par M. Joël Li-: GALL

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "par M. Joël Li-: GALL"

Transcription

1 UNE PAGE IMPORTANTE DE L'ARCHÉOLOGIE FRANÇAISE : LA PRÉPARATION DE L' «HISTOIRE DE JULES CÉSAR» DE NAPOLÉON III d'après des documents découverts récemment par M. Joël Li-: GALL L' «Histoire, de Jules César» de l'empereur Napoléon III a paru en 1865 et en 1866 en deux éditions, l'une in-folio avec cartes en couleurs réalisée par l'imprimerie Impériale, l'antre in-quarto avec atlas in-folio en noir publiée par la maison Pion ; elle est restée inachevée car l'auteur avait prévu un troisième tome consacré aux Guerres Civiles qui ont opposé César à ses adversaires romains après la conquête des Très Galliae, mais il a renoncé à le rédiger : le Colonel Stolïel y suppléa en publiant en 1885 une «Histoire de Jules César, Guerres Civiles» qui a des caractères assez différents. La préparation de l'ouvrage a entraîné autour d'alésia des fouilles exécutées de 1861 à 1865 ; depuis 1949 * beaucoup de plans, de coupes et de rapports élaborés pour elles 2 ont été retrouvés, mais nous ignorions, jusqu'à présent, à. peu près tout des autres travaux préparatoires et des conditions dans lesquelles l'ouvrage avait été rédigé 8, si bien qu'on croyait que toutes les autres archives de l'œuvre avaient péri dans l'incendie du château de Saint-Cloud pendant le siège de Paris (28 janvier 1871) ou dans celui du palais des Tuileries durant la Commune (mai 1871), mais de nouvelles 1. Abbé T.. JOVIONOT : Documents inédits sur les fouilles de à Alise, XX" Congrès A.U.S.S., juin 1049, Seniur-en-Auxois, p. 80 ; Abbé J. JOI.Y : un plan inédit des recherches laites par Stolïel devant Alésia sous le Second Empire, C.Ii.A.l., 1956, p La Direction des fouilles d'alésia prépare la publication de ces documents mais le relevé Soury (v. infra) indique t[ue plusieurs autres se trouvaient encore aux Tuileries le 4 septembre ;i. Le seul témoignage était celui de Froehner, érudlt badois devenu lecteur d'allemand de Napoléon III' (Fr. CUMONT, «Un collaborateur de Napoléon III : W. Froehner», liev. des Deux Mondes, 1" avril 1931, p ) ; il faut lui ajouter quelques indications éparses dans l'histoire de Jules César elle-même et dans les publications ultérieures de Stotïel.

2 144,)OEL LE 0A1.L découvertes viennent d'apporter une vive lumière sur ce chapitre trop obscur de l'historiographie française au xix e siècle. Les planches de l'histoire de Jules César portent la signature des graveurs 4, mais ces artistes avaient travaillé à partir de maquettes dont ils n'étaient pas les auteurs. Nul n'avait jamais entendu parler de Raymond Chabaud, dessinateur au Dépôt de la Guerre dont les archives personnelles ont été mises à ma disposition par son arrière-petit-fils : c'est Raymond Chabaud 5 qui avait exécuté ces maquettes 8, ses archives comportent des cartes qu'il avait conservées parce qu'on lui avait demandé ensuite des rectifications, quelques calques et quelques documents écrits. Eugène Stoffel, capitaine d'artillerie, s'étant fait connaître par une remarquable étude sur le siège d'alésia antérieure aux fouilles 7, Napoléon III l'avait pris comme oflicier d'ordonnance et Stoll'el était devenu son principal collaborateur archéologique. On sait qu'il a dirigé les fouilles d'alésia de septembre 1862 à leur terme à la fin de 1865 et qu'en 1866 l'empereur l'envoya comme attaché militaire à Berlin. Il était issu d'une famille d'ofliciers suisses d'arbon, en Thurgovie qui avaient servi d'abord en Espagne puis en France sous Napoléon I er et finalement l'oncle et le père d'eugène Stoflel avaient été les organisateurs de la Légion Étrangère au début du règne de Louis-Philippe. Un érudit d'arbon, étudiant les carrières de ces Stofîel, M. Schâdler 8, a été ainsi conduit à découvrir un rapport publié ati Journal Officiel de la République Française du 11 novembre 1870 qui avait échappé à tous les archéologues : il s'agit du rapport, très élogieux, établi par un jeune archiviste, Jules Soury, qui avait été chargé de faire le relevé des documents préparatoires à 1' «Histoire de Jules César» trouvés aux Tuileries après le 4 septembre ; Soury avait conclu en proposant de les transporter au Département des Manuscrits de la Bibliothèque Nationale auquel il était attaché : ils ne s'y trouvent pas mais ce Département conserve le relevé établi par Soury sur deux minces cahiers ; ce relevé comporte 494 numéros, correspondant à un nombre bien plus considérable de documents car un numéro en regroupe assez souvent plusieurs. Soury n'a pas pu identifier tous les auteurs, pourtant il l'a fait pour 246, parce qu'ils avaient 4. Erharil Schieblé, sauf trois exceptions. 5. Ray moud Chabaud est mort en Lus maquettes paraissent avoir été dessinées en utilisant des cartes déjà éditées par le Dépôt de la Guerre. 7. Capitaine E, STOFFEL, Étude sur l'emplacement d'atésia, Paris, Imprimerie rinpérlalo, Le travail de M. Schadler est encore inédit.

