Un petit mot de l'auteur

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un petit mot de l'auteur"

Transcription

1 LEAN DIGESTION Ce qu'on a oublié de vous dire sur le Lean Management Réponses à 6 questions fondamentales Par Rodolphe Simonot auteur du blog Contact :

2 Un petit mot de l'auteur Dans cet E-Book, vous trouverez les réponses aux 6 questions qui me sont le plus souvent posées à propos du Lean. En effet, la transformation au Lean Management est bien souvent une étape délicate de la vie des organisations et de fait pose problème et donc questions. Elle impacte non seulement les opérationnels dans leurs activités de fabrication mais aussi et surtout le système de management qui encadre ces opérationnels. Bien souvent le déploiement du Lean s'arrête aux premiers cités et aux premiers touchés : "les opérationnels" et lorsqu'il s'agit d'aller plus loin, au niveau des managers, c'est une autre histoire. Car on ne sait pas comment s'y prendre pour faire changer un système de management et ce n'est pas facile. Beaucoup d'experts et de consultants effleurent même le sujet et préfèrent marquer leur succès par la réussite d'un management visuel (5S, indicateurs, Instructions de travail...) qui bien souvent cache la misère du système de management. J'aborde ici 6 questions qui touchent la démarche de fond du système de management et qui, je l'espère, pourront vous aider dans votre réflexion sur le sujet. Si ce n'est pas encore le cas pour vous, inscrivez vous à ma liste de diffusion car elle vous permettra de bénéficier de nombreux autres cadeaux et avantages (Vidéos, power point, articles sondages..). Allez sur le blog et cliquez simplement sur le bouton "TELECHARGER". Bonne lecture, diffusez ce document et RDV sur le Blog... Lean Digestion - Page 2

3 Sommaire 1 - Quels sont les pré-requis à une démarche Lean? Page Comment ne pas faire peur avec les standards? Page Comment auditer sans me faire détester? Page Pourquoi le Lean n'est-il pas une boîte à outils? Page La culture occidentale est-elle compatible avec le LEAN? Page Comment m'assurer que ma démarche Lean va durer? Page 21 Lean Digestion - Page 3

4 1 - Quels sont les pré-requis requis à une démarche Lean? Effectivement, il se trouve qu il existe quelques analogies intéressantes pour réussir le Lean et la culture des carottes : Ceci n est pas une histoire drôle. Lors d une promenade dans la campagne de la banlieue parisienne, je tombe nez à nez avec un des agriculteurs locaux qui, visiblement, a l intention de me faire un brin de conversation. Celui-ci sortait d un de ses champs et n ayant aucune compétence dans le domaine de l agriculture, je lui demande ce qu il cultive dans la région. «Des carottes», voilà le sujet lancé, je n arrivais plus à l arrêter. Pourtant, après une demi-heure d exposé sur les carottes, je commençais à trouver le sujet fort intéressant et surtout avec de fortes similarités avec l implantation du lean dans les organisations. Lean Digestion - Créer un contexte favorable : mon cher agriculteur a bien insisté sur ce point, le champ doit être bien travaillé avant de semer mi-février sinon les résultats ne seront pas à la hauteur. Il en est de même pour déployer le Lean, le terrain doit être favorable. On ne lance pas le Lean pour sauver une situation désespérée e dans un contexte social instable. Et pourtant, c est ce qui se passe la plupart du temps. Les gestionnaires qui voient leurs résultats se dégrader ne savent plus comment réagir, entendent parler d une méthode japonaise qui permet de redevenir compétitif rapidement et lance une démarche Lean afin de sauver leur peau. Lancer le Lean dans ce type de conditions, c est un peu comme demander à mon agriculteur de planter ses carottes sur un terrain de tennis! Ca peut se faire mais tout de même Aussi, afin de maximiser vos chances de réussite, assurez-vous que votre projet Page 4

5 Lean s inscrive dans une réelle volonté de s améliorer à tous les niveaux de l organisation : direction, gestionnaires mais surtout employés. Le «pourquoi je dois changer» au même titre que le «pourquoi labourer» doit être parfaitement clair pour toutes les personnes qui seront impliquées dans un projet Lean. Il ne faut pas nécessairement éviter tous les contextes de crise pour lancer un projet Lean, au contraire, ils peuvent catalyser le changement, mais dans ce genre de situation, il faut veiller à bien communiquer et expliquer le «pourquoi on doit changer». Laisser le temps au temps. «Eh oui, les carottes se font attendre longtemps» me rappelle sans cesse mon agriculteur! 3 à 4 mois Eh bien le Lean c est encore plus long. On ne fait pas du Lean pour satisfaire les attentes trimestrielles des analystes des marchés boursiers. Il n existe qu une seule manière de faire pousser des carottes en terre et si les semences ne sont pas plantées à temps, il ne faut pas espérer faire de la soupe au printemps. Alors pour le Lean c est un peu la même chose, il faut que la démarche s inscrive dans la durée et dans une vision long terme de l organisation. Oui, c est vrai, certains résultats rapides peuvent se dégager mais si les fondations ne sont pas solides et ne sont pas maintenus dans le temps, les premiers effets disparaitront aussi vite et laisseront un sentiment de duperie de la part des gestionnaires envers les employés qui sera néfaste au climat social. Acheter une bonne dose de rigueur. «La terre :; pas trop humide mais suffisamment et surtout l'aérer régulièrement entre les sillons!» m expliquait-il en roulant entre ses doigts les morceaux d argile. L importance de la rigueur dans les soins quotidiens, le respect du travail bien fait et la continuité dans le temps sont les critères de succès d une carotte. La réussite du Lean passe par les mêmes critères de succès et c est probablement la partie la plus difficile. Semer de la rigueur dans votre organisation exige tout d abord de vous appliquer à vous-même cette rigueur. Si j exige de la rigueur dans la propreté de l atelier, le rangement du bureau ou l arborescence électronique et que je ne vais jamais vérifier par manque de temps ou d intérêt, les carottes sont cuites! Tout passe d abord et avant tout, par vous! C'est seulement après que vous pourrez discuter, expliquer et exiger. Mon agriculteur arpentait deux Lean Digestion - Page 5

