DÉFINITION : Page 1/12

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DÉFINITION : Page 1/12"

Transcription

1 DÉFINITION : La chimiothérapie est régulièrement offerte pour le traitement du cancer. Les médicaments utilisés visent à détruire les cellules cancéreuses qui pourraient être présentes dans l organisme, les empêcher de se multiplier ou d envahir d autres parties du corps. La chimiothérapie peut être utilisée : en traitement unique pour détruire les cellules cancéreuses; avant une intervention chirurgicale afin de diminuer le volume de la tumeur; après une chirurgie afin de détruire les cellules cancéreuses qui auraient échappé à l intervention; en combinaison avec de la radiothérapie; en soins palliatifs, pour soulager la douleur ou autres symptômes d un cancer. Les médicaments utilisés dans le traitement du cancer sont appelés des antinéoplasiques. Les antinéoplasiques n attaquent pas uniquement les cellules cancéreuses, ils peuvent également affecter d autres cellules qui se reproduisent rapidement comme les cellules du système sanguin, du système digestif, des follicules pileux (cheveux), des cellules de la peau et les cellules de la reproduction. Les effets sur les cellules saines, que l'on appelle les effets secondaires, sont pour la plupart du temps temporaires et elles reprennent leur fonction normale à la fin du traitement de chimiothérapie. Les effets secondaires de la chimiothérapie peuvent être différents en raison des médicaments utilisés et diffèrent d une personne à l autre. Le suivi que nécessite votre traitement de chimiothérapie se fait grâce à l expertise de l équipe de médecins, pharmaciens et infirmières. Page 1/12

2 RECOMMANDATIONS : Soins des cheveux La perte des cheveux est parfois inévitable selon le type de chimiothérapie utilisé, mais des soins préventifs peuvent contribuer à diminuer cette perte. Pendant toute la durée de la chimiothérapie et quelques mois après nous vous conseillons : d éviter le plus possible la coloration de vos cheveux, sinon utiliser des produits à base de végétaux; d éviter les permanentes; d éviter le séchoir à cheveux, le fer à friser, le fer plat, des rouleaux pour la mise en plis ou de faire des «brushing»; d éviter les pinces à cheveux, les élastiques, les barrettes et les peignes fins; d éviter de brosser vos cheveux de façon trop énergique, utiliser une brosse souple; de raccourcir les cheveux s ils sont longs. Amincir les cheveux s ils sont épais; d utiliser une taie d oreiller de satin (il y a moins de friction sur le cuir chevelu). Un jupon antistatique peut bien faire l affaire sur votre oreiller; d utiliser un shampoing doux, protéiné et un revitalisant pour démêler facilement les cheveux, bien rincer et assécher en épongeant doucement avec une serviette. La chute des cheveux causée par la chimiothérapie est temporaire, partielle, laissant la chevelure clairsemée. Cependant, dans de très rares exceptions, elle peut être permanente. L utilisation d un bonnet réfrigérant peut aider à prévenir la chute des cheveux. Le bonnet réfrigérant se pose sur la tête durant les séances de chimiothérapie. La perte des cils, sourcils ou poils d autres parties du corps est possible, mais plus rare et moins importante. La chute des cheveux peut survenir de 2 à 3 semaines après un traitement de chimiothérapie. Habituellement les cheveux repoussent après 1-1½ mois à la fin des traitements de chimiothérapie. Il est possible qu ils soient plus épais et plus frisés. À la fin des traitements de chimiothérapie, il est préférable d attendre 6 mois avant d appliquer votre teinture habituelle. Par contre, vous pouvez continuer à utiliser une teinture à base de produits végétaux. Si vous envisagez de porter une prothèse capillaire, il est conseillé de la choisir avant le début de la perte des cheveux, il sera plus facile de respecter la couleur et la texture de vos cheveux. Certaines assurances défraient une partie des coûts. Si tel est le cas, demandez à votre médecin une prescription. La location de prothèse capillaire est disponible à la Société canadienne du cancer et à la Fondation québécoise du cancer. Vous pouvez également porter des foulards, chapeaux ou turbans. N hésitez pas à contacter le programme «Belle et bien dans sa peau», (voir les références à la page 10) pour vous aider à choisir des parures de tête ou à obtenir des conseils de maquillage. Vous pouvez communiquer avec cet organisme afin de connaître les services offerts dans votre région. Page 2/12

3 Soins de la peau et des muqueuses La chimiothérapie provoque des modifications temporaires au niveau de la peau et des muqueuses. Les altérations les plus fréquentes sont une sécheresse de la peau et des muqueuses, une modification de la couleur de la peau (taches brunes), une sensibilité accrue au soleil et parfois l apparition d acné. Pendant toute la durée de la chimiothérapie et dans les semaines suivantes, nous vous recommandons : d appliquer quotidiennement une crème hydratante non parfumée pour le corps. Pour les mains et les pieds, utiliser une crème pour peau très sèche; d utiliser une protection solaire de FPS 30 à 60 selon la durée d exposition et la saison; d utiliser des larmes artificielles en gouttes ou en gel en présence de sécheresse des yeux ou de larmoiement; d appliquer un gel hydratant en présence de sécheresse du nez; de boire beaucoup (2 à 3 litres de liquide par jour) afin de contrer la sécheresse de la bouche. L utilisation du rince-bouche maison peut aider à prévenir l apparition d ulcères dans la bouche (voir recette). Éviter les rince-bouches commerciaux qui contiennent de l alcool, car ils assèchent les tissus de la bouche. Si les lèvres sont sèches appliquer un lubrifiant (vaseline ou autre lubrifiant à base d eau); de mâcher de la gomme sans sucre ou des bonbons sans sucre afin de faciliter la salivation. Rince-bouches -1- Rince-bouche maison 5 ml de sel (1c. à thé) 5 ml de bicarbonate de soude (1c. à thé) 1 litre d eau (4 tasses) Rincer la bouche 5-6 fois par jour. La solution se garde 24 heures à la température de la pièce ou 3 jours au réfrigérateur. -2- Gargarisme au Maalox Si le rince bouche-maison est inefficace, utiliser le Maalox à la place. Le Maalox peut être avalé. -3- Si le problème persiste Communiquer avec le pharmacien de l oncologie ou l infirmière. Utiliser une brosse à dents à poils souples. Utiliser la soie dentaire, selon vos habitudes. Une hygiène buccale rigoureuse est recommandée pour maintenir la muqueuse buccale saine. Éviter les aliments irritants, acides et épicés. La température ou la texture des aliments peuvent vous incommoder. Aviser le pharmacien de la clinique : si douleur, rougeur, ulcérations ou plaques blanches dans la bouche qui entraînent de la difficulté à boire ou manger si douleur à la bouche non soulagée par la médication ou autres moyens Vous présenter à l urgence : si ulcères et douleur dans la bouche vous empêchant la prise de liquide, incluant les médicaments, depuis plus de 24 heures. si lésions dans la bouche avec fièvre de plus de 38 0 C. depuis 1 heure ou si vous faites plus de 38,3 0 C. Page 3/12

