Message aux Dirigeants du Monde concernant le Changement Climatique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Message aux Dirigeants du Monde concernant le Changement Climatique"

Transcription

1 Merci de soutenir ce message urgent qui sera délivré au Sommet des Nations Unies sur le climat le 23 septembre 2014, en le signant en ligne à l adresse suivante: unsdsn.org/climate-letter. Merci de diffuser largement ce message à travers vos réseaux d'amis, de collègues, d étudiants et autres associés, afin qu'eux aussi ajoutent leurs noms à cet appel urgent. Message aux Dirigeants du Monde concernant le Changement Climatique Le changement climatique provoqué par l homme est un enjeu qui dépasse la politique. Il transcende les partis, les nations et même les générations. Pour la première fois dans l'histoire de l humanité, la santé même de la planète, et par conséquent les bases requises pour le développement économique futur, la fin de la pauvreté, et le bien-être de l homme, sont dans la balance. Si nous faisions face à une menace imminente venant d'au-delà de la Terre, il ne fait aucun doute que l'humanité s'unirait immédiatement autour d une cause commune. Le fait que la menace vienne de l'intérieur - en effet de nous-mêmes - et qu'elle se développe sur une longue période de temps, ne change en rien l'urgence du besoin de coopération et de l action décisive. Le monde a convenu de limiter l augmentation des températures moyennes de la planète à moins de 2 degrés Celsius (2 C). Même une augmentation de 2 C nous mènera vers des conditions périlleuses sans précédent, jamais vues sur la terre durant toute la période de la civilisation humaine. Des rétroactions positives - dans l'arctique, les océans, les forêts tropicales, et la toundra - pourraient transformer cette augmentation de 2 C en des températures et un dérèglement climatique beaucoup plus critiques. Pour cette raison, de nombreux scientifiques ainsi que certains pays préconisent une augmentation limitée à 1,5 C, voire même des objectifs encore plus ambitieux. Renoncer à la limite de 2 C serait, d'autre part, irresponsable et insensé. Nous abandonnerions notre seule chance de maintenir un espace de fonctionnement sécurisé pour l'humanité et pour des millions d'autres espèces. Maintenir la limite des 2 C nous permettrait de conserver une option globale pour adopter une limite encore plus ambitieuse en ce qui concerne la réduction des émissions GES, en ligne avec l'évolution des connaissances scientifiques et des capacités technologiques. L objectif des 2 C, voire même un objectif plus ambitieux, serait réalisable moyennant des stratégies nationales à long terme et une coopération mondiale concertée. Tous les pays doivent s'engager dans un processus de décarbonisation profonde de leurs systèmes énergétiques, passant de l'énergie à haute teneur en carbone (charbon, pétrole et gaz naturel) à des énergies à faible teneur en carbone de toutes sortes (l éolienne, le solaire, le nucléaire, la capture et stockage du carbone CCS, ). L'électricité à faible émission de carbone ainsi que des gains massifs en matière d efficacité énergétique et de l'électrification des véhicules, des systèmes de chauffage et de refroidissement pour les bâtiments commerciaux et d habitation, peuvent conduire à une réduction spectaculaire des émissions de CO2, en même temps que la croissance économique. Un changement dans les modes de vie et dans l'urbanisme peuvent aussi contribuer de manière importante. Les 1

2 avantages de la décarbonisation liée au déploiement des technologies durables énergétiques, d'information et de communication seraient multiples, y compris un assainissement de l'air et l'eau, une biodiversité plus riche, et la sécurité des ressources énergétiques renouvelables locales. Des efforts ciblés seront également nécessaires afin de décarboniser les industries clés. Enfin, les pays doivent réduire les émissions de gaz à effet de serre issues de l'agriculture, de l'élevage et des changements d affectation de sol, tels que la déforestation. Ils doivent aussi gérer et restaurer les écosystèmes afin d assurer que ceux-ci servent de puits net pour des émissions GES. La transition technologique au cours de la première moitié du 21e siècle est à portée de main, surtout à la lumière des énormes avancées en matière des connaissances constatées ces dernières années. Dans de nombreuses régions du monde et dans certains contextes, l'énergie solaire et l'énergie éolienne sont déjà à «parité réseau». Le déploiement massif des véhicules électriques, la capture et stockage de carbone, la nouvelle génération de centrales nucléaires dans les pays qui utilisent cette énergie, et autres technologies énergétiques à faible émission de carbone sont tous à portée de main. Ils peuvent atteindre la maturité commerciale et le déploiement à grande échelle moyennant des programmes publics et privés concertés de recherche, développement, démonstration et diffusion (RDD & D) à l'échelle mondiale. Nous avons presque épuisé le budget carbone de la Terre, qui comptabilise les émissions cumulées de CO2 pour assurer que notre planète reste dans la limite des 2 C. Seule une réduction drastique des émissions de carbone d'ici 2050, sur une trajectoire vers une économie à zéro émission nette dans la seconde moitié du siècle, nous permettrait de relever le défi de rester dans la limite des 2 C. Pourtant, la décarbonisation profonde est possible. Comme l'a dit le Président John F. Kennedy il y a un demi-siècle, «Nous choisissons d'aller sur la lune dans cette décennie et de faire d'autres choses, non pas parce que ces choses sont faciles, mais parce qu'elles sont difficiles, parce que cet objectif servira à organiser et mesurer le meilleur de nos énergies et de nos compétences» Aujourd hui, l'humanité doit choisir à nouveau, cette fois pour sauver notre planète de l aveuglement, de la cupidité et de l apathie, afin d éviter un changement climatique catastrophique. Cette fois encore, nous devons organiser et mesurer le meilleur de nos énergies et de nos compétences pour rester dans la limite des 2 C. Nous demandons à vous les dirigeants du monde, de reconnaître la gravité de la situation, et de demander à chacun d'entre nous d être à la hauteur des circonstances. Nous ne devons rien de moins à nousmêmes, aux générations futures, et à la Terre elle-même. Signataires fondateurs: *désigne les membres du conseil de direction Irene Agyepong, Regional Director, Health for Greater Accra* HSH Prince Albert II, Head of State, Monaco* Muskdad A. Al-Khateeb, Head, Department of Sustainable Development, Environment Research Center, University of Technology, Baghdad 2

