SOMMAIRE. Historique 1. Conseil d Administration et Direction 2. Structure du Groupe Colina 3. Groupe SAHAM 4. Organisation de SAHAM FINANCES 5

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOMMAIRE. Historique 1. Conseil d Administration et Direction 2. Structure du Groupe Colina 3. Groupe SAHAM 4. Organisation de SAHAM FINANCES 5"

Transcription

1 RAPPORT ANNUEL 2012 G R O U P E C O L I N A

2 SOMMAIRE Historique 1 Conseil d Administration et Direction 2 Structure du Groupe Colina 3 Groupe SAHAM 4 Organisation de SAHAM FINANCES 5 Evénements significatifs de l exercice 6 Activité du Groupe en Evénements postérieurs à la cloture 9 Tendances 10 Informations sur les sociétés consolidées 11 Etats financiers consolidés 14 Comptes d exploitation 16 Indicateurs financiers 18 Produits et services 19 Groupe Colina 20

3 Historique ère implantation en Côte d Ivoire Acquisition de Colina SA, filiale de la compagnie d assurances CIGNA en Côte d Ivoire. Création de BATIM Côte d Ivoire (BATIMCI) Acquisition de BATIMCI par Colina S.A Lancement du Pôle Immobilier du Groupe avec la création de SATCI. Expansion de Colina dans les pays de la zone CIMA grâce à la reprise du portefeuille AGF au Mali et Togo Filialisation de la succursale malienne et création de Colina Mali. Implantation de Colina au Burkina Faso Acquisition des filiales de Groupama en Côte d Ivoire et au Bénin, devenues Colina Vie Création de Sogem, société de tierspayant, en partenariat avec Globmed, fournisseur de services d assurance santé Création de BATIM Mali. Création de MCISogem, société de gestion de l assurance maladie. Création de B&S Construcoes en Angola. Structuration du Pôle Immobilier de BATIM Africa Holding Structuration du Groupe Colina autour de 2 sociétés : Delta Africa Holding et Colina Participations Création de Colina Europe. Prise de participation dans la compagnie d assurances La Citoyenne au Cameroun. Vente de Civadis. Rachat de ICMS. Création de Colina Madagascar Création de Colina Gabon. Acquisition d All Life Insurance au Cameroun. Filialisation de la succursale togolaise. Création de Colina Togo Création de Colina Ré au Togo, société de réassurance intra groupe Création de Colina Sénégal. Création de BATIM Cameroun. Création de MCI Cameroun Cession de ICMS Création de Colina Ghana et Colina Life Ghana. Acquisition du Groupe Colina par le Groupe Saham Création de Colina Corporate (CasablancaMaroc). Création de Colina Bénin Création de Colina Guinée. Acquisition de GA Seguros Angola.

4 Conseil d Administration et Direction C o n s e i l d A d m i n i s t r a t i o n M. Moulay Hafid Elalamy Président M. Alain Demissy Administrateur M. Raymond Farhat Administrateur Saham Finances Administrateur Saham Administrateur E q u i p e D i r i g e a n t e 2

5 Structure du Groupe Colina 100% PARTICIPATIONS VIE BÉNIN 89% * BÉNIN 45% BURKINAFASO 75% CAMEROUN 55% LIFE CAMEROON 85% 3 GABON 81% GHANA 100% LIFE GHANA 100% GUINÉE 100% SÉNÉGAL 95% CÔTE D IVOIRE 100% VIE CÔTE D IVOIRE 100% VIE MALI ** 2% MALI 72% MADAGASCAR 100% 100% TOGO RÉ TOGO 100% Réassurance NIGER*** 20% 94% MCISOGEM Tierspayant maladie CONGO**** 50% CORPORATE 100% Services EUROPE 100% Services *55% VIE BÉNIN **28% MALI 48% VIE CI ***40% CI 40% VIE CI **** 40% CI 10% BURKINA FASO

6 Le Groupe SAHAM GROUPE SAHAM : un leader diversifié Créé en 1995 à Casablanca (Maroc), le GROUPE SAHAM emploie personnes. Avec 802 millions de Dollars (6,9 milliards de Dirhams) de chiffre d affaires en 2011, il affiche une croissance constante depuis sa création. Fondée sur les meilleurs standards de gestion, son activité s organise en 3 pôles : 4 SAHAM FINANCES : spécialiste de l assurance et de l assistance Saham Finances, plateforme unique sur le marché africain de l assurance, connaît un développement continu depuis sa création. CNIA SAADA, issue de la fusion des compagnies CNIA et des s EsSAADA en 2009, est une compagnie cotée à la bourse de Casablanca. 4 ème compagnie d assurance au Maroc et leader sur les assurances automobile et complémentaire santé, CNIA SAADA est détenue à 51,8% par Saham Finances. Le Groupe Colina est présent dans 15 pays en Afrique à travers 21 compagnies, et est détenu en totalité par Saham Finances. Isaaf Assistance est l un des leaders des services d assistance au Maroc avec une part de marché de 46%. Isaaf Assistance est détenu par Saham Finances à 67%.

7 Organisation de SAHAM FINANCES En 2011, Saham Finances a été réorganisé pour mieux relever les défis de son développement international. Saham Finances inclut une Direction Asset Management en charge de la gestion des actifs du Groupe, une Direction Réassurance et des Directions Centrales qui gèrent transversalement les services supports au service des filiales. Cette organisation permet d assurer l alignement des procédures dans les filiales du Groupe. Président Pôle Moulay Hafid Elalamy Direction Générale Raymond Farhat Secrétariat Général Mehdi Tazi Colina Europe Christophe Streefkerk Conseiller Réglementation et Conformité Mustapha Ababri Direction Commerciale et Marketing Fouad Benchekroun Conseiller du Président Mohamed Elalamy 5 Direction Technique IARD Direction Synergies et Programmes Emmanuel Cullin Direction Asset Management Kawtar Johrati Direction Technique Vie Raoul Moloko Direction Réassurance Théophile Moulong Direction Technique Santé Didier Buon Direction Systèmes d Information Rachid Akansous Afrique du Nord Mehdi Tazi Maroc Algérie Afrique de l Ouest Joël Ackah Côte d Ivoire Mali Togo Burkina Faso Bénin Guinée Sénégal Ghana Afrique Centrale Raymond Farhat Cameroun Gabon Congo Niger Afrique Australe Raymond Farhat Angola Madagascar Kenya MoyenOrient Raymond Farhat Liban Arabie Séoudite