4 Hydratation et nutrition Les cellules du goût, qu on appelle papilles gustatives, sont à renouvellement rapide. Localisées sur la langue, elles sont utilisées pour analyser la saveur des aliments en bouche. Certaines chimiothérapies les endommagent temporairement ce qui amène une modification ou perte du goût. Ceci peut faire modifier vos habitudes alimentaires. Si vous avez une modification ou perte de goût, votre appétit risque d être influencé. Il est toutefois important de maintenir vos réserves d énergies et un équilibre alimentaire. Pour ce faire : Rincez-vous la bouche avant et après avoir mangé, afin de nettoyer vos papilles. Comme rincebouche, vous pouvez utiliser de l eau salée (½ c. à thé sel dans 1 tasse d eau), du «Ginger Ale» ou du thé. Boire pendant les repas, pour masquer le mauvais goût. Boire de l eau aromatisée (au citron, aux fruits, etc.). Favoriser des aliments froids ou à la température ambiante pour atténuer les odeurs et les goûts prononcés. Relever les mets que vous trouvez fades avec des marinades sucrées, des condiments, des fines herbes, des sauces. Améliorer le goût des viandes, des volailles ou du poisson en les faisant mariner dans du vin ou des jus de fruits. Atténuer l arrière goût déplaisant des aliments en suçant des bonbons au citron, à la menthe ou mâcher de la gomme. Manger des morceaux de fruits congelés tels : raisins, cantaloup, oranges, melon d eau, etc. Si vous trouvez que la nourriture a un goût métallique, utiliser des ustensiles de plastique. Aussi, privilégier les aliments frais plutôt que les mets en conserve qui peuvent augmenter le goût métallique. Opter pour des collations régulières et de petites quantités cela peut être une alternative pour essayer différentes saveurs. Garder autant que possible une alimentation équilibrée, riche en protéines et en fibres. Si vous avez déjà une diète spécifique, veuillez la continuer. S assurer de boire entre 2 à 3 litres de liquide par jour et principalement de l eau. Page 4/12

5 Nausées et vomissements La chimiothérapie peut provoquer des nausées et des vomissements. Ce problème est temporaire et il affecte différemment les personnes qui reçoivent de la chimiothérapie. Le pharmacien de la clinique d oncologie vous expliquera comment prendre les médicaments anti-nauséeux. Pour diminuer les nausées, nous vous conseillons : de manger avant vos traitements de chimiothérapie; de prendre plusieurs petits repas ou collations par jour, riches en protéines; de prendre des biscuits secs salés (biscuits soda, biscottes) si nausées ou inconfort à l estomac; d éviter les aliments épicés, acides, gras ou trop sucrés; d éviter les aliments qui dégagent une odeur forte (café, chou, oignon, poisson, etc.). Préférer les aliments froids ou réchauffés lentement, si les odeurs provoquent des nausées; de boire beaucoup de liquide à petites gorgées, éviter de boire une grande quantité d eau à la fois; d éviter de s étendre au moins 2 heures après avoir mangé; d aviser le pharmacien, votre infirmière pivot ou nutritionniste si : les nausées et les vomissements persistent malgré la médication prescrite les nausées vous empêchent de prendre la médication prescrite plus de trois vomissements en 24 heures vous avez des brûlements d estomac ou sensation de plénitude à l estomac En général, les vomissements sont assez rares. La médication pour contrer les vomissements est très efficace. Diarrhée et constipation La chimiothérapie et certains médicaments utilisés pour contrôler les nausées peuvent entraîner de la diarrhée ou de la constipation. Si diarrhée : Éviter les fruits frais, les légumes crus et les aliments riches en fibre. Privilégier les fruits et les légumes cuits à la vapeur. Éviter les aliments qui irritent l intestin (oignon, chou, ail, noix, épices, friture, café, alcool et boissons gazéifiées). Éviter les produits laitiers, ils peuvent aggraver la diarrhée. Vous pouvez par contre prendre du yogourt (éviter les yogourts avec teneur élevée en bactéries) Si diarrhée importante, s assurer de prendre suffisamment de liquide. Ajouter 5 ml (1c. à thé) de sel par litre d eau pour compenser la perte de sodium occasionnée par la diarrhée. Au besoin prendre du Gatorate ou du Pédialyte. Recette maison pour solution de type Pédialyte 300 ml de jus d orange ml d eau + 2,5 ml (1/2 c. à thé de sel Page 5/12

6 Prendre la médication anti-diarrhée prescrite, selon les recommandations du pharmacien de la clinique d oncologie. Aviser le pharmacien, votre infirmière pivot ou la nutritionniste si : plus de 3 selles liquides par jour diarrhée non soulagée par la médication Consulter ou se présenter à l urgence si : vous avez une douleur intolérable au ventre si la diarrhée persiste plus de 24 heures vous avez de la fièvre, (38,3 C, (100,9 F) vous avez du sang dans les selles ou selles noires (comme du charbon) Si constipation : Boire beaucoup de liquide (2 à 3 litres par jour). Augmenter les sources de fibre de votre alimentation (fruits frais, légumes crus, pain de blé, céréales de grains entiers). Boire des jus de pruneaux. Aviser le pharmacien, votre infirmière pivot ou nutritionniste si : aucune selle depuis 3 jours la constipation persiste malgré la médication prescrite selles très dures avec difficulté à les évacuer mal de ventre ou crampe ventre gonflé ou ballonné absence de gaz Vous présenter à l urgence si : arrêt de selles depuis 3 jours avec douleur intolérable au ventre nausées (mal de cœur) et vomissement ventre gonflé sensation de ne plus avoir de gaz Page 6/12