3 François Anctil, Directeur, Institut Hydro-Quebec en Environnement, Développement et Société Muhammad Hasan Ali Baig, Hyperspectral Remote Sensing Laboratory (HRS), Institute of Remote Sensing and Digital Earth (RADI) Belay Begashaw, Director, Columbia Global Center, Nairobi* Frances Beinecke, President, Natural Resources Defense Council (NRDC)* Joseph Bell, Hogan Lovells, Washington* Abdullahi Mohammed Bello, Federal University, Kashere, Gombe-Nigeria David Berry, Founder, Joule Unlimited* Gianluca Breghi, Managing Director, Fondazione Achille Sclavo Carlo Carraro, Rector, Ca Foscari University of Venice Joshua Castellino, Dean, Law School, University of Middlesex* Maurizio Cellura, Full Professor, Dipartimento di Energi, Ingegneria dell Informazione e Modelli Matematici (DEIM), University of Palermo Madhav Chavan, Co-founder and CE-President, Pratham, India* Brendan Cox, Director, Policy and Advocacy, Save the Children Patrick Criqui, Head of EDDEN Research Group, CNRS-University of Grenoble Yacine Dansokho, General Manager, Environmental Science and Metrology Institute, Senegal Sir Partha Dasgupta, Professor Emeritus, University of Cambridge, United Kingdom Richard Deckelbaum, Director, Institute of Human Nutrition, Columbia University Leclère Diffo, President, Green Horizon Cameroon Bineta Diop, President, Femmes Africa Solidarité* Eugenio Di Sciascio, Rector, Politecnico di Bari Achim Dobermann, Director, Rothamsted Research* May East, Chief Executive, CIFAL Scotland Kokunre Eghafona, Sustainable Development Desk Officer, University of Benin, Benin City, Nigeria José María Figueres, CEO, Carbon War Room* Maria Freire, President and Executive Director of the Foundation for the National Institutes of Health (FNIH)* Helene D. Gayle, President and CEO, CARE International* Michael Gerrard, Professor, Columbia University Law School Dave Griggs, Director, Monash Sustainability Insititute, Monash University Jennifer Gross, Member of the Board, Gross Family Foundation Zakri Abdul Hamid, Chair, International Science-Policy Platform on Biodiversity and Ecosystem Services (IPBES)* James Hansen, Former Director, NASA Goddard Institute for Space Studies* Tom Heller, Executive Director, Climate Policy Initiative* Feyera Dinsa Hundessa, Director, Academic Programs Development and Admissions, Haramaya University Ivano Iannelli, CEO, Dubai Carbon Centre of Excellence Pavel Kabat, Director, International Institute for Applied Systems Analysis (IIASA)* Joan Kaufman, Director. Columbia Global Centers East Asia Georg Kell, Executive Director, UN Global Compact Geoffrey Kent, Founder, Chairman and CEO, Abercrombie & Kent Group of Companies* 3

4 Niclas Kjellström-Matseke, Managing Director, Novamedia Swedish Postcode Lottery* Israel Klabin, Founder and Executive Director, Brazilian Foundation for Sustainable Development* Fred Krupp, President, Environmental Defense Fund Felipe Larraín, Director, Centro Latinoamericano de Políticas Económicas y Sociales (CLAPES-UC)* Richard Layard, Director. Well-Being Programme Centre for Economic Performance London School of Economics* Frannie Léautier, Partner and Chief Executive Officer, Mkoba Private Equity Fund* Yuan Lee, Former President, Academia Sinica and Nobel Prize Laureate* Klaus Leisinger, President, Stiftung Globale Werte Allianz* Corinne Le Quere, Director Tyndall Center for Climate Change Research, University of East Anglia Gordon Liu, Director, Peking University China Center for Health Economic Research (CCHER)* Jane Lubchenco, Oregon State University, Corvallis* Soren Winther Lundby, CEO, GlobalCitizen Michael MacCracken, Chief Scientist for Climate Change Programs, Climate Institute Arun Majumdar, Energy Initiatives Lead, Google Inc* Michael Mann, Professor and Director, Earth System Science Center, Pennsylvania State University Julia Marton-Lefèvre, Director General, IUCN* Vladimir Mau, Rector, Russian Presidential Academy of National Economy and Public Administration* Dirk Messner, Director, German Development Institute Chiara Mio, Rector s Delegate on Environmental Sustainability and University Social Responsibity, Ca Foscari University of Venice Angus D. Munro, Vice-President, Research, Development and Policy, University of Cambodia Shahid Naeem, Director, Earth Institute Center for Environmental Sustainability* Claude Nahon, Executive Vice President for Sustainable Development, EDF* Sunitra Narain, Director General, Centre for Science and Environment Rebecca Nelson, Professor. Cornell University* Tolera Negassa, Teacher Development Program Coordinator, Adama Science and Technology University Cherie Nursalim, Executive Director, GITI Group* Ngozi Ifeoma Odiaka, Professor, University of Agriculture Makurdi, Benue State, Nigeria Ikenna Onyido, Founder and Director, Centre for Sustainable Development, Nnamdi Azikiwe University, Nigeria* Mari Pangestu, Minister of Tourism and Creative Industries, Indonesia* George Papandreou, Former Prime Minister, Greece* Labode Papoola, Professor, Forest Economics & Director, Centre for Sustainable Development, University of Ibadan Alberto Posso, Senior Lecturer Economics, RMIT Ketut Gede Dharma Putra, Chairman, Center for Sustainable Development Udayana University of Bali 4

