Message aux Dirigeants du Monde concernant le Changement Climatique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Message aux Dirigeants du Monde concernant le Changement Climatique"

Transcription

1 Merci de soutenir ce message urgent qui sera délivré au Sommet des Nations Unies sur le climat le 23 septembre 2014, en le signant en ligne à l adresse suivante: unsdsn.org/climate-letter. Merci de diffuser largement ce message à travers vos réseaux d'amis, de collègues, d étudiants et autres associés, afin qu'eux aussi ajoutent leurs noms à cet appel urgent. Message aux Dirigeants du Monde concernant le Changement Climatique Le changement climatique provoqué par l homme est un enjeu qui dépasse la politique. Il transcende les partis, les nations et même les générations. Pour la première fois dans l'histoire de l humanité, la santé même de la planète, et par conséquent les bases requises pour le développement économique futur, la fin de la pauvreté, et le bien-être de l homme, sont dans la balance. Si nous faisions face à une menace imminente venant d'au-delà de la Terre, il ne fait aucun doute que l'humanité s'unirait immédiatement autour d une cause commune. Le fait que la menace vienne de l'intérieur - en effet de nous-mêmes - et qu'elle se développe sur une longue période de temps, ne change en rien l'urgence du besoin de coopération et de l action décisive. Le monde a convenu de limiter l augmentation des températures moyennes de la planète à moins de 2 degrés Celsius (2 C). Même une augmentation de 2 C nous mènera vers des conditions périlleuses sans précédent, jamais vues sur la terre durant toute la période de la civilisation humaine. Des rétroactions positives - dans l'arctique, les océans, les forêts tropicales, et la toundra - pourraient transformer cette augmentation de 2 C en des températures et un dérèglement climatique beaucoup plus critiques. Pour cette raison, de nombreux scientifiques ainsi que certains pays préconisent une augmentation limitée à 1,5 C, voire même des objectifs encore plus ambitieux. Renoncer à la limite de 2 C serait, d'autre part, irresponsable et insensé. Nous abandonnerions notre seule chance de maintenir un espace de fonctionnement sécurisé pour l'humanité et pour des millions d'autres espèces. Maintenir la limite des 2 C nous permettrait de conserver une option globale pour adopter une limite encore plus ambitieuse en ce qui concerne la réduction des émissions GES, en ligne avec l'évolution des connaissances scientifiques et des capacités technologiques. L objectif des 2 C, voire même un objectif plus ambitieux, serait réalisable moyennant des stratégies nationales à long terme et une coopération mondiale concertée. Tous les pays doivent s'engager dans un processus de décarbonisation profonde de leurs systèmes énergétiques, passant de l'énergie à haute teneur en carbone (charbon, pétrole et gaz naturel) à des énergies à faible teneur en carbone de toutes sortes (l éolienne, le solaire, le nucléaire, la capture et stockage du carbone CCS, ). L'électricité à faible émission de carbone ainsi que des gains massifs en matière d efficacité énergétique et de l'électrification des véhicules, des systèmes de chauffage et de refroidissement pour les bâtiments commerciaux et d habitation, peuvent conduire à une réduction spectaculaire des émissions de CO2, en même temps que la croissance économique. Un changement dans les modes de vie et dans l'urbanisme peuvent aussi contribuer de manière importante. Les 1

2 avantages de la décarbonisation liée au déploiement des technologies durables énergétiques, d'information et de communication seraient multiples, y compris un assainissement de l'air et l'eau, une biodiversité plus riche, et la sécurité des ressources énergétiques renouvelables locales. Des efforts ciblés seront également nécessaires afin de décarboniser les industries clés. Enfin, les pays doivent réduire les émissions de gaz à effet de serre issues de l'agriculture, de l'élevage et des changements d affectation de sol, tels que la déforestation. Ils doivent aussi gérer et restaurer les écosystèmes afin d assurer que ceux-ci servent de puits net pour des émissions GES. La transition technologique au cours de la première moitié du 21e siècle est à portée de main, surtout à la lumière des énormes avancées en matière des connaissances constatées ces dernières années. Dans de nombreuses régions du monde et dans certains contextes, l'énergie solaire et l'énergie éolienne sont déjà à «parité réseau». Le déploiement massif des véhicules électriques, la capture et stockage de carbone, la nouvelle génération de centrales nucléaires dans les pays qui utilisent cette énergie, et autres technologies énergétiques à faible émission de carbone sont tous à portée de main. Ils peuvent atteindre la maturité commerciale et le déploiement à grande échelle moyennant des programmes publics et privés concertés de recherche, développement, démonstration et diffusion (RDD & D) à l'échelle mondiale. Nous avons presque épuisé le budget carbone de la Terre, qui comptabilise les émissions cumulées de CO2 pour assurer que notre planète reste dans la limite des 2 C. Seule une réduction drastique des émissions de carbone d'ici 2050, sur une trajectoire vers une économie à zéro émission nette dans la seconde moitié du siècle, nous permettrait de relever le défi de rester dans la limite des 2 C. Pourtant, la décarbonisation profonde est possible. Comme l'a dit le Président John F. Kennedy il y a un demi-siècle, «Nous choisissons d'aller sur la lune dans cette décennie et de faire d'autres choses, non pas parce que ces choses sont faciles, mais parce qu'elles sont difficiles, parce que cet objectif servira à organiser et mesurer le meilleur de nos énergies et de nos compétences» Aujourd hui, l'humanité doit choisir à nouveau, cette fois pour sauver notre planète de l aveuglement, de la cupidité et de l apathie, afin d éviter un changement climatique catastrophique. Cette fois encore, nous devons organiser et mesurer le meilleur de nos énergies et de nos compétences pour rester dans la limite des 2 C. Nous demandons à vous les dirigeants du monde, de reconnaître la gravité de la situation, et de demander à chacun d'entre nous d être à la hauteur des circonstances. Nous ne devons rien de moins à nousmêmes, aux générations futures, et à la Terre elle-même. Signataires fondateurs: *désigne les membres du conseil de direction Irene Agyepong, Regional Director, Health for Greater Accra* HSH Prince Albert II, Head of State, Monaco* Muskdad A. Al-Khateeb, Head, Department of Sustainable Development, Environment Research Center, University of Technology, Baghdad 2