7 Prévention des infections (fièvre) Une diminution des globules blancs, des globules rouges et des plaquettes du sang surviendra 1 à 2 semaines après le traitement de chimiothérapie. Les globules blancs sont des cellules qui défendent le corps contre les infections. Une baisse du nombre de globules blancs (leucocytes) dans le sang vous rendra plus vulnérable aux infections. Aucun symptôme physique n est apparent lors de la baisse des globules blancs. Pour diminuer les risques d infection, plusieurs mesures peuvent être prises : Se laver les mains très souvent et demander à votre entourage de le faire également. Éviter le contact avec les personnes atteintes de maladie contagieuse (rhume, grippe, rougeole, varicelle, diarrhée, etc.) surtout la 2 e semaine suivant le traitement. Enlever les prothèses dentaires pour la nuit. Si urgence dentaire (abcès, bris de plombage, etc.), communiquer avec l infirmière de l oncologie ou avec un médecin avant d entreprendre un traitement quelconque. S il n y a pas d urgence, il est préférable d attendre 1 mois après la fin des traitements de chimiothérapie pour recevoir des soins dentaires. Éviter les fromages au lait cru, les tartares, les sushis, les œufs crus et les aliments qui demeurent longtemps à la température de la pièce (ex. un buffet). Manipuler la litière des chats ou des oiseaux avec des gants. Aviser l infirmière en oncologie ou votre médecin si vous avez été en contact avec une personne qui avait la varicelle ou la rougeole. Il est important de contrôler régulièrement votre température surtout entre la 7 e et la 14 e journée suivant le traitement de chimiothérapie ou si présence de frissons ou sensation d être fiévreux. La température normale du corps est de 37 0 C. (98 0 F.). Une semaine après votre traitement SI VOTRE TEMPÉRATURE CORPORELLE EST DE 38 0 C (100,4 0 F), reprendre votre température dans une heure et si elle encore à 38 0 C OU SI VOTRE TEMPÉRATURE EST DE PLUS DE 38,3 0 C (100,9 0 F) Vous présentez à l urgence Ne pas prendre d acétaminophène ou d anti-inflammatoire qui pourraient masquer la fièvre Si vous ne faites pas de fièvre, mais vous présentez d autres symptômes tels : troubles urinaires, congestion nasale, toux, etc., veuillez consulter votre médecin de famille. Page 7/12

8 Anémie et fatigue La baisse de globules rouges dans le sang peut occasionner de l anémie, de la fatigue et de l essoufflement. Pour diminuer les effets secondaires de l anémie, nous vous conseillons : de se reposer dès que la fatigue se fait sentir. d'éviter le surmenage. de demander de l aide de votre entourage pour les travaux ménagers et l entretien de la maison. de demeurer actif selon votre capacité. de s adonner régulièrement à des exercices physiques comme la marche. Saignement La baisse du nombre de plaquettes dans le sang ou certains médicaments contre le cancer peuvent causer des saignements. Les plaquettes jouent un rôle essentiel dans la coagulation. Les zones du corps le plus souvent touchées par la baisse des plaquettes sont les muqueuses de la bouche, la peau, l estomac, les intestins, les voies respiratoires, l appareil génital et urinaire et la région cérébrale, c est pourquoi il faut : éviter la constipation. éviter l utilisation de laxatif puissant, de suppositoires ou de lavements ou la prise de température par voie rectale. éviter de prendre des médicaments qui peuvent prolonger le temps de saignement comme les médicaments contenant de l aspirine md ou des dérivés de l acide acétylsalicylique. Si vous en prenez déjà pour un autre problème de santé, vérifier avec votre médecin ou le pharmacien d oncologie. Demander conseil au pharmacien avant l achat de tout produit en vente libre. Aviser l infirmière de la clinique d oncologie ou votre infirmière pivot si : saignement de nez sang dans les urines sang dans les selles sang dans les crachats présence de plusieurs ecchymoses sur la peau (bleus) Vous présentez à l urgence si : saignement de nez continuel malgré une pression pendant 10 minutes sang dans les vomissements utilisation d une serviette hygiénique ou plus à l heure (pour les femmes) Page 8/12

9 Sexualité Certaines chimiothérapies peuvent réduire le fonctionnement des ovaires de façon définitive ou temporaire. C est pourquoi vous pouvez avoir des symptômes de la ménopause. Ces symptômes, (ex. : bouffées de chaleur, cycle menstruel irrégulier ou absent, sécheresse vaginale), surviennent souvent après un ou deux cycles de chimiothérapie. Si vous présentez un inconfort lors des relations sexuelles dû à une sécheresse vaginale, utiliser un gel lubrifiant. Les femmes ne doivent pas avoir de grossesse pendant la chimiothérapie. Il faut donc utiliser une contraception appropriée, car même si le cycle menstruel est interrompu, une grossesse est possible. De façon générale, la libido est modifiée durant tout le traitement de chimiothérapie et quelques temps après ce en raison des différents effets secondaires observés (nausées, vomissements, etc.). Toutefois, à la fin du traitement de chimiothérapie, dès que la personne se sent mieux et que les effets secondaires disparaissent, le désir revient souvent à son niveau habituel. Soyez vigilent : Lorsque l on reçoit de la chimiothérapie, notre sang et nos liquides biologiques (vomissements, urines, selles, sécrétions vaginales et spermes) deviennent cytotoxiques. En règle générale, tout se résorbe après 96 heures, soit 4 jours après avoir reçu la dernière dose de chimiothérapie de votre cycle. On demande aux hommes d uriner en position assise. Fermer le couvercle de la cuvette de toilette après utilisation et actionner la chasse d eau 2 fois pour éliminer la contamination, et ce, pour les 4 jours suivant le traitement de chimiothérapie. La literie et le linge souillés par les excreta durant les 4 jours suivant le traitement doivent être lavés séparément du lavage régulier. Le lavage des mains est une mesure de précaution importante à respecter. Vous devez toujours vous laver les mains après avoir manipulé les médicaments de chimiothérapie Si vous devez manipuler les excréta (urine, selles, vomissements) vous devez : porter une paire de gants en caoutchouc et toujours vous laver les mains après ces manipulations Le port du condom, lors du traitement de chimiothérapie et pour les 4 prochains jours suivant le cycle de chimiothérapie est fortement suggéré lors des relations sexuelles. Il est également important d utiliser une méthode de contraception afin de ne pas avoir d enfant durant le traitement. La simple présence physique auprès d une personne recevant de la chimiothérapie n est pas dangereuse. Vous pouvez coller et embrasser la personne qui reçoit des traitements de chimiothérapie. Page 9/12

10 Références : Hôpital du St-Sacrement : Pharmacien de la clinique d oncologie : poste 4707 du lundi au vendredi de 8 h à 16 h Clinique des maladies du sein : , pour rendez-vous avec le médecin Hôpital de l enfant Jésus : Pharmacien de la clinique d oncologie : poste 3564 du lundi au vendredi de 8 h à 16 h Infirmière de la salle de traitement : du lundi au vendredi de 8 h à 17 h Infirmière de la salle de traitement : du lundi au vendredi de 8 h 30 à 16 h 30 Infirmière pivot : Vous sera remis par celle-ci Programme Bell et bien dans sa peau Site Web : Site Internet : Page 10/12

11 Notes personnelles : Page 11/12

12 Page 12/12

L AMYGDALECTOMIE. Chirurgie d un jour Programme-clientèle santé de la femme et de l enfant. Pour vous, pour la vie