6 fois par jour son champ de carottes en égrenant la terre entre ses doigts pour en déterminer les besoins en arrosage. Soyez exemplaire et montrez l importance que la rigueur dans le respect des standards opérationnels, du rangement de l atelier, de la qualité graphique revêt pour vous; communiquez, expliquez, le reste suivra. Ca n est pas si facile qu'il n'y paraît. Après les deux premières minutes de son exposé sur les carottes, je me suis dit que ça n allait pas prendre une plombe pour qu il m explique comment on plante une carotte. Après 30 minutes j ai compris pourquoi il existait un diplôme d ingénieur en agriculture. Ce que l on voit dans un champ de carottes, c est uniquement les feuilles vertes alors que ce qui est réellement intéressant c est la partie sous la terre, celle qu on ne voit pas. Alors, même si les feuilles sont bien vertes, les rangs bien alignés, ce ne sont pas des conditions suffisantes pour s assurer que les soupes seront de qualité. Autrement dit, il faut se salir les mains pour réellement savoir si les résultats sont à la hauteur, sortir les carottes de la terre et les goûter. Dans un contexte plus industriel, cela veut dire qu il ne faut pas espérer faire du Lean à partir de son bureau, il faudra aller voir sur le terrain ce qui se passe et gratter en profondeur par endroits. Une mise en garde particulière aux visites dites «benchmark» qui permettent de visualiser le Lean en action, elles sont à la fois nécessaires et dangereuses car elle laisse souvent ce sentiment de facilité qui est totalement faux. Si l on prend en exemple Toyota pour le Lean, il faut savoir qu il aura fallu plus de 50 ans pour en arriver là et ce n est pas fini. Alors, si votre patron débarque dans votre bureau suite à une visite de ce type, des photos à la main, et vous dit «C est ça que je veux et rapidement», ouvrez-lui les yeux ou démissionnez! Alors, quelle est la différence entre le Lean et des carottes? Eh bien, contrairement aux carottes, vous ne pourrez pas faire pousser le Lean tout seul. Une transformation Lean implique un changement collectif de l organisation avec tous les enjeux qui l'accompagnent. Lean Digestion - Page 6

7 2 - Comment ne pas faire peur avec les standards? Mais regardons-nous aller! Nous sommes tous des Henry Ford ou encore des Taiichi Ōno en puissance Ils nous entourent, ils nous possèdent, on ne peut pas s en passer et pourtant on les haït! La standardisation est l un des principes clés du Lean management mais c est aussi l une des principales raisons pour laquelle le Lean est souvent sujet à polémique. Standardisation rime effectivement avec Les temps modernes de Chaplin, la parcellisation des tâches, la Ford T «Les gens peuvent choisir n importe quelle couleur pour la Ford T, du moment que c est noir.» Lean Digestion - Chacun d entre nous crée un standard par jour et en suis au moins dix. Laissez-moi vous ouvrir un peu de mon intimité pour vous le prouver. Lorsque mon réveil sonne à 6h30, j ai tendance à appuyer sur le snooze mais une fois pas plus. Ensuite, mes premiers pas s orientent vers les toilettes et la lumière à tendance à m aveugler. A ce moment-là, je pense à changer cette ampoule pour une 40W qui suffirait largement. Puis, c est direction la cuisine, placard de droite, filtre à café, 3 doses et c est parti. L ordinateur peut désormais démarrer afin de me connecter sur le monde Toute ressemblance avec votre réalité est bien évidemment fortuite mais force est de constater que mes matins comme les vôtres se ressemblent et s enchaînent. Ces habitudes que l on pourrait appeler standards dans un contexte plus Page 7

8 industriel sont des points de repères essentiels pour notre bon fonctionnement. Sans eux, nous sommes perdus et lorsqu ils n existent pas, nous les créons afin de se sécuriser. En effet, lorsque je suis parti une semaine à l hôtel des flots bleus cet été, mon premier réveil a été une expérience, une découverte qui a nécessité toute mon attention pour localiser les toilettes, la cuisine, la machine a café et son fonctionnement et il n y avait pas internet. En revanche, la deuxième matinée était plus reposante, les habitudes pouvaient commencer, les standards se créer. Les standards asservissent les hommes! C est vrai qu ils ont mauvaise presse dans l industrie ou encore dans l administration mais pourquoi? La fierté est, selon moi, une raison importante pour laquelle les standards sont rejetés ou encore contournés. Le besoin de fierté envers son travail fait partie de chacun de nous avec une plus ou moins grande importance. Toujours est-il que mettre à jour le contenu de notre travail sur du papier et le rendre accessible au premier venu grâce aux standards, ça agace. Notre fierté de travailleur en prend un coup et cette mise à nu peut provoquer le rejet des standards ou encore leur contournement car MA méthode est meilleure et je la garde pour moi. Les standards sont pourtant la voie de l excellence. Aimez-vous le gâteau au chocolat? Moi aussi. Alors quand j en veux un, je le fais moimême et je suis la recette de ma grand-mère. Je l ai fait des dizaines de fois ce gâteau et je connais la recette par cœur mais pourtant j ai toujours tendance à jeter un coup d œil sur la recette manuscrite de ma grand-mère avant de me lancer, je ne voudrais pas rater et décevoir les enfants! Je l ai fait tellement souvent que parfois je me suis permis quelques petites entorses et expériences qui sont à l origine de toutes ces annotations dans la marge qui font qu aujourd hui le gâteau de ma grand-mère n a jamais été aussi bon. Oubliez la recette du gâteau désormais et remplacez-la par un standard opératoire, un standard de rédaction de rapport, un standard ISO 9000 ou 14000, un standard de codage informatique, c est moins alléchant mais c est le même raisonnement. Lean Digestion - Page 8

9 La standardisation voulue par le Lean a pour objectif l excellence opérationnelle dans votre organisation. Le grand défi du Lean Management est d expliquer clairement à vos opérateurs, à vos employés comment les standards opératoires qui leur sont donnés ont pour vocation de réaliser le meilleur gâteau qui soit encore et encore et encore sans jamais faillir pour ne pas décevoir les enfants. Ainsi, ces standards, ils ne sont pas écrits par n importe qui, je vous rappelle que c est ma grand-mère qui a elle-même écrit la recette. Ce sont donc vos meilleurs opérateurs, vos meilleurs employés qui doivent rédiger ces standards. De plus, ces standards ne sont pas immuables, chacun a la possibilité d innover, de proposer et de modifier. J ai personnellement mis quelques annotations dans la marge de la recette car mes enfants ont approuvé mes innovations, pas toutes en revanche et heureusement. Alors, veillez à conserver cet esprit de challenge parmi vos opérateurs, vos employés. Cette quête à l innovation dans votre organisation sera le vecteur de l excellence qui vous permettra année après année de rester compétitif sur votre marché. Tuez celle-ci en imposant les standards pour les standards parce que vous jugez vos employés indisciplinés et c est le début de la fin pour eux d abord et pour vous à moyen terme. Alors attention aux gestionnaires "court-termites" qui déploient des standards sous la bannière Lean et qui, dans un ou deux ans, seront partis de toute façon. Vous ai-je déjà dit que le Lean s inscrit dans une vision long terme? Lean Digestion - Page 9