3 HISTOIRE DE JULES CESAR 145 signé on perce qu'il a reconnu leur écriture. Vingt-huit de ces auteurs étaient des étrangers, allemands surtout ; parmi les Français les plus connus, on relève l'archiviste A'fred Maury, bibliothécaire de l'empereur, l'épigraphiste Léon Renier, Léon Hexizey, Georges Perrot et Paul Foucart membres de l'école d'athènes, des généraux Creuly, Frossard des ofliciers d'armes et de grades divers dont quelques-uns étaient olliciers d'ordonnance de l'empereur te!s Stolïel, Verchère de Refîye, de Locqueyssie et un très grajid nombre de chercheurs locaux. Sans avoir participé aux recherches, mais ayant eu à intervenir à des titres divers, on trouve aussi quelques personnages de l'entourage impérial, comme le. Maréchal Vail'ajvt on Mérimée ; certaines notes étaient de la main de Napoléon lui-même ; il s'était efforcé de se renseigner de façon approfondie sur l'histoire et les institutions de Rome à cet égard, le rôle de Maury avait été prépondérant et les recherches qu'il avait fait faire sur le terrain reconnaissances et parfois fouilles avaient concerné toutes les contrées du bassin méditerranéen : Rome et l'italie", la Macédoine et la Grèce, l'asie Mineure 10, Alexandrie, la Tunisie u, l'a.lgérie 12, l'espagne et le Portugal ; celles concernant la Guerre des Gaules avaient été naturellement les plus importantes. Pour montrer ce qu'apportent les archives Chabaud et le relevé Soury, je prends le cas de la première campagne de César en Gaule en 58 av. J.-C, d'abord contre les Helvètes qui avaient voulu quitter leurs pays pour aller s'installer près de l'atlantique chez les Santons, ensuite contre le roi germain Arioviste qui s'apprêtait à conquérir le pays des Séquanes. Le relevé de Soury indique qu'une trentaine d'études concernaient cette campagne, de même qu'un grand nombre des papiers Chabaud. Le De Bello Gallico ne fournissait que trois points de repère : Gencwa, alors ville de la Narbonnaise dont César avait fait rompre le pont pour empêcher les Helvètes de passer par cette province, Bibracte, principal i). A Honii 1, Napoléon Ifr avait acheté les jardins Farlièse sur le Palatin, probablement en vue île les faire fouiller. Il faut signaler aussi les fouilles exécutées à Blindes par le Commandant de Locqueyssie pour retrouver les travaux d'investissement que César avait fait exécuter autour de la ville dans l'espoir d'y prendre Pompée au piège. 10. Napoléon a eu ainsi connaissance de la fameuse inscription d'aneyre (= Ankara), c'est-à-dire du «testament d'auguste» grâce à la copie et à la traduction faites par G. Perrot. 11. Napoléon a fait publier le travail de recherche effectué par l'ingénieur Daux, qui a commis d'énormes bévues, mais dont le travail conserve une certaine valeur comme témoignage de l'étal des ruines. 12. C'est Napoléon qui a fait les premières recherches au Tombeau de la Chrétienne.

4 146 JOËL LE GALL oppidum des Eduens à quelque distance duquel César les avait écrasés, Vesontio, principal oppidum des Séquanes. L'identification de Genova avec Genève, celle de Vesontio avec Besançon étaient assurées, mais il paraissait certain jusqu'alors que Bibracte était Autun et il restait à trouver l'itinéraire de l'armée romaine. Envoyé sur place, Stolïel détermina quels avaient pu être les endroits où les Helvètes avaient tenté de passer le Rhône de vive force en aval de Genève malgré les travaux sommaires que César avait fait effectuer : le résultat de ses observations est consigné dans une planche, de l'histoire de.jules César 13 dont les archives Chabaud contiennent les brouillons tant pour la carte que pour les coupes. Que les Helvètes aient franchi ensuite la Saône au Nord de Trévoux paraissait assuré par la découverte sur la rive gauche de tumulus sur le plateau de Riottier, car on croyait au temps de Napoléon III qiie la présence de nombreux tumulus en un point indiquait qu'une grande bataille avait été livrée au voisinage ; ignorant encore tout de la protohistoire, on cherchait à reconnaître dans cette bataille une de celles de la Guerre des Gaules, or César avait attaqué sur la rive gauche de la Saône ceux des Helvètes qui n'avaient pas encore franchi le fleuve lors de son arrivée sur les lieux ; un procès-verbal des objets antiques trouvés aux alentours de Trévoux a été adressé au Ministère des Travaux publics le 11 décembre 1862, sa découverte permettrait, sans doute, de les connaître et d'en fixer l'époque approximative, probablement bien antérieure à 58 av. J.-C. Cependant le gros des Helvètes avait franchi la Saône et s'était dirigé vers l'ouest, suivi par l'armée romaine. La bataille décisive eut lieu à environ 18 milles (27 km) romanis de Bibracte. Napoléon iit rechercher par Stoflel un terrain qui correspondît à peu près à ce qu'on pouvait déduire du texte du De Bello Gallico la méthode du «portrait-robot», mais les policiers du Second Empire n'avaient pas inventé ce terme 1. La planche 4 14 montre qu'il a cru l'avoir trouvé à mi-chemin entre Luzy au sud et Chiddes au Nord, mais il y a dans les archives Chabaud trois brouillons, nécessairement antérieurs, qui situent la batail.e à l'est de l'arroux, au sud de Charbonnat ; si cette hypothèse n'a pas été retenue, c'est que les reconnaissances de Stolïel avaient condiiit à une découverte d'une importance capitale : il avait demandé qu'on reprît l'étude d'une vieille théorie, alors oubliée, selon laquelle Bibracte n'avait pas été à l'emplacement d'autun mais sur le Beuvray, Napoléon III 13. PI. 2 (pi. 3 de l'édition l'ion). 14. PI. 5 de l'édition Pion.

5 HISTOIRE DE JULES CÉSAR 147 avilit envoyé sur les lieux Verchère de Reffye qui avait fait commencer des fouilles par un érudit autunois, Bulliot ; les résultats avaient été tout de suite convaincants ; c'est pourquoi l'empereur avait renoncé à l'hypothèse «Charbonnat» pour accepter l'hypothèse «Luzy-Chiddes» ; parmi les papiers trouvés aux Tuileries, plusieurs documents concernaient cette question de Bibracte : une «lettre des habitants de la ville d'autun sur la situation de Bibrsctc», des «Notes sur les localités situées sur l'emplacement présumé de la déroute des Helvètes à environ 25 km d'autun par Ch. Aubertin», des «Notes pour servir à l'histoire de la ville d'autun, signé Hoidot-Deleage, (avec une) Carte des voies romaines du pays éduen», un «compte rendu des fouilles du Mont Beuvray adressé à l'empereur par M. Bulliot». Cependant Stoflel n'était pas satisfait du choix de Napoléon III : en 1886, il fit faire des fouilles, à ses frais en un site qui lui paraissait convenir davantage, près de Montmort ; ces fouilles lui donnèrent satisfaction, en les publiant il indiqua que le choix de Napoléon avait été influencé par une discussion sur le sens de «lalus aperlum» dans laquelle l'avis des latinistes l'avait emporté 15. Parmi les arguments intervenus, il y avait eu aussi la question des distances : une dépêche télégraphique adressée de Compiègne, le 2 décembre 1862, par Storïel à Chabaud, lui demandait d'indiquer «de suite» les distances exactes de Trévoux à Toulon-sur-Arroux. L'identification de Bibracte conduisit aussi Napoléon à modifier l'itinéraire qu'il avait d'abord envisagé pour la marche de l'armée romaine de Bibracle à Vesontio : sa planche 3 w le fait partir du Beuvray par Tonnerre, Étrochey, Arc-en-Barrois et Langres, tandis qu'un brouillon des archives Chabaud le faisait partir d'autun et passer par Chagny, Dijon, Thil-Châtel et Gray. Quant à la marche de Vesonlio à l'alsace, ce brouillon l'indique par Vcsoul, Lure, Belfort et Dannemarie, tandis que la planche 3 donne un itinéraire par Villcrsexel, Arcey et Belfort. Dans les deux cas, la bataille avec Arioviste est située entre Mulhouse et Cernay en raison de sépultures fouillées par l'archéologtie alsacien de Ring. Plus tard, le colonel Stoflel proposa de situer la bataille au pied des Vosges au nord de Colmar en appliquant la méthode du «portrait-robot» Colonel E. STOKI'EL, Histoire de Jules César, Guerre, Civile, p. 441 (cf. pi. 2,'J). 16. PI. I (le l'édition Pion. 17. Colonel E. STOPFEL, Guerre de César et d'arioinste et premières opérations de César en l'an 702, Imprimerie Nationale, 1890, p. 55 et suiv.