3 François Anctil, Directeur, Institut Hydro-Quebec en Environnement, Développement et Société Muhammad Hasan Ali Baig, Hyperspectral Remote Sensing Laboratory (HRS), Institute of Remote Sensing and Digital Earth (RADI) Belay Begashaw, Director, Columbia Global Center, Nairobi* Frances Beinecke, President, Natural Resources Defense Council (NRDC)* Joseph Bell, Hogan Lovells, Washington* Abdullahi Mohammed Bello, Federal University, Kashere, Gombe-Nigeria David Berry, Founder, Joule Unlimited* Gianluca Breghi, Managing Director, Fondazione Achille Sclavo Carlo Carraro, Rector, Ca Foscari University of Venice Joshua Castellino, Dean, Law School, University of Middlesex* Maurizio Cellura, Full Professor, Dipartimento di Energi, Ingegneria dell Informazione e Modelli Matematici (DEIM), University of Palermo Madhav Chavan, Co-founder and CE-President, Pratham, India* Brendan Cox, Director, Policy and Advocacy, Save the Children Patrick Criqui, Head of EDDEN Research Group, CNRS-University of Grenoble Yacine Dansokho, General Manager, Environmental Science and Metrology Institute, Senegal Sir Partha Dasgupta, Professor Emeritus, University of Cambridge, United Kingdom Richard Deckelbaum, Director, Institute of Human Nutrition, Columbia University Leclère Diffo, President, Green Horizon Cameroon Bineta Diop, President, Femmes Africa Solidarité* Eugenio Di Sciascio, Rector, Politecnico di Bari Achim Dobermann, Director, Rothamsted Research* May East, Chief Executive, CIFAL Scotland Kokunre Eghafona, Sustainable Development Desk Officer, University of Benin, Benin City, Nigeria José María Figueres, CEO, Carbon War Room* Maria Freire, President and Executive Director of the Foundation for the National Institutes of Health (FNIH)* Helene D. Gayle, President and CEO, CARE International* Michael Gerrard, Professor, Columbia University Law School Dave Griggs, Director, Monash Sustainability Insititute, Monash University Jennifer Gross, Member of the Board, Gross Family Foundation Zakri Abdul Hamid, Chair, International Science-Policy Platform on Biodiversity and Ecosystem Services (IPBES)* James Hansen, Former Director, NASA Goddard Institute for Space Studies* Tom Heller, Executive Director, Climate Policy Initiative* Feyera Dinsa Hundessa, Director, Academic Programs Development and Admissions, Haramaya University Ivano Iannelli, CEO, Dubai Carbon Centre of Excellence Pavel Kabat, Director, International Institute for Applied Systems Analysis (IIASA)* Joan Kaufman, Director. Columbia Global Centers East Asia Georg Kell, Executive Director, UN Global Compact Geoffrey Kent, Founder, Chairman and CEO, Abercrombie & Kent Group of Companies* 3

4 Niclas Kjellström-Matseke, Managing Director, Novamedia Swedish Postcode Lottery* Israel Klabin, Founder and Executive Director, Brazilian Foundation for Sustainable Development* Fred Krupp, President, Environmental Defense Fund Felipe Larraín, Director, Centro Latinoamericano de Políticas Económicas y Sociales (CLAPES-UC)* Richard Layard, Director. Well-Being Programme Centre for Economic Performance London School of Economics* Frannie Léautier, Partner and Chief Executive Officer, Mkoba Private Equity Fund* Yuan Lee, Former President, Academia Sinica and Nobel Prize Laureate* Klaus Leisinger, President, Stiftung Globale Werte Allianz* Corinne Le Quere, Director Tyndall Center for Climate Change Research, University of East Anglia Gordon Liu, Director, Peking University China Center for Health Economic Research (CCHER)* Jane Lubchenco, Oregon State University, Corvallis* Soren Winther Lundby, CEO, GlobalCitizen Michael MacCracken, Chief Scientist for Climate Change Programs, Climate Institute Arun Majumdar, Energy Initiatives Lead, Google Inc* Michael Mann, Professor and Director, Earth System Science Center, Pennsylvania State University Julia Marton-Lefèvre, Director General, IUCN* Vladimir Mau, Rector, Russian Presidential Academy of National Economy and Public Administration* Dirk Messner, Director, German Development Institute Chiara Mio, Rector s Delegate on Environmental Sustainability and University Social Responsibity, Ca Foscari University of Venice Angus D. Munro, Vice-President, Research, Development and Policy, University of Cambodia Shahid Naeem, Director, Earth Institute Center for Environmental Sustainability* Claude Nahon, Executive Vice President for Sustainable Development, EDF* Sunitra Narain, Director General, Centre for Science and Environment Rebecca Nelson, Professor. Cornell University* Tolera Negassa, Teacher Development Program Coordinator, Adama Science and Technology University Cherie Nursalim, Executive Director, GITI Group* Ngozi Ifeoma Odiaka, Professor, University of Agriculture Makurdi, Benue State, Nigeria Ikenna Onyido, Founder and Director, Centre for Sustainable Development, Nnamdi Azikiwe University, Nigeria* Mari Pangestu, Minister of Tourism and Creative Industries, Indonesia* George Papandreou, Former Prime Minister, Greece* Labode Papoola, Professor, Forest Economics & Director, Centre for Sustainable Development, University of Ibadan Alberto Posso, Senior Lecturer Economics, RMIT Ketut Gede Dharma Putra, Chairman, Center for Sustainable Development Udayana University of Bali 4