8 1 Evènements significatifs de l exercice 1.1 Implantation en cours en Angola 6 Dans le souci d accroitre sa présence sur tous les marchés porteurs en Afrique, le Groupe poursuit son implantation dans des pays hors de la zone CIMA. Après Madagascar, le Ghana et le Niger, le Groupe a acquis des parts dans une société d assurance implantée en Angola : Global Alliance Seguros Angola SA (49,9%) et de sociétés rattachées à celleci (immobilier, courtage). L Angola compte en effet parmi les grands pays de l Afrique subsaharienne et constitue un marchéclé sur le Continent où de nombreux clients du Groupe opèrent déjà. Pour pouvoir accompagner ses clients mais aussi consolider l assise du Groupe Colina et améliorer ainsi sa rentabilité, la décision a été prise d acquérir une compagnie d assurance en Angola. Avec cette nouvelle prise de participation, le Groupe s assure une présence significative en territoire lusophone : Global Alliance Seguros est en effet classée troisième du marché après deux sociétés à capitaux étatiques, et première compagnie d assurance à capitaux privés. L opération est financée par un emprunt bancaire souscrit auprès d Ecobank Côted Ivoire et par une augmentation de capital de Colina Participations. 1.2 Rachat de 25% des actions de Colina Madagascar au Groupe BOA pour un montant de 276 MFCFA Le goodwill généré est estimé à 17 millions FCFA. 1.3 Création d une nouvelle filiale au Niger Création de Colina Niger avec un capital de 1 milliard FCFA reparti entre : Colina Côte d Ivoire (40%), Colina Vie Côte d Ivoire (40%) et Colina Participations (20%). 1.4 Augmentation du capital de Colina Ghana et de Colina Life Ghana Afin de permettre à Colina Ghana et Colina Life Ghana, de maintenir leur capital au niveau requis par les autorités locales, Colina Participations a consenti des augmentations de capital respectives de 293 millions FCFA et 461 millions FCFA.

9 1.5 Entrée en vigueur d un nouveau texte CIMA Ce texte introduit 2 contraintes majeures : L enregistrement du chiffre d affaires est désormais subordonné à l encaissement de la prime (sauf de rares exceptions) ; Les primes non encaissées au 31 décembre 2014 constituent des non valeurs. Malgré l application en 2012 de ces nouvelles dispositions, le chiffre d affaires consolidé est en hausse de 13,2%. En revanche le groupe a enregistré MFCFA d annulations de primes, et des provisions pour dépréciations d un montant de MFCFA soit un impact net total sur le résultat de MFCFA. Retraité de l impact de l article 13 le S/P net des filiales IARD passe de 52,3% à 49,3% (contre 49,4% en 2011). 1.6 Poursuite de l installation du nouveau logiciel métier IARD La phase d installation du logiciel Milliard est finalisée dans les filiales d Afrique de l Ouest : Côte d Ivoire, Sénégal, Burkina Faso, Togo, Mali, Bénin et Guinée. Les filiales d Afrique Centrale et de Madagascar seront prises en compte dans la seconde phase de déploiement. 7

10 2 Evènements postérieurs à la cloture 2.1 Augmentation de capital Deux augmentations de capital sont intervenues : Colina Participations à hauteur de 6 milliards FCFA ; Colina Gabon à hauteur de 1,5 milliards FCFA dont 1 milliard FCFA en capital et 500 millions FCFA en solde de comptecourant. 8

11 3 Activité du Groupe en Evolution des comptes consolidés du Groupe Les capitaux propres du Groupe enregistrent une progression importante de 19% par rapport à Le résultat net «part du groupe» est un bénéfice de 8,8 milliards FCFA, en forte hausse par rapport à l exercice Cette évolution fait ressortir un rendement sur fonds propres de 21% contre 12% en L activité de l exercice 2012 est marquée par un chiffre d affaires de 98,2 milliards FCFA en hausse de 19% par rapport à fin 2011 qui s était achevé sur un chiffre d affaires de 83 milliards FCFA. 2.2 Performance du Groupe Croissance du chiffre d affaires de 19% malgré la concurrence accrue sur nos différents marchés; Hausse de 35% du chiffre d affaires de Colina Mali. Cette hausse est tirée par la branche incendie et la branche transport ; 9 Croissance de 34% du chiffre d affaires de Colina Sénégal essentiellement portée par les branches dommages corporels et incendie ; Sinistralité nette de réassurance stable, malgré la hausse du chiffre d affaire ; Maintien à 6,2 milliards FCFA du résultat du groupe ; Bonne maîtrise des coûts d acquisition et de gestion, dont la croissance de 12% est plus faible que la croissance du chiffre d affaires, malgré l existence de plusieurs filiales en cours de démarrage ou de maturation (Colina Ghana, Colina Life Ghana, Colina Guinée, Colina Bénin). 2.2 Effectif par société PARTICIPATIONS BENIN VIE CI GABON TOGO RE 44 VIE BENIN GHANA MCI SOGEM BURKINA FASO LIFE GHANA EUROPE LIFE CAMEROON MADAGASCAR GUINEE CAMEROUN MALI CORPORATE 8 27 CI SENEGAL

12 4 Tendances en millions FCFA n Charges Sinistres Coûts acquisition Frais généraux n Produits Résultats financiers Primes n Profits et bilan Capitaux propres Résultat net

13 5 Informations sur les sociétés consolidées Périmètre de Consolidation Activités Holding Méthode de consolidation Colina Participations Holding Société Mère % contrôle 31/12/2012 % d intérêt 31/12/2012 Colina Bénin Non Vie Intégration globale 100% 93,80% Colina Vie Bénin Vie Intégration globale 88,73% 88,73% Colina Burkina Faso Non Vie Intégration globale 75,51% 75,51% Colina Cameroun Non Vie Intégration globale 55% 55% Colina Life Cameroon Vie Intégration globale 85,40% 85,40% Colina Corporate Services Intégration globale 100% 100% Colina Congo Non Vie Intégration globale 99,90% 97,51% Colina CI Non Vie Intégration globale 100% 100% Colina Vie CI Vie Intégration globale 99,88% 99,88% Colina Europe Services Non consolidé 55% 0% 0% Colina Gabon Non Vie Intégration globale 81% 81% Colina Ghana Non Vie Intégration globale 100% 100% Colina Life Ghana Vie Intégration globale 100% 100% Colina Guinée Non Vie Intégration globale 100% 100% Colina Madagascar Vie/Non Vie Intégration globale 100% 100% Colina Mali Non Vie Intégration globale 71,48% 71,48% Colina Vie Mali Vie Intégration globale 69,50% 77,40% MCISOGEM Gestion Santé Intégration globale 93,64% 93,63% Colina Niger Non Vie Intégration globale 100% 100% Colina Ré Réassurance Intégration globale 100%100% 100% Colina Sénégal Non Vie Intégration globale 94,90% 94,90% Colina Togo Non Vie Intégration globale %100% 100% 11

14 5 Informations sur les sociétés consolidées (suite) Chiffres d Affaires par filiale 31/12/ /12/2011 VARIATIONS Non Vie par filiale % % Colina Bénin 886 1% 240 0% % Colina Burkina Faso % % % Colina Cameroun % % % Colina CI % % % Colina Gabon % % % Colina Ghana 977 1% 439 1% % Colina Guinée 193 0% 0 0% 193 0% Colina Madagascar % % 93 5% 12 Colina Mali % % % Colina Ré % 450 1% % Colina Sénégal % % % Colina Togo % % % Vie par filiale % % 578 3% Colina Vie Bénin % % % Colina Life Cameroon % % 87 4% Colina Vie CI % % % Colina Life Ghana 35 0% 14 0% % Total Non Vie et Vie % % % en millions FCFA