L AMYGDALECTOMIE. Chirurgie d un jour Programme-clientèle santé de la femme et de l enfant. Pour vous, pour la vie 23 L AMYGDALECTOMIE Chirurgie d un jour Programme-clientèle santé de la femme et de l enfant Pour vous, pour la vie L amygdalectomie Cette brochure vous aidera à comprendre ce qu est l amygdalectomie L

Plus en détail

Avec vous... pour comprendre et vivre avec les traitements de chimiothérapie. Centre de chimiothérapie

Avec vous... pour comprendre et vivre avec les traitements de chimiothérapie. Centre de chimiothérapie Centre de chimiothérapie Guide d information destiné au patient et à ses proches Avec vous... pour comprendre et vivre avec les traitements de chimiothérapie Table des matières Un mot pour vous...3 Un

Plus en détail

Prendre soin des personnes atteintes du VIH et du sida sans risque

Prendre soin des personnes atteintes du VIH et du sida sans risque Prendre soin des personnes atteintes du VIH et du sida sans risque Ce qu il faut savoir sur le VIH et le sida Soigner prudemment les personnes atteintes du VIH ou du sida dans la communauté est surtout

Plus en détail

Prévention bucco-dentaire. Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge!

Prévention bucco-dentaire. Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge! Prévention bucco-dentaire Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge! Mise à jour mai 2010 CCAS - Prévention bucco-dentaire - Par le Docteur Dominique Mané-Valette, chirurgien-dentiste

Plus en détail

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Définition et causes Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Vous arrive-t-il de ressentir une douleur à l estomac

Plus en détail

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ Le présent formulaire sert à obtenir votre consentement éclairé en ce qui a trait à la

Plus en détail

La carie dentaire. Chaque fois que tu manges, les bactéries transforment les sucres en acide.

La carie dentaire. Chaque fois que tu manges, les bactéries transforment les sucres en acide. La carie dentaire Halte au grignotage! Chaque fois que tu manges, les bactéries transforment les sucres en acide. Cet acide peut ronger et abîmer l émail de tes dents. Si cette attaque par l acide se renouvelle

Plus en détail

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés Objectif : Sensibiliser les élèves à ce qui se trouve dans leur nourriture et les aider à se méfi er des sucres cachés. Matériel Feuille à imprimer : Chaîne

Plus en détail

Traitements topiques. Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames. Soulagent les démangeaisons.

Traitements topiques. Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames. Soulagent les démangeaisons. SANS ORDONNANCE Solutions pour le bain et la douche : Huiles Farine d avoine Sels d Epsom Sels de al Mer Morte Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames.

Plus en détail

www.programmeaccord.org

www.programmeaccord.org LA DOULEUR, JE M EN OCCUPE! NUTRITION ET DOULEUR CHRONIQUE CHRONIQUE De nos jours, l importance d adopter de saines habitudes alimentaires ne fait plus aucun doute. De plus, il est très facile d obtenir

Plus en détail

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle Information sur le sodium alimentaire www.reductionsodium.ca Contact Jocelyne Bellerive, MA Coordonnatrice/Éducatrice Programme réduction

Plus en détail

Les remèdes ayurvedique secrets de grand mere surya :

Les remèdes ayurvedique secrets de grand mere surya : Les remèdes ayurvedique secrets de grand mere surya : Ces remèdes sont donnés à titre indicatif et ne doivent pas remplacer une visite chez votre médecin et ne substitue en aucun cas au traitement donné.

Plus en détail

Nous croyons que les principales causes de la perte de cheveux sont les suivantes :

Nous croyons que les principales causes de la perte de cheveux sont les suivantes : Nous croyons que les principales causes de la perte de cheveux sont les suivantes : Follicules encrassés. Accumulation de sébum secrété par les glandes sébacées. Accumulation de DHC (dihydrotestostérone)

Plus en détail

Patchs contre la douleur contenant des dérivés de morphine. Réponses aux questions les plus fréquentes

Patchs contre la douleur contenant des dérivés de morphine. Réponses aux questions les plus fréquentes Patchs contre la douleur contenant des dérivés de morphine Réponses aux questions les plus fréquentes Introduction Quel objectif? Ce document constitue une aide dans la gestion au quotidien de votre douleur.

Plus en détail

Guide. Chirurgie d un jour. Enfant (moins de 14 ans) HÔPITAL DE MARIA RÉVISÉ NOVEMBRE 2006

Guide. Chirurgie d un jour. Enfant (moins de 14 ans) HÔPITAL DE MARIA RÉVISÉ NOVEMBRE 2006 Guide Chirurgie d un jour Enfant (moins de 14 ans) RÉVISÉ NOVEMBRE 2006 HÔPITAL DE MARIA Chirurgie d un jour Contenu Avant la chirurgie... 2 À l unité de soins... 4 Au départ pour la salle d opération...

Plus en détail

La chimiothérapie Guide pratique

La chimiothérapie Guide pratique La chimiothérapie Guide pratique Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cette publication a été préparée pour vous aider à comprendre la chimiothérapie et les effets secondaires qu

Plus en détail

CARDIOLOGIE LA MÉDICATION POUR L'INSUFFISANCE CARDIAQUE

CARDIOLOGIE LA MÉDICATION POUR L'INSUFFISANCE CARDIAQUE CARDIOLOGIE LA MÉDICATION POUR L'INSUFFISANCE CARDIAQUE La médication est importante, elle aidera à améliorer le travail du cœur et à éliminer le surplus d'eau. Il est important de prendre la médication

Plus en détail

Information destinée aux patients et aux proches. Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile

Information destinée aux patients et aux proches. Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile Information destinée aux patients et aux proches Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile Qu est-ce que la diverticulite? Cette brochure vous informe

Plus en détail

ALIMENTATION ET DIABETE

ALIMENTATION ET DIABETE Mise à jour 11/2009 4A, rue du Bignon - 35000 RENNES ALIMENTATION ET DIABETE Avec l activité physique, l alimentation constitue l un des axes majeurs de votre traitement. Respecter un minimum de principes

Plus en détail

UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN

UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN Informations générales Pour vous, pour la vie Cette brochure vise à vous fournir des informations générales concernant l intervention chirurgicale que vous

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE Les poux existent depuis toujours et ne sont pas près de disparaître. Heureusement, ils ne sont pas dangereux, mais ils sont dérangeants. Le saviez-vous? Les poux de tête

Plus en détail

L eau et la santé sont indissociables

L eau et la santé sont indissociables L eau, indispensable à notre hygiène quotidienne L hygiène repose sur le respect de règles de conduites quotidiennes qui permettent de préserver sa santé. L être humain est porteur de nombreux micro-organismes

Plus en détail

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Dénomination du médicament ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR LYSOPAÏNE MAUX DE GORGE AMBROXOL CITRON 20 mg SANS SUCRE, pastille édulcorée au sorbitol et au sucralose. Chlorhydrate d ambroxol

Plus en détail

GUIDE DE SOIN ET MAQUILLAGE

GUIDE DE SOIN ET MAQUILLAGE GUIDE DE SOIN ET MAQUILLAGE SOMMAIRE belle & bien VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE 04 PRENDRE SOIN DE VOTRE PEAU 05 LES 12 ÉTAPES DE SOIN ET DE MAQUILLAGE 06 PRENDRE SOIN DE SES CHEVEUX 12 PRENDRE SOIN DE SES

Plus en détail

LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS

LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter votre médecin traitant, votre médecin spécialiste ou l infirmière référente de la clinique de l anticoagulation LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS

Plus en détail

Vivre avec l insuffisance cardiaque Information pour les patients et leur famille

Vivre avec l insuffisance cardiaque Information pour les patients et leur famille Vivre avec l insuffisance cardiaque Information pour les patients et leur famille EPICORE CENTRE Division of Cardiology 213 Heritage Medical Research Centre University of Alberta Edmonton, AB T6G 2S2 Phone:

Plus en détail

Le protecteur buccal : tout à fait génial!