5 V (Ram) Ramanathan, Professor, SCRIPPS Institution of Oceanography, UCSD, California Michael Rampach, Director, Climate Change Institute, Australian National University Rino Rappuoli, Global Head, R&D Novartis Vaccines and President, Fondazione Achille Sclavo Srinath Reddy, President and Executive Director, Public Health Foundation of India* Irwin Redlener, Director, National Center for Disaster Preparedness, Earth Institute, Columbia University Aromar Revi, Director, Indian Institute for Human Settlements* Angelo Riccaboni, Rector, University of Siena, Italy* Johan Rockström, Executive Director, Stockholm Resilience Center* Jonathan Rose, President, Jonathan Rose Companies Cynthia Rosenzweig, Professor, Earth Institute, Columbia University* Angelo Antonio Russo, Director, PHD Program in Economics and Management of Natural Resources and Associate Professor of Management, LUM University Roberto Russo, President, International Federation for Sustainable Development and Fight to Poverty in the Mediterrranean-Black Sea, FISPMED Marcelo Sanchez Sorondo, Chancellor, The Pontifical Academy of Science Jeffrey Sayer, Director, Development Practice Programme, James Cook University Jeffrey D. Sachs, Director, Earth Institute, Columbia University Director of the SDSN* Marcello Scalisi, Executive Director, UNIMED-Mediterranean Universities Union Anna Skarbek, Executive Director, ClimateWorks Australia Hans Joachim Schellnhuber, Director, Potsdam Institute for Climate Impact Research (PIK) Josette Sheeran, President, Asia Society* Will Steffen, Adjunct Professor, Fenner School of Environment and Society, The Australian University Lord Nicholas Stern, IG Patel Professor, Chair of Grantham Institute, London School of Economics Mark Stafford Smith, Chair, Future Earth Science Committee Pavan Sukhdev, Founder and Chief Executive Officer, GIST Advisory* Mohd Yusoff Sulaiman, President and CEO, MIGHT Jatna Supriatna, Chairman, University of Indonesia Research Center of Climate Change John Thwaites, Chair, Monash Sustainability Institute* Jean-Phiippe Thomas, Executive Secretariat, ENDA Tiers Monde Lena Trenschow-Torell, Chairman, MISTRA* Laurence Tubiana, Professor, Sciences Po (Paris) and Columbia University, Co-Chair of the SDSN Leadership Council* Ted Turner, Founder and Chairman, United Nations Foundation* Auwalu Uba, Abubakar Tafawa Balewa University, Bauchi Hans Vestberg, President and CEO, Ericsson Group* Virgilio Viana, Director General, Amazonas Sustainability Foundation* Martin Visbeck, Chair in Physical Oceanography, GEOMAR - Helmholtz Centre for Ocean Research Kiel & Kiel University* Patrick Paul Walsh, Chair of the Academic Steering Group, Global MDP Association Kevin Watkins, Director, Overseas Development Institute Robert Watson, former Chair of the IPCC Daniel Wiener, Chairman, Global Infrastructure Basel Foundation 5

6 John Wiseman, Deputy Director, Melbourne Sustainability Society Institute, University of Melbourne E.O. Wilson, Emeritus, Harvard University Xue Lan, Professor and Dean, School of Public Policy and Management, Tsinghua University, Co-Chair of the SDSN Leadership Council* Hirokazu Yoshikawa, Professor, New York University* Soogil Young, Professor, KDI School of Public Policy and Management* Bill Zhou, Executive Director, SUSDS Hania Zlotnik, Former Director, UN Population Division* Signataires: [à ajouter] 6

Assemblée générale. Nations Unies A/CONF.224/PC(III)/2

Assemblée générale. Nations Unies A/CONF.224/PC(III)/2 Nations Unies A/CONF.224/PC(III)/2 Assemblée générale Distr. générale 10 janvier 2015 Français Original : anglais Troisième Conférence mondiale des Nations Unies sur la réduction des risques de catastrophe

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

Traité de Copenhague nécessaire

Traité de Copenhague nécessaire Traité de Copenhague nécessaire version 1.0 Une proposition des ONG pour un protocole de Copenhague Résumé A4-TraiteResume.indd 1 6/07/09 17:58:38 Une proposition des ONG pour un protocole de Copenhague

Plus en détail

EFG International annonce la nomination d un nouveau président et d un nouveau Chief Executive Officer

EFG International annonce la nomination d un nouveau président et d un nouveau Chief Executive Officer EFG International annonce la nomination d un nouveau président et d un nouveau Chief Executive Officer Zurich, le 23 avril 2015. EFG International a nommé Joachim H. Straehle au poste de Chief Executive

Plus en détail

ACCORDS DU BOURGET. Signés par les Parties de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques le 6 mai 2015 au Lycée du Bourget

ACCORDS DU BOURGET. Signés par les Parties de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques le 6 mai 2015 au Lycée du Bourget ACCORDS DU BOURGET Signés par les Parties de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques le 6 mai 2015 au Lycée du Bourget Préambule La Conférence des Parties, Rappelant l objectif

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

LIST OF GRADUATE RESEARCH PROGRAMS UNIVERSITIES AND CONTACT PARTNERS

LIST OF GRADUATE RESEARCH PROGRAMS UNIVERSITIES AND CONTACT PARTNERS LIST OF GRADUATE RESEARCH PROGRAMS UNIVERSITIES AND CONTACT PARTNERS GRADUATE RESEARCH PROGRAM LEAD UNIVERSITY COORDINATOR(s) GERMAN PARTNERS West African Climate System Federal University of Technology,

Plus en détail

Ambassade de France au Royaume-Uni Service Science et Technologie. Octobre 2007. Télescope Lovell - Copyright : Jodrell Bank, University of Manchester

Ambassade de France au Royaume-Uni Service Science et Technologie. Octobre 2007. Télescope Lovell - Copyright : Jodrell Bank, University of Manchester Service Science et Technologie Télescope Lovell - Copyright : Jodrell Bank, University of Manchester Un budget de la science et de l innovation en augmentation pour 2008 à 2011 Politique scientifique Un

Plus en détail

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT The New Climate Economy Report EXECUTIVE SUMMARY La Commission Mondiale sur l Économie et le Climat a été établie pour déterminer s il est possible de parvenir

Plus en détail

PROGRAMME. Le développement durable a-t-il un avenir?

PROGRAMME. Le développement durable a-t-il un avenir? PROGRAMME Le développement durable a-t-il un avenir? Colloque international organisé par le Centre de recherche en éthique (CREUM), le Centre d études et de recherches internationales (CÉRIUM), et la Faculté

Plus en détail

La Diplomatie indienne en marche

La Diplomatie indienne en marche La Diplomatie indienne en marche SANJHA PRAYAAS SABKA VIKAS: EFFORT PARTAGÉ PROGRÈS POUR TOUS SANJHA PRAYAAS SABKA VIKAS: SHARED EFFORT PROGRESS FOR ALL Le Président des Etats-Unis d Amérique, Barack Obama,

Plus en détail

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique FORUM NUCLEAIRE BELGE POSITION PAPER 24 JUIN 2015 L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique La demande en électricité ne cesse d augmenter. Entre 1965 et

Plus en détail

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité» Fédération mondiale des travailleurs scientifiques World Federation of scientifique Workers 85ème session du Conseil exécutif Symposium «Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

Bologne à l EPFL. Réforme de Bologne Implications pour l EPFL. Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master

Bologne à l EPFL. Réforme de Bologne Implications pour l EPFL. Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master Bologne à l EPFL Réforme de Bologne Implications pour l EPFL Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master EPFL Quelques chiffres 6 600 Etudiants, 23% femmes, 38% étrangers, 109 nationalités 1 400 Doctorants