10 3 - Comment auditer sans me faire détester? pour certains c est lorsqu on leur demande d interagir avec les employés ou les opérateurs du terrain. Je ne vous parle même pas de faire un audit et pourtant, l audit est la pierre angulaire de la pérennité de toute transformation Lean. Le plus grand défi auquel j ai eu à faire face lors des transformations Lean n a pas nécessairement été de convaincre les employés ou les opérateurs de mettre en place des outils ou de les faire participer à des groupes de travail. Le véritable défi a toujours été de faire sortir les managers de leur bureau et de les envoyer sur le terrain. Mal à l aise, en dehors de leur zone de confort, ils ont pour la plupart oublié que l unique raison pour laquelle le ils travaillent dans leur bureau c est pour ce qui se passe sur le terrain; terrain qu ils connaissent si peu finalement. Le moment où la situation devient vraiment inconfortable Lean Digestion - Les audits comme forme de jugement et de répression. C est, en tous cas, ce que laisse entendre la définition de Wikipedia : «L audit est une activité de contrôle et de conseil qui consiste en une expertise par un agent compétent et impartial et un jugement sur l organisation». En lisant cette définition, il est normal que les employés ne soient pas réellement enthousiastes à l idée de se faire auditer. De même que les managers ne sont pas pressés de quitter leur bureau afin d aller donner des leçons à des opérateurs qui font ce métier depuis plus de 20 ans. Un consensus mou s établit au fil des années entre opérateurs et managers. Les premiers revendiquent du haut de leurs 20 années Page 10

11 d expérience que ce ne sont pas des managers de bureau qui vont commencer à leur expliquer comment faire le travail. Les seconds ne se voient pas donner la leçon à des vieux briscards et préfèrent suivre la production depuis leur PC. Bien évidemment aucun des deux ne le dit de cette manière alors tout le monde dit : «Je lui fais confiance, il connaît son métier». La confiance sans vérification, c est de l aveuglement. J ai une grande fille en primaire très sérieuse à la maison et je lui fais parfaitement confiance. Pourtant,quand je lui demande si elle a fait ses devoirs, de temps en temps je lui demande aussi de me les montrer. Je prends avant tout le cahier de texte qui détaille ce qu il y avait à faire. Elle me sort ses cahiers, me montre avec fierté ses différents travaux, je peux alors la féliciter pour sa belle écriture. Je constate parfois qu elle a sauté une ligne du cahier de texte et que la table de 3 n a pas été révisée et qu il y a quelques lacunes. Même si parfois elle se formalise de ces remarques, je lui explique l importance de la table de trois pour bien compter les bonbons, et on peut ensuite la réviser ensemble. Finalement, on discute un peu de sa maîtresse et de ses copines, elle me demande si elle pourrait avoir un nouveau stylo vert car le sien ne marche plus très bien et elle peut aller jouer. Si je vous dis que je viens d auditer ma fille, me croirezvous? L audit est une marque de respect avant toute chose. Si je demande à ma fille de me donner son cahier de texte pour regarder ses devoirs, cela veut dire que ses devoirs sont importants pour moi (si je ne veux pas qu elle reste à la maison jusqu'à ses 30 ans!). Comme c est important, je m y intéresse, je la félicite pour son bon travail, je n hésite pas à lui faire remarquer qu elle n a pas suivi certaines consignes, je lui demande pourquoi et corrige celles-ci immédiatement avec elle. Enfin, au cours de la discussion, si je m aperçois que je peux l aider sur certains points (lui acheter un stylo vert), je le fais. Au final, elle perçoit que son travail est important pour moi et que je peux l aider dans son travail. Une autre approche transposée de certaines organisations pourraient être de lui faire systématiquement confiance, de vérifier ses devoirs à posteriori après ses mauvaises notes aux évaluations et de la punir pour son manque de rigueur dans ses devoirs du Lean Digestion - Page 11

12 premier trimestre. Ça ne vous rappelle pas certaines évaluations annuelles? Changer le paradigme des audits, appelez-les différemment au besoin mais intéressez-vous au travail des employés et des opérateurs. Si vous êtes devant ce PC dans ce siège ergonomique, n oubliez pas à qui vous le devez. Vos clients achètent vos produits ou vos services, pas autre chose (voir C est quoi le Lean). Les managers se doivent de montrer leur respect envers le travail des opérateurs en allant sur le terrain. L audit doit se faire sous la forme d une conversation, je me présente, j explique que je vais observer son travail pendant un certain temps afin de le comparer au standard opératoire (le cahier de texte). Je me suis informé du standard opératoire auparavant (Voir article sur les standards) pour ne pas perdre de temps. A la fin de l observation, que je transcris sous forme papier généralement, je retourne voir l opérateur. Je lui montre mon formulaire d audit et le félicite pour les séquences particulièrement bien exécutées (la belle écriture). Je lui demande pourquoi certaines séquences n ont pas suivi le mode opératoire (table de 3) et je corrige avec lui immédiatement. Je suis ouvert à son feedback et m aperçoit qu il ne suit pas les séquences car il n a plus d encre dans son stylo vert. Je m engage à lui en trouver un rapidement et conclus l audit avec lui en le faisant émarger et en le saluant. Rome ne s étant pas construite en 1 jour, n espérez pas changer la perception de l audit dans votre organisation en proclamant qu il s agit d une marque de respect. N oubliez pas que les audits sont la plupart du temps du «flicage» et qu il faudra des managers convaincus qui jouent le jeu et beaucoup beaucoup d audits pour faire changer l opinion dans votre organisation : «Chouette v la patron qui vient m auditer, je vais pouvoir lui faire part de mon idée pour améliorer le standard», on peut rêver après tout! Lean Digestion - Page 12

13 4 - Pourquoi le Lean n'est-il pas une boîte à outils? efficacité et révolutionnent les entreprises un peu vulnérables et pas nécessairement bien organisées. La vente au détail du Lean Ça fait peut-être sourire mais on y est presque tant les offres de formation et de consultation sont nombreuses et sont toutes plus alléchantes les unes que les autres. Leur promesse : vous propulser comme leader de votre marché. Le pire, c est qu ils ont raison. La faute à ces outils de base du Lean Management qui livrent les résultats encore et encore. Que l on parle de 5S, de Kanban, de SMED ou encore de TPM, on en arrive toujours à la même conclusion : ces outils simplistes ont une redoutable Lean Digestion - J adore bricoler le samedi, je suis un bricoleur particulièrement vulnérable et il est vrai, pas super organisé. Ainsi, lorsque je vais chez Bricoman, je découvre avec ébahissement une multitude de produits, d outils simplistes qui me donnent envie de faire les choses par moi-même même tant le résultat a l air parfait et la mise en œuvre facile. Dernier en date, ces tubes en PP et Aluminium que l on peut plier et qui remplace ces tuyaux de Cuivre qui achemine l eau dans la maison. Avec ce produit et à l aide d une simple pince à sertir, finies les soudures que je ne maitrise pas. Et ça marche, le soir même me voilà avec le radiateur de salle de bain posé. Même si ça n a pas été super facile, le résultat est là et en plus ça chauffe. Alors quand je parcours les offres de formation ou de consultation tion sur le Lean et me mets dans la situation Page 13