6 148 JOËL LE GALL Grâce aux archives de Raymond Chabaud et au relevé de Jules Soury, nous savons désormais mieux ce qu'a été la préparation de 1' «Histoire de Jules César». Napoléon III y a attaché une importance considérable et y a engagé tous les moyens que sa position exceptionnelle mettait à sa disposition ; il a l'ait appel aux hommes qui lui ont paru les plus compétents, son rôle propre étant de poser des questions, de faire exécuter des recherches en tous genres et des fouilles que rendaient possible son autorité en France, son prestige à l'étranger. Il a accueilli les suggestions qui lui ont été présentées par ses col'aborateurs, mais aiissi par tous ceux qui ont bien voulu lui en adresser 18 ; ce fut encore son rôle de choisir entre elles, et parfois contre l'avis même de ses collaborateurs de Stofl'el par exemple. Certes ses idées proprement historiques sont depuis longtemps ou admises par tous ou périmées, mais les résultats des recherches archéologiques qu'il a fait faire gardent valeur de témoignages sur l'état des lieux avant les bouleversements intervenus depuis son époque et la plupart de ses fouilles seraient impossibles aujourd'hui. C'est pourquoi il serait utile de retrouver les documents présents aux Tuileries le 4 septembre, or le relevé de Soury porte une note selon laquelle ces documents ont été remis le 3 juillet 1873 au Liquidateur de la Liste Civile : par suite, il y a de fortes chances qu'ils existent encore aujourd'hui ; d'après les recherches faites, ils ne sont pas aux Archives Nationales ; il est donc probable qu'ils se trouvent dans des archives privées. M. Schmittlein, alors député de Belfort, m'avait aflirmé qu'un dossier de Stofl'el se trouvait en Alsace chez quelqu'un qu'il connaissait. Malheureusement, M. Schmittlein a disparu avant de m'avoir donné l'adresse de cette personne. La recherche doit continuer ; peut-être sera-t-elle favorisée à nouveau par le hasard? J'invite à y participer tous les membres de la C.A.C.O. et les lecteurs de ses mémoires. 18. Un certain nombre (les études adressées à Napoléon IFI ont été publiées par la suite par les auteurs, niais quelles modifications y oui ils apporté.?

Formation complète. à distance. Le monde de la généalogie s ouvre à vous. 47 rue d Auvergne 41000 Blois. www.formation-genealogie.com.

Formation complète. à distance. Le monde de la généalogie s ouvre à vous. 47 rue d Auvergne 41000 Blois. www.formation-genealogie.com. 47 rue d Auvergne 41000 Blois Formation complète à distance www.formation-genealogie.com 47 rue d'auvergne 41 000 Blois Le monde de la généalogie s ouvre à vous tel 09 52 39 57 67 : Page 2 Page 11 Formation

Plus en détail

LES GRANDS NUMISMATES

LES GRANDS NUMISMATES 15 LES GRANDS NUMISMATES François Joyaux JULES SILVESTRE (1841 1918) Jules Silvestre fut le premier grand spécialiste français de la numismatique extrême-orientale. Sa carrière militaire et administrative

Plus en détail

APPENDICE 3 FORMULES UTILISÉES EN APPLICATION DU TRAITÉ DE BUDAPEST ET DE SON RÈGLEMENT D EXÉCUTION

APPENDICE 3 FORMULES UTILISÉES EN APPLICATION DU TRAITÉ DE BUDAPEST ET DE SON RÈGLEMENT D EXÉCUTION APPENDICE FORMULES UTILISÉES EN APPLICATION DU TRAITÉ DE BUDAPEST ET DE SON RÈGLEMENT D EXÉCUTION page. Cet appendice contient 4 formules, numérotées de BP/ à BP/4. Elles ont été préparées par le Bureau

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1208094L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1208094L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères PROJET DE LOI autorisant l approbation de l accord entre le Gouvernement de la République française, le Conseil fédéral suisse et l Organisation européenne

Plus en détail

Google fait alors son travail et vous propose une liste de plusieurs milliers de sites susceptibles de faire votre bonheur de consommateur.

Google fait alors son travail et vous propose une liste de plusieurs milliers de sites susceptibles de faire votre bonheur de consommateur. Quelques resultats de méthode : Entre le 20 Juillet et le 20 Octobre 2011 : Sur une liste de seulement 60 mots clés ou séquences clés 1. 7 sont premiers sur Google soit 12 % 2. 16 sont dans les 3 premiers

Plus en détail

Formulaire d inscription - Licence canonique

Formulaire d inscription - Licence canonique Formulaire d inscription - Licence canonique Titulaire d un diplôme étranger Semestre d automne 2014 Semestre de printemps 2015 Délai d inscription : 30 avril 2014 Délai d inscription : 30 novembre 2014

Plus en détail

PV CHSCT. Le procès-verbal est un document administratif, une pièce officielle. Le procès-verbal à pour objet de prendre actes des,

PV CHSCT. Le procès-verbal est un document administratif, une pièce officielle. Le procès-verbal à pour objet de prendre actes des, PV CHSCT Le procès-verbal est un document administratif, une pièce officielle. Le procès-verbal à pour objet de prendre actes des, Informations transmises au CHSCT, Avis émis par le CHSCT lors des consultations

Plus en détail

Par$e III : Rome. Thème 2 L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION. Pourquoi l Empire romain a- t- il duré aussi longtemps?

Par$e III : Rome. Thème 2 L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION. Pourquoi l Empire romain a- t- il duré aussi longtemps? Par$e III : Rome Thème 2 L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION Pourquoi l Empire romain a- t- il duré aussi longtemps? 1 Thème 2 L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION CAPACITÉS Connaître

Plus en détail

LES ASSURANCES SOCIALES CONDITIONS QUE DOIT REMPLIR UNE RÉGLEMENTATION COMMUNE A TOUTE LA FRANCE PAR M. LE COLONEL DE VILLE, MEMBRE TITULAIRE.