Plus en détail

ISLANDS COMORES. Contacts ISLANDS au niveau pays/islands contacts at country level. Point Focal National / National Focal Point

ISLANDS COMORES. Contacts ISLANDS au niveau pays/islands contacts at country level. Point Focal National / National Focal Point ISLANDS Contacts ISLANDS au niveau pays/islands contacts at country level COMORES Point Focal National / National Focal Point Mme Fatouma Abdallah Responsable du volet Développement Durable Direction Générale

Plus en détail

LISTE PROVISOIRE DES MEMBRES ET AUTRES PARTICIPANTS PROVISIONAL LIST OF MEMBERS AND OTHER PARTICIPANTS

LISTE PROVISOIRE DES MEMBRES ET AUTRES PARTICIPANTS PROVISIONAL LIST OF MEMBERS AND OTHER PARTICIPANTS 0 WORLD HEALTH ORGANIZATION vûir EB91/PC/DIV/1 CONSEIL EXECUTIF EXECUTIVE BOARD Quatre-vingt-onzième session Ninety-first Session Comité du Programme du Conseil executif Programme Committee of the Executive

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. 1987 - Professeur Departement de Microbiologie et Immunologie Université McGill

CURRICULUM VITAE. 1987 - Professeur Departement de Microbiologie et Immunologie Université McGill MARK A. WAINBERG DATE DE NAISSANCE: 21 avril, 1945 CURRICULUM VITAE LIEU DE NAISSANCE: CITOYENNETÉ: ADRESSE: Montréal, Canada Canadienne Centre SIDA de l a/s Sir Mortimer B. Davis-Hopital general Juif

Plus en détail

Une banque peut-elle être engagée et responsable?

Une banque peut-elle être engagée et responsable? Une banque peut-elle être engagée et responsable? 18 juin 2014 Eric Cochard CSE / Développement Durable 1 La Responsabilité Sociétale d Entreprise (RSE) chez Crédit Agricole CIB 2 La mise en œuvre : les

Plus en détail

Danka BARTEKOVA. Slovaquie Tir (skeet olympique) 19 octobre 1984

Danka BARTEKOVA. Slovaquie Tir (skeet olympique) 19 octobre 1984 Danka BARTEKOVA Slovaquie Tir (skeet olympique) 19 octobre 1984 Carrière sportive : Jeux Olympiques : médaille de bronze en 2012 et participation en 2008. Championnats du monde : médaille de bronze en

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

REDD-plus. Champ d application et des options pour le rôle des forêts dans les stratégies d atténuation des changements climatiques.

REDD-plus. Champ d application et des options pour le rôle des forêts dans les stratégies d atténuation des changements climatiques. REDD-plus Champ d application et des options pour le rôle des forêts dans les stratégies d atténuation des changements climatiques novembre 2009 Programme de Conservation des Forêts Le mécanisme REDD-plus

Plus en détail

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière Plate-forme énergie Filière de la biomasse forestière Mars 2013 Table des matières 1. Principes généraux... 0 2. Ce qu on entend par économie d énergie... 1 3. Réflexion sur les sources d énergie à privilégier...

Plus en détail

«Contribuer à une utilisation plus efficace de l énergie et des ressources dans le monde.»

«Contribuer à une utilisation plus efficace de l énergie et des ressources dans le monde.» «Contribuer à une utilisation plus efficace de l énergie et des ressources dans le monde.» AIEQ Déjeuner Conférence 25 octobre 2012 Michel Crochon EVP Infrastructure Business Au centre du dilemme énergétique

Plus en détail

Septembre 2010 OPTOSECURITE

Septembre 2010 OPTOSECURITE Septembre 2010 OPTOSECURITE DEVELOPPEMENT DURABLE EN ACTION INTRODUCTION Confidential & Proprietary 2 HISTORIQUE À propos d Optosécurité Démarrée en décembre 2003 Basée à Québec Un centre d excellence

Plus en détail

12/ LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION SONT-ELLES VERTES?

12/ LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION SONT-ELLES VERTES? 12/ LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION SONT-ELLES VERTES? Responsables scientifiques Québec Brigitte JAUMARD, Professeure, titulaire de la Chaire en Optimisation des réseaux de communications,

Plus en détail

Comprendre les négociations internationales sur le climat. Contexte, historique et enjeux

Comprendre les négociations internationales sur le climat. Contexte, historique et enjeux Comprendre les négociations internationales sur le climat Contexte, historique et enjeux Chapitre 1 LE CONTEXTE: L URGENCE CLIMATIQUE La planète s est déjà réchauffée de +0,8 C Les impacts Les impacts

Plus en détail

Western Innovation Forum 2015

Western Innovation Forum 2015 Western Innovation Forum 2015 April 16 17, 2015 Fairmont Hotel Vancouver 900 West Georgia St, Vancouver, BC April 16, 2015 8:00 9:00 Registration Innovation Marketplace 9:00 9:30 Panel 1: 9:30 10:30 The

Plus en détail

Lloyd s City Risk Index 2015-2025

Lloyd s City Risk Index 2015-2025 Lloyd s City Risk Index 2015-2025 lloyds.com/cityriskindex Synthèse A propos du Lloyd s Le Lloyd s est le seul marché de l assurance et de la réassurance spécialisé au monde à proposer une combinaison

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

Notre culture _ p. 38. Améliorer _ p. 39. Intégrer _ p. 40. Préserver _ p. 41. Créer _ p. 42. Développer _ p. 43. Partager _ p. 44

Notre culture _ p. 38. Améliorer _ p. 39. Intégrer _ p. 40. Préserver _ p. 41. Créer _ p. 42. Développer _ p. 43. Partager _ p. 44 solvay.com Rapport Annuel 2014 Nos façons de vivre et de consommer sont en train de bouleverser les équilibres planétaires. Nous tous acteurs politiques, économiques et sociaux devons prendre l entière

Plus en détail

Prof. PhD Mathias J. Rossi

Prof. PhD Mathias J. Rossi Prof. PhD Mathias J. Rossi Contact Professor, PhD Firstname Mathias Jacques Family Name Rossi Adresse School of Business Administration Fribourg Ch. du Musée 4 City 1700 Fribourg Country Switzerland Phone

Plus en détail

Environment and more GTZ Conference Funding and Financing Issues Casablanca, May 18th, 2010 Dr. Joachim Richter