15 «Un Groupe, Un Idéal» Identification des états financiers des filiales CAPITAUX PROPRES RÉSULTATS NETS Colina Ghana Colina Sénégal Colina Madagascar Colina Togo Colina Burkina Faso Colina Mali Colina Gabon Colina Cameroun Colina CI Colina Bénin Colina Congo Colina Guinée Colina Niger TOTAL IARD Colina Life Ghana Colina Life Cameroon Colina Vie Bénin Colina Vie CI Colina Vie Mali TOTAL VIE Colina Participations Colina Corporate Colina Europe 63 sortie 5 sortie Colina Ré MCISOGEM CI AUTRES ACTIVITÉS GROUPE en millions FCFA

16 6 Etats financiers consolidés en KFCFA Exercice 2012 Exercice 2011 actif Montants Bruts Amortissements et provisions Montants Nets Montants Nets ECARTS D ACQUISITIONS VALEUR DE PROTEFEUILLE TOTAL CHARGES IMMOBILISÉES Immeubles Matériel, mobilier et installations Immobilisations incorporelles TOTAL immobilisations dans l état Valeurs mobilières admises en représentation Prêts et effets admis en représentation Titres de participations Dépôts et cautionnements TOTAL autres IMMOBILISATIONS TOTAL valeurs immobilisées TITRES MIS EN ÉQUIVALENCE Parts cessionnaires dans Provisions Primes Parts cessionnaires dans Provisions Sinistres PARTs CESSIONNAIRES / PROVISIONS TECHniques C/C des cessionnaires Agents, courtiers, assurés, coassureurs Personnel Etat C/C Actionnaires et Filiales Autres débiteurs Compte de régularisation actif Autres prêts non admis Impôt différé Actif TOTAL comptes de tiers actifs Banques CCP Caisse TOTAL Comptes financiers TOTAL ACTIF

17 «Colina, leader panafricain de l assurance» en KFCFA Exercice 2012 Exercice 2011 PASSIF Montants Nets Montants Nets Capital social Réserves légales Report à nouveau Ecart de conversion Réserves consolidées Groupe Résultats consolidés Groupe TOTAL DES CAPITAUX PROPRES GROUPE Réserves consolidées minoritaires Résultats consolidés minoritaires TOTAL DES INTÉRÊTS MINORITAIRES TOTAL CAPITAUX PROPRES ET RESERVES Provisions mathématiques (VIE) Provisions pour sinistres (VIE) Provisions pour excédents (VIE) Provisions de primes (NONVIE) Provisions pour sinistres (NONVIE) TOTAL PROVISIONS TECHNIQUES Provisions pour pertes et charges Dettes à LONG TERME Dépôt espèces des réassureurs C/C des cessionnaires Agents, courtiers, assurés, et coassureurs Personnel Etat C/C Actionnaires et Filiales Autres créditeurs Compte de régularisation passif Banques Impôt différé passif TOTAL comptes de tiers PASSIF TOTAL PASSIF

18 6 Comptes d exploitation EXPLOITATION Exercice 2012 Exercice 2011 Primes brutes non vie Provision de primes à l ouverture Provision de primes à la clôture Variation de provision sur primes en KFCFA Variation (en Val) Variation (en %) Primes nettes NON VIE % Primes nettes VIE % ToTAL PRIMES BRUTES DE L EXERCICE % ToTAL PRIMES ACQUISES DE L EXERCICE % 23% 25% 28% 43% Prestations et frais payés Sinistres en suspens à la clôture Sinistres en supsens à l ouverture Variation de provisions sur sinistres % 10% 8% 45% 16 PRESTATIONS NETTES NON VIE % Décès Termes Rachats Participation bénéficiaire Sinistres capitaux échus et PB Provisions pour tardifs PM à la clôture PM à l ouverture Variations des Provisions Charges de provisions % 81% 43% 64% 153% 2% 9% 71% 69% PRESTATIONS NETTES VIE % ToTAL CHARGES TECHNIQUES % MARGE TECHNIQUE BRUTE % Primes cédées Non Vie Provision de primes à l ouverture Provision de primes à la clôture Variations des Réassurances/Prime Réassurance sur primes nettes Réassurance/Sinistres Sinistres en suspens à la clôture Sinistres en suspens à l ouverture Variations sur sinistre en suspens Réassurance sur prestations nettes Produits accessoires de réassurances Charges accessoires des opérations de réassurances Rt technique des opérations de réassurances Primes cédées Vie Sinistres cédés Vie Résultat Réassurance VIE % 55% 74% 146% 25% 18% 45% 4% 752% 63% 12% 24% RÉSULTAT DE RÉASSURANCE % MARGE TECHNIQUE NETTE DE RÉASSURANCE %

19 «Notre stratégie consiste à innover constamment» en KFCFA EXPLOITATION Exercice 2012 Exercice 2011 Variation (en Val) Variation (en %) commissions payées ou dues brutes % Commissions reçues sur cessions % COMMISSIONS NETTES % Produits des placements financiers Autres produits % PRODUITS DE PLACEMENTS % CHARGES DE PLACEMENTS % RÉSULTAT DE PLACEMENTS % Subvention d exploitation Produits accessoires Chiffre d Affaires Stés de services % 120% TOTAL AUTRES PRODUITS % 17 Frais de personnel Impôts et taxes Transports, Services exterieurs, Frais de gestion Dotation aux amortissements et provisions % 27% 14% 16% FRAIS DE GESTION % RÉSULTAT D EXPLOITATION % Profits exceptionnels Pertes exceptionnelles Dotations aux provisions sur pertes Impôts sur les sociétés Impôt différé % 35% 26% 75% RÉSULTAT NET DES SOCIÉTÉS INTÉGRÉES % Dotations Amortissements Ecarts d acquisition Dotation Provisions Valeur Portefeuille Part revenant aux minoritaires % 0% 7% RÉSULTAT NET DE L EXERCICEPART GROUPE %

20 7 Indicateurs financiers n Solvabilité en millions FCFA MARGE DISPONIBLE MARGE RÉGLEMENTAIRE TAUX DE COUVERTURE Colina Vie Côte d Ivoire % Colina Côte d Ivoire % Colina Cameroun % Colina Mali % Colina Vie Bénin % Colina Bénin % Colina Burkina Faso % Colina Gabon % Colina Togo % Colina Sénégal % Colina Life Cameroon % Colina Madagascar % Colina Guinée % n Couverture des engagements 18 ACTIFS ADMIS EN REPRÉSENTATION ENGAGEMENTS RÉGLEMENTÉS SURPLUS / DÉFICIT Colina Vie Côte d Ivoire Colina Côte d Ivoire Colina Cameroun Colina Mali Colina Bénin Colina Vie Bénin Colina Burkina Faso Colina Togo Colina Life Cameroon Colina Gabon Colina Sénégal Colina Madagascar Colina Guinée n Evolution du chiffre d affaires par activité (en millions FCFA)