LES ASSURANCES SOCIALES CONDITIONS QUE DOIT REMPLIR UNE RÉGLEMENTATION COMMUNE A TOUTE LA FRANCE PAR M. LE COLONEL DE VILLE, MEMBRE TITULAIRE. LES ASSURANCES SOCIALES CONDITIONS QUE DOIT REMPLIR UNE RÉGLEMENTATION COMMUNE A TOUTE LA FRANCE PAR M. LE COLONEL DE VILLE, MEMBRE TITULAIRE. Parmi les nombreuses questions que soulève la réintégration

Plus en détail

Gagner en assurance et en confiance en soi

Gagner en assurance et en confiance en soi D après le site CIDJ.com Durant vos 3 ans de formation de BAC PRO, vous allez devoir effectuer au total 22 semaines de stage, généralement réparties en 6 + 16, c est-à-dire 6 semaines en classe de seconde

Plus en détail

Circulaire AI n o 182 du 18 juillet 2003

Circulaire AI n o 182 du 18 juillet 2003 _ Circulaire AI n o 182 du 18 juillet 2003 Accords bilatéraux avec l UE et l'aele Avec le bulletin n 118 du 30 septembre 2002 et la circulaire AI n 176 du 13 mars 2003, des réponses ont été apportées à

Plus en détail

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège.

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège. FICHE PÉDAGOGIQUE CYCLE 3 N 150 Février 2013 HISTOIRE RUBRIQUE l histoire de l école en France DOMAINES D ACTIVITÉS histoire, instruction civique et TUIC OBJECTIFS ET COMPÉTENCES * Objectifs * : en privilégiant

Plus en détail

NOUVELLE LOI SUR LES ASBL: NOUVELLES FORMALITES ET PUBLICATIONS

NOUVELLE LOI SUR LES ASBL: NOUVELLES FORMALITES ET PUBLICATIONS NOUVELLE LOI SUR LES ASBL: NOUVELLES FORMALITES ET PUBLICATIONS La nouvelle loi du 2 mai 2002 sur les asbl apporte des changements : - dans la rédaction des statuts ; - dans les formalités et les publications

Plus en détail

Voir en annexe 1 la liste de vocabulaire «milieux géographiques»

Voir en annexe 1 la liste de vocabulaire «milieux géographiques» à soi-même S éveiller à sa responsabilité de citoyen au monde Remarques : - on construit l espace en le vivant, en le représentant (maquette et plan), - les faits humains doivent être appréhendés simultanément

Plus en détail

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Résumé du livre Marjo a toujours rêvé d avoir une grande maison avec des animaux. Après avoir épousé Daniel, elle réalise son rêve et devient fermière.

Plus en détail

TOUTES LES QUESTIONS SUR DGEMC

TOUTES LES QUESTIONS SUR DGEMC TOUTES LES QUESTIONS SUR DGEMC DGEMC, c'est quoi? DGEMC peut-il être choisi en Première? Si je choisis DGEMC en Terminale, est-ce que je suis obligé(e) d'abandonner ma spécialité de Première? Est-ce que

Plus en détail

Défi lecture 2011-12

Défi lecture 2011-12 Défi lecture 201112 Contexte : Travail à partir des sélections du prix des incorruptibles 20062011.. Historique : Créé en 1988 par des libraires avec la collaboration de Françoise Xenakis, présidente d'honneur,

Plus en détail

DEMANDE DE REMBOURSEMENT DES COTISATIONS AVS

DEMANDE DE REMBOURSEMENT DES COTISATIONS AVS Envoyer à : Caisse suisse de compensation Case postale 3100 CH-1211 Genève 2 Ou autre caisse compétente Reçu le (ne pas remplir) DEMANDE DE REMBOURSEMENT DES COTISATIONS AVS 1. Données concernant la personne

Plus en détail

Les tableaux des Sabines dans le temps.

Les tableaux des Sabines dans le temps. Les tableaux des Sabines dans le temps. Giovanni Bazzi - L enlèvement de Sabines, 1520 Nicolas POUSSIN L'enlèvement des Sabines - vers 1637-1638 Pablo Picasso, 1962 Enlèvement des Sabines Écriture du livre

Plus en détail

Yohan 2014-2015 GESTION DE PROJET. Objectif : Création d'un site internet commercial pour l'entreprise LIS Santé

Yohan 2014-2015 GESTION DE PROJET. Objectif : Création d'un site internet commercial pour l'entreprise LIS Santé CARPENTIER BTS SIO Yohan 2014-2015 GESTION DE PROJET Objectif : Création d'un site internet commercial pour l'entreprise LIS Santé Phase de définition du projet liée à une définition de la mission La mission

Plus en détail

Tâche «complexe» sur la résistance intérieure

Tâche «complexe» sur la résistance intérieure Tâche «complexe» sur la résistance intérieure Consigne générale : Après avoir fuit votre Auvergne natale en juin 1940, Vous vous êtes enrôlés auprès du bureau central de renseignement et d action, le service

Plus en détail

L'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET) - Cycle 5 Cohorte B - Engagement postsecondaire, fichier liste

L'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET) - Cycle 5 Cohorte B - Engagement postsecondaire, fichier liste TABLE DES MATIÈRES Entrée...1 Engagement postsecondaire...1 Variables dérivées...11 8 mai 2009 Page i Section : Entrée Nom de la variable : RecordID Position : 1 Longueur : 10 Identification du répondant,

Plus en détail

Genèse de l'édifice. Lieu :

Genèse de l'édifice. Lieu : Genèse de l'édifice. Ce chalet a été construit par Monsieur L. en 1962. Sur ce terrain n'était qu'un vaste champ. Cependant, cela fait environ 30 ans que Monsieur L n'y est point remonté. Seules Madame

Plus en détail

Documentation et photothèque Base de donnée de photographies de jardins historiques

Documentation et photothèque Base de donnée de photographies de jardins historiques Documentation et photothèque Base de donnée de photographies de jardins historiques - 1 - Introduction Le but de ce dossier est de présenter la structure d une base de données permettant à une agence photographique

Plus en détail

Instructions aux organes d exécution du service civil sur l attestation du nombre de jours de service

Instructions aux organes d exécution du service civil sur l attestation du nombre de jours de service Office fédéral des assurances sociales Régime des APG Instructions aux organes d exécution du service civil sur l attestation du nombre de jours de service Valables dès le 1 er janvier 2004 318.707 f 5