14 d une entreprise qui n a jamais réellement mis en œuvre l amélioration continue, je me dis qu elle doit être un peu comme moi chez Bricoman. Ce que Bricoman à oublié de me dire C est qu avant de poser mon radiateur avec ces tubes en PP/Alu, il est fortement recommandé de lire bien en détail le guide d installation. Ce dernier mentionne que l avis d un expert est fortement recommandé. Si j avais suivi ces conseils éclairés, j aurais pu sélectionner tout de suite le bon diamètre de tube pour avoir le débit requis dans le radiateur et surtout percer ses opercules avant l installation. Alors certes, le samedi soir mon radiateur fonctionnait mais il ne chauffait pas de manière optimale et pour combien de temps allait-il chauffer? Le rapport avec un 5S ou un Kanban ou d autres outils Lean est pour moi le suivant : on peut implanter relativement facilement ces différents outils dans les entreprises avec un succès quasi assuré que ce soit sur l efficacité des personnes, le niveau des stocks ou encore les coûts de maintenance. En revanche, ce qu on ne connaît pas, c est le plein potentiel réel de ces outils à la fois lors de leur déploiement mais aussi dans le temps. Qu est-ce qui fait la différence entre mon radiateur et celui qu un plombier aurait pu installer chez lui? La qualité d installation? Le bon choix des matériaux? L entretien annuel? En réalité, le savoir-faire de l artisan qui connaît les outils et les produits qu il utilise. La boîte à outils du Lean nécessite ce même savoir-faire dans son implantation afin d'en utiliser le plein potentiel. Faire et faire faire Alors faut-il que j arrête d aller chez Bricoman? Non bien évidemment, il faut bien que les travaux avancent. En revanche je dois peut-être sélectionner ce que je peux faire seul, ce que je peux faire avec l accompagnement de quelqu un qui connaît le métier et ce que je dois faire faire par un expert. Dans une certaine mesure, l implantation du Lean se présente sous le même schéma. Introduire et réaliser des 5S est à la portée de ces entreprises qui découvrent le Lean et qui veulent y mettre l effort requis. En ce qui concerne les Kanbans, si l entreprise tient à en réaliser le plein potentiel, elle aura tout intérêt à se faire accompagner quant à leur taille, leur choix ou leur quantité. Les cartographies de chaîne de valeur Lean Digestion - Page 14

15 (VSM), quant à elles, auront tout intérêt à être réalisées par des experts qui connaissent bien l outil de manière à l utiliser à des fins optimales pour l amélioration de l entreprise. La philosophie comme ciment C est le ciment qui permettra aux différentes briques des outils Lean de construire un muret ou bien un temple (voir module sur le temple Lean). Je ne vis pas encore dans un temple, je vous rassure. En revanche, j apprends beaucoup aux travers de mes erreurs, des gens qui viennent m aider et des artisans experts dans leur domaine. Ce savoir que j accumule au fil du temps, c est le ciment qui assure que ma maison finalement ne s écroule pas. L entreprise, elle aussi, doit au fil des briques s assurer de mettre du ciment pour ne pas que tout s écroule. Le ciment de l entreprise ne doit pas être la propriété d un consultant qui, lorsqu il s en va, ramène son ciment à la maison. Ce ciment ne doit pas non plus être une fabrication artisanale qui finalement ne résistera pas au temps. Encore une fois, le juste équilibre entre expérimentation, accompagnement et expertise sont les ingrédients fondamentaux d un bon ciment qui durera 1 mois, 1 an ou 1 siècle. Sans les outils pas de Lean N oubliez pas un principe de base de maçonnerie : on ne construit pas un mur sans brique. Les outils Lean sont bien le point de départ incontournable. Et, bien que la philosophie, les compétences et la manière de pensée sont nécessaires au succès du Lean, elles ne suffisent pas! Lean Digestion - Page 15

16 5 -La culture occidentale est elle compatible avec le LEAN? correspondrait-il il pas à l attente de leurs employés? La culture européenne est elle incompatible avec les principes du Lean Management? Le projet Lean, un échec annoncé Assis derrière son bureau, Pierre se demande ce qu il a bien pu manquer dans sa petite usine. S il regarde un an en arrière, tout était en place pour que la transformation Lean qu ils venaient de réaliser prenne racine dans son organisation et leur assure la pérennité des premiers bons résultats. Pourtant, aujourd hui il faut se rendre à l évidence, même si les résultats ne déclinent pas encore, ils ne progressent plus. La mobilisation qui avait été une clé du succès lors du déploiement s est aujourd hui éteinte. Que s est-il passé? Leur système de production ne Lean Digestion - Ils avaient bien pris soin d éviter le terme Lean dans l appellation de leur projet afin d éviter les polémiques. Ce que Pierre n avait pas considéré, en revanche, c est le point faible du mode projet. En effet, par définition un projet implique un début et une fin. Alors, pourquoi s étonner si ces bons résultats ont effectivement été visibles au début mais ont depuis bel et bien pris fin. Même si le mode projet est définitivement un avantage pour mobiliser et susciter l intérêt, il a aussi l inconvénient de difficilement s inscrire dans la stabilité de l organisation. L adrénaline de la nouveauté, l ennui de la routine Car, en réalité, sur quoi reposent les premiers bons résultats que Pierre a pu observer il y a un an? La mise en place de standards sur les opérations les Page 16

17 plus courantes des employés, des indicateurs actionnables par les équipes revues au quotidien par les managers, des actions correctives prises rapidement lorsque les problèmes surviennent ou lorsque les indicateurs se dégradent et une hiérarchie présente sur le terrain qui témoigne et explique l importance du respect des pratiques opératoires standardisées dans le succès de l organisation. Le lancement, la définition, et l implantation de ces pratiques simples avaient mobilisé beaucoup d entre eux, ouvert les yeux à certains sur ce qui se passait réellement dans les ateliers ou les bureaux. Finalement, l amélioration des résultats était devenue une résultante évidente pour tous. Puis, un jour, un chef d équipe n a pas eu le temps de revoir les indicateurs avec son équipe au briefing du matin car son réveil n avait pas sonné et surprise, cela n a eu aucun effet perceptible sur les indicateurs de performance. Alors, il a jugé bon de ne plus le faire tous les jours mais une fois par semaine. Cependant, il n a pas été le seul, plusieurs autres managers ont eu des pannes de réveil. Même le chef de service si impliqué il y a un an ne fait plus son tour de terrain en arrivant à 7h00, il préfère arriver plus tard car il a ses enfants à conduire cette année. Il faut dire que toutes ces routines qu'ils avaient établies tous ensemble il y a un an n étaient pas toutes utiles. Et puis certaines étaient devenues chiantes, il faut l avouer. Une histoire de culture avant tout Pour revenir à l échec annoncé du projet Lean, les consultants avec qui ils avaient fait affaire, les managers et directeurs ne pourront que se consterner dans quelques mois lorsque les premiers déclins seront visibles. Il sera alors grand temps d expliquer pourquoi le système ne fonctionne pas ou plus précisément ne fonctionne plus. Après tout, tout le monde est d accord sur le constat qu il n y a que des japonais pour respecter aussi scrupuleusement les principes auxquels ils avaient tous adhérés il y a un an. On est en France ici, on n a pas la même culture, nos employés attendent autre chose de leur travail, les gens ont de l ambition, les gens veulent avoir la liberté de penser, réfléchir à leur travail (voir article sur les standards) et non pas simplement exécuter une routine et des standards pour le restant de leur vie. Alors oui, le Lean Management est bien Lean Digestion - Page 17