21 8 Produits et Services NOS PRODUITS ASSURANCE DES PARTICULIERS ASSURANCE VIE Temporaire décès Rente Education Contrat d ssurance retraite individuelle (CARI) ASSURANCE NONVIE automobile : tiers, collision, tous risques habitation : incendie, vol, dommages Responsabilité civile famille ASSURANCE DES ENTREPRISES ASSURANCE VIE Prévoyance décès Retraite complémentaire Indemnités fin de carrière vie emprunteur comptes parrainés ASSURANCE NONVIE Risques professionnels Accidents du travail Flotte automobile Risques spécifiques Responsabilité civile Risques industriels et commerciaux Global dommage Perte d exploitation Multirisques d ingénierie Responsabilité civile décennale transport marchandises crédit à l exportation 19 ASSURANCE SANTE Tiers payant Couverture d hospitalisation Perpétuel santé Remboursements médicaux et pharmaceutiques Assistance médicale et rapatriement NOS SERVICES Conseil Solutions sur mesure Gestion des sinistres Réseau panafricain

22 20 VIE BENIN & BENIN Lot 636 D Quartier Les Cocotiers 04 BP 1419 Cotonou Bénin Tél : (229) Fax : (229) BURKINA FASO Avenue Kwame Nkrumah 01 BP 6469 Ouagadougou 01 Burkina Faso Tél : (226) Fax : (226) CAMEROUN 34 Rue Dinde BP Douala Cameroun Tél : (237) Tél : (237) Fax : (237) LIFE CAMEROON Boulevard de la Liberté BP 267 Douala Cameroun Tél : (237) Fax : (237) COTE D IVOIRE Immeuble Colina 3 Bd Roume Plateau 01 BP 3832 Abidjan 01 Côte d Ivoire Tél : (225) Fax : (225) VIE COTE D IVOIRE Immeuble Colina 3 Bd Roume Plateau 16 BP 1306 Abidjan 16 Côte d Ivoire Tél : (225) Fax : (225) GABON Immeuble Rénovation Avenue du Colonel Parant BP 6239 Libreville Gabon Tél : (241) Fax : (241) GHANA Osu Labadi Road P.O Box 1292 Accra Accra Ghana Tél : (233) / Fax : (233) LIFE GHANA Sethi Plaza 4 ème étage, Avenue Kwame Nkrumah P.O Box AD 190 Accra Ghana Tél : (233) GUINÉE Immeuble Karma, Près de la Bourse du Travail Quartier Manquepas B.P Conakry Guinée Tél : (224) / MERCANTILE INSURANCE COMPANY 16th floor Ecobank Towers Muindi Mbingu Street P.Box GPO Nairobi Kenya Phone: (254) Fax : (254) MADAGASCAR Villa Pradon Antanimena BP 1118 Antananarivo Madagascar Tél : (261) Fax : (261) MALI 627 Avenue Modibo Keita BP E154 Bamako Mali Tél : (223) Fax : (223) SENEGAL Boulevard de la Madeleine X rue Carnot BP Dakar Sénégal Tél : (221) Fax : (221) TOGO 10 Rue du Commerce BP 1349 Lomé Togo Tél : (228) à 67 Fax : (228) RE Immeuble AAC 63 Boulevard du 13 janvier 07 BP 7012 Lomé Togo Tél : (228) Fax : (228) MCISogem Immeuble Colina 3 Bd Roume 06 BP 1309 Abidjan 06 Côte d Ivoire Tél : (225) Fax : (225) EUROPE 50 Avenue Marceau Paris France Tél : (33) Fax : (33) CORPORATE 216 Boulevard Zerktouni Casablanca Maroc Tél : (212) Fax : (212)

23 PARTICIPATIONS Immeuble Colina 3 Bd Roume Plateau 01 BP 3832 Abidjan 01 Côte d Ivoire Tél : (225) Fax : (225) et vous êtes assurés 21

24 Côte d Ivoire Gabon Bénin Angola Europe Burkina Faso Cameroun Madagascar Guinée Sénégal Togo Mali Congo Ghana Madagascar Bénin Ghana Cameroun Togo Burkina Faso Côte d Ivoire Angola Gabon Sénégal Europe Guinée Mali

LEADER PANAFRICAIN DE L

LEADER PANAFRICAIN DE L LEADER PANAFRICAIN DE L assurance sommaire Mot du directeur général...5 indicateurs clés 2014...7 pays de présence...8 nos pôles d activités...9 indicateurs financiers...13 SAHAM Finances a confirmé

Plus en détail

Parce que vous faire grandir, c est grandir ensemble Notre succès repose sur notre capital humain evenir un hub pour les opérations économiques mondiales, tel est le défi à relever par le Maroc les prochaines

Plus en détail

PRÉSENTÉ PAR : Urbain P. ADJANON Directeur des assurances

PRÉSENTÉ PAR : Urbain P. ADJANON Directeur des assurances DONNEES DU SECTEUR DE L ASSURANCE AU BENIN EN PRÉSENTÉ PAR : Urbain P. ADJANON Directeur des assurances SOMMAIRE Introduction Formation du chiffre d affaires du marché Total bilan en constante progression

Plus en détail

RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009

RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009 RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009 I. Environnement économique 2009 SMIG (Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti) 31 625 Taux de croissance de l'économie 3,00% II. Environnement Institutionnel

Plus en détail

Mot du Président... 7. Définir

Mot du Président... 7. Définir L e Groupe Saham, c est avant tout une vision. Celle de son fondateur, Moulay Hafid Elalamy, qui a toujours considéré que les succès se bâtissaient autour de valeurs fortes : la quête de l excellence,

Plus en détail

Circulaire n DAPS/EA/06/05 du 9 juin 2006 relative aux comptes semestriels des entreprises d'assurances et de réassurance

Circulaire n DAPS/EA/06/05 du 9 juin 2006 relative aux comptes semestriels des entreprises d'assurances et de réassurance Royaume du Maroc Circulaire n DAPS/EA/06/05 du 9 juin 2006 relative aux comptes semestriels des entreprises d'assurances et de réassurance Dans le cadre de la mise en place d'un dispositif permettant le

Plus en détail

- Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA )

- Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA ) Le Groupe Ecobank présente de très bons résultats en 2014 : - Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA ) - Résultat avant impôt : +134% à 519,5 millions $EU ( 258 milliards

Plus en détail

Réglementation prudentielle. en assurance. Plan. - I - Les principes de la comptabilité générale et leur application à l assurance

Réglementation prudentielle. en assurance. Plan. - I - Les principes de la comptabilité générale et leur application à l assurance Réglementation prudentielle en assurance Principes de comptabilité : comment lire les comptes des entreprises d assurance? Franck Le Vallois Commissaire-contrôleur des assurances Plan - I - Les principes

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Paris, le 31 juillet 2015 Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Un chiffre d affaires en hausse de +0,9% à 9,3 milliards d euros Développement ciblé en France Croissance à l international

Plus en détail

AVIS N 89 MINISTERE DES FINANCES CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITE

AVIS N 89 MINISTERE DES FINANCES CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITE AVIS N 89 MINISTERE DES FINANCES CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITE Avis portant plan et règles de fonctionnement des comptes et présentation des états financiers des entités d assurances et /ou de réassurances.