Environment and more GTZ Conference Funding and Financing Issues Casablanca, May 18th, 2010 Dr. Joachim Richter Environment and more GTZ Conference Funding and Financing Issues Casablanca, May 18th, 2010 Dr. Joachim Richter 28.04.2010 0 Profile de l entreprise Project Finance International Entreprise de conseil

Plus en détail

D R A F T (a work in progress destined to always be incomplete, the way all dictionaries are, because people and languages constantly evolve )

D R A F T (a work in progress destined to always be incomplete, the way all dictionaries are, because people and languages constantly evolve ) D R A F T (a work in progress destined to always be incomplete, the way all dictionaries are, because people and languages constantly evolve ) Glossary/Glossaire The enclosed list includes many of the

Plus en détail

VISION de l AVENIR DE L ÉNERGIE RENOUVELABLE À FAIBLE INCIDENCE POUR LE CANADA

VISION de l AVENIR DE L ÉNERGIE RENOUVELABLE À FAIBLE INCIDENCE POUR LE CANADA VISION de l AVENIR DE L ÉNERGIE RENOUVELABLE À FAIBLE INCIDENCE POUR LE CANADA RECOMMANDATIONS VISANT LA POLITIQUE GOUVERNEMENTALE : 2004-2005 Au Canada, la production d énergie est sur le point d entrer

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

Quelle place pour l'adaptation et le financement dans l'accord post 2020? Alpha Oumar Kaloga Chargé de Mission CC &Development 14.04.

Quelle place pour l'adaptation et le financement dans l'accord post 2020? Alpha Oumar Kaloga Chargé de Mission CC &Development 14.04. Quelle place pour l'adaptation et le financement dans l'accord post 2020? Position du Groupe Africain Alpha Oumar Kaloga Chargé de Mission CC &Development 14.04.2015 Contexte... Emission actuelle nous

Plus en détail

Big Data, gros trafic et consommation

Big Data, gros trafic et consommation Big Data, gros trafic et consommation l optimisation à la rescousse des réseaux infonuagiques Brunilde Sansò Professeur titulaire et Federico Larumbe étudiant de Ph.D. Laboratoire de Réseaux à Large Bande

Plus en détail

La technologie mobile mise à contribution pour améliorer la gestion des petites pêcheries

La technologie mobile mise à contribution pour améliorer la gestion des petites pêcheries REGISTERED CHARITY 1098893 La technologie mobile mise à contribution pour améliorer la gestion des petites pêcheries L expansion des réseaux mobiles nous permet d étendre notre portée tout en réduisant

Plus en détail

Déclaration de Dana sur les populations mobiles et la protection de l environnement

Déclaration de Dana sur les populations mobiles et la protection de l environnement Déclaration de Dana sur les populations mobiles et la protection de l environnement Un groupe de spécialistes, représentant de l ensemble des régions du monde, s est réuni du 3 au 7 avril 2002 dans la

Plus en détail

«Vers un espace commun d enseignement supérieur et de recherche»

«Vers un espace commun d enseignement supérieur et de recherche» «Vers un espace commun d enseignement supérieur et de recherche» L expérience d une française à l Université Libre de Berlin Paris, le 26 Novembre 2012 Parcours académique Licence «Sciences et Sciences

Plus en détail

Optimisation multi-critère pour l allocation de ressources sur Clouds distribués avec prise en compte de l énergie

Optimisation multi-critère pour l allocation de ressources sur Clouds distribués avec prise en compte de l énergie Optimisation multi-critère pour l allocation de ressources sur Clouds distribués avec prise en compte de l énergie 1 Présenté par: Yacine KESSACI Encadrement : N. MELAB E-G. TALBI 31/05/2011 Plan 2 Motivation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE JUIN 2013 PAGE 1

DOSSIER DE PRESSE JUIN 2013 PAGE 1 PAGE 1 DOSSIER DE PRESSE JUIN 2013 VERS LE PROGRÈS ÉNERGÉTIQUE POUR TOUS 1 L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE AU CŒUR DES MUTATIONS Accès à l énergie durable pour tous : un triple enjeu Trois enjeux énergétiques

Plus en détail

SERVICE DE DIFFUSION D ANNONCE DE COOPERATION EN EUROPE

SERVICE DE DIFFUSION D ANNONCE DE COOPERATION EN EUROPE SERVICE DE DIFFUSION D ANNONCE DE COOPERATION EN EUROPE Via la Partnership Opportunity Database (POD) du Réseau Entreprise Europe (A COMPLETER EN ANGLAIS) Offre de coopération d affaires (BO) (distributeur,

Plus en détail

Site personnel : http://www.u-paris10.fr/11300/0/fiche annuaireksup/&rh=pers_annuaire

Site personnel : http://www.u-paris10.fr/11300/0/fiche annuaireksup/&rh=pers_annuaire Nom : du Marais, Bertrand Titre : Professeur associé de droit public, Université de Paris Ouest Nanterre, France Conseiller d Etat Paris, France Affiliations : CRDP, Chercheur associé à EconomiX Tel :

Plus en détail

Institut de recherche multidisciplinaire focalisé sur le développement durable urbain

Institut de recherche multidisciplinaire focalisé sur le développement durable urbain Future Cities Laboratory Institut de recherche multidisciplinaire focalisé sur le développement durable urbain Ian Smith Journée d information, Holcim, le 9 octobre 2013 Suisse - Singapour Similarités

Plus en détail

Forum international «Afrique Responsable, les pionniers de la RSE et de la croissance verte inclusive»

Forum international «Afrique Responsable, les pionniers de la RSE et de la croissance verte inclusive» Forum international «Afrique Responsable, les pionniers de la RSE et de la croissance verte inclusive» Co-construction par l Afrique et pour l Afrique d une Responsabilité Sociétale des Entreprises et

Plus en détail

Dossier de Presse relatif à la formation «Green banking»

Dossier de Presse relatif à la formation «Green banking» Dossier de Presse relatif à la formation «Green banking» Cadre général : 24-25 avril 2012, Hôtel NOVOTEL -Tunis Depuis le rapport du Club de Rome sur les limites de la croissance en 1972, l opinion publique

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique Institute for Sustainable Development and International Relations 41 rue du Four

Plus en détail

Comment réduire les émissions de CO 2? Les réponses de l'ifp

Comment réduire les émissions de CO 2? Les réponses de l'ifp Septembre 2005 Comment réduire les émissions de CO 2? Les réponses de l'ifp L'IFP inscrit les travaux sur la réduction des émissions de CO 2 au cœur de ses programmes de recherche. La stratégie de l'ifp

