CONTACTS PRESSE : H&B

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONTACTS PRESSE : H&B"

Transcription

1 HQE Aménagement Une démarche pour des opérations d aménagement durable

2 Sommaire Communiqué de presse HQE Aménagement Une écriture collégiale au sein de l Association HQE L association HQE en questions L association HQE en dates ANNEXES Plaquette HQE Aménagement Référentiel HQE Aménagement

3 COMMUNIQUE DE PRESSE HQE Aménagement Nouvelle démarche de l Association HQE Paris, le 25 mars 2010 Un an après le lancement de son manifeste lors des 6èmes Assises HQE, l Association HQE présente, au cours d un colloque organisé le 30 mars 2010*, une méthode inédite d aménagement durable pour la réalisation d éco-quartiers : HQE Aménagement. Vers un aménagement durable Le développement des villes et de l habitat ne répondant plus aux exigences actuelles, il est désormais nécessaire de faire évoluer les pratiques de l urbanisme. Si la seule juxtaposition de bâtiments HQE ne fait pas un aménagement durable, la performance environnementale d un bâtiment HQE doit s inscrire dans un projet d urbanisme à part entière. Cette nouvelle vision implique une évolution au niveau de la performance environnementale urbaine, qui doit s envisager de manière globale et non bâtiment par bâtiment, ainsi qu au niveau des pratiques. Les acteurs de l urbanisme vont devoir accepter de modifier en profondeur leurs méthodes et leur vision. Pionnière de la réflexion autour de la qualité du cadre de vie bâtit, placée au cœur de ces problématiques, l association HQE, avec l aide de ses partenaires, a étendu ses réflexions au-delà du bâtiment à l échelle des opérations d aménagement. Conçue par des professionnels par des professionnels, HQE Aménagement est le fruit de ce travail collégial. La philosophie HQE adaptée à l aménagement HQE Aménagement est une méthode intégrée d aménagement opérationnel basée sur la concertation et le pilotage. Véritable outil de gestion de la gouvernance d un projet d urbanisme, elle se veut : Globale et multicritère : elle couvre l intégralité des enjeux environnementaux, économiques, sociaux et territoriaux. HQE Aménagement est projetée à partir du déroulement classique d une opération, depuis la naissance du projet jusqu à la rétrocession. Elle s intègre aux politiques locales, et prend en compte les contraintes liés à l échelle du bâtiment. Démarche volontaire : à l initiative des porteurs de projet. HQE Aménagement ne définit pas de niveau de performance a priori, mais elle oblige les porteurs de projet à se fixer des objectifs de qualité et de niveaux ambitieux dans le cadre de chaque projet. Ces objectifs doivent être hiérarchisés, formalisés et évalués tout au long du projet. Transparente et participative : elle positionne les échanges et la participation comme une préoccupation constante, du début à la fin du projet, impliquant tout aussi bien les habitants que les professionnels, en passant par les services techniques. Une démarche structurée autour du développement durable HQE Aménagement s articule autour d un système de management de l opération pour organiser le pilotage, et une approche thématique pour analyser le site et caractériser le projet. Le système de management d opération est adapté au déroulement classique d une opération d aménagement mais avec la particularité d apporter des plus-values à chacune des phases telles que la formalisation de l engagement aménageur et collectivité, ou le fait de favoriser la composition d équipes aux formations pluridisciplinaires L approche thématique poursuit 3 objectifs majeurs qui sont des déclinaisons des 3 piliers du développement durable : Assurer l intégration et la cohérence du quartier avec le tissu urbain et les autres échelles du territoire Préserver les ressources naturelles et favoriser la qualité environnementale et sanitaire de l aménagement Promouvoir une vie sociale de proximité et conforter les dynamiques économiques La démarche HQE Aménagement s adresse aux maîtres d ouvrage d opération d aménagement et s applique à tout type d aménagement, ZAC, lotissements, petits ou grands projets. Contacts presse : H&B Communication / Nadège Chapelin Jennifer Cuinier :

4 COMMUNIQUE DE PRESSE *Colloque «Réaliser un écoquartier : la réponse HQE Aménagement» Le 30 mars 2010, de 14h00 à 17h30 - Auditorium de la FFB rue la Pérouse Paris - Métro : Kleber ou Etoile Contacts et Inscriptions : L Association HQE en bref Créée en 1996, l'association a pour objet de promouvoir, dans une perspective de développement durable, l'amélioration de la qualité environnementale du cadre de vie bâti, notamment par le management environnemental des opérations. L'Association constitue pour les acteurs de la construction et de l'urbanisme une structure de réflexion et d'action pour cette promotion, au niveau français, européen ou international. Reconnue d utilité publique depuis janvier 2004, elle a pour mission de contribuer à la définition de la haute qualité environnementale des bâtiments et du cadre de vie bâti, de stimuler le développement, l'évaluation et l'utilisation des outils d'aide à l'amélioration de la qualité environnementale des bâtiments et du cadre de vie bâti, et d assurer la promotion des démarches pratiques pour que les acteurs de la construction et de l'aménagement s'approprient économiquement et techniquement la démarche HQE, et en acquièrent la culture. La démarche HQE Aménagement : Fruit d un travail collaboratif Les acteurs, qui portent tout particulièrement ce projet au sein de l Association HQE : l ADEME, le Syndicat National des professionnels de l Aménagement et du Lotissement, l Ordre des Géomètres Experts, l Union Sociale pour l Habitat, la Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France, la Fédération des EPL, le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment, et l Union Nationale des Syndicats Français d Architectes. Le projet est soutenu financièrement par l ADEME. HQE Aménagement en bref HQE Aménagement contribue à l évolution des pratiques pour une meilleure prise en compte de la préservation de l environnement, de l équité sociale, du développement économique et de la qualité de vie. Déclinaison logique du Grenelle de l Environnement, HQE Aménagement s inscrit en cohérence avec la dynamique «éco-quartier» impulsée par le Ministère de l écologie de l énergie, du développement durable et de la mer. Contacts presse : H&B Communication / Nadège Chapelin Jennifer Cuinier :