Le protecteur buccal : tout à fait génial! Le scellement des puits et fissures : bien sûr! Les crevasses des surfaces masticatrices emprisonnent facilement les débris d aliments et les bactéries, favorisant ainsi la carie. Dès que les premières

Plus en détail

L'œsophage L'œsophage est un tube musculaire qui traverse de la bouche à l'estomac. Causes

L'œsophage L'œsophage est un tube musculaire qui traverse de la bouche à l'estomac. Causes L'œsophage est un tube musculaire qui traverse de la bouche à l'estomac. Chez l'adulte moyen, il fait 25 cm à 30 cm (10 po à 14 po) de long et environ 2 cm (moins d'un pouce) de large. L'œsophage est constitué

Plus en détail

Hygiène des mains : pourquoi, comment et quand

Hygiène des mains : pourquoi, comment et quand Hygiène des mains : pourquoi, comment et quand POURQUOI? Des milliers de personnes meurent chaque jour des suites d infections acquises au cours des procédures de soins. Les germes sont principalement

Plus en détail

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes Qu est-ce que le SOPK? Quel objectif? Cette brochure vous informe sur les signes, les causes et le traitement du syndrome

Plus en détail

LES SOINS D HYGIENE l hygiène bucco dentaire. Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015

LES SOINS D HYGIENE l hygiène bucco dentaire. Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015 LES SOINS D HYGIENE l hygiène bucco dentaire Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015 1 SOINS DE BOUCHE ENTRETIEN DES PROTHESES DENTAIRES L état bucco-dentaire est souvent préoccupant

Plus en détail

Quel est cholestérol?

Quel est cholestérol? Quel est cholestérol? Le cholestérol est une substance trouvée dans les graisses présentes dans votre corps. Vous avez besoin de cholestérol pour construire et conserver des cellules saines. Cependant,

Plus en détail

Mieux informé sur la maladie de reflux

Mieux informé sur la maladie de reflux Information destinée aux patients Mieux informé sur la maladie de reflux Les médicaments à l arc-en-ciel Mise à jour de l'information: septembre 2013 «Maladie de reflux» Maladie de reflux La maladie de

Plus en détail

Le change. Des conseils pour le bien-être de votre enfant. Attention! Oups!

Le change. Des conseils pour le bien-être de votre enfant. Attention! Oups! Hygiène Page 15 Oups! Le change Des conseils pour le bien-être de votre enfant Le savon Utilisez de l eau et du savon avec du coton hydrophile ou un gant de toilette propre pour nettoyer les fesses de

Plus en détail

Pour des dents de lait saines

Pour des dents de lait saines Pour des dents de lait saines Les dents de lait sont importantes pour le développement de l enfant Des dents de lait saines sont importantes pour la mastication et la santé générale de l enfant. La prévention

Plus en détail

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Vous avez appris que vous avez un cancer des glandes surrénales. Cette fiche vous aidera à mieux comprendre la maladie et les traitements possibles.

Plus en détail

Ce qu il faut savoir sur la chimiothérapie

Ce qu il faut savoir sur la chimiothérapie LES GUIDES DE LA FONDATION QUÉBÉCOISE DU CANCER Ce qu il faut savoir sur la chimiothérapie Un guide pour la personne en traitement de chimiothérapie www.info-cancer.com TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION

Plus en détail

Prendre soin de ma bouche, pourquoi? comment? Une démarche quotidienne à ne pas négliger

Prendre soin de ma bouche, pourquoi? comment? Une démarche quotidienne à ne pas négliger Prendre soin de ma bouche, pourquoi? comment? Une démarche quotidienne à ne pas négliger La bouche est un acteur essentiel des fonctions vitales : alimentation, langage et communication. Elle participe

Plus en détail

Informations pour votre plâtre et votre attelle

Informations pour votre plâtre et votre attelle Informations pour votre plâtre et votre attelle 1. Pourquoi un plâtre? 2. Pourquoi une attelle? 3. Quelles sont les différences entre le plâtre de Paris et le plâtre en fi bre de verre? 4. Conseils : a.

Plus en détail

L HYPERTENSION ET LES MALADIES DU COEUR COMMENT CONTRÔLER VOTRE PRESSION ARTÉRIELLE ET RÉDUIRE VOTRE RISQUE DE

L HYPERTENSION ET LES MALADIES DU COEUR COMMENT CONTRÔLER VOTRE PRESSION ARTÉRIELLE ET RÉDUIRE VOTRE RISQUE DE LA TROUSSE COEUR EN SANTÉ L HYPERTENSION ET LES MALADIES DU COEUR COMMENT CONTRÔLER VOTRE PRESSION ARTÉRIELLE ET RÉDUIRE VOTRE RISQUE DE MALADIES DU COEUR Nom : Cochez s il y a lieu Contrôlez votre poids.