Plus en détail

Une gouvernance moderne, une organisation réactive et souple. Un secteur en pleine réforme CNIA SAADA Assurance, N 1 de l activité Non-Vie

Une gouvernance moderne, une organisation réactive et souple. Un secteur en pleine réforme CNIA SAADA Assurance, N 1 de l activité Non-Vie SOMMAIRE Mot du Président Directeur Général 03 Groupe Saham 05 Un leader panafricain en pleine expansion CNIA SAADA Assurance 13 Une gouvernance moderne, une organisation réactive et souple Faits marquants

Plus en détail

CONFERENCE INTERAFRICAINE DES MARCHES D ASSURANCE

CONFERENCE INTERAFRICAINE DES MARCHES D ASSURANCE CONFERENCE INTERAFRICAINE DES MARCHES D ASSURANCE LES PLACEMENTS DES COMPAGNIES D ASSURANCES EN ZONE CIMA Fangman Alain Ouattara Commissaire Contrôleur en Chef à la CIMA ofangman@yahoo.fr SOMMAIRE 1. GENERALITES

Plus en détail

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont résultats et autres renseignements caractéristiques de la société au cours des cinq derniers exercices) La société mère : Comptes

Plus en détail

Une banque engagée et responsable

Une banque engagée et responsable Une banque engagée et responsable Chiffres clés juin 2014 www.bmci.ma C hiffres clés au 30 juin 2014 Un résultat avant impôt du premier semestre 2014 en progression par rapport au second semestre 2013

Plus en détail

AVIS DES SOCIETES(*) La Société Tunisienne d Assurances et de Réassurances -STAR- Siège social : Square Avenue de Paris 1025- Tunis

AVIS DES SOCIETES(*) La Société Tunisienne d Assurances et de Réassurances -STAR- Siège social : Square Avenue de Paris 1025- Tunis BO N 4098 du Jeudi 03 Mai 2012 PAGE 1 ETATS FINANCIERS La Société Tunisienne d Assurances et de Réassurances -STAR- Siège social : Square Avenue de Paris 1025- Tunis La Société Tunisienne d Assurances

Plus en détail

la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire

la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire HISTORIQUE Le Centre pour le Développement des Exportations Africaines CEDEXA S.A. CEDEXA

Plus en détail

Présenté par Jean Claude Ngbwa, Secrétaire Général de la CIMA. DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009

Présenté par Jean Claude Ngbwa, Secrétaire Général de la CIMA. DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009 PERSPECTIVES DES MARCHES D ASSURANCES AFRICAINS Présenté par Jean Claude Ngbwa, Secrétaire Général de la CIMA DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009 2 INTRODUCTION Le thème qui nous a été confié porte sur les

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT BOAD - Guide pratique GUIDE PRATIQUE DESTINE AUX OPERATEURS ECONOMIQUES PRIVES 1. PRESENTATION La Banque Ouest

Plus en détail

Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance

Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance En bref : Président Directeur Général: Mohamed EL KETTANI Siège Social : 2. Bd Moulay Youssef - BP: 11141 20000 Casablanca - Maroc Capital:

Plus en détail

GROUPE BANK OF AFRICA. Photo couverture Miroslav - Fotolia.com

GROUPE BANK OF AFRICA. Photo couverture Miroslav - Fotolia.com GROUPE BANK OF AFRICA 2012 Photo couverture Miroslav - Fotolia.com Le réseau BANK OF AFRICA (au 30/10/2011) BANK OF AFRICA - BENIN 22 Agences à Cotonou. 18 Agences régionales. BANK OF AFRICA - BURKINA

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PERIODE DU 1 ER AVRIL AU 31 DECEMBRE 2004-1 - COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ Période du 1 er avril au 31 décembre 2004 2003 2003 Exercice clos le Notes Pro forma 31 mars 2004

Plus en détail

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010 F D C N FDC COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010. ACTIF. PASSIF. RESULTAT 2 BILAN ACTIF CONSOLIDATION durée de l'exercice 12 mois Brut Am.& Prov. ACTIF IMMOBILISE Immobilisations

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

Partenariat entre Saham Finances et Cegedim-Activ

Partenariat entre Saham Finances et Cegedim-Activ COMMUNIQUE DE PRESSE Partenariat entre Saham Finances et Cegedim-Activ Dans le cadre du développement de l assurance santé, Saham Finances filiale du Groupe Saham, signe un partenariat stratégique avec

Plus en détail

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS UNIVERSITE NAY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 01 : LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCITE DE LA NORME...3 1.1.1.

Plus en détail

Attijariwafa bank Présentation. Conseil d administration. Chiffres-clés Consolidés / IFRS. Réseau et effectifs Décembre 2014

Attijariwafa bank Présentation. Conseil d administration. Chiffres-clés Consolidés / IFRS. Réseau et effectifs Décembre 2014 Février 2015 Attijariwafa bank Présentation Attijariwafa bank est le premier groupe bancaire et financier du Maghreb et de l UEMOA (Union Économique et Monétaire Ouest Africaine) et acteur de référence

Plus en détail

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002 États financiers consolidés aux 2003 et 2002 TABLE DES MATIÈRES RÉSULTATS CONSOLIDÉS 2 BILANS CONSOLIDÉS 3 COMPTE DES CONTRATS AVEC PARTICIPATION CONSOLIDÉ 4 BÉNÉFICES NON RÉPARTIS CONSOLIDÉS DES ACTIONNAIRES

Plus en détail

Ecobank annonce un résultat avant impôt de 520 millions $EU et un produit net bancaire de 2,3 milliards $EU pour l exercice 2014

Ecobank annonce un résultat avant impôt de 520 millions $EU et un produit net bancaire de 2,3 milliards $EU pour l exercice 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Ecobank annonce un résultat avant impôt de 520 millions $EU et un produit net bancaire de 2,3 milliards $EU pour l exercice 2014 Lomé, le 20 avril 2015 Ecobank Transnational Inc. («Ecobank»

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 GROUPE NSE INDUSTRIES Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 BILAN (en milliers d euros) ACTIF Note 30/06/14 30/06/13 Ecarts d'acquisition 1 3 872 3 972 Immobilisations

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées COMMUNIQUE DE PRESSE 1 er septembre 2015 Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées Chiffre d affaires

Plus en détail

Plan comptable marocain www.lacompta.org

Plan comptable marocain www.lacompta.org Plan comptable marocain www.lacompta.org Comptabilité pour étudiants et professionnels Raccourcies : cliquez sur un compte pour afficher ses sous comptes CLASSE 1 : COMPTES DE FINANCEMENT PERMANENT 11

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 ca-des-savoie.fr Arrêtés par le Conseil d administration du Crédit Agricole des Savoie en date du 23 janvier 2015 soumis à l approbation de l Assemblée Générale Ordinaire

Plus en détail

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 COMMUNIQUE D INFORMATION Sète, le 17 avril 2013-17h45 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 GILBERT GANIVENQ, PRESIDENT, ET OLIVIER GANIVENQ, DIRECTEUR GENERAL «Groupe Promeo a engagé depuis plusieurs mois