5 V (Ram) Ramanathan, Professor, SCRIPPS Institution of Oceanography, UCSD, California Michael Rampach, Director, Climate Change Institute, Australian National University Rino Rappuoli, Global Head, R&D Novartis Vaccines and President, Fondazione Achille Sclavo Srinath Reddy, President and Executive Director, Public Health Foundation of India* Irwin Redlener, Director, National Center for Disaster Preparedness, Earth Institute, Columbia University Aromar Revi, Director, Indian Institute for Human Settlements* Angelo Riccaboni, Rector, University of Siena, Italy* Johan Rockström, Executive Director, Stockholm Resilience Center* Jonathan Rose, President, Jonathan Rose Companies Cynthia Rosenzweig, Professor, Earth Institute, Columbia University* Angelo Antonio Russo, Director, PHD Program in Economics and Management of Natural Resources and Associate Professor of Management, LUM University Roberto Russo, President, International Federation for Sustainable Development and Fight to Poverty in the Mediterrranean-Black Sea, FISPMED Marcelo Sanchez Sorondo, Chancellor, The Pontifical Academy of Science Jeffrey Sayer, Director, Development Practice Programme, James Cook University Jeffrey D. Sachs, Director, Earth Institute, Columbia University Director of the SDSN* Marcello Scalisi, Executive Director, UNIMED-Mediterranean Universities Union Anna Skarbek, Executive Director, ClimateWorks Australia Hans Joachim Schellnhuber, Director, Potsdam Institute for Climate Impact Research (PIK) Josette Sheeran, President, Asia Society* Will Steffen, Adjunct Professor, Fenner School of Environment and Society, The Australian University Lord Nicholas Stern, IG Patel Professor, Chair of Grantham Institute, London School of Economics Mark Stafford Smith, Chair, Future Earth Science Committee Pavan Sukhdev, Founder and Chief Executive Officer, GIST Advisory* Mohd Yusoff Sulaiman, President and CEO, MIGHT Jatna Supriatna, Chairman, University of Indonesia Research Center of Climate Change John Thwaites, Chair, Monash Sustainability Institute* Jean-Phiippe Thomas, Executive Secretariat, ENDA Tiers Monde Lena Trenschow-Torell, Chairman, MISTRA* Laurence Tubiana, Professor, Sciences Po (Paris) and Columbia University, Co-Chair of the SDSN Leadership Council* Ted Turner, Founder and Chairman, United Nations Foundation* Auwalu Uba, Abubakar Tafawa Balewa University, Bauchi Hans Vestberg, President and CEO, Ericsson Group* Virgilio Viana, Director General, Amazonas Sustainability Foundation* Martin Visbeck, Chair in Physical Oceanography, GEOMAR - Helmholtz Centre for Ocean Research Kiel & Kiel University* Patrick Paul Walsh, Chair of the Academic Steering Group, Global MDP Association Kevin Watkins, Director, Overseas Development Institute Robert Watson, former Chair of the IPCC Daniel Wiener, Chairman, Global Infrastructure Basel Foundation 5

6 John Wiseman, Deputy Director, Melbourne Sustainability Society Institute, University of Melbourne E.O. Wilson, Emeritus, Harvard University Xue Lan, Professor and Dean, School of Public Policy and Management, Tsinghua University, Co-Chair of the SDSN Leadership Council* Hirokazu Yoshikawa, Professor, New York University* Soogil Young, Professor, KDI School of Public Policy and Management* Bill Zhou, Executive Director, SUSDS Hania Zlotnik, Former Director, UN Population Division* Signataires: [à ajouter] 6

Programme d Actions pour le Développement Durable

Programme d Actions pour le Développement Durable Programme d Actions pour le Développement Durable RAPPORT DESTINE AU SECRETAIRE GENERAL DES NATIONS UNIES 23 octobre 2013 Rapport établi par le Leadership Council (Conseil de Direction) du Réseau des Solutions

Plus en détail

Programme d Actions pour le Développement Durable

Programme d Actions pour le Développement Durable Programme d Actions pour le Développement Durable RAPPORT DESTINE AU SECRETAIRE GENERAL DES NATIONS UNIES 6 Juin 2013 Rapport établi par le Leadership Council (Conseil de Direction) du Réseau des Solutions

Plus en détail

徵 ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE

徵 ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE WORLD HEALTH ORGANIZATION 徵 ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE CONSEIL EXECUTIF EXECUTIVE BOARD EB87/PC/DIV/1 S : : RevA i Quatre-vingt-septième session Eighty-seventh Session 27 août 1990 27 August 1990

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/CONF.224/PC(III)/2

Assemblée générale. Nations Unies A/CONF.224/PC(III)/2 Nations Unies A/CONF.224/PC(III)/2 Assemblée générale Distr. générale 10 janvier 2015 Français Original : anglais Troisième Conférence mondiale des Nations Unies sur la réduction des risques de catastrophe

Plus en détail

The Vision Scenario for the European Union 2011 Update for the EU-27. Résumé en Français

The Vision Scenario for the European Union 2011 Update for the EU-27. Résumé en Français The Vision Scenario for the European Union 2011 Update for the EU-27 Résumé en Français Project sponsored by Greens/EFA Group in the European Parliament Berlin, January 2011 Berlin, January 2011 Dr. Felix

Plus en détail

LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL AU SUJET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 2015

LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL AU SUJET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 2015 ATTENTION : AVANT DE SIGNER LA LETTRE, MERCI DE BIEN VOULOIR LA LIRE JUSQU A LA FIN ET DE CLIQUER SUR LE LIEN ASSOCIE. FORUM D ACTION DES ENTREPRISES POUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL

Plus en détail

L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public

L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public Joseph Bradley Christopher Reberger Amitabh Dixit Vishal Gupta L Internet of Everything (IoE) permet

Plus en détail

La version française suit. List of Participants

La version française suit. List of Participants La version française suit List of Participants Warren Allmand, former federal cabinet minister and current President, World Federalist Movement Canada. Cell: (514) 262-5623; allmandw@gmail.com. The United

Plus en détail

Éléments de coût de la filière capture, transport et stockage géologique de CO2.