Plus en détail

Résultats de l enquête de satisfaction

Résultats de l enquête de satisfaction Résultats de l enquête de satisfaction (Novembre-Février 2012) 88 Questionnaires ont été rendus Nous vous en remercions! Votre situation Etes-vous abonné à la médiathèque de Scionzier? A propos des horaires

Plus en détail

LIVRET DE PRÉSENTATION DE LA PROCÉDURE DE VALIDATION D ACQUIS DE L EXPÉRIENCE POUR L ACCÈS AUX QUALIFICATIONS FÉDÉRALES

LIVRET DE PRÉSENTATION DE LA PROCÉDURE DE VALIDATION D ACQUIS DE L EXPÉRIENCE POUR L ACCÈS AUX QUALIFICATIONS FÉDÉRALES Livret de présentation de la procédure de Validation d Acquis de l Expérience pour l accès aux qualifications fédérales. PARTIE 1 du dossier : RECEVABILITE PARTIE 2 du dossier : ANALYSE DE L EXPERIENCE

Plus en détail

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand OFFRES D OPTIONS DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand Option DP3 Qu est-ce que la DP3? La DP3 est une option de Découverte

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi Citation : V. L. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDGAE 22 Appel n o : GE-14-30 ENTRE : V. L. Appelant et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU TRIBUNAL DE

Plus en détail

Académie Ibn Sina. Au fil du temps. Date : 12/12/2013. Fait par : Hiba Chaoub Et Adam Amari

Académie Ibn Sina. Au fil du temps. Date : 12/12/2013. Fait par : Hiba Chaoub Et Adam Amari Académie Ibn Sina Au fil du temps Date : 12/12/2013 Fait par : Hiba Chaoub Et Adam Amari Table des matières De 1905 à 1960... 1 Le changement... 1 Les causes de ce changement... 1 Les conséquences de ce

Plus en détail

Direction Générale de la Cohésion Sociale

Direction Générale de la Cohésion Sociale Fiche technique : Présentation du décret n 2013-994 du 7 novembre 2013 organisant la transmission d informations entre départements en application de l article L. 221-3 du code de l action sociale et des

Plus en détail

LES EVANGILES SYNOPTIQUES

LES EVANGILES SYNOPTIQUES TABLE / INTRODUCTION - 1 - De Saint-Marc jusqu'à Tertullien TOME IX LES EVANGILES SYNOPTIQUES TABLE / INTRODUCTION / AVERTISSEMENT 1 9 9 1 TABLE / INTRODUCTION - 2 TABLE DES CHAPITRES Page : Introduction

Plus en détail

FICHE TYPE D'INVENTAIRE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATERIEL DE LA FRANCE. «La calligraphie» Indexation :

FICHE TYPE D'INVENTAIRE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATERIEL DE LA FRANCE. «La calligraphie» Indexation : «La calligraphie» Présentation sommaire Identification : Utilisation de l'écriture comme art Personne(s) rencontrée(s) : Brigitte PALARIC Localisation municipalité) : (région, département, Ville : Allaire

Plus en détail

1. Approbation du procès-verbal de l'assemblée générale du 23 mars 2010

1. Approbation du procès-verbal de l'assemblée générale du 23 mars 2010 Procès-verbal de l Assemblée générale de l AETOC - Association d entraide de personnes souffrant de troubles obsessionnels-compulsifs du 15 mars 2011 de 18 h. 45 à 21 h., Association Parole, 1 rue du Vieux-Billard

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

HERVIEU Valentin ODDON Agathe LU Jigang. SI28 - Projet intéractif. Initiation à la langue chinoise

HERVIEU Valentin ODDON Agathe LU Jigang. SI28 - Projet intéractif. Initiation à la langue chinoise HERVIEU Valentin ODDON Agathe LU Jigang SI28 - Projet intéractif Initiation à la langue chinoise 1 Introduction En tant que groupe franco-chinois et étudiants en génie informatique, nous avons décidé d

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi Citation : S. M. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDGAE 67 Appel n o : GE-14-803 ENTRE : S. M. Appelant Prestataire et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU

Plus en détail

La bataille de Waterloo

La bataille de Waterloo La bataille de Waterloo C'est le 18 juin 1815 que l'avenir de l'europe s'est joué sur les champs de seigle au sud de Bruxelles. Toutefois, les combats n'eurent pas lieu à Waterloo même mais sur le territoire

Plus en détail

La Presse des Tranchées.

La Presse des Tranchées. La Presse des Tranchées. Importance du phénomène Il dut y avoir au moins 500 journaux des tranchées et très certainement plus, car les journaux de «14» étaient de si mauvaise qualité et de si faible tirage

Plus en détail

Le 25 mai 2014 auront lieu les élections européennes.

Le 25 mai 2014 auront lieu les élections européennes. Note à l attention des représentants de la presse Campagne d information et de sensibilisation concernant l inscription des non- Luxembourgeois sur les listes électorales dans le cadre des élections européennes

Plus en détail

Université Paris I Panthéon-Sorbonne Maison des Sciences économiques. Table-ronde DERPI- EHESE Vendredi 25 octobre 2013

Université Paris I Panthéon-Sorbonne Maison des Sciences économiques. Table-ronde DERPI- EHESE Vendredi 25 octobre 2013 Université Paris I Panthéon-Sorbonne Maison des Sciences économiques Table-ronde DERPI- EHESE Vendredi 25 octobre 2013 Les personnes morales étrangères, comme objet d'une sanction pénale française David

Plus en détail

enfant ou un bébé (moins de nécessaire deux ans)

enfant ou un bébé (moins de nécessaire deux ans) DROITS DES PASSAGERS AERIENS FORMULAIRE DE PLAINTE UE CE FORMULAIRE PEUT ÊTRE UTILISE POUR DEPOSER UNE PLAINTE À L'ENCONTRE D'UNE COMPAGNIE AÉRIENNE ET/OU D'UN ORGANISME NATIONAL DE CONTRÔLE. Droits des

Plus en détail

Politique sur le code de conduite et les conflits d intérêts à l intention des membres des conseils de section de l OCRCVM

Politique sur le code de conduite et les conflits d intérêts à l intention des membres des conseils de section de l OCRCVM Politique sur le code de conduite et les conflits d intérêts à l intention des membres des conseils de section de l OCRCVM Les membres des conseils de section (les «Membres») sont tenus de lire et de signer

Plus en détail

Questionnaire à destination des élèves 4 e -2 de à remplir avant ou après la visite aux Archives

Questionnaire à destination des élèves 4 e -2 de à remplir avant ou après la visite aux Archives Questionnaire à destination des élèves 4 e -2 de à remplir avant ou après la visite aux Archives Découvrir les archives 1- Quelle est ta représentation des archives? 2- À chaque idée reçue correspond une

Plus en détail

Jeu pour l oral «Les vies antérieures» Devinez les vies antérieures de vos amis!