Plus en détail

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant)

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) 3 mai 2009, 15 h HNE Sur cette page : Que dois-je faire si je contracte ce nouveau virus et que

Plus en détail

Comment prévenir l érythème fessier

Comment prévenir l érythème fessier Comment prévenir l érythème fessier Cette publication vous apprendra ce qu il faut faire pour prévenir l érythème fessier (ou irritation de la peau sous une couche). Votre enfant reçoit des médicaments

Plus en détail

gale - Brochure d information -

gale - Brochure d information - gale La - Brochure d information - Qu est-ce que la gale? La gale est une infection de la peau causée par un parasite. Celui-ci creuse un petit tunnel (sillon) dans la partie superficielle de la peau et

Plus en détail

Allégations relatives à la teneur nutritive

Allégations relatives à la teneur nutritive Allégations relatives à la teneur nutritive Mots utilisés dans les allégations relatives à la teneur nutritive Ce que le mot signifie Exemples Sans Faible Réduit Source de Léger Une quantité insignifiante

Plus en détail

BOITE A IMAGES PREVENTION DE LA MALADIE A VIRUS EBOLA

BOITE A IMAGES PREVENTION DE LA MALADIE A VIRUS EBOLA BOITE A IMAGES PREVENTION DE LA MALADIE A VIRUS EBOLA INSTRUCTIONS À L ATTENTION DE L ANIMATEUR La boite à images pour la prévention de la FHVE (La Fièvre Ebola est une maladie épidémique, contagieuse

Plus en détail

CHIRURGIE DU COLON DOCUMENT D INFORMATION DU PATIENT

CHIRURGIE DU COLON DOCUMENT D INFORMATION DU PATIENT CHIRURGIE DU COLON DOCUMENT D INFORMATION DU PATIENT Ce document contient des informations générales au sujet de l intervention qui est programmée chez vous. Discutez des informations fournies avec votre

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE À CONSERVER TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE Les poux existent depuis toujours et ne sont pas près de disparaître. Heureusement, ils ne sont pas dangereux, mais ils sont dérangeants... Le saviez-vous?

Plus en détail

L ABC POUR SE PRÉPARER À UNE COLOSCOPIE

L ABC POUR SE PRÉPARER À UNE COLOSCOPIE L ABC POUR SE PRÉPARER À UNE COLOSCOPIE SOMMAIRE 1 La coloscopie, c est quoi?.......................... 4 2 Les objectifs de l examen........................... 5 3 Se préparer à l examen en toute securité...............

Plus en détail

Fiche documentaire FAIRE LES PRODUITS D USAGE DOMESTIQUE SANS DANGER POUR L AIR

Fiche documentaire FAIRE LES PRODUITS D USAGE DOMESTIQUE SANS DANGER POUR L AIR Fiche documentaire FAIRE LES PRODUITS D USAGE DOMESTIQUE SANS DANGER POUR L AIR Les produits d usage domestique comprennent les produits de nettoyage (p. ex., les nettoie-vitres et les produits de nettoyage

Plus en détail

Cécile Bergeron, B. Sc. inf. cécile.bergeron@rrsss16.gouv.qc.ca. Anne Plante, M.Sc. Inf., CSIO, CSIP anne.plante@rrsss16.gouv.qc.

Cécile Bergeron, B. Sc. inf. cécile.bergeron@rrsss16.gouv.qc.ca. Anne Plante, M.Sc. Inf., CSIO, CSIP anne.plante@rrsss16.gouv.qc. Direction québécoise de cancérologie Les pratiques exemplaires en cancérologie Session d information aux nouveaux patients recevant de la chimiothérapie (version abrégée) 30 novembre 2012 Cécile Bergeron,

Plus en détail

BIOPSIE PAR ASPIRATION Sous stéréotaxie

BIOPSIE PAR ASPIRATION Sous stéréotaxie Vous avez appris qu une anomalie a été détectée lors de votre mammographie. Afin d investiguer cette anomalie, le radiologue a pris la décision d effectuer une biopsie par aspiration sous stéréotaxie.

Plus en détail

[EN FINIR AVEC LE REFLUX GASTRIQUE]

[EN FINIR AVEC LE REFLUX GASTRIQUE] 2 P age Sommaire Qu Est-Ce Que Le Reflux Gastrique?... 2 Les Aliments Responsables Du Reflux Gastrique... 5 Comment Prévenir Le Reflux Gastrique... 7 Des Remèdes Simples Pour Traiter Le Reflux Gastrique...

Plus en détail

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans)

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans) La drépanocytose Sikkelcelziekte (Frans) Qu est-ce que la drépanocytose? La drépanocytose est une maladie causée par un changement héréditaire du pigment rouge dans les globules rouges : l hémoglobine.

Plus en détail

Apprendre pour la vie : Prise en charge des troubles vésicaux et intestinaux. Présenté par le bureau national de la Société canadienne de la SP

Apprendre pour la vie : Prise en charge des troubles vésicaux et intestinaux. Présenté par le bureau national de la Société canadienne de la SP : Prise en charge des troubles vésicaux et intestinaux Présenté par le bureau national de la Société canadienne de la SP Magali Plante Directrice des services et de l action sociale Société canadienne

Plus en détail

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. juin 2008. Douleur. de l adulte

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. juin 2008. Douleur. de l adulte Bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnance juin 2008 Douleur de l adulte Douleur de l adulte Ce qu il faut savoir La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable,

Plus en détail

Centre d apprentissage. Extraction de cataracte. Carnet d'enseignement à la clientèle

Centre d apprentissage. Extraction de cataracte. Carnet d'enseignement à la clientèle Centre d apprentissage Extraction de cataracte Carnet d'enseignement à la clientèle Janvier 2013 Ma chirurgie est le : Me présenter à l admission #, pour l inscription à heures. AIDE MÉMOIRE POUR VOTRE

Plus en détail

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 %

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 % 24 L eau est le principal constituant du corps humain. La quantité moyenne d eau contenue dans un organisme adulte est de 65 %, ce qui correspond à environ 45 litres d eau pour une personne de 70 kilogrammes.

Plus en détail

Un outil unique pour faire découvrir aux tout-petits le plaisir de cuisiner!

Un outil unique pour faire découvrir aux tout-petits le plaisir de cuisiner! Un outil unique pour faire découvrir aux tout-petits le plaisir de cuisiner! Le grand livre des petits chefs : un outil unique pour faire découvrir aux tout-petits le plaisir de cuisiner! Le grand livre

Plus en détail

La pyramide alimentaire suisse. sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung ssn Société Suisse de Nutrition ssn Società Svizzera di Nutrizione

La pyramide alimentaire suisse. sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung ssn Société Suisse de Nutrition ssn Società Svizzera di Nutrizione sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung p. 1 / 5 Société Suisse de Nutrition SSN, Office fédéral de la santé publique OFSP / 2o11 Sucreries, snacks salés & alcool En petites quantités. Huiles, matières

Plus en détail

GUIDE D'ENSEIGNEMENT PRÉOPÉRATOIRE Pour la clientèle admise avant l'opération

GUIDE D'ENSEIGNEMENT PRÉOPÉRATOIRE Pour la clientèle admise avant l'opération GUIDE D'ENSEIGNEMENT PRÉOPÉRATOIRE Pour la clientèle admise avant l'opération Voici un petit guide qui vous renseignera sur tous les éléments à connaître concernant votre chirurgie. AVANT L OPÉRATION Les

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE Les poux existent depuis toujours et ne sont pas près de disparaître. Ils ne sont pas dangereux bien qu'ils soient dérangeants. À CONSERVER Saviez-vous que les poux de

Plus en détail

La vaccination, une bonne protection

La vaccination, une bonne protection Vaccin contre l hépatite A et l hépatite B La personne qui reçoit ce vaccin se protège contre l hépatite A, l hépatite B et leurs complications. L hépatite A et l hépatite B sont des infections du foie