Éléments de coût de la filière capture, transport et stockage géologique de CO2. Éléments de coût de la filière capture, transport et stockage géologique de CO2. Paula Coussy 27 avril 2007 Atelier Acceptabilité Sociale de la capture et stockage de CO2 SoceCO2 Schémas possibles de CSG.CO2

Plus en détail

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse Stratégie du CECODHAS sur l efficacité énergétique et la prévention de la précarité énergétique dans le

Plus en détail

L agenda 2030 de développement durable

L agenda 2030 de développement durable L agenda 2030 de développement durable L Agenda 2030 en bref Pourquoi des objectifs mondiaux de développement durable? Le monde est confronté à des défis majeurs, comme l extrême pauvreté, le changement

Plus en détail

ACCORDS DU BOURGET. Signés par les Parties de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques le 6 mai 2015 au Lycée du Bourget

ACCORDS DU BOURGET. Signés par les Parties de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques le 6 mai 2015 au Lycée du Bourget ACCORDS DU BOURGET Signés par les Parties de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques le 6 mai 2015 au Lycée du Bourget Préambule La Conférence des Parties, Rappelant l objectif

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PLAN I. PRESENTATION 1. Réseau Carbone 2. Alliance Climat II. PARTENAIRES 1. Mairie du District

Plus en détail

La construction durable : quelle stratégie d innovation d. Pascal Casanova, Directeur R&D, Lafarge

La construction durable : quelle stratégie d innovation d. Pascal Casanova, Directeur R&D, Lafarge La construction durable : quelle stratégie d innovation d? Pascal Casanova, Directeur R&D, Lafarge Le béton est le matériau le plus utilisé sur la planète après l eau et le plus largement disponible Materials

Plus en détail

Politiques et financements européens de soutien à l eco-innovation

Politiques et financements européens de soutien à l eco-innovation Politiques et financements européens de soutien à l eco-innovation Jean-Pierre Dutruge www.enviropea.com 1 l'info de janvier 2011 - cd2e 1 Textes de références politiques Stratégie de Lisbonne 6 ème programme

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique Institute for Sustainable Development and International Relations 41 rue du Four

Plus en détail

Taking stock with civil society. Conference The CAP towards 2020. Brussels, 13 July 2012. Programme

Taking stock with civil society. Conference The CAP towards 2020. Brussels, 13 July 2012. Programme Conference The CAP towards 2020 Taking stock with civil society Brussels, 13 July 2012 Programme http://ec.europa.eu/agriculture/events/cap-conference-2012_en.htm Agriculture and Rural Development 2 T

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

Climat et développement une responsabilité commune COOPÉRATION AVEC LES PAYS EN DÉVELOPPEMENT

Climat et développement une responsabilité commune COOPÉRATION AVEC LES PAYS EN DÉVELOPPEMENT Climat et développement une responsabilité commune COOPÉRATION AVEC LES PAYS EN DÉVELOPPEMENT Le défi du changement climatique Glaciers en fonte, élévation du niveau de la mer, diminution des ressources

Plus en détail

Jeune Expert associé Développement des énergies renouvelables en Afrique PNUE, Bureau régional pour l'afrique

Jeune Expert associé Développement des énergies renouvelables en Afrique PNUE, Bureau régional pour l'afrique Information générale: FICHE DE POSTE DE JEA FRANÇAIS 2016 DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES EN AFRIQUE BUREAU REGIONAL POUR L AFRIQUE DU PNUE Titre du poste: Unité: Lieu d'affectation : Durée: Jeune

Plus en détail

L analyse Comparative dans les Municipalités avec

L analyse Comparative dans les Municipalités avec L analyse Comparative dans les Municipalités avec Rencontre municipale de l énergie, le 4 avril 2014 Présenté par Mareleine Nehme, agente principale Ressources naturelles Canada Objectifs de la présentation

Plus en détail

Discours de Monsieur Philippe GERMAIN, Président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie

Discours de Monsieur Philippe GERMAIN, Président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie Discours de Monsieur Philippe GERMAIN, Président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie Rencontres Océaniennes 2015 «Mobiliser les savoirs pour la gouvernance face aux défis du changement climatique

Plus en détail

LIST OF MEMBERS LISTE DES MEMBRES. Chairman - Président. Rapporteur. Sir George Godber)

LIST OF MEMBERS LISTE DES MEMBRES. Chairman - Président. Rapporteur. Sir George Godber) ^DEXED EXECUTIVE BOARD CONSEIL EXECUTIF WORLD HEALTH ORGANIZATION ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ EB45/AF/2 Rev.2 13 January 1970 13 janvier 1970 Forty fifth Session Quarante-cinquième session STANDING

Plus en détail

Canadian Solar Industries Association

Canadian Solar Industries Association Comparution devant le Comité sénatorial permanent de l énergie, de l environnement et des ressources naturelles Le jeudi 29 septembre 2011 Témoins Patrick Bateman, Conseiller, politiques et recherche,

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

Bruxelles, ce 18 mai 09. Monsieur le Ministre des finances Didier Reynders, CC : Messieurs les experts du EPC-EFC WG

Bruxelles, ce 18 mai 09. Monsieur le Ministre des finances Didier Reynders, CC : Messieurs les experts du EPC-EFC WG Objet : prochain Conseil ECOFIN du 9 juin / lettre à Monsieur le Ministre des Finances sur la question du soutien financier aux pays en développement pour lutter contre le changement climatique. Bruxelles,

Plus en détail

4 pour 1 000. rejoignez L initiative. Les sols pour la sécurité alimentaire et le climat

4 pour 1 000. rejoignez L initiative. Les sols pour la sécurité alimentaire et le climat rejoignez L initiative 4 pour 1 000 Les sols pour la sécurité alimentaire et le climat En s appuyant sur une documentation scientifique solide et des actions concrètes sur le terrain, l initiative «4 pour

Plus en détail

EN MARCHE POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE L ESSENTIEL EN

EN MARCHE POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE L ESSENTIEL EN EN MARCHE POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 UN PROCESSUS NÉCESSAIRE rationnelle et efficace des ressources. Elle concerne les La transition écologique doit conduire à la mise en

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE L ESSENTIEL EN

OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE L ESSENTIEL EN OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 LA FRANCE, 5E CONTRIBUTEUR AU FEM La France est le 5 e contributeur financier et co-initiateur du Fonds pour l Environnement Mondial (FEM),