Jeu pour l oral «Les vies antérieures» Devinez les vies antérieures de vos amis! www.ciel.fr Jeu pour l oral «Les vies antérieures» Devinez les vies antérieures de vos amis! Jeu réalisé par Maïwenn Morvan avec le soutien de Bruno Jactat www.ateliers-alea.com Objectif pédagogique :

Plus en détail

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique Georges BORGEAUD La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir Dans Echos de Saint-Maurice, 1966, tome 64, p. 18-22 Abbaye de Saint-Maurice 2013 Souvenir

Plus en détail

Règlement des départs en semestre d études à l étranger. avec validation d expériences

Règlement des départs en semestre d études à l étranger. avec validation d expériences Règlement des départs en semestre d études à l étranger avec validation d expériences Qui peut partir et à quel niveau? En TC4, si l étudiant a validé au minimum 18 UV à l issue du TC03. En GX1, si l étudiant

Plus en détail

Vérification et maintenance des systèmes de sécurité des ERP de la Ville de Suippes. Règlement de consultation R.C.

Vérification et maintenance des systèmes de sécurité des ERP de la Ville de Suippes. Règlement de consultation R.C. 06-2014 Vérification et maintenance des systèmes de sécurité des ERP de la Ville de Suippes Règlement de consultation R.C. La procédure de consultation utilisée est le MAPA, en application de l article

Plus en détail

PETIT GUIDE POUR LA RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ

PETIT GUIDE POUR LA RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ PETIT GUIDE POUR LA RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ EN PREAMBULE C est une épreuve de concours à part entière. C est le résultat d un vrai travail personnel. C est la pièce principale du dossier d inscription

Plus en détail

VILLEBRUMIER SEPTEMBRE 2000 1

VILLEBRUMIER SEPTEMBRE 2000 1 VILLEBRUMIER SEPTEMBRE 2000 1 Le Mot du Maire, (discours prononcé lors de l'inauguration de la fontaine) "Tout d'abord, permettez-moi de vous adresser au nom de la municipalité, mes meilleurs vœux pour

Plus en détail

Ils constituent un cadre pour l organisation, le pilotage et l évaluation du dispositif et doivent servir de base à sa «labellisation».

Ils constituent un cadre pour l organisation, le pilotage et l évaluation du dispositif et doivent servir de base à sa «labellisation». COURS NATIONAUX INTEGRES dans la scolarité primaire Circonscription du Pays de Gex Éléments pour une contractualisation du partenariat entre - l Education nationale, - les sections nationales et les associations

Plus en détail

Formation complète. à distance professionnelle. Le monde de la généalogie s ouvre à vous. 47 rue d Auvergne 41000 Blois. www.formation-genealogie.

Formation complète. à distance professionnelle. Le monde de la généalogie s ouvre à vous. 47 rue d Auvergne 41000 Blois. www.formation-genealogie. 47 rue d Auvergne 41000 Blois Formation complète à distance professionnelle www.formation-genealogie.com 47 rue d'auvergne 41 000 Blois Le monde de la généalogie s ouvre à vous tel 09 52 39 57 67 : courriel

Plus en détail

Ne pas confondre «nouveau» et «neuf»

Ne pas confondre «nouveau» et «neuf» Mon nouveau mari a une voiture ancienne. Ne pas confondre «nouveau» et «neuf» Les critères de distinction entre les deux adjectifs sont les suivants: Neuf Ce qui est neuf n'a jamais été utilisé. Par exemple,

Plus en détail

MAISON NATALE DE VICTOR HUGO

MAISON NATALE DE VICTOR HUGO LA MAISON NATALE DE VICTOR HUGO LE PARCOURS GAVROCHE PRÉSENTE 1 LE SAVAIS-TU? Victor Hugo est né au premier étage de cette maison le 26 février 1802. Tu connais peut-être ce grand écrivain par ses romans

Plus en détail

Introduction. l improvisation, de très nombreuses situations sont décrites.

Introduction. l improvisation, de très nombreuses situations sont décrites. Introduction Suite à l évolution des modes de vies et de la technique, il nous a paru indispensable de renouveler et d adapter cet ouvrage. En effet, de nos jours, presque tout le monde possède un téléphone

Plus en détail

Ombudsman des banques suisses

Ombudsman des banques suisses Ombudsman des banques suisses La procédure en bref Résumé de la procédure de médiation INSTANCE D INFORMATION ET DE MÉDIATION NEUTRE L Ombudsman des banques suisses est un médiateur neutre qui examine

Plus en détail

USAIN BOLT. Table des matières. Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2012. Fiche professeur... 2. Fiche élève 1...

USAIN BOLT. Table des matières. Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2012. Fiche professeur... 2. Fiche élève 1... USAIN BOLT Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève 1... 5 Fiche élève 2... 6 Narration de séances et productions d élèves... 7 1 Fiche professeur USAIN BOLT Niveaux et objectifs pédagogiques

Plus en détail

Introduction. Pourquoi une suite? Boîte à outils, mais pas boîte noire

Introduction. Pourquoi une suite? Boîte à outils, mais pas boîte noire Pourquoi une suite? Introduction Ce nouvel ouvrage fait suite à «Traiter des données historiques» paru en 2001 dont il se veut le prolongement et un complément. Plusieurs sollicitations ont concouru pour

Plus en détail

Titre Nom Prénom Adresse adresse 2 NPA localité. Lausanne, le XX yyyyy 2014. Vivre en Suisse en 2014 votre avis compte! Cher Monsieur / Chère Madame,

Titre Nom Prénom Adresse adresse 2 NPA localité. Lausanne, le XX yyyyy 2014. Vivre en Suisse en 2014 votre avis compte! Cher Monsieur / Chère Madame, Lausanne, le XX yyyyy 2014 Vivre en Suisse en 2014 votre avis compte! Cher Monsieur / Chère Madame, Le Centre de compétence suisse en sciences sociales (FORS) à l'université de Lausanne réalise l European

Plus en détail

ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE

ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE DAMIEN PÉAN ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE LES GUIDES PRATIQUES GESTION - COMPTABILITÉ - FINANCE Comprendre les comptes annuels et améliorer la situation financière de l entreprise

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

LA DISSERTATION HISTORIQUE ET L EXAMEN ORAL : CONSIGNES DE BASE

LA DISSERTATION HISTORIQUE ET L EXAMEN ORAL : CONSIGNES DE BASE LA DISSERTATION HISTORIQUE ET L EXAMEN ORAL : CONSIGNES DE BASE 1. LA DISSERTATION HISTORIQUE 1.1. Choix du sujet d examen Le champ de l examen est défini par l étudiant-e en accord avec l enseignant responsable.