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux adps 18 bis rue de bruxelles 75009 paris Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Etats Financiers Bilan Actif adps Edition du 17/03/15 RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 31/12/2014

Plus en détail

GROUPE TXCOM 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON

GROUPE TXCOM 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON Tel : 33 (0)1 30 83 91 70 Fax : 33 (0)1 30 83 91 71 7, rue du Parc de Clagny 78000 Versailles FRANCE 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON COMPTES CONSOLIDES Arrêté au 30 juin 2012

Plus en détail

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------- Le Conseil des Ministres PLAN COMPTABLE DES COLLECTIVITES TERRITORIALES T - UEMOA - I - PRESENTATION DU PLAN COMPTABLE I.1 - Les classes

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS EN NORMES IAS/IFRS SAHAM Assurance Maroc au 31 décembre 2014

COMPTES CONSOLIDÉS EN NORMES IAS/IFRS SAHAM Assurance Maroc au 31 décembre 2014 COMPTES CONSOLIDÉS EN NORMES IAS/IFRS SAHAM Assurance au 31 décembre 014 État de la Situation Financière IFRS au 31 décembre 014 et 013 État de résultat net et autres éléments du résultat golbal - IFRS

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Hal, le 11 décembre 2006 RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Par rapport aux chiffres publiés précédemment (le 19

Plus en détail

GUIDE DE L OPERATEUR PRIVE POUR LE FINANCEMENT DIRECT

GUIDE DE L OPERATEUR PRIVE POUR LE FINANCEMENT DIRECT GUIDE DE L OPERATEUR PRIVE POUR LE FINANCEMENT DIRECT Le présent guide a pour vocation, de fournir aux entreprises, aux PME/PMI, aux Etats, aux collectivités locales et aux entreprises publiques (dans

Plus en détail

Résultats intermédiaires

Résultats intermédiaires Résultats intermédiaires Rapport semestriel 2000 du groupe Zurich Financial Services y compris les rapports semestriels d Allied Zurich p.l.c. et de Zurich Allied AG Principaux chiffres en millions de

Plus en détail

DECISION N 2013-062 PORTANT AUTORISATION DE L'EMISSION DE L'EMPRUNT OBLIGATAIRE PAR PLACEMENT PRIVE "PETRO IVOIRE 7% 2013-2020"

DECISION N 2013-062 PORTANT AUTORISATION DE L'EMISSION DE L'EMPRUNT OBLIGATAIRE PAR PLACEMENT PRIVE PETRO IVOIRE 7% 2013-2020 Union Monétaire Ouest Africaine CL Conseil Régional de l'epargne Publique et des Marchés Financiers DECISION N 2013-062 PORTANT AUTORISATION DE L'EMISSION DE L'EMPRUNT OBLIGATAIRE PAR PLACEMENT PRIVE "PETRO

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC.

ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC. ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC. Premier trimestre terminé le 30 novembre 2005 Les états financiers consolidés joints ont été préparés par la direction de Alphinat Inc. et n ont pas été examinés

Plus en détail

Présenté par OUEDRAOGO Adolphe Chef de Brigade de la CIMA. DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009

Présenté par OUEDRAOGO Adolphe Chef de Brigade de la CIMA. DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009 EXPERIENCE SENEGALAISE DE LA MICROASSURANCE: DEFIS ET OPPORTUNITES Présenté par OUEDRAOGO Adolphe Chef de Brigade de la CIMA DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009 2 INTRODUCTION Le thème sera abordé en cinq

Plus en détail

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Synthèse // Réflexion // Une entreprise/un homme // Références Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Particulièrement utiles pour évaluer la capacité

Plus en détail

États financiers consolidés. Pour l exercice 2013

États financiers consolidés. Pour l exercice 2013 États financiers consolidés Pour l exercice 2013 COMPTES CONSOLIDÉS DE RÉSULTAT (en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action) Pour les exercices clos les 31 décembre 2013 2012 Produits

Plus en détail

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 mars 2013 Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic Conformément à ce qui avait été annoncé lors de la publication des comptes annuels, Icade publie

Plus en détail

A. Bilan. B. Compte de résultat. Comptes sociaux au 31 décembre 2013. ACTIF (en milliers d euros) Notes Brut

A. Bilan. B. Compte de résultat. Comptes sociaux au 31 décembre 2013. ACTIF (en milliers d euros) Notes Brut Comptes sociaux au 31 décembre 2013 A. Bilan ACTIF (en milliers d euros) Notes Brut 2013 Amort. et dépréc. Immobilisations incorporelles 3-4 21 280 1 926 19 354 19 071 Immobilisations corporelles 3-4 7

Plus en détail

Sommaire. Weborama Rapport financier du premier semestre 2007 2

Sommaire. Weborama Rapport financier du premier semestre 2007 2 Rapport financier du premier semestre 2007 Sommaire 1. Commentaires sur l activité de la période... p. 3 2. Rapport des Commissaires aux comptes... p. 5 3. Comptes consolidés au 30 juin 2007... p. 9 Weborama

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2013. Assurance Maroc. sahamassurance.ma. Assurance Maroc. Avancez librement

RAPPORT ANNUEL 2013. Assurance Maroc. sahamassurance.ma. Assurance Maroc. Avancez librement RAPPORT ANNUEL 2013 Assurance Maroc sahamassurance.ma Assurance Maroc Avancez librement SOMMAIRE Mot du Président Directeur Général SAHAM GROUP 05 L EXPANSION DÉTERMINÉE D UN GROUPE DYNAMIQUE SAHAM FINANCES

Plus en détail

AP A R P E R F E F ju j i u n n 20 2 1 0 1 1 1

AP A R P E R F E F ju j i u n n 20 2 1 0 1 1 1 APREF juin 2011 1 Pourquoi la micro-assurance? Lien fort et évident entre pauvreté et vulnérabilité Si quelqu un est protégé contre les risques de base pour lui et sa famille, il est plus enclin à prendre

Plus en détail

---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/06/2013 --------------------------------------

---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/06/2013 -------------------------------------- RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 1 er janvier 30 juin 2013 ---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/ -------------------------------------- Société anonyme au capital

Plus en détail

Premier trimestre. États financiers consolidés intermédiaires (non audités) pour le trimestre terminé le 31 mars 2015. Intact Corporation financière

Premier trimestre. États financiers consolidés intermédiaires (non audités) pour le trimestre terminé le 31 mars 2015. Intact Corporation financière Premier trimestre 1 États financiers consolidés intermédiaires (non audités) pour le trimestre terminé le 31 mars Intact Corporation financière États financiers consolidés intermédiaires (non audités)

Plus en détail

NC 30 Les charges techniques dans les entreprises d assurance et / ou de réassurance

NC 30 Les charges techniques dans les entreprises d assurance et / ou de réassurance NC 30 Les charges techniques dans les entreprises d assurance et / ou de réassurance Objectif 01. L'activité d'assurance et/ou de réassurance se caractérise par l'inversion du cycle de la production et

Plus en détail

Chiffres-clés 2008. a s s u r a n c e s pour et par le secteur des soins de santé 30.000 25.000 20.000 15.000 10.000 5.000 2008 24.407 2006 19.