18 une affaire de culture, pourrait-il en être autrement? Nous ne sommes pas plus stupides que les japonais! L esclavage de la liberté Connaissez-vous l histoire de Mr Fat et Mr Lean? Tout commence devant votre télévision, une bière ou un soda à la main, des chips en quantité et des amis pour soutenir votre équipe de foot préférée. Après 90 minutes, une défaite et une bonne dose de frustration, vous montez vous coucher, l estomac lourd. Finalement, ce match n en valait vraiment pas la peine. Arrivé dans votre salle de bain, inconsciemment vous jetez un œil sur la balance exclusivement dédiée à votre femme. Tout en vous brossant les dents, vous décidez de monter dessus juste pour voir. Et oui, tout de même, ce chiffre divisé par votre taille au carré vous fait figurer parmi la population que l on qualifie scientifiquement d obèse. C est alors que Mr Lean fait son apparition dans votre esprit, Mr Lean est déterminé, toujours volontaire pour les sorties en plein air, dynamique au travail, fait du sport avec ses enfants le week-end, se couche de bonne heure et est toujours en forme du petit matin jusqu au soir. C est bien lui que vous avez choisi de devenir et pour vous le prouver vous descendez immédiatement dans le frigidaire jeter les quelques bières qu il reste et programmez votre réveil à 6h00. C est déterminé, que le lendemain matin, vous vous levez, prenez votre jus d orange pressé agrémenté d un yaourt sans sucre et partez courir 30 minutes avant de commencer votre journée. Vous remettez cela dès le lendemain matin avec toujours autant d entrain et décidez lors d un passage dans la salle de bain de vous peser sans grand espoir après 24h mais tout de même. Stupeur, déjà 2kg de fondus et rebelote le lendemain matin. Vous êtes un as, vous l avez toujours su après tout, vous n aviez juste pas pris le temps de faire l effort mais cette fois, ça y est, Mr Lean est bien en vous! Après une semaine de discipline à refouler vos pulsions qui n en sont plus réellement ce dimanche soir, vous décidez de remonter sur la balance pour la 3ième fois cette semaine, après les 4kg déjà perdus mercredi matin, vous avez décidez d attendre ce soir afin que l effet de surprise soit plus poignant. C est avec confiance que vous montez sur la balance mais l effet n est pas à la hauteur de vos attentes: vous n avez perdu qu un kilo de plus ce dimanche soir. "Pas grave!" Lean Digestion - Page 18

19 vous dites vous en vous brossant les dents, la semaine prochaine vous resserrerez encore un peu plus la vis sur le repas du midi. Pourtant, inconsciemment quelque chose a changé, Mr Fat vient de frapper à votre porte. Le lendemain matin, le réveil sonne comme depuis une semaine à 6h00 et cette fois-ci, vous appuyez sur "snooze". Vous prenez le temps de réfléchir bien au chaud dans votre lit et vous constatez qu il pleut ce matin et qu'en plus vous mourez de faim. Mr Fat vient de mettre un pied dans la porte et vous vous voyez descendre l escalier pour aller dans la cuisine vous faire une bonne tartine de Nutella. Vous êtes libre après tout de virer cet arrogant Mr Lean qui vous promet monts et merveilles mais ne livre pas la marchandise! C est avec Mr Fat que vous décidez de faire affaire cette semaine d autant plus que mercredi c est la finale de la Champions League. En prenant la liberté de renvoyer Mr Lean, vous venez de vous rendre à nouveau esclave non pas de Mr Fat mais bien de vous-même et de votre manque de discipline pour assumer pleinement vos choix et vos ambitions. La liberté de choisir la performance de votre organisation Alors, Mr Fat aurait-il frappé à la porte de l organisation de Pierre récemment? Mr Lean, qu ils avaient tous vénérés il y a un an maintenant ne vientil pas de se faire renvoyer au nom de la liberté de quelques-uns qui préfèrent se lever plus tard, éviter les discussions difficiles sur leurs indicateurs ou encore préfèrent rester au chaud derrière leur ordinateur? Est-on toujours dans ce qu on qualifie de différence culturelle entre les japonais et les français? Vous allez m expliquer que les latins aiment discuter les règles et les enfreindre. Projetez vous ne serait-ce que 50 ans en arrière, malgré notre culture latine, comment tournaient les usines où des gens étaient alignés sur des chaînes de montage, ou d emballage? L ingrédient qui a manqué dans la transformation Lean de Pierre est essentiel et ce n est pas la culture qui a empêché Pierre de le mettre en œuvre. Cet ingrédient n est nul autre que la rigueur, la rigueur à tous les niveaux de son organisation. Et là où cette rigueur a pêché le plus, je suis prêt à y mettre ma main à couper, c est au niveau des managers et des directeurs. Ces Lean Digestion - Page 19

20 managers et ces directeurs qui, de par leur statut, se permettent de faire des sorties de leurs routines et de leurs standards car pour eux c est différent, on ne peut pas vraiment standardiser leur travail, c est trop complexe, ça ne marcherait pas. Et, même si on le fait, ça ne peut s inscrire dans la durée car la complexité de leur rôle est insaisissable. C est là que Mr Fat a mis le pied dans la porte de l organisation de Pierre. Les employés et notamment ceux du terrain ont alors revu Mr Fat et l on accueilli avec le plaisir de retrouver la liberté qui était la leur au temps où ils étaient esclaves des piètres performances de leur organisation. Cependant, les organisations ne sont pas des démocraties où la liberté des uns s arrête où celle des autres commence. Une organisation est un regroupement de personnes qui poursuivent un but commun et non pas des individus qui luttent pour préserver leurs conditions de travail. Alors non, le Lean Management dans la culture occidentale n est pas antinomique. Mais oui, le Lean Management et le manque de rigueur des organisations sont incompatibles. Lean Digestion - Page 20