Plus en détail

MERCI DE RETOURNER LE BON DE PRISE EN CHARGE ET/OU LA FICHE RÉCAPITULATIVE DANS L ENVELOPPE T

MERCI DE RETOURNER LE BON DE PRISE EN CHARGE ET/OU LA FICHE RÉCAPITULATIVE DANS L ENVELOPPE T À l attention du bénéficiaire : BILAN SANTÉ RETRAITE AUTO-QUESTIONNAIRE Ce questionnaire servira de fil conducteur à la consultation avec votre médecin traitant. À l issue de l entretien, vous pouvez soit

Plus en détail

INTERVENTIONS CHIRURGICALES EN GYNÉCOLOGIE

INTERVENTIONS CHIRURGICALES EN GYNÉCOLOGIE INTERVENTIONS CHIRURGICALES EN GYNÉCOLOGIE Informations générales pour la convalescence Pour vous, pour la vie Ce feuillet est destiné à mieux vous renseigner sur les points à observer après une opération

Plus en détail

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)?

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? La veille au soir Les buts de l alimentation sont de maintenir les réserves en glycogène (réserve de sucre pour l effort) tant au niveau du

Plus en détail

L AUTOGREFFE QUELQUES EXPLICATIONS

L AUTOGREFFE QUELQUES EXPLICATIONS L AUTOGREFFE QUELQUES EXPLICATIONS Le traitement de votre maladie nécessite une Chimiothérapie intensive. Cette chimiothérapie qui utilise de fortes doses de médicaments antimitotiques est plus efficace

Plus en détail

Notice : information de l utilisateur. ESMYA 5 mg, comprimés Ulipristal acétate

Notice : information de l utilisateur. ESMYA 5 mg, comprimés Ulipristal acétate B. NOTICE 22 Notice : information de l utilisateur ESMYA 5 mg, comprimés Ulipristal acétate Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient des informations importantes

Plus en détail

MATÉRIEL ORTHOPÉDIQUE Attelle thoraco-brachiale

MATÉRIEL ORTHOPÉDIQUE Attelle thoraco-brachiale MATÉRIEL ORTHOPÉDIQUE Attelle thoraco-brachiale Définition : Une attelle thoraco-brachiale est un accessoire orthopédique qui sert à limiter les mouvements de l épaule afin de diminuer la douleur et faciliter

Plus en détail

Atelier n 4 : La carie 1. Matériel utilisé :

Atelier n 4 : La carie 1. Matériel utilisé : Atelier n 4 : La carie 1. Matériel utilisé : Dents en plâtre. Papier aluminium. Terre. Acide Instruments pour nettoyer les dents. 2. La carie : Tu viens de voir dans la partie précédente, l importance

Plus en détail

Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement

Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement Comment fonctionne notre respiration? Toutes les cellules de notre corps ont besoin d oxygène. En inspirant, de l air rentre dans les voies

Plus en détail

LA COLONOSCOPIE. La colonoscopie, c'est quoi? matin après-midi. Vous serez attendu(e) directement à l'hôpital de jour au 1 er étage le jour même à. h.

LA COLONOSCOPIE. La colonoscopie, c'est quoi? matin après-midi. Vous serez attendu(e) directement à l'hôpital de jour au 1 er étage le jour même à. h. LA COLONOSCOPIE Colonoscopie prévue le... matin après-midi Vous serez attendu(e) directement à l'hôpital de jour au 1 er étage le jour même à. h. Vous serez attendu(e) dans l unité de gastro-entérologie

Plus en détail

L HYGIENE. Fiche connaissances pour l enseignant

L HYGIENE. Fiche connaissances pour l enseignant Fiche connaissances pour l enseignant L HYGIENE Ce qu il faut savoir Il est capital d avoir une hygiène corporelle appropriée pour éviter de tomber malade ou de rendre malade les autres. Donc on se lave

Plus en détail

Un test Pap pourrait vous sauver la vie

Un test Pap pourrait vous sauver la vie Un test Pap pourrait vous sauver la vie Un test Pap pourrait vous sauver la vie Vous avez 21 ans ou plus et êtes sexuellement active? Passez un test Pap! Si vous saviez qu un test Pap, qui prend 5 minutes,

Plus en détail

Épilation au laser Fiche client (e) / Questionnaire. Nom du client : Adresse : Ville : Province : Code postal : Téléphone au domicile : Au travail :

Épilation au laser Fiche client (e) / Questionnaire. Nom du client : Adresse : Ville : Province : Code postal : Téléphone au domicile : Au travail : Épilation au laser Fiche client (e) / Questionnaire Nom du client : Date : Adresse : Ville : Province : Code postal : Téléphone au domicile : Au travail : Femme Homme Référé par : Date de naissance : Régions

Plus en détail

Comment bien s hydrater pendant l été?

Comment bien s hydrater pendant l été? Comment bien s hydrater pendant l été? C est bien connu, il faut boire davantage en été pour ne pas se déshydrater, notamment en cas de forte chaleur. Il faut en effet être vigilant dès que la température

Plus en détail

Voici quelques directives qui vous permettront de bénéficier au maximum de votre semaine.

Voici quelques directives qui vous permettront de bénéficier au maximum de votre semaine. Voici quelques directives qui vous permettront de bénéficier au maximum de votre semaine. N oubliez pas : si vous avez des questions, venez les poser sur notre groupe Facebook. Je suis disponible pour

Plus en détail

GUIDE D'ENSEIGNEMENT PRÉOPÉRATOIRE Clinique préopératoire

GUIDE D'ENSEIGNEMENT PRÉOPÉRATOIRE Clinique préopératoire GUIDE D'ENSEIGNEMENT PRÉOPÉRATOIRE Clinique préopératoire Vous vous présenterez bientôt à l Hôpital de l Enfant-Jésus ou à l Hôpital du Saint-Sacrement pour votre chirurgie. Ce guide vous fournira les

Plus en détail

Guide pratique : l entretien d un canapé cuir

Guide pratique : l entretien d un canapé cuir Guide pratique : l entretien d un canapé cuir Contenu A- Nettoyez régulièrement votre canapé recouvert... 3 1. Le nettoyage annuel d un canapé cuir... 3 2. Nettoyer une tache difficile sur un canapé en

Plus en détail

Les Arbres décisionnels

Les Arbres décisionnels Les Arbres décisionnels Les aides à la décision plainte-traitement (ou arbres décisionnels ) sont tirés de travaux effectués dans le cadre de l Organisation Mondiale de la Santé. Ils sont destinés à soutenir

Plus en détail

Vivez votre féminité sans souffrir.

