES D ACTIONS PRIORITAIRES E. NOS AMBITIONS

Plus en détail

Projet Fish & Catering Sector (Mise à jour du 13/10/08)

Projet Fish & Catering Sector (Mise à jour du 13/10/08) Projet Fish & Catering Sector (Mise à jour du 13/10/08) Une initiative conjointe de : En association avec : A. Introduction de la notion «d alimentation durable» en restauration collective. La notion «d

Plus en détail

URBAIN LE MILLÉNAIRE. Chacun a droit. ... à un logement décent N E W Y O R K, 6 8 J U I N 2 0 0 1

URBAIN LE MILLÉNAIRE. Chacun a droit. ... à un logement décent N E W Y O R K, 6 8 J U I N 2 0 0 1 LA SESSION EXTRAORDINAIRE DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES NATIONS UNIES CONSACRÉE À L EXAMEN ET À L ÉVALUATION D ENSEMBLE DE L APPLICATION DU PROGRAMME POUR L HABITAT LE MILLÉNAIRE Chacun a droit URBAIN...

Plus en détail

PROGRAMMES DE BOURSES ET DE FORMATION DU HCDH

PROGRAMMES DE BOURSES ET DE FORMATION DU HCDH II. PROGRAMMES DE BOURSES ET DE FORMATION DU HCDH II Les programmes de bourses et de formation examinés dans le présent chapitre ont été instaurés par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits

Plus en détail

Entreprendre autrement avec le Global Compact 24 octobre 2013 World Forum Lille

Entreprendre autrement avec le Global Compact 24 octobre 2013 World Forum Lille Entreprendre autrement avec le Global Compact 24 octobre 2013 World Forum Lille Session animée par Geert Demuijnck, professeur d éthique de l entreprise à l EDHEC Business School PLAN I. Présentation du

Plus en détail

Projet du Code de l Investissement

Projet du Code de l Investissement République Tunisienne Ministère du Développement, de l Investissement et de la Coopération Internationale Projet du Code de l Investissement Version préliminaire 22 mai 2015 Article1premier. TITRE PREMIER.

Plus en détail

Appel à projets Oenotourisme. co-financé par le FEADER. Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon

Appel à projets Oenotourisme. co-financé par le FEADER. Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon Appel à projets Oenotourisme co-financé par le FEADER Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon 5 mars au 11 mai 2012 Sommaire Sommaire.... 2 1- Le contexte et les objectifs de l

Plus en détail

ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo

ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo APPEL A PROJETS TELECOM 2009 Sommaire Présentation d... 3 à TELECOM WORLD 2009..4 Stand. 5 Communication...7 L offre et le prix...8 Appel à projets...9

Plus en détail

Proposition d'un accord de fonds supplémentaires avec la Fondation MasterCard

Proposition d'un accord de fonds supplémentaires avec la Fondation MasterCard Cote du document: EB 2014/111/R.20 Point de l ordre du: jour: 12 c) Date: 20 mars 2014 Distribution: Publique Original: Anglais F Proposition d'un accord de fonds supplémentaires avec la Fondation MasterCard

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/5/7 REV. ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 21 JUILLET 2010 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Cinquième session Genève, 26 30 avril 2010 PROJET RELATIF À LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/CECI/CONF.10/1 Distr. générale 23 novembre 2010 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité de la coopération et de l intégration

Plus en détail

PRÉ-PROGRAMME. www.hopitalexpomed.com FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE

PRÉ-PROGRAMME. www.hopitalexpomed.com FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE PRÉ-PROGRAMME UNE MANIFESTATION FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE EN ASSOCIATION AVEC EN PARTENARIAT AVEC AVEC LE SOUTIEN DE UN SALON D EXPOSITION Des visiteurs professionnels du secteur de la santé Directeurs

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/ENERGY/GE.5/2007/3 13 août 2007 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DE L ÉNERGIE DURABLE Groupe spécial

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 24 mai 2015 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 18 sur 63 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Arrêté du 22 mai 2015

Plus en détail

Le financement pour le développement industriel inclusif et durable

Le financement pour le développement industriel inclusif et durable REPUBLIQUE DU SENEGAL UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI ****** 3 ème Conférence internationale sur le financement du développement --------- Communication de Monsieur Amadou BA, Ministre de l Economie, des

Plus en détail

COMMISSION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS DE L OCEAN INDIEN

COMMISSION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS DE L OCEAN INDIEN COMMISSION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS DE L OCEAN INDIEN COMMISSION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS DE L OCEAN INDIEN Procès verbal n 47 Comité des experts 07 et 08 décembre 2009 Djibouti Palace Kempinski

Plus en détail

CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES. Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole

CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES. Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES 1 Marrakech -29, 30 et 31janvier 2014 Session 2 Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole L expérience de la Compagnie

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD. Pour la création du CODETIC

PROTOCOLE D ACCORD. Pour la création du CODETIC NRef RM/SF0704165 PROTOCOLE D ACCORD Pour la création du CODETIC Consortium Mondial pour le Développement Equitable des Technologies de l Information et de la Communication Entre WebForce International

Plus en détail

CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE

CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE Exploiter le Potentiel de la Science, de la Technologie et de l Innovation dans les chaînes Agro-alimentaires en Afrique : Créer emplois et richesse

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD ENTRE. MERLOT--The Multimedia Educational Repository for Learning and Online Teaching

PROTOCOLE D ACCORD ENTRE. MERLOT--The Multimedia Educational Repository for Learning and Online Teaching Centre National de Télé-enseignement de Madagascar PROTOCOLE D ACCORD ENTRE MERLOT--The Multimedia Educational Repository for Learning and Online Teaching ET Le Centre National de Télé-enseignement de

Plus en détail

STATUTS DE L ONG. (Organisation Non Gouvernementale) «ACTIONS EDUCATION AU NIGER»

STATUTS DE L ONG. (Organisation Non Gouvernementale) «ACTIONS EDUCATION AU NIGER» STATUTS DE L ONG (Organisation Non Gouvernementale) «ACTIONS EDUCATION AU NIGER» Août 2005 «Actions éducation au Niger» STATUTS DE L ASSOCIATION «ACTIONS EDUCATION AU NIGER» Chapitre I : CONSTITUTION

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ Arrêté du 21 décembre 2007 définissant les modalités de formation et de délivrance du certificat

Plus en détail

Plan de développement de la validation des acquis de l expérience

Plan de développement de la validation des acquis de l expérience Ministère de l emploi, de la cohésion sociale et du logement Ministère délégué à l emploi, au travail et à l insertion professionnelle des jeunes Plan de développement de la validation des acquis de l

Plus en détail

Le point sur la couverture du risque maladie au Niger

Le point sur la couverture du risque maladie au Niger REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA LUTTE CONTRE LES ENDEMIES Le point sur la couverture du risque maladie au Niger I PLACE ACTUELLE DE L ASSURANCE MALADIE 1. Recensement des dispositions

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE. DONORS : WWF Suisse. Référence : AO-023/2014

TERMES DE REFERENCE. DONORS : WWF Suisse. Référence : AO-023/2014 TERMES DE REFERENCE Project: MG 200/100 Protection de la forêt tropicale et amélioration des moyens d existence de la population locale au nord de Madagascar DONORS : WWF Suisse Référence : AO-023/2014

Plus en détail