Plus en détail

Mythes et Realites. Investir dans les. infrastructures d'energie pour redresser l'economie. Pipeline au Portugal (Traroth Wikimedia Commons)

Mythes et Realites. Investir dans les. infrastructures d'energie pour redresser l'economie. Pipeline au Portugal (Traroth Wikimedia Commons) Pipeline au Portugal (Traroth Wikimedia Commons) Mythes et Realites Investir dans les infrastructures d'energie pour redresser l'economie la crise? Quelle crise? Le développement de vastes infrastructures

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique 19/03/2013 A. Rüdinger - IDDRI / Dr. C. Hey - SRU 1 Conseil d Experts pour l

Plus en détail

Secteur de la croissance verte à Madagascar

Secteur de la croissance verte à Madagascar Influence- Communication-Publicité Pour l Afrique et Madagascar Secteur de la croissance verte à Madagascar Revue de presse destinée aux investisseurs potentiels 23 août 2014 Croissance verte: une stratégie

Plus en détail

Investissement et préparation à l'adaptation par le GCF aperçu. 13 août 2015

Investissement et préparation à l'adaptation par le GCF aperçu. 13 août 2015 Investissement et préparation à l'adaptation par le GCF aperçu 13 août 2015 Domaines de résultats du Fonds Réduction des émissions provenant des domaines suivants: Production d'énergie et accès à l'énergie

Plus en détail

COP 21 : La Betterave, une production et des débouchés durables Paris, Palais des Congrès 8 décembre 2015

COP 21 : La Betterave, une production et des débouchés durables Paris, Palais des Congrès 8 décembre 2015 COP 21 : La Betterave, une production et des débouchés durables Paris, Palais des Congrès 8 décembre 2015 Myriam Maestroni CEO Economie d Energie, SAS Présidente FONDATION E5T Auteur de l ouvrage: Comprendre

Plus en détail

EFG International annonce la nomination d un nouveau président et d un nouveau Chief Executive Officer

EFG International annonce la nomination d un nouveau président et d un nouveau Chief Executive Officer EFG International annonce la nomination d un nouveau président et d un nouveau Chief Executive Officer Zurich, le 23 avril 2015. EFG International a nommé Joachim H. Straehle au poste de Chief Executive

Plus en détail

Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète?

Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète? Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète? Henri WAISMAN Centre International de Recherche sur l Environnement et le Développement waisman@centre-cired.fr La transition énergétique

Plus en détail

Brent Stirton / Getty Images / WWF-UK LA CONTRIBUTION DE LA CHINE VERS LA COP21. Quelles avancées possibles pour sa transition énergétique?

Brent Stirton / Getty Images / WWF-UK LA CONTRIBUTION DE LA CHINE VERS LA COP21. Quelles avancées possibles pour sa transition énergétique? Brent Stirton / Getty Images / WWF-UK LA CONTRIBUTION DE LA CHINE VERS LA COP21 Quelles avancées possibles pour sa transition énergétique? #COP21 1 INTRODUCTION Après l UE, le Mexique, le Gabon ou encore

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

Centre Régional de Formation en Suivi et Evaluation des Résultats, 2010

Centre Régional de Formation en Suivi et Evaluation des Résultats, 2010 Centre Régional de Formation en Suivi et Evaluation des Résultats, 2010 Dr. El Hadji Guèye / Arianne Wessal Journées béninoises de l évaluation 2-4 Juillet 2012 Cotonou, Bénin Plan 1. Introduction de CLEAR

Plus en détail

UNE REFLEXION PREALBLE

UNE REFLEXION PREALBLE UNE REFLEXION PREALBLE NOUS N AVONS JAMAIS ETE AUSSI RICHES IL N Y A JAMAIS EU AUTANT DE PAUVRES QUI GERE LA REPARTITION? 1 ÉNERGIE ET TRANSITION Comprendre la situation est facile Ce qu il faut faire

Plus en détail

Séminaire de restitution des conférences CCS 2010

Séminaire de restitution des conférences CCS 2010 Séminaire de restitution des conférences CCS 2010 IEAGHG Social Research Network: Le 2 ème séminaire du SRN s est tenu à Yokohama, au Japon, 17 et 18 novembre 2010. -En bref- Par Gilles Mardon, CIRED Chaire

Plus en détail

FUJITSU WORLD TOUR 2014 Paris

FUJITSU WORLD TOUR 2014 Paris FUJITSU WORLD TOUR 2014 Paris Bienvenue... Considérez les données différemment : de la protection du patrimoine à sa valorisation Cyrille Boulletier, COO du Groupe Pierre et Vacances Center Parcs Patrick

Plus en détail

Nos activités et nos rejets polluants deviennent problématiques, et génèrent des inquiétudes sur l avenir de l humanité et de son environnement.

Nos activités et nos rejets polluants deviennent problématiques, et génèrent des inquiétudes sur l avenir de l humanité et de son environnement. LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Constats et enjeux En un siècle, l impact de l homme sur la nature a bouleversé l environnement. Nos modes de production et de consommation sont en cause, ainsi que nos choix énergétiques.

Plus en détail

Initiatives en Construction Durable (US)

Initiatives en Construction Durable (US) Initiatives en Construction Durable (US) Public: Fédéral: GSA, EPA État: 45+ initiatives d état Municipal: Plus que 350 Villes Hors-Public: Standards Corporatifs et d Industrie USGBC Organizations Internationaux

Plus en détail

Emplois verts Perspectives pour le développement durable. Moustapha Kamal Gueye gueye@ilo.org

Emplois verts Perspectives pour le développement durable. Moustapha Kamal Gueye gueye@ilo.org Emplois verts Perspectives pour le développement durable Moustapha Kamal Gueye gueye@ilo.org Vue d ensemble 1. Les risques des modèles de développement actuels pour le développement durable 2. Economie

Plus en détail

Émissions de gaz à effet de serre (GES)

Émissions de gaz à effet de serre (GES) Les émissions de gaz à effet de serre (GES) d origine humaine perturbent l équilibre énergétique radiatif du système formé par la Terre et l atmosphère. Elles amplifient l effet de serre naturel, avec