5 Une écriture collégiale au sein de l Association HQE Ce nouveau référentiel est le fruit d un travail collaboratif au sein de l Association HQE, Il est porté par : l ADEME, le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment, la Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France, la Fédération des EPL, l Ordre des Géomètres Experts, le Syndicat National des professionnels de l Aménagement et du Lotissement, l Union Nationale des Syndicats Français d Architectes et l Union Sociale pour l Habitat. Autant d acteurs impliqués dans l aménagement et qui s engagent à promouvoir la démarche HQE- Aménagement. L'Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'énergie (ADEME) est un établissement public sous la tutelle conjointe du Ministère de l'écologie, de l Énergie, du Développement durable et de la mer et du Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche. Elle participe à la mise en œuvre des politiques publiques dans les domaines de l'environnement, de l'énergie et du développement durable. L'agence met ses capacités d'expertise et de conseil à disposition des entreprises, des collectivités locales, des pouvoirs publics et du grand public et les aide à financer des projets dans cinq domaines (la gestion des déchets, la préservation des sols, l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables, la qualité de l'air et la lutte contre le bruit) et à progresser dans leurs démarches de développement durable Site web : La CICF (Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France), syndicat représentatif de la branche, réunit les structures professionnelles indépendantes de l ingénierie et du conseil de toutes les disciplines : informatique, management, infrastructures, géotechnique, environnement, construction, industrie, acoustique, ergonomie, restauration et hôtellerie, éditions de logiciels, pilotage et coordination, portage salarial Site web : Contact : A la fois support d innovation et tiers de confiance de la filière du bâtiment, le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment, aux côtés de ses filiales, développe, capitalise et partage avec ses partenaires et ses clients les connaissances scientifiques et techniques déterminantes pour que les bâtiments et leur environnement répondent aux enjeux du développement durable. Il est l un des acteurs majeurs de l innovation pour la qualité et la sécurité de la construction durable. Site web : Contact :

6 Créé en 1980, le Syndicat National des Aménageurs Lotisseurs (SNAL) est la seule organisation professionnelle représentant les entreprises privées d aménagement et de lotissement. Il regroupe plus de 300 sociétés, soit de 80% de la profession, qui contribuent chaque année à la production de plus de logements. A ce titre, il est le partenaire incontournable de tous les intervenants à l acte de bâtir Site web : Contact : L Union sociale pour l habitat représente quelque 800 organismes Hlm Elle remplit trois missions : représentation nationale auprès des pouvoirs publics, médias, et milieux professionnels; une mission de réflexion, d analyse et d étude sur tous les dossiers relatifs à l habitat et l élaboration de propositions pour une politique sociale de l habitat ; une fonction de conseil et d assistance auprès des organismes afin de développer leurs activités et leurs compétences. Produisant chaque année logements, les organismes Hlm en gèrent 4,2 millions et logent plus de 10 millions de personnes. Animés par administrateurs bénévoles, ils emploient salariés. Site web : L ordre des Géomètre-expert, au cœur de l aménagement Le géomètre-expert est un acteur de l aménagement du territoire et intervient partout en France. Il réalise, au delà de ses missions topographiques et foncières, des documents de planification, des missions de conception, de maîtrise d œuvre et d aménagement urbains et ruraux. Il participe et coordonne des équipes pluridisciplinaires (architectes, paysagistes) et travaille sur des échelles allant de territoire à la parcelle. Juxtaposer des bâtiments HQE lui semble insuffisant : La qualité de l aménagement durable se définit à l échelle du quartier, de la ville, de la région et du Pays. Site web : www2.geometre-expert.fr/ Contact : La Fédération des Entreprises publiques locales est l'unique représentant des Sociétés d'économie mixte (Sem) et Sociétés publiques locales (Spl). Elle anime de nombreux réseaux et offre à ses adhérents une gamme de services destinée à renforcer leur performance. Les Epl sont connectées à un réseau européen fort de entreprises, 1,1 million de salariés et de 140 milliards d' de chiffre d'affaires, avec lequel elles partagent de nombreuses valeurs. Site web : Contact Tél. : L Unsfa fédère des syndicats locaux d architectes qui ont compris l intérêt d actions collectives. Elle assure la défense des droits et intérêts collectifs et individuels, des architectes. L Unsfa intervient par exemple sur la négociation des textes réglementaires, les échanges interprofessionnels, la formation Elle représente les architectes auprès des organisations institutionnelles ou professionnelles nationales et internationales. Site web : syndicat-architectes.com/ Contact :