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Colloque International IEMA-4

Colloque International IEMA-4 Comment mettre en place un dispositif coordonné d intelligence collective au service de la stratégie de l entreprise. Conférence de Mr. Alain JUILLET - Le 17/05/2010 IEMA4 Pour ne pas rester dans les banalités

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT

PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT L enfant a besoin d apprendre, et, en premier lieu, d apprendre à parler pour échanger et vivre en société. Ce sont

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Sismographe L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

Les démons de Deming

Les démons de Deming Les démons de Deming Le gourou du management pense que les entreprises américaines démotivent complètement leur personnel The Wall Street Journal, 1er juin 1990 Si vous demandez à W. Edwards Deming ce

Plus en détail

La rénovation énergétique des bâtiments : les enjeux pour les entreprises et artisans du bâtiment. Intervenants:

La rénovation énergétique des bâtiments : les enjeux pour les entreprises et artisans du bâtiment. Intervenants: La rénovation énergétique des bâtiments : les enjeux pour les entreprises et artisans du bâtiment Débats animés par Denis Cheissoux, journaliste animateur de l émission CO 2 mon amour sur France Inter

Plus en détail

BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE

BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE Pascal Nowacki BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé

Plus en détail

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Avril 2001 Préambule J ai effectué un stage du 1 er au 23 avril 2001, dans l entreprise E.C.E.L.I. dont le siège se situe à Luisant (Eure-Et-Loir). Ce rapport détaillera

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

Comment bien gérer votre temps

Comment bien gérer votre temps Comment bien gérer votre temps Bonjour, je m appelle Marie-Ève. Au secondaire, vous aviez l habitude d être en classe 30 heures par semaine, alors qu à l université, vous pouvez avoir de 15 à 25 heures

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement

Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement Mireille Houart Juillet 2013 Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement 1. Contexte En 2012-2013, suite à la réforme et à la demande de la Faculté de médecine, un séminaire

Plus en détail

Stratégie simple et efficace pour augmenter officieusement le taux de vos livrets d épargne défiscalisés

Stratégie simple et efficace pour augmenter officieusement le taux de vos livrets d épargne défiscalisés Stratégie simple et efficace pour augmenter officieusement le taux de vos livrets d épargne défiscalisés Mieux épargner : Livret A LDD Livret Bleu LEP Livret Jeune Oubliez les taux bas du moment! G u i

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Beauté. Spa LES NOUVELLES FRONTIÈRES DE LA COSMÉTIQUE. mensuel N 2 janvier 2014 France 8 - Suisse 22 CHF. voir en page 5

Beauté. Spa LES NOUVELLES FRONTIÈRES DE LA COSMÉTIQUE. mensuel N 2 janvier 2014 France 8 - Suisse 22 CHF. voir en page 5 PIONNIERE SERUM XMF_Mise en page 1 06/01/14 09:09 Page1 Spa Beauté mensuel N 2 janvier 2014 France 8 - Suisse 22 CHF voir en page 5 LES NOUVELLES FRONTIÈRES DE LA COSMÉTIQUE EN PRATIQUE VENTE Par Virginie

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Osez parler en public

Osez parler en public Préface «La parole n a pas été donnée à l homme; il l a prise», nous dit Louis Aragon. J ajouterais: encore faut-il savoir comment la prendre. L outil que vous avez entre les mains vous propose un mode

Plus en détail

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU!

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU! INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. Un membre de l équipe doit réfléchir à une façon de résoudre le problème. Les autres membres de l équipe

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont Elles ont créé, pourquoi pas moi? (garde d enfant) (patronne salon coiffure) - (patronne restaurant) (femme de ménage / vendeuse à la sauvette) www.claee.org DepliantCLAEE-Final.indd 1 1/02/11 22:16:36

Plus en détail

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 LEVALUATION DU SITE WEB E-LECLERC A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 A. Evaluation «subjective» du site web 1. Choix du site web J ai choisi de réaliser l évaluation «subjective» sur le site web : www.e-leclerc.com,

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

Quatrième grand prix V.I.E Europe du Sud Est

Quatrième grand prix V.I.E Europe du Sud Est Quatrième grand prix V.I.E Europe du Sud Est Grand Prix V.I.E EDSE Innovation Grand Prix V.I.E EDSE Performance commerciale Grand Prix V.I.E EDSE Prix Spécial Nom du candidat : Florent GERARD Responsable

Plus en détail

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité Documentation C Autoévaluation des compétences sociales et personnelles Vous avez rempli le justificatif des prestations fournies pour l année relatif à votre travail concernant la prise en charge de votre

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom :

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom : 1. Projet de lecture Médias : La pub Français 20-2 Cahier de l élève Nom : La pub DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire des annonces publicitaires pour être en mesure de discuter des moyens utilisés par les

Plus en détail

Beaucoup d internautes réussissent, alors pourquoi pas vous?

Beaucoup d internautes réussissent, alors pourquoi pas vous? Beaucoup d internautes réussissent, alors pourquoi pas vous? Accordez-moi seulement 90 jours et je vous prouverais qu en travaillant avec méthode, on peut facilement arriver à gagner plusieurs centaines

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail

Réflexivité et Méthode Qualitative : Enquête DAEU / Pré-DAEU. Observatoire de La Vie Etudiante

Réflexivité et Méthode Qualitative : Enquête DAEU / Pré-DAEU. Observatoire de La Vie Etudiante Réflexivité et Méthode Qualitative : Enquête DAEU / Pré-DAEU Observatoire de La Vie Etudiante 1. Présentation 1. Dispositif : DAEU & Pré-DAEU - DAEU : Diplôme d Accès aux Études Universitaires, un équivalent

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

ASAD. parce qu on est bien à la maison

ASAD. parce qu on est bien à la maison ASAD parce qu on est bien à la maison 01 L ASAD qui sommes-nous? Parce qu on est bien à la maison, l ASAD met tout en œuvre pour que chacune et chacun, selon sa propre histoire, puisse y rester le plus

Plus en détail

French Beginners (Section I Listening)

French Beginners (Section I Listening) 2008 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE SPECIMEN EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Question 1 Les jeunes d aujourd hui deviennent de plus en plus obèses. Lorsqu ils rentrent chez eux

Plus en détail

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE PAR MADAME CHRISTINE LEROY COMMUNITY MANAGER, AGENCE NETPUB Tout d abord, je voudrais remercier le Professeur Drouot de m avoir invitée à cette passionnante table ronde.