Plus en détail

Programme quotidien Sous réserve de modifications

Programme quotidien Sous réserve de modifications Vendredi, 10 juillet 16h45 18h15 Dialogue de Caux sur la terre et la sécurité 2015 «Enraciner le développement durable» Caux, Suisse, 10 14 juillet, 2015 Séance d ouverture : Discours : Contre-amiral Neil

Plus en détail

LAUREATS DU PRIX OSWALD VANDER VEKEN - TUMEURS DE L'APPAREIL LOCOMOTEUR. 1987 : Prix Oswald VANDER VEKEN - Tumeurs de l Appareil locomoteur

LAUREATS DU PRIX OSWALD VANDER VEKEN - TUMEURS DE L'APPAREIL LOCOMOTEUR. 1987 : Prix Oswald VANDER VEKEN - Tumeurs de l Appareil locomoteur Contact Tél.: 02 504 92 40 Fax: 02 504 92 10 prix@frs-fnrs.be LAUREATS DU PRIX OSWALD VANDER VEKEN - TUMEURS DE L'APPAREIL LOCOMOTEUR 1987 : Prix Oswald VANDER VEKEN - Tumeurs de l Appareil locomoteur

Plus en détail

Comment faire du business grâce à l exploitation des contenus Twitter, même sans achat média? Par Stanley Baudu, Directeur New Business de Synomia

Comment faire du business grâce à l exploitation des contenus Twitter, même sans achat média? Par Stanley Baudu, Directeur New Business de Synomia Comment faire du business grâce à l exploitation des contenus Twitter, même sans achat média? Par Stanley Baudu, Directeur New Business de Synomia 3 moyens complémentaires pour générer du business grâce

Plus en détail

Le Copernicus Marine Environment Monitoring Service (CMEMS), Mercator Ocean et la R&D associée. P.Y. Le Traon

Le Copernicus Marine Environment Monitoring Service (CMEMS), Mercator Ocean et la R&D associée. P.Y. Le Traon 1 Le Copernicus Marine Environment Monitoring Service (CMEMS), Mercator Ocean et la R&D associée P.Y. Le Traon CMEMS : The Copernicus Marine Environment Monitoring Service SATELLITES (S1, S3, Jason-CS)

Plus en détail

L Allemagne championne des énergies propres?

L Allemagne championne des énergies propres? L Allemagne championne des énergies propres? La chancelière allemande a tranché, l Allemagne sera la première grande puissance industrielle européenne à sortir du nucléaire. Et ceci rapidement puisque

Plus en détail

La construction durable : quelle stratégie d innovation d. Pascal Casanova, Directeur R&D, Lafarge

La construction durable : quelle stratégie d innovation d. Pascal Casanova, Directeur R&D, Lafarge La construction durable : quelle stratégie d innovation d? Pascal Casanova, Directeur R&D, Lafarge Le béton est le matériau le plus utilisé sur la planète après l eau et le plus largement disponible Materials

Plus en détail

Le programme brésilien. Cláudio Almeida Chef du Centre Régional de l'amazonie CRA/INPE

Le programme brésilien. Cláudio Almeida Chef du Centre Régional de l'amazonie CRA/INPE Le programme brésilien d'observation de la Terre. Cláudio Almeida Chef du Centre Régional de l'amazonie CRA/INPE La vision de l'inpe au 21e siècle. L'INPE est une référence mondiale en matière de recherche

Plus en détail

UNE REFLEXION PREALBLE

UNE REFLEXION PREALBLE UNE REFLEXION PREALBLE NOUS N AVONS JAMAIS ETE AUSSI RICHES IL N Y A JAMAIS EU AUTANT DE PAUVRES QUI GERE LA REPARTITION? 1 ÉNERGIE ET TRANSITION Comprendre la situation est facile Ce qu il faut faire

Plus en détail

Heure Jour 1 : Mardi 22 Juillet 2014

Heure Jour 1 : Mardi 22 Juillet 2014 Atelier Régional «Développement Durable en Afrique Centrale: Lier l atténuation des changements climatiques et la sécurité énergétique» Palais des Congrès Yaoundé, Cameroun 22 au 24 Juillet 2014 Heure

Plus en détail

Le réchauffement climatique, c'est quoi?

Le réchauffement climatique, c'est quoi? LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE Le réchauffement climatique, c'est quoi? Le réchauffement climatique est l augmentation de la température moyenne à la surface de la planète. Il est dû aux g az à effet de serre

Plus en détail

Comment accélérer la transition?

Comment accélérer la transition? 2 ème Congrès Interdisciplinaire du Développement Durable Comment accélérer la transition? 21-22 mai 2015 à Louvain-la-Neuve (UCL) avec conférence inaugurale, 20 mai 2015 à Bruxelles (ULB) PROGRAMME GENERAL

Plus en détail

Funds For Good Présentation du Concept et Témoignages de Courtier(s) impliqué(s)

Funds For Good Présentation du Concept et Témoignages de Courtier(s) impliqué(s) PARTIE #2 Innovation, Technologies & Communication Funds For Good Présentation du Concept et Témoignages de Courtier(s) impliqué(s) Orateur: Monsieur Patrick Somerhausen Managing Partner Funds For Good

Plus en détail

CILSS - PREDAS FICHE NORMATIVE FINANCEMENTS MDP 1/5 FONDS DE RACHAT D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (PROTOCOLE DE KYOTO)

CILSS - PREDAS FICHE NORMATIVE FINANCEMENTS MDP 1/5 FONDS DE RACHAT D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (PROTOCOLE DE KYOTO) CILSS - PREDAS FICHE NORMATIVE FINANCEMENTS MDP 1/5 FONDS DE RACHAT D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (PROTOCOLE DE KYOTO) MECANISMES DE DEVELOPPEMENT PROPRE (MDP) ETAT ACTUEL TUTELLE INTERNATIONALE

Plus en détail

Les impacts cachés des TIC. Quels enjeux et quelles actions concrètes?