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse Communiqué de Presse Bruxelles, le 21 Septembre 2015 Objectifs du Développement Durable 2015-2030: la contribution que peuvent apporter AquaFed et les opérateurs privés dans l univers de l eau de demain

Plus en détail

Conséquences de la transition énergétique et des nouvelles politiques sur les entreprises. 19 novembre 2013. Cynthia Cavin Chargée de projets

Conséquences de la transition énergétique et des nouvelles politiques sur les entreprises. 19 novembre 2013. Cynthia Cavin Chargée de projets Conséquences de la transition énergétique et des nouvelles politiques sur les entreprises 19 novembre 2013 Cynthia Cavin Chargée de projets Sommaire Introduction : Conséquences, et surtout opportunités

Plus en détail

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine LIU Liya, Directrice de bureau à la NDRC (Commission nationale du

Plus en détail

O. PREAMBULE TECHNOLOGIES ET ECONOMIE VERTES

O. PREAMBULE TECHNOLOGIES ET ECONOMIE VERTES O. PREAMBULE TECHNOLOGIES ET ECONOMIE VERTES 1. Energies renouvelables et accès à l énergie : les modes de consommation et de production d aujourd hui et de demain. Innovations: éolien, hydroélectricité,

Plus en détail

Bilan 2011 des émissions de gaz à effet de serre de l Université Joseph Fourier

Bilan 2011 des émissions de gaz à effet de serre de l Université Joseph Fourier 23/05/2013 Bilan 2011 des émissions de gaz à effet de serre de l Université Joseph Fourier L université Joseph Fourier s est engagée dans la réalisation de son propre Bilan des Emissions de Gaz à Effet

Plus en détail

Governance for Development Initiative (GfD) in Arab Countries. Working Group 2 on E-Government and Administrative Simplification LIST OF PARTICIPANTS

Governance for Development Initiative (GfD) in Arab Countries. Working Group 2 on E-Government and Administrative Simplification LIST OF PARTICIPANTS Governance for Development Initiative (GfD) in Arab Countries Working Group 2 on E-Government and Administrative Simplification LIST OF PARTICIPANTS 3RD HIGH LEVEL SEMINAR ON PERSONALISED SERVICE PORTALS

Plus en détail

Agriculture et changement climatique au Sénégal : les réponses de la recherche. Dr Mbaye DIOP ISRA

Agriculture et changement climatique au Sénégal : les réponses de la recherche. Dr Mbaye DIOP ISRA Agriculture et changement climatique au Sénégal : les réponses de la recherche Dr Mbaye DIOP ISRA 1 Comprendre le changement climatique Définition des changement climatiques (CC) La variabilité naturelle

Plus en détail

Amélioration de l environnement des affaires dans la région Sud de la Méditerranée

Amélioration de l environnement des affaires dans la région Sud de la Méditerranée Amélioration de l environnement des affaires dans la région Sud de la Méditerranée Les PME dans l économie verte Jérémie FOSSE Rabat, 25/06/14 Projet EBESM 2 INDEX 1. L économie verte et les PME 2. Éco-innovation

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

L énergie durable est à venir

L énergie durable est à venir L énergie durable est à venir MARIE C H RISTINE MARGHEM M I N I S T R E D E L É N E R G I E, D E L E N V I R O N N E M E N T E T D U D É V E LO P P E M E N T D U R A B L E C E R C L E D E WA L LO N I E,

Plus en détail

Tarification du carbone: Exploration des possibilitésd action ambitieuse en matière de lutte contre le changement climatique

Tarification du carbone: Exploration des possibilitésd action ambitieuse en matière de lutte contre le changement climatique Tarification du carbone: Exploration des possibilitésd action ambitieuse en matière de lutte contre le changement climatique L ambition de la communauté internationale est d orienter le monde vers une

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

Preparé pour la 22e Journée de droit de la santé Nouvelles technologies et santé publique

Preparé pour la 22e Journée de droit de la santé Nouvelles technologies et santé publique Les 10 ans de la Swiss School of Public Health (SSPH+) Prof. Dr. med. et PhD Nino Künzli Directeur de la SSPH+ (50%) Directeur Adjoint Swiss Tropical and Public Health Institut (Swiss TPH) Basel (50%)

Plus en détail

MARDI, 25 JUILLET 2006 (Salle de conférence 3) Séance I Introduction à la Gestion de la Qualité de l Air

MARDI, 25 JUILLET 2006 (Salle de conférence 3) Séance I Introduction à la Gestion de la Qualité de l Air CONFÉRENCE RÉGIONALE POUR UNE MEILLEURE QUALITÉ DE L AIR DANS LES VILLES DE L AFRIQUE SUB-SAHARIENNE SÉANCE DE FORMATION: 25-26 JUILLET 2006, SIÈGE DU PNUE NAIROBI, KENYA 8h30-9h00 Enregistrement à la

Plus en détail

LISTE PROVISOIRE DES MEMBRES ET AUTRES PARTICIPANTS PROVISIONAL LIST OF MEMBERS AND OTHER PARTICIPANTS

LISTE PROVISOIRE DES MEMBRES ET AUTRES PARTICIPANTS PROVISIONAL LIST OF MEMBERS AND OTHER PARTICIPANTS 0 WORLD HEALTH ORGANIZATION vûir EB91/PC/DIV/1 CONSEIL EXECUTIF EXECUTIVE BOARD Quatre-vingt-onzième session Ninety-first Session Comité du Programme du Conseil executif Programme Committee of the Executive

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

Développer des pratiques d économies d énergie et de réduction des émissions de CO 2. COFHUAT 6 décembre 2007

Développer des pratiques d économies d énergie et de réduction des émissions de CO 2. COFHUAT 6 décembre 2007 Développer des pratiques d économies d énergie et de réduction des émissions de CO 2 COFHUAT 6 décembre 2007 Les enjeux de la rénovation du patrimoine immobilier public face à la réduction des émissions

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

Ambassade de France au Royaume-Uni Service Science et Technologie. Octobre 2007. Télescope Lovell - Copyright : Jodrell Bank, University of Manchester