Plus en détail

Le rôle d un tableau de bord

Le rôle d un tableau de bord CHAPITRE 1 Le rôle d un tableau de bord Introduction «Trop d informations tue l information.» Proverbe japonais Sur le plan théorique, un tableau de bord est un outil de reporting regroupant différents

Plus en détail

20 questions de manager-coach pour révéler le meilleur de votre équipe

20 questions de manager-coach pour révéler le meilleur de votre équipe Amélioration de la performance des hommes et des organisations par le management et la motivation 4.0 20 questions de manager-coach pour révéler le meilleur de votre équipe «Faire grandir mon équipe ou

Plus en détail

Stop à la Transpiration

Stop à la Transpiration La méthode: Stop à la Transpiration Découvrez les Conseils, les Astuces et Toutes les Techniques Naturelles pour le Soulagement Rapide et Sain de la Transpiration Excessive! Vous lisez la version d'essai!

Plus en détail

Il existe un chemin plus rapide vers le succès. Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant.

Il existe un chemin plus rapide vers le succès. Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant. Il existe un chemin plus rapide vers le succès Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant. Rejoignez Worldwide Leaders Worldwide Leaders Coaching Candidature Renseignez

Plus en détail

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES Les questions suivantes sont destinées à vous aider à vous situer et vous faire quelques propositions d'amélioration. 1. Pour quelles raisons ai-je choisi cette formation?

Plus en détail

Séance construction 04/11/04/Armelle

Séance construction 04/11/04/Armelle Séance construction 04/11/04/Armel consigne 1. P Vous alr jouer avec jeu de construction petit ingénieur mais cette fois-ci on va compliquer un petit peu s choses, Johanna, vous me regardez là, A. on va

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE -

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - 9 ème WEEK-END DE FORMATION Des animateurs du réseau 11 13 mars 2011 Paris Le Parlement Européen des Jeunes France est une association apolitique et à but non lucratif,

Plus en détail

Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte»

Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte» Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte» - Fichier «Gestion main de fer» Cet outil, à utiliser chaque semaine, permet de réaliser une synthèse de l

Plus en détail

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Avant tout j aimerais remercier tous les enfants qui ont fait l effort d avoir répondu au questionnaire (il y en a eu 16). Et même si ce questionnaire

Plus en détail

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement.

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. On réfléchit, on a les mots dans sa tête, on les lit à l école

Plus en détail

Elsa Pelestor répond à nos questions

Elsa Pelestor répond à nos questions Elsa Pelestor répond à nos questions Elsa Pelestor est professeur(e) des écoles à l école Jean Moulin de Cavaillon. Elle est l auteur(e) de l article Premiers pas, premières questions paru dans le n 466

Plus en détail

devoirs de AIDES AUX DEVOIRS

devoirs de AIDES AUX DEVOIRS Conseils et strategies pour les devoirs Lorsque Hal Gill était jeune, le hockey n était pas son unique priorité. Les devoirs ont toujours été important aussi. Hal ne pouvait rien faire avant d avoir complété

Plus en détail

Les outils de communication

Les outils de communication FICHE DE SYNTHÈSE Module 8 Les outils de communication - MODULE SEMAINE 8 - SOMMAIRE : I) Les différents média de communication...2 II) Savoir tirer parti des réseaux sociaux...2 1/6 I) LES DIFFÉRENTS

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Ces scénarios sociaux ont été préparés depuis l automne 2008 par Jézabel Parent du Cégep Saint-Hyacinthe, Lyne Picard, du CRDI Normand-Laramée,

Plus en détail

FORMALISEZ VOTRE IDÉE DE CRÉATION D'ENTREPRISE

FORMALISEZ VOTRE IDÉE DE CRÉATION D'ENTREPRISE FORMALISEZ VOTRE IDÉE DE CRÉATION D'ENTREPRISE Vous avez une ou plusieurs idées? Vous voulez en parler avec d autres personnes pour avoir leur avis? Vous devez donc formaliser cette idée pour pouvoir l

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

LA GESTION D ASTREINTE White Paper

LA GESTION D ASTREINTE White Paper LA GESTION D ASTREINTE White Paper GENERALITES SUR LA GESTION D ASTREINTE :... 2 POURQUOI METTRE EN PLACE UNE GESTION D ASTREINTE AUTOMATISEE?... 2 LA TRANSMISSION DE L INFORMATION, LE NERF DE LA GESTION

Plus en détail

Conseil - Formation Management du changement

Conseil - Formation Management du changement KEY PARTNERS 55 avenue Marceau, 75116 Paris Tel 09 77 19 51 14 / Fax 01 53 01 35 68 email : infos@key-partners.biz www.key-partners.biz Conseil - Formation Management du changement Key Partners est un

Plus en détail

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent Bilan du sondage pour les trousses de l Avent PRÉPARATOIRE 1. Très satisfaisant (1) Satisfaisant (2) Amélioration 1a 9 3 0 1b 7 5 0 1c 7 5 0 1d 9 2 0 - Bravo! Une excellente trousse pour Maternelle-Jardin.

Plus en détail

MAXIMISER LA DISPONIBILITÉ DES PRODUITS DANS LES MAGASINS

MAXIMISER LA DISPONIBILITÉ DES PRODUITS DANS LES MAGASINS Distribution MAXIMISER LA DISPONIBILITÉ DES PRODUITS DANS LES MAGASINS METTRE LES RUPTURES SOUS CONTRÔLE Introduction Tout distributeur veut que tous les produits soient bien présents dans ses rayons.

Plus en détail

Difficultés liées aux remédiations Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés

Difficultés liées aux remédiations Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés Difficultés liées aux remédiations Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés Des heures de remédiations sont organisées dans tous les établissements et présentes dans toutes les

Plus en détail

Envoyez de vraies cartes postales personnalisées

Envoyez de vraies cartes postales personnalisées La Poste, http://www.laposte.fr/, aime les nouvelles technologies et offre de plus en plus de nouveaux services en ligne afin de faciliter les démarches de ses clients. C est ainsi que la lettre recommandée

Plus en détail

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D)

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) Durée de l entretien : 14mn C : Alors, est-ce que tu peux d abord te présenter et dire en quoi

Plus en détail

Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE. Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans)

Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE. Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans) Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans) Introduction Depuis plus de 50 ans, le «Camp du Tom» propose aux ados, âgés de 12 à 17 ans, de partir

Plus en détail

Le texte précise bien que c est la terre qui fait pousser «automatiquement» la plante. Le semeur ne doit plus se mêler de la croissance.