Les impacts cachés des TIC. Quels enjeux et quelles actions concrètes? Les impacts cachés des TIC Quels enjeux et quelles actions concrètes? Eric Drezet Fête de la Science CRHEA, Valbonne 19/11/2013 1 Plan Conclusion Derrière mon PC une avalanche numérique Des conséquences

Plus en détail

REDRAWING MAP. World Energy Outlook Special Report RÉSUMÉ REDÉFINIR LES CONTOURS DU DÉBAT ENERGIE-CLIMAT. French translation

REDRAWING MAP. World Energy Outlook Special Report RÉSUMÉ REDÉFINIR LES CONTOURS DU DÉBAT ENERGIE-CLIMAT. French translation REDRAWING THE ENERGY-CLIMATE MAP World Energy Outlook Special Report French translation RÉSUMÉ REDÉFINIR LES CONTOURS DU DÉBAT ENERGIE-CLIMAT Édition spéciale du World Energy Outlook AGENCE INTERNATIONALE

Plus en détail

La place du charbon dans le mix électrique

La place du charbon dans le mix électrique La place du charbon dans le mix électrique Présentation au colloque 7 février 2008 Gérard Mestrallet, PDG de SUEZ «Les nouveaux débouchés du charbon : quels risques pour le changement climatique?» Outline

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique 19/03/2013 A. Rüdinger - IDDRI / Dr. C. Hey - SRU 1 Conseil d Experts pour l

Plus en détail

Digital Marketing : 14 et 15 septembre 2015. Retargeting : Garder le contact avec son audience

Digital Marketing : 14 et 15 septembre 2015. Retargeting : Garder le contact avec son audience Programme Digital : 14 et 15 septembre 2015 Jour 1 - lundi 14 septembre 2015 8.00 Accueil & Inscription 9.00 Retargeting : Garder le contact avec son audience Aurélie Lemaire, Responsable mkgt Bing Ads

Plus en détail

LES INSTRUMENTS DE MARCHÉ POUR LA BIODIVERSITÉ : LA NATURE À TOUT PRIX?

LES INSTRUMENTS DE MARCHÉ POUR LA BIODIVERSITÉ : LA NATURE À TOUT PRIX? CONFÉRENCE DE LA FONDATION D ENTREPRISE HERMÈS ET DE L INSTITUT DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DES RELATIONS INTERNATIONALES (IDDRI) LES INSTRUMENTS DE MARCHÉ POUR LA BIODIVERSITÉ : LA NATURE À TOUT PRIX?

Plus en détail

Enjeux et Perspectives de la composante «Environnement Santé» du Plan d Action de l Initiative Environnement du NEPAD

Enjeux et Perspectives de la composante «Environnement Santé» du Plan d Action de l Initiative Environnement du NEPAD PRÉSENTATION POWER POINT Enjeux et Perspectives de la composante «Environnement Santé» du Plan d Action de l Initiative Environnement du NEPAD Cheikh FOFANA, Assistant au Secrétaire Exécutif, Secrétariat

Plus en détail

I GLION INSTITUT DE HAUTES ETUDES

I GLION INSTITUT DE HAUTES ETUDES 2 GLION EN BREF Communiqué de presse Responsables: M. Arjen Meijer International PR manager Mme Nadège Chiaradia - International Relations & PR Coordinator Adresse: Glion Institut de Hautes Etudes CH 1823

Plus en détail

Amélioration de l environnement des affaires dans la région Sud de la Méditerranée

Amélioration de l environnement des affaires dans la région Sud de la Méditerranée Amélioration de l environnement des affaires dans la région Sud de la Méditerranée Les PME dans l économie verte Jérémie FOSSE Rabat, 25/06/14 Projet EBESM 2 INDEX 1. L économie verte et les PME 2. Éco-innovation

Plus en détail

Expérience et Innovation

Expérience et Innovation Expérience et Innovation solarcentury.com Bonjour. Solarcentury est une société européenne d origine britannique et leader sur son marché. Nous sommes spécialisés dans l énergie solaire intégrée au bâtiment.

Plus en détail

Développement durable et entreprises l expérience allemande

Développement durable et entreprises l expérience allemande Développement durable et entreprises l expérience allemande Ruggero Schleicher-Tappeser consultant & auteur, Berlin Premières Assises Nationales sur l Entreprise et le Développement Durable en Méditerranée

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

Jean-Philippe DANGLADE

Jean-Philippe DANGLADE Jean-Philippe DANGLADE Professor of Marketing Research Coordinator / Scientific Advisor BP 921 13288 Marseille cedex 9 France PROFESSIONAL +33 4 91 82 73 34 jean-philippe.danglade@kedgebs.com EXPERIENCES

Plus en détail

Forum Régional du CTCN pour les Entités Nationales Désignées Région: Afrique Francophone

Forum Régional du CTCN pour les Entités Nationales Désignées Région: Afrique Francophone Forum Régional du CTCN pour les Entités Nationales Désignées Région: Afrique Francophone Date: 24-26 Juin 2015 Lieu: Hôtel les Filaos, Saly, Sénégal Réseau des technologies climatiques : Quelle place pour

Plus en détail

Rio de Janeiro, Brésil 20-22 juin 2012. www.uncsd2012.org

Rio de Janeiro, Brésil 20-22 juin 2012. www.uncsd2012.org Rio de Janeiro, Brésil 20-22 juin 2012 www.uncsd2012.org «Rio+20 sera l une des plus importantes réunions internationales sur le développement durable de notre époque. À Rio, notre vision doit être claire

Plus en détail

NATIONS UNIES COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Bureau pour l Afrique du Nord/ Centre Africain pour le Genre et le Développement

NATIONS UNIES COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Bureau pour l Afrique du Nord/ Centre Africain pour le Genre et le Développement Distr.: Limitée CEA-AN/RABAT/GENDER/Inf. Décembre 2005 Original: FRANÇAIS NATIONS UNIES COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Bureau pour l Afrique du Nord/ Centre Africain pour le Genre et le Développement

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 7 Conclusions clés La transition énergétique L Energiewende allemande Par Craig Morris et Martin Pehnt Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 www. 7 Conclusions clés La

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre TRANSFORMER LES FLUCTUATIONS CLIMATIQUES EN AVANTAGES COMPETITIFS

Cliquez pour modifier le style du titre TRANSFORMER LES FLUCTUATIONS CLIMATIQUES EN AVANTAGES COMPETITIFS Cliquez pour modifier le style du titre TRANSFORMER LES FLUCTUATIONS CLIMATIQUES EN AVANTAGES COMPETITIFS L entreprise CLIMPACT Essaimage de l Institut Pierre Simon Laplace des Sciences de l Environnement

Plus en détail

Panorama des Smart Cities et des villes du futur

Panorama des Smart Cities et des villes du futur Panorama des Smart Cities et des villes du futur Université d été du GFII Vendredi 12 septembre 2014 Contact BAUDOUIN Philippe IDATE p.baudouin@idate.org +33 4 67 14 44 27 / +33 6 70 70 85 80 La ville