Plus en détail

Veuillez utiliser la liste de vérification ci-dessous pour vous assurer de ne rien oublier. Les demandes incomplètes ne seront pas étudiées.

Veuillez utiliser la liste de vérification ci-dessous pour vous assurer de ne rien oublier. Les demandes incomplètes ne seront pas étudiées. Conseil des arts des TNO Demande de subvention : écriture et édition Vous devez absolument remplir cette page pour que votre demande de subvention soit prise en considération. Section A Résumé du projet

Plus en détail

COMITE DU COMMERCE DES AERONEFS CIVILS. Projet. Compte rendu de la réunion du Comité tenue le 14 mars 1988

COMITE DU COMMERCE DES AERONEFS CIVILS. Projet. Compte rendu de la réunion du Comité tenue le 14 mars 1988 "STRICTED '*9 988 Déciale COMITE DU COMMERCE DES AERONEFS CIVILS Projet Compte rendu de la réunion du Comité tenue le 14 mars 1988 Les délégations sont invitées à faire parvenir au secrétariat, d'ici au

Plus en détail

Convention sur la reconnaissance des divorces et des séparations de corps

Convention sur la reconnaissance des divorces et des séparations de corps Texte original Convention sur la reconnaissance des divorces et des séparations de corps 0.211.212.3 Conclue à La Haye le 1 er juin 1970 Approuvée par l Assemblée fédérale le 4 mars 1976 1 Instrument de

Plus en détail

Bulletin officiel 155. Page 16 DOSSIER DE DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE. concernant

Bulletin officiel 155. Page 16 DOSSIER DE DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE. concernant Page 16 Cachet du centre désigné par le Ministère de la Culture et de la Communication pour mettre en place sous sa responsabilité la procédure VAE DOSSIER DE DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE

Plus en détail

Procédure pour évaluer et/ou éditer un article

Procédure pour évaluer et/ou éditer un article Procédure pour évaluer et/ou éditer un article Rôle des membres du comité de rédaction dans le processus de révision d un article : 1. Rôle de la Rédactrice en chef 2. Rôle des Rédacteurs adjoints 3. Rôle

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS DE LA CAMPAGNE «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 Réalisé par le Service Prévention Santé de

Plus en détail

Release Note Version 1.3

Release Note Version 1.3 Release Note Version 1.3 Date de publication Release Note : 28/08/2014 Date de mise en production Checkinatwork : 23/09/2014 Contact : Eranova Téléphone : + 32 (0)2 511 51 51 Fax : + 32 (0)2 788 51 58

Plus en détail

Le dépôt des candidatures est ouvert du 4 janvier au 26 février 2016.

Le dépôt des candidatures est ouvert du 4 janvier au 26 février 2016. Règlement de la deuxième édition (2016-2018) Lausanne, novembre 2015 1. Généralités Reconnu à l échelle internationale, le Musée de l Elysée est l un des plus importants musées entièrement consacrés à

Plus en détail

LICENCE LANGUES, LITTÉRATURES ET CIVILISATIONS ETRANGÈRES, SP. ESPAGNOL

LICENCE LANGUES, LITTÉRATURES ET CIVILISATIONS ETRANGÈRES, SP. ESPAGNOL LICENCE LANGUES, LITTÉRATURES ET CIVILISATIONS ETRANGÈRES, SP. ESPAGNOL Domaine ministériel : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention : LANGUES, LITTÉRATURES ET CIVILISATIONS ÉTRANGÈRES Présentation La licence

Plus en détail

Les principales ressources jésuites en France

Les principales ressources jésuites en France octobre 2010 Les principales ressources jésuites en France A l image de la Compagnie de Jésus, les ressources documentaires la concernant ont beaucoup voyagé. Il peut donc être difficile de se repérer

Plus en détail

B B A C U C C U C G 2 E 0 B 0

B B A C U C C U C G 2 E 0 B 0 Test psychotechnique ISI : Mastermind Test psychotechnique ISI : Mastermind Le Mastermind est un jeu de société, créé danss les années 70, opposant deux adversaires et dans lequel l un des joueurs doit

Plus en détail

N 03-30038 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

N 03-30038 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COUR DE CASSATION N 03-30038 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Président : M. CANIVET AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier : Mme MATHIA Avocat général : Mme BARRAIRON Assemblée Plénière Arrêt du 24 Juin 2005 LA COUR

Plus en détail

Formulaire de données personnelles pour la détermination du canton débiteur Haute école spécialisée/etablissement ou Ecole supérieure spécialisée

Formulaire de données personnelles pour la détermination du canton débiteur Haute école spécialisée/etablissement ou Ecole supérieure spécialisée Formulaire de données personnelles pour la détermination du canton débiteur Haute école spécialisée/etablissement ou Ecole supérieure spécialisée : Filière d études : Plein temps ou temps partiel : Nom

Plus en détail

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne 2011 Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne Rédaction Marc-Olivier Robert Lambert Collaboration Francis Picotte Mise en page Nathalie Cloutier Révision linguistique

Plus en détail

Créer votre propre modèle

Créer votre propre modèle Créer votre propre modèle Vous recherchez un modèle personnalisé pour vos présentations Microsoft PowerPoint qui comprend le nom de votre organisation et un arrière-plan unique avec les couleurs et les

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/MP.PP/WG.1/2010/8 Distr. générale 17 mai 2010 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Réunion des Parties à la Convention sur l accès

Plus en détail

Accompagnement Individualisé à Domicile (AID) Document pour les parents année 2015/2016

Accompagnement Individualisé à Domicile (AID) Document pour les parents année 2015/2016 Accompagnement Individualisé à Domicile (AID) Document pour les parents année 2015/2016 Informations et formulaire d inscription version du 7 juillet 2015 Il est recommandé aux familles de demander à la

Plus en détail

Deuxième Guerre mondiale

Deuxième Guerre mondiale Musée de la Défense aérienne de Bagotville Premier cycle du primaire Nom : Deuxième Guerre mondiale FICHES D HISTOIRE Cher élève, Je m appelle Charles. Je vis au Canada avec ma soeur Charlotte et nos parents.