7 L Association HQE en questions Qui est l Association HQE? Créée en 1996, l Association HQE est une association Loi 1901, reconnue d utilité publique depuis Pourquoi l Association HQE? Etre un lieu d échanges et de concertation pour tous les acteurs de la construction concernés par l amélioration du cadre de vie du bâtit dans une perspective de Développement Durable, telle est la raison d être de l Association HQE qui vise à faire progresser l ensemble de la profession vers des bâtiments sains et confortables dont les impacts sur l environnement, évalués sur l ensemble du cycle de vie, sont les plus maîtrisés possibles. Qui adhère à l Association HQE? L Association HQE a comme membres des instances collectives représentant l ensemble des acteurs de la construction ainsi que des organismes publics. Ils sont regroupés dans six collèges : Maîtrise d ouvrage, Maîtrise d œuvre, Entreprises et Industriels, Expertise, Conseil et Soutien, Usagers (ce dernier a été crée en septembre 2008). Qui gouverne l Association HQE? Comme toute association, la gouvernance de l Association HQE s organise autour d un Conseil d Administration (CA) élu par l Assemblée Générale qui décide et d un Bureau élu par le CA qui, avec l appui des permanents de l Association, met en œuvre les décisions du CA. Le CA est constitué de membres issus des différents collèges, assurant ainsi la pluralité des points de vue. Ses administrateurs : ADEME, AIMCC, ANAH, ARENE Ile-de-France, ASCOMADE, CAPEB, CICF, Conseil Régional Nord-Pas de Calais, CSTB, Fédération des EPL, FFB, CTNMC, FILMM, Michel Havard, Dominique Jourdain, Olivier Piron, QUALITEL, SNAL, SYNTEC Ingénierie, Ordre des Géomètres Experts, Union sociale pour l habitat, UNSFA, UNTEC. Que propose l Association HQE en matière de formation? Depuis 2004, l Association HQE propose aux organismes volontaires de souscrire à la charte des formations continues à la Démarche HQE qu elle propose. L Association entend ainsi contribuer au développement de formations à la démarche HQE qu elle prône. L Association entend s appuyer sur ce réseau pour développer les formations à la démarche HQE-Aménagement. Quels sont les axes de travail de l Association HQE? L Association HQE a lancé 5 nouveaux chantiers lancés en 200 à travers un manifeste et qui viendront enrichir sa démarche actuelle, soutenir sa volonté de contribution aux objectifs ambitieux fixés par le Grenelle de l environnement et anticiper sur leurs évolutions. 1. Un troisième pilier à la démarche HQE : des indicateurs environnementaux globaux 2. Un principe directeur à la démarche HQE pour le parc existant : l amélioration significative 3. Un socle durable pour les bâtiments HQE : les territoires durables 4. Des besoins croissants pour la démarche HQE : la formation et la mutualisation des connaissances 5. Un paysage mondialisé pour la démarche HQE : une démarche française internationalement active HQE Aménagement est la première réalisation concrète du manifeste.

8 L association HQE en dates Octobre 1996 : Création de l Association HQE 1998 : Premières réalisations se référant à la démarche HQE : Lycée Maximilien Perret d Alfortville, Lycée Leonard de Vinci de Calais, Novembre 2001 : 1ères Assises HQE à Bordeaux 19 mars 2002 : Publication par l Association des référentiels génériques de la démarche HQE : définition de la qualité environnementale des bâtiments, système de management de l opération et les «14 cibles» 13 février 2004 : Mise en place de la certification «NF ouvrages - Démarche HQE" (par la signature d une convention entre l Association HQE et AFNOR Certification) Janvier 2004 : Reconnaissance d utilité publique de l Association HQE Juin 2004 : Lancement de la charte de l Association HQE pour les centres de formations continues à la démarche HQE Février 2005 : Publication au JO du premier référentiel de certification pour les Bureaux et bâtiments d enseignement: "NF Bâtiments Tertiaires - Démarche HQE" Février 2006 : Lancement de l expérimentation HQE Aménagement Mars 2006 : Adoption du plan triennal d action Décembre 2007 : Partie prenante aux travaux du Grenelle de l Environnement, l Association HQE officialise deux orientations politiques majeures : L évaluation de la qualité environnementale à l aide d indicateurs environnementaux globaux Le calage des indicateurs environnementaux liés à l énergie (consommation d énergie primaire et émission de CO2) sur des valeurs minimums correspondant au label THPE et pour les plus ambitieux sur BBC-Effinergie et BEPOS Avril 2008 : Proclamation des résultats du concours «QEB FDES» distinguant deux logiciels (TEAM Bâtiment et Elodie) d évaluation de la Qualité Environnementale des Bâtiments à partir des Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire (FDES) des produits de construction Septembre 2008 : Création d un 6ème collège dédié aux usagers 18 Mars 2009 : Lancement du Manifeste : «5 chantiers pour une nouvelle ambition» lors des 6èmes Assises HQE à Lille 30 Mars 2010 : Lancement officiel de la démarche HQE Aménagement.

La démarche HQE -Aménagement. Pour la réalisation d opérations d aménagement durable : Avec le soutien particulier de :

La démarche HQE -Aménagement. Pour la réalisation d opérations d aménagement durable : Avec le soutien particulier de : Pour la réalisation d opérations d aménagement durable : La démarche HQE -Aménagement Avec le soutien particulier de : Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France Edito.............................................................

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

AVEC CÉQUAMI LA MAISON INDIVIDUELLE MONTRE UN AUTRE VISAGE

AVEC CÉQUAMI LA MAISON INDIVIDUELLE MONTRE UN AUTRE VISAGE AVEC CÉQUAMI LA MAISON INDIVIDUELLE MONTRE UN AUTRE VISAGE POUR LA MAISON INDIV CÉQUAMI EST LE PAR DE L EVOLUT IDUELLE TENAIRE ION Aujourd hui, la maison individuelle doit relever de nouveaux défis techniques,

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment représente à lui seul 44 % de la consommation d énergie finale totale de la France (chiffres 2009). La question de l efficacité

Plus en détail

Présentation de l association, son action, ses travaux. Catherine Bonduau

Présentation de l association, son action, ses travaux. Catherine Bonduau Présentation de l association, son action, ses travaux Catherine Bonduau Dynamiser l efficacité thermique du bâtiment Dynamiser la performance thermique du bâtiment Dès 2005 un groupe de travail prépare

Plus en détail

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA 4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA Dossier de Presse Nantes, le 6 janvier 2012 Sommaire Communiqué de presse p. 3 I - Présentation des 4 projets et

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Normes, Pictogrammes, Panneaux

Normes, Pictogrammes, Panneaux Normes, Pictogrammes, Panneaux Mise à jour mai 2013 1 - NORMES D UTILISATION ET GRAPHISME de la marque déchèterie 2 - CARACTÈRES D ACCOMPAGNEMENT de la marque déchèterie et caractères de signalisation