Ambassade de France au Royaume-Uni Service Science et Technologie. Octobre 2007. Télescope Lovell - Copyright : Jodrell Bank, University of Manchester Service Science et Technologie Télescope Lovell - Copyright : Jodrell Bank, University of Manchester Un budget de la science et de l innovation en augmentation pour 2008 à 2011 Politique scientifique Un

Plus en détail

Tian-Tan Horizon S.A. 瑞 士 天 壇 四 方 有 限 公 司

Tian-Tan Horizon S.A. 瑞 士 天 壇 四 方 有 限 公 司 WORLD EXPO 2010 SHANGHAI CHINA PRESENTATION PROGRAMME 2010 上 海 世 博 局 瑞 士 推 广 活 动 日 程 Monday 31 August 2009 Venue:Intercontinental Hotel Geneva 7-9 Chemin du Petit Saconnex 1209 Geneva 16h00 Presentation

Plus en détail

BILAN DU PLAN D ACTION LIMA-PARIS ET DE LA JOURNEE DE L ACTION

BILAN DU PLAN D ACTION LIMA-PARIS ET DE LA JOURNEE DE L ACTION BILAN DU PLAN D ACTION LIMA-PARIS ET DE LA JOURNEE DE L ACTION Dès le 30 novembre : trois initiatives prises par les Chefs d Etat : - La création d une alliance solaire internationale - Le lancement de

Plus en détail

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013 La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie Journée PEXE 20 novembre 2013 MEUR 3 axes Stratégie et Activités sur l Energie de l AFD (2007-2011) Energie sobre (renouvelable, efficace et économe

Plus en détail

Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne

Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne Traduction Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne Pour quelles raisons décisives le gouvernement fédéral veut-il sortir complètement du nucléaire d ici à 2022? Décisif

Plus en détail

Termes de Référence Pour le Recrutement du Secrétaire Général (Chargé de l Administration et des Finances)

Termes de Référence Pour le Recrutement du Secrétaire Général (Chargé de l Administration et des Finances) Termes de Référence Pour le Recrutement du Secrétaire Général (Chargé de l Administration et des Finances) CONTEXTE L Université panafricaine (UPA) est une institution de formation et de recherche créée

Plus en détail

RÉUNION ANNUELLE ANNUAL MEETING

RÉUNION ANNUELLE ANNUAL MEETING RÉUNION ANNUELLE ANNUAL MEETING 12 mai 2015 LE PORT MOTEUR DE LA CHAÎNE LOGISTIQUE THE ENGINE OF THE LOGISTICS CHAIN VALIDITÉ DE LA RÉUNION VALIDITY OF THE MEETING CONFORMITÉ DE LA CONVOCATION NOTIFICATION

Plus en détail

Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014. Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable

Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014. Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014 Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable Face à la réalité indéniable du réchauffement global, l Allemagne et la France

Plus en détail

Les grands objectifs du nouveau modèle énergétique allemand: Améliorer considérablement la compétitivité des entreprises avec la croissance verte

Les grands objectifs du nouveau modèle énergétique allemand: Améliorer considérablement la compétitivité des entreprises avec la croissance verte Les grands objectifs du nouveau modèle énergétique allemand: Améliorer considérablement la compétitivité des entreprises avec la croissance verte Réduire les coûts - protection climatique bénéficier des

Plus en détail

Institut national de la. propriété. Rencontres INPI de l Innovation. 4 février 2010 Salon des Entrepreneurs. industrielle

Institut national de la. propriété. Rencontres INPI de l Innovation. 4 février 2010 Salon des Entrepreneurs. industrielle Institut national de la propriété Rencontres INPI de l Innovation 4 février 2010 Salon des Entrepreneurs industrielle Institut national de la propriété L éco-innovation : tendances et enjeux économiques

Plus en détail

L Ontario, le Québec, l électricité et les changements climatiques

L Ontario, le Québec, l électricité et les changements climatiques HEC Montréal York University L Ontario, le Québec, l électricité et les changements climatiques Comment passer à l action? Résumé à l intention des décideurs Auteur : James Gaede, Ph.D Traductrice : Pascale

Plus en détail

Une banque peut-elle être engagée et responsable?

Une banque peut-elle être engagée et responsable? Une banque peut-elle être engagée et responsable? 18 juin 2014 Eric Cochard CSE / Développement Durable 1 La Responsabilité Sociétale d Entreprise (RSE) chez Crédit Agricole CIB 2 La mise en œuvre : les

Plus en détail

COP 21, le retour de la force

COP 21, le retour de la force COP 21, le retour de la force Rédigé le 18/12/2015 Point d orgue de quatre années de travail, la COP21 s est conclue par un accord sur le climat accepté par 195 pays. Cet accord permet pour la première

Plus en détail

Contribution nationale de la Principauté de Monaco. Convention-cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques. - 29 juillet 2015 -

Contribution nationale de la Principauté de Monaco. Convention-cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques. - 29 juillet 2015 - Contribution nationale de la Principauté de Monaco Convention-cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques - 29 juillet 2015-1. Préambule... 3 2. Engagements de la Principauté de Monaco dans

Plus en détail

Lumière sur l énergie électrique du Québec

Lumière sur l énergie électrique du Québec Plan de la présentation Lumière sur l énergie électrique du Québec Le 14 novembre 2013 Production d électricité Structure d Hydro-Québec Préoccupations environnementales L électricité du Québec et ses

Plus en détail

module 5 LES POLITIQUES CANADIENNES DE RÉDUCTION D ÉMISSIONS DE GES par Sebastian Weissenberger

module 5 LES POLITIQUES CANADIENNES DE RÉDUCTION D ÉMISSIONS DE GES par Sebastian Weissenberger module 5 LES POLITIQUES CANADIENNES DE RÉDUCTION D ÉMISSIONS DE GES par Sebastian Weissenberger 2 ENV 1110 CHANGEMENTS CLIMATIQUES SOMMAIRE 1. Le Plan vert de 1990........................................