Plus en détail

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS Cycle et niveau Cycle 3, classe de CM1 Chapitre Le Moyen Age Objectifs Découvrir les conséquences de la rivalité opposant le Roi de France au plus puissant de ces

Plus en détail

COUR DES COMPTES ------ TROISIEME CHAMBRE ------ QUATRIEME SECTION ------ Arrêt n 58866 ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARTS ET METIERS PARISTECH

COUR DES COMPTES ------ TROISIEME CHAMBRE ------ QUATRIEME SECTION ------ Arrêt n 58866 ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARTS ET METIERS PARISTECH COUR DES COMPTES TROISIEME CHAMBRE QUATRIEME SECTION Arrêt n 58866 ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARTS ET METIERS PARISTECH Exercice 2007 Rapport n 2010-496-0 Séance du 28 juin 2010 Lecture publique du 27

Plus en détail

Demande de résidence Aquitaine-Singapour 15 octobre 30 novembre 2015

Demande de résidence Aquitaine-Singapour 15 octobre 30 novembre 2015 Demande de résidence Aquitaine-Singapour 15 octobre 30 novembre 2015 ÉCLA Aquitaine invite les auteurs et écrivains aquitains à soumettre leur candidature pour l obtention d une résidence d écriture de

Plus en détail

LE GUIDE DU MAUVAIS MANAGER

LE GUIDE DU MAUVAIS MANAGER Gilles Roux LE GUIDE DU MAUVAIS MANAGER Pourquoi tant de chefs sont-ils nuls? Mon Petit Éditeur en collaboration avec les Éditions Majarogi Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur :

Plus en détail

Les assurés pourront ainsi déposer leur demande à partir de la publication du décret.

Les assurés pourront ainsi déposer leur demande à partir de la publication du décret. MESURE PRÉVOYANT L'ÉLARGISSEMENT DES POSSIBILITÉS DE DÉPART À LA RETRAITE À 60 ANS Questions-Réponses Décret n 2012-847 du 2 juillet 2012 1 A qui la mesure bénéficiera-t-elle? Cette mesure concerne l ensemble

Plus en détail

Guide d utilisation de la base de données

Guide d utilisation de la base de données Guide d utilisation de la base de données Introduction Ce guide a pour objet de présenter le contenu de la base de données relatives aux traductions de textes économiques disponibles sur le site Web EE-T

Plus en détail

Règlement sur la tenue des dossiers et des cabinets de consultation et sur la cessation d exercice des ingénieurs forestiers

Règlement sur la tenue des dossiers et des cabinets de consultation et sur la cessation d exercice des ingénieurs forestiers Règlement sur la tenue des dossiers et des cabinets de consultation et sur la cessation d exercice des ingénieurs forestiers Loi sur les ingénieurs forestiers (chapitre I-10, r. 13) SECTION I DISPOSITION

Plus en détail

NOM : Prénom : classe :

NOM : Prénom : classe : NOM : Prénom : classe : Un genre cinématogaphique : LE PEPLUM Même si des péplums sont réalisés à partir de la fin du XIXe siècle, on ne les appelle ainsi qu à partir de la moitié du XXe siècle. Néanmoins,

Plus en détail

Repérer l'origine de l'information sur Internet et évaluer sa fiabilité

Repérer l'origine de l'information sur Internet et évaluer sa fiabilité Repérer l'origine de l'information sur Internet et évaluer sa fiabilité Compétence du socle : Je sais relever des éléments me permettant de connaître l'origine de l'information (auteur, date, source...)

Plus en détail

ANNEXE 4 RAPPORT DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF)

ANNEXE 4 RAPPORT DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) ANNEXE 4 RAPPORT DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) RAPPORT DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) En vue d'une première discussion, le comité permanent

Plus en détail

Epreuve orale de langues vivantes obligatoires (LVO) en série L

Epreuve orale de langues vivantes obligatoires (LVO) en série L Ce document s adresse aux professeurs d élèves de Terminale L ainsi qu aux professeurs convoqués à faire passer les oraux en juin en centre d interrogation. Par «épreuve ponctuelle», on entend les candidats

Plus en détail

REQUÊTE CONTRE UN ARRETE DE RECONDUITE A LA FRONTIERE

REQUÊTE CONTRE UN ARRETE DE RECONDUITE A LA FRONTIERE A Madame ou Monsieur le Juge Délégué du tribunal administratif de REQUÊTE CONTRE UN ARRETE DE RECONDUITE A LA FRONTIERE (Si l arrêté de reconduite à la frontière a été pris à la suite d un refus de séjour

Plus en détail

Équipe E. P. S. d Eure-et-Loir

Équipe E. P. S. d Eure-et-Loir GUIDE À L INTENTION DES ACCOMPAGNATEURS BÉNÉVOLES EN CYCLO VTT Équipe E. P. S. d Eure-et-Loir Page 1 PRÉSENTATION Madame, Mademoiselle, Monsieur, Tout d'abord, permettez-nous de vous remercier pour l aide

Plus en détail

Mémoires d'hier, Quartiers d'aujourd'hui

Mémoires d'hier, Quartiers d'aujourd'hui Collège Camille Claudel 41C, rue de Bammeville 76100 ROUEN Tel : 02.32.18.57.00 Fiche Méthode Histoire des Arts Étudier une peinture en Histoire Nom / Prénom... Classe... Mémoires d'hier, Quartiers d'aujourd'hui

Plus en détail

Communiqué de presse 1 9. Embargo: mardi 10 juillet 2007, 11h.00

Communiqué de presse 1 9. Embargo: mardi 10 juillet 2007, 11h.00 Communiqué de presse 1 9 Communiqué de presse Lieu: St-Gall / Zurich Date: lundi 9 juillet 2007 Embargo: mardi 10 juillet 2007, 11h.00 Aperçu 1 Augmentation dramatique des faillites des privés... 2 1.1

Plus en détail

Algorithmique et Programmation Projets 2012/2013

Algorithmique et Programmation Projets 2012/2013 3 Dames 3. Objectif Il s agit d écrire un programme jouant aux Dames selon les règles. Le programme doit être le meilleur possible. Vous utiliserez pour cela l algorithme α β de recherche du meilleur coup

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE OMPI H/EXTR/09/1 ORIGINAL : français DATE : 11 août 2009 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F RÉUNION EXTRAORDINAIRE DES ÉTATS CONTRACTANTS DE L ACTE DE LONDRES (1934) DE L ARRANGEMENT

Plus en détail

1 sur 5 10/06/14 13:10

1 sur 5 10/06/14 13:10 Time Machine est un outil proposé par Mac OS depuis sa version 10.5 (Leopard) et qui permet d'effectuer des sauvegardes de votre disque dur de manière régulière. Mais au-delà de la simple sauvegarde périodique,

Plus en détail

WSS Windows Sharepoint Services Guide pratique. Section Technopédagogie

WSS Windows Sharepoint Services Guide pratique. Section Technopédagogie WSS Windows Sharepoint Services Guide pratique Section Technopédagogie Août 2007 1. QU EST CE QUE WSS? «Un site WSS SharePoint est un site Web représentant un espace de collaboration et un lieu de stockage

Plus en détail