Plus en détail

Intégration du grand cycle de l eau dans le Grand Paris. Forum territorial des rivières d Ile-de-France 05 février 2015

Intégration du grand cycle de l eau dans le Grand Paris. Forum territorial des rivières d Ile-de-France 05 février 2015 Intégration du grand cycle de l eau dans le Grand Paris Forum territorial des rivières d Ile-de-France 05 février 2015 A l origine de l étude, un triple constat établi par l AESN, la DRIEE et la DRIEA

Plus en détail

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE Contribution du SER au Plan de performance énergétique des logements 2 ( ) «La rénovation thermique des logements

Plus en détail

Choisir un professionnel compétent

Choisir un professionnel compétent L habitat Choisir un professionnel compétent COMPRENDRE Pour des bâtiments économes en énergie Édition : février 2015 sommaire glossaire introduction Faites appel à des professionnels compétents... 3 Des

Plus en détail

éco-construction bâtiments d élevage

éco-construction bâtiments d élevage éco-construction bâtiments d élevage Jacques Capdeville, service Bâtiment-Environnement, Institut de l Elevage Michel Colache, Maison Régionale de l Elevage SIMA février 2011 un contexte Des préoccupations

Plus en détail

DEES. Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DOSSIER DE PRÉSENTATION

DEES. Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DOSSIER DE PRÉSENTATION Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DEES * DOSSIER DE PRÉSENTATION *Certification Professionnelle Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale Niveau I -enregistré au RNCP

Plus en détail

Atelier 21. Christophe MILIN : Economiste, ADEME. Nathalie ROTURIER : Directrice Plan 100 000 logements, Région Nord Pas-de-Calais

Atelier 21. Christophe MILIN : Economiste, ADEME. Nathalie ROTURIER : Directrice Plan 100 000 logements, Région Nord Pas-de-Calais Atelier 21 ARTICULATION TERRITORIALE ET PARTENARIALE D UN SERVICE INTÉGRÉ DE LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DU PARC PRIVÉ: EXEMPLE EN RÉGION NORD PAS DE CALAIS Christophe MILIN : Economiste, ADEME Nathalie

Plus en détail

Présentation de la base INIES

Présentation de la base INIES Présentation de la base INIES CUIB 4 février 2015 La base INIES Base de données française de référence sur les caractéristiques environnementales et sanitaires des produits de construction http://www.inies.fr

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2015 et 2016 Contexte Pour répondre aux enjeux énergétiques et environnementaux du secteur du bâtiment,

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

Fonds Innovation. Un dispositif de soutien à l innovation en matière énergétique

Fonds Innovation. Un dispositif de soutien à l innovation en matière énergétique Fonds Innovation Un dispositif de soutien à l innovation en matière énergétique Présentation Face aux enjeux du changement climatique, à la sensibilité croissante des habitants à leur cadre de vie et grâce

Plus en détail

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Entre L Etat, Représenté par le Préfet de région Et Le Conseil régional Nord-Pas de Calais Représenté

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale

Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale Octobre 2012 Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale Convaincu de l impérieuse nécessité pour les entreprises de prendre en compte les

Plus en détail

Plan Climat Énergie Territorial

Plan Climat Énergie Territorial Plan Climat Énergie Territorial Présentation des actions 2012-2020 2 avril 2012 1 1 de 2011 à 2020, poursuivre la dynamique de co-construction Nov.2010-Mai 2011 Diagnostics Février-Mai 2011; publication

Plus en détail

l'abcd l'abcdaire onsabilité Empreinte écologique Etalement urbain Facteur 4 Responsabilité so

l'abcd l'abcdaire onsabilité Empreinte écologique Etalement urbain Facteur 4 Responsabilité so ilité Empreinte éc erformance énergétique Plan d a sabilité sociétale de l entreprise Système de mana e du cycle de vie Approche environnementale de l urbanisme Bio écologique Diagnostic de performance

Plus en détail

logements rénovés par an d ici à 2017, selon l objectif du plan de rénovation énergétique de l habitat. Source : ministère du Développement durable

logements rénovés par an d ici à 2017, selon l objectif du plan de rénovation énergétique de l habitat. Source : ministère du Développement durable N 70 - Novembre 2013 Repères C est le moment d agir 07 > 500000 logements rénovés par an d ici à 2017 selon l objectif du plan de rénovation énergétique de l habitat. Source : ministère du Développement

Plus en détail

EXPERT1 BIM MAQUETTE NUMÉRIQUE FICHE SIGNALÉTIQUE

EXPERT1 BIM MAQUETTE NUMÉRIQUE FICHE SIGNALÉTIQUE EXPERT1 BIM MAQUETTE NUMÉRIQUE FICHE SIGNALÉTIQUE FILIÈRE PORTEUR Thématique(s) Equipe BÂTIMENT MEDIACONSRUCT Co-design PLM SCM Traçabilité Dématérialisation Partage de données techniques à travers la

Plus en détail

CONCOURS DE RECRUTEMENT EXTERNE/INTERNE DE SECRETAIRES ADMINISTRATIFS DES ADMINISTRATIONS DE L'ETAT

CONCOURS DE RECRUTEMENT EXTERNE/INTERNE DE SECRETAIRES ADMINISTRATIFS DES ADMINISTRATIONS DE L'ETAT MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat CONCOURS DE RECRUTEMENT EXTERNE/INTERNE DE SECRETAIRES ADMINISTRATIFS

Plus en détail

FILIALE DE QUALITEL CEQUABAT. Des experts de l évaluation des bâtiments

FILIALE DE QUALITEL CEQUABAT. Des experts de l évaluation des bâtiments FILIALE DE QUALITEL CEQUABAT Des experts de l évaluation des bâtiments 3 UNE GARANTIE DE QUALITÉ Les Maîtres d ouvrage et propriétaires immobiliers sont de plus en plus nombreux à relever le défi de la