Chiffres-clés 2008. a s s u r a n c e s pour et par le secteur des soins de santé 30.000 25.000 20.000 15.000 10.000 5.000 2008 24.407 2006 19. Chiffres-clés 2008 Evolution membres-assures (societaires) 30.000 25.000 20.000 15.000 10.000 5.000 0 2002 11.873 2003 13.309 2004 14.030 2005 15.712 2006 19.727 2007 21.486 2008 24.407 2009 26.979 DEPUIS

Plus en détail

Résultats annuels 2013 en forte croissance

Résultats annuels 2013 en forte croissance Communiqué de presse - Clichy, 25 mars 2014, 18h Résultats annuels 2013 en forte croissance Chiffre d affaires en hausse de 5,3% à 420,7 M Résultat opérationnel en hausse de 31,7% à 43,4 M Résultat net

Plus en détail

Guide méthodologique Utilisation de l état de contrôle de la participation aux bénéfices C22

Guide méthodologique Utilisation de l état de contrôle de la participation aux bénéfices C22 Guide méthodologique Utilisation de l état de contrôle de la participation aux bénéfices C22 Les montants sont exprimés en milliers d euros et arrondis au millier d euros le plus proche. I. Utilisation

Plus en détail

Présentation du métier d actuaire vie

Présentation du métier d actuaire vie 06 Octobre 2010 Frédéric Daeffler 14/10/2010 Agenda Assurance vie : Produits concernés Actuaire produit : Tarification et conception d un produit Actuaire financier : Pilotage des résultats, Gestion actif-passif,

Plus en détail

PLAN COMPTABLE MAROCAIN

PLAN COMPTABLE MAROCAIN sommaire PLAN COMPTABLE MAROCAIN Mohammed ABOUTAHIR Professeur de l'enset de Mohammedia Classe 1 : Comptes de financement permanent Classe 2 : Comptes d'actif immobilisé Classe 3 : Comptes d'actif circulant

Plus en détail

GROUPAMA Résultats annuels 2012. Présentation presse & analystes 21 février 2013

GROUPAMA Résultats annuels 2012. Présentation presse & analystes 21 février 2013 GROUPAMA Résultats annuels 2012 Présentation presse & analystes 21 février 2013 Introduction 2 «Je serai attentif à faire vivre un mutualisme moderne : qui s appuie sur un modèle d engagement et de responsabilité

Plus en détail

Communication Financière. 12 Mai 2014

Communication Financière. 12 Mai 2014 Communication Financière 12 Mai 2014 1 Introduction: Les Faits marquants de l année 2013 Les Performances 2013 Les Perspectives 2014 et la Stratégie de développement sur le restant du plan 2014-2016. Augmentation

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE INNATE PHARMA ANNONCE SES RESULTATS POUR 2006 : FORTE CROISSANCE DE L ACTIVITE DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT (+75%), ET NOTAMMENT DE LA CLINIQUE Marseille, le 20 mars 2007 Innate Pharma SA (la «Société»),

Plus en détail

Comptes Consolidés 30/06/2014

Comptes Consolidés 30/06/2014 Comptes Consolidés 30/06/2014 Table des matières BILAN... 2 COMPTE DE RESULTAT... 3 NOTE ANNEXE AUX COMPTES CONSOLIDES... 4 Note 1 - Faits marquants de la période et évènements post clôture... 4 Note 2

Plus en détail

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 Relatif aux modalités de première application du règlement du CRC n 99-02 par les sociétés dont les instruments

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2014 1 SOMMAIRE ÉTATS DE SYNTHESE 1. Etat résumé de la situation financière consolidée 2. Etats résumés du résultat net et des gains et pertes

Plus en détail

Compagnie d Assurances et de Réassurances Tuniso-Européenne «CARTE» Siège social : Immeuble CARTE, Entrée B Lot BC4 Centre Urbain Nord, 1082 Tunis

Compagnie d Assurances et de Réassurances Tuniso-Européenne «CARTE» Siège social : Immeuble CARTE, Entrée B Lot BC4 Centre Urbain Nord, 1082 Tunis ETATS FINANCIERS DEFINITIFS Compagnie d Assurances et de Réassurances Tuniso-Européenne «CARTE» Siège social : Immeuble CARTE, Entrée B Lot BC4 Centre Urbain Nord, 1082 Tunis La Compagnie d Assurances

Plus en détail

Analyse Financière. Tunis Re en Bourse. En toute Ré Assurance. Souscrire à l OPF

Analyse Financière. Tunis Re en Bourse. En toute Ré Assurance. Souscrire à l OPF Analyse Financière Tunis Re en Bourse En toute Ré Assurance Souscrire à l OPF Mars 2010 2A n a l y s e F i n a n c i è r e I n t r o d u c t i o n e n b o u r s e : O f f r e à p r i x f e r m e Secteur

Plus en détail

états FINANCIERS ARRêTéS AU 31 DéCEMBRE 2013

états FINANCIERS ARRêTéS AU 31 DéCEMBRE 2013 états FINANCIERS ARRêTéS AU 31 DéCEMBRE 2013 SOCIETE DE GESTION DES PARTICIPATIONS DE L ETAT TOURISME & HOTELLERIE ENTREPRISE DE GESTION HOTELIERE CHAINE EL AURASSI SOCIETE PAR ACTIONS AU CAPITAL DE 1.500.000.000

Plus en détail

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78)

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) 1 ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) Le Président du gouvernement de la Polynésie française, Sur le rapport

Plus en détail

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE 1 LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10. Capitaux propres 106. Réserves 107. Capital 108. Compte de l'exploitant

Plus en détail

COMPAGNIE D ASSURANCES ET DE

COMPAGNIE D ASSURANCES ET DE JELIL BOURAOUI & CO AUDITING, ACCOUNTING, TAX & MANAGEMENT CONSULTANCY ECC MAZARS A MEMBER FIRM OF MOORE STEPHENS INTERNATIONAL LIMITED COMPAGNIE D ASSURANCES ET DE REASSURANCES ASTREE AVIS SUR LES ETATS

Plus en détail

Comptes de tiers (Classe 4)

Comptes de tiers (Classe 4) Comptes de tiers (Classe 4) Les comptes de tiers, notamment le compte 40 «Fournisseurs et comptes rattachés» et le compte 41 «Clients et comptes rattachés», peuvent être subdivisés pour identifier : les

Plus en détail

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé Loi1901.com présente : Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé (Prenant en compte les nouvelles dispositions du règlement N 99-01 du 16 février 1999 relatif aux modalités d établissement des comptes

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

L'avis précise les informations qu'il convient notamment d'indiquer en annexe :

L'avis précise les informations qu'il convient notamment d'indiquer en annexe : L'AVIS DE L'ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES SUR LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE Hervé Stolowy, Professeur au Groupe HEC, diplômé d'expertise comptable L'avis n xx de l'oec "Le tableau des flux de trésorerie",

Plus en détail

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007 COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007 relatif au traitement comptable des opérations en devises des entreprises régies par le code des assurances, des mutuelles

Plus en détail

PLAN COMPTABLE NORMALISE

PLAN COMPTABLE NORMALISE PLAN COMPTABLE NORMALISE Classe 1 : COMPTES DE CAPITAUX, DE PROVISIONS ET DE DETTES FINANCIERES 10 Capital ou dotation des succursales et comptes de l exploitant 101 Capital souscrit (Sociétés de capitaux

Plus en détail

BMCE BANK ETATS FINANCIERS CONSOLIDES DE BMCE BANK EN NORMES IAS/IFRS ET NOTES ANNEXES

BMCE BANK ETATS FINANCIERS CONSOLIDES DE BMCE BANK EN NORMES IAS/IFRS ET NOTES ANNEXES BMCE BANK ETATS FINANCIERS CONSOLIDES DE BMCE BANK EN NORMES IAS/IFRS ET NOTES ANNEXES 31 décembre 2013 Créée en 1959 et privatisée en 1995, BMCE Bank est une banque universelle qui offre une palette de

Plus en détail

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations La nouvelle Swiss GAAP RPC 30 regroupe toutes les règles applicables aux comptes. Ce qui implique que toutes les autres Swiss GAAP RPC font référence aux comptes individuels. Quelles sont les questions

Plus en détail

Plan comptable des associations et fondations

Plan comptable des associations et fondations Plan comptable des associations et fondations Classe 1 - Comptes de capitaux Classe 2 Comptes d immobilisations Classe 3 Comptes de stocks Classe 4 Comptes de tiers Classe 5 Comptes financiers Classe 6

Plus en détail

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT 3 PLACE ARNOLD BILAN ET COMPTE DE RESULTAT - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat C.D. 63 B.P. 4 67116 STRASBOURG-REICHSTETT 03 88

Plus en détail

SECTEUR MAROCAIN DES ASSURANCES. Situation Liminaire Exercice 2005

SECTEUR MAROCAIN DES ASSURANCES. Situation Liminaire Exercice 2005 SECTEUR MAROCAIN DES ASSURANCES Situation Liminaire Exercice 2005 Mars 2006 FAITS MARQUANTS 2005 Campagne de Communication sur les délais de recouvrement des primes Suite à l entrée en vigueur des nouvelles

Plus en détail

ASSURANCE. Une promesse de prestation qui peut se réaliser comme elle peut ne pas se réaliser

ASSURANCE. Une promesse de prestation qui peut se réaliser comme elle peut ne pas se réaliser Les entreprises d'assurance et de réassurance se caractérisent par : Une inversion du cycle de production : Le prix de vente, la prime est encaissé immédiatement alors que la prestation et le règlement

Plus en détail

Comptes Consolidés 31/12/2013

Comptes Consolidés 31/12/2013 Comptes Consolidés 31/12/2013 Table des matières BILAN... 2 COMPTE DE RESULTAT... 3 NOTE ANNEXE AUX COMPTES CONSOLIDES... 4 Note 1 - Faits marquants de la période et évènements post clôture... 4 Note 2

Plus en détail

GROUPE DES ASSURANCES DE TUNISIE Siège Social: 92-94 Avenue Hédi Chaker, 1002 Tunis

GROUPE DES ASSURANCES DE TUNISIE Siège Social: 92-94 Avenue Hédi Chaker, 1002 Tunis ETATS FINANCIERS DEFINITIFS GROUPE DES ASSURANCES DE TUNISIE Siège Social: 92-94 Avenue Hédi Chaker, 1002 Tunis La société GAT publie, ci-dessous, ses états financiers arrêtés au 31 décembre 2012 tels

Plus en détail

1/17/2014 AFRITAC /séminaire Abidjan 13 au 17 Janvier 2014/ D.BRANGER

1/17/2014 AFRITAC /séminaire Abidjan 13 au 17 Janvier 2014/ D.BRANGER LES GROUPES BANCAIRES DANS l UMOA 1 doublement des actifs bancaires en dix ans suivant le fort développement des dépôts dans la CEDEAO croissance des crédits en % ( échelle de gauche) croissance des dépôts

Plus en détail

QUATRIÈME TRIMESTRE 2003 PUBLICATION IMMÉDIATE SEMAFO PRÉSENTE SES RÉSULTATS FINANCIERS POUR L ANNÉE SE TERMINANT LE 31 DÉCEMBRE 2003

QUATRIÈME TRIMESTRE 2003 PUBLICATION IMMÉDIATE SEMAFO PRÉSENTE SES RÉSULTATS FINANCIERS POUR L ANNÉE SE TERMINANT LE 31 DÉCEMBRE 2003 COMMUNIQUÉ QUATRIÈME TRIMESTRE 2003 TSX-SMF PUBLICATION IMMÉDIATE SEMAFO PRÉSENTE SES RÉSULTATS FINANCIERS POUR L ANNÉE SE TERMINANT LE 31 DÉCEMBRE 2003 Montréal, Québec, le 21 avril 2004 SEMAFO (TSX SMF)

Plus en détail

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie 1 Plan (Chapitre 13 de l ouvrage de référence) Introduction Le tableau des flux de trésorerie : principes généraux Méthodologie

Plus en détail

CRD 4 Compte technique par pays 27/01/2003

CRD 4 Compte technique par pays 27/01/2003 CRD 4 Compte technique par pays 27/01/2003 Primes Produit Provisions Provisions Autres Autres produits Frais COMPAGNIE IARD émises net des pour primes pour sinistres provisions techniques d'acquisition

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

de résultat opérationnel courant (3) en hausse de 20,7 % (4) Ratings AA-, perspective stable par Fitch Ratings et A2, perspective stable par Moody s

de résultat opérationnel courant (3) en hausse de 20,7 % (4) Ratings AA-, perspective stable par Fitch Ratings et A2, perspective stable par Moody s REGARD SUR COFACE / Le Groupe Coface est un leader mondial de l assurance-crédit et un expert reconnu des risques commerciaux. Il propose aux entreprises du monde entier des solutions pour les protéger

Plus en détail

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13 ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS Données consolidées Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014 Page 1 sur 13 SOMMAIRE 1. Principes et méthodes de consolidation 2. Evénements significatifs postérieurs à la clôture

Plus en détail

L éditorial. Le secrétariat de CGLU Afrique lance ce premier numéro «L Etat des

L éditorial. Le secrétariat de CGLU Afrique lance ce premier numéro «L Etat des L éditorial Jean-Pierre ELONG-MBASSI Le secrétariat de CGLU Afrique lance ce premier numéro «L Etat des Finances Locales en Afrique» afin de comparer, pour la première fois, les principaux chiffres et

Plus en détail

Annexe à l article A. 114-4

Annexe à l article A. 114-4 Annexe à l article A. 114-4 Les renseignements généraux du compte rendu détaillé annuel sont les suivants : a) La raison sociale de la mutuelle ou de l union, son adresse, la date de sa constitution et

Plus en détail

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE - Bilan consolidé - Compte de résultat consolidé - Tableau de flux - Annexe simplifiée 1 SOMMAIRE DE L ANNEXE SIMPLIFIEE 1 EVENEMENTS SIGNIFICATIFS

Plus en détail