Plus en détail

Frank LASCK. Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur. Biographie

Frank LASCK. Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur. Biographie Frank LASCK Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur Biographie Frank Lasch, professeur en entrepreneuriat, a rejoint le Groupe Sup de Co Montpellier Business School en septembre 2003

Plus en détail

Gilles Morin MBA Expert BPM, instructeur certifié et associé BPTrends Associates Architecte d affaires et agent de transformation

Gilles Morin MBA Expert BPM, instructeur certifié et associé BPTrends Associates Architecte d affaires et agent de transformation Gilles Morin MBA Expert BPM, instructeur certifié et associé BPTrends Associates Architecte d affaires et agent de transformation Cell: (418) 571-9999 gilles@bpmp.ca http://ca.linkedin.com/in/gillesmorin/

Plus en détail

Cycles de séminaires en coopération entre Sciences Po CERI et EDF R&D. Equilibres et enjeux internationaux de l énergie

Cycles de séminaires en coopération entre Sciences Po CERI et EDF R&D. Equilibres et enjeux internationaux de l énergie 1 Cycles de séminaires en coopération entre Sciences Po CERI et EDF R&D Equilibres et enjeux internationaux de l énergie Séminaire 3 : The German Energiewende after the elections and before the EU-2030

Plus en détail

A / BIOGRAPHY. 2005-2009 : Doctorat en Sciences Economiques et de Gestion (Ph.D.), Louvain School of Management Université catholique de Louvain

A / BIOGRAPHY. 2005-2009 : Doctorat en Sciences Economiques et de Gestion (Ph.D.), Louvain School of Management Université catholique de Louvain Albert B.R. LWANGO, PhD. Finance, Innovation and Entrepreneurship Groupe ESC Troyes Contact address : 217 avenue Pierre Brossolette BP 710 10002 Troyes cedex - France Phone : +33(0)3 25 71 22 79 Mail :

Plus en détail

UniBRAIN Universities, Business and Research in Agricultural INnovation

UniBRAIN Universities, Business and Research in Agricultural INnovation 1 UniBRAIN Universities, Business and Research in Agricultural INnovation Appel à Soumission de Notes Conceptuelles en vue de la mise en place de Consortiums d Incubateurs d Innovations d entreprises agricoles

Plus en détail

Journée. de l VENDREDI 28 NOVEMBRE 2014. vie privée, atteinte aux marques sur internet, droit à l oubli Vers un droit de la personnalité numérique?

Journée. de l VENDREDI 28 NOVEMBRE 2014. vie privée, atteinte aux marques sur internet, droit à l oubli Vers un droit de la personnalité numérique? E-REPUTATION : CONSTATS, ENJEUX, PROSPECTIVE VENDREDI 28 NOVEMBRE 2014 L Association Française du Droit de l Informatique et des Télécommunications (AFDIT) est heureuse de vous faire part de la tenue de

Plus en détail

Dossier de Presse. Opportunités de Sponsoring

Dossier de Presse. Opportunités de Sponsoring Dossier de Presse et Opportunités de Sponsoring ORGANIZING COMMITTEE Dr. Stéphane BELLEMIN IPCMS-Université de Strasbourg.Dr. Christophe BUCHER ENS-Lyon Dr. Stéphane CAMPIDELLI CEA-Saclay Prof. Thomas

Plus en détail

CURRICULUM VITAE JOSEPH A. DOUCET

CURRICULUM VITAE JOSEPH A. DOUCET CURRICULUM VITAE JOSEPH A. DOUCET Joseph Doucet occupe le poste de Enbridge Professor of Energy Policy à la Faculté d administration de l Université de l Alberta depuis l été 2000. Avant son déménagement

Plus en détail

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040 The Outlook for Energy: A View to 24 highlights Les Perspectives Énergétiques à l horizon 24 ExxonMobil vous présente dans ses Perspectives Énergétiques sa vision à long terme de notre avenir énergétique.

Plus en détail

Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S»

Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S» Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S» La lutte contre le changement climatique Initiative concertée au niveau mondial Pour limiter à 2 à 3 C l élévation moyenne de la température, il faudrait

Plus en détail

MMFC Workshop 2013: Risk Assessment & Risk Management in Intimate Partner Violence Situations

MMFC Workshop 2013: Risk Assessment & Risk Management in Intimate Partner Violence Situations Muriel McQueen Fergusson Centre for Family Violence Research (MMFC) Faculty of Arts, UNB MMFC Workshop 2013: Risk Assessment & Risk Management in Intimate Partner Violence Situations Program October 29

Plus en détail

Le Bilan réglementaire des Emissions de GES Au titre de l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010

Le Bilan réglementaire des Emissions de GES Au titre de l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Le Bilan réglementaire des Emissions de GES Au titre de l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Schneider Electric Energy France Publication Décembre 2012 Emissions de l année fiscale 2011

Plus en détail

Executive MBA programme

Executive MBA programme Executive MBA programme 1 2 Introduction Bienvenue au programme Executive MBA proposé conjointement par Frankfurt School et UPC. La RDC est un pays avec un potentiel énorme, son économie se développe rapidement

Plus en détail

Professor Christophe SERAGLINI Partner. Tel.: +33 (0) 1 40 55 38 77 Direct: +33 (0) 1 40 55 38 83 christophe.seraglini@bettoseraglini.

Professor Christophe SERAGLINI Partner. Tel.: +33 (0) 1 40 55 38 77 Direct: +33 (0) 1 40 55 38 83 christophe.seraglini@bettoseraglini. Professor Christophe SERAGLINI Partner Tel.: +33 (0) 1 40 55 38 77 Direct: +33 (0) 1 40 55 38 83 christophe.seraglini@bettoseraglini.com Christophe Seraglini is Professor of law and a partner at betto

Plus en détail

L Initiative pour la Réduction de la Pauvreté et la Gestion de l Environnement (PREMI)

L Initiative pour la Réduction de la Pauvreté et la Gestion de l Environnement (PREMI) L Initiative pour la Réduction de la Pauvreté et la Gestion de l Environnement (PREMI) Un partenariat en appui aux politiques environnementales en Afrique de l Ouest PROGRAMME AFRIQUE CENTRALE ET OCCIDENTALE

Plus en détail

Efficience énergétique et électricité solaire

Efficience énergétique et électricité solaire Efficience énergétique et électricité solaire Pictet-Clean Energy investit dans des entreprises innovantes Juin 2015 Désormais compétitive, la production d énergie solaire croît fortement. Face au réchauffement

Plus en détail