Plus en détail

Responsabilité sociétale de l entreprise

Responsabilité sociétale de l entreprise r s e Responsabilité sociétale de l entreprise 26000 i s o26000 t o p 614 Le 18 mars 2013, aquitanis voyait la maturité de sa démarche de responsabilité sociétale, engagée depuis 2008, évaluée par l AFNOR

Plus en détail

Aides aux études et autres accompagnements d'experts pour des projets de géothermie. Description et modalités

Aides aux études et autres accompagnements d'experts pour des projets de géothermie. Description et modalités Aides aux études et autres accompagnements d'experts pour des projets de géothermie Description et modalités 2015 FICHE SYNTHETIQUE Actions éligibles - Etude de faisabilité géothermique - Assistance à

Plus en détail

GRILLE DE PRESENTATION D ACTIONS 1 COMITE OPERATIONNEL N 34

GRILLE DE PRESENTATION D ACTIONS 1 COMITE OPERATIONNEL N 34 GRILLE DE PRESENTATION D ACTIONS 1 COMITE OPERATIONNEL N 34 Organisme / entreprise : CFEEDD I/ RAPPEL DE LA MISSION Comité opérationnel n 34 «Sensibilisation, information et formation du public aux questions

Plus en détail

NF habitat & nf habitat hqe TM

NF habitat & nf habitat hqe TM NF habitat & nf habitat hqe TM Certification rénovation maison l essentiel pour les professionnels Applicatif NF 500-02 - Version 1.0 introduction Depuis 1999, CÉQUaMi, filiale de l association QUaLiteL

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE ET RTE Entre L Association des Maires de France, sise 41 quai d Orsay, 75343 Paris cedex

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

Se raccorder à un réseau de chaleur

Se raccorder à un réseau de chaleur L habitat COMPRENDRE Se raccorder à un réseau de chaleur Le chauffage urbain peut-il être un moyen de diminuer la facture énergétique? Édition : décembre 2013 Pourquoi pas le raccordement À UN RÉSEAU DE

Plus en détail

COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE 17 juillet 2013 LABEL RSE SCOP BTP PRÉAMBULE La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) est la contribution des organisations au développement durable

Plus en détail

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable Charte de la coopération décentralisée pour le développement durable Mise en œuvre des principes de l Agenda 21 dans les coopérations transfrontalières, européennes et internationales des collectivités

Plus en détail

Avec le soutien de. Lignes directrices. pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité

Avec le soutien de. Lignes directrices. pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité Avec le soutien de Lignes directrices pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité Le Comité français de l UICN (Union Internationale pour la Conservation de la

Plus en détail

Maîtrise de l'énergie et protection de l'environnement, des démarches complémentaires aux PORTES du VEXIN

Maîtrise de l'énergie et protection de l'environnement, des démarches complémentaires aux PORTES du VEXIN Communauté de Communes de la Vallée du Sausseron Maîtrise de l'énergie et protection de l'environnement, des démarches complémentaires aux PORTES du VEXIN Chartes de qualité environnementale- Parcs d activités

Plus en détail

[Texte] GLOSSAIRE DU CDT. [Texte]

[Texte] GLOSSAIRE DU CDT. [Texte] GLOSSAIRE DU CDT AGENCE NATIONALE POUR LA RENOVATION URBAINE (ANRU) L agence nationale pour la rénovation urbaine est un établissement public industriel et commercial, créé par l article 10 de la loi d

Plus en détail

LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE

LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE 1 LA POLITIQUE QUALITE-GESTION DES RISQUES Depuis 2003, la Direction s engage à poursuivre, la démarche qualité et à développer une gestion

Plus en détail

Plateforme pour la rénovation énergétique pour tous (PRET) du Val-de-Marne

Plateforme pour la rénovation énergétique pour tous (PRET) du Val-de-Marne Le réseau francilien de lutte contre les précarités énergétiques Fiche Action Plateforme pour la rénovation énergétique pour tous (PRET) du Val-de-Marne Territoire concerné >> Département du Val-de- Marne

Plus en détail

Développement durable et PME. Introduction à la démarche

Développement durable et PME. Introduction à la démarche Développement durable et PME Introduction à la démarche 1. INTRODUCTION Les TPE, PME et PMI le savent aujourd hui : elles doivent s employer à limiter leur impact sur l environnement, mais également intégrer

Plus en détail

Le Plan de Rénovation Énergétique de l Habitat 2013-2017. Réunion de présentation du 19 juin 2014 Arrondissement de Libourne - DDTM de la Gironde

Le Plan de Rénovation Énergétique de l Habitat 2013-2017. Réunion de présentation du 19 juin 2014 Arrondissement de Libourne - DDTM de la Gironde 1 Le Plan de Rénovation Énergétique de l Habitat 2013-2017 Réunion de présentation du 19 juin 2014 Arrondissement de Libourne - DDTM de la Gironde Le PREH : un engagement fort 2 Le PREH : un engagement

Plus en détail

LA TRAME VERTE ET BLEUE DU NORD-PAS DE CALAIS

LA TRAME VERTE ET BLEUE DU NORD-PAS DE CALAIS LA TRAME VERTE ET BLEUE DU NORD-PAS DE CALAIS 1 Les objectifs opérationnels de la Trame Verte et Bleue Connaître Observer Evaluer Restaurer, préserver et gérer les cœurs de nature La Trame Verte et Bleue,

Plus en détail

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION Pourquoi les élu-es EELV au Conseil Régional ne voteront pas le Plan Bio Midi-Pyrénées 2014-2020 en l état? Plan Bio Midi-Pyrénées, un plan sans