Plus en détail

Mesdames et Messieurs les Chefs d Etat et de gouvernement,

Mesdames et Messieurs les Chefs d Etat et de gouvernement, Conférence des Nations Unies sur le financement du développement Addis-Abeba, 14 juillet 2015 Discours de Mme Annick Girardin Secrétaire d Etat chargé du Développement et de la Francophonie Seul le prononcé

Plus en détail

Projet de cogénération de Bécancour

Projet de cogénération de Bécancour Projet de cogénération de Bécancour Mémoire présenté dans le cadre des audiences du Bureau d audiences publiques en environnement (BAPE) sur le projet de cogénération de Bécancour par TransCanada Energy

Plus en détail

E-learning L optimisation des performances des entreprises

E-learning L optimisation des performances des entreprises E-learning L optimisation des performances des entreprises 70 % des connaissances acquises sur le lieu de travail proviennent d un mode de formation informelle. Les formations en mode e-learning permettent

Plus en détail

Comment concilier développement durable et compétitivité dans l hôtellerie?

Comment concilier développement durable et compétitivité dans l hôtellerie? Comment concilier développement durable et compétitivité dans l hôtellerie? Journées Multimédia du Tourisme Durable Richard DUVAUCHELLE 25 26 juin 2015 Pourquoi cette prise de conscience? Une rencontre

Plus en détail

Déclaration de. La Mission Permanente de Tunisie auprès des Nations Unies à New York

Déclaration de. La Mission Permanente de Tunisie auprès des Nations Unies à New York PERMANENT MISSION OF TUNISIA TO THE UNITED NATIONS 31 BEEKMAN PLACE NEW YORK, N.Y. 10022 Déclaration de La Mission Permanente de Tunisie auprès des Nations Unies à New York à l occasion de la deuxième

Plus en détail

État et perspectives énergétiques mondiales et québécoises

État et perspectives énergétiques mondiales et québécoises État et perspectives énergétiques mondiales et québécoises Rendez-vous de l énergie Agents socio-économiques, Côte-Nord 23 février 2011 Patrick Déry, B.Sc., M.Sc. physicien, spécialiste en énergétique

Plus en détail

Le rôle de la géothermie pour l avenir du Canada en matière d énergie durable

Le rôle de la géothermie pour l avenir du Canada en matière d énergie durable Le rôle de la géothermie pour l avenir du Canada en matière d énergie durable Comité sénatorial permanent de l Énergie, de l Environnement et des Ressources naturelles Denis Tanguay Président-directeur

Plus en détail

PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO

PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO 9ème Committee Consultatif Régional Bujumbura, 26 mai 2011 Présentation du Programme Régional pour l Environnement en Afrique Centrale (CARPE) 1. CARPE II

Plus en détail

Le développement durable peut-il se passer d engrais minéraux?

Le développement durable peut-il se passer d engrais minéraux? Avec la participation i de l Le développement durable peut-il se passer d engrais minéraux? Philippe EVEILLARD UNIFA Union des Industries de la Fertilisation Le développement durable et l agriculture :

Plus en détail

ISLANDS COMORES. Contacts ISLANDS au niveau pays/islands contacts at country level. Point Focal National / National Focal Point

ISLANDS COMORES. Contacts ISLANDS au niveau pays/islands contacts at country level. Point Focal National / National Focal Point ISLANDS Contacts ISLANDS au niveau pays/islands contacts at country level COMORES Point Focal National / National Focal Point Mme Fatouma Abdallah Responsable du volet Développement Durable Direction Générale

Plus en détail

UVSQ SQY URBAN LIVINGLAB ECO-CAMPUS Marie-Françoise Guyonnaud

UVSQ SQY URBAN LIVINGLAB ECO-CAMPUS Marie-Françoise Guyonnaud Séminaire de la Fondation des Territoires de Demain UNIVERSITE DE GAND - 13 décembre 2010 UVSQ SQY URBAN LIVINGLAB ECO-CAMPUS Marie-Françoise Guyonnaud 1 Situé dans la région Parisienne 2 Inscription dans

Plus en détail

Ce qui est fondamental, c est la volonté politique pour y arriver. CONTEXTE

Ce qui est fondamental, c est la volonté politique pour y arriver. CONTEXTE CONTEXTE Cette année, la lutte aux changements climatiques pourrait connaître un tournant majeur. La Conférence de Paris en décembre présente une occasion aux leaders politiques et aux chefs d entreprises

Plus en détail

Analyse comparative énergétique des bâtiments canadiens avec

Analyse comparative énergétique des bâtiments canadiens avec Analyse comparative énergétique des bâtiments canadiens avec Rencontre municipale de l énergie, le 5 avril 2013 Présenté par Siméon LeBlanc écoénergie sur l efficacité énergétique pour les bâtiments Division

Plus en détail

Les indicateurs de développement durable

Les indicateurs de développement durable Les indicateurs de développement durable Contexte international Claire Plateau Insee, DCN 26 mai 2014 Multiplication des initiatives de mesure du DD 2 Source/ Conference e-frame Amsterdam février 2014

Plus en détail

ENV 6003 CHANGEMENTS CLIMATIQUES

ENV 6003 CHANGEMENTS CLIMATIQUES ENV 6003 CHANGEMENTS CLIMATIQUES : impacts, adaptation, mitigation MODULE 4 Combien d énergie une maison doit-elle consommer? par Sebastian Weissenberger SOMMAIRE Introduction 1. Les normes dans le secteur

Plus en détail

Western Innovation Forum 2015

Western Innovation Forum 2015 Western Innovation Forum 2015 April 16 17, 2015 Fairmont Hotel Vancouver 900 West Georgia St, Vancouver, BC April 16, 2015 8:00 9:00 Registration Innovation Marketplace 9:00 9:30 Panel 1: 9:30 10:30 The

Plus en détail

EFFICACITE ENERGETIQUE : PILIER DE LA STRATEGIE NATIONALE

EFFICACITE ENERGETIQUE : PILIER DE LA STRATEGIE NATIONALE EFFICACITE ENERGETIQUE : PILIER DE LA STRATEGIE NATIONALE Présenté par M.Mohammed LISSER Direction de l Electricité et des Energies Renouvelables Division des Energies Renouvelables et de la Maitrise de

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail