LE PANNEAU SOLAIRE COGEN'AIR

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE PANNEAU SOLAIRE COGEN'AIR"

Transcription

1 LE PANNEAU SOLAIRE COGEN'AIR Février 2016 Base Ce qu il faut retenir Cogen'Air est un capteur solaire hybride de nouvelle génération conçu par la PME BASE qui produit simultanément de l'électricité et de la chaleur. Le principe de Cogen air est de placer un caisson à l arrière d un module photovoltaïque standard, de faire circuler un flux d air pour ventiler cette enceinte fermée afin d en récupérer la chaleur accumulée. Pour améliorer le transfert de chaleur captée par la surface photovoltaïque, un échangeur en aluminium est rapporté sur la face arrière du module par l intermédiaire d un polymère thermo-conducteur. La ventilation du caisson a comme double avantage de récupérer la chaleur pour la valoriser dans un circuit de chauffage ou de séchage (bois, fourrage ) mais aussi d augmenter le rendement électrique du module photovoltaïque. La vérification de la performance thermique et électrique de ce capteur, réalisée par le LNE, a été financée par l ADEME à travers le dispositif de vérification de performances d éco-technologies innovantes ETV (Environmental Technology Verification). Il en ressort une puissance thermique de 744 W et une puissance électrique de 189 W dans les conditions standards d essais, soit une augmentation de la puissance électrique de 9.8%. La vérification des performances mesurées in situ, est également financée par l ADEME à travers l appel à projets «Nouvelles Technologies Emergentes (NTE)». Le projet lauréat 2014 en Mayenne, d une grange solaire constituée d une double toiture pour le séchage de fourrage, est actuellement équipée d une centrale Cogén air de 60 capteurs solaires hybrides (productions estimées : 38,3 MWh/an thermique et 15,1MWh/an électrique). L électricité produite sera autoconsommée dans l exploitation agricole (ventilateurs de séchage, alimentation de la laiterie, ), la chaleur récupérée insufflée sous le foin pour le sécher. Le panneau solaire Cogen'air Page 1 sur 5

2 1. Contexte & Enjeux Pour limiter l'accroissement des gaz à effet de serre et leurs effets sur le changement climatique, l'une des actions majeures est de poursuivre la politique de réduction des besoins énergétiques, d'amélioration de l efficacité énergétique des procédés, équipements et des ouvrages, et de développement les énergies renouvelables. Le capteur solaire hybride Cogen air est une réponse à cet enjeu, économe en énergie et efficace, comme solution de chauffage voire de production d eau chaude sanitaire lorsqu il est couplé à un ballon thermodynamique (en autoconsommant l électricité solaire produite). 2. Le soutien de l agence Chaque année, dans le cadre de la mise en œuvre en France du dispositif expérimental ETV (Environmental Technology Verification), l ADEME lance un appel à projets pour accompagner financièrement des porteurs d éco-technologie innovante qui souhaitent faire vérifier les performances de leur technologie dans le cadre d un processus formalisé de vérification. Il s agit pour les porteurs de projet de préciser les allégations de performance associées à leur technologie afin qu une tierce partie indépendante - agissant en tant qu organisme de vérification - puisse vérifier ces allégations. À la suite de la vérification, les porteurs de projet pourront démontrer la fiabilité des performances annoncées grâce à un rapport de vérification et une déclaration rédigée par l organisme de vérification. La déclaration, qui est un résumé du rapport de vérification, peut ainsi être utilisée plus facilement à des fins de marketing ou pour des réponses à des appels d offres publics ou privés. Afin de faire vérifier les allégations de performance du capteur solaire hybride Cogen air, la société BASE a déposé et a été retenu lors de l appel à projet ETV Dans ce cadre, l'ademe lui a apporté une aide de euros, pour une vérification ETV d un montant total de euros (soit 70% du coût total de la vérification). L ETV a permis à l entreprise BASE de gagner en crédibilité vis-à-vis des performances de son capteur solaire hybride. Ceci doit lui permettre de convaincre plus facilement des acheteurs ou même les assureurs. Le lancement de la vérification ETV a aussi été un atout lors du dépôt de dossier à l Appel à Projets NTE de l ADEME, puisqu il est demandé aux dépositaires de justifier que les principaux équipements de production énergétique ont subi une évaluation technique ou qu ils sont engagés dans un processus de ce type (Avis Technique, certification, ou autre procédure équivalente dans l Union Européenne ). Ainsi, l ETV en cours, le projet intitulé HOCDEPVT a pu être lauréat de l AAP NTE Dans ce cadre, l'ademe lui apporte actuellement une aide de euros, complété par le Conseil Régional à hauteur de euros, pour un montant d investissement de euros et une prestation de suivi détaillé des performances sur 24 mois de euros, soit un montant total du projet de euros (la part d aide de l ADEME est de 37% du coût total de l opération). Le retour sur les performances in situ du produit est attendu pour le mois de décembre A suivre Le panneau solaire Cogen'air Page 2 sur 5

3 3. Le produit Le capteur solaire hybride Cogen air se classe dans les technologies de l énergie. Le principe de la technologie est de coupler un caisson hermétique associé à un échangeur avec un module photovoltaïque standard. Ce couplage a comme double avantage de récupérer la chaleur produite par le soleil mais aussi d augmenter le rendement électrique grâce au «refroidissement» des modules. La combinaison des matériaux choisis, la géométrie des composants et l architecture de l ensemble du collecteur permettent un transfert maximal de chaleur vers le fluide caloporteur (air). La face avant de Cogen'Air produit de l'électricité tandis que la face arrière produit de l'air chaud (entre 30 C et 65 C). En outre, la technologie Cogen'Air, améliore significativement la production d'électricité. A pleine puissance, en conditions d essais standard, un capteur solaire hybride Cogen'Air délivre 900 W d'énergie cumulée (thermique et photovoltaïque). La puissance électrique du module photovoltaïque standard est ainsi améliorée de 9 à 10%. Cogen'Air est un système innovant et breveté par BASE. Il est fabriqué en Aquitaine par des entreprises partenaires reconnues pour leur qualité. Le tout est réalisé dans une démarche environnementale forte avec un engagement important en matière de développement durable. Le panneau solaire Cogen'air Page 3 sur 5

4 4. Développement commercial Après le lancement commercial en 2013 de Cogen'Air, et les premières installations réalisées en Aquitaine sur plusieurs maisons d'habitation, la capacité de production n a cessé d augmenter pour atteindre 200 unités en 2014, puis 500 unités en L entreprise compte désormais 10 salariés, elle renforce son activité industrielle et se structure en Business Units. Elle peut compter sur une base de plus de clients à travers la France, liée à son activité commerciale d origine (gamme de matériel solaire et éolien pour applications autonomes sous la marque Sellande). Le capteur solaire hybride Cogen air est commercialisé sur différents marchés : ses applications s'étendent du secteur de l'habitat pour le chauffage (rénovation énergétique), aux secteurs de l'agriculture et de l'industrie du bois pour le séchage. BASE va accélérer son développement en mettant l'accent sur la mise en œuvre de ses solutions solaires de séchage appliquées aux secteurs de l'agriculture, de l'industrie du bois, des déchets et de l'économie circulaire. La société BASE ambitionne ainsi de devenir leader européen du séchage solaire Pour en savoir plus Le site de la société BASE : Le panneau solaire Cogen'air Page 4 sur 5

5 L ADEME EN BREF L'Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie (ADEME) participe à la mise en œuvre des politiques publiques dans les domaines de l'environnement, de l'énergie et du développement durable. Elle met ses capacités d'expertise et de conseil à disposition des entreprises, des collectivités locales, des pouvoirs publics et du grand public, afin de leur permettre de progresser dans leur démarche environnementale. L Agence aide en outre au financement de projets, de la recherche à la mise en œuvre et ce, dans les domaines suivants : la gestion des déchets, la préservation des sols, l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables, la qualité de l'air et la lutte contre le bruit. L'ADEME est un établissement public sous la tutelle conjointe du ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l Energie, et du ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la Recherche.

PVT Hybride: Les modules de la gamme AL. ak440, , V1 1

PVT Hybride: Les modules de la gamme AL. ak440, , V1 1 PVT Hybride: Les modules de la gamme AL ak440, 22.01.2013, V1 1 ak440, 22.01.2013, V1 2 Sommaire Aleo solar fabricant de modules PV et fournisseur de systèmes Les modules PVT module AL Applications du

Plus en détail

TRAITEMENT PAR CONDENSATION

TRAITEMENT PAR CONDENSATION Référent : Service SEET Direction DPED ADEME (Angers) TRAITEMENT PAR CONDENSATION Juillet 2014 Les polluants concernés par la technique de traitement biologique sont les composés odorants et les Composés

Plus en détail

4.1.4 Développer l'utilisation efficace de l'énergie dans l'agriculture et la transformation alimentaire

4.1.4 Développer l'utilisation efficace de l'énergie dans l'agriculture et la transformation alimentaire Titre et référence de l opération 4.1.4 Développer l'utilisation efficace de l'énergie dans l'agriculture et la transformation alimentaire Type d opération 4.1 Investissements dans les exploitations agricoles

Plus en détail

Nouvelles Compétences Eco Construction. Dans les entreprises Artisanales du Bâtiment

Nouvelles Compétences Eco Construction. Dans les entreprises Artisanales du Bâtiment Nouvelles Compétences Eco Construction Dans les entreprises Artisanales du Bâtiment 1 Rappel sur le secteur Artisanal du Bâtiment en Rhône-Alpes 38 000 entreprises artisanales du Bâtiment en Rhône-Alpes

Plus en détail

Economie d Energie. Les ateliers de transformation

Economie d Energie. Les ateliers de transformation Economie d Energie Les ateliers de transformation Economie d Energie Mesure des consommations électrique de l atelier, Comparaison de ces consommations à des références, Analyse des pratiques Propositions

Plus en détail

TELECHARGEMENT. Les différents labels de performance énergétique

TELECHARGEMENT. Les différents labels de performance énergétique TELECHARGEMENT Les différents labels de performance énergétique SOMMAIRE PREAMBULE...3 HPE 2005...3 THPE 2005...3 HPE ENR 2005...3 THPE ENR 2005...4 BBC 2005...4 LESORGANISMES CERTIFICATEURS...6 DEPASSEMENT

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE 08.12.11 TRAVAUX DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ET ENERGIES RENOUVELABLES DANS LE BATIMENT : 42% DE PLUS DE PROFESSIONNELS SERONT NECESSAIRES D ICI 2014 A l occasion des Journées Nationales

Plus en détail

Les réseaux de chaleur dans le Grenelle de l environnement Hélène Le Du Direction Générale de l Energie et du Climat

Les réseaux de chaleur dans le Grenelle de l environnement Hélène Le Du Direction Générale de l Energie et du Climat Les réseaux de chaleur dans le Grenelle de l environnement Hélène Le Du Direction Générale de l Energie et du Climat www.cete-ouest.developpement-durable.gouv.fr SOMMAIRE Contexte européen Contexte national

Plus en détail

Sommaire. 1. Executive Summary. 2. Les technologies du solaire thermique. 3. THEIA, un capteur à concentration innovant

Sommaire. 1. Executive Summary. 2. Les technologies du solaire thermique. 3. THEIA, un capteur à concentration innovant 1 Sommaire 2 1. Executive Summary 2. Les technologies du solaire thermique 3. THEIA, un capteur à concentration innovant 4. Une même technologie pour un marché diversifié 5. Perspectives 1. Executive Summary

Plus en détail

Dossier de presse. Inauguration Pompe à chaleur sur eaux usées des Nouveaux Chartreux

Dossier de presse. Inauguration Pompe à chaleur sur eaux usées des Nouveaux Chartreux Dossier de presse Inauguration Pompe à chaleur sur eaux usées des Nouveaux Chartreux Vendredi 18 janvier 2013 Le mot du président 13 Habitat est à la pointe dans la lutte contre le changement climatique

Plus en détail

Tableau de bord. de l énergie et du climat. de la Martinique

Tableau de bord. de l énergie et du climat. de la Martinique Tableau de bord de l énergie et du climat de la Martinique Tableau de bord de l énergie et du climat de la Martinique En développant en 2009 un tableau de bord de l énergie et du climat, l ADEME souhaite

Plus en détail

L offre solaire thermique condensation

L offre solaire thermique condensation L offre solaire thermique condensation Une alliance naturelle pour une performance accrue DOMAINE D APPLICATION Toute application de chauffage ou production d eau chaude sanitaire avec une consommation

Plus en détail

Les objectifs pour le développement des énergies renouvelables

Les objectifs pour le développement des énergies renouvelables Les objectifs pour le développement des énergies renouvelables Programmations pluriannuelles des investissements de production - PPI «Le développement des énergies renouvelables est au cœur de la transition

Plus en détail

Artisans du bâtiment, Devenez acteurs de la CONSTRUCTION DURABLE

Artisans du bâtiment, Devenez acteurs de la CONSTRUCTION DURABLE Artisans du bâtiment, Devenez acteurs de la CONSTRUCTION DURABLE QU ENTEND-ON PAR ECO-CONSTRUCTION OU CONSTRUCTION DURABLE : L éco-construction consiste à créer ou restaurer un habitat en limitant ses

Plus en détail

COMPÉTITIVITÉ ÉNERGÉTIQUE DES ENTREPRISES

COMPÉTITIVITÉ ÉNERGÉTIQUE DES ENTREPRISES COMPÉTITIVITÉ ÉNERGÉTIQUE DES ENTREPRISES Appel à projets 2017 La Région Nouvelle-Aquitaine Pôle du Développement Économique et Environnemental Direction de l Énergie et du Climat 14, rue François de Sourdis

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INDICATIF MISSION DE COMMISSIONNEMENT

CAHIER DES CHARGES INDICATIF MISSION DE COMMISSIONNEMENT GUIDE A LA REDACTION D'UN CAHIER DES CHARGES Pour tout bénéficiaire d un concours financier de l ADEME dans le cadre du dispositif d aide à la décision CAHIER DES CHARGES INDICATIF MISSION DE COMMISSIONNEMENT

Plus en détail

LE SOLAIRE THERMIQUE

LE SOLAIRE THERMIQUE LE SOLAIRE THERMIQUE Benoit LABASCOULE Chambre d'agriculture de l'aveyron Pierre BARRIAC Agriculteur de l'aveyron La production d'eau chaude Selon la zone climatique, un chauffe-eau solaire individuel

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 1 er août 2016 Près de 60 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

Efficacité énergétique, Entreprises et ADEME

Efficacité énergétique, Entreprises et ADEME Efficacité énergétique, Entreprises et ADEME Pourquoi faire des économies d énergie? Combien coûte un audit? Qui peut le faire? Aides ADEME disponibles Zoom sur 2 appels à projets Pourquoi s intéresser

Plus en détail

La nouvelle loi relative aux énergies renouvelables (EEG) Article 1 : But de la loi

La nouvelle loi relative aux énergies renouvelables (EEG) Article 1 : But de la loi La nouvelle loi relative aux énergies renouvelables (EEG) Article 1 : But de la loi Développement durable de l'approvisionnement en énergie, dans l'intérêt de la protection du climat, de la nature et de

Plus en détail

Développer une activité économique autour d une source d énergie renouvelable : Les serres de LAPOUYADE

Développer une activité économique autour d une source d énergie renouvelable : Les serres de LAPOUYADE Développer une activité économique autour d une source d énergie renouvelable : Les serres de LAPOUYADE Les paysans de Rougeline : Veolia Propreté : implantations et chiffres-clé C est l histoire de Paysans

Plus en détail

MPM / JT ALE St-Brieuc Appel à Projets Prébat BBC

MPM / JT ALE St-Brieuc Appel à Projets Prébat BBC Appel à Projets Prébat BBC 2008-2014 Bilan chiffré : AAP Bâtiments Basse Consommation 277 projets reçus, 252 éligibles, 177 lauréats 113 projets tertiaires et 64 résidentiels 77 projets neufs, 100 réhabilitations

Plus en détail

UTILISATION RATIONNELLE DE L ÉNERGIE DANS LES SERRES

UTILISATION RATIONNELLE DE L ÉNERGIE DANS LES SERRES UTILISATION RATIONNELLE DE L ÉNERGIE DANS LES SERRES Situation technico-économique en 2005 et leviers d action actuels et futurs Synthèse 3 pages Mars 2007 Étude réalisée pour le compte de l ADEME par

Plus en détail

PANNEAUX SOLAIRES Les technologies

PANNEAUX SOLAIRES Les technologies PANNEAUX SOLAIRES Les technologies Ch Leroux 11/04.2016 (Sources Ademe ) 1 Les panneaux solaires permettent de récupérer l énergie solaire inépuisable sans émissions de gaz à effet de serre durant leur

Plus en détail

AVEC LE FONDS CHALEUR PASSEZ AU SOLAIRE THERMIQUE!

AVEC LE FONDS CHALEUR PASSEZ AU SOLAIRE THERMIQUE! AVEC LE FONDS CHALEUR PASSEZ AU SOLAIRE THERMIQUE! CFA ANTIBES 31 mars 2016 1 Pourquoi le Fonds Chaleur? Les engagements nationaux et européens suite à la COP 21 2050 : Facteur 4 / réduction par 4 des

Plus en détail

Aides Solaires Thermiques - S C I

Aides Solaires Thermiques - S C I Dans le cadre de sa politique de lutte contre les changements climatiques, la Région Nord Pas de Calais Picardie encourage l installation par les Sociétés Civiles Immobilières des départements du Nord

Plus en détail

Département Génie des Procédés Industriels

Département Génie des Procédés Industriels Département Génie des Procédés Industriels Réalisé par : El Yagoubi Amine 1ère Année Génie Energétique ENIM Dans un proche avenir le Maroc doit faire face à une progression rapide de la demande énergétique

Plus en détail

PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE COLLECTIVE PAR ÉNERGIE SOLAIRE GUIDE DE RECOMMANDATIONS À L USAGE DES PORTEURS DE PROJET

PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE COLLECTIVE PAR ÉNERGIE SOLAIRE GUIDE DE RECOMMANDATIONS À L USAGE DES PORTEURS DE PROJET PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE COLLECTIVE PAR ÉNERGIE SOLAIRE GUIDE DE RECOMMANDATIONS À L USAGE DES PORTEURS DE PROJET POURQUOI CE GUIDE? Ce guide de recommandations s adresse aux porteurs de projet

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2005

La Réglementation Thermique 2005 La Réglementation R Thermique 2005 Le contexte et les enjeux Le contexte et les enjeux Les ressources naturelles s épuisent. Les prix s envolent. Le climat se dérègle. Le bâtiment consomme beaucoup trop

Plus en détail

Règlement FONDS «CHALEUR RENOUVELABLE» CHAUFFERIES BOIS ET RÉSEAUX DE CHALEUR APPEL À PROJETS Alsace Champagne-Ardenne Lorraine

Règlement FONDS «CHALEUR RENOUVELABLE» CHAUFFERIES BOIS ET RÉSEAUX DE CHALEUR APPEL À PROJETS Alsace Champagne-Ardenne Lorraine Règlement APPEL À PROJETS 2016 CHAUFFERIES BOIS ET RÉSEAUX DE CHALEUR Photo : Olivier Sébart/ADEME Alsace Champagne-Ardenne Lorraine DAT E L IMI T E DE DÉP OT DE DOSSIER : 24 SEP TEMBRE 2016 PLUS D INFO

Plus en détail

Le reste du temps c est la RT élément par élément

Le reste du temps c est la RT élément par élément Le reste du temps c est la RT élément par élément RT Elément par Elément Les bâtiments existants résidentiels et non-résidentiels sont concernés par ces dispositions, à l'exception de ceux soumis aux mesures

Plus en détail

VITOCAL 060-A. Ballon thermodynamique. Viessman France 07 /2015. Lancement VP Ballon thermodynamique Vitocal 060-A. Page 1

VITOCAL 060-A. Ballon thermodynamique. Viessman France 07 /2015. Lancement VP Ballon thermodynamique Vitocal 060-A. Page 1 Page 1 Ballon thermodynamique Page 2 Ballon thermodynamique Dans le contexte actuel de la construction neuve et notamment de l application de la RT 2012 sur les maisons individuelles, les besoins de chauffage

Plus en détail

Les énergies renouvelables : quelles opportunités dans l agriculture en région Centre?

Les énergies renouvelables : quelles opportunités dans l agriculture en région Centre? Les énergies renouvelables : quelles opportunités dans l agriculture en région Centre? Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Énergie Délégation Régionale Centre 22 rue Alsace Lorraine 45 058

Plus en détail

Plan d études École Nationale d Ingénieurs de Monastir

Plan d études École Nationale d Ingénieurs de Monastir Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique Université de Monastir Ecole Nationale d Ingénieurs de Monastir Plan d études École Nationale d Ingénieurs de Monastir 1 Génie Énergétique

Plus en détail

AXE 4 SOUTENIR LA TRANSITION VERS FICHE THEMATIQUE 4-8 : UNE ECONOMIE A FAIBLES EMISSIONS EN CO2 DANS L ENSEMBLE DES SECTEURS

AXE 4 SOUTENIR LA TRANSITION VERS FICHE THEMATIQUE 4-8 : UNE ECONOMIE A FAIBLES EMISSIONS EN CO2 DANS L ENSEMBLE DES SECTEURS AXE 4 SOUTENIR LA TRANSITION VERS UNE ECONOMIE A FAIBLES EMISSIONS EN CO2 DANS L ENSEMBLE DES SECTEURS FICHE THEMATIQUE 4-8 : BATIMENTS PUBLICS LIES A L ENSEIGNEMENT Version adoptée à la CE du 07/12/15

Plus en détail

Code général des impôts, annexe 4. Version consolidée au 2 septembre 2011

Code général des impôts, annexe 4. Version consolidée au 2 septembre 2011 Code général des impôts, annexe 4 Version consolidée au 2 septembre 2011 Livre premier : Assiette et liquidation de l'impôt o Première partie : Impôts d'état Titre premier : Impôts directs et taxes assimilées

Plus en détail

A) ÉNERGIES FOSSILES, ÉNERGIES RENOUVELABLES

A) ÉNERGIES FOSSILES, ÉNERGIES RENOUVELABLES L énergie : enjeu de demain Technologie 3eme A) ÉNERGIES FOSSILES, ÉNERGIES RENOUVELABLES A l'aide des documents ressources : http://www.science-et-technologie.fr/web/spip.php?rubrique18 http://www.science-et-technologie.fr/web/spip.php?rubrique8

Plus en détail

APPROCHE DU COUT COMPLET DES PERTES ET GASPILLAGE ALIMENTAIRE EN RESTAURATION COLLECTIVE

APPROCHE DU COUT COMPLET DES PERTES ET GASPILLAGE ALIMENTAIRE EN RESTAURATION COLLECTIVE APPROCHE DU COUT COMPLET DES PERTES ET GASPILLAGE ALIMENTAIRE EN RESTAURATION COLLECTIVE SYNTHESE D ETUDE Août 2016 Étude réalisée pour le compte de l ADEME par et Coordination technique : Elsa THOMASSON

Plus en détail

Par Michel Morin Coordonnateur à l énergie et l entretien Commission scolaire des Samares. ColloqueMulti Énergies Avril 2016

Par Michel Morin Coordonnateur à l énergie et l entretien Commission scolaire des Samares. ColloqueMulti Énergies Avril 2016 Applications avec les accumulateurs thermiques et technologies pour aider à réduire la consommation de combustibles fossiles Par Michel Morin Coordonnateur à l énergie et l entretien Commission scolaire

Plus en détail

LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND GUERET, territoire d excellence environnementale

LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND GUERET, territoire d excellence environnementale LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND GUERET, territoire d excellence environnementale COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND GUERET 1. PRESENTATION GENERALE 2. LES ACTIONS EN MATIERE D ECONOMIES D ENERGIES

Plus en détail

L accompagnement technique et financier de l ADEME. Claire FLORETTE, Ingénieur Energie & Déchets, Direction Régionale IDF

L accompagnement technique et financier de l ADEME. Claire FLORETTE, Ingénieur Energie & Déchets, Direction Régionale IDF L accompagnement technique et financier de l ADEME Claire FLORETTE, Ingénieur Energie & Déchets, Direction Régionale IDF claire.florette@ademe.fr Missions Accompagnement ADEME DIAGNOSTIC / AUDIT ETUDES

Plus en détail

Spécialiste des systèmes solaires thermiques pour le collectif et l industrie

Spécialiste des systèmes solaires thermiques pour le collectif et l industrie Spécialiste des systèmes solaires thermiques pour le collectif et l industrie SPÉCIALISTE DES SYSTÈMES SOLAIRES THERMIQUES POUR LE COLLECTIF ET L INDUSTRIE Véritable spécialiste dans le domaine de la production

Plus en détail

GESTION INTELLIGENTE DES RESEAUX DE CHALEUR. 7 décembre 2016

GESTION INTELLIGENTE DES RESEAUX DE CHALEUR. 7 décembre 2016 GESTION INTELLIGENTE DES RESEAUX DE CHALEUR 7 décembre 2016 Elise LE GOFF elise.legoff@cciag.fr PLAN Présentation générale La conduite du réseau La planification énergétique Les projets et partenariats

Plus en détail

SOLERIO OPTIMUM 2 CHAUFFE EAU SOLAIRE INDIVIDUEL SOLUTION EN NEUF OU EN RÉNOVATION ÉNERGIE GRATUITE ET RENOUVELABLE

SOLERIO OPTIMUM 2 CHAUFFE EAU SOLAIRE INDIVIDUEL SOLUTION EN NEUF OU EN RÉNOVATION ÉNERGIE GRATUITE ET RENOUVELABLE SOLERIO OPTIMUM 2 CHAUFFE EAU SOLAIRE INDIVIDUEL SOLUTION EN NEUF OU EN RÉNOVATION ÉNERGIE GRATUITE ET RENOUVELABLE FAITES CONNAISSANCE AVEC... SOLERIO OPTIMUM 2 Qu est-ce que Solerio Optimum 2? C est

Plus en détail

Label Promotelec Habitat Neuf

Label Promotelec Habitat Neuf Label Promotelec Habitat Neuf Délivré par : Dernière mise à jour : le 25 janvier 2016 par PROMOTELEC SERVICES PROMOTELEC SERVICES (certification) accréditation n 5-0529 Liste des sites accrédités et portées

Plus en détail

Des solutions pour l environnement

Des solutions pour l environnement Des solutions pour l environnement Richel Group, un pôle d expertises unique! Depuis sa création, Richel Group a progressivement intégré de nouvelles expertises Produits à son cœur de métier. Cette évolution

Plus en détail

ENERGIE A PARTIR DE CHALEUR

ENERGIE A PARTIR DE CHALEUR ENERGIE A PARTIR DE CHALEUR PRODUCTION D ENERGIE LOCALE AVEC LA TECHNOLOGIE ORC + Augmentation de la production du moteur de 10% + Compatibles avec les unités locales de Cogénération AVANTAGES Fiabilité

Plus en détail

Programme d aménagement d une parcelle en zone résidentielle à faible densité (4 maisons individuelles et un hôtel de 11 chambres)

Programme d aménagement d une parcelle en zone résidentielle à faible densité (4 maisons individuelles et un hôtel de 11 chambres) Programme d aménagement d une parcelle en zone résidentielle à faible densité (4 maisons individuelles et un hôtel de 11 chambres) Projet conduit selon la Démarche Bâtiment Durable Méditerranéen (BDM)

Plus en détail

Exercice 1. Étude thermique RT 2012 logiciel Perrenoud U22. Durée 8 heures

Exercice 1. Étude thermique RT 2012 logiciel Perrenoud U22. Durée 8 heures Exercice 1 Étude thermique RT 2012 logiciel Perrenoud U22 Durée 8 heures Objectif : Modéliser une maison individuelle RT 2012 Projet de base : Hypothèse de puissance thermique : 2900 watts RDC et 3100

Plus en détail

Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat

Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat LES ENERGIES RENOUVELABLES DANS LA LOI GRENELLE 2 Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Devenir un professionnel

Devenir un professionnel Devenir un professionnel MODE D EMploi ETUDES / professionnels DE LA MAITRISE D ŒUVRE La mention Reconnu Garant de l Environnement délivrée aux professionnels qualifiés réalisant des prestations intellectuelles

Plus en détail

Système de production de chaleur

Système de production de chaleur Système de production de chaleur Enjeux : (Energétique / patrimoniaux) Une installation de chauffage est composée par différents éléments : La génération (la chaudière), la distribution (les réseaux),

Plus en détail

L application de chaudières à condensation

L application de chaudières à condensation La conversion au gaz naturel d une chaufferie collective au mazout L application de chaudières à condensation KVBG ARGB Optimiser la performance énergétique avec chaudière à condensation au gaz naturel.

Plus en détail

Chauffe-eau thermodynamique HABITATIONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER. YUTAMPO La solution 100% énergie renouvelable

Chauffe-eau thermodynamique HABITATIONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER. YUTAMPO La solution 100% énergie renouvelable Chauffe-eau thermodynamique HABITATIONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER YUTAMPO La solution 100% énergie renouvelable GAMME EAU CHAUDE SANITAIRE 1 kw CONSOMMÉ 3 kw DE CHAUFFAGE jusqu à 70% d économie

Plus en détail

ÉTUDE. Soutiens financiers aux énergies renouvelables et à la maîtrise de l énergie

ÉTUDE. Soutiens financiers aux énergies renouvelables et à la maîtrise de l énergie ÉTUDE Soutiens financiers aux énergies renouvelables et à la maîtrise de l énergie Coûts et enjeux pour les collectivités Série Politique ENP 34 Septembre 2014 SOMMAIRE 1. PRÉAMBULE... 4 2. OBJECTIFS NATIONAUX...

Plus en détail

CHAUFFER LE SOLEIL AVEC. Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie Profitez des aides de l Agglo en neuf et rénovation

CHAUFFER LE SOLEIL AVEC. Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie Profitez des aides de l Agglo en neuf et rénovation SON EAU CHAUFFER ET SA MAISON AVEC LE SOLEIL Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie Profitez des aides de l Agglo en neuf et rénovation 1/ Répartition des consommations

Plus en détail

Entreprises : pourquoi investir dans l'énergie solaire?

Entreprises : pourquoi investir dans l'énergie solaire? Entreprises : pourquoi investir dans l'énergie solaire? Intervenants Franck TURLAN Coordinateur Pôle Énergies 11 Xavier Grojean Expert comptable et consultant «énergie» CER France Nicolas COMTE Gérant

Plus en détail

Appel à projets régional Biomasse Chaufferie bois et réseau de chaleur. inférieur à 100 tonnes équivalent pétrole

Appel à projets régional Biomasse Chaufferie bois et réseau de chaleur. inférieur à 100 tonnes équivalent pétrole Appel à projets régional Biomasse 2016 Chaufferie bois et réseau de chaleur inférieur à 100 tonnes équivalent pétrole Contexte et enjeux La loi sur la Transition Energétique pour la Croissance Verte du

Plus en détail

Chauffage au mazout moderne énergies renouvelables

Chauffage au mazout moderne énergies renouvelables Chauffage au mazout moderne énergies renouvelables 1 2 Le mazout, le diesel et les technologies faisant appel à ces combustibles peuvent être combinés avec des énergies renouvelables. Production d eau

Plus en détail

Sommaire Annexe 18 Chauffage ventilation climatisation... 2 Installations de chauffage des locaux... 2 Installations de ventilation...

Sommaire Annexe 18 Chauffage ventilation climatisation... 2 Installations de chauffage des locaux... 2 Installations de ventilation... Sommaire Annexe 18 Chauffage ventilation climatisation... 2 Installations de chauffage des locaux... 2 Exigences relatives aux installations de chauffage... 2 Limitation de la température du chauffage...

Plus en détail

C est dans cette perspective qu est proposée l opération en faveur de la promotion des énergies renouvelables.

C est dans cette perspective qu est proposée l opération en faveur de la promotion des énergies renouvelables. SERVICE DÉVELOPPEMENT DURABLE RÈGLEMENT RELATIF AUX AIDES MUNICIPALES POUR L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ÉCONOMES EN ENERGIE ARTICLE 1 CONTEXTE NATIONAL ET LOCAL Promulguée le 12 juillet 2010, la loi dite

Plus en détail

Les enjeux de la récupération de chaleur des UIOM en Ile-de-France SVDU CIE

Les enjeux de la récupération de chaleur des UIOM en Ile-de-France SVDU CIE Les enjeux de la récupération de chaleur des UIOM en Ile-de-France SVDU CIE Place de l incinération en Ile-de-France 40 % du traitement des déchets ménagers 19 UIOM en fonctionnement (15% du parc) 3,8

Plus en détail

Perspectives énergétiques à long terme

Perspectives énergétiques à long terme Perspectives énergétiques à long terme F. Ravelet 2012 Nécessité d'anticiper deux problèmes : L'épuisement des ressources 140 120 Ratio Réserve/Production (ans) 100 80 Pétrole Gaz Charbon Uranium 60 40

Plus en détail

Ferme du futur: l énergie dans les bâtiments agricoles. Filière bovine. Céline ZANELLA

Ferme du futur: l énergie dans les bâtiments agricoles. Filière bovine. Céline ZANELLA Ferme du futur: l énergie dans les bâtiments agricoles Filière bovine Céline ZANELLA Libramont 23 juillet 2011 SOMMAIRE Filière veaux de boucherie Filière bovin lait Filière bovin viande LES CONSOMMATIONS

Plus en détail

La production d électricité dans le monde les source d énergies

La production d électricité dans le monde les source d énergies La production d électricité dans le monde les source d énergies A partir de quelles sources primaires l électricité est-elle produite? Monde : 40. 10 12 kwh (3200 GW) France : 1,4. 10 12 kwh (110 GW) gaz

Plus en détail

Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010

Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010 Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010 NOTICE EXPLICATIVE Facilitateur énergies renouvelables - grands systèmes Contact : Philippe Delaisse Tél. 0800 85 775 fac.her@ibgebim.be

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'ÉNERGIE ET DE LA MER, EN CHARGE DES RELATIONS INTERNATIONALES SUR LE CLIMAT Décret n o 2017-570 du 19 avril 2017 relatif

Plus en détail

Atelier d échanges n 5. Récupération de chaleur. Jeudi 16 juin h- 17h30. CCI MIDI PYRENEES 5, rue Dieudonné Costes, Blagnac

Atelier d échanges n 5. Récupération de chaleur. Jeudi 16 juin h- 17h30. CCI MIDI PYRENEES 5, rue Dieudonné Costes, Blagnac Atelier d échanges n 5 Jeudi 16 juin 2016 14h- 17h30 CCI MIDI PYRENEES 5, rue Dieudonné Costes, 31700 Blagnac Récupération de chaleur Atelier animé par Gilles MARTY, BET INSE 06-45-12-05-56 1 SOMMAIRE

Plus en détail

La déshumidification couplée à un capteur solaire : une solution efficace pour augmenter et sécuriser le fonctionnement d une installation de

La déshumidification couplée à un capteur solaire : une solution efficace pour augmenter et sécuriser le fonctionnement d une installation de La déshumidification couplée à un capteur solaire : une solution efficace pour augmenter et sécuriser le fonctionnement d une installation de séchage! Pour échauffer 1 m 3 d air de 1 C, on a besoin de