Plus en détail

Renforcer la mobilisation du droit commun

Renforcer la mobilisation du droit commun Dossier ressources Comprendre le droit commun pour le renforcer dans les quartiers Dans son article 1 er, la loi pour la ville et la cohésion urbaine précise : «La politique de la ville mobilise et adapte,

Plus en détail

On distingue trois grandes périodes dans l'évolution des Agences :

On distingue trois grandes périodes dans l'évolution des Agences : LAgence L Agence d Urbanisme et de Développement de la Région de Saint Omer : évolution des missions i Colloque «Collectivités territoriales et processus d'urbanisation : Méthodes d'accompagnement et rôles

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE. Programme Opérationnel FEDER 2014 2020

APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE. Programme Opérationnel FEDER 2014 2020 APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE Programme Opérationnel FEDER 2014 2020 Axe 3 «conduire la transition énergétique en Région Nord Pas de Calais» Investissement Prioritaire 4e «en

Plus en détail

performance environnementale Synthèse Décembre 2013 Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france

performance environnementale Synthèse Décembre 2013 Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france Étude réalisée en partenariat avec Immobilier tertiaire et performance environnementale Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france Synthèse Décembre 2013 Ce document synthétise les principaux

Plus en détail

Guide sur les initiatives RSE sectorielles Fiche n 6 Engagements RSE dans le secteur des industries électriques, électroniques et de communication

Guide sur les initiatives RSE sectorielles Fiche n 6 Engagements RSE dans le secteur des industries électriques, électroniques et de communication MEDEF - ORSE octobre 2014 Guide sur les initiatives RSE sectorielles Fiche n 6 dans le secteur des industries électriques, électroniques et de communication Fédération des Industries Electriques, Electroniques

Plus en détail

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois Objectifs à atteindre à long terme (jusqu à 2017) - Assurer une couverture haut débit pour l ensemble des zones d activités retenues dans le cadre du schéma des ZAE - Augmenter le nombre de bénéficiaires

Plus en détail

Etude sur les cadres règlementaires et leur efficacité à encourager les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique et sur les mesures

Etude sur les cadres règlementaires et leur efficacité à encourager les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique et sur les mesures Etude sur les cadres règlementaires et leur efficacité à encourager les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique et sur les mesures complémentaires nécessaires Synthèse Avril 2015 Pourquoi

Plus en détail

Consulting SEO Mis à jour en juin 2012 ETUDE MOTS CLES CEQUAMI

Consulting SEO Mis à jour en juin 2012 ETUDE MOTS CLES CEQUAMI Consulting SEO Mis à jour en juin 2012 ETUDE MOTS CLES CEQUAMI Sommaire 1. ANALYSE DES RECHERCHES... 2 2. RECOMMANDATIONS...11 2.1. ELEMENTS DETERMINANTS...11 2.2. SELECTION DE MOTS CLES...11 Page 2 sur

Plus en détail

DOSSIER THÉMATIQUE LE COÛT GLOBAL DANS LA CONSTRUCTION. octobre 2013

DOSSIER THÉMATIQUE LE COÛT GLOBAL DANS LA CONSTRUCTION. octobre 2013 DOSSIER THÉMATIQUE crédit photo : Prod. Numérik - Fotolia octobre 2013 LE COÛT GLOBAL DANS LA CONSTRUCTION Pour un investissement à longue durée de vie comme un bâtiment, l approche en coût global est

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT 01/04/2014

CHARTE D ENGAGEMENT 01/04/2014 CHARTE D ENGAGEMENT 01/04/2014 Déclaration d adhésion à la démarche VIVAPOLIS VIVAPOLIS est une marque collective visant à distinguer la ville durable «à la française» et ses spécificités, à fédérer les

Plus en détail

Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités

Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités Le projet de loi relatif à la mise en œuvre du Grenelle de l Environnement entend réaffirmer de nouvelles

Plus en détail

LE MONET SAINT DENIS / 93

LE MONET SAINT DENIS / 93 LE MONET SAINT DENIS / 93 DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE JUIN 2015 LIVRAISON DE L IMMEUBLE DE BUREAUX LE MONET... 2 LE MONET DES BUREAUX à HAUTE VALEUR AJOUTéE ENVIRONNEMENTALE DANS UN NOUVEAU BASSIN DE VIE...

Plus en détail

«Améliorer l accueil des patients et la vie du personnel» Dossier de presse

«Améliorer l accueil des patients et la vie du personnel» Dossier de presse «Améliorer l accueil des patients et la vie du personnel» Dossier de presse Constructiion d un bâtiiment d hospiitalliisatiion POSE DE LA 1 èèrree PIIERRE Vendredii 13 jjuiillllet 2012 Le dossier Construction

Plus en détail

La modélisation urbaine : Enjeux et action de l ADEME

La modélisation urbaine : Enjeux et action de l ADEME La modélisation urbaine : Enjeux et action de l ADEME JOURNÉE PROSPECTIVE ET D'ÉMERGENCE DE PROJETS SUR LA MODÉLISATION URBAINE ADVANCITY - 23 SEPTEMBRE 2015 THÈME 3 : COMMENT DÉPLOYER LES APPROCHES DE

Plus en détail

Appel à projets. Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne

Appel à projets. Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne Appel à projets Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne Date limite : mercredi 25 février 2015 à 12h 1. Contexte La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine

Plus en détail

Géomètres-Experts, simplifiez-vous la vie!

Géomètres-Experts, simplifiez-vous la vie! Géomètres-xperts, simplifiez-vous la vie! Septembre 2012 Pour découvrir les services de votre syndicat, cliquez sur les applications. CO FO TIO MA C U C CO M MU TIO ICA O -B UT IQ U S I S FA AF CIAL SO

Plus en détail

Interreg V France Suisse. Un programme de coopération transfrontalière

Interreg V France Suisse. Un programme de coopération transfrontalière Interreg V France Suisse Un programme de coopération transfrontalière 1 Interreg France Suisse, un des programmes européens de coopération transfrontalière impliquant la Suisse 2 Territoire INTERREG France-Suisse

Plus en détail

La STIB. Sur les rails du développement durable. www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles

La STIB. Sur les rails du développement durable. www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles La STIB Sur les rails du développement durable www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles Le développement durable occupe une place prépondérante dans le domaine des transports publics.

Plus en détail

Cahier des charges. Décembre 2012 MAPA 2013-001. Parc naturel régional du Haut-Jura. Maison du Parc du Haut-Jura. 29, le village 39 310 LAJOUX

Cahier des charges. Décembre 2012 MAPA 2013-001. Parc naturel régional du Haut-Jura. Maison du Parc du Haut-Jura. 29, le village 39 310 LAJOUX Accompagnement dans l élaboration de la stratégie de communication du Parc naturel régional du Haut-Jura Marché de Prestation de Service Marché A Procédure Adaptée MAPA 2013-001 Cahier des charges Décembre

Plus en détail

Aménagement. Imaginer la ville de demain

Aménagement. Imaginer la ville de demain Aménagement Imaginer la ville de demain 2 Icade est une société immobilière cotée, filiale de la Caisse des Dépôts. Elle exerce les métiers de foncière, de promotion et de services associés dans les secteurs

Plus en détail

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Phase 2 Perspectives de développement Proposition de stratégie de mise en

Plus en détail

Service de presse R P O P C RÉPERTOIRE PERMANENT OUVRAGES-PRODUITS DE CONSTRUCTION. accessible sur www.qualiteconstruction.com

Service de presse R P O P C RÉPERTOIRE PERMANENT OUVRAGES-PRODUITS DE CONSTRUCTION. accessible sur www.qualiteconstruction.com Service de presse R P O P C RÉPERTOIRE PERMANENT OUVRAGES-PRODUITS DE CONSTRUCTION accessible sur www.qualiteconstruction.com La multiplication des textes de références, l introduction du marquage CE,

Plus en détail

L approche Casino en matière de développement durable?

L approche Casino en matière de développement durable? L approche Casino en matière de développement durable? 1 Les principaux enjeux pour Casino Optimiser la conception et la gestion des magasins (énergie, paysage, ) Environnement Maîtriser les impacts du

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Janvier 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

Programme de travail académique des inspecteurs 2009-2010 INSPECTION. novembre 2009. Rectorat 3, boulevard de Lesseps Versailles www.ac-versailles.

Programme de travail académique des inspecteurs 2009-2010 INSPECTION. novembre 2009. Rectorat 3, boulevard de Lesseps Versailles www.ac-versailles. novembre 2009 Programme de travail académique des inspecteurs 2009-2010 Rectorat 3, boulevard de Lesseps Versailles www.ac-versailles.fr INSPECTION COMMUNICATION Sommaire Les finalités du Programme de

Plus en détail

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc? Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?» Le Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de la baie

Plus en détail

Le service intégré FACILITIES SÉCURITÉ ASSISTANCE AÉROPORTUAIRE. ESPACEs PROPRETÉ. BÂtIMENT

Le service intégré FACILITIES SÉCURITÉ ASSISTANCE AÉROPORTUAIRE. ESPACEs PROPRETÉ. BÂtIMENT FACILITIES Le service intégré Accueil SÉCURITÉ ASSISTANCE AÉROPORTUAIRE ESPACEs VERTs multitechnique PROPRETÉ BÂtIMENT logistique 1 facility management hard services multitechnique BÂtIMENT TRAVAUX NEUFS

Plus en détail

Accélérer les projets de géoservices des PME. Réunion d information Paris, le 17 juillet 2014

Accélérer les projets de géoservices des PME. Réunion d information Paris, le 17 juillet 2014 ign.fr En partenariat avec Accélérer les projets de géoservices des PME 1 ère ÉDITION JUILLET 2014 Réunion d information Paris, le 17 juillet 2014 Nicolas Lambert (IGN) Eric Dubois (Cap Digital) LE PROGRAMME

Plus en détail

Les défis urbains et la mobilité urbaine durable

Les défis urbains et la mobilité urbaine durable Les défis urbains et la mobilité urbaine durable Cécile Clément-Werny Montréal - 20 mai 2010 Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer www.certu.gouv.fr SOMMAIRE Pages

Plus en détail

17DEPARTEMENT DES VOSGES

17DEPARTEMENT DES VOSGES Pôle Développement du Territoire Service moyens techniques et gestion administrative du Territoire 17DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations du Conseil général Réunion du 19 janvier 2015 BUDGET

Plus en détail

Proximité Ethique Responsabilité

Proximité Ethique Responsabilité Qu est-ce que le développement durable à l échelle de ma TPE-PME? Proximité Ethique Responsabilité cgpme-idf@wanadoo.fr-tel: 01 56 89 09 30 www.cgpme-idf.fr Salon Entreprise Durable 20 octobre 2009 Qu

Plus en détail

Un Territoire de Projets

Un Territoire de Projets Un Territoire de Projets La Vallée de la Drôme, une base préservée entre RHÔNE et ALPES, à la transition du VERCORS et de la PROVENCE, avec comme élément naturel fédérateur la rivière DRÔME. Une vallée

Plus en détail

Jean-Yves RICHARD ADEME

Jean-Yves RICHARD ADEME «Matériau de structure,isolant et biocombustible, le bois, une matière au service de la construction durable» - le 12 janvier 2009 Les enjeux environnementaux du bâtiment Jean-Yves RICHARD ADEME Le réchauffement

Plus en détail

La place de l OPCU dans la conduite de projet de rénovation urbaine Note de synthèse ANRU/ CDC

La place de l OPCU dans la conduite de projet de rénovation urbaine Note de synthèse ANRU/ CDC La place de l OPCU dans la conduite de projet de rénovation urbaine Note de synthèse ANRU/ CDC INTRODUCTION La mise en œuvre d un projet de rénovation urbaine suppose un pilotage opérationnel fort, s appuyant

Plus en détail

COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ

COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ... 5 L'ACTIVITÉ DE LA COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ... 8 LES POINTS DE VIGILANCE

Plus en détail

Charte de mobilisation des acteurs professionnels en faveur de la rénovation énergétique des copropriétés. II. Engagements des syndics professionnels

Charte de mobilisation des acteurs professionnels en faveur de la rénovation énergétique des copropriétés. II. Engagements des syndics professionnels Charte de mobilisation des acteurs professionnels en faveur de la rénovation énergétique des copropriétés II. Engagements des syndics professionnels Avec le soutien de Madame Ségolène Royal, Ministre de

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE COLLECTIVITES TERRITORIALES DES METIERS TECHNIQUES DES. à la rentrée universitaire 2008/2009 au Campus Mazier - Saint-Brieuc

LICENCE PROFESSIONNELLE COLLECTIVITES TERRITORIALES DES METIERS TECHNIQUES DES. à la rentrée universitaire 2008/2009 au Campus Mazier - Saint-Brieuc LICENCE PROFESSIONNELLE DES METIERS TECHNIQUES DES COLLECTIVITES TERRITORIALES à la rentrée universitaire 2008/2009 au Campus Mazier - Saint-Brieuc Projet partenarial Naissance du projet régional Dans

Plus en détail

Appel à projets. «Responsabilité Sociétale des Organisations»

Appel à projets. «Responsabilité Sociétale des Organisations» Appel à projets «Responsabilité Sociétale des Organisations» 1. CONTEXTE ET ENJEUX La responsabilité sociétale est la contribution des organisations - entreprises, collectivités, associations, syndicats

Plus en détail

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Juin 2014 Édito Adopté en séance plénière de janvier 2014 suite à une large concertation avec les acteurs privés et publics de

Plus en détail

IMMEUBLES A VIVRE BOIS UN PROJET EN MOUVEMENT

IMMEUBLES A VIVRE BOIS UN PROJET EN MOUVEMENT ACTIONS ADIVBOIS 2014-2017 Fonctionnement et communication Groupe de pilotage 3 ans 1 Suivi techno-administratif Equipe permanente, secrétariat des commissions + frais / Rétribution d'experts / Suivi /

Plus en détail

Comment assurer la prise en compte de l'environnement dans le cadre d'une ZAC?

Comment assurer la prise en compte de l'environnement dans le cadre d'une ZAC? Comment assurer la prise en compte de l'environnement dans le cadre d'une ZAC? Septembre 2010 centre d Études techniques de l Équipement de Lyon Ministère de l Écologie, de l Énergie, du Développement

Plus en détail

MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013

MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013 MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013 Le Master 2 Paysage et Aménagement est une spécialité du Master Urbanisme et Aménagement. Celui-ci est

Plus en détail

Géophysique et sites pollués

Géophysique et sites pollués Géophysique et sites pollués A la recherche d objets enfouis Dans le cadre des diagnostics et de la réhabilitation des sites pollués, de nombreuses investigations sont nécessaires afin de localiser, entre

Plus en détail

Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon

Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon Schéma Régional de Cohérence Écologique (SRCE) Réunion commission EauBiodiversité-Déchets 22 janvier 2015 DGALN - Direction de l'eau et de la Biodiversité 1 Ordre du jour

Plus en détail

CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE. relative à l Education au Développement Durable 2009-2012

CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE. relative à l Education au Développement Durable 2009-2012 CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE relative à l Education au Développement Durable 2009-2012 novembre 2009 Les partenaires Rectorat de l Académie de la Guadeloupe Direction de l Agriculture et de la Forêt

Plus en détail

une plate-forme de services administratifs pour le territoire bourguignon

une plate-forme de services administratifs pour le territoire bourguignon une plate-forme de services administratifs pour le territoire bourguignon Le territoire bourguignon : chiffres clés Un territoire à forte dominante rurale Nombre d habitants: 1 612 397 (1) Nombre de communes

Plus en détail

Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP

Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP Capacités d accueil, aménagements commerciaux, mutabilité foncière : des outils concrets pour construire un SCOT intégrant les vulnérabilités énergétiques et climatique Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

OUTILS MÉTHODOLOGIQUES ET PCET

OUTILS MÉTHODOLOGIQUES ET PCET OUTILS MÉTHODOLOGIQUES ET PCET Remarque : cette note est issue d un travail interne de réflexion des chargés de missions et ingénieurs de la Direction Régionale de l ADEME Pays de la Loire. Elle vise à

Plus en détail

Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/

Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/ Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/ PIXEL PUBLIé PAR BNP PARIBAS REAL ESTATE 28 FEBRUARY 14 Type de projet : Construction Neuve Type de bâtiment : Immeuble de bureaux Année

Plus en détail

CONVENTION CADRE NATIONALE DE PARTENARIAT SUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE DES APPRENTIS DU BÂTIMENT

CONVENTION CADRE NATIONALE DE PARTENARIAT SUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE DES APPRENTIS DU BÂTIMENT PREMIER MINISTRE CONVENTION CADRE NATIONALE DE PARTENARIAT SUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE DES APPRENTIS DU BÂTIMENT conclue entre l'état, la Caisse Nationale d'assurance Maladie des Travailleurs Salariés

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

Code Mutuel de Bonnes Pratiques en Elevage Caprin

Code Mutuel de Bonnes Pratiques en Elevage Caprin Code Mutuel de Bonnes Pratiques en Elevage Caprin Version 2008 MANUEL D'ORGANISATION Objectifs, rôle des partenaires & procédures Code Mutuel de Bonnes Pratiques en Elevage Caprin : guide du technicien

Plus en détail