Le texte précise bien que c est la terre qui fait pousser «automatiquement» la plante. Le semeur ne doit plus se mêler de la croissance. Mc 4.26-32 Espérer, c est s oublier Jésus a souvent donné la simplicité des enfants comme modèle de réception de sa Parole ; nous allons suivre leur exemple. Merci les enfants. Les deux histoires que nous

Plus en détail

Des Trades Explosifs Avec La Formation Gagner En Bourse Simplement

Des Trades Explosifs Avec La Formation Gagner En Bourse Simplement Des Trades Explosifs Avec La Formation Gagner En Bourse Simplement!!! Créé Par Ben De Bourse Ensemble http://www.bourseensemble.com! À Lire - Très Important Je sais que vous avez envie de vous plonger

Plus en détail

Stratégie Générale du Succès en Ligne. Livret de travail

Stratégie Générale du Succès en Ligne. Livret de travail Stratégie Générale du Succès en Ligne Livret de travail Par Dushan Jancik Remarque : Ce livret est un outil de travail utilisé dans les coachings en stratégie Internet proposés par Dushan Jancik. Vous

Plus en détail

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme Florence Delorme Le Secret du Poids Éditions Delorme www.lesecretdupoids.com Florence Delorme, Éditions Delorme, Paris, 2012. "À toutes les filles, je vous dédie mon livre et ma méthode". 6 Introduction

Plus en détail

Temps Scolaire pour l'information et l'orientation

Temps Scolaire pour l'information et l'orientation Temps Scolaire pour l'information et l'orientation Code : Connaissance De Soi TITRE : STRATEGIES POUR ORGANISER SON TEMPS Niveau : 4ème Groupe : Matériel : ½ Classe questionnaire organiser son temps Durée

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale.

Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale. Shooting Un jeu de Baptiste CAZES expérience electro-gn Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale. C est un jeu pour deux joueurs. Le premier personnage

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE

COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE Comment réagir si vous Comment réagir si vous Comment réagir si vous Comment réagir si vous ne savez pas quelque chose en stage éprouvez des

Plus en détail

Créer un Profil de l apprenant

Créer un Profil de l apprenant Créer un Profil de l apprenant Notes à l enseignant... 5 Outil n o 1 : Profil de l apprenant... 7 Outil n o 2 : Exemple de table des matières du Profil de l apprenant... 8 Outil n o 3 : Cher enseignant

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5 Une interview avec la photographe et directrice artistique de la Chancelière allemande, Julia Fassbender Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer Le Grand méchant loup s est rendu

Plus en détail

Le marché des connaissances Pratiques d échange de savoirs

Le marché des connaissances Pratiques d échange de savoirs Le marché des connaissances Pratiques d échange de savoirs Fiche synthétique Le marché des connaissances fonctionne sur l idée que "Personne ne sait tout, mais tout le monde sait quelque chose...". Il

Plus en détail

Opinions, faits, sentiments

Opinions, faits, sentiments Opinions, faits, sentiments Les messages que nous recevons, de proches, d adultes, de la télévision, des livres, des journaux sont composés d un ensemble de faits, d opinions et de sentiments. Il n est

Plus en détail

CAPSULE DE PRÉVENTION

CAPSULE DE PRÉVENTION CAPSULE DE PRÉVENTION Au mois de juin dernier, vous receviez la capsule «À la soupe!...» qui s intéressait aux problématiques entourant le service des repas par les éducatrices. Dans la même veine, la

Plus en détail

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis Munich, le 27 octobre 2005 Bonjour les amis Ces trois derniers mois, il y a eu parait-il, l été. Pourtant, avec toute cette pluie et tout ce froid, ça m a laissée un peut perplexe : le 18 août : «maman,

Plus en détail

Louise, elle est folle

Louise, elle est folle Leslie Kaplan Louise, elle est folle suivi de Renversement contre une civilisation du cliché la ligne Copi-Buñuel-Beckett P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e pour Élise et Fred tu m as trahie

Plus en détail

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE! EN ROUTE POUR L AVENTURE Partie 1/2 3 - Réussir à atteindre vos buts est un voyage que vous devez préparer à l avance.! 4 - Est-ce que vous pensez que

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale 2 TÉLÉSIMULATION ÉCHO A2 - LEÇON 2 «TU AS DU BOULOT?» Objectifs : Présenter ses projets, demander des conseils, demander un prêt Points de langue : Le futur simple, le conditionnel présent Thèmes culturels

Plus en détail

Organisation des cours

Organisation des cours Utilisation du site de formation 1 sur 7 Utilisation du site de formation Introduction L avantage d une formation par correspondance, et à fortiori par un site de formation, c est que chacun va à sa convenance.

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

Script de vente Ruban pour la famille et les amis

Script de vente Ruban pour la famille et les amis Script de vente Ruban pour la famille et les amis Ce bref script de vente instructif vous est proposé à titre de référence. C est un complément au Guide de vente Ruban MD et aux autres outils de la Trousse

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles 1 2 Pourquoi La Poste a-t-elle écrit ce document? La Poste souhaite répondre aux besoins de chaque

Plus en détail

Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent.

Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent. Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent. «Je ne veux plus être un violeur» Mise en garde Trigger warning Contient plusieurs récits

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SPORT SANTE

QUESTIONNAIRE SPORT SANTE QUESTIONNAIRE SPORT SANTE NOM.... PRENOM..... AGE PROFESSION.... L objectif de ce questionnaire confidentiel est de vous aider à : - mieux vous positionner sur votre condition physique. - mieux évaluer

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau A2. Une semaine en Roumanie

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau A2. Une semaine en Roumanie ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau A2 Une semaine en Roumanie Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - un document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle Barrière,

Plus en détail

Notre visite à la Plateforme Industrielle du Courrier, à Lempdes

Notre visite à la Plateforme Industrielle du Courrier, à Lempdes Notre visite à la Plateforme Industrielle du Courrier, à Lempdes *********** Extraits de nos récits. *********** Mercredi 19 mars, nous sommes allés visiter le Centre de Tri de la Poste. Nous étions à

Plus en détail

Une lettre de motivation efficace en 10 points

Une lettre de motivation efficace en 10 points Une lettre de motivation efficace en 10 points Exercice de style aussi difficile qu indispensable, la lettre de motivation réclame des qualités que tout le monde ne peut maîtriser : esprit synthétique,

Plus en détail

Damas. effet oui. M.N- En. la peur de blanche. M.N- ça sais pas. quoi écrire. chose. .com

Damas. effet oui. M.N- En. la peur de blanche. M.N- ça sais pas. quoi écrire. chose. .com Retranscription de la vidéo 1 M- Bonjour, Mikael Messa, aujourd hui j ai le plaisir d accueillir chez moi, Marie-Noël Damas. M.N- Bonjour Mikael. M- Suite au sondage que l on vous a envoyé il y a quelques

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour a) Vie pratique - Logement : Mon logement s est situé à Tananarive, la capitale de Madagascar. J ai été accueilli par une famille très sympathique, qui habite à 40 minutes de l

Plus en détail

Fiches de travail à photocopier

Fiches de travail à photocopier Education International Internationale de l Education Internacional de la Educación Internationale de l Education - Education Development Center - Organisation mondiale de la Santé Apprendre pour la vie:

Plus en détail