Vivez votre féminité sans souffrir. Vivez votre féminité sans souffrir. PERDOFEMINA (lysinate d ibuprofène) est un médicament pour les adultes et les enfants à partir de 12 ans. Pas d utilisation prolongée sans avis médical. Ne pas administrer

Plus en détail

SEQUENCE LES 5 SENS. LA VUE L œil, La lumière La vision. L ODORAT, Le nez Les substances à l état gazeux L olfaction

SEQUENCE LES 5 SENS. LA VUE L œil, La lumière La vision. L ODORAT, Le nez Les substances à l état gazeux L olfaction SEQUENCE LES 5 SENS COMPETENCES Découverte du monde du vivant - Découvrir les parties du corps et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonction (organes associés) - Observer, décrire, manipuler

Plus en détail

PIL Décembre 2009. Autres composants: acide tartrique, macrogol 4000, macrogol 1000, macrogol 400, butylhydroxyanisol.

PIL Décembre 2009. Autres composants: acide tartrique, macrogol 4000, macrogol 1000, macrogol 400, butylhydroxyanisol. Notice publique MOTILIUM Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant d utiliser ce médicament. Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire. Si vous avez d autres questions,

Plus en détail

Réseau de cancérologie de Midi Pyrénées

Réseau de cancérologie de Midi Pyrénées Réseau de cancérologie de Midi Pyrénées Fiche d'information patients Troubles et effets indésirables des chimiothérapies et thérapies ciblées Les fiches ci dessous fournissent des informations complémentaires

Plus en détail

Les barotraumatismes

Les barotraumatismes Les barotraumatismes Il y a différents types d accidents qui peuvent arriver en plongée, et il est important de savoir comment les éviter. En premier lieu, nous allons aborder les accidents barotraumatiques

Plus en détail

Ce livret a été élaboré par le département d ergothérapie de L Hôpital d Ottawa, Campus Général.

Ce livret a été élaboré par le département d ergothérapie de L Hôpital d Ottawa, Campus Général. GÉRER VOTRE FATIGUE Gérer votre fatigue Guide pratique destiné aux personnes atteintes de cancer et à leur famille Cette brochure contient des renseignements généraux qui ne sont pas spécifiques à vous.

Plus en détail

Nutrition et santé : suivez le guide

Nutrition et santé : suivez le guide Prévention ALIMENTATION PLAISIR ET ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE Nutrition et santé : suivez le guide Nous savons tous que l alimentation joue un rôle essentiel pour conserver une bonne santé. En voici quelques

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

MEDICIS Avenue de Tervueren, 236 1150 Bruxelles Tél : 02 7620325. Dr K Farahat Gastroentérologie. Bruxelles, le

MEDICIS Avenue de Tervueren, 236 1150 Bruxelles Tél : 02 7620325. Dr K Farahat Gastroentérologie. Bruxelles, le MEDICIS Avenue de Tervueren, 236 1150 Bruxelles Tél : 02 7620325 Dr K Farahat Gastroentérologie Bruxelles, le Concerne Nom : Prénom : Date de naissance : Adresse : Chère Madame, Cher Monsieur, Votre médecin

Plus en détail

Médicaments contre la douleur Ce que vous devez savoir au sujet des analgésiques opiacés

Médicaments contre la douleur Ce que vous devez savoir au sujet des analgésiques opiacés Médicaments contre la douleur Ce que vous devez savoir au sujet des analgésiques opiacés Médicaments contre la douleur Ce que vous devez savoir au sujet des analgésiques opiacés Developé pour le Centre

Plus en détail

Leucémies de l enfant et de l adolescent

Leucémies de l enfant et de l adolescent Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Leucémies de l enfant et de l adolescent GENERALITES COMMENT DIAGNOSTIQUE-T-ON UNE LEUCEMIE AIGUË? COMMENT TRAITE-T-ON UNE LEUCEMIE

Plus en détail

LA VACCINATION, Le vaccin DCaT-Polio. Entre 4 et 6 ans. Ce vaccin protège contre :

LA VACCINATION, Le vaccin DCaT-Polio. Entre 4 et 6 ans. Ce vaccin protège contre : LA VACCINATION, UNE BONNE PROTECTION En faisant vacciner votre enfant, vous lui offrez la meilleure protection contre certaines maladies graves. Comment agissent les vaccins? Les vaccins amènent nos cellules

Plus en détail

Infections urinaires chez l enfant

Infections urinaires chez l enfant Infections urinaires chez l enfant Questions et réponses pour diminuer vos inquiétudes Chers parents, Cette brochure a pour but de faciliter votre compréhension et de diminuer vos inquiétudes en vous

Plus en détail

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY «Cette action contribue au PNNS». «IL FAIT BIO À CHÂTEAU THIERRY A Chateau Thierry, la Municipalité souhaite développer les produits BIO et issus de filières de proximité dans les menus de la restauration

Plus en détail

La prise en charge de votre rectocolite hémorragique

La prise en charge de votre rectocolite hémorragique G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre rectocolite hémorragique Vivre avec une RCH Octobre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide

Plus en détail

Rincez à l'eau froide. Ensuite, lavez immédiatement avec une lessive.

Rincez à l'eau froide. Ensuite, lavez immédiatement avec une lessive. Betterave rouge Rincez à l'eau froide. Ensuite, lavez immédiatement avec une lessive. Bière Boue/Terre Rincez à l'eau froide puis procédez à un lavage normal avec une lessive. Epongez la tache avec du

Plus en détail

Exemples d ingrédients de Base et de logos «label bio ménage»

Exemples d ingrédients de Base et de logos «label bio ménage» Exemples d ingrédients de Base et de logos «label bio ménage» Exemples d utilisation Avantage des produits «BIO» et des ECOLABEL 1) Caractéristiques certifiées (label européen): les liquides vaisselles

Plus en détail

Dépistage de la dénutrition et prise en charge nutritionnelle

Dépistage de la dénutrition et prise en charge nutritionnelle Dépistage de la dénutrition et prise en charge nutritionnelle Etat résultant d un apport alimentaire insuffisant par rapport aux besoins de l organisme Réduction des apports nutritionnels et/ou Augmentation

Plus en détail

L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point

L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point Santé Canada Health Canada L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point Vous avez peut-être remarqué l information nutritionnelle affichée sur de nombreux produits alimentaires que vous achetez

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG Version 1.0 1 Avant-propos Ce guide de bonnes pratiques a été préparé pour fournir des informations concernant la collecte

Plus en détail

Mettre la puce à l oreille mais pas de poux! français. Guide anti-poux

Mettre la puce à l oreille mais pas de poux! français. Guide anti-poux Mettre la puce à l oreille mais pas de poux! Zone libérée des poux français Guide anti-poux Double efficacité: Elimine les poux Endommage la membrane chitineuse des lentes empêchant ainsi l éclosion de

Plus en détail