Plus en détail

UNE TRIPLE EXPERTISE usines de traitement des eaux usées opérées

UNE TRIPLE EXPERTISE usines de traitement des eaux usées opérées 20 14 Données clés 1 UNE TRIPLE EXPERTISE conçoit et déploie des solutions pour la gestion de l eau, des déchets et de l énergie, 3 activités complémentaires et qui fonctionnent en synergie. Le Groupe

Plus en détail

L'efficacité énergétique : facteur de compétitivité pour les entreprises

L'efficacité énergétique : facteur de compétitivité pour les entreprises L'efficacité énergétique : facteur de compétitivité pour les entreprises 15 novembre 2012 Présentation: Philippe VINCENT Votre contact (département 44): Samy GUYET samy.guyet@ademe.fr l ADEME en quelques

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Audun-Le-Roman, Villers-les-Nancy, Metz, le 17 décembre 2016 Communiqué de presse MHyRABEL : le projet labellisé «Territoire Hydrogène» Le consortium du projet MHyRABEL se félicite de l annonce par Mme

Plus en détail

Éoliennes de moyenne puissance

Éoliennes de moyenne puissance H2O Olivier VIEILLEDENT-Antibes Eoliennes de moyenne puissance, spécifiques pour l environnement urbain Avec le soutien de Olivier VIEILLEDENT Éoliennes de moyenne puissance «Le développement durable un

Plus en détail

Les énergies mises en œuvre

Les énergies mises en œuvre Les énergies mises en œuvre 1/ Les besoins en énergie L'unité officielle de l'énergie est le joule (J) mais il existe d'autres unités de mesure de l'énergie : - le wattheure (Wh) pour les appareils électroménagers

Plus en détail

Pour un habitat plus économe et respectueux de l environnement. Consommer mieux, c est simple quand on nous guide!

Pour un habitat plus économe et respectueux de l environnement. Consommer mieux, c est simple quand on nous guide! Pour un habitat plus économe et respectueux de l environnement Consommer mieux, c est simple quand on nous guide! Performance environnementale Comment concilier confort et respect de l environnement? Nouvelles

Plus en détail

Transition énergétique et écologique dans l entreprise et économie circulaire. Montpellier, le 14 Juin 2016

Transition énergétique et écologique dans l entreprise et économie circulaire. Montpellier, le 14 Juin 2016 Transition énergétique et écologique dans l entreprise et économie circulaire Montpellier, le 14 Juin 2016 Déroulé de l atelier Introduction par l élu référent de l atelier 10 min Principaux constats et

Plus en détail

Marché des micro et mini-cogénération Journée micro / mini cogénération 2016 Régis Contreau, Chef de

Marché des micro et mini-cogénération Journée micro / mini cogénération 2016 Régis Contreau, Chef de Journée micro / mini cogénération 2016 Régis Contreau, Chef de Produits @Regis_Contreau En route vers les bâtiments à énergie positive avec la RE 2020 GRDF, acteur de la transition énergétique, agit à

Plus en détail

FORMATIONS. en efficacité énergétique et bâtiments durables. Un avenir durable se forme... Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment S.A.

FORMATIONS. en efficacité énergétique et bâtiments durables. Un avenir durable se forme... Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment S.A. FORMATIONS en efficacité énergétique et bâtiments durables Un avenir durable se forme... Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment S.A. Enjeux du Développement durable: objectifs 2017/2020 L Union Européenne

Plus en détail

Énergies renouvelables une chance pour l agriculture suisse?

Énergies renouvelables une chance pour l agriculture suisse? Énergies renouvelables une chance pour l agriculture suisse? 1 Défis Le pétrole est une ressource limitée Goulet d étranglement dans le secteur de l électricité Augmentation de la consommation d énergie

Plus en détail

Etat des lieux des énergies renouvelables en Poitou-Charentes

Etat des lieux des énergies renouvelables en Poitou-Charentes Les synthèses de l AREC Etat des lieux des énergies renouvelables en Poitou-Charentes Bilan 29 Chiffres clés Energie totale annuelle produite d origine renouvelable (1) (soit 8,3 % de la consommation d

Plus en détail

Présentation de Clipsol

Présentation de Clipsol Présentation de Clipsol 16 14 12 10 8 6 4 2 0 Clipsol a été fondé en 1979 CA M 1995 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 1980 Clipsol est présent dans 4 domaines d activité à forte croissance et d avenir

Plus en détail

PHOTOVOLTAÏQUE EN AUTOCONSOMMATION RACCORDE AU RESEAU

PHOTOVOLTAÏQUE EN AUTOCONSOMMATION RACCORDE AU RESEAU PHOTOVOLTAÏQUE EN AUTOCONSOMMATION RACCORDE AU RESEAU Appel à projets 2016 Contexte et enjeux Les énergies renouvelables et tout particulièrement le photovoltaïque répondent à la fois aux problèmes de

Plus en détail

Unité de méthanisation pour le traitement des boues d épuration

Unité de méthanisation pour le traitement des boues d épuration Unité de méthanisation pour le traitement des boues d épuration Claude BIHEL Chef de service : exploitation assainissement Plan La communauté urbaine de Cherbourg, La station d'épuration Les Mielles Les

Plus en détail

87 rue de Bonnetable LE MANS

87 rue de Bonnetable LE MANS 87 rue de Bonnetable 72 000 LE MANS 02 43 82 14 14 kit-tradi-plus@wanadoo.fr LES ÉTAPES DE VOTRE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE PROPOSITION GLOBALE DE RÉNOVATION Réalisée par nos techniciens, elle vise à :. Améliorer

Plus en détail

LES AIDES PUBLIQUES NATIONALES POUR LES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE

LES AIDES PUBLIQUES NATIONALES POUR LES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE CONFÉRENCE RÉGIONALE BÂTIMENT DURABLE POITOU-CHARENTES POITIERS, MARDI 6 OCTOBRE 2015 LES AIDES PUBLIQUES NATIONALES POUR LES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE Service énergie, climat, logement, aménagement

Plus en détail

La part des différentes énergies dans la production et la consommation en Languedoc Roussillon

La part des différentes énergies dans la production et la consommation en Languedoc Roussillon La part des différentes énergies dans la production et la consommation en Languedoc Roussillon Formation Commissaires Enquêteurs du 17 mai 2011 Danye ABOKI DREAL Languedoc Roussillon Ingénieur en charge

Plus en détail

A la découverte du 1 er site breton gaz vert» 100% renouvelable dans les réseaux de distribution

A la découverte du 1 er site breton gaz vert» 100% renouvelable dans les réseaux de distribution Dossier de presse A la découverte du 1 er site breton gaz vert» 100% renouvelable dans les réseaux de distribution Ille et Vilaine Contacts presse : GrDF : Eric FEUILLET 02 99 03 55 12 ADEME : Sébastien

Plus en détail

Tepos Infos : Toute l'actu sur l'avancement du Territoire à Energie Positive Chambéry métropole / PNR du Massif des Bauges / Agglomération d'annecy

Tepos Infos : Toute l'actu sur l'avancement du Territoire à Energie Positive Chambéry métropole / PNR du Massif des Bauges / Agglomération d'annecy Tepos Infos : Toute l'actu sur l'avancement du Territoire à Energie Positive Chambéry métropole / PNR du Massif des Bauges / Agglomération d'annecy Envoyez vos actualités directement : Tepos Infos Pour

Plus en détail

Nouveaux projets de photovoltaïque et présentation officielle de l installation photovoltaïque à l Atert- Lycée à Redange

Nouveaux projets de photovoltaïque et présentation officielle de l installation photovoltaïque à l Atert- Lycée à Redange Nouveaux projets de photovoltaïque et présentation officielle de l installation photovoltaïque à l Atert- Lycée à Redange DOSSIER DE PRESSE 2 décembre 2016 Situation actuelle 1% du coût de construction

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'ÉNERGIE ET DE LA MER, EN CHARGE DES RELATIONS INTERNATIONALES SUR LE CLIMAT Décret n o 2016-691 du 28 mai 2016 définissant

Plus en détail

Le suivi des marchés & emplois à l'ademe: efficacité énergétique, ENR et déchets

Le suivi des marchés & emplois à l'ademe: efficacité énergétique, ENR et déchets Le suivi des marchés & emplois à l'ademe: efficacité énergétique, ENR et déchets Franck Jésus Chef du service Économie et Prospective, Ademe 16 mars 2011 1 Deux études différentes Deux enquêtes annuelles

Plus en détail

Le Bâtiment à Energie Positive du Centre Hospitalier de NIORT 1 er Bâtiment de santé à Energie Positive en Poitou-Charentes

Le Bâtiment à Energie Positive du Centre Hospitalier de NIORT 1 er Bâtiment de santé à Energie Positive en Poitou-Charentes Le Bâtiment à Energie Positive du Centre Hospitalier de NIORT 1 er Bâtiment de santé à Energie Positive en Poitou-Charentes - Ce nouveau bâtiment est un hôpital de jour, composé de bureaux de consultations,

Plus en détail

Développement durable. Gestion durable de l hôpital

Développement durable. Gestion durable de l hôpital Développement durable Gestion durable de l hôpital Gestion - Durable Action de gérer - Administrer pour son propre compte ou le compte d un autre - Gouverner Pour l hôpital : - Assurer la pérénité de son

Plus en détail

Chauffe-eau thermodynamique

Chauffe-eau thermodynamique ** distribué par * EAU CHAUDE SANITAIRE Chauffe-eau thermodynamique Gamme OYUGAMI Chauffe Eau Thermodynamique Split et Monobloc L énergie est notre avenir, économisons-la! * la culture du meilleur ** Changeons

Plus en détail

L'essentiel de la Réglementation thermique RT 2012

L'essentiel de la Réglementation thermique RT 2012 L'essentiel de la Réglementation thermique RT 2012 Ma maison, ma planète - 18/10/2011 CETE de Lyon DLCF Olivier BONNEAU Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement

Plus en détail

Association des ingénieurs et des géoscientifiques du Nouveau-Brunswick Étude de cas de mesurage net avec panneaux solaires

Association des ingénieurs et des géoscientifiques du Nouveau-Brunswick Étude de cas de mesurage net avec panneaux solaires Association des ingénieurs et des géoscientifiques du Nouveau-Brunswick Étude de cas de mesurage net avec panneaux solaires OBJECTIF Le siège social de l'association des ingénieurs et des géoscientifiques

Plus en détail

La place de l acoustique dans l offre de certification du Groupe QUALITEL. Pascal LOCOGE - Décembre 2007

La place de l acoustique dans l offre de certification du Groupe QUALITEL. Pascal LOCOGE - Décembre 2007 La place de l acoustique dans l offre de certification du Groupe QUALITEL Pascal LOCOGE - Décembre 2007 Qui sommes-nous? Un organisme précurseur de la certification, créé en 1974 Reconnu et indépendant,

Plus en détail

Se raccorder à un réseau de chaleur

Se raccorder à un réseau de chaleur L habitat COMPRENDRE Se raccorder à un réseau de chaleur Le chauffage urbain peut-il être un moyen de diminuer le coût global du chauffage? Édition : avril 2016 Pourquoi pas le raccordement À UN RÉSEAU

Plus en détail

Les nouveautés fiscales 2014 : - CIDD (Crédit d Impôt Développement Durable) -TVA - Liste des appareils de régulation du chauffage

Les nouveautés fiscales 2014 : - CIDD (Crédit d Impôt Développement Durable) -TVA - Liste des appareils de régulation du chauffage Les nouveautés fiscales 2014 : - CIDD (Crédit d Impôt Développement Durable) -TVA - Liste des appareils de régulation du chauffage Les nouveautés fiscales 2014 : -CIDD Réforme du Crédit d'impôt Développement

Plus en détail

Appel à projets Fonds Chaleur Renouvelable en Guadeloupe 2015

Appel à projets Fonds Chaleur Renouvelable en Guadeloupe 2015 Appel à projets Fonds Chaleur Renouvelable en Guadeloupe 2015 I. CONTEXTE ET MODALITES PRATIQUES Un des objectifs du Grenelle Environnement puis de la loi de transition énergétique pour la croissance verte